Black Widow : La Critique du film + VOTRE AVIS !

160

Deux ans après Spider-Man : Far From Home, l’Univers Cinématographique Marvel est enfin de retour au cinéma ! On mentira en affirmant que la fanfare Marvel Studios ne fait pas son petit effet… même si la mission du jour consiste à découvrir une préquelle qui sort avec cinq ans de retard. Ainsi, nous retrouvons Natasha Romanoff après les événements de Captain America : Civil War, dans ce qui est somme toute un remake déguisé de Captain America : Le Soldat de l’Hiver. A l’échelle de l’Univers Cinématographique Marvel, il y a pire comme comparaison et Cate Shortland (Berlin Syndrome, Lore) fait sans doute de son mieux pour retrouver la fougue de cet illustre modèle. Malheureusement, malgré d’indéniables qualités, l’ensemble n’est pas traité avec le même talent (cf. le MacGuffin digne d’un mauvais dessin animé).

Bien qu’elle soit morte sur Vormir dans Avengers : Endgame, pouvait-on imaginer l’Univers Cinématographique Marvel tourner la page Natasha Romanoff sans lui accorder ne serait-ce qu’une aventure solo ? Niet. Black Widow est donc un film nécessaire, où l’inévitable réveil du passé traumatique de la super-espionne n’est qu’un prétexte pour raconter la quête d’appartenance d’une femme qui a trop longtemps été considérée comme un outil. L’authenticité de l’entreprise est particulièrement visible dans la séquence d’introduction. Et on suit avec intérêt une autre thématique : la confrontation d’une Avenger fugitive avec le monde réel, obligée de descendre de son piédestal, loin des gratte-ciels et des dieux. A mesure que l’histoire se développe, c’est donc une Natasha presque effacée qui nous présente son ancienne ‘famille’. Florence Pugh, David Harbour, Rachel Weisz… Ce sont encore de jolis noms que Kevin Feige ajoute à son portfolio ! Pour la première, il s’agit bien sûr de préparer l’avenir. Et pour les seconds, d’étoffer le passé. Dans le temps qui lui est imparti, Shortland réussit à insuffler une âme à ces nouveaux personnages, ce qui n’est pas un mince exploit compte tenu de l’épaisseur du cahier des charges.

Cependant, quand l’intégralité de la distribution d’un film adopte un faux accent russe pendant deux heures… A votre avis, quel est le résultat ? A l’heure où Marvel Studios veut se faire le champion de la diversité, il aurait été bon d’avoir au moins un acteur russe au casting. A défaut, on frôle parfois la parodie, notamment dans cette longue séquence où nos héros partagent un repas armés d’un accent à couper au couteau. La seule qui s’en tire avec les honneurs, c’est Ever Anderson en jeune Natasha. Pas besoin d’être Stephen Strange pour deviner que la fille de Milla Jovovich et Paul W. S. Anderson ira loin !

Et maintenant, quelques mots sur les méchants. Dans cette mission ô combien personnelle, Black Widow se retrouve aux prises avec Taskmaster. Autant le dire tout de suite, ce super-vilain ne restera pas dans les annales de l’Univers Cinématographique Marvel. Comme on pouvait le deviner grâce aux bandes annonces, tout ce qui fait le charme du Maître des Corvées a disparu, de sa tête de mort emblématique à sa grande gueule. Dans une moindre mesure, son sort rappelle celui de Deadpool dans X-Men Origins : Wolverine. Reste que cette version du personnage bénéficie d’un twist qui fait sourire, twist qui n’a miraculeusement pas été éventé. Derrière Taskmaster, il y a bien sûr une armée de Black Widows prête à en découdre. Une armée anonyme qui fait pâle figure face à la Chambre Rouge du passé (Dottie Underwood dans Agent Carter). Quant au Général Dreykov campé par Ray Winstone, c’est un personnage purement caricatural. Allez, en étant généreux, on mettra cela sur le compte d’un hommage aux James Bond !

Dans les grandes lignes, Black Widow est un remake de Captain America : Le Soldat de l’Hiver et ce n’est qu’une question de temps avant que quelqu’un se lance dans un montage vidéo pour illustrer la chose. Dans les deux cas, nous avons un Avenger (Black Widow/Captain America) qui doit affronter son passé, le jour où un mystérieux tueur (Taskmaster/le Soldat de l’Hiver) au service d’une organisation terroriste (la Chambre Rouge/l’HYDRA) sort de l’ombre. Et ne parlons pas du troisième acte, qui joue sur les mêmes ressorts… dans les mêmes décors ! A croire que les scénaristes ont hérité de la mémoire photographique de Taskmaster. Point positif ? Pendant les deux premiers tiers du film, les scènes d’action sont à taille humaine. Les coups portent. Les lames taillent. Les protagonistes saignent. Aucune scène d’action ne tire réellement son épingle du jeu, mais c’est toujours mieux que la bouillie numérique qui nous est servie une fois sur deux. Et pour le coup, les escarmouches sont tellement nombreuses que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Revers de la médaille, plus le film avance, plus on a l’impression que la réalisatrice s’efface derrière la seconde équipe et les magiciens d’ILM…

Black Widow a tout du blockbuster Marvel Studios lambda légèrement supérieur à la moyenne, saupoudré de quelques chœurs russes pour faire bonne mesure. De par son statut de préquelle qui arrive trop tard, Black Widow peine à rendre pleinement hommage à son héroïne décédée. Et comme le film n’a pas été clairement vendu comme le baroud d’honneur de Scarlet Johansson, on peut même se demander si une trilogie entière n’est pas à l’horizon. Bref, nous sommes loin d’un Logan… mais dans ses bons moments, la famille dysfonctionnelle de Natasha Romanoff prend vie et quelques thématiques intéressantes émergent. Reste une question, qui se pose concrètement pour la première fois : peut-être que raconter cette histoire sur Disney+ aurait été plus judicieux ?

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

Black Widow est réalisé par Cate Shortland et sort en France le 7 juillet 2021, avec Scarlett Johansson (Natasha Romanoff/Black Widow), Florence Pugh (Yelena Belova/Black Widow II), David Harbour (Alexi Shostakov/Red Guardian), Rachel Weisz (Melina Vostokoff/Iron Maiden), O-T Fagbenle (Rick Mason) et Ray Winstone (Dreykov).

160 COMMENTAIRES

  1. J’ai tout lu et, juste, j’imagine que Mr LTH voulait parler de « chœurs » russes?
    Au fait, vu qu’il n’y a aucune mention de la musique, j’imagine que Lorne Balfe s’en sort sans honneurs?

    • Il s’en sort avec quelques ❤️ de rigueur, cela s’arrête là. ^^

      On peut être curieux de ce qu’aurait pu écrire Alexandre Desplat, mais l’action tient une telle place dans le film que je ne sais pas s’il aurait pu pleinement s’exprimer.

  2. Merci pour la critique Boss, mais pour le coup ce sera sans moi.

    J’ai même pas envie de lui laisser sa chance, tant endgame et FFH sont de terribles déchets pour moi. Je ne suis définitivement plus le public ciblé par Disney, je ne peux plus passer outres les innombrables défauts en me contentant de voir mes comics sur grand écran.

    • Voila tout le problème d’internet. Jamais dans la demi mesure et la nuance, où on peut lire que ‘Avengers Endgame’ et ‘Far From Home’ sont de « terribles déchets »…

      Non car notre ami benj’ auraient pu écrire que ce sont des films avec des défauts, des incohérences ou encore des films qu’il n’aurait pas apprécié, car pas à son gout ou ne le lui convenant plus, mais non, ce sont de TERRIBLES DECHETS.

      Quelle tristesse…

      • L’autre coté d’internet n’est pas très flamboyant non plus puisqu’on a des gens qui qualifient ces films de chef d’œuvres et grand films.
        J’ai moi même fait l’expérience avec le premier épisode de Loki que j’ai trouvé fort sympathique , mais dés que j’ai vu que ça commencé à parler de chef d’œuvre et a comparer au d’autres grande série du genre Syfy j’avoue que ça m’a énervé a un point que maintenant je trouve Loki assez faible comme série.

        • Un mec qui vient avec le pseudo The Real Feige et qui vient défendre far from home…Ok ! Oui il aurait pu dire que les films étaient très mauvais en restant dans le politiquement correct, même si endgame comme tout les produits formatés marvel-disney n’est pas mauvais dans l’ensemble, il est juste sans surprise et sans grands moments. La formule ne prend plus sur moi et forcément quand cela arrive, les scènes de fin de rassemblement font très nanar… Cela va très mal vieillir ses films !

          • A quel moment j’ai défendu ‘Far From Home’ ?
            C’est le film que j’ai le moins apprécié du MCU. Je suis pas un « fan » aveugle qui crie au génie à chaque production Marvel Studios.
            Faut savoir être objectif dans la vie.
            Non, on ne peut pas dire qu’Avengers Endgame est un « terrible déchet » tout comme le dit Ulysse, dire de Loki que c’est un « chef d’œuvre ».
            C’est juste le manque de nuance qui me fatigue et c’est ce que je soulignais dans mon propos.

          • Bah far frome home on peut facilement dire que c’est un terrible déchet voila pourquoi tu le défends. Pour avengers là je suis d’accords dire ça c’est vraiment manquer de nuance…

      • Pourquoi s’en offusquer??

        Son opinion va changer diamétralement ta manière de voir ces films??

        Le problème, c’est qu’on veut appliquer aux opinions sur Internet le même côté passe-partout qui n’égratigne personne qu’aux blockbusters.

        Moi, je préfère lire un « Terrible déchets » qu’un lambda et impersonnel « ce n’était pas tasse de thé ».

      • Benj’ a déjà la politesse de préciser « pour moi », indiquant donc qu’il ne s’agit que de son humble avis. Je ne vois pas trop ce qu’on peut avoir à redire à ça. S’il trouve Endgame tout pourri il a le droit de le dire.

      • Mec, t’es bien dans la profonde médiocrité. Dans ton quote, t’as oublié la fin de la phrase.’ .. Terrible déchets POUR MOI’

        la prochaine fois que tu voudras venir faire ton intéressants, fais le bien.

  3. Le coup des accents j’y pensé durant la BA et je me suis dis qu’à l’heure de l’authenticité c’est quand même assez idiot ne pas engager des acteurs russes ou parlant russes.
    Bon pour le film on savait depuis le début que ça allait être formaté au possible. Mais bon vu l’époque tout se qui peut aider les salles est le bienvenu.

  4. J’ai oublié le Modus Operandi de Mr LTH en matiere de critiques cinématographiques (foutu Covid) ou bien en général le boss attend que le film soit visionnable par le grand public avant de publier son article ?
    Black Widow ne sort bien que le 7 juillet non?

  5. La douche froide. Le Boss essaie tant bien que mal d’édulcorer sa critique mais la sauce ne semble pas avoir pris. Bon c’est pas vraiment une surprise, on savait à quoi s’attendre. J’irai le voir car le calendrier est vide, sans aucun enthousiasme. Maintenant je suis curieux de voir l’accueil qui va être réservé au film par le public. Sortir un film si mineur dans le MCU après 2 ans d’absence, curieux de voir ça.

  6. Et bien… j’irai quand même dès mercredi pro, mais en revoyant mes attentes à la baisse…

    Après faut dire que depuis l’an dernier entre les séries, les b.a de Shang-Chi et Eternals, et les attentes suscités par les tournages des autres films/séries et le reste du calendrier, ce Black Widow sonne d’autant plus comme un film sorti trop tard :/

  7. « + votre avis »
    On a pas tous la chance d’assister a des avant premières presses. Le commun des mortels ira le voir à partir du 7 Juillet. Je ne comprend pas pourquoi tout le monde publie ses critiques aujourd’hui. Il serait plus judicieux de poster ça le 7 Juillet pour profiter de l’effet sortie. On va devoir scroller le 7 Juillet pour commenter où cela va être remis en première page ?

      • Of course. Ça se voit que ça fait deux ans qu’un film MCU n’est pas sorti. ^^

        Et comme indiqué plus haut, il y a plusieurs milliers de personnes qui vont voir le film demain au Grand Rex. Donc c’est normal que les critiques soient mises en ligne la veille.

        Parfois, elles sont mêmes postées deux semaines avant la sortie. Si les studios font en sorte que ce soit le cas, ce n’est pas pour rien. Généralement, ce n’est pas le jour même que l’on décide de voir un film.

        • Oui j’ai vu pour l’AVP au grand Rex, mais je ne sais pas pourquoi, d’habitude on peut acheter ses places normalement, sauf que cette fois il fallait gagner ses places en participant a un jeux concours de cosplay sur facebook… Super. Pas compris la.
          J’aurais mis 30 voir 50€ la place juste pour retrouver cette ambiance habituelle du Grand Rex. Dommage.

  8. « Reste une question, qui se pose concrètement pour la première fois : peut-être que raconter cette histoire sur Disney+ aurait été plus judicieux ? »
    Malgré des retards de sortie et la promotion discutable autour du film, Black Window reste un film important permettant à ceux/celles qui n’ont pas Disney plus, ne pas le louper. C’est un peu comme l’Incroyable Hulk. Un film au minimum pour chaque Avenger de l’équipe d’origine.

  9. Quand on connait la mansuétude de LTH, on peut lire dans sa critique, une vraie catastrophe cinématographique.
    Je pensais que Shang Chi serait le premier échec commercial de Marvel Studios, il semblerait que Black Widow soit bien partie pour lui piquer cette place!
    Au moins, elle n’est pas hypersexualisée, Scarlet est contente ^^

    • Quand bien même ce serait effectivemement un film nul, le mcu a déjà su changé de la fiente en $or$. Donc je ne parierai pas sur un échec commercial, bien que ce soit toujours possible.

        • je pensais effectivement à Captain Marvel parmi les récents, mais je suis mal placé pour parler d’énigme quand j’ai moi-même contribué à son succès commercial.

        • Réponse simple : bien qu’agréable à voir… à cause de la scène post-générique de « Infinity War », ce film servait de marchepied au mystérieux et méga attendu « Endgame » sortant quelques semaines après…
          Et finalement, c’était un twist Marvelien (un de plus 😉 )… Le vrai film dont l’intrigue servait à la résolution de « Endgame », c’était en fait le deuxième « Ant-Man » et son introduction de l’univers quantique, crucial au voyage temporel (sans compter la présence de Scott).
          Tandis que Carol n’aura fait sa part qu’avec son « truc des vaisseaux spatiaux »… Et en tenant sacrément tête toute seule à Thanos à un moment précis.

        • Peut-être mais ce film sera surement meilleur que les deux films que j’ai cités (et ce sera pas difficile) ce qui en fera peut-être un film lambda, mais moins que ces deux là.
          Pis si c’est lambda comme le Soldat de l’hiver, perso, ça me pose pas de souci, y’a bien pire comme référence dans le MCU.
          Quand à ce film qui ne serait pas du cinéma… bien sûr que ça en est, c’est juste que ça plait pas à certains limité d’esprit.

          • J’ai adoré Birds of prey que je trouve très sous estimé. Je pense pas que ce film black widow lui arrive à la cheville….

          • @Angyo; comme quoi, c’est l’exacte inverse chez moi, j’ai tout bonnement détesté Birds of Prey, presque autant que WW84, ces films je les ai vu une fois (et heureusement sans payer) j’espère ne plus jamais les revoir, tellement c’était mauvais.

          • Le soldat de l’hiver se trouve dans la moyenne haute du MCU.
            Aux vue des retours du film , il claire qu’il n’y a pas d’ambition dans ce film.
            J’ai vu la critique de Ecran Large on est clairement dans une film générique.

          • Légion John tu es loin d’être dans une minorité, beaucoup pensent du mal de birds of prey. Ce que je ne comprendrait jamais d’ailleurs là ou à côté les gens vont raffoler d’autres films sh générique ou qui partent dans le n’importe quoi comme le dernier thor. Comme quoi les gouts et les couleurs…

          • @Legion John: Bien sur si tu parles de WW84 et de BoP, c’est dur de comparer. Pourquoi pas Elektra et Catwoman tant qu’on y est 🤣🤣🤣
            J’exagère probablement en parlant de catastrophe cinématographique.
            Ca semble n’être qu’une série B d’action lambda comme il en sort des tonnes tous les ans en direct-to-dvd.
            Quelque part c’est pire que d’être un mauvais film.

          • @Garyus; Ca semble n’être qu’une série B d’action lambda comme il en sort des tonnes tous les ans en direct-to-dvd.
            Quelque part c’est pire que d’être un mauvais film.

            Pas besoin de pousser le troll à ce point là non plus :’)

          • C’est pas un troll: Il y a des films de série Z que j’adore, tellement nuls qu’ils en deviennent bons pour de mauvaises raisons.
            Un film lambda, oubliable, c’est pire pour moi.

  10. Mettre un acteur occidental sur un perso afro-américain = scandale
    Mettre un acteur occidental sur un perso asiatique = scandale un peu moins important
    Mettre un acteur occidental sur un perso russe = osef, ça passe. (et je parle même pas des doublages VF…)

    Plus le coté anti-raciste et égalité-mignon-toutplein de Disney avance, et plus on voit de dissonances et de paradoxes entre le fond même de cette idéologie et les interêts commerciaux d’une grosse boite.

    Par contre les scénarios, eux, sont toujours plus lissés, transparents, insipides… Cette sensation est fortement présente depuis quelques mois entre Raya, Loki et maintenant Black Widow… Je ne pensais pas dire ça un jour, mais peut être que je sauterai quelques productions Disney dans les prochains mois/années… moi qui d’habitude n’en rate pas, ça me fait un peu mal au coeur.

    • Le soucis avec l’anti white washing est qu’il se concentre uniquement sur la couleur de peau !
      Hors si décemment un africain peut difficilement être blanc, nul doute aussi qu’il existe beaucoup de différence entre un européen du Sud ( Italie, Espagne, etc ) d’un européen du Nord ( Scandinavie ) d’un américain ou d’un russe.

      Le plus dommageable étant évidement que la Russie et autres pays de l’ex URSS ont nombres d’acteurs qui demandent à être découverts par un plus grand public. Au pire, il aurait fallu tenter de trouver au moins des acteurs avec un sang russe ou proche (Pologne, Allemagne par exemple)

    • « Mettre un acteur occidental sur un perso russe = osef, ça passe.  »
      Perso je suis d accord,c’est scandaleux, ce serait comme mettre un acteur Tunisien pour jouer un marocain, ou un acteur sénégalais pour jouer un congolais.
      Perso je vote pour un boycott du film.

      blague à part Darkanne « Le plus dommageable étant évidement que la Russie et autres pays de l’ex URSS ont nombres d’acteurs qui demandent à être découverts par un plus grand public. Au pire, il aurait fallu tenter de trouver au moins des acteurs avec un sang russe ou proche (Pologne, Allemagne par exemple) ».

      Je suis complètement d’accord, mais bon les US sont un peu « russophobes » du coup meme pas sûr qu’ils aient, ne serait ce que, fait l’effort d essayer de recruter des acteurs Russes

  11. J’ai l’impression que ce film sert uniquement de transition douce entre les premiers Avengers et leurs « descendants ».
    Le hic de ce film ? Sortir évidemment trop tard ! Car au-delà de l’histoire dans le passé, le MCU série a débarqué avec une qualité assez importante dès le début.
    En clair ? Marvel ne peut plus décemment proposée une histoire lambda surtout avec un personnage connu depuis 10 ans. D’où a mon avis la légère frustration qu’on ressent à la lecture de la critique

  12. La critique apparaît exactement situé Black Widow là ou je le pensais: dans la moyenne du MCU. Ce qui est étrange, c’est que l’on trouve vraiment de tout au niveau d’internet entre le film catastrophique (Ecran large), au bon film (Hitek, IGN), mais l’essentiel est de se faire son opinion.

    Perso je n’attends pâs énormément, surtout que je ne comprends pas pourquoi , à la base ce film n’était pas en phase 3 du MCU.
    Je garderais un regard beaucoup plus sévère pour les films qui débarquent en grande pompe et plus amibtieux: Doctor Strange 2, SPiderman 3 et Eternals.

  13. Remake du Soldat de L’hiver ?! bon ben je sais déjà que je vais aimer le film, mieux vaut que ce soit un remake du Soldat de l’hiver, que des Gardiens de la Galaxie.

  14. Je voudrais dire un peu le mal que je pense de la façon dont Marvel Studios traite ses personnages féminins.
    L’idée de ce commentaire n’est pas de faire du bashing, juste de donner mon point de vue et d’échanger avec ceux qui ont des arguments pour ou contre. Ce n’est que mon avis, je ne suis évidemment pas détenteur de la vérité.

    Donc, depuis le début que Marvel Studios adapte les héros Marvel au cinéma, je remarque que les héroines sont laissées de côté. Tout tourne autour d’Ironman et du Shield. Ainsi les Avengers sont des sortes de militaires avec super pouvoirs. Je n’ai pas souvenir que dans les Strange, Titans et autres Nova que je lisais entre 10 et 15 ans que c’était le cas. Chaque héros avait son titre et de temps en temps il y avait des crossovers. Les Avengers n’étaient pas une équipe homogène et surtout ils étaient plus nombreux. Ni Œil de faucon ni la Veuve noire n’étaient des sortes de sidekicks peu puissants qui faisaient tapisserie.
    Ce n’est pas le cas dans les films. Et je le regrette car j’ai aimé ces deux héros. La Veuve apparaissait souvent aux côtés de Daredevil et il y avait même une histoire d’amour entre eux. Daredevil justement, aussi puissant que Spiderman dans les comics et réduit à l’état de justicier terre à terre qui se fight dans les couloirs dans la version Netflix. Du coup je préfère la version Affleck avec tous ses défauts.

    La Veuve noire est mal adaptée dans les films Avengers et tout comme Œil de faucon, elle n’a pas eu droit à son introduction dans le MCU via une origin story alors que tous les autres héros, y compris l’anecdotique Antman, si.

    Campée par une actrice qui ne correspond pas à la physionomie du personnage, trop courte du pattes. Natacha Romanov est une danseuse et une athlète de haut niveau triplée d’une espionne/tueuse impitoyable. Elle a en plus une aura mystérieuse et fascinante. Scarlett Johanson contre laquelle je n’ai rien ne correspond pas physiquement au rôle. De plus, la Veuve bouge comme une acrobate. Rien de tout ça dans son passage à l’écran où elle n’est qu’un soldat du Shield.

    Ce film, cette origine story posthume arrive après le sacrifice de la Veuve dans Endgame. Sacrifice passé complètement à l’as alors que celui d’Ironman prend toute la place.

    Alors certes, le covid a chamboulé la date de sortie de ce Black widow origines, mais ça ne change rien au fait que c’est incompréhensible. Ce film, je ne l’ai pas vu et je ne compte pas le voir. Les différents trailers ainsi que les deux extraits diffusés ne m’en ont pas donné envie. Ce que j’y ai vu c’est un film d’apparence générique, un film daté et ne racontant rien que l’on ait déjà vu dans tous les autres films du MCU en mieux. Pour tout dire, ça ressemble furieusement au traitement de Captain Marvel, une sorte de film de consommation rapide et bouche-trou réalisé à la va vite sans respect.

    Je ressens une sorte de cynisme de la part de Marvel Studios, comme si de toute façon, pour eux, il y a toujours un réservoir de fans hardcore qui va tout voir, le meilleur comme le pire parce qu’il y a toujours des easter eggs et une séquence post générique et donc on peut se permettre de se moquer du public avec des produits mal conçus.

    Tous les personnages féminins chez Marvel Studios sont traités comme des quantités négligeables. Les plus puissants d’abord, que ce soit la Sorcière rouge et Captain Marvel. Les moins puissants, la Veuve noire et la Guêpe.

    • Franchement je ne suis pas du tout d’accord.
      Natasha (qui est le liant des avengers), Wanda, gamora, Okeye, Nebula on plus d’épaisseur et de charisme que la pluspart des persos masculins du MCU

        • LTH a parlé d’un film sans idée ?

          « dans ses bons moments, la famille dysfonctionnelle de Natasha Romanoff prend vie et quelques thématiques intéressantes émergent. »

          😉

          • Celui-là en tout cas je l’ai lu en entier. xD Tu affirmes que la critique de LTH (et d’autres) disent qu’il s’agit d’un film sans idée. Ce n’est pas le cas de celle de LTH, qui dit même plutôt l’inverse.

          • T’aime chipoter, mais c’est de ma faute j’ai fais un raccourci très grossier :

            « Ainsi, nous retrouvons Natasha Romanoff après les événements de Captain America : Civil War, dans ce qui est somme toute un remake déguisé de Captain America : Le Soldat de l’Hiver.  »

            Je suis vraiment mauvais en paraphrase, j’aime aller à l’essentiel.

          • Yep, j’avais bien compris à quoi tu faisais référence figure-toi. ^^
            Mais ça n’implique pas qu’il n’y ait pas d’idées. Juste que la structure globale du film est très similaire à celle de TWS. Et il semble y avoir malgré tout quelques idées intéressantes, dixit LTH dans le passage que je t’ai cité dans mon premier message.

  15. Ah ouais ça m’a l’air mal parti pour Black Widow 😅. Personnellement, j’ai plus du tout d’attente pour ce film mais j’irai le voir pour le plaisir de revoir un Marvel en salles, pour Scarlett Johansson (😍) et pour Taskmaster (en espérant qu’il soit bien un méchant principal et pas type méchant second). Après, j’attends plus Shang-Chi, Éternels et Spider-Man 3.

  16. Ça semble une bonne analyse ,et totalement rassurante car (néanmoins peu fouillée à cause de quelques spoilers), elle confirme que Marvel Studios continue à ne pas avoir l’arrogance de prétendre réinventer le Genre du film d’espionnage – pour ça, des Bond, Mission Impossible, Bourne ou adaptations de Le Carré ou Clancy suffisent – ou du film d’action féminin.
    Qu’ils ne se pensent pas plus intelligents que les spectateurs, ou forcés de les épater avec des méandres scénaristiques ou des comédiens locaux « pour faire plus vrai »… Alors que pour jouer des russes, il n’y a pas besoin de grands chose, ce ne sont pas des gens trop typés pour ça. Et de toute façon, Ever Anderson est elle-même en partie russe par sa mère.

    Bien hâte d’y aller pour revenir faire un tour dans cet univers semi-enfantin, ajouter un chapitre, prendre du plaisir avec de l’action, des personnages cools et quelques surprises, et voir des teasers.

      • Je ne crois pas que ce soit le terme approprié :
        On n’a pas là un auteur/cinéaste révéré et chevronné, à la vision des choses claire et ordonnée, mettant en scène ses propres personnages etc…
        L’auteur ici, c’est le studio (donc Stan Lee), et le personnage lui-même (qui a sa vie propre) et l’actrice principale (qui explore de mêmes récurrences depuis des années). On sait donc très bien où on est, la routine dans ce qu’elle a de plus agréable.
        À part ça, il aurait fallu plus de matière, plus de violence et moins de Pandémie pour espérer (l’illusion d’)une révolution.
        Mais si le respect du public est là, sans opportuniste flagrant (genre, mettre du girly à paillettes partout, mais sans faire de contraste), ça reste alors un bon investissement.

  17. Je pense que ma petite amie russe va pleurer du sang des oreilles en allant voir ce film avec moi, ça avait commencé avec le trailer.

    Et elle me faisait remarquer que Natasha Romanoff ça ne veut rien dire c’est forcément Natasha Romanova, ce qui semble être son vrai nom dans le comic d’ailleurs

  18. Bon.. ba j’irai ptete pas le voir au ciné finalement ^^

    Pour Tasmaster, ça me plait d’avoir un méchant taciturne, qui est dans l’action et 0 parlote (ce genre de perso sont bien plus efficaces je trouve)

    Il n’est pas sensé sortir du tout sur Disney dans les prochaines semaines on est d’accord ?

      • la chronologie des médias a été réduite à 12 mois depuis aujourd’hui, au passage! et 6-9 mois pour les séries et animés.

        Faudras voir comment Disney France va gérer le cas de Black Widow mais au mieux, on l’auras en novembre sur Disney+ vu que c’est à moitié en Premium Au Pire…Juillet 2022

  19. « dans ce qui est somme toute un remake déguisé de Captain America : Le Soldat de l’Hiver »

    C’est exactement ce que je m’étais dis en voyant les BA, Taskmaster a tout d’un Soldat de l’hiver au rabais.

    Sinon en vrai ce film on aurait dû l’avoir en phase 1, l’époque où Disney osait encore. Car concrètement il était impossible de faire ce qu’aurait dû être ce film : une origine story. Le film est mauvais, mais ce qu’on a de plus proche c’est Red Sparrow avec Jennifer Lawrence. Mais ça aurait nécessité une ambiance et une violence digne des séries Marvel/Netflix, autrement dit, impossible pour Disney. Rien que la Natasha d’Iron Man 2 est impossible à reproduire aujourd’hui cf Johanson elle-même, « une autre époque » dit-elle, alors imaginez une adaptation honnête de ses origines 😂

    Et sinon décidément, après Captain Marvel on a ça. À croire que le MCU ne veut pas faire de bon film avec un personnage féminin en tête d’affiche.

  20. Qq critiques négatives ( ou positives mais pas trop pour ce cas précis on dirait..) citées par d’autres et certains les prennent pour argent comptant.
    Et sinon, votre PROPRE opinion, ça n’a pas de valeur à vos PROPRES yeux ??

      • On est bien d’accord Garyus mais quand tu lis qq posts plus haut, t’as l’impression que c’est le cas pour certains et qu’une critique suffit à leurs yeux…avant de voir soi-même le film! Ça m’a tjrs fait tiquer ça..

  21. En gros un film random de Marvel sans surprise qui va peut-etre marcher parce que y a rien d’autre au ciné et que c’est le premier marvel à sortir depuis un an.
    c’est le genre de film à voir sur disney plus.
    Sinon pour en revenir au cinéma, vivement qu’il sorte DUNE.

  22. « A défaut, on frôle parfois la parodie, notamment dans cette longue séquence où nos héros partagent un repas armés d’un accent à couper au couteau »
    Se pose alors la question sur les voix .
    pour la VF les doubleur voix s’amuse/travail à faire leurs russe , on est d’accord .
    mais en VO les acteurs font ils également semblant d’avoir un pseudo accent également. Dans ce cas le bêtisier doit être fort fourni. Camarrrrade !!!

  23. D’une manière ou d’une autre j’imagine assez peu BLACK WIDOW avoir une forte importance pour le futur du MCU.
    Irais sûrement voir mais sans hype

  24. Une question : le logo Marvel Studios est-il le même (puisque théoriquement, ça se passe pendant la Phase III) ? Ou bien est-ce un nouveau ?
    Ou alors, on verra…

      • Avec des extraits de « Endgame »… Pas trop trop spoilants pour ceux qui voudront voir un jour ces productions dans l’ordre chronologique (si on évite la scène post-générique bien sûr).

  25. J’ai vu le film en AvP au Grand-Rex mais je préférais attendre un peu à froid pour dire ce que j’ai pensé du film. En contexte, je suis assez bon client MCU, sans être un fan absolu je vois les films au cinéma et les apprécie. Récemment j’ai beaucoup aimé Wandavision mais ai été assez déçu de Winter Soldier & Falcon. J’aime les Spidey du MCU (les deux, oui) et j’ai apprécié le dyptique Infinity War / Endgame.
    Petit avis sans spoiler :

    Je trouve que Black Widow est le pire film du MCU avec peut-être Thor 2 et L’Incroyable Hulk. Jamais le film ne dépasse son statut d’histoire futile qui n’intéresse personne, la réalisation est proche du catastrophique (j’y reviendrai) et le scénario tombe à plat.

    Je comprenais pas trop l’intéret de cet « entrequel » sur la veuve, mais je me suis dit que c’était l’occas de traiter du film d’espionnage un genre qui peut être très sympa (Ant-Man avait dans ce sens réussi avec son traitement du film de braquage je trouve). Mais en fait le film ne fait pas du tout ça, il te sert un rythme d’actioner dans des décors déjà vus et numériques.
    Niveau scène d’actions, elles sont très nombreuses mais aucune ne sort du lot. Pire, elles sont même assez indigestes tellements elles sont cutées (même les Russo dans The Winter Soldier paraissent avoir une caméra posée à côté de ce truc), ça en devient carrément illisible parfois ce qui est dommage car les combats au corps à corps ont plus de punch que d’habitude. Je ne sais pas si l’avoir vu en « grand large » au Grand Rex n’a pas amplifié cette impression. Vers la fin on retrouve la bouillie numérique habituelle mais sans vrai moment de bravoure, c’est même carrément moche parfois avec effets spéciaux plus que moyens (les stunts 3D, quelle horreur).

    La galerie des personnages en devient caricaturale pour un film Marvel avec chaque rôle habituel retrouvé. J’ai trouvé Harbour particulièrement lourdingue avec des punchlines qui tombent malheureusement à plat, le personnage est pathétique mais n’arrive jamais à être drole. Rachel Weisz est plus que limite aussi. Côté des méchants on a là le plus petit cru Marvel depuis longtemps (et pourtant le studio est pas habitué à être génial sur ce point). Heureusement Johansson n’a aucun mal à porter ce casting avec Florence Pugh (très bonne, très fraiche, la releve est là !). Des personnages secondaires inutiles viennent se rajouter à ce quator principal mais ils sont

    Côté scénario je ne vais rien révéler mais si il y a un hommage à voir c’est peut être aux James Bond de Roger Moore dont le scénario inutilement rempli de twists plus ridicule les uns que les autres semble faire référence. Que ce soit le mac-guffin digne d’un épisode des Totally Spies (de son fonctionnement, son existence, à sa représentation visuelle) ou bien le lieu du dernier acte du film absolument hallucinant de ridicule.
    Y a un moment ça en devient même comique tellement le twist n’est plus crédible et pas aidé par la narration poussive.
    Aussi, c’est un peu idiot mais je n’arrive pas à croire une seconde la position chronologique de ce film dans le MCU et dans le construction du personnage de BW qu’on retrouve au début d’Infinity War.

    La musique est pas mémorable pour un sou, dommage ça aurait pu etre cool de voir une inspiration Europe de l’est mais c’est raté (de toute façon en général le film ne vient que maigrement puiser du côté de cette culture ce qui est dommage ça aurait pû être un point différenciant).
    Les effets spéciaux comme dits précédemment ne viennent pas aider une réalisation qui a du mal dès qu’il faut créer du dynamisme (tout juste on apprécie les deux trois plans plus poétiques du films (en entrée et sortie) qui sont les bienvenus, mais c’est vraiment pour trouver quelque chose de positif de ce côté là). Beaucoup de critiques semblent mettre en avant les relations humaines du film mais je trouve que malheureusement même là les scènes qui sont censées construire cette relation ne fonctionnent pas forcément (soit car elles sont franchement ronflantes, ou simplement gênantes comme au cours de ce repas de « famille » mentioné dans la critique de LTH qui semble s’éterniser et accumuler les trucs qui ne fonctionnent pas.

    Bref, je dois avouer qu’à part une scène d’intro vraiment très réussie, et plus loin une scène montagneuse assez bien faite également j’ai du mal à retirer quoique ce soit de positif dans ce film qui sonne creu, sans enjeu et vraiment vain.

    (La scène post-gen est assez sympa même si malheureusement attendue.)

    1,5/5

    • Vu que l’Incroyable Hulk est de loin un des mes films préférés du MCU et que tu les compares, j’aurais pu me dire que j’allais adorer ce BW mais ta critique est suffisamment constructive et détaillée pour qu’on y croit.

      • @Garyus Je les compare juste pour le côté « film MCU qu’on me referra jamais revoir » (ce qui d’ailleurs est mon cas pour l’Incroyable Hulk que j’avais peiné à finir). Sinon, ils n’ont pas grand chose à voir. BW est vraiment un film à la sauce MCU (recette pas encore au point en 2008).

    • qui est Taskmaster du coup ? c’est la seule questions que j’ai à propos de ce film, et je ne compte pas payer 10€ pour avoir la réponse ^^

  26. J’ai pas détesté, j’ai pas adoré.

    Je trouve que le film a de belles qualités dans sa première moitié, mais qu’il souffre d’un dernier acte horrible qui cumule tous les poncifs du genre…
    Clairement ça manque d’enjeux du côté de la Chambre Rouge, on se sent pas impliqué et c’est fort dommage parce qu’il y avait beaucoup de point à creuser… D’autant que le film ose certaines choses ! J’aurais pas dit non à des flash-backs de Natasha et/ou Yelena enfant dans des situations difficiles (au lieu d’expédié ça dans le générique )
    Sinon Taskmasker est cool en tant qu’ennemi mais mal et pas assez exploité (de même pour les Widows en fait).
    Et on sait que ça se passe dans le MCU, pas besoin d’avoir du « name dropping » en continu… c’est lourd.

    Bref, pas mémorable, juste un coup de cœur pour Yelena (parce que Florence Pugh quoi) !

    Et comme dit ailleurs, on a un premier film de phase 4 qui sent le début de phase 3, vraiment difficile de justifier la présence de ce film ici (sauf pour Yelena et la scène post-générique…)
    En cas de revisionnage du MCU ça serait plus judicieux de l’intercaler entre Homecoming et Infinity War.

    PS : le produit chimique rouge on sait d’où il vient au fait ? J’ai raté un truc ?

    • Si je ne dis pas de bétises ce film se passe même pendant Civil War vu que BW récupère son Jet pour ensuite aller chercher Cap qui va ensuite récupérer quelques gars au Raft. donc on peut le placer entre Civil War et Black Panther.

      Pour les fioles rouges, je crois que c’est la widow de 1ère génération que Yelenna a buté qui l’a synthétisé.

    • Assez d’accord sur les flashbacks, ça aurait donner encore plus d’enjeu mais sans doute trop « dark » pour du MCU.
      Surtout que personnellement, j’ai trouvé le générique excellent, c’est con, je ne sais pas pourquoi, mais il m’a pris aux tripes.

  27. Plutôt d’accord avec la critique de LTH. J’ajouterais que la révélation sur l’identité du TaskMaster n’en n’est pas une quand on est habituer à repérer les fusils de Tchekhov.

  28. Bon ou mauvais film, Black Widow est avant tout un épiphénomène dans le MCU et dans le pool des films sortis cette année.

    Bref, un film qui ne doit pas donner lieu à quelconques déductions sur la suite du MCU, sinon que l’écriture paraît plus inspirée sur le volet cosmique et magique de l’univers, que sur son aspect plus terre à terre.
    Il partait déjà avec un handicap, à savoir le timing de sa sortie. C’est un film de consolidation d’un personnage qui aurait du sortir avant Endgame, afin de ne pas sentir le réchauffée, mais aussi pour rendre la mort de ce personnage plus poignant auprès d’une part du public. Marvel est réputé bien gérer son univers partagé, mais pour le coup, Feige a commis une erreur stratégique quant à la temporalité de la sortie de ce film (Covid ou pas).

    Au-delà du problème de timing, si on le prend en tant que film, on voit qu’il s’agit sans doute d’un métrage qui sera placé dans le ventre mou des classements des films Marvel.

    On ne sort pas énervé à l’instar d’un Thor 2, Ant Man 2 ou d’un Captain Marvel, mais on n’a pas l’impression d’être sorti d’un grand moment comme infinity War, ou d’un moment réjouissant comme pour un Thor 3.
    En tant que tel, le film respecte le cahier des charge minimal des films du MCU, à savoir divertir.

    On prendra du plaisir autours de quelques moments étonnamment pertinents sur le plan de l’action, de l’humour ou même de l’émotion. On saluera, en la remerciant, Johansson d’avoir si bien incarné et fait évolué son personnage durant tant d’années et on gardera une part d’enthousiasme à l’idée de revoir Puigh.
    Néanmoins, le film demeure mineur par ses enjeux et son impact, alors que beaucoup seront sans doute en colère concernant le traitement de Taskmaster.

    Le film se veut proche d’un Winter SOlider, sauf qu’il est moins pertinent dans son volet politique, dans la gestion de son humour, dans son rythme et ne comporte pas les fameuses scènes qui marqueront durablement le public comme celles de l’ascenseur ou de l’affrontement Captain America Vs Winter soldier (avec, bien sur, cette fabuleuse musique qui va bien…bref incomparable avec le pathétique affrontement final entre Black Widow et Taskmaster).

    Le film souffre d’un ventre mou aussi gros que celui d’Harbour et le CLimax est plus mou que la belle scène dans la prison Russe.

    Cela étant, vu que j’ai vu récemment Tomorow War, Godzilla vs Kong, Mortal Kombat, ou Monster Hunter, j’ai une idée récente de ce qu’est un mauvais blockbuster en 2021 et Black Widow n’en fait pas partie. Le film est plutôt d’un niveau comparable à un film moyen, comme Wonder Woman 1984.
    Bref, je suis conscient que Marvel suit un virage délicat après Endgame, mais réellement, ce black Widow n’est ni la fin de quelque chose, ni le début d’autre chose.

    Seulement un film de consolidation des personnages d’un univers efficace, mais qui arrive trop tard.

    Ce qui serait catastrophique, ce serait que Marvel se plante au niveau critique et box office sur spiderman 3, Doctor Strange 2 et Eternals. Là, on pourra s’interroger sur le MCU et son avenir. Mais bon, je ne suis pas sur que l’on peut enterrer par anticipation Kevin Feige!

  29. Un film juste correcte et c’est vraiment tout. Un ton bien plus sérieux qu’à l’habitude vu le sujet abordé, il y a toujours l’humour du MCU mais ça ne sert pas ici à désamorcer une scène sérieuse.

    Comme souvent l’action est très détaché du ou de la réalisatrice, très oubliable pour la plupart même si comme LTH le dit, il y a un peu plus d’impact et c’est plus terre à terre au début. La scène d’intro avec l’avion est pas mal dans le sens de la désespération. Taskmaster est effet un homme de main jetable mais le Twist est surprenant et bien amené.
    Florence Pugh s’en tire très bien et on a envie de la revoir, Red Guardian est une grosse blague par contre.

    Franchement j’ai pas grand chose de plus à dire sur le film tant il m’a pas plus marqué que ça, certains thèmes sont intéressants comme l’enlèvement de filles pour devenir des espionnes qui sont complètement manipulés et l’envie de pouvoir avancer après ce contrôle. Ca reste du divertissement qui est produit à la masse avec ici un ton un peu plus Soldat de l’Hiver.

  30. Est-ce que être « anecdotique » rend un film mauvais ? Je ne crois pas.
    Est-ce que être « utile » à la trame générale du MCU est gage de qualité ? Je ne crois pas (Iron Man 2 introduisait des personnages et des jalons importants, ça n’en faisait pas un bon film pour autant).

    Je préfère prendre ce Black Widow pour ce qu’il est : une petite histoire d’action à part, comme je lirais et apprécierais une aventure solo en comics qui ne touche ni de près ni de loin les trames des gros crossovers connus.
    J’ai énormément apprécié ce Black Widow et, je n’ai pas honte de le dire, je trouve que c’est l’un des meilleurs films solo que le MCU nous a proposés jusqu’ici. Surtout qu’il m’a agréablement surpris sur deux points :
    – le film fait ce que Captain Marvel n’osait pas : il malmène son héroïne. J’ai eu franchement mal pour Scarlett Johansson en voyant certaines cascades, et pour plusieurs des Veuves, même si je sais que c’est du cinéma.
    – un film Marvel qui brise le tabou américain sur les ragnagnas ou la mention de l’uterus dans un film grand public, c’est inattendu.

  31. Hé bah retourner au cinéma pour un film Marvel + épisode de Loki c’est quand meme super !

    Sur le film, plutot bon ! Scarlett joue très bien, le reste suit, ca nous épargne pas le passé tumultueux du personnage. Taskmaster pas assez développé à mon gout.
    La musique bif bof.
    Excellente interprétation des cochons, de grands acteurs en devenir.

    Il arrive à contre courant c’est dommage, je pense qu’on aurait eu plus d’intéret pour l’héroine en ayant suivi cette aventure.

    Le point fort du mcu est aussi son point faible, pour quelqu’un d’extérieur à l’univers difficile de rentrer dans le film je pense.

  32. Bon bah je l’ai vu du coup et je suis sorti déçu de ma séance. Personnellement, le film a de bonnes idées mais arrive trop tard pour les proposer. La plupart des scènes d’action sont ratées bien malgré que la photographie soit top et qu’il y ait une réalisation simple sans plus. La B.O est pas mal à certains moments puis invisibles sur quelques scènes. Quand aux performances, je retiendrai Florence Pugh (je veux épouser cette fille) qui est en haut du podium, Scarlett Johansson qui est en dessous de ses dernières performances de Black Widow et la fille qui joue Natacha enfant qui joue super bien. Le reste : a oublier. J’ai pas aimé Red Guardian et Taskmaster ne sert a rien dans l’histoire en fin de compte (bien que son plot twist est intéressant). Au final, je dirai pas que ce film est dans les pires que j’ai vu mais il est en aucun cas dans les meilleurs non plus. Juste un bon film d’action espionnage, rien de plus. En tout cas, c’est déjà meilleur que certains blockbuster sortis en ce début d’année (GVK et MORTAL KOMBAT par exemple qui sont juste pourris) et même meilleur que Captain Marvel. Je pense même qu’on aurait dû faire Black Widow avant Captain Marvel, ça aurait été pratique mais bon.

  33. Bon voilà, un bon retour pour le MCU après 2 ans d’attente.
    Le film n’est pas exceptionnel mais il est bon, on passe un bon moment, bon divertissement, de l’action, de l’humour, du fun, un peu de tension.
    Et puis au final, comme un parent proche me l’a mentionné après : « Les films Marvel, ça commence avec de la baston, ça finit avec de la baston. Y’a pas d’histoire ! » 🤣🤣

  34. enfin le retour dans une salle de cinéma pour ma part, et cela faisait bien longtemps, je dois avouer que revoir sur grand écran le logo Marvel Studios défiler ne m’a pas laissé indifférent, le problème en revanche c’est que ça a surement été le moment le plus vibrant du film pour moi…

    car oui, même si je ne m’attendais pas un très grand film, je dois dire que ce Black Widow se classe selon moi parmi les moins bons films du MCU, on est en effet loin d’une ambiance froide et réaliste à la James Bond ou Jason Bourne, il faut dire que l’humour souvent lourdingue et le déluge d’effets spéciaux n’aident pas vraiment, j’ai trouvé le film globalement mal filmé avec des scènes d’action peu lisibles, scènes d’action au corps à corps plutôt décevantes d’ailleurs dans l’ensemble ce qui est quand même bien dommage pour un film comme celui-ci, et que dire du rythme du film qui s’embourbe un bon moment dans du drama familial peu convaincant, ajouter à cela un scénario simpliste saupoudré de belles facilités scénaristiques… bref Natasha Romanoff méritait clairement une meilleure sortie

    au final ce film servira surtout d’introduction à la nouvelle Black Widow Yelena Belova, concernant Natasha Romanoff dans le MCU j’ai toujours trouvé son personnage trop gentil et pas assez « dangereux » pour être crédible, depuis Iron Man 2 on ne peut pas vraiment dire que son personnage ait bénéficié d’une grande évolution en dehors de ses coupes de cheveux…contrairement à ses homologues Avengers masculins. Da svidania Natasha.

    • « depuis Iron Man 2 on ne peut pas vraiment dire que son personnage ait bénéficié d’une grande évolution en dehors de ses coupes de cheveux »
      Je te trouve dur, bon je sais je la défend à chaque fois, mais c est un de mes persos préféré du MCU.
      Au contraire, je trouve que pour le héro le moins puissant du MCU, on lui fait la part belle.
      – Belle amitié avec Steve Rogers sans arrieres pensées entre eux, et elle a son utilité dans Cap 2 et CW
      – très belle amitié avec Hawk eye, on voit même qu elle est une amie de famille
      – Très émouvante quant il le faut et ses scenes d’actions dans chaque opus sont hyper stylées
      – Bon love story un peu useless et mal amenée, mais qui a le mérite d’exister.
      – Elle est la chef du shield apres le snap
      Bref j oublie peut etre d’autres éléments.

      Sinon contrairement à beaucoup, j ai trouvé son cast parfait aussi. (j’ai vu Jojo Rabbit récemment et bon je suis définitivement amoureux d’elle <3 <3)

      En tous cas pas encore vu le film, prévu pour début aout, mais en tous cas je sais qu'elle me manquera dans les futurs opus

  35. Étrange qu’aucune mention à l’autre grosse inspiration (après James Bond) n’ait été faite.
    Toute la dernière partie du film, avec Ray Winstone, respire l’affaire Weinstein. Tant le discours de Draykov que la façon dont Winstone a de l’interpréter. Le parallèle est fort.

    • Pas plus qu’avec n’importe quelle personne s’étant outrageusement et grassement fait plaisir en faisant du business sur le dos de plein de gens, les utilisant brutalement et sans vergogne… Car c’est un système qui marche.
      Et tant qu’on ne l’arrête pas, il continue.

      • Je suis d’accord avec toi Flo mais pour le coup c’est bel et bien Weinstein qui était visé là. Ça m’a déjà paru évident lors du premier visionnage mais des spectateurs bien plus attentifs ont même repéré que les lunettes portées par Draykov sont à l’identique d’une paire très souvent portée par Weinstein. Ça ne s’invente pas.
        Mais au-delà de ça, il y a le jeu de Ray Winstone, ses gestes, son look. Weinstein transpire par tous ses pores.

        Tiens en parlant de porcs, il y a aussi l’analogie évidente avec ceux de Melina. Ce personnage qui a pris sa revanche sur Draykov/Weinstein en dressant et contrôlant des porcs jusqu’à les empêcher de respirer.

        • Ça reste tout de même très indirect, Marvel Studios ayant la décence de ne pas y aller avec de gros sabots, bien démonstratifs :
          Ainsi cette paire de lunettes est plutôt commune, et permet surtout un plan jouissif où elle sont projetées vers l’avant à la mort de Dreykov.
          De plus, ce dernier est loin d’avoir le même statut que Weinstein… L’un avait une identité publique très connue, révéré pour ses productions (surtout celles de Tarantino en fait), craint pour ses méthodes de brute maffieuse, jusqu’à ce qu’on révèle aussi de vraies carrières impactées et de vraies agressions physiques, commises en grosse position de force (on est sacrément loin d’un Whedon).
          Tandis que Dreykov est un fantôme, bien planqué dans sa forteresse et « ses » filles, attendant le moment où il pourra se remontrer au grand jour.
          Le point commun, c’est que aucun ne semble assumer d’être devenu une caricature vivante d’homme de pouvoir écrasant, comme il en existe treize à la douzaine aussi bien dans la Réalité que dans la Fiction.
          On peut donc y voir un peu qui on veut derrière ça.

          Quant aux porcs, si on peut craindre le gag de mauvais goût à chaque instant, le fait qu’ils soient empêchés de respirer résonne surtout de manière angoissante avec la Covid Et après George Floyd. Alors que cette scène a été écrite et tournée il y a au moins deux ans.
          Quand ça ne se contente pas de récupérer des sujets, mais aussi de les anticiper (même involontairement et dans un blockbuster)… c’est de l’intelligence (ou de la conscience, de la clairvoyance) artistique.

        • https://www.tomsguide.fr/black-widow-lune-des-faiblesses-de-loki-la-aide-a-vaincre-un-ennemi/
          Et ça boucle la boucle, puisque c’était là qu’était citée pour la première fois Dreykov et sa fille.

  36. « Black hole sun
    Won’t you come
    And wash away the rai…aiiin? »

    Eh bien ? Y a aucun problème avec ce film… Pas moche, pas ennuyeux, pas sans la moindre surprise (tout n’est pas contenu dans les bandes annonces), pas produit n’importe comment. Et vraiment Très Bon, plus que ce qu’on ne l’aurait cru.
    Aucune raison de sortir des clichés et lieux communs, qui font croire qu’on attend des chefs d’œuvres sophistiqués à chaque coin de rue… Ou qu’il doit exister un modèle absolu de « bon » super héros. Ou de « bonne » super-héroïne. Ou d’une « bonne » femme.
    Mais des précisions sur ce dont on disserte, par contre :

    Apprendre ou répéter (encore et encore) que les super-héroïnes dans les comics Marvel ont débuté comme moins brutales que les hommes, c’est à dire avec des capacités plus discrètes – mais exponentiellement, bien plus importantes.
    Moins indépendantes que chez DC (c’est au moins ça de gagné pour la concurrence)… plus privilégiées que les petites-amies des héros, qui ont été trop longtemps nunuches ou maltraitées (plus de 50 ans pour enfin donner un rôle consistant et formidable à Jane Foster !?!).
    Des sortes de « petites sœurs », suffisamment sérieuses pour contrebalancer le côté Adolescent des héros masculins, à une Guêpe ou Miss-Hulk près.
    Et quand ce sont en plus des femmes un peu dures et qui ne se forcent pas toujours à être sympathiques, c’est encore mieux – ou pire, pour quelques sensibilités un peu craintives, qui ne retiendraient que leur côté visuellement Sexy.
    Elles peuvent pourtant bien être les deux à la fois !?

    Natasha Romanoff ? Très compliqué à écrire et à renouveler car c’est un personnage presque cynique, qui a déjà franchi la Ligne (et Oui, ça a toujours des conséquences, y a pas de « c’est la vie, c’est comme ça, pas d’autre solution »).
    Ainsi, il n’y a plus d’ambiguïté sur ce qu’elle est capable de faire, jusqu’où elle peut aller si besoin est… là où ses camarades héroïques ne pourront pas toujours se risquer.
    En dehors de quelques aventures un peu plus sanglantes ou stylisées – ce qui paraîtrait un peu trop forcé pour une grosse production de cinéma Tout Public – son côté solitaire l’enjoint à retrouver très vite une cellule familiale, pour ne pas perdre totalement toute bonté.

    Scarlett Johansson ? Presque 20 ans à disséminer dans sa filmo des rôles de femmes non communes (égéries, « femmes trophées », fatales, clone, alien, cyber, surhumaine, quasi divine…), et pas toujours très chaleureuses, ce qui est sacrément courageux dans un métier d’image où l’on peut vous juger bien sévèrement juste pour ça – tout autant quand on a aussi des formes bien rondes, une voix rauque et (« pire ») des lèvres boudeuses.
    Et ce sont baucoup de personnages en quête de douloureuse et impossible émancipation qu’elle ne cesse d’incarner. Il y a bien une démarche concrète personnelle, au long cours, dont le film « Black Widow » se fait également l’écho – à mettre d’ailleurs en parallèle avec les premières séries Disney Plus, qui font de même avec des personnages prometteurs mais jusque là secondaires ou mis de côté, faute de temps scénaristique dans les films.

    Florence Pugh ? Toujours savoureuse à jouer les « adorables petits monstres », et on ne s’en lasse pas encore…

    Cate Shortland ? Presque autant de temps que Johansson, à mettre en scène des histoires de femmes violemment aux abois… Plutôt discrètement, sans qu’on ne le sache.
    Une ligne de plus à ajouter à son C.V.. Marvel Studios est bien l’équivalent d’un Centre de Formation, pour gagner de l’expérience en grosses productions cinématographiques…

    Le reste semble une agréable routine, à coup d’acteurs attachants, de scènes d’action un peu plus acrobatiques que la normale, de références MCU car il s’agit toujours d’un Tout indivisible. Il y a moins à craindre ici que pour une franchise plus Adulte, Pop et indépendante telle que « Kingsman ». Sauf que…

    Non, c’est bien moins innofensif qu’il n’y paraît. Tout peut se résumer d’une part par les mots Vol, Viol et Violence :
    C’est clair, les personnages principaux se caractérisent par le fait qu’on leur a tous volé leur vie, et même profané leurs corps. Et qu’ils s’en sont trop longtemps accommodés, avec pessimisme – peut-être un effet culturel russe.
    L’Antagoniste Dreykov n’étant pas plus caricatural que n’importe quel riche proxénète maffieux, qu’il soit ou non russe. Qu’il soit homme ou pas. Preuve que ça n’a rien à voir avec les idéologies communistes, mais plutôt avec la notion de Contrôle absolu.
    Bien entendu, comme nous sommes dans un Univers légèrement « Augmenté », peuplé depuis des années de surhumains (et d’une course à l’armement plus conséquente), c’est du Proxénétisme, donc de l’Esclavagisme, qui est lui aussi « Augmenté » à coup de super technologie surréaliste, de QG Secret impossible…

    Proxénétisme qui peut aussi valoir de métaphore pour certaines habitudes hollywoodiennes envers les acteurs/actrices, quitte à ce que Marvel Studios tombent eux-mêmes dans les travers qu’ils exposent à travers leur mystérieux Taskmaster. Ou plutôt, leur utilisation de l’identité du Taskmaster, et son exposition médiatique, le rendant robotique et mutique pour ne pas être redondant avec le tout aussi bavard mercenaire Deadpool.

    Quant à la Violence, sans être trop rebutante, elle est bien présente et elle fait mal. Certes on tue pour combattre l’horreur meurtrière, mais ça n’est pas sans laisser des marques. Pas du tout un film de super-héros en fait, clairement des anti-super-héros. Donc pas non plus un remake de « Captain America : Le Soldat de l’Hiver ».
    Ça va même plus loin en vantant également les « mérites » du Masochisme, dans des séquences de tabassage plutôt gonflées, surprenantes, mais jamais totalement irresponsables.
    Car tout ça, en plus de finir de révéler de sombres secrets expliquant de quoi Natasha essaie de se racheter, est là pour amener à une forme de résilience, d’un pas supplémentaire possible pour une forme de paix intérieure… Que nos « héros » désespèrent de trouver.

    Ainsi Alexei Shostakov, le pendant inverse de Dreykov, a vu ses idéaux faussés, et vit dans un Passé glorieux fictif. Dans une performance noblement pathétique, faisant écho de manière différente à celle de Chris Hemsworth en 2019, David Harbour s’amuse régulièrement à brouiller les pistes, à être dérangé et dérangeant sans jamais que ça ne soit réduit à du simple comique de service. Mais plutôt à un « père », et un amoureux (de Melina), qui voudrait bien faire mais qui est plein de maladresses touchantes…

    C’est aussi là que le film dégaine sa meilleure arme fatale…
    On l’a bien vu, celui-ci ne se contente pas de divertir avec du « Super Espionnage », le meilleur, celui qui en met plein la vue, photographié de manière joliment sobre et sombre, avec un bon climax final virevoltant et explosif, et où les héros ont l’intelligence d’avoir des plans d’attaque secrets etc… Normal, l’organisation des productions MCU est égale à celle d’une grosse agence d’espionnage, avec de gros moyens et beaucoup de secrets et de désinformations.

    Malgré ça, donc, le film raconte également beaucoup de choses. Mais il propose aussi cinématographiquement une chose que les films MCU n’utilisent pas assez souvent… Du Temps.
    « Black Widow » laisse bien plus durer des séquences calmes, douces, tranquilles, où il ne se passe rien à part de voir des personnages vivre et discuter/se disputer entre eux – donc, du temps en plus pour les acteurs pour jouer, avec une gamme suffisamment étendue.
    Et permettant de retarder un peu plus longtemps qu’à l’accoutumée le moment où l’Action va redémarrer – sans nous réveiller pour autant, car ce temps suspendu est loin d’être ennuyeux si on est attentif.

    Ce qui l’illustre le mieux, c’est la scène inaugurale du film (qui en profite pour faire renouer Marvel Studios avec les génériques de début, reprise de chanson incluse), qui ne fait que nous montrer des gens « vrais », même quand cette petite famille doit s’enfuir pour on ne sait quelle raison.
    Avant que, comme d’habitude dans un Marvel (ou autre blockbuster américain), des moments d’action absurdes viennent tout balayer, dans une scène de fuite en forme de Climax un peu exagéré et…
    Étonnement, une fois redescendu littéralement sur terre (comme ce sera le cas dans la grande bataille de fin), et même si on nous révèle cette famille transformée tout d’un coup en russes… Ces longs moments de calme et d’introspection vont revenir à divers instants.
    Et servir chacun à s’interroger paradoxalement sur la valeur de leur pseudo famille, si de vrais sentiments pouvaient exister entre eux, même si ce sont d’autres qui ont façonnés leurs vies sans leur demander leur avis.
    Cela les humanisant tous, alors qu’ils affrontent évidemment des adversaires déshumanisés.
    Surtout quand est cité en parallèle amusant l’autre « famille », plus respectable, des Vengeurs, qui a donné à Natasha un statut plus public et iconique (ses fameuses « poses », dont se moque Yelena).

    En bref, un film Dense… Empathique et Énergique quand il le faut, produit sans en laisser un peu de côté pour un tas de suites…
    Et avec de jolis, quoique pas complétement adroits, Épilogues… pour dire directement (ou non) Adieu à un personnage qui aura passé son existence cinématographique ou comics à se sacrifier pour que des plus vertueux subsistent. Montrant ainsi par ce biais sa propre Vertue, et de vraies envies de Vivre.

    Bon Retour en Salles, Marvel !!!! 👍

  37. Mais il est très bon, très très bon même !

    Particulièrement bien équilibré, on ne rigole pas vraiment, le peu d’humour est bien dosé (Merci Alexei 🙂 ), cette famille s’en sort remarquablement bien.

    Black Widow laisse la place à son entourage en guise de baroud d’honnneur, les scènes d’action sont intenses…tout comme les scènes calmes, le temps est prit pour les dialogues et l’émotion.

    Un beau film d’action et d’espionnage qui fait la part belle à la puissance et à la sensibilité.

    Un très bon Marvel, pas le meilleur, mais certainement dans la moyenne haute, loin des comédies lourdingue sans aucune finesse comme les Gardiens 2.

    • The next month, Deadline Hollywood reported that Robert Downey Jr. would appear in the film in his MCU role as Tony Stark / Iron Man,[86] though he does not appear in the final film. Shortland stated that she and Feige decided against adding Stark or any other Marvel superheroes to the film, saying, « We didn’t want it to feel like [Romanoff] needs the support. We want[ed] her to stand alone. »

  38. Peut-être bien que c’est une chance que le film ne soit pas sorti l’an dernier. Car ainsi, il a pu avoir plus de temps pour se consolider, là où ça aurait pu ne pas être autant le cas avant – il n’y a qu’à se rappeller du petit déséquilibre de « Captain Marvel », pris en étau par le tournage des deux derniers « Avengers ».

    Par exemple, Jeremy Renner n’a enregistré son caméo vocal qu’il y a peu de temps
    https://www.melty.fr/black-widow-un-cameo-de-hawkeye-a-prevoir-jeremy-renner-seme-le-doute-a746675.html
    Certes, ça aurait pu à l’origine se passer quelques semaines avant la sortie originelle, mais dans l’urgence. Et ce n’était pas non plus une scène complexe.

    Toutefois, le montage et la structure du film sont loin d’être banals, ou incohérents. Même sans avoir eu droit officiellement à des reshoots, le résultat se tient complètement, la post production n’a pas la grosse laideur des films fauchés ou trop pressés (quand bien même, ce n’est pas non plus un film qui raconte de jolies choses).
    Ce qui laisse penser que le travail a pu se peaufiner dans le long intervalle. Et ça sert d’autant mieux la narration.
    Bon avantage tiré de la Pandémie, donc – quant au fait de mettre en scène un personnage déjà mort… Ça n’empêche pas le Cinéma de faire la même chose avec une tonne de films historiques, et plusieurs fois en plus. 😉

    • Bon, il manque néanmoins une chose au montage :
      Quelques secondes montrant la réaction exaltée de Alexei face à un adversaire lui permettant Enfin un combat contre « Captain America »… Et peut-être son mépris final face à ce qui n’est qu’un ersatz.
      Ainsi qu’un moment où on le verrait jubiler en lui volant son bouclier.
      Rare petite déception dans ce film.

  39. Ben clairement pour moi le meilleur film mettant en scène une super héroïne, loin devant Wonder Wonder, Captain Marvel et Birds of Prey, certes très classique, mais très efficace et bien rythmé.

  40. C’est une des rares fois que je trouve que LTH est sévère envers un produit Marvel Studio. J’ai bien aimé le film. Ce que j’ai aimé ce n’est pas tant le film car si on le dissèque en profondeur il n’en restera pas beaucoup, mais son ton .

    A oui là quelle fraicheur de ne pas avoir les blagues débiles, des dialogues pas nécessaire des situations pas drôle. Non la le film jongle sérieux et humour parfaitement et ça fait du bien de ne pas être en facepalm en permanence comme devant un Spider-man un Thor Ragnarok ou un Ant-man

    Par contre quand on copie soit on le fait subtilement soit on le fait mieux car la s’imprégner autant de Captain America Winter Soldier quitte a pratiquement répéter son troisième acte scène par scène franchement c’est du foutage de gueule. Mais pas autant que le Tasmaster censé être une vraie menace mais qui est ridicule (notamment son twist just pour faire le « Man is evil »). D’ailleurs la plus grande faiblesse du film c’est que contrairement à l’hydra qui te faisait regarder derrière ton épaule tout le temps là pour se qu’ils essayent de vendre c’est pas ça.

    On gardera quand même un excellent casting très bon quatuor qui te campe bien l’idée d’une famille dysfonctionnelle et qui te fait comprend d’où tire Natasha toute sa patience pour gérer tout le groupe durant Endgame.

    Bref le film arrive un peu trop tard mais ça n’enleve pas le fait qu’il soit une bonne parenthèse d’un avant the Blip.

    Vu le rôle de Captain Marvel dans Endgame je ne comprend absolument pas que ce film a été retardé pour lui donner sa place. mais bon la reine des CBM restera toujours Wonder Woman (Meme BOP j’ai bien aimé mais apparemment il faut pas le dire sinon on est un SCJW qui veut blackanisé tout les personnage tout en envoyant un message que tout les hommes sont détestable )

  41. Le contrôle par les phéromones, s’il a surtout comme intérêt de nous donner une scène géniale de pétage de nez 😖 …
    Ça serait aussi un bon moyen pour réintroduire X-23 😉

  42. Vu ! J’ai passé un bon moment. Que c’est bon d’entendre ce générique…

    En revanche, beaucoup de raccourcis scénaristiques. Le plus mémorable pour moi est celui de la fin quand (je préviens au cas où, spoil vous l’avez compris) le Général Ross arrive sur les décombres du vaisseau et est censé trouver Romanoff, puis, pouf, deux semaines plus tard.

    Mais sinon, pas le plus mémorable des Marvel, mais celui qu’il fallait à Black Widow depuis longtemps. Je pense qu’il y a encore plein d’histoires à raconter avec ce personnage.

  43. LTH a raison, ce film aurait pu être une mini série en disons…4 épisodes sur Disney + tout comme Falcon and Winter soldier aurait pu être sur grand écran. C’est la même chose. Donc Black Widow a toujours les mêmes qualités et les mêmes défauts d’un Marvel, je crois que tous les forumers ont énumérés en long et en large toutes les composantes du film. L’histoire n’est pas plus intéressante qu’un autre Marvel mais pas moins non plus. L’interprétation de Johansson et de Puig est convaincante, ce qui n’est jamais évident dans un film très largement numérique tourné dans des plateaux géants avec des équipes composées de technicien. Il faut y croire et elles font le taff. Un Marvel de plus regardable et tout aussi oubliable mais on est très loin d’une catastrophe industrielle comme WW84

  44. J’ai vu deux films: un début très bon et une fin nulle à chier.
    Un début émouvant, bien joué, avec un commencement prometteur. Un des meilleurs du MCU.
    Et puis n’importe quoi. Des blagues lourdingues, des effets spéciaux ridicules et dignes de la CW et ce scenario… putain. Parodique, débile, et lisible à 100km. Avec une belle touche de woke pas crédible pour un sou. Sérieux, quand tu vois la carrure de Taskmaster et que tu vois la belle Olga Kurylenko, comment tu peux penser que ce sont les mêmes personnes?
    La seule chose que je retiens de ce film, c’est Yelena, belle, énergique, touchante. La relève est là.
    Bye bye Scarlett qui te trouvais trop sexualisée. Ton film est arrivé trop tard et on t’a volé la vedette

    • Le pire pour moi avec l’intrigue sur l’identité de The Taskmaster c’est que 1h avant Yelena dit exactement à Natasha  » tu es une tueuse qui sert a vendre des poupées aux petites filles » et j’ai trouvé que l’intrigue n’est en faite là que juste pour garder Black Widow dans le statut d’héroïne qui au final n’a pas de sang sur les mains et que les parent peuvent acheter ses poupées à leurs enfants sans état d’âme.

  45. Agréablement surpris par ce film. Comme le dit Garyus, un commencement vraiment dingue, même le générique et sa musique sont uniques dans le MCU. Froid et sombre, annonçant un film au ton très sérieux et violent, surtout psychologiquement.

    Ensuite, le film retrouve vite sa recette gagnante d’un film MARVEL, mais reste néanmoins rafraîchissant, peut-être grâce à la fermeture des cinémas pendant 1 an et demi, et sûrement grâce aux daubes Disney+ (à part la 1re moitié de WV).

    Dommage que le personnage de Red Guardian soit aussi caricatural et que TaskMaster soit qui il est (no spoiler) – zéro surprise et peu crédible sous l’armure. Mais globalement, bon moment, pas vu le temps passé et toujours un plaisir de revoir la 1re Black Widow (et pas que pour son physique, calmez-vous les ado :D).

  46. Je suis un peu ambivalent. J’ai été le voir au ciné hier soir et effectivement comme pas mal de personnes j’ai été scotché par la première moitié du film et très déçu par la seconde …
    Au final il en résulte un film pas mauvais du tout mais qui aurait pu être mille fois meilleur.
    Après l’humour ne m’a pas dérangé, je trouve pas qu’il supplante le reste. Au contraire je trouve que c’est l’un des plus sérieux du MCU pour le coup. Red Guardian a beau être le comic relief du film, son personnage reste dans le fond assez tragique et pitoyable.
    Florence Pugh est vraiment top en Yelena, elle tire vraiment son épingle du jeu par rapport à Natasha. Plus violente mais aussi avec un second degré un peu glauque par moments.

    Effectivement le taskmaster est une déception. Que ce soit au combat ou au niveau de son identité.
    Autant sa première apparition casse la baraque, autant son côté « mémoire photographique » est vite mis de côté.

    La bande son est pas trop dégueu. Pas de thème marquant mais sur l’intro j’ai trouvé ça réussi.

    La scène post générique est sans surprise elle aussi d’ailleurs. On l’a un peu tous vu un peu venir.

    • Peu-etre la plus grande réussite pour moi sont les deux personnages qui sont The Red Guardian et Mélina ou d’autre production auraient voulu leurs donner une sorte de grosse arc de rédemption alors que non ils participent à l’intrigue pour leurs propre intérêt.

      J’ai beaucoup aimé le fait qu’ils n’assument aucun du mal qu’on subit Natasha et Yelena , en mode « nous on était en mission , on est pas vos parents on a essayé de vous donner quelques armes pour l’avenir mais si vous voulez un coupable aller voir l’autre gars ». Je trouve que ça change et que il y a coté assez authentique à la chose. Surtout qu’à la fin on présume que tout le monde a pris son chemin et non jouer à la famille

      • Oui clairement c’est un aspect assez « réaliste » (toute proportion gardé) que j’ai beaucoup aimé aussi. La froideur et l’hypocrisie du monde des espions. Pas de faux semblants. Les personnages assument le mal qui a été fait autour d’eux, sans renier qui ils sont.
        C’est d’ailleurs le gros point positif du film je trouve. Il a de sérieux défauts, mais sur la construction des personnages, c’est plutôt bien fichu.

  47. Je préfère de très très très loin ce film à ceux de Ant-man ou de Spider-man (forcément, je ne suis pas trop la cible « Disney channel ») ou même si on va dans le genre plus sérieux: Red Sparrow.
    Black Widow a un ton plus sérieux que la majorité des films Marvel mais étant donné que c’est un blockbuster MCU, il y a toujours ce côté fantaisiste. Je suis partagé, des fois, je me disais que ça rendait le film plus sympa et d’autres fois, non.

    Quand j’ai vu la bande-annonce, je trouvais la scène du repas familiale très forcée – par ses dialogues -, ça faisait fake et comme par hasard, on a jamais entendu parlé d’eux. Mais quand on connaît l’histoire, c’était au final bien amené. Cependant, ils auraient pu faire un petit effort avec les dialogues, je trouvais que ça gâchait les retrouvailles et certaines informations les concernant, ça aurait pu être un moment mémorable du film mais je préfère l’oublier.
    Leur lien reste tout de même pour moi, le point fort du film.
    Le deuxième: la -certainement- future BW, elle était assez attachante. Même si ce film est bien celui de ScarJo; plusieurs fois, j’ai eu le sentiment que ce film a surtout servi à introduire ce nouveau perso.

    Les chorégraphies avec Taskmaster étaient top 👍, mais son design n’était pas inspiré (sauf si le chara designer kiffe à fond les Power Rangers), quand je me suis rendu compte que c’était le même perso que dans le jeu Avengers, je me suis dit « Ah merde ! Christina Cordula l’a relooké ».
    Sa révélation, j’osef 🤷🏻‍♂️ Car je ne connais pas le perso, comme pour Mephisto ou Kang, perso, ça peut être Sharon Carter dans le château du dernier épisode de Loki, je m’en foutrais (ouais, je ne digère toujours pas le dernier épisode de F&TWS).
    Enfin bref, l’identité de Taskmaster 🤷🏻‍♂️

    Spoil:
    Du moment que ce n’est pas sa mère « Je suis ta mère », quasiment tout me va en fait.
    Le tacle sur le(s) « Hero’s landing » était la bienvenue 😏 sauf que maintenant, je n’ose plus me taper cette pose quand je me baisse dans les rayons pour prendre un produit trop bas.

  48. Vu cet après-midi. Poils hérissés quand on assiste la scène d’introduction de Marvel après plus de 2 ans d’absence ! Quel plaisir ! Bon, je ne considère pas le film comme un chef-d’oeuvre mais sympa à regarder. Il se démarque quand même de la plupart des films MCU. Plus de moments tragiques, moins de blagues lourdingues. J’adore the Red Guardian, même si j’aurais bien aimé le voir jouer par un acteur russe pour l’authenticité. Surtout, le voir combattre contre Captain American, comme il l’a proclamé plusieurs fois. On sait qu’il n’a jamais combattu Steve Roger mais le fait qu’il est devenu un super-soldat reste un mystère. Je me suis fait avoir en croyant qu’on a décidé que les personnages de Melina et Alexei seraient des parents d’Yelena et Natasha pour de vrai pour les besoins du studio… Pour une fois, il y a moins de manichéisme dans le film où des personnages assument leurs conneries sans se jeter des reproches. J’ai été déçu pour Taskmaster. Ça manque de consistance chez ce super-vilain alors il est connu par rapport à Dreykov, inconnu des comics, éprouvant une certaine cruauté pour les femmes. Après avoir vu la scène post-générique, j’appréhende pour la Phase 4 où MCU prend un gros risque. Elle va être alternée entre les films et séries où une partie du public peut lâcher car perdu et pas suivi tout le fil conducteur si on loupe les séries. Ou on se demande si, pour éviter ça, le studio prend la stratégie faite pour Star Wars avec séries et livres qui sont complémentaires sans impacter sur les films. Globalement, Black Widow est un bon film qui a essayé du mieux qu’il peut pour rendre les lettres de noblesse au personnage, Natasha Romanoff en passant le flambeau à Yelena Belova. Surtout que c’est le dernier apparition de l’actrice, Scarlett Johansson dans le MCU, enfin peut-être.

  49. https://www.businessinsider.fr/16-details-de-black-widow-que-vous-avez-peut-etre-rates-188108#au-cas-ou-vous-vous-poseriez-la-question-black-widow-se-deroule-peu-apres-les-evenements-de-captain-america-civil-war-le-film-de-2016

  50. https://www.superpouvoir.com/black-widow-red-guardian-a-t-il-pu-affronter-ce-personnage-important-du-mcu-spoilers/

    https://hitek.fr/actualite/black-widow-pourquoi-taskmaster-nest-pas-tony-masters_29869

  51. Vu hier et franchement j’ai perdu mon argent… plus que jamais on se demande ce qu’elle a d’une super héroïne.. Le scénario est très simpliste voire téléphoné , les combats n’ont rien d’extraordinaire tout est un peu trop facile et gnan gnan.
    La cerise sur le gâteau ce sont les nombreux faux raccords que j’ai identifiés, ce qui en ce qui me concerne est rare au premier visionnage. Bref tout cela fait un film sans saveur ni réelle personnalité, loin des marvel et peut-être plus proche des james bond à l’ancienne tant les références y sont nombreuses, mais sans le même talent.

  52. C est fade. Pas mauvais, visuellement y a même des choses pas trop mal comme le super plan de Nat et Taskmaster en chute libre qui était dans la ba, mais ultra fade…

    Je préfère largement un wowo84 qui avait une identité et du cœur, qui était vraiment le film de sa réalisatrice et qui s assumait en film de super héros avec tout la beauté que je mets dans ce terme (même les français réussissent à donner une aura à ce que ça représente d être un héros avec le film d Attal).

    En tout cas on pourra pas leur reprocher qu ils se sont pas inspirés des comics tant ce scénario de série z rappellent les mauvais runs qu on a pu connaître sur le personnage – et où souvent c était à d excellents dessinateurs de sauver les meubles.

    Déçu du potentiel raté sur la relation avec Yelena. Les histoires de sœurs sont mes préférées tout média confondu, mais ils sont pas allés assez loin à leur mettre des faux parents dans les pattes plutôt que développer leur relation. J aurais beaucoup plus préféré deux sœurs contre le reste du monde (un peu comme dans le flashback au début où l on ressent vraiment cet instinct protecteur pour sa petite sœur, aussi sur la scène post générique où le deuil de Yelena est quelque chose de beau à montrer… mais bon rien que sur cette scène les gros sabots mcu viennent gâcher)

    L ombre d Hawkeye, symbole de la rédemption de Nat planne sur le film. Impatient que Yelena puisse aussi le rencontrer. Et qu on voit également le deuil de Hawkeye (voire de sa famille entière, les petits l appelaient tante Natascha je rappelle) pour sa partenaire espionne ma plus fiable.

  53. Je trouve le film tres moyen, j’ai pas retrouvé la black widows que j’avais vu avant, pas sur d’elle, plutot timoré et moins mortel femme fatal et moins subtil que ses autres apparitions dans les autres films
    Apres la chronologie est tres maladroite , un rétropédalage pas très opportun .
    J’ai bien aimé par contre cette famille artificielle qui s’aime malgres aucun lien familiaux qui sont souvent le theme des gros blockbuster « je defend ma famille quoi qu’il en coute » tres american, la ou au contraire j’ai trouvé ca très frais , un nouveau concept de famille…..mais après le méchant très james bondien qui sort de nul part outre le fait qu’il cloture un arc naratif des agent of shield (dont j’ai vu rarement les référence sur les critiques) est pas tres credible, comment a t’il pu avoir autant de pouvoir avec les avengers et tony starck a la pointe de la technologie….bref .
    Task masker vraiment sous exploité et les scenes d’actions tres presente mais qui manque d’enjeux et de tension emotionel .
    Bref un retour mitigé du mcu, esperont que les autres productions nous mette de l’eau a la bouche dans les prochain mois

  54. Black Widow me dérange vraimen. Autant le début du film jusqu’au générique de début avec cette reprise de Smells like teen spirit juste incroyable promettait un film plus sombre et différent des autres films du MCU, autant le reste du film ressemblait trop au marvel cliché, et comme j’ai pu lire plus au dessus, au scénario de CA:The Winter Soldier. Dommage, j’aurais préféré aussi plus de scènes d’action avec Red Guardian et un peu plus de détails concernant l’enfance de Natacha. De plus, des acteurs russes avec un vrai accent aurait été plus réaliste que cet accent cliché. Dommage, car ce film était prometteur (mais peut être en attendais-je trop)

    • Il est vraiment dans le film même si c’est vraiment plus un clin d’œil qu’autre chose.
      Par contre, si on veut quel chose d’encore plus tiré par les cheveux, à un moment Taskmaster sort des griffes de ses mains à la Wolwerine, hors comme il apprends par mimétisme, ça vaudrait dire qu’il a la vu. Est-ce que j’ai halluciné ?

  55. Film nécessaire mais qui arrive bien trop tard. Le problème est également que le MCU se renferme trop sur lui-même, avec des personnages, décors et situations purement Marveliens. Iron Man ancrait l’univers dans la réalité en faisant intervenir des marques ou des personnalités réelles (forbes, mad money, etc.) Même Loki, qui semble si éloigné de tout, fait intervenir des situations et personnages du réel (Pompei, le mec dans l’avion dont j’ai oublié le nom). Mais là on est sur une histoire 100% Marvel qui perd de son impact quand on sait à quel point c’est intimiste, à un moment où les enjeux et les pouvoirs sont de plus en plus démesurés… Bref, un film anecdotique, mais réussi dans le sens où le personnage de Black Widow est enfin étoffé comme il le méritait. C’est appréciable d’avoir une Natasha vulnérable qui fait face à ses démons.

  56. Une preuve que le film aura servi à quelque chose (en plus), c’est ainsi de mieux expliquer le sacrifice de Natasha dans « Endgame ».
    On comprend alors que c’est un personnage qui ne s’aime pas et n’hésite pas à se punir, dès le moment où on explicite mieux ce qui semblait plutôt improbable quand on l’entendait dans « Avengers » :
    Oui, elle a bien été responsable de la mort d’un fille innocente, ou pire encore, de sa transformation en une arme vivante dénuée de toute féminité.
    Mais en plus, on révèle qu’elle a fait ce sacrifice en toute conscience, juste par vengeance et pour mieux fiche le camp à l’Ouest en prouvant sa loyauté (ironie de l’histoire, l’HYDRA avait de toute façon gangrené le SHIELD).
    Ajoutez à ça sa séquence d’interrogatoire dans « Avengers », où elle est prête à encaisser les coups…
    Le fait qu’elle soit la quasi marraine des enfants de Clint alors que, elle, a été stérilisée et ne pourra jamais porter de bébé…
    Le fait qu’elle se rapproche sentimentalement d’un schizophrène qui pourrait la réduire en bouillie à la moindre perte de contrôle…
    Ses diverses « trahisons » pour le bien de l’équipe…
    Ce nez qu’elle pète avec plaisir (et qui a pu être un complexe pour l’actrice, autant qu’un sujet de moqueries des autres)…

    Et on se demande encore pourquoi elle n’a pas d’hésitation à mourir, avec le poids qu’elle a sur son cœur et son esprit ?
    La réponse était devant nos yeux… Au sein des Vengeurs, elle n’est pas juste la fille de service… Elle est aussi son membre le plus Sombre.
    Mieux vaut tard que jamais pour le comprendre.

    • « Et on se demande encore pourquoi elle n’a pas d’hésitation à mourir »

      En fait la raison Natasha la donne dans le film
      « Tu croies que j’ai envie de le faire ? Je m’efforce juste de te sauver la vie imbécile »

      Tu occultes clint dans ton propos car lui aussi n’hésite pas à se sacrifier pourquoi ? Pour la même raison que Natasha

      Et son « frère » clint à une femme et 3 enfants là ou sa seule famille à elle sont les avengers et donc se sacrifier pour l’un des membres de sa famille n’a rien de sombre…bien au contraire

      On aurait eu exactement la même scène si Natasha était partie avec cap A, ce dernier n’aurait pas hésité à donner sa vie non plus, Banner pareil.

      Ce sont des SH donc donner leur vie pour accomplir leur mission fait partie du boulot tout simplement.

      Tony Stark sais très bien qu’il va mourir quant il claque des doigts

      Après c’est perso mais je ne me suis jamais demandé pourquoi un SH n’a aucune hésitation à mourir pour remplir sa mission

      Edit : Un de tes liens

      Le personnage de Black Widow s’est sacrifié dans Avengers : Endgame, pour sauver son ami Hawkeye alors qu’ils cherchaient la Pierre de l’Âme sur la planète Vormir. Un geste que Scarlett Johansson a décrit au cours d’une interview, comme un acte altruiste et généreux et être dans un tel état d’esprit est quelque chose d’incroyablement fort.

      On touche plus à la lumière qu’à l’obscurité

  57. Je trouve que le film fait passer un bon moment. Mais il ne restera pas non plus gravé dans ma mémoire comme une référence du genre.
    Il y a une chose qui me fait sortir de l’histoire, (comme dans plein d’autres films). C’est le manque « d’athlétisme » de certains acteurs. Comment tu peux caster un acteur (ici en l’occurrence une actrice, la petite sœur, Ielenna) qui court en se trainant comme une patate et incapable de donner un coup de poing crédible? J’avais la même impression sur Jessica Jones, où l’actrice campait bien le personnage, mais les courses et les sauts, tout ça, quelle purge. On n’y croit pas un instant.
    C’est tout le contraire d’un film que j’adore, Conan le barbare. Les trois compères avaient un passé d’athlète de haut niveau. Il me semble que Valéria était nageuse, Subotai gymnaste et Schwarzy ben Schwarzy quoi. Et là tout est physiquement crédible. En plus, sans ces effets spéciaux qui puent l’artificiel et accentuent ce quelque chose d’anachronique.
    Pour le red guardian, prendre un vieux bedonnant, c’est crédible, car c’est l’image d’une gloire sur le retour. Mais pour la petite sœur, elle a pas le physique de l’emploi.
    Ça m’a fait penser à la reine des amazones, dans Justice League de Snyder. Toutes les guerrières sont tankées, avec des abdos, elles se déplacent de manière agile, sauf leur reine. Justifie ça avec une blessure ou bien caste une autre actrice! Attention, ça marche aussi pour les acteurs. J’ai pas d’idée en tête là tout de suite.

  58. Une belle surprise. Je ne m’attendais à rien honnêtement vu que j’aurais pensé à un film d’espionnage des plus classiques. Et il faut dire que la concurrence est très rude au ciné mais je suis allé le voir parce que… ben j’aime le MCU ^^

    Ce qui m’a frappé : l’atmosphère. Peut-être le film le plus sombre de la saga. Le début et le générique m’ont scotché. On est proche d’un Dardevil. Y a de l’humour, oui. Surtout avec un personnage. Mais ça ne m’a jamais posé problème et je trouve que c’est justifié (les piques des petites soeurs envers les grandes).

    Autre point positif : le film prend son temps à développer les relations des personnages. Limite y a plus de conversations que d’action.

    Acteurs et producteurs n’ont vraiment pas fait les choses à moitié dans ce film solo réclamé depuis des années. Film qu’il pouvait parfaitement s’intégrer à la phase 3. Mais la scène se passant après Endgame montre qu’ils ont bien des idées derrière la tête.

    Mon tout petit et rikiki reproche : la faible présence de Taskmaster. Ou du moins en action. Le 1er duel était très bien effectué. Dommage que le duel avec Red soit surcoupé et mis en 4ème plan. Ça aurait mérité un peu plus d’attention.
    que s’est-il passé les 2 semaines entre la résolution et la dernière scène pré-crédit ? J’avoue que c’était bizarre comme situation de sa part.

    En résumé, une belle petite claque pour ma part.

  59. Je sais que le MCU a pour habitude depuis IronMan 3 de retiré un bras à un personnage en référence à star wars, et ceux dans chacune de leur production, mais je ne l’ai pas repéré dans ce film… Quelqu’un l’a fait ?🤔🤔🤔

  60. Je n’en attendais rien et je n’ai pas été impressionné. En fait, tout au long du film, j’ai eu cette désagréable impression que c’était plus un film de commande parce qu’une partie des fans le réclamait, qu’un réel désir de Marvel de rendre honneur au personnage en introduisant un passage de relais. Florence Pugh est attachante, mais à part ça, entre la blague Taskmaster et le boss de fin le plus oubliable du MCU (sans parler du sous-texte féministe assez cringe), c’est à peine si je lui mettrais la moyenne.

  61. Si on omet le fait que Natascha doit mourir 7 fois dans le 1er quart d’heure du film (tomber d’un immeuble et ricocher sur les poutres) exactement com Cap ‘ et bien… ce n’est pas bon. Quelques moments sympas au début. Des acteurs qui font le taff et sinon rien
    Une histoire c/c Winter Soldier. Des raccourcis de dingue. Sérieusement. Le mec en chemise se ballade pour aider Natascha à se planquer. Ridicule et invraisemblable, pourquoi les soeurs se battent quand elle se voient ..?! Aucun sens. De même qu’elle ne reconnait pas Hawkeye alors qu’elle connait toute l’histoire des Avengers.
    Faut arrêter d’être complaisant avec le MCU au bout de 25 films. Faut que ça évolue et qu’on goutte une autre soupe.
    Et je parle même pas des CGI… une horreur.
    Un faux film d’espionnage inutile
    Tout de même triste pour Scarlett

    EDIT
    Je n’ai même pas évoqué Taskmaster en rédigeant.
    C’est dire..

  62. https://hitek.fr/actualite/black-widow-fin-alternative-emouvante-supprimee-marvel_30267
    Eh, c’est que c’est pas mal du tout, moins forcé et alambiqué que ne le laisse penser la description dans l’article.
    Grand Film !

  63. https://hitek.fr/actualite/black-widow-scene-coupee-explications-evasion-natasha-romanoff_31192
    Oui, ça aurait surtout donné de la fin à rallonge – une conclusion par-ci, puis une autre, puis encore une autre etc… 🙄

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here