Le bar de Galactus #115 : Mourir peut attendre

105

Bienvenue dans le bar de Galactus : chaque lundi, une nouvelle page est à votre disposition pour discuter cinéma, télévision et comics au sens large, loin des univers Marvel et DC Comics !

Bondophiles de tous les pays, l’heure de gloire est arrivée… Après avoir été repoussé pendant deux ans, Mourir peut attendre sort enfin sur nos écrans ! L’ultime James Bond avec Daniel Craig en tête d’affiche. Forcément, les questions se bousculent. Qui lui succédera ? (Henry Cavill s’est dit intéressé.) Quel est pour vous le meilleur interprète de l’agent 007 ? Existe-t-il une réalité où James Bond coule des jours heureux avec Vesper Lynd/Eva Green plutôt qu’avec Madeleine Swann/Léa Seydoux ? Casino Royale ou Skyfall ? Ana de Armas ou Ana de Armas ? Et surtout… avez-vous binge-watché Squid Game, qui est en passe de devenir la série la plus vue sur Netflix ?

Dans Mourir peut attendre, Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s’agit de sauver un scientifique qui vient d’être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d’un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

105 COMMENTAIRES

  1. J’ai très envie de voir Tom Ellis dans le rôle de James Bond, je pense que ça lui irait comme un gant! Le personnage de Lucifer ayant pas mal en commun avec notre espion britannique favori, tant en apparence que dans certains aspects plus abstrait de sa psyché, je pense qu’Ellis a un bel entraînement pour jouer l’agent 007!

  2. « Ana de Armas ou Ana de Armas ? » Bonne réponse ! XD
    J’y vais demain soir, très très hâte, pour moi c’est le meilleur James Bond, mais on épisode préféré reste encore Goldfinger (première apparition de la DB5, la scène du laser, Odjobb, la partie de golf, le corps de Jill Masterson recouvert d’or, tout est culte) et je pense que le prochain acteur devrait être un parfait inconnu, comme ça on aura pas d’a priori et a l’heure actuelle je ne vois personne capable de remplacer Craig.
    Après autre problème, que raconter ? Refaire des one shot a l’ancienne un peu plus léger en mode pur divertissement, continuer le sérieux terre à terre, je pense que ça va être compliqué de poursuivre cette franchise qui pour moi est arrivé à maturité avec Craig.

  3. Nostalgie oblige j’ai grandi avec les films de Pierce Brosnan et leur excellentes adaptations en jeu vidéo sur la première PlayStation. Sinon pour remplacer Graig j’espère un inconnu pour que le rôle devient une vrai chance pour son interprète.
    Pour les questions restant Casino Royale Ana De Armas et oui j’ai bingwatché Squid Game. Genial et très addictif comme série. Et puis je ne m’attendais pas à ce qu’un personnage pakistanais dans un drama coréen soit mon personnage préféré.

    • Une petite saga spinoff de 3-4 films avant de rebooter la franchise d’ici 10-15 ans avec un parfait inconnu ?
      Enfant des 90’s, j’aime d’amour le Bond de Brosnan. Mais je me souviens de la découverte de Casino Royal quand j’avais 13 ans… la claque ! Et pour l’avoir revu ce week-end, toujours autant la claque. Il est merveilleux.
      Quantum est sympathique et efficace, son principal défaut étant d’être la suite de Casino.
      Skyfall, magistral lui aussi. Les petits clins d’oeil méta qui font plaisir, la photographie de Deakins : peu de chose à jeter (peut-être quelques idées de scénario ? Coucou le méchant qui se fait enlever exprès, coucou Avengers, The Dark Knight et Star Trek Into Darkness).
      Spectre : une première heure magistrale puis l’effondrement. Remplacer Vesper par Madeleine en 2 temps, 3 mouvements ? Idée de merde. Le frère adoptif diabolique ? Plus cheap tu meurs.

      Mais là que j’ai hâte. Que j’ai hâte ! J’espère beaucoup d’actions et surtout beaucoup BEAUCOUP d’émotions. No Time to Die doit être le « Logan » de James Bond.

      • Quantum je trouve qu’il ne démérite pas autant que le laissent suggérer les critiques à son égard. Même si il des défauts, je pense qu’il a surtout souffert d’être passé juste après la claque Casino Royal.
        Il contient pas mal de très bons moments (je retiens surtout l’intro qui incroyable)

        Pour Skyfall ce que je reproche surtout c’est 1. qu’ils n’aient pas fait tué M au moment du procès (ça aurait été tellement parfait niveau émotion, bien plus que sa mort en définitif); 2. la façon dont le méchant meurt (genre on dirait qu’il attend juste que bond arrive pour recevoir le coup de grâce)

  4. Le film est passable (après je fais une allergie assez marquée à léa Seydoux) … la fin est un choix unique et appréciable pour un James Bond.
    Le meilleurs passage du film ? Les 10-15 mins de présence de Ana de Armas … un spin off ? un retour ? On veut une suite a ce personnage.

    L’ère Daniel Craig est finie, comment souvent avec Bond, il y a eut du bon et du moins bon. Au moins ces 5 films offres une histoire complète du personnage, même si pour moi la franchise a perdue en originalité et en unicité et c’est convertie en une série de films d’action à gros budget assez classiques.

    Reste à voir ce que la suite de la saga James Bond (où simplement de 007 … ça je le sent venir) nous réservera.
    Quelque chose me dis que cette Saga va se faire wokiser violemment sous peu !

  5. J’me rends compte que j’suis totalement passé à côté d’la saga, j’connais plus ou moins mais j’pourrai commencer par où ? Un vieux ou récent ?

    • Ca dépend ce que tu aimes comme film:
      -L’ère Connery/Lazenby : sans doute les films les plus appréciées par les fans de la Franchise (avec un fil rouge autour du Spectre).
      -L’ère Moore : le ton est plus léger, les histoires plus caricaturales, c’est plaisant aussi mais différent (essentiellement des one shot avec quelques persos récurrent)
      -L’ère Dalton : un Bond très sombre qui dénote fortement avec Moore avant lui, ce sont mes deux films préférés qui ont été peu apprécié en leur temps.
      -L’ère Brosnan : les montagne russes … deux très bons films … et deux bouses immondes
      -L’ère Craig : Une série de 5 films qui forme un tout correcte, même si l’ensemble est assez inégale (surtout Quantum of Solace qui bloque fortement pour moi).

      Pour s’y mettre, l’ère Connery/Lazenby forme à peu près un tout, comme l’ère Craig … le reste c’est surtout du stand-alone.

      Si je devais en conseiller un par acteur:
      Connery : Goldfinger
      Lazenby : Au Service Secret de Sa Majesté (le seul qui l’a fait en même temps)
      Moore : Vivre et laisser mourrir
      Dalton : Permis de Tuer (mon film préféré de la Saga)
      Brosnan : Le monde ne suffit pas
      Craig : Skyfall

    • Pour moi le meilleur james bond et le plus charismatique reste sean connery , sur les autres il y a du bon et du moins bon .
      Sans ordre precis je dirais :
      -Goldfinger,Opération Tonnerre,(connery)
      – L’Espion qui m’aimait,Octopussy (avec roger moore)
      -Permis de tuer avec dalton
      -GoldenEye avec pierce brosnan, les autres sont immonde
      -casino royal avec daniel craig
      Je suis moins fan de craig , je le trouve plus froid et il fait trop gros bourrin et contraste trop avec ma vision de james bond, bien qu’il ressemble plus aux james bond des romans .Tres decus par spectre, apres un debut vraiment super le film part dans les plus mauvais travers de la saga, des dialogue naze, aucune tension, des situations ridicule, des combats digne d’un telefilm .Cependant casino royal est l’un des meilleurs james bond de la saga .J’irais voir le dernier en attendant rien de particulier
      J’aime bien aussi l’air roger moore avec son coté tres leger son exotisme et ses punchlines .

    • Merci à tous des réponses, j’pense que j’vais commencer avec ceux des années début 80 puis enchaîné et zapé des  »saga » si j’accroche pas trop

      • L’avantage avec les James Bond est que chaque aventure est globalement indépendante des autres. Même les films avec Daniel Craig ou certains avec Sean Connery qui ont un lien entre eux peuvent se voir de façon unique.
        Après, le mieux à mon avis est de tester chaque époque car chacun à son Bond préféré pour des raisons diverses. L’âge du spectateur agit beaucoup : Un jeune appréciera peut être les facéties de l’époque Moore alors qu’un adulte sera plus sensible à la dureté d’un Dalton voir Craig.

  6. J’adorerais voir Tom Hiddlestone dans le costume, pour son flegme, son humour pince sans rire, une sorte de mix entre Timothy Dalton et Roger Moore.

    • LOL j’avais week end full taff, et ma soeur à eu la bonne idée de m’appeler vendredi pour me dire qu’il y a un battle royale like sur netflix…du coup bon ben binge watch ça samedi (dommage c est quand même moins barré que BR mais j’ai adoré)

      Dimanche je me dit que je vais rattraper mon taf et en lisant les com’s sur squid game, j’entends parler d’Alice in borderland….. bon ben binge watch Dimanche….

      Bref pas bossé ce week mais vraiment kiffé les 2 séries
      Et les 2 m’ont vraiment plu de part le dernier épisode vraiment très plaisants 🙂
      Sinon un épisode m’a bien tiré les larmes des yeux tout du long dans Squid game, très bel épisode, cet épisode ….

      • L’épisode qui te fait abandonner tout espoir en l’humanité et te fait dire que Madara Uchiha avait raison de vouloir créer un monde contrôler par une illusion pour assurer le bonheur de tout le monde

        • SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
          SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
          SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
          SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

          « L’épisode qui te fait abandonner tout espoir en l’humanité »
          Mais grave et franchement toutes les morts de cet épisode m’ont touché, mais celle du pakistanais te font littéralement perdre foi en l’humanité

          « Madara Uchiha avait raison de vouloir créer un monde contrôler par une illusion pour assurer le bonheur de tout le monde »
          ^^

  7. C’est dingue le blocage que j’ai sur Spectre. Presque le même que sur Star Wars IX. Avec tout l’amour que j’ai pour Casino Royale, la tendresse indulgente envers Quantum, l’intérêt pour Skyfall, j’ai rarement ressenti une telle trahison au cinéma que devant Spectre. A quelques détails près, j’en hais tout.
    S’en est à un point où alors que le nouveau film nous est marketé toutes les semaines depuis un an à cause du COVID, je n’ai vu l’une de ses nombreuses BA qu’il y a deux semaines, je n’ai toujours pas écouté la chanson-titre qui est pourtant disponible depuis des mois.
    Je ne pardonne toujours pas l’échec d’équilibre de ton de Spectre, sa chanson-titre, son écriture du méchant, la scène avec Monica Bellucci, et surtout tout ce qui tourne autour du personnage de Léa Seydoux. Je me rends compte que je n’en ai même pas retenu le nom. La scène de l’opération restera un des pires moments de cinéma que j’ai vu, et pourtant j’en ai vu des mauvais films à cause de ma passion pour les found footages.

    Et ça me fait mal parce que ayant été élevé par les VHS de 007 et les rediffusions de jours fériés, je n’avais pourtant pas suivi la meute hargneuse lors de l’annonce de Daniel Craig. J’aurais pu détester le changement de ton de Casino Royale et pourtant je l’avais trouvé salvateur. Même si je regrette l’absence d’un ou deux opus intercalaires entre Quantum et Skyfall pour bien saisir l’épuisement du personnage à ce moment, j’aime l’ère Craig pour ce qu’elle veut apporter, pour son tout cohérent, pour ce qu’elle nous montre de notre époque.
    Cela va être très très dur de regarder, un jour, cet opus. Il mériterait du soutien face aux torrents de shitstorm qu’il a pris en amont, sur des bouts de déclarations tronquées. Mais comme on dit, « un mauvais film se paie sur le film suivant ». C’est ainsi. Spectre a brisé le « tout », et de ce que j’ai vu de No Time To Die, on ne peut pas passer outre.

      • Je pense que l’on est nombreux à ne pas avoir adhéré … déjà tout le délire sur ce qu’ils ont fait de Blofeld … quelle mauvaise idée !

        • Je le trouve nul aussi. Je n’ai jamais compris la volonté des scénaristes de revenir aux racines des vieux films après s’en être tant éloigné avec succès depuis Casino Royale.

          Toutes les bonnes idées des films Craigien sont ici reprises avec paresse et mélangées (l’histoire d’amour qui fait raccrocher Bond, l’ennemi du passé qui ressurgit, les espions sont-ils dépassés ?) donnant un film qui sonne comme une redite, ni intéressante ni divertissante.

          Les scènes d’action (très pauvres) ont été ringardisées la même année par MI Rogue Nation, malgré des moyens colossaux déployés (la poursuite soporifique à Rome).

          Même Daniel Craig n’est pas impliqué, épaulé par un Christoph Waltz qui cabotine dans son rôle de méchant mégalo ringard des 60s. Lea Seydoux ne dégage rien, ni empathie ni charme, alors qu’elle est au coeur de l’histoire.

          Il est vrai que la barre était haute avec Skyfall qui proposait une lecture inédite de Bond mais aussi du monde froid de l’espionnage. Revenir à une recette classique ne pouvait que se planter dans la mesure où la comparaison avec la concurrence serait en la défaveur de 007.

          Bref une immense déception, et le fait que NTTD soit une suite directe de ce film me fait très peur.

          • Presque hors sujet mais avez vous connaissance d’une prestation ou Léa seydoux dégagerait quelque chose ? C’est une vraie question, je suis réellement intéressé

          • …La Belle Personne,
            Belle Épine,
            Les Adieux à la reine,
            Grand Central…

            Ou pas, « parce-que c’est des trucs français ennuyeux ». Ben oui mais les explosionse et la baston, c’est pas toujours obligatoire.

          • Léa Seydoux la pistonnée petite fille d’un producteur de la Pathé ?
            Elle rejoindra Jennifer Laurence avec leur regard bovin inexpressif qu’elles ont en commun.

          • @Al N’importe quoi ton commentaire.
            Je vois pas en quoi le fait d’être pistonnée fait d’elle une mauvaise actrice. Comme un commercial rentré dans la boite parce que c’est le neveu de machin n’en fait pas automatiquement une tanche.
            Je ne sais pas pourquoi je m’évertue à la vouloir mauvaise pour ces mêmes raisons, mais j’ai effectivement ouvert les yeux avec « La vie d’Adèle » et « La Belle Personne » – effectivement cette actrice n’est PASmauvaise. Elle a autant un regard bovin qu’Amand Seyfried ou Ryan Gosling au final.
            Et Jennifer Lawrence je t’invite à regarder « Happiness Therapy » et surtout « Mother! » et oser redire qu’elle est inexpressive

          • « Je ne sais pas pourquoi je m’évertue à la vouloir mauvaise pour ces mêmes raisons »

            Personnellement je fais un grosse allergie à cette actrice … pourtant j’ignorais sont statut de pistonnée (comme tu le dis justement, le « comment » elle est arrivée là où elle est ne t’apprend pas grand chose sur ses compétences).

          • Bin si quand même le Népotisme est un vrai problème dans le monde de cinéma en France et au USA. Car ça enlève une chance a des gens talentueux qui n’ont pas de connexion. C’est pour ça que Sedoux s’est retrouvé pendant quelques temps avec 5 a 6 films par an, on arrivait même à se demander s’il n’y avait pas une pénurie d’actrice.

            Si le neveux du patron commence au plus bas de l’échèle pourquoi pas mais quand c’est direct un poste a responsabilité c’est un problème.

          • @Ulysse

            C’est prendre le problème à l’envers.
            Mettre quelqu’un à un poste si il n’a pas les compétences est une mauvaise chose. Nous somme d’accord là dessus, et il n’a jamais été question de défendre une telle chose.
            Mais être le « fils/fille de » ne veut pas dire que tu ne vas pas mériter ton poste !

            Donc en soit, savoir qu’une personne est « fils/fille de » ne t’apprends rien sur ces compétences réelles.
            Traduction: Tu ne peux pas juger du statut de « pistonné » sur la base de l’ascendance/des amitiés, tu ne peux jugés du pistonnage qu’au travers de l’adéquation entre le poste exercé et les compétences !
            Le « pistonnage » doit être déduite des compétences et non des connexions, pour pouvoir être considéré comme tel.

          • Je ne dis pas que les fils de n’ont aucun mérite mais partent avec des avantages et même leurs compétences sont moins mis en question car il y a la connexion derrière qui les protége et fait même office de bénéfice pour ceux qui les emploient.

          • Tu sembles partir du principe que c’est « toujours » comme ça.
            Bref, tu dévalorises une personne parce que cette dernière à des connexions. Tu te fais une opinion de qualité sur un apriori, c’est pas foufou.

            Oui, le pistonnage ça existe, c’est même pratiqué à beaucoup de niveaux (tout les niveaux ?). Mais en soit, une critique fondée sur la qualité d’une personne doit justement passer par une estimation de ses qualités … et ne doit pas être fondée sur un apriori ou une suspicion.

            C’est la différence entre le raisonnable qui va constater :
            -Mr X a été parachuté à ce poste alors qu’il n’a pas la moindre compétence associé.
            Et le hater de base qui va juste dire:
            -Mme Y vient d’une famille avec des connexions, donc elle ne mérite pas son travail.

            Cette dernière réaction s’apparente plus à de la jalousie qu’à une critique constructive.

            En tant que patron, oui il m’arrive d’embaucher quelqu’un sur la base que c’est la connaissance d’une connaissance … mais uniquement si la personne a les compétences requises (et peut en justifier).

            Tu disais:
            « Si le neveux du patron commence au plus bas de l’échèle pourquoi pas mais quand c’est direct un poste a responsabilité c’est un problème. »

            Personnellement, je suis sortis de l’université avec un doctorat.
            Si j’avais travaillé pour mes parents (en pratique ce ne fut pas le cas, j’ai travaillé dans le publique avant de monter ma propre entreprise), il est certains que je n’aurais pas commencé en bas de l’échelle … et cela sans le moindre pistonnage (niveau compétences, ça aurait même du être mes parents qui auraient du travailler pour moi !!!).

            Ce n’est pas parce que tu as des connexion avec le patron que tu dois rentré par le bas de l’échelle … tu dois rentrer sur l’échelle à la hauteur qui correspond à tes compétences (peut importe d’où tu viens) !

            Après, dans les faits, tu ne pourras jamais empêcher le « copinage ». A niveau de compétences similaires, c’est effectivement la personne qui t’a été recommandée par un proche qui remportera la mise.

          • Mes propos sont plus ciblé pour le cinéma. Après quand je dis le bas de l’échelle justement pour parler de l’échelle adéquats. Bien sûr je ne parle pas de gens qui sont à leurs place mais avoir les diplômes sans expérience et comme seule justificatif pour se retrouver directe dans des postes élevé ça aussi ça existe et beaucoup.
            Je suis d’accord que c’est impossible d’arrêter le copinage mais sa n’enlève pas qu’il faut le dénoncer quand en on est témoin.

          • Ça semble simpliste tant personne ne savait d’où elle venait quand elle a fait ses premiers films… et qu’elle ne passe pas son temps à être la vedette de productions Pathé – pas plus que Michael Douglas n’aura pris un pseudo pour faire oublier qu’il est le fils d’une star écrasante.
            Le talent/travail/professionalisme n’est généralement pas influencé par les origines, sinon ça se voit et ça ne marche avec absolument aucun spectateur. Il rejetterait en bloc un gus qui aura pris la place d’un autre bien plus compétent.

          • Mais le probleme c’est qu’elle est mauvaise actrice mais qu’elle est sauvé par papy et le reste de sa famille… tu crois que d’autres actrices francaises auraient joué avec Tarantino et autres blockbusters genre Bond ou Mission Impossible sans son pistonnage ???? A d’autre.

          • Oui, en a eu la preuve, plein d’autres françaises chez les ricains juste pour le glamour étranger, rien de nouveau.
            Et ses succès critiques et publiques étant d’autres preuves qu’il n’y a aucun problème, sinon un délit de faciès qu’il faut assumer ?

    • Comme vous je n’ai pas du tout aimé Spectre, qui pourtant sur le papier était alléchant (les BA me donnait très envie notamment). Et honnêtement je n’arrive plus trop à me rappeler du film et de ses scènes. Le seul truc bien que j’ai apprécié dans ce film c’était le perso de Bautista, un méchant digne des anciens james bond, une brute taciturne (dommage qu’il dise un mot au moment de sa mort d’ailleurs.. le combat du train était néanmoins réussie j’ai trouvé).
      Le film se voulait audacieux en terme d’intrigue, et il n’en a été que plus décevant..

      Pour NTTD, je suis assez sceptique, Craig me parait trop vieux/fatigué pour ce genre de rôle (sentiment que j’ai eu en voyant les BA), et j’aurais aimé que ce soit Danny Boyle aux commandes (comme c’était prévu).

      • Quoiqu’il en soit, je vous remercie pour vos propositions de films. Certes je suis influencé, notamment parceque Léa seydoux ne correspond pas à mon canon de séduction, mais je souhaite me faire un avis le plus objectif possible.

  8. Avec ma copine on regarde Batman Beyond. Je n’avais regardé que distraitement quand j’étais gamin. On a fini la saison 2, et c’est impressionant comme la série était en avance sur son temps pour un dessin animé comme ça. Des thématiques très matures.

  9. Mon meilleur James Bond, ben c’est Daniel Craig (sachant que j’ai grandi avec Pierce Brosnan).

    La saga a bénéficié d’un nouveau souffle dont elle avait besoin. Bien que les anciens restent divertissant à regarder, ben je n’y crois plus… les gadgets, les bases de méchants dans des volcans et aux lieux exotiques (la Lune), un personnage qui a toujours la banane après s’en être sorti indemne… c’est devenu lui-même une parodie du film d’espionnage.

    Jeu vidéo : j’ai commencé Hadès sur PS4. J’ai du mal à lacher la manette !

    Comics : commencé Batman vs Pingouin. Ça fait longtemps que je ne l’avais pas vu se confronter à lui.

  10. Daniel Craig aura proposé l’adaptation de James Bond la plus personnelle qui soit. Ce sera très dur de passer derrière lui
    Le meilleur reste pour moi Casino Royal. Vu probablement une cinquantaine de fois.

  11. « Existe-t-il une réalité où James Bond coule des jours heureux avec Vesper Lynd/Eva Green plutôt qu’avec Madeleine Swann/Léa Seydoux ? »
    la seule femme a qui Bond a été marié ça reste Tereza di Vicenzo dans « Au service secret de Sa Majesté »
    et puis bon Diana Rigg
    Casino Royale est pour moi le plus proche du personnage, et le film le plus brut de la saga.
    sinon en lecture, à force de tourner autour, j’ai commencé le Hildegarde chez la volte de Léo Henry c’est une énorme découverte. c’est une biographie libre de Hildegarde de Bingen. c’est beau.

  12.  » Ana de Armas ou Ana de Armas ?  » Ah je suis plus Ana de Armas perso xd
    La saga Bond.. j’ai bien aimé Casino Royale, qui donnait un nouveau souffle.. différent (un Bond plus bourrin), les suivants (hormis Skyfall) seront malheureusement pas aussi bons
    Dans les anciens : mon préféré est GoldenEye, sans hésiter

    Squid Game vu oui c’est pas mal. J’ai enchaîné avec une série connue dans le même style, Alice in Borderland, là j’ai beaucoup aimé, hâte de voir la suite, je pense me faire le manga.
    Vu Locke & Key aussi (oui je rattrape un peu mon retard), sympa mais les derniers épisodes.. tout le monde qui devient abruti ça va pas.

    • « Squid Game vu oui c’est pas mal. J’ai enchaîné avec une série connue dans le même style, Alice in Borderland »

      LOL je venais de poster un com du même style, je pense que beaucoup de ceux qui on vu Squid game sans connaitre Alice in borderland, ont du faire la meme chose XD

      • Moi j avais vu Alice in Borderlands avant…
        Et squid game je trouve ça surcote…
        Dans l ensemble c’est mal joué..très peu de tension et de suspens…
        Plutôt une déception de mon côté.

        • « très peu de tension et de suspens »

          Pour le coup je ne suis vraiment pas d’accord, après ça reste dommage que tu aies été déçu. Bon c est pas le chef d oeuvre du siècle mais clairement une oeuvre très plaisante et dépaysante.

          Bon par contre les VIP clairement une mauvaise idée, je faisais avance rapide quant ils étaient là

          • les VIP sont mal amené je trouve.
            cliché sur les motivations, leurs envies etc… pour ne pas trop en dévoilé.

            Même s’il y a du mieux dans certain épisodes de la fin…. les personnages m’ont gachés le plaisir (coucou Han mi avec ses « Oppa »)

  13. Allez maintenant on prie tous très fort, pour que le prochain James Bond, ne soit pas démoli par la bienpensance nauséabonde qui reigne actuellement à Hollywood.

    • Changement de nom pour la franchise: ce sera « Jane Bond », l’histoire poignante d’une orpheline indienne immigrée lesbienne unijambiste qui sera le personnage principale recruté dès le plus jeune age par le MI6 !

      • VS vilain non genré, ni binaire qui se fera appelé « The dolphin » car il s’est toujours senti dauphin au fond de lui et a très mal vécu les railleries des cis blancs hétéros de sa jeunesse

  14. Riz Ahmed ou. Dave Patel ça serait bon et couillu et puis rien que pour voir la tête de ces gens qui traitent les autres de bien-pensant explosé.

  15. Cavill en Bond. That’s all ! Il a déjà fait un (très bon) Bad Guy dans MI je le revois pas le refaire. Il collerait parfaitement au rôle de 007 (il a d ailleurs passé le casting en même temps que Craig mais a été recalé car trop jeune)

    Riz Ahmed ou Dev Patel…mon dieu…si c est juste pour dire « on est progressiste regardez » c est pas la peine hein…Bond a toujours été blanc dans les romans, pourquoi changer ??

  16. J’ai fini Squid Game aujourd’hui

    Au début j’étais très sceptique, j’avais peut de l’effet « Casa de Papel », voir tout le monde survendre une série pour au final être extrêmement déçu mais aimant beaucoup ce genre de séries (survival…), je me suis laissé tenter et bon dieu j’ai bien fait

    Cette série est vraiment excellente (j’ai néanmoins moins apprécié les épisodes 2 et 3) mais après ça monte crescendo jusqu’au final

    Je me suis même retrouvé à lâché vraiment BEAUCOUP de larmes dans un épisode en particulier (ceux qui ont vu savent de quel épisode je parle) et ca faisait longtemps que ça ne m’était plus arrivé (de mémoire c’était l’épisode avec toutes les photos dans la saison 2 de new amsterdam)

    Bref je vous la conseille

  17. Mes deux James Bond préféré : Bons baisers de Russie avec Connery et casino Royale avec Craig. Dans le fond Bond y est dans les deux un homme assez dur et froid et le SPECTRE y est omniprésent sans être aperçu… Les deux ilains sont excellents que ce soit Robert Shaw ou Mads Mikkelsen.

  18. Mon classement des 25 Bonds (on est d’accord que « Jamais plus Jamais » et le Casino Royale avec Niven n’existent pas !).

    Les très bons:

    1-Permis de tuer
    2-Tué n’est pas joué
    3-Skyfall
    4-Goldfinger
    5-Casino Royale
    6-Opération Tonnerre
    7-Vivre et laisser mourrir
    8-Dr No
    9-L’espion qui m’aimait
    10-Au service secret de sa majesté

    Les bons:

    11-Le monde ne suffit pas
    12-Goldeneye
    13-Moonraker
    14-Bons baisers de Russie
    15-On ne vit que deux fois

    Les moyens:

    16-Les diamants sont éternels
    17-Mourrir peut attendre
    18-L’homme au pistolet d’or
    19-Rien que pour vos Yeux

    Les ratés:

    20-Spectre
    21-Octopussy
    22-Quantum of Solace
    23-Dangereusement Votre
    24-Demain ne meurt jamais
    25-Meurs un autre jour

  19. Ou bien on pourrait aussi laisser tomber James Bond comme personnage et créer quelque chose de nouveau. L’ère actuelle est à la diversité/mixité, et cela devient compliqué de justifier le personnage de Bond dans son essence homme blanc macho et tombeur. Si le public demande un agent secret badass qui fait rêver, et qui puisse s’inscrire dans le discours social actuel, j’aime autant qu’un nouveau personnage fasse son apparition avec sa propre mythologie, comme Jason Bourne, John Wick ou Kingsman.

    • Au dela de la polemique du bon noir, j aimerais trop voir Idriss Elba en bond, mais bon il se fait vieux aussi 🙁 mais bon en james bond jeune on a kinsgman

    • « Ou bien on pourrait aussi laisser tomber James Bond comme personnage et créer quelque chose de nouveau. »

      Ou bien, idée complètement folle … on continue à faire du Bond à l’ancienne et faire autre chose en plus.
      Pourquoi toujours « remplacer » … pourquoi détruire pour faire du neuf ? N’y a t-il pas de place pour tout le monde ?

      D’ailleurs, le personnage de Ana de Armas semble avoir conquit une grande partie du publique … il y a le terrain propice à créer une franchise spin-off … la MGM/Amazon serait mal avisée de ne pas saisir l’occasion.

  20. Mon Bond préféré est Craig, pas seulement car ses films (Casino Royale et Skyfall) ont fait passer la saga dans une autre dimension mais aussi car c’est « mon » James Bond. Je suis né en 1991 et j’ai grandi durant mon enfance avec Pierce Brosnan qui était très bon. Mais ma vie d’adulte a été accompagnée au cinéma par Daniel Craig, auquel je me suis logiquement plus identifié.

    J’ai aimé la nuance et la vulnérabilité qu’il a apporté au rôle, ainsi qu’une certaine ironie, pas que sur lui-même mais aussi sur notre époque.

    Je ne vois honnêtement aucun remplaçant crédible à Daniel Craig, je pense qu’il va hanter le rôle encore de nombreuses années. Il avait cette gueule et ce style bien à lui, qu’on ne retrouve plus chez les acteurs hollywoodiens beaucoup trop propres d’aujourd’hui.

    • « Je ne vois honnêtement aucun remplaçant crédible à Daniel Craig »

      Franchement je pensais la meme chose pour brosnan (Goldeneye étant mon no1 presque au coude à coude avec casino royal), puis craig est venu.

      Puis l’ere craig, question de goûts mais je n ai aimé/adoré que skyfall et CR et ma motiv a même baissé pour le dernier

      Du coup moi j ai hâte du changement de cap

      • J’adore Cillian (récemment il m’a encore bluffé dans Sans un Bruit 2) mais il est trop gringalet pour le rôle… Oui je pense que le physique est important.

        • @RaidenX
          – Cillian Murphy il y a 2ans: https://i.pinimg.com/originals/94/d6/bf/94d6bf31c9893ddc58ee32e6a3f455d3.gif
          – Daniel Craig 2 ans avant James Bond:
          https://c8.alamy.com/compfr/t0jfte/daniel-craig-layer-cake-2004-t0jfte.jpg

          🤷‍♀️

          • Je parlais pas de muscles, Hollywood fait des miracles pour ça, mais de taille. Murphy fait 1m72 ce qui me parait un peu petit. Et je ne fais pas de discrimination je fais la même taille.

  21. De toute façon comme à chaque changement d’acteurs, le traitement du personnage doit changer pour ne pas faire une redite.

    Un James Bond moins physique.
    Plus géo-politique ? plus comique ? Plus espionnage ? infiltration ? Plus WTF (Kingsman) ?

    Un James Bond gay qui séduit les femmes pour atteindre ses objectifs ?
    Rôle tenu par une femme ? En one-shot pourquoi pas, avec le titre 007 et bien sûr ne s’appelle pas James/Jane Bond.

    Un James Bond vieillissant, devenu M et qui gère une équipe d’agents 00 (et qu’il pourrait reprendre du service si nécessaire).

    • @Pepou

      – Un James Bond moins physique.
      Plus géo-politique ? plus comique ? Plus espionnage ? infiltration ? Plus WTF (Kingsman) ?

      Dans l’idée, je te suis à 110%. D’où mon choix de Regé Jean Page dans le rôle. C’est un acteur qui a du charisme mais pas le physique que peux avoir Daniel Craig.

      – Un James Bond vieillissant, devenu M et qui gère une équipe d’agents 00 (et qu’il pourrait reprendre du service si nécessaire).

      Oui et non. J’adorerai l’idée que M soit un ancien acteur 007 donc Brosnan ou Dalton !

  22. Pêle mêle

    – BOND : Pour ma part, dans les favoris, mon préféré est Regé Jean Page (CHRONIQUES DE BRIDGERTON). Il a un charisme certain, un jeune âge permettant de penser sur la longueur et sera à coup sûr différent de Craig : Il semble clairement moins athlétique mais peut jouer plus sur d’autres atouts tel une forme d’intelligence peu vu encore chez 007

    – SQUID GAME (NetFlix) : LA série du moment. Excellent de bout en bout malgré des twists prévisibles. Toutefois l’intérêt de la première saison arrive surtout après le visionnage quand on comprend l’intrigue général via l’apprentissage du dernier épisode. Impressionnant de maîtrise.

    – FRIENDZONE (NetFlix) : Un petit film romantique de plus qui possède quand même un charme certain. A voir pour passer 1h30 sans trop penser.

    – NINE PERFECT STRANGERS (Amazon) : Une série qui traîne en longueur ! Malgré un casting 4 étoiles, l’histoire aurait gagné à être écourté à un film de 2h ou à une mini série en 3/4 épisodes.

    – SUPERSTORE (NetFlix) : Une série comique sur des employés de supermarché. Ca ne vole pas haut mais ça reste divertissant. Une sorte de BROOKLYN 99 en moins bien mais qui permet de voir autrement America Ferrara (UGLY BETTY) En plus, la relation entre les deux « héros » se heurtent à un élément rarement mis en avant. Assez intriguant pour savoir la suite donc (je suis au milieu de la s2)

    – KATE (NetFlix) : Un actionner porté par une Mary Elizabeth Winstead impressionnante ! Le scénario est basique mais nul doute que la performance de l’actrice permettra enfin une starification plus importante. Elle le mérite !

    – JAGUAR (NetFlix) : Une série espagnole à l’époque de Franco sur la traque des anciens nazis. Intéressant et assez haletant. A tester sans aucun doute.

    • C’est clair je suis d’accord, y qu’a voir tom cruise qui a fait MI6 à 55 ans et qui fait MI7, sean connery qui a fait Haute voltige à 60 ans, qu’il y a des doublures pour les cascades, qu’idriss elba garde la forme (Hobbs et Shaw, SS2)

      Bref le jour ou tu diras quelque chose d’interessant, je sabrerai le champagne (en espérant que ça arrive avant que j’aie 50 ans vu qu’apparemment on ne peux plus rien faire à cet age)

      • Mon dieu… Si tu n’es pas capable de voir la différence entre :
        – les cas de Cruise dans MI (qui a rejoint la franchise à l’âge de 35 piges) et Connery dans Haute Voltige (un unitaire)
        – et le cas de Elba (qui entamerait son mandat de Bond à 50 piges, alors que la volonté de la prod sera naturellement de prendre un acteur jeune ayant vocation à faire plusieurs épisodes),
        cesse de me faire perdre mon temps et abstiens-toi. Tu crois vraiment que Broccoli va désigner un mec de 50 ans pour reprendre le flambeau ? Non. Donc je répète : abstiens-toi.

        Pour ton bien, pour mon bien, pour le bien de tous ceux qui nous lisent.

    • Elba pour jouer Bond une seule fois, tout donner d’un coup puis partir et laisser le rôle à un autre, et ainsi de suite…
      Reformater la Saga en en faisant une suite d’unitaires, aller à l’extrême inverse de l’intrigue fil rouge de ces 15 dernières années.
      Ce serait pas cool ?

    • A raison d’un James Bond tous les 3 ans ça fait le 4ème à 59 ans ce qui permet de donner un arc 🙂 puis dans le 5 ème il forme sa relève 🙂

      Je ne sais pas quel age tu as flo mais à 50 ans on est pas gâteux ni sénile donc non Elba à 50 ans ce n est pas un one shot

      « Reformater la Saga en en faisant une suite d’unitaires, aller à l’extrême inverse de l’intrigue fil rouge de ces 15 dernières années. »

      Je pense que tu as du commencer James Bond avec casino royale, mais je t invite à voir sur quoi repose la franchise , qui à même créé cette expression « la james bondisation »

      Je te laisse faire les recherches

      • De toute manière, a partir du moment où il y a eu des pétitions pour que Elba soit Bond, c’était mort. De l’aveu d’Idris lui même, ça a coupé l’herbe sous le pied a toute éventualité de le voir un jour en 007. Bon après effectivement, débuté une nouvelle ère Bond a 50 balais … On est plus a l’époque de Roger Moore et des Bond a papa x)

        • … c’est pourquoi le voir ne faire qu’un seul film, sans suites programmées, juste pour le voir une fois dans le costard (et en faire quelque chose de Bon)… ça serait une bonne solution alternative.
          Frustrante, mais excitante si le travail est bien fait et va jusqu’au bout.
          C’est ça un unitaire, et ça n’a jamais été fait jusque là chez Bond – même Lazenby devait en faire plus d’un, avant de finalement se faire éjecter.

  23. Henry Cavill ?
    Râpé… Après 2 faux départs en super-espion (l’échec de « … UNCLE », jusque là son meilleur rôle au cinéma… puis finalement un simple rôle de fourbe dans « M.I. Fallout »), Matthew Vaughn l’a recruté pour « Argylle » et son gros casting… Avec des espions.
    Si là aussi ça se plante, c’est définitivement la scoumoune pour lui sur grand écran.
    On appelle Jamie Bell ?

    Ana de Armas ? Juste pour sa frimousse sexy, encore ? On verra quand elle jouera Marylin Monroe…

    Des adaptations typiques ces Bond, qui mettent en images efficacement ce qui est trop écrit et lourd. Comme tous bons blockbusters qu’on connait, et qui cartonnent ainsi automatiquement. À raison.
    Alors, le meilleur ?
    Ils sont à prendre chacun en « pack » surtout. C’est comme ça qu’on voit ceux qui sont les plus maîtrisés, pas juste « impressionnants ».

    Honneur à Sean Connery, aucune hésitation, mais grâce au triplé « Dr No – Bons Baisers de Russie – Goldfinger »… Ses autres films ont chacun leurs petits moments pas mal, comme d’habitude. Mais avant tout le plaisir est énorme, absolument décomplexé, sans se la raconter.
    C’est ailleurs que chez Bond que Connery avait plus à bosser son jeu d’acteur pour des rôles complexes – chez Sydney Lumet surtout.

    Deuxième, Daniel Craig, qui… fait l’exacte inverse. Et lui est donc complémentaire.
    Ses films ont trop envie de raconter des choses sur Bond, explicitement. Alors que des parodies (Austin Powers) et détournements (OSS 117) nous aident déjà bien à comprendre implicitement qu’on est dans un cirque de mégalos, avec un tueur (bien peu espion), jouisseur, qui casse tout là où il va comme un mauvais touriste. Et maintenant, il a des états d’âmes en plus – et entouré d’une sacrée floppée d’acteurs français ou français d’adoption, plus que dans tous les autres films.
    5 films pour raconter une seule histoire, et pendant ce temps Craig s’amuse bien plus ailleurs en allant chez Soderbergh ou en jouant Benoît Blanc.
    « Casino Royale » est le plus équilibré, dégraissant Bond sans trop faire du Jason Bourne, en mettant de côté les gimmicks qui étaient trop routiniers (Moneypenny, Q et ses gadgets) et réinventant les autres (gun barrel, cocktail etc). Les suivants ne font que rajouter ce qu’il manquait, à nouveau.

    Troisième, Pierce Brosnan, car il a pavé la route à Craig dans ses films, encore contents d’être Fun et moins didactiques à l’époque. De sa remise en cause par M/Judi Dench dès « Goldeneye » (dinosaure de la Guerre Froide etc), jusqu’à ce que se mette enfin en place la succession dans le sous estimé et très hommage/comics « Meurt un autre jour »… entre une première partie toute en vulnérabilité, et une suite avec un ennemi précédant à la fois les obsessions transidentitaires des Wachowski et… Daniel Craig lui-même, puisque cet antagoniste (joué par Toby Stephens) est un copycat, en blond. Avec, bonus spécialement français, déjà le même acteur que Craig pour la vf, Éric Herson-Macarel.
    Seul dommage, l’air perpétuellement « pincé » de Brosnan, pas très détendu pour un irlandais.

    Quatrièmes, tous les autres Bond, avec de bons encouragements pour l’envie de l’humaniser pour George Lazenby, du détachement rigolo de Roger Moore (« Vivre et Laisser Mourir » ayant l’un des meilleurs équilibre) et du côté ténébreux de Timothy Dalton (le polar hardboiled « Permis de Tuer »).

    Maintenant, aura-t-on un jour un Bond qui se franchiserait en augmentant le rythme de production, enfin ? Il y a de quoi faire des dérivés entre Felix Leiter, Nomi… Il serait moins « écrasant » car moins le centre de la série, laissant à d’autres faire ce que lui ne pourra jamais faire.
    Et pourquoi pas aussi des petits Crossovers avec d’autres joyaux anglais comme « Dr Who » ou « Chapeau Melon et Bottes de Cuir » ? Rendre à nouveau Bond « Pop » et Jouissif… Et plus Anglais, à mort, qu’international.
    Donnez le donc à Edgar Wright !!!!

    Sinon, re- « Le Banni » (valse amoureuse parodique hommes/femmes/chevaux)…
    Et Jacques Tourneur et ses mélos en communauté dans du film de genre (inventif)…
    De bonnes claques sur les cuisses devant Alban Ivanov – on ne peut rire et débattre de Tout qu’avec ceux qui ont prouvé qu’ils étaient ouverts et solides d’esprit.

    Et en lecture, les origines du Maestro de Marvel, un peu trop bref…
    De la baston à coups de théâtre dans Thor, Spider-Man, Vengeurs et les X-Men, tournois marrants inclus. Où les salauds chez les mutants (Apocalypse, Mr Sinistre, Jamie Braddock…) sont les héros les plus savoureux…
    Et Daredevil : Au bout de l’Enfer, bien agréable mais aux ficelles tout de même apparentes.

  24. Vu.
    Et réaction à chaud : le pire épisode de l’ère Craig.
    En gros, ils se sont dit :  » C’est le dernier épisode de Craig , on va balancer toute les idées farfelues, et tant pis si les gens n’aiment pas car de toute façon c’est le dernier ! « .
    Etant un fan de CR et Skyfall, moyennement QOS et Spectre, j’étais impatient de voir ce dernier opus.
    Quelle déception : film lent, trop de longueurs, scènes d’actions pas terribles, acteurs qui font le minimum, scénario qui ne sert à rien avec des invraisemblances en veux tu, en voilà …
    Vraiment l’épisode de trop. Rami Malek est inexistant, on le voit juste à la fin pour dire :  » Coucou au fait c’est moi le méchant ! « . La dernière heure du film m’a fait penser à un autre film très connu dont je tairais le nom car trop spoilant.
    Seule point positif c’est Ana de Armas, qui malheureusement aura jouer dans le plus mauvais des Bond alors qu’elle meritait à être une James Bond girl principale.
    Bref une fin ultra décevante, même Spectre cloturait mieux la saga.

  25. Niveau film:
    J’y vais dimanche après-midi pour ma part, en attendant je me suis refait Casino Royale, Quantum of Solace et Skyfall, plus qu’à regarder Spectre d’ici dimanche.
    Team Vesper ! Mais Ana de Armas c’est vrai qu’elle envoie du lourd ^^

    Je me suis aussi refait Top Gun, un vrai kiff comme d’hab ! Vivement Top Gun Maverick !
    Bientôt, je vais attaquer mon revisionnage des Matrix.

    Niveau série:
    Je viens de finir la saison 5 de Animal Kingdom, toujours un régal de suivre cette famille de braqueur !
    Je suis presque à la fin de la saison 2 de For All Mankind et je continue mon visionnage de Heels (avec Stephen Amell et Alexander Ludwig), de Stargirl, What…?, The Walking Dead, See (avec Jason Momoa et Dave Bautista), The Morning Show (avec Jennifer Aniston et Reese Witherspoon) et aussi de Supergirl mais j’ai de plus en plus de mal à regarder les épisodes, je suis pourtant bon public mais là j’en peux plus, c’est vraiment parce que c’est la dernière saison et que je suis maso ^^
    Et il faut que je commence, Foundation, Titans, Doom Patrol, Y The Last Man et The Walking Dead World Beyond.

    Niveau Comics:
    Je lis le deuxième tome de la Suicide Squad de Tom Taylor, j’aime beaucoup.

  26. J’irai voir ce James Bond au ciné avant de me faire Spoiler….

    Je suis en pleine lecture de New X-Men de Grant Morrisson. C’est Puissant.
    Idem pour JLA : Justice de Alex Ross, mais qu’est-ce que c’est beau.
    Le premier volume de 3 numéros est vraiment excellent.
    Je dois attaquer Marvel Zombies de Kirkman le papa de Walking Dead.
    Squid Game était puissant côté Série 😉
    Le première épisode de La Brea est bof, bof. L’idée est bonne mais la mise en scène est pas terrible. L’histoire s’enchaîne trop vite. La scène d’ouverture est sympa mais le reste…. on est loin du prochain Lost, très loin…

  27. Un James Bond convenable, un film d’action assez banal mais une bonne conclusion à la saga Daniel Craig.

    Ce qui fonctionne pour moi: Ana de Armas évidemment, la scène d’intro (les deux scènes d’intro), la conclusion et les retrouvailles avec Félix Leiter. Quand tu associe Craig avec des acteurs avec qui il a l’air d’avoir envie de jouer l’alchimie est cool ! (Ana de Arman et Jeffrey Wright).

    Les bof: Christoph Waltz est meilleur ici en une scène que dans tout le film précédent, mais le rôle est toujours autant pété. Si Seydoux a un bien meilleur rôle que dans Spectre, il n’y a aucune alchimie entre elle et Craig (on est bien loin du duo avec Eva Green) . Les scènes d’action assez lambdas. Miss Moneypenny, je ne comprend toujours pas pourquoi on a sacrifié le personnage de Naomie Harris qui était tellement top dans Skyfall…

    Ce qui ne fonctionne pas selon moi: les scènes avec Léa Seydoux, Lashana Lynch ou Ralph Fiennes. Le rôle de Lashana Lynch est parfaitement inutile ce qui est dommage tant elle pète la classe et le charisme, et Ralph Fiennes à l’air d’être mort. La musique de Hans Zimmer qui ne fait aucun effort (mais est-ce qu’il fait encore des efforts lui ? ).
    Et enfin, le fait de vouloir faire de James Bond un personnage, je comprend l’intérêt pour éviter qu’il stagne de vouloir lui créer du background, une histoire (skyfall) mais insister assez lourdement sur ses sentiments, sa famille, son héritage etc… je trouve ça un peu dommage, James Bond est un archétype, qui évolue au gré des époques où il est incarné, mais on a pas besoin de « conclure » un arc pour passer à un autre acteur. Jusqu’à présent tout le monde a accepté le passage d’un acteur à l’autre sans avoir besoin de justification. Devoir justifier, c’est faire de James Bond un personnage comme les autres.

    Pour remplacer Craig: Cillian Murphy, Joe Cole ou Jamie Bell
    Pour plus d’audace: Jodie Comer, Idris Elba ou un retour de Pierce Brosman et Timothy Dalton pour un spin-off avec des OO7 vieillissants (c’est un peu une blague, mais un peu un fantasme puisqu’ils n’ont jamais été aussi stylés depuis qu’ils vieillissent les deux)

  28. Bon ben vu james bond…
    En résumé, dégouté, écœuré, fin de merde (n’est pas Nolan qui veut), fin des james bond spectaculaires, Léa Seydoux.

    Bon peut être que les « jeunes apprécieront » mais je pense que les 40+ vont dire un bon RIP aux bon vieux films testostérone du male alfa (restera peut être expendable et encore…)

    Bref ce film signe définitivement la fin d’une ère pour moi, ça y est je fais mon deuil …

    Cette semaine je me refait casino royale et goldeneye

    • C’est facile de savoir quand une critique est bidon. Vous n’avez pas vu le film, vous vous fiez au discours des fachos du net 🙂
      Le film pas spectaculaire ? Vraiment ? La scène en Italie pas spectaculaire ? L’attaque du bâtiment au début pas spectaculaire ? La séquence dans la foret pas spectaculaire ?
      Pas de testo dans le film ? Vraiment ? La séquence dans l’escalier à la fin c’est quoi alors ? 007 qui survit à 10 grenades dans le film c’est quoi ?

      • Big merci Aze, Facho n’était pas encore dans mon CV 😉

        Décidément flo et toi me la taillez belle, me voilà avec un CV qui ferait pâlir de jalousie Hitler, Mussolini et cie

        A moi de voir maintenant, ou je synthétise et reste un facho, ou je pond des pavés….

        Bon ben je sens que je vais rester un facho pendant encore longtemps

  29. Si on ne vit que deux fois, même si les diamants sont éternels, faut-il laisser mourir et dangereusement avoir le permis de tuer mais pas jouer, même si demain ne meurt jamais un autre jour, et qu’un spectre attendra que l’on meurt ? 💀

    Vache ! Qu’est-ce que c’est morbide un Bond !
    Et là, qu’est-ce qu’on devrait dire…

    Et bien déjà que celui-ci a toujours été Conscient. Non pas du Monde et de son état, ça il s’en est toujours fiché, rentrant dans le lard de tout ce qui se trouve sur sa route en snobant les autochtones. Même l’inclusion d’autres Genres cinématographiques dans ces aventures ciné n’étaient que cosmétique (Japon, Blaxploitation, SF, un chouia de super-héros aussi mais c’est bien plus naturel puisque c’est un peu de la BD).
    Conscient politique envers son pays ? À peine, un patriote cynique qui se pose peu de questions, c’est pas complètement comme le Bourne du cinéma. Bien plus comme Hubert Bonisseur de la Bath (ne jamais lui demander d’avis politico sociétal).
    Par contre, au niveau de l’identité, un peu… Il y a toujours eu quelque chose de Méta avec lui, surtout à cause des diverses incarnations, se chevauchant en même temps que celles de ses alliés habituels.

    Et depuis Craig, ce n’est quasiment plus que ça. Ce qui équivaut toutefois au même résultat qu’avec les rares tentatives de ses prédécesseurs : se tirer une balle dans le pied dès lors qu’on veut raconter des choses dites importantes… mais à contrario d’une déferlante de scènes d’action et de méchants d’une grotesquerie géniale. Mission impossible (!), puisque ce n’est pas officiellement de la pure bande dessinée, avec protagonistes à superpouvoirs dans un « Monde augmenté ».
    « Casino Royale » restant tout de même une machinerie formidable, prenant plusieures habitudes à revers, mais qui savait à chaque fois où s’arrêter avant d’être embarrassante.
    À partir de « Quantum of Solace » (à la production difficile), c’était plus possible. Celui-ci alla bien trop loin dans les idées déviantes, celles qu’on n’est pas censé faire dans un Bond, y compris d’avoir une ligne narrative au long cours (mais pas du tout réfléchie en amont).
    Presque pareil pour « Skyfall » et « Spectre », qui cachaient des intrigues finalement bien classiques derrière un vernis sophistiqué et complexifié… ainsi qu’une reprise littérale de moments tirés des « Austin Powers » (la vie privée des sbires, le frère maléfique, ??!??).
    D’ailleurs, les codes couleurs (noirs profonds, gris, beiges et petits éclats vifs périodiques) et narratifs ne font que s’inscrire dans le Genre des blockbusters dits « Adultes ». Les modernes depuis Nolan (grand Bondophile), se prenant bien trop au sérieux.

    Alors, pour un film censé être conclusif, évidemment que l’erreur de vouloir trop en faire et de bien Tout terminer est inévitable. Bien d’autres blockbusters sont tombés dans ce piège.
    À (presque) chaque fois, les idées sont claires et bien intéressantes. Mais il y en a tant qu’elles finissent par se parasiter les unes les autres. Chacunes pouvant servir à réaliser plusieurs films, où elles auraient le temps d’être suffisamment développées.
    On a alors l’impression ici d’être devant une mini-série, surtout avec un showrunner à la barre, plus que devant un film ayant une ligne narrative maîtrisée.
    « Le » film de trop ? Quand le précédant donnait suffisamment l’impression d’avoir déjà tout dit ?

    Mais, les idées sont bien là…
    Des exemples – Attention aux révélations :

    – Faire un condensé de tous les Bond.
    Comme pour Connery, le montrer comme un super pro (et qui le sait), involontairement toxique avec les femmes, et qui a remis à plusieurs reprises sa retraite – 3-4 fois pour lui, 2-3 pour Craig.
    Comme pour Lazenby, montrer qu’il a du cœur, bien qu’avec des moyens évidents (femmes, enfant). Jusqu’à citer directement « Au service secret de Sa Majesté », mais d’une manière inverse – pensez aussi à « Avengers Endgame ».
    Comme pour (hu)Moore, le montrer lancer plus de punchlines de façon ultra décontractée, limite parodique.
    Comme pour Dalton, le montrer plutôt revanchard.
    Comme pour Brosnan, le montrer dépassé par les évènements, faisant sentir son âge…

    – Donner le pouvoir à des femmes-enfants, fragiles mais débrouillardes. À contre-courant de ce qu’on imagine comme les compagnes bondiennes idéales (des combattantes dures).
    Sophie Marceau étant une des plus notables, chez Craig ça a été dans l’air à chaque film, que ce soit Vesper, un peu Camille et Séverine, puis surtout Madeleine et maintenant Paloma (et sa robe impossible où rien ne déborde). Sans compter Billie Eilish à la chanson.
    La M maternelle, Moneypenny ou Nomi sont les quelques exemples inverses, avec bien plus de caractère.
    Avec Phoebe Waller-Bridge en participation au scénario, l’effet moins « Bond-centré » est utilisé avec sensibilité autant que second degré loufoque (le fourbe Valdo), avec classe et sans forcer.

    – Une intéressante utilisation de l’herborisation nocive, jusqu’à la lier avec l’attachement sentimental… « Plutôt mourir que de continuer à vivre seul et sans amour », eh bien…

    – Les rivalités et démentis hypocrites des grandes agences d’espionnage.

    – Les scènes d’action sont souvent surprenantes, dont une en plan-séquence, meilleure que celle introductive de « Spectre ».

    – Terminer avec de grosses explosions de missiles sur une île, en plus de la tabula rasa, c’est un peu extrême comme tombeau… Mais ça fait ainsi un clin d’œil (involontaire) à la fin de « Rock » de Michael Bay, dans lequel Sean Connery est un ex agent désavoué… Autrement dit, Bond lui-même sous pseudonyme – ça compense le fait que « Mourir peut attendre » ne fasse pas de dédicace hommage à Connery.

    – Craig finit d’humaniser Bond en se rapprochant plus d’un guerrier tragique d’un autre temps.
    Puis à être pratiquement métamorphosé avec émotion en une Légende. On peut trouver ça particulièrement beau.

    Mais d’autres idées tombent à plat, ou sont trop incongrues :

    – Mr White est en fait la Clé ultime de cette série de films ? Son ombre et ses conséquences planent sur 4 épisodes sur 5… sans avoir tant que ça à évoquer.

    – Le méchant vérolé, trop chargé entre un prénom diabolique et un nom de famille terminal (si on le francise), des plans alambiqués, et un crime de lèse-majesté bondienne (menacer directement l’innocence pure) auquel lui-même ne croit pas du tout. Et cela malgré un air surnaturel très impressionnant…
    Mais bon sang, quel est son âge réel ? Et à quoi ça aura servi d’en faire un mélange entre le Dr No et Dario de « Permis de tuer » ?

    – Une mort aquatique marquante, et pas un seul flashback sur Vesper ?

    – Blofeld, l’autre « frère » qu’on ne veut même plus citer (la scène avec Logan Hash) est pathétique, même si ce genre d’individu le mérite.

    – Où est Hans Zimmer là dedans ? Au delà de nolaniser encore plus Bond, il n’experimente même pas pour l’occasion.

    – Une horrible arme eugénique qui serait créée de bonne foi, et personne pour penser que ça serait impossible de la détourner ? Idiotement naïf et indigne de M.

    – Les tableaux des précédents M… Mais encore une occasion ratée d’insinuer plus clairement que tous les Bond ont existé dans la même continuité.
    La prochaine fois ? Difficile, car que ce soit là ou plus tard, ça annulerait tous les efforts de Craig pour en faire un personnage avec un passé et une consistance, s’il devait n’être qu’une incarnation parmis tant d’autres. Ce n’est pas vraiment compatible, hélas.

    Bref, ce qui est acquis, c’est que Daniel Craig (recordman en années d’interprétations) a marqué l’histoire et les cœurs. Cet épisode enfonce juste le clou, l’amusement étant heureusement là, l’effet émotif fonctionnant.

    L’avenir semble bien plus excitant, si EON Production décide enfin de moins tourner en rond et de décoincer certaines possibilités splendides.
    Et de revenir Pop et swingant. 😎

  30. Vu OLD

    Purée autant les séries je vais de bonnes surprises, en bonne surprises, autant les films j’enchaine les navets (pour moi bien sûr)

    Et là je crois que j’ai atteint le summum, c est le pire film que j’ai vu cette année.

    Bref voilà c’était histoire de le dire 🙂

    Edit : pourtant idée de départ géniale et BA qui donnait envie.
    Le mieux c est de le DL, regarder la BA (TOUT Y EST) puis regarder le dernier quart d heure du film

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Sinon MDR pour tester les produits sur 5 malades, ils creent un vrai hotel etc…. et envoie les familles (enfants de 6 ans compris) au casse pipe oklm alors qu’il y a tellement de moyen d’avoir des cobayes sans faire tout ce foin…
    Et LOL un flic dans leur hotel MDR

    Et sinon niveau stupidité, genre quand tu trouve un traitement, il faut donner plusieurs doses etc… là non MDR un jus de fruit (médicament) et ça te soigne 16 ans d’épilepsie.
    Meme commercialement c’est d’une stupidité abyssale

    Bref rien à sauver

    • C’est le principe de la plage en fait. Le métabolisme ne réagit pas pareil puisque tout est ultra accéléré. Y compris l’effet du traitement. Puisque c’est comme si la digestion de celui ci reste actif alors que le corps vieilli de plusieurs dizaines d’années. Le but étant de s’économiser du temps de test de traitement, ça n’a rien d’illogique, c’est même plutôt bien trouvé je trouve. Ils ont tout a y gagner, du temps, et de l’argent. Moralement par contre …
      Vu au cinéma pour ma part et c’est l’un des Shyamalan le plus original j’ai trouvé. En terme de suspense j’ai trouvé ça top. A part la fin trop explicative. Le film aurait gagné a garder du mystère.

      • Oui de part ton explication c’est OK, mais le toubib dit « on a guérit l’épilepsie pour une période de 16 ans » donc j ai supposé qu’une seule dose suffisait car si elle faisait effet genre 1 mois, ben l’effet sur la plage aurait duré genre 10 minutes.

        Je pense qe la digestion est aussi accélérée, tout comme on a vu la grossesse express
        Mais bon je pinaillait, ta ptet surement raison sur ce point mais de toute façon à part le synopsis rien est a garder, genre les gamins de 6 ans qui ont 50 ans après 2 jours et qui réfléchissent comme des gens de 50 alors qu’il devrait y avoir l effet « Big » (avec tom hanks)

        En tous cas c est cool si tu as apprécié, car il vaut mieux aimer un film que l’inverse, pour moi ca reste catastrophique d’autant qu en plus j ai vu « man in the high castle » il y a peu donc imagine ma déception de la prestation de Rufus Sewell.

        Bref vraiment deg d autant que j attendais ce film de ouf

  31. Pour ma part, irais voir MOURIR PEUT ATTENDRE mais je sens la légère déception par le côté super héros de 007. Dans SPECTRE déjà j’ai peu apprécié l’explosion du QG de Blofeld alors que, normalement, Bond devait être attaque physiquement.

    Pour ma part la prochaine étape importante serait d’avoir un Bond atteint physiquement et visiblement. Une forme de PIEGE DE CRISTAL teinte de Jack Ryan ( A LA POURSUITE D’OCTOBRE ROUGE ou les films avec Harrison Ford )

    • Ben justement, dans « Mourir peut attendre », il n’y a pas de quoi être déçu pour ce qui est des atteintes physiques (et émotionnelles) importantes.
      C’est bien peu super-héroique en comparaison de tous les autres.

  32. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Qui-sera-le-prochain-James-Bond–Des-outsiders-aux-favoris-nos-pronostics
    Moui, ça semble déjà plié…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here