Doctor Strange in the Multiverse of Madness : La Critique du film + VOTRE AVIS !

198

Près de deux décennies après la trilogie Spider-Man, il est de retour… Soyez tout de suite rassuré : Doctor Strange in the Multiverse of Madness est bel et bien un film de Sam Raimi. Des effets de montage à l’humour grinçant, la patte du réalisateur d’Evil Dead et de Jusqu’en enfer est reconnaissable entre mille. En s’emparant d’un de ses super-héros préférés, Raimi offre à l’Univers Cinématographique Marvel un épisode délicieusement macabre à ne pas mettre devant toutes les paires d’yeux. Certes, l’histoire est un peu faible, c’est un immense prétexte pour embrasser toute la folie du titre… mais le fait est que ce voyage mouvementé à travers le Multivers est diablement maîtrisé !

Un Stephen Strange qui porte le poids du monde sur ses épaules au détriment de sa vie privée, une Wanda Maximoff en quête de ses enfants perdus, le sort du Multivers dans la balance… Les thématiques abordées dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness ne prêtent pas à rire. Nous avons ainsi affaire à l’un des épisodes les plus adultes du MCU ; un sentiment renforcé par l’atmosphère unique du long métrage. Les producteurs se gargarisent souvent d’avoir repoussé les limites de la fameuse classification familiale PG-13. Eh bien, là, c’est vraiment le cas ! Entre les corps calcinés et putréfiés, les jump scares et certaines images répugnantes, cette suite laissera assurément un souvenir marquant dans l’esprit des trop jeunes spectateurs qui la découvriront sur grand écran. On peut donc dire que la crainte de voir un Sam Raimi bridé s’envole à mesure que le film avance…

Contre toute attente, Doctor Strange in the Multiverse of Madness n’est pas le Festival du Caméo tant redouté (ou espéré par certains). Il y a juste ce qu’il faut pour pousser quelques ‘Oh…’ et ‘Ah…’, sachant qu’il y en a pour tous les goûts. Les fans des films et des séries seront ravis ! Mais au final, ce sont surtout les références aux comics qui surprennent. Loin de se limiter à une seule saga comme c’est trop souvent le cas dans les adaptations récentes, le scénariste Michael Waldron (Loki) brasse du Doctor Strange, de l’Avengers, du New Avengers, du Young Avengers… Même visuellement, le film emprunte – sans le savoir ? – quelques bonnes idées à Legion. Tout cela pour dire que Doctor Strange in the Multiverse of Madness est une œuvre qui n’hésite pas à piocher dans le meilleur de l’héritage comics pour arriver à ses fins.

Il faut vraiment prendre un instant pour apprécier la chance que nous avons… Benedict Cumberbatch est Stephen Strange. Par tous les pores de sa peau, il est l’incarnation vivante du personnage créé par Stan Lee et Steve Ditko. Sa confrontation avec l’adolescente America Chavez donne une suite inattendue à sa relation tumultueuse avec Peter Parker. Et même s’il ne s’agit que d’un deuxième épisode, notre ex-Sorcier Suprême est forcé à faire de nombreux choix, sans compter les remises en question provoquées par la rencontre d’autres Strange. Ainsi, Cumberbatch a la chance de jouer un personnage complexe ; ce qui n’est sans doute pas de trop pour fidéliser l’une des personnalités les moins redevables à Marvel Studios, du fait de sa carrière et de sa notoriété pré-MCU.

L’autre grande figure de Doctor Strange in the Multiverse of Madness, c’est bien évidemment Wanda Maximoff… Elizabeth Olsen vole la vedette à Benedict Cumberbatch, l’une ayant les scènes les plus émouvantes, tandis que l’autre se positionne plus dans la performance d’acteur avec ses nombreux doubles. Héroïne secondaire d’Avengers : L’Ere d’Ultron, Scarlet Witch est désormais l’un des personnages les plus aboutis de l’Univers Cinématographique Marvel. C’est le film où elle a enfin l’occasion de briller… en partie grâce à l’édifice scénaristique établi par WandaVision. Il sera donc particulièrement intéressant de recueillir les avis de ceux qui n’ont *pas* vu la série. Comme ils sont sans doute rares sur ce site, demandez autour de vous : est-ce que ces spectateurs ont eu l’impression d’avoir manqué quelque chose ? Que voulez-vous, si c’est le cas, c’est toute la beauté et l’inconvénient d’un univers partagé… C’est le premier opus où l’on assiste à une synergie complète entre les films et les séries Disney+. Et au-delà du cas Wanda, on ne peut qu’applaudir l’introduction graduée du Multivers, qui aurait sans doute été moins digeste dans l’ordre initialement prévu (WandaVision, Loki et What If ?… devaient sortir après le film).

Le Multivers est en folie… et cela suffit à notre bonheur. Certaines scènes sont saisissantes, d’autres imaginatives, sans compter les fameux caméos et l’introduction de notions qui joueront un rôle primordial dans la suite de la Phase 4 de l’Univers Cinématographique Marvel. Le divertissement est donc à la hauteur du titre, mais il faut reconnaître que l’histoire est un peu mince. Doctor Strange in the Multiverse of Madness est une course en avant qui fonctionne la plus grande partie du temps. Reste que certains trouveront peut-être le temps long, perdu par moments à force de basculer d’une dimension à l’autre. C’est compréhensible… mais heureusement, les enjeux dramatiques priment dans le troisième acte, ce qui permet à l’ensemble de retomber sur ses pattes. Quant aux scènes d’action, sans être particulièrement mémorables, elles sont d’une lisibilité exemplaire. A l’heure actuelle, c’est déjà beaucoup !

Dans une récente interview, Sam Raimi expliquait avec humour qu’il avait accepté Doctor Strange in the Multiverse of Madness pour se prouver qu’il était encore capable de réaliser un blockbuster super-héroïque et pour montrer à la nouvelle génération comment s’y prendre… Le pari est réussi avec cet épisode de l’Univers Cinématographique Marvel qui trônera sans doute dans le haut du classement de nombreux fans. C’est aussi un opus qui rassure pour la suite : oui, il est encore possible de confier un film Marvel Studios à un réalisateur expérimenté, sans que celui-ci soit complètement étouffé par le poids de cet univers !

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

Doctor Strange in the Multiverse of Madness est réalisé par Sam Raimi et sort aux Etats-Unis le 6 mai 2022, avec Benedict Cumberbatch (Stephen Strange/Doctor Strange), Benedict Wong (Wong), Rachel McAdams (Christine Palmer), Chiwetel Ejiofor (Karl Mordo), Elizabeth Olsen (Wanda Maximoff/Scarlet Witch) et Xochitl Gomez (America Chavez/Miss America).

198 COMMENTAIRES

  1. J’ai remarqué que certaines critiques (surtout Américaine) nous refont le coup du « c’est trop sombre ou trop sérieux » surtout pour un film MCU.
    Comme quoi certaines choses ne changent pas.

    • Je ne sais pas ou tu as lu cela, moi, des critiques que j’ai vu ça parle d’un scénario faible et d’humour trop daté. Appart ça je ne pense pas que j’ai lu des critiques sur le ton du film.

    • L’arc de de Wanda ,(Scarlett Witch) est peut-être désormais terminé, surtout depuis la mort de son frère jumeau Quicksilver « Avengers l’ere d’ultron »
      Je ne pense qu’elle s’est inventée une vie avec des enfants qu’elle n’a pas.

      Je trouve que son personnage est introduit de manière a en finir avec elle comme cause principale « ses enfants » pour laquelle on retrouve le même schéma pour Steven Strange concernant Christine, mais ses devoirs de Super héros l’éloigne de la vie qu’il aurait voulu vivre avec elle.

      Par contre l’utilisation des Uliminati qui se font dérouiller en deux minutes, leur exploitation était un peu vaine, dommage.

    • Je supporte aussi les critiques du boss qui sont claires, structurées et correctement écrites. Elles sont bien tournées et se préoccupent de mettre en avant les forces et faiblesses dès métrages.
      Il tend vers un maximum de neutralité, mais aucun média ne sera jamais totalement objectif (ce qui est d ailleurs antinomique avec la notion de critique) et sans influence. Cette objectivité totale est un but vers quoi il faut tendre , mais il ne peut être atteint. C est bien normal .

  2. J’ai juste une question sans spoil, n’ayant pas vu le film :
    Les caméos c’est du WAHOU WAHOU de 1ere classe, inattendu, ou juste du « ah ok il était prévu par les leaks mais waouh quand même » ?
    Les deux spider-man c’était convenu qu’ils seraient dedans. Idem ici pour notre ami « Jean-Luc » de la célèbre marque de surgelés n’ayant que rarement rdv chez le coiffeur.

    Sinon j’ai hâte de voir le film demain. Caméos ou pas, c’est rassurant de voir que le film sera structuré et plutot neuf dans son genre (horreur) pour renouveler le MCU. Même si j’aimerais voir notre ami Ethan Hunt demain, sait-on jamais.

    • On se contentera d’écrire que les sites-rumeurs ont raconté *BEAUCOUP* de bêtises.

      Puisse l’exemple de Doctor Strange in the Multiverse of Madness servir de leçon à certains (spoiler : ce ne sera pas le cas, tout le monde aura oublié et on continuera de lire tout et n’importe quoi dans moins d’un mois)

  3. Boss, un mot sur le score de Danny Elfman ? De ce que j’ai lu des critiques US, elle est très bonne, sans être inoubliable.
    Merci,

  4. @LTH : Combien de scènes post génériques à voir stp ?

    Merci pour ta critique sans spoiler. Franchement, c’est toujours très, très intéressant de te lire.

  5. Ca donne très très envie tout ça, étant un énorme fan du premier Dr Strange. En tout cas y’a une convergence d’avis de la part de gens qui n’ont habituellement pas la langue dans leur poche (j’ai lu notamment que c’était le film marvel le plus satisfaisant et maitrisé de ces derniers années), on va vite aller le voir.

  6. JE VAIS FAIRE UNE DEMANDE ASSEZ INHABITUELLE :

    Ne souhaitant pas voir ce film (par conviction personnelle), est-ce que l’un d’entre vous (Boss ?) peut me spoiler allégrement toutes les choses importantes pour la suite du MCU qui se passent dans ce film, pour que je ne sois pas trop perdu svp ?
    Avec ce qu’il faut de prévention ANTI SPOIL pour les autres bien entendu.

    Merci d’avance 😉

    • Franchement, j espère que personne n’accèderas à ta requête ici car un accident de lecture est vite arrivé.
      Par contre si tu va sur youtube, et que tu tapes « avis Dr Strange » tu auras pleins de vidéos avec des parties avec/sans spoils

      • Oui je comprends, même si j’aurais préféré avoir ces infos sur ce site dans lequel j’ai bien plus confiance.
        C’était aussi pour avoir une synthèse rapide et écrite.
        Mais je comprends ta crainte fondée (même si perso j’évite clairement la page critique des films AVANT d’avoir vu le film, ou je me contente de l’avis du Boss pour me faire une idée si j’hésite).

        Du coup, vous avez des youtubeurs de qualité qui conviendraient à ma demande (pck je sais qu’il doit y en avoir pas mal, et pas forcément de qualité) ?

        • Perso j’aime bien « chef otaku », après je ne suis pas spécialement de youtubeurs en particulier (des fois Merej/Dirty Tommy)

          D’ailleurs tu m’a fais penser :
          Boss je t avais déjà soumis la question/idée,il y a un moment
          Pourquoi quant un film sort ne pas faire 2 articles
          – Sans spoilers, pour avoir le ressenti des gens
          – Full spoiler pour que ceux qui ont déjà vu le film en discutent

          Car je pense que beaucoup viennent sur ces pages (dont moi) avant d avoir vu le film, juste pour savoir ce que la commu en a pensé, je pense que ça éviterai aussi la gymnatique de sauter au dessus des pavés « spoilers »

          @Blackbolt  » j’aurais préféré avoir ces infos sur ce site dans lequel j’ai bien plus confiance. »
          Effectivement, je n’y ai même pas pensé, et quitte à avoir des infos sur un film, je préfère aussi que ça vienne d’ici

          « Ne souhaitant pas voir ce film (par conviction personnelle) »
          Bon, je ne te poserai pas la question, car tu as écris « personnel », mais c’est intrigant 😉 😉 😉

          • En règle générale, pas besoin d’une page full spoiler ; l’article sur les scènes post-générique rempli très bien cet office. Et c’est quand même plus sympa d’avoir toutes les réactions au même endroit.

          • Boss, je sais pas si tu entends mettre aussi les références cachées dans ton article sur les scènes post-génériques.

            Hâte voir ça arriver

          • Merci pour ton retour Captsubasa.

            « Boss je t avais déjà soumis la question/idée,il y a un moment
            Pourquoi quant un film sort ne pas faire 2 articles
            – Sans spoilers, pour avoir le ressenti des gens
            – Full spoiler pour que ceux qui ont déjà vu le film en discutent »
            =>
            ce serait une bonne idée, ou alors créer une forme de délimitation avec « zone spoil autorisée »

            Mais de façon générale, même si je comprends votre curiosité et votre envie d’avoir un avis global du film, je trouve dommage qu’on ne puisse pas venir sur cet article pour échanger ouvertement et sans limite au sujet du film, par peur de spoiler ceux qui ne l’ont pas vu. On dirait que c’est surtout à ceux qui ont vu le film de faire gaffe. On doit marcher sur des œufs pour ne pas spoiler les curieux alors que je trouve que ça devrait être l’inverse. Perso, quand je parle d’un film que j’ai vu, j’ai envie de le faire le plus ouvertement possible et d’échanger sur TOUS les aspects du film, et surtout sur les moments les plus importants du film.

            « « Ne souhaitant pas voir ce film (par conviction personnelle) »
            Bon, je ne te poserai pas la question, car tu as écris « personnel », mais c’est intrigant 😉 😉 😉 »
            =>
            J’apprécie ton tact et le respect dont tu fais preuve 😉
            Je ne vais pas m’étaler sur le sujet car je sais que ce n’est pas le lieu, mais pour être plus précis c’est par conviction religieuse (voici 2 liens pour plus de précision pour toi ou ceux que ça intrigue et/ou intéresse :
            _ https://www.jw.org/fr/biblioth%C3%A8que/revues/reveillez-vous-no2-2017-avril/que-dit-bible-sur-spiritisme/
            _ https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/101993650?q=la+magie&p=doc

            Pas du tout évident, étant fan du MCU et des comics en général, mais comme dans tout il faut savoir faire du tri, et garder le sens des priorités.

          • Ah ok… j’ai failli mettre MDR, mais ce n est pas approprié, mais ça mm’a fait « sourire » car mon oncle s’interdit et interdit aussi à ses enfants, tout ce qui touche de près ou de loin à la sorcellerie.
            Re rien à voir (et ne nous étendons pas sur le sujet, mais j’ai pensé à ça), les US se re christianise à fond avec l’histoire de l’avortement.

            « Pas du tout évident, étant fan du MCU et des comics en général »
            Tu m’étonnes…. et j’ai même envie de dire pas évident sur tout vu comme ce pays et le monde partent en c…. pour les personnes un minimum religieuse #fkingbenjaminledig

            Bref, en tous cas merci pour ton retour et ta sincérité (c est tout pour moi, pour ne pas faire trop de HS et avoir juste voulu te répondre)

        • Je te recommande Captain Pop Corn ou Cult n CLick

          Cela pour 4 raisons:

          -Ils savent autant démolir que saluer les films du MCU (et toujours des nuances dans les deux sens). Donc je t’évite les youtubeurs pro ou anti Marvel de base.

          -Ils sont loin d’être idiots, s’expriment bien et argumentent fortement leurs avis.

          -Pour autant, ils ne se prétendent en aucun cas cinéphiles, ce qui t’évite certains délires assez hautains. Autrement dit, aucun d’entre eux va chercher à te prouver qu’il est un cinéphile inattaquable et plus fin que simple être humain.

          -Au minimum tu devrais te marrer avec eux.

          Sinon tu as les podcasts « Pardons le cinéma »: a la base les membres sont des anti MCU insupportables, mais ils ont pris récemment un nouvel intervenant plutôt amoureux du MCU, ce qui équilibre les débats.

          • En + le JDG par souvent en roue libre dans ses critiques, et sa complicité avec Seb fais plaisir à voir x)

          • j’ai oublié JDJ qui es celui que je préfère. (sa critique sur WW84 est épique et drollisime à souhait, regardez là pour ceux qui sont passé à coté et passez direct à la parti spoil )
            Cap pop corn c est bien aussi car en fait il se cale sur tout se qui se dit sur reedit, du coup ça fait une belle synthèse pour les anglophobes

      • De ce que j’ai vécu, les apparitions sont excitantes & les interprétations, inattendues, ne sont pas transcendantes comme Jackman/Wolverine, Downey/Ironman, mais font très bien le taffe.
        Ca m’a satisfait.
        Le film ne mise pas sur les caméos contrairement à No way home.

  7. Ce que je vois sur Internet depuis 24h :
    – les critiques françaises (que j’estime) sont plutôt vers le « (très) bon film »
    – les critiques américaines sont plutôt vers le « film moyen (voire pire) ».

    La dernière fois que ça a fait ça, c’était sur Eternals. La tendance était plutôt à l’inverse sur NWH où les critiques américaines étaient plus tolérantes que les critiques françaises.

    Je sais donc à quoi m’en tenir et je pars confiant pour ce film !

    • Alors il faut espérer que cela ne freine pas les recettes … et que ça soit que du positif et un autre « tremplin » pour Raimi, afin qu’il fasse d’autres films MCU (il l’avait évoqué dans une interview) 😛

    • Généralement les américains sont plus indulgent du coup oui c’est étonnant. Mais peut-être que la presse française est plus éloquente parceque c’est un film de Sam Raimi alors que les américains j’ai l’impression que ça ne joue pas tant que ça sur eux .

      • J’ai surtout l’impression que dès qu’un film ne sort pas de l’action bien bourrin et du fan service gratuit, et propose à l’inverse un minimum de vision artistique… les Américains chient dessus automatiquement.

        Eternals, honnêtement, était très bon, original et avec une vraie patte artistique (qu’on aime ou non). Globalement, les Américains sont mauvais avec ce film… tandis que les scores et retours de NWH parlent d’eux mêmes.

        C’est pour ça que je suis rassuré, les principales critiques américaines montrent leur piètre ouverture d’esprit à un blockbuster un minimum travaillé

        • Je suis d’accord même si je ne trouve pas la presse française meilleurs. Eux aussi choisissent leurs chouchou et sont très élitistes.

    • La réponse est assez simple : on a pas la même culture que les américains , ce qui interfère sur la critique cinéma . Nos opinions ne sont pas calibrées sur les mêmes critères. Je pense aussi que le raisonnement est valable pour d autres pays. Personne n a tort ou raison, mais nous ne sommes pas sensibles aux même choses, ni au même degré .

      Après, le film est à peu près à 80% sur Rotten Tomatoes. Ce n est pas la gloire infinie, mais ce chiffre reste correct.

      • En effet, le « consensus RT » pour l’instant c’est :
        « Doctor Strange in the Multiverse of Madness labors under the weight of the sprawling MCU, but Sam Raimi’s distinctive direction casts an entertaining spell. »

        A lire certaines critiques … les critiques positives sont plus convaincantes que les critiques négatives … il y a en a quand même un qui arrive à dire que Strange agite les bras comme un agent de la circulation !!! Et c’est sensé être un « top critic » pour RT …

        • J ai lu aussi que ce doctor strange n égalait pas ce « chef d œuvre » de no way home…. Maintenant, même les critiques négatives, minoritaires je le rappelle, ne sont pas non plus catastrophiques.

          • « J ai lu aussi que ce doctor strange n égalait pas ce « chef d œuvre » de no way home »
            Là j’ai peur XD XD XD

    • Les critiques françaises apprécient que des super-héros s’y fassent massacrer, ou soient des mégalos autoritaires, comme si c’était une satire..?
      Les américaines, pas vraiment ?

  8. 2 questions Mr LTH:
    qu’entends tu par scénario faible? Doit-on s’attendre a bcp de facilités scénaristiques genre NWH?
    Et niveau humour, rassure-moi, on est loin d’un Thor Ragnarok, hein? 😀

    Sinon, comme les autres, ta critique est au top !
    Très très très hâte de le voir demain matin !!!

  9. Merci pour la critique. Du coup je vais aller le voir alors que j’étais pas super chaud.
    J’espère que « faible scénaristiquement » ne veut pas dire « comme No Way Home » sur ce point car franchement ça m’avait sorti du film…
    Tes points positifs m’ont par contre vraiment donné envie.

  10. Petite question : pour les gosses entre 8 et 10 ans ça passe?

    Les miens de 8 et 9 ans ont encaissés du : i am a legend, world war z ; sans un bruit…. donc j ai tendance a me dire que ce sera pas pire (Oui je leur montre ça.. vous pouvez appeler la DASS)^^

    • Il y a quelques moments « sursaut » sinon en terme d’horreur visuel, dead-Strange montre bien ce que propose le film. Il n’y a pas de longues scènes oppressantes c’est juste des fulgurances qui reprennent les codes du genre horrifique.
      Ce qui montré reste gentillet … ce qui est suggéré est parfois plus violent, après pour des enfants de 8-9 ans ils seront peut-être assez peu atteint par ce qui est suggéré.

      Comme Kaarde, vu ce que tu leur as déjà montré, je dirais que ça passe.

  11. Très bonne critique Boss, je partage en tous points. J’ai une théorie (non pas sur le film mais sur le tournage on va dire). J’ajoute SPOILERS pour la forme au cas où.

    Vous ne pensez pas que les fameux reshoots de fin 2021 + le décalage de sortie (pour peaufiner les effets spéciaux ?) sont toute la longue séquence des Illuminati ?

    Je m’explique :
    – Je trouve que l’étalonnage dénote fortement avec l’avant/après, c’est beaucoup moins « propre », limite très amateur
    – Les quelques combats de ces passages sont beaucoup plus brouillons/moins lisibles, mise en scène plus commune (pas de Sam Raimi donc ?)
    – Strange 2 devait sortir AVANT « What if… », pas impossible que la popularité d’un personnage de la série animée ait changé les plans en se disant « on l’inclut dedans en chair et en os »

    Bref, j’ai donc l’impression que tout ce passage Illumaniti correspond aux gros reshoots (y en a eu beaucoup plus que prévu), couplé à un report de dates le temps de peaufiner les SFX de ce segment…

    Je me trompe peut-être mais, vraiment, j’ai trouvé la photographie était totalement différente, ça m’a sauté aux yeux.

  12. Comme quoi les reshoots tardifs n’étaient qu’une fausse alerte. Mais…
    J’y croirais quand je verrais… Comme toujours.

    À propos, vous n’aviez pas noté que le Dr Strange était le seul super-héros à avoir son nom cité dans d’autres films de super-héros (en 2004 et 2013) avant même d’avoir eu son propre film dédié au cinéma ?

  13. Adulte, c’est le mot.
    J’en sors tout juste. Purée, après No Way Home ça fait vraiment du bien de voir enfin des idées de mise en scène et de la créativité artistique dans un Marvel ! Merci Sam Raimi !!!

  14. Les avertissement sont réels n’y aller pas avec des gosses de moins de 10 ans.(surtout si ils ont vue what if ou d’autres prods du mcu)

        • Effectivement ça dépends des enfants
          Le film est résolument adulte, la plupart des choses choquants sont suggérés hors champs et certains codes des films d’horreur sont repris, on reconnaît la patte de Sam Raimi.
          Blade comment tes enfants ont vécu la séance ?

          • On le voit demain. Ils veulent le voir malgré mes mises en garde. Je leur ai dit c est pas de l horeur pure mais vous allez avoir des bref moment de stress… ils ont avalé leur salive et on maintenu leur souhait de venir donc lets go… et moi jvais pouvoir voir mon teaser d avatar WoW en 3D ^^

  15. J’ai énormément aimé le film, une première depuis Endgame personnellement, l’humour est bien dosé, les scènes d’actions sont bien chorégraphiés et les effets spéciaux sont toujours une qualité forte comme dans le 1er film. Le coté « film d’horreur » par moment apporte un petit plus je trouve, qui fait du bien par rapport au films MCU précédemment sorties.

    J’étais plutôt mitigé sur les films ses derniers temps, ce qui m’avait passé l’envie de regarder les séries, ceci m’a peut être manqué au moment ou ils évoquent les éléments de Wandavision.
    Je pense que je vais donner une chance à Wandavision pour mieux comprendre le personnage de Wanda même si le gros de l’histoire est compréhensible en regardant le film.

    En ayant lu à l’époque de la parution le comics Illuminati (et ayant évité les possibles spoils sur les réseaux et sites internet), j’ai été agréablement surpris par l’équipe qui nous a été présenté. Ce qui me donne très envie de savoir si on va les retrouver dans de prochains films 🙂

    Maintenant il ne me reste plus cas aller lire l’explication de la 1ère scène post-générique et je vous souhaites un bon visionnage du film.

  16. Vu.
    Beaucoup aimé. Cela est principalement dû à la touche Sam Raimi qui donne à ce film sa particularité. La traversée des multivers et l’utilisation des pouvoirs obscurs de Wanda éclaboussent l’écran et se marient parfaitement avec le style de Raimi. Je trouvais que le choix du réalisateur était un coup de génie pour ce film en particulier, et je ne suis pas déçu.
    Je rêve maintenant de films dirigés par des réa dont la spécialité se combinerait à des super héros dont ils seraient destinés.
    Daredevil par David Fincher pour son imagerie à dépeindre des décors ruraux torturés magnifiques (Fight Club/Seven)
    Iron Fist par Gareth Evans pour la baston maitrisée (The Raid)
    Luke Cage par Zack Snyder pour sa capacité à forger des personnages Gigachad (Leonidas/Zeus JL Snyder cut)
    Amadeus Cho par Vince Giligan pour l’intelligence d’écriture de ses persos (Gus/Kim)
    Fantastic 4, par l’équipe Pixar d’antan de Toy Story 1, 2, 3, pour le coeur insufflé sur les interactions de persos
    Blade par James Cameron, … bah tant qu’à rêver

  17. *** SPOILS ***

    Le film est cool mais le fait que Strange n’évolue quasi pas de tout le film et reste nul (n’ayons pas peur des mots) est décevant. En plus il se fait voler la vedette par Wanda qui est plus pétée que jamais. Je comprends pas ce manque de cohérence vis à vis des pouvoirs. Strange et Wong peuvent faire tellement de choses mais ils font strictement rien ! Toujours les même sorts et incantations basiques qui ne fonctionnent pas, c’est lassant. Et à côté, Wanda peut tout faire ! Par moment elle peut tuer en un battement de cil et d’autre fois elle laisse durer le combat…pourquoi ? C’est stupide. Et la fin…mince quoi, Strange reste à terre comme une victime pendant que America s’occupe de Wanda…Frustrant !
    Sinon, oui l’histoire n’est qu’un prétexte et est un peu faiblarde. Mais heureusement la réalisation est maitrisée et j’ai été agréablement surpris des nombreuses scènes « gores » et un peu « horrifiques » et d’avoir un film somme toute bien plus sérieux qu’à l’accoutumé (comme The Eternals). Bref, un bon film mais décevant sur pas mal de points selon moi.

  18. Bon et bien un film très divertissant qui fait ce qu’il veut faire.
    Un fan-service agréable, un peu de violence, des idées de mise en scène chouette, un scénario post-it mais qui fonctionne.

    Ma grosse déception c’est le côté multiverse pas si exploité que ça…

    Et côté point noir, la niaiserie digne des Spider-Man du même bonhomme… ça a jamais marché sur moi ces trucs là…

    Ah et chapeau à la promo encore une fois, qui a bien fait le taf. Franchement !

  19. Film excellent pour ma part !
    Maitrisé de bout en bout par un Raimi haut de gamme. Visuellement inspiré et très beau, une bonne écriture et des moments assez forts en émotions !! (notamment: tout le passage avec les illuminatis, du début a … la fin)
    Le duo Cumberbatch/Olsen marche incroyablement bien ! Emotion et maîtrise de leur personnage font très bon ménage ! Pour Cumberbatch, je rejoins Mr LTH sur le fait qu’il est juste PAR-FAIT en Strange, c’est l’acteur parfait !

    Et enfin un film mature (le film le plus mature du MCU, incroyable de voir ça après tout ce qu’on disait sur Disney et Marvel).

    Niveau humour, il y en a très peu (mise a part une scène « génante », le reste -du peu qu’il y a- se laisse apprécier avec, quand même il faut l’avouer, des moments bien drôles !)

    Je ne vois pas de gros points noirs pour ma part.
    On pourra éventuellement noter qq -très rares- FX un poil en dessous du lot (mais de bonne facture tout de même), une America Chavez en retrait et pas toujours bien jouée, une Scarlett Witch qui est un coup surpuissante (quelle régal pour les yeux) et le coup d’après vraiment moins puissante selon les situations (un second visionnage serait appréciable pour mieux comprendre ces moments)

    Marvel fait fort avec ses 2 films solos d’excellentes factures (surtout le 2ème, il faut bien l’avouer)
    Foncez, vous ne le regretterez pas 🙂

  20. J’ai vu le film ce matin. Malgré le scénario assez simple le film est de loin le meilleur post endgame.

    ATTENTION SPOILER !

    Je sais pas si vous l’avez remarqué.
    La scène ou VOUS SAVEZ QUI arrive rejoindre ses collègues Illuminés la musique utilisé et celui du dessin animé des années 90.
    Voici le générique du dessin animé. https://www.youtube.com/watch?v=sAkL2-vh2Sk&ab_channel=jm3din.
    Ce qui veux dire que VOUS SAVEZ QUI n’est pas celui des films de Singer. Sachant que VOUS SAVEZ QUI est mort dans Logan. Marvel Studios respecte la timeline des films de la Fox ou soit ils vont le faire ressusciter par x moyens.

    • « La scène ou VOUS SAVEZ QUI arrivé la musique utilisé et celui du dessin animé des années 90. »

      Oui, très bon choix … que peu relèverons, mais c’est un très bon choix de thème pour lui.

        • En même temps … la chaise, la cravate, et le thème … la référence est clair. Mais pas sûr qu’il y est un vrai plan plus loin que la référence.
          Et je pense qu’il ne faut pas y voir que c’est la version des années 90.

    • C’est un variant : la chaise Hoverboard jaune le costume vert.

      De toute manière, à l’époque, même la Fox ne respectait leurs propres univers.
      Exemple : Mystique qui meurt.

  21. Le film est excellent …
    Les illuminati sont parfaits.
    Visuellement, le seul effet qui m’a « dérangé » était Wong suspendu en l’air par Gargantos. Le reste passe très bien.

    Dans les quelques points négatifs:
    -Sinister Strange et son histoire … au final un « mirroir » de Wanda mais version Strange, le soucis c’est que la « motivation » me semble un peu faiblarde.
    -Le combat Strange vs Sinister Strange … l’idée du combat de partition est bien trouvé et donne une dimention plus importante à la musique lors de la scène … mais ça fait aussi un poil too much … après l’épreuve de danse pour sauver l’Univers … voici le concerto en Raimi-neur pour sauver la réalité !
    -Léger kwak de continuité … Endgame nous apprend que Strange est sensé être le meilleur des sorciers suprêmes (dans l’éternel flux temporel du coup), là le film nous montre que la plupart des Strange « merdent ». Seul solution, Kang était un fanboy de Steven pour lui donner le beau role.

    Dans les très gros plus :
    -Le choix de ne pas résoudre le scénario avec une défaite « brute force » de Wanda, mais de montrer qu’il y a des façon plus maline de gagner. Ce qui fait écho au premier film Strange et est plaisant dans un film de SH.
    -Les Illuminati, pour Reed … ils peuvent garder l’acteur. Pour Black Bolt, on ne peut que regretter la version série que l’on a eut, vu ce qu’il était possible d’en faire. Captain Carter et Captain Marvel offre de l’action (même si lui faire tomber une statue dessus semble un peu léger pour tuer Captain Marvel). Le Charles Xavier qu’il fallait, il n’est pas longtemps mais il fait parfaitement le taf. Cette scène est très bien amené parce que l’on comprends les deux points de vues (Illuminati et Strange), si bien qu’à part Mordo personne n’est à la masse dans l’histoire et au final les deux position se tiennent (on ne tombe pas dans le cliché méchant variants contre gentils variants). La mort des Illuminati est très bien gérer pour Reed et Captain Carter, un peu facile pour Black Bolt, violente pour Charles, et faiblarde pour Captain Marvel.
    -Le film ne fait pas l’erreur de proposer un catalogue de caméo où de réalité. On explore au final 3/4 réalité importantes et c’est tout.

    Un dernier point de déception … je ne suis pas fan de ce qu’il font avec Wong. Je trouvais le perso anti-pathique dans NWH, il l’est encore ici voir même pire.
    D’autant plus qu’il conduit Wanda au Dark Hold Castle … Il fait un piètre Sorcier Suprême qui cède pour sauver 4 disciples.
    Alors on a bien compris que Wong Sorcier Suprême c’est un rétro pédalage de « diversité » (et d’ailleurs ça aurait été logique après DS1 que ce soit lui). Mais au final, c’est un Sorcier moyen/faible qui prends de haut le Sorcier le plus puissant parmi ses alliés.

    Maintenant, reste à savoir ce que tease la scène post gen … un DS3 où quelque chose de plus gros.

    • Autre question qui est le 7ième Illuminati ?
      -6 Sièges + Xavier au milieu en fauteuil.
      -Strange en faisait partie, mais à été remplacé par Mordo !
      -Donc qui prends le 6ième siège ?

    • Ah ? Pour ma part j’aime beaucoup Wong. Je le trouve attachant. C’est vrai qu’il est souvent en désaccord avec Strange, d’où le côté antipathique, mais si désaccord il y a… ben, c’est parce que Strange fait souvent n’importe quoi, notamment dans NWH.
      Quant aux raisons de son accession au rang de sorcier suprême (place vacante pendant les 5 ans d’absence de Strange), elle me semble légitime. Mais on peut se demander pourquoi Strange n’a pas réclamé le titre depuis.
      Néanmoins j’ai été étonné moi aussi qu’il accepte si « facilement » d’aider Wanda.

      Et désolé, je n’ai aucune idée concernant le fauteuil en trop. :/

        • Lui donner accès aux sorts qui permettent de menacer le Multivers alors que le livre venait d’être détruit par le sacrifice héroïque d’une de ses disciples ?
          Non ce n’est pas logique, c’est un choix qui n’a aucun sens …

          • L’amener dans un lieu difficile d’accès, potentiellement dangereux pour elle (bon, c’est finalement tout l’inverse), où l’obtention de sorts ne lui permet pas d’atteindre trop vite America (sa seule cible) dans l’une des nombreuses dimensions…
            C’est un risque calculé reposant sur sa confiance en Strange pour trouver une solution de son côté.
            Ric-rac, mais comme on l’a vu, payant – « Straaaange !! » 😃
            C’est les héros quoi, toujours une petite part d’inconnue, de confiance, de l’action et pas de froideur – il n’y a qu’à voir combien les Illuminati ont payé leur trop grande intransigeance

          • J’imagine que ce raisonnement tortueux en satisfera certains.
            Je reste cependant convaincu que donner accès de l’une des pires « cache d’arme magique » du multivers à une sorcière mythique dont le destin est de détruire ou de régner sur le Multivers … n’est pas une idée raisonnable.
            D’autant plus qu’il la met bien sur ces gardes … attention « personne n’est jamais revenu de ce voyage ».
            L’idée d’un « piège » ne tiens donc pas ! Rien que quand les « gardiens monstrueux » se montrent … Wong se prépare à les attaquer en faisant limite front avec Wanda ! Plutôt que de faire le taf et d’essayer de back-stab la vilaine Sorcière !

            Techniquement, Wong est responsable de la mort des Illuminati, sans lui plus de rêves passerelles pour Wanda … sans la faiblesse de Wong, Wanda avait perdu au milieux du film.

            Alors biensûr, le scénarium oblige que l’intrigue continue … mais c’est mal écrit. Quitte à ce que Wong face une bêtise pareil … que ce soit parce que la Scarlet Witch lui retourne le cerveau, manipule son esprit (voir utilise cette fameuse « Sara » fraichement morte, dont certains regards laissent soupçonner des cours particuliers de yoga avec Wong !!!).

            Il explique bien qu’il préfère mourir que de l’aider … mais change d’avis pour sauver 4 disciples … c’est un gros non !

          • OK, il résiste, elle tue les 4 (des « moins que rien » ?)…
            Et ensuite ? Il l’a bluffe en la baladant à droite à gauche ? Elle ira tuer alors d’autres innocents, encore et encore, jusqu’à le faire craquer, elle insistera tellement elle est corrompue et enragée. On s’en fiche, on les sacrifie aussi ? Pas mal pour un protecteur du Monde.
            Tout aussi simple et humain à comprendre, sans tortiller du chmurz.
            Alors prendre du temps pour aller dans un endroit potentiellement dangereux pour eux deux, sachant que tout seul il ne pourrait la vaincre au vue de sa puissance (même Strange ne le peut, c’est un choc psychologique et intime qu’il lui faudra)…
            Meilleure et seule solution possible en la circonstance, surtout pour un film tentant d’analyser l’idée de prendre les pires décisions pour le Bien futur, dans la continuité des actes à la fin de « Infinity War ». Et en plus, avec un côté « film d’aventure dans un temple ancien », c’est sympa à voir… Plus qu’avec une Sandra Bullock à paillettes.

            C’est bien plus problématique quand cette thématique des décisions sacrificielles se concentre sur le parcours assez alambiqué de Stephen et America, entre des trucs holographiques qui montrent comme par hasard ce qu’il faut (sans compter le pouvoir de l’ado, lui aussi « magique »)…
            Ou les Illuminati, qui ne servent qu’à montrer que tous les Stephen font de trop grands sacrifices impardonnables – ou pas ?

          • « OK, il résiste, elle tue les 4 (des « moins que rien » ?)…
            Et ensuite ? »

            Ensuite ? Elle a perdue son moyen de pression … elle est donc coincée ! C’est la faiblesse de ce genre de menaces !
            Notons que Wanda ignore que le Darkhold est une copie … donc en fait Wong n’avait qu’à jouer la carte : « c’était le seul exemplaire ».
            Pire, plutôt que commencer par un « Je préfère mourir » … Wong devrait commencer par: « Je n’ai pas plus d’informations ».
            Normalement, tu ne dis pas à ton tortionnaire que tu détiens effectivement des informations ! Sauf pour un personnage avec un énorme soucis d’égo.

            Et si jamais il sent que Wanda est consciente qu’il a plus d’infos et veut éviter que l’information lui soit extirpé … reste une seul solution, se suicider pour protéger l’information (je pourrais prendre de nombreux exemple historique IRL où ce principe était la consigne de base en cas de capture).

            Pour ce qui est des 4 disciples … leur vie est sacrifiable comparé à la mise en danger du Multivers entier … à part dans une fiction la position inverse est indéfendable.
            C’est bien pour cela que IRL … on n’accède jamais aux exigence d’un terroriste (sauf si piège … mais qui dans le cas de Wong n’existait pas, il collabore comme personne en la prévenant que c’est dangereux).

            « On s’en fiche, on les sacrifie aussi ? Pas mal pour un protecteur du Monde. »

            Devant un danger Multiversel … Wong devrait en effet sacrifier son monde au lieu mettre en danger tout le Multivers … c’est hélas la seule position défendable qui n’est pas basé sur de la faiblesse émotionnelle.
            Mais Wong n’est pas dépeint comme un personnage capable de sacrifice personnels …
            -Il a besoin que l’on se courbe devant lui (incapacité de remise en question de coutumes archaïques),
            -il est prêt à sacrifier Chavez (mais en aucun cas ces disciples adorés).

            Après je pense qu’on ne tombera pas d’accord … tu veux que les actions de Wong soient logiques (elles ne le sont pas).
            Le fait est qu’il a emmené une sorcière surpuissante et dangereuse aux seul endroit où elle pouvait menacer le Multivers alors qu’à la base elle ignorait l’existence d’un tel endroit !
            C’est juste mal-écrit pour le coup (même si j’ai adoré le film) … il y avait mille façon rationnelles d’arriver à se résultats en gardant l’image d’un chef fort et capable de prendre des décisions difficile pour Wong.
            Ici Wong passe juste pour un inconscient et un faible.
            Après, je comprends que des fans du personnage soient plus tolérant et se lance dans des explication tortueuses … mais ce n’est pas très convaincant sur le papier.

            « Meilleure et seule solution possible en la circonstance »

            Non, on ne conduit jamais un terroriste (ici Wanda) à une cache d’arme sur-puissante (le Darkhold castle) ! Jamais.
            Rends toi compte … c’est comme si dans un film d’action tu tentais de défendre un personnage qui conduirais un terroriste a un silo Nucléaire en lui filant les codes de lancement pour sauver 4 péons !
            Wanda est une source de nuisance « terrestre » … mettre en péril tout le Multivers pour s’en protéger n’est pas raisonnable (surtout quand Wong n’a aucun plan prévue pour l’arrêter … et ne voit son erreur rattrapée que par un allié qu’il méprise en permanence pour on ne sait quelle raison)

            « Ou les Illuminati, qui ne servent qu’à montrer que tous les Stephen font de trop grands sacrifices impardonnables – ou pas ? »

            Les Illuminati n’ont croisé en tout et pour tout que leur Strange et celui de 6.1.6. … donc généraliser à « tous » semble étrange. Ils ne « montrent » pas cela, en revanche eux en font la supposition de part ce qu’il savent de leur Strange.
            Au final, Wong choisie la même voie que Defender Strange (América est sacrifiable pour lui). Sacrifice à géométrie variable … ce qui rends le personnage encore plus clownesque et inapte du poste qu’il occupe.

          • Et voilà l’incohérence de ce raisonnement :
            Ils sont les protecteurs de leur monde, pas du Multivers. Qui a ses propres protecteurs dans plusieurs mondes, et n’est pas immédiatement en danger car Wanda ne veut que ses enfants pour l’instant, et reste focalisée dessus de bout en bout. On voit qu’il y a encore du temps avant que le Darkhold la corrompe pour l’amener à faire plus de mal, à vouloir tout contrôler.
            Et puis America, c’est juste de l’absorption de pouvoirs, pas une vie en jeu.Tandis que Wong sait que Strange n’est pas en train de se croiser les doigts pendant ce temps.
            C’est un film en forme de course contre la montre, l’instinct marche d’abord, sans pouvoir prévoir à l’avance tous les rebondissements (comme nous spectateurs)… Sinon, Wanda a un pouvoir de persuasion, elle aurait pû chercher l’info dans la tête de Wong, à force (puisqu’on voit que les sorciers ont des défenses mentales, sauf un jeune maillon faible)… Et ainsi il n’aurait plus été utile, aurait été éliminé, et le film aurait avancé trop vite sans cette convention cinématographique du « méchant qui torture physiquement jusqu’à vos limites morales du moment ».
            Ça distingue une écriture de scénario plus organique et ludique, de celle d’une intelligence artificielle sans émotion, qui cherche trop de logique chez des êtres qui défient souvent toutes logiques…
            Dans ce qui reste un blockbuster plus simple, pas un exercice intello si carré qu’il en devient lisse et froid.

            Et on a 4 Strange (et on ne sait pas combien les Illuminati en ont pu croiser, mais ils connaissent le Multivers), qui ont tous fait ces choix controversés. CQFD, lorsque Xavier dit « nous allons voir quel genre de Dr Strange vous êtes ! ».
            L’idée d’après eux est que tous les Strange sont des connards arrogants, impossibles à changer. Bonjour les préjugés, ils se sont pas vus eux ?
            Xavier va un peu contre ça, mais c’est vraiment dans un moment précipité.

          • @Ratatosk
            « Devant un danger Multiversel … Wong devrait en effet sacrifier son monde au lieu mettre en danger tout le Multivers … »

            Toi tu vas bien kiffer quand ils adapteront le run d’Hickman sur les incursions. Ce point moral qui te semble si évident avait complètement scindé le groupe dans le comics.

      • J’avoue que Wong qui conduit Wanda au Darkhold castle pour sauver 4 disciples … suivie de Wong prêt à sacrifier America Chavez car « c’est le seul moyen » … fait au choix que le personnage est mal écrit, soit qu’il occupe une fonction pour laquelle il n’est pas capable.

        En plus, sa façon arrogante de s’adresser à Strange … on ne comprend pas.
        Déjà dans NWH, pourquoi Wong est-il si méprisant avec Strange au début ? De ce que l’on sait jusque NWH:
        -Strange manipule le temps pour sauver la Terre de Dormammu (plutôt un très bon choix), -Strange prends le seul chemin possible pour défaire Thanos (chemin qui était imposé par l’éternel flux temporel).
        Strange a été jusque NWH l’homme des décisions difficiles mais nécessaires. Et là, Wong le méprise comme si c’était un gamin … alors que clairement, Strange est plus puissant que Wong.

        Au final, je comprend la raison de Marvel de vouloir mettre Wong partout plutôt de Strange (diversité prix de l’acteur). Mais sérieusement, c’est mal fait.
        Wong est l’archétype du patron incompétent qui méprise un employé plus doué que lui à cause d’un sentiment d’insécurité.
        Rien que tout le délire de « s’incliner par coutume » … sérieusement, pour un perso mis là pour faire du progressisme … c’est assez médiocre comme écriture. Qu’a fait Wong pour que l’on s’incline devant lui ? Il a eu un job par intérim qu’il n’a pas restitué au retour du précédent occupant. Et dès que les choses s’enveniment, c’est Strange qui prends les choses en main. Non définitivement … j’ai juste eu l’impression de voir Daenerys II.

        Wong est très mal écrit dans cette phase 4 … au point que ce perso que je trouvais sympa jusque là … me sort complètement par les trous de nez … il est devenu un petit bonhomme arrogant et sans talent !

        PS: Ah oui et comble du comble … le livre des Vishanti est mentionné dans un livre secret que l’on obtient en devenant Sorcier Suprême … livre que Wong n’a visiblement pas communiqué à Strange lorsque ce dernier était Sorcier Suprême …

        • A vrai dire je comprend totalement l’attitude sèche de Wong vis-à-vis de Strange. Malgré ses exploits Stephen est un electron libre, arrogant, qui prend souvent des décisions calamiteuse et affiche un certain mépris des coutumes de leur ordre.

          Quant au livre des Vishanti dont le secret est réservé au sorcier suprême, si Strange en ignore l’existence ce n’est pas parce que Wong a omis de lui dire (comment aurait-il pu en informer son prédécesseur, n’ayant jamais eu la fonction et donc l’accès au secret avant ?) mais bien parce Stephen est un dilettante qui n’a jamais pris sa fonction au sérieux et négligé pas mal de ses devoirs.

        • Il y a ce qu’on voit à l’écran, et il y a les aventures hors écran..

          À la fin du premier opus, Mordo quitte Kamar Taj, mais pas en ennemi, puis dans la scene post generique, il vire mechant.

          Mais jamais à l’ecran il a essayé de tuer Strange à plusieurs reprise, comme Strange le raconte à America.

          Donc on comprend bien que les heros vivent des aventures qui ne sous sons pas racontés. Strange a dù en faire des belles.

        • @Ratatosk
          T’es sévère mais juste au final concernant Wong. Ce type est juste là pour du « politiquement correct » et ne sert aucune cause en définitive. Prevue en est son cameo dans Shang chi = why ??

          • Autant écrire que Benedict Wong est une coquille vide, qui n’est là que pour servir à représenter (pourtant, représenter des héros caucasiens, ça ne créé aucune arrière pensée ?).
            Et qui ne jouerait surtout pas un chef dur à cuire… Ce qu’on est logiquement en droit d’attendre d’un Sorcier Suprême, dès lors que des hordes d’autres sorciers sont liés à un grand Ordre – ce qui n’est pas du tout le cas dans les comics, où le titre de Sorcier Suprême est plutôt honorifique, et où son représentant est en total freestyle, sans être suffisamment responsable de ses congénères puisqu’il est censé être le meilleur des meilleurs, intouchable.
            Toutefois, ça a bien changé depuis, il y a eu une certaine clarification de ce rôle dans les comics.

          • « Autant écrire que Benedict Wong est une coquille vide »

            C’est pas l’acteur le soucis … j’imagine qu’il joue fort bien ce qu’on lui donne à jouer.
            Le soucis c’est l’écriture du personnage. Au final, il agit avec une énorme arrogance en reprochant son arrogance à Strange.
            Rien que la remarque méprisante en Espagnol à l’encontre de Strange … C’est juste inacceptable dans sa position.
            Surtout juste après avoir été sauvé de Gargantos par Strange.

            Le personnage a un melon tel, qu’en plein milieu d’une bataille contre un montre venu d’on ne sait où (Gargantos), il reproche à Strange de ne pas s’incliner en sa présence ?
            Sérieux ? C’est ça la priorité ? S’incliner ? Et América Chavez ? On verra si on a le temps ?
            Si le but est de faire passer Wong (le personnage hein !) pour un incompétent hors sol … ok c’est réussit … si le but est de faire passer Wong pour un Sorcier bad-ass capable d’assumer de hautes fonctions (ce qu’ils me semblent vouloir faire) … c’est raté.

            Du personnage « Wong », tout ce que je vois de films en films … c’est un petit bonhomme sans réel talent ni puissance qui passe son temps à mépriser Strange (on ne sait pas trop pour quelle raison … sans surprise, les supporters de Wong invoquent des évènements hors champs … ok, mais du coup c’est mal écrit parce que on ne comprend pas).
            Si encore on nous donnait une raison d’un tel mépris … mais même NWH, Wong fini par donner son accords pour le sort d’amnésie (alors que l’on voit clairement que Strange attends l’autorisation du Sorcier Suprême) … techniquement, si il faut blâmer quelqu’un c’est lui (quand le patron valide un connerie … c’est le patron qui douille).
            Sans parler de sa première réaction … « je ne veux pas être mêler à ça ! » … Qui n’est pas la position d’un chef fort, c’est celle d’un personnage qui ne prends pas ses responsabilités ! En tant que Sorcier Suprême, bien sûr qu’il doit être mêlé à ça !
            Bref, je comprends la/les raison(s), je comprend le but de l’arc de Wong … mais c’est mal fait … du coup ça ne sert pas l’idée.

          • « Sérieux ? C’est ça la priorité ? »

            Tiens ça me rappelle Rogers qui parle barbe avec Thor au beau milieu d’un champ de bataille, certaines retrouvailles pendant la bataille finale d’Endgame, ou encore les petites boutades du duo Black Widow / Hawkeye pendant la Civile Battle (alors que ce sont les plus vulnérables xD). Ces héros ont un sens des priorités vraiment particulier. 😅

          • « Tiens ça me rappelle Rogers qui parle barbe avec Thor au beau milieu d’un champ de bataille »

            En effet, la coupe de cheveux et la barbe, celle là était vraiment zarbi aussi … après Rogers, il y a plusieurs accros problématiques dans son écriture générale.

            Mais cette scène passe encore pour moi … c’est une boutade entre deux « frères d’armes » qui se retrouvent sur le champs de bataille … ça ne les « ralenti » pas dans l’action (on est de l’ordre du « bonjour »).
            Là avec Wong, ça m’a beaucoup plus « géné ». En fait c’est la nuance entre la petite phrase d’interaction « positive » (à la Thor/Cap) et la phrase de reproche (à la Wong/Strange).
            Là ça faisait vraiment : « Bon ! Tu t’arrêtes et tu plies le genoux devant moi … »

            « certaines retrouvailles pendant la bataille finale d’Endgame »

            Ca m’a moins choqué. Tony/Strange semble normale, Peter/Gamorra ça va, Spiderman/Tony c’est passable.

          • « ça ne les « ralenti » pas dans l’action (on est de l’ordre du « bonjour »). »

            Ils s’arrêtent pour discutailler, et perde du temps qu’ils auraient pu utiliser pour dézinguer de l’alien. Pendant ce temps-là des gens meurent autour d’eux. Les victimes de chaque alien épargné par cette petite pause sont de leur responsabilité, en quelque sorte.
            C’est pareil pour la bataille finale d’Endgame. Ces moments peuvent être touchants pour le spectateur mais ils constituent des pertes de temps inutiles dans le cadre d’une bataille.
            Pour moi c’est exactement la même chose que Wong dans DS 2. Ca doit leur prendre à peu près le même temps que dans les cas qu’on a cités d’ailleurs. Tout ça ce sont des discussions qui devraient être tenues à un autre moment, au calme. xD

        • Franchement, ces trucs de « respect », c’est complètement hors-sujet et n’a aucune valeur à être repris aveuglément, comme on l’a aussi vu avec Spider-Man… c’est un piège à gogos ça : on n’est ni chez DC, ou dans une école chic de jeunes bien élevés. Ça fait des décennies que les Marvel se balancent bêtement des trucs à la figure, c’est leur identité, tout comme votre façon de penser individuellement est la vôtre.
          Wong est un peu comme un Alfred Pennyworth, qui n’hésite pas à critiquer son supposé supérieur… Mais ici il n’est plus son serviteur cliché.
          Par son sérieux et son expérience plus longue il est un égal, quel que soit son titre actuel – titre qui lui laisse toutefois moins de libertés que Strange (ça pourrait aussi faire penser à la relation Magnum/Higgins, dans la série d’origine).
          De même que son acteur n’a pas qu’à être servile sous prétexte qu’il exprime lui aussi moins de talent que son partenaire star. L’évolution du personnage, ça vient aussi de lui, ses idées puisque les acteurs sont liés à leurs personnages et encouragés à les enrichir.
          Pas de quoi faire mine de se scandaliser qu’il balance des piques à un personnage naturellement arrogant, au moins on a là un grassouillet qui se bastonne en rendant plus ou moins hommage à Sammo Hung. Rien que ça, c’est sympa à prendre.

          • « Par son sérieux et son expérience plus longue il est un égal, quel que soit son titre actuel »

            C’est là qu’est le soucis d’écriture …
            Mettons que le but est de montrer que Wong est l’égal/supérieur de Strange. Pourquoi pas ! Dans ce cas on fait comment ?
            Très simple, prenons la scène de Gargantos … et bien faisons en sorte que pour ce premier combat, on laisse Wong donner le coup grâce et sauver Strange qui se vautre en faisant un peu trop le cador !
            Et là, tout d’un coup, ça marcherait … on comprendrait la présence d’agacement/mépris de la part de Wong dans la scène avec América à la pizzeria.

            D’ailleurs, on peut aussi revenir sur la mauvaise idée de donner le « coup de grâce » du film à Chavez et non à Strange ! A l’occasion que le « moyen » passe par les pouvoirs de Chavez … ok … mais l’idée de confronter Wanda à ses enfants aurait du venir de Strange (parce que c’est un film Dr Strange … pas América Chavez). Là l’idée et l’exécution viennent de Chavez … et Strange est relegué au rang de pompom-boy (c’est d’ailleurs un point qui à été relevé en négatif par plusieurs critiques).

            On veut montrer que Wong est un chef puissant capable de sacrifice ? Ok alors on fait comment ?
            Très simple, on reprend la scène comme elle démarre lorsque Wanda torture les 4 disciples … sauf que Wong ne cède pas ! Coincée, Wanda s’infiltre de son esprit pour tenter de le briser (ce qui ferait écho à ses pouvoirs dans AoU) et finie soit par trouver l’information dans sa tête, soit par faire craquer Wong avec un élément permettant d’approfondir le personnage de Wong (qui pour l’instant est assez creux).

            Wong n’a pas de scènes qui le mettent en avant ou le développe.
            Du coup, vu qu’il ne brille jamais, on ne comprends pas son attitude.
            Idem, on ne voit jamais concrètement Strange se planter (Ni dans DS1, ni dans InfinityWar/Endgame, ni dans NWH) … c’est même l’inverse.
            Du coup, on ne comprends pas cette relation. Il aurait fallu montrer une bourde de Strange et un succès de Wong au début du film pour justifier d’une telle dynamique.

            « De même que son acteur n’a pas qu’à être servile sous prétexte qu’il exprime lui aussi moins de talent que son partenaire star. »

            Oulala … qui parle de ça ? Moi je parle des personnages, de leur écriture et de leur cohérence ! Je n’ai à aucun moment évalué les interprètes.
            Si ta levé de bouclier c’est une défense de B.Wong … sache que ce n’était nullement la peine … moi je parle du personnage « Wong », pas de l’interprétation de B.Wong !
            Je pars du principe que B.Wong joue correctement ce qu’on lui demande, et donc que ce que je vois est ce que l’écriture du film voulait montrer !

            « Pas de quoi faire mine de se scandaliser qu’il balance des piques à un personnage naturellement arrogant, au moins on a là un grassouillet qui se bastonne en rendant plus ou moins hommage à Sammo Hung. Rien que ça, c’est sympa à prendre. »

            Donc parce qu’il est grassouillet on ne peut pas questionner l’écriture et la cohérence du personnage ?
            Intéressant … je connais ces courants de pensé … je vais prendre une autre vague et aller suivre un courant plus sympa 😉 .

          • Encore des incohérences : Strange sauve la situation à New York plutôt que Wong… D’où agacement de sa part dans ce cas – la « star », c’est ici celui qui n’a aucunes trop grosses responsabilités, et certainement que ça la fout mal.
            Et voilà, on a sa caractérisation par les situations… Il est dévoué à Kamar Taj et sa mission avant tout, il est inflexible, sarcastique et malin, il ne peut pas avoir de grande notoriété ni de vie privée en dehors de ça – pour l’instant ? – il est également un physique en action, et ça suffit au personnage jusque là puisqu’il n’est pas aussi central que les trois autres, on va pas non plus alourdir la narration avec un trop plein d’informations ?
            Surtout dans un film d’aventure, c’est pas un bouquin bourré de descriptions ça, hein ? Pensez rythme, et pas ordre strict.

            Y aucun problème avec Wong, surtout que son acteur a la chance de pouvoir être employé plus que Cumberbatch et jouer avec ce personnage – pour un rôle plus proche du Strange de la majorité des comics en fait, un grincheux autoritaire qui sait tout sur tout… Non, il est juste dans une convention cinématographique.
            Comme America est dans celle de « l’ado effrayée mais qui va démontrer son courage » (une naïveté qui vient à coup sûr de Sam Raimi, c’est vraiment dans son genre ça).
            – Strange a compris que Chavez trouvait instinctivement les univers qu’il faut dans une situation donnée. C’est donc bien sa décision première, il savait qu’elle ouvrirait cette réalité là… et qu’on ne serait pas juste dans un combat à coups d’incantations énergétiques où seules les plus forts gagnent –

            Non ce sont vraiment les Illuminati qui clochent dans leur utilisation, si on se sort de la tête toute cette fascination de fans. Dans les situations, il y a beaucoup de choses qui ne marchent pas immédiatement, mais ça on en parle sur la page des scènes post-génériques.

        • @Ratatosk
          Ton point de vue sur Wong est intéressant, je ne l’avais pas perçu du tout comme cela.
          De ma perspective, sous toutes les apparences, Wong et Strange partagent un lien très fort de frères d’armes un peu subtil. En quelques sorte, ils ont grandi sous le même toit et ont connu le même maître qu’ils ont respecté tous les deux.
          Lorsque je tente de saisir le perso de Wong, je suis sûr qu’il est le plus grand fan de Strange, j’imagine qu’il serait capable de sacrifier sa vie sans hésiter pour Strange. Wong, sans le montrer, reconnait tout à fait la puissance sans précédent de Strange. Et en quelque sorte, il le pousse à s’améliorer comme il le peut. On est tous d’accord pour reconnaitre à Strange son côté solo et arrogant (justifié à vrai dire avec de telles dispositions naturelles insolentes). Selon moi, il rêve de voir les qualités de sagesse, humilité, leadership et traditionalisme s’ajouter à son sorcier préféré afin de devenir l’être ultime. Toujours selon moi, ses remarques sont donc subtiles et ne sont pas à interpréter au premier degré, il ne le méprise absolument pas, loin de là, et n’a pas la volonté de se montrer hautain envers quelqu’un qu’il sait supérieur à lui.
          A la fin, lorsque Strange s’incline, mon interprétation est que Wong sourit car il est heureux de voir son ami gagner en humilité et en sagesse, et pas pour la satisfaction de voir le plus puissant des sorciers s’incliner devant lui.
          Mais après avoir lu tes remarques argumentées, je pense maintenant que l’écriture de son perso est à améliorer. Ses remarques littéralement hautaines (mais en fait, pleines de bonnes volontés et d’amour) se couplent bien mal à son inaptitude permanente aux combats.
          Mais lorsque l’on creuse un peu, il est super cool Wong.

  22. Bon et bien un vrai bon film… Et puis c’est tout. C’est déjà pas mal vous me direz. C’est très spectaculaire, très divertissant (surtout en IMAX) mais le scénario est vraiment léger, de même que l’aspect multiverselle, j’en attendais surement trop. Les quelques cameos sont vraiment très forts par contre. On sent la patte de Raimi sur la mise en scène et le ton, parfois très sombre et très violent pour du MCU, ça m’a vraiment étonné ! La musique d’Elfman est totalement oubliable et le peu de blagues sont nullissimes (heureusement peu nombreuses). Aller pour pinailler le trop plein de CGI frole parfois l’indigestion mais ça passe.

    Voila c’est à peu près tout, il y a pas tant de choses que ça à en dire. Je vous mettrai juste en garde que si vous n’avez pas vu Wandavision vous n’allez rien comprendre au film. Je plains le spectateur lambda qui va passer de la Wanda d’Endgame à la Wanda de Dr Strange 2, gros risque pris par Marvel sur ce coup. Regardez aussi What If si vous avez le temps…

    7/10

  23. [img]https://media.giphy.com/media/Q2LRWdJDq9xy8/giphy.gif[/img]

    Wow… Mais… C’était génial ??

    Comment peut-on passer d’un enchaînement de films et séries aussi impersonnels… à ça ?? :crazy: Il y a vraiment de quoi se demander pourquoi Derrickson est partie, et ce qu’il voulait faire à la base…. Car ce film est dans le fond, la forme, et sincèrement dans son âme… Un puuuuuuuuuuuuur Raimi jusqu’à l’os, où ce film est clairement la fusion de sa trilogie Spider-Man dans sa niaiserie et son épique, avec sa saga Evil Dead dans son style et son humour grinçant.

    J’ai pour le coup aucune idée de comment il va être reçu… Car ça m’a beaucoup rappelé IM3 dans son intentions, ses partis pris, et ses propositions. Je suis pas sûr que ça passe pour tout le monde… (pour preuve j’ai cru entendre beaucoup de gens grognons à la sortie suite visiblement à certains parti pris).

    En tout cas moi, j’en suis ressorti telleeeeeeeeeeeeeeeement satisfait, car c’était tellement le film que je souhaitais voir. Après le bazar frankensteinesque de No Way Home, les quelques retours sur la production bordélique de celui-là m’inquiétait tellement, non seulement pour tomber dans le festival du caméo qui défilent et l’incompréhension scénaristique et s’éloigner de l’horreur.

    Ce n’est absolument pas le cas. Ici toutes attentes sont déjouées, et Raimi prends un malin plaisir à s’éclater, et nous faire du mal. En effet nous parlions l’autre jour de l’horreur de Moon Knight que j’avais personnellement trouvé vraiment naze et absolument gentillet, et que globalement, quand ça dit « on a repoussé les limites du PG13 » c’est du pipot, mais là… Avec un daron du genre aux commandes, cette fois oui, c’est véritablement un VRAI film d’horreur. Pas complètement car le genre principal reste le SH, mais quand il s’agit de faire peur et/ou tomber dans le registre, le bougre n’y va pas de mains mortes (malgré des artifices superficiels comme les jump scare que j’ai toujours trouver être la technique du pauvre).

    Vraiment, on se demande si Feige, le mania du contrôle, était présent durant la production du film, tellement qu’on ne croirait pas à un film MCU s’il n’y avait pas le logo au début. Puis on se rappelle que Raimi est celui qui a fait commencé Feige, à l’époque dans les Spider-Man. Quand le papa est de retour, visiblement on lui obéit et on réalise toutes ses demandes.

    Pas forcément besoin de rentrer dans le détail car tout est presque aux petits oignons (même si le regret principal reste le titre qui ne corresponds pas du tout au film tellement la seule folie multiverselle se résume à une séquence de 15 secondes, mais ce n’est pas grave, car la force du film est ailleurs) et on est absolument dans un film d’auteur (et oui faut s’en rappeler les enfants, le père des blockbusters personnel SH moderne, c’est pas Nolan mais bien Raimi)… Mais il y a de quoi s’interroger sur ce que va signifier ce film sur l’ensemble du MCU.

    Est-ce une exception ? J’espère sincèrement que non, que c’est la preuve que quand on laisse respirer les auteurs, ça peut proposer des choses 1000 fois plus intéressantes que des jeunes inexpérimentés et bridés où il n’y a plus rien de personnels.
    Il est clair qu’après ça, cela donne une attente énorme dans le prochain GOTG, où on peut rêver que Gunn ai obtenu autant de liberté que Raimi ici.

    Je pense qu’il va être très intéressant d’observer comment il va être reçu, et comment il va perdurer dans les mémoires. Si le public va refuser cette proposition (trop habitué à la formule habituelle ?) ou au contraire, vouloir que désormais on reste dans ce genre de propositions (il suffit de voir la réception négative des séries qui sont justement pointés du doigt sur ces questions-là de manque de personnalité).

    En bref, je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais oui en plus d’être Raimi all the way…. La plus grande force du film, c’est d’envoyer balader la formule habituelle (ce qui est paradoxal car à l’origine la formule MS, ça venait du travail de Raimi sur les Spider-Man) pour la première fois depuis des lustres, à une époque où depuis la phase 3 on aplatissait tout au même niveau.
    Feige aurait-il enfin commencer à nous lire et nous écouter ? 😀

  24. SAM RAIMI je t’aime !
    Enfin de la mise en scène dans un film du MCU, cette humiliation pour tous les autres réalisateurs.
    La scène des notes de musique ou celle dans les égouts ou toute la séquence finale… J’adore les Russo, mais ce flex gigantesque de Raimi est tellement insolent. Comment Feige a autorisé cette débauche ?
    Très peu d’humour, des vrais enjeux, des scènes violentes, quel pied bordel.

  25. Mouirf, un peu déçu (ou peut être sont-ce les frissons ressentis juste avant avec la BA d’Avatar 2 ^^).

    Alors je ne sais pas vous, mais l’humour, y en a encore trop à mon goût, notamment la scène des Illuminati qui devient du coup anti-iconique, mais bon, c’est surtout qu’il y a un gros problème d’écriture, outre l’intrigue un peu légère (et redite de WandaVision), ça manque franchement de finesse dans les dialogues qui sentent la série B (palme pour la première scène post-credits).

    Bon après, y avait un petit côté série B assumé dans la trilogie Spider-Man, mais y avait surtout tellement de coeur et d’âme que tout passait, même quand les acteurs surjouaient, là, j’ai eu l’impression que Raimi n’avait pas la même affection pour ces personnages, même si Wong et America en apporte un peu.

    Après, Raimi s’est fait plaiz sur le côté horrifique (grand public hein??) et ça se sent, mais à part ça, je sentais qu’il n’avait pas su s’approprier le film, comme s’il était mal à l’aise dans les pantoufles d’un autre.

    Au final, j’en suis sorti avec l’impression qu’on n’était qu’aux balbutiements du multivers, et qu’on vient de se taper une grosse introduction en attendant les futurs grands moments.

  26. Le film est correct, mais pas extraordinaire… certaines scènes vont mal vieillir commme pour le Spiderman. La scène de défense de karmatage est nulle…. À l’inverse les duels sont plutôt bien réussi.
    Mais ce que je vois de plus en plus, c’est la propagande capitaliste ou anti gauche ….
    Le monde 838…. Spoil…. Ou le rouge est rigueur, avec des murs végétalises et où les illuminatis sont des extrémistes….
    Je comprends que ce film soit interdit en Chine.

    • Pourtant Chavez et ses « deux mamans » citées 152 fois par Strange (alors qu’ils pourrait juste dire « tes parents ») ça me semble plutôt être des valeurs de gauche non ? Je vois pas le rapport entre la gauche et les Illuminatis là…

      • Faux. Strange parle systématiquement de ses deux « parents ». C’est Chavez qui parle de ses deux « mamans » et elle ne le fait qu’à une seule reprise.

        Je parle de la VO, évidemment. La seule pertinente.

          • Ah OK. Mais du coup, c’est la VO dont il est pertinent de parler, sur un débat pareil. Les dialogues tels qu’ils ont été écrits/déclamés par les acteurs (au sens large du terme) du film.

            Il y a effectivement une mention des « deux mamans », mais pas plus. Et on sait bien pourquoi, d’ailleurs… pour pouvoir le censurer plus aisément si besoin. Ca fait simplement 1 seule réplique à camoufler/remplacer.

          • Sauf qu’il faudrait aussi censurer toute la scène cruciale où on voit ses mamans avec elle avant de disparaitre, et qui est assez explicite.
            C’est comme avec les dialogues autour de Grindelwald dans les derniers « Animaux Fantastiques »… Même si on coupe la chique de Dumbledore, il reste une scène de confrontation entre les deux, subtile mais qui ne fait Aucun mystère de l’affection, voir de l’intimité physique qu’il y a eu entre les deux.
            Donc, même si les spectateurs n’entendent pas… Au moins, ils voient.
            Bonjour l’hypocrisie chez ces gouvernements ! Ou bien c’est la preuve qu’ils ne s’y connaissent pas plus en cinéma qu’en mœurs personnelles.

          • @Flo : beaucoup d’hypocrisie, en effet. Enormément de politiciens (je me hasarderai pas à tenter un chiffre – c’est impossible) ne gouvernent que par stratégie(s) électoraliste(s) et n’ont aucune conviction (quel que soit leur avis sur le sujet en question).

            Pour en revenir à Strange 2, la scène du souvenir de Chavez peut être supprimée, à vrai dire… ou alors raccourcie des deux plans montrant un regard heureux entre les deux « mamans ». Si Chavez parle de ses deux « parents » et que l’extrait la montre simplement avec ses deux mères, de manière très « discrète » (on raccourcit de deux trois secondes pour ne pas les montrer se regarder en souriant), je pense que ça doit pouvoir passer pour un gouvernement réac.

          • On verra quand même deux femmes… Qui seront alors décrites sur des réseaux d’information locaux comme deux sœurs, qui élèvent la petite et basta !
            Circulez, y a rien à voir.

    • Bizarrement … le film tacle le capitalisme, avec Chavez qui dit que dans la pluparts des Univers les choses sont gratuites … elle est même surprise que sur 6.1.6. ils utilisent encore de l’argent (comme si c’était un truc d’arriérés).

      « Je vois pas le rapport entre la gauche et les Illuminatis là… »

      En effet, aucun … les Illuminatis sont présentés comme ce qu’ils sont : un groupe à tendances autoritaire dont le but est de prendre des décisions graves.

       » les illuminatis sont des extrémistes…. »

      Ce ne sont pas des extrémistes, ce sont des personnes pragmatiques … quand tu as la gangrène, tu amputes. La « positive attitude » (et le « Zéro concessions » ) n’est pas vraiment une option réaliste pour résoudre tout les problèmes.

  27. Globalement très satisfait de ce film, avec quelques bémols ceci dit. Mais je pense que mes quelques déceptions viennent surtout du fait que j’en attendais trop. Si je devais le noter je pense que je mettrais un bon 8,5/10.
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    ATTENTION
    SPOILERS :
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    Les – :
    – Le scénario, un peu faiblard, toujours le gros défaut des Marvel puisqu’ils ne sont au final que des épisodes XXL d’une série XXXXXL, ça se ressent souvent c’est dommage
    – Certains FX font quand même très cheap, des fonds verts ultra visibles par moment etc… Je pense que les reshoot COVID n’ont pas aidé mais quand même, ça va mal vieillir tout ça (Wong contre Gargantos, les Illuminatis sur Titan, etc…)
    – Un peu niais par moment, c’est du Raimi mais bon… (j’ai pas spécialement aimé la bataille musicale, ça m’a fait penser à Scott Pilgrim ça m’a sorti de la scène)
    – La dernière scène post-gen, très trollesque, bon c’est un peu une perte de temps quoi

    Les :
    – Les personnages principaux (Strange/Wanda) sont très bons, bien développés, bien joués, nickel
    – Les caméos (même si j’avais lu les leak) ont fait plaisir à voir et n’était pas too much (ça laisse rêveur sur ce qu’aurai pu être la série Inhumans avec plus de budget et une meilleure volonté… et Jim Halpert en Reed Richards c’est un gros OUI)
    – Un changement de ton comparé à ce qu’on a habituellement dans le MCU fort agréable (pauvre Black Bolt…)
    – La patte du réalisateur bien visible, espérons que Marvel Studios continue sur cette lancée
    – Des duels intéressants ! (petit bémol sur les pouvoirs de Wanda lors de l’attaque de Kamar Taj qui se contente de tirer des boule d’énergie jusqu’à ce que mort s’en suive)
    – La notion d’incursion !! Hyper importante dans les comics récents, un pont vers les Secret Wars ? Je l’espère ! C’est bien parti pour en tout cas !
    – La première scène post-gen qui introduit carrément un personnage important du lore de Dr. Strange ! (bon pour le design… je dirai qu’être fidèle aux comics ça passe pas toujours forcément bien à l’écran haha)

    J’y retourne vendredi soir pour me faire un deuxième avis. Mais je pense qu’il restera globalement le même.

  28. Bonjour à tous
    Je voulais savoir si ne pas avoir vu Wandavision posait un vrai souci ou si on peut largement aller le voir sans ?
    Et si on a un vrai gain niveau émotions ou histoire en ayant vu la série avant.
    Merci pour vos réponses

      • Ok merci et dans ce cas est-ce que je peux me permettre de voir seulement les épisodes les plus récents de le frise historique de Wandavision ?

        • Au pire un résumé grossier suffit (spoiler WV) :
          -Wanda pète un cable et prends le contrôle entier d’une ville en faisant jouer des « scénarii » aux habitants.
          -Wanda « fabrique » un Vision qui ne peut exister que dans la zone où elle modifie la réalité.
          -Wanda en arrive à se fabriquer des Enfants
          -A la fin, elle se rends compte qu’elle fait du mal aux habitants de la ville et décide donc de « détruire » sont monde idyllique (ce qui fait disparaitre son Vision et ses enfants).
          -Elle récupère au passage un livre de magie très puissant : le Darkhold, amené sur place par une autre sorcière (Agatha Harkness) venue enquêter sur les « prouesses magiques » de Wanda, pour essentiellement lui voler ses pouvoirs.
          -Wanda se retire pour vivre dans un verger où on se rends compte qu’elle étudie le Darkhold …

          • Ha ça c’est encore mieux. Si je n’ai pas le temps de visionner les épisodes avant de voir le film (fort probable) je lirai ton post avec attention! Merci beaucoup !!!

  29. « It’s a Mad, Mad, Mad, Mad MCU… »

    Sam Raimi, oui, eh bien ? Ce n’est pas son premier film de commande, ça représente même une grosse partie de sa filmographie..
    Pas du tout celui qui a lancé les films de super-héros modernes, c’est à dire plus concernés par leurs divers personnages et leur évolution extensive, et moins par la technicité virtuose. Plus du tout une obligation ça, ça se fait au cas par cas, selon le type d’histoire.
    Ce qui se justifie ici tant Dr Strange, c’est pas juste de l’action, des vignettes punchy qui passent rapidement. Non dans les comics, ce sont des pages où, au contraire, on peut prendre plus de plaisir à admirer (et frissonner) quelques secondes de plus devant des instants surnaturels, remplis d’idées folles et baroques.
    Or, ce goût de croire qu’on va au cinéma comme si on était au Musée, à regarder longuement des tableaux dans un silence respectueux (ce qui peut passer aussi pour un excès de prétention, attention !)… Est-ce compatible avec ce qui restera toujours un blockbuster super-héroique populaire, qui avance et avance, encore et encore ?
    Pas toujours, mais le délire visuel est pourtant bien là, les purs moments tripants prenant encore plus leur temps.

    Ce qui est assez programmatique dans le MCU – dans le premier on avait donc la scène de Trip avec l’Ancienne (celle de la poursuite à New York est pas mal, mais moins tout de même)… et par exemple dans un film comme « Far From Home », c’était la première attaque véritable de Mysterio.
    Une structure maintenant très prévisible, avec deux types de gros climax, un vers le milieu puis un tout à la fin… Et entre les deux, on bouge, on parle, on s’amuse et… on ennuie la critique et les esthètes. À qui ce genre de film ne s’adresse jamais. Et pourtant, ils ont toujours l’espoir naïf que, un jour…
    Mais malgré ces scènes visuelles plus fortes que le reste… et bien le film continue, il se relance. Ce genre de scènes peut devenir un piège qui alourdi le rythme si jamais on prend le temps (et l’argent) pour beaucoup les bichonner.
    Or les films super-héroiques ont maintenant un rythme particulier (idéal ?), se permettant d’être remplis de plus de scènes, plus de caractérisations, plus de détails – mais qui se racontent sur la longueur, dans d’autres suites.

    Alors maintenant que ici, l’équipe de Kevin Feige (riant sous cape à l’idée de surprendre encore les critiques ?) prend vraiment au sérieux la charge visuelle que doit logiquement avoir ce film, ainsi que le style de son réalisateur, est-ce réellement un événement auteuriste exceptionnel ?
    Non, pas du tout. Ça l’a toujours été, dans quasi tous les films (ceux où le développement a été mené jusqu’au bout). Les thématiques, celles qui intéressaient chaque réalisateur depuis avant leur passage au MCU…
    Et pour Raimi donc, on retrouve là ses mêmes marottes :
    – Superpositions de plans à l’écran ;
    – Zooms caméras ;
    – Sorcières et monstres en folie ;
    – Gros plans sur les yeux et les reflets ;
    – Quelques idées cartoonesques sympas et assez inédites…
    Et une jolie et grave partie centrale à propos de la solitude, et des sacrifices qu’on doit accepter de faire. Benedict Cumberbatch et Elisabeth Olsen principalement, et ils y sont très bons (quoique pas assez pince-sans-rire pour lui), y compris la jeune Xochitl Gomez dans un rôle largement remanié.
    Bien, très bien…

    Si ce n’est qu’il y a aussi un scénario, qui utiliserait donc beaucoup de possibilités de l’Univers Marvel.
    Et de ce côté là, il font littéralement N’im-porte-quoi ! Pas du N’importe quoi à la Michael Bay, où une narration véloce serait si viscérale qu’il n’y aurait pas à trop réfléchir…
    Ni à la Shane Black/James Gunn/Taika Waititi, limites, mais qui évitent de justesse de tomber dans de la pure parodie… Non, n’osant retrancher une part de sa grosseur narrative, l’équilibre de ce film n’est pas assez présent :
    Des éléments scénaristiques passent au hors champ – les nouvelles fonctionnalités de l’Œil d’Agamotto, ou la quête anti-magie de Mordo… à ce propos, des personnages voient leur arc narratique être mis de côté pour sauter vers ceux de divers doubles dimensionnels (variants, ou teasés) qui nous tombent dessus d’une manière peu cohérente et peu naturelle, si ce n’est que des acteurs étaient juste connus, espérés, ou sous contrat.

    Pire encore, certains personnages, quelle que soit leur importance (et l’affection qu’on peut leur porter), sont carrément détruits dans un jeu de massacre qui ne peut cacher des ficelles plus visibles qu’à l’accoutumée, voire même le cynisme de l’entreprise… puisqu’on pourrait aussi bien les remplacer un jour par un double. Ainsi, et bien qu’il y ait des instants relativement sursautants et sombres, on est loin de la logique d’un vrai Film d’Horreur, où toutes les victimes n’ont aucune deuxième chance.
    Des dialogues nous y mettent en garde de ne pas jouer avec le Multivers, mais finalement le film tombe plusieurs fois dans le piège qu’il est censé dénoncer. Pourtant, on n’est pas dans « Rick et Morty » (un des scénaristes), ce n’est pas une comédie loufoque normalement. L’histoire de Wanda Maximoff y est tout sauf amusante.
    Et on imagine mal Raimi assumer de mettre en pièces des idées du MCU, dans le dos de l’équipe de Feige, pour montrer qui est le patron et comment faire un bon film de super-héros. Pas possible, surtout quand des reshoots sous haute surveillance ont eu lieu.
    C’était peut-être de la maladresse…
    La leçon du trop sous-estimé « Spider-Man : No Way Home » n’a donc pas été retenue : quand on utilise des doubles dimensionnels, ça ne marche bien que si ceux-ci sont les mêmes que nous connaissons (au cinéma, pas dans les comics), utilisés pour mieux servir le voyage personnel du héros titre, et de façon suffisamment empathique.

    Pas assez là, le fameux Fan-Service ne se transcende pas… Il s’agit peut-être du film Marvel le plus « gratuit » jamais fait, comprenant des clins d’œil hyper érudits visant aussi bien les fans de comics (qui ne représentent pas le gros du public) que, encore plus rare, les fans du premier film… à coup de citation d’un artéfact à l’utilisation jusque là inconnue, ou d’un personnage coupé du développement du script (la sœur).
    Mais tout ça ne prend hélas pas assez la forme d’un Grand Huit surexcitant, sans haleine, suffisant pour faire passer la pillule avant qu’on arrive à la dernière demi-heure. À ce moment là, une fois que presque toutes ces références sont complètement évacuées dans le carnage, le film s’autorise enfin à vriller efficacement sans être parasité par des à côté marveliens, jusqu’à un final toutefois prévisible.
    Trop tard, y compris pour les bons sentiments qui y sont exprimés ?

    Une deuxième vision serait alors envisageable, pour prendre plutôt le film pour ce qu’il semble être : une comédie dramatique noire.
    On se croirait même dans un de ces films de super-héros des années 80/90/début 2000 (jusqu’à « Hellboy II » disons), qui se comportaient comme si on était dans un film d’épouvante romantique, et qui ont un peu trop forgé la culture super-héroique de bon nombre de spectateurs, pour qui « ça doit forcément ressembler à ça ! » (ou sinon, au Classicisme du premier « Superman »).
    Ils n’ont pas compris que tout ça a bénéficié des moyens techniques qu’avaient déjà apporté les films d’horreur, et que à l’époque c’était encore très vendeur pour le public… Mais techniquement plus limité.
    C’est ça, la Nostalgie… Elle nous empêche de voir l’évidence.

    Donc oui, on sort assez des clous du MCU… Lequel existe en partie grâce aux mises en place d’antan de Raimi – on se mord la queue.
    Mais nous ne sommes pas non plus avec un Sam Raimi se réappropriant toute une franchise, pour la tordre complètement et la faire sienne, surtout avec les diverses difficultés de production qui ont pu impacter le tournage pendant cette période.
    À moins qu’il ne revienne pour un autre épisode, qui s’annoncerait à priori bien plus fou et marrant, libre de n’être dans l’exagération qu’en restant dans son propre pré carré.

    « Magical Mystery Tour » 🧙

  30. Je viens de le voir et j avais pas vu wandavision la série et on devine sans trop de soucie ce qui s est passé dans les grandes lignes meme si on a la sensation d avoir un trou dans l arc narratif qui lui est consacré.

    Pour les gosses vu avec mes gamins de 8 et 9 ans et no souci.. juste une foi ma fille s’est caché derriere sa boite de popcorn sinon ça passe ils ont suvécu et même aimé.

    Sam raimi m a un peu réconcilié avec le MCU le temps d un film.

    Pour la Ba d avatar que dire …. le frisson … pourtant pas de plan de plus d une ou 2 seconde…. mais c est suffisant .. t es immergé… t es pris dedans tout de suite. J ai vraiment hate. Puis la phrase de Sully a la fin ….. le frisson quoi

  31. Vu hier et j’ai bien apprecier ce nouveau film du mcu meme si evidament tout n’est pas parfait .

    Tout d’abord le point fort du film reside dans l’interprétation de benedict cumberbatch qui « est » docteur strange, on a aucun doute la dessus , l’evolution du personnage est aussi tres interessant, finalement c’est grace aux erreurs de ses variants qu’il arrive a progresser et a ne pas repeté les même problème qui sont inhérent a la personnalité de strange .Cette façon d’aborder le multivers est plutôt pertinente et original .
    Certain visuel sont superbe notament « strange zombie » ou le voyage « trop court » au sien des multivers .La sorciere rouge fait un bon antagoniste , elle est sur-puissante, le probleme reste ses motivations qui reste plutot assez vague je trouve, a part retrouvé ses enfants mais encore tout cela est pas tres clair, elle peux posseder un corps dans un autre univers, elle peut se servir de ses reves aussi, on peut se dire qu’elle est influencé par le dark hold, cependant on sait qu’elle a ete un avenger et du coup on a aucun doute sur sa redemption future se qui casse pour ainsi dire tout aspect dramatique aux films .J’aurais preferé qu’elles soient influencé par un vrai vilain (méfisto,nightmare etc etc etc……) ce qui aurait permis d’avoir plus de tension et de vrai enjeux .
    Le concept des illiminatis est sympas mais il est expédié trop rapidement , cela dit ca fait plaisir de voir les x-men .
    La scene post credit qui introduit un autre perso un peu lambda commence a etre lourd, j’ai l’impression que cette phase 4 contient trop de personnage et on risque d’en survolé pas mal .
    Bref a part ses qqes errance scenaristique on passe un bon moment, le film est bien rythmé, on s’ennuie jamais, les combats avec docteur strange donne de magnifique choregraphie meme aussi si j’ai trouvé que ce dernier est un bein plus faiblard par rapport aux autre film notament infinity war

  32. Je l’ai vu en cam cette nuit ! bouuuh ! pas bien ! Mais pas fan du perso je ne voulais pas le voir au cinéma qui est réservé a Batman ou Superman…
    Euh ouais, pas le pire, mais bon faut aimer les concepts amenés…je conseille quand même de voir Wandavision avant mais ce n’est pas très grave si non…
    Point positif : Elizabeth Olsen en très grande beauté en Sorcière rouge…
    Négatif : l’ado inévitable qu’on doit se fader durant le film et les pouvoirs de la Sorcières qui évoluent entre la puissance absolue genre Phénix noir et est capable de se prendre un pain dans la tronche par America…Mais c’est aussi valable pour les autres persos super puissants mais capables de mourir en glissant sur une peau de banane…

  33. Film très apprécié dans sa pleine mesure hier soir.

    Tout d’abord, je relève que certains relèvent que ce serait un des rares films Marvel récent avec une patte d’auteur . Mais ceci est tout à fait faux: Eternals était aussi un film avec la touche d’auteur de Zhao et même Shang Chi en était partiellement un, avec ses scènes d’action singulières dans le MCU. Maintenant ce n’est pas parce qu’on regarde un film d’auteur que l’on doit forcément l’aimer et le trouver bon. Un auteur peut se planter (et pas qu’un peu).
    Je remarque aussi qu’au regard des appréciations de la presse, voir d’une part du public, la prise n’est pas forcément payante (alors qu’un produit marketing sony comme No Wy Home…)

    Pour en revenir au film, je n’ai pas le temps de rédiger une critique ultra élaborée en ce jour (mais je le ferais sur sens critique dans quelques temps)

    Mais en résumé, voici les points forts et les points faibles:

    1) Points forts:

    -Je retrouve le « vrai » docteur Strange , proche de la BD, accompagnée de son univers bien à lui.
    -Le personnage de Docteur Strange tel qu’il est interprété, ce que l’on apprend sur lui et l’idée qu’il doivent se justifier devant quelqu un pour Infinity War.
    -Scarlett Witch qui bénéficie d’un arc aussi bien traité que celui de Stark ou de Captain America. On tient aussi un des meilleurs antagonistes et un des plus puissants. A part Thanos armé des pierres et Hela ou Ego, je ne vois pas qui tient 5 minutes devant elle.
    -le Rythme du film (même si…)
    -des idées, des trouvailles et de l’imagination indéniables.
    -une vraie conclusion à Wandavision, ce qui réhausse aussi la série.
    -certaines musiques.
    -les caméos qui, sans être indispensables, ont un minimum de sens.
    -L’aspect Horrifique
    -Wong et Chavez: sans bénéficier de développements dingues, ils sont attachants.
    -70% des effets spéciaux et certains visuels.
    -le dosage de l’humour.

    Les points négatifs:

    -Sur l’histoire: je ne suis pas gêné par le pitch de base qui tient sur un timbre post, car d’une part, la menace est réelle et, d’autre part, c’est un scénario qui permet aux acteurs de briller. Cela étant, on ne peut dénier un côté décousu à cette histoire, malgré les efforts de transitions.
    -Sur l’histoire, toujours: il y a quelques points pas très clairs .
    -30% des effets spéciaux.
    -Aurait mérité quelques temps de pause.
    -le fait que Raimi vienne révéler que sa version de base fit 2H40…! 😀
    -Pas beaucoup de multiverse et pas de rattachement évident à Loki.

    Au final , mission plutôt remplie, ce sera un top 8 du MCU.

    J’attendais The Batman et Doctor Strange 2. Aucun des deux ne m’a radicalement déçu, même si j’aurais des points, parfois sérieux, à leur reprocher. Merci les réalisateurs, merci les artistes!

    • La patte d’auteur n’a pas être spécifiquement visuelle. Elle peut être thématique, et c’est le cas de quasi tous les films MCU.
      Le secret encore le mieux gardé d’Internet : ce n’est pas l’apparence et le nom des (réalisateurs) stars qui font tout. Derrière, il y a tout ce qui est personnel, et qui compte même quand c’est mineur.

    • Evidament wandavision est presque indispensable pour tout comprendre , la volonté de wanda d’avoir une vie normal, d’avoir une vie de famille est la clef pour mieux comprendre le film

  34. Décevant.
    Les points forts du film:
    – Cumberbatch et Olsen. Ils sont loin, très loin, au-dessus des autres acteurs. Ils incarnent leurs personnages et leurs variants à la perfection.
    – Wong en Sorcier Suprême. Le mec a juste la classe.
    – L’évolution de Wanda depuis Avengers 2 jusqu’à ce film qui apporte aussi une conclusion à sa série.
    – Le combat musical et la musique du film de façon générale. De très bonnes idées dans ce combat, probablement mon passage préféré et Danny Elfman nous offre de très belles partitions. C’est vraiment un excellent choix pour mettre en musique Doctor Strange.
    – Les Illuminatis jusqu’à l’arrivée de Wanda. Cette classe quand même. Xavier dans sa tenue X-Men ’97 avec Sir Patrick Stewart qui est toujours impeccable. Captain Carter qui est visuellement un copier coller parfait de What If?, Black Bolt avec la fourchette (!) et avec Anson Mount surtout, très cool de la part de Marvel de l’avoir rappelé après le casse gueule qu’à été tout le projet Inhumans. Pas grand chose à dire sur Captain Marvel. De base j’ai jamais été fan du perso dans le MCU, mais en plus de ça, je connais rien du tout sur l’univers côté comics non plus, donc je sais pas d’où vient cette version d’elle, ni si elle a été bien adaptée. Et pour finir, Reed Richards, avec John Krasinski qui semble être fait pour ce personnage et avec un costume impeccable.
    – Sam Raimi et son expérience de l’horrifique qui se ressent à travers tout le film. Très audacieux de la part de Marvel de proposer ce genre de violence.

    Les points faibles du film:
    – Les effets spéciaux. Bons la plupart du temps, il y a malheureusement certains effets qui sont très moyens comme Wong et Gargantos, Zombie Strange ou encore le troisième oeil où on verrait presque le calque d’incrustation.
    – Le multivers. À part la transitions entre les différentes esthétiques des univers, on en voit rien du tout. C’est vrai que c’était mieux de juste se concentrer sur le fait que « on passe au rouge »…
    – Le scénario et sa résolution. Très basique et convenu. On sait dès le début du film comment ça va se terminer pour Wanda. J’aurais largement préféré un film road trip (multiverse trip ?) avec Strange et Chavez qui parcourent le multivers, pourquoi pas à la recherche de ses mères et en gardant la menace Wanda. C’est pas spécialement plus épais comme scénario, mais ça aurait au moins le mérite de montrer plus de choses. Et aussi épuisant. Tout s’enchaîne trop vite, on a pas le temps de se poser et de souffler, pas le temps de contempler ce qui se passe à l’écran qu’on est déjà passé à autre chose. Pareil pour la vitesse du scénario. C’est peut-être juste une impression vu que j’ai rien chronométré, mais j’ai l’impression qu’en moins de 10 minutes on est passé de Strange et Wanda qui discutent dans un verger à Wanda qui détruit la moitié de Kamar-Taj…
    – Les Illuminatis après l’arrivée de Wanda. Tout ça pour ça ?
    – Sam Raimi et ses multiples « eye shot » et les transitions qui sont à mi-chemin entre les Looney Tunes et George Lucas.
    – La 2ème scène post-générique. Ça va, Raimi, on a capté, c’est Bruce Campbell et il est dans ton film. Déjà, outre le fait que le perso vient de se manger 3 semaines de coups dans la gueule pour avoir dit à une gamine, qui venait de voler de la bouffe, de payer, est-ce que c’était vraiment nécessaire d’inclure ça ? Tous ceux qui étaient restés dans la salle ont soufflé. Cette scène a gonflé tout le monde.

    Je crois à peu près avoir fait le tour. Techniquement, sans être parfait, il est très réussi, mais personnellement, il est très décevant.

    Rien à voir, mais ça ajoute à la soirée d’hier, ma salle a même pas eu droit au trailer d’Avatar 2, alors que c’était affiché sur les murs du ciné et sur la porte de la salle que la bande-annonce allait être diffusée en exclusivité avant les séances de Doctor Strange.

      • J’ai bien eu la ba de Avatar de mon côté hier en salle imax.
        Par contre aucune hype, j’avais l’impression de voir les images du premier….

        • C’était peut-être réservé aux salles ICE alors, malheureusement les séances étaient pleines du coup j’ai du me contenter d’une salle normale…

          • Non, en fait, c’est au bon vouloir des distributeurs/cinemas
            Certains cinemas montrent la BA, d’autres non
            Sachant que tous les cinemas UGC ne diffuseront pas la BA (j’ai vu le film dans un ciné UGC et aucune BA, je suis déçu 🙁 ), comme en 2009 pour Avatar 1

    • Le communiqué précis…
      https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Dans-quelles-salles-voir-le-teaser-d-Avatar-2-avant-Doctor-Strange-in-the-Multiverse-of-Madness-
      Moi qui me croyais trop à la bourre… « Quelle arnaque ? »
      James Cameron aurait dû se charger de la com’, il s’y connait mieux que quiconque pour vous vendre tout ce que vous croyez rêver.

  35. J’ai bien aimé ce film. Je lui trouve plusieurs points forts et plusieurs prises de risque de la part de Marvel:
    – le choix de l’antagoniste principal m’a surpris. Je le trouve assez risqué au vu de l’histoire du MCU
    – L’ambiance globalement sombre. On n’est pas sur un feel good movie. Et même la fin est en demi-teinte
    – L’imagerie horror-light de certaines séquences avec la pate Sam Rémi
    – Le lien avec Wandavision. Je restais sceptique à propos d’une vrai influence des séries sur les films mais ce film me prouve le contraire. Clairement il y a des enjeux difficile à comprendre si on ne l’a pas vu à mon avis.
    – Le plaisir des cameo qui, chacun pour une raison différente, est un petit événement. Mais qui sont utilisé à leur juste place pour ne pas bouffer le film.
    – Le rythme assez soutenu, on ne s’ennuie pas
    Comme point faible, je dirai surtout qu’il manque peut-être d’une bataille visuellement vraiment mémorable. Et bien sûr, plus on avance dans l’exploration du multivers, plus ses règles semblent flous, il ne faut pas trop creuser.

  36. Un Disney définitivement en dehors des clous habituels, et ça fait du bien. Pour le coup, il repousse vraiment les limites du PG-13, comme des Pirates des Caraïbes savaient le faire dans le temps, avec 2/3 vannes MCU-esques réussissant malheureusement à se faufiler. Moins bien que la trilogie Spider-Man – mais en même temps qui en doutait, il n’en reste pas moins un excellent Raimi et s’impose comme un des meilleurs du MCU post phase 1 et du rachat par Disney… Mais effectivement, force est de constater que ce film est en roue libre, Raimi est venu faire son délire, et mis à part les quelques points de cohérence globale imposé par le studio, il ne s’est clairement pas embêté avec le MCU, ni même de ce qui avait été précédemment établi sur Strange lui-même. Ce film n’est pas vraiment la suite du film de 2016, le multivers et Wanda prenant littéralement le dessus sur l’intrigue. Mordo n’apparaît qu’en version variant, et la véritable Christine quoi, moins d’une minute ? Le film est donc appréciable pour les fans de Raimi qui n’apprécient pas le MCU. Excellent. Sans parler des fans d’autres franchises Marvel, deux en particuliers… Raimi n’a même pas besoin de revenir pour le 3 franchement, il a fait ce qu’il avait à faire, mais s’il revient, on ne s’en privera clairement pas. Cette fin… du classique Raimi, comme dans Jusqu’en enfer. Le Roi de retour, même si forcément ça reste du Disney, et il est très facile de voir où il a été bridé, et où des vannes lourdingues ont été rajoutés. Dommage, mais fallait bien un compromis à cette apparente carte blanche j’imagine. Mais si à côté on avait à chaque fois des réals engagés comme ici le MCU aurait vrmt une autre gueule.

  37. Boulimique d’univers parallèles, de prophéties ancestrales et de pouvoirs en tout genre, le nouveau Marvel est une invraisemblable bouillabaisse.

  38. Avis à chaud et sans spoilers, sans lire les autres avis: J’ai vraiment bien aimé. Marvel Studios m’a surpris avec enfin une autre proposition que sa sempiternelle comédie d’action. Idem pour la patte de Sam Raimi: Ce Dr Strange a pour moi la plus grosse identité visuelle du MCU. Je l’ai vu en 3D et quelle claque graphique! On est loin du plagiat d’Inception dans le premier volet!
    Les thématiques sont sérieuses et bien traitées, America Chavez est loin d’être la cruche ado que je craignais et la Sorcière Rouge, un de mes personnages préférés en comics, est juste énorme de surpuissance. Elizabeth Olsen mérite largement une récompense pour son jeu dans ce film.
    Le fan service que je n’attendais pas avec la présence d’un acteur que les fans réclamaient. Il est juste parfait dans le rôle.
    Mon seul regret, c’est que ça n’avance pas. La Phase IV est au point mort et on peine après cinq films (et quelques séries médiocres) à voir où Feige veut en venir. J’imagine, comme je l’avais pensé, que cette phase est transitoire et que la Phase V verra les héros les plus célèbres de Marvel Comics emmener le MCU vers d’autres cieux.
    C’est un grand oui pour moi ! ^^

    PS: Rachel Mc Adams 😍😍😍

  39. Attention Spoiler !!!!!!!!!!!!

    je trouve que le film n’est pas bon en temp que suite de Docteur Strange mais un bon film en temps qu »épisode » du MCU.
    Il introduit 4 groupes de super héros en une scène mais n’introduit pas une rumeur plus que persistante (et je suis heureux qu’ils l’ai pas mis).
    Mais en même temps cette « partie MCU » prend le plus de place et la partie « film solo » en pâti je trouve. Peut-être que cette partie sera plus présente dans la suite.

    Par contre je suis triste du sort de Wanda, certe c’était obligé que ça se passe comme ça mais vu ce qu’elle a vécu je suis triste qu’elle n’ai pas une sorte de « Happy Ending »

    La réalisation m’a fait sentir ignorant sur la théorie, comme si un œil averti pouvait reconnaître que la réalisation était plus poussé que d’habitude, c’est pas évident à expliqué. J’étais un peu comme « Ok la réal a quelque chose en plus que d’habitude mais je sais pas quoi » en gros.

    Et en bonus j’ai eu le droit a la première BA de Avatar 2

  40. Bon réaction a chaud , bon début , bon milieu très mauvais dernier acte. Sinon chapeau a MS de te faire vendre un film complexe sur le multiverse pour te retrouver avec un film au scénario encore plus léger que NWH. les explication c’est soit « la magie » soit il y a un McGuffin pour tout.

    PS: Perso j’ai pas trop aimé Wanda Vision comme série mais c’est quand même dur de l’effacer juste année aprés.

  41. À propos de la « patte » de Sam Raimi, qu’on est content de retrouver par rapport aux autres films etc etc…
    En fait c’est pas grand chose, il ne fait que reprendre des tics esthétiques venus de vieux classiques du cinéma, Fritz Lang ou Hitchcock par exemple. C’est joli, ça fait comics.
    Sauf que ça, c’est pas difficile du tout à reproduire, n’importe quel réalisateur peut le faire, c’est très simple et sans numérique. Seulement, utilisés à foison de cette manière, Sam Raimi est un des rares à le faire, et ainsi personne ne peut en faire autant dans un film de super-héros sans qu’on puisse se dire « Tiens ! Il fait du Raimi !?… Mais c’est moins bien ».
    Comme s’il avait privatisé ces idées et que personne d’autre « n’aurait le droit » d’en faire autant.
    C’est comme pour « Mad Max » : il y en a eu d’autres, des films de post-apocalypses dans le désert etc… Mais aucun avec la même vélocité dans la mise en scène, c’est une trop grande référence.
    Et quand George Miller revint avec « Fury Road », c’est comme si c’était « à lui », et à personne d’autre, pas de partage.
    Mais est-ce aussi radical qu’avant..? Ça, ce n’est pas si sûr.

  42. ATTENTION SPOILER

    Excellent ! Le film est riche et on sent la patte de Sam Raimi à coup sûr, il s’est vraiment fait plaisir sur ce coup là.
    Points positifs :
    + La richesse visuelle de tous les instants
    + Une aventure super-héroïque qui n’oublie pas la vie civile de ses personnages, surtout au début
    + Des personnages attachants
    + Le personnage de Wanda est tragique, menaçant, effrayant, violent, et vraiment exceptionnel
    + De vraies émotions
    + Un humour discret et bien maîtrisé
    + Des enjeux toujours plus dingues
    + Des caméos réjouissants
    + Le développement de personnage bien mené
    + Une violence assez poussée au service de la mise en scène
    + De vraies prises de risque
    + Des trouvailles de mise en scène, notamment lors des affrontements, qui attestent de la maîtrise du réalisateur
    + Des scènes psychédéliques mémorables qui doivent tout déchirer en Imax / 3D
    + Un pur moment de cinéma

    Points négatifs :
    – Le côté série B qui fleurte avec le nanard sur certaines scènes
    – Les Illuminati sont des petits rigolos
    – Quelles conséquences pour les univers affectés par Wanda ?
    – Où est Vision ?
    – Avec le Multivers, tout devient possible, ce qui maquille les facilités de scénario

    Mention spéciale à une certaine scène qui rappelle à quel point notre suspension consentie d’incrédulité est allée loin dans le MCU : oui, c’est bien l’étonnement du taureau vert magicien anthropomorphe sorti de nulle part qui est utilisé pour montrer l’importance des maîtres magiciens venus d’autres pays à Kamar Taj.

    Je pense que je m’attendais malgré tout à un poil plus, étant donné l’immense champ des possibles qu’offrait un scénario basé sur le multivers, mais la promesse des BA reste tenue pour moi, et pour un film « solo », c’est quand-même déjà assez fou comme ça.

  43. Bon réaction a froid (attention spoiler)
    Je vais être a contre sens des avis ici, mais j’ai trouvé le film faible et moins bon que NWH. Alors oui dés la première minute de ce film tu te dis « Ah oui c’est Sam Raimi derrière la camera » et qu’on peut effectivement dire qu’ils ont un peu poussé les limites du PG13 (après c’est pas si horrifique que ça, c’est limite le même niveau que du Harry Potter) mais la direction artistique ne sauve pas un scénario au ras du sol qui va dans tous les sens pour justifier tout et son contraire.

    On salue Marvel Studio pour sa connectivité entre les médias, mais la question se pose es que Raimi ou le scénariste du film on vu WandaVision? clairement non, ils ont pris des éléments de la série qui pour eux justifieraient les agissements de Wanda mais en faisant ça il annule tout le propos de la série. Ils arrivent même a annulé tout un personnage qui est Vision , et qui est introuvable dans tout le Multiverse. Et puis a la fin on règle tout avec un combat super mauvais et un talk no jutsu limite digne de WW84.

    De l’autre coté on revient au classique héros qui doit sauver une fillette, ficèle qu’on a vu revu. Pour le faire il doit aller chercher des McGuffin et quand le premier McGuffin n’est pas disponible il y a un deuxième et ainsi de suite. C’est quand même dommage quand dans une idée de Multiverse, on ne passe pas deux minutes a connaître mieux les variant de Strange. D’ailleurs durant le film je me suis posé plusieurs questions: si Strange peut absorber le pouvoir des autres pourquoi il n’absorbe pas celui de Wanda?. le livre de machin qui est le contraire du livre noir , il existe qu’un seul dans le multiverse ? Es que les enfants de Wanda dans l’univers des Illuminati ont été créé biologiquement ? car je ne comprend pas qu’elle ait peur qu’il tombe malade si ce sont ses propre créations.

    Sinon le coté Multiverse , on a droit a la scène des Illuminati, comme je ne me suis fais rien spoiler (appart pour Charles qui était dans la bande annonce) j’ai été très agréablement surpris, mais après il faut faire attention au fan casting parce que pour l’instant le petit nouveau ne m’a pas vendu son personnage. Bon le tout est vite expédié et il est incompréhensible que le illuminati qui ont eux même une Wanda de leurs univers n’ont pas pris la menace au sérieux (bon ce n’est pas la plus grosse incohérence du film mais quand même).

    Bref film qui malgré une direction artistique original pour le MCU souffre d’un scénario aussi troué qu’un gruyère et qui au final est limite une aventure impersonnelle pour le héros là ou NWH a redéfini les cartes de son Spider-man principal sur un ton très personnelle.

    • « Ils arrivent même a annulé tout un personnage qui est Vision »

      Comme le dit Wanda … ces enfants existent dans tout les autres Univers, et si les seuls Univers sans enfants pour Wanda sont ceux où elle était en couple avec Vision ?
      Et si dans la continuité MCU la présence de Vision empêchait Wanda de se mettre en couple avec un humain et d’avoir des enfants « normalement ».

      « si Strange peut absorber le pouvoir des autres pourquoi il n’absorbe pas celui de Wanda? »

      Si il peut le faire sur une fillette sans connaissance magique, il y a fort à parier que des Sorciers/Sorcières avec un minimum d’entrainement soit à même de se « défendre » contre se genre d’agressions.

      « le livre de machin qui est le contraire du livre noir , il existe qu’un seul dans le multiverse ? »

      Oui

      « Es que les enfants de Wanda dans l’univers des Illuminati ont été créé biologiquement ? »

      Probablement. Le plus probable étant que dans WandaVision elle est « copié » des enfants qu’elle voyaient comme les siens en rêve (le multivers est « causalement » ouvert dans le MCU depuis Endgame … elle peut donc avoir rêvé d’enfants d’autres Univers avant les évènements de Wandavision).

      « Bon le tout est vite expédié et il est incompréhensible que le illuminati qui ont eux même une Wanda de leurs univers n’ont pas pris la menace au sérieux »

      Tout dépends de la puissance de leur Wanda … que l’on voit uniquement « volé » par elle même.
      Ils ont très bien pu sous-estimé Wanda-616 parce que Wanda-838 est très loin d’être aussi puissante (d’ailleurs la scène ou Wanda-616 arrive chez sa version 838 laisse suggérer que la Wanda mère de famille est très loin derrière la version MCU niveau puissance).

      • Strange previent les Illuminati que Wanda a le Darkhold , ils sont familier avec le livre et savent combien il peut rendre une personne forte allant même a tuer leurs ami a cause de ça mais ils sous-estiment Wanda , la encore pour l’homme le plus intelligeant ce n’est pas logique.

        Le propos de Wandavision est de faire son deuil et d’avancer. La le film encore une fois annule le propos de la série et replonge Wanda dans ses travers puissance 100 avec l’explication du livre maudit qui est encore une fois très facile et manque d’originalité.
        L’explication des rêves elle aussi est très boiteuse et arrive à la dernière minute. Pourquoi Peter Parker du MCU n’a jamais rêvé de Gwen Stacy entrain de tomber pourtant c’est un moment hyper traumatique pour Peter Parker3. Du coup c’est plus des extrapolation que des explication.

        le MCU vient juste de donner le bâton pour nous faire battre a Sony maintenant quand il s’agira de Multiverse ils vont nous ressortir le coup des rêves a tout bout de champs

        • L’accent est mis sur le fait qu’il ont plus peur de l’intrusion « physique » de Strange que d’une « rêve passerelle ».
          Captain Marvel et Black Bolt pensent avoir la puissance de feu pour vaincre facilement Wanda. A tord, on le sait.
          Mais en soit, l’idée qu’il donne priorité à l’intrusion « Physique » de Strange et Chavez au dessus de Wanda n’est pas si délirant que ça pour moi.

          « Le propos de Wandavision est de faire son deuil et d’avancer. La le film encore une fois annule le propos de la série et replonge Wanda dans ses travers puissance 100 avec l’explication du livre maudit qui est encore une fois très facile et manque d’originalité. »

          En même temps … c’était teasé à la fin de Wandavision … Les « rechutes » ça existe hélas. Au contraire, le film éclaire la fin de Wandavision d’une lumière nouvelle. Si elle abandonne le hex aussi « facilement » ce n’est pas parce qu’elle renonce à sa famille, mais peut-être parce qu’elle voit dans le Darkhold un meilleurs d’obtenir ce qu’elle désire. Bref, à la fin de Wandavision elle n’abandonne pas, elle change d’approche.

          « Pourquoi Peter Parker du MCU n’a jamais rêvé de Gwen Stacy entrain de tomber »

          N’en a t-il jamais rêver ? Je pense pas avoir vu la liste exhaustive de Peter-Parker-616.

          « maintenant quand il s’agira de Multiverse ils vont nous ressortir le coup des rêves a tout bout de champs »

          N’ayant pas connaissance de l’avenir, je n’en sais rien … à vrai dire je pense que ses histoire de rêves ne servent que pour la scène d’intro et expliquer pourquoi Chavez pense/sait être la seule Chavez.

          • Ce qui est teasé àla fin de WandaVision c’est Wanda qui va devenir plus forte en apprenant la sorcellerie du livre pas qu’elle refasse les mêmes erreur . Surtout que Aghata ne semblait pas posséder par le livre.

            d’ailleurs tout le concept de responsabilité est hyper foireux dans le MCU depuis cette série. Wanda a torturé toute une ville grâce a sa magie , la réponse de Strange « je savais qu’a la fin vous allez faire le bon choix  » du coup bin non mon gars elle est devenu pire , peut-être que si lui et ses amis c’étaient déplacé pour la rendre responsable de ses actes ils auraient découvert le poteau rose bien avant la catastrophe.

            Concernant les Illuminati , ils ont un télépathe qui peut totalement discerné le vrai du faux de la situation, ça lui aurait couté une seconde de savoir que la vraie menace est Wanda . Mais le film est rushée a ce moment là pour faire place a la confrontation .

    • Un des points négatifs du film, parmi tous ceux déjà exprimés ( que je valide ou non ) est un faux raccord: les différentes coupes de cheveux de Wong !!! Ça m’a littéralement sauter aux yeux! Pas vous ? Alors certes, c’est peut-être un détail pour certains mais, comment dire : c’est tout de même incroyablement décevant pour un blockbuster de ce niveau et avec un tel budget, de « nous imposer » ça. À mon sens, il n’y a aucune excuse valable.
      Bref, malgré cette « erreur technique », j’ai passé un bon moment et ça m’a fait du bien après un début de phase 4 très poussif. Meilleur Marvel depuis Infinity War pour moi…

  44. Et bien du coup j’ai ma petite théorie sur le prochain avengers et comment les x men vont etre ramenés dans le mcu. Pour moi ce doctor strange prépare un film avengers qui verra la fameuse incursion. le film verra deux terres s’affronter, celle du mcu et l’autre, peuplé de x men voir aussi les 4f. Ce seras un avengers vs x men sous couvert d’incursion. A la fin du film un moyen sera trouvé pour fusionner les deux terres en une. Ce qui mettra dans l’histoire de la terre du mcu l’existence des x men et des 4f. Parce qu’il est clair que les x men ne pourront pas apparaitre dans la terre mcu sans un changement de réalité.

  45. Personnellement, j’ai vraiment beaucoup aimé ce film, malgré que j’aurais préféré voir plus du multivers (Wolvie de Hugh Jackman et Iron Man de Tom Cruise je les attendais comme un dingue…) mais sinon :

    – Les – :

    – Timidité au niveau du Multivers, j’aurais voulu voir plus d’univers différents, quelques autres variants de persos qu’on connait… La scène des Illuminatis est vraiment cool mais trop courte, ils meurent tous trop vite mais si ça doit etre une volonté pour montrer la puissance de Wanda
    – Wong qui n’a définitivement pas la carrure d’un Sorcier Suprême

    – Les + :

    – Elizabeth Olsen exceptionnelle et terrifiante à souhait (sa course-poursuite après sa rencontre avec les Illuminatis, son apparence Ring quand elle sort du miroir, son face-à-face avec Charles…)
    – Le côté horrifique et gore de certaines scènes et l’ambiance globale du film, ça fait vraiment du bien de voir des voir plus adulte et sombre dans le MCU
    – Benedict Cumberbatch excellent en Doctor Strange comme à chaque fois
    – De la créativité sur plusieurs aspects vraiment bienvenus (la Musical Battle, voir les 2 Wanda avec exactement la meme pose quand le Darkhold est détruit…)
    – John Krasinski en Mr. Fantastic c’est un grand OUI

    Bref, j’espère en voir plus du Multivers dans d’autres oeuvres mais ce film va vite etre dans mon top du MCU

  46. ATTENTION SPOILER

    Bon, voilà, vu le film hier et j’ai trouvé cela pas mal mais pas au point de le regarder une fois de plus …

    Par contre : Qui peut m’expliquer pourquoi dans Spiderman NWH, on utilise 3 acteurs différents pour le même personnage, alors que dans le Strange 2, c’est toujours Benedict Cumberbatch ????

    Problème de budget ou alors avec le multivers, on sait tout faire ?

    • c’est le principe du multiverse. certaines terres possedent des variations infime entre elles. Parfois meme la seule difference ce sera monsieur dupont au fin fond de la france qui aura une voiture rouge a la place d’une bleu. Parfois la difference ce sera faites d’une maniere si fondamentale que le monde et/ou les gens ne ce ressemblent en rien. Les possibilités sont infini.
      Mais pour le cas précis de doctor strange, America choisit insconciemment d’ou elle tombe dans le multiverse, donc j’imagine qu’elle choisit de tomber dans des mondes avec un certain type de strange. Si elle cherche l’aide de strange, et que pour elle strange a ce visage précis, son inconscient doit donc chercher ce visage dans le multiverse.

      • Ah ouais ….. merci pour les explications ….. mais bon, personne n’aurait renié de voir Joachim Phoenix en Strange, n’est-ce pas ………. Comme Tom Cruise en Iron Man…

    • Pas tous les doubles, et là ça se complique :
      Il y a ceux qui ont sont nés la même année et dans des contextes similaires (mêmes types de parents, de conception génétique, d’environnement)… Et donc ont le même visage et physique, mais qui ont varié plus tard à un moment de leur vie pour accomplir un destin un peu divergent dans leur monde.

      Et ceux qui sont nés plus tôt ou tard ou différemment, avec ainsi un physique et un début d’histoire forcément différent, et dont le parcours reste similaire à des détails près – les Spider-Men précédant Holland, qui permettent d’être introduits direct dans « No Way Home » avec leur propre histoire personnelle.

      Et il y a le cas de Sylvie dans « Loki » : même année de conception à priori, mais une simple variation génétique et un petit plus tard, une évolution si différente et « problématique » que ça pousse la TVA à intervenir.

  47. J’avais peur que le film soit un film d’exposition en nous faisant apparaitre un personnage alternatif tous les 3 minutes. Même en évitant les rumeurs sur internet (les propositions auto de Youtube c’est bien, mais arreter Youtubeurs de mettre en clair et en évidence le sujet pouvant spoiler le film !!), entre la possible présence de pleins de persos, je me demandais si le film ne perdait pas un peu son objectif de film solo…

    Fort heureusement, il en est rien ! Ça peut décevoir certains que le film se limite à quelques univers, mais ça évite que ça devienne lourd.

    J’ai passé un super moment. Très différent du 1er. J’y croyais pas vraiment à l’ambience horrifique, mais j’avoue que l’ambiance est plus sombre et « sale » de ce qu’on nous avait habitué. Grâce notamment au méchant. Quel surprise d’ailleurs que ce soit ce personnage. A la fois subjugué, compatissant, comprenant son objectif, et aussi triste pour le perso.

    Les personnages alternatifs font sourire (surtout le retour officiel d’un personnage pensant être écarté), Rachel et Mordo n’ont pas été mis à la trappe dans ce second volet (c’était aussi mon inquiétude). Le réalisateur ose.

    Un film efficace.

  48. Léger HS mais quel est votre avis sur le teaser d’Avatar : La Voie de l’eau ?

    J’ai pas pu m’empêcher de la regarder leaké en mauvaise qualité mais la visionner au cinéma m’a fait quelque chose de dingue ! J’ai été transporté en seulement quelques secondes !

  49. Il aura fallut Sam Raimi pour donner du style et une vraie direction à un film Marvel récent et montrer qu’il n’est pas un robot produit dans une chaîne d’assemblage par Kevin Feige.

    Déjà au niveau des couleurs c’est une différence totale avec le look habituel très gris que le MCU offre, suffit de le comparer à Infinity War et ses séquences à NY, c’est visible. Ensuite il a la particularité d’avoir des éléments d’horreur comme les jump scares, les zombies, scènes tendu. Loin d’être effrayant et ceux qui disent qu’il n’est pas conseillé aux enfants sont des petites natures, je parie que certains ont vu bien plus effrayant plus jeune. Le film est assez fou aussi dans certaines parties comme Strange qui contrôle un autre Strange dans une autre dimension, le faisant ressembler à un zombie.

    Je peux pas dire que le film m’a fait apprécié plus Strange, jamais été fan de base, mais y’a de bonnes scènes d’action comme le « combat de notes », Wanda est bien plus tragique et intéressante dans son voyage de douleur depuis Infinity War. Ses gosses restent un peu trop parfait. America Chavez n’est rien d’autre qu’un Macguffin il n’y a aucun développement à son perso, on l’a reverra sans doute.

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    Du côté des Illuminati j’ai été agréablement surprit de voir Krasinsky en Reed Richards…Pour qu’il meure un peu plus tard, je ne pense pas qu’ils l’aient cast juste pour ça, Xavier avec son fauteuil jaune était cool aussi, surtout après avoir fini la série des années 90.

    Ce film est une amélioration par rapport au premier autant au niveau de l’antagoniste, de l’humour, de l’aventure, de la musique, seul les visuels restent plus mémorable du premier film mais surtout grâce aux effets visuels, Raimi compense ça avec son talent pour la caméra et des plans travaillé propre à lui.

    • On est dans du gris au Wakanda et sur Titan dans « Infinity War » ?
      Le « Gris New-yorkais terre à terre » n’est pas systématique dans tout le MCU. Mais le numérique, pour gagner du temps sur le tournage, si…
      Et même dans ce « Dr Strange », c’est une convention pas très jolie qui est toujours présente.

      • C’est surtout chez les Russo où on retrouve ce ton gris fade (la bataille à l’aéroport dans Civil War) faut pas confondre sobre/terre à terre et couleur sans vie, regarde la couleur de Hulk qui ressemble presque plus à du vert.

        • Oui mais justement, c’est stylisé à l’aéroport : des personnages majoritairement en rouge et noir dans un décor entièrement vidé (pour montrer qu’ils essaient cette fois de faire attention aux dommages collatéraux, ils ont appris la leçon) et blanc. On est presque dans de l’abstraction minimaliste là… ou d’être dans la Salle du Temps et de l’Espace de Dragon Hall. 😄

          Vu le nombre de combattants super-héroiques présents, se castagnant non pas en un contre un immuable mais dans des combinaisons variées, c’était aussi un bon moyen de monter ce genre de combat d’un palier. Mais pas trop vite (puisqu’il y aura ensuite « Infinity War » et « Endgame »… ou les fonds de bataille seront vert, orange ou brun).
          Plutôt les scènes de nuit seront les plus problématiques dans ces films, car on y sent à mort l’économie pour cacher des détails. Et c’est pas beau pour les yeux, bien moins lisible.

  50. Franchement j’ai passé un moment Extra devant ce film. Doctor Strange in the Multivers of Madness est probablement le meilleur film de phase 4, le plus créatif. L’exploitation du Multivers est sublime 🫶(un voyage fourni de recherches d’idées, on passe d’un univers à l’autre et on voulait plus de folie) tout en découvrant un nouveau personnage attachant qui sera à coeur de l’intrigue. Nous avons des acteurs excellents, Bénédicte Cumberbatch est charismatique et humble dans son rôle de Doctor Strange, sa magie est très impressionnante🤗. Il arrive toujours à nous surprendre avec ses qualités physiques de super héros et voir ses autres versions de lui même, j’adore. Elizabeth Olsen est une actrice incroyable🥰. Son personnage de Wanda la sorcière rouge est follement effrayante😍. Clairement le meilleur perso féminin du MCU et la plus puissante qui a su se développer avec la série à regarder Wandavision👌. Depuis l’ère d’Ultron, elle a grandement évolué et sa présence à l’écran dans ce film avec l’étendue de ses pouvoirs est terrible, c’est magistral. Les caméos sont très sympas, il y en a peu même si on ne s’attendait pas à de tels rebondissements.
    L’histoire est simple et efficace (on découvre des intrigues bien construites par rapport au développement des personnages à travers les différents rêves, les passerelles). Concernant le film, je vous conseille de visionner la série Wandavision sur Disney qui est fortement nécessaire pour comprendre la motivation de Wanda.
    Bref allez voir Doctor Strange, déconseillé au moins de 12 ans (à savoir pourquoi)😅. C’est audacieux de faire un film très attendu mais qui a permis de mettre la pâte dans quelque chose de différent de ce qu’on était habitué avec Marvel. Grâce au réalisateur Sam Raimi qui a abouti dans ce projet en apportant une nouveauté dans l’exploitation du Multivers avec une dimension assez rare dans les effets visuels et sa personnalité dans ses films d’horreurs. Une véritable réussite et c’est jouissif. À revoir et merci Marvel Studios.🙏🙏😀🙂💥💯🤗☺️👍🫶👌
    J’ai très hâte de visionner tous les bonus en sortie DVD Blu-ray comme la durée du film était courte, on a envie d’en savoir plus. Notamment un documentaire sur ce film avec Marvel Rassemblement (j’espère qu’elle sera dispo en VF dans les prochains mois pour écouter tous les acteurs de Doctor Strange) afin d’en savoir plu sur le projet du film et sur le Multivers.

  51. À noter alors que Patrick Stewart a donc explosé le record de longévité d’incarnation d’un super-héros – 22 ans… Avec en plus trois morts dans le lot !!!
    Jusqu’à ce qu’un certain Michael Keaton… Mais pour lui, ça ne fera que 4 fois en 34 ans. Stewart, 8.

  52. C’était pas bien punaise… Le multivers est naze (whaou c’est la même ville avec un peu d’herbe et des feu tricolore inversés, trop balèze Marvel Studio…. Et Captain Carter elle était pas censée être animée elle ? Ou alors elle vient d’un autre univers encore, j’sais pas si ils ont vu Into the Spiderverse mais y avait quand même mille fois plus d’idées à la seconde quoi.)
    L’intrigue est naze, America Chavez est pas développée donc on s’en fout un peu de ce qui peut bien lui arriver, et on croit jamais à une maxi menace, comme ça avait été le cas pour Thanos, le MCU avait au moins l’intelligence de faire développer les menaces sur le long terme auparavant ou d’autocontenir les intrigues dans les films solos…)
    J’étais énervé pour No Way Home qui distribuait des bonbons dès qu’internet en demandait, je suis aujourd’hui épuisé par Multiverse of Madness parce que juste, ba il sert à rien. Et en écrivant ces lignes je suis en train de me dire que je me souviens même plus ce qu’il advient de l’antagoniste du film, c’est pas bon signe, j’y suis allé hier…

    SPOILER . Et enfin: Auparavant le MCU savait créer l’évènement pour l’apparition des nouveaux personnages, aujourd’hui c’est un total non évènement, les 4.5 personnages introduits à la truelle sont immédiatement tués, certes la scène est vaguement fun, mais c’est la pire manière d’iconiser un perso. Quelque soit la qualité d’un futur film Fantastic Four, Mr Fantastic restera un vulgaire Ficello qui se fait fumer en trois secondes, Xavier est désacralisé de ouf, BlackBolt est… con? et Peggy Carter est naze… Reste vaguement Captain Marvel.

    Bref c’était vraiment naze

    Et au fait il était où Docteur Strange pendant le film ?

  53. https://www.melty.fr/cinema/doctor-strange-2-elizabeth-olsen-avait-predit-futur-sombre-de-wanda-993898.html?utm_source=rss_feed&utm_medium=link&utm_campaign=unknown#item=1
    Ne jamais dire jamais… 😉

    https://hitek.fr/actualite/marvel-elizabeth-olsen-magneto-pere-wanda-maximoff-sorciere-rouge-mcu_34989
    Un des grands oublis du film, avec aussi les Mutants, Pietro et un peu Vision.

  54. @LTH : Entre les 2 derniers Marvel qui parlent de « multiverse », donc Spidey NWH et Dr Strange 2, tu préfères lequel objectivement ?

    Personnellement, je trouve finalement que Spider-Man 3 version MCU, malgré tous ses défauts, arrive à mieux gérer la thématique du « multiverse » et son scénario ; qui même sans être dingue, paraît plus que consistant que celui de Dr Strange 2. Non ?

    • N’étant pas spécialement un spider-fan, DS2. Même si je regrette un peu l’arrivée tardive des deux Peter, NWH est bien fichu **dans l’ensemble**, pas de doute là-dessus. C’est juste que DS et le surnaturel, c’est plus mon truc.

      • NWH est bien fichu ? Sur son traitement du multivers ? OMG… J’ai dû passer dans un univers parallèle pendant la nuit, un univers dans lequel NWH est différent de celui de mon univers d’origine. xD

      • Les deux Peter qui arrivent pour la conclusion, comme une cerise sur le gâteau, cinématographiquement ça se tient.
        Narrativement aussi, car sinon ils auraient pu prévenir à temps le Holland de la trop grande dangerosité de ces intrus… Et alors il n’y aurait plus eu de film, ou en tout cas bien moins de drame, lequel sert bien à l’évolution tragique du héros.

        Ce qui n’est pas trop le cas dans « DS2 », toutes les incursions multiverselles (qui se passent d’ailleurs dans un sens inverse de « NWH ») sont fonctionnelles… Mais quelle émotion créent-elles chez le héros en titre ? Pas beaucoup, si ce n’est de l’excitation de fan de comics (pas trop pour les cinéphiles), un peu de violence sadique et critique…
        Mais qu’est-ce que ça fait à Strange de voir les Illuminati ? Ou de parler à une autre Christine au lieu de « la sienne » ?
        Ou de parler brièvement de sa sœur disparue à un autre lui ?
        Il est le personnage principal pourtant, mais ce sont Wanda et America qui exprimeront le plus de bouleversements. Lui n’aura pas le temps pour ça, et il acquiert surtout un peu de sagesse.
        Mais quand même un troisième œil « maléfique » ne le traumatise que le temps d’un générique de fin, avant de faire ensuite comme si de rien n’était…

        L’équilibre narratif de « NWH » est définitivement sous-estimé, sacrifié sous l’autel médiatique des éléments de langage creux.
        Celui de « DS2″… Et bien derrière les effets de mise en scène de Raimi, beaucoup on vu les limites.

  55. Pour moi c’est un mouais.
    Juste avant de dire vite fait mon avis, est ce qu’un certain variant portant des pierres et une armure n’aurait pas été coupé au montage ? Avec tous les leaks qu’on a eu, sa présence me semblait être aussi acquise que celle des 2 anciens Spidey dans NWH.
    Cela dit, le dernier leak que j’ai lu comportait 30 000 cameos qu’on a pas eu dans le film.
    Pour le film en soit, visuellement c etait top.
    Côté  » esprit », ce n’est pas le  » 1er film d’horreur du MCU » qu’on nous a vendu. Y a des passages crades, très Rami-Esque à la Drag Me to hell, un jump-scare pas du vraiment efficace, et c est tout.
    Côté scenario c est à l image de NWH, ca tient sur une epingle à cheveux. Wanda veut ses enfants qui vivent dans une autre dimension. Elle a besoin d une meuf qui a le pouvoir de passer dans d autres dimensions. Fin

    Côté global univers MCU :

    . Toujours aucun lien concret avec les evenements de Loki et What If, ce qui est gênant pour un film qui a multiverse dans le titre. J’ai du mal à voir comment tout cela s’articule.
    . L’ absence totale de lien avec NWH. On s’est fait baladé de A à Z. La BA de Dr Strange MOM suggerait que le sortilège lancé par Strange dans NWH, bien que renversé à la fin du film, amenait aux evenements de DS MOM. Mais au final non et je trouve ça dommage.
    . Les Illuminatis sont ridicules et j ai ete gêné qu’ils executent leur Dr Strange. C est pas très  » Avengeresque ». Bien que j’ai aimé revoir Titan et que l’image de Thanos mort empallé sur je sais pas quoi etait forte, j’ai pas aimé l’objet de la scène. J’ai aussi pas compris (ou pas assez bien suivi) leurs raisons : l’usage du dark hold ou du livre de vishanti ? J’ai l’impression qu’ils mentionnent les 2

    Globalement j’ai du mal à voir où cette Phase 4 nous emmene. J ai adoré le fil rouge de la saga de l’infini car même si il y avait des stand alone (les 2 premiers gardiens de la galaxie par exemple), y avait une coherence et assez de clin d oeil pour maintenir l univers connecté
    Je suis exigent envers la franchise car c est l interconnection, + que la qualité intrinseque des oeuvres proposées, qui m’a rendu fan. Et la on y est pas, des series et films qui parlent du multivers sans être daccord sur ses règles (la TVA.. Serieux…) , des oeuvres qui devraient logiquement se suivent mais ne se suivent pas (le multivers est broken dans 2 films et 3 series mais on a aucun lien) , l introduction de dieux à tout va qui n interviennent pas, toujours pas (les eternals, les dieux egyptiens de moon knight qui eut ont quand meme des avatars et tirent une partie de leur puissance via les cultes donc impossible qu ils soient insensibles à certaines menaces). Et le pire c est qu on va vite passer à Thor 4 et GOT 3 pour retourner dans l espace donc c est pas la, a priori, qu on y parlera multivers.
    En je crois que je suis surtout déçu par le traitement actuel du Multivers.

  56. https://hitek.fr/actualite/marvel-personnage-multivers-spider-man-far-from-home-terre-616-mcu_35097
    … vers une future adaptation de la mini-série comic Spider-Men ?
    Et qui est l’univers numéro 1 alors ? (celui des comics bien sûr).

    https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Daniel-Craig-a-failli-jouer-dans-Doctor-Strange-2
    Fausse bonne idée..?
    Ou meilleure idée, qui aurait pu ne pas « gâcher » l’engagement de Krasinski ? – trop tard.

    En tout cas ça aurait été une apparition surprenante, surtout quand on voit les liens indirects que Craig a avec Marvel depuis des années :
    Son physique a été utilisé dans les comics pour le frère du Ultimate Tony Stark (et il aurait pû ainsi être un bon variant de Iron Man)…
    Il était envisagé pour jouer Thor…
    Sa femme, Rachel Weisz, joue dans le MCU.

    • https://hitek.fr/actualite/doctor-strange-2-scene-coupee-montrait-nouveau-mombre-famille-thor_35248
      Ben là oui, c’était un peu plus logique. Enfin presque, parce-que Craig en brave Balder…

  57. C’est pas trop mal. Bien filmé, une vrai patte Raimi, une envie de proposer un film de super-héros à tendance horrifique. Aussi bel effort de com de la part de Marvel, je ne savais rien du film en y allant – pas même qui en était l’antagoniste.

    On sort aussi du Marvel qui tease en permanence sur le futur. Au contraire, on se sert de ce film pour pousser la construction de personnages que l’on connaît déjà (Strange et Wanda), c’est un film qui se vit au présent, presque un présent trop rushé tant le scénario est une fuite en avant face au monstre d’horreur qui poursuit nos deux héros.

    Dans le très positif je retiens aussi un Strange que j’ai enfin aimé comme personnage en live action, justement en nous présentant beaucoup de facettes proches et sombres du même héros – et le notre qui se force à s’améliorer, conscient de ses limites, de ses défauts, mais qui cherche toujours à sortir la tête haut. Après 2021/2022, le MCU a sous la main deux Strange classes, charismatiques et corrompus par de la magie démoniaque.

    America Chavez très content de son introduction et rôle dans le film. Au premier abord je l’ai trouvé très inexpérimenté, mais elle est si jeune que ça se comprend, et plus on avance dans le film plus elle prend confiance en elle (et aussi dans son mentor en devenir Strange)

    Maintenant ce qui m’empêche de m’extasier devant le film :
    – un scénario un peu trop linéaire dans l’ensemble même si ça reste satisfaisant
    – des jeux trop grotesques avec les réalités parallèles (je déteste quand comme par hasard tu tombes sur un double avec qui tu avais une relation particulière – là Christie qui s’improvise scientifique au bon moment au bon endroit je trouve ça gros par exemple)
    – des caméos vains et expédiés. Même si tout n’est pas à jeter là dessus (notre monsieur roulette apporte beaucoup au film en seulement 3 scènes de présence / 4 en comptant le plan astral)
    – Une Wanda en méchante. Là c’est un ras bol que j’ai déjà dans les comics. Disasembled elle est méchante. House of M elle est méchante. La Croisade des enfants les héros veulent lui faire la peau. Ragnarok Now elle pète encore un cable sous une mauvaise influence + Malicia veut lui faire la peau. Axis encore un sort raté aux conséquences lourdes. Empyre elle lance encore un sort qui rate aux conséquences désastreuses. TOUJOURS WANDA MECHANTE DEPUIS 20 ANS. J’adore Wanda et franchement ça me peine. Les comics actuels où les mutants la traite de tous les noms je trouve ça si triste… Mais il y avait Olsen, il y avait le MCU est cette magnifique héroïne ambiguë. Et voilà qu’ils la font complètement basculer du mauvais côté. Dur à accepter en ce qui me concerne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here