Transformers – Le commencement : La bande annonce en VOST + VOTRE AVIS !

29

La surprise aura été préservée jusqu’au bout… C’est assez rare pour être signalé, aucune image de Transformers : Le commencement n’a filtré avant aujourd’hui, c’est donc grâce à la bande annonce ci-dessous que nous découvrons à quoi ressemblera la préquelle animée de la franchise robotique. Et parce qu’on n’arrête pas le progrès, Paramount Pictures a propulsé ledit trailer dans l’espace, via une sorte de ballon-sonde dont on pouvait suivre l’ascension sur YouTube. (C’est vrai, il ne faudrait pas oublier les extraterrestres cinéphiles !) Avec ce passage du live action à l’animation, l’idée est sans doute de reproduire le succès de Spider-Man : Across the Spider-Verse… mais pour l’instant, si on met de côté l’exploitation du lore cybertronien, difficile de s’enthousiasmer pour une comédie enfantine avec un Optimus Prime privé de la voix iconique de Peter Cullen. Comme dirait l’autre, pas la cible ?

Transformers : Le commencement est l’origin story inédite d’Optimus Prime et de Megatron, mieux connus comme ennemis jurés, mais autrefois amis liés comme des frères qui ont changé le destin de Cybertron pour toujours.

Transformers : Le commencement est réalisé par Josh Cooley et sort en France le 24 octobre 2024, avec Chris Hemsworth (Orion Pax/Optimus Prime), Brian Tyree Henry (D-16/Megatron), Scarlett Johansson (Elita), Keegan-Michael Key (Bumblebee), Jon Hamm (Sentinel Prime) et Laurence Fishburne (Alpha Trion).

29 COMMENTAIRES

    • c’est sans doute pas vraiment l’objectif non plus.
      Y a rien de pire que lorsque quelque chose s’avère successfull, de voir tous les autres essayer de se caler dessus

      Rien que pour ça, j’appréhende le projet Batman Beyond

      • C’est juste le meilleur film de super héros des dix dernières années… Mais pas le meilleur tout court donc tu as raison il arrive qu’on le surévalue 😉

        • (Spoiler sur les Spider-Verse, si jamais)

          Des dix dernières années stp, rien que TASM 2 reste meilleur. Après je dis pas le film est sympa, mais tout le postulat de base c’est une aventure qui ne serait jamais arrivé si Miles n’avait pas dérangé Peter ce qui provoquera sa mort et les événements de toute la trilogie. Et ce genre de détails sont assez symptomatiques en fin de compte. Les films sont super beau et bien écrit et ils n’en faut pas plus à certains pour criaient au chef-d’oeuvre, sauf que pas du-tout, je trouve ces films extrêmement sympathiques mais ça s’arrête là, faut quand même pas déconner ^^

          • Alors chacun ses goûts et je ne déconne pas du tout… Merci pour ta remarque si constructive sur ma santé mentale.

        • « C’est juste le meilleur film de super héros des dix dernières années »

          Je viens de jeter un coup d’œil mental à tous les films de super-heros qu’on a eu depuis 2014 inclus. Ça peut pas être sérieux ce genre de phrase…

          • C’est très sérieux au contraire. je ne vois qu’Infinity War pour être au niveau.
            Mais ton avis semblant être tellement supérieur à celui des autres dans l’idée que tu t’en fais, cela doit lui donner plus de sérieux à ton goût j’imagine.

          • Il te suffira de jeter un coup d’œil au classement des films établi sur un très bon site qui s’appelle « Les toiles héroïques » pour te rendre compte que je ne suis pas le seul à avoir ce genre de jugement pas sérieux 😉

  1. Ouais nan ok c’est une horreur mais faut quand même remarquer le manque total de cohérence de cet univers, ils n’ont vraiment pas la moindre idée de ce qu’ils font et chaque projet est assez aléatoire. D’un soft reboot avec le 4 pour finalement aller dans la direction opposée avec le 5, pour ensuite refaire un soft reboot mais plus prononcé avec Bumblebee puis le reboot total avec ROTB puis maintenant un film d’animation pour enfants (?) puis prochainement un crossover avec les G.I. Joe… À une époque où les kaiju sont plus que jamais revenu à la mode, voir Transformers aussi radicalement opposé à revenir à ce qui a fait son succès est criminel, d’autant quand Bumblebee était un super film et que depuis ils n’ont rappelé aucune des personnes impliquées alors qu’ils tenaient là leurs remplaçants à Bay, c’est incompréhensible.

  2. « Kid Transformers » ça devrait plutôt s’appeler. L’époque où ils avaient les hormones en ébullition (va savoir comment), avant qu’ils ne deviennent trop sentencieux.
    Mais c’est très clairement pour les très jeunes enfants là, aucun doute.

  3. C’est clairement un film pour les gamins.

    Le seul point positif c’est qu’il n’y a pas d’humain et que l’action ne se passe pas sur terre pour cette fois et ça c’est plutôt bien. Visuellement je ne suis pas vraiment emballé par les robots.

    Ça sera en streaming pour moi même si j’ai une petite faiblesse pour cette franchise.

  4. Qu’on m’explique l’intérêt d’un film Transformers, sur la « jeunesse » d’Optimus Prime et Megatron… alors qu’ils auraient pu faire un film sur la guerre civile et le schisme entre autobots et decepticon et la destruction de Cybertron.

  5. Un peu de mal à comprendre à qui s’adresse ce film.
    Pour les « adultes » qui ont vu les films Transformers de Michael Bay et autres, à aucun moment, le film ne peut servir d’origin story cohérente et intéressante, en passant déjà du principe de film en prise de vue réelle à full animation, mais surtout, ben le traitement est beaucoup trop humoristique pour qu’on puisse raccrocher les wagons.

    Pour les « jeunes enfants » qui n’auraient pas vu les films, la bande annonce semble croire que les futurs spectateurs connaissent déjà l’univers et qu’ils ont hâte de savoir comment les personnages deviendront les héros futurs. Sauf que voilà, une fois qu’ils auront vu CE film, ben ils vont vite déchanter s’ils veulent voir la « suite ».

    Bref, ça ressemble beaucoup à une commande des studios pour ne pas perdre les droits de la licence, et ça sent le flop pour le moment.

        • Une franchise de jouets.
          Et ça n’a jamais été pour une autre cible que les gosses.

          Alors bien sûr, avec Bay, ily a pléthore d’adulescents qui se sont sentis concernés, mais vu le niveau des intrigues et du propos, ça ne s’est jamais adressé à un public adulte à proprement parler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here