Comic Con (Japan Expo) 2010 : Lost, photos, cosplay, etc…

0
Japan Expo/Comic Con 2010 – journée de samedi.

Ma deuxième journée. Et déjà assez fatigué, car la visite ressemble à un vrai marathon. Mais l’ambiance, l’atmosphère, les animations, les dédicaces, toutes ces petites choses ensemble forment un cocktail unique ! L’année prochaine, aucun doute, je ferais les quatre jours…

En ce samedi 3 juillet, le temps est plus clément. Par rapport à la veille, il y a bien plus de monde, mais paradoxalement, et heureusement, on respire mieux. Comble du bonheur, l’entrée est fluide : aujourd’hui Villepinte, c’est le Paradis ! Avant de parler du sujet phare de cette journée (Lost), un long détour dans le monde des cosplayers, (et surtout des cosplayeuses). Grand respect à eux pour leur magnifique travail (ainsi que les maquettistes et tous ceux qui font revivre de leurs mains les univers imaginaires). Petite galerie photos : personnages de manga, de jeux vidéo, de films…

A droite ci-dessus, l’artiste de comics Jim Mahfood, en plein travail sur une fresque.

Mention spéciale pour ce Joker ultra réaliste, ainsi que pour un copslay de Ciel Phantomhive (avant dernière photo, à droite), du manga Black Butler. Le chapeau à fleurs, les dentelles, les nœuds… c’est féminin et c’est bien porté ! Tout le monde dans la rue avec des habits victoriens ! Ca, ce serait la vraie classe !

Après tous ces monstres, et ces beautés, terminons en beauté justement avec le programme du Comic Con consacré à Lost. La Fin. Après la diffusion du double dernier épisode d’anthologie, un débat sur la conclusion de la série. Etaient présents à la table du panel : Mouloud Achour (journaliste et animateur, Le Grand Journal), Thibaut de Saint Maurice (professeur de philosophie et auteur du livre Philosophie en Séries), Aurélien Allin (journaliste spécialisé en séries), Cédric Melon (Télé Câble Satellite Hebdo), Emmanuelle Spadacenta (magazine Score). Et pour animer : Alain Carrazé et Romain Nigita.

Le public était, pour une fois, venu en nombre, avec une question qui nous était destiné : avez-vous compris la fin de Lost ? Réaction partagée, peut-être du 60/40 (oui/non). Personnellement, je dis oui, et mille fois oui ! Je suis triste, vraiment, pour toutes les personnes qui n’arrivent pas à saisir les clefs de cette formidable saga télévisuelle. Les “On comprend rien.” et autres “On n’a pas les réponses.” ne tiennent pas la route une seconde. Les scénaristes ont donné TOUTES les réponses ou presque à la série, il suffit de regarder et d’écouter. Après six ans, et une centaine d’épisodes, nous avons la conclusion parfaite, émotionnellement et narrativement d’un canevas complexe et passionnant. En quittant la série, nous quittons des personnes dont nous connaissons le passé, le “présent” (sur l’île), le futur, et même l'”après”. Lost est unique pour ça. Je pourrais en parler pendant des pages, de ma passion pour cette série, pour ses mystères, sa mythologie, mais revenons au sujet du jour : le débat.

Trop court, assez classique, l’ensemble aurait été bien plus passionnant en allant plus loin dans le sujet. Pour commencer, les intervenants ont expliqué comment ils avaient découvert la série. Puis qu’elle était pour eux la meilleure scène du final… Je rejoins complètement ce qu’a dit Emmanuelle Spadacenta : la scène quand Claire accouche et se “réveille”, redécouvrant Charlie, avec Kate comme complice, était le moment le plus fort en émotion. Avec la partition de Michael Giacchino, on touche le sublime télévisuel.

Deux clans se sont “disputés”. Les satisfaits, avec l’excellent en tête, Aurélien Allin, le plus proche de mes opinions : Lost a une bonne fin, logique et forte. En face, les déçus dont Cédric Melon. Avec pour regret majeur, la conclusion spirituelle de la série… alors que Lost ne parle que de ça depuis le tout premier épisode ! La foi, le “vivre ensemble, mourir seul”, le destin… ces éléments rendent Lost unique. D’un banal crash aérien sur une île déserte, on découvre au fil du temps une intrigue philosophique sur le Bien, le Mal, la Science, la Foi… Les mystères de l’île ? Les chiffres ? Nous avons déjà les réponses, ce que beaucoup semblent avoir oubliés chez les intervenants. Par exemple, en sous entendant que l’équation Valenzetti (l’explication aux fameux chiffres) est un produit de l’imaginaire des fans, sous prétexte qu’on retrouve cet élément uniquement sur internet… C’est bien sûr faux, puisque cela fait partie de la Lost Experience, un jeu de pistes virtuel et officiel.

Le débat s’est achevé sur cette question : la fin de Lost resterait-elle dans les mémoires, entrera-t-elle dans le panthéon des séries télé ?… Réponse en deux parties : le final n’est pas le meilleur épisode de la série (c’est certain), la série rate ainsi son passage dans la catégorie “fin mythique”. Mais au moins, le simple fait d’en parler, de se réunir pour faire des débats sur le sujet, montre néanmoins bien son impact ! Pour moi, plus que le final, c’est l’ensemble de Lost qui marquera pour longtemps les esprits. Un peu comme la saga Star Wars, il faut prendre l’ensemble en compte. Et pour finir, l’une des plus belles vidéos de Lost, un montage merveilleux, qui donne des frissons à chaque vision !

Sur ces bonnes paroles, voici la sortie. Longue vie, dans nos mémoires, à Lost, longue vie aussi au Comic Con, qu’il prospère aussi bien que son grand frère américain pour les prochaines éditions. Bravo à l’organisation, aux cosplayers, bref, tous ceux qui rendent le rendez-vous de la Japan Expo si énorme, et si unique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here