Star Wars – Choix décisifs : Thrawn, Mara Jade, Luke Skywalker, Leia et Han… ils sont tous là !

9

CHOIX-decisifs-vignette2

Comme promis, voici la critique du roman Choix décisifs de Timothy Zahn, le dernier opus Star Wars paru en français (décembre 2012). Et le dernier bouquin abordable pour un lecteur débutant avant un bon bout de temps, puisque l’année 2013 sera exclusivement consacrée à la publication de la saga Le Destin des Jedi, saga qui demande une solide connaissance de l’Univers Étendu. Pour vous situer l’affaire, Choix décisifs se déroule huit mois après Star Wars – Episode IV : Un nouvel espoir et deux mois après les évènements du roman Allégeance, dont vous avez pu lire la critique ici.

La lecture de ce dernier est évidemment recommandée pour une meilleure compréhension de l’histoire, mais vous pouvez très bien faire l’impasse. La preuve, la mention de “tome 1” ou de “tome 2” n’accompagne pas les deux ouvrages. Nous voici donc aux confins de l’Empire, à la frontière des Régions Inconnues. C’est dans ce territoire reculé qu’un gouverneur impérial contacte les Rebelles : en échange de leur aide contre un mystérieux seigneur de guerre, il est prêt à leur offrir… une base ! Luke, Han, Leia et Chewie sont dépêchés sur place. Et à partir de là, la situation devient très, très compliquée !

Car dans l’ombre, d’autres personnages tirent les ficelles. Le premier d’entre eux est Thrawn, le génial (futur) amiral créé par Timothy Zahn dans La Croisade noire du Jedi fou. Un stratège à l’intelligence redoutable, qui fera un jour plier la Nouvelle République… Le retrouver sous la plume de son créateur est un vrai bonheur, surtout dans les premières pages du roman, qui sont pleines de promesses. Le début est en effet très fort : un énigmatique dignitaire impérial masqué, le Seigneur Odo, prend le contrôle d’un Star Destroyer. Qui est-il ? Pourquoi ce masque ? L’intrigue est lancée.

A gauche, Vador. A droite, Thrawn !

Les apparitions de Thrawn et de l’inconnu masqué sont – malheureusement – rares, car il faut bien que les vrais héros fassent avancer l’action ! Au centre de l’histoire, Mara Jade (la future femme de Luke Skywalker), la Main de l’Empereur, chargée par son maître d’éliminer le gouverneur traître. Comme dans Allégeance, Zahn a des scrupules quand il s’agit de montrer le côté sombre de Mara. Sa vision naïve de l’Empire fait sourire, et il est difficile pour le lecteur de la considérer comme une “méchante”. Dommage (encore une fois), même s’il y a du mieux.

Pour l’aider dans sa mission, Mara peut compter sur la Main du Jugement, ce groupe de cinq Stormtroopers déserteurs. Les individus et les caractères s’étoffent enfin, et on finit vraiment par s’attacher à eux. Un bon point. Dans le camp d’en face, les Rebelles sont représentés par un Han Solo en grande forme, qui se trouve à un tournant de sa vie (va-t-il oui ou non rejoindre officiellement la Rébellion ?). Leia prend part à l’action, de même que Luke, dont la maîtrise de la Force est pour l’instant digne d’un Padawan de bac à sable, manque d’entraînement oblige ! Comique.

Enfin une belle couverture pour Mara...

Le soucis, c’est que le roman s’étire parfois en longueur. Après un début très prometteur, Timothy Zahn s’embarque dans le récit de diverses aventures plus ou moins passionnantes (explorer des tunnels secrets, c’est d’un fastidieux). Il se rattrape tout de même dans un final ambitieux – sept actions/points de vue à suivre en simultané ! – avec un conflit spatial d’envergure et des masques qui tombent pratiquement à toutes les pages. Certaines révélations sont prévisibles, mais d’autres sont excitantes et relancent la lecture.

Le livre a ses fans, je tiens à le souligner. Mais personnellement, je n’ai pas été totalement emballé à cause du manque d’intérêt de certaines intrigues. Plus épique et réussi que l’anecdotique Allégeance, Choix décisifs est un bon roman Star Wars, facile d’accès. Un complément agréable pour ceux qui ont déjà lu La Croisade noire du Jedi fou et La Main de Thrawn. Les autres passeront à côté du plaisir de retrouver certaines figures de l’Univers Étendu (Pellaeon, Car’das). J’en profite donc pour glisser ce message : lisez les classiques d’abord !

choix-decisifs-star-wars-roman

[Cliquez sur la couverture pour commander l’ouvrage.]

9 COMMENTAIRES

  1. Je viens de finir “Dark Plagueis” (acheté suite aux conseils de Mr LTH que je remercie bien au passage) et je suis à la recherche d’un nouveau roman SW. Mais je crois que je vais plus me laisser tenter par Dark Bane: La voie de la destruction.
    La période m’intéresse davantage (j’ai beau avoir adoré le cycle de Thrawn de Zahn, en ce moment, j’ai envie de parfaire ma culture des Seigneurs Sith^^

  2. Moi aussi, j’avoue qu’il m’a motivé. J’ai commandé Dark Plagueis et je l’attends cette semaine! Ca sera mon premier roman Star Wars. J’espère qu’il va pas me donner le virus!

    • En principe par les “classiques” comme La Croisade noire du Jedi fou, une trilogie qui raconte ce qui se passe après les films et qui est la pierre angulaire de l’Univers Étendu (Thrawn, Mara Jade, la Nouvelle République, etc…).

      Mais on peut très bien piocher un livre ou deux selon l’époque de son choix comme l’a fait Gundark. Manifestement, il a lu sans aucun soucis le roman Dark Plagueis et il a déjà attrapé le virus 😀

  3. merci pour cette review et les autres d ailleurs cela ma motivé a me lancer dans les romans!!
    je viens de commencer dark plagueis et je comprend assez bien l univers etendu dans vos explications!!
    merci!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here