Superman – Man of Steel : Henry Cavill plus Kal-El que jamais (nouvelle image) !

54

SUPERMAN-monofsteel-usa-today

Ça y est, nous pouvons enfin le dire et l’écrire : Superman – Man of Steel sort cette année ! Le site du journal USAToday vient de mettre en ligne son dossier “Preview 2013” et la future pépite de Zack Snyder est à l’honneur, avec une image inédite. Ce n’est pas Henry Cavill que je vois entouré par l’armée, mais bien Superman, tout droit sorti d’une case de comic. Saluons encore ce judicieux choix de casting.

Voici le dernier synopsis officiel, publié il y a quelques jours par Warner France : Un petit garçon découvre qu’il possède des pouvoirs surnaturels et qu’il n’est pas né sur la Terre. Plus tard, il s’engage dans un périple afin de comprendre d’où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s’il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l’espoir pour toute l’humanité… 

superman-man-of-steel

Superman – Man of Steel sort en France le 19 juin 2013 avec Henry Cavill (Clark Kent/Superman), Amy Adams (Lois Lane), Diane Lane (Martha Kent), Kevin Costner (Jonathan Kent), Laurence Fishburne (Perry White), Michael Shannon (Général Zod), Russell Crowe (Jor-El), Ayelet Zurer (Lara), Antje Traue (Faora), Harry Lennix (Général Swanwick) et Christopher Meloni (Colonel Hardy).

54 COMMENTAIRES

  1. Je sais que je le dis sans arrêt mais vraiment, j’attend ce film comme un messie et pourtant, je ne suis pas un énorme fan du personnage….

    En même temps, Snyder, Nolan, Zimmer, Goyer… le film a t’il réellement une chance d’être mauvais avec tout ce beau monde?

  2. “incarner l’espoir pour toute l’humanité”
    Aaaah, ça c’est du Sup’ !
    Qui dit espoir dit lumière, donc pas trop dark comme film, c’est la voie que je souhaite qu’il suive !

    • En même temps depuis le premier synopsis il y’a cette notion d’espoir et de lumière !

      “Dans le panthéon des super-héros, Superman est le plus reconnu et vénéré personnage de tous les temps. Clark Kent/Kal-El (Henry Cavill) est un jeune journaliste dans la vingtaine qui se sent aliéné par des pouvoirs dépassant l’imagination. Envoyé sur Terre depuis Krypton, une planète alien avancée, il y a des années, Clark lutte avec l’ultime question – Pourquoi suis-je ici ? Formé par les valeurs de ses parents adoptifs Martha (Diane Lane) et Jonathan Kent (Kevin Costner), Clark découvre bientôt qu’avoir des capacités extraordinaires signifie de prendre des décisions très difficiles. Mais quand le monde a le plus besoin de stabilité, il subit une attaque. Est-ce que ses pouvoirs doivent être utilisés pour maintenir la paix ou en fin de compte pour diviser et conquérir ? Clark doit devenir le héros connu sous le nom de “Superman”, non seulement pour être la dernière lueur d’espoir du monde, mais aussi pour protéger ceux qu’il aime.”

    • +1: Ca le fait pas trop je trouve.
      Maintenant je dirais à tous ceux qui trouve que le casting a fait un super travail en nous sortant ce gars là, de regarder les Immortels.
      Il est peut-être photogénique mais en tant qu’acteur il casse pas trois pattes à un canard…

      • Pour pouvoir juger de la qualité d’un acteur, il faut d’abord juger de la qualité d’un film. C’est le réalisateur qui fait l’acteur. Les Immortels étant une daube finit, ça ne sert à rien de comparer.

        • Immortels est un daube finie, Dredd est une daube !
          J’adore tous ces avis tranchés (et argumentés)sur des films sortant un peu de l’ordinaire, tentant d’autres approches. Surement maladroitement, mais que ça n’empêche pas de tenter des trucs.
          Après, on est pas obligé d’accrocher, mais reconnaitre au moins le travail et arrêter de comparer à tout va !

          Faites preuve d’ouverture, comme vous le faite pour ne pas rigoler en voyant un gars en slip rouge voler !

      • Il faut regarder ce qu’il a fait dans la série Les Tudors aussi, et puis dans Immortals il n’a pas à rougir de sa performance, bien sur il n’a pas le charisme “martial” d’un Russell Crowe ou d’un Gerard Butler mais il est loin loin d’avoir livré une prestation ridicule dans ce film…

        • De toutes façons à chaque sorties c’est pareil, y’ aura des gens satisfait du casting et d’autres qui crieront au scandale avant même d’avoir vu le film et l’interprétation des acteurs. Dans mon cas, je trouve le choix de Cavill judicieux après on verra en Juin s’il est au rendez-vous. Pour ce qui est du scénario, Goyer connait tellement bien le monde des comics et le frère Nolan est auteur talentueux donc même si le synopsis est plutôt expéditif je ne m’inquiète pas trop aussi sur ce point.

          • Pourquoi ça serait mal de crier au scandale sans avoir vu le film et bien de le trouver judicieux sans l’avoir vu non plus?
            J’aimerai bien comprendre…

            Pour le reste du casting, j’ai rien contre Goyer, Nolan et Zimmer. Bien au contraire. C’est ce qui me fait espérer que Snyder ne gâche pas tout.

          • Je dis juste que je suis optimiste quant au choix de Cavill point. Le peu qu’on a vu de lui pour le moment me plaît. Après j’attendrai juin avant de me faire mon avis définitif sur sa la question. Mais je ne jugerai jamais un acteur sur des a priori ou ses antécédents avant d’avoir vu sa prestation. C’est ce que j’appelle la jurisprudence “Heath Ledger et d’Anne Hathaway “.

  3. Superman est le heros que j’aime le moins car je le trouve trop “super”. Rien ne l’affecte si ce n’est la kryptonite. En meme temps je connais pas trop l’univer man of steel donc ya peut etre d’autre point faible.
    Pourtant, j’ai quand meme envie de voir ce film car il Superman a l’air moins puissant, plus vulnerable. Enfin bref j’aime pas supermand mais je pense que je vais aimer ce film^^

      • En fait de simpliste c’est surtout qu’il relate encoooore une fois les origines du perso, ce qui, pour ma part devient ‘super’ redondant !

        – Le 1 de 1978, les origines et l’affrontement contre Lex
        – Le 2 de 1980, affrontement contre Zod et cie avec Lex en parallèle et un petit tour à la forteresse de solitude

        – Le ‘1’ (‘3’ suite du 2 ?) de 2006, reboot/Returns, affrontement contre Lex qui va à la forteresse de solitude (encore)
        – Le ‘1’ (1 ou 2 ? Là est la question !) de 2015, reboot/Man of Steel, les origines et affrontement contre Zod et cie (encore)

        Bon, évidemment, c’est le pied de voir ‘enfin’ une adaptation ‘enfin’ digne d’être ‘enfin’ qualifiée de formidable (faut-il que cela se confirme ‘enfin’ !), mais je trouve, donc, que cela se répète un trop dans les choix d’histoires, de la même façon que pour Spiderman dont on nous relance les origines, au cas où l’on aurais pas bien pigé la 1ère fois, et idem pour Batman Begins (/Returns) qui nous relate une fois de plus ses origines !

        Quand je pense à ces milliers de scénarios (comics) qui pourraient être adaptés et la misère de 2 ou 3 postulats jumeaux qui tournent en ronds cela devient exaspérant !

        • A la différence que pour Batman, avant Begins, ses origines n’avaient jamais été traitées…

          Même si on, ici tu, les connait, ce n’est pas le cas de tout le monde.

          Et puis, voyons tout cela comme les Ultimates ou Earth One. A chaque génération une façon de raconter la génèse de ces héros (hormi Spidey, 2 versions en moins de 10 ans).

          Même si je suis né en 77, donc avec le Sup´ de Richard Donner, je suis plus que satisifait de voir arriver une version…

  4. regarder ce que ca pourait donner la justice league :http://geektyrant.com/storage/2011-post-images/justice_league_movie_poster_by_daniel_morpheus-d4ga8dj.jpeg?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1322170110030

  5. Y’a pas moyen, je ne vois que Cavill déguisé en Superman. Je ne sais pas si ça tient à sa tronche, sa chevelure, ou son costume, ou les trois. C’est quoi cette tentative de jeter de charisme à base de sourcils froncés ? 🙂

  6. cette photo meriterai bien une legende d’abitude les commentateurs ne s’en privent pas votre humour est il tombé en panne en se debut de 2013 ou peut c’est parce que c’est superman (le plus grand des super heros)?

  7. Je m’répète mais.. il relate encoooore une fois les origines du perso, ce qui, pour ma part devient ‘super’ redondant !

    – Le 1 de 1978, les origines et l’affrontement contre Lex
    – Le 2 de 1980, affrontement contre Zod et cie avec Lex en parallèle et un petit tour à la forteresse de solitude

    – Le ’1′ (’3′ suite du 2 ?) de 2006, reboot/Returns, affrontement contre Lex qui va à la forteresse de solitude (encore)
    – Le ’1′ (1 ou 2 ? Là est la question !) de 2015, reboot/Man of Steel, les origines et affrontement contre Zod et cie (encore)

    Bon, évidemment, c’est le pied de voir ‘enfin’ une adaptation ‘enfin’ digne d’être ‘enfin’ qualifiée de formidable (faut-il que cela se confirme ‘enfin’ !), mais je trouve, donc, que cela se répète un trop dans les choix d’histoires, de la même façon que pour Spiderman dont on nous relance les origines, au cas où l’on aurais pas bien pigé la 1ère fois, et idem pour Batman Begins (/Returns) qui nous relate une fois de plus ses origines !

    Quand je pense à ces milliers de scénarios (comics) qui pourraient être adaptés et la misère de 2 ou 3 postulats jumeaux qui tournent en ronds cela devient exaspérant !

    • Il ne faut pas oublier que les origines de Superman ont été traités en 1978, soit il y’a 35 ans de cela ! il y’a donc plusieurs générations de personnes qui n’ont pas eu droit aux origines de Sup au cinéma, et il doit y’en avoir d’autres qui n’ont pas vu les films de Donner, se disant peut être que ces films appartiennent à une autre époque, d’un point de vue technologique et FX surtout (attention ce n’est pas mon avis car moi j’ai été biberonné avec le Superman de Donner), donc le fait d’avoir droit à une nouvelle version des origines dans l’optique d’une nouvelle vision du mythe de Superman, je trouve ça assez cohérent comme procédé…et puis comme Nolan avait dit avec La Dark Knight Trilogy “il voulait raconter son histoire de Batman ! avec un début, un milieu et une fin”, je n’en doute pas que Snyder & Nolan veulent faire la même chose avec Sup; avec un début, un milieu et une fin…

      • Oui enfin bon, avec les diffusions TV, ceux qui, à l’époque, n’avaient pas vu Sup au ciné l’ont sûrement vu depuis.. et pour les autres ils ne s’y intéressent pas, et pis c’est tout.. !

        • Tu sais bien qu’une expérience Ciné et une expérience TV c’est pas la même chose, c’est tout un rituel (j’exagère un peu) d’aller au cinéma pour voir un film qu’on attend depuis longtemps ! et pour les autres peut être qu’ils ne s’intéressent pas juste à Superman version années 70, ils aiment le super héros en lui même mais ne peuvent pas adhérer aux FX “Old School” du film de Donner, ça existe !

    • Euh…mis à part quelques flashback sur la mort de ses parents, aucun film batman n’a aussi bien retracer ses origines (qui ne se résument pas à “parent morts->JE SUIS BATMAN!!!”) que batman begins

        • Tu crois EagleWolf que ses origines se limitent uniquement à la mort de ses parents ? Et son apprentissage dans le monde, la découverte de la Cave (vu seulement chez Schumacher), la tempérance de son envie de tuer et la confection de l’icone Batman alors ! Seul Nolan a pris le temps de raconter ça pour remettre Bruce Wayne au centre de l’histoire plutôt que les vilains. Ta réflexion ne tient pas.

          • D’accord avec FLO, limiter les origines de Batman à la mort de ses parents serait comme limiter les origines de Spidey à la morsure de l’araignée. Hors il y aussi la mort d’Oncle Ben ou encore l’apprentissage de ses pouvoirs et création des web-shooters qui forment ses origines..

    • Je rejoins en partie EagleWolf sur le fait que le pitch de Man of Steel est similaire au diptyque avec Chris Reeve. Maintenant il ne faudra pas se focaliser trop la dessus car CHAQUES versions de Superman (comics/ciné/tv/animée) doivent forcément traiter ces évènements capitaux à un moment donné. La seule chose qui doive prévoir à ce moment là, c’est le ton de l’histoire.

      Dans la version Chris Reeve/Brandon Routh, ça reposait en grande partie sur la dichotomie Sups/Clark;

      Dans la série Loïs et Clark, l’emphase est plus mise sur la dynamique du couple de journalistes (au détriment de Superman cela dit);
      Et dans Smallville, malgré le fait que la série ait rendu hommage de nombreuse fois aux premiers films, Clark Kent s’y comporte à l’opposé. C’est à dire qu’il refuse de suivre aveuglément les “ordres” de Jor El et ne devient un héros que par ses propres choix de conscience. Au point de ne porter de “vrai” costume qu’à la fin, même s’il se balade quand même pendant toute la série avec le code couleur de Superman (tee shirt bleu, veste rouge). Une sorte de version un peu plus réaliste, voir Ultimate.

      Et si la version de Snyder reposera en grande partie sur l’action (le coté graphique est ce qu’il maîtrise le plus), l’image devrait y être aussi explicite que le “blabla”, à savoir que ça devrait plus être un film d’ambiance où ce qui se passe à l’écran détermine avant tout le sens. Donc plus de Sups voyageant et se battant à travers le Monde pour un coté naturaliste et universel qui rapproche le film du cinéma de Terrence Mallick (au vu de la BA bien sûr).

      Comme ça, c’est plus logique pour vous ? 😉

      • Tout à fait d’accord Flo, et c’est bien dans ce sens que je l’entendais !
        Mon point de vue était uniquement basé sur les films et mon propos est d’exprimer un besoin de voir autre chose, d’autres aventures qui s’éloigneront enfin des origines, parce que, après tout, on va pas passer un siècle là-dessus !

        Ta petite analyse des séries est identique à la mienne, je rajouterais que, bien évidemment, elles se limitent à une vision précise et n’en sortent pas car se sont.. des séries ! 😉
        Pour Smallville je n’étais pas vraiment convaincu par l’aspect rébellion du fils/ado contre le père bien que pas inintéressante.. et tout le trip de la grotte.. ouaiip bof.. un peu trop poussif ,mais bon, voilà, c’est fait, passons à autre chose donc… !!

  8. La différence fondamentale entre Superman & les autres consiste en son identité secrète car le vrai visage de l’habitant de Métropolis est Kal El, donc Sup’, alors que Clark Kent est une “fausse identité” puisqu’il est né avec ses pouvoirs ! Il a choisi donc de rentrer dans le rang de son propre chef. C’est cela que j’aimerai voir chez Snyder & ses premières images me laissent une bonne impression.

    • Vrai! MAIS n’oublions pas que même si Bruce n’est pas né avec les compétences qui ont fait de lui Batman, c’est bel et bien Wayne le masque et non le chevalier noir!
      Sinon pour en revenir au sujet, il me donne une bonne impression dans ce rôle le Cavill. Vraiment pressé de voir le résultat dans les salles obscures!

  9. moi j ai vu des acteur que je trouvait sans plus. jusqu a un film ou une collaboration en particulier qui l a sublimé …
    regardez hugh jackman et sa filmo… trouvez moi un film ou il dégage un charisme particulier..
    pourtant le rôle de wolverine lui colle à la peau..
    moi je pense que Man of Steel va être le rôle de sa vie. de toute façon il en fera grand minimum 3. sans parler des justice league. et vous verrez que dans peu dtemps on se dira henry cavill = superman… MOI CA ME GAVE D ENTENDRE “je suis un nostalgique de Reeve” … a moins d avoir été cryogénisé pendant 30 ans.. l image de superman a évolué au fil des comic books et animes… sa musculature plus développé et plus saillante.. Il en va de même pour la psychologie du personnage qui s étoffe .. bref la team nolan brothers, snyder et goyer.et la volonté de warner de “dé-kitchisé” superman. j adhère a fond. en attendant la confirmation ou déception du mois de juin..

    • La pub pour l’Ice Tea? lol
      Plus sérieusement j’ai adoré Real Steel et il parait qu’il déchire dans les Misérables. Mais c’est vrai que tout ça c’est après Wolverine.
      Alors peut-être as-tu raison, sous une bonne direction, Cavill peut se réveler être un grand.

  10. Salut

    Ce qui me choque toujours avec sa double identité, c’est que personne ne le reconnait, même les personnes les plus intimes. Superman n’a pas de lunettes et une sale coupe de cheveux gominés! Clark Kent a des lunettes et une autre sale coupe de cheveux non gominés. Ca, c’est du camouflage!

    • Ca fait partie de la mythologie du personnage, pas choquant à l’époque.
      Aujourd’hui avec la mode de l’ultra réalisme les gens se moquent un peu (Snyder lui-même), mais personnellement ça ne me gène pas vraiment , il n’y à pas que le physique, il y à aussi le comportement gaffeur et maladroit de Clark.

      • dans le dernier numero de justice league superman explique a wonder woman pourquoi les gens ne le demasquent pas selon lui si les gens ne le regardent pas dans les yeux ils peuvent pas savoir c’est pour sa qu’il porte des lunnette et il argumente on lui disont que les gens pensent qu’un homme qui a tant de pouvoir n’a que faire d’une vie ordinaire pour eux il est superman 24h/24

        • C’est vrai que personne ne sait, comme il n’est pas terrien, qu’il a une double identité et, de plus, on peut prendre un exemple un peu simpliste comme le fait de trouver des ‘sosies’ de personnalités connues et de se dire ouhaaaa on dirait ‘untel’.. !!

  11. Sinon, LTH a oublié de noter que Richard Schiff joue le docteur Emil Hamilton. Donc références à S.T.A.R. Labs, Cadmus et Superboy ???
    Aura-t-on à la fin du film une scène similaire à Batman Begins ? : “il a laissé sa carte de visite”,”je m’en charge!” Wouhou ! 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here