Gotham : La série préquelle sur Batman a trouvé son inspecteur Gordon !

66

ben-gotham-gordon-serie

Le policier le plus célèbre de l’univers DC Comics a un nouveau visage… Benjamin McKenzie a été choisi pour incarner l’inspecteur James Gordon dans la série Gotham ! Plusieurs années avant la naissance du Chevalier Noir, le futur commissaire fera régner l’ordre et la justice dans une ville infestée de criminels (le Pingouin, le Joker, le Sphinx, Catwoman…). Benjamin McKenzie, 35 ans, est surtout connu pour le rôle de Ryan Atwood dans la série Newport Beach. Dernièrement, on a pu le voir dans Southland.

Mais ce qui retient l’attention dans sa filmographie, c’est le film d’animation Batman : Year One. McKenzie doublait alors… le justicier masqué ! Notons justement que dans ce récit fondateur, le lieutenant Gordon débarque à Gotham pile au moment où Bruce Wayne embrasse sa carrière de super-héros. Pas avant. Ce n’est bien sûr qu’un détail. Pour terminer, ayons une pensée pour Gary Oldman, le Gordon de la trilogie The Dark Knight. Et prochaine étape : le jeune Bruce Wayne !

66 COMMENTAIRES

  1. Ce projet m’excite de plus en plus.Le créateur Bruno Heller est quand même très bon,Danny Cannon a fait un excellent taf sur Nikita(et récemment le sympathique Tomorrow People)

    Est pour finir le choix de l’acteur est très bon perso.Je l’ai connu dans The OC,est bien que c’était un teen drama,c’était un des meilleur atout de la série,avec Adam Brody.

    Mais c’est surtout dans l’excellente série”Southland”qu’il a réellement exploser pour moi,ceux qui doute de sont talent,je ne serait trop vous conseilleur cette superbe série.

    En tout cas,logique qu’il prennent un acteur dans la trentaine,vu que Bruce n’aura que 10 ans.

      • Et beh justement, redhood n’est pas le joker… Et puis comme Redhood à été inventé (sauf erreur de ma part) par Alan moore dans the killing joke ou le joker dit bien qu’il ne sais pas s’il s’invente ou se souviens de son anciene vie, on ne sais pas vraiment (même si c’est devenu la biographie officiel du personnage par la suite, y compris lorsque Robin reprend le masque etc).
        Il n’empêche, mais c’est encore mon avis, la dualité batman-joker est tellement intéressante qu’elle se renforce par le miroir de leur âge respectif (même s’il est difficile de donner un âge au joker). Maintenant, si le joker, ou redhood etc, à la trentaine a coté d’un bruce wayne de dix ans à peine c’est un peu dommage, je trouve.
        Maintenant Redhood serais effectivement intéressant à intégrer dans la série puisque qu’il n’est qu’une astuce inventée par les criminel pour détourner la police (et Batman dans ses jeunes années, qui croira trouver dans ses chaques affrontements avec Redhood la même personne, alors qu’elles changent à chaques fois), mais pas le joker, je trouve cela dommage.

        • Alan Moore est quand même un vieux vieux fossile … puisque Red Hood a été créé en 1951! 🙂

          sinon, j’ai hâte de voir la tête de cet acteur avec une moustache et des lunettes…

        • Entièrement d’accord avec toi Chupu! Sans remettre en question la qualité de ce show à venir, j’ai bien peur qu’on ne se retrouve ici avec le même genre de problèmes que dans Smallville, à savoir des biographies très différentes de celles des comic books. Pour apprécier cette nouvelle série, il sera donc probablement nécessaire de se détacher du matériau de base. Bon à savoir! ^^

          • Smallville était une très bonne série dans ses débuts. le soucis c’est qu’après son succès, il ont décider de rallonger la série au fil de saisons avec tous le bestiaire de superman adulte (et à la fin de la série, klarc enfile son costume de Superman alors que tout les pires ennemis de celui-ci on déjà été vaincu lors de son adolescence!). La relation Klarc-lex luthor était aussi très jouissive et j’espère que c’est sur cela que va travailler la série de gohtam: la jeunesse des grand méchants de l’univers.
            Parce que dans l’univers des comics, justements, les origines du bad-guy sont toujours un peu flou, parce que l’action d’oit aller vite (les plus grand ennemis de batman sont apparus à dans les débuts du comics, a une époque sénarique caricatural).
            Ainsi, imaginer un Pingouin de 20 ans, par exemple, qui tombe de plus en plus dans les vices c’est un sujet intéressant.
            Les débuts fulgurant en politique du jeune Harvey Dent, les séjour en prisons du futur Bane avec son célèbre nounours etc.
            Maintenant c’est sur que si la série à un succès et qu’elle se prolonge de trop, on risque de se retrouver avec un double face, un joker, et autres avant que batman n’intervienne, ce qui serais problématique, d’après ma vision des choses.
            Joker avant Batman, c’est comme si Venom arrivait avant Spider-man, la dimension symbolique de la complémentarité méchant-héros et le questionnement du héros qui créé lui même sont pire ennemis sont des axes d’étude des comics passionnantes qu’il serais dommage de détruire.

          • En fait chupu les pires ennemis de Clark ne sont pas vaincus à son adolescence vu que ce sont majotairement des mutés à la kryptonite. Les autres apparaissent de manière plus ou moins classique sans que le héros ait besoin d’avoir son costume… avant de se retrouver tous dans un statu quo initial connu des comics (Lex haineux et seul à la tête de Lexcorp, Zod toujours prisonnier de la Zone Fantôme, Doomsday enfouie sous terre…). Sauf Bizzaro, qui est une sorte de version alpha sans rapport, mais pas sans interdiction de voir un jour la version clone ou BizzaroWorld.

        • et bien ce qui est intéressant c’est d’avoir cette légende de Redhood sans pour autant parler du joker . De plus on ne connait pas l’ordre d’apparition des vilains dans la série,il est très probable que les scénaristes attendent le plus longtemps possible avant d’utiliser le personnage. Surtout qu’une nouvelle franchise Batman verra surement le jour après le film JL.

          Moi je suis heureux de voir un tel projet se concrétiser, car l’univers Batman est un univers tellement riche que le cinéma ne peut pas tout retranscrire .

          • C’est vrai que cette légende est intéressante, à tel point qu’elle pourrait même occuper une énorme partie de la série avec des intrigues captivante! Curieux de voir comment ils exploiter ça!

          • une nouvelle franchise Batman, carrément!?
            enfin, DC avec UN film tous les deux ans repoussé a trois ans, ça met le film Batman en 2022.
            Battfleck aura alors 50 ans tout rond! ^^

          • dés que MOS 2 et JL auront rapporté chacun un milliard la Warner sortira deux film DC par ans .en plus quand Affleck aura 50 ans Snyder pourra enfin tourner dark knight returns

          • 😉

            (mais je ne peux quand même pas m’empêcher d’imaginer le conseil d’administration de la Warner après le film Justice League … “bon, le film a rapporté 1 milliard et demi, mais c’est peut-être un coup de chance, mieux vaudrait temporiser et songer au film DC suivant en budgétant sur le succès du prochain Steven Seagal…”)

          • Mais c’est parce que les dirigeants de la Warner sont des lâches que je suis sûr que le film DC qui sortira après JL sera une aventure solo de Batman .

          • ils auraient plutôt intérêt à relativiser sur le mode Fox: après un film JL, il faut envisager un JL2 crisis et un Teen Titans!!!

          • Moi c’est ce que je souhaite, mais bon Wonder Woman, Flash et Aquaman méritent d’avoir leurs films solo . Et Green Lantern (Hal jordan) mérite une deuxieme chance. j’espère juste que la warner ne tombera pas dans la facilité avec une énième franchise sur Batman.

  2. Ouch ! A la fin de l’article avec la phrase “Pour terminer, ayons une pensée pour Gary Oldman, le Gordon de la trilogie The Dark Knight.” j’ai faillit avoir un arrêt cardiaque en croyant qu’il était décédé…

  3. De toute façons les gars…comme TOUTES adaptation,ça sera jamais fidèle.Ensuite il faut voir surtout si cela respecte bien l’esprit,les personnages,ect,mais si vous voulez voir une adaptation fidèle…il vaut mieux lire les comcis…c’est tout.Il faut accepter que des que ça passe en films ou en série,il y aura forcément du changement(pas la peine de jouer au effaroucher).

    Ensuite si c’est genre Smallville…car le problème de cette série c’est pas tant qu’il ont exploser la mythologie de ce super héros(après tout c’était une adaptation très libre sur la jeunesse du héros…pourquoi pas),mais c’est bien les scénario qui était mauvais de chez mauvais(mis a part quel que épisodes,notamment dans la saison 3)…

    Bref de plus en plus curieux pour la série,il y a des gens compétent dérriére la caméra et maintenant devant la caméra.Oh purée je repense a Southland est son perssonage de Rookie(est son évolution),super content de ce choix.

    • Etrange, c’est surtout le saison 3 qui est plombée par une mauvaise intrigue parallèle (Adam), qui aurait peut-être été lié à Batman au début, avant de très vite être n’importe quoi et inutile.

  4. Il aura fallu attendre 6 saisons et 15 épisodes pour que Sheldon Cooper (The Big Bang Theory) roule une galoche a sa copine ! Et quelle galoche ! Et puis … Comment çà, çà n’a rien a voir sur ce site ? Une série non-Marvel ou DC qui fait autant d’allusions aux super-héros et ou des gens comme Stan Lee, Leonard Nimoy, Carrie Fischer et même Stephen Hawking acceptent de venir jouer (se parodier)n’aurai pas droit à un clin d’oeil (style Nick Fury hin hin …) ? Soyons sérieux dans nos délires, Messieurs. Hein ? Hein ? Bonjour chez vous depuis Arkham Asylum.

    • J’ai vu toute la série jusqu’à l’épisode 7×14 et rien de tel ne s’est produit jusque là… Donc si, en plus d’être hors sujet tu viens de spoiler le dernier épisode, sans l’annoncer et au beau milieu d’un topic qui n’a absolument rien à voir avec TBBT, tu abuses mec…

  5. c’est un acteur qui a démontré un gros potentiel dans Southland et physiquement, il est parfait pour un jeune Gordon.
    par contre une ville infesté par des criminels comme le Joker, le Sphinx, Cat woman c’est une donnée officielle ou une simple extrapolation “d’une ville infestée par le crime” ? parce que beaucoup de ces criminels franchissent le pas de l’alter égo masqué et affublé d’un sobriquet en résonnance au Batman, et si ce dernier n’en est qu’à ses balbutiement, ce n’est pas très logique.

    • question intéressante ça, mr LTH, c’est le synopsis officiel de la Fox ou tu as brodé un peu pour que cet article soit sujet à quelques débats?? ^^

  6. Et si Ben McKenzie devenait le premier Batman dans cette version ? Bruce Wayne serait son futur Robin, puis son héritier à sa mort… et les fans seraient bien surpris mais je ne penses pas qu’ils en seraient horrifiés pour autant. Ce serait une nouvelle variation plutôt qu’une adaptation, c’est tout.
    On serait aussi dans les années 80 si c’est lié au futur film, une grosse tendance rétro que seule Marvel exploite pour l’instant via Cap, Ant-Man(?) ou les X-men de la Fox, même dans ses comics (DC a abandonné ce point pour “faire jeune”, hélas !).
    A voir dans les prochaines news.

    • c’est toi qui évoquait le BizzaroWorld il y a pas si longtemps? 🙂 … Gordon le “premier Batman”, j’attends de voir les réactions des fans de Batou, ici, là maintenant!!

    • Euh… Honnêtement je le sens pas trop ce scénario. Que Bruce s’inspire d’un autre “héros” ok (c’est d’ailleurs le cas dans certaines versions où le héros d’une série TV est une source d’inspiration pour le jeune Wayne), mais le symbole de la chauve-souris est, selon moi, trop intimement lié à l’histoire personnelle de Bruce pour permettre que quelqu’un le précède en tant que Batman. De plus, cela lui retirerait son côté initiateur, et n’en ferait finalement “qu’un” follower, comme le sont Nightwing et les Robin… Une altération pareille est bien trop violente à mon goût! ^^

      • pareil … c’est un peu nous proposer une série animée où l’oncle Ben infecté par les expériences du père de Peter serait le premier homme-araignée avant que le gamin en tutelle soit exposé à des radiations pour le devenir à son tour. Je ne pense pas que le public suivrait. Ou alors, il hurlerait plus fort que ceux que ce What if intéresserait…

        • Il y a des variations, mais j’ai le souvenir que dans une version des origines de Batman, les parents du petit Bruce étaient morts à la sortie d’un cinéma, après le visionnage d’un Zorro. Donc, il aurait bien été influencé, mais pas dans les proportions que vous évoquez !

          • … et dans new earth, c’est le dr Thomas Wayne qui est le premier Batman, mais je crois que Gotham prendra pied dans une version plus classique!

          • Oui, j’étaye ton propos.
            Et puis, Zorro (The Mark of Zorro, 1940, film rentré pour conservation à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis) c’est tout de même vachement plus classe qu’un héros de série TV.

          • Oui, si on veut. Personnellement je trouve que c’est surtout le fait que Bruce s’inspire d’une figure fictive qui est important, car il en fera en quelques sortes une réalité en devenant le chevalier noir, et sera donc très loin d’un simple successeur!

          • Effectivement, et je rajouterai que cette personnification ne fait qu’établir clairement ce que beaucoup d’entre nous on tendance à oublier, que l’ami Bruce a tout autant sa place à Arkham que toute la clique qu’il pourchasse, car il a clairement une chauve-souris au plafond !
            Mais, ça c’est plutôt hors-sujet !

          • pas tant que ça en fait … car Gordon a toujours été un garde-fou à Batounet. Il incarne des convictions profondes, souvent liées aux valeurs de la famille. Ce qui les rapproche, c’est le fait d’être incorruptibles, mais ça “s’arrête” là et Gordon est plutôt le genre de type à ne se placer que derrière son badge de flic, démasqué.

          • Effectivement, je pense que c’est un élément primordial dans la définition du personnage!
            C’est vrai que beaucoup ont tendance à l’oublier, mais ça paraît logique finalement: une figure aussi sombre connaissant autant d’adaptations pour un public jeune perd fatalement en noirceur et en profondeur…

          • On peut bien sûr imaginer une “proto version” de Batman, sans chauve souris mais juste avec un costume noir et une cagoule à divers moments où Gordon ne pourrait pas se fier à la Loi.
            Au moins que le jeune Bruce soit juste admiratif d’un homme qui se place souvent dans les comics comme une figure paternelle de remplacement (et Alfred serait la mère ?).
            Sinon il y a différentes autres versions (maintenant hors continuité) qui vont dans le sens de “pré-Batman ou Robin”, sans compter cette fameuse soirée costumée où Thomas Wayne portait un habit de chauve souris… Tout est envisageable, mais reste à savoir si Warner veut se distinguer par un ton réaliste, sans sortir les masques et les fous défigurés comme cela est bien intégré dans la tête du grand public. Ou si justement ils vont renoncer à cette sensibilité réaliste et suivre les envies contraignantes de ce même public.

          • je les vois bien tenter de lancer une série très polar sans costume ni défiguration, avec des méchants Before, en se disant, si ça marche, on introduira progressivement du costume et du défiguré a foison comme on l’a fait pour Arrow. Et comme ça ne marchera pas, il n’y aura pas plus d’une saison.
            Enfin, je l’aurais bien vu ainsi, seulement, c’est la Fox…

          • Les Studios devraient lancer de plus en plus de séries limitées dans le temps, le public serait plus rassuré de savoir qu’avec “tant d’épisodes avant la fin”, chacun doit avoir une grosse importance. Juste pour quelques séries de prestige hein, pas toutes ?L’illusion que “ça ne finira jamais” n’est pas mauvaise pour autant, tant qu’il y a de la motivation.

  7. Peu importe le respect d’une quelconque mythologie si le résultat est bon.
    J’espère des scénari adultes, et des cycles narratifs suffisamment intéressants pour nous éviter au final une succession d’episodes insipides et des bouses télévisuelles à la Shield, Arrow, Smallville……
    À quand une série superheroïques d’une qualité s’approchant un tant soit peu d’un Games of Trone, Soprano, the Shield (version Vic Mac Key) ou The Wire ? L’espoir fait vivre…

    • Tu m’as fait peur. Qu’est ce qui te prend de t’attaquer à the Shield. Mais, il faut lire jusqu’au bout.

      Pour Smalville, j’ai plutôt accroché vers les trois dernières saisons (Doomsday et la ligue).
      On a quand même eu le droit au Docteur Fate (plutôt bien traité) et rien que pour ça s’en garde un bon souvenir.

      Au final, si on a on un mix d’Arrow et de Smalville, je dis pourquoi pas.

      • Si c’est un mix d’Arrow et de Smallville, je tiendrais sûrement jusqu’à la fin du pilote… Histoire d’être vraiment certain que c’est intellectuellement inregardable.
        Pour être plus clair, j’espère que cette série sera pour la télé, ce que The Dark Knight a été au ciné…
        Avec sûrement moins de moyen mais un timing qui permettre d’approfondir la psychologie des personnages, leurs motivations et leurs interaction… Et non pas une succession d’épisodes feuilletonant, creux et sans tension dramatique comme (Agents of) Shield, digne des années 80

          • The Shield. Cet incontournable. Déjà on y croise des têtes très connues (Jay Karnes qu’on retrouvera dans Sons Of Anarchy avec l’acteur qui joue Lemonhead), Walton Goggins (à qui on ne donne QUE des rôles de Sudiste un peu con), Melanie Linskey (Mon Oncle Charlie) en duo avec Clark Gregg (oui! Coulson a joué un sociopathe!), bref bref bref.

            Et puis les intrigues, bon sang, j’ai adoré la période avec Glenn Close, je croyais énormément à sa politique hautement risquée, et puis la guerre dans la Strike Team, tout ça. Des mecs toujours sur la brèche, jamais de répit, jamais baisser la garde, avec cette affaire du pilote qui revient dans la gueule en plein milieu de la série.

            A voir, et revoir.

          • Tout à fait ok concernant la qualité de The Shield, sauf que pour moi la quatrième saison (avec Glenn Close) est la plus faible des 6, même si elle n’en demeure pas moins excellente. La 5 avec (excusez du peu) Forest Whitaker est prenante à souhait et vaut tous les “Braquo” du monde.

            Contrairement à peut être beaucoup de personnes qui fréquentent ce site, je ne suis pas un fan inconditionnel de la mythologie Comics. Les intrigues à rallonge indépatouillables et infantiles ne me plaisent et ne m’intéressent guère.

            N’allez pas croire pour autant que je n’aime pas l’univers super héroïque.
            Je suis juste un peu plus sélectif, et le fils ou le chien de Batman je m’en contrefous un peu. Dans ma bibliothèque à côté de l’Incal de Moebius et des Dingodossiers de Gosciny, je possède de nombreux comics que je considère de grande qualité.
            Watchmen, la Ligue des Gentlmen Extraordinaires, V pour vendetta, Walking Dead (incomparable avec la série tv)…
            Et de nombreux Batman dont :
            The Dark Knight Returns, Year One, The Killing Joke, Un Long Haloween, Dark Victory, Arkham Asilyum, The Joker…

            Etant un grand fan de Batman (cela remonte sûrement à mon enfance et à la découverte au ciné des deux premiers films de Burton), j’attend que la série basée sur Gordon arrive au moins à la cheville des meilleures prod tv actuelle avec des auteurs et non des faiseurs à la barre.

            Un Batman de Nolan ou de Burton pour moi vaudra toujours 100 plus que 3 Dark Fluo Knight de Schumacher.

            Et quant à Carabos, je ne suis pas Blasphem… et je ne vois pas qui c’est d’ailleurs.

          • Toi, tu vises les histoires bien carrées et auto contenues (lisibles en albums). Tu dois détester l’idée de continuité, d’univers partagé et même de simple fun; c’est dommage, il faut de tout pour faire un monde.
            Pourtant ça aussi c’est du feuilleton, et en plus il n’y a jamais de fin (comme Walking Dead comics d’ailleurs). Ou disons que c’est le lecteur qui “lache” avant la série ou les personnages.

          • Ah bon, y a pas d’histoires à suivre dans le franco-belge ?
            La seule différence, c’est la fréquence générale de sorties d’une même série. Entre mensuel et tout les 6 mois/1 ans, choisi ton camp camarade ! Ou les deux, ça fait pas de mal bien sûr.

          • en FB, y a (de moins en moins, mais bon…) de séries a suivre, mais elles ont toujours une fin, un moment butoir sans reboot ou résurrection indéfinie des personnages.
            mais je faisais plutôt réf aux histoires auto-contenues et aux univers non partagés mais ça tu le sais puisque tu passes ton temps a jouer sur les termes pour avoir l’exclusivité de tes propos… 🙂

            après, moi je suis lecteur de comics, de manga et de franco-belge (et faiseur aussi). Mon commentaire ci-dessus était une fois de plus sarcastique.

          • J’avoue partager cet enthousiasme pour les séries “finies”, et j’ai d’ailleurs eu cette révélation à force de regarder des animes adaptés de mangas! Une série (TV, comics ou autres) lancée sur un postulat de base – même intéressant et prometteur – en se disant “on verra bien où ça nous mène tout ça” finit toujours par se perdre et cède bien souvent à la tendance au fan-service (AKA “comment réduire les coûts en se passant de scénaristes” ^^).
            De même, cette tendance incessante à ressusciter ou rebooter les personnages connus encore et encore témoigne d’une volonté de faire de l’argent sans trop se fouler ni prendre de risques. Compréhensible en termes de commercialisation, mais bien triste en termes de créativité…

  8. Effectivement Flo, je préfère les stand alone… Peut-être parce que ce sont souvent des œuvres moins cadrées et confiées à (je trouve) de meilleurs auteurs ou qui ont tout du moins une marge de manœuvre moins limitée.
    Par contre je n’ai rien contre un peu de fun. En bd j’ai beaucoup aimé Kick Ass, Civil war et le superman bolchevique de Red Son. J’apprécie tout autant au ciné un Batman de Burton (gothico cartoonesque) que de Nolan.
    Je trouve juste que le fun est meilleur quand il est aussi confié à un type comme Josh Wendon pour Avengers qu’à un tâcheron comme le réal qui a pondu les médiocres 4 Fantastiques.
    J’espère d’ailleurs beaucoup de Ant Man qui sera supervisé par un bon real.
    Comme disait Jean Gabin, les 3 choses les plus importantes pour un faire un bon film c’est : “le scénario, le scénario et le scénario”

    • Waaah mais on a beaucoup en commun en fait!

      Comme je dis souvent “nan mais en fait je lis pas de comics…bon okay j’ai lu Civil War, deux-trois Batman, mais je lis pas de comics!”.
      Moi aussi je préfère les histoires “finies”, comme dans les séries d’ailleurs, parce qu’il y a dès le début la fin en tête, ou au moins une ligne directrice. Le tout fait…un tout (j’arrête le Dolirhume après ça).

      En tout cas on a la même façon de concevoir cette culture, ça fait plaisir!

    • En même temps les Batman de Grant Morrison ne sont pas vraiment des stand alone, et on y prend un pied pas possible en les lisant, même sans connaitre toutes les anciennes histoires.
      Je le dis, on peut aimer les deux genres de narration tant que ça reste bon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here