Les Gardiens de la Galaxie : La Critique du film + VOTRE AVIS !

gardiens-de-la-galaxie-critique-avis-commentaires

Les Gardiens de la Galaxie est le film Marvel Studios le plus important depuis Iron Man. En 2008, Jon Favreau a posé les bases de cet univers cinématographique. Aujourd’hui, James Gunn s’attaque à l’Univers Cosmique Marvel, une véritable saga dans la saga. Sautant l’étape ‘héros en solo’, il se retrouve directement propulsé au stade ‘Avengers’. Le défi est immense : créer un univers, gérer une équipe, imposer des personnages inconnus du grand public… A l’arrivée, nous obtenons le meilleur ‘premier épisode’ de la franchise (avec Avengers).

Les Gardiens de la Galaxie, c’est l’histoire de l’équipe la plus cool de l’univers. Cinq héros irrésistibles. Le film mise tout sur eux, absolument tout. Nous avons Star-Lord, une sorte de Tony Stark de l’espace. Chris Pratt est parfait, l’adaptation du personnage est parfaite. On retrouve bien ce terrien canaille et charmeur, qui veut faire bouger les choses, sans trop savoir comment s’y prendre. Peter Quill mène le groupe, sans voler la vedette aux autres. Saluons l’excellente répartition des rôles. Chaque gardien a son intrigue, son moment pour briller.

gardiens-de-la-galaxie-critique-du-film-movie

Sans surprise, Gamora est la (petite) déception du film. Le scénario a coupé les crocs à la femme la plus dangereuse de l’univers, dépeinte comme une Black Widow verte. A vrai dire, on peine à comprendre la réputation que s’est forgée la dernière des Zen Whoberi. Ce n’est pas tant Zoe Saldana qui pose problème. C’est juste la représentation du personnage qui ne colle pas. Face à la justesse globale du casting, la pauvre Gamora est tout simplement victime d’un effet de contraste !

Dave Bautista est la révélation inattendue du blockbuster. Dans la peau de Drax le Destructeur, l’ancien catcheur montre des talents comiques insoupçonnés. Comme dans les comics, c’est une brute au grand cœur obsédée par sa mission. On regrettera seulement son manque de puissance. Au cinéma, proposer des héros invulnérables ou plus forts que Hulk est encore tabou ! Reste le duo formé par Rocket et Groot. Le cocktail est imparable : beaucoup d’humour et de vraies émotions servies par des effets spéciaux proches de la perfection. En résumé, nous assistons à la naissance de cinq ‘nouvelles’ icônes !

Si Les Gardiens de la Galaxie mise tout sur ses héros, c’est au détriment des méchants, un défaut classique chez Marvel Studios. En terme de motivations, Ronan l’Accusateur rivalise avec Malekith le Maudit (Thor : Le Monde des ténèbres). La société kree est la grande sacrifiée de ce long métrage. Heureusement, le juge au marteau interprété par Lee Pace est charismatique. Autour de lui gravitent une Karen Gillan intimidante (Nebula), un Benicio Del Toro intriguant mais trop peu présent (le Collectionneur), et… Thanos ! Vous apprécierez le nombre de personnages à présenter (sans compter les planètes, les factions, etc…). Or, malgré cette lourde contrainte, tout s’emboîte de façon naturelle. Une entrée en matière rêvée !

critique-film-marvel-gardiens-galaxie

Pour ne rien gâcher, jamais une production Marvel Studios n’aura été aussi riche visuellement (Thor : Le Monde des ténèbres vient de perdre son titre). C’est sans doute l’un des films non-Star Wars les plus Star Wars de l’histoire. En coupant le cordon avec la Terre – coucou Thor et Green Lantern -, Les Gardiens de la Galaxie bascule dans le space opera. A l’écran, le budget semble même supérieur à Avengers, avec un troisième acte très solide (une bonne habitude prise par Captain America : Le Soldat de l’Hiver).

Si la réalisation des scènes d’action et de combat n’a rien d’incroyable, elle surpasse certains blockbusters grâce à une botte secrète… Il est en effet impossible ne pas s’investir émotionnellement dans les aventures de nos cinq gardiens. Encore une fois, ils sont le cœur du film et cela suffit. Le reste, ce n’est que du bonus. Les Gardiens de la Galaxie marquera également les esprits pour son humour multiforme, à dominante sarcastique. C’est une tragi-comédie cosmique. Ceux qui connaissent l’équipe ne seront pas surpris. Les autres devront faire avec ! Seule réserve, Star-Lord en fait peut-être un peu trop vers la fin (mais ce n’est qu’un détail).

La musique joue enfin un rôle important dans l’histoire… Bien évidemment, il y a du très bon son (David Bowie, 10CC, The Runaways). Mais fallait-il pour autant caser toute la playlist de Peter Quill dans le film ? Les tubes sont tellement nombreux qu’il arrive un moment où le procédé devient répétitif. Reste la partition de Tyler Bates. Rien de franchement inoubliable à la première écoute, mais quelques notes qui donnent envie d’en entendre plus. [Mise à jour : le morceau ‘Black Tears’ est superbe. Et le thème principal est vraiment chouette. Meilleure partition Marvel Studios depuis un bon bout de temps, ce qui n’est pas très compliqué !]

gardiens-avis-critique-film

Les Gardiens de la Galaxie, c’est le plaisir de découvrir de nouveaux personnages, un nouvel univers (le premier film Marvel original depuis Captain America : First Avenger !). En tant que fan, vous verrez des choses que vous n’auriez jamais pensé voir à l’écran. C’est une bouffée d’air frais, un spectacle différent et souvent jubilatoire. Une introduction parfaite qui ne peut naturellement pas avoir la complexité d’un deuxième épisode. [Notons que Marvel Studios aura livré cette année sa meilleure suite avec Captain America : Le Soldat de l’Hiver et son meilleur début de trilogie avec le présent film !]

Le fait même d’explorer la partie cosmique de l’univers Marvel ne plaira peut-être pas à tout le monde, ce qui est compréhensible. Mais par pitié, même si ce ne sont pas des super-héros classiques, osez Les Gardiens de la Galaxie ! Donnez-leur une chance, au même titre qu’Iron Man en 2008. Les Gardiens de la Galaxie, ce sont les stars de demain, les Avengers de demain…

PS : une fois n’est pas coutume, la scène post-générique n’a pas été diffusée. Elle ne sera révélée au public qu’à partir du 1er août (date de sortie américaine). Merci de ne pas la dévoiler dans les commentaires. Un article dédié a été mis en ligne pour en discuter. Pour les références cachées du film, c’est par ICI. Et pour aller plus loin, il y a toujours Le Guide de Lecture !

—————————————————————-

Les Gardiens de la Galaxie est réalisé par James Gunn et sort en France le 13 août 2014, avec Chris Pratt (Peter Quill/Star-Lord), Zoe Saldana (Gamora), David Bautista (Drax le Destructeur), Bradley Cooper (Rocket Raccoon), Vin Diesel (Groot), Lee Pace (Ronan l’Accusateur), Michael Rooker (Yondu), Karen Gillan (Nebula), Djimon Hounsou (Korath), Benicio del Toro (Taneleer Tivan/le Collectionneur), John C. Reilly (Rhomann Dey) et Glenn Close (Nova Prime).

Vous aimerez lire aussi...