Agent Carter : Votre avis sur… l’épisode ‘Time and Tide’ [1×03] + le teaser du prochain épisode !

9

agent-carter-abc-serie

L’exploration du passé de l’Univers Cinématographique Marvel se poursuit cette semaine avec le troisième épisode d’Agent Carter (sur huit) ! Qui se cache derrière le Léviathan ? L’Agent Sousa est-il trop gentil pour être honnête ? Qui est le meilleur, Jarvis ou J.A.R.V.I.S. ? Les inventions de Howard Stark seraient-elles plus destructrices qu’une pierre d’infinité ? A vos claviers !

Agent Carter – Mini-série – Episode 1 – ‘Time and Tide’ – Synopsis et extrait : La mission secrète de Peggy est sur le point d’être découverte lorsque le SSR arrête Jarvis et qu’un secret est révélé, alors même que l’Agent Carter se rapproche de la technologie volée de Howard Stark.

agent-carter-episode-3-jarvis

agent-carter-episode-3-fight

agent-carter-episode-3-mysterybox

————————————————–

Agent Carter – Mini-série – Episode 4 – ‘The Blitzkrieg Button’ – Preview : Peggy pourrait bien se retrouver en difficulté quand le fugitif Howard Stark opère un retour aussi soudain que de mystérieux. Et le Chef Dooley poursuit un nouvel indice qui le mène jusqu’en Europe, un indice qui menace de détruire l’avenir de Peggy au SSR.

La mini-série Agent Carter est diffusée chaque mardi sur ABC, avec Hayley Atwell (Agent Peggy Carter), Chad Michael Murray (Agent Jack Thompson), Enver Gjokaj (Agent Daniel Sousa), James D’Arcy (Edwin Jarvis), Shea Whigham (Roger Dooley), Kyle Bornheimer (Agent Ray Krzeminski) et Dominic Cooper (Howard Stark).

9 COMMENTAIRES

  1. Cet épisode laisse un goût étrange: si la technologie Stark se dévoile, si des infos sont données sur des personnages principaux, on a l’impression que l’intrigue fait du surplace, c’est très étrange. Les péripéties semblent même un peu superficielles, sauf la fin bien sûr.

    J’apprécie qu’ENFIN il soit question de l’URSS, j’avais la désagréable impression qu’ils ne voulaient pas parler des Rouges dans cette série, alors qu’à l’époque on commençait déjà à penser à eux au premier signe de complot.

    Cet épisode m’a permis de mieux reconnaître les différents agents du SSR (qui ne semble pas bien différent d’un « P.D. » classique, malheureusement). Au final ce n’était vraiment pas transcendant, mais on évite l’ennui de justesse. Je sais, ce sont des mots très durs, mais je le dis comme je le pense.

  2. Effectivement, impression de surplace… mais une bonne partie des intrigues des deux premiers épisodes sont bouclées. Du coup, j’espère qu’on va vite rentrer dans le vif du sujet (le Léviathan).

    La série brille surtout grâce à ses interprètes, c’est déjà ça (Atwell et Darcy sont top).

    • Exact, puis de réels partis pris de mise en scène, une photographie soignée, une ambiance agréable et puis surtout la place de la Femme, trop rare dans ce genre d’univers, même si en effet, je n’irai pas jusqu’à dire « surplace » mais trop lente évolution (aussi liée au fait que l’on sache qu’il n’y aura que 8 épisodes…)

      Quoi qu’il en soit cette série a le mérite d’exister, et en plus de développer le MCU, de proposer quelque chose d’assez frais…

      On est pas obligé tout le temps d’avoir le cul par terre non plus…

  3. Toujours divertissant(quoi que…un peux long parfois), mais pas mal.

    Ensuite je trouve que sa manque de…quel que chose…je sais pas, trop sage, gentillet(bon je sais c’est ABC), heureusement que j’aime beaucoup Jarvis(James D’Arcy découvert dans le sublime Cloud Atlas).

  4. Toujours aussi satisfait de la série pour l’instant. J’ai l’impression que beaucoup de petits éléments se mettent en place de façon imperceptible pour la suite du show, un twist façon mid-season fnale d’Agents of Shield saison 2 nous attendrait-il ?

    Sinon en effet, les personnages sont vraiment attachants, tout le monde a son style bien particulier, j’adore !

  5. La même impression que vous tous correct mais manque de quelque chose ! Sinon pour revenir sur les éléments imperceptibles évoqués dans le commentaire plus haut j’ai trouvé ça un peu étrange la façon dont le chef du SSR réagit lorsqu’un de ses agents touche sa machine à écrire, il répond assez séchement « don’t touch ». Etant donné que cette scène n’a aucune importance dans l’épisode ni de près ni de loin je me suis posé la question : et si la machine à écrire était celle avec qui les tueurs correspondaient dans les deux premiers épisodes ? Cela expliquerait pourquoi il ne veuille pas qu’on s’en approche de trop près ! Est ce moi qui cherche trop loin ou est ce plausible ?

  6. Ravi mais surpris de ne pas tout avoir vu de la BA de ce qui me semblait l’épisode 3 dans un article précèdent, je vais donc faire comme pour AoU: éviter de voir des images et vidéos avant la diffusion.

    C’est vrai que ça n’a pas avancé des masses mais l’ambiance, l’interprétation et les dialogues furent plaisants.
    Quant au tueur à la fin, j’ai eu l’impression que c’était une femme en costume (la silhouette et la démarche m’ont paru bien féminines). Serait-ce la blonde qui débarque au Griffith, jouée je crois par Bridget Regan, ou notre Serveuse de l’Hiver?^^

LAISSER UN COMMENTAIRE