Logan : Le box office mondial… un premier week-end à 247.4 millions de dollars !

131

[Les chiffres définitifs : 88.4 millions de dollars aux Etats-Unis, soit 3.1 millions de dollars de plus par rapport aux estimations (vendredi : 33 millions ; samedi : 31.3 millions ; dimanche : 24.1 millions). Cela permet à Logan de dépasser X-Men 2 ! Et 159 millions de dollars à l’international. Le premier week-end mondial du blockbuster mutant s’élève donc à 247.4 millions de dollars. Un gain de dix millions de dollars entre les estimations du dimanche soir et les chiffres définitifs est rarissime.]

On ne pouvait rêver plus belle sortie pour Hugh Jackman… Lors de son premier week-end d’exploitation sur le sol américain, Logan a récolté 85.3 millions de dollars (vendredi : 33 millions ; samedi : 31.3 millions ; dimanche : 21 millions). Soit pile le démarrage de Doctor Strange (85.1 millions). Vous remarquerez la quasi absence de chute entre vendredi et samedi (-5%). Le bouche à oreille est déjà l’œuvre ! En fin de carrière, Wolverine devrait tirer sa révérence avec 210 millions de dollars au compteur, soit plus que X-Men Origins : Wolverine (179.9 millions) et Wolverine : Le Combat de l’Immortel (132.6 millions). Encore faut-il que La Belle et la Bête (17 mars) ne lui coupe pas les jambes…

Deadpool : 132.4 millions
X-Men – L’affrontement final : 102.8 millions
X-Men – Days of Future Past : 90.8 millions

LOGAN : 88.4 MILLIONS

X-Men 2 : 85.6 millions
X-Men Origins – Wolverine : 85.1 millions
X-Men – Apocalypse : 65.8 millions
X-Men – Le Commencement : 55.1 millions
X-Men : 54.5 millions
Wolverine – Le Combat de l’Immortel : 53.1 millions

En Chine, Logan termine le week-end avec 46.3 millions de dollars. Une belle performance quand on sait que le blockbuster a été amputé d’une quinzaine de minutes (faute de système de classification, certains longs métrages violents sont censurés pour être diffusés). A l’international, James Howlett récolte la coquette somme 152.5 millions de dollars (total monde : 237.8 millions). Le film est sorti partout, sauf au Japon (1er juin).

Un final à 650 millions de dollars, entre X-Men : Apocalypse (543.9 millions) et X-Men : Days of Future Past (747.9 millions) est désormais envisageable. Ce serait alors le troisième plus gros succès de la franchise. C’est bien sûr moins que Deadpool (783.1 millions), mais c’est plus que Wolverine : Le Combat de l’Immortel (414.8 millions) et X-Men Origins : Wolverine (373.1 millions). Sans 3D. Avec une restriction d’âge. Et surtout, un budget riquiqui de 97 millions de dollars !


[Samedi 4 mars] Un très beau premier jour, sans 3D et avec un classement R… Hier, Logan a récolté 33 millions de dollars (en comptant les avant-premières du jeudi soir). Un score supérieur à X-Men (20.8 millions), Wolverine : Le Combat de l’Immortel (20.7 millions), X-Men : Le Commencement (21.4 millions), X-Men : Apocalypse (26.3 millions) et X-Men 2 (31.2 millions). Seuls X-Men Origins : Wolverine (34.4 millions), X-Men : Days of Future Past (35.5 millions), X-Men : L’affrontement final (45.1 millions) et Deadpool (47.3 millions) ont fait mieux. Avec ce premier jour proche de Doctor Strange (32.6 millions), le blockbuster mutant vise toujours les 80 millions de dollars en fin de week-end…


[Vendredi 3 mars] Logan, un pari qui paye ! Hier, lors des avant-premières du jeudi soir, le blockbuster de James Mangold a récolté 9.5 millions de dollars. Un excellent score, supérieur aux sorties récentes que sont Doctor Strange (9.4 millions) et X-Men : Apocalypse (8.2 millions). Il s’agit donc du deuxième meilleur démarrage de la franchise, derrière Deadpool (12.7 millions). Notons que le film sort dans 4 071 cinémas, un record pour un long métrage interdit aux moins de 17 ans non accompagnés (Deadpool : 3 558 cinémas). Un week-end à 80 millions de dollars est désormais attendu…

Séances du soir et séances de minuit (25 millions et plus) :

Star Wars : Le Réveil de la Force – $57 millions (séances du jeudi soir)
Harry Potter et les Reliques de la Mort : 2ème partie – $43.5 millions (séances de minuit)
The Dark Knight Rises – $30.6 millions (séances de minuit)
Twilight – Chapitre 4 : Révélation 2ème partie – $30.4 millions (séances du jeudi soir)
Twilight – Chapitre 4 : Révélation 1ère partie – $30.25 millions (séances de minuit)
Twilight – Chapitre 3 : Hésitation – $30.1 millions (séances de minuit)
Rogue One : A Star Wars Story – $29 millions (séances du jeudi soir)
Batman v Superman : L’aube de la justice – $27.7 millions (séances du jeudi soir)
Avengers – L’Ère d’Ultron – $27.6 millions (séances du jeudi soir)
Twilight – Chapitre 2 : Tentation – $26.27 millions (séances de minuit)
Hunger Games : L’Embrasement – $25.3 millions (séances du jeudi soir)
Captain America : Civil War – $25 millions (séances du jeudi soir)
——————————————
Deadpool – $12.7 millions (séances du jeudi soir)

LOGAN – $9.5 MILLIONS (séances du jeudi soir)

X-Men : Apocalypse – $8.2 millions (séances du jeudi soir)
X-Men : Days of Future Past – $8.1 millions (séances du jeudi soir)
X-Men : L’affrontement final – $5.9 millions (séances de minuit)
X-Men Origins : Wolverine – $5 millions (séances de minuit)
Wolverine : Le Combat de l’Immortel – $4 millions (séances du jeudi soir)
X-Men : Le Commencement – $3.37 millions (séances de minuit)
LEGO Batman : Le film – $2.2 millions (séances du jeudi soir)


[Jeudi 2 mars] Comme espéré, Logan s’est très bien comporté en soirée ! Hier, pour son premier jour d’exploitation en France, le blockbuster de James Mangold a rassemblé 172 409 spectateurs (578 copies). Le film se classe en huitième position des meilleurs démarrages de la franchise, entre X-Men : Apocalypse (163 303 entrées) et X-Men Origins : Wolverine (177 184 entrées). Pour Logan, l’objectif est simple : dépasser la barre des deux millions d’entrées ; et ainsi, faire mieux que X-Men Origins : Wolverine (1 958 789 entrées) et Wolverine : Le Combat de l’Immortel (1 989 081 entrées). On y croit ! Rendez-vous demain pour les premiers chiffres américains…

Premier jour France :

Spider-Man 3 : 804 354
Spider-Man 2 : 502 494
Spider-Man : 480 288
The Dark Knight Rises : 423 970
Avengers – L’Ère d’Ultron : 333 303
X-Men – L’affrontement final : 331 000
Iron Man 3 : 318 216
X-Men 2 : 310 592
Suicide Squad : 307 062
Avengers : 302 730
Captain America – Civil War : 288 662
Deadpool : 285 711
The Dark Knight : 253 858
The Amazing Spider-Man : 251 226
X-Men – Days of Future Past : 248 522
Wolverine – Le Combat de l’immortel : 236 127
Les Gardiens de la Galaxie : 231 384
The Amazing Spider-Man – Le Destin d’un Héros : 225 381
Man of Steel : 215 242
Les 4 Fantastiques (2005) : 210 404
Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent : 208 717
Thor – Le Monde des ténèbres : 204 882
Iron Man 2 : 204 491
Doctor Strange : 197 428
Batman v Superman – L’aube de la justice : 196 016
X-Men : 195 792
Iron Man : 186 781
Les 4 Fantastiques (2015) : 184 633
Hulk : 183 558
Batman : 181 737
X-Men Origins – Wolverine : 177 184

LOGAN : 172 409

X-Men – Apocalypse : 163 303
X-Men – Le Commencement : 150 541
Thor : 149 381
Superman Returns : 146 007
Les Nouveaux Héros : 124 979
L’Incroyable Hulk : 116 770
Batman Begins : 111 820
Captain America – Le Soldat de l’Hiver : 110 798
Constantine : 104 702
Ant-Man : 102 010
Daredevil : 93 385
Kick-Ass 2 : 87 221
Blade II : 87 208
Green Lantern : 86 918
Ghost Rider : 86 356
Hellboy II – Les légions d’or maudites : 85 152
Captain America – First Avenger : 82 657
Hellboy : 78 157
Batman, le défi : 77 151
LEGO Batman – Le film : 74 867
Watchmen – Les Gardiens : 68 152
Catwoman : 57 217
Kick-Ass : 51 242


[Mercredi 1er mars] Son heure est venue… A 14 heures, Logan a attiré 2 846 spectateurs dans les salles parisiennes (21 copies). Un score comparable à X-Men : Apocalypse (2 874 entrées) et à Wolverine : Le Combat de l’Immortel (2 955 entrées). Il n’en demeure pas moins que c’est le plus faible démarrage de la franchise. Logan, avec son interdiction aux moins de 12 ans et son ton adulte, vise un public plus âgé que d’habitude. Il est donc tout à fait possible que le blockbuster de James Mangold monte en puissance dans la soirée. Nous verrons demain quelle sera la tendance, avec les chiffres nationaux !

Démarrage Paris 14 heures :

Spider-Man 3 : 27 995 (Record absolu)
Spider-Man 2 : 16 141
Spider-Man : 10 645
Batman : 8 445
The Dark Knight Rises : 7 771
X-Men 2 : 7 621
Captain America – Civil War : 6 950
Avengers – L’Ère d’Ultron : 6 586
Avengers : 5 922
Iron Man 2 : 5 715
Batman v Superman – L’aube de la justice : 5 602
X-Men – L’affrontement final : 5 367
The Dark Knight : 4 877
Man of Steel : 4 850
Batman et Robin : 4 792
Hulk : 4 719
Suicide Squad : 4 704
Iron Man 3 : 4 634
Iron Man : 4 331
Thor – Le Monde des ténèbres : 4 310
Superman Returns : 4 157
Deadpool : 4 054
The Amazing Spider-Man : 3 942
X-Men – Days of Future Past : 3 860
X-Men : 3 712
Doctor Strange : 3 662
Batman Begins : 3 631
X-Men Origins – Wolverine : 3 433
Batman Forever : 3 431
Batman, le défi : 3 360
Les 4 Fantastiques (2005) : 3 242
X-Men – Le Commencement : 3 126
Thor : 2 979
Wolverine – Le Combat de l’immortel : 2 955
Daredevil : 2 907
X-Men – Apocalypse : 2 874
Constantine : 2 866

LOGAN : 2 846

The Amazing Spider-Man – Le Destin d’un Héros : 2 843
Les Gardiens de la Galaxie : 2 819
Captain America – Le Soldat de l’Hiver : 2 610
Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent : 2 582
Les 4 Fantastiques (2015) : 2 157
Captain America – First Avenger : 1 826
L’Incroyable Hulk : 1 824
Batman LEGO – Le film : 1 809
Kick-Ass : 1 683
Ghost Rider : 1 497
Green Lantern : 1 247
Les Nouveaux Héros : 1 137
Kick-Ass 2 : 1 078
Ghost Rider – L’esprit de vengeance : 627
[Ant-Man : chiffre inconnu]

Logan de James Mangold est sorti en France le 1er mars 2017, avec Hugh Jackman (Logan/Wolverine), Dafne Keen (Laura/X-23), Patrick Stewart (Charles Xavier/Professeur X), Boyd Holbrook (Donald Pierce), Richard E. Grant (Dr Zander Rice), Stephen Merchant (Caliban), Elizabeth Rodriguez (Gabriela), Eriq La Salle (Will Munson) et Elise Neal (Kathryn Munson).

131 COMMENTAIRES

  1. Franchement faut en vouloir aussi aux salles je pense. Le Gaumont de ma ville (un grand multiplex) : pas de séance en VOSTFR, dernière séance à 20h30, sachant que les autres films bénéficient tous de séances après 21h, j’ai pas compris. Du coup je ne peux pas le voir avant dimanche, et je ne pense pas être le seul dans ce cas. Enfin quand on préfère mettre « Raid Dingue » ou « 50 nuances plus sombre » en avant, ça en dit long.

    Première fois qu’un film de SH n’a pas de séances après 21h le jour de sa sortie de mémoire dans mon cinoche en tout cas, sachant que c’est sensé être un film plus « adulte » c’est un peu contradictoire.

    • Chez moi il y a que 4 séances (3 VF et 1 VO) alors qu’habituellement il y en a 8 à 9 pour les films super-héroïques.

      Ça fait cher le Rated R ^^

      • Pour l’Ugc en banlieue parisienne auquel je vais, aucune modification des horaires de séances par rapport à ceux faits habituellements, heureusement. Mais si c’est comme vous le dites dans d’autres villes, ça fait cher le « film sombre et mature » en effet :-\

    • au cinéville de la roche sur yon, multiplex de 9 salles, y’a des scéances de logan a 21h50. donc, je l’ai vu le 1er mars, jour de mon anniv’ svp 🙂

  2. le prévisionnel du film pour le premier w.e est de 130 millions de $. Comme si les fromages qui puent avaient la moindre valeur dans la balance !

    • Le box office de beaucoup de pays européens est souvent proche de celui français (proportionnellement au nbre d’habitants), c’est pour ça que c’est intéressant à analyser.
      Après, c’est sûr qu’à côté des USA et de la Chine, on pèse pas bien lourd.

      • Et non même pas j’habite à Tours. M’enfin je parle de la VO en fait, je n’ai pas précisé car pour moi la VF ce n’est pas le vrai film.

        Sinon LOGAN au Mega CGR Tours Centre (« mon » ciné) tourne à 4 séances VF par jour en moyenne (5 le vendredi et 3 le samedi) et une séance VO par jour (2 le samedi). D’ailleurs milles merci car je viens d’aller regarder pour te répondre et l’horaire de ce soir a bougé de 15 minutes en avance. La VO était annoncée il y a trois jours comme étant à 19h45 chaque soirs de la semaine, et maintenant ça navigue entre des 19h30 et des 15h45…

        Au Mega CGR Tous Sud (Joué-lès-Tours) il n’y a que 5 séances VF par jour, et jamais de VO dans cet établissement.

        D’habitude chacun des deux cinés offre au moins 6 ou 7 séances par jour pour les films super-héroïques ou les blockbusters. Peut-être n’est-il pas considéré comme étant l’un des deux par la chaîne CGR.

        • Ahhhhh je me disais aussi que c’était étrange! ^^ Mais si tu parles de VO ça me surprend déjà moins. J’ai été obligé de me faire Logan en VF, avec le changement de doubleur pour Hugh Jackman en plus… J’ai chialé. J’aimerais bien le revoir, mais je vais attendre qu’une VO soit dispo en ligne en bonne qualité.

          Sinon c’est peut-être dû à son statut -12 ans. Ces films font souvent moins d’entrées, donc besoin de moins de séances. En tout cas dans le ciné où je bossais c’était souvent comme ça.

          • Rahh la VF je ne peux vraiment plus du tout, encore moins quand c’est payant. Si je n’avais pas eu de VO à portée, j’aurais attendu la sortie de la version digitale du film.

            En sortant de salle j’ai croisé un ancien collègue. Il m’a dit qu’il allait voir Logan et quand je lui ait dit « J’en sors, mais c’était en VO moi » il a commencé à paniquer de peur de voir le film en Anglais. Si seulement les gens savaient ce qu’ils loupent.

          • En même temps tout le monde n’est pas hyper centré sur le jeu des acteurs en VO Roy. T’es un puriste et t’a une opinion de puriste, mais là ça fait juste l’élitiste, tu perds pas tout le jus du film en le voyant en VF. Sans compter que tu as aussi des gens qui n’arrivent tout simplement pas à suivre le film et lire les sous titres en même temps. Après je comprends qu’on puisse largement préféré une VO à une VF, c’est normal. Mais, et là je parle en tant que cinéphile, toute les performances ne valent pas forcément l’effort de voir le film en VO.

          • Ahah, ce fameux débat qui finit toujours par revenir sur le tapis. ^^ Je dirais que l’idéal est que chacun puisse y trouver son compte. Malheureusement dans ma région, c’est difficile pour les puristes de la VO. Du coup ROY, si je dois faire comme tu dis je ne vais plus au ciné. Jamais. Bon j’ai déjà vachement réduit ma fréquentation des salles obscures du coup. Drastiquement même, je dirais. Mais bon, pour certains films je prends sur moi parce que j’ai vraiment envie de les découvrir au ciné. En plus je te raconte pas le bordel pour éviter les spoils pendant des mois d’ici à ce qu’une version numérique soit dispo (parce que je vais pas me contenter d’un vieux screener tout pourri! ^^). Il faudrait que j’arrête de fréquenter LTH!!!

            Bref, je suis un peu dans une impasse malheureusement. Je dois choisir entre m’imposer la VF ou risquer des spoils majeurs. J’ai fait mon choix. 🙂

        • « je n’ai pas précisé car pour moi la VF ce n’est pas le vrai film. » …Genre….

          Moi là ou je suis 3 scéances par semaine 🙁 à 17h30 en plus. Obligé de prendre un jour de congé pour…WTF

          • « « je n’ai pas précisé car pour moi la VF ce n’est pas le vrai film. » …Genre…. »

            Pour le coup je suis d’accord avec lui. Changer les voix c’est changer une composante sensorielle du film. Concrètement ça revient au même que d’en changer la musique ou d’appliquer un filtre colorimétrique à l’image. Alors ça nous choque moins parce qu’on a l’habitude. Mais concrètement c’est la même chose. ^^

          • En fait je critiquais la forme pas le fond. Sinon bien sur que je comprends, autant sur un film us ca ne me derange pas trop (hors vfq obv) mais un manga ou anime asiat plutot me pendre que de matter de la vf. Voilà c etait juste la façon dont il l a amené qui faisait très elitiste dixit le com precedent. De toute facon y a que scarface qui représente en vf

          • Élitiste ou non, je ne vais pas proser pour faire passer ma pensée, je n’en vois pas l’intérêt, je vais droit au but. Voilà pourquoi tu me prends pour un élitiste.

            Et tu pourras remarquer que dans la tournure de ma phrase je prends tout de même la peine de dire que c’est ma pensée, et non que mon idée sur le propos est reine. Bien que je n’en pense pas moins.

            Mais tu vois, Archer te l’a expliqué correctement. Je n’ai pas pris le temps de m’étaler car je sais que la personne avec qui je discutais à la base comprendrait ce que je voulais dire.

            Mais pour moi, un film doublé = une chanson d’un tribute band. Peu importe la reconnaissance ou le talent des doubleurs, ce n’est pas le vrai film, c’est tout. C’est comme si Le Louvre avait foutu un filtre Instagram sur La Joconde avant de l’exposer. C’est exactement la même chose.

            *

            Bon, sinon, mon ciné a modifié les horaires VO pour le film cette semaine. On passe d’une séance par jour à soit 15h45, soit 19h30, à toujours une séance par jour, mais en alternant 18h15 et 21h00. Ce que je trouve beaucoup plus approprié pour un film comme LOGAN visant plutôt un public adulte.

          • Oui mais là tu est à l’écrit. Une forme trop direct c’est agressif. Et là ça fait franchement prétentieux et pète sec.
            Et tu généralise beaucoup trop. C’est pas comme si chaque film était une Joconde. Je te garantis que ça va pas titiller ta fibre de grand cinéphile de voir Expandable en VF ou en VO. Ça touchera sans doute ton plaisir personnel mais je t’assure que j’aurai le même film que toi comprenant toute ses subtilités.

          • Je comprends parfaitement où tu veux en venir mais je ne partage pas ton avis. Et je l’ai dit juste au dessus : « Peu importe la reconnaissance ou le talent des doubleurs, ce n’est pas le vrai film, c’est tout. ». Je suis même d’accord qu’il est tout à fait possible qu’il arrive que la performance du doubleur soit meilleure (ou tout aussi bonne) que celle de l’acteur, mais ça ne veut pas dire que l’oeuvre n’a pas été modifiée.

            Tu remarqueras qu’à aucun moment j’ai dit « la VO c’est mieux », je dis juste que « la VO ce n’est pas le vrai film ».

          • Chocasse, je pense que t’as pris le mauvais exemple! ^^ Expendables, notamment le 2ème volet, regorge de gags et de références. Ma main à coupé qu’il y a eu des pertes au doublage! 🙂
            Sinon, bah je dirais qu’au delà de la qualité de la trad il y a la voix de l’acteur. Pour moi ça fait clairement partie intégrante de son jeu, même si l’acteur n’est pas terrible. Et franchement la voix de Stallone bah j’y tiens! Clairement pour moi l’exemple de ROY avec la Joconde tient même pour des films moins « qualitatifs ». Et donc pour rebondir sur ta réponse, imaginons que tu voies Ironman et que son armure soit bleue au lieu d’être rouge, ça change pas grand chose au film, mais par contre ça a un impact sur la façon dont tu le perçois. Et je vais même plus loin en disant que ça impacte la façon dont tu ressens le film. Si ça t’intéresse, il y a énormément d’études qui démontrent l’impact de quelque chose d’aussi bête qu’une couleur sur les émotions et impressions déclenchées par un objet, et ça vaut pour les couleurs, mais aussi les formes, les odeurs et… les sons! D’où l’importance de la voix. Bref, tout ça pour dire que visiblement pas mal de monde s’en fiche un peu, donc au final c’est ce qui compte quelque part, que tout le monde y trouve son compte. Mais vraiment c’est pas le même film! 🙂

          • J’en était sûr quand il a parlé d’Expendables que c’était un mauvais exemple à cause de blagues intraduisibles, j’ai eu l’exemple dernièrement avec Sausage Party. Quand il y avait des blagues je regardais vite fait les sous-titres pour voir comment elles étaient traduites, une catastrophe. ^^ Mais je n’ai rien dit car je n’ai jamais vu ces films à l’exception du passage dans lequel le personnage de Norris dégomme des mecs depuis un toit. Ça m’a suffit. Mais là je dérive… 😉

          • J’ai pas vérifié mais à mon avis oui pas mal de choses se sont perdues au doublage, c’est inévitable quand il y a beaucoup d’humour. ^^
            Pour le coup ROY, si jamais tu regardais les actioners des années 90, Expendables 2 est une mine de référence (bon c’est pas trop ton style de films si j’ai bien compris, mais je te le dis au cas où 😉 ). C’est LA raison pour laquelle j’ai apprécié ce film! 🙂

          • Accordons nous sur un désaccord. Ce n’est pas la version 100% original. Mais mon opinion c’est que si tu modifies 10% de l’oeuvre originale (si tant est qu’on ne parle pas d’un film à performance), ça reste le même film pour moi. Quelques subtilités en moins.
            Mais oui je sais, tu n’est pas d’accord.
            Après voilà. Tu disais au départ que les anti VO ne savaient pas ce qu’ils rates. Je suis pas d’accord. Ils s’en foutent complètement c’est tout. Ilsne veulent pas s’embeter avec ça car la performance de l’intonation de la voix de Bob avec son accent texan à tel moment du film, ils s’en foutent royalement. C’est le grand public qui je veut pas s’embeter avec ça et qui note aucune différence entre une VO et une VF. Et là je parle en connaissance de cause de par mon entourage. Il n’y aura que les cinéphile comme nous qui sauront apprécier une VO à sa juste valeur, pas pour rien qu’il n’y a que très peu de séance. Voir pas du tout selon la région. (Personnellement il n’y a que 1 ciné sur 3 qui en propose)

            Archer : J’ai pris Expandable mais c’est générique, je pense que ta compris où je voulais en venir.
            Après voilà. C’est une question qui n’a débat qu’auprès des cinéphile. Le grand publique ne réfléchira même pas à la question. Ça me fait d’ailleurs pensé qu’on est l’un des rares pays à respecter la VO. Aux États-Unis le sous-titre est presque impensable, on remake à tout va x) (ce qui n’est pas foncièrement mieux)

          • @Archer – Nope je ne supporte pas du tout ce genre de films (mais là c’est une question de goûts). Que ce soit Expendables, Fast&Furious, et tout ces trucs de combats/ »awesmness », etc… le Transporteur, etc etc. ^^

            @Chocasse – C’est quoi un « film à performance » chaque film est un « film à performance ».

            Je ne parlais pas d’un anti-VO, je parlais d’une communauté qui, comme cet ancien collègue, panique à l’idée de voir un film en anglais, car elle n’en a jamais eu l’expérience.

            Pour ceux qui « s’en foutent royalement » ça ne m’étonne même pas. Ce n’est pas nouveau que beaucoup de personnes ne cherchent pas à voir ce qui se trouve derrière de ce qu’on leur met sous le nez, suffit d’écouter NRJ.

            *

            Et ça me fait rire aussi car bien souvent l’excuse c’est « Tu comprends peut-être l’anglais, mais pas moi ». J’ai envie de dire : zéro rapport. Quand je suis allé voir En chance til je n’ai pas compris un seul des mots prononcés par Nikolaj Coster-Waldau & Co, mais pourtant j’ai fait face à une superbe performance d’acteurs. Et j’ai bien plus apprécié le film que s’il avait été doublé.

          • @Chocasse:

            « C’est une question qui n’a débat qu’auprès des cinéphile. »
            En fait ce débat touche aussi tout ceux qui sont à l’aise avec l’anglais, cinéphiles ou non. Parce qu’on va pas se mentir, l’argument qui revient systématiquement c’est que « c’est chiant de lire les sous-titres ». Sauf que ça ne concerne que ceux qui ont besoin de sous-titres. ^^

            Après, je trouve ce que tu as dit sur les 10% modifiés dans le film intéressant. Et c’est finalement là que vont se jouer les divergences d’opinion (tout à fait subjectives) sur le sujet: pour moi 10% c’est beaucoup trop. Je veux la version telle qu’elle a été conçue à la base à 100%. Franchement, si je vais voir un spectacle de Manu Payet, c’est pas pour entendre ses gags traduits et modifiés pour coller aux mouvements de ses lèvres. Je trouve ça dommage de se contenter de ça aussi pour les films. Mais comme je te le disais, j’ai rien contre ceux que ça ne dérange pas. Du moment qu’on y trouve tous notre compte, ça me va! 🙂

          • « c’est chiant de lire les sous-titres » J’ai entendu ça tellement de fois. Moi qui suis un piètre lecteur, qui lis mon All-New Deadpool mensuel en plus d’1h de temps, et qui met des mois à terminer un bouquin de 300 pages, ça me fait bien marrer.

          • « Pour ceux qui « s’en foutent royalement » ça ne m’étonne même pas. Ce n’est pas nouveau que beaucoup de personnes ne cherchent pas à voir ce qui se trouve derrière de ce qu’on leur met sous le nez, suffit d’écouter NRJ. »

            On va pas faire trop de raccourcis vexant Roy, pas devenir méprisant non plus. Ils en faut pour tout le monde. Ce sont simplement des gens qui apprécient les films mais d’une manière différente de la tienne. Et en cela je les comprends aussi.

            Ouais enfin Archer, même en étant relativement à l’aise avec l’anglais, les gens qui n’ont strictement pas besoin de sous titres sont ENCORE plus rare. ^^’
            Après c’est plus subtil qu’une simple synchronisation labiale heureusement. Lexercice est plus compliqué sur les comédies c’est sur. Mais de temps en temps ta des petites perles de traduction comme Expandable ou The Mask où la vf propose des gags plus drôle que la VO (cas d’école). C’est tout un art, un art incompris justement tient, justement par les cinéphile les plus axés sur la VO ^^

          • Je ne vois pas en quoi c’est faire un raccourcis vexant de dire que certaines personnes ne cherchent pas à connaitre autre chose que la masse dans les milieux culturels.

            Et pourquoi du coup quand un doubleur VF connu répond à la question VO ou VF, il répond VO 100% au quart de tour ? Car même lui qui passe du temps, donnant sueur et sang à son métier, se rend compte que l’oeuvre n’est entière que dans sa version originale, et non modifiée.

          • La manière dont tu le dis oui. Ça fait … Ba élitiste désolé de le redire mais c’est le cas. x)

            Forcément mais là tu t’écarte encore plus du débat. Encore une fois ce n’est pas le soucis. La performance il faut s’en soucier. Et pour ça il faut être très cinéphile. T’es pas forcément un mouton idiot si tu ne veux pas te soucier des sous titres. Déjà parce que pour être complètement à l’aise avec il faut être un minimum initié à la pratique. Au cinéma c’est extrêmement loin d’être le cas de tout le monde. Et au prix de la place je les comprends qu’ils ne veulent pas se gâcher une séance.

            Au final ça revient toujours à ce que je dis, tu penses comme un passionné. Tu donnes de l’importance à quelque chose dans les 3/4 ne sauront pas reconnaître la qualité si tu les forçaient à regarder en VO.

          • Chocasse, je ne dévalue pas le travail de cet art qu’est le doublage. J’ai un raisonnement très pragmatique là: si l’exercice de traduction en lui-même entraîne déjà pas mal de pertes de sens, ajouter la contrainte de synchronisation labiale complexifie encore le tout et amplifie cet effet de perte. Je pense pas qu’on puisse ne pas être d’accord là-dessus. ^^ Donc voilà je dis pas qu’il n’y a pas de boulot derrière le doublage. Mais quand je vois que la raison principale du rejet de la VO est la flemme de lire les sous-titres, franchement, ça me désespère. Là dessus je rejoins un peu l’idée de ROY, il y a un certain rejet de la culture et de l’enrichissement personnel ici. Ça dépasse le cadre du simple ébat VO/VF. Je trouve ça dommage.

          • Oui enfin c’est une mentalité particulière. Vous vous en souciez parce que vous avez les moyens de vous en soucier. Généralement les « flemmards » de la vo sont de la génération précédant la notre. Comme je le disais, ça demande un effort d’habitude, qu’ils ne peuvent pas tous s’offrir. On à pas tous la carte illimité. Tu prends le père de famille qui va voir un film dans le mois pour aller voir (exemple au pif) Avengers ou ce que tu veux. Forcément il va pas risquer de passer un mauvais moment avec son fils, pas au prix de la place. Faut aussi comprendre que c’est une question de moyens et d’éducations. Je sais que si j’offrais une place à mon père et que, O surprise, c’est de la vost. Il va pas suivre grand chose et passer un mauvais moment.
            Vous êtes bien gentil avec votre rejet de la culture, mais le simple fait déjà de faire l’effort d’allez voir un film au cinéma, VF ou VO, prouve bien que non, il n’y a pas de rejet de la culture. C’est un peu plus compliqué que ça

          • Chocasse, j’ai l’impression que tu prends la mouche et je comprends vraiment pas pourquoi. Je pense être très raisonnable dans mes propos.

            « Comme je le disais, ça demande un effort d’habitude, qu’ils ne peuvent pas tous s’offrir. On à pas tous la carte illimité. »

            Ça dépasse largement le cadre du ciné. Il y a deux ou trois ans, un Français allait en moyenne 1.5 fois au ciné dans l’année. J’ai pas de chiffres quant au nombre de films vus au total sur la même période, mais c’est beaucoup plus que ça évidemment. Donc l’habitude, c’est chez soi qu’elle se prend avant tout.

            Après je te rejoins quand tu dis que c’est risqué de payer une place de ciné en VO quand on n’est pas rompus à la VO. Surtout pour les générations qui nous précèdent, qui ont grandi à une autre époque et ont leurs habitudes bien ancrées. Comme je te le disais mon raisonnement dépasse le cadre de la salle de ciné. Je parle vraiment de la VO dans sa globalité, tous supports et médias confondus.

            « Vous êtes bien gentil avec votre rejet de la culture, mais le simple fait déjà de faire l’effort d’allez voir un film au cinéma, VF ou VO, prouve bien que non, il n’y a pas de rejet de la culture. C’est un peu plus compliqué que ça »

            Soyons honnête, tu sais aussi bien que moi que la majorité des gens ne va pas au ciné dans un objectif culturel. Ils se fichent pas mal de la culture, la majorité y va uniquement pour se divertir.

          • Ah non je prends pas la mouche du tout. 😉 Je vois pas pourquoi tu dis ça

            « l’habitude, c’est chez soi qu’elle se prend avant tout. »
            Ah ba oui mais voilà, comment ? Les séries ? C’est avant tout notre génération qui télécharge les séries à tout va, qui est dans l’hyper connectivité. Et qui donc, dans un soucis aussi de rapidité, téléchargeons les épisodes sorties direct en VO. Donc on à plus ou moins « toujours » (j’ai 25 ans, donc bon, je pré-suppose qu’on est pas si éloigné question âge ^^) baigné là dedans.

            Encore une fois ça dépend énormément de notre milieu social aussi. Notre éducation, notre rapport à l’anglais. Forcément il y à une frange de la population qui, ne comprenant rien à l’anglais, n’aura pas envie de se compliqué la vie.
            Après pour moi, allez au ciné, que tu y aille pour te divertir ou non, c’est quand même se cultiver, même involontairement, donc bon …

          • « Ah non je prends pas la mouche du tout. 😉 Je vois pas pourquoi tu dis ça »

            Ok autant pour moi, fausse impression. Pas toujours facile de savoir à l’écrit. ^^

            Effectivement on n’est pas si éloignés, j’ai 27 ans. 🙂 C’est vrai que l’accès à internet et aux séries US nous a poussés vers la VO, surtout pour l’avantage de ne pas avoir à attendre un an la diffusion en VF à la TV! ^^ Mais bon, aujourd’hui tous les DVDs proposent la VO sous-titrée. Et de plus en plus de chaînes TV proposent également l’option VO sous-titrée (je suis tombé sur un épisode de TBBT à la TV il y a quelques semaines et j’ai pu le voir en VO!).

            Après, je te rejoins entièrement sur le fait que notre éducation et le milieu dans lequel on évolue joue énormément, c’est indéniable. C’est pour ça que je suis pas extrémiste sur la question et que je condamne pas les adeptes de la VF. Mais je suis sincère quand je dis que je désespère un peu quand je constate cette « flemme » autour de moi. Si tu savais le nombre de personnes que j’ai entendu dire « allez, il faut que j’apprenne l’anglais, je vais me mettre à la VO au taquet ça va le faire! », comparé au nombre de gens qui l’ont vraiment fait… Ça me fait halluciner, parce que l’apprentissage de l’anglais (ou n’importe quelle autre langue d’ailleurs) n’a jamais été aussi accessible. Perso mes cours d’anglais à l’école ont quasi toujours été tout pourris. J’ai tout appris (ou presque) avec la VO. Et quand je vois tout ce à quoi donne accès la maîtrise de l’anglais, bah je peux pas m’empêcher de trouver ça dommage.

            « Après pour moi, allez au ciné, que tu y aille pour te divertir ou non, c’est quand même se cultiver, même involontairement, donc bon … »

            Oui c’est entièrement vrai. Je trouve simplement ça dommage de se contenter d’apprendre peu quand on pourrait apprendre plus. Mais bon, je sais que tout le monde n’est pas passionné par le fait d’apprendre. Comme je le disais, si chacun y trouve son compte au final, que ce soit au ciné, à la TV ou sur internet, c’est le plus important! 🙂

          • Alors oui, là globalement je te rejoint Archer. Mais là ou tu oublie un détail, c’est que nous on à pu apprendre l’anglais au fur et à mesure qu’on grandissait. Se lancer dans une langue étrangère à l’âge adulte ça demande un effort considérable, surtout pour du cinéma. Nous c’est notre passion, on à pas eu à faire d’effort réelle pour s’habituer à l’anglais, on à baigner dedans plus ou moins toute notre vie via nos séries, films, jeux vidéos. Ça c’est fait naturellement (et oui nos cours d’anglais étaient useless à côté ^^)
            C’est pas vraiment l’accessibilité le problème, c’est la volonté et la possibilité. Je veux dire, apprendre une langue pour juste profiter du jeu d’acteur … La père de famille qui revient d’une journée à l’usine, épuisé, qui à mille tâches à faire en rentrant, ça risque pas d’être sa priorité. (je politise un peu le truc avec un cliché mais c’est un peu l’exemple type, celui de mon père en l’occurence)
            Faut aussi comprendre qu’on est des privilégiés à ce niveau là.

            C’est pour ça, alors toi c’est pas ton cas, j’ai bien compris que tu n’était pas un anti-VF ^^ Mais ces personnes (les anti) ont le don de m’agacer, je suis capable d’apprécier un film en VO et en VF pour autant. Mais être limite méprisant envers les gens qui regardent les films (ou série) en vf, je trouve que c’est vraiment péter plus haut que son cul. Parce que c’est être incapable de se mettre dans la peau de ces personnes. Comprendre que c’est pas toujours une question de choix non plus.
            Mais si ça peut les rassurer, avec nos génération qui télécharge les séries le lendemain de leur diffusion, l’hyper connectivité, la télé qui est un média mourrant. On se dirige vers une popularisation de la vost et donc une diffusion plus large de celle ci. Mais une disparition pur de la VF j’y crois pas du tout.

          • Je vois que ça a beaucoup parlé pendant mon absence.

            @Chocasse – Tu es en train de dire que je passe pour un « élitiste » parce que je ne met pas de smiley, en gros ?

            Je te le répète, à aucun moment je n’ai parlé de « mouton idiot », il va falloir que tu arrêtes de tout prendre de travers, c’est chiant.

            « Généralement les « flemmards » de la vo sont de la génération précédant la notre. » Foutaises. J’ai 25 ans, et la plupart des gens présents aux séances de cinéma en VO (exit les erasmus) sont âgés de 25 à 70 ans. Et j’habite à Tours, ville étudiante, donc la proportion n’a rien à voir ici. Et Archer a raison avec ce « rejet de la culture », il est là, et tu n’as pas besoin de mal le prendre, on dirait que tu le prend personnellement.

            *

            @Archer – Ah ben voilà, je ne suis pas fou, j’ai aussi l’impression que Chocasse prend très mal nos propos. Et oui, on ne parle pas exclusivement de ciné Chocasse, là c’est toi qui resserre l’étau au grand écran. Evidemment qu’il est préférables d’avoir déjà eu une expérience VO sur d’autres formats avant de sa lancer les yeux fermés vers une séance à 8€ qu’on appréciera pas forcément à cause d’un changement trop brutal.

            @Chocasse – Lol mais Chocasse… qu’est ce que vient faire le téléchargement dans cette conversation ? Il n’y a pas de version Originale dans chacun des DVD/Blu-Ray ? Sous-titres compris ? …

            « population qui, ne comprenant rien à l’anglais, n’aura pas envie de se compliqué la vie. » Je te ressors l’exemple de En chance til : je n’ai pas compris un seul prononcé par les acteurs (c’était du Danois ou du Russe, je sais pas). Et pourtant j’ai passé un moment tellement meilleur que si le film avait été doublé en autre langue. Tellement.

            *

            @Archer05 – Après, tu sais, quand on voit à quel niveau ces personnes s’intéresse déjà à leur propre langue, je me dis que c’est pas plus mal qu’il ne s’intéressent pas à une autre. Faut pas se mentir, ceux qui galéraient en Anglais au collège/lycée étaient ceux qui n’en avait rien à foutre de la langue Française. Ça m’a d’ailleurs toujours fait marer ces gros fachos de ma classe qui étaient à fond LePen/tracteur/DrapeauFR et qui ne savaient pas aligner deux mots à l’écrit sans faire 7 fautes. Mais bon, ça c’est autre chose.

            *

            @Chocasse – Ce n’est pas vrai. Je n’ai jamais été mauvais en anglais à l’école, je l’avoue, mais c’est depuis que je m’intéresse à la VO (3 ans à peu près) que mon niveau a explosé. Aujourd’hui ma PS4 est en anglais, en 2016 j’ai vu je crois 37 film au ciné en VO (à revérifier), 742 épisodes de séries en VO d’après mon betaseries, et pleins d’autres trucs niveau bouquins, reportages TV, etc. Tout ça pour en venir au fait que ce n’est pas le fait d’avoir baigné dedans qui m’a ouvert les portes de la VO, mais plutôt l’entraînement et l’habitude. C’est sûr, il faut s’y mettre. Alors oui, j’ai eu la chance d’avoir les bases à l’école. Mais on est extrêmement beaucoup en France a les avoir eu. Et ne me dis pas qu’au collège (là où tout se fait) les 2 tiers de ta classes n’en avait pas totalement rien à foutre des heures d’anglais.

            « apprendre une langue pour juste profiter du jeu d’acteur » Encore une fois, tu n’as pas besoin d’apprend la langue, puisque les sous-titres sont là. On ne va pas voir un VO pour la langue d’un film, on y va pour voir la vraie oeuvre complète, et non une version modifiée. Et pour la troisième fois, je te ressort l’exemple de En chance til (le seul que j’ai, sûrement).

            Et non, en effet, la VF ne disparaîtra jamais. NRJ non plus.

          • Houlaaaa. Bon, je vais prendre le temps de répondre posément plus tard, il y a quelques trucs qui me font tiqué dans ton discours. Enfin beaucoup.

          • Déjà je ne te traite pas d’élitiste, je te le dit simplement, tu est un élitiste. Pourquoi ? Parce que tes propos dénote une certaine condescendance, voir carrément du mépris pour les personnes refusant de s’essayer à la VO. C’est ça être élitiste. Bref.

            « « Généralement les « flemmards » de la vo sont de la génération précédant la notre. » Foutaises. J’ai 25 ans, et la plupart des gens présents aux séances de cinéma en VO (exit les erasmus) sont âgés de 25 à 70 ans. Et j’habite à Tours, ville étudiante, donc la proportion n’a rien à voir ici. Et Archer a raison avec ce « rejet de la culture », il est là, et tu n’as pas besoin de mal le prendre, on dirait que tu le prend personnellement. »

            Ah non, pas pour Archer, car il sait constitué un argumentaire sans être agressif. Toi en revanche, je veux bien reconnaitre que j’y ai mis une pointe d’agacement. Mais ça à commencer à basculer quand tu as commencer tes comparaisons plus que douteuses. D’ailleurs, dis moi :
            Tu peux expliciter ta pensée avec NRJ ? J’ai bien peur d’avoir compris, mais je veux le lire.

            « @Chocasse – Lol mais Chocasse… qu’est ce que vient faire le téléchargement dans cette conversation ? Il n’y a pas de version Originale dans chacun des DVD/Blu-Ray ? Sous-titres compris ? … »
            Mais pourquoi tu me sors ça ? Je parlais du téléchargement avec Archer pour parler de notre génération, rien à voir avec les DVD/Blu Ray.

            « Ce n’est pas vrai. Je n’ai jamais été mauvais en anglais à l’école, je l’avoue, mais c’est depuis que je m’intéresse à la VO (3 ans à peu près) que mon niveau a explosé. Aujourd’hui ma PS4 est en anglais, en 2016 j’ai vu je crois 37 film au ciné en VO (à revérifier), 742 épisodes de séries en VO d’après mon betaseries, et pleins d’autres trucs niveau bouquins, reportages TV, etc. Tout ça pour en venir au fait que ce n’est pas le fait d’avoir baigné dedans qui m’a ouvert les portes de la VO, mais plutôt l’entraînement et l’habitude. C’est sûr, il faut s’y mettre. Alors oui, j’ai eu la chance d’avoir les bases à l’école. Mais on est extrêmement beaucoup en France a les avoir eu. Et ne me dis pas qu’au collège (là où tout se fait) les 2 tiers de ta classes n’en avait pas totalement rien à foutre des heures d’anglais. »

            Ba c’est bien t’a vite appris, mais je pré-suppose que tu es assez jeune aussi (dis moi si je me trompe hein, c’est pas un jugement, je suis assez jeune aussi et Archer aussi). Je vais te ressortir la même chose que précédemment. Tout le monde n’a pas la volonté ni la capacité et le temps, de se consacrer à la VO. Cette facilité, elle n’est pas donné à tout le monde.

            Après bon … Je t’avais préparer tout un laius, mais de toute façon on ne tombera pas d’accord. Donc bon, mon intention était juste de te faire comprendre en quoi c’est un jugement de valeur assez violent de mettre les sympathisant de la VF dans le panier « flemmard inculte ».

          • @ROY: Je me suis reconnu dans ce que tu décris 🙂 J’ai eu un revirement similaire il y a maintenant une dizaine d’années. J’ai switché mes logiciels et mes consoles en anglais, commencé à faire mes recherches google en anglais, participé activement sur des forums du web en anglais, etc. Comme toi 3 ans après mon niveau avait explosé! Je pense sincèrement que c’est possible, à tout âge.

            Mais je suis d’accord avec Chocasse quand il dit qu’on est des privilégiés à ce niveau-là. Même si nos cours d’anglais étaient pourris, je pense pas prendre trop de risques en affirmant que Chocasse, toi, et moi avons grandi dans un milieu et avons reçu une éducation favorisant l’ouverture d’esprit (et donc l’ouverture aux langues et cultures étrangères). Tout le monde n’a pas cette chance. Et je trouve les exemples qu’il donne pertinents. C’est vrai que se lancer dans la VO demande du temps, de la volonté et de l’énergie. Et c’est vrai que le rythme de vie (souvent imposé par la vie, quelque part) de certaines personnes entame fortement leur niveau de motivation (qui est bel est bien une sorte de muscle, dans sa façon de fonctionner en tout cas ^^). Mon père aussi a toujours énormément travaillé. Quand il regarde la TV c’est pour évacuer, il ne veux pas avoir à faire d’efforts à ce moment-là. C’est vrai que pour nous passionnés c’est facile: l’effort est minime quand on a la passion! 🙂 Mais pour beaucoup de gens, le ciné, la TV, les séries, tout ça c’est leur seul moment de détente. Ils ont besoin de ne pas faire d’efforts à ce moment-là…

            Bref, je pense qu’on a bien fait le tour de la question. Merci à vous deux, c’était un débat intéressant! D’ailleurs je trouve dommage que vous ne vous entendiez pas. Vous avez tous les deux des arguments et des idées intéressants. 🙂

          • @Chocasse – Non pas du tout, ça c’est ton ressentit parce que j’écris sans smiley.

            NRJ pour moi, c’est une comparaison pour évoquer le fait qu’on sert de la soupe aux gens pour les contenir (rappelle toi à quoi servaient les jeux en Grèce Antique), et je veux dire par là que certaines personnes ne s’intéressent pas à la mine d’or qui se trouve derrière ce qu’on leur met sous le nez. Qu’on aime ou qu’on aime pas, il ne faut pas se mentir, il y a bien mieux ailleurs. C’est de ça que je parlais. Je ne vois pas en quoi tu peux qualifier ça de « comparaison douteuse » ?

            Non. Tu disais que notre génération était plus habituée à la VO grâce au téléchargement des séries au jour le jour. Et ce n’est pas totalement vrai puisque la VO est à la porté de tous grâce aux DVD/Blu-ray depuis des années. Archer t’as également fait exactement la même réflexion au passage.

            Je t’ai donné mon âge dans mon message au dessus, tu l’a même re-cité dans le tiens. Après si c’est pour ne lire qu’en Z ça ne sert à rien d’essayer de s’entendre. Mais du coup je comprend pourquoi tu redis la même chose sans cesse alors que je te répond à chacun de mes messages.

            Ton problème c’est que t’as vraiment l’impression qu’on met les « les sympathisant de la VF dans le panier « flemmard inculte » », et ce n’est absolument pas le cas. Enfin pas le mien en tout cas. Depuis le tout début de cette conversation j’ai l’impression que t’es totalement outré par mes propos car tu les comprend de travers. Je te rappelle une nouvelle fois qu’à aucun moment dans notre échange je n’ai dit que la VO était mieux que la VF. A la base nous débattions sur le fait que la VO est la vraie version d’une oeuvre, quelque soit sa langue, là où une version doublée n’est qu’une partie incomplète d’un film.

            @Archer – En effet je pense également que c’est possible à tout âge, mais il faut tout de même être un minimum intéressé par la langue.

            Mais je trouve qu’on dérive vraiment du sujet de base là, parce qu’au départ je parlais d’apprécier un film en VO, et non de comprendre l’anglais. Et pour la 20ème fois je vais te donner l’exemple de ce film que j’ai vu en Danois.

            Pour apprécier un film en VO, il suffit simplement d’être à l’aise avec des sous-titres. Donc finalement Chocasse m’attaque (en étant vif et presque insultant,, alors que j’ai toujours été courtois) en me disant que nous n’avons pas tous eu la chance ou le temps d’apprendre une langue étrangère, blablabla, alors que ça n’a totalement rien à voir avec le sujet de cette conversation et l’idée que j’essaie de soutenir.

          • Et par dessus ça (et je déteste ça), j’ai l’impression que tu (Chocasse) me prend pour un mec qui croit avoir la science infuse et s’adresse vraiment sèchement aux autres juste parce que j’essaie de construire un minimum mes phrase et je ne les blinde pas de smileys et d’abréviations. C’est dommage car en effet ça peut fausser le jugement qu’on se fait de quelqu’un. Mais nous sommes dans un milieu public et je n’ai pas envie d’agrémenter mes messages de toutes sortes d’exubérances.

            Si jamais tu veux discuter dans une ambiance plus détendue, conviviale, et dévoilée, je t’invite à revenir nous voir sur le forum. C’est un endroit dans lequel je passe beaucoup plus de temps pour discuter et dans lequel je suis plus à l’écoute des membres car on passe de 200 pseudos qui disent que tout est nul (le site) à une 30aine de pseudo qui sont vraiment objectifs et intéressants. J’exagère bien sûr mais c’est tout de même le ressenti que j’ai. Je n’y suis que depuis deux ans donc je ne crois pas t’y avoir déjà croisé, mais au vu de ton nombre de messages sur celui-ci (5554), j’en déduis que tu y as été autrefois très actif. Qu’est ce qui a fait changer cela ?

            Et bordel Archer, ramène toi sur le forum également ! 😛

          • @ROY:

            « Mais je trouve qu’on dérive vraiment du sujet de base là, parce qu’au départ je parlais d’apprécier un film en VO, et non de comprendre l’anglais. Et pour la 20ème fois je vais te donner l’exemple de ce film que j’ai vu en Danois. »

            En fait c’est moi qui ai amené Chocasse sur ce sujet. ^^ Il indiquait que le débat VO/VF concernait surtout les passionnés de cinéma, et j’ajoutais ensuite que ça concerne également les non-passionnés qui étaient à l’aise avec l’anglais (assez pour se passer de sous-titres).

            « Pour apprécier un film en VO, il suffit simplement d’être à l’aise avec des sous-titres. »

            Yes, et justement c’est comme ça qu’on a dérivé un peu du sujet de base. ^^ Pas mal de monde n’est pas à l’aise avec les sous-titres à cause de l’effort qu’ils représentent (au début en tout cas 😉 ). C’est ce que disais Chocasse et qui pour le coup est totalement dans le sujet et tout à fait juste je trouve. C’est un principe de base qui vaut dans pas mal de domaines au final: quand l’effort à fournir est supérieur aux ressources dont tu disposes, tu n’as pas envie de te livrer à l’activité concernée. ^^

            Et oui il faudra que je finisse par passer sur le forum! Mais bon, que veux-tu, je crains de perdre toute vie sociale! 😀

  3. Personnellement, j’étais dans une salle quasi-comble lors de l’avant-première (majorité de 18-25 ans). J’ai bon espoir pour le box-office.

  4. Je pense que c’est la faute au titre: OLD MAN WOLWERINE ou WOLWERINE LOGAN aurait été approprié.

    LOGAN, je connais des gens qui n’ont pas fait le rapprochement avec la franchise X MEN.

  5. A mon avis, James Mangold et Hugh Jackman se fichent pas mal du Box Office pour ce film.
    D’où le choix du Rated-R, du ton beaucoup plus mature et du choix de ne pas lier le titre au reste de la saga.

    Ils ont voulu dire au revoir à Logan de la + belle des manières qui soit, d’être fiers de ce film et de ne rien regretter.
    Et c’est vraiment réussi.

  6. Le film sortant le même jour que le premier de Grand Corps Malade… Y a comme un lien caché inopportun là. 😉
    Reste que des gens qui disent « je vais voir Logan », y en a beaucoup. Peu « douchés » par les premières critiques, moins à cause de l’interdiction… Une fois le bouche-à-oreille en place, ça devrait aller pour le public visé.

  7. Il est même pas dispo dans mon cinéma parisien, et de souvenir, c’est sûrement le premier film de super-héros qui n’y est pas diffusé…

      • ouais enfin même si le ton est plus adulte, ça reste des mecs avec des super pouvoirs qui se battent contre d’autres mecs avec des super pouvoirs hein.
        C’est pas non plus Alabama Monroe ou Moonlight hein…

        • Mais ce n’est pas non plus avec des costumes, du triomphe, des super pouvoirs qui marchent bien, du sauvetage de Monde, de belles morts honorables…
          Et c’est sur un homme, Logan. Plus Wolverine.
          Gardons cette nuance en t^te, ne serait-ce pour que le film marche à sa mesure.

          • Je comprends, m’enfin on a bien vu par exemple que ce genre de ton et de traitement (avec Daredevil par exemple – pas de costume dans toute la saison 1, encensée, avant les dernières minutes du dernier épisode si ma mémoire est bonne. Ou avec les autres séries Netflix/Marvel) plaisait à la critique et au public. C’est EN PLUS un créneau quasi libre sur grand écran.
            Bon, enfin du coup je l’ai pas encore vu avec tout ça 😀

          • Je ne sais pas: DD, ça parle peu de mortalité et de sauvagerie par rapport à Logan. Et c’est sur un format série, pas sur grand écran dans un film simple et direct.

  8. Juste excellent, j’ai vraiment adoré, un film mature et brutal et émouvant, bref j’ai surkiffé..ça apporte un peu de fraîcheur je trouve 🙂

    • Sur l’échelle de l’improbabilité, ça se placerait à peu près entre Fretide postant un commentaire pro Marvel et Pénélope Fillon en train de travailler.

      • Je repasse par là, parce que j’ai tellement pu lire de saloperies au sujet des films de la Fox et Logan est tellement … tellement !
        Alors oui, je ne serais jamais objectif sur le sujet, et oui, ça ne rachètera pas toutes les fautes commises par ce studios, mais Logan comme Deadpool sont deux produits hors normes et tellement puissants. Tellement plus puissants que beaucoup d’autres films qui font ras de marrée au BO mais avec des budgets pharaoniques mais surtout, de qualité tellement moindre que je suis heureux … au point de repasser par là pour vous faire partager mon bonheur. Cheers

    • Jamais de la vie, je le vois finir entre 550-650, Deadpool avait bénéficier d’une campagne marketing folle par exemple. Sinon Logan c’était très très bien, vraiment ! C’est un film plus terre à terre qu’un film de comics habituel, raison de plus pour laquelle je le vois ps faire le score que tu dis

  9. Très bon film…. Un héros blessé non seulement physiquement mais psychologiquement…. et ce au plus profond de son âme …. C’est brut de décoffrage ….. C’est vraiment un très bon film …..

    Pour la Belgique et plus précisément Tournai (près de Lille), séance en Dolby ATMOS….. En VF ….. Salle à moitié remplie (+- 150 personnes) ….. faut dire qu’il est interdit au moins de 16 ans ….

  10. Non franchement déçu par le changements de voix de Logan je prédit un week end triste pour le film allez plutôt voir patients de grand corps malade

        • Là je parlais pour ceux qui vont voir la VF par choix, et qui s’en plaignent ensuite…
          Après si vous avez des cinémas proposant que de la Vf je compatis, c’est cho. Mais à partir du moment où on supporte pas la Vf en soit, le fait que les voix changent importe peu, non ?

          (Mais fallait faire comme moi, habiter à Paris avec trois multiplex différents à moins d’un kilomètre de la maison, lolilol)

          • C’est pour l’année prochaine ça ! Hâte d’être à deux pas de Paris, en plus je pourrais participer aux IRL :p

          • « à partir du moment où on supporte pas la Vf en soit, le fait que les voix changent importe peu, non ? »

            Si si ça importe! Perso je suis un inconditionnel de la VO. Mais j’ai découvert les films X-men en VF et je suis habitué à leurs voix. Alors quitte à passer à côté de la VO je préfère avoir une VF qui m’est familière.

  11. Vu en séance de 19h20 en VOSTE, salle complète (300 sièges). Son succès est mérité, le film sort vraiment des sentiers battus du genre super héroïque. Il me rappelle un peu Alien3: le film reste en phase avec son « époque ». C’est un film pas très joyeux et violent (graphiquement, physiquement et psychologiquement) avec un héros pour le coup plus humain que mutant.
    Un peu incompréhensible la situation des séances en France par contre? La Fox faisant l’effort de proposer un film plus adulte (car il y a bien un public pour voir ce genre de film, Deadpool l’a prouvé) j’aurai cru que les cinémas suivraient la tendance.
    Ici, tenez vous bien: 4 séances en version doublée et 14 (?!) séances en version sous-titrée.

    • Bof, pas sûr que le public de Deadpool soit le même que celui de Logan. Un film ouvertement gore avec des gags à foison et des blagues classées X ça attire beaucoup de « gamins » (non pas que TOUT son public soit constitué de gamins hein, c’est pas ce que j’ai dit!). Logan par contre, même dans ses trailers, se dirige à mon sens vers un autre public, plus mature. On pourra jamais vérifier, mais pour moi le public qui encensera Logan ne sera pas le même que celui qui encense Deadpool.

      • Je parlais uniquement en terme de classification (le fameux Rated R/ interdit au moins de 18 ans ici). Je te rejoins là dessus, en faisant un comparatif, sur les personnes vu en séances: Deadpool a rassemblé beaucoup plus d’adolescents, le côté un peu « potache », trash assumé et comme tu le dis, des blagues qui tournent autour de la ceinture ou du soutient-gorge. Logan est en effet beaucoup plus mature, pas uniquement pour sa violence, mais bien pour son traitement (film hybride pour moi, un film intimiste d’action, comme l’était à sa manière The Rover). J’ai donc vu à cette séance beaucoup plus de trentenaire et quadra. Il ne se voit pas, à mon humble avis, comme un film super-héroïque uniquement, mais bien comme un drame qui contraste avec le reste de la saga X-Men.

  12. puré c’est mérité, c’est un film coup coeur (c’est peut etre par nostalgie), mais il ce film a une proposition, et malgré des facilités s’y tient, et puis un film de SH qui met l’émotion avant le spectaculaire, merci, du coup j’ai vraiment hâte de la version NB.

  13. Quel film !!! J’en sors abattue… Le meilleur de Wolverine avec Mr Jackman au top ! Et c’est bien le dernier de la saga… Je verse la l’arme à la fin touché par le film en repensant à ces 17 ans de X-Men au cinéma. Même si la saga originel n’est pas exempt de défaut, je l’ai appréciée. Une page se tourne. Espérons que le studio reste sur les enseignements de Deadpool et Logan et on devrait encore avoir de belles surprises.

  14. Hugh Jackman a wolverine dans la peau. Il restera pendant un paquet d’années Logan pour nous. Le film est intense et tellement crépusculaire. Par contre, j’adore ce que Patrick Stewart a fait de Xavier pendant des années mais là j’ai été très surpris de cette interprétation. J’ai eu du mal à reconnaître le mentor des X-men.
    Mais le film reste un bel hommage et une belle oeuvre.

  15. Amplement mérité, c’est l’un des seuls films de la franchise que j’ai apprécié, et de plus je ne l’ai pas que apprécié, j’en suis tombé amoureux ! Un film unique, une ambiance à aller se pendre mais en même temps tellement prenante, un film psychologique, une réal soigné, des acteurs géniaux et un magnifique au revoir à Hugh Jackman ! Seul hic, le scénario un peu bancal sur le milieu mais le reste rend ce défaut anecdotique.
    Par contre, le film va souffrir au BO des la semaine prochaine avec La belle et la Bête, un film tout public, ovationné par la critique et avec une grosse promo …

  16. Petite question Mr.LTH, j’ai entendu parlé d’une version noir et blanc de Logan pour une éventuel sortie Blue-Ray/DVD… C’est juste une rumeur, ou bien ça a été confirmé?

  17. Les X-men bloqués dans le passé, X-23 bloqué dans le futur et Deadpool bloqué dans le present, comment la fox compte faire pour établir un vrai univers ? Je ne vois que les voyages dans le temps pour arranger ça mais bon, encore du bordel en vu…

  18. Très bien, le public visé a « capté le message » et est venir faire honneur à Jackman (plus qu’au personnage de Logan en fait).
    Et Vtff ! aux critiques qui en profitent pour trasher les autres Marvel parce qu’ils ne font pas pareil… en n’ayant pou eux que quelques apparitions live, et un univers personnel ni sombre ni sauvage pour chaque héros. Faut savoir de quoi on parle avant de dire n’importe quoi. 🙁

LAISSER UN COMMENTAIRE