Hellboy : Un reboot sans Guillermo del Toro en développement !

107

Et le prix de la nouvelle la plus inattendue de la semaine revient à… Hellboy (via TheHollywoodReporter) ! Incroyable mais vrai, Millennium Films (La chute de la Maison Blanche, Expendables : Unité spéciale) est en négociation avec Lawrence Gordon et Lloyd Levin – les producteurs de Hellboy (2004) et Hellboy II : Les légions d’or maudites (2008) – pour rebooter l’anti-héros démoniaque créé par Mike Mignola. Sans Guillermo del Toro. Et sans Ron Perlman.

Le projet, intitulé Hellboy: Rise of the Blood Queen et classé R, pourrait être confié à Neil Marshall (Game of Thrones, The Descent). Le réalisateur est en discussion avec le studio. De même que David Harbour (Stranger Things), qui pourrait donc incarner Hellboy, à défaut d’avoir décroché le rôle de Cable. Le tout sera scénarisé par Andrew Cosby, Christopher Golden et Mike Mignola. Rappelons que les deux premiers opus n’ont pas rencontré le succès escompté au box office (99.3 millions et 160.4 millions), d’où l’absence de suite. Pour autant, êtes-vous prêt pour un reboot sans del Toro et Perlman ?

107 COMMENTAIRES

  1. Non je ne suis pas prêt pour un reboot, Hellboy n’est pas mon super héros préféré mais j’ai vraiment adoré les deux films, Ron Perlman était très crédible dans ce rôle et j’ai été vraiment déçu qui n’y est pas un troisième film donc ce sera sans moi. Je ne vois aucune autre personne dans le rôle d’Hellboy, c’est comme si tu enlevais Robert Downey Jr dans le rôle de Tony Stark.

  2. Non, c’est evidemment une très très mauvaise nouvelle… Ron Pearlman doit être degouté lui qui kiffait tant le perso.

    Vraiment dommage.

  3. Prévisible. On parle de reboot et la seule chose pour laquelle on s’inquiète c’est l’acteur. Quelle tristesse alors qu’on apprend surtout que le projet va être refourgué encore une fois à un mec sorti de la télévision et sans expérience du cinéma. Et qu’on perd par la même occasion Del Toro, un des rares réalisateurs à avoir réalisé d’excellents films adaptés de comics.

    • Le projet va être refourgué encore une fois à un mec sorti de la télévision et sans expérience du cinéma ?
      Il va être refourgé à un réalisateur que tu ne connais pas du tout apparemment, c’ est surtout ça que je vois..

      • En effet il ne connaît pas le réalisateur mais en même temps quand on voit ce qu’il a fait c’est compréhensible. Ses film sont mauvais

        • Non.
          The Descent est une vrais perle de l’horreur, jouant à merveille sur le claustrophobie, Dog Soldiers est un hommage pur à Joe Dante avec une pointe d’humour british et Centurion est un film d’aventure semi goresque très sympa.
          Je suis dégouté par cet énième exclusion de Del Toro, mais faut pas non plus en rajouté. Ce mec à du talent, c’est pas parce que tu est un Yes Man que tu est un branquignol comme le cris Codel à chaque fois.

          • Non. Mais c’est parce que tu es un Yes-Man que tu feras forcément moins bien qu’un cinéaste.

            Pourquoi ne pas lui laisser une chance ? Parce que ce sera comme à chaque fois qu’on colle un Yes-Man sur un film de ce calibre. Tout simplement (encore que je laisse le bénéfice du doute, mais entendons bien que si il y a reboot, les chances d’un film intéressant sont tout de même faibles).

          • Les goûts et les couleurs, perso je trouve sa filmo très mauvaise mais sa ne regarde que moi, ce qui ne veux pas dire que ses prochain films seront mauvais pour autant mais jusqu’a maintenant il m’a pas fait rêver

          • Mais Codel … Cinéaste tu peux le devenir. C’est pas parce que tu fais un film de commande que tu ne peux pas aussi être un cinéaste. Tu crois que Xmen Apocalypse n’était pas un film de commande de la Fox pour prendre exemple sur ton Singer adoré ? C’est la même chose. Le fossoyeur de films à fait une très bonne vidéo explicative sur Dellamorte Dellamore.

          • Pour Monitor qui se croit malin :

            En l’occurrence la merde c’est toi qui la sort. Trouve-moi le passage où j’ai dit qu’il avait débuté à la TV et on en reparlera. En attendant, tu m’excuseras mais j’ai mieux à faire que de m’intéresser à un film qui ne le mérite pas et à des gens qui ne savent pas lire.

          • Chocasse :

            Un Yes-Man, ça ne veut pas dire quelqu’un qui fait des films de commande. Je m’en fous qu’un réalisateur fasse de la commande ou non. Là on parle de reboot, de changement de réalisateur (pour quelqu’un de moins bon) et d’acteur. C’est non seulement de la commande, mais de la commande que le studio va pouvoir contrôler entièrement. Comme chez Marvel quoi.

            (et honnêtement, je n’ai pas besoin de voir de vidéos du fossoyeur pour savoir de quoi je parle)

          • C’ est déjà ça de gagner tu me diras , mas je t’ encourage à te renseigner la prochaine fois que tu veux exposer ton mécontentement sur un réal que tu ne connais pas.

          • Je t’encourage à ne pas faire de déductions hâtives (je ne parle jamais d’un réalisateur sans avoir regardé au moins sa filmographie, ce que j’ai précisé plusieurs fois, mais je ne crois de toute façon pas avoir de compte à rendre à personne).

          • « un mec sorti de la télévision et sans expérience du cinéma. »

            Sans parler de rendre des comptes, je pense qu’après avoir écrit un truc pareil à propos d’un gars qui non-seulement n’est pas issu de la TV mais a également produit des films de cinéma tu peux admettre que tu t’étais arrêté à la parenthèse de l’article de LTH dans laquelle figure le nom « Game of Thrones » 😉

      • J’ai bien regardé sa filmographie. Et alors ? Quoi de marquant ? Quoi qui justifie son rôle dans la réalisation d’un blockbuster tel qu’Hellboy ?

          • Et en quoi Game of Thrones justifie-t-elle son rôle de réalisateur dans un blockbuster ? C’est bien Game of Thrones, mais ce n’est pas le même média qu’un film de cinéma, ça n’a pas la même envergure et ce n’est pas non plus parfait.

            Et pour le deuxième en-dessous, à partir du moment où il est plus présent à la TV (et où ses apparitions n’ont été remarquées que quasiment là), je pense qu’on peut facilement considérer qu’il en sort. La preuve, c’est que dans les œuvres citées par l’auteur, Game of Thrones en compose la moitié.

          • Pense ce que tu veux, je tenais juste à te préciser qu’ il n’ a pas débuter à la TV et qu’ il est loin de manquer d’ expérience. chose que tu aurais su en allant bêtement sur IMDb ou Wiki. Mais bon c’ est toujours pareil , on se précipite pour dire de la merde et après on essaye tant bien que mal de retomber sur ses pattes .

        • Ne vient pas raconter qu’ il vient de la TV et qu’ il n’ a aucune expérience du cinéma c’ est tout ! Après que ses films soit bon ou mauvais ça chacun est libre de penser ce qu’ il veut.

    • « The Descent » était son meilleur film, un film d’horreur viscéral et extrêmement bien foutu malgré son petit budget. « Doomsday » était un pur délire dans la veine de Robert Rodriguez et George Miller (mais en moins bien) et « Centurion » ne déméritait pas totalement. Bref, pour l’instant, il n’a signé que des séries B à petit budget, donc pourquoi pas lui laisser une chance??

  4. J’ai beaucoup aimé les 2 films en meme temps ron perlman etait maquillé donc lui encore c’est pas bien grave mais Del toro….holala

  5. C’est moche…..même très très moche pour Del Toro et surtout pour Ron Perlman qui militait depuis 9 ans pour un 3ème film….. :/

    • Oui et non, del toro il vit dans un autre monde, celui des projets (comme warner avec les films DC)

      Et vu que ces derniers ne se concrétisent pratiquement jamais, on retrouve une certaine logique dans cette news

  6. Surtout que récemment Del Toro évoquait des discutions pour une suite avec Perlman. Par la suite j’apprends que le troisième film ne se fera pas , et maintenant, Reboot!!

  7. Dans la catégorie « c’est dégueulasse » … D’abords on lui vole les montagnes hallucinées, puis Pacifique Rim, et maintenant Hellboy ! Vous allez le tuer …

    • c’est encore plus subtile et crade que ça: Del Toro a quitté Justice League Dark (qu’il avait écrit) pour se consacrer à Pacific Rim 2 malgré l’absence de réponse de Warner. finalement il se retrouve dégagé du poste de réal sur PR: Uprising pour être seulement producteur, idem pour Justice League Dark.

      Les montagnes il reste une petite chance mais le terme que NBC (ou ABC, la branche télé d’Universal quoi) utilise le terme « envisager de le reprendre » pour tourner le segment des Montagnes en 2 parties sur l’anthologie Lovecraft qu’eux et Legendary prépare, ça me débecte clairement.
      Pour moi j’ai l’impression de voir les magasins pour Noël qui passe le coup de fil car le jouet que veut absolument le gamin au pied du sapin est disponible et que tu arrive en magasin et on te dit que tu es arrivé trop tard et il y en as plus pour toi, c’est clairement cette impression que j’ai avec les projets de Blockbuster de Del Toro. Et pareil, on repousse Shape in the water pour profiter de la période des Oscars et ces trous du cul de la Fox le sorte..1 semaine avant Star Wars!

      Moi je dis une chose: que Disney et Lucasfilm le laisse faire son Godfather Jabba et qu’Universal pour faire amande honorable lui confie au mieux Frankenstein ou la créature du lac noir au pire les clés de l’Universal Monster Universe. Il faut un seul projet qui cartonne en plus d’un succès critique et je prie les Anciens que le doublé Shape in the Water/pacific Rim Uprising lui apporte les deux facettes nécessaires pour qu’il soit « bankable »: reconnaissance critique et sans doute quelques nominations pour Shape in the Water et la reconnaissance public avec PR: Uprising et…Qu’il produit un film DC Vertigo qui est prévu aussi pour 2018 en plus d’être courtisé par Lucasfilm…

  8. Je suis mitigé
    C’est dommage pour Ron Pearlman ke rôle lui allait bien ,
    mais les Hellboys de Del Toro bien q’ayant leur charme il etaient pas top

      • Les personnalités des persos qui sont completement changées par rapport à la BD comme Hellboy trop gamin dans, Kroenen qui devient un putain de ninja, Mannings j’arrive meme pas à mettre des mots dessus .
        Un quelque chose indéfinissable que Del Toro n’a pas reussi à me faire retrouver alors qu’il a reussi d’autres comme l’envie que Hellboy se sente humain que Abe ne soit pas un simple faire valoir .
        J’en viens à me demander si ce n’est pas pour cette derniere raison que Hellboy II etait une oeuvre original ou la patte de Guillermo del Toro etait bien plus presente . Malheureusement dès qu’il a du budget il met tous dans les SFX et props eg en oublie un scenario un peu travaillé .
        Encore une fois les deux films avaient leur charme et j’aime bien les revoir, mais ils ne sont clairement pas des reussites

  9. Je m’en doutais un tout petit peu quand Del Toro a annoncé que le 3, c’était définitivement cramé.
    C’est vrai que c’est bien dégueulasse, même si du point de vue du studio Del Toro a eu deux chances pour faire un carton, en vain; de fait, ils reprennent les choses en main (avec un autre réal ça aurait été au bout du premier).

    Mais alors qu’on annonce d’emblée un « titre » sans acteur et le fameux « classé R » , il ne manque que la déclaration « on va retrouver le Hellboy des origines avec la violence parce que la violence est très importante dans le comics c’est pas du flan le R »

  10. Dégoûté sérieux!

    Les 2 premiers sont très bons et on ne le laisse pas finir sa trilogie. Et c’est même pas dit que leur reboot va fonctionner en plus. Les gars avait une formule magique et ils la change pour une histoire de thunes, alors qu’un reboot c’est beaucoup plus risqué à tout niveau (n’est pas marvel qui veut)

  11. Je suis estomaqué, moi qui priait régulièrement pour ne pas voir un titre du genre « c’est officiel, il n’y aura pas de Hellboy 3 ». Là on passe direct au reboot annoncé, ascenseur émotionnel ahah. Putain je suis dégouté, franchement ils avaient leurs défaut mais je trouvais que la patte de del torro collais vraiment super bien à l’univers de Mignola. Étant un univers que j’apprécie beaucoup, j’attend de voir aussi avant de vomir dessus. Le seul truc qui m’ennuie c’est que j’ai l’impression que le ciné basé sur les comics n’est fait que de reboot ces dernières années..

  12. Une très bonne nouvelle !
    J’adore ce personnage et les films étaient super je ne comprends pas qu’ils n’aient pas marché.

    Un reboot c’est une bonne chose pour relancer une licence géniale 🙂

  13. Surprenant, mais fallait s’y attendre. Je n’aurais pas dit non à une conclusion avec Pearlman, m’enfin si ce reboot peut relancer de belle manière la franchise, et de surcroît en R-Rated, b’en ça pourrait être intéressant.

  14. Il n’y a qu’à voir le nombre de commentaires, pour comprendre l incompréhension de ce choix. Pourquoi un reboot ? les deux premiers sont très bien. Leurs succès c fait autrement que part la voie classique du cinéma. Un personnage méconnu de beaucoup à leurs sorties. Mais, qui aujourd’hui, est apprécié lors de son passage télévisuel. Ce ne sont pas les films à remettre en cause, encore moins la réa, plus réussit que d autres films de même type. Non c le manque de curiosité de l époque, uniquement. Une erreur ce reboot.

  15. Même en aimant beaucoup l’univers de del toro , j’ai jamais vraiment accroché avec ses hellboy …je sais pas trop l’expliquer …

    Donc pour moi je dirais pourquoi pas ??
    Même si je préfère les nouveaux projets aux reboot …

    • reboot, reboot, c’est surtout histoire de dire nouveau réal’, nouvelle équipe, nouveaux acteurs … les origines du personnage dans le premier film avait été traitées un un petit quart d’heure, et de toute manière, pas besoin d’axer tout un film là-dessus, et Hellboy, c’est aussi une succession de très bons arcs indépendant des uns des autres. Rasputine n’est pas l’œuvre majeure ou initiale, et il y a une bonne trentaine de pistes pour raconter autre chose (Hilter ? ou tout du moins sa tête dans une carcasse robotique ?)
      C’est vrai que ce serait plus malin de faire un film BRPD, avec un nouvel Hellboy, et en profiter pour introduire un Lobster Johnson, mais en termes de marketing, après deux petits films appréciés, un logo BRPD serait en quelque sort anti-vendeur.

  16. Est-ce que del Toro l’avait vraiment envisagé comme une trilo ? Ce sont les cinéphiles qui pensent que la trilo est un format presqu’obligatoire.
    Si c’est le cas, il semblait de toute manière que del Toro avait abandonné l’idée il y a quelques temps déjà …
    Bon ensuite, Hellboy, ce n’est pas un super héros. Et à l’écran, le personnage avait été pas mal édulcoré. Donc une version plus respectueuse du comics ne serait pas un mal. Quoique relativisons, ça peut aussi se présenter comme vicieux cette affaire, à l’instar de Spawn ou même the Goon où leurs créateurs veulent conserver la main mise sur la version ciné … sans savoir vraiment faire du cinéma, puisque leur job, c’est le comics. Périlleux, comme souvent…
    Et même sans cela, il suffit de voir la dernière adaptation de Conan qui se voulait plus fidèle au personnage des bouquins, pour constater que ça n’a pas pris, mais surtout que ça a assez mal été géré.
    Tout ça aussi pour dire qu’Hellboy, c’est aussi et surtout un creator-owned. Ça n’appartient même pas à Dark Horse, donc tout ceci est surtout bien fait avec l’aval de Mike Mignola, sinon sur son impulsion, donc….

    • Entièrement d’accord avec toi, d’ailleurs puisque tu l’évoque, est on sait se qui c’est passé avec le projet de film d’animation de « The Goon » ?

  17. D’ailleurs les gens, petit sondage: vous préférez le premier ou second hellboy?

    Je kiffe les 2, mais pour moi le premier est le meilleur de mémoire.

    • Le 1er était sympa, mais le 2 visuellement c’était quand même une tuerie … Très peu de CGI (bon à part les bestioles lilipuciennes et les légions d’or) et pourtant c’est une dinguerie pas possible. Un véritable amour du maquillage et de l’animatronique !

      • Dure question….. Mais je dirais le second. Comme mes voisins du dessus, visuellement il était un cran au dessus, (même Hellboy était plus « beau », plus rouge), les scènes d’action étaient vraiment sympas (la scène finale contre les légions d’or ou le combat contre la plante géante), le personnage de Kraus juste excellent, et la musique de Danny Elfman était super cool (et la princesse Nuala était mimi….. si on aime le genre blanche avec des yeux de serpent).
        Et puis cette blague du « Hey c’est toi Hellboy ? » « Ouais » « C’est vrai que t’as une sale gueule »

        Juste le personnage de Myers absent de ce second volet qui m’as toujours un peu embêté (on s’y attache dans le premier mine de rien) ainsi que le « Oh ça me gonfle… »

    • oui, le second était assez démentiel côté univers & esthétique, mais le premier est plus dans le ton des bouquins, je trouve. Mêmé si très soft côté violence et horreur. Du coup, un R-rated pour coller au Hellboy papier plutôt que de surfer sur la tendance impulsée par Deadpool serait bienvenu !

    • Pour moi les deux sont tres différents . Deja le 2 est un épisode original sans rapport avec la BD .
      Le premier episode etait perilleux : des nazi et des demons, pour beaucoup on leur dit çà ils repondent  »nanar » . Et même si le real avait reussi à rendre cà credible à l’écran au final on ne retrouvait pas l’ambiance de la BD et les personnalités des persos ont quelque peu changé .
      Del Toro a eu droit a une seconde chance pour faire une suite et sachant ses echecs sur le premier episode il s’est laché sur le second . Problème quand il est laché il met tout dans les effets speciaux . ( Et cà en jète un max faut l’avouer ) .Le scenar est plat mais heureusement il est couvert sous l’approfondissement des personnalités des persos surtout les non humains ( Abe et et le Prince Nuada surtout ) parfois baclé ( le questionnement de Hellboy sur son humanité dure malheureusement 2 secondes)
      Un petit plus Selma Blair toujours plus sexy .

    • Je vais être assez contradictoire, ayant lu les comics, on retrouve bien plus l’esprit de la bande dessinée dans le premier, donc si on se base là dessus j’ai préféré le premier, mais si on parle de « film » en général, j’ai adoré l’aspect féerique du deuxième, l’armée d’or je l’ai trouvé superbe et très bien pensée, et le monstre légendaire de plante je l’ai trouvé superbe aussi, et la narration qui est apportée avec durant le film, ben je trouve que ça apporte beaucoup d’émotions. L’environnement, l’histoire. J’ai tout aimé même si tout n’est pas parfait. Donc oui en tant que film j’ai préféré le deuxième.

      • Ce que tu dit me rappelle beaucoup les Batman de Burton. On retrouve plus ou moins le même schéma: : un premier film réussi plutôt fidèle au comics d’origine mais qui sent peut être un peu plus les producteurs, là ou la suite est beaucoup plus à l’image de son réalisateur qui se lâche beaucoup plus, prend des parti pris vis à vis des comics et est beaucoup plus féerique et fantaisiste que son aîné.

    • Plus le temps passe, plus je deviens allergique aux CGI fluos qui rendent le cinéma épileptique à défaut de spectaculaire. Je viens de revoir le Cléopatre avec Elizabeth Taylor, et la scène où Marc Antoine sort de sa tente, abandonné des siens, seul, face à toute une armée de centaines de soldats qui monte (que des figurants évidemment, pas d’image de synthèse à l’époque) m’a fait hérisser les poils !
      De même avec la chevauchée des Rohirrims du Seigneur des Anneaux, émouvante fresque épique, presque Wagnérienne, que je n’ai pas retrouvée dans la Bataille des Cinq armées – film qui se confond avec un très mauvais jeu-vidéo. Et je préfère encore la scène du T-rex de Spielberg sous la pluie au dessin-animé Jurassic World.

      Je dirais donc Hellboy II. Parce que j’aime croire en ce cinéma fait de maquillage et de figurants. La scène du marché troll était adorable, les visuels somptueux. Un vrai pied de nez à l’industrie naissante post-prélogie Star-Wars qui a tout transformé en fond vert…

      • « Un vrai pied de nez à l’industrie naissante post-prélogie Star-Wars qui a tout transformé en fond vert… »

        Étonnant d’entendre ça quand on sait que la prelogie c’est massivement capitalisé sur les maquettes et autres « practical effects »
        Autant si ce n’est plus que dans la trilo et postlo
        Mais c’est vrai que cette partie de la saga à revolutionner le Cinéma en developpant le numérique (quand tu t’appels Georges Lucas, tu fais pas les choses à moitier)

        Et pour répondre à Fretide, je dirai le 1er, car c’est celui là qui m’a introduit à la filmo du mexicain

        • Je disais bien l’industrie « post-prélogie Star-Wars »… Je vois pas ce qu’il y a d’étonnant donc, puisqu’on ne peut pas nier – malgrès les maquettes – qu’elle lance la mode des personnages complètement 3D décomplexés. Ce qui fait qu’à la fin on se retrouva avec ces putains de gobelins en pâte à modeler dans Bilbo le Hobbit… Remplaçant ces effrayants visages de la Moria dans le film de 2001, qui paraissaient tellement plus vrais.

    • Pour del Toro je ne suis pas sûr car il a quand même fait comprendre plusieurs fois qu’il était pas vraiment emballé pour une suite

        • honnêtement ?
          del Toro pour moi, c’est avant tout El Laberinto del Fauno ou El Espinazo del Diablo. Et à l’autre bout, Pacific Rim. Les deux Hellboy du mexicain sont très bons et pourtant assez « dénaturés » du modèle de base (pour le grand public) ; mais étant fait avec l’accord de Mike Mignola, aucun souci pour ça.
          Seulement voilà, de Pan à Pacific, le réalisateur n’est jamais meilleur que lorsqu’ils crée des univers plutôt que de se les approprier. Je suis à la fois persuadé qu’il aurait pu livrer un excellent Justice league dark et content que ça ou Hellboy III ne se fassent pas, pour lui permettre de nous offrir du nouveau tellement bon, que d’autres puissent prendre sa suite … un peu comme Nolan en quelque sorte.

  18. Très content pour ma part! J’aime beaucoup l’esthétique des deux hellboy, mais franchement c’est pas le hellboy des comics! je comprend le soucis d’adaptation mais la relation avec liz,le coté ado irresponsable qui veut être vu par le grand publique ça ma sérieusement déplu! Un peu plus de fidélité au comics, d’horreur et de frisson, je signe tout de suite!

  19. Si on enlève l’histoire d’AAAmour avec Liz, et l’obsession de del Toro pour les trucs à la macho man bis, tous hors sujet… les deux films restent des tueries… Mais des « moitiés d’adaptation ».

    Inattendu, vraiment ? Alors qu’aujourd’hui les comic book movies arrivent à être bien plus fidèles à leur modèle unique, sans aller lorgner sur d’autres péripéties connues (comme les Spidey de Raimi, avec la même structure que les Superman de Reeve)..?
    Mike Mignola a dit dans une interview (reprise dans Les Comics pour les Débutants http://salon-litteraire.linternaute.com/fr/bd-manga/review/1936723-les-comics-pour-les-debutants ) que ce sont avant tout les films DE del Toro. Et qu’il n’est pas vraiment d’accord avec les choix optés. Tous allant trop vers le trip super héros… Alors que Hellboy n’en est pas un.
    Ce mec est un col bleu, une sorte de détective-plombier, un peu blasé et râleur, mais qui garde une classe folle. Un gars qui vient s’occuper de ces emmerdes démoniaques, sans que leur existence ne choque qui que ce soit plus que ça. Et qui se fiche presque de tout ces trucs de destin à accomplir « blablabla »… Ce pourquoi il est unique, et arrive à ne pas se prendre la tête avec toutes ces prophéties de Bête de l’Apocalypse qu’on lui prête trop. Lui et son univers sont intégré dans le monde depuis des années, y a pas là dedans de machin de double identité – monstre malgré lui, trop marvelien…

    OK, disons que les opus del torrien sont comme des sortes de prequels, et qu’on aurait eu alors le Hellboy bien dans sa peau, débarquant chez les gens à l’air libre, dans une suite… Mais est-ce vraiment quelque chose qui intéressait encore del Toro? Alors que pourtant, démarrer direct dans ce monde là, sans attendre trop longtemps, c’est une bizarrerie bien plus originale pour le grand écran.

    Donc si ce nouveau film se monte, on peut tabler à l’aise sur des réactions comparables à celles sur les TASM: « y a pas de grand réal, on reconnaît pas la personnalité du personnage et on s’en fiche qu’il soit plus proche des comics, c’est que des trucs de producteurs, vive del Toro et Perlman, et à bas leurs suiveurs-imposteurs-soumis bouh bouh…!!! » Débile quoi, le genre même d’intolérants qui aiment trop bien lécher les bottes des artistes qui ont « la carte », et pas n’importe laquelle. Et les autres, qui ont juste le malheur d’être encore moins connus ou talentueux: Ouste !!

    Comme si un type de film reposant SUR l’aura du personnage (et de son auteur originel), plus forte que celle de son réalisateur… ce serait forcément nul. Mentalité réductrice détestable, perte de temps, mieux vaut soutenir ce projet pour qu’il se monte sur de bons rails et basta. Seul la qualité prévaudra au final, à égalité de la fidélité. Pas les préjugés.
    Et bonne chance pour David Harbour, si ça colle: perso, j’essaierais de moins penser aux rôles de salopards qu’il a pu avoir par le passé (comme vu hier sur C8: il était horrible dans le film Ballade entre les Tombes)…

    • Mais OK pour un reboot ‘adaptation en décalquant le matériel d’origine’ (puisque c’est la mode aujourd’hui…) à défaut d’une patte d’un réalisateur de talent.
      Mais bordel… Qu’on laisse Del Toro finir sa trilogie avant quoi !
      C’est surtout l’espoir de l’épilogue tant attendu qui meurt avec cette news…

      Mais oui, bien sûr, les fans de comics seront aux anges puisque : « Oh lala ! C’est comme dans les comics, mais sur grand écran ; donc c’est forcément un bon film ! »…

      • Vous êtes en train de défendre un réalisateur qui ne souhaitait pas faire de troisième épisodes! Vous êtes très fort quand mème!!!

          • J’ai lu pas mal d’interviews notamment dans Mad movies ou l’écran fantastique où il ne voyait pas l’intérêt d’un troisième opus,s’il change d’avis via Twitter je peux pas te le dire!mais à l’époque de ces articles il en était tout à fait sur! J’ai vu tout ces films au cinoche est ce depuis mimic je suis un bon fan mais j’imagine bien un autre réal pour hellboy,le troisième avec le fiston trop peu pour moi! je comprend pas la levée de bouclier voilà tout.hellboy peut tout à fait vivre d’autres aventures sans lui à la réalisation,et on jugera sur pièce.

          • « hellboy peut tout à fait vivre d’autres aventures sans lui »
            Hey mais j’ai jamais dit le contraire si tu relis ma réponse à Flo.
            Je faisais juste part de ma frustration légitime vis à vis d’une trilogie qui ne connaîtra jamais sa conclusion (alors que le second opus annonçait clairement une suite).
            Je n’ai pas lu les interviews dont tu fais référence, donc je ne pouvais pas savoir.

            Hellboy est ce qui a offert à Del Toro une visibilité populaire dans le monde du cinéma. C’est un projet fort dans sa carrière. Et même si les résultats en terme de tickets-ciné vendus n’étaient pas au top à l’époque, la base de fan est solide et s’est étendu depuis lors (avec la renommé grandissante, au fur et à mesure, du réalisateur, évidemment). Du coup, un opus de conclusion aurait pu s’avérer, au final, fructueux.
            Avec le tweet de Janvier, j’avais espoir.
            Maintenant, c’est officiellement mort et enterré…
            Dommage…

          • Mais il A sa conclusion, le Hellboy de del Toro. Dès que Liz est enceinte, qu’on finit sur son visage heureux et béat… finie l’Apocalypse qu’on essaie de lui mettre sur le dos, bye bye. D’une manière nunuche, mais crédible.

          • Je ne parle pas de la dernière scène du film.
            L’annonce d’une suite se fait lors de la scène de l’Ange de la Mort. Il annonce lui même qu’Hellboy amènerait l’apocalypse s’il survivait à sa plaie :
            https://www.youtube.com/watch?v=s-rl8q9jezU

            Dans la suite prévue, un de ses deux jumeaux devait se retourner contre lui et empêcher, justement, la fin du monde.
            Mais ça, c’était avant ! ^^
            Du coup, le diptyque Hellboy a bien une conclusion sans le dernier épisode.
            Il reste sur cette prophétie qui ne va pas s’annuler pour cause unique d’un visage heureux et béat.
            Liz a bien décidé de laisser vivre Hellboy, quitte à tuer tous les autres.
            En bref, le film nous laisse sur la fin du monde à retardement. Et il n’y a plus aucun espoir.
            Bye bye… Mais pas d’une manière nunuche pour le coup.
            « The time will come, and you, my dear, will suffer more than anyone ».

  20. Perso! J’ai adoré les 2 premiers volets. Ça me fait surtout mal pour Ron P. Il faut dire qu’il y a certains rôles qui sont faites pour une personne, comme : Le Mask ~ Jim carey; Terminator, Conan ~ Arnold Schwarzenegger; Hellboy~Ron P.; Riddick ~ Vin Diesel; Ironman ~ Robert D. Jr; Jack sparrow ~ Johnny Depp et j’en passe
    Mais, je dois quand même avouer également que j’ai ressenti une sorte de paresse chez Guillermo, de là à prendre son temps en se consacrant à des petits projets comme crimson peak ou strain. .. Moi, je dis bien fait pour lui!

    • Ron Perlman a aussi d’autres rôle cultes à son actif:
      Amoukar, Salvatore, Vincent « la Bête », One, Johner, Clay Morrow… Je trouve ceux-là encore plus irremplaçable que pour son Hellboy… C’est dire que ça fait presque 10 ans depuis le 2ème film…

  21. Je suis tout simplement dégoûté.
    j’avais adoré le deuxième volet qui m’avait mis une petite claque visuel à l’époque. Le premier je l’avais trouvé bon mais je trouvais qu’il manquait d’un petit quelque chose pour m’investir vraiment dans l’histoire. Mais ça restait un très bon film de SH surtout dans le contexte de l’époque où on enchaînait merde sur merde en film de SH (SM 2 exclu)…

  22. Bonne nouvelle!! De toute façon il n’y aurait jamais eu de suite aux deux premiers aussi bien soit il donc autant voir de nouvelles histoires sur le personnage plutôt que rien n’en faire 😀
    J’aime bien guillermo del toro mais ce type a 150 projets en cours tout le temps et ça fait de lui quelqu’un de pas très fiable… j’espère qu’avec un nouveau réalisateur il n’y aura pas ce problème et qu’une vraie franchise pourra se mettre en place

    • « quelqu’un de pas très fiable… j’espère qu’avec un nouveau réalisateur il n’y aura pas ce problème et qu’une vraie franchise pourra se mettre en place »

      Del Toro n’est pas trop responsable de ce coté la…

  23. Concernant les projets inachevés de Del toro est ce que de images de travail du Hobbit ou des montagnes hallucinés trainent quelque part ?
    Je crois que le roi des gobelins a du Del Toro en lui .

  24. La seule crainte qu’on pourrait avoir, ce serait qu’ils soient encore plus fidèles à l’esprit de cet univers… mais qu’en parallèle, ils lorgneraint trop sur le budget pour l’atmosphère (trop de photographie bleutée/sombre, récurrente chez certains films de Marshall et bien d’autre).
    Avantage: le look « Mignolesque », à base de grand aplats noirs et de choses anguleuses. Ça a l’air plus économique… Même si sa pureté, très « ligne claire », est indispensable aussi. Possible sur grand écran ?

  25. Dommage, j’aurais préféré une suite au film d’animation (le premier étant excellent) ça aurait pu être très bon sous la forme d’une série annimée…

    Mais bon dans ce malheur de manque de créativité de la part d’hollywood, faut espéré qu’on aura un bon film, plus proche de l’ambiance du comics !

  26. Il faut prendre en compte aussi une chose: si del Toro a laissé passé sa chance de faire le 3ème Hellboy… C’est simplement pour laisser son créateur, Mike Mignola, conclure en PREMIER l’histoire de son héros. Ce qu’on a eu il y a assez peu de temps
    – SPOILER
    D’abord le combat final contre la Bête, puis sa virée en Enfer et basta, finito en douceur… –

    Vrai, j’aurais moins gouté de voir la fin de HB d’abord par del Toro plutôt que par Mignola, et je ne crois pas être seul à le penser.
    Mais maintenant qu’on repart à 0… On a au moins un horizon très précis en ce qui concerne la destinée du personnage. D’un coup, ça devient assez excitant de savoir en quoi ils pourront faire différent, ou au moins proche dans le ton (et merci à Logan d’avoir ouvert la voie).

      • C’était pour l’affiche à Cannes que je mettais le lien. Le bon moyen pour forcer l’intérêt (méthode éprouvée depuis des années au festival) pour ce film sans del Toro.

LAISSER UN COMMENTAIRE