Spider-Man – Homecoming : La Critique du film + VOTRE AVIS !

306

On se motive ! C’est l’heure de découvrir le sixième film Spider-Man en quinze ans ! Sur le papier, Spider-Man : Homecoming part avec un gros handicap. L’Homme-Araignée n’a plus grand chose à raconter. On connait ce bon vieux Peter par cœur. Alors, que faire ? Eh bien… tout changer. Le blockbuster arachnéen de Jon Watts est drôle, fun, léger. C’est le film solo le mieux intégré à l’Univers Cinématographique Marvel depuis des lustres. Et l’équilibre entre Peter Parker et Spider-Man est parfait.

Avant d’aller plus loin, ‘drôle’, ‘fun’ et ‘léger’ ne sont pas des gros mots. Surtout quand on parle de Spider-Man, le sympathique super-héros que vous pouvez croiser au coin de la rue, en vous baladant dans votre quartier. Peter Parker a 15 ans. 15 ans ! Il est sans doute plus jeune que vous. Si vous cherchez un encapé sombre et torturé, avec des problèmes d’adultes, passez votre chemin. Ou revenez en 2023 pour Spider-Man 4. Mais sincèrement, ce serait vraiment dommage. #GardonsNotreÂmeDEnfant

Premier point positif de ce re-reboot… pas d’origin story ! Spider-Man : Homecoming entre directement dans le vif du sujet. A partir du moment où la caméra se fixe sur Peter Parker, les répliques fusent, avec un rire toutes les dix secondes. Le souci de se réinventer en plaçant le jeune héros dans des situations inédites est constant. Cela passe notamment par l’environnement choisi. Oubliez les voltiges au milieu des gratte-ciels. Le monte-en-l’air débutant ne vole pas haut et quitte enfin New York. Ce n’est d’ailleurs pas plus mal, tant l’animation des acrobaties aériennes est ratée (la doublure numérique n’a aucun poids lorsqu’elle se déplace).

L’équilibre entre la vie civile de Peter Parker et les activités super-héroïques de Spider-Man est la grande force de ce Spider-Man : Homecoming. Ces deux aspects sont savamment dosés et harmonieusement mêlés, au point que les scènes d’action – anecdotiques au demeurant – passent complètement au second plan. Le film fonctionne avant tout grâce à ses personnages, à ses twists et à son humour… et c’est très bien comme ça ! En première ligne, il y a donc Tom Holland. L’interprète de Peter Parker – qui a presque l’âge de son personnage, victoire – est charmant et naturel. Rien à redire. Le fait qu’il soit un véritable athlète ne fait que renforcer un peu plus sa légitimité.

Autour de lui, on retrouve plusieurs prénoms célèbres des comics. Et cela s’arrête là. Les puristes devront mettre de côté ce qu’ils savent pour apprécier pleinement Ned, Flash, Liz, Michelle et les autres. Prévenons tout de même les fans de Zendaya : elle est peu présente à l’écran… mais chacune de ses apparitions est marquante. En peu de mots, elle laisse une très bonne impression. [Jusqu’à un twist qui est vraiment inutile. Sérieusement. Pourquoi ? Autant être original jusqu’au bout !] Dans la figure du mentor, on retrouve Robert Downey Jr. en Tony Stark pour la huitième fois. Juste ce qu’il faut (R.I.P. les blagues Iron Man : Homecoming) !

Si Stark n’est pas envahissant, c’est avant tout parce que Spider-Man : Homecoming ne compte pas uniquement sur lui pour s’intégrer dans l’Univers Cinématographique Marvel. Il y a des références partout et des caméos à la pelle. Ce film est la continuation naturelle d’événements racontés dans Avengers, Iron Man 3, Captain America : Civil War… Si vous pouvez être certain d’une chose, c’est que Sony Pictures et Marvel Studios n’ont pas partagé leurs jouets à moitié !

Comme trop souvent, la réalisation de ce blockbuster Marvel Studios est impersonnelle. Difficile de laisser une empreinte forte quand on passe une bonne partie de son temps dans les couloirs d’un lycée. Jon Watts se rattrape en proposant un film rythmé, efficace, sincère. Il prend le temps de développer ses personnages, dont… Adrian Toomes, alias le Vautour ! Si Michael Keaton a accepté ce rôle, ce n’est pas pour rien. C’est un bon super-vilain. Ou plutôt, c’est un super-vilain qui entretient une relation intéressante avec son ennemi. Son origin story et la conclusion de son arc sont particulièrement satisfaisantes.

Pêle-mêle… La réorchestration du mythique thème de la série animée est un pur bonheur. C’est malheureusement la seule chose que l’on retient de la partition de Michael Giacchino. La Tante May incarnée par Marisa Tomei méritait mieux, plus. Quelques scènes coupées. Où est le spider-sens ? La fin du film est parfaite. Les scènes post-générique sont bonnes mais assez peu excitantes. Et pour les fans les plus attentifs, il y a une indication temporelle qui détruit complètement la chronologie de l’Univers Cinématographique Marvel (sous réserve d’explications ultérieures)…

Spider-Man : Homecoming n’a pas pour but de réinventer le genre super-héroïque. En toute simplicité, c’est le retour à la maison du plus populaire des super-héros. C’est un blockbuster estival à hauteur d’adolescents, doté d’une énergie incroyable. Et c’est bien évidemment le meilleur film Spider-Man depuis Spider-Man 2. La nature feuilletonnante des aventures de l’Homme-Araignée fait que Sony Pictures et Marvel Studios pourraient proposer dix épisodes comme celui-ci que ce ne serait pas un problème. Ils ont trouvé la bonne formule. Voir Spider-Man : Homecoming, c’est aussi assister au début d’une très longue aventure, celle de Tom Holland en Peter Parker. Un Spider-Man qui va apprendre, échouer et grandir au sein de l’Univers Cinématographique Marvel, pendant au moins une décennie. Soit pile ce que l’on rêvait il y a encore quelques années !

——————————————–

Spider-Man : Homecoming de Jon Watts est sorti en France le 12 juillet 2017, avec Tom Holland (Peter Parker/Spider-Man), Robert Downey Jr. (Tony Stark/Iron Man), Jon Favreau (Happy Hogan), Marisa Tomei (Tante May), Jacob Batalon (Ned), Laura Harrier (Liz), Zendaya (Michelle), Tony Revolori (Flash), Michael Keaton, (Adrian Toomes/le Vautour) et Bokeem Woodbine (Herman Schultz).

306 COMMENTAIRES

  1. Bon ba encore plus envie de le voir après avoir lu cette critique, quand je vois les retours sur Twitter, le pourcentage d’avis positif sur RT c’est de très bonne augure !

  2. Tout à fait ce que j’attendais du film !!
    J’irais le voir c’est sur !!
    J’adoré ce que Tom holland à fait du perso !!
    SPIDEY IS BACK !!

  3. « Et c’est bien évidemment le meilleur film Spider-Man depuis Spider-Man 2. »

    Mouais, j’ai quand même un gros doute quant au fait que ce soit meilleur que Spider-man 3.

      • Je suis sérieux. Spiderman 3 a des défauts, c’est le moins bon de la trilogie mais ca reste un très bon film de super-héros et enterre la plupart des films SH des ces dernières années.

    • Surtout quand on lit que « Comme trop souvent, la réalisation de ce blockbuster Marvel Studios est impersonnelle. »
      Dès lors, je vois mal comment ce film peut surpasser la mise en scène virtuose de Raimi et Spiderman 3. Enfin… il paraît que Spiderman 3 é tr0 nul parske venom é massakré lol

  4. Ce que j’ai vraiment retenu de cette critique: doublure numérique ratée lors des scènes aérienne ( pour un super-héro dont l’activité principale est de se balancer entre les immeubles ça la fout mal), scènes d’action anecdotique et réalisation impersonnel, ainsi que partition anecdotique. Meme si il y a l’air d’avoir pas mal de points positifs ce film pas pour moi avec un gros handicap : une formule tellement réinventer que l’on en oublie ce qui a fait le succès des films précédents (pour moi). Des éléments que je trouve hyper important partis à la poubelle…je pense que je vais apprécier le film mais quand même amèrement regretter les films de Marc Webb et sam Raimi..

  5. Vu que les scènes d’actions n’ont rien d’exceptionnelle, FX de Spidey raté et réalisation sans personnalité, je vois pas à quoi ça sert de le voir sur grand écran.
    Je vais donc attendre tranquillement 3, 4 mois qu’il soit dispo en sur le net (légalement bien sur 🙂 )

  6. « Pas d’origin story ? » C’est-à-dire pas du tout du tout ? Même pas une petite mention ? Une évocation passagère ? Rien ?
    Ça craindrait franchement si ce n’était au moins pas évoqué. Je suis désolé si ça saoule des gens de le revoir encore et encore mais on peut pas me dire connaître Spider-Man en passant ça à l’as.

    Je suis d’accord avec le côté humoristique de Spider-Man, ça fait partie de lui. Mais enlever toute profondeur dramatique au personnage, alors ça c’est une sacrée horreur. Surtout quand on sait que ce sont précisément ces drames qui définissent sa ligne de conduite, ses motivations et le fait qu’il décide de maintenir son humour et pas de tomber dans une spirale négative.

    • Amen
      Potentiel SPOIL il semblerait que l’oncle Ben soit mentionné mais en mode OSEF. Pas de surprises c’est vrai, ça avait été annoncé par les producteurs. Quels motivations pour être Spiderman ? Être un Avengers ? Juste ça ? Comme Storm le dit, il y a des aspects dramaturgiques indissociables de certains SH. Si ils se contrefoutent de ça… ca sera hyper décevant
      La critique annonce un bon divertissement hyper ancré MCU (Ça j’adore) mais sans plus. Bon..

        • Tout a fait, rien ne dit que ce Peter Parker-ci fera face un jour a de nouveaux drames qui finiront tout de même par forger notre héros même si ce n’est pas exactement la même histoire. Je suis pour la déconstruction de nos héros, si c’est pour renouveler et livrer quelque chose de bon finallement

    • 1- traité dans Civil War. « I’ve got powers, this is the right to do ». Ok ..
      2- des drames il lui arrivera ! on croise les doigts
      3- vous comprenez pas, pas besoin de refaire une origin story évidemment, t’as juste besoin de faire 2 scènes où tu l’évoques et tu montres à quel point il a du mal à vivre avec cette injustice.. et là il peut se dire, intégrer les Avengers peut m’aider à. . Tu gardes le fondement du SH et tu lui apportes de la nouveauté. Voilà
      Sinon on ne fait pas de Bruce un orphelin, On fait de Tony un génie sans argent, Clark un terrien aux super pouvoirs etc

  7. « Et pour les fans les plus attentifs, il y a une indication temporelle qui pose un gros problème à la chronologie interne de l’Univers Cinématographique Marvel (sous réserve d’explications ultérieures)…
    Dans la bande annonce, c’est pas l’apparition de Cap avec son costume d’Avengers 1 à la TV par hasard ?
    La doublure numérique ratée en acrobaties, je trouvais que c’était déjà le cas dans CW.

  8. Ok merci pour la réponse boss. Je me suis limité aux 2 premières B.A donc ça devrait le faire. En tout cas moi je reste super Hypé après ton excellente critique.

  9. Surement sans moi au ciné. Trop de film en juillet pour aller voir un Spidey qui ne m’attire pas tant que ça ( période ado toussa ). Malgré la critique élogieuse, je ressens pas le peps derrière. Mais tant mieux pour la collaboration Sony/disney.

  10. « Comme trop souvent, la réalisation de ce blockbuster Marvel Studios est impersonnelle. »

    C’est quand même dommage d’engager un mec issue de l’Indé, si c’est pour ne pas pouvoir profiter de ces talents…

    Mais vu qu’aparement c’est drôle/fun/léger, on peux facilement laisser passer cet aspect peu important

  11. Bon bon bon… ça m’as l’air franchement good même si j’ai comme l’impression que j’ai bien fait de revoir mes attente un peu à la baisse…

    « Ce n’est d’ailleurs pas plus mal, tant l’animation des acrobaties aériennes est ratée (la doublure numérique n’a aucun poids lorsqu’elle se déplace). »

    C’était un peu le cas chez Sam Raimi aussi…mais bon, il y a l’excuse de l’époque.. 2002, 2004 ça date^^

    J’ai aussi lu la phrase en spoil…si c’est ce que je pense, je risque de passer un mode fan pas content…

  12. La critique rassure, mais qui en doutais?
    Seul regres : avoir lu que les scenes post generiques ne sont pas folles…. dommage !
    En tout cas hate d’etre le 12 juillet !

  13. Mdr jme trimballai sur LTH et là ,bam,la critique.merci boss.les scenes post parlent des prochains films ?.en plus ce soir je regarde Spider man 3 a la tele mdr

  14. Un bon bad guy? J’attends de le voir pour le croire. En dehors de ça tout dans cette critique me laisse penser que ce film va me gaver. On va sûrement me traîner en salles pour le voir, mais franchement j’irais à reculons.

    • dommage, pourtant c est dans la lignée marvel donc moi plutôt hypé, si j avais lu cette critique sur un film DC ça m aurait surement refroidi (vu que j attend totalement autre chose de cette écurie). Mais marvel c est du bon ciné pop corn sans prise de tete avec de l humour donc pas de surprise 😉

      • Pas de surprise en effet. Mais d’après cette critique Homecoming concentre tout ce que je n’aime pas chez MS et retire en plus ce que j’aimais le plus chez le tisseur (notamment les scènes de voltiges poignantes et la force des événements dramatiques rencontrés par Peter). J’y vais à reculons, mais qui sait ce sera peut-être une bonne surprise. Wait and see.

  15. Petit question le rôle de Donald Glover a t il de l importance pour l avenir du tisseur mais surtout pour Miles ? Liz a t elle de pouvoir et donc pas de Mj?? Sinon vue la critiques plutôt indulgente j irais le voir mais bon j attend pas grand chose d un film Marvel les 2 précédent avec Andrew etais très bien..

  16. « Et c’est bien évidemment le meilleur film Spider-Man depuis Spider-Man 2 ».

    Ceci est facile à croire, le léger problème de Spider-Man 1 était que le film était une origine story, limitant donc LE film que fu le second opus, étant encore dans les mémoires de tous.
    Donc forcément si l’on supprime les origins story l’on obtient une formule ne pouvans n’être que bien ^^

    « Si vous cherchez un encapé sombre et torturé, avec des problèmes d’adultes, passez votre chemin. Ou revenez en 2023 pour Spider-Man 4. »

    Le changement, c’est maintenant ! ^^ Un Spider-Man « torturé », avec de vrai question existentiel, on a déjà eu. Et le résultat est un quasi-sans-faute ! Leurs pâles imitations n’ont pas fonctionné ; The Amazing Spider-Man ; et a mené au reboot. Bien que n’étant pas fan de Disney je pense forcément que ce film sera un bon film, mais mon enfance c’est les Spider-Man de Raimi, et je préférais à jamais la trilogie de Raimi !
    Mais ce Spider-Man a le mérite d’être une toute nouvelle version.

    Quant à Spider-Man 4… C’est une hype légendaire, mais une mauvaise idée. Spider-Man 3 conclu, maladroitement certes, mais conclue tout de même la trilogie, et quelle trilogie ! Je pense, et c’est possible, de faire une nouvelle version I.N.C.R.O.Y.A.B.L.E mais bon, ce n’est pas prêt d’arriver ^^ L’avenir de Spider-Man et dans l’humour !

    PS : James Cameron avait écrit un script de Spider-Man ! Ce qui prouve l’intérêt des grands réalisateurs sur le tisseur de toiles.

    • « Et c’est bien évidemment le meilleur film Spider-Man depuis Spider-Man 2 ».
      « Ceci est facile à croire, »

      tasm2 était un très très bon opus et présageait du très lourd pour TASM3, et SM3 plutôt bon, donc non, pas si évident de se placer en 2 eme position…
      à mon humble avis, obv

    • Oui mais Cameron, c’était aussi pour s’amuser avec la technique, en mettre plein la vue comme souvent… quitte à faire du gros hors-piste avec Peter, ou du trop classique désuet, avant même de l’avoir laissé s’installer dans son univers très spécifique. Un mal pour un bien qu’on ne l’ait pas eu à la réal, en maître tout puissant au dessus de tout le monde ?

  17. je trouve dommage que le boss doive justifier/ mettre en garde, sur le côté fun et léger du film. Spidey a connu des événements tragiques mais c’est pas batou non plus. Cet adepte du monologue est l’un des Persos les positifs des comics. D’ailleurs la version de raimi avait des moments tristes, mais aussi des scènes très très drôles ! Bref c’est bien beau de vouloir du dark, mais à un moment il faudra arrêter de croire que ce style correspond à tous les héros.

    Pour ce qui est de la critique, je trouve qu’elle confirme mes attentes. Donc j’irai le voir day one avec mon petit frère ( #grosfandutisseur 😉😄).

  18. Sympathique critique qui correspond exactement à ce que je pense et ce que j’attends de ce film.
    J’espère y passer un bon moment et ne pas avoir à hurler à la mort quand je verrai Zendaya que je ne supporte pas.

  19. J’ai du mal à croire que ce sera le meilleur film Spider-Man depuis le 2 de Raimi en voyant tous les point négatifs. J’ai l’impression d’entendre ça depuis The Amazing Spider-Man.
    Non mais sérieux, doublure numérique raté lors des acrobaties aériennes ? Pour un Spider-man c’est la honte !
    Musique bof ? On avait l’habitude avec Marvel mais c’est décevant quand même.
    Scènes d’actions anecdotiques ? SERIEUX ? Bon, pas de spider-sens ?????? BON OK.
    Film impersonnel ? Avec Marvel on a l’habitude mais je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu. Bref tout ça pour dire que je trouve très étrange le fossé qu’il y a entre le développement de la critique du Boss et sa conclusion. D’après ce que j’ai lu NON, il ne sera pas le meilleur Spider-Man depuis le 2, je suis sûre qu’il ne sera pas meilleur que le premier voire que le troisième. Mais bon, peut-être que je vais me tromper et dans ce cas, je viendrais écrire ce que j’ai pensé du film. Mais pour l’instant, en voyant toutes les bande-annonces, plus la critique du Boss et certaines critiques sur le net. Le film se situe plus dans la ligné des The Amazing Spider-Man, et il ne semble pas faire mieux que n’importe quel film de la trilogie de Raimi.

  20. Un bon teen movie sans âme, j’aurais préféré qu’ils inversent les dates de sortie avec black panther… celui-là me laisse completement de marbre, toujours rien de nouveau
    a part que Disney reussit le tour de force de transformer le cinema en feuilleton sur grand ecran en nous faisant miroiter des tas de choses pour la suite avec les scènes post-generiques…

  21. Je préfère les Spider-Man de Sam Raimi, apparemment Disney/Marvel/Sony ont trouvés et confirmé leur voies c’est de plus faire de films Super Héroiques familiales mais ciblés Teen-agers bieeennn, ça promet pour la suite, d’ailleurs quand je vois la bande annonce de Thor Ragnarok je suis mort de rire, me concernant, NON elle ne me plait, j’attends d’en voir un peu plus pour me faire une idée, j’irai comme Wonder Woman le voir par curiosité, mais sans plus, le pop corn movie de l’été qui restera pas dans les annales a part amasser des billets verts, vous vous rendez compte que l’industrie du cinéma dit américain et pas seulement nous prend pour des idiots sans cervelles, a coups de blockbusters en tout genre, et puis cette bande annonce sans saveur de La série projeté en IMAX  » les Inhumains  » vraiment faut arrêter l’overdose de bêtises, si encore les films et séries étaient de qualités, NON ce n’est pas le cas, plus il y a de productions, plus ça sent mauvais….
    Et pour terminer Justice League s’est vu refaire des re-shoots hmmmm, pas très concluants tout ça, on verra ce que apporte le film dans la prochaine bande annonce d’après certaines sources qui devrait arriver prochainement, surement pour le comic con de San Diego.
    En tout cas, je sens que le genre Super Héroique, est a son apogée et va se casser la gueule, car ( c’est mon sentiment) trop de séries dit médiocre, de films aussi qui ne sont plus à la hauteur d’un Richard Donner avec Superman qui savait raconter une histoire, aujourd’hui l’industrie est en train de détruire le mythe du Super héros avec une avalanche ( que je t’en met plein la gueule, tout dans la forme et rien dans le fond)) tout ça pour payer un ticket allant de 10 a 15 € pour voir le film au choix en 3D ou pas, c’est navrant

      • parle pour toi si visiblement cela fait part a mes impressions sur le film Spider Man Homecoming et sur l’industrie du cinéma américain

        • j’a compris merci! Mais ne t’en déplaise il y avait de bon film avant et aussi de grosse purge! On vie malgré tout ton discours extrêmement négatif et passéiste une époque assez incroyable ou les héros de notre enfance (j’ai 41ans) prennent vie sur l’écran! Pas toujours comme on le voudrait c’est sur! Et c’est pas toujours réussi nous sommes d’accord, mais de là à faire le blasé….

          • c’est toi qui le bit (blasé) pas moi, c’est bien si tu fais avec les films aujourd’hui ou les scénarios et mise en scène sont cousu de fil blanc, le but n’est pas de faire un gros feu d’artifice pour plaire au plus grand nombre mais d’être cohérent, j’ai plein de comics que ce soit DC ou Marvel, comment par exemple tu peux expliquer que dans Civil War qu’il y a beaucoup d’incohérence entre le comics et le films où Bucky interfère dans les problèmes de Cap pour justifier la scission des Avengers qui se partagent en 2 groupes, je pense que pour les réalisateurs ça a été une solution de facilité pour faire mieux passer la pilule, on sait que c’est très complexe et difficile de monter de tels projets, car les comics ont de tels liberté d’action, et beaucoup de films se sont cassé la gueule comme Spawn, Daredevil, Elektra pour ne citer qu’eux…
            Le coté extrêmement négatif, c’est très poussé, j’accorde pas de crédit a ça…. si ce n’est que je partage mon sentiment vis a vis de l’offre que fait l’industrie du cinéma et ce qui en découle c’est à dire non la qualité du produit mais de ramasser un max de billets verts, point et ça cela n’engage que moi, je respecte ta position, idem pour la mienne te concernant, et je trouve cool ce petit débat.

          • « comment par exemple tu peux expliquer que dans Civil War qu’il y a beaucoup d’incohérence entre le comics et le films où Bucky interfère dans les problèmes de Cap pour justifier la scission des Avengers »

            Des incohérences entre un comics et un film? On parle de deux univers différents…

    • Autant pour les films action et comédie, je trouve que c’était BIEN mieux il y a 15/25 ans, autant pour les films de société et super héros, nous sommes vraiment gâtés à cette époque

  22. A on quand meme une explication sur ses pouvoirs ? Je veux bien que l’origin story soit passée mais un minimum d’explication sur le pourquoi du comment serait coolos

  23. J’ai lu la critique du film sur SMALL THING! Bah apparemment, elle est à l’opposée de celle de LTH, édifiant!…ce qui ne m’empêchera pas d’aller le voir, Day One!

    • J’ai lu, c’est vrai. Mais je ne me fie pas trop à leurs avis, alors qu’ils ont plutôt aimé le dernier Transformers… qui est totalement mauvais…

  24. « ‘drôle’, ‘fun’ et ‘léger’ ne sont pas des gros mots. Surtout quand on parle de Spider-Man »… Toujours penser au contexte du personnage, ça fait plaisir à lire.
    Mais l’absence de poids pour la doublure numérique, c’est un problème peut-être lié au jeune age de ce Peter, à l’air encore « frêle »… Et de toute façon, n’ayant pas la même morphologie interne qu’un humain normal. Problème présent dès le Spidey de Raimi, qui devait préciser aux responsables des CGI que sont centre de gravité n’était plus le même, qu’il pouvait atterrir brusquement sans se casser les os…
    Bon enthousiasme de LTH, j’ai hâte de confirmer par moi-même.

      • Je les trouve encensées personnellement à côté de ce que j’ai vu à l’écran, surtout pour les gardiens 2 qui est d’une nullité incroyable à côté du premier.

      • Les gars, il fait ce qu’il veut. Un film c’est un ressenti. Ça reste un art (le 7e art!) bien qu’on puisse en débattre longuement sur l’aspect d’Art des films actuels, mais qu’importe, sur le papier, c’est un art.

        Or l’art suscite une émotion et un ressenti différent chez chacun. On peut en débattre, mais au fond, l’avis sur l’Art est propre à la personne.
        Tu vas pas venir me gueuler dessus parce que j’aime Guernica de Picasso ?

  25. « Et c’est bien évidemment le meilleur film Spider-Man depuis Spider-Man 2. »… Il serait bon de nuancer quand même, c’est vachement subjectif et du coup ça tranche un peu avec le reste de la critique qui essaie de rester objectif (même si on sait qu’une critique ne peux être totalement objective dès lors qu’elle juge autre chose que des données quantifiables, et encore). « Meilleur » c’est vague, meilleur techniquement ? Meilleur scénario ? etc… pas sûr que cette phrase soit très utile dans la critique. M’enfin faut bien créer des réactions. :p

    • Ah la la, la fameuse illusion de la « critique objective »…

      CELA N’EXISTE PAS, et c’est pas « ne peut pas être totalement blablabla… » Non, ça ne l’est pas…

      Ce sont des œuvres, pas des machines a laver…

      • Donc rien ne serait objectif dans le cinéma et tout serait subjectif? Bordel, j’aurais jamais cru pouvoir trouver pire que moi! ^^

        Plus sérieusement, pas mal de choses dans le cinéma relèvent du domaine objectif (même si ce n’est généralement pas ce dont on parle ici ^^). Si je dis que le film Spiderman Homecoming s’inscrit dans le genre super-héroïque, c’est objectif. Il y a des éléments concrets, de définition, qui appuient mon propos. Si je dis qu’il y a moins d’humour dans BvS que dans Doctor Strange, même chose. C’est quantifiable, mesurable. Tout ça ne relève pas de ma propre conception des choses. C’est concret, vérifiable. Et pour en revenir à ce que disait Watcher: dire que Homecoming est le meilleur Spiderman depuis Spiderman 2, c’est purement subjectif. S’appuyer sur des ratings pour indiquer que Homecoming est le Spiderman le plus apprécié depuis Spiderman 2 (bon il est trop tôt pour le dire, mais tu vois l’idée), là on est dans l’objectif.

        Donc oui, on peut critiquer une oeuvre avec objectivité.

        • En fait maintenant on dit lave-linge.
          Sinon je suis entièrement d’accord avec Watcher, dire que ce Spider-man est le meilleur depuis Spider-Man 2 ça vaut l’autre Kevin qui dit que Wonder Woman est le pire film du DCEU. LTH nous a habitué à un autre niveau.

          Et puis perso, à part TASM qui pour moi n’existe pas, Spider-Man 2 est celui que j’ai le moins aimé de tous.

  26. Bon bah de toute façon j’étais déja hypé et conquis je vais du coup aller le voir sans crainte !! Spidey is back !! Marvel « récupère » son bébé et le retranscrit parfaitement c’est parfait trop hâte d’être le 12 juillet ! j’ai hâte de voir grandir Peter dans le MCU !

      • oui mais en soit c’est Marvel Studio qui s’occupe de son bébé. Sans la garde partagé il n’aurait rien; en quelque sorte si ils ont récupéré leur bébé d’ou le entre guillemet d’ailleurs puisque Spidey sera la nouvelle star de la phase 4 . Il (est) sera mis en avant durant cette phase. Je ne sais pas si on voit ce que je veux dire ou si je m’exprime mal.

  27. Une question, au niveau du montage, a-t-on à faire à un film bourré de cut sans plan long, ou est ce qu’on y trouve quelques plans techniquement bien réalisés ?.. Parce que les blockbuster sans aucun plan qui dure plus de 8 secondes ça commence à être relou..

  28. La chronologie MCU et le costume de Captain America sont expliqués dans une interview de Jon Watts dans les Années Laser de ce mois de Juillet pour ceux qui se demande 😉

      • Non je l’ai lu ce matin mais en substance ça donne ça: (attention potentiel SPOIL?)

        LAL: Avez vous selectioné les scènes coupées et les autres bonus que nous découvrirons sur les éditions DVD et Blu-ray du film?

        JW: le choix n’est pas finalisé(…)mais je peux vous révéler par exemple que nous avons écrit et tourné plus d’un de ces faux films éducatifs présentés par Captain America!

        LAL: Vous utilisez le « vieux » costume de Captain America dans ces vidéos…

        JW: Oui, car ces films sont censés dater de l’époque à laquelle correspond ce costume. Nous nous sommes creusés la tête pour imaginer les thèmes de ces courts métrages pédagogiques, et nous avons beaucoup ri avec Chris Evans en les tournant…

        Voilà 😉

  29. je suis hypé par le film mais j’ai vraiment l’impression que les scènes de spidey en cgi vont un peu me gâché le film j’espère que le rendu sera meilleur dans le film que dans les trailers

  30. Une question pour Mr LTH !

    Ma gamine passe devant l’affiche du film tous les matins en allant à l’école, et elle me supplie d’aller voir le film au cinéma avec moi (elle est complétement fan de Spectacular Spider-man)… Je voudrais savoir si il y a des scènes difficiles/effrayantes, ou si ça reste regardable pour un enfant… Sachant bien que si c’est sujet à débat, j’irai voir le film une première fois pour me faire mon propre avis.

    Merci pour la réponse !

    • Je pense que tu peux y aller avec ta fille (ça dépend aussi de son âge, si elle est trop jeune elle risque de ne rien comprendre). Les films du MCU n’ont (pour l’instant) eu aucune scène vraiment effrayante (surtout que là on parle de Spider-Man).

  31. Franchement des animations en CGI on s’en fout qu’elles soient ratées ou non. L’important reste le film… La preuve pour les films de raimi dont le CGI est catastrophiques, les films restent sympas.

    • Raimi ça date d’y a 15 ans

      Là quand je vois certains extraits du film, je me dis que Webb faisait mieux en 2012…

      En 2017 sur un très gros blockbuster faut s’attendre à minimum sur la qualité des FX, faut pas deconner
      Ça c’est c’est pas possible https://www.comicbookmovie.com/spider-man/homecoming/new-spider-man-homecoming-photos-tease-spideys-first-showdown-with-the-shocker-a152140

      En plus le contraste mauvaise CGI et décor ou acteur/costume réel peux facilement faire sortir du film

      J’attend quand même de voir le film pour avoir un avis définitif, mais j’ai peur

      • D’après les bandes annonces et autres extrait, le rendu CGI sur Spider-Man était meilleur en tous points chez le deuxième film de Webb ! Là c’est très limite je trouve dans Spider-Man : Homecoming et j’ai l’impression que c’est à cause du fait qu’il a fallu faire un rendu adapté à l’atmosphère terne des films du MCU se déroulant sur terre, mais quand même, c’est dommage. En plus le Boss dans sa critique a soulevé le fait qu’on a l’impression qu’il a zéro poids et je l’avais remarqué, et je crois que c’est le pire.

        Edit : Je pense que les matériaux + l’aspect lisse du costume (les mailles sont très serrées) n’arrange rien, car on dirait limite un cosplay, là où le costume du TAS 1 était au top niveau textures (sans parler design). Ça se voit ici [https://i.imgbox.com/h89aziCz.jpg] sur un shot sans CGI, texture assez compliquée je pense à reproduire en numérique. Mais ça n’excuse rien.

    • Sérieux ? On a pas dû voir les mêmes films. Effectivement, certains cgi étaient moyens chez raimi en terme de rendu mais les plans étaient bien choregraohiés et animés. De plus, la plupart des plans étaient très propres pour l’époque et visuellement inspirés. Par ailleurs, comme mentionné par d’autres, les films de raimi datent du début des années 2000. Homecoming n’a pas d’excuses pour la qualité moyenne de ses cgi.

    • Merde mais j’étais pas au courant de ça! J’admets que c’est limite absurde et l’explication donnée par le réal, l’est tout autant! Franchement faire l’impasse sur l’un des pouvoirs les plus importants chez Spidey est, enfin bref….et surtout pour envisager de lui « remettre »!! Curieux de voir ça qd mm!

      • Il dit que LUI ne l’a pas utilisé mais rien ne dit que ce n’est pas le spider-sense qu’on voit dans Captain America : Civil War. ^^ Ils faudrait que les Russo s’expriment sur le sujet !

        • Tu trouves pas un peu étrange que dans un univers comme le MCU où tout est parfaitement huilé le spidersense disparaisse d’un coup sans prévenir dans Homecoming s’il était vraiment présent dans Civil War? Sachant qu’il s’agit d’un pouvoir automatique, on ne peut même pas utiliser l’excuse du « non mais c’était pas un pouvoir intéressant a utilisé dans le cadre de notre histoire ». Je vois deux options:

          1. Il n’y a pas de spidersense dans le MCU (donc pas de problème, normal qu’il n’y soit pas dans Homecoming)

          2. Il y avait bien un spidersense dans Civil War, et alors là je trouve ces déclarations étranges. Ça laisse une impression de « ah merde, on a complètement zappé ça… Bon allez on va faire une déclaration bateau un peu évasive en expliquant qu’on a laissé ça de côté pour pas traiter un sujet débattu en long en large et en travers dans les précédents films, ça passera crème! ». Comique finalement, sachant que le spidersense n’a jamais vraiment été un truc sur lequel on s’attarde, ni chez Raimi, ni chez Webb. ^^

          EDIT: Concernant le spider sense et Civil War, dans l’article que j’ai lu à propos du spidersense dans Homecoming le journaliste écrivait ça:

          « This has bugged me (no pun intended) ever since Ant-Man (Paul Rudd) was able to get the drop on Spider-Man (Tom Holland) in Civil War. He sneaks along Captain America’s stolen shield, and surprises Spidey by growing large and punching him. If Tom Holland’s Peter Parker had a traditional Spider Sense, that would have warned him of Scott’s impending attack. »

          Tu en penses quoi?

          • Marvel à pas voulu s’encombrer du spider sense, je pense qu’il ne faut pas chercher plus loin. Si ils avaient vraiment voulu l’incorporer dans CW je pense que cela aurait été dit frontalement par Peter et même ils auraient pu ajouter un effet le signalant.

          • Chez Raimi le spider-sens était assez important tout de même (rien que la bagarre au lycée dans la cantine). Il intervenait de manière générale énormément dans les scènes d’action, et notamment pour les déclencher.

          • Ah non mais le coup d’Ant-Man il est clair que Spidey aurait du sentir quelque chose, on en avait déjà parlé. ^^

            @Neimad – Justement Peter parle de ses sens qui sont surdéveloppés à un moment. 😉 Et faire un effet visuel pour le spider-sense… mouais. ^^

          • Mouais il dit vite fait qu’il n’arrive pas à se concentrer, mais c’est pas développé plus que ça et justement il y a tellement de moment où il aurait dut être présent sans que ce soit le cas.
            Mais même pas un effet visuel, bien qu’un genre d’effet de flou ne m’aurait pas dérangé, mais juste un sifflement ou un son signalant qu’il allait se passer quelque chose.

          • Marvel Studio a surement voulu éviter une redite des scènes en slow motion déjà vu chez Raimi et Webb, du coup pas d’ effet Spider-Sens .

          • D’accord avec Neimad, ça me parait pas dingue « à placer » dans ses capacités. Le truc c’est que si « ils » décident de le faire un jour, faudra justifier le « pourquoi du comment »!!! Dans l’état actuel et selon moi, mieux vaut en rester là ou le développer de manière « scientifique »: Allo Mr Stark?(ptite préférence pour le coté scientifique)

          • Enfin si on voit les choses comme ça Monitor, on peut aussi se dire que ce n’était pas la peine de lui donner la capacité de grimper au mur, pour éviter la redite avec les précédents films.
            Je sais pas je trouve que c’est quand même une des capacités vraiment importantes chez Spidey.

          • Je pense que Monitor fait simplement allusion au style de scènes slomow des deux derniers films que la prod n’aurait pas voulu copier (normal) mais je trouve que ça n’a pas vraiment de rapport avec le spidersense ça.

            Peut-être qu’ils gardent ça pour Miles qui lui a de vrais pouvoirs comme le camouflage ?

          •  » Je sais pas je trouve que c’est quand même une des capacités vraiment importantes chez Spidey.  »

            On est d’ accord là dessus, mais si le but de Marvel Studio est de rendre Peter Parker vulnérable au attaques surprises on peut comprendre l’ absence du Spider-Sens. Mais comme je le suppose plus haut le costume 2.0 sera peut-être l’ équivalent technologique du Spider Sens .

            @Roy : Je parle surtout de la trilogie de Raimi pour les scènes mettant en scène le Spider-Sens,

          • @ROY: « I think… I think… I think… » Ouais il en sait rien en fait! ^^

            En gros je pense que c’est un truc qui va se développer petit à petit. Genre il a bien ce pouvoir, mais il n’est pas développé pour l’instant. C’est pour ça qu’il se fait parfois surprendre et d’autre fois non.

            Je ne sais plus qui (c’était la productrice de Homecoming?) avait dit qu’ils avaient laissé le spidersense de côté pour ne pas faire redite avec les anciens films. Franchement, je trouve ça débile. Comme l’a dit Neimad (il avait mal lu la conversation mais je trouve que sa phrase colle bien au contexte ^^), en partant de ce principe « on peut aussi se dire que ce n’était pas la peine de lui donner la capacité de grimper au mur, pour éviter la redite avec les précédents films ». Ne pas refaire la scène de la mort de l’oncle Ben: oui. Mettre ce pouvoir important de côté, franchement je trouve ça bête.

          • Oui mais pour moi ça veut dire que c’était le spider-sense avec le coup du panneau mais qu’il ne sait peut-être pas encore qu’il a ça, et donc ne sait pas vraiment l’activer. 😉

          • Bon j’ ai vu le film et beaucoup de bruit pour rien finalement, puisque son Spider-Sens il l’ a bel et bien ( sinon il ne pourrait pas faire ce qu’ il fait de toute façon ^^ ), mais il n’ est pas encore infaillible on va dire .

          • @Monitor: Je viens de voir le film. J’aurais tendance à te répondre que c’est impensable qu’il l’ait vu le nombre de fois hallucinant où il se fait surprendre dans ce film

            @ROY: XD ça vient d’où? ^^

          • [EDIT (désolé pour le couble post)]
            Je viens de voir que tu précisais que c’était dans le comics prologue. Ok, je m’incline du coup. Par contre il faudra m’expliquer pourquoi son spidersense est complètement bugué.

          • J’aurais tendance à te répondre que c’est impensable qu’il l’ait vu le nombre de fois hallucinant où il se fait surprendre dans ce film.

            Je préfère voir le verre à moitié plein, du coup j’ ai surtout remarqué les rares moments où il ne se fait pas surprendre justement,

          • Du coup, en suivant ton raisonnement, Black Widow et Hawkeye doivent avoir un genre de spidersense eux aussi. Puisque parfois ils ne se font pas surprendre. 😉

          • Demande justement à Hawkeye ou à Black Widow d’ enfiler les lances toiles et de traverser NY à la manière de Spider-Man, on verra si leurs réflexes et leurs intuitions suffiront à ce qu’ ils ne finissent pas écrasé sur un trottoir ou contre une façade de building ^^.

          • Ouais… Considérant sa force, sa résistance et son agilité (que Black Widow et Hawkeye n’ont pas), pour faire ce que tu décris il a juste besoin d’excellents réflexes. Jusqu’à preuve du contraire, j’ai encore jamais vu le spidersense s’activer pour prévenir Spidey qu’il allait rater un virage (d’ailleurs, ça s’est bien vu dans Homecoming).

          • Ouais… Considérant sa force, sa résistance et son agilité (que Black Widow et Hawkeye n’ont pas), pour faire ce que tu décris il a juste besoin d’excellents réflexes.

            Et ces excellent réflexes ne sont pas imputable au Spider-Sens selon toi ?

          • Bah… Non je crois pas. ^^ Corrige-moi si je me trompe mais il me semble que le spidersense est plutôt une sorte de sixième sens qui s’approche de la précognition. Une sensation étrange qui lui indique qu’un danger arrive. A côté de ça Spidey a d’excellents réflexes qui lui permettent de réagir rapidement et avec précision (et aussi de se balancer comme il le fait entre les buildings ^^). Mais ça, c’est le cas de pas mal de héros comme Cap’ par exemple.

          • Tu donnes une définition incomplète du Spider-Sens, mais dans les faits oui c’ est ça .
            Je repose donc ma question ( les autres peuvent bien sur participer ), d’ où viennent  » ses excellents réflexes qui lui permettent de réagir rapidement et avec précision « , si ce n’ est pas de son sens d’ araignée ?

          • Toujours pas de réponse à ma question donc, du coup si vous ne savez pas d’ où lui viennent ses réflexes dites le tout de suite ^^.
            En attendant j’ ai peut-être une réponse et ça même si ça concerne la série animé.
            http://marvelanimated.wikia.com/wiki/Spider-Sense

            Chacun jugera donc de la pertinence ou non d’ imputer la plupart des capacités de Spider-Man à son sens d’ araignée et ça même si l’ effet Spider-Sens n’ est pas matérialisé à l’ écran.

          • @Monitor: « Tu donnes une définition incomplète du Spider-Sens, mais dans les faits oui c’ est ça . »

            Regarde ce qu’en dit la page dont tu nous as donné le lien:

            « Real Name: Spider-Sense
            Powers and Abilities: Allows near precognitive ability to sense danger »

            C’est exactement ce que j’ai décrit. ^^ Donc en fait c’est l’inverse de ce que tu dis: ma définition est complète, et alors après dans les faits, effectivement, voir venir un danger à l’avance permet de réagir plus tôt que si tu ne l’avais pas vu venir avant (logique!). MAIS ce que je dis depuis le début c’est que Spidey n’a pas BESOIN de ça pour se balancer avec sa toile tel qu’il le fait.

            D’où tient-il ses réflexes si développés? Et bien je dirais de la même source que sa force surhumaine, que ses sens sur-développés et que son agilité supérieure, tout simplement. Après si tu as connaissance d’une case de comics montrant que Spidey a besoin de son Spider-sense pour se balancer entre les gratte-ciels, je suis preneur. Dans le cas contraire, je vois pas trop pourquoi il aurait besoin de ça vu les autres capacités octroyées par son physique surhumain. D’ailleurs je vois pas non plus pourquoi ces autres capacités devraient être imputées au Spider-sense qui n’est qu’une capacité de précognition, et n’a donc aucun rapport avec sa force, son agilité, ses sens développés, etc.

          • Regarde ce qu’en dit la page dont tu nous as donné le lien:

            « Real Name: Spider-Sense
            Powers and Abilities: Allows near precognitive ability to sense danger »

            Tu peux lire autre chose que l’ encadré de droite s’ il te plait .

          • C’est fait figure-toi. Le reste décrit comment grâce au Spidersense il peut utiliser ses autres capacités plus efficacement, avec un temps d’avance notamment, ou sans avoir à se concentrer. C’est ce que je décris dans la suite de mon message. Mais bon, quand je vois comme je me suis fait chier à te pondre un texte argumenté et que tout ce que tu daignes répondre c’est ça, sans rebondir sur mes arguments, je vais partir du principe que tu n’es pas là pour débattre. Ciao.

    • Je crois que depuis le début, ils n’ont jamais su quoi faire du Spider-Sense. Parce qu’au cinéma, ça peut priver de jump scare ou d’autre moments surprenants.
      Alors ils l’ont utilisé un peu n’importe comment, au détriment de la cohérence. Comme dans le 1 de Raimi, quand Peter ne détecte pas le Bouffon dans l’immeuble en feu avant que celui-ci ne se découvre. Où quand il l’enlève en le gazant, sachant qu’il aurait pu le démasquer ensuite.
      Et dans les TASM, on s’en rappelle à peine.
      Constat: peut-être que c’est lié à la nature de la bd par rapport à celle d’un cinéma en mouvement. Avec plus de temps pour l’un et pas assez pour l’autre ? Pourtant, le Sens marche aussi pour les menaces indirectes, sur une personne ou un objet à l’air banal.
      Néanmoins je pense que c’est possible à bien mettre en scène, en montrant la tête qui carillonne, quitte à mettre plus d’effets implicites dans la mise en scène. Et à être peu crédible envers les vraies capacités d’une araignée (et l’expliquer par son versant mystique, la Toile de la Vie, tout ça).
      Et peut-être que dans SMH, il n’y avait tout simplement pas de scène où utiliser pertinemment le Sens ?

      • Et ce qui manque aussi, c’est plus de scènes subjectives de la part de Peter: il y avait bien de la voix off chez Raimi, et du POV chez Webb, mais c’était très bref. Hors ça, ce n’est pas très « dans le ton » du style cinématographique classique qu’utilise le MCU comme pour plein d’autres films avec de l’action et des CGI.
        Faut dire que même encore maintenant dans les comics, on a Peter qui se dit intérieurement « Tiens, mon Sens d’Araignée s’active, il y a quelque chose qui cloche ». Trop désuet pour le mettre en scène à l’écran ?

        • Concernant le Spider Sense, ma théorie serais qu’il à bien ce pouvoir, qui se situe au niveau des yeux, a chaque fois qu’un danger est à la proche, ses yeux se rétracte.
          Exemple: Le vol du bouclier, ces yeux réduit de taille et Ant Man apparaît 1 minute plus tard
          Exemple 2: Quand Winter Solder envoie la barre en acier sur S-M, ces yeux réduit.

    • Superman a déjà trop volé dans les précédents films. Dans le prochain reboot réalisé par Marvel studios (si si en prévision de l’adaptation Spider-Man vs. Superman), il aura un jet-pack. Ça sera ultra novateur et rotten tomatoes trouvera que c’est du génie bien meilleur que les films de Donner, Singer et Snyder (je compte pas les autres réals même si c’est pas sympa). Vive le mcu qui viole ses propres licences !

  32. [SPOILERS POTENTIELS]

    Vu ce soir en Avant première (avantage de vivre outre Atlantique, d’habitude les Marvel sortent d’abord en Europe)
    Je rejoins totalement le côté « fun, léger, drôle » voir très drôle par moment.
    D’excellents twists.
    De multiples petites pistes lancées pour les suites.
    Le méchant qu’il est bon !!
    3eme acte bif bof…
    Scène d’action tristement oubliable, il a l’air moins fort que dans civil war, surtout après un wonder woman qui avait vraiment une excellente réalisation des scènes de combats.
    Ma copine qui n’est pas familière du truc a trouvé sa comparable à Deadpool avec un trop plein de tentatives de blagues. Moi perso j’aime beaucoup le côté décalé par rapport à l’action, c’est vraiment Spiderman !!
    Et alors effectivement cette erreur de chronologie !! Le MCU n’a plus aucun sens ! C’est à n’y rien comprendre… Wait&See
    J’aurais aimé qu’on explore encore plus la relation père / fils de Tony et Peter… Qui joue vraiment bien son rôle de mentor, c’est LE pilier du MCU pour moi, et sa probable mort dans Avengers 3 ou 4 va laisser un vide.
    Happy parle à un moment de prototype de bouclier pour Captain America, what ?! Ils sont pas censés plus se parler, à quel moment Tony raccompagne Peter chez lui ? En combien de temps se déroule Civil War…
    La dernière post générique vaut largement l’attente !

    • Il y a combien de scènes bonus ? Plus important : il y a quoi dans la dernière scène bonus ? Spoile-moi s’il te plaît, ça ne me pose aucun problème.

      [EDIT LTH : Sauf que ça pose un problème à ceux qui ne veulent pas lire de spoiler ici. Donc merci d’utiliser Google pour l’auto-spoilage.]

      • Pour répondre à ta question, il y a 2 scènes post générique, et si tu veux tout le film résumer en quelques lignes va sur le Wikipédia français du film.
        Merci à eux de spoiler le film. Même si je connais l’histoire, c’est pas sympa pour les autres.

  33. Film vu aujourd’hui, et je peux vous dire qu’il est très bon, avec un Peter qui apprend sur le tas, un Tony comme gardien et enseignant de Peter, Un Happy comme messager de Tony. C’est pas un Iron Man 4, c’est bien un film Spider-Man, intégrer dans l’univers de Marvel. Et je confirme ce que je disais avant, Michelle doit savoir que Peter est Spidey.
    Et surtout une fin (les dernières secondes) à ne surtout pas ratée, je veux voir les suite maintenant dommage que c’est qu’en 2019.

  34. il y aura t’il le dévoilement de peter parker devant la presse… probablement trop tot dans sa carrière de héros pour ca. Meme chose pour la scene dans les égous avec Punisher.

    J’aimerais au moins y voir la scene ou il se pogne contre Tony stark car il trouve que sont costume a été fait pour l’espionner

  35. Spoiler Spoiler.
    Le film souffre du saindrome des année 2000 il pu le multiethnique a fond et s’en est chiant. Loin d’être raciste je déteste que personnage change pour des raisons de merde. Ce film le fait tellement sur tellement de personnage que sa gache le film.
    Flash passe de Blond bâtit pro en sport à un petit arabe chétif de la classe des bolés. Probablement gai dans le 2
    Premier amour de Peter un nouveau personnage noir ok ca va mais non on arrete pas là! Mary Jane mulâtre (elle qui est une rousse peau de lait depuis seulement 60 ans)
    Ensuite il y a le groupe d’étude un de chaque sorte et les méchants et les amis les figurants trop evident s’a devient chiant.
    Dans le 2 Robbie va devenir asiatique et Jonah Jameson sera jouer par Machete. Désolé pour la monté de lait mais après le flop de fantastique four et un Johnny demi frere j’espérais qu’il avait compris.

    Sinon, film pas si pire je m’attendais a mieux mais quand meme pas si pire. Beaucoup trop de blague enfantine que ne font pas rire. Des méchants corrects Vautour cool, Shocker peu present mais vraiment une belle suprise dans ce film et scorpion qui prévoit un bon futur.

    le film comprend:
    -Plusieurs easter egg caché partout.
    -Des raccords aux avengers bien intégré.
    -Des méchants nombreux et bien jouer.
    -La conférence de presse Civil war que j’espérais avec un dénoument cool.
    le film ne comprend pas:
    -De raccord a oncle ben meme pas de photo de famille.
    -De Osborn meme pas sur le building ou accessoire dans film
    -De Gwen Stacy
    -De Daily Bungle

    Au final, chacun se fera sa propre idée moi j’ai trouvé la 1ere heure plutôt chiante le film prend vraiment son envole après la scene du bateau.

    Bravo pour la scene du golf ou Spidey doit courir au sol car il n’y a pas de building (il y a des années que j’espèrais une scene comme ca) lol lol

      • Nan justement c’est pas signé frétide, donc lui on ne va pas parler de seum, de rage, on ne va pas le traiter d’énervé ou de troll et ils vont débattre paisiblement avec lui ou faire semblant de ne pas avoir lu ce com. Avec moi, certains se mettent en mode Dalek.

        #complot, #seul contre tous#, #matrixé#loljeplésantemépatanksa
        https://m.popkey.co/828740/ZWyer.gif

        PS: sinon pour te répondre stephane landry
        le problème que tu poses concerne toutes les communautés et l’envisager que sous un angle crée un raisonnement biaisé surtout à hollywood (les acteurs blancs qui remplacent des gens de couleurs ça date de bien longtemps hein, on ne va pas refaire la story) et il faut aussi considérer une fois pour toute que les comics ont été créés par des hommes blancs et pour des hommes blancs et ça ça ne te choque surement pas (et c’est pas pour rien que des films comme ww et bientôt black panther cartonnent, car il y a un vrai souci avec la représentation de toutes les diversités).

        Bref, tu as raison sur certains points et tord sur d’autres…

    • « après le flop de fantastique four et un Johnny demi frere j’espérais qu’il avait compris. »

      Le flop des FF n’a absolument rien à voir avec le Johnny demi-frère black.

    • tu devrais lire ceci tiré de la critique http://www.comicbox.com/index.php/longform/review-spider-man-homecoming/
      « Une fois qu’on a compris que la refonte May Parker tend à continuer de la faire exister dans un monde moderne et que, sous les apparences, le moteur est toujours là, que certaines références sont préservées, on a la clé pour comprendre ce qui arrive au reste du jeune casting du film. Autrement dit, Betty, Liz, Ned, Flash Thompson et les autres n’ont certainement pas l’apparence qu’ils avaient en 1962. Comprenez : les profils ethniques de la bande sont autrement plus variés. Normal, créé en 1962, avant l’abolition de la Ségrégation aux USA, Peter Parker ne risquait pas de croiser beaucoup de camarades de classe noirs. On a vu avec le temps que la chose a été revue et corrigée au fil du temps, en particulier dans les Ultimate Spider-Man. Et finalement, toujours en raisonnant selon des fonctions, on comprend assez facilement que cela n’a guère d’importance. Il y a peut-être un choix, mentionné vers la fin (et encore les scénaristes ont assez de marge pour ne pas forcément y faire référence à l’avenir) qui est de nature à faire hurler les puristes. Pour le reste, peu importe que Flash soit plus brun que blond, tant qu’il continue d’être sa fonction essentielle, c’est à dire le tortionnaire de Peter. « 

      • j’aime ca !

        apres une nuit a penser au film j’en vient a la conclusion que tout ce que je n’avait pas aimé venait du best friend Ned. Il est joué en abrutit et s’est lui qui sort tout les répliques enfantine ridicule du film. Il prend énormément de place et de temps d’antenne dans ce film.

        pour le probleme de l’origine des personnages appart Flash et Mj le reste on s’en fou. Ce que je disais plus haut cé de ne pas touché au personnage principal. Si il est blanc qu’il reste Blanc s’il est noir qu’il reste noir. Comme a l’époque Tobey Mcguire était beaucoup trop vieux pour jouer spiderman meme combat pour moi. L’origine cé se qu’il y a de plus important dans une adaptation. Demander au vrai fan de Jack Reacher si ils étaient contents de voir Tom Cruise dans ce role…

        http://www.darkhorizons.com/feige-on-zendayas-nickname-in-spider-man/

        Kevin Feige vient d’annoncer que Michelle ne jouait pas Mary Jane Watson et que le MJ a la fin du film n’était la que pour rigoler

        • Je ne suis pas fan de Jack Reacher mais de Tom Cruise et je suis bien content de le voir dans ce rôle. Du coup, je me dis que les fans de Zendaya doivent être bien contents de la voir en MJ… misère…

  36. Pour ma part je ne suis pas contre un peu de diversité dans l’entourage de Peter Parker mais qu’ils arrêtent de faire ça au détriment des jolies rouquines !
    Pareil pour Iron Fist. Qu’il y ai un perso d’origine asiatique dans une histoire d’arts martiaux, rien de plus normal, mais pourquoi Colleen Wing ? Même Luc Besson se met à la caballe anti-rousse, en osant rendre Laureline blonde ! Et je ne parle pas de James Gunn qui recrute Karen Gillan pour lui raser la tête ! Moi je vous le dit, le problème est ailleurs, il y a un complot et un grave !

  37. Alors tous d’abord j’ai adoré se spiderman, Complètement différent des version qu’on à pu voir jusqu’à aujourd’hui est ces vraiment cool.

    En premier j’ai adoré l’interprétation de tom holland que j’avais déjà apprécier dans CW, je trouve qu’il porte très bien le rôle, Drôle, émotif, je pense que sa va devenir un grand acteurs. Les second rôles sans sorte très bien aussi. Ainsi que Michael Keaton, que j’espère revoir en vautour, j’ai vraiment apprécier ces enjeux et sa motivation. Sa change des méchant habituelle et leur envie de détruire le monde. j’espère revoir le shocker aussi, un personnage qui peut devenir intéressant, mais j’aurais préféré qu’il garde son première interprète en la personne de Logan Marshall-Green.

    Le costume, loin de se que j’ai pu lire dans les comics classique, mais pas grave il est vraiment fun, totalement réinventer. d’ailleurs son costume urbain habituelle qu’il ces crée lui même je le trouve cool aussi.

    Le film en lui même, montre vraiment la vie d’un ados qui apprend de ses pouvoir alors qu’il est encore au lycée, et pour une fois le lycée est vraiment une partie importante du film, presque les 3/4 je dirais. Il doit partager sa vie de justicier alors qu’il à des devoir 🙂 et surtout des amis, et cette partie est très bien développé. Le film n’est pas du tous un film iron man rassuré vous, Tony est vraiment la en temps que mentor et rien d’autre.

    La 3d n’est pas très utile, il y’a des fois des belle profondeurs d’image, mais comme toute les 3d il y’a des flous d’image dans les scènes plus sombre. (un problème qu’il serai temps de réglé quand même.) Les vidéos de captain américa son sympa, surement enregistré après les attaques de shitori. D’ailleurs le film repose vraiment sur les conséquence de tous se que nos amis vengeurs on pu faire.

    les bémols, pas de spider sens, se que j’ai trouvé dommage, tellement sa fait partie du personnage, le personnage de flash que j’ai pas du tous accroché, loin de la brut que je connais. Tante may mise de coté. Pas de balais aérien pour notre spidey, vraiment dommage.

    La première scènes post générique nous en apprend plus, sur un possible futur méchant, donc regarder la. Quand à la secondes après le générique de fin ne serre pas à grand chose, juste à faire sourire.

    Voila un film vraiment sympathique, fun, décomplexée, avec de vrais enjeux. pas le meilleur marvel, mais quand même, il est super cool. Et bien sure tous ceci n’engage que moi 🙂

  38. Vu, pas super emballé…
    Par contre une bonne partie de la jeunesse (des gamins et ado de 12/14 ans) de la salle semble avoir apprécié à l’écoute des coms de fin… Et oui finalement le film leur est directement adressé…
    Je reste vraiment sur ma fin / faim 🙂
    L’ensemble se tient mais loin des 2 premiers Sam Raimi…
    La grosse scène d’action finale me laisse un peu pantois, ds le noir et un peu (beaucoup) fouillis pour vraiment apprécier le combat en tant que tel…
    Bref, film divertissant, mais très loin à mes yeux d’être « la meilleure adaptation de notre tisseur ».

    SPOILER
    Faire disparaître le « spider sens » par la technologie Stark était culottée mais ça se tient bien.
    Un vilain a grande queue semble être annoncé dans l’une des 2 scènes post génériques.

  39. SPOILER

    Bon, dans l’ensemble le film est bon mais
    Les points négatifs :
    – un faux Flash Thompson
    – très peu d’éléments des comics (la blonde n’est pas Gwen Stacy et le physique du vautour n’est pas respecté…)
    – Tante May peu présente
    – Aucune référence à son oncle et j’espère qu’il s’agira de Tobey Maguire ce serait un joli clin d’oeil
    – la scène de fin trop sombre
    – les blagues vf sont de basse qualité ( le « Péter Parker » du « flash thompson »)

    Les points positifs :

    – Tres bons acteurs
    – Pour moi la meilleure scène est celle ou Spider sauve Liz
    – Twist intéressant sur le fait que le vautour soit le père de Liz
    – Beaucoup d’actions
    – le Iron Spider vraiment trop hate
    – et surpris du retour de Pepper

  40. Mon Avis sur Spider-Man: Homecoming: AVEC SPOILERS
    [[SPOIL]]
    Les +:
    -Le VRAI Spider-Man, qui aide les gens, qui fait des blagues, qui doute…
    -Un BON vilain ! à part Kaecilius, la Phase 3 a un vrai effort de vilain, le Vautour est très bon au niveau du look, du charisme (plus papa cool que menaçant je trouve), des motivations, un Vautour qui se sert des restes laissés par les Héros…
    -Iron-Man est présent comme il le faut mais il ne vole pas la vedette.
    -Une vrai mise en avant du lycée malgré les persos (et le Cast pour la plupart) choisit.
    -Une vraie connection au MCU (la tête et le bras d’Ultron, le gant de Shocker est celui de Crossbones, Cap, les Chitauris, …)
    -Pleins d’Easter Eggs (Iron Spider, la blague qu’est devenu, la scène de la conférence de Civil War, le visage mi-Peter Mi Spidey, le thème des années 60, la scène où il sort des débris).
    -Tante May fait son job et son « WHGAT THE F*** » ! Censuré bien sur dans le film.
    -Un point de vue complètement nouveau, la vie des civils devant ses événements (N’est-ce-pas Netflix ?)
    -Les Méchants en général, le Shocker N°2 (l’original dans les comics) est plutôt sympa, j’espère le voir en costume un jour, le Bricoler est pas mal aussi et toujours libre (il sera utile pour les futurs vilains), Mac Gargan/ Scorpion très inspiré de l’univers Ultimate est intimidant et tease l’arrivée des Sinister Six.
    -Une Réal, des scènes d’actions, une histoire et une BO sympa sans être extra, du Marvel habituelle Quoi!
    – Liz était sympa ( qu’elle ait une relation avec Harry comme dans le comics si il a Harry un jour) , c’est compliqué de faire pire que Kirsten Dunst aussi.
    -L’introduction du Damage Control (pas de série là-dessus SVP) avec Anne-Marie Hoag.

    Les -:
    -Le Cast du Lycée: Ned, il a juste le nom du personnage qui est un journaliste du Daily Bugle et c’est tout sinon c’est Ganke qui s’est trompé de chronologie, Miles il doit même pas avoir 10 ans mec.
    , Michelle est un perso très particulier, et le coup du MJ, ils disent que ce n’est pas MJ mais à partir du moment ou t’appelle l’un de tes perso MJ c’est que tu metteras jamais Mary-Jane dans le MCU,c’est MJ je m’en fout,
    Flash mon dieu… le perso jamais réussit au cinéma, c’est juste un provocateur, il frappe personne et il est petit, il a une tête de bébé, il est moins imposant que Tom Holland QUOI!
    Betty a la tête de Gwen, pourquoi elle est blonde, elle est censé être plus âgé que Peter et bossé au Daily Bugle mais NON, le seul truc sympa c’est qu’elle est la présentatrice TV du lycée.
    -Un gros problème d’identité secrète.
    -Je ne me suis marré que 15% des blagues, moi qui est sensible aux blagues, j’ai très très peu rit.
    -Le coup du 8 ans plus tard.
    -C’est trop à fond sur Miles Morales pour le 1er film de Peter Parker, ben Ganke, Donald Glover (qui ne sert à rien) joue Aaron Davis aka The Prowler (écrit sur le dossier que Spidey voit) qui est l’oncle de Miles, on a même une mention de Miles.
    -Ils ont gaspillé Logan Marshall-Green qui joue Jackson Brice aka Montana, le chef des Enforcers dans les comics mais là absolument rien à voir, c’est Shocker N°1, puisqu’il est le Shocker de Spectacular Spider-Man. (Seul et unique perso mort dans le film d’ailleurs).
    -Le Marketing super mal fait.
    -Le nom d’Amy Pascal au générique.
    -Happy est tellement détestable dans le film.
    -Des dialogues sérieux moins sérieux dans le film genre « Si tu n’est rien sans ce costume c’est que tu n’est rien , tiens ça me rappelle mon père » ou  » Je veux que tu comprenne et je devais prendre mon temps pour activer mes ailes (je ne me rappelle pas de la phrase exacte) ».
    -Beacoup de persos trop peu présent, c’est à fond sur Spider-Man (même problème que LOGAN).
    -La 2ème scène post-générique, après les Gardiens 2 encore un truc qui sert à rien et c’est saoulant de nous forcer à rester jusqu’à la fin.
    -Pas de Spider-Sense.

    Comme un autre commentaire que j’ai vu, j’ai peur de l’éthnie des futurs persos de l’univers Spider-Man: Norman,Harry Osborn et JJ Jameson. Sinon est-ce que Osborn possède la Tour Avengers, ce serait logique avec l’absence d’un gratte-ciel Oscorp.

    Pour Conclure Spider-Man: Homecoming est un très bon Marvel, avec ses (petites) prises de risques, un très bon perso principal, un très bon méchant, une vraie connection au MCU, un point de vue intéressant, avec une réal, des scènes d’actions, une BO et une histoire qui tiennent sans révolutionner le monde, avec une mise en avant du lycée (malgré le cast), un paquets de références, une mauvaise promo et un humour qui m’a fait rarement rire . C’est du très bon !

    Mon Top (Spider-Man):
    1-The Amazing Spider-Man 2
    2-Spider-Man: Homecoming
    3-The Amazing Spider-Man
    4-Spider-Man 3
    5-Spider-Man 2
    6-Spider-Man

    • Merci, enfin quelqu’un qui trouve que le meilleur spiderman, c’est The Amazing Spider-man 2, alors ça c’est sûr ce film je le défendrais corps et âme jusqu’au bout. Mais, t’es sûr de toi quand tu dis que Spider-man 3 est le meilleur de la trilogie de Sam Raimi ?
      Justement c’est le moins bon, trop bordélique, schéma narratif répété ad vitam (MJ kidnappé pour la troisième fois consécutive…)
      Enfin, après les goûts, les couleurs.

      Moi mon top ce serait plutôt :
      1 – The Amazing Spider-Man 2
      2 – Spider-Man 2
      3 – Spider-Man
      4 – The Amazing Spider-Man
      5 – Spider-Man : Homecoming
      6 – Spider-Man 3

      • Je me suis affreusement ennuyé sur les 2 premiers, aux moins Spider-Man 3 était plus divertissant (au moins on a pas qu’un seul vilain) même si il ne vaut pas mieux que les 2 autres.

  41. C’est un bon film Spidey. Léger, fun, amusant mais d’une neutralité presque flippante au niveau de la réalisation. Il lui manque ce souffle épique qui parcourait la trilogie Raimi, très clairement et c’est ce qui l’empêche de se hisser à leur niveau. Reprendre les premières notes du thème Avengers et cuisiner ce qu’on peut autour, non merci. C’est Spiderman merde! Je soule souvent avec l’OST mais c’est une énorme VA pour un film. Keaton est parfait, les seconds rôles se débrouillent bien egalement. Stark est présent juste ce ce qu’il faut. Et en tant que fan du MCU, je ne peux que demeurer sans voix devant tant de fan service! McGuargan!!! (on l’écrit comme ça ?) J’ai adoré et… *spoil* sinister six coming soon !
    En vrac quelques déceptions comme le Spider-sense, le non respect de la chevelure de certains persos.., les combats sans saveurs, le costume bcp trop technologique…mais tout de même heureux de la minuscullissime référence à Oncle Ben ! Ouuuuf

    C’est globalement un démarrage très correct pour la franchise Spidey d’autant que Tom Holland est vraiment convaincant. On ne peut être qu’optimiste pour la suite !

  42. (Attention potentiels spoils)

    Bon… On va pas se mentir : le film n’est pas si ouuuuuuuf … :
    Sûrement l’un des plus formatés et sans personnalité des MS (dans tout : sa mise en scène, son montage, sa photographie, ses persos, son fil conducteur vu, vu, vu et rererererererevu, etc…), aucun moment marquant ni mémorable, rythme et montage étrange, des dizaines de personnages qui ne servent strictement à rien, etc….

    MAIS. L’énergie, l’amour, et la volonté de Tom Holland pour son personnage apporte vraiment une âme et une sincérité marquante à ce film… On ne peut que l’aimer. Que ce soit Peter Parker ou Spidey. Et c’est en ça (et quelques autres trucs quand même) principalement que ce film est quand même bien, et vraiment plaisant à regarder. Ce n’est pas un film épique d4rk à propos d’un super-héros torturé qui cherche à toujours aller dans la surenchère… Mais un film léger à propos d’un super-héros ado, terre à terre, et décomplexé. C’est tout ce qu’on voulait pour un jeune Spidey, et ils l’ont parfaitement fait, grâce à la merveilleuse aide de Tom Holland !
    Et c’est aussi ce que j’attendais personnellement de ce film : pas trop d’actions ni de surenchère mais simplement la vie d’un Peter ado (et du « sympathique voisin Spidey ») qu’on voit enfin évoluer naturellement dans le MCU. Et bien c’est exactement ça, pile ce que je voulais, donc je suis content. 😀

    Après il y a quelques autres (très) bons trucs : les références, l’insertion au MCU, Michael « flying guy » Keaton (qui campe un méchant aux motivations qui tiennent sur un bout de post-it, mais qui lui insuffle un charisme assez intéressant, et qui fonctionne bien en alchimie avec celui de Peter/Spidey), Le Vautour est un CRIMINEL, MERCI ♥, les easter egg, Spidey en moulin à paroles (voilà ce qui vous manquait Macguire/Garfield !), les quelques twists qui amène de très bonnes scènes !, Spidey qui a peur de l’altitude (c’est couillu et j’ai adoré !), les caméos, Un RDJ présent juste ce qu’il faut, une bonne gestion de la dualité Peter/Spidey, la 2e post-générique (l’une des meilleures de tous le MCU), etc…

    Bon forcément, il y a du négatifs aussi : les milliers de persos secondaire qui ne servent strictement à rien, Ned TROP présent (et bien sûr trop inutile, en plus d’être un peu trop agaçant), May PAS ASSEZ présente (les quelques scènes qu’elle partage avec Peter sont trop géniales !), le caméo de Stan Lee le plus pourri de l’histoire (encore plus rageant quand c’est dans un film SPIDER-MAN, son plus grand bébé), Peter qui est vraiment un génie mais qui a besoin d’être assisté (ils sont retombé dans l’erreur des TASM où encore une fois Peter n’est pas capable de résoudre un problème seul et faut que ça soit un ou une autre (voir un gadget) qui l’aide)… Sérieux ?, l’absence de référence à Ben ou même d’impact sur Peter, et d’autres trucs qui me reviendront sûrement plus tard…

    Mes attentes pour le prochain (qui peuvent parfaitement et logiquement s’intégrer) : On reste dans la même sauce : le principe de super-héros terre à terre qui combat des voyous sans tomber dans le méchant cheater ou la surenchère (c’est pour ça que le Scorpion sera un méchant parfait !) avec la double vie Spidey/Peter, une petite balade au cœur de Manhattan, Oscorp, Harry Osborn, la VRAIE Marie-Jane, Peter qui justifie sa connaissance avec Spidey par la photographie (et du coup forcément JJJ aussi !), et enfin… Tobey Macguire en Oncle Ben ! 😀 (j’ai lu l’idée quelque part et j’adore !)

    Bref, un sympathique 6,5/10 ! 😀

    D’ailleurs, en parlant de références (et pas référencé par le boss), j’en ai choppé une, très discrète mais géniale : la première fois que Spidey rencontre le Vautour et que ce dernier emmène le héros dans les airs, Le plan juste après que spidey déploie son parachute on a un plan d’ensemble en contre plongée, où Spidey est au centre en train de tomber…
    Mais à l’arrière-plan, on voit le Vautour, aile déployé à contre lumière, pile à l’intérieur d’une lune parfaitement circulaire, et jaune. 🙂
    Bref vous l’aurez compris, c’est discret mais c’est une superbe référence à Batman ! 😀

    • Ah et j’oubliais dans les points négatifs : le « nouveau » costume de Peter complètement DÉGUEULASSE :paf: (bien content qu’il ne l’ai pas enfilé !)

    • Tobey Maguire en Oncle Ben ? Et quoi encore ? Il a 10 ans de moins que Marisa Tomei et il en fait encore moins que son âge ! Sans compter son incapacité à jouer, non non non moi je dis non

  43. J’ai vu le film ce soir, en VF donc ça doit changer quelques vannes etc… mais je l’ai trouvé très bon ! Il n’est pas exempt de défauts, et de toute façon peu de choses le sont, mais il a du coeur et cette volonté de bien faire est incarnée à la perfection par Tom Holland pour moi. Je vais faire un petit récap des points positifs et négatifs selon moi.

    Les + :
    – Tom Holland. Il incarne le meilleur Parker ET Spidey que j’ai vu. Il trébuche, il hésite, il est drôle mais gênant, timide, il veut bien faire sans forcément savoir s’y prendre. C’est juste un môme qui se retrouve avec ce fardeau ou ce don, et qui essaie d’en tirer les meilleures choses possibles. Un gros + pour moi.
    – Le Vautour, il n’est pas mémorable mais il reste meilleur que pas mal de méchants du MCU. (pas vraiment dur ceci dit mais quand même) Il ne cherche pas à faire le mal pour le mal, il se débrouille pour subvenir aux besoins de sa famille en contournant les règles après s’être fait jeter comme un mal propre, ça change des méchants qui veulent détruire le monde parce que…? PARCE QUEEEEE !
    – Les références à foison. C’est toujours sympathique de se dire « ah il est là lui ! » ou quand mon pote me demande pourquoi là je souris et que je me retrouve à lui expliquer qu’il existe plusieurs Spider-Man et que là le type vient de parler de l’Ultimate.
    – Le thème musical de Spidey, pendant l’intro. Ça m’a filé la banane directement !
    – Tony Stark. Bonne VA pour le film, présent juste assez pour faire le boulot, sans trop faire d’ombre à Peter.
    – Marisa Tomei <3
    – L'humour ! Je me suis bien marré, bon je suis plutôt bon public en général donc ça aide, mais voilà moi ça a fonctionné sur moi, et c'est l'un des héros les plus propices à l'humour alors c'est parfait.
    – Spider-Man fait bel et bien partie du MCU.
    – Le retour de Pepper ? J'étais en mode "Euh… What ?" bonne surprise mais du coup je sais vraiment pas trop comment relier ce film en fait. J'ai l'impression qu'il fait déjà partie d'une timeline qui va être modifié suite à l'Infinity War… Je sais pas.

    Les – :
    – Un peu trop de technologie à mon goût. J'aime bien quand Peter est le petit mec du quartier. Alors je trouve dommage qu'il ait déjà son costume "made in" Stark.
    – Le manque du souffle épique, ou d'action je sais pas trop. Il manque pas grand chose pour que certaines scènes soient plus grandioses mais je pense surtout que c'est une bonne BO qui fait défaut, c'est toujours un peu trop générique. C'est dommage ils auraient pu faire un truc vraiment épique avec le thème connu de Spidey et le balancer pendant es scènes d'action, tant pis.
    – Le 8 ans plus tard ? Pas compris pourquoi ils ont fait ça.
    – Certains personnages qui ne ressemblent pas vraiment à leur version papier. (physiquement ou mentalement… j'espère pas que ça sera ce Flash là qui incarnera l'agent Venom un jour, je l'imagine pas du tout dans ce rôle)

    Des choses m'échappent surement mais globalement j'ai fait le tour de ce que j'ai pensé. C'est un film de super-héro croisé avec un feel good movie, moi ça m'a fait plaisir, j'adhère totalement au nouveau Spider-Man et je lui souhaite une longue carrière au sein du MCU ! Hâte de voir la Sinistre suite qui s’annonce…

  44. Après avoir lu les critiques des internautes, je suis un peu rassuré, j’ai eu très peur en sortant de la salle et en repensant à l’engouement monstre des critiques américaines…

    A chaud là tout de suite, une heure après la fin de la séance : je n’ai vraiment pas aimé.

    Attention SPOILERS !!

    -Je vais commencer par les bons points, qui m’a sauté aux yeux dès le début du film : le quartier du Queens ! On y voit des latinos, des juifs, des musulmans, des blancs, des noirs, des asiatiques, tout se côtoie et donne véritablement une nouvelle symbolique aux couleurs du costume de Spider-Man.
    Et loin d’être choqué contrairement à certains ici : c’est une BONNE chose que certains personnages changent d’ethnie. Qu’est ce qu’on en a à faire que ce bolosse de Flash Thomson ne soit plus blanc et blond ? Le film est un produit de son époque, et un lycée remplit de blanc, de footballeurs blanc musclé qui font la loi, c’est fini. Spidey est la personnification du peuple New Yorkais, il se DEVAIT d’être entouré de toutes les ethnies et religions (terriennes) possibles et imaginables.
    -Les acteurs sont bons, principalement Tom Holland, Marisa Tomei, Zendaya et Michael Keaton. Ils ont capté leurs personnages, et les petits passages énervants de certains ne sont pas du aux acteurs, mais bien aux personnages en eux mêmes.
    -Le personnage du Vautour, charismatique, puissant, casse cou et représentant du bas peuple. Bonne réécriture du personnage.
    -Des piques répétées à Amazing Spider-Man 2 « non je tue pas moi, je veux tuer personne ! » 😉

    Cependant, les points négatifs sont bien plus nombreux à mon gout :
    -C’est l’une des bases du personnage de Spider-Man, et c’est pourtant quelque chose dont je me disais que son absence au cinéma est plutôt favorable vu le média : Spider-Man parle beaucoup, il parle trop. Il casse les oreilles et j’avais réellement envie de lui dire de la fermer. Oui ce trait de caractère est justifié et ne sort pas de nul part, mais ça m’a réellement énervé.
    -L’absence de toute tension lors des combats, de tout spectacle, et même de toute intensité lors du climax ! Le Shocker se fait battre en une giclée de toile, ok XD Et quant au Vautour… Ah bah il n’est pas vaincu, il est même vainqueur du combat, mais tombe en rade… Dommage Adrian ! La scène de l’avion est risible au possible, avec cette succession de cuts rapides et épileptiques, d’une mauvaise photographie et d’un rythme confus.
    -Le manque de fond ! Et pourtant, il y avait matière : Le Vautour qui est représentant d’un message anti capitalisme et anti impérialisme des FTN dans un monde multi-polaire… Il représente ce bas peuple à qui il ne reste que les miettes, et n’a pour autre solution que le crime si il veut avoir plus qu’une vie de vaut rien. Mais ce n’est pas développé. C’est abordé dans l’intro du film, et dans un discours du Vautour à Spidey, discours qui n’a guère de valeur puisqu’il ne servait qu’à occuper Spidey le temps que ses ailes reviennent.
    Autre point : le twist selon lequel Adrian est le père de Liz ! Scène géniale, qui rappelle évidemment la relation Peter/Norman Osborn… Et alors immédiatement je me dis « putain enfin un peu de psychanalyse ! Peter va devoir passer outre l’autorité parentale du beau-père pour s’assumer en tant que petit-ami ! » mais on se rend vite compte que.. Non, ce n’est là que pour donner un twist, l’air de dire « vous voyez, on avait gardé une cartouche dans la bande annonce ! », sauf que c’est une révélation inutile, qui n’a qu’un but scénaristique (et léger qui plus est), qui justifie le départ de Peter du bal, et justifie le départ de Liz à la fin du film pour que Peter ait plus tard surement une relation avec Zendaya. (c’est quoi ces conneries de Feige selon laquelle en fait c’est pas MJ ?! Pourquoi faire jouer cette Michelle par Zendaya alors si c’est juste un personnage random ! La révélation était déjà bien naze, si en plus c’est juste une blague forcée…)
    -Des références en pagaille. Pleins, aux comics mais surtout aux anciens films : en pagaille on a :
    Référence au script de Cameron « prend la dans ta toile ! »
    Références à Spider-Man 1 : Captain qui dit « votre corps change, je sais ce que ça fait je suis passé par là aussi », changez le vouvoiement par le tutoiement et vous avez la même réplique par Oncle Ben dans le premier film. D’autres références que j’ai oublié là tout de suite mais il y en a d’autres à Spidey 1.
    Références à Spider-Man 2 : la crucifixion !! Scène totalement bidon, loin de la grandeur de la scène de Spidey 2, et qui est sans fondement face au développement christique de Spider-Man de Sam Raimi engagé dès le premier film. Ici, c’est un gamin qui n’est vraiment qu’un gamin, qui fait des conneries, qui écarte les bras pour faire référence à Spider-Man 2. Il souffre un peu, on peut y voir en cela un sacrifice mais pas plus : c’est Iron Man qui sauve la situation. Ce n’est en rien un Christ et le symbole qui est fort n’a pas lieu d’être.
    Bref toutes ces références au final ne font que nous rappeler avec nostalgie qu’avant, on nous proposait des réécritures Œdipiennes et Bibliques de Spider-Man, et que maintenant on n’ose pas aller au bout des nos volontés d’auteur dans un film Marvel par peur de faire un film « trop intello, à la Raimi ».
    -Pas d’Oncle Ben, pas de référence (une en mode osef « tout ce qu’a enduré Tante May », hop c’est tout, fini) et Tony Stark qui devient VRAIMENT une figure paternelle, plusieurs dialogues y font référence, et c’est énervant au possible…
    -Le thème musicale vraiment anecdotique, vraiment. Si seulement ils avaient osé utiliser la réorchestration du générique du dessin animé pendant le film, et pas juste pendant le logo Marvel, mais même ça ils n’ont pas les couilles…

    Pelle mêle, d’autres petits défauts un peu OSEF que j’ai noté : le fait que tout le monde au début du film veuille ken May, c’est juste gênant au possible.
    Le personnage qui indique à Spidey que les hommes du vautour se trouvent sur le ferry : il avait un véritable potentiel pour devenir l’indic de Spider-Man (très sympathique, a clairement des choses à apprendre à Spidey sur la rue, a un certain charisme par son assurance) mais on le voit à peine. J’espère vraiment le retrouver dans le prochain pour qu’il ait ce rôle. Le personnage du Scorpion introduit de manière presque un peu grossière, la simple nomination par le bricoleur en début du film me suffisait, et Marvel comme d’hab force avec ses post génériques pour indiquer qui sera le prochain méchant… (par contre le Scorpion en méchant ça me hype de fou, en espérant un Mysterio pour Spidey 3 et Kraven pour le 4, avec un combat dantesque et bien sauvage dans lequel Spidey GAGNE à la fin si possible 😉 )

    Je garde espoir pour la suite néanmoins, l’univers étendu fait rêver, et les acteurs sont bons. Il faut juste aller au bout des idées et de sa vision d’auteur. Pitié Sony, arrêtez de croire qu’on est débile et d’avoir peur de faire un film que vous qualifierez surement « d’intello »…

    •  » Des piques répétées à Amazing Spider-Man 2″… ou à la Amazing Spider-Man 2 ? Parce que Garfield ne tue personne dans le film.
      Et pas besoin de passer par de la crucifixion pour faire sérieux: il a la scène de l’ensevelissement (« aidez-moi ! y a quelqu’un ?! – Frissons) dont il se tire courageusement, grâce à sa volonté. Et qui vient du comic TASM 33.
      Spidey ne pourra jamais être totalement intello, même s’ils adaptaient la Dernière Chasse de Kraven ou la saga du Sin-Eater. Remember TASM2, qui pourtant de manière plus grave que tous les autres films jamais faits.

  45. Alors, 4h apres etre sortie de ma séance, je retiens quand meme deux points principaux (en dehors du fait que le film etait franchement bon, mieux que ce a quoi je m’attendais meme si c’est pas non LE blockbuster de l’année, il est vraiment cool.)
    Bref donc comme je disais je retiens surtout deux choses :
    – Le vautour et un des tres tres rares mechant du MCU (pour ne pas dire qu’il y a uniquement Loki) a survivre a son film et envers lequel on eprouve meme un peu de sympathie a la fin, ca veut dire qu’il est réutilisable et qu’il a du potentiel, c’est rare dans le MCU et c’est cool pour un vilains.
    – La musique. Pareil, c’est rare les films du MCU dont on retiens la musique, et la ce petit remix du theme de spider-man « dessin animé » en plus rythmé et qui revient plusieurs fois quand le film me trotte dans la tete.. c’est un peu con mais c’est un point positif interessant.
    Voila j’ai donc passé un agréable moment, je pense qu’il n’est pas comparable aux autres films spider-man car il est vraiment tres different, tant par son ambiance global plus juvénile et « fun » que par son scenario qui ne reprend pas l’origine du perso mais qui choisis de nous montrer un aspect de lui different que ce qu’on connaissé deja.

  46. Pour moi, il est clair que Gwen Stacy est enfaite Liz Allen dans le film. Beaucoup de similitudes par rapport au sauvetage dans l’ascenseur, le 1er amour de Peter Parker et son départ à la fin (en remplacement de sa mort).
    Beaucoup d’éléments du personnage sont repris et je pense que du coup il n’y aura jamais de vrai Gwen Stacy.

    Tout comme Mary-Jane qui est enfaite Michelle et qui reprendra certainement les grandes lignes du personnage (comme les initiales).

    Les 2 personnages féminin ultra connues n’apparaitrons donc surement jamais, afin d’avoir du changement comme le voulait Kévin FEIGE.

    • Ou alors Peter rencontrera ici aussi des tas de filles dans sa vie, y compris ses propres Betty et Veronica que sont Gwen et MF (à la Fac à l’origine).
      Et ne se décidera jamais définitivement.
      Voir encore aujourd’hui dans les comics, où c’est le célibat perpétuel, et où c’est aussi très bien comme ça (et pour les autres, y a la série ASM: Renew your Vows 😉 ).

  47. « Spidey phone Hoooome… Coming. »
    Il était devenu « Amazing »… Il est maintenant « Spectacular », ou juste « Friendly Neighborhood »…

    Un peu de contexte d’abord, pour « les vieux » qui en seront encore à dire « Raimi… truc commercial énervant sans âme,… ouais ben à l’époque c’était… » etc…
    À l’époque justement, les studios ne savaient que faire de leur licences tirées de comics, et laissaient ainsi les réalisateurs et producteurs se débrouiller, sans que les proprios originels n’aient grand mot à dire.
    Pour quelques « machins » digne d’une série B, on avait aussi des forts caractères qui savaient se réapproprier l’oeuvre pour mieux la transposer… Quitte à s’en éloigner largement pour diverses raisons.
    Plus tard, les studios de comics sont devenus eux-mêmes plus « multimédias », et en position de traiter leurs franchises avec plus de fidélité, ou au moins de décider de leur propre chef ce qu’ils pouvaient y changer sans y perdre l’âme de la création.
    Marvel a pris cet avance (moins avec la Fox, assez bon élève); DC les rattrape (enfin) bientôt. Et la méthode ne change pas: les gens qui « match » sur la personnalité d’un héros restent à son service, quel que soit leur talent de mise en scène. Car le personnage ne leur appartient pas, ils sont de passage pour augmenter un peu plus leur expérience sur des prods à gros moyens. Et pour certains, leur valeur pour gagner plus d’indépendance dans leur travail.
    Le « vrai » et seul grand auteur, dont le studio continue l’oeuvre qui leur a légué, c’est le créateur du personnage. Voir même celui qui a passé le plus de temps dessus. Où a imprimé le plus son ton personnel dessus. D’où les thèmes et clin d’yeux humoristiques chez Marvel Studios, du pur Stan Lee à la base, Et un peu de l’énergie visuelle folle de Jack Kirby ou un peu d’un Steve Ditko.
    Une façon de faire comme une autre, mais qui reste unique. Pas une obligation Hollywoodienne absolue .

    Passons. Donc l’idée pour redémarrer une aventure de Spider-Man depuis le début reste en gros la même que depuis Raimi. On prend dans une partie des fondamentaux, et on développe à partir de ça.
    Les origines on connait, et c’était peu utile de les reprendre à nouveau en changeant encore les détails et une partie du fond, les TASM l’ont fait… Spidey, la morsure d’araignée, Oncle Ben, tout le monde connait quoi !!! Et le fait que les réactions dans le Presse parle généralement de « fraîcheur » pour ce film et le genre super héroïque… comme pour les autres Spidey n°1, c’est une belle preuve.

    Alors Marvel Studios, autorisé par Sony à être aux commandes de piocher dans… le comic TASM 1. À partir du lien Mentor/Élève (habituel dans les Spidey ciné) apparu aux alentours des comics Civil War, et repris dans le film CapCW au moment où l’évolution du personnage de Tony Stark en a cruellement besoin… Il suffisait juste de remplacer en guest-stars les 4 Fantastiques du premier comic solo de Spidey, pour se rendre compte à quel point la solitude du personnage y est souvent contrariée par ses envies de team up. Avec des héros qui, eux, ne le supportent pas toujours. 😉

    Et donc le film ? Et bien c’est très énervant tellement c’est tout ce qu’on pouvait attendre de bien, et même un peu plus… encore… comme toujours. Avant tout un grand kiff continuel, où il se passe quelque chose dans chaque scène, chaque plan, le film encore plus dense que TASM2, des rebondissements déments qui mettent bien à profit la « Malchance des Parker ». Avec un mot revenant toujours pour le qualifier: « COOL !!! ».

    On commence par une longue intro sans rapport direct avec le héros, un peu comme dans les TASM, mais plus là pour le contexte dans lequel il évoluera. En gros, on revient on combo classique « Spidey vs des vilains voleurs ». Et dans le MCU, comme une suite du court-métrage Item 47 ( http://lestoilesheroiques.fr/lthmdb/marvel/marvel-one-shot/article-47 ). Ou un autre versant à la Ant-Man, avec les « petits » dans l’ombre des grandes stars.
    Puis un « behind the scenes » de CapCW avec un Pete en mode fan surexcité – il y a de quoi – et avec caméra pour la référence au photographe du Bugle (on utilise juste les réseaux sociaux à la place, pour les moments masqués publiables).
    Et après le gros des exploits du héros, vu en plus petit, le crédo de ce film allant dans le même sens: c’est un héros de proximité, il n’aura pas toujours de grande bataille à mener, donc il est encore en formation… Jusqu’à ce que les ennuis viennent à lui directement.

    L’athlétique Tom Holland (futur Tom Cruise?) jouant les braves petits gars très fort, rappelant cette vérité que Peter n’est PAS un pur introverti… Mais juste un génie qui ne se sent bien qu’avec ceux qui lui ressemblent le plus. Et qui a la chance aujourd’hui de vivre dans des années où la communication lui permet d’être un tout petit peu moins seul. Ou en tout cas de ne pas se contenter d’un gosse de riche pour compléter son binôme.
    Plus de gros pathos dans ces aventures, surtout pas romantique. Car après tout, il est au LYCÉE… Tout y est « dur ». Tout y est également grave et pris au sérieux dans cette période. Et la légèreté de l’adolescence, toutes ses opportunités (et ces jolies filles!) de s’y teinter de perspectives bien moins amusantes pour l’avenir, plus amères. Poser des lapins au lieu de s’amuser avec d’autres parce que les responsabilités… ce genre de choses.
    Et son enthousiasme de fanboy de se réguler pour laisser la maturité arriver à point nommée, dans une belle évolution… Même si l’abus de gadgets en fait trop un Iron Man Junior (!), ce qui se justifie, mais lorgne un peu trop du coté des séries animés Ultimate Spider-Man, voir des comics avec Parker Industries. Il n’aura pas longtemps cet avantage, et c’est tant mieux.
    Bon boulot, et progrès de l’élève à suivre avec très grand intérêt.

    Michael Keaton, en étant le seul méchant principal du film (laissant les quelques autres comme bons sbires) permet au film de ne pas succomber au syndrome du trop plein de vilains sans liens forts, en tout cas si tôt dans cette saga. Plus complexe que son Batman, avec des motivations crédibles en « défenseur du bas peuple », bien que trop avide et violent pour susciter plus d’empathie envers Peter.
    Ses ailes font passer celles, géniales, du Faucon pour les attributs d’un poulet. Vicieux, véloce (un peu trop, certaines de ses attaques ne sont pas toujours bien lisibles), ultra fort et intelligent. Un bon.

    Et un des acteurs dont la présence est aussi un jeu un peu méta (Birdman aussi à son actif).
    Il y en a d’autres, comme la toujours pétillante Marisa Tomei, justement qualifié d’étonnement sexy; Zendaya qui se fait appeler « MJ » (simple clin d’oeil); Donald Glover, abusivement identifié à Miles Morales (hé, c’est un gamin plus jeune que Peter hein!), ici dans un rôle lié; Kenneth Choi qui a la photo de son grand père; Martin Starr du coté des profs, alors qu’il avait débuté sa carrière du coté des ados à la Peter; Chris Evans aussi, mais ici en parodique post Avengers 1; Stan Lee, bon lui ça change pas etc…
    Et pour ne pas laisser de coté les autres comic book movies… la grosse voix à la Batman. 😉

    Et en gros point d’orgue, la team RDJ qui essaie en loucedé de faire son Iron Man 4, de profiter de l’optimisme joyeux autour de ce film pour rattraper les moments durs que tous leurs personnages ont vécu, dans les derniers épisodes qu’ils ont tourné. Le calme avant la tempête bien sûr, mais ça fait du bien.
    Et en y reprenant en biais des moments du comic Civil War, pour compléter dans l’adaptation avec le film CapCW (la conférence de Presse), de boucler un peu plus la boucle et de donner presque les clés du futur vedettariat dans le MCU à Spidey… Disons, à égalité avec Dr Strange et Captain Marvel – il en faut 3 pour un seul Stark ?

    La mise en scène est comme d’hab (avec ces productions) généreuse, sans distinction entre ce que doit le réalisateur à la seule équipe technique, et ce qu’on peut vraiment repérer comme venant totalement de lui. Oui, les scènes d’action font largement le job sans grand génie ou grande beauté, sauf dans le montage. Et John Watts reprend la main avec justesse dans les moments « au calme ».
    La musique de Michael Giacchino (compo officiel des co-création de Steve Ditko?) fait dans du classique pas trop mémorable (toujours ce problème d’imagerie si importante qu’on peut se passer d’en rajouter). Il faut aussi le remix du thème du vieux cartoon pour se rappeler de quelque chose de plus. Ainsi que beaucoup de légèreté pop à la Elfman qui est très enthousiasmante. Le reste pourrait être être à la hauteur d’un Alan Silvestri, càd celui de Captain America et d’Avengers… et de Retour vers le Futur, mais en moins puissant. Comme le héros à ce moment de son histoire.
    – petite trivia: Marty McFly étant une référence pour Tom Holland –

    Et avec un double « effet Kiss Cool », puisque c’est à la fois un épisode dans le MCU, et un dans la grande saga ciné de Spidey (6ème film). Càd ajoutant à chaque fois de nouvelles choses inédites (mais tirées des comics) là où le grand public croira encore que tout a déjà été raconté d’intéressant, qu’ils l’ont « essoré ». Sony se gavant comme des morts de faim des références au MCU, et on ne leur en tiendra pas trop rigueur tant ça ne ressemble pas à un fourre-tout. Et que tout cela arrive toujours à trouver des points leur permettant d’être liés entre eux, ouf !!
    Merci aussi à eux d’utiliser au bon moment des référence cultes, comme le visuel du masque « dissociatif ». Ou la scène d’Amazing Spider-Man 33 – Spoiler
    https://vignette2.wikia.nocookie.net/marveldatabase/images/e/e9/Amazing_Spider-Man_Vol_1_33.jpg/revision/latest?cb=20060103105237
    Sans compter le dernier rebondissement amusant avant le générique de fin. Du fun jamais totalement gratuit.
    La synergie est réussie, l’imagerie Marvel habituelle étant même rehaussée un brin.

    Vraiment énervant tellement, de bonne foi, on peut peiner à y trouver des vrais points faibles, des défauts plus grands que les qualités… Que dire d’autre ?
    Ben rien, kiffer encore et encore, jouer le jeu de l’univers de ce personnage. Et ne pas en parler si ça… ne vous parle pas, avec toutes ses particularités précises.
    Et même là, peu de chance: c’est très universel comme histoire, très humain.

    Bon ben rendez-vous en 1ère… Après un petit tour dans l’espace. 😉

    • Bon sang Flo, quel pavé!!!
      Je ne sais pas si y en a qui « ont réussi » ou « réussiront » à aller au bout, moi j’ai décroché dès la 4è ligne…mais lu la dernière…qd même!

    • Au contraire
      Je trouve que ça du bien de lire une analyse/vison personnelle bien détaillée. Pas si long que ça une fois qu’on est plongé dedans. C’est écrit assez correctement, bien scindé en plusieurs parties. Ça le fait.

      Il a pris plaisir à l’écrire. J’ai pris plaisir à le lire et à comprendre son ressenti personnel vis à vis du film.
      Bravo.

      • Envie d’être le plus exhaustif possible comme toujours, c’est tout… Et ça change des:
        -points positifs;
        -points négatifs.
        Puisqu’on a un film très riche (Sony + MCU quand même) et qu’il n’y a pas de limites de lignes…

        • Ayé! J’ai tout lu! Bon l’intro est un peu chiante mais pour le reste, on est entièrement d’accord. Et en plus c’est bien argumenté.
          Par contre, je ne suis pas d’accord pour le passage « donner presque les clés du futur vedettariat dans le MCU à Spidey… Disons, à égalité avec Dr Strange et Captain Marvel – il en faut 3 pour un seul Stark ? ».
          Dr Strange n’aura jamais la popularité de Spidey et Iron Man. Quant à Captain Marvel, même si c’est le film de superslip que j’attends le plus, j’attends quand même de voir si Disney réussira à dépasser sa recette pour en faire une icône incontournable.
          Pour moi, ce film est le vrai passage de relais entre Downey Jr et Holland.
          Vu son succès, on va s’en bouffer à mon avis et tant mieux!

          • Disons que j’avais surtout pensé aux points communs de Stark avec le mec à barbiche show-off et la fille alcoolo devenant malgré elle une haute autorité… En plus du petit génie orphelin à gadgets.
            Avec des caméos un peu partout programmés pour ces personnages, ils ont une chance d’être aussi incontournables et populaires que RDJ…

  48. Je sors tout juste de ma séance. J’ai trouvé ça lourdingue.

    SPOILERS MINEURS EN PERSPECTIVE (enfin… rien que vous n’ayez pas vu dans les trailer)

    Peter Parker niais et gaffeur? Ok. Spiderman? NON. Juste non. Blagueur? Vanneur? Ouais. Mais là sérieux le seul mot que m’inspire ce Spiderman, c’est « bouffon ». Et ce film est à mes yeux à l’image de son personnage principal: une bouffonnerie. Entre Peter qui ne se fait plus bolosser au bahut par des brutes mais bien par d’autres geeks, cette tendance à jacasser sans arrêt sur l’identité secrète de Peter à voix haute en plein milieu du lycée, les blagues débiles de tante May à base de « je te nem » et l’IA du costume high-tech qui nous refait le coup de la cape pittoresque de Dr Strange (comprendre: il sert de promoteur de gags au beau milieu des combats, j’ai vraiment horreur de ça), c’est juste trop pour moi.

    Reste que le méchant est pour une fois plutôt intéressant, que les interventions de Stark sont vraiment bien gérées (ni trop de Stark, ni pas assez), et que je n’avais personnellement pas vu venir le twist qui intervient avant la soirée Homecoming (j’espère être resté assez vague pour éviter le spoil. En tout cas les quelques minutes qui suivent ce twist étaient vraiment très cool). Ah oui et pour une fois je trouve que ce film solo s’intègre réellement bien dans le MCU. Je ne parle pas de sa situation chronologique qui à priori pose problème, mais de la façon dont il se construit autour de différents éléments présentés précédemment. Première fois que j’ai vraiment l’impression d’avoir un univers partagé devant un film solo.
    C’est tout le bien que je dirais de ce film, et malheureusement ça ne suffit pas à compenser le reste à mes yeux. Même les scènes de voltige ne m’ont pas convaincu. Un comble!

    Mais bon, pari réussi pour Marvel: gros carton, les gens kiffent, et les dollars affluent. Pas étonnant que la concurrence essaie petit à petit de se calquer sur le maître incontesté du blockbuster super-héroïque. En tout cas pour ma part je vais commencer à trier méchamment les films de SH que je vais voir au ciné.

    • Par curiosité, film vu en VF ou en VOST ?

      Pour un film qui mise autant sur l’humour, je suis persuadé qu’on perd une grande partie de la qualité des blagues, du rythme et de l’énergie de Tom Holland si on découvre le film VF.

      Je suis sûr que les gens qui ont vu le film en VO auront tendance à lui donner une note plus élevée.

      • VF malheureusement. Pas ressenti de problème au niveau de l’énergie de Tom Holland, mais il peut effectivement y avoir eu de la casse à la traduction des gags. Mais bon j’ai vu tous les trailers en VO, ce que j’ai entendu dans le film me paraît être dans la même veine. J’ai du mal avec l’humour marvellien alors je savais que ça ne me plairait pas. Mais c’est surtout la quantité qui me pose problème, beaucoup trop omniprésent. C’est pas ma came, clairement.

    • Ah au fait j’avais oublié une chose:

      SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

      Niveau cohérence, il y a quand même des choses vraiment pas terrible. Je pense notamment à la présence du Shocker au bal du lycée. Sachant que Toomes a appris l’identité de Spiderman au moment de les déposer au lycée, je trouve étonnant de voir le Shocker présent quelques minutes après que Peter soit arrivé au bal. C’est quoi le délire, il trainait dans le coin? Il habite à côté?

      Pire: la scène de l’ascenseur! Déjà il y a la bombe qui explose et endommage l’ascenseur sans blesser qui que ce soit (pour rappel, elle était quand même dans le sac de Ned, sur son dos). Et puis si vous regardez bien le moment ou Spiderman rattrape l’ascenseur avec sa toile, il y a un truc assez incroyable qui se passe avec son lancer de toile qui défie les lois de la physique: la cage est déjà en train de chuter, Parker se trouve au-dessus, il tire sa toile parallèlement au sol, mais réussit à chopper la cage. Sa toile a fait un virage à 90° en fait. Balèze le gars! ^^

      • Pour l’explosion dans l’ascensceur, j’ai tické aussi c’est vrai. Pour le reste, je trouve que tu pinailles mais bon ça arrive quand on décroche du film de se focaliser sur des détails.
        Ca l’a fait à beaucoup sur un certain film de 2016 durant 2H30 et qui a fait débat comme jamais ici.
        M’est avis que pour ce film ça ne sera pas le cas.

        • « Pour le reste, je trouve que tu pinailles mais bon ça arrive quand on décroche du film de se focaliser sur des détails. »

          Tu as raison, mais je te renvois cette déclaration: on a aussi tendance à laisser passer pas mal de trucs pas jojo quand on a kiffé. 😉

          « Ca l’a fait à beaucoup sur un certain film de 2016 durant 2H30 et qui a fait débat comme jamais ici.
          M’est avis que pour ce film ça ne sera pas le cas. »

          Evidemment. Quand le public adhère en masse il n’y a jamais de débat qui fasse rage. Par exemple j’ai vu pas mal de monde critiquer le plan de Luthor dans BvS dont la réussite relevait à priori de pas mal de coups de chance. Par contre ils étaient vachement moins nombreux à critiquer le plan de Zemo dans Civil War, dont la réussite ne tenait qu’à la victoire de Cap et Bucky dans la bataille de l’aéroport et au fait que Stark réussisse à les suivre. D’ailleurs je n’ai encore vu personne critiquer la bêtise du plan de Toomes dans Homecoming. Oui parce que, s’attaquer en solo à Stark pour lui voler toutes ses cargaisons… comment dire… bon déjà, on est censés croire que Tony n’a rien prévu pour défendre le cargo en cas d’attaque? Et surtout qu’il n’a pas foutu de trackers sur tout ce matos? A la fin du film je me suis dit que ç’aurait été drôle qu’il réussisse à voler tout ça. Arrivé à son repère il y aurait sûrement trouvé l’Iron Legion en train de l’attendre. ^^

          • « on a aussi tendance à laisser passer pas mal de trucs pas jojo quand on a kiffé » Exact. Comme je dis c’est quand on s’ennuie qu’on regarde les détails.
            J’ai passé un si bon moment avec Homecoming que j’ai passé quelques trucs comme ce plan de Toomes.
            Oui, il est stupide. Toomes n’a jamais été un vilain d’envergure connu pour ses plans machiavéliques contrairement à Luthor. Ils ne sont pas comparables.
            Et même lui a trouvé ce plan con pendant tout le film mais il s’y est résigné quand il a vu qu’il allait tout perdre. C’était un coup de poker, un tapis, avec une main de merde.

            PS: J’ai trouvé le plan de Zemo bien foireux et tiré par les cheveux aussi mais le rythme d’une film Marvel fait que tu ne t’en rends compte qu’après en débriefant. Alors que les lenteurs et la longueur de BvS ont fait que je m’en suis rendu compte tout de suite. Et là c’est gênant en plein film.

          • « le rythme d’une film Marvel fait que tu ne t’en rends compte qu’après en débriefant. Alors que les lenteurs et la longueur de BvS ont fait que je m’en suis rendu compte tout de suite. Et là c’est gênant en plein film. »

            Perso j’étais vachement plus absorbé par BvS, même si plus lent. C’est une question d’intérêt plus que de rythme je pense. La bêtise des plans de Toomes et Zemo m’ont sauté aux yeux au beau milieu de leurs films respectifs. C’était pas le cas du plan de Luthor dans BvS pour moi.

          • Tu nierais donc que la version ciné de BvS souffrait d’énormes problèmes de rythme? Tu serais bien le seul. C’est pas pour rien qu’ils en ont fait une version longue.
            De l’intérêt pour ce film, j’en avais bien plus que pour Spider-Man pourtant j’ai regardé ma montre au ciné, j’ai baillé et je me suis bloqué sur tellement de conneries que j’en suis ressorti dégoûté comme beaucoup de monde: fans, grand public, médias.
            Les films Marvel n’ont jamais ce problème et Spider-man ne l’a pas non plus. C’est un film dans lequel on ne s’ennuie pas une seule minute.
            Pour relever des conneries, il faut vraiment ne pas aimer le genre.
            C’est ton cas, Disney n’est manifestement pas ta came. Arrête de t’infliger ça mon ami 😆

          • Tu fais pas mal de raccourcis et d’extrapolation…

            « Tu nierais donc que la version ciné de BvS souffrait d’énormes problèmes de rythme? »

            Non. C’est ce que je viens de t’expliquer. BvS a beau être moins rythmé, j’ai pas eu de soucis parce que même les scènes plus lentes ont attiré mon intérêt.

            « De l’intérêt pour ce film, j’en avais bien plus que pour Spider-Man pourtant j’ai regardé ma montre au ciné »

            C’est pas de ça que je parle. Je parle de l’intérêt que te procure le produit final. Pas de ton intérêt avant d’aller le voir. J’ai trouvé les longs dialogues entre Bruce et Alfred bien plus intéressants que les dizaines de discours abscons ultra énergiques de Homecoming.

            « Les films Marvel n’ont jamais ce problème et Spider-man ne l’a pas non plus. C’est un film dans lequel on ne s’ennuie pas une seule minute. »

            Ecoute, pour ma part il suffit pas de m’agiter un truc qui bouge dans tous les sens devant les yeux pour attirer mon intérêt. Donc oui, je le dis, je me suis fait chier devant ce film super-rythmé.

            « Pour relever des conneries, il faut vraiment ne pas aimer le genre. »

            Aucun rapport. C’est une question d’œil critique. Des conneries j’en relève dans tous les genres et dans tous les films (quasi), même ceux que j’adore. Je surkiffe BvS et MoS, ça ne m’empêche pas de relever leurs incohérences et facilités, voire aberrations.

            « C’est ton cas, Disney n’est manifestement pas ta came. Arrête de t’infliger ça mon ami 😆 »

            XD ce raccourci de la mort! Pour info je kiffe quasi chacun de leurs films d’animation hein! Si je suis encore le MCU c’est vraiment uniquement grâce à Winter Soldier et Civil War, et mon attachement à Cap et Stark. Mais ça va pas durer.

          • EDIT:

            « j’ai regardé ma montre au ciné, j’ai baillé et je me suis bloqué sur tellement de conneries que j’en suis ressorti dégoûté comme beaucoup de monde: fans, grand public, médias. »

            MDR Garyus, tu serais pas en train d’essayer de valoriser ton point de vue à base de « la majorité pense comme moi, donc j’ai raison » quand même? Tu vaux mieux que ça. ^^

  49. Pour moi le film est bien mais sans plus, un peu déçu donc, l’histoire se concentre sur Peter Parker plus que sur Spiderman, alors oui pourquoi pas mais ça rend certains passages peu intéressants, personnellement j’ai pas super accroché le coté teen movie du film et à l’humour un peu burlesque.
    Pour le coté Spiderman on retrouve finalement les mêmes défauts que les pour phases en mode Peter avec un humour burlesque pas toujours inspiré, dans ce film Spiderman est un héro un peu à la ramasse et qui a du mal à gérer, ses activités, son costume et notamment ses pouvoirs… c’est original mais ça contraste quand même vachement avec Civil War où il faisait plus que tenir tête aux Avengers.
    Parmi les autres défauts j’ai envi de dire « trop de technologie tue la technologie », Spiderman peu se passer d’un Jarvis bis, de même que je me demande encore l’intérêt du camouflage de l’avion à la fin.
    Pour ce qui est des points positifs le Vautour est un très bon vilain avec une vrai histoire qui tient le route, le fait qu’il puisse faire de sinistres alliances par la suite est très intéressant.
    A part mention spéciale au générique Marvel Studio avec le thème Spiderman, ça m’a collé des frissons !

  50. Un très bon spiderman fidèle à l’esprit du comics mais modernisé pour 2017.
    J’ai jamais été fan des films spiderman (je ne vois pas en quoi la première trilogie est si exceptionnelle et je trouve les The Amazing… très nuls), Tom Holland m’a réconcilié avec le héro. J’étais déjà conquis dans Civil War, mais ce film confirme qu’il est vraiment parfait pour le rôle.

    Le vrai plus sont les nombreuses connexions au MCU ! ça fait plaisir à chaque fois et là, on est gâté 😉
    Là ou je suis un peu déçu c’est qu’on ne ressent pas les conséquences de Civil War et des accords de Sokovie. Pourquoi Spiderman n’est pas recensée? Pourtant SPOIL ses actions font énormément de dégât et ont failli tuer de nombreuses personnes, dans le ferry ou l’épicerie du coin FIN DE SPOIL
    c’est un vrai manque je trouve à ce film…

    Mis à part ça, j’ai vraiment adoré !

    • Si tu tends bien l’oreille, à un moment, on entend un cours d’histoire qui parle des fameux accords. C’est discret, mais ça montre que ça existe et que c’est référencé. Pareil pour le fait que Cap soit un hors-la-loi, ça demande même une justification de la part du prof de sport : « c’est le programme officiel » ^^

      • J’ai bien entendu les références, ce que je regrette c’est le manque de conséquences !

        Spiderman peut faire autant de dégat qu’un avengers mais pourtant il n’est pas considéré comme un hors-la-loi… c’est dommage !

    • tu dois etre bien jeune, a la sortie de spiderman, il existait que xmen(2000) comme film de SH valable, ca a ete une veritable revolution tant sur les effets speciaux que sur le scenario

  51. J’en ressors et j’ai passé un super moment. Le meilleur Spider-man pour moi de très loin. J’ai enfin eu l’impression d’être devant le Spider-man que je connaissais.
    J’ai accroché au film du début à la fin, j’ai trouvé Tom Holland drôle, émouvant , parfait dans le rôle de Peter comme dans celui de Spidey.
    Quant au Vautour, le meilleur super-vilain depuis très longtemps au cinéma: humain, terre-à-terre, impressionnant et charismatique.
    J’ai juste tiqué pour Flash et Zendaya. Complètement d’accord avec LTH, pour la seconde c’était tellement inutile…Ce sont les seuls défauts que j’ai trouvé au film en le regardant.
    M’enfin Disney a fait encore très très fort, ils installent un jeune qui plaira aux jeunes, grandira avec eux et pourra faire dix films comme ça. On le verra évoluer, je l’espère vers quelque chose de plus adulte comme on l’a eu un moment dans le comics. A moins que Marvel/Disney/Sony ne décide encore une fois de le rebooter pour plaire aux plus jeunes comme ça a été le cas dans les films, les dessins animés et le comics plusieurs fois.

    • Le meilleur Spider-man ? Ravi de constater ton enthousiasme, Garyus, je t’aurais cru plus mitigé ^^
      Tout à fait d’accord à propos du Vautour et du fait de voir le personnage évoluer ! Qu’est-ce que tu as pensé de ses connexions avec le reste du MCU ?

      • Franchement, mieux intégré que la plupart alors que c’est un film Sony!
        Là; oui, on le sent le toutélié. le dessin d’enfant, Damage Control, Civil War en mode youtuber, la célébrité des Avengers, la tour Avengers, l’excellent Captain America, Happy, Tony Stark (juste ce qu’il fallait alors que tout le monde annonçait Iron Man 4), et j’en oublie beaucoup.
        Que demande le peuple? Cette connexion là me suffit amplement même si un petit clin d’oeil à Daredevil et son univers n’aurait pas été de refus, pas forcément un caméo mais un easter egg, ça aurait déjà été bien.
        Quant à mon enthousiame? Je prends les films Disney pour ce qu’ils sont un divertissement avec des super-slips.
        Et incontestablement, ils en sont les rois.

        • Ha ha ça, vrai que le règne de Disney n’est plus à contester ^^
          Mais c’est clair ! Pour un film Sony, il est bien plus généreux que la plupart des Marvel, sans qu’on n’ait l’impression que ça soit trop. On voit aussi la sculpture de la Stark Expo au début, quand ils arrivent dans le Queens !
          Un clin d’oeil aux Defenders aurait été top, Spidey étant un héros urbain, c’était le meilleur moment pour le faire… enfin, d’après Feige : “The future’s a long time. So, the truth is, I don’t really know, but there are a lot of TV shows being made, and hopefully we’ll continue to make a lot of movies. At some point, there’s going to be a crossover. Crossover, repetition, or something. »
          C’est donc une possibilité qui n’est pas à exclure à très long terme.

  52. Dommage qu’il n’y ait pas eu de séances d’avant-première, c’est avec grand plaisir que j’y aurais assisté. J’ai donc vu le film jeudi soir, et j’ai été pris par surprise. Je pensais voir un film bien plus classique que ça, mais le côté teen-movie de ce Homecomng m’a agréablement surpris.

    Le personnage de Parker / Spidey est très bon, bien meilleur que celui de Garfield. Il est plus humble et tout aussi vertueux, naturel, et Tom Holland joue à merveille ce côté « jeune débutant » qui est assez inédit chez le personnage au cinéma. J’avais peur que la surenchère de gadgets ne fasse de ce Spidey un Iron Man bis, mais c’est précisément sur ce point que le film axe sa réflexion : Spider-Man n’est pas encore prêt à jouer dans la cour des grands !
    La meilleure scène du film, pour moi, est celle où Peter, prisonnier des gravats, réalise qu’il n’a pas besoin de toujours demander quoi faire à ses mentors ; et que pour devenir un super-héros, il faut avant tout faire preuve de sang-froid, de concentration, et surtout, de confiance en soi.
    Stark assure à merveille son rôle de figure paternelle/mentor, et ne surcharge pas le film. Par contre, la scène finale avec le retour surprise de Pepper Potts, et surtout la demande de fiançailles, a fait surgir un très large sourire de fanboy sur mes lèvres !

    Un point sur la chronologie : les huit ans annoncés par le carton, c’est du bullshit. J’en suis désormais certain, car ce Homecoming se passe bel et bien en 2017 : quand Peter fait ses recherches sur le gars qui a fait des affaires avec le Shocker, il consulte ses fichiers d’identité, notamment sa date de naissance : 1984. Et l’IA de la combinaison indique que ce monsieur a… 33 ans. 1984 + 33 = 2017 !
    En bref, il suffira de corriger le carton pour la sortie vidéo, dire « 5 ans plus tard » au lieu de « 8 ans plus tard’, et ouf, on pourra arrêter de se creuser la tête pour rien.

    Toomes est un excellent méchant, avec une véritable écriture, des motivations crédibles, un pouvoir impressionnant mais pas démesuré, et un sens de l’honneur tout à fait appréciable. Bon, on fermera les yeux sur son homicide du premier Shocker, qui ne semble pas l’avoir vraiment affecté…

    Petit bémol : les scènes d’action sont illisibles, à part celles qui se passent de jour. Pitié ! Arrêtez avec les combats de nuit, on ne voit rien !

    Dans l’ensemble, je suis satisfait du film, mais je pense qu’il n’était pas vraiment fait pour moi. Le côté teen-movie me fait regretter d’être né si tôt. J’aurais beaucoup aimé voir ce film avec mes yeux d’adolescent, je me serais beaucoup identifié aux personnages. Mais je me réjouis, comme Garyus, à l’idée de voir le personnage de Peter Parker grandir et mûrir de film en film, un peu comme Harry Potter, finalement…

    Bref, je suis loin d’avoir parlé de tout, mais je vais m’arrêter là, il commence à se faire tard.

    • +1000 pour ta scène préférée. Je l’ai trouvée émouvante, sérieuse, tellement fidèle au comics. J’aime ce côté naze de Spidey. Il apprend à être un super-héros, à être un homme en Peter.
      Je te rejoins aussi pour l’âge en regardant ce film. J’aurai aimé être plus jeune.
      Jon Watts a réussi parfaitement à faire ce que Stan Lee avait réussi plus de cinquante ans avant: faire un héros dans lequel les jeunes peuvent se reconnaitre et en faire un immense carton commercial.
      Ma main à couper que ce Spidey sera considéré comme cultissime dans quelques années par la jeune génération.

  53. Bon film pour moi, j’ai passé un bon moment

    Le film est une metaphore du passage de l’adolescence a l’age adulte .
    TT au long de son aventure spiderman se rend compte de la difficulté d’etre un SH .
    Au debut il contact en permanence tony stark pour une mission ou pour etre epaulé.
    Au fur et a mesure il se rend compte de la responsabilité qu’il a , des vie en jeux (la scene du bateau) .
    Dans cette scene ou il sort des grava, il se rend compte qu’il ne doit compter que sur lui meme, il devient autonome. (c’est quand meme plus interessant que ww qui se transcande par « aaaaammmmour » )
    Bref a la fin le spidey prend ces propres décision ( passage a l’adulte)

    J’ai bc aimé le fait que spidey se plante, soit maladroit , le film est fait comme un teenmovie assumé, alors oui on a pas de souffle epique ou de grand moment de bravoure, mais le film a ete penser comme ca, je trouve ca plutot original .

    TT n’est pas parfait, qqes scenes brouillone, le dernier combat sur l’avion est pas tres clair, il y a pas de musique vraiment marquante, d’ailleur depuis avenger c’est le vrai probleme des marvel pour moi , c’est tres important la musique au cinema, un theme qui marque peut rendre un film culte (on est d’accord que c’est pas leur ambition) .Qqes longeur par ci par la, rien de grave .
    Le faucon est bien traiter, il vole et profite de tt ce qu’il peut, » comme le font les puissants » d’apres lui, effectivement ca change du megalo qui veut etre le maitre du monde

    Bref un bon film de SH qui traite pour la 1er fois de l’adolescence , fun , bc d’humour (la salle etait conquis) et sourtout une evolution pour spidey, hate de le voir dans le prochain avenger

  54. Ayé j’ai enfin vu ce Spider-Man Homecoming ! Alors à chaud comme ça le film n’est pas mal ! Mieux que ce que je m’étais imaginé lorsque le projet a été annoncé mais moins bien que ce que les bandes-annonces suggéraient. Un des plus gros points positifs du film c’est que dans l’état d’esprit on revient vraiment pour une fois à l’esprit adolescent des débuts du personnage comics. Tom Holland est juste parfait dans cet esprit et apporte totalement la fraîcheur sur laquelle Raimi était passée un peu rapidement. Après ce qui devient délicat outre la modification brutale, littéral et sans vergogne de l’entourage du Peter Parker des comics allant plus loin encore que ce qu’avait fait Bendis dans sa version ultimate frise l’absurde tant ça gâche un certain potentiel. Rebaptisé le gentil pote de l’utimate Spidey Ganke en .. Ned Leeds , connu pour être un des Hobglobbin (super-bouffon en français) ennemi emblématique et iconique de Spidey c’est déjà dommage. Ne parlons pas non plus du sacrifice des Liz Allen future femme de Harry Osborn dans le comics et donc belle-fille d’un certain Norman qui là gagne une nouvelle filiation). Le ton du film reste léger distrayant, truffé d’humour au détriment peut-être de l’action qui arrive souvent maladroitement comme pour redonner du sérieux à un personnage qui brillait surtout pour la cocasserie de ses situations et ses interactions assez banales avec son entourage. Et quelque part c’est peut-être le meilleur hommage qu’on pouvait rendre au travail des créateurs des premières aventures du tisseur qui est ce héros auquel on s’identifie plus aisément que d’autres pour sa simplicité et la réalité d’un quotidien sans fard, surpuissance et célébrité. Libéré du pathos de la mort de l’oncle Ben , de l’amitié compliquée avec Norman Osborn , ce Peter là doit juste s’accomoder d’une relation artificielle avec Happy et d’un paternalisme distant d’un Tony Stark roi du caméo. En parallèle à ça le film me laisse un goût d’inachevé bien que comme annoncé le méchant du film soit intéressant car son origine comme ses capacités sont bien présentées et que Keaton a l’intelligence de nous livrer une composition sobre loin du surjeu dévolu d’ordinaire à ce type de personnages. Dommage aussi la surenchère technologique du costume et cette Karen , amusante (j’ai pensé au film Her) au départ mais finalement excessive dans l’usage pour un tisseur plus adapté à être urbain et instinctif (cf scène à Washington). Aussi je ne comprend pas ce fouin autour de l’actrice Zendaya qui est amusante mais pas du tout essentielle à l’histoire bref il y a plein de bonnes choses dans ce film et si il avait précédé les films de Raimi ça aurait été une bonne introduction à l’univers du tisseur. Là l’équilibre entre la plupart des personnages et l’absence d’enjeux déterminants me laissent ce goût mitigé.

    P.S : Une chose me tarabuste : Dans le film le QG des Avengers est déplacé de la tour Stark de NYC au site que l’on connaît bienqu’on aperçoit à la fin d’Age Of Ultron (donc AVANT HOMECOMING) dans Ant-MAN (Donc AVANT HOMECOMING) et dans CIVIL WAR (Donc AVANT HOMECOMING) c’est le déménagement le plus long du monde ? Tony a eu le temps d’installer les Avengers dedans et pense à faire venir son matériel APRES? Vraiment?

  55. Eh bien c’était bizarrement moyen je dirais, il vaut mieux que je détaille mais attention Spoliers :

    Les + :

    – Tom Holland joue bien le personnage avec une nouvelle facette comme ça l’était dans Civil War et son développement en tant qu’ado est vraiment cool
    – Marisa Tomei est juste trop cool ( mais je reviendrais à elle plus tard )
    – Ned est vraiment sympas et il est pas envahissant je trouve ce qui est sympas
    – Liz est vraiment splendide et j’espère ne pas être déçu de son futur développement car j’espère qu’elle deviendra la meilleure love interest de Spidey et du MCU bien que cela ne soit difficile 🙂
    – Les blagues de Michelle fonctionnent et je vais dire j’adore la retranscription des blagues de merde de Peter des comics en film ^^
    – On a ENFIN un nouveau méchant à placer dans le compteur des bons même si le Vautour ne dépasse pas Ultron et Loki ( peut être pour l’instant )
    – Les perso clins d’oeil sont cool que ce soit Le Rodeur, Miles, le Scorpion, et le Bricoleur ( que j’avoue ne pas connaître 🙂 )
    – Iron Man est très bien dosé et Happy est vraiment cool
    – Le son est super bien utilisé et j’espère voir cette qualité dans les prochains films du MCU
    – Captain America est juste génial et je suis prêt à PATIENTER longtemps pour voir d’autres vidéos de ce type ^^
    – le twist père/fille je l’ai pas vu venir j’ai été mal à l’aise comme le perso, bien joué ^^

    Les Meh :

    – J’aurais préféré le Shockeur Logan Marshall Green car il avait l’air d’être le Shockeur que j’aime à savoir un mec qu’on traite de minable
    – La musique passe bien mais est oubliable
    – L’éventuel futur Jocaste, elle serait bien justement si elle deviendra Jocaste mais sinon perso je l’ai trouvé lourde
    – Le MJ je m’en branle même si c’était vraiment pas le bien venu du tout
    – Les scènes d’action sont pas ouf

    Les – :

    – La première scène post générique ( sans intérêt car on sait qu’il y aura la suite )
    – L’indien chelou qui se fait passer pour Flash Thompson alors qu’il lui ressemble pas du tout en plus d’être nul à chier ( désolé mais je le pense sincèrement )
    – L’incohérence des huit ans est dégeulasse et aurait pu être évitée bordel
    – Le retour random de Pepper alors qu’ils sont divorcés bordel dans Civil War
    – Le fait que May découvre Peter en Spidey c’est inadmissible et je trouve que ça va déjà à l’encontre du perso de May mais en plus ça sert de blague ?!? Sans déconner , c’est censé être un évèment grave bordel. Franchement GROS point noir du film et c’est la dernière scène.

    Enfin bref au final c’est pas le meilleur Spidey mais c’est pas le pire non plus, pour ceux qui veulent mon avis sur les Spiderman :

    1- Spiderman 2
    2- The Amazing Spiderman 2
    3- Spiderman
    4- Spiderman Homecoming
    5- Spiderman 3

    6- The Amazing Spiderman

  56. Ayé, vu. Bon j’ai sans doute oublié quelques petits trucs, si besoin je les rajouterais par ci par là.

    15 ans après sa première apparition sur grand écran (même si techniquement sa première apparition en France au cinéma date de 1977), le tisseur revient chez lui, dans l’univers Marvel, après un terrain d’entente trouvé entre Sony, détenteur des droits cinématographiques de Spider-Man depuis les années 90’s, et Marvel Studios.
    Déjà aperçu dans Captain America Civil War l’an passé, le Spider-Man sauce MCU se veut très différent de ce que Sony a pu proposer au cours de ces différentes adaptations. Exit le Peter Parker solitaire qui se morfond sur lui même, place à un Peter plus jeune que jamais (qui a enfin l’âge du Peter des comics) qui vas tenter tant bien que mal de devenir un super-héros.

    Rafraîchissant pourrait être le mot qui vient à l’esprit en regardant Spider-Man Homecoming. Là ou les films de Marc Webb sentaient un peu trop le réchauffé vis à vis des films de Sam Raimi en nous montrant peu ou prou la même chose (souvent moins réussi selon moi), le film de Jon Watts se démarque des précédentes adaptations. Non seulement son Spider-Man se situe dans le même univers que les Avengers et les autres héros du MCU, mais il est sans doute le Spider-Man qui résume et montre le mieux le côté « friendly neighborhood Spider-Man ». Peter, car c’est bien de lui qu’il sagit plus que dans les précédents films, est proche des New Yorkais. Cherchant à se rendre utile et important (notamment aux yeux de Tony Stark, qui n’est pas aussi présent qu’on pouvait le craindre), Peter aide le petit peuple du mieux qu’il peut. Attraper un vulgaire voleur de vélo, aider une vieille dame à trouver son chemin sont autant de petites choses que ce cher Spider-Man fait à l’écran. Oh il s’attaque bien entendu à plus gros, mais à l’image du Spider-Man des tout début période Lee-Ditko, il fait des erreurs, des boulettes,s’en prend plein la poire, il doit apprendre à être un super-héros. En cela le film se détache des films précédents ou Peter devenait un grand héros assez rapidement.

    Pour ce qui est de l’humour du film, point sensible du MCU tant il divise, ici il est superbement dosé. Il faut dire que le personnage de Spider-Man est fait pour ça. Si il ne faisait pas vraiment de blague chez Sam Raimi, et qu’il en faisait trop chez Marc Webb (au point de devenir presque une caricature de lui même), chez Jon Watts c’est juste parfait. On a vraiment cette impression d’être devant Spider-Man/Peter Parker. L’interprétation de Tom Holland sonne juste à chaque moment, dans ses mimiques, ses expressions, son jeu etc..

    Les super vilains ont toujours été le gros point faible du MCU. Hormis Loki (qui n’est plus vraiment un vilain depuis Thor: le monde des ténébres), aucun antagoniste n’as pu être suffisamment marquant pour qu’on le retienne. Spider-Man ayant avec Batman, la plus grande galerie de vilains, le film se devait de briser cette malédiction. Voilà qui est chose faite. Le Vautour, interprété par Michael Keaton, est un personnage plutôt bien écrit, (en tout cas mieux que les autres vilains du MCU) avec suffisamment de background pour qu’on s’intéresse au personnage. D’autant que le twist concernant son lien de parenté avec un personnage du film est innatendu et bienvenu. Quant à son design, il est tout juste incroyablement réussi.

    Pour ce qui est des personnages de la mythologie du tisseur, elle est chamboulée, modernisée et diversifée, tout en restant finalement proche du comic…. On y retrouve Betty Brant en journaliste du lycée avec un look à la Gwen Stacy, Liz Allen et Flash Thompson qui ont de nouvelles origines ethniques, Ned Leeds en meilleur ami de Peter (qui est réalité un copié collé de Ganke Lee, le meilleur ami de Miles Morales, le Spider-Man de l’univers Ultimate) et le personnage de Michelle « nouveau » personnage destinée sans nul doute à devenir le love interest de Peter, comme en témoigne son surnom dévoilé en fin de film… (révélation qui n’est pas sans rappelé celle du personnage de Joseph Gordon Leviit dans The Dark Knight Rises). Doit on du coup en déduire que nous n’aurons jamais la vraie dans les prochains films? Malheureusement j’imagine que oui..
    SPOILERS

    A noter également la présence de Aaron Davis joué par Donald Glover, qu nous tease l’arrivée de Miles Morales (un clin d’oeil assez sympa quand on sait que Donald Glover fut longtemps le fans’ choice pour l’incarner) ainsi que celle de Mac Gargan qui laisse présager l’arrivée des Sinister Six (par contre le tatouage de scorpion c’est pas très subtil…)

    L’un des principaux reproches fait au film, c’est la qualité des scènes d’action… Difficile de faire mieux que ce que la trilogie de Sam Raimi avait proposé à l’époque. Si elles sont effectivement en dessous, le film tire son épingle du jeu en étant beaucoup plus terre à terre et donc moins épique. Les seules scène pouvant être qualifiées d’épique sont malheureusement soit trop illisible, (pour ne pas dire brouillone) soit du déjà vu.. Les cgi en revanche, sont plutôt réussi, même si Spider-Man a parfois un côté un peu trop plastique.

    Un mot sur la musique de Michael Giacchino: comme souvent dans les films Marvel, elle accompagne plutôt bien le film, mais est malheureusement trop facilement oubliable. Pourtant la reprise du thème iconique de la série des 60’s en début de film aurait collée à merveille, pourquoi ne pas l’avoir prise en thème principal du film ??

    Au final, les quelques reproches qu’on peut faire aux films sont les mêmes que beaucoup d’autres blockbusters Marvel Studios. A savoir une photographie pas toujours travaillée, une musique un peu trop oubliables, des scènes d’action pas toujours super lisibles et/ou réussies ou encore le fait que le film ai parfois besoin du reste du MCU pour fonctionner (l’inconvénient de l’univers partagé). Néanmoins, Homecoming évite le problème du vilain bâclé et générique, ne pâti pas d’un humour lourdingue et surtout s’appuie d’avantage sur ses personnages que sur ses money shot, et ça, c’est bien la force du Spider-Man des comics.
    Autre petit reproche, la dernière scène… C’est fort dommage de griller cette cartouche aussi vite.
    En ce qui me concerne, je lui préfére Spider-Man 2, plus proche de ce que j’attends d’un film Spider-Man (malgré tout l’amour que je porte à Tom Holland en Spidey x)), et sans doute aussi par nostalgie je le reconnais. Il n’en demeure pas moins que le retour à la maison de Spider-Man est réussi, et laisse présager du bon pour la suite. Il me tarde de suivre l’évolution de ce Spider-Man et de le voir grandir.

    ps: A l’instar des The Amazing Spider-Man (à plus petite échelle cela dit) les bandes annonces comportaient des scènes qui ne sont pas dans le film. Point de « …mais après il m’as tapé » à mon grand regret…

    Si je devais faire un ptit classement:

    1) Spider-Man 2
    2) Spider-Man Homecomig
    3) Spider-Man
    4) Spider-Man 3
    5) The Amazing Spider-Man 2
    6) The Amazing Spider-Man

    • Je te rejoins sur la totalité de ton post, très bien retranscrit au demeurant! Effectivement, la dernière scène « gâche » pas mal pour le coup… J’ajouterai que beaucoup râle pour les références inexistantes à ses origines mais Nerd insiste lourdement pour en savoir plus et la phase ou il veut révéler le secret de Peter, notamment à Tante May ou s’en suit la réponse de Parker( parfaite selon moi ), est très bien amener!
      Bref vivement le 2 qui devrait donc s’avérer plus épique et certainement se « délocaliser » un peu plus sur Manhattan..
      PS: Ton classement est pile-poil le mm que le mien!

    • « Si il ne faisait pas vraiment de blague chez Sam Raimi, et qu’il en faisait trop chez Marc Webb (au point de devenir presque une caricature de lui même), chez Jon Watts c’est juste parfait. »

      A mon avis tu devrais recompter les blagues faites par Spiderman dans les TASM et dans Homecoming. ^^

      • Je vois le film ce soir mais pour le coup, ça sent la critique abusive ça. Spider-man qui fait TROP de blague c’est pas possible, c’est justement sa nature. Il y à, je trouve, beaucoup de chose à reprocher à TASM2, mais les blagues n’en font pas partie.

        • Je pense que The-Sting s’est avancé un peu trop rapidement sur ce point en effet. ^^ Bon déjà je n’avais encore vu personne faire ce reproche à TASM2. Et surtout pour avoir vu Homecoming c’est incomparable: on a affaire à un véritable festival de blagues là, MCU + Spiderman oblige.

          • Quand je dit qu’il en fait en trop je parle pas spécialement en terme de nombre, mais plutôt dans la manière de le faire (ma phrase est donc sans doute mal formulée.. :/ )
            Quand je vois Spider-Man utiliser la salive de Jamie Foxx pour le recoiffer ou baisser le pantalon de Paul Giamatti, je trouve que c’est trop.
            Je ne sais pas si c’est vraiment les scènes en question ou le jeu d’Andrew Garfield qui me gêne réellement (qui sait, les mêmes scènes avec Tom Holland me paraîtraient peut être plus réussies), mais je sais qu’en tout cas, PERSONNELLEMENT, j’ai du mal à y voir Spider-Man.

            …mais bon c’est un secret pour personne que je ne suis pas vraiment fan des version de Marc Webb.. x)

          • Je suis pas expert en comics Spiderman mais à mon avis son humour a du pas mal varier d’un auteur à l’autre. Ça ne correspond peut-être tout simplement pas à ceux que tu as lu/retenus. ^^

          • Certes, mais pour un Spider-Man aussi jeune, il est innocent, n’a pas encore pris de « coups » dur dans la tronche. Le voir blaguer en mode non stop ne me choque pas du tout. À vrai dire même dans les récent comics il ne s’arrête pas. Ça lui a d’ailleurs valu une sérieuse engueulade avec Daredevil qui l’accuse de ne rien prendre au sérieux. Ce à quoi il répond que c’est justement sa façon de gérer les choses, sa lui permet de prendre un recul.

  57. Avis rapido : c’était pas mal surtout pour un re-reboot et 6ème film SM en l’espace de 15 ans, je le mets sans problème devant les 2 TASM par contre par rapport à la saga de Sam Raimi je ne sais pas trop il faut que je le revoie, comme dhab lol.

    Après j’ai aimé :
    -Tom Holland, l’hybride parfait entre Maguire et Garfield
    -le costume hyper hightech (qu’il va pouvoir bidouiller tranquillement maintenant)
    -la présence d’Iron Man bien gérée (d’ailleurs j’étais sceptique sur le design de l’armure mais en live elle rend bien)
    -le méchant, bien traité et bon design
    -la connexion avec le MCU
    -le côté urbain/lycée
    Il y a encore d’autres truc mais je ne vais pas m’étaler^^

    J’ai moins aimé :
    Pour une seule visualisation je dirais la réalisation, elle est correcte (cela dit la scène du bateau est bien stylée mais c’est la seule quoi), après voilà ça reste de qualité m’enfin par rapport à Doctor Strange, GotG2 et Civil War c’est un cran en dessous selon moi.
    Autant il traite bien le personnage mais niveau couleur, éclairage, mouvement de caméra etc. va falloir monter d’un cran pour la suite M.Watts^^

    Voilà voilà c’était sympatoche et plein de bonnes intentions, mon petit top niveau SH 2017 Wonder Woman reste n°1 pour l’instant suivi de… je ne sais pas trop mdr

  58. Vu ce soir, et je suis très déçu… Je me suis un peu fait chier. Je n’ai pas retrouvé dans ce film ce que j’aime dans l’univers Spiderman.
    Je n’avais pas aimé les deux Amazing Spiderman, mais pour le coup j’aurais préféré avoir le 3 pour avoir la conclusion de l’histoire plutôt que ce Homecoming…
    En vrac des choses que j’ai pas aimé :
    -Tout les perso du lycée, tous chiant et pleins de cliché…
    -Flash…
    -May qui découvre l’identité de Peter ! WTF ! Bordel c’est quoi le problème avec les identités secret pour Marvel Studio !!!
    -L’histoire autour du Vautour. Ma connaissance du perso est assez limité, mais dans mon souvenir c’était un vieillard qui cherchait à rajeunir…
    -Mais où sont passé les scènes ultra classe de voltige de Spidey !!!
    -Pas de trace de la famille Osborn… Je m’attendais à une post gen où on aurait appris que la tour des Avengers était racheté par Oscorp.
    -La technologie du costume. Au final on perd tout le sel du perso de Spidey je trouve avec tout ces gadgets High Tech…
    -Peter qui veut tout faire pour être un Avengers, qui harcèle Happy, j’ai trouvé ça soûlant.
    -MJ !!!! Non mais NON !!! Vous avez pas le droit T_T
    -Globalement un gros gros manque d’émotion tout le long du film. ça se regarde un peu amorphe en mode déconnecté je trouve. Quand je pense au premier Spiderman qui pres de 15 ans après me donne encore des frissons !

    Bref au final, je trouve que ce qui est arrivé de pire pour Spidey au ciné, c’est quand Sony a annulé Spider-man 4 au profit d’un Reboot…
    Sam Raimi peut dormir tranquille, il reste le maitre de cet univers ^^

    Mon classement Spider-man :
    -Spider-man 2
    -Spider-man
    -Spider-man 3
    -Amazing 2
    -Amazing 1
    -Homecoming

  59. J’éprouve le besoin de mettre mon petit commentaire (ça faisait très longtemps) car j’ai vraiment aimé ce spidey… Déjà il s’intègre parfaitement dans l’univers marvel stud10: le lien avec Civil War + la façon dont c’est filmé au début du film (cf. téléphone)+ connexion avec évènements NY… la base du scénar quoi…, Stark Downley Jr toujours parfait (quelle charisme quand même…), et puis top dans son rôle de mentor, le côté high tech du costume de Spidey qui modernise le personnage et la franchise du coup (en devenir forcément), l’humour de ce type de film qui est largement plus relevé qu’à l’accoutumée: j’ai souri et ri du début à la fin, le vautour, épais, humain et torturé… un poil complexe quoi… ça fait pas de mal! etc. etc. Par ailleurs j’avais en tête le commentaire de la critique du film qui mettait en avant la qualité moyenne du spidey numérique… moi ça m’a pas dérangé… globalement les effets sont de qualité… rien ne m’a fait hurlé de désespoir à ce sujet.. Non vraiment un très bon moment… Il est vrai que Flash est … surprenant, que Tante May est beaucoup moins vieille que dans les comics (et plus sexy!) et que MJ n’est pas vraiment MJ (quoi que!) mais bon, rien qui n’empêche de vouloir revoir au plus vite cette bonne vieille araignée…

  60. BON !
    Maintenant que j’ai vu le film à froid (vu hier soir), je vais faire une petite review un peu plus objective qu’hier soir.
    Pour le coup c’est probablement mon Marvel favoris depuis un moment ! Il m’a même donné ce petit frisson du geek ! Pour le coup ça doit aussi être le meilleur Spider-man depuis Spider-man 2. Pas meilleur que celui ci c’est certain mais il est clairement dans le top 3. Alors je vais faire un point positif/négatifs, ce sera plus synthétique.

    Point positif:

    – Tom Holland ! Enfin une synthèse presque parfaite entre Tobey Maguire et Andrew Garfield, un bon compromis entre Peter et Spidey ! La timidité de Peter, associé à son génie ! Contrebalancé un peu par l’aide de Tony malheureusement, mais j’y reviendrai. Spidey est blagueur, Peter est maladroit, c’est simple mais pourtant Raimi et Webb n’avaient pas su concilier ça à l’époque, c’est chose faite !

    – Le vautour ! Un vilain humain, terre à terre, avec ses doutes, ses défauts. Mais qui reste un homme. Très bonne prestation de Keaton. L’un des meilleurs vilain du MCU !

    – Le générique de début, ce thème !

    – Tout est liée ! Le film qui incarne le plus ce concept ! De multiples références aux évènements du MCU !

    – Spider-man dans élément ! Enfin l’araignée évolue naturellement au sein de son univers ! Rien ne fait tâche là dedans, tout à été fait à la perfection. Ca fait plaisir à voir, c’est presque comme ouvrir une page de comics !

    – Des easter eggs à gogo ! Jon Watts à été généreux ! Que ce soit à la mythologie naissante de l’araignée ou au MCU. Ca fait vraiment plaisir !

    – Zendaya ! J’avais peur qu’elle fasse un peu tâche, mais en fait elle est la coolitude incarnée là dedans, très drôle et tout à fait charmante, elle fait bien le job ! Même si j’ai pas bien compris l’utilité de sa dernière scène.

    -De manière général tous les persos secondaires ! Aucun ne fait vraiment tâche, pas de gros fan service dégoulinant ni rien, tout sonne juste. Ned est drôle (sa référence à DC/Batman est vraiment drôle je trouve ^^ Rien de trollant, c’est juste amusant ! D’ailleurs ce n’est pas la seule référence à Batman amusante !). May est plutôt touchante je trouve, même si pas assez de scène je trouve.

    -Iron Man est présent juste ce qu’il faut ! Début milieu fin, point barre. 5 minutes montre en main, pour le coup au moins on évite les commentaires relou sur la sur-présence de Stark, ce qui serait faux.

    – La 1ère scène post générique m’a donné des frissons et la 2ème est sans doute l’une des plus drôle du MCU ^^
    Bon en tout cas niveaux points positifs je trouve que c’est déjà pas mal ! Aux point négatifs maintenant !

    -Flash, j’ai pas trop saisi le délire. Je pense qu’ils ont maladroitement essayé de moderniser le bully de l’époque à la notre. Mais c’est moyennement bien fait, ça reste un douchebag, maiiiis … Manque un truc. Aujourd’hui l’humiliation se fait sans doute moins physiquement qu’à l’époque des années 60, du coup ça doit être ça.

    -Le costume high tech est peut être donné trop facilement à Spidey, l’aide de Stark l’empêche de développer toute sa technologie lui même. Bon il reste la toile certes, maiiiiis c’est dommage.

    – Le thème ne revient pas assez fréquemment, c’est dommage après cette intro Marvel Studio aussi pétante !

    – Les scènes d’action manque un peu de peps, de mordant. On sent la puissance de Spidey, maiiiis il manque quelque chose.

    – Le combat final est un peu court à mon goût.

    – Le twist sur un personnage, inutile pour le coup, voir même incompréhensible.

    – J’aurai aimé 1 ou 2 références à Oscorp ou un Osborn, même un tout petit quelque chose.

    – J’aurai aimé voir le « vilain secondaire du film pour pas spoilé » avec son masque. Même si en l’état c’est déjà sympa.

    Voilà voilà, plus que satisfait, et j’ai vraiment vraiment hâte de voir l’araignée évoluer et grandir au sein du MCU !

  61. J ai l habitude de dire que la marque de fabrique du MCU c est l efficacité à défaut d être « marquant » … mais la? ..Ce film a été torché et emballer c est pesé.

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Quel manque d enjeux cruel a part pour la scène de l obélisque.

    Il n y a pas vraiment de thématique a part « Spiderman va t il pouvoir décrocher un CDI chez les Avengers? » Le pire c est que ce thème précis du petit gamin qui cherche sa place dans la cour des grand c est déjà abordé dans CIVIL WAR et juste étiré, rallongé dans HOMECOMING!!!

    Le coté teenage movie je ne rentre pas dedans un seul instant. La dualité peter / spida .. Quand ils s attardent sur sa vie de lycéen je m en fou et quand ça commence a devenir un temps soi peu intéressant… le devoir l appelle et il redevient spiderman … en bref je me suis tapé spida quand je voulais voir parker et parker quand je voulais voir spida ..la frustration ultime. (ultimate frustration?)

    L action est assez minimaliste j ai mème l impression d avoir vu le film spiderman le moins ambitieux à ce niveau. (voir spiderman dans une zone pavillonnaire tout le film … on dirait que le celui ci cherche a être frustrant en tout point jusqu a sa scène post generique finale volontairement a chier..

    Je voulais aussi parler de deux points soit disant réussis : le vilain et les connections avec le MCU …. Alors que vous trouviez cool des connexions a un univers je comprends mais je comprends moins en quoi ça a une incidence sur les qualités intrinsèques du film.

    J ai entendu par ci et la que le méchant était réussi? Mais genre the best vilain of MCU derrière Loki? …Alors parce qu il a droit a une scène d intro contextuelle qui soit disant nous fait saisir comment on passe d un employeur frustré a un mec badass en train de voltiger avec sa super combi et qui tue si nécessaire?

    Moi je pense que ça demandait un petit travail supplémentaire sur son background autre que « its 4 my family you know? » … Parce que non ! Moi voir marqué « 8 ans après » derrière une scène aussi anecdotique qu une industrie qui prive un gas de travail puis sans transition il devient une pointure du crime recherché par le FBI ? Juste NON

    Je suis très déçu et j ai rarement vu le MCU a ce point en pilote auto ..

    Je ne m’explique pas le 8 sur IMDB .. alors c est sans doute moi qui commence a décrocher mais je n en peu plus c est beaucoup trop balisé .. je ne comprends pas qu un habitué du genre puisse avoir eu la moindre source d étonnement pour ce film …

    J ai même pas envie de parler de tante May qui n’apporte strictement rien aux enjeux perso de Peter ou encore de la foule de personnages ‘fonctions » qui répondent juste a des archétypes particuliers.

    Mr LTH j aimerai vraiment saisir ce que vous avez aimé sur la partie ‘Peter Parker’ parce que si on enlève Spiderman que reste t il? Un gas qui lâche ces potes quand ils ont besoin de lui, qui reste 2 min a une soirée, qui prends des conseils de drague par sa MILF de tante? Qui s excuse en permanence sans avoir d autres types d interaction avec les autres? Bref je trouve ça bien vide et je n’étais pas tant un fan de la trilogie de Sam Raimi mais je commence a l apprécier a sa juste valeur car visiblement une grande franchise n inclue pas de grande responsabilités pour tout le monde.

    • C’est bête à dire Mais je suis assez d’accord avec toi là dessus. Je l’ai vu hier et je suis Super mitigé. Il n’y a aucune épaisseur dans les personnages. Les lycéens sont assez bidons. Il n’y a pas de scène incroyable. Et SPOIL SPOIL le bateau coupé en 2 c’est limite de sa faute: la honte! Spiderman est un être dont la force est décuplé et la le gamin est essoufflé à chaque effort. Rien de Bien héroïque…

  62. J’ai vu le film hier j’ai passé un moment sympa mais sans plus je suis un peu mitigé entre la tante may qui ne sert a rien, le coté « lycée » pas très intéressant, certains effets visuels pas très réussi, le costume high tech je suis vraiment pas fan.. Le plus gros point positif de ce film pour moi c’est Keaton et j’ai bien aimé l’idée d’utiliser la technologie allien d’Avengers.

    Même Tom Holland je l’ai pas trouvé exceptionnelle dans son rôle je préférais Garfield en Spider-Man.

    Si je devrais faire un classement des films par ordre de préférence ce serait
    la trilogie raimi
    TASM2
    Homecoming
    TASM

  63. Vu hier et je suis globalement déçu toute cet hype pour ça, les ados mon exaspéré à part nedqui est plus tôt réussi et vraiment drôle tout au long du film mention spéciale à flash l’adaptation la plus foireuse du mcu, c’est sympa les libertés qu’on peut prendre concernant une adaptation mais à se niveau la c’est trop
    Au nom de la sacro-sainte diversité ethnique on nous vend une Mj black, un flash indien avec un corps de lache mais si ce n’était que physique une Mj qui passe de fille ultra populaire à une espèce de perso antisocial,flash qui participe au club de débat, le sportif tortionnaire n’existe plus, la tante may elle serait pas la sa serait pareille, et pour la célèbre phrase de l’oncle ben  » un grand pouvoir implique de grande responsabilité « elle Est complètement zappé alors qu’elle a une résonance très forte dans le mythe de Spiderman
    bref sa se regarde mais c’est loin d’être le Spiderman le plus réussi depuis le 2 de raimi à mon humble à avis
    Mon classement
    Spiderman
    Spiderman 2
    TASM 2
    Spiderman 3
    TASM=homecoming

    • Tiens d’ailleurs tu me fais penser… Où sont tous les rageux qui ont hurlé au scandale à l’annonce du Johnny Storm black? De mémoire il y avait du monde, mais là bizarrement c’est assez calme je trouve! ^^

      • Le faite qu’elle soit black osef à la limite mais ils ont dénaturé le perso. La meuf que tout le monde veux serrer la fille populaire et transformé en une sorte de dépressive qui tien plus de la harceleuse qui suit peter Parker partout où il se trouve autant faire un perso inédit black et dépressif tu l’appelles comme tu veux mais pas MJ
        Pour moi il se sont torché avec le matériel de base sur les perso secondaires, à la limite liz fait plus Mj que Mj LOL

          • je sais pas si vous le faite exprès la fille te sort je préfère qu’on m’appelle Mj
            Mais non c’est pas en référence à mary jane et Zendaya et pas la prochaine meuf de Spiderman tout et téléphoné et plus tôt inutile
            Autant sortir carrément du matériel de base et pas nous sortir cetteconnerie de Mj dont on peu se passer au moment où elle est servi

          • Tu vois Chocasse, c’est exactement pour des réactions comme celle de Crack ici que je trouve idiot d’avoir balancé ce MJ. Parce que ça rend ces plaintes légitimes du coup. Alors que sans cette mention en fin de film on n’aurait rien eu à dire: nouveau personnage entièrement indépendant, la question ne se pose plus. Dans une moindre mesure, je faisais le même reproche au choix d’appeler le personnage de Gordon Levit « Robin » à la fin de TDKR.

          • Ah mais je suis d’accord avec toi Archer, ce twist clin d’oeil était inutile au possible. Les réactions disproportionnées étaient prévisibles du coup. Après … Quand bien même (et je suis sûr à 98% que ça ne sera pas le cas) ça serait MJ … Ca n’est QUE MJ quoi. J’ai tendance à être tatillons sur la fidélité physique, pour preuve j’ai aussi râler pour Johnny, je m’en cache pas. Mais là c’était un personnage principal. Là on parle de MJ, elle est là pour être canon. Perso si c’était vraiment elle, c’est certainement pas sa couleur de cheveux qui m’inquiéterait mais son caractère qui n’a rien à voir avec Mary Jane, ce qui à tendance à me conforter que ce soit Michelle Gonzales, qui sonne en anglais comme un MJ aussi.
            Mais ouais, le twist était foireux. C’était désespéramment prévisible.

          • Sorry Chocasse, je viens seulement de lire ta critique du film donc j’avais pas vu que tu décrivais ce clin d’oeil comme inutile.

            Bah après, ce n’est « que » MJ… C’est quand même l’un des love interest majeurs du personnage principal non? ^^

            Tiens d’ailleurs, je ne m’étais pas posé la question, mais tu viens de me faire penser à une chose: en VO, le surnom de Michelle c’est MG[ji], ou MJ[jay]? C’est bien MJ non? Alors il vient d’où le J?

      • Aaaaah il y a eu quelques soulèvement à l’époque de l’annonce de Zendaya. Après l’ambiguïté de son prénom à laisser planer le doute. Ca + perso ultra secondaire du film, j’imagine que ça n’a pas fais jasé plus que ça.

        • Effectivement Chocasse, mais ce fut bref. ^^ Après effectivement comme tu le dis au-dessus ce n’est pas Mary Jane (à priori). Pour ma part je trouve le procédé (le surnom MJ) pas terrible. Je veux dire… c’est un peu comme si on faisait un nouveau Batman et qu’on lui mettait un ennemi black, terre à terre, totalement sain d’esprit qui s’appelle James, et qu’on l’appelait Mister J. Tu vois ce que je veux dire? Au final, pourquoi ce besoin de lier Michelle à MJ alors qu’elle n’a clairement rien à voir avec le personnage d’origine?

          Et puis il y a aussi l’affaire Flash… Personnage encore plus secondaire, donc OSEF au fond. Mais sérieux quel est l’intérêt de l’appeler Flash?

          Enfin bon, c’est du détail tout ça.

          • faut faire différent, Archer … différent des précédents films. les comics Spiderman, tout le monde s’en fout, plus personne ne les lit ….

          • Ba c’est un bully quoi, un bully des temps modernes, pas forcément axé sur la violence, mais sur le harcelement moral. Donc j’imagine qu’ils n’avaient pas besoin d’en faire une brutasse.

          • Tu sais quoi Chocasse? Bah c’est pas con ce que tu dis, encore une fois. Si on part du principe que les modes de harcèlement ont évolué avec internet, ce Flash pourrait représenter une version moderne du bully des comics. Bien vu!

          • C’est comme ça que je le vois en tout cas. J’ai trouvé ça plutôt intéressant comme changement, encore dans la mesure ou ce n’est que Flash.

      • Pourtant il y en a beaucoup qui ont exprimé leurs mécontentements, que ce soit sur flash ou la supposé MJ, où l’article de cette supposition avait fait + de 300 comm…

        • Excuse-moi Wonsul, j’aurais dû préciser un peu plus ma pensée: aujourd’hui encore, beaucoup évoquent le cas Johnny Storm black pour expliquer l’échec du dernier F4 (true story, j’ai lu ça ici même il y a quelques jours!). Et sur la page de la critique du film, ce reproche revient souvent. J’évoque simplement le fait que ce n’est pas le cas ici, bizarrement. Alors oui, Storm est l’un des personnages principaux alors que Michelle est anecdotique dans le film. C’est sûrement pour ça. Mais je remarque quand même que ça n’a pas l’air de déranger grand monde aujourd’hui.

          • Archer : C’est surtout que le film 4 fantastique n’a pas si bien marché que ça (ce qui fait que les critiques auront tendance à pointer du doigt tous dans ce film, même cette différence futile avec les comics)

            Là où homecoming fonctionne bien, et donc les critiques (pro comme amateur) sont plus permissif sur ce genre de changement

          • Le problème des 4 f c’est le scénario le casting trop jeune, le montage qui c’est fait sans le réal et on peut continuer comme ça sur des pages
            C’était la fin des droit sur la licence 4f et ils nous chié un film carrément nul

        • D’un côté le film est un succès donc ça serait bête de faire ce reproche XD

          Après tu le dis toi même, ces personnages ont pas la même importance,
          mais je trouve quand même que pour un tel personnage et pour une simple rumeur (sur l’article je disais déjà que c’etait surement un clin d’oeil et ca se confirme plus ou moins), il y a quand même eu un sacré remue-ménage; Imagine si ça avait été Peter …

          Après si quelqu’un dit que le seul défaut de f4 etait Storm black, je sais pas si c’est un avis à prendre en compte. Par contre je suis pas contre dire que Storm représente bien ce qui allait pas avec le film, mais ça c’est un débat qui a 5 ans de retard.

          • « D’un côté le film est un succès donc ça serait bête de faire ce reproche XD »

            Justement c’est le reproche que je fais ici, car ça démontre un gros manque d’objectivité dans les critiques de beaucoup trop de gens. Si on kiffe le film on laisse passer tout ça tranquillement, par contre si on kiffe pas on peut utiliser ça comme un argument légitime pour démonter le film. Bof.

            « Après si quelqu’un dit que le seul défaut de f4 etait Storm black, je sais pas si c’est un avis à prendre en compte. »

            Non c’est pas ce qui était dit. Mais bon tu as raison, ce n’est plus le moment d’avoir ce débat. ^^

    • [ATTENTION SPOILERS SPIDER-MAN : HOMECOMING] Il me semble que Feige a dit que ce n’est pas parce que Michelle a MJ pour surnom qu’elle est Mary Jane Watson. Elle est Michelle.

      • Spoiler spoiler spoiler
        Mais oui bien sûr elle s’appelle Michelle mais tout le monde l’appelle Mj c’est qui Michelle junior
        C’est ce qui s’appelle prendre les gens pour des cons et Feige et devenu un pro en la matière

        • Il faut peut-être voir ça comme un « what if…? ». Genre, « et si MJ était une petite weirdo métisse et brillante maîtrisant le sarcasme et l’humour noir? » ^^

        • Parfaitement.
          Non mais vous vous rendez compte de ce que vous dites quand même, c’est de Marvel Studios dont on parle la, le « tout est lié » que vous rabâchez depuis des années vous l’oubliez vite, alors arrêtez de faire votre fan de comics outré et accepter le.
          Le bon comme le mauvais.
          C’est Marvel Studios, un univers partagé, ou chaque dialogue, chaque caméo, chaque référence est sensé être étudié pour être utiliser dans les suites.
          Zendaya est bien MJ, la MJ, la seule et unique, la seule que l’on aura, le futur grand amour du héro.
          Qu’elle s’appelle Michelle J au lieu de Marie J, et que son personnage ait eu un changement ethnique, c’est triste pour les fans mais ça ne change absolument rien au fait.
          C’est bien la Marie Jane (nouvelle version) du MCU, une liberté parmi d’autre.
          La phrase de Feige c’était juste du bluff pour ne pas spoiler le film et ne pas raviver la polémique.
          Si le twist a été fait comme ça, ce n’est pas pour rien.
          Tout nous oriente vers se destin la, le personnage a été écrit ainsi, comme l’amie et future Love Interest de Peter.
          Surtout que Zendaya a été vachement enlaidie pour le rôle, il suffit de voir comment elle est au naturel pendant la promo du film, ce n’est pas anodin.
          A tout les coups, on l’a verra bien maquillé et bien coiffé dans Spider-man Homecoming 2 et c’est bon, peut être même qu’ils diront qu’elle est devenue mannequin pour aller encore plus loin dans la référence.

          Donc sans preuve du contraire et a moins qu’une armée de fanboys hurlent tellement fort que ça arrive aux oreilles des producteurs et qu’ils se mette a tourner en urgence un court-métrage bonus de blu-ray dans laquelle Peter parle d’une jolie rousse fraîchement arrivé dans le lycée qui s’appelle Marie Jane (si si, c’est possible xD), Zendaya est bien la MJ officielle du MCU a ce jour et pour les années a venir, qu’on le veuille ou non.

          • Tu cries et tout mais… c’est quoi ta preuve ? Pour le moment, le personnage dit juste qu’on l’appelle MJ. Elle s’appelle Michele aux dernières nouvelles, pas Mary Jane. Alors on verra dans le futur si c’est bien LA vraie MJ ou si c’était juste un clin d’oeil mais pour le moment t’as pas plus de preuves que ceux que tu veux faire taire.

          • Ah mais je ne crie pas, rassurez-vous, j’ai peut être un peu monter le ton il est vrai mais mon raisonnement est logique.
            Les preuves elles sont dans le film.
            La vrai question c’est quels sont les preuves du contraire ?
            Mais je connais déjà la réponse, il n’y en a pas, pas pour l’instant en tout cas.
            Le personnage de Zendaya s’appelle Michelle mais on l’appelle MJ, c’est officiel, c’est dans le film.
            Apres nous verrons dans la suite effectivement, soit ce n’était qu’un clin d’œil maladroit et ils devront faire marche arrière (j’en doute mais admettons), soit ils assument ce twist, ils dirons qu’elle s’appelle Michelle J. Watson ou quelque chose du genre et ce sera bien la nouvelle version Made in MCU de Mary Jane.
            Mais tu a tord sur un point, j’ai au moins une preuve de plus qu’eux, entre une extrapolation logique d’un fait (un dialogue du film, un twist de fin en plus) et de la théorie de fans déçus basé sur un vague espoir futur (en gros, sur du vent), il y a un monde je trouve.
            Mais je ne veut faire taire personne, je suis toujours ouvert au dialogue.

          • Ravi de voir que tu restes ouvert au dialogue. 🙂 Tu ne nieras donc pas qu’on puisse envisager également la possibilité de créer un personnage inédit, futur love interest de Spidey, et la surnommer MJ pour marquer symboliquement ce que représentera ce personnage pour le héros. Non?

  64. alors j’ai trouvé le film moyen mais apprécié, d’ailleurs j’ai retrouvé plus de ferris buller que de breakfast club.
    dans le casting holland est surement celui qui correspond le mieux à spider-man et à peter parker et lui tout seul il fait le film, pour moi watts est passé à côté, il avait toutes les cartes en main pour faire un meilleur opus que les précédents, là le film démarre vraiment quand on arrive à la scène de la voiture… et cette scène est vraiment bonne, donc quand on voit le potentiel on est un peu déçu, keaton est bon dans le rôle mais il aurait du avoir plus d’espace.
    On retrouve l’esprit du comics dans les premières scènes, mais j’aurais aimé qu’ils aillent plus dans le délire ferris buller, on a un film à demie assumé sur ce point …. au final je suis content d’avoir vu un peter parker qui galère, mais je regrette que le film soit plus une introduction aux futurs suites…

    les bon points le troll de cap, et la fin qui amène à une situation nouvelle, le perso asiatique qui s’appelle cindy (un bon moyen de reparler de l’origine des pouvoirs sans faire de redit, les vilains qui sonne vraiment spider-man… j’espère mieux pour le prochain

  65. Je l’ai vu il y a quelques jours, il est pas mal, c’est divertissant, le film fait le café comme on dit mais ça ne va pas plus loin, c’est un Marvel très lambda, vite vu, vite oublier.
    Pour des gens qui disent que c’est la version la plus fidèle et le meilleur film Spider-man que l’on ai eu, moi je dit « non », un « non » catégorique même, d’accord c’est enfin avec un acteur qui se rapproche le plus de l’age qu’il est sensé avoir a ses débuts, ses problèmes de lycéens qui ont été très peu présentés dans les autres versions étaient attendu depuis longtemps et le personnage a retrouvé son humour et son bagou qu’il est censé avoir, ça c’est plutôt fidèle aux vieux comics effectivement mais c’est tout, tout le reste c’est du n’importe quoi.
    Mais c’est pas ça qui en fait un bon ou un mauvais film de toute façon.
    Le costume hi-tech plein de gadgets et avec une intelligence artificielle intégré, c’est cool a voir et ça apporte de la nouveauté mais ça ressemble plus a un Batman ou a un James Rhodes 2.0 qu’a un Spider-man, je suis pas spécialement fan mais ça passe.
    C’est surtout le fait qu’il soit aussi mauvais héro qu’un Kick-Ass a ses débuts et que sans son costume et ses gadgets Made in Stark il ne vaut pas grand chose qui me dérange un peu, qu’un héro aussi iconique soit réduit a un simple gamin sans génie qui a besoin d’un autre héro pour exister, c’est triste (j’y vais un peu fort mais c’est presque ça), surtout comparé aux autres versions ou il faisait tout tout seul. Même si notre héro a un sursaut sur la fin (le toit qui s’écroule: probablement la meilleur scène du film par ailleurs).
    Pour retrouver un Spider-man a la hauteur de sa légende, on repassera (ce sera dans les suites avec de la chance).
    Après que son ami Ted ressemble en rien a son personnage de comics et qu’il soit a la place un personnage inspiré de l’ami de Miles Morales, ce n’est pas grave, ça ne pose aucun problème, le personnage est même plutôt cool.
    Le Vautour de Michael Keaton, j’ai rien a redire dessus, il est plutôt bon.
    Tony Stark n’est pas omniprésent, juste ce qu’il faut, c’est un bon point.
    Que Flash Thomson, la brute du lycée qui est sensé devenir Agent Venom dans les comics soit transformé en un geek indien, ça surprend mais c’est pas ça le plus grave.
    Mais qu’il y ait aucune mention a Oncle Ben ou a son laïus culte, a Gwen Stacy, a Mary-Jane Watson (je reviendrais la dessus), a Oscorp ou a Harry et Norman Osborn, au Daily Bugle, etc… ça c’est vraiment un manque.
    Un manque de fidélité et un manque tout court parce que ça fait vraiment partie inhérente de l’histoire du personnage.
    Sans oublier le twist ridicule de Zendaya qui nous révèle qu’elle s’appelle MJ et qui va faire hurler les fans (a juste titre).
    Mais mise a part tout ces points qui décevrons certains vrais fans du comics et le fait que le film ne soit qu’un Marvel lambda de plus avec une réalisation très classique et un scénario simple et déjà vu qui décevrons même les cinéphiles peu connaisseur du personnage, en soit le film n’est pas mauvais, il est très divertissant, il a de bonnes scènes, les scènes d’actions sont toutes cools, l’humour est correct… en clair, un bon moment passé au final.
    Clairement pas un grand film mais un bon petit film de super-héro sympatrique dans la lignée de Thor 1, c’est moyen-bon on va dire, ça laissera pas un souvenir impérissable mais face a un bon public, ça fera l’affaire.
    Et je pense qu’on prendra quand même du plaisir a le revoir.

    Mon classement des films Spider-man :
    1) Spider-man 2
    2) Spider-man
    3) The Amazing Spider-man 2
    4) Spider-man Homecoming
    5) Spider-man 3
    6) The Amazing Spider-man

  66. Un croisement entre le film smoking de jackie chan et des films inspecteur gadget, autant un dire film totalement gaga de qualité très discutable et qui ridiculise l’univers spiderman qui n’est jamais prit au sérieux. Un flash thomson gaga qui n’en a pas du tout la carrure et on le ridiculise en le foutant à un activité de quizz alors que c’est un sportif qui brille sur le terrain… Le clin d’oeil au shocker qui le ridiculise totalement, l’ami de spiderman gaga lui aussi avec un peter plus jeune que jamais qui ne fait jamais face à l’adversité ici, une vrai adversité et pas quelques épreuves. Bref un mauvais film spiderman, le plus mauvais qui ait été produit jusque là et est loin d’égaler les scènes de combats des précédents. Mais mettez le nom marvel dessus et le public va voir même l’un des pires films sh de tous les temps, amusant.

    En vrai j’ai l’impression que l’objectif de ce film est même de se moquer de la mode sh, de dire aux gens arrêter de prendre au sérieux les films sh tellement il y a cette volonté de dénaturer et ridiculisé l’univers spiderman dans ce film.

LAISSER UN COMMENTAIRE