Justice League : La Critique du film + VOTRE AVIS !

405

Man of Steel, Batman v Superman : L’aube de la justice, Justice League… La trilogie fondatrice de l’Univers Cinématographique DC Comics s’achève aujourd’hui sur nos écrans, mais c’est comme si la page Zack Snyder était déjà tournée. A tous les étages de la production, du réalisateur de secours (Joss Whedon) aux acteurs (Gal Gadot), du compositeur (Danny Elfmann) aux producteurs (Geoff Johns), la vision de Snyder a été remise en cause. Quel est le résultat de ce coup d’état artistique ? Un film parfois épique et jouissif pour n’importe quel fan qui se respecte, mais qui laisse un sérieux goût d’inachevé.

Superman, Batman, Wonder Woman, The Flash, Aquaman et Cyborg dans le même film… C’est forcément énorme. On dévore des yeux chaque scène d’exposition, qui ajoute – personnage iconique après personnage iconique – de l’épaisseur mythologique à l’Univers Cinématographique DC Comics. Mais l’heure n’est pas au développement. Avec une durée réduite imposée par le studio, Zack Snyder doit rassembler la super-équipe, la faire combattre, et c’est à peu près tout. Il n’y a pour ainsi dire pas d’acte intermédiaire entre l’exposition et la bataille finale. Cette volonté d’aller à l’essentiel n’est pas mauvaise en soi, mais laisser plus de temps à la ligue, une fois constituée, aurait été bénéfique.

La trinité DC Comics a bien changé depuis Batman v Superman : L’aube de la justice… Bruce Wayne est devenu le fan numéro 1 de l’Homme d’Acier et le Chevalier Noir blague en plein combat. Après un demi-film, Ben Affleck s’impose tant bien que mal en chef d’équipe, sans avoir le passif nécessaire. Wonder Woman fait des sourires gratuits à la caméra. Gal Gadot est le rayon de soleil de ce blockbuster. L’expérience, le charme, l’univers… Diana Prince a tout pour elle. Enfin, le bleu du costume de Superman n’a jamais été aussi éclatant. L’ombre du Dernier Fils de Krypton plane intelligemment sur Justice League et le mystère entourant son retour est la partie la plus intéressante du long métrage. Henry Cavill incarne un Clark Kent transformé, presque méconnaissable, difficile à cerner. Ce retour brutal à la lumière de la trinité DC Comics est tellement appuyé qu’il en devient artificiel ; là où Wonder Woman accomplissait la même chose, mais avec plus de doigté et de coeur. Tout est une question d’exécution.

Du côté des nouveaux, Aquaman se distingue. Le charisme naturel de Jason Momoa en super-héros aquatique donne sérieusement envie d’en voir plus. Si l’humour n’est pas une qualité du film, Ezra Miller transmet malgré tout une belle énergie à ce Wally West, Barry Allen débutant. Il manque toutefois une scène marquante pour asseoir définitivement le Bolide Écarlate (surtout quand on a quatre saisons de The Flash et Grant Gustin en tête). Enfin, Ray Fisher compose un Cyborg torturé à souhait. Finalement, c’est le seul membre de la ligue qui ne jure pas avec les débuts de cette trilogie. Justice League prend son envol quand tout ce petit monde est enfin réuni, quand différents univers entrent en collision, quand les super-pouvoirs s’unissent vers un objectif commun. Ces moments sont rares, mais ils donnent le sourire.

Il est difficile de développer correctement un héros et un vilain dans un même film. Le développement de l’un empiète sur le développement de l’autre. Encore plus quand il s’agit d’une super-équipe avec seulement deux heures de temps. Nous pouvons donc ranger Steppenwolf dans la catégorie des méchants ‘fonctionnels’, une catégorie dont Marvel Studios s’est fait une spécialité. Steppenwolf veut conquérir la Terre. Point. Le design du personnage est réussi, mais l’exécution… C’est le quatrième blockbuster DC Comics qui se repose entièrement sur un super-vilain numérique. Il faut que cela cesse !

De même que cette folie des fonds verts. Sans surprise, pendant la bataille finale, nos héros évoluent dans du vide. On a parfois l’impression d’être devant une cinématique de jeu vidéo. A la limite, les incrustations ratées lors des scènes d’action sont pardonnables. En revanche, celles où les personnages se contentent de parler face caméra… Tony Stark et son armure flottante hier (Captain America : Civil War), Arthur Curry et son paysage islandais aujourd’hui. Les dialogues reshootés à coup d’effets visuels douteux sont la plaie des blockbusters super-héroïques modernes. Et pendant ce temps, la salle de montage est jonchée de scènes coupées, bien réelles celles-là. L’Univers Cinématographique DC Comics retrouvera son âme quand il refera contact avec la réalité.

Il y aurait beaucoup à dire sur Danny Elfman, le remplaçant de Tom Holkenborg (viré à cinq mois de la sortie)… Sa partition, classique et passe-partout, est en rupture avec les sonorités amples et modernes de Hans Zimmer. Les quelques notes du thème de Batman (1989) et du thème de Superman (1978) flattent l’oreille. Mais sérieusement, était-ce nécessaire ? L’Univers Cinématographique DC Comics représente l’entrée de la Distinguée Concurrence dans une certaine modernité cinématographique, détachée de toute nostalgie (Superman Returns). Avec Elfman, nous faisons un bond musical en arrière, un bond d’un quart de siècle. Passe encore si les thèmes des précédents films étaient identifiables et développés. Ce n’est même pas le cas. Le pire du pire : le thème de ce Superman, composé pour Man of Steel, est absent lors de son retour. Rageant.

Justice League est un agréable divertissement grâce à son casting d’exception. Superman, Batman, Wonder Woman, The Flash, Aquaman et Cyborg qui bataillent ensemble, ce n’est tout de même pas banal ! Mais cela s’arrête là. Le film, inoffensif, n’est pas à la hauteur de l’exceptionnelle réunion super-héroïque proposée à l’écran. Il est d’ailleurs difficile de ne pas comparer avec le mètre étalon du genre, Avengers, tant les deux longs métrages avancent dans la même direction (même construction, même invasion extraterrestre, même rayon dans le ciel, même cube cosmique). Et si la patte visuelle de Zack Snyder est vaguement présente, sa vision n’est plus qu’un lointain souvenir. Ce n’est pas suffisant pour bouder notre plaisir devant ce spectacle, mais c’est suffisant pour que la déception l’emporte. Pour conclure, encore et toujours, faites-vous votre propre opinion. C’est la seule qui compte !

—————————————————————

Justice League de Zack Snyder est sorti en France le 15 novembre 2017, avec Henry Cavill (Clark Kent/Superman), Ben Affleck (Bruce Wayne/Batman), Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman), Ezra Miller (Barry Allen/The Flash), Jason Momoa (Arthur Curry/Aquaman), Ray Fisher (Victor Stone/Cyborg), Amy Adams (Lois Lane), Jeremy Irons (Alfred Pennyworth) et J.K. Simmons (Commissaire James Gordon).

405 COMMENTAIRES

        • Tu m’as achevé
          de toute façon il passera nous dire que c’était le « meilleur film, depuis que le cinéma existe, valant à lui seul 1000 marvel. Le film du millénaire qui fera 2Millirds facile »

        • Doucement les mioches, attendez que je vois le film …. Ensuite, je reviendrai ici me rabaisser a debattre avec vous …. Meme si ca me m’enchante pas !

          PS : j’y peux rien si vous etes si receptifs aux torchons Marvel. D’un autre cote, ces daubes s’adressent aux gamins ….

          Chacun ses gouts !

          • Je trouve franchement pas que ce Justice League ait quoi que ce soit qui puisse faire pâlir n’importe quel Marvel « lambda ». Quant à nous traiter de « mioches », je trouve que tes pronostics à 2Mrds au BO font quand même vachement plus penser à une illusion de fanboy immature plutôt qu’à un raisonnement d’adulte qui analyse les choses avec clarté.

            PS: Je dois encore préciser que je fais partie des plus gros détracteurs du MCU? ^^

        • Non, absolument pas. Un film rate est un film rate, d ou qu il vienne.
          Mais on fait tout un foin a cause de la qualite des films DC alors que cote Marvel y a pas de quoi sauter au plafond non plus.

          De memoire, il n y a que les Captain America qui m aient plu, et Dr Strange qui a ete une tres agreable surprise.
          Avengers, ca a ete waouh au premier visionnage, au second c est tres bof.
          Le reste a ete du passable au tres bien mais finissant de maniere passable.

          Je ne sais pas si j irai au cine voir Justice League, d un cote faut que le film fonctionne pour que l on continue de voir du DC au cinema, d un autre ce serait cautionner la betise des grand pontes qui ont une tete ressemblant a ca: $_$. Il faudra qu il s equipent de gilets de sauvetage pour ne pas se noyer dans leur foutre si le film fonctionne.

          Certaines sequences des films Snyder sont un peu wtf, mais franchement, on ne peu pas dire que ce sont des films stupides, ce monsieur est un fou du detail, planque des references partout. Alors perso, je m en cogne, j irai pas depecer ses films pour tout trouver, loin de la, je prefere qu un gars aussi timbre que lui en fasse la liste, mais c est mieux que le rate de Suicide Squad(j ai apprecie le Joker soit dit en passant), et Wonder Woman qui etait bien mais finissait en bof.

          Y a plus qu a attendre quelques semaines que les langues se delient. Y aura t il un lynchage ou non?
          Et il n y a plus qu a esperer une version longue de qui que ce soit tant qu elle est de qualite.

          J arrete ici, plus j ecris plus je m enerve alors que je n ai meme pas vu ce foutu film.

  1. Justce League…Entre le pire de Marvel (Iron Man 2 et Avengers 2) et les pires défauts de Man of Steel et Batman v Superman. Humour omniprésent qui agace, bad guy raté (un sous-Apocalypse), des scènes d’actions CGIesque sans panache malgré la démesure de Snyder, dialogue barbant, symbolisme de bas étage, un Elfman en roue libre (la pire musique de sa carrière ? Probablement !), une avalanche d’effets spéciaux avec 10 ans de retard (ouille ouille les scènes aquatiques, digne du second 300), j’exagère même pas, je suis complètement dégoûté et énervé. J’ai plus d’espoir pour le DCU. Je précise que j’ai défendu Man of Steel et BvS (surtout dans son Director’s cut).

      • La presse US le démonte là…Enfin Collider surtout.
        C’est pas un film cohérent, c’est tellement visible le chaos en interne, ta l’impression de voir un film réalisé par plusieurs personnes. Ca change de ton chaque scène…

        • La presse US le démonte ? Il n’y a pas que Collider comme journal, plein d’autres ont jugés un film fun. Et les nombreux journalistes a l’avoir vu on jugés un film avec certes des passages inégaux et un peu de cafouillage, mais dans l’ensemble un film épique avec de bons acteurs.
          Attention à ne pas prendre l’argument de la presse pour appuyer un avis personnel.
          Rien de méchant dans ce que je dis, mais il ne faut pas influencer les gens sur un film qui s’annonce déjà comme un gros succès chez les spectateurs vu les première réactions des gens sur les grands sites spécialisés.

          Par contre pour le changement de scène qui n’ont pas le même ton à cause de Whedon, ça je veux bien te croire.

          • Non il n’y a pas que Collider comme journal effectivement. Il y a aussi Le Telegraph, Hollywood Reporter, Vanity Fair, Chicago Tribune, The Guardian, Empire, Indiewire et j’en passe et tous démontent Justice League.

          • Que la presse l’aime ou pas. L’important c’est surtout de se faire son propre opinion plutôt que de passer son temps à analyser des critiques de cinéphiles (et non pas des cinéastes. Les premiers ne font que regarder, les autres les crées) frustrés et ratés qui se consolent en critiquant ceux qu’on réussis à bosser dans le milieu.

            Justice League est critiqué par la majorité de la presse et alors ? Est ce un mauvais film pour autant ? Blade Runner 2049 a été un échec commercial et pourtant il est en droit d’être classé comme un chef d’oeuvre.

            N’en déplaise à certains, cracher, humilier le film, critiquer, hurler le plus fort possible. Les millions qu’ils (producteurs) ramasseront, en partie grâce à des gens comme vous, leurs rendrons les oreilles bien sourdes et leur permettrons de se garantir une chose : Tant que ca marche, pourquoi arrêtez ?
            Stop l’hypocrisie

          • ca veut rien dire pour moi hein, la presse a defoncer BatvSup et au final je l’ai surkiffer donc et pareil pour Captain amercia la presse la encenser et je ne l’ai pas aimer cefilm donc.. le  » la presse americaine le demonte  » ne demontre rien du tout … tellement ils sont pas objectifs

    • Waoh ! Il a l’air bien loupé d’après ta critique. C’est mon dernier espoir pour le DCU, donc j’y vais sans grandes attentes.
      Il est comment par rapport à BvS ?

      ps : bizarre de parler du film sans avoir la critique du boss :p

    • « Non il n’y a pas que Collider comme journal effectivement. Il y a aussi Le Telegraph, Hollywood Reporter, Vanity Fair, Chicago Tribune, The Guardian, Empire, Indiewire et j’en passe et tous démontent Justice League. »

      Le mot « mixte » n’existe donc pas dans votre vocabulaire ?

      • Ce qui me fait surtout rigoler c’est quand tu connais les précédentes critiques de ces  » journaux « . Je trouve que c’est ça qu’il y a de plus drôle dans le fait qu’il les mette en exemple

    • Je te rejoins pour le bad guy, mais scènes CGIesque sans panaches, je trouve pas, rien que la première apparition de batman, et wonderwan ont la classe, et les effets spéciaux sont du même acabits que thor Ragnarok c est a dire loin d êtres degeux. pas d accord non plus pour l humour omniprésent, il y en a certes mais il vient pas gâcher des scène intenses comme le fait récemment thor.
      Je trouve que cette ligue avec tous les problèmes qu ils ont eu en amont à plutôt la classe j ai pas honte de le dire, sur grand écran.
      J ai pas vu les deux heures passées, je lai trouvé efficace pour poser les bases de la JL

      • Ah si totalement je te dit pas que j ai vu un chef d oeuvre, le fait d avoir passé un bon moment ne fais pas de moi un troll, j ai vu un film rythmé ou j ai pas vu passé le temps ou le cgi que l’on annonçait dégueulasse ne m a pas déplu, j’ai vu une vrai équipe ,… a quel moment c est du troll sérieusement, mon avis te laisse penser que je parle d’un film culte, non , je contrebalance l avis de karev qui est pour moi pas du tout objectif la oui, ou pour lui tous semble mauvais ce qui est loin d être de le cas a mon avis

  2. Désolé pour le hors sujet d’entrée de jeu MrLesToilesHeroiques, mais l’information d’une série Le Seigneur des Anneaux venant d’être confirmée, je pense qu’elle mérite une news sur ton site ! Une news en rapport avec la Terre du Milieu, ça fait longtemps !

    http://www.lepoint.fr/pop-culture/series/amazon-s-offre-une-serie-seigneur-des-anneaux-pour-250-millions-14-11-2017-2172230_2957.php

    L’histoire se déroulerait avant les évènements du Seigneur des Anneaux et s’étalerait sur plusieurs saisons. La canonicité avec les films n’a pas été abordée il me semble, encore moins celle avec les romans. Dans le cadre d’une série, on pourrait donc envisager la période se situant entre la fin du Hobbit et le début de la Communauté de l’Anneau, bien que les écrits de Tolkien n’indiquent pas une période très passionnante… Ou alors ça se passera à l’époque de la création des anneaux de pouvoir, avec complots et manipulations à la clé, ce qui pourrait être bien plus intéressant !

    • Le topic a deja été créé la rubrique viendra ^^
      Qd a JL.. Bh j’ai defendu tout le DCU sauf Man of Steel mais là j’ai plus qu’un souhait..
      Un reboot complet a partir de Flashpoint et un ton dark assumé sans prendre en compte les exigences des journaleu du dimanche et des gosses fanboys de Marvel incapables de faire la différence entre Marvel et DC –‘

      • Bon déjà de 1 cela n’arrivera pas ! Ci t’arrive toujours pas a comprendre que la formule « fun » fonctionne mieux sur le grand publique triste pour toi… Je n’approuve pas nécessairement ça mais c’est ainsi.

        Ensuite sans vouloir te vexé ci ta critique sur les fans de Marvel tu pouvais la placée la ou je pense je t’en serait gré… C’est complétement con de pensée que automatiquement les fans de Marvel peuvent pas comprendre ton univers que tu vois trop dark creeper emo geek…

        C’est pas sympa le comparatif ? Je viens de te le renvoyer dans le sens inverse voila voila.

        • Je critique pas tt les fans de Marvel juste ceux qui pensent que SH = fun blagues baston caricature :’)
          oh bh tkt jvai pas me vexer pour si peux xD
          Je demande plus de recul et de considération pour les univers différents du MCU rien de plus x)
          quand a la formule « fun comme tu dis » bh.. Trilogie de Nolan, Man of Steel ( que je n’aime pourtant pas ), SW Rogue One, les Tarantino.. Le dark fonctionne bien dis donc ! :’)
          Et si certains reals arrivent a faire ce qu’ils veulent de leur films c’est bien que c’est possible x)
          .. traiter de geek les fans de DC serieux.. Marvel l’est tt autant x)
          pour terminer eh bh ecoute je continue à espérer pour un reboot, l’espoire n’est pas interdit que je sache et, avec les dernieres nouvelles ( affleck qui pourrait quitter DC .. Je suis assez cinephile pour savoir comment marche l’industrie du cinema, desirant en plus y travailler plus tard :’)

          • Par dark j’entend des persos torturés, avec un univers assez sombre et des tension, des rivalités, de la violence..
            Par exemple The Hateful Height. Comme le dis tres bien MJ Prise 1 des Vox Makers : « ce film décrit des personnages torturés se dirigeant sciemment vers leur propre destruction »
            Pour moi ça rentre ds la categorie dark.
            Et ya d’autres films de T qui sont aussi dedans ( kill bill, reservoir dogs, boulevard de la mort.. )

          • Tarantino ? Lol
            Parfois j’ai l’impresSion qu’on répète des termes sans réellement les comprendre sur ce site.
            Le dark ne veux pas forcément dire personnages torturés. Parce que tu peux retrouver des personnages torturés dans des drames (qui ne sont pas forcément dark), des comédies encore appelées comédies dramatiques et même dans des series policières basiques (monk, the mentalist,sherlock Holmes us).
            On peut tout à fait associer violence et humour, zombieland, les kickass en sont le parfait exemple.
            pour en revenir à Tarantino, Dans Django ou mêmes les 8 salopards, tu as des perso torturés, de la tention, de la violence et……de l’humour. pour moi se sont des films d’actions un peu « trash parfois » mais pas dark.
            Ps : Le fan de films de gamins que je suis te passe le bonjour 😉

          • J’ai jamais dis MCU = films pour gamin
            Mais que la,recette du MCU marche tres bien sur les enfants et que beaucoup n’acceptent pas de différence entre le DCU et le MCU x)
            et pour Tarantino bh je considère ces films comme des films dark :’)
            dark ne veux pas dire emo gothique :’)
            la Trilogie de Nolan est dark pourtant.. Humour
            Ah tiens les mêmes arguments mais dans l’autre sens x)

          • « J’ai jamais dis MCU = films pour gamin
            Mais que la,recette du MCU marche tres bien sur les enfants »

            OMG @rogue one ou comment se contredire soi-même en une phrase!

            « et que beaucoup n’acceptent pas de différence entre le DCU et le MCU x) »
            Si non tu as des chiffres, des exemples, un lien? Par ce que ton entourage ( ton petit frère de 7 ans) ne constitue pas un échantillon acceptable quand on avance de tels propos.

            « Dark ne veux pas dire emo gothique :’) »
            Je ne me souviens pas avoir dis ça ?
            Les exemples de Tarantino que j’ai cités ne sont pas dark pour moi, mais bon question de perception.

            « la Trilogie de Nolan est dark pourtant.. Humour
            Ah tiens les mêmes arguments mais dans l’autre sens x) »
            Tu peux developper ? Par ce que je n’ai rien compris ( en plus quand on est habitué à voir des films de gamins comme moi, on a un peu de mal à saisir des arguments aussi bien construis que les tiens).

            Mais si tu veux comparer la trilogie de Nolan avec les Films de T en terme d’humour, sache qu’il y’a plus d’humour dans Django et la moitié des 8 s, que dans toute la trilogie de Nolan.

          • 1) beaucoups de jeunes apprecient le MCU et n’acceptent pas la difference entre Marvel qui a un ton plus leger et DC qui est plus serious business.
            Les fans du MCU ne sont pas TOUS des gosses encore heureux.

            2) bh c’est un fait DC à changer le ton de ses films car BvS etait jugé trop dark.
            C’est la raison pour laquelle WW retrouve miraculeusement foi en l’Humanité ds JL et que JL semble blindé d’humour.
            DC fais ça pour s’aligner sur le MCU c’est un fait.

            3) tu dis que les films de T ne sont pas dark car il y’a de l’humour, je te donne l’exemple de la Trilogie de Nolan qui est dark avec de l’humour.
            Et tout depend aussi de ta definition de l’humour j’ai trouvé TDK plus « drole » ( enfin tout est relatif c’est pas l’éclate ) que les 8S ou Django. Les T ont un humour dans les mots employés, les one ligners.. Plus sobre quoi.
            Dans TDK c’est des phrases plus connes genre « je ne porte pas de proteges tibias »..

            4) « dark emo gothique » c’est une exagération remonte au debut du debat.

            Et non je ne te prend absolument pas pour un idiot je pense que chacun sur ce site a une opinion construite qu’il peut défendre intelligemment ^^

          • Alors on est passé de recette pour gamin à ça : 1) »beaucoup de jeunes apprecient le MCU et n’acceptent pas la difference entre Marvel qui a un ton plus a un ton plus leger et DC qui est plus serious business »
            Je crois que tu devrais faire de la politique par ce que tu manies très bien la langue de bois!
            Bon pour l’histoire de la différence tu as des chiffres, des preuves ? ( je sais, je me répète, mais tu n’as toujours pas répondu à ma question).

            2) je n’ai jamais dit le contraire! En fait je n’en ai même pas parlé.

            3) « tu dis que les films de T ne sont pas dark car il y’a de l’humour, je te donne l’exemple de la Trilogie de Nolan qui est dark avec de l’humour ». Et moi je t’ai demandé de comparer cette trilogie avec Django et la moitié des 8 s. Et tu verras qu’il y’en a ( humour noir, crue, appele ça comme tu veux) plus dans ces 1,5 films que dans toute la trilogie de Nolan.

            4) ok

            « je pense que chacun sur ce site a une opinion construite qu’il peut défendre intelligemment ^^ »
            Ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas. Et je pense que quand on a envie de jouer les condescendants ne respectant pas les personnes ayant des goûts différents du sien, on devrait tout de même essayer de faire des efforts de ce côté là, histoire d’éviter de perdre en crédibilité.

          • Mec je donne juste mon avis xD

            La difference MCU/DCU ?? Bh relis le 2 voila :’) pas besoin de chiffres ça se voit et tt le monde le sais :’)
            bien sur le le DCU a rapporté gros mais question critiques c’était la Berezina alors DC c’est aligné pour pas perdre de fric.

            Pour les gosses et le MCU bh.. C’est la même chose tournée différemment.

            A quel moment je ne respecte pas les avis differents ? Je n’ai jamais dis que MCU = films de gosses j’ai employé l’adjectif « certains ».
            Je peux deplorer l’uniformité des films de SH ou c’est pas possible ??

            Enfin je suis zen, prêt a engager le débat ( okey jme suis peut etre mal exprimé au debut mais je pense que la suite edt assez clair ) et je ne t’attaque pas :’)
            je te rejoint mem sur le point de l’humour entre TDK et 8S, oui T utilise de l’humour noire ou crue ( choisis celui qui te plait ) mais justement j’attache cet humour a une ambiance plus sombre.. Et je ne me suis pas bpq marré devant 8S au contraire.
            Je ne vais pas faire une liste exhaustif des vannes de la trilogie TDK mais yen a ( les russes sur le bateau, les proteges tibias, la lamborgini, Wayne qui saute ds la piscine avec les manequins.. )

          • Ps : pour resumer mon avis va regarder la critique de JL par in the panda, l’intro resume assez bien mon point de vue, hormis le fait que j’apprecie tout de même les films du MCU

          • « Mec je donne juste mon avis xD »
            du moment que tu le donnes en évitant de rabaisser ceux qui ont un avis différent du tien, pour moi il n’ y a pas de soucis! Car entendons nous bien, je me fiche que tu sois un pro marvel ou Dc là n’est pas la question.

            Tu me demandes: « A quel moment je ne respecte pas les avis differents ? »
            Bas à ce moment là:
            « des gosses fanboys de Marvel incapables de faire la différence entre Marvel et DC –‘ »

            Donc le gros fanboy (gamin) que je suis te demande donc s’il est possible que l’amateur de film adultes et intelligent que tu es nous ponde des arguments un peu plus poussés car « La difference MCU/DCU ?? Bh relis le 2 voila :’) pas besoin de chiffres ça se voit et tt le monde le sais :’) » n’est pas digne d’un cinéphile de ton rang!

            Donc si tu pouvais apporter des exemples ou juste un lien histoire d’appuyer la vérité absolue que tu nous a sortie au dessus et d’instruire l’inculte que je suis, je t’en serai très reconnaissant.

          • Je caricature j’ai précisé de qui je parlais au dessus concernant les fans du MCU pourquoi tu te sens visé ? :’)

            Srx la différence MCU/DCU tu veux que je dise quoi de plus ?
            Les chiffres au box office du MCU, les critiques incendiaires de BvS ( tu les a autant lues que moi je pense ), le discours des boss de DC qui ont dis vouloir changer de ton pour leurs futurs films, l’incoherence de Diana Prince entre BvS et WW, le changement total de direction pour SS, les reshoots de Whedon sur JL.. Tout ça c’est la preuve que DC s’aligne sur le MCU nan ?
            Et sinon bh va voir la video citée au dessus.

            Je ne pretend pas plus cinéphile que toi pas la peine d’etre sarcastique comme ça.
            Tout ce que j’ai dis c’est que j’appreciait DC pour son ton plus serieux et sombre. J’ai egalement précisé que j’aimais le MCU.
            A quel moment j’ai dis que j’etais un grand cinephile ??

          • Mdr ne te braques pas, je te ressort juste tes propos. Propos que tu as visiblement du mal à assumer!
            De plus, ce qui est risible, c’est que quand on essaie d’avoir un débat, bas il n’y a plus personne!
            Tout cela confirme une chose. Quand on essaie de rabaisser ceux qui ne pensent pas comme nous afin de justifier notre point de vue, c’est qu’on a geralement pas grand chose à dire.
            Sur ce je te laisse face à ta mauvaise foi.

          • Je ne me braque pas je te parle sérieusement depuis le début que je sache.
            Tu me ressors mes propos et je les justifie mais a aucun moment je n’ai dis etre un grand cinephile ^^
            Je ne t’ai pas non plus rabaisser j’essaie de t’expliquer mon point de vue :’).
            Certe le premier post. était un peu violent ( c’est de l’exagération oui ça s’appel etre en colère, mtn faut aussi se poser 2 secondes et se demander pourquoi je l’ai ecris comme ça ) mais je pense m’etre justifié depuis.
            Le debat continue, j’ai encore une fois détaillé mes arguments clairement je pense ^^

  3. Bon bah au vu des retours, j’hésite vraiment à y aller du coup.
    Faut assumer qu’ils fassent du DC comics et pas d’un mix entre mickey et wonder woman.
    Trop de deceptions au ciné cette année… En meme temps ce n’était pas surprenant vu le chaos qui a régné sur ce film.

    • Ce serait quand même con qu’il n’y aurait eu qu’un seul excellet film sh cette année avec Logan, mais j’y suis préparé au cas ou avec la JLA l’arrivé de whedon et le départ de snyder m’a inquiété.

    • Sinon tu peux aussi aller le voir et arrêter de se faire influencer par les autres afin de pouvoir se faire une propre critique du film :D. Non, il n’y a rien de méchant dans ce que je dis, mais je trouve ça dommage de se dire  » jue ne vais pas le voir, il y en a qui n’aime pas »

  4. J’y vais dans 30 minutes en mode blasé. Faut se faire son avis les gars plutôt que se fier aux critiques. Je prend pas trop de risques vu que j’ai la carte pass de gaumont et que le prix de la place pour adulte est juste scandaleuse mais si vous avez les moyens fait tenter le coup.

  5. Juste une question pour ceux qui ont vu JL: est ce que c’est aussi bon qu’un THOR RAGNAROK ou juste en dessous?

    J’ai kiffé THOR 3 bien qu’il y ait beaucoup d’humour.

    • J’ai adoré Thor mais c’est pas du tout le même style. Ragnarok c’est l’essence même du film ce côté déjanté. Là on est plus avec quelques perso qui font des vannes… Pas toujours drôles en plus ^^

        • C’est à des années lumières d’Avengers … Il n’y a pas d’équipe, c’est comme si chacun se battait de son côté sans prendre les avantages d’un coéquipier pour combiner le tout dans une attaque épique

          Après, j’ai l’impression que c’est juste une base, un peu comme si c’était plutôt le début d’un film avec la création d’une équipe mais pas vraiment encore d’une vraie Justice League (la puissance de Superman n’aidant pas du tout)

  6. J’en sors tout juste et j’ai trouvé ça plutôt sympa.
    On ressent bien le final cohérent de la trilogie initiée par Man of Steel, il y a une bonne alchimie entre les personnages et quelques scènes bien épiques.
    Gal Gadot a vraiment beaucoup de classe en Diana, quand elle combat pas un méchant moustachu avec le pouvoir de l’amour (😁) et j’ai trouvé Aquamomoa vraiment bad-ass et pas aussi proche de Thor qu’on aurait pu le croire.
    Par contre Barry j’ai un peu de mal. Je trouve que ses blagues tombent souvent à plat mais heureusement elles sont pas aussi nombreuses et mal placée que dans certains marvel.
    Pour en venir à l’humour du coup qui a clairement été rajouté pour plaire au plus grand nombre mais qui ne fait pas toujours mouche. Mais heureusement il ne vient pas parasiter les scènes dramatiques et le symbolisme cher à Zack Snider.
    On ressent vraiment la pâte du réalisateur et si on ne se focalise pas a essayer de trouver quelle scène fait du Whedon, je pense qu’on peut passer un bon moment.

    Par contre niveau identités secrètes ils ont du boulot niveau discrétion 😅

  7. Agréablement surpris j en attendais rien mais il est cool, une bonne alchimie dans la ligue, quand j entends humour omniprésent, faut pas abusé, y a de l humour et à bonne escient.
    Flash je l ai bien aimé, il donne le change dans le ton.
    Niveaux effets spéciaux ba j ai rien trouvé d affreux aux contraire même Cyborg est plutôt réussi.
    Steppenwolf restera pas dans les annales, mais c est pas grave la ligue lui vole la vedette et c est cool.
    La deuxième scène post crédit est cool aussi.
    Quand je pense à toute les critiques reçu en amont je trouve que la ligue s en sort avec les honneurs, allez le voir faites vous votre propre avis, et profitez de voir tous ces héros sur grand ecrand

  8. Je commence déjà à oublié le film donc je vais faire les + est – avant d’oublier
    Les + :
    + Les acteurs qui font leur taf
    + certains dialogues entre les héros
    + les personnages principaux bien travaillé

    Les – :
    – Le méchant je sais même plus le but de ça mission
    – CGI par moment
    – l’humour j’ai pas rigolé une seul fois
    – la musique comparé à bvs et MOS c’est faible il y a aucun thème marquant (sauf 1 un petit Remix)

    Bref j’ai du oublié des choses

    • Donc en gros les points positifs sont ceux apporté par les reshoots de Whedon ? (avoué par Warner que c’était pour les dialogues, l’alchimie entre les personnages et les personnages en eux-même)

      • Je profite de vos 2 réponse digne des plus grands intellectuels pour répondre à une phrase qui m’énerve et particulièrement présente dans ces commentaire: « écoute pas les autres, vas le voir pour te faire ton avis ».

        Autant je suis d’accord sur le fait qu’un avis, c’est subjectif et que je pourrais très bien aimé un film décrié comme mauvais (et l’inverse aussi), autant les critiques sont utiles et peuvent donner une idée de la qualité de l’oeuvre.

        Aussi, c’est tout à fait mon droit de ne pas dépenser mon temps et mon argent pour une oeuvre qui sent mauvais de tout les côtés. Il ne faut pas juger un livre sur sa couverture, certes, mais je risque pas de l’ouvrir si elle n’est pas un minimum attrayante 😉

          • Pas si tu sais faire la différence entre les 2. Un avis est purement subjectif. J’aime les films Resident Evil, c’est mon avis, il n’y a pas spécialement de justification derrière. Une critique quand à elle va essayer d’aller un peu plus loin et de déterminer si une oeuvre est bonne ou mauvaise en s’interrogeant l’oeuvre en elle-même. Ce n’est pas la même chose.

          • @zyvrox, un avis peut être aussi critique, un avis peut aussi avoir ce raisonnement sans pour autant être subjectif et clairement dire si une œuvre et bonne ou non suivant l auteurs de cette avis ou critiques peut importe comme on l appel la finalité n est pas bien differente

        • Sauf que ta critique va se baser sur ce que toi tu juges être bon ou mauvaise, donc à partir de ce moment-là une critique reste également subjectif… Une scène peut être interprété différemment pour plusieurs personnes différentes, certaines personnes vont détester Flash quand d’autre vont bien l’aimé. Certains n’aimeront pas le ton et diront que c’est naze, mais ça plaira à d’autre, bref j’en ai encore 30000 des exemples. Une critique c’est comme un avis c’est subjectif

  9. Le seul problème pour moi est le manque de charisme et d’épaisseur des méchants dans le DC movie en général. En comics on trouve de vrais nemesis à nos héros adorés. Au ciné à part Zorg et Amanda Waller… Y a personne ! Casimir dans BvS était un brin ridicule, Ares était un peu trop Freddy Mercuryesque pour moi, et le Joker malheureusement anecdotique. J’attendais beaucoup de la Arkopolis Family et je n’ai pas trouvé la menace très inquiétante. Reste le potentiel proposé par la scène post générique qui peut nous offrir un vrai ramassis de sales tronches pour la suite…. Sinon c’était sympa et Gordon a un beau chapeau

      • Oui je sais bien mais il est supposé au moins annoncer Darkseid et nous préparer au pire… Pour un premier galop d’essai pour la Ligue, ils auraient pu nous caster un vilain un peu moins cheap

          • Si c’est un peu voulu tu trouves pas que c’est dommage de se trouver des bâtons pour se faire battre..
            _et si on faisait un bon film sh mais qu’ on mettait un méchant de seconde zone ?

    • Moi j’ai vraiment adoré Zod et toute l’histoire de krypton qu’il y a derrière ce combat entre les deux. J’ai bien aimé aussi lex luthor et bien sur l’état psychologique de batman dans BvS, même si son côté bruce wayne m’a déçu je n’aime pas voir un bruce wayne autant à la ramasse cela m’avait gêné aussi sur the dark knight.

    • Mr Raspoutine Goonies 😉
      Tu parle de DC en général pour les méchants ? parceque les « Joker » , MAX (Jason Patrick dans loosers), Sutler et Creddy (dans V), Bane, Ras al Ghul, le pinguin et Max shrek, et ceux que tu as cité, je trouve qu’ils sont bien plus travaillés que ceux de Marvel (Perso à part crane rouge et le caid aucun ne m’a marqué (en attendant Thanos 😉 )

      Bon ben bien deg de lire ces critiques, mais bon vu comme j’ai surkiffé BVS, j’y vais demain sans crainte.

      Pour ceux qui l’ont vu 3D or not 3D ? 😉

    • C’est tout à fait ça, mais je pense qu’ils ont voulu mettre en avant l’équipe, leur façon de fonctionner, de penser ensemble etc et Steppenwolf en bad guy est là seulement pour les mettre en avant. Maintenant à voir ce qui sera fait dans les prochains films. Mais quand tu regardes Avengers 1 et 2 c’était un peu le même délire pour le bad guy :/

    • Les bad guys des films super héroïques sont tellement anecdotiques pour la plupart, que l’arrivée de Thanos va faire un choc énOrme pour beaucoup (dans le bon sens du terme).

      ps : Je suis le seul à trouver qu’Amanda Waller était tout aussi nulle que le film SS ?

  10. J’ai trop hâte de lire la critique du boss, j’espère qu’il ne la publiera pas trop tard, je dois bosser de nuit aujourd’hui xD

    En tout cas, que les avis soient bons ou mauvais, j’irai le voir samedi soir.
    Pour ceux qui l’ont vu, 2h c’est trop court où ça passe ? (2h en comptant les génériques ?)

      • alors: le second compartiment dans le vaisseau de clark de MOS? le plan de fin de BvS avec le sable en suspension sur le cercueil, clark kent qui revient comme une fleur alors qu’il est censé être mort et la palme de tous: suite à la mort de steve trevor, Diana s’idole de l’humanité durant 100 ans, ok donc wonder woman 2 se passe sur une autre planète ou une autre dimension?

    • La plupart disent que le film fait court, l’histoire un peu superficiel, mais qu’il n’y a pas trop de problème de montage etc pour un film de cette durée

    • @Raikiri29
      La durée du film est bien calibrée, à mon sens.

      @Archer05 Concernant les plot holes, je ne suis pas d’accord. En fait je trouve l’expression assez forte pour parler contradiction entre personnages… C’est dur de répondre sans spoils 😀 . Je pense que tu comprendras mieux en regardant le film, tout simplement. 🙂
      Le problème du film rushé, on le ressent surtout à la fin. Après je peux me tromper. :/

      •  » Le problème du film rushé, on le ressent surtout à la fin. Après je peux me trompé »
        Bah oui, désolé @J-Smoove, perso je l’ai ressent quasiment dès le début..

  11. Faite vous un avis critique vous même… c’est désolant de voir des gens abandonner de le voir au ciné après 2 commentaires…

    J’irais le voir perso. Hé bon qu’il soit très dark ou pas perso je suis bon publique pour les deux types.

    • Je pense que ceux qui disent ça ne pensaient pas aller le voir au départ, sauf critiques positives. (ça m’arrive sur certain films annoncés comme par ex : tour sombre récemment )

      En gros je ne pense pas qu’un gars qui aie prévu de le voir, décommande suite à son passage ici (en tous cas je m en persuade car sinon OMG)

    • J’attendrai les versions téléchargeables pour le voir perso. Je n’ai pas aimé WW -et je regrette d’être allé le voir au ciné autant que Amazing Spider-Man 2- moyennement DoJ… Pour moi j’évite de dépenser 10 euros, que j’investirai plus sereinement dans des comics.
      Et si le film me plaît, au final, j’envisagerai d’aller voir d’autres production DC.

  12. le nombre de personne sans personnalité ici c’est incroyable… des vrais moutons… c’est les gens et les critique qui leur disent de aimer ou pas un film.. ils sont pas capable d’avoir leur propre avis.. c’est triste d’etre autant influencable

    • Ouais enfin tout dépend aussi de si tu as aimé les précédents, si les gens ont pas aprécié sans plus mos et BvS c’est compréhensible qu’ils soiet refroidis. Moi à l’inverse l’acceuil élogieux de spiderman homecoming et thor m’a rendu très méfiant vu que j’accroche plus au style marvel quand ils partent trop dans l’aspect gamin. Bon pour thor 3 je n’avais pas besoin des critiques, merci les BA qui m’ont montré que j’étais pas le public visé là ou les BA d’homecoming ont fait illusion et j’ai bien fait de ne pas payer une place ciné pour ça. Ceux qui sont dans ce cas pour l’univers dc il est normal qu’ils se montrent méfiant.

    • Au vu du tarif du cinéma, il est légitime pour certains, de se poser la question d’aller voir un film ou non ne serait ce que par rapport au budget…
      Il y en a peut être qui ne veulent pas le dire pour pas étaler leurs problèmes perso… Alors quand les critiques sont mauvaises on se posent d’autant plus la question et on priorise les films à aller voir.
      Pour ma part j’irai le voir peu importe les critiques en famille et même si je risque de sortir déçu le fait de voir les yeux et les sourires de mes enfants devant les bande annonce de ce film me réjouissent déjà.

    • On fait aussi jouer l.experience. On a tous vu des dizaines maintenant de films super heroique et on sait que, quand plusieurs sources s.accordent sur des points negatifs qu’on a vu et revu dans des precedents films, DC et Marvel confondus, on peut se faire une idee globale. A chacun ensuite de mettre dans la balance ces defauts et son envie irrepressible de voir la fuckin justice league a l’ecran.

  13. SUPERMAN est le meilleur atout de cette suite. Mais dommage pour l’absence du costume noir. Ses scènes d’action, contre la ligue, sont parmi les meilleures, surtout quand on se rend compte qu’à pied il est bel et bien aussi rapide que Flash , ce qui n’était pas évident en regardant MoS.
    C’était trop ramassé, c’est là qu’on se dit que 20min en plus n’aurait pas été de trop, surtout quand il manque la scène Alfred/Superman près du garage.

    Le seul point négatif : ces imbéciles de la Warner qui veulent à tout prix un film de deux heures pour caler le max de séances. Ils ont oubliés SDA, TDK, Titanic, Avatar : 3heures et un ultra méga carton.

    Le film est frustrant car on y place forcément davantage d’attentes et on pardonne moins. Mais il restera toujours bien meilleur en bouche qu’un vulgaire Marvel ou Avengers 2, le pire du pire de chez MARVEL soit Une grouille bouillie sans directions. Là c’est trop léger pour un début avec la JL, il manque pas mal de choses. Mais la dernière scène post générique achève de susciter l’intéret pour un vrai combat entre ligues.
    Justice League vs Injustice League (Luthor, Joker, Deathstroke, Gorilla, au moins.)

    • Mais dommage pour l’absence du costume noir

      Merci pour le spoiler. Si j’étais méchant je te dirais de bruler en enfer, donc va brûler en enfer 😀

      • On est sur la critique du film mec.
        S’attendre à des spoilers c’est comme traverser une autoroute à pied. Puis je ne vois aucuns spoil à part pour le costume et la scène post GEN.

        • et sinon F4RR4LL (pitoyable pseudo pompé sur un bon film bien pourri soit dit en passant), t’es con tous les jours, ou seulement le mercredi (jour du diner, ceci expliquant peut être cela ) ?

          Purée ça te filerais des hemoroides de seulement écrire « attention spoiler » puis nous raconter ta life ensuite?

          Sais tu qu’on peu passer lire cet article, simplement pour se donner une idée de ce qu’on ressenti les forumers sans pour autant se faire spoiler.

          Bon ben bien deg, car le costume noir était l’une de mes interogations, donc merci, je ferai gaffe à l’avenir en voyant ton pseudo (en même temps dans le genre bien pourri pour faire geek, je ne l’oublierai pas)

          • Vous me faites tous rire:

            LTH: Le costume de superman n’a jamais été aussi d’un bleu éclatant.

            Les rageux fermez vos yeules et open vos eyes.

            Tchuss.

          • Critiquer un pseudo quand le sien est celui d’un manga de foot, faut en avoir une sacré paire.
            Perso je suis assez d’accord dans l’ensemble. J’aurai bien plus facilement été voir le film s’il durait plus de deux heures vingt. BvS, malgré les défauts de la version ciné, prenait du temps pour développer les personnages, faire monter une tension palpable entre les deux protagonistes. Là, au vu de la critique, en dehors de quelques scènes d’expositions… S’il faut attendre un film Aquaman (gros loul) pour découvrir le perso version ciné (encore une fois, gros loul), je n’en vois pas l’intérêt.

            Et au vu du nombre de scènes coupées, une version longue DOIT voir le jour. Du coup je n’irai pas au ciné le voir, et j’attendrai patiemment une Director’s Cut en ce qui me concerne, pour me faire un avis sur le film. Je ne l’attendais pas vraiment, du coup je suis pas à un an près.

          • Tu m’a tué x)
            plus sérieusement le costume noir m’a spoilé mais j’y croyais plus du tout vu la direction que prenait le film :/
            Par contre effectivement les balises Spoiler c’est pas fais pour les cons !

  14. J’avais détesté BvS. Là ce n’est pas le cas mais ce n’est pas ce que j’attendais. C’est un bon film mais qui accumule les défauts … Heureusement qu’ils ont rajouté de l’humour et fait appel a Whedon car je pense qu’il aurait été aussi mauvais que BvS. Mais le problème c’est que l’humour ne marche pas toujours, les VFX sont encore une fois pour la plupart moche malgré que certains sont sublimes. Le méchant en carton, on a l’habitude avec DC mais là on atteint encore un autre niveau …
    Après, la team fonctionne bien. Flash agaçant comme prévu mais Aquaman bien meilleur que je ne le pensais.
    Et niveau dialogue c’est aussi mitigé. Pas mauvais mais c’est un peu trop forcé a mon goût.
    Mais pour moi le plus gros défaut de ce film c’est le manque d’humanité. Il se concentre trop sur ces 6 héros en ne montrant jamais les enjeux … Ils doivent sauver le monde d’accord mais montres nous le monde !

    Mais bon a côté de ces défauts, on a quand même la.réal impeccable, les acteurs tous parfaits et on passe quand même un.bon moment là ou BvS était un somnifère.

  15. Aussi dingue que cela puisse paraître, Justice League est un film de transition au sein du DCEU. C’est d’ailleurs pour ca que Steppenwolf est raté à mon sens, il ne sert que de prétexte à la formation de la ligue. Il a l’objectif classique du bad guy et parle essentiellement par one-liners. Clairement, le film se concentre sur ses héros et leurs interactions et IL A RAISON ! Alors évidemment, le fait d’avoir un vilain ramdom impacte l’aspect épique du film et c’est bien dommage. Mais je pense sincérement que l’essentiel est ailleurs.

    J’avoue avoir eu très peur concernant la durée du film mais force est de constater que c’est plutôt bien géré. Ce qui fonctionne le mieux, c’est l’alchimie entre les membres. A mon sens, Diana sort du lot (puissance et leadership), Bruce est trés bon et Batman archi badass (rien qu’en parlant). Les 3 autres ne restent pas en retrait et tant mieux, mais on sent vraiment que sur l’utilisation de leurs skills (trident, force véloce, machine), Snyder n’a pas souhaité tout dévoiler. Après tout, ils viennent plus ou moins de découvrir leurs pouvoirs ce qui est plutôt cohérent.

    Alors oui, parfois c’est moche (surtout à la fin et les séquences aquatiques, bof), la musique est quasiment absente (on n’entend à peine le théme d’Elfman de 89 !! quel dommage) mais ça fait vraiment du bien de voir autre chose que du Marvel ( que j’aime beaucoup).
    J’ai vraiment bien aimé, ça ne sera pas le meilleur film, mais c’est un film de SH solide avec des acteurs qui font vraiment le taf. Sur certaines scènes, le film prend son temps, Snyder/Whedon les laisse parler, débattre et c’est vraiment appréciable. Quant à l’humour.. et bien il n’est pas si présent que cela ! Il intervient essentiellement par le biais de Barry mais ça ne va pas plus loin.

    Quant à Sup, peut-être que certains avaient imaginé autre chose, de plus grandiose sans doute. Mais il n’a jamais semblé aussi « humain » qu’ici et c’est assez touchant.

    En conclusion, en 2h, c’était loin d’être gagné mais le duo Snyder/Whedon s’en sort avec les honneurs ! Et c’est bien là le principal.

    ps: Ah oui, heu, une des scènes post-gén m’a fait personnellement péter un câble 😉 Ça promet !

  16. Plus d’excuses, avec Justice League, le DCU enterre définitivement nos rêves de grandeur super héroïques pour embrasser leur désir de franchise calibré et aseptisé pour le grand public.
    Si le film n’est pas une catastrophe, loin de la, on ne peux sortir que déçu d’un film qui peine grandement à se comprendre lui même.
    En incohérence total avec le précédent opus, Justice League gagne en rythme, en fun et en positivisme ce qu’il perd en profondeur, en lyrisme et en complexité. Zack et Joss ont accouché d’un film mort né qui est à la fois incroyablement plaisant à regarder pour le néophyte et une déception totale pour tout les fans de BvS.
    Si la colorimétrie à bien été corrigé (qu’il est bon de ne pas finir un film dans un brouillard grisâtre de CGI) les plans séquences d’action laissent place à un montage classique de scènes d’action lambda comme on en trouve chez l’écurie Marvelienne. L’humour, lui est bien utilisé mais fait pas aussi souvent mouche que de l’autre côté. Côté intrigué, le Bad Guy est très peu développé mais la mythologie qui l’entoure est assez bien amènée pour nous tenir en haleine durant ces deux heures. Le retour de Superman est lui aussi réussi, je ne peux en dire plus pour ne pas Spoiler mais enfin… Nous avons notre Superman solaire des comics. Le gros point noir du film restera la beauté des plan de Snyder qu’on ne retrouve que trop rarement dans ce film car oui on sent clairement quelle scènes proviennent des reshoot. Les CGI, eux, sont correct. Côté fan Service les fans de DC vont être ravi
    #SPOILERALERTEMAX le Green Lantern Alan Scott fait un caméo rapide lors d’un flashback!!! Deathtroke et Luthor nous tease l’Injustice League en scène post gen #FINDESPOIL
    Concernant le moustagegate, dommage ça se voit sur certains plan. En tout cas allez le voir en masse mais n’oubliez pas de revoir votre hype bien à la baisse si vous avez adoré BvS. Et pour le coup, je rejoint également les spectateurs qui lui trouve une ressemblance avec Avengers 2.

  17. J’ai personnellement beaucoup aimé le film, le rythme est soutenu les perso sont cool même si comme le dit LTH le film aurait pu et du être un peu plus long. L’humour est présent et m’a parfois posé problème ( y’a des moments où c’était pas nécessaire) , Superman est badass. Batman fais des blagues de daron ( c’est un bon point) etc Aquaman est le seul auquel je me suis pas trop attaché mais dans l’ensemble c’était du très bon. J’avais l’impression de lire un comics et le futur du DCEU est très prometteur

    • « Batman fait des blagues de daron (c’est un bon point) » => ????

      Décidément la vison (et les attentes) qu’on a du chevalier noir est trèèèèès différente d’une personne à une autre.

  18. Salut à tous, je vous donne mon avis global sur le film (vu à la première séance du matin en VO)
    Une intrigue cousue de fil blanc avec un Steppenwolf assez générique au final. Mais ça on s’en doutait un peu au vu des différents extraits.
    Bon globalement j’ai passé un très bon moment, il m’a grandement satisfait. MAIS je suis conscient qu’il ne plaira pas à tout le monde même si je pense qu’il sera beaucoup moins clivant que MoS et BvS.

    On commence par les points qui m’on plu.
    -Le film se goupille bien, j’avais peur que moins de 2h pour un film d’équipe tel que JL serai un peu juste et franchement j’avais très peur d’un syndrome « Suicide Squad ». OUF se n’est pas du tout le cas ! Les scenes s’enchaînent avec fluidité et sans avoir l’impression d’avoir manqué quelque chose, mais j’aurai pas craché sur 10 ou 15 minutes en plus pour la bataille final (et donc Superman).
    -L’équipe fonctionne hyper bien. Les dialogues sont très bon ainsi que leur team-up durant la bataille final (WW/Aquaman !!!!)
    -Cyborg. j’en attendais pas grand chose pour être honnête mais je trouve que c’est le « nouveau » personnage le mieux développé du film. Assez touchant et les CGI sont très bien gérés sur lui (en tout cas rien qui m’a sauté aux yeux).
    -Aquaman n’est pas aussi développé que Cyborg mais LA scène à Atlantis m’a donner une des ses hype !!! Et ils ont trouvés un très bon moyen de faire parler les personnages sous l’eau. Vivement son film solo !
    -Flash, c’est le nouveau perso le moins développé pour moi, mais ça m’a pas dérangé vu que je suis familier avec sont histoire (mais pas sur que le néophyte l’apprécie plus que ça). Néanmoins j’ai trouvé assez fun, la vitesse est très bien retranscrite (et les éclaires bleus font sens dans le film).
    -Superman illumine le film par sa présence, c’est LE Superman que tout le monde connait et aime. Fini le Sup torturé et qui fait la gueule (à croire que son séjours dans l’au delà lui à fait un grand bien).
    -Les scènes d’action sont ouf franchement.
    -Les clin d’œil pour les fan de comics très appréciable (LA SCÈNE DE FLASHBACK !!!)
    -La musique que j’ai trouvé très efficace. Oui c’est classique, un peu vieillot diront certains, ce qui est sur c’est que j’ai frissonné plus d’une fois sur pas mal de partitions !

    Les point qui m’ont fait tiquer
    -Les CGI au début du film (surtout sur la partie Themiscira) assez grossiers. La toute première apparition de Steppenwolf (gros plan sur son visage) j’ai trouvé que ça faisait très jeu vidéo. Bizarrement il est beaucoup plus réussi dans le reste du film, surement lié à l’éclairage je sais pas.
    La scène ou la reine des Amazones cour il y avait un truc qui tournais pas rond niveau effets numériques, on aurait dit qu’elle faisait du sur-place…
    Et niveau CGI dérangeant, la bouche de Superman par moment…. Putain je pouvait pas m’empecher de regarder ça bouche et me dire « putain c’est du CGI »… Foutu moustache ^^ En vrai je pense que si on le sait pas ça se remarque pas.
    -La réal globale, j’ai trouvé que ça manquait par moment de la « Snyder-Touch ». Et globalement le film est moins « ambitieux que MoS et BvS sur le plan de la photographie faut être honnête (il y a quand même quelques plans Iconiques)

    Je crois que j’en ait fini, j’ai surement oublier des choses, je le reverrait de toute façon ce Week-End.:)

    Ah oui je veux parler des scenes post générique et de LA scene de « Flashback » donc SPOILER FREE !
    SPOILER
    La 1ere scène, clin d’œil magnifique à la course entre Flash et Superman, très sympa j’avais le sourire jusqu’aux oreilles.
    La deuxieme m’a énormément surpris (Dieu merci j’ai évité les leaks). Déjà DEATHSTROKE j’était en mind fuck Oo
    Lex Luthor en mode hyper classe et froid comme dans les comics !! (j’ai cru qu’il avait été coupé au montage donc doublement content de revoir Jess Eisenberg).
    Et le tease de la Ligue de L’Injustice je m’y attendais pas, très curieux de voir ça (dans JL 2?)
    Juste dommage qu’on ait pas vu Darkseid ou au moins Apokolips (ils voulait peut-être pas faire un tease à la Thanos), mais je suis satisfait qu’il ait été mentionné durant le film !

    Sur la scene de flashback racontant la première bataille contre Steppenwolf. J’ai crié comme une fillette quand j’ai vu Green Lantern !!!! Et peut-être que je me trompe mais je rosi qu’on voit aussi Shazam O_O Non franchement une des meilleurs scènes du film !
    Bon bah voila mon avis, niveau BO je m’en fout totalement mais je sais pas j’ai l’impressions d’une indifférence général (en France du moins). On était vraiment pas beaucoup dans la salle, ce qui est aussi bien pour ne pas être déranger par des chieurs ^^
    J’espère qu’il marchera bien, j’ai pas envie que Warner revoie encore une fois ces plans….

    • En parlant de CGI la scène au début filmé par téléphone au début il a vraiment une tête étrange genre cabossé/gonflé ça ma paru très étrange..

  19. « Islande numérique ». sauf qu’ils ont vraiment tourné là-bas donc il y a zéro fond vert, décor naturel comme pour un certain film de Peter Jackson…..

  20. Le thème principal de MOS pour le retour de Superman ça aurait était beau mais la il nous font un truc que j’ai pas du tout aimé (même si j’adore le thème utilisé il n’avait rien à faire dans le film)

  21. Pour répondre a certains, c’est normal d’avoir un a-priori défavorable et d’hésiter a aller voir un film quand on fait la compilation des critiques diverses et variées, d’une part perdre 2 heures de son temps pour etre déçu, très peu pour moi, j’ai deja donné cette année et d’autre part filer entre 10 et 15 euros pour voir un film moyen qui va encore plus inciter le studio à faire dans le moyennasse, tres peu pour moi également…

    Quand le film ne répond pas aux attentes, il est normal de le sanctionner sinon apres faut pas se plaindre que la qualité se dégrade.

    Apres pour les moutons, est-ce ceux qui hésitent et qui se posent des questions ou plutôt ceux qui se ruent au ciné du coin parce qu’il y a du super heros ???

    Prenez un café et détendez-vous !!!

  22. Pour ma part j’ai aimé ce film. S’il fallait classer cet opus, je le mettrais au pied du podium occupé par Man Of Steel, BvS et WW. Comme tous films, celui-là présente qualités et défauts. Je n’ai pas la prétention de pouvoir analyser ce film comme il se doit, mais si ça peut en éclairer certains alors j’aurais accompli ma mission ! 🙂

    JL est le film où l’on voit pour la 1ère fois les plus grands héros DC réunis sur grand écran, et ce film ressemble plus à introduction. Une transition comme dirait @Silverwing. On sent vraiment que l’ennemi est anecdotique et que l’aventure est concentré autour du groupe de héros. Je trouve que les nouvelles recrues sont bien introduits, chacun à leur façon. Aquaman bénéficie de la meilleure présentation, sans aucuns doute: la bande son, le visuel- la photographie des scènes-, les punchlines…

    Pour ma part j’ai eu un peu de mal avec la version française, je trouve que la voix de Flash ne colle pas et certaines phrases sont tournées bizarrement. Du coup l’humour est mal perçu. J’attendrai la VO ce weekend pour parler de ce problème d’humour. D’ailleurs je pense que c’est pas en ajoutant des punchlines drôles qu’on aura plus humanité, ou un meilleur esprit de groupe, ou une ambiance de film lumineuse. Par exemple Man Of Steel n’avait pas de scène d’humour, pourtant je l’ai trouvé lumineux. Le film MOS est grave dans son approche certes, mais le message est porteur de lumière et d’espoir. Idem pour BvS.
    JL déroge donc à la règle, il parait plus « fun », plus « cool ». Mais ça ne colle pas.

    La durée du film n’est pas dérangeante. Les personnages principaux ont le temps de développer leurs idées, on connait l’état d’esprit de chacun. J’aurais voulu voir des thématiques un peu plus travaillées (le leadership, l’altruisme par exemple). En tout cas on sent que les personnages vont évoluer. D’où cette notion de film de transition.

    Ce qui inquiète:
    – à quoi ressembleront les prochains métrages ? Les 1ers films du DCEU sont peut-être pas des chef-d’oeuvre mais ils ont le mérite de proposer une alternative au MCU. Mais avec JL, on a l’impression qu’on tend vers des films se rapprochant des blockbusters classiques… 🙁
    – à quand sont prévus les aventures solos de Cyborg, Flash ? Un film ne sort qu’en 2018, 2 seulement en 2019… Peut-être que la Warner fera évoluer son univers grâce aux différents films solo. Bref, je ne vois pas comment cela va évoluer et la manière dont la Warner va parvenir à y arriver…

    En tout cas, allez voir le film. Ne vous laissez pas décourager par des mauvaises critiques, parce qu’il y en a et il y en aura toujours (tant qu’il y aura des hommes sur Terre, j’ai envie de dire 😀 ).
    Bon film à ceux qui ne l’ont pas encore vu ! 😀

  23. Excellent film pour ma part. Pas parfait (intrigue, méchant, et mise en place expéditif), mais alors quel PIED !
    Que ca soit Flash, Aquaman (SURTOUT), Superman, batman, WW ou encore la bonne surprise Cyborg, tous fonctionne a merveille.
    Ensuite c’est clairement différent de BvS, du coup je pense que beaucoup vont le détestez (a par ceux qui ne l’ont pas aimée), mais franchement gros plaisir. Et j’ai adorée Bat V Superman. Seulement je le prend pour ce qu’il est, et une différente approche d’adaptation.
    9/10

  24. Je viens de finir et je suis vraiment agréablement surpris même si on a un peu un méchant de seconde zone et un film un peu trop court pour moi. En dehors de ça je J’ai pas vu la moindre longueur et j’aime beaucoup la phase de recrutement. Je ne cracherai pas sur une version longue mais je suis bien loin des craintes qui me hantaient.

  25. Ce film n’est vraiment pas bon, imaginez : la meilleure scène d’action revient aux amazones, une vraie équipe pour le coup… dans un film de la JLA dont les membres font porte naouak sic :
    Batou casse systématiquement ses véhicules
    Aqua fait son kéké
    Flash fait son neu neu
    Cyborg fait sa pleureuse
    Gordon allume un projo.
    wonder minaude dès qu’elle peut
    c’est totalement anti-épique.

    • Ttu compares les coordination des amazones qui se connaissent depuis des siècle, qui j’imagine ont appris un tas de formation et de travail d’équipe et des gens qui se connaisse depuis quelques jours. Tu ne penses pas que t’exagères grave ?

  26. Bon je sors de la séance, j’ai adoré Man of Steel et BvS, l’attente était démentielle, comme d’hab il faut que je le revois pour affiner mon avis mais je peux dire 2 choses :

    – 15 à 20 min de plus c’était trop demander ? J’espère qu’il y aura une version longue qui bonifiera le film c’est certain, Snyder a tourné des scènes entières qui ne figurent pas dans le film, et d’après les b-a et spot tv il y en a un sacré paquet, je veux les voir bon sang! Malheureusement je doute que le studio sorte une VL pfff
    – Etant fan du DCEU et du MCU il y a un truc sur lequel je devais hésiter pendant des mois et des mois à savoir : « Alors plutôt Avengers 2012 ou Justice League 2017 ? » Aucune hésitation c’est Avengers, je ne vais pas énumérer pourquoi, j’ai la flemme, en gros Avengers me semble plus efficace en terme d’action, d’interaction et se lie parfaitement avec les films antérieurs.

    Voilà je ne vais pas m’éterniser n’ayant vu le film qu’une fois, d’un côté je suis déçu et de l’autre content d’avoir vu la JL sur grand écran, please une VL!

  27. Um…… pas encore vu mais je sens que c’est le genre de films qui va me faire bénir le fait d’avoir une carte d’abo illimité pour pas regretter son coût ^^. Après concernant la presse qui « défonce » le film, bien qu’étant marvelophile et pas du tout sensible à l’univers DC ciné post Nolan (je le répète souvent mais c’est important pour moi de le souligner pour éviter toute idée de fanboyisme quand je défends les films dc) il faut peut-être aussi considérer à l’instar de la « presse » française comme LCI qu’il y a une frustration chez certains journalistes de ne pas avoir vu le film en avance qui leur fait grossir le trait sur certains défauts et qu’un certain marketing forcené a peut-être suscité une attente trop grande chez certaines personnes habituées à un modèle Marvel éprouvé depuis dix ans et qui espéraient quelque chose de bien différent. Pour finir malgré une presse assez tranchante BvS a dépassé les 800 millions au box-office donc comme je l’ai dit ailleurs le DCEU se cherche encore une identité et c’est en faisant un certain nombre de films qu’il gagnera en qualité, l’esprit de concurrence avec Marvel s’étiolant au fil des projets et de leur axe, laissons ce Justice League être le jalon d’une nouvelle philosophie chez DC Comics , regardez Thor ou Captain America chez Marvel qui étaient bien mauvais et aujourd’hui on encense Civil War et dans une mesure relative Ragnarok.

  28. Alors #JusticeLeague…
    Super film , vraiment bon dans la construction des personnages ainsi que de la menace de SteppenWolf.

    Wonder Woman toujours aussi incroyable et magnifique.

    Batman Toujours aussi fou et un génie !

    Cyborg : surprise du film, bien aimer comment il est utile à l’histoire
    The Flash : Pas encore totalement le flash des comics mais mon dieu qu’est qui peut-être à coté de la plaque x)

    Aquaman : Alias L’homme solitaire qui se sent seul et aimer de personnage, génial et badass !

    ET SUPERMAN : Il était vraiment mort alors ? Et bravo au bande annonce pour le coup du  » rêve  » de Lois Lane, bien bien joué ! Mais il est plus fort qu’avant, on est d’accord ?
    Bad ass aussi surtout la fin quand il démonte SteppenWolf !!

    Sinon j’ai peut-être vu un clin d’oeil à David Bowie sur une affiche du journal de Lois Lane. En début de film avec le titre  » Il sont partie rejoindre leur planète  » ou un truc du genre.

    En résumé, j’ai kiffer énormément le film mais malheureusement, avec la faible durée, des scène manquante des BA, ainsi que quelque chose que je ne pourrai pas expliquer m’on fait sortir du film par moment et c’est dommage.
    ET UN GREEN LANTERN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Pour moi il n’y a même pas de quoi comparer, tellement DC est à la masse…
        (je précise : j’aimerais tellement que les 2 aient de quoi se concurrencer, mais ce n’est malheureusement pas le cas)
        ps : je ne suis ni pro marvel ou pro Dc (mais au ciné, l’écart est trop grand désormais)

  29. Plus je lis de critiques plus j’ai l’impression d’être en mode Batman V Superman. Je viens de lire la critique d’ecranlarge, je n’ai pas tenu jusqu’au bout tellement j’ai l’impression que c’est du foutage de gueule. On va avoir encore de la grosse division avec les pro JL et les anti JL.

  30. Enfin ! Après des mois, des années d’attente, le concurrent direct d’Avengers rentre enfin dans l’arène ! Mais l’attente en valait elle la peine ? (SPOILERS inside, ils sont balisés mais attention quand même x))

    Depuis 2013, DC/Warner peine à créer un univers partagé aussi apprécié, cohérent et apprécié que son concurrent Marvel Studios.
    La raison ? Des changements de ton, de direction,des producteurs beaucoup trop présents sur les différents films (hormis sans doute Man of Steel, mais en même temps, Christopher Nolan, producteur et co-scénariste du film, fait un peu ce qu’il veut chez Warner) et des critiques négatives en pagaille.
    Malgré un joli score au box office, rarement un film super-héroïque n’aura fait couler autant d’encre au travers des débats houleux que Batman V Superman.
    Suicide Squad ne sera pas en reste niveau critique mais gagnera un Oscar pour les meilleurs maquillages et fera lui aussi un score honorable.
    Seule lueur d’espoir pour Warner: Wonder Woman, qui récoltera de bonnes recettes ET des bonnes critiques de la part de la presse et du public.

    Quand est il de Justice League ? Et bien… c’est un Marvel Studios, mais fait par DC et Warner. En tout cas c’est réellement l’impression que cela donne.
    Du ton, aux blagues, en passant les fonds verts immondes, les scènes mid et post-générique et le méchant oubliable, tout y est sauf…. l’attachement que peut avoir le public avec les personnages de Marvel.
    Car là ou Marvel Studios aura pris le temps de nous présenter ces différents personnages avant la grande réunion qu’était The Avengers, DC/Warner aura tenté de le faire avec 3 films pour la Trinité (Superman avec Man of Steel, Batman et Wonder Woman avec BvS puis dans son propre film) et des caméo expédié aussi vite qu’il est permis dans Batman V Superman.
    Du coup, comme il fallait s’y attendre, la plupart des personnages ne sont pas aussi attachants que pouvaient l’être Captain America, Thor ou Iron Man à l’époque du premier Avengers.

    L’un des principaux reproches que l’on peut faire à Justice League, c’est que le film est rushé. Il donne cette impression (à moins que ça ne soit pas une impression ?) de ne pas raconter grand chose. On passe 40 bonnes minutes à essayer de nous présenter les personnages tant bien que mal (celle d’AquaMomoa est vraiment ratée..), 20 minutes à

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    ramener Superman d’entre les morts (avec un Superman « méchant » sans réelle explications..

    et le reste, c’est la bouillie numérique qu’est la bataille finale. Générique.
    C’est quand même dommage pour un film censé être un événement pour fans de comics.

    Mais parlons peu parlons bien, voyons qu’est ce qui vas, et qui ne vas pas dans le film:

    Pour commencer, le film n’as aucun âme. Il ne dégage absolument rien. C’est un Avengers avec un skin DC, l’attachement aux personnages en moins.
    C’est doublement dommage, d’une part parce qu’on parle quand même de la Justice League, et d’autre part parce que même si Batman V Superman avait une quantité folle de défauts, il avait pour lui une identité propre, une certaine « patte », ça plaisait ou ça plaisait pas, mais il en avait une. Ici, rien, le film est une coquille vide qui n’as d’impressionnant que son nom.

    Ensuite vient l’humour du film et certains dialogue en général.
    Si on était prévenu des le départ que le film serait plus « Marvelisé » que BvS, il aurait au moins fallu que ça soit drôle (quasiment aucun rires dans la salle lors de ma séance). La plupart des bonnes blagues ayant été montré lors du trailer, ça n’aide pas (« Quel est ton pouvoir ? » « Je suis riche »).
    Puis vient les personnages qui utilise cet humour. Si pour Flash il semble logique, pour Aquaman et Batman, on surfe pas loin du « out of character »

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    mention spéciale à Batman avec son « C’est pas moi qui ai amené une fourchette géante » et sa façon cartoonesque de se relever après s’être fait étaler par Superman.

    Bref, cette impression d’être retourné vers les films de Joel Schumacher m’as parcouru l’esprit pendant un moment..
    Le reste des dialogues, qu’ils soient à tendance humoristique ou non sont vides, sans queue ni tête « Tu sens bon » « Parce qu’avant je sentais pas bon ? »…)

    L’un des gros reproches que la critique avait fait à Batman V Superman, c’était son côté trop sombre, trop sérieux et trop pessimiste (pas vraiment les problèmes du film si on me demande mon avis). Du coup, la Warner a réagi en faisant un Justice League avec beaucoup de touches d’humour donc, mais aussi en mettant des sourires gratuits à Wonder Woman, et en enfonçant son optimisme à coup de marteau dans la face du spectateur à tel point qu’on peut presque entendre les producteurs nous dirent « Vous vouliez de l’optimisme, en voilà plein !!! »

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    Je fais référence au dialogue de fin du film conté par Wonder Woman, qui semble réellement avoir été écrit par un dirigeant de la Warner

    Comme dit en intro, le film, à force de trop se « Marvelisé », se traînent les mêmes boulets que son concurrent:
    Steppenwolf est un ennemi aussi vu qu’il sera oublié dans les méandres des méchants en carton, avec à ses côtés: Malekith, Ultron, Iron Monger ou encore Ronan.
    Et tout comme chez Marvel Studios, le film propose des fonds verts absolument immondes, nous donnant surtout dans le dernier tiers du film, cette impression d’être dans un jeu vidéo (Il était pourtant plus beau que ça Arkham Knight dans mes souvenirs..). Mention spéciale à la scène sous marine, digne d’une cinématique PS3.

    Une majeure partie du film étant de l’action, il aurait mieux fallu qu’elle soit à la hauteur. Mais même là, le bat blesse.
    Si certaines scènes peuvent être relativement sympas, elles sont pour la grande majorité, très en dessous de ce que Snyder est capable de faire (ou est donc passé le Batman virevoltant de Batman V Superman ??) quand elles n’ont pas carrément été déjà vu ailleurs (le court passage de Flash au ralenti qui pousse l’épée de Wonder Woman, ressemble énormément à la séquence de Quicksilver dans X-Men: Days of Future Past)

    On noteras tout de même un peu de team up lors de l’affrontement final.

    Pour terminer sur les principaux défauts du film, nous citerons la musique, composé par Danny Elfman.
    Qu’est t’il arrivé à ce grand compositeur ? Ou sont passés ses grandes envolées épique de Spider-Man ? Ces thèmes poétiques de Batman Returns ?
    Ici, Elfman donne une partition ultra classique. Les quelques morceaux qui font plaisir aux oreilles ne sont que du recyclage: le thème des Batman de Burton, le thème de John Williams sur Superman, le thème de Krypton d’Hans Zimmer etc… Elfman va jusqu’à recycler son thème de Hulk !
    En bref, une soundtrack totalement dépourvu d’originalité, d’âme et d’identité, à l’image du film donc.

    En dépit de tout ça, il y a t’il des choses à sauver dans le film ? Et bien heureusement, oui, quelques petites qualités sauve le film du naufrage.

    Cyborg et surtout Flash, survolent complètement le film et volent la vedette aux autres. Cyborg parce qu’il possède une importance scénaristiques dans le film, et Flash bah parce que…c’est Flash. Le personnage et drôle, attachant, c’est un bol d’air frais pour le film, et ce malgré un design pas franchement réussi (Et puis pourquoi toujours cet air étonné Barry ?)

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    Superman également, est une totale réussite contrairement au film précédent. Si l’on omet sa côté « devil » qui arrive un peu sans explication, le personnage est enfin ce que l’on attendait. Souriant, bienveillant, puissant, héroïque, symbole d’espoir etc.. Les quelques blagues qu’il balancent par ci par là ne sont pas gênantes (pis l’avoir entendu dire « N’ouvre pas trop la bouche, ou tu vas avaler une mouche » dans l’oav Flashpoint, je me dit qu’il peut pas faire pire)

    Pour finir sur le positif:
    Malgré des effets numériques et des fonds verts assez moches, le film parvient tout de même à sortir 2 ou 3 plans plutôt jolis: Batman sur sa gargouille, le plan final avec la ligue de dos etc…
    SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    Et le rapide caméo des Green Lantern m’as donné une sacrée patate

    Au final, Justice League est plus proche d’un Avengers: Age of Ultron ou Thor premier du nom que des meilleurs Marvel Studios et est loin, très loin du ton et de l’ambiance de Batman V Superman et Man of Steel. Certains déploreront, d’autres aimeront peut être (les applaudissements en fin de ma séance personnel laisse entrevoir que le grand public vas aimer).
    Pour ma part, même si j’avais abandonné tout espoir de voir un Justice League réussi et plus profond (feu Justice League Mortal de George Miller si tu m’entend) j’aurais aimé autre chose qu’un énième blockbuster au look presque entièrement numérique et dépourvu de la moindre identité, de la moindre écriture. Alors, j’entends d’ici les gens dirent « Mais c’est la Ligue des Justiciers, tu t’attendais à quoi ? Forcément ça bastonne ».
    Certes, mais des histoires comme Kingdom Come, La tour de Babel, Crisis on Two Earths etc… ont montrées que la Justice League, c’est pas que des types en collants qui tapent des monstres.

    Avec Justice League, j’ai eu beaucoup trop de fois l’impression de revenir à l’ère Joel Schumacher, une époque de Batman faisant des vannes, de la grosse baston et un manque de scénario/profondeur mais aussi fou que ça puisse paraître, tout comme les Batman de Schumacher quand j’étais gosse, ça se laisse regarder, avec beaucoup de pop corn…(et beaucoup de bières). Pas sûr cela dit, que le revisionnage (ou l’envie d’un revisionnage) soit nécessaire. Mais les enfants vont adorer, et le grand public, tellement formaté par Marvel Studios et sa formule, à de fortes chances d’apprécier aussi.
    Tout mes espoirs sont maintenant tournés vers Matt Reeves et son The Batman, si il sort un jour..

    PS: la première scène post générique est cool x)

    PPS: SPOILERS SPOILERS

    Il n’y a que moi qui s’est dit, en voyant la scène de Bruce et Diana qui parlent de Batman qui fait ça depuis beaucoup trop longtemps, « Ne serait ce pas une porte de sortie pour Ben Affleck ?!

    • « Mais les enfants vont adorer, et le grand public, tellement formaté par Marvel Studios et sa formule, à de fortes chances d’apprécier aussi. »
      C est assez méprisant et assez condescendants pour ceux qui ont appréciés, et qui ne sont pas des enfants et encore moins des fans boys de marvel… en gros si on a passé un bon moment on est des béotiens cinématographique, « les vrais savent »…. moi je suis pas spécialement fan de marvel, j suis allé pour voir un divertissement je n’en attendais plus rien au fil des news qui depuis des mois m’ont enlevé toutes hype, et toutes espoir d avoir un dcu correcte. Il faut se faire à l idée que le dcu est bancal des le départ et affleck nous prépare a son départ( j ai pensé comme toi pour la scène avec lois tout comme la scène avec diana quand elle lui remet l épaule).
      Mais malgré tout ça j ai passé un bon moment sans rien en attendre derrière comme j en attendais plus rien avant.

      • Déjà, merci d’avoir tout lu^^

        As tu entendu parler de la subjectivité ? 😉
        De plus, je dis bien que « ça se laisse regarder », tout comme tu dis bien  » j’ai passé un bon moment »..
        Mais si vraiment ça donne l’air condescendant et méprisant, mes excuses, ça n’était pas mon intention du tout.

        • Mais y a pas de quoi je n ai pas de souci avec la critique quand elle est construite comme tu la fais, j avais juste cette ligne qui me restait un peu en travers de la gorge ayant apprécié le film 😉
          Apres j ai des points en commun avec toi concernant le film, je reste un fan de la saga Nolan et de bvs version longue voire la direction que prend tous le dcu me déçois depuis tellement longtemps mais je me suis fais une raison… au plaisir de te lire

          • Je l’ai souvent dit et continuerais de le dire: même si je n’ai pas aimé BvS (version ciné comme version longue) je suis le premier à reconnaître qu’au moins, en dépit de tous ses défauts, c’était différent de Marvel Studios ou de la Fox, il avait le mérite de proposer quelque chose. Je disais d’ailleurs dans ma critique de l’époque, que c’était juste la vision de Snyder pour cet univers et que je ne d’adhérais tout simplement pas à cette vision.

    • j’y ai aussi pensé pour la « porte de sortie » de batfleck.
      D’ailleurs, le personnage se fait tellement dérouiller pendant le film, qu’on a le sentiment qu’il devient trop vieux pour ces conneries…
      (qu’ont-ils fait de mon batou adoré…)

  31. J’ai trouvé ça moyen

    Tout est rushé, je pensais qu’on allait se taper 10min d’amazones/atlantes vs parademons ça dure 1min à tout casser et ça te tease les lanterns que j’esperais voir apparaitre dans le dernier acte.

    Ces fonds vert putain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! La moindre scène est tournée en fond vert avec des incrus degueux je faisais tout pour pas les voir mais bordel ce combat contre superman où tout fait numérique. Et je parle pas du dernier acte qu’on avait vu dans les ba.

    Serieusement c’est la première fois que la terre parait le moins en danger alors que c’est sensé être la pire menace. 3 civils dans le dernier acte quand même, on est loin d’une fin du monde…

    Encore une fois je doute que cette version soit celle qui était pensée à la base tellement tout parait cuté à la race et c’est bien dommage quitte à prendre snyder autant aller à fond dedans, au final il y aura seulement eu man of steel ou il a eu l’air d’avoir eu carte blanche.

    Avec ce qui s’est passé pour lui personnellement j’espère que le mec va prendre une grande pause au final ça fait des années qu’il est sur le dcu et s’en est pris plein la gueule, il suffit de voir des photos de lui avant et lui il y a 1an le mec a perdu 15kg. Retablis toi bien Zack et reviens tout fracasser dans quelques années

    • « il suffit de voir des photos de lui avant et lui il y a 1an le mec a perdu 15kg. Retablis toi bien Zack et reviens tout fracasser dans quelques années »

      Oui sa perte de poid n’a sans doute rien à voir avec le suicide de sa fille… Sinon à l’inverse je pense que mos snyder n’était pas aussi libre que batman v superman, dans mos il devait faire avec Nolan du coup c’était un film hybride je trouve.Par contre il ‘était lâché sur le combat final.

  32. Si je comprend bien, grâce aux pleureuses de BvS qui se plaignaient du sérieux du film, on se retrouve avec la formule Marvel Studios qu’on connaît depuis presque 10 ans?

    • Aucune idée, il faut voir le film pour se faire son propre avis. On voit dans les critiques que les moments dramatiques restent dramatique, que l’humour n’est pas non plus omniprésent même s’il tranche avec les précédents films.

  33. La carrure d’un film solo pour une équipe super-héroique. Le film est sympa mais il n’y a pas l’ampleur que ce genre d’évènement (parce que c’est un évènement !) devrait avoir. « Batman V Superman » avait ses défauts mais pas celui de faire les choses à moitié, là j’ai l’impression qu’on pourrait avoir le même type de scénario pour n’importe quel film individuel à venir … Un héros principal, des compagnons dont un love interest et un comic relief et un méchant prétexte qui a juste envie de dominer le monde plus un cameo du mec vraiment balaise quand on a besoin de lui. Je grossis les traits mais c’est l’impression que j’ai eu avec cette équipe dans ce film.

  34. Il y a que moi qui est remarqué que certaine scène du trailer ne sont pas dans le film? je pense notamment
    SPOIL SPOIL SPOIL
    la scène au Bruce regarde un hologramme de supergirl je crois bien… J’attendais cette scène pour le développement de superman. ou encore la scène ou Alfred parle à ??? (superman?) disant qu’il n’y a que lui qui peut les sauver.

    sinon le film pour moi est un Avenger avec des skin DC, l’écriture, l’humour, l’image…. et c’est malheureux car l’ambiance qu’avait installé BvS était juste top…. il n’a rien de cultissime et c’est dommage pour le film de SH le plus attendue depuis pas mal de tout, la réunion des icônes DC.
    SPOIL SPOIL SPOIL
    ils ont introduit les GL même si j’aurait kiffé voir une petit clin d’œil lors de la bataille finale et j’ai pas compris pourquoi 10-15min du film se focalise sur une famille dont tout le monde se fous?

    Bref les productions super héroïque deviennent plat c’est malheureux et quand one tente quelque chose de différent (coucou BvS) on se fait bashé… déçu

  35. alors la………… mais alors la …. je renoue enfin avec une critique de Mr LTH ….

    Un plaisir coupable indéniable a voir la Justice League sur grand écran mais en tout objectivité le film n est pas a la hauteur de l’événement. C est calibré, formaté et sans identité claire et forte …

    Point positifs :
    -flash : c est le genre d humour qui fait mouche avec moi … la ptite phrase subtile, la punchline ou les mimique qui font sourire… sans pour autant désamorcer totalement la tension ou tomber dans l humour pipi caca .. J adore
    -wonder woman : un leadership, une classe et une aura assez forte
    -les interactions entre eux en pleine action

    Point négatifs :
    -Les fan de Batman vont grincer des dents … une désacralisation total du personnage qui n’a a mon sens pas eu ses moment de bravoure ultime ou son iconisation… La il fait plus lourd, moins agile et se fait bouffer par le reste de la team.. je suis très dessus.
    -stenpenwolf : unidimensionnel et sans intérêt
    -la BO de Elfman …juste non ..avec tout le respect que j ai pour lui .. il est hors sujet
    -pas d enjeux : certains me diront « euuuh si y a quand meme un peu la fin du monde » .. Ok mais pas de stress pour les personnages, pas d exposition de la team auprès du monde d ailleur le monde c est il ce qui s est passé sous son nez? On connait pas la dimension et le point de vue global, on évolue en circuit fermé
    -scène poste gen très décevante
    -un rythme inégale : la team met trop de temps a se formé et inversement, solutionne très vite la menace

    Je pense qu outre le coté trop « light » du long métrage, ma plus grande déception est visuelle …trop d’incruste sur fond vert visible.. J ai l habitude de voir des visuels très poncés, peaufinés dans la filmo de snyder … d habitude on sent le coté « FX et photographie de luxe » … la rien … c est moins identifiable .. très inégale .. certains plan ou scènes dénotent trop, font trop pièces raportés…c est pas homogène .. l impression d avoir vu un énorme truc monté en kit ou le pire cotois le meilleure.

    J ai préféré MOS et BVS

    MOS : pour le coté épique et généreux, les visu somptueux (surtout sur krypton)
    BVS : pour l ambition, le partie pris assez sombre, le thème cornélien et la force de frappe brute de batman jouissive..

    Bref globalement déçu sans pour autant conseiller de ne pas le voir … c est la JLA il faut le voir

    ps : les vrai fan de Snyder seront je pense les plus déçus …je reconnais pas sa patte

    • je crois avoir trouvé l adjectif … qui résume en un mot ce film : TIMIDE (trop timide trop hésitant ,fallait défendre son statut et bomber le torse mais la ils ont juste essayé de sécuriser un max vu les antécédent critiques, ils ont eu peur d’être pompeux ou en faire trop, être un peu « prétentieux » comme pouvais l etre BVS… du coup le film est a image de sa duré d’une heure « 59 » et pas une minute de plus ..

  36. Donc j’ai vraiment pris mon PIED !!!, c’est en dessous d’Avengers et de BvS mais c’était vraiment OUF !:

    SPOILERS

    Les +:
    -Batman est très BADASS comme d’hab, sa relation avec Diana marche très bien tout comme ses interactions avec Flash, Aquaman et Superman ! Heureux qu’il n’ait pas ses lunettes pendant tout le combat final, pendant tout le film j’ai eu peur qu’il meurt mais il devra logiquement être dans The Batman puisqu’il est toujours là. Par contre ses blagues sont bof, j’ai adoré sa confrontation avec Superman « il t’arrives de saigner ».

    -Superman est mon perso préféré du film, j’aurais jamais cru ! Il rajoute tellement de couleur ! Son combat face à la JL est tellement OUF ! Quand il débarque démonté Steppenwolf ! Sa Course avec FLASH !!!! Son logo sous la chemise ! On l’a !, On a enfin le superman que tout le monde voulait et son évolution au fil des films est parfait ! Sa résurrection est plutôt fidèle aux comics, tant pis pour le costume noir ! Et le SUPER-SOUFFLE !!!!!

    -Wonder Woman redevient le symbole qu’elle était dans son film ! Elle est très développé et sympa. Rien que le fait qu’elle affronte des terroristes appuie la chose. 3 films, jamais nommé en Wonder Woman.

    -Flash a de très bonnes scènes d’actions, c’est vraiment le seul qui fait 100% de vannes, tant mieux, je me suis habitué au physique de l’acteur et j’aime bien son costume. Ses scènes avec son père sont sympa et il devient de + en + le flash qu’on connait surtout quand il finit scientifique de la police à la fin ! Manque plus qu’à l’appeler Flash !

    -Aquaman je trouve est très transparent dans le film hormis sur les scènes focalisés sur lui, il n’est pas aussi Thoresque que ça, il a un côté plus brute et Wolverinesque, j’aime bien le teasing du « Comment il vont parler sous l’eau dans Aquaman ? » avec la scène sympathique avec Méra. Il lui manque juste du développement, tant mieux qu’il ait le prochain à revenir !

    -Cyborg est très sympa, surtout quand il espionne la Ligue, sa relation avec Flash est sympa et le fait de « regrossir » n peu son costume avec son trou circulaire est également cool. J’aurais bien aimé que son père meurt mais ce n’est pas grave !

    -« Lois, She is The Key », ils l’ont fait ! Et Lois a enfin une véritable utilité !

    -Alfred est sympa, Gordon est très COOL, très Batman:TAS, Hippolyta est sympa, Antiope a 2 plans !? c’est tout…

    -Je trouve le film plutôt bien visuellement, surtout les villes (GOTHAM !),le plan de la Ligue aligné à la fin, le Flashbacks, heureusement que le ciel Rouge n’était pas aussi présent que ça !, les scènes d’Actions sont très COOL, la Fight JL vs Sup, quand toute la Ligue démonte Steppenwolf, Steppenwolf vs les Amazones …. c’était très BIEN, après ça manque de plans iconiques, ça manque un petit peu de Snyder je trouve.

    -Beaucoup de Références ! « Pour Darkseid », les Dieux + Les Greens Lanterns !!! Les Scènes Post-Génériques (ci-dessous),…

    -2 grosses Scènes Post-Génériques (Les Meilleures de l’Année), si on veut pas teasé en Post-Gen il faut faire une Scène comme la Course Flash/Sup,
    LE CINEMA A COUPE LA SCENE POST-GEN, donc je l’ai regardée illégalement, ensuite Lex Luthor en costard cravate, physiquement je trouve quand même Eisenberg plutôt fidèle aux comics, je pense que Luthor va être de mieux en mieux (heureux qu’il ne soit pas coupé du film) et DEATHSTROKE, Joe Manganiello est méconnaissable, pour JL2, aurons-nous l’Injustice League, la Legion of Doom, la Société ?

    -Le fait qu’en un film DC arrive toujours à nous montrer à quelque point leur Univers est étendu: des Amazones, des Atlantes, des Humains, des Dieux et des Greens Lanterns vs des Parademons Quoi !

    -Le Symbolisme de l’Espoir.

    -Les Effets Spéciaux sont en générales bons.

    -Malgré sa courte durée, le film est très bien rythmé

    -J’ai vraiment l’impression de voir les 2 premiers épisodes de l’animé sur leur Réunion, sans compter la Relation Batman-Flash et Batman-WW très similaires à l’animé !

    Les -:
    -Steppenwolf est BOF, en CGI passable, il en impose un peu mais c’est un méchant sans profondeur.

    -La MUSIQUE ! Danny Elfman a fait sa feignasse, reprendre des Thèmes pour ne pas se casser les pieds, une BO Sans Rien de Marquant. Que quelqu’un refasse la résurrection de Sup avec le Thème de MoS quand il sera dispo sur YouTube.

    -La patte Snyder un peu en manque pour MOI.

    -Quelques CGI et Fonds Verts visibles, la bouche de Superman m’a perturbé à la Scène d’Intro.

    -L’Humour a certains moments, même si je trouve l’humour différent d’un Marvel et que le film est loin d’être une comédie, y a vraiment des moments où ça va loin.

    -Le film aurait pu être beaucoup plus long, des scènes manquent à l’appel.

    -L’histoire n’est pas OUF. J’aurais aimé un côté plus sombre.

    -PS: Pourquoi la terre sur le cercueil de Sup bouge à la fin de BvS si au final il est ressuscité par la JL en étant 100% mort ?

    SPOILERS

    Donc voilà j’ai adoré ! Les Personnages sont COOLS, la réal est bonne, les scènes d’actions sont très bonnes, le film est bien rythmés, il a beaucoup de Références, un vrai côté comics, les Meilleures Scènes Post-Génériques de l’année mais Un poil trop Comique, Manque ce côté réaliste de MoS et BvS, le Méchant n’est pas à la hauteur, la Musique encore moins, l’Histoire est passable, Quelques CGI sont bof, et le film aurait mérité une meilleure durée.
    Un peu peur pour la Suite du DCEU malgré tout.

  37. Il est décevant ce J.L. On avait quand même la première apparition de la plus célèbre équipe de SH. Mais là, on a seulement un film destiné à engranger de l’oseille en copiant le soit-disant modèle Marvel. Désolé, les Avengers de Whedon ne sont pas pour moi des réussites, tout comme l’humour franchement bas-de-front de certains films (Thor Ragnarok excepté). Le fameux « humour » utilisé est franchement ridicule, et parfois clairement en rupture avec l’action en cours. C’est cet humour qui a détruit certains personnages à mon sens: Batman en premier lieu, et Flash qui devient une sorte de neuneu bouche-trou dans l’équipe. Franchement, l’histoire aurait pu être intéressante, en prenant l’arc des « New 52 » et en développant les choses. Je pense que Snyder, même s’il a été décrié, avait une vraie vision pour son histoire, qui a été complètement dénaturée par les directives de la Warner et son maitre d’oeuvre, Whedon. La première heure est intéressante, l’histoire se met bien en place, on est raccord avec l’ambiance des précédents films. On sent presque la tension entre les membres de la future équipe. Et puis, l’humour arrive et la patte Whedon: répliques débiles ou dénuées de sens, action bancale à tout prix, rupture dans la narration avec des personnages qui deviennent méconnaissables, raccourcis gratuits… A cela, on ajoute les effets visuels incroyablement moches voir râtés (et dire que cela a coûté près de 300 Millions de dollars….). Bref, c’est ultra-frustrant pour ceux qui aiment ces histoires. On veut nous vendre des films stéréotypés sur un modèle qui n’est pas une référence de réussite (et pour moi, la réussite ne se mesure pas en dollars), en nous abreuvant de l’humour à tout va et sans sens, alors qu’on pourrait avoir des affrontements épiques qui respectent vraiment les personnages.

  38. Bon une fois la joie à chaud redescendu, parlons-en plus sérieusement. (Attention ici sur les coms il n’y a pas de balises donc ATTENTION AUX EVENTUELS SPOILS dedans)

    Oui, le film est bien. Vraiment. Mais bon voilà on connaît l’enfer et le changement qu’il a connu en plein milieu de sa production, et c’était certain qu’on pouvait faire une croix sur la réunion emblématique digne d’un Avengers à ce moment là, car c’était prévisible que ces chamboulements allaient affectés le résultat final. Il n’empêche donc que je m’étais préparé à ça, et que j’avais pris le temps de revoir mes attentes et accepter malheureusement tout ce qu’il s’était passé, d’où le fait que j’ai vraiment aimé direct le résultat final.

    En voyant commencer la guerre des pro Snyder et des pro Whedon, je me dois quand même de dire quelque chose… En fait, maintenant on peut le dire car c’est visible, en soit, le véritable problème, ou plutôt la source, ce n’est ni l’un ni l’autre, mais plutôt les studios au final. Même si c’est partagé (j’y viens juste après), on sent clairement encore la vision de Snyder. Malgré tout ceux qui diront « oué mais BvS ct trop d4rk la sa na r1 à voir lol »… Non. Quand on analyse la trilogie « Snyder » dans son ensemble et sa vision… Lui-même l’avait dit, il a toujours désiré, car c’est la conclusion logique, de faire de JL un film lumineux et rempli d’espoir. Et même s’il y a eu changement de cap, on reste quand même à l’arrivée sur ce postulat, et c’est un très bon point. Et le mieux, ce que j’espérais et qu’au final j’avais raison : Non, Whedon n’a rien changé. Au contraire, il avait parfaitement compris la vision de Snyder, et l’a amélioré avec ses propres capacités, qui en somme assez paradoxalement parlant on le voit grâce aux incrustations un peu bâclé des FX des reshoots, qui ont comme prévu servi à améliorer les relations entre les personnages et l’alchimie général de la ligue, ce en quoi Whedon est particulièrement doué, mais il n’a fait qu’améliorer et suivre le travail et la vision de Snyder. Donc à tout ceux qui disent « Whedon a tout changé » ou autre, vous n’avez rien compris !

    Mais si à l’arrivée, faut le reconnaître, on ressent quand même l’impression d’un film au cul entre deux chaises (pardonnez moi l’expression mais c’est ça)… Et bien c’est à cause du studios, qui ont décidés de s’éloigner au début puis carrément couper court au final à la vision de Snyder… Avant même la sortie du film, ce qui est au final, en soit, le truc le plus rageant (à mon avis les deux y auraient gagnés s’ils avaient éclipsés Snyder après la sortie de JL, et se concentrer sur leur nouvelle direction avec les films à venir). On se retrouve donc avec un film moitié vision Snyder/moitié nouvelle vision de WB qui essaye de s’incruster, ce qui est, avec recul, particulier à certains moments (on sent parfois d’une scène à l’autre cette « différence » si je puis dire). Il n’empêche, l’ensemble reste quand même très cohérent et ça a vraiment de la gueule donc vraiment no panic ! En somme un néophyte n’y verra que du feu et prendra un très bon moment, mais quand on connaît le background, ça nous fait distinguer la vision Snyder qui est gêné par WB qui a voulu taper l’incruste.
    Mais au final, même si c’est triste et/ou dommage dans un sens faut le reconnaître (chacun aura son degré d’acceptation), je trouve quand même personnellement qu’on reste quand même bien sur l’idée du film de base, à savoir la volonté de conclure par la victoire du lumineux sur les ténèbres, cette volonté d’apporter un souffle d’espoir et de joie. Vraiment, en temps qu’ultime fan de MoS, et grand fan de BvS, tout ceux qui diront que ce n’était pas la conclusion logique n’ont pas tellement cerné les deux premiers !

    Mais bref après ce paragraphe remise à niveau et raisons de tout le toin toin, faut dire quand même que j’ai vraiment adoré le film.
    Par dessous tout je voulais vraiment que le fondement même de ce film, à savoir la Ligue, soit réussi. Et c’est le cas, d’où ma principale satisfaction.
    C’est vraiment, de part l’alliance de la volonté de Snyder (le récit a toujours été de lui après tout) et du rajout de Whedon et ses compétences pour la gestion des personnages, on obtient un film aussi émouvant qu’épique. En d’autres termes, qui a vraiment un cœur (à l’heure actuelle où ce genre de blockbuster pullule à foison et se ressemble tous de plus en plus et beaucoup d’entre eux n’ont même pas l’ombre d’une âme, c’est vraiment satisfaisant). Du cœur apporté par une équipe à laquelle on croit, et qui marche, grâce à la très bonne volonté de ses membres, de leur acting et de leur écriture. En bref de très bons ingrédients de qualités, très bien cuisiné, donnant un succulent plat en somme ! Et c’est vraiment touchant (mention spéciale aux scènes de Sup qui m’ont apportés quelques fois les larmes aux yeux).
    Mais contre toutes attentes, mais au final je trouve ça très bien, JL décide de mettre en scène plus un héroïsme qui a du coeur, un héroïsme touchant et fonctionnel, plutôt qu’un héroïsme épique, ambitieux et dans la démesure (d’où le contre toutes attentes, car généralement le credo de Snyder c’est plutôt la 2e option). Et bien ça marche, Beaucoup ! Bon après heureusement, il y a aussi énormément d’épique et de moment complètement incroyable (voir tout ces personnages pour la première fois travailler ensemble à l’écran à la hauteur de leur nom, rien que ça c’est incroyable), et heureusement c’est bien fait ! Pour le coup dans les visuels et l’action, certes Snyder se montre pas vraiment impressionnant et au moins bon de sa forme (l’absence de Larry Fong se ressent laissant un Zack un perdu et fatigué), mais on kiffe tellement suivre ces personnes que les voir combattre ensemble dans la parfaite alchimie est simplement jouissif !
    Et pour le coup, faut qu’on parle du fameux film « FUN ». Pour le coup je ne sais pas ce qu’il s’est passer, mais on dirait que les critiques n’ont plus que ce mot à la bouche (ils s’attendaient à voir le 4e film de MS cette année d’où l’idée préconçu ?), car franchement il est tout sauf fun ! Comme je l’ai dis avant, j’ai trouvé son ton très sérieux, léger et suffisant, très proche en terme de comparaison à un Avengers premier du nom, voir même parfois d’un TWS. Et c’est super ! Oui ok de temps en temps il y a des moments d’humour/blagues, mais c’est léger et tout le temps justifié (cf. la personnalité de ce Barry) et trèèèèèèèèèèèès loin d’être potache, forcé et lourdingue. Aller si je veux être concilient, il y a peut-être un ou deux trucs qui étaient forcés (personne n’est parfait), mais absolument rien de gênant. Et surtout rien pour qualifier le film de fun. Pour le coup l’un des gros points fort c’est que son ton/ambiance est pile sur la même fréquence que celle d’un comic !

    Concernant les personnages…
    Pour Batman, fidèle à lui-même et très satisfaisant de voir ce Batman évoluer d’une nouvelle manière et surtout le voir évoluer enfin au milieu d’un univers 100% fantastique à l’écran ! On pourra regretter cependant (c’est à la base un défaut de BvS mais qu’ils n’ont vraiment pas corrigés ici) son fanboyisme pour Sup un peu trop rapide.
    Pour WW, rien à redire, Gadot est parfaite en WW et fait parfaitement le job ici encore, et vole très souvent la vedette.
    Pour Aquaman, un peu déçu pour le coup… Là où je vois tout le monde l’encenser, perso mouais… En soit l’interprétation de Momoa est très intéressante et vraiment géniale, il dégage un vrai charisme pour le personnage et en impose vraiment, ça pour le coup rien à redire. Je suis surtout déçu car le personnage ne sert pas tellement à grand chose au final, et surtout ne fait pas grand chose, et on ne le différencie pas vraiment en terme de pouvoir (au final c’est juste un type qui saute très haut, frappe fort et utilise un trident… Voilà). Le voir utiliser plus ses pouvoirs qui font l’essence du personnage, ça n’aurait pas été de refus, surtout dans les combats de la ligue… M’enfin, sachant qu’il va bientôt avoir un film rien que pour lui, je ne m’en fait pas.
    Par contre grosse surprise pour Cyborg, qui au final se révèle être moins pire que ce à quoi je m’attendais ! Hormis son design auquel je n’ai jamais accroché et que je n’ai toujours pas accroché, le perso est plutôt vraiment bien écrit et Fisher, comme Momoa délivre aussi une aura charismatique pour son personnage. Je me suis plus attaché à lui que je m’y attendais. Son rôle est vraiment intéressant.
    Et pour Flash… Et bien au final je l’aime bien ce Barry Allen (Wally Westisé). Ils ont donc fait le choix de nous offrir un bébé Flash encore jeune, débutant et au niveau 1 (comme pour le Spidey de MCU en somme). Intéressant, je suis très curieux et pressé de le voir évolué et grandir pour devenir le personnage de renom qu’il est ! Il marque bien l’écran et c’est sûrement lui qui volera la vedette, mais bon voilà avec déjà 4 saisons de Flash, et 2 Quicksilver qui ont vécu à l’écran… Et bien forcément il n’y a plus grand chose à proposer visuellement pour des speedsters, donc hormis la scène de l’épée au ralenti assez bien construite, ce Flash n’est pas (encore) vraiment visuellement marquant…
    Et enfin pour Sup… Difficile d’en parler plus sans spoiler, mais rassurez vous fan du héros à la cape (comme moi), vous serez très loin d’être déçu, la prestation de Cavill est pour la 3e fois parfaite, et on a vraiment l’honneur de voir la magnifique conclusion de son histoire durant cette trilogie… Afin d’assister à la naissance du VRAI Superman des comics, et c’est grandiosement beau ! (je ne comprends vraiment pas pourquoi WB ne se démène encore pas plus maintenant pour nous offrir un MoS 2).

    Sinon pour parler du reste, et bien même si c’était prévisible, l’histoire est simple (mais efficace), comme prévu aussi, Steppenwolf est visuellement tout droit sorti d’un jeu vidéo des années 2000 et manque cruellement d’une véritable écriture (en somme il rejoins la déjà longue liste des vilains lambda), mais bon franchement ces deux points c’est corrigeable sur une probable suite maintenant que le gros du travail sur la ligue est fait.

    Le rythme est sinon excellent, et le film ne présente aucun temps mort. L’enchaînement se fait naturellement et on ne s’ennuie pas du tout !
    On regrettera peut-être un fin peut-être trop rapide qui aurait mérité de rajouter au film bien 10 bonnes minutes.
    (Pour dire, il manque une scène de ‘réaction’ du monde à cette nouvelle équipe et ce qu’ils viennent de faire (un peu comme à la fin d’Avengers en somme), en passant par le retour de Superman (le monde le pleure tout le film mais c’est triste de pas savoir comment il a réagit à son retour), car bon avec le temps entre Marvel et DC, on dirait qu’ils détestent les conférences d’équipe de SH face au public (même dans le CWverse l’année dernière c’était tenu secret !) (alors que dans les comics ça arrive hyper souvent !)

    Grosse grosse mentions à toutes les surprises du film aussi. WB ont écoutés les critiques de BvS et nous ont offert ici pour le coup des trailers qui sont loin d’être linéaires et qui nous ont cachés/détournés énooooooooormément de choses ! Sans compter tous les easter egg, aucune image de Sup, références,et aux surprises (notamment une qui a fait jubilé tout le public de ma séance) ! GG pour le coup!
    D’ailleurs grosse mention à la scène du combat entre la Ligue et Sup, notamment au moment où Sup se retourne pendant que Flash court et la réaction de Flash (d’ailleurs toutes ses mimiques du film), c’est excellent ! 😆 C’est ce genre de petit moment comme ça dans le film qui m’ont vraiment fait jouir de joie ! 😀

    Et concernant les post-gen… Là où Marvel commence de plus en plus à le faire, mais ça manque quand même d’envergure, DC prend le choix pour la première d’offrir plutôt qu’une post-gen qui tease, une sorte de scène bonus qui est pour le coup très très trèèèèèèèèèèèès appréciable !
    Et concernant la 2e, ça tease, et ça tease du bon ! Du très bon ! Attention spoilers : On partirait donc sur une suite (?) avec pour adversaire l’Injustice League ? Mais carrément ! Remettons Darkseid à plus tard, ça ferait trop doublon, là ça peut avoir beaucoup de potentiel ! Et damn, Joe Mangallieno a l’air d’être né pour jouer Deathstroke, sans compter le caradesign du perso juste jouissif, hâte de le revoir dans la combi !! 😀

    Enfin bref, un bon 4/5 pour moi, malgré la première partie de ma rédaction quand même à prendre en compte. Très curieux de voir désormais la suite de ce DCU et comment ça va se dérouler (pour l’instant on dirait que c’est bien parti pour), et surtout j’espère que ce film marchera car il en a toutes les capacités pour… Il faut qu’on ai cette suite sans accro cette fois !

    Et comme d’hab, pavé César, ceux qui ne t’ont pas lu te salue…

  39. J’ai pas aimé. J’avais compris que le film n’avait pas grand chose à raconter, mais je m’attendais au moins à avoir un petit plaisir un peu geek en voyant ces héros de mon enfance réunis sur grand écran. Même pas! A mes yeux Justice League tente de faire du Avengers mais échoue lamentablement. Les interactions m’ont semblé factices tout du long, les blagues à répétition ne m’ont pas fait rire, le film est rushé à mort et les cuts se succèdent à une vitesse inouïe, j’ai trouvé le final plutôt très moche, les combats vraiment pas percutants, pas mal d’incohérences par-ci par-là, et je me suis fait chier… Ah oui et puis on avait tout vu dans les trailers aussi,

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    sauf le retour de Sup et sa participation au combat final. GG Warner, vous avez su garder le secret! C’est le seul point que je vous accorde sur ce film.

    FIN SPOILERS

    On sent pourtant qu’il y avait de très bonnes idées, bien évidemment à peine évoquées puis remisées au placard. On n’est pas là pour raconter une histoire les gars, faut que ça circule, et vite!

    Ah, pour finir, un petit mot sur la musique de l’ami Elfman: j’ai souvent reproché au MCU des partitions sonores OSEF, mais là c’est pire, la musique jure complètement avec l’esthétique du film. Les vieux thèmes de Superman et Batman m’ont sorti du film à chaque fois tant ils sont balancés là à la va vite en mode « allez c’est bon, je vais poser ça là ça ira bien ». Bordel Danny, comment tu peux te foutre autant de notre gueule après nous avoir fait rêver avec tes partitions sur l’Étrange Noel de Mr Jack, Edward aux Mains d’Argent, ou la trilo Spiderman de Raimi? C’est une honte sérieux.

    Bref, j’étais un inconditionnel du DCEU jusque-là, j’aurais pas raté un seul de leurs films, mais là c’est la goutte d’eau. Cet héroïsme factice sur l’autel duquel la vision de Snyder a été sacrifiée, j’en veux pas. Je continuerais de rêver à ce qu’aurait pu être le film si Snyder avait pu achever son histoire comme il l’entendait au départ, et je vais dorénavant trier les films du DCEU comme je trie ceux de Marvel Studio.

    • Je me souviens de nos discussions Post BvS et je suis encore plus déçu par Justice League, même si je pense toujours que BvS aurait pu être bien mieux,je suis extrémement déçu du tournant pris pas JL
      La preuve, je me demande encore si c’est vraiment un film de Zack Snyder tellement je n’ai pas retrouvé sa patte personnelle dans les scènes qui l’auraient mérités (ex : tous les héros réunis à la fin, je ne peux pas être le seul à avoir eut l’impression qu’ils étaient dans un cadre trop petit, limite étriqué, Snyder aurait donné une vision plus épique de ce plan !)

      • On est d’accord Shaft. Hormis quelques plans assez rares qui sentaient le Snyder quand même (le ralenti de la Batmobile avec la douille qui tombe au sol aperçu dans le trailer, notamment), je trouve que a League méritait d’être iconisée. C’est clairement pas le cas ici.

        • Et le flash back sur la bataille dantesque (#bataille des 5 armée).
          Trop courte cette scène, à l’image de l’attaque des Valkyries contre Hela dans Ragnarok : sublime mais trop courte

  40. Bon je me fais mon avis demain soir car dans ce que j’ai pu lire vite fait c’est assez partagé. J’ai bien aimmé MoS, BvS et WW.
    Les critiques sont plutôt bof mais finalement c’est le cas pour la plupart des films super-heroïques quand on y regarde de pkus près. Il suffit de voir les scores de la plupart des marvel sur allocine et en général les critiques presses sont de l’ordre de 3,1 ou 3,2. Pourtant même si je comprends qu’on puisse aimer on ne peut pas dire que les derniers Marvel brillent par leurs qualités cinématographique. Civil War, DrStrange, et Homecoming ne sont pas des bijous de réalisation et n’ont pas vraiment de personnalité (enfin c’est mon avis). Donc j’attend de voir mais je ne m’attends pas à voir un film d’auteur comme sur la trilogie de Nolan. Plutôt passez un bon moment et voir les persos se réunirent. J’ne attend pas grand chose donc je pense pas être trop déçu.

  41. Par contre je trouve ça bizarre que Bruce ne parle pas du rêve qu’il a fait avec flash dedans qui le préviens du danger Superman. Bref Ils ont peut-être oublié .

  42. Bon et bien c’est pas une déception, mais alors loin d’une réussite.. J’ai kiffer batman v superman version longue. je m’attendais à encore mieux, mais DC nous vend du Marvel moin bon qu’un marvel, comment ces possible.????

    Les reshoot on en parle pas tellement les scènes son dégeu de CGI pas finalisé.

    Non vraiment avec un budget affiché à 300 000 000 Millions, ils sont passé ou sérieux??

    Encore heureux on à les scènes de Snyder pour sauver le film, et le problème et bien la on vois clairement la différence entre Snyder et Whedon, le film à était monté à la va vite, ces pas possible autrement, il est couper de partout, on va à l’essentielle, oui sauf que l’histoire on l’oublie, le méchant on l’oublie aussi il est complètement inoffensive on aurai dit Ultron, une armée un méchant, et fin.

    Batman tellement badass dans batman v superman, la on le vois sourire, limite rire, bon ok mec tes batman quoi lâche un peut ton verre de sky et va faire de l’entrainement., j’adore ben affleck en batfleck mais tellement déçus la.

    Wonderwoman, la même que dans son film rien de plus rien de moins.

    Aquaman, flash et cyborg pour le coup son les plus intéressant, tu veux les suivre en s’avoir plus.

    Voila dans l’ensemble Warner assume pas du tous, se que Snyder avait entamé avec man of steel, plus mature plus sombre avec des personnages face à leur problèmes.

    Maintenant ces clairement la cours d’école, vous comprendrai en voyant le film.

    La dernière scènes post générique, ma mis plus de hype que le film en lui même.

    Warner et DC tous à revoir..

    • Tu évoques les « personnages face à leurs problèmes », je trouve effectivement que ça manque cruellement à Justice League. Pourtant on sent que l’idée était là:

      SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

      on évoque brièvement la solitude de Flash, Cyborg et Aquaman, mais c’est survolé à mort. Et c’est bien dommage parce que ça aurait fait une put**n d’histoire! Il y avait aussi une carte à jouer avec Cyborg et sa ressemblance avec les paradémons, ou encore avec la complicité entre Flash et Superman puisque ce dernier, on le voit lors de sa résurrection, et le seul à pouvoir « suivre » le bolide écarlate.

    • J’approuve cet avis… Whedon à saboté DC sur ce coup… Le film déçois pas mais ce qui déçois c’est le fait d’attendre cette réunion depuis une décennie…

  43. je suis super deçu stepenwolf est super mal fait visuellement… on aurai dit un jeu video quelle deception… je suis quand mm fan mais quand mm merde un effort la… visuellement thor ragnarok est beaucoup plus beau. DC est normalement plus dark que marvel du coup obligé de rajouter des blague a tirlarigo…
    bref bon film mais effet speciaux decevant…

  44. Bienvenue dans un monde uniformisé le voila le Avenger de la Warner,soyons claire le film est sympathique mais avait les moyens de montré et d’être beaucoup plus.. on sent clairement la patte de Whedon ce dernier a presque que fais de Bruce Wayne un Tony Stark est flash et le spidey de la bande, seul personnage à surnager dans ce bal est Diana elle démontre sa puissance est son trait de caractère propre à sa version papier.. bref déçu en tant amateur du Dc universe le film va tous peter au BO vue les réactions positives et surtout l affluence au Ciné juste incroyable mais cet copie n’est pas au niveau de BVS .. ont sent que le jouet a été retiré des mains de Snyder.. du potentiel mais..

  45. Sympa à regarder 🤔 plus parceque c’était enfin la réunion dc que parce que le film était bon… Merci whedon 😥 DC avait sa marque de fabrique ! Un monde sérieux avec lequel on se projettait ! Un monde proche du notre avec des heros iconique 😮 Le film on le sent tiraillé entre Snyder et Whedon… Il a voulu mettre de l’avengers dans JL. Et c’est une catastrophe :/ même la planète des singe m’a plus marqué –‘

    DC n’ira nulle part car ils ne s’assument pas et ça ne marchera jamais… Déjà parce que on a des soucis de réalisation, les acteurs vont prendre la poudre d’escampette, et le royaume suivra et on se retrouvera avec un univers fermé et un retour à la case sérieux et iconique… Sauf qu’ils auront plus rien et Marvel tout..

    Les blagues nulle dans tout le film m’ont sorti du truc :/

    Seul Superman m’a convaincu, ses scènes m’a fait kiffé, par contre son caractère se rapproche de Thor « ce méchant vous embête encore ? » Et j’en passe… Le voir rire c’est bon…

    C’est, je n’ai pas spécialement eu d’émotion ou de projections émotionnelle (dans bvs la mort de Superman m’a touché et je m’y attendais pas) pas de surprise, on anticipe le film facilement. C’était un bon blockbuster ! J’ai aimé mais c’était pas à la hauteur… Partagé entre déception et satisfaction..

    •  » même la planète des singe m’a plus marqué –‘  » et ? tu sors cette remarque pour rabaisser JL comme si de base la planéte des singes etaient Nuls.. la planéte des singes est juste une des meilleur saga du hollywood moderne.. bien plus profond, intelligent que tout les films du MCU reunis.. mais bon..

      • Quand on sort un avis à chaud, on dit souvent ce que l’on pense en oubliant de justifier 😉

        La saga planète des singes n’est pas nul mais on parle de la justice league au delà d’être un film c’est une grosse histoire à raconter la formation de cette ligue ! Mon propos portait plus sur la valeur symbolique des films et ce que dégage ces héros à travers les comics, on attendait ça depuis des décennies ^^

        Pour 15 ans d’attente, même si le film est un bon divertissement je suis déçu… Sans âme, trop de blague inutiles.. Batman après c’être fait balancé par Superman à l’arrivée de Lane, n’avait pas à faire une blague en gémissant 🤔

        Je suis sorti du film à cause de certaines blagues celle de Martha et Lois « elle avait soif » –‘ la réaction de lois m’a sorti du film même si j’ai esquisse un sourire (les blague de fesses mal placé ça fait toujours sourire)

        Notre Bad Guy qui se fait explosé par Superman… Dans les comics ce ne ce serai pas passé comme ça xD expédié comme un Chronopost à 13h…

        Mais ça reste un bon film, à la hauteur de Thor 3, la planète des singes trilogie, Strange… Je voulais que DC avec ce film marque un nouveau départ pour les héros, dans la continuité d’un univers réaliste et sérieux (quand la terre se fait envahir la rigolade ça va deux secondes)…

        Trop de MCU dans ce DCU…
        Bruce c’est Tony, Diana Cap, cyborg hulk (mal à contrôler son alter ego), Aquaman Thor, Flash Spiderman, Superman c’est vision… Prendre au second degré les gars ce que je dis la 😉

        Le badguy c’est Loki ^^ je m’empare d’un artéfact puissant pour détruire le monde xD

        Le film est magnifique en effets spéciaux, la team marche du tonnerre mais pour moi cette bataille n’aura aucun impact sur eux et la suite, manque d’enjeux..

        D’un film de super héro on attend certaines choses, de JL on attend mieux que ce qui a été fait ces 15 dernières années !

        Mention à la première scène avec la musique « everybody knows » à ce moment du film je croyais encore à la vision de Snyder…

        Au fait Whedon est un infiltré Marvel ^^ le film est déchiré par deux réalisateurs mais pour moi la vision de Snyder avait le mérite d’être nouvelle… Bienvenu dans le DCU ou dorénavant tout est rigolo et simple, adieu complexité et histoires lourdes de conséquences ^^

        Marvel aurait pas payé Whedon pour faire ses crottes ? Tout est possible c’est un business le ciné –‘

  46. Apres avoir lu certaines critiques sur la page je commencais a avoir peur, mais au final le film est tres correct. Il n’est pas parfait, mais on passe 2 bonnes heures a se detendre devant de l’action, de l’humour etc….
    Tout a fait d’accord avec la critique de Mr LTH.
    Juste un peu decu de ne pas avoir ressenti le meme frisson qu’avec LA scene d’equipe d’Avengers premier du nom lors de l’action finale. Peut etre le manque d’un theme fort en fond sonore!

  47. Ce film est ignoble. C’est limite une parodie d’Avengers. Sincèrement n’allez pas le voir. Aucune sensation d’enjeu, d’épique, aucune émotion. Beaucoup de blagues de merde. Beaucoup de personnages qui deviennent incohérents par rapport à ce qu’ils étaient avant. Les gens qui ont pissés avec excès sur la carcasse de BvS, et les débiles qui se plaignaient que « Ouin, c’est pas comme Marvel Studios ! » ont eu ce qu’ils voulaient. Un pur produit marketing creux et vide, où les blagues foireuses n’ont même pas de coeur, où le rythme est beaucoup trop rapide et charcuté, où l’on sacrifie tout ce qui a été fait avant sur l’hôtel du « On fait ce qui marche maintenant, mais sans savoir le faire ». Vous l’avez, alors maintenant savourez, et étouffez vous avec.

    RIP le DCEU, tout commençait pourtant si bien en fin de compte…
    (qu’on ne critique plus jamais Man of Steel, sérieusement)

    Je pense que Whedon est un agent infiltré de Marvel Studios, qui a sciemment sabordé Justice League pour détruire la concurrence. Sans déconner, ça me paraît crédible maintenant.

  48. Je vais commencer par les deux principaux défauts du film : le début du film et le but du méchant. C’est un peu confus, ce qui fait qu’on a dû mal à rentrer dans le film. Mais ensuite, ça s’arrange.

    La plus grande force du film est la cohésion du groupe. Le réalisateur arrive à faire ce que dans les Avengers ont eu un peu de mal, faire ressortir une vrai union. Le groupe s’entre-aide et se sauve la vie dans les scènes d’actions. En dehors, chaque personnage a eu des scènes « intimes » entre eux. Personne n’a été mis de côté, chacun à sa scène de gloire et son moment personnel pour exprimer ses émotions.

    Niveau interprétation, Gal Gadot prend nettement le dessus. Elle montre qu’elle est une bonne actrice, encore une fois.
    Ezra Miller est un Flash réussi. Il début dans le métier de super-héros. Barry Allen se cherche un peu. L’acteur est très bon. Il nous livre un personnage plein d’humour (sa jeunesse et son style d’humour peut faire penser à Tom Holland l’actuel Spider-Man).
    Jason Momoa est un Aquaman convaincant. Son style de baroudeur colle bien à l’humour que les scénaristes lui ont donné. Il peut faire un peu penser à Thor, mais ses réparties collent mieux par rapport à ce que Marvel donne au dieu du tonnerre.
    Enfin, Cyborg est très bien traité comme personnage.
    Parmi les personnages secondaires, on a le plaisir de retrouver Amy Adams, Diane Lane, Jeremy Irons. Par contre, l’arrivée du commissaire Gordon joué par J.K. Simmons ne sert à rien dans le film (à part allumé le batsignal !)
    Et puis le plaisir de revoir (et ce n’est pas un spoil de le dire), le retour de Henry Cavill dans un excellent Superman.

    Dans l’ensemble, Justice League est un film de super-héros qui fonctionne. Les acteurs sont bons, les personnages sont très bien traités (ce qui n’est pas toujours le cas), l’esprit de groupe est bien présenté (ce qui n’est encore pas toujours le cas), et (SPOIL une scène d’anthologie la JL contre Superman).
    Dommage que l’histoire même du film (dont le but du méchant) est mal traitée. Ca gâche un peu le film.

    • « Le réalisateur arrive à faire ce que dans les Avengers ont eu du mal, faire ressortir une vraie union »: Soit tu t’es mal exprimer, soit t’as vraiment pas capté que c’est justement ce qui fait tout le « piquant » des Avengers = leur association malgré leur si différente personnalité à chacun…

      • J’ai trouvé qu’il y a une meilleure alchimie dans le groupe de JL que dans celui des avengers. Ils semblent mieux se comprendre, se conseillent et s’entre-aident plus.

        • Franchement, à vérifier mais je crois bien qu’il y avait plus d’entraide dans le plan séquence de la bataille d’Avengers que dans tout le film JL…

          • Idem, j’ai vu très peu de collaboration/combinaison durant les combats de la Justice League.
            Justement là où Avengers arrivait à nous épater

  49. Ce film est une merde. Même pas envie de développer tant la réalisation, le jeu d’acteur, la mise en scène, les effets spéciaux, le montage, le scénario, les personnages, les enjeux et j’en passe sont mauvais. Comme disait l’autre: « Je préfère la folie des passions à la sagesse de l’indifférence ». Justice League se range dans la deuxième catégorie. Un film plat, qui ne donne pas envie de débattre, ni pour le sauver, ni pour l’achever. Simplement un mauvais film, à oublier au plus vite. Batman V Superman avait cet atout de proposer une vraie vision, le point de vue d’un réalisateur, qui a pu délivrer l’oeuvre qu’il souhaitait. Qu’on l’aime ou pas le film a fait débat, polémique, les gens en parlent encore, certains l’adorent d’autres le détestent, bref tout l’intérêt d’une création artistique finalement. Et c’est bien là tout le problème, il n’y a rien d’artistique dans Justice League, seulement un produit remodelé, haché, charcuté, pour plaire au plus grand nombre et finalement à personne. Qui ne prend aucun parti pris, aucun risque, et qui pioche partout, dans tout ce qui marche (et qui le fait très mal). Bref j’en ai déjà trop dit sur ce film qui n’en mérite pas autant. Marvel, la place est à vous.

    • J’ai pas aimé ce film, mais ne soyons pas de mauvaise foi: il suffit de jeter un œil aux commentaires ci-dessus pour se rendre compte qu’il a plu à pas mal de monde. En tout cas j’ai l’impression que l’avis moyen ici tend plus vers le positif que le négatif.

        • J’avoue être étonné moi aussi Black Bolt/Panther. Globalement j’ai l’impression de voir beaucoup de « c’est vraiment bof, mais c’est la Jusice League donc j’ai kiffé ».

          Tiens d’ailleurs, je suis curieux de ne pas encore avoir vu l’avis de l’ami Fretide. Je l’imaginais déjà défendre ardemment ou attaquer violemment ce film tout de suite après visionnage. ^^

  50. Justice League ! ce titre était la promesse d’un film épique mais qui selon moi ne sort finalement pas du lot des autres films de cet ciné univers DC. Globalement le film est bien mais sans plus et c’est un peu ça le problème. Difficile de juger ce film en tant que tel sans prendre en compte le fait qu’il appartienne à un univers deja (difficilement) en place.

    Des qualités le film en a :
    – des personnages forts et une identité propre à chacun
    – quelques belles scènes d’action
    – un ton sérieux avec une pointe d’humour (à base de chambrage) bien dosée…
    – SPOIL le caméo d’un Green Lantern

    Malheureusement de nombreux points négatifs sont présents :
    – un scénario limité
    – un manque de réalisme (pour plusieurs raisons) : d’abord le fait que le dernier acte se déroule dans une bouillie d’effets visuels et qu’il nous faut une pauvre petite famille Russe pour se rappeler qu’on est bien sur Terre… bref en gros une y croit pas une seule seconde, sentiment renforcé par une menace extraterrestre sortie un peu de nul part (*) et faite également uniquement de CGI
    – la mort de Superman vécue comme un drame mondial or là encore on peine a y croire puisque celui-ci est mort beaucoup trop tot, dès sa 2ème apparition à l’écran au bout d’à peine 2 ans de carrière, sa mort n’a pas eu sur le spectacteur l’impact qu’elle aurait du avoir
    (- désolé mais je le redis j’aurai aimé qu’Aquaman ou Flash soit introduits dans cet univers avant Justice League et de préférence dans un film solo, leur introduction dans ce film est suffisante pour comprendre mais en terme de construction d’univers cela aurait été selon moi plus intéressant, je pense que cela aurait donné plus d’impact et suscité encore plus d’intérêt autour du film)

    (*) à propos des paradémons, d’où viennent-ils? perso j’ai compris qu’ils sortaient des boites mères donc ceux de Gotham sont sortis de celle de Star Labs, non? du coup pourquoi Steppenwolf ne sait pas où se trouve cette boite?

  51. Critique contenant des Spoilers sur le film, vous êtes prévenu

    *********************************************************************************************

    Justice League, j’en attendais tellement après Batman V Superman, puis je n’en attendais quasiment plus rien après les trailers et différents retours et pourtant …
    Pourtant j’ai été déçu et la plupart de la salle de ciné aussi, y avait qu’à regarder la tête des spectateurs pour se rendre compte que le film est vraiment étrange !

    Perso, j’ai eut l’impression de voir des acteurs s’amusant dans un bac à sable, Wonder Woman est géniale mais ce qu’on retient d’elle : – son sourire, – ses fesses toujours mises en avant par le cadreur, Batman a vraiment trop l’humour facile en plus d’être la nouvelle groupie de Clark et Superman … j’adore l’acteur mais je déteste son Superman

    Je retire tout ce que j’ai dit sur Man of Steel et Batman V Superman, ce sont des chefs d’oeuvre comparé à Justice League. Superman dans ce film a juste l’air d’être un douchebag, son retour à la lumière est tellement appuyé et abusé qu’on perd totalement le background construit dans MOS et approfondi par BVS
    J’ai détesté ce Superman qui donnait l’impression d’être possédé alors que non mais surtout son sourire constamment narquois, le type nargue constamment ses adversaires avec son sourire moqueur
    Par contre mention spécial à son costume qui redevient enfin vraiment bleuté
    Batman a perdu ses skills de combat, c’est simple, au début du film il tient tête à un paradémon, vers la fin (ou le milieu ?) il se fait balader et balancer partout par un paradémon
    Mais le pire du pire, c’est le retour du fameux « Tell me, do you bleed » … c’est gratuit et inutile

    Le film avance très (trop) vite sans vraiment expliquer ceci ou cela, tout est rapidement expédié pour faire place uniquement à l’action et à l’humour.
    J’ai plus eut l’impression de voir un court métrage ou un début de film qu’un long métrage (pour comparaison, j’ai eut l’impression d’en apprendre autant dans Justice League que dans le début d’Avengers (la scène du combat entre Thor et Iron Man))

    Le méchant est plus que passable, même Malekith dans The Dark World a un développement plus poussé et des ambitions clairement établies

    Niveau musique, le thème sombre du Superman de Donner est super bien placé, par contre c’est vraiment AVENGERS lorsque la team est unie et prend le Flying Fox pour aller chercher Steppenwolf

    Malheureusement il n’y a pas de scène donnant un frisson de joie comme lorsque les avengers sont réunis aux milieux des décombres de New York, ça aurait pu être tellement épique !!

    Je faisais partie des déçus de BvS (je suis encore déçu du traitement du film parce qu’il aurait pu être tellement plus!) mais là, franchement … si on veut être totalement franc, ce Justice League n’a pas la saveur d’un film digne de ce nom

    C’est une réaction à chaud (on a passé la soirée à en discuter avec des amis) donc je pense retourner le voir pour essayer d’en tirer plus de positif mais c’est une déception plus grande que BvS en mon sens

    • Si tu peux patienter, télécharges le. Moi aussi je voudrais affiner mon point de vue et comprendre, peut-être que je l’apprécierai davantage au second visionnage; mais hors de question de redonner de la thune pour cette merde !

  52. SPOILER PROBABLE !

    Bon bon bon… Gros morceau ce film hein. On l’attendait tellement et au final, une impression de « tout ça pour ça ? » enfin pour ma part en tout cas. J’ai vraiment apprécié le film, mais je pense que j’appréciais surtout de voir les héros de mon enfance rassemblé sur grand écran, un peu comme Avengers mais avec encore plus l’effet « madeleine de Proust ». (notamment à cause des dessin-animés qui passaient dans les années 90/2000). J’ai passé un bon moment, mémorable ? Je ne pense pas hélas, j’en attendais surement beaucoup, mais même ceux qui n’en attendent pas grand chose risquent d’être déçus. Le film fait l’effet d’être le monstre de Frankenstein : des bonnes idées, des moins bonnes, des bons plans, des moins bons, un montage hyper rapide, du DC, un peu de Marvel, une BO pas ouf, on mélange le tout et TADAAAAM… Justice League ! Je fais ma petite liste de + et de – habituelle, encore une fois, gare aux spoilers je vais pas faire attention.

    Les + :
    – certaines scènes d’action, vraiment bien foutues, on en prend plein les mirettes (expression trop à la mode)
    – la réunion de héros iconiques, c’est pas rien, et ça joue grandement en la faveur du film selon moi
    – certains plans super stylés qui viennent de Snyder je suppose vu comme le monsieur a vraiment le sens du « style » (Batman dans la nuit regardant en contre plongée, la Ligue réunie une fois leur ennemi vaincu, etc…)
    – Wonder Woman, même si elle minaude beaucoup, qu’elle sourit beaucoup plus que le souvenir que j’avais d’elle dans l’animé ou le peu de comics DC que j’ai lu d’elle, elle est tellement rayonnante que je lui pardonne tout. Et elle se bat bien la bougre !
    – la dernière scène post-générique pour le coup est bien plus « hypante » que la plupart des dernières scènes post-gen des films Marvel haha
    – la scène d’introduction qui montre la guerre qui a uni tout le monde contre Steppenwolf, avec la présence surprise d’un Green Lantern, j’avoue j’ai eu mon sourire de fanboy

    Les – :
    – la moustache de Cavill. Mon dieu, la première scène avec Superman filmée via un smartphone… Même si je comprends l’utilité de cette scène, je la trouve complètement superflue et en plus de ça la tête de Cavill rend vraiment bizarre avec la moustache supprimée par CGI, c’était vraiment dérangeant…
    – l’impression d’avoir un film bâtard pendant deux heures, les scènes s’enchaînent rapidement, on a pas trop d’explications sur pas mal de trucs, certaines incohérences auraient pu être évitées, il s’éloigne pas mal de ce qui a été fait avant et le fait pas toujours de la bonne manière, les persos changent de comportement de manière radicale par rapport aux films précédents
    – la limite de temps, on sent vraiment que le film aurait mérité une demi heure en plus facilement, mais bon on laisse la créativité s’exprimer chez DC apparemment, lol
    – le méchant de type MCU
    – les CGI par moment, vraiment pas à la hauteur d’un film aussi attendu ! (coucou les trucs dégueulasses qui envahissent la ville pour la bataille finale)
    – la BO, vraiment oubliable alors que c’était un des gros points forts du DCEU pour moi (sérieusement, ils avaient fait un remix trop stylé d’une musique de MoS pour un trailer, ils ont même pas été foutu de le mettre pendant la bataille finale quand Superman revient, ça aurait été parfait, quel gâchis !)
    – Flash est un peu décevant pour moi, on dirait vraiment la victime du groupe (bon on peut toujours se dire qu’il progressera, enfin j’espère)

    Franchement je me rends compte que j’ai retenu quand même bien plus de défauts que de qualités, ou du moins des défauts plus « graves » que les qualités, mais malgré tout j’ai aimé le film, j’ai passé un bon moment, c’est un bon divertissement, je me dis juste que c’est dommage de ne pas avoir eu la vision de Snyder jusqu’au bout. Ce film donne vraiment l’impression d’une occasion manquée, le film chorale sur les super-héros les plus iconiques de DC, un film charcuté, remanié dans tous les sens, restreint, vraiment dommage. Mais bon les gens se feront leur propre avis, hâte de voir ce que donnera la suite du coup.

  53. Ce qui est intéressant avec les critiques qui ont trouvé le film décevant sur ce site c’est que la plupart annoncent qu’ils vont y retourner pour être sûr si avec ça le film ne fait pas le milliard au box-office ^^ Plus sérieusement je remarque aussi que les fans du DCEU (MOS, BvS, SS, WW) semblent (là je parle aussi en dehors du site) se satisfaire grandement de ce film. Ayant jusqu’ici pas aimé tous ces films je m’en vais le voir demain pour me faire une idée ^^ Aprrès sans avoir vu la chose ceux qui regrettent la patte de Snyder au profit de Whedon et du studio ça me rappelle (dans une mesure toute relative je ne compare pas du tout le talent des réalisateurs sur ce coup juste le contexte) quand Spielberg a repris A.I qui était initialement le projet de Stanley Kubrick qui en écrit les 80 premières pages du scénario. On peut assez facilement voir le moment où la patte de Kubrick s’estompe dans le film et qu’on passe d’une fable tragique à un film pour enfants ^^. Ainsi pour Jl j’imagine que le studio a saisi l’occasion du retrait d’un snyder pas assez manichéen et bien trop sérieux pour amener un côté plus léger et plus familial chez les héros DC. C’est dommage parce que Snyder si il ne travaille pas sur des franchises connues il pourrait être un bon réalisateur mais pour avoir revu Man Of Steel et BvS décidément il a le don de foirer ses films dès que ça passe à l’action en gâchant tout l’excellent travail d’exposition et de profondeur psychologique offert à ses héros précédemment en en faisant des crétins décérébrés et inconscients. Après c’est peut-être inhérent au genre si j’y réfléchis bien parce que c’était aussi vrai dans SS avec le joker ou l’enchanteresse et dans Wonder Woman mais ça me marque moins sur les films Marvel qui ont construit la personnalité de leurs héros majeurs et leurs évolutions sur plusieurs films (Captain et Iron Man ne sont pas les mêmes entre leur 1et et leur 3e film ) Ceci étant si on prend les héros secondaires que ça soit Doc Strange ou les Gardiens les mêmes critiques s’appliquent mais le travail d’exposition est moins profond et moins bien fait. Bref @ demain pour critiquer vraiment le film et désolé pour le hs.

  54. « Un film parfois épique et jouissif pour n’importe quel fan qui se respecte »

    Le fan qui se respecte devrait au contraire descendre cette merde.

      • Shaft Tu sembles oublier que le point faible de Superman est la magie. Hors, Ares utilisait je pense une sorte de « magie des dieux » dans le combat final de Wonder Woman, donc j’ai de gros doute qu’il aurait été si facile que tu semble le penser pour Superman de vaincre Ares.

  55. Comme prévu les Snyder fanboys ont détesté, quelques marvelites ont kiffé.
    Ca me donne encore plus envie de voir ce film. Encore une semaine à tenir et à essayer d’éviter les spoilers…

  56. J’attends encore la critique qui ne parlera pas des films Marvel pour faire une comparaison, parce que si le seul argument c’est  » de toute façon l’aspect X est mieux géré que dans tel ou tel film Marvel »…

  57. On va faire simple , il y a du très bon et du très mauvais.
    Les 2 visions des real s’entrechoquent parfois , tu passes dû scène un peu plus épiques et sombre a un truc lumineux et joyeux.
    Le changement de comportement radicale d’un des persos pour ne pas spolier me dérange…
    Le recrutement de la team est plutôt efficace sur la première heure , la rencontre entre protagoniste est jouissif !
    2 scènes de combats ouf , les amazones et dans le métro !!
    La CGI est parfois dégeulasse , stenpenwolf est degeulasse et la bataille finale est degeulasse…

  58. Je viens de tilter là sur une chose bizarre qui a dérangé beaucoup sans explication dans le film mais que je n’ai pas encore lu comme avis dans les commentaires.

    SPOILER !!!!!

    Le retour de Superman (et son comportement) vient de me faire penser à ra’s al ghul avec le puit de Lazare.

    FIN DU SPOILER

    • Oui exact, il s’en sont peut-être inspiré. Ou alors on peut partir du principe, que si on pouvait être ressuscité on devrait avoir ce genre de réaction (surtout après une mort violente)

  59. Vu hier soir, et personnellement j’ai adoré (en sachant que j’ai adoré les précédents films, Batman v Superman – L’Aube de la Justice étant mon film de super-héros préféré, et de loin). Au vu des premiers retours, je m’attendais à un Marvel décoloré et trop « fun », mais au final on garde tout de même le sérieux du DC Universe, avec une certaine évolution. Oui, on perd l’aspect sombre et religieux des anciens films. Mais cela va dans un récit qui évolue, avec ses personnages. L’alchimie fonctionne bien, j’ai bien aimé le méchant, et au final j’ai vu la vraie Justice League. J’ai vu Zack SNYDER (même si une scène en particulier SPOIL SPOIL l’affrontement entre Superman et Batman SPOIL SPOIL m’a profondément déçu car légère et humoristique. Donc sûrement WHEDON).

    Malgré des thèmes musicaux absents (là je trouve qu’ELFMAN a bien chié dans la colle. Surtout qu’il n’a rien gardé des partitions de ZIMMER et Junkie XL et ça je trouve ça scandaleux) et quelques moments légers, le film est franchement bon. Après, je m’inquiète toujours pour l’avenir de DC au cinéma. Aquaman dans un an (!!!) et après ? Le film Batman, j’y crois plus tellement (malgré la deuxième scène post-générique qui a un peu relancé la machine), Justice League 2 pareil… J’espère que tout se passera bien pour la suite des événements.

      • SPOIL SPOIL SPOIL

        La théorie est intéressante, mais c’est pas l’attitude de Superman qui me dérange. Son affrontement avec Wonder Woman, Flash, Cyborg et Aquaman m’a plu. C’est le fait que quand il se retrouve face à Batman (l’homme qui a quand même failli le tuer), il le chope par la bouche comme un gamin (bon après sa réplique était excellente, pour reprendre celle de Batman dans Batman v Superman – L’Aube de la Justice) et ensuite le jette comme une chaussette en hors-champ (donc tout le monde a rigolé dans la salle) et ensuite tu vois Batman par terre en train de gémir et en sortant une fausse vanne. Là ouais je suis sorti du film.

        SPOIL SPOIL SPOIL

        • C’est sûr que çà fait un peu de la peine pour lui mais j’ai trouvé çà intéressant en dehors de la petite vanne que j’ai trouvé sympa le petit rappel au véritable pouvoir de Superman et au fait que Justement sans Kryptonite et sans Clark Kent, Batman est effectivement une chaussette contre un kryptonien qui ne se retient pas. La petite vanne pour moi vient du coté amical et culpabilité mais çà reste un point de vue, autant je dis des conneries…

  60. petite question :

    avez vous remarqué les plan ou Arhtur retourne dans l eau .. sur certains plan ou il se retourne pour parler a Bruce on vois le décors réel (magnifique) et ensuite plan rapproché ou il est sensé parler dans la même position, on remarque qu il est sur fond vert (dégueulasse) …… WHY !!!!!!!!!!!!

    Autre détail pour ceux qui ont vu en VO … la voix de Ciarán Hinds pour steppenwolf est mal synchronisé avec la motion capture … c est assez dingue ce genre d erreur .. d ailleur les ingé son sont allé fort sur sa voix qu on arrive pas a situer dans l espace … c est juste une voix off rajouté a l arrache .. elle résonne autant quand steppenwolf est loin de la camera que quand il est proche

    Autre détail choquant … l intro avec sup interrogé par un gamin .. son visage est méconnaissable ça m a sortie complètement du truc .. je sais pas si c est une scène additive ou il lui ont enlevé la moustache …

    Bref je sais pas pourquoi mais j ai l impression que tout ce qui est le plus raté est ce qui a été ajouté post snyder … le film a vraiment un coté schizophrène… il y a des scène magnifique (amazone+atlante+humain vs parademons) et d autres très laides…. On a toujours cette impression de chaud froid chaud froid chaud froid…

    C est vraiment déroutant parce qu’on sent qu il y avait un matériaux de base assez solide car les scène les plus réussi on été teasés depuis plusieurs mois (avril).. L époque ou snyder était a 100% sur le projet … D ailleur il y avait encore un peu le style visuel dé-saturé, et plus de jeux de lumière .. dans la version final tout ça a disparu..

  61. Ceci n’est que mon point de vue et désolé pour le pavé.

    Le 25 juillet 2012 marquait la fin d’une des plus grandes trilogies super héroïques mais surtout une trilogie qui cinématographiquement parlant montrait qu’un film du genre pouvait prétendre à autre chose que du divertissement.
    J’ai toujours vu les films de super héros comme un support devant proposer quelques choses, diffuser un message, marquer une époque, avoir un sujet. Et après une telle œuvre qui n’a pas que des fans je le concède j’avais une grande hâte sur les prochains films du studio.

    Dans la même année sortait un film à l’opposé de l’image que j’avais des films super héroïques mais tout aussi grandiose dans son aspect divertissement pur et l’emploi du mot héroïque prenait tout son sens : Avengers ! Deux films totalement différents et pourtant je ne pensais pas à ce moment que le second allait devenir le mètre étalon du genre. Car pour moi la plus grande force des super héros c’est justement sa pluralité.

    Juin 2013 sort au cinéma Man of Steel, film réalisé par Zack Snyder dont j’ai apprécié le travail sur des films comme 300, Watchmen, Sucker Punch. Il livrera avec Man of Steel un très bon film au style visuel affirmé, un film marquant (il y a dans la scène d’ouverture sur Krypton plus de cinéma que dans plein d’autre film super héroïque), un film avec du cœur, touchant par moment. Le film a des défauts le nier serait mentir mais le film a beaucoup a raconté et puis revoir l’homme d’acier au cinéma est toujours un plaisir. Malheureusement pour lui dans la course au milliard lancé sans le vouloir par Avengers, le film sera vu comme un échec par le studio et les critiques du film feront apparaitre une épée de Damoclès au-dessus de la tête de Zack Snyder.

    Malgré tout la Warner décide de faire confiance à nouveau à Zack Snyder et lance le très attendu mais controversé dès son annonce Batman V Superman film qui a subi un flot de critique négative pour une raison qui me dépasse encore aujourd’hui. Le film qui devait définitivement lancer le DCU se fait littéralement incendier par la critique spécialisée comme rarement définissant par la même occasion ce que devais être un film de super héros à savoir un film purement divertissant frisant avec la comédie potache et loufoque.

    Pour ma part, Batman V Superman surtout dans sa version longue est un film encore une fois très réussit un peu moins dans sa dernière partie mais tout aussi marquant qu’a pu l’être Man of steel et toute proportion gardé la trilogie The Dark knight. Tout n’est pas parfait dans le film comme dans bien d’autre mais merde il y a encore une fois à l’intérieur tant de chose à dire preuves en est les 800 commentaires qu’il y a eu à l’époque sur ce même site. Un film qui ne laisse pas indifférent qu’on aime ou pas. Ce plan dans l’espace ou Superman se régénère grâce à l’énergie du soleil. Cette bataille idéologique que se mène ses deux super héros, leurs visions de la justice, la place de l’inconnu dans la société. Différent mais lié par l’amour qu’une mère, c’est maladroit mais beau en même temps. Le film n’atteindra pas les objectifs du studio car trop sombre, pas drôle comme devrait être un film de super héros. C’est le film qui marquera la fin du DCU tel qu’imaginé par Snyder, la fin du genre super héroïque tel qu’imaginé par de grands auteurs.

    Pendant ce temps Marvel déroule son calendrier et les succès commerciaux avec une aisance ahurissante. Chaque blockbuster du studio et salué tout en permettant d’engranger les millions. De mon côté à part de rare exceptions j’ai l’impression de voir une série type esprit criminel tant les films se ressemble au point même où on n’arrive plus à faire différence entre un Spiderman, Hulk, Thor, les gardiens, Iron Man (je parle uniquement du traitement des personnages). Comme si les films de super héros étaient devenus les nouveaux films d’action des années 90.

    Et c’est avec cette vision du film de super héros, et surtout suite au succès de Wonder Woman, dans des conditions rocambolesques que va naitre Justice League. Film qui devait être l’apothéose du style et de la vision de Snyder. C’est avec beaucoup de regret que j’écris ces lignes m’imaginant ce qu’aurait pu donner le film initial et de voir ce qu’il est devenu…
    Justice League est pour moi un film quelconque, voire très mauvais, je n’en retiens rien à part peut-être l’équipe que j’aimerais revoir dans un film plus consistant. Quelle tristesse de voir que le genre super héroïque avec sa diversité, est devenu un objet générique sans âme.

    J’ai adoré bon nombre de film super héroïque : Spiderman (trilogie Raimi), Batman (trilogie Nolan), pas mal de X men, Iron Man, Man of Steel, Batman V Superman, Watchmen, Avengers, Les gardiens, Winter Soldier…
    Et puis aujourd’hui plus rien ne semble m’intéresser comme si je n’étais plus la cible des studios (Wonder Woman, Spider Man, Thor, Justice League) que des films aseptisés, formaté sans âme qui raconte la même chose avec un penchant pour l’humour débile sans intérêt. Comme si sauver le monde devait être une partie de plaisir, il n’y a plus ce sentiment de danger qui guette nos héros. Seul Logan a su se différencier dans ce ramassis de mauvais.

    Qu’attendre maintenant ? Plus grand-chose au final, à présent que DC fait du Marvel et du mauvais en plus.
    Du coté de DC ça risque d’être vraiment chaotique. Ben Affleck est sur le départ, et un seul film est prévu pour 2018. Je pense que le studio fait une grosse erreur en essayant d’imiter la formule Marvel à chacun sa place.

    C’est fou de voir à quel point Marvel (Disney) a su éduquer ses fans comme il l’ont toujours fait d’ailleurs. Je lis des gens dire qu’ils n’iront pas voir le film car il est estampillés DC, c’est triste. Ayez un peu de personnalité, ne suivez pas la masse (vive les réseaux sociaux) et surtout faites-vous votre propre avis.

    Le cinéma doit être un média de proposition constante, pas rentrer dans une routine au risque de lasser. Il faut de la diversité et non pas des copies. Faire la course au milliards ne devrait pas être un but malheureusement ce n’est pas le cas et les fans passe après les billets.

    Il ne me reste plus qu’à re-visionner les anciens « classiques » en attendant que le cycle se termine dans l’espoir d’un nouveau départ.

    • Je te rejoins sur quasiment tous les points (excepté pour Batman V Superman, MÊME SI encore une fois je le redis: même en ayant été déçu et n’ayant pas aimé le film, j’ai toujours trouvé le bashing du film injustifié voir gratuit)

      Tout comme toi aussi, le seul film qui sort du lot pour moi, et qui m’ai fait vibrer récemment c’est Logan, exactement, ou presque, ce que j’attends d’un film super-héroïque.
      J’ai aimé Homecoming, notamment grâce à Tom Holland, mais on est est loin de ce que pouvait proposer Sam Raimi.
      Ragnarok ne m’as pas spécialement amusé mais ne m’as pas spécialement ennuyé non plus, mais je salue la prise de risque et le fait d’être aller à fond dans le délire tout en comprenant l’indignation de certains.
      Wonder Woman, je ne comprends absolument pas le succès du film.. Je l’ai trouvé enfantin, ultra classique (mais pas vraiment dans le bon sens du terme) et extrêmement daté dans sa réalisation et ses cgi.
      Je n’ai toujours pas vu les gardiens vol.2, n’étant pas un immense fan du premier, et ayant eu des echos assez moyens, le film ne m’as pas attiré.
      Quant à Justice League, je renvois à ma critique plus haut.

  62. SPOILER JUSTICE LEAGUE

    Je suis allé voir le film en vostfr hier avec ma copine, qui n’est pas vraiment fan du genre super-héroïque et qui n’avait vu que Wonder Woman auparavant. Elle a adoré, me disant qu’elle le considérait comme un très bon divertissement.
    Je ne sais pas si elle a dit ça pour me faire plaisir ou si elle le pensait réellement, mais une chose est sûre, j’ai passé un agréable moment. Le film propose des séquences visuellement folles pour nous maintenir dans l’action durant ses courtes deux heures, à tel point qu’on sort à peine rassasié une fois le film fini.

    Mais pour être tout à fait franc, le film fait un peu l’effet d’un pétard mouillé. Après les ambiances plus sérieuses de Man of Steel et Batman V Superman, où la réflexion sur la place du super-héros dans un monde humain est très travaillée, le ton joyeux de Justice League et sa totale absence de regard extérieur sur les activités de la super-équipe sont très déstabilisantes. Cette discontinuité dans le ton de la franchise est très dommageable, et je suis bien navré d’avoir fait parti des détracteurs de BvS à sa sortie : on aurait dû faire confiance à Snyder et sa vision pour voir où il comptait nous emmener. Avec le remaniement très bon enfant apparemment décidé par les studios, Justice League est tout simplement incongru ; et avec les tonnes de coupes au montage, on perd sûrement un tas d’exposition qui aurait aidé à ressentir quelque chose pour les personnages quand l’action arrive. Leur histoire est bien introduite, mais on ne ressent pas d’empathie pour eux.

    Les scènes d’action sont brouillonnes et mal introduites, et tout ce flou numérique laisse de marbre. Quand on est arrivé à la bataille finale, la menace nous a paru si ridicule qu’elle nous semble plus tenir de la cour de récréation que d’un véritable champ de bataille.

    La meilleure scène du film, pour moi, reste le « réveil » de Superman. A cet instant, on se demande encore si le réalisateur osera en faire un méchant, comme le laissaient pressentir BvS et la scène d’introduction de ce film, où Superman ne répond pas à la question « Qu’est-ce qui te plaît le plus en l’humanité ? », posée par un enfant. Sa puissance effrayante est très bien retranscrite à l’écran, et toute la partie où Flash voit pour la première fois un être se déplacer presque aussi vite que lui était absolument excellente.

    Puis, vers la fin, quand il redevient le boyscout charmeur tout-puissant que l’on attendait, on se dit qu’on passe peut-être à côté d’une opportunité intéressante, mais on ne boude pas son plaisir. Cela dit, SteppenWolf n’a pas vraiment représenté un challenge à la mesure de l’équipe… j’attends de voir une véritable lutte acharnée dans les prochains films.

    Je n’aime pas du tout la retranscription des pouvoirs de Flash, ces éclairs partout rendent ses mouvements illisibles. Le personnage en lui-même est drôle.

    Le film n’est donc pas vraiment mauvais, puisqu’il divertit efficacement, mais il promettait bien plus, et la frustration est présente.

  63. J’ai beaucoup aimé le film. Je le recommande à tout le monde.
    Le seul problème c’est le méchant qui n’a pas « d’histoire », il veut détruire la terre et c’est tout…
    J’espère une version longue en Blu-Ray.

    • ça n’est que mon humble avis mais ni l’un ni l’autre, ils sont radicalement différents:

      BvS, en dépit de ses (très) nombreux défauts, notamment l’écriture de certains personnages, avait une identité, un minimum de profondeur et surtout une vision. On aimait ou on aimait pas, mais il y en avait une. Le film essayait de raconter quelque chose, parfois maladroitement mais il y avait quelque chose à raconter.

      Justice League est sans âme, insignifiant, vide, mais peut être mieux rythmés que BvS (il a beaucoup moins de choses à raconter il faut dire). Et surtout, là ou BvS était sombre, sérieux et pessimiste, Justice League lui est plus coloré, tente de faire de l’humour avec un Batman presque « Schumaresque » et nous crashe son optimisme à la figure.

      Le jour et la nuit en bref.

  64. 43% sur rotten tomatoes. Je l’ai pas encore vu mais quand je vois le score de 91% pour CW alors qu’il présente de nombreux défauts (réalisation moyenne, persos qui sortent de nulle part, histoire pourrave…) je m’interroge

    • « CW alors qu’il présente de nombreux défauts (réalisation moyenne, persos qui sortent de nulle part, histoire pourrave…) »

      Je te l’accorde sur certains points, mais Civil War avait au moins quelque chose à raconter, les scènes d’action était beaucoup plus sympas à regarder et quand le film faisait des blagues, c’était un minimum drôle.
      Après, j’admet que 91% ça fait beaucoup… la scène du tarmac doit y être pour beaucoup je pense.

      • « Civil War avait au moins quelque chose à raconter  » mouais la fin n’est plus pertinente avec le debut du film… le traitement du théme principale disparait totalement.. ça passe de  » difference de point de vu ideologique sur fond de questionnement politique a  » touche pas mon pote c’est pas de sa faute si il a tué tes parents « .. hein ?? avec un mini happy ending a la fin yavait pas autre chose a faire en climax vu l’enjeu du film ?… on sait meme pas si au final les accords de sokovie ont eu des consequences sur le monde… meme pas mentionné dans les autres films ( peut etre dans Black Panther ).. alors la scéne du tarmac.. un combat de cour de recré ou ça balance des blagues toute les 2 minutes.. ça enléve tout l’epicness du contexte dans lequel on etait censer se trouver et ça m’a completement sortis du film ..

        • Je ne veux pas dire que le DCEU est mal noté ou mal vu mais que le MCU est vraiment surnoté. Je ne vois rien dans les marvels que de bons téléfilms. Depuis Winter soldier je m’ennuie et j’ai arrêté d’aller au ciné depuis CW.
          On verra si je ferai de même avec le DCEU. Verdict ce soir…

      • « Civil War avait au moins quelque chose à raconter, les scènes d’action était beaucoup plus sympas à regarder  » Les deux tiers des scènes de Civil War sont filmé en mode shaky cam (sauf les deux dernières).

    • ah mais en 2016… quand j’ai vu la difference de traitement mediatique entre BvS et Civil War .. jme suis vraiment posé des questions serieuse… et j’ai toujours pas reponses enfin si.. mais bon on jvais rien dire..

      • La réponse est simple, CW marche car on a connu IR et CA sur de nombreux films, on les a vu agir ensemble. Et dans CW on les voit s’opposer, donc pour le public ce conflit à un impact que BvS ne peux pas avoir, car ce dernier est construit uniquement sur MoS.

        Ensuite CW explore des thèmes intéressant, sans pour autant les asséner dans la tête du publique. Là où un BvS n’a aucune subtilité avec son « Bouh t’es trop fort balaise, donc le monde il a trop peur quoi ! ». Ca plus la conversion (complètement entérinée par JL) de Batman l’impie qui sera sauvé par un Sup’ christique finissent par construire un film sans grande subtilité dont le message fait un peu gerber.
        Et comme il fallait remplir le film, on met un de WW et de Doomsday, parce que vu qu’il n’y a pas de scénario, il faut meubler.

        Le vrai soucis de CW c’est le scénario, le plan du « méchant » ne tient pas vraiment la route. La probabilité que la réunion CA-WS-IR arrive juste devant la vidéo du meurtre des parents Stark repose sur trop de hasard pour être crédible, et constitue une ficelle un peu grosse pour être avalée.

        » touche pas mon pote c’est pas de sa faute si il a tué tes parents «

        Ce n’est pas ainsi que je l’ai vu, au contraire cette partie du film est intéressante car elle offre un retournement de position. Durant tout le film c’est CA qui fout le bordel en agissant en fonction de ses émotions plutôt que de la raison. En revanche à la fin les rôles s’inversent (ou en tout cas IR part en cacahouètes comme CA) avec IR qui se laisse dominer par ces émotions. Et c’est finalement BP qui s’élève au dessus de ce schéma en choisissant de ne pas céder à ses émotions et d’agir avec sagesse.
        Même si en effet le thème de l’ingérence est grandement délaissé avec une conclusion qui peut laisser dubitatif … mais ça c’est un problème inhérent au concept même d’une histoire de super-slip. En tout cas, cela reste osé de présenter un film où le SH principal choisi de s’opposer aux démocraties afin d’agir là ou il veut quand il veut. On est très proche d’un CA totalitaire dans ce film (ce qui est particulièrement intéressant quand ce comportement est mis en parallèle avec les films CA précédents.).
        Mais en fait les deux thèmes que je mentionne ce rejoignent en un seul: « Comment pour d’apparente bonnes raisons, on peut se retrouver dans la peau du méchant. »
        Et IR tout comme CA démontre à tour de rôle cette situation. Cette thématique est renforcé par le fait que le « méchant » de l’histoire n’a presque rien à faire, il n’a qu’à créer le contexte, et ce sont les décisions de IR (venger ces parents) et CA (sauver son amis) qui sont sources d’ennuis. Le « méchant » n’est qu’un catalyseur, l’opposition IR-CA est bien plus profonde que cela et émane des personnages eux-même.

        A contrario, le « mastermind » derrière l’opposition de Batman et Sup’ est omniprésent dans le conflit et pas vraiment crédible. L’opposition BvS est factice car elle est entièrement produite par Luthor. Donc au final on regarde deux personnages ce taper dessus, sans être impliqué plus que cela, tout en sachant qu’il vont finir par s’unir car leur opposition n’est du qu’à Luthor.
        Le tout servis avec un Batman à la psychologie inconsistante (chose qui est également appuyée de nouveau dans JL en fait).

        BvS à beau être sombre, CW à beau verser dans la comédie … je trouve plus de choses intéressante et plus de subtilité dans CW que dans BvS.
        Mais bon après c’est une affaire de goût.

        Le cas JL est encore pire, puisque là même la tonalité « sombre » de BvS est retirer, si bien qu’il ne reste plus grand chose à sauver (aucun fond et aucune tonalité propre, juste un gros BigMac à moitié moisie). Au final un film décevant qui clôture une trilogie décevante.

        • Bonjour, si je puis me permettre, dans Civil War, il y a 2 éléments dont on ne parle jamais qui explique selon moi, les motivations dés personnages. 1) Steve perd l’Agent Carter, du coup Bucky est désormais le seul lien qu’il a à son passé. Et le présent n’est pas glorieux, trahison du Shield et la création d’Ultron qui a déjà mis à mal la cohésion de l’equipe.
          2)Tony se retrouve seul suite à sa rupture avec Pepper et s’est réfugié dans la conception d’un gadget présenté en début de film, censé guérir de traumas liés à l’enfance. Gadget qui semble en plus avoir des effets secondaires douloureux, Tony le dit lui même lorsqu’il debat de la pertinence des Accords de Sokovie avec le reste de l’equipe.Les 2 protagonistes sont à un moment critique de leurs existences où on les retrouve tout les deux fragilisés.
          D’un point de vue dramaturgique, leur conflit se justifie.
          De même, la bataille sur le tarmac a été voulue par Captain America qui utilise les liens qu’il a avec Black Widow pour obtenir un quintet auquel son statut de fugitif ne lui donne plus droit. Il a fait venir Stark à dessein et est tout à fait au courant de l’existence du joker Spiderman (D’oú la présence d’Antman). L’aeroport Ayant été evacué, l’affrontement qui est inévitable à ce moment du film, ne fera pas de victimes civiles ce qui est le cœur même de ce qu’on reproche aux Avengers.
          On peut bien enetendu ne pas trouver son compte dans la réalisation des frères Russo, mais je trouve que l’on est souvent dûr avec un scénario bien plus travaillé que ce qu’on en dit.
          On critique énormément la recette Marvel mais qui n’est rien d’autre que ce qu’elle a toujours été, une série où chaque épisodes coûte des millions de dollars et qui devrait se conclure ou non de façon spectaculaire avec Infinity War. Mais on parle tout de même d’une quinzaine de films, ce qui explique bien évidemment la lassitude qui survient chez certains mais qui ne doit pas faire oublier qu’à la base, c’est un projet énorme qui semblait irréalisable il y a 15 ans de cela.
          Pour ce qui est du DCU, avec 5 films, c’est surtout l’histoire d’une vision d’auteur, en l’occurence Snyder, adepte de la deconstruction du mythe du héros (comme il l’avait déjà fait avec Watchmen) qui s’est heurtée de plein fouet aux désidératas de la Warner qui n’a pas eu le courage ou même la foi de sortir des sentiers battus.

          Marvel n’est pas responsable du management de chez Warner, eux ils sont quasiment à la ligne d’arrivee de ce qu’ils ont imaginé il y a des années de cela. Infinity War permettra de voir si on a eu droit à un éléphant cinématographique ou à une souris, personnellement je les jugerais ensuite sur la globalité.
          Pour le DCU, malheureusement j’ai le sentiment qu’on aura seulement entraperçu ce qu’aurait pu etre la vision de Snyder (Vision clivante mais qui a le mérite d’etre Originale) et pour moi, c’est la faute des décideurs.
          En attendant, j’ai découvert votre site il y a 7 mois et j’adore vous lire, même dans vos désaccords.

        • Ton analyse de CW est intéressante. Je l’ai apprécier en son temps mais n’avait pas prit le temps de l’analyser en profondeur. Maintenant je te trouve dur avec BvS. Surtout concernant la confrontation idéologique entre Batman et Superman. À mes yeux (et c’est dit dans le film) Bruce découvre l’existence de Superman à un moment extrêmement difficile pour lui. Il est à un âge où on commence à faire le bilan de sa vie et se rends compte que tout ce qu’il a entreprit est un échec à la fois en tant que fils ( la mort de ses parents) en tant que Batman (la situation de Gotham toujours en crise à cause de la criminalité) et même en tant que père (la mort de Robin). Au moment de l’attaque de Metropolis, un grand nombre de ses employés perdent la vie et lui impute son plus lourd échec en tant que Bruce Wayne. La découverte de Superman est d’ailleurs ressenti de différentes manières par la population dont une partie le considère comme un immigré illégal beaucoup trop dangereux et n’ayant pas sa place dans ce monde. L’autre, va à l’inverse décider d’en faire une figure divine et le vénérer tel un dieu tout puissant. Le rôle de Lex jr. est, à l’image de celui du Baron dans CW, d’agir en tant que Catalyseur. Lui qui s’est fait battre par son richissime (et donc tout puissant) père étant petit, est un orphelin qui ne peux éprouver que haine envers un être comme Superman. L’homme d’acier qui non seulement contredit sa philosophie profonde (le pouvoir rends les gens mauvais) mais qui en plus peux lui permettre d’assoir son pouvoir en créant la seule arme capable d’aneantir le kryptonien (création de cette arme qui lui permettra en mégalomane complet de s’affranchir du rôle de « fils de Lex Luthor sr. »). Concernant SM dont Lex connait l’identité véritable, il ne faut pas oublier qu’il passe le film à enqueter sur Batman et remet systématiquement en cause ses méthodes. Si on ajoute à cela le rôle du sénateur Jude qui saborde le but de Luthor en refusant l’importation de la Kryptonite il semble logique que Lex décidé de manipuler SM et BM pour qu’il s’affronte. Batman même si il est complètement manipulé dans le film reste intéressant à analyser. Car c’est au final lui qui fait comprendre au spectateur si il n’a pas tranché entre les deux vision de Superman développé en amont dans le film qu’il est finalement emplit d’humanité et par conséquent tout aussi faillible. Et c’est la ou je ne comprends pas en quoi le film manque de subtilité car ce conflit trouvera finalement sa résolution au moment du « MarthaGate ». À l’annonce du prénom de sa maman, prénom qui est également le dernier mot prononcé par son père, Batman découvre l’humanité de son adversaire lorsqu’il comprends que SM possède lui aussi une mère. Ca peux paraitre brusque mais quoi de plus logique pour un homme qui s’est fait une promesse lors du meurtre de ses parents comprenne instinctivement qu’il est dans l’erreur lorsqu’il tient la place de l’assassin.
          Concernant Justice League, je ne vais pas m’étendre, le film est insipide et considère clairement son public comme des abrutis. J’en ferai personnellement un plaisir coupable une fois que la pilule sera passé.

        • « Durant tout le film c’est CA qui fout le bordel en agissant en fonction de ses émotions plutôt que de la raison. »

          Non. Rogers est raisonné depuis le début. La raison principale qui motive son refus de signer le traiter est un refus de laisser des puissances politiques prendre le contrôle des Avengers. C’est Stark qui agit émotionnellement dès le début du film et provoque tout ce bordel, en réponse à la prise de conscience soudaine et étonnement bien tardive que « OH MY GOD, on a provoqué la mort de jeunes innocents… ». Et du coup, quoi de plus logique que de confier le contrôle de cette puissance qu’il redoute tant à un groupe de meurtriers de masses avec leurs propres agendas politiques… Du génie je vous dit! Ce simple fait enlève pour moi tout intérêt à la problématique posée dans CW: si Stark avait été moins con et avait réfléchi deux secondes il aurait compris que Rogers avait raison depuis le début.

          • @Archer05 : « Et du coup, quoi de plus logique que de confier le contrôle de cette puissance qu’il redoute tant à un groupe de meurtriers de masses avec leurs propres agendas politiques… Du génie je vous dit! »

            Il le fait surtout car les Avengers sont pointé du doigt par la quasi-totalité des gouvernements du monde entier, les accords de Sokovie étaient déjà rédigé ils attendaient juste un autre débordement (donc ce qui se passe au début du film à Lagos) pour activer la loi.

            Stark veut juste temporairement se mettre dans les clous (il le dit à Cap à un moment « signez et après on pourra modifier les documents »).
            De plus il sait pertinemment que s’il ne signe pas le gouvernement va employer la force donc dans tous les cas ce sera le bordel, je pense qu’il choisit de faire bonne impression c’est tout, il utilise simplement la méthode : je suis l’ami de mon ennemi pour mieux le contrôler.

          • @Hipopotakluk: Justement, c’est anti-Stark ce raisonnement. On parle quand même d’un mec qui s’est retrouvé devant une commission gouvernementale à l’époque où l’amérique voulait s’approprier son armure, et qui leur a répondu grosso-modo « kiss my ass ». Avec ses moyens financiers les Avengers auraient tout à fait pu se regrouper dans une base secrète inatteignable tout en mettant en place des choses pour mieux réguler leurs interventions et en continuant d’agir pour le bien du monde quand le besoin s’en fait sentir. Tout ce délire n’est qu’un prétexte pour les faire se friter entre eux. Mais bon, on est HS là… ^^

          • Rogers agit comme un homme arrogant, il sait ce qui est bien, et les gouvernements (y compris les démocraties) n’ont rien à dire, lui il sait, et il fait ce qu’il veut.
            C’est l’un des signes que ce personnage est en fait un dictateur. Désirant être bienveillant certes, mais toujours un dictateur.

            Stark remet en perspective le besoin d’un regard extérieur, car justement il prend conscience qu’en l’absence de ce regards extérieur il n’est rien de plus que les adversaire qu’ils combattent. Stark convient que des erreurs ont été commises et qu’une supervision par l’ensemble des nations peut-être bénéfique. Tout en sachant qu’un refus engagerait un rapport de force loin d’être à l’avantage des Avengers.

            Comme cela est même trop expliqué dans le film, il n’est pas question de donné le pouvoir des Avengers à une nation, mais de laisser les gouvernements décider si ils veulent où non de l’intervention des Avengers.

            Dans ce film CA est un ennemis de la démocratie et de la souveraineté des états. Il est l’incarnation de l’ingérence, soit disant bienveillante (pas besoin de faire un cours d’histoire j’imagine pour en montrer les dérives, nous sommes dans un pays avec une histoire de colonisation) !
            En fait toute les actions de Stark (avant pétage de plombs de la fin) sont motivées par une optique de limiter les dégâts.
            Il va arrêter Rogers lui même, pour éviter que ce soit l’armée qui y aille et tire à vue sur une personne accusée à juste titre d’action terroriste.

            Si dès le début Rogers avait remis Bucky aux autorités, tout aurait été évité. Et au final, il est le dindon de la farce d’une menace fictive.
            Rogers est bien un terroriste dans ce film, un homme qui estime avoir le droit d’imposer au monde SA morale, et à ça le monde n’a rien le droit de dire.
            C’est un peu le cœur du film, passer à coté c’est dommage :(.

            C’est ce qui rend la scène de Hawkeye dans la prison absolument dévastatrice pour ce personnage.
            Il y a une loi, il la transgresse, et il blâme la personne qui vient l’arrêté « gentillement » pour que ce ne soit pas fait avec perte et fracas par l’armée. Cela rend le personnage tellement antipatique.
            Si un univers SH peut laisser complaisant face aux actions des héros (car ce sont les héros justement), il est tout à fait normale qu’un gouvernement s’oppose à une super-milice faisant respecter ça propre lois indépendamment des états.

            Y a des fois je me dis que les films devraient être livrés avec une explication :(.
            Le truc qui m’effraie vraiment dans ton propos Archer05 c’est que tu sembles pas voir la dérives inhérentes à avoir une élite auto-proclamé « régner » et imposer sa morale sur le monde entier (certes dans une univers fictif, mais tout de même, c’est du lourd).
            Ce que tu semble défendre ici c’est une dictature, mais c’est pas grave car c’est une bonne dictature ;). Très dangereux comme position.

          • Ahah, toi tu me parais bien être le genre de gars à qui on file l' »explication » comme tu dis, et qui la répète ensuite bêtement sans se demander si l’explication tient ou non. Tiens d’ailleurs, c’est pas ironique de ta part sachant que tu passes ton temps à réclamer des explications concernant BvS?

            Bref, je vais pas entrer dans un débat avec toi, encore moins dans un débat HS. Mais si tu trouves les Avengers tels que je les décris comparables à une dictature, et si tu penses que les gouvernements – ceux à qui Stark souhaite confier le contrôle des Avengers je le rappelle – ne répondent pas à ta définition d' »une élite auto-proclamé qui « régne » et impose sa morale sur le monde entier », tu ferais bien d’ouvrir grands tes yeux et de te renseigner un peu. Je sais, ça va être difficile pour toi qui aime qu’on te donne tous les éléments sans que tu n’aies à bouger le petit doigt. Mais tu vas finir par y arriver t’inquiète pas. 😉 Et ne me réponds pas « démocratie, vote, élus, toussa toussa », tu vaux mieux que ça. Enfin je crois.

          • Merci de ta réponse sans le moindre contenu … si cela n’était pas récurrent, cela aurait pu me surprendre.
            Et oui, dans le contexte de CW, CA est un terroriste. Même si c’est le perso principale que tu suis, et que l’histoire est faite pour que tu éprouves de l’empathie à son égard, c’est ce qu’il est. Mais j’imagine que cette subtilité est simple à manquer. Et ce qui est beau, c’est quand on réalise que tout son délire de croisé solitaire pour arrêté le vilain, est en fait complètement inutile. Il est l’exemple même du héro qui part en croisade contre le monde pour une cause qu’il pense juste (et que le spectateur pense juste) ! Avant que n’arrive la révélation : CA se fourvoie complètement, et tout ce qu’il a fait n’a été qu’une source de bruit sans le moindre intérêt aucun. Détruisant ainsi l’archétype du héro solitaire en croisade contre le monde. CA est le vrai vilain du film de part son arrogance et sa naïveté.
            Loin d’être accueilli en héro à la fin du film, CA paye les conséquences de ses actes et devient un fugitif. Il reste un bon gas, mais qui paye ces mauvaises décisions et son arrogance.

            CA n’est pas un défenseur de la liberté dans ce film, il entend imposer sa vision des choses au monde, et personne n’a voix au chapitre ! CA devient presque l’équivalent de crâne rouge à ce moment là, il nie la liberté des peuples et des nations à s’auto-déterminer ! C’est méga-crado comme position philosophique !

            Btw, comme tu le notes très bien toi même, les gouvernements ne sont pas des « élites auto-proclamées » ;). La preuve, tu peux en faire partie ! Il suffit de faire les études associées ! Car oui, gouverner ça s’apprend !
            Tu serais surement bien avisé de te renseigner un peu sur le sujet de l’ingérence dans la foulée.
            Je me demande si tu tiendrais le même discours dans une situation « réelle » ? En tout cas pour l’heure tes propos sont assez inquiétant. Et vu ta réaction sanguine, j’imagine sans peine que j’ai heurté ton petit cœur ;).
            Au final, tu sembles être un adepte du culte du révolutionnaire éclairé ! Tu me diras, c’est un des archétype fort des films de SH.

            Quand à moi, je te laisse fantasmer sur ma personne, tu sembles aimer l’exercice.
            Mais tes propos ad-hominem sont assez savoureux, à défaut de savoir parler des films et argumenter son point de vue, autant attaquer la personne qui ose argumenter :). C’est tellement plus simple.

            Mais tu me vois ravis de t’expliquer le film (peut-être essayeras tu de réfléchir deux secondes la prochaine fois), puisque tu sembles être passé à coté des messages que le films envoie ! Tu me dira c’est facile à rater, car les messages ne sont pas répétés avec un haut parleur toutes les dix secondes :(.

          • Non. C’est un fait que dans CACW, Steve est un rebelle, ne s’oppose qu’à une Loi et détruit tout ce qu’il a parce que ça n’a pas autant d’importance que la Vérité: Bucky est aussi une victime, transformé en arme contre son gré. D’autres voulaient en faire un bouc-émissaire ou juste se venger.
            Il n’impose rien, ceux qui le suivent le font de leur propre chef, pour leurs propres raisons. Ceux qui ne le font pas, il ne tente pas de les convertir, ne créé aucun parti politique, ne créé ainsi aucunes dictatures, qu’elles soient matérielles ou de pensée (unique), aucun contre-pouvoir pour renverser un Système,… Système qui, pour une partie, veut trop agressivement limiter les libertés de certaines personnes, mais pas de toutes. Ce qu’il fait, c’est ce qu’il a toujours fait depuis son enfance: se battre contre un abus de pouvoir envers ceux qui sont stigmatisés pour ce qu’ils sont. Même en étant en infériorité de puissance.
            Puis, simplement, partir sans demander son reste.
            Tout est dans le film.

          • Je suis en désaccord là dessus. Pour moi dès le moment où il entend intervenir là où il souhaite quand il souhaite, il impose ça vision du monde au monde !
            Que se soit sous couvert de faire un monde meilleur, là n’est pas la question … c’est un discours despotique.
            Et celui qui ne partage pas ça vision des choses devient de facto son ennemis.
            C’est ce qui rend le personnage « dangereux », il ne respecte pas le droit d’auto-détermination des populations. Il entend imposer son code moral via ses actions.
            Le cas « bucky » est un sous cas du problème, où CA agit de façon arrogante et estimant avoir à régler le problème par lui même avec l’aide d’un fugitif plutôt que de régler le soucis en accord avec la lois.

            Et ce qui est intéressant c’est de voir CA se ramasser, quand on se rend compte qu’en fait tout ce qu’il fait dans le film ne mène à rien ! Il n’y a aucune menace.
            Ainsi on constate à quel point ses actions son arrogantes, lui qui pense savoir se qui est le mieux sans avoir à en référer à personne, se plante magistralement en engagement des actions violente afin de contrer une menace inexistante.

            Comme tu dis, ceux qui ne le suivent pas ne sont pas « convertis », ils prennent des conteneurs sur la tête. Scène d’une violence assez marqué où CA n’a aucun moyen de savoir si Spiderman va ou non survivre.
            D’ailleurs toute la scène de l’aéroport est intéressante pour cela, avec la team Stark qui tente de neutralisé la team Rogers, mais la team Rogers fait moins dans le détail.

            Rogers ne veut pas renverser le système, il entend assujettir les systèmes à sa vision du monde. Et celui qui refuse, ben on le voit bien avec Stark, il en prend plein la gueule. Même si il ne le formalise jamais ainsi, c’est ce que ces actions impliquent. Il se considère comme au dessus du système.
            C’est le comportement d’un despote.

          • @GGTGZ: T’inquiète pas va, IRL j’ai exactement le même discours au sujet de l’illusion démocratique oui. Mais j’imagine qu’un bon suiveur comme toi n’a aucun problème avec le fait d’élire des maîtres. 😉 Bref, je te l’ai dit, je débattrais pas avec toi. Aucun intérêt.

            @Flo: Diantre, serions-nous donc à peu près d’accord? Ça alors, je viens d’arriver dans un monde où j’ai kiffé Thor: Ragnarök, détesté Justice League et où je partage l’avis de Flo… Serait-ce… le flashpoint paradox? ^^

          • Toujours pas de choses imposés au monde entier, toujours des super héros très forts qui sont entraînés à résister à des coups bien calculés, toujours aucune déclarations à la Nation pour se justifier, donc toujours pas de Despotisme et de gens marchant au pas d’une vision unilatérale… Juste l’envie d’agir à tout prix pour protéger l’innocent, comme on fracturerait une maison pour sortir une personne prise dans un incendie: des portes cassées, c’est un moindre mal sauf si on se met dans vos pattes en parlant de respect de la propriété et en vous faisant faire des erreurs communes. Ne pas confondre ce cap avec celui du Secret Empire des comics actuel.
            Tout est dans le film.
            Tout est là:
            http://lestoilesheroiques.fr/2016/04/captain-america-civil-war-critique-film-avis.html
            Et DoJ est toujours bancal et faussement complexe, mais JL a bien raccommodé les manques, donc merci à Snyder et Whedon.

  65. N’étant pas pro DCEU mais ayant beaucoup apprécié La Version Longue de BVS, j’esperai retrouver le même serieux sur ce JUSTICE LEAGUE avec en plus, le côté Epic et occasionnel de la chose. Résultat….Bof.
    J’ai l’impression d’avoir rien vu de neuf.
    BORDEL, c’est la Justice League!!! Durant tout le film, je n’ai pas ressenti de peur pour eux car les personnages ne semblent pas si effrayer que ça. (Surtout Superman).

    Le film manque de conséquences, Dans Man of Steel, la bataille contre Zod a fait énormément de dégats, dans BvS il y a eu les répercussions de cette destructions, ça s’enchaînait plutôt bien. Avec ce dernier film, j’ai l’impression qu’il n’y aura pas de conséquences sur les prochaines histoires. On sent qu’il y avait quand même un désir de raconter une histoire assez profonde au final mais le montage et les reshoots avec un ton différent de Snyder ont déservit le film.

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Le climax final, un peu court mais bien réaliser, des CGI immondes, Superman qui dégomme Steppenwolf vraiment trop facilement, avec Zod et Doomsday il en a chié pourtant.

    FIN DE SPOIL

    Non vraiment, ce film manque cruellement de risque. L’équipe se forme assez vite, sans un vrai gros débat sur les motivations, amis trop tôt. et surtout, le film n’a pas le Grandiose d’une réunifications de super héros qui sont, contrairement à Marvel, des presque Dieu.

    Justice League est, pour moi, passable. Cependant, j’ai beaucoup apprécié les petits nouveaux et j’attends vraiment un film sur Flash et l’Aquaman de Wan. Un Flashpoint Paradox sera énorme à voir au ciné, avec Reverse Flash!

  66. NO SPOILERS.

    On va tailler dans le vif du sujet, je vous recommande d’aller le voir, il a ses défauts mais on passe vraiment un bon moment. Ce qui suit est mon avis, pas une critique du film servant de débat.

    Donc, tout d’abord faisons simple, points positifs :

    – la réunion de la super équipe à l’écran fonctionne bien
    – Flash et Cyborg
    – très bon casting, chacun interprète son personnage à la perfection
    – de l’action bien répartie
    – un scénario simple (scénario post-it quoi) mais efficace, il valait mieux pour cette première réunion (surtout quand on sait qu’elle ne devait pas dépasser les 2 heures malheureusement)
    – le mystère du retour de Superman
    – la BO à certains moments, mais… (suite dans les défauts)

    Côté défauts, il y en a quand même pas mal mais on arrive à faire avec (pour la plupart) :

    – trop court (1h59… avec le générique !) ! 30 minutes de plus n’auraient pas fait de mal, déjà 10 minutes pour Aquaman, et disons 20 minutes pour la fin et pour retrouver la fameuse scène « j’ai fait un rêve, c’était la fin du monde… »
    – la BO, pas assez épique et actuelle à mon goût
    – le développement d’Aquaman quasi inexistant, un Jim Gordon pas nécessaire, et Alfred trop peu présent (1h59…)
    – la fin trop expédiée (1h59…….)
    – le fond vert se fait parfois trop ressentir, et ça pique les mirettes
    – amputé de trop de scènes (exit Supergirl) : https://www.youtube.com/watch?v=Od_hmJp76mY&feature=youtu.be
    – la patte Snyder qu’on retrouvait dans Watchmen et BvS aux abonnés absents (je parle de l’ambiance, la noirceur)
    – le nez du masque de Batman, quelle horreur…
    – 1h59…

    Clairement, Flash et Cyborg sortent du lot, Flash pour son humour et son côté newbie, Cyborg pour son côté torturé. Malheureusement Aquaman manque cruellement de scènes. Wonder Woman et Batou, fidèle à eux-même.
    Concernant le « Méchant », vous avez du le lire partout, il n’est pas charismatique pour un sous, mais bon, il remplit le cahier des charges, à savoir : être la raison de cette réunion super-héroïque.
    Par contre, si vous avez aimé la « noirceur » de Batman v Superman, vous serez bien dépaysé par ce Justice League.
    Certes, on retrouve cette noirceur, mais seulement dans les 2 premières minutes, et c’est tout (grosso-modo).
    Côté scénario il ne faut pas non plus s’attendre à du BvS, on est plus proche d’Avengers premier du nom qu’autre chose, excepté pour la partie Superman.

    SPOILERS

    Excellente scène avec la « Justice Ligue d’origine » si on peut dire.
    J’ai particulièrement apprécié l’ironie de la mort de Steppenwolf, terrifié par sa défaite, il finit dévoré par ses propres troupes qui étaient à l’origine ses victimes. Par contre, dès qu’il est hors-jeu, le reste est trop expédié, ça manque de quelque chose.
    Superman… j’ai apprécié le doute sur sa résurrection, et son côté « mauvais » lorsqu’il revient d’outre-tombe, mais dès qu’on retrouve notre Superman/Clark, on a pas réellement l’impression de l’avoir retrouvé, il est tellement « happy » qu’on se croirait face à un tout nouveau Superman. Après c’est justifié, il est vivant, et retrouve l’amour de sa vie et sa mère, c’est juste « déstabilisant » au début (et même un peu après).
    Mention spéciale pour la scène d’Aquaman assis sur le lasso xD

    FIN SPOILERS

    Personnellement je vais retourner le voir avec plaisir une seconde fois pour une relecture même si je trouve qu’une version longue by Snyder ne ferait pas de mal.
    Concrètement, je pense que si Snyder avait pu bossé dessus de A à Z, en gardant le ton de BvS tout en finissant sur une note positive, le film aurait été une tuerie. Cela aurait donné un Watchmen version Justice League avec une fin plus optimiste.

    EDIT : Mince, moi qui pensais faire court… raté.

  67. Je suis le seul que ça choque que la Justice League, à un moment où elle est censée inspirer la lumière, batte le grand méchant Steppenwolf en lui infligeant la peur?

    • La JL est censée inspirer  » la lumière « et l’ espoir à la population, mais surement pas à ses ennemis.Donc rien de choquant pour moi dans le fait d’ avoir vaincu Steppenwolf grâce à la peur, au contraire .

      • La peur c’est un truc qu’utilise Batman pour combattre le mal par le mal. La League est censée montrer au monde qu’on peut triompher des « méchants » sans s’abaisser à leur niveau. Ça ne fait pas très « Justice League » tout ça.

        • La JL n’ a pas sciemment utilisé la peur pour vaincre Steppenwolf, elle est là pour moi la différence avec un Batman en solo. Ils ont fait front commun contre un ennemi qui, voyant qu’ il était en position de faiblesse, à naturellement commencé à ressentir de la peur . Et cette peur que Steppewolf a ressenti n’ est peut-être pas liée à la JL mais plutôt au fait qu’ il va devoir rendre des comptes à son neveu .

  68. Enfin vu et…franchement sympa. Du bon divertissement. Pas pire qu’un Dr Strange ou Homecoming. Au moins les scènes d’action sont sympa.
    BIen trop court par contre, ça aurait mérité 20mn de plus pour développer l’histoire et l’humour ne tombe pas toujours bien.
    Le reste est correct je ne me suis pas ennuyé et j’ai trouvé les persos sympas c’est ce qui fait la force du film.

  69. Je me rematais les trailers, y a quand même paquet de scènes qui ont disparuent ou des dialogues:

    -Le passage au steppenwolf dit «  no lantern, no kryptonian…
    -Le passage ou Clark demande à lois pour la bague.
    – flash qui passe son doigt à travers une vitre en mode speed.
    – Wayne et Diana qui parle du possible recrutement de Arthur « more more or more less »
    – Cyborg qui dit à bat qu il pensait qu il était pas réel.
    – lois qui se retourne et regarde dans le ciel.
    – les scènes ou Victor stone est footballeur.
    – la fin de la scène ou Bruce part avec Barry dans la merco, on peut voir écrit central City (spot tv)
    – quand Bruce dit qu il a fait un rêve avec Wonder en arrière plan
    – le plan ou Batman dit à mon tour dans le nightcrawler.
    – Cyborg qui s envole et met son casque dans les airs, ou encore quand il dit au flic qu il devrait probablement bougé.
    – Bruce qui mate un hologramme de quelqu’un avec une cape rouge.

    Y en a sûrement d autres, y dois avoir une heure et demi de scènes coupées et pas forcément inutiles, c est dommage…ça change rien à mon appréciation à chaud mais une petite colère froide pointe le bout de son nez…

  70. Navré d’avance si ça fait un peu trop condensé, mais voilà un pavé que j’ai rédigé sur le film pour le décrire à un pote :

    ———————————————————————————————————–
    Affreusement quelconque.
    Et je suis désolé de l’avoir senti mais… tu vois bien que la chose a été Avengerisée à mort.

    Pire encore, tu vois les bribes de l’âme de Snyder dans le film. Qui se font vite étouffées par un montage surexcité. Thanks à l’idée d’avoir donner 1h45 à ce film pour rassembler toute une équipe pour un crossover, introduire un plan de destruction/transformation du monde bateau et y insérer de la mythologie supplémentaire à un univers qui n’est même pas sûr de rester comme tel d’ici un an.
    Le storytelling et l’ambiance sont quelconques as fuck. Y’a plus RIEN de BvS, ça c’est sûr.
    Alors oui, l’univers évolue et trouve de nouveaux héros pour sauver et inspirer le monde, mais justement. Ces héros, ils existaient bien avant Superman. Ils sont tous dans une situation personnelle difficile. Que ça passe par l’intégration sociale ou l’acceptation de soi, tous les personnages sont eux-mêmes en train de se chercher, pourtant on devrait accepter cette ambiance totalement festive et pétillante que nous donne le film.

    Non, clairement. On sent que les fondations viennent de Zack Snyder, mais le coeur ne vaut pas grand-chose s’il n’a pas grand chose à alimenter autour. Et cet autour, il a été lissé à mort par la Warner pour donner un film qui sera plus digeste pour la critique.

    Alors après, c’est toujours mieux que le MCU, cela dit.
    Parce qu’un fond d’intelligence posé par les précédents films tente d’être exploité dans celui-ci. Seulement il semble se refuser de le faire pleinement, et je suis persuadé que les reshoots ont nettement raccourcis ces scènes. Que ce soit pour la psychologie des personnages, leurs relations, ou simplement les thèmes généraux du film.

    Ça a un fond, mais une forme décadente et tirée par le bas par la Warner. Ça prétend sans être. Là où Marvel ne prétend même pas (ou plus) : eux sont déjà encensés par la critique, donc ils font n’importe quoi comme ça les arrange. Il suffit de voir la personnalité vacillante de Thor (sans aucune raison) dans Ragnarök : il passe du Dieu du Tonnerre grave et sérieux au clampin blagueur perdu dans l’espace.

    Mais même tiré vers le bas, sachant que le DCEU était plus intelligent que le MCU (en même temps, c’est pas comme s’ils avaient de la concurrence à ce niveau), la Justice League s’en sort toujours mieux que les Avengers qui se limitent à leurs archétypes quasi-débiles.
    C’est juste du gâchis comparé au potentiel de base, en somme.

    ———————————————————————————————————————–

    Navré pour les comparaisons au MCU, aussi. En temps normal, même moi je n’aime pas faire ça. Pourtant, le film ne s’est pas gêné pour calquer son montage sur celui-ci.

    En espérant avoir été constructif pour certains.

    • Le DCEU plus intelligent que le MCU basé sur… ? Je remarque quand même que pas mal de fan de DC se prennent pour des savants incompris et pètent plus haut que leur cul, faudrait redescendre hein. Pas besoin d’être un génie pour comprendre les films de SH, que ce soit BvS ou CW, JL ou Thor 3. 😉

      • Alors détrompe-toi : mon pavé laisse transparaitre éventuellement une préférence naturelle pour DC, mais ce n’est pas le cas.

        À vrai dire, Marvel m’a beaucoup plus attiré toute ma vie.
        Quand un univers cinématographique s’annonçait après le premier Iron Man, j’étais comme un fou. Cependant, les faiblesse évidentes de cette franchise se sont explicitement révélées, en ce qui me concerne, à partir d’Avengers 2 pour son incapacité à installer un concept de base dans une histoire : l’évolution du héros dans son parcours. Bien que depuis le début de la Phase 2 ce problème avait déjà lieu, mais Age of Ultron m’a définitivement convaincu de la chose.
        Cependant, la Phase 3 a tenté de nets efforts, merci aux frères Russo qui, à défaut de gérer le visuel, ont l’air d’avoir un certain talent pour développer la psychologie de chaque Avengers. Il manque toujours de la profondeur mais on a tout de même quelque chose de bien plus acceptable. Prions pour qu’Infinity War soit juste là-aussi vu que lui et son successeur prétendent être le climax de 10 ans de build-up.

        Pendant ce temps, le DCEU se préparait avec BvS. Et alors qu’il commençait sa promo, je le sentais TRES mal. Les premières images donnaient la sensation de voir un pur film de commande sans saveur.
        Et il y a eu le film. Forcé de constater que l’expérience était quasiment choquante. Pense ce que tu veux du film, mais ne viens pas me dire qu’il ne vient pas s’intéresser à ses personnages, user de leur subjectivité pour donner de la saveur à une histoire dont les thèmes sont intelligents. Je peux reconnaitre que certains point dans la forme peuvent se révéler quelque peu indigeste, surtout pour le « grand public » qui n’a aucune connaissance de l’univers, mais on sortait de la salle avec quelque chose qui, en plus de se démarquer de Marvel, mettait la barre bien plus haut. Malheureusement, la critique l’a fait prendre un autre chemin, celui où on se fout royalement de poser une question en début de film pour nous servir un enchaînement de scènes effrénées avec une once de scénario pour donner sens à tout cela. D’où l’idée de « tirer vers le bas ».

        Alors oui, mon affirmation tient d’un fait : BvS. La preuve qu’on peut aborder de thèmes sociaux et humains à travers les super-héros. Mais plus encore que les « aborder », on le traite en profondeur avec des personnages icôniques. On suit leur parcours, on les voit se poser des questions, on leur donne du temps à d’écran pour leur développement.
        Marvel se refuse à se genre de choses. Le seul film qui a fait la démo de ce modèle, c’est Civil War, et encore était-il très timide.
        Cela dit, ça ne fait pas de Marvel une bouse. Loin de là. C’est juste qu’il nous offre du divertissement assez basique. Bien fait, je te l’accorde, mais basique.

        • Ahhh le fameux BvS (version longue bien entendu), ses questionnements existentiels, ses thèmes profonds et matures, ses personnages torturés… J’espère qu’il sera au programme de philosophie des prochaines années !

          Bref j’ai pas envie de partir dans une bataille de pavés, comme c’est souvent le cas ici, tu peux penser ce que tu veux, j’ai bien compris BvS ne t’en fais pas pour ça, et je maintiens que le film n’est pas si profond que ses fans aiment le clamer.

          • Oh mais nul besoin de version longue en fait. Elle était très bien, mais pas nécessaire pour la qualité du film.
            Et de là à parler de quelque chose de profondément « sombre et torturé ». xD
            Je ne veux pas dire, mais ça sent l’argument pro-Marvel ça.

            Mais le fait est que le film est très sérieux, oui. À titre personnel, je préfère voir quelque chose de grave quand on me parle de héros dont le destin du monde -voire de l’univers- peut reposer sur certaines de leurs décisions et idéologies que de voir un gigantesque délire festif dans l’espace pendant 2h à la Ragnarök.

            Mais je te l’accorde : les goûts et les couleurs.

  71. Attention Spoiler ### quelqu’un sait qui est le membre du corp des Lantern qu’on aperçoit dans le flash-back? Il m’a semblé en voir deux dont un Alien mourant et Alan Scott mais je ne trouve aucune info sur le net et la scène allait si vite que je n’ai plus grands souvenir ### merci beaucoup

  72. Bon bah va falloir attendre la version longue en Blu-Ray vu comment le film a été coupé maintes et maintes fois puis reshooté aussi du coup ça laisse un goût amère et c’est vraiment dommage pour une fois qu’on pouvait voir la JL réunit sur grand écran!!!!
    Et puis merde faîtes un film sur GL parce que la JL sans GL ça ne l’est pas, encore dommage.
    Ah voici un lien ou on peut voir certaines scènes qui ont été coupées au montage, vraiment dommage:
    https://www.youtube.com/watch?v=4ajsgJzDve0

  73. Vu hier. J’ai été agréablement surpris pas les nouveaux héros qui me paraissaient quelconque dans les BA. Dommage que Batman soit montré un peu balourd et vieillissant. Ça scène dans Bat vs Sup à affronter les types qui gardaient Martha me manque du coup… Le ton des 2 précédent film me manque également^^ Décidément. Un peu trop de blagues. Le côté sombre faisait bien la différence avec Avengers. Après, d’un point de vu général c’est un film sympa . Je le reverrais surement mais mon top 2 des DC reste quand même Man of steel, devant Bat vs Sup. avec Man of steel loin devant.

  74. Critique personnelle sur justice league qui sera le film de trop pour actionner le naufrage du DC universse.Le film est fun,drôle, est bien sur divertissant mais cela ne fonctione pas car en 2h de film je n’aie plus reconnue la pate de Zack Snyder, ou est passer la superbe photographie de larry fong…..? envoler je pense , comme les cadrages bidon super l’arge qui donne l’impression au cinefeel que je suis que le tournage a étais fait à la va-vite, l’esthétique ainsi que le volume que donner zack snyder a son image dans Bvs a complétement disparue, Ca c’est juste pour les petit détails technique je vais pas chipoter sur ça pendant 4 h , parlons un peu des acteurs et de leurs arc narratif qui est fortement instable car bien que batman,wonder woman,et superman on pu avoir leurs propre films, cyborg et flash non pas eu cette chance bien que le film essaye d’installer les deux personnage cela ne suffit pas a les ancrées dans ce scénario male alambiquer, mais le plus gros désastre ne ce trouve pas la mais bien la prestation de ben afleck qui me semble plus du tous investie dans sont rôle a part tirer la tronche pendant tous le film( en même temps avec c’est problème personnelle je le comprend) toutes façon il sera remplacer pour le film the batman c’est surs est certains voilà pour ma petite analyse, ceux qui veulent échanger avec moi leurs opinion sont les bien venu.

  75. [ATTENTION SPOILERS JUSTICE LEAGUE]

    Je me suis senti oppressé pendant Justice League, comme quand les deux personnes assises à côté de toi prennent les deux accoudoirs : tu profites un max du moment mais t’as toujours ce petit quelque chose qui t’empêche de t’épanouir. Étais-ce dû au format du film (que je n’avais déjà pas apprécié sur Avengers, trop un format « série » pour moi) qui rétrécit forcément le champ ? Peut-être. Toujours est-il que si ça avait été le seul soucis que j’avais rencontré, tout aurait été pour le mieux. MAIS !

    Quel bonheur de retrouver tous ces personnages sur grand écran, j’ai eu un sourire hébété et un frisson alors même que je voyais la porte de Salle 7 s’approcher, entouré par ces immenses stands aux couleurs du film. Arrivé grave en avance -> la meilleure place de la salle. S’en suit une longue attente à théoriser une dernière fois avec ami, avant que les lumières ne s’éteignent sur une salle comble. Le film démarre très fort avec une cette vidéo-mobile de Superman faite durant les reshoots (on les remarque les scènes des reshoot… mais j’y reviendrai) et cette cassure nette et beaucoup plus sombre sur une grandiose intro respirant Snyder, montrant les hommages au défunt Superman à travers le monde et la montée du crime dans La Ville de Demain, magnifiée par les notes d’une sublime reprise d’Everybody Knows (peut-être d’ailleurs le seul moment sonore ayant un impact émotionnel durant toute la durée du film, tristesse absolue), c’est sûr, les deux heures seront magique et passeront à une vitesse folle. Non ?

    S’en suit une scène sur un toit sombre et crasseux, de nuit. Pas de doutes, nous sommes à Gotham. Au bout de quelques secondes seulement, Snyder nous sert déjà un plan iconique de la Chauve Souris dans le reflet d’une porte. La scène d’action qui suit, l’environnement dans lequel la scène évolue, tout sans exception respire Batman, rien n’est de travers, tout est parfait. On regarde une page de comics prendre vie, grandiose. Et puis… vient le premier questionnement du film : comment Batman a découvert les Parademons ? Comment sait-il que ceux-ci sont attirés par la peur ? Comment se fait-il qu’il y en ait un qui traîne dans les rues de Gotham alors qu’ils sont visiblement toujours en essaim ? On se dit qu’on aura des réponses à tout ça dans la suite des événements ? A part « c’est un éclaireur » ? Bah non. Et bien sûr, Batman évoquera le Knightmare et sera confus de voir que les créatures qu’il a vu en rêve existent bel et bien ? Bah non.

    Cyborg est introduit. J’ai hal-lu-ci-né. Mais quel charisme ! Sérieusement, je me suis tourné vers mon pote, et je n’ai rien eu besoin de dire. Je n’aurais jamais cru que Cyborg aurait autant de prestance, de grace, et de charisme. Pourtant, le moment est assez noir, et d’ailleurs, le développement du personnage est très intéressant, puis s’essouffle au fil du film, comme le reste. On se dit que Cyborg va garder cette prestance sans égale durant tout le film, qu’il effraiera même peut-être les Parademons rien quand les regardant ? Bah non.

    Au tour de arry Allen. Force est de constater que cette scène dans la prison ne m’a pas apporté autant d’émotion que le duo des Allen de la CW, mais j’ai beaucoup aimé Henry Allen, je suis pressé de le revoir. Quant à Ezra, je le préfère à Gustin : son personnage a plus de cœur, beaucoup plus, et il a une vraie personnalité… et il est bien meilleur acteur. Je dois avouer que j’ai beaucoup aimé son comportement tout au long du film, mais j’espère tout de même qu’à l’avenir, il se détache un peu de cette aura Wally West pour devenir un personnage un peu plus sérieux et inspirant pour sa ville.

    Nous voilà arrivé dans un musée de Londres avec des terroristes. Mais QUEL. ÉTAIT. LE BUT. DE CETTE SCENE ?! On est d’accord qu’il n’y avait aucun rapport avec l’intrigue ? Sérieusement, c’était vraiment cool, mais dans un film si court avec autant de problème de fluidité de montage (tiens, ça me rappelle un film) et de « plot holes » (tiens, ça me rappelle un film), étais-ce vraiment nécessaire ? Si c’était pour montrer que le crime a augmenté suite à la mort de Superman, c’était inutile, on l’avait compris dans l’intro. Non, ça sentait juste la commande de Warner Bros qui ont réclamé une scène avec Wonder Woman, alors qu’elle a déjà un temps d’action assez conséquent dans ses duels avec Steppenwolf.

    Steppenwolf qui attaque Themyscira : J’ai eu peur. J’ai vraiment cru qu’ils avaient choisi la facilité et que toutes les Amazons allaient mourir, comme ça, on ne s’occupe plus de Themyscira et des ses habitantes. Ouf. Sinon ? J’ai trouvé la scène assez bonne, mais peut-être un peu trop rushée. Snyder est sensé briller avec des personages de type gladiateurs de ce genre, et pourtant, pas le temps de s’attarder sur du visuel ultra-lêché et sur du ralenti, il faut se dépêcher, il n’y a qu’1h59 !

    J’ai bien aimé l’idée d’une relation entre Bruce et Diana, avec Alfred le forceur (qu’il est parfait ce Alfred, sérieux !). Apparemment, d’après Affleck, Whedon aurait renforcé cette idée de « tension sexuelle » entre les deux personnages (je pense donc que la scène de la remise en place de l’épaule est de lui). Mais du coup, j’ai trouvé que ça jurait avec certaines scènes, comme si dans certaines, on ressentait une connexion entre les deux personnages, et d’en d’autres, pas du tout. Comme si le film avait été fait par deux réalisateurs…

    Nous viens une scène avec Martha et Lois. Le fait qu’elle vende la ferme est juste déchirant, et les deux femmes sont clairement privées de ce qui les rendait entières. D’ailleurs, le manque de Superman est très présent pendant la première partie du film… parfois avec un gros manque de subtilité, mais très présent, et je trouve que c’est une bonne chose.

    La scène dans le passé était belle mais était tellement courte ! Je m’attendais plus à un vrai flashback et non à une histoire racontée par Diana avec des images balancées en arrière plan, on avait l’impression de regarder un documentaire et non d’y prendre part, c’est dommage, surtout avec toutes les surprises ! J’avoue avoir fait un arrêt cérébral quand j’ai vu le Green Lantern, c’est tellement énorme d’en avoir casé un ! D’ailleurs, quelqu’un a aperçu des Thanagarians au final ? Et les Dieux ! Whoa, j’espère voir une version longue de cette scène un jour.

    Mais du coup, Steppenwolf, il est un peu naze non ? Il s’est fait botter les fesses par la Terre, il a été exilé pendant des milliers d’années, et il revient pour conquérir la Terre et reprendre sa place aux côtés des New Gods, voilà. Heureusement qu’ils nous l’a dit, car les réals, eux, ne nous l’ont pas montré. Au final, sans avoir un réel background visuel du personnage autre que son apparence de figurine à 12€, ben ça en fait un vilain oubliable.

    Ensuite, les éléments s’enchaînent vite, trop vite. Le recrutement est éclair, parsemé de reshoots voyants à des kilomètres avec un Ben Affleck qui a une balance muscles/graisse qui varie entre chaque plan, des fonds verts qui apparaissent et disparaissent… ça sort du film. Ce n’est pas les seuls moments où les reshoots sont visible : la bouche de Henry Cavill. Quelle horreur ! Le pire, c’est qu’au début, pendant l’intro, j’avais totalement zappé cette histoire de moustache, et je ne comprenais pas ce qui n’allait pas à l’écran. Et je me suis rappelé… 😐 Franchement, je pense qu’ils auraient pu mieux faire… peut-être un manque de temps.

    La scène sous-marine de Steppenwolf qui attaque le sanctuaire où est gardée la Mother Box Atlante est superbe, ce moment où Mera retire toute l’eau autour de lui et relâche tout sur sa tronche après qu’il se soit écrasé au sol comme une daube m’a coupé le souffle ! Aquaman est dans un an, l’attente sera longue.

    Le combat dans les égouts a ses bons moments, ses lenteurs, ses WTF… je l’ai trouvé trop inégal. Et pourtant, il y a du grandiose, et on sait tous de quelle scène je parle.

    S’en vient maintenant le plus gros WTF du film : c’est la League qui ressuscite Superman ? Sérieux ? C’est pas LE truc de vilain normalement ? Franchement, j’ai trouvé ça méga déplacé. Il y avait d’autres moyens de montrer qu’il était essentiel à leur victoire et qu’ils en étaient au courant. C’est Steppenwolf ou Luthor qui aurait dû ressusciter Kal, pas les gentils, et toute la suite aurait été identique, c’est dommage.

    Deuxième WTF du film -> La réunion entre Clark et les deux femmes de sa vie se fait… roulement de tambour… sans son thème. J’étais tellement énervé, déçu, et frustré. C’est une insulte même au personnage que nous a fait là Elfman. Surtout si c’est pour nous sortir ses conneries d’hommages qui sont totalement déplacés et sortent du film (de toute façon le score pendant le combat Sup VS League était le plus déplacé de tous, totalement hors sujet). Mais ça, c’était à prévoir… Ce mec est hold school, complètement dépassé, son génie d’en-temps n’est plus.

    Ensuite, ils partent tous à Chernobyl, et c’est là que tu dis « Ah ouais, c’est vrai que le film fait 1h59 ». C’est déjà la séquence finale. C’est fou, depuis le début du film, quasiment rien n’a été approfondit ! Tout a été survolé et fait en vitesse, une vraie course de relais, c’est d’un dommage. Comme prévu, la League n’est passé assez forte pour vaincre Steppenwolf. Donc, comme le suggéraient les trailers, les différents posters, et la BO, ils seront rejoints par un Superman déifié, se tenant face à eux dans le ciel alors qu’ils se tiennent tous en ligne dos à un ciel orangé, dans un sublime hommage à la série animé, souligné par un theme sonore reprenant les notes de son générique ? Et non ! TOUT. A . ÉTÉ. COUPÉ… TOUT. A la place, on a un Superman qui sort de nulle part, sans aucune entrée fracassante, sans aucune iconicité, grandeur, poésie… ET SANS SON THEME ! Alors oui, nous avons enfin LE Superman : Cavill est transformé, il campe un Kal-El rayonnant sous tous les sens du terme, et a atteint officiellement le personnage symbolisant l’espoir que nous connaissons des comics. Mais il aurait fallu mettre ce retour en scène. C’est là qu’on comprend que la vision de Snyder a été progressivement perdu au fil du film, pour être totalement absente à la fin, ne laissant que ses visuels.

    Le film se termine par les héros retournant chacun de leur côté, teasant des choses qui j’espère seront abordée à l’avenir, que ce soit l’emploi de Barry, Clark qui est en mode full-Reeve, les plantes alien qui poussent à Chernobyl (ça sent le Black Mercy, non ?)… mais surtout… le Hall Of Justice qui sera donc dans l’ancien Wayne Manor ! Le tout sur un discours de Lois Lane qui n’a aucun impact émotionnel puisque Elfman n’a tout simplement plus aucun talent, et a gâché le film.

    *

    J’ai pris un pied phénoménal devant Justice League, j’ai versé ma larme et eu le souffle coupé à de nombreuses reprises face à l’action. Mais je n’ai pas eu l’impression d’être devant le troisième volet de la trilogie Snyder. Je n’ai pas eu l’impression d’être devant quelque chose de grandiose, de poétique, ou d’iconique. Oui, l’héroïsme était présent en grande dose, mais c’est tout. J’avais juste l’impression d’être devant quelque chose de nouveau, comme si la page des films avec des super-héros était tournée, pour laisser place à des films de super-héros. Comme si, comme si on n’avait pas attendu la fin du film pour passer à autre chose.

    En fait, j’attends toujours de voir Justice League, comme si j’avais une frustration énorme d’avoir visionné une immense bande annonce au ciné, et que j’allais bientôt voir le métrage entier (mais si, comme pour Batman V Superman et ses deux versions). Et je ne sais vraiment pas ou donner de la tête, car au final, j’ai passé un moment extraordinaire au ciné à en avoir mal crâne d’excitation quelques heures plus tard, mais je sais très bien que le film que j’ai eu n’est pas à la hauteur DU TOUT de ce qu’ils aurait dû être, et n’a rien à voir. Au final, c’était aussi vide que le tome 1 des New 52 ou Justice League : War qu’il adapte dans les grandes lignes, et j’en espérais beaucoup plus d’un film à 300M rassemblant pour la première fois la Ligue des Justiciers au cinéma. Ce film aurait dû être monumental et marquer l’histoire du cinéma, en détrônant les meilleurs. A la place, il a échoué dans bien des points et j’aurais toujours ce goût amer en le visionnant. Car je le revisionnerai, ça, c’est sûr !

    • « J’ai pris un pied phénoménal devant Justice League, j’ai versé ma larme et eu le souffle coupé à de nombreuses reprises face à l’action. »

      C’est une hyperbole ou t’es vraiment très sensible ?

      • Ah non, j’avais vraiment les larmes aux yeux devant certaines scènes et je trépignais sur mon siège. A un moment je me suis tourné vers mon pote qui était lui aussi aux anges et je lui dit « tu te rends compte de ce qui est en train de se dérouler sous nos yeux, là ? ». Mais ça c’était pendant le premier tiers du film.

          • Tous les plans assez ouf, le retour de Superman, mais c’était du fanboyisme plus que de l’émerveillement en fait je pense.

          • Je sais pas si c’était du fanboyisme ou de l’émerveillement ROY mais le fait que tu envisages les deux possibilités est une preuve de recul bien appréciable. Pour ma part j’avoue ne retenir aucun plan vraiment marquant de la League ou de Superman. J’attends mon second visionnage (en VO cette fois ^^) pour vérifier si je suis pas simplement passé à côté de ces plans.

          • Je suis allé voir le film une seconde fois ce soir et zéro grosse émotion. ^^ SPOILERS Bien sûr, toujours ce sourire aux lèvres pour GL et pour la scène d’ouverture avec Batman, gros kiffe sur Everybody Knows + rires sur Flash qui découvre que Superman is fast.. mais dans l’ensemble, surtout du  »ça aurait pu etre mieux ». En meme temps ce weekend je me suis fait les trois films précédents (sauf WW)…

          • @ROY: Ah, la comparaison directe rendrait d’autant moins justice à JL? Je t’avoue que depuis que j’ai vu JL j’ai envie de revoir MoS et BvS, et dans le même temps j’ai la sensation que revoir ces films maintenant accentuera encore plus ma déception concernant le dernier opus…

    • SPOILER
      Complètement d’accord au sujet de la résurrection de Superman. ça aurait du être l’oeuvre du méchant qui aurait pris le contrôle de Superman avant que la JL ne le ramène à la raison à l’aide de Lois Lane…
      D’ailleurs cela donne une scène que je ne comprends pas dans BVS dans la version longue où Luthor croise Stepenwolf dans le vaisseau Kriptonien. Que faisait il là au final ??? Le but de sa présence dans la salle où Luthor a créé Doomsday??? Certainement une visite gratuite lors de la journée du patrimoine…

  76. En voyant Justice League au cinéma, j’ai retrouvé le plaisir des dimanches matin quand je regardais la Ligue des Justiciers sur France 3. Un moment très agréable !
    Le film n’est pas aussi profond et intelligent que le génial Aube de la Justice, mais J’irai le revoir sans bouder mon plaisir !

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    – Le gros point fort du film : il étend et crédibilise beaucoup l’univers DC par petites touches (personnages comme James Gordon, introduction des Atlantes, apparition d’un Green Lantern, allusions à Darkseid et aux Néo-Dieux, etc…)
    – L’humour : malgré les plaintes perpétuelles qu’on a subies pendant tout le développement du film sur le rajout de gags par le studio, le film reste plus grave et sérieux que n’importe quel film Marvel. Il n’y avait pas de quoi hurler, en plus les vannes sont plutôt bonnes.
    – Scène aquatique : un moment sympa qui donne envie de voir rapidement le film Aquaman. Mera a même droit à son petit moment contre Steppenwolf et à la démonstration de ses pouvoirs ! J’aime bien le parti pris de ne pas faire parler les personnages sous l’eau, chose qui marche en BD mais peut moins bien passer en live.
    – Cyborg : le personnage est dramatique à souhait et terriblement charismatique ! Je regrette presque que Warner ait renoncé à lui dédier un film.
    – Flash : c’est intéressant de faire de lui un super-héros débutant forcé d’apprendre sur le tas à se confronter au danger et à sauver des vies. Et son humour est bienvenu.
    – Aquaman : je suis vraiment heureux de voir mon super-héros préféré enfin à l’écran ! Et de le voir donner quelques bons coups de trident à Steppenwolf. Un gros regret quand même : ne pas l’avoir vu utiliser son pouvoir de contrôle de la faune marine !
    – Steppenwolf : un méchant idéal pour réunir la Ligue. Mégalo, puissant, sans grands enjeux, trop forts pour les héros séparés, battu facilement à la fin… bref, un hors-d’œuvre parfait en attendant un monstre comme Darkseid. J’ai bien aimé ses mimiques qui m’ont fait penser à l’acteur Benedict Cumberbatch, ainsi que ses allusions qui tissent un lien subtil et crédible entre les dieux anciens (les dieux grecs des amazones) et les Néo-Dieux.
    – La résurrection de Superman : je ne sais pas encore si c’était la meilleure façon de le ramener, mais là pour le coup le film aura réussi à bien nous surprendre ! Sa courte confrontation avec la ligue est chouette. On voit à ses coups sur Wonder Woman à quel point la Ligue aurait besoin de sa puissance. Surtout j’ai a-do-ré la partie au ralenti, lorsqu’il montre qu’il est aussi rapide que le Flash débutant et fait progressivement flipper celui-ci (« Oh non, il me voit ? Merde, il me voit ! »)

    Le gros défaut du film serait de tomber des années après Avengers, et d’immanquablement souffrir de la comparaison.

  77. Oh bon sang, c’est une purge… Autant BvS, j’avais du mal à le critiquer, je cherchait des arguments pour contrebalancer mon ressenti négatif lors de sa sortie, mais là trop c’est trop…

    J’en suis au point de déconseiller les gens d’aller le voir, et ne pas perdre 2h de leur vie.
    Mais dis le boss, il vaut mieux se faire son propre avis.

    Je suis d’accord avec la critique du boss, mais je la trouve encore trop gentille.

    Cette réunion des super héros iconiques a été plus que bâclée et m’a laissé de marbre, alors que j’y allait avec un point de vue neutre.
    A aucun moment je n’ai été emballé, que ce soit au niveau des combats (rien mais alors rien d’épique) ou au niveau des émotions. J’ai ressenti plus de choses, plus de hype et de frissons pendant les bandes annonces que pendant le film.

    C’est marrant parce qu’ils disaient (à tort) que la critique 1ère de bat v sup était son ton trop sombre => de 1 je trouvais que c’était sa force justement, et de 2 l’un des gros défauts de justicice league est son humour.
    Pourtant l’humour est réussi (l’adaptation de barry allen est l’une des seules réussites de ce film à mes yeux, même si son côté débutant m’a gêné au plus haut point). Mais ils dédramatisent trop les situations je trouve, un peu à l’image de thor ragnarok (dans un tout autre style) : par exemple, superman qui vient mettre une raclée à steppenwolf en disant tout haut « il vous embête encore le monsieur ? »…………
    Leur volonté de rajouter beaucoup de fun au détriment du ton sombre qu’avait Mos et Bvs est une erreur selon moi.

    La BO j’en parle pas, inexistante, à part la chanson lors du générique d’introduction.

    Steppenwolf est un bon sbire, mais pas un méchant digne de la justice league, il y a un tel vivier de méchant chez DC, pourquoi celui-là ??

    Voir qu’il est encore possible aujourd’hui pour un gros studio tel que warner, de foirer des sfx dans un tel blockbuster, c’est.. troublant.

    Si le Batman de BvS était badass, là il est presque inutile lors des combats, et se fait démonter dans tous les sens, même par les paradémons… Sérieusement ?

    Flash est un gamin, qui ne se bat jamais, hyper frustrant
    Aquaman est bof, mais il y a du potentiel
    Cyborg est sous-exploité
    En gros il n’y en a que pour WW et Sup. D’ailleurs, quand Superman revient et défonce tout et surtout steppenwolf avec une telle facilité et surtout une telle nonchalance, je me suis dit que c’était tellement abusé qu’il y allait avoir un retournement de situation. Ba non, il se la pète c’est tout…

    Les seuls truc que je retiens positivement ce sont : le combat dantesque du passé (#bataille des 5 armées), tout le combat entre steppenwolf et les amazones (la poursuite avec les chevaux est vraiment top), et le « réveil » de superman (même si çà aussi c’est baclé).

    Depuis Man of Steel, ils ne font que régresser et s’enfoncer, paradoxalement avec des matériaux de plus en plus prometteurs sur le papier…C’est fort quand même !

    Mes derniers espoirs pour le DCU se sont envolés…

  78. Ce justice league est une pure daube complètement d’accord avec toi Black Bolt/Panther 😉 , pour en revenir au ton qui est beaucoup trop léger Danny Elfman y a contribuer en nous servant un auto plagia bidon est insipide, Mos et Bvs posséder un belle personnalité musicale mis en avant par Junky Xl et Zimmer , la on nous sort un compositeur Yes Man oui Elfman en est devenue un …qui na plus fait aucun thème marquant depuis 17 ans de carrière mais qu’elle idée d’aller le prendre sérieux ? je croie que c’est joss whedon qui a du pistonner Elfman bref pfff qu’elle gachie ce film.

    Je voie qui a beaucoup de gens qui adore le film , mais je croie que la plupar sont des prot Marvel et non des vraie fan De dc, cette marvelisation mickey mouse de Dc est inconcevable en vraie fan de Dc.

    • Pour qui tu te prends, pour te considérer comme un plus « vrai » fan de DC que d’autres ? C’est gonflé.

      Je suis un grand fan de DC, je lis et collectionne compulsivement les comics DC, et j’ai beaucoup aimé ce film ! Que toi tu ne l’aies pas aimé, ok c’est ton droit, je ne critique pas. Mais accepte un peu que d’autres ne soient pas de ton avis, fans de DC ou non !

    • Le départ de Zimmer est une perte très difficile (impossible ?) à combler pour DC.

      J’aime beaucoup les films marvel, dans l’ensemble et pourtant je n’ai pas du tout aimé ce film. J’aime les films de SH, mais là c’est tout simplement pas à la hauteur. Je ne comprend vraiment pas qu’il ait plu à autant de personnes.

      Le meilleur film du DCU (donc des récents films) reste MoS.

  79. Okay Kaarde dsl j’ai dépasser un peu la limite je vais rester indulgent sur les avis divergeant , je suis sortie de la séance un peu en colère c’étais vraiment une critique a chaud, Lol ^^,

  80. SPOILER SPOILER SPOILER

    Déçu d’avoir vu Superman contre les 5 justiciers torse nu et en jean. J’aurai tellement voulu son costume noir.Batman fait vraiment pitié ,il galère contre un parademon pendant 20 min, le détective sert à rien et beaucoup trop de scènes coupés, j’aurai voulu voir la scène avec l’hologramme et également celle d’Alfred et le fameux « espoir ». Prions pour une version longue.

  81. – Où est la patte Zac ? les slowmotions Zac ? l’esprit épique et mélancolique de Zac ? tout a été détruit par les reshoot
    – Où est la bande son ? A part le fanservice des sons Batman/Superman, le thème magnifique de Hans Zimmer Man of Steel est présent 2s alors qu’il aurait du apparaitre durant TOUTE les interventions de Superman
    – Hans Zimmer revient stp ! Aucun autre son ne se démarque, on ne ressort pas du film « Putain la musique Justice League est ouf » non on ressort du film  » t’as vu y’a eu les themes de batman/superman anime
    – On nous a vendu un méchant mystérieux et Badass dans BvS, qui débarque désormais en full numérique, sans personnalité, défait par un Superman en 3min chrono : on s’attendait à une vrai bataille, pas une claque sur les fesses de Steppenw
    – Wonder Women fait des sourire à la caméra pour ? Faire plaisir au public ? Très mal joué
    – Où est le Black Suit que l’on nous a teasé depuis 2 ans ? Sur le instagram de Henri et sur des photos leaké du tournage ?
    – Où est la scène d’Alfred « Il n’est pas trop tard » montré dans la BA ?
    – Où est le lien entre la terre qui flotte au dessus du cercueil de BvS et un Superman archi-dead ici ? Aucun

    Ce film est cool, on passe un bon moment, mais le contrat est loin d’être rempli. Je suis sorti d’un Man of Steel et d’un BvS amoureux, je sors d’un Justice League sur ma faim, triste et désemparé par le sort qui est réservé aux films de Super-héros.

  82. Je suis okay avec toi sur le coup Sandro et le pire c’est que cette politique de faire des films fun et cool sera pour tous les film Dc a venir cela fait peur.

  83. Je vois aucun commentaires en parler alors je me lance:
    Est-ce qu’on peut m’expliquer comment Clark Kent peut se balader tranquille à la fin du film alors qu’il a officiellement été déclaré mort et enterré devant des dizaines de personnes??
    Nan sérieusement, çà choque que moi?

    • SPOILS SPOILS

      Ce qui m’as le plus interpellé à ce moment, c’est quand même le fait qu’il n’ai pas ses fameuses lunettes et tout le monde, ou presque, doit sûrement connaître le visage de Superman..

      • Et un autre truc dont je viens de me rappeler aussi, au tout début quand Batman est sur le toit avec un malfrat juste à coté, il sort un « Alfred » alors que le mec est à 2 mètres de lui.
        Sérieux c’est pété les identités secrètes chez eux…

        • Tu peut rajouter le moment où Loïs sort de la voiture et dit CLARK ?
          Mais ouais, c’est surprenant le fait qu’il soit toujours sans lunettes même lorsqu’il est censé être Clark (hormis la toute fin)

        • J’ai également trouvé çà tellement maladroit pour le « alfred ».
          Il n’y a personne qui rematte le film en post production pour analyser les potentielles erreurs ? Ça me parait tellement logique

          • J’avais oublié le « Alfred »^^. Je pense que sur le coup ça ne m’as pas autant interpellé que ça à cause du jeu Arkham Knight, ou Batou utilise souvent son communicateur (ou il y a en plus le visage des interlocuteurs qui apparaît) devant les criminels.
            Mais bon, un jeu vidéo je pense que c’est plus « pardonnable », d’autant que dans ces moments là, on peut faire avancer le personnage et donc l’éloigner.

            @Angyo: oui, dans une totale référence aux Superman avec Christopher Reeve x)

  84. C’était assez douleureux malgré quelques idées

    Et warner doit s’éloigner le plus loin possible à tout ce qui touche de près ou de loin au montage…

    Les gars aiment se saboter eux même

    Je viens juste de me rendre compte que MoS ne souffrait pas de ce genre de problème (tout comme wowo)
    Et que se sont bien SS/BvS et JL (donc les 3 films qui ont été certifié cut dans tous les sens par le studio) qui souffrent gravement de ce problème…

    Au moins le film est enfin sorti et on peux enfin passé à autre chose

    + Y a pas une incohérence avec la résurrection de sup et le plan final de BvS ?

    ++ Alfred restera toujours le plus comique du DCEU

    • Non le plan final de BvS était symbolique, batman rêve tout le long du film snyder a aimé joué avec le réel et le fantasme dans ce film. Enfin c’est ce que j’ai pensé, peut être qu’il avait d’autres plans ?

      • Quand tu vois la terre se soulever (refference à son 1er vol dans MoS)
        Je vois ça comme le fait qu’il ne soit pas vraiment mort

        Et derrière on le ressuscite, donc il était bien mort…

        Enfin y a un truc qui coince un peu…

        • J’avais compris pareil Rastarapha.
          Angyo, ton hypothèse est intéressante mais je la trouve improbable: chaque fois que Bruce « rêve » dans le film, il est dans le rêve. Là il n’y a personne. Je trouverais ça étonnant que ce soit l’intention, mais tout est possible.

        • tout à fait d’accord avec toi Rastarapha, on voit bien à travers cette scène le manque de cohésion entre les films DC et qu’ils ne savaient pas du tout comment Superman allait revenir.
          Déjà j’avais trouvé ça bien con de tuer Superman dès le 2ème film mais cette scène avec la terre qui se soulève était une erreur selon moi puisqu’elle rendait sa mort complètement anecdotique, on savait qu’il n’était pas mort. Du coup ça résurrection dans Justice League manque de cohérence en plus d’être excessivement tirée par les cheveux dans la méthode.

          Autre incohérence par rapport à BvS (version longue), c’est la courte scène où l’on voit Steppenwolf, dont l’apparence est différente que dans JL, avec les 3 mothers box dans le vaisseau kryptonien et Luthor à ses pieds, je ne sais pas si Steppenwolf est réellement physiquement présent dans cette scène où s’il s’agit d’un genre d’hologramme vu la façon dont il disparait, mais c’est de toute façon incohérent avec Justice League

          • Non. Steppenwolff était une projection du vaisseau, dans une technologie à priori similaire au Kellex de Man of Steel. Il y a effectivement eu un redesign pour Justice League. Mais bon, pour le coup ça fait pas partie des choses qui m’ont dérangé dans le film.

    • Il aurait fallu remettre le codex dans le script, ça aurait eu plus de sens

      + Je suis d’accord avec Archer, même si le design de steppenwolf me semblait mieux dans BvS

  85. (Je le mets ici également, ça n’est pas vraiment une « critique » du film mais ça critique bien le film)

    Warner a tué son film tout seul en choisissant la date du 17 novembre 2017 à l’avance.

    En effet, la production de Justice League a débuté le 11 avril 2016 et Batman v Superman est sorti le 29 mars 2016, seulement le problème c’est que BvS a reçu des critiques négatives (certaines justifiées, d’autres moins) …
    Du coup Warner a décidé de changer l’orientation du film (ou plutôt DES films JL) pour que ses films soient plus lumineux et moins sombre (hey Warner, le souci de BvS c’était une partie de son scénario, moins son côté sombre hein)
    Du coup, on se retrouve à devoir modifier un script en … 13 jours ? Bah oui, le film étant prévu pour le 17 novembre, les acteurs, l’équipe technique, etc tous sont déjà prêt à tourner dès le 11 avril.
    Il faudrait donc arrêter le tournage et modifier les scripts en 13 jours tout en gardant les acteurs qui ont des plannings eux aussi ? Sacré Micmac

    On se retrouve avec un réalisateur qui tourne son film tout en sachant qu’il est en train d’être modifié en interne (ou on a des acteurs et une équipe complète en mode RTT en attendant le nouveau script)
    On a un scénariste qui apprend quasi au même moment que le film ne sera plus en 2 parties et qu’il doit donc se suffire à lui même (tu vois la schizophrénie du truc alors que la production est déjà en cours pour respecter le délai et la date fixée ?)
    Tu as donc un réalisateur qui bosse sur un script « fictif » , un scénariste qui doit reprendre son script et le réécrire pour ajouter de la lumière (que le script devait surement déjà contenir car étant orienté résurrection du sauveur) , et pour réduire son histoire à deux heures TTC

    La vie privée du réal (+ un probable Burn Out à cause de la schizophrénie de ses dirigeants ? + des réactions toujours aussi négatives concernant son film (sorti 2 semaines avant le tournage de JL, n’oublions pas)) le film se retrouve avec un autre réal pour être modifié, les projections privées n’ayant pas plu aux studios, voulant toujours plus de lumière : reshoot et RE modification du script

    Afin de respecter sa date de sortie, on se retrouve donc avec un script étrange car conçu à la va vite (va même extrêmement vite) et un film oscillant entre deux tons (voir 3) :
    – les scènes ayant été tournés dès le début de production de JL (impossible de modifier un scénario et une organisation établi en amont en à peine 13 jours (écart entre la sortie ciné de BvS et le tournage de JL)
    – les scènes du script « final » modifié après la réception critique de BvS et la réduction de JL à un seul film et pas deux
    – les scènes ajoutés après visionnage pour accentuer encore le côté lumineux (je ne compte pas les reshoots habituelles de scènes précédentes)

    On peut facilement voir le changement de ton en regardant les premières bande annonces et en les comparant au résultat final, l’exemple le plus frappant étant le combat contre Superman qui se déroulait de nuit à l’origine ( [url=https://youtu.be/bX53YbwMWQg?t=46]ici[/url] et [url=https://youtu.be/bX53YbwMWQg?t=110]là[/url] )
    Lorsque Cyborg repousse le tank on peut voir les lampadaires allumés derrière lui, pour Flash, on peut facilement voir le ciel nocturne lorsqu’il charge la speed force = sûrement un tournage sur fond vert donc modification numérique facile
    MAIS pour ceux qui ont bien suivi le film, on peut deviner la supercherie : lorsque la League entre dans le vaisseau Kryptonien il fait nuit, lorsque Superman ressuscite … il fait jour ! Toujours plus de lumière

    Au lieu de suivre leur feuille de route ils ont voulu satisfaire une plus grande audience afin de gagner plus, résultat : une promotion quasi inexistante, les bandes annonces étaient toutes similaires les unes aux autres, sans vrai enjeux ou storytelling … et pour cause, en charcutant le script d’origine tout ce qui devait contenir une histoire et la mythologie du film a disparu au profit d’un condensé d’action … difficile de produire un trailer quand la seule vraie histoire du film (un plot de 30min, même pas) concerne la résurrection de celui dont on ne doit pas parler dans les trailers

    Si vous avez l’impression d’avoir juste vu une bande annonce géante de Justice League en sortant de la séance, c’est le cas, la première partie du film ayant été conçu à la base pour préparer le terrain au vrai film qui était prévu pour 2019

  86. J’ai passé un bon moment mais je ne peut m’empêcher d’être un peu déçu et d’avoir une certaine impression d’inachevé. La faute aux reshoots et changements de dernière minute ?
    On sent également que le film abandonne complètement l’atmosphère de MoS et BvS et c’est regrettable à mon gout.
    On sent quand même le film est un peu expédié – en même temps, en 2H00… – et c’est vraiment dommage. (Par pitié une version longue) Cela impact donc sur certaines intrigues, explications ou développements.

    La BO n’est pas franchement marquante (sauf la chanson au début, et le remix du thème de Batman que j’ai trouvé sympa – par contre ça doit être moi mais je n’est pas remarqué le remix du Superman de Jon Williams, et pourtant je voulais pas le louper…).

    Côté personnages, ils sont plutôt bien écrits et interprétés (sauf le méchant qui au passage fait un peu trop jeu vidéo au début) rien à dire, casting au top.

    Le flashback est génial (et l’apparition d’un vous savez quoi, bordel, quelle superbe surprise), tout comme le combat sur l’île des Amazones. Les petits easter egg font plaisirs.

    SPOILER SPOILER SPOILER Par contre concernant le retour de Superman j’ai trouvé cela pas terrible et assez expédié quand même (en gros il y a juste à faire le même procédé que pour Doomsday mais avec une Boite mère pour ne pas qu’il soit un monstre difforme…) Et le rôle de Lois qui fait référence au Knightmare, il aurait fallu un peu plus l’expliquer je pense

    SPOILER SPOILER SPOILER Et il y aussi une chose qui me gonfle quand même: Toutes les scènes, séquences et autres dialogues qu’on nous à vendu dans les bandes annonces et qui ne sont pas dans le film, cela en plus de décevoir est assez agaçant car c’est un peu une tromperie sur la marchandise. D’autant plus que mal de ses scènes avait hypées pas mal de monde et lancé des théories…

    Néanmoins vu toutes les merdes qu’a du subir le film, il faut être indulgent car on passe un bon moment (trop court) quand même, pis merde hein ! c’est la justice League quoi ! (dommage dailleurs que le nom ne soit pas donné à la fin du film)

    En bref, ça vaut un 11/20 (et ça me fait chier de ne pas donner plus) , espérons que le bide qui semble malheureusement se profiler ne découragera pas DC pour la suite et qu’ils profiteront des ses 1 an pour sublimer Aquaman et repartir sur de bonnes bases pour nous offrir le DCEU que tout le monde attends.

  87. L’attente est terminée ! Le film est vu !

    Je pense que je vais énormément reprendre des éléments déjà cités dans plusieurs avis étant donné que presque tout a été dit.
    En ce qui me concerne, Justice League aurait pu être un bon film, mais il ne l’est pas. C’est un bon divertissement, ce qui est déjà bien. Posons quelques bases : Je lis des comics (Marvel et DC), je suis un grand fan de la trilogie Spider-Man de Raimi, de celle du Dark Knight de Nolan, de The Winter Soldier et (bien qu’étrange pour certains) d’Ant-Man. J’ajoute à cette liste Man Of Steel et Batman v Superman que j’ai adoré.

    Pour ces derniers, je peux comprendre que ces films déplaisent dans leur adaptation parfois très libre. Mais le fait est qu’ils proposaient une vision personnelle de ces héros, une réflexion (poussée ou pas, mais présente), une alternative au schéma de Marvel Studios (devenu en ce qui me concerne ennuyeux car répétitif), beaucoup d’humanité et tout simplement, de l’épique ! Hors, il s’agit de tout ce que je recherche quand je pars découvrir l’adaptation des héros que j’aime sur grand écran.

    Pour en revenir à Justice League :
    J’ai trouvé la première heure très sympathique. Le film faisant plutôt bien le lien avec la mort de Sup’ et le recrutement de nos héros, permet de belles scènes de découvertes.
    Le problème étant l’heure suivante. SPOILER : On ressuscite Superman, on attaque et…Et c’est tout. Le vide total. Comme le disait le BOSS, ce film n’a pas de milieu. Pire, rien n’est développé, et le contraste avec la première heure est frappant !
    Mes gros points noirs sont donc :
    – 0 développement. Aucune scène ne prend le temps, il n’y a pas d’émotions (Martha et Lois)… donc pas d’investissement.
    – Steppenwolf ne m’a pas gêné tant que ça bien que peu mémorable (là encore, le développement…), mais son Terraforming oui. Cette bouillie numérique ressortie pour chaque film (Marvel et DC)…Je ne comprends pas. PERSONNE n’en veut.
    – La cohérence. SPOILER Clark revenu à la vie, personne n’est troublé de le voir en civil, bien vivant.
    – La BO : Que j’ai aimé les thèmes forts de la trilogie de Raimi par Elfman…Comment peut-on par la suite composer une BO qui certes, accompagne mais ne possède pas un seul thème marquant pour un film censé être un sommet ?!
    – La fin. Cela se retrouve dans mon premier point mais c’est bien ici que j’ai été choqué le plus. 2 minutes chrono et fond noir sur une scène qui n’annonce cela en rien.

    Encore une fois, le film est un bon divertissement, mais il aurait pu être tellement plus…J’en attendais tellement plus après Man Of Steel et Batman V Superman…Malheureusement, Warner est passé par là, sa tronçonneuse à la main. Finalement, le seul gros (énorme) défaut de ce film est qu’il lui manque du temps. Pour tout. Et lorsqu’on sait que ces scènes existent…Quel dommage.
    Il est également triste de constater qu’en 2017, tout se sait des mois à l’avance et que dans ces conditions, reshoots et modifications numériques (moustachegate) sont analysés dans les moindres détails et descendus par la presse et les fans.
    Sincèrement, bien qu’au courant de tous ces changement…J’y suis allé avec des amis ne suivant pas les news et me suis permis un petit sondage. Verdict sans appel : Personne n’a remarqué le trucage de la moustache ou les fonds verts des reshoots (ce qui n’a pas empêché de critiquer certains CGI, je vous l’accorde ! ). Mais voilà…Lorsque je vois la presse et les fans se déchaînés pour ces motifs là, j’avoue ne pas comprendre…Si nous ne savions pas, ce ne serait pas ces détails qui changeraient notre perception du film !

    C’est tout pour moi ! 🙂 Déçu de regretter un film événement qui aurait pu avoir lieu mais qui se retrouve être un bon divertissement dû à un charcutage économique et sans confiance envers son réalisateur de la part de Warner qui nous prive ainsi de bases solides pour ce récit.
    J’espère qu’il y aura tout de même une suite cohérente (avec au moins les mêmes acteurs) étant donné ce bon teasing dans la seconde scène post-générique, mais considérant les décisions du studio et le résultat du film au box office…Rien n’est gagné.

    Prochaine étape : The Last Jedi !
    Bon weekend à tous 🙂

    Ben

  88. Le DCEU est mort. Et tout le monde est à blâmer : La Warner, Whedon, Snyder (même si l’on évitera de trop le descendre, ça a du être difficile pour lui), les scénaristes…Et les spectateurs. Ceux qui ont consommé avec plaisir la merde qu’était Suicide Squad. Et ceux qui ont attaqué Dawn of Justice avec des arguments risibles « C tro dark ! C pa kom Marvel ! ».

    Justice League, plus qu’un Avengers éco+, est un film raté. Vous n’avez pas aimé la complexité de BvS ? Un film qui pour une fois ne vous prenait pas par la main ? D’accord, alors on va vous resservir le scénario d’Avengers !

    Avengers c’était l’histoire d’un méchant à cornes frustré qui courrait après un cube pour déclencher une invasion extra-terrestre, et de héros qui tentaient de l’arrêter en faisant des blagues. Et c’était drôle et épique ; parce qu’il y avait un vrai projet, un vrai talent, une vraie générosité derrière.

    Justice League c’est l’histoire d’un méchant à cornes frustré qui court après des cubes pour déclencher une invasion extra-terrestre, et de héros qui tentent de l’arrêter en faisant des blagues. Et ça essaye d’être drôle et épique.

    Un scénario basique et déjà-vu, ça passe si le grand spectacle ou l’implication émotionnelle suit derrière. Mais ici rien de tout ça. J’ai vu le film mercredi soir, j’ai déjà oublié toutes les scènes de baston. Là où Avengers était une merveille à ce niveau, et où BvS s’en sortait très bien, Justice League est plat et générique. Le plan-séquence qui se veut épique n’est qu’une parodie gênante d’Avengers.
    Et question implication émotionnelle c’est mauvais.

    Les plans héroïques sont clichés et boursouflés. On pourrait dire la même chose dans BvS, mais là au moins, l’iconisation était réussie. La scène musicale de début est gâchée par une musique de merde (c’est subjectif ici, j’avoue).
    Et la résurrection de Superman, scène majeure, est juste ridicule. En soit, l’idée peut-être bonne (surtout si elle prépare un futur film « Injustice »). Mais elle est traitée comme un événement normale. Où est passée l’émotion ?! Où est passée la métaphore christique ? /SPOILER/ À la place on a « Agrougrou Superman il est pas content pendant 2 minutes, et pis y’a Loïs qui arrive et pouvoir de l’amour, il se calme ! ». Reste que le combat est sympa, mais il est à l’image de tout le film : /FIN DU SPOILER/
    C’est écrit comme une mauvaise fanfiction. TOUT est prévisible !

    Les personnages sont en grande partie ratés. Superman gagne en surpuissance et en sourire ce qu’il perd en subtilité, et c’est dommage (et qu’il arrête de faire des blagues toutes les trois secondes svp…).

    Les Amazones font encore de la merde too-much (c’est quoi cette méthode pour fermer une porte ? Pour lancer une boîte?)
    Atlantis, il y a 4 pélos dans une grotte, on s’en fout totalement.
    Le recrutement de l’équipe ? Seul celui de Cyborg est vraiment intéressant. Les autres sont d’un banal.
    L’alchimie de l’équipe ? Tout passe par Wonder Woman. Le reste est constitué de blagues pas drôles.

    Wonder-Woman est le meilleur personnage du film, de très loin. Il n’y a que les scènes où elle parle avec un autre membre de la Ligue qui se démarquent. On peut y ressentir quelque chose. Un questionnement intéressant y est abordé. Wondie c’est la boussole morale et émotionnelle de l’équipe.

    Cyborg est aussi (étonnement) intéressant. On sent qu’il est réticent à accepter sa condition, qu’il a un mal-être intérieur. Étant relié à la technologie d’Apokolips, il peut donner de bonnes choses pour le futur. C’est simplement dommage qu’il ne soit pas plus approfondi :
    -Regardes ça, je ne pouvais pas voler avec des réacteurs hier ! Maintenant oui ! Ma vie est horrible !
    -C’est pas le bon argument mec. N’importe qui kifferait avoir un nouveau super-pouvoir par jour…

    Loïs et Martha sont également tout à fait correctes dans leurs rôles respectifs.

    Mais le reste des persos, c’est un gâchis monumental.

    Batman ne sert à rien ! Le mec se met soudain à galérer contre UN SEUL paradémon alors qu’il en a capturé un facilement au début? Et payes ton mécha à un milliard qui sert 15 secondes…
    Il n’y a que les doutes qu’il ressent, et les questionnements moraux qu’il permet qui sont intéressants. Dommage que ce soit si peu approfondi. Pour le reste, on a droit à un Tony Stark raté, dont les blagues et punchlines nazes cassent toute l’aura du personnage (« Cette fois ça y’est, je saigne » … ).

    Flash est énervant, vraiment. Son côté débutant n’est que trop peu présent. Sa relation avec son père n’est pas approfondi (donc échec de la connexion émotionnelle). Il ne fait que courir vite. Aucune mise en scène par rapport à ses pouvoirs, si l’on excepte rapidement l’homme de la file et le délicieux moment où il se rend compte que Superman peut le suivre du regard sans problèmes. Pour le reste, il enchaîne les blagues dont l’immense majorité sont merdiques. Il ne se taît JAMAIS c’est ignoble !

    Aquaman. Ou le perso qui est juste là pour être badass. Un développement psychologique ? Pourquoi faire ? C’est Jean-Rebelle le type ! Vous n’avez pas vu son cul-sec de whisky au ralenti sur du gros rock pour montrer que le perso est badass ? Vous n’avez pas entendu ces « Woohoo ! » ultraforcés pendant la bataille pour donner au spectateur l’illusion qu’il s’éclate ? De toutes façons, même le film le fait limite sortir des chiottes pour sauver les héros (et dire qu’il y a des gens qui auraient préférés ce procédé aux vidéo de BvS…). Et Mera elle est fort jolie, mais elle a trois phrases alors on s’en bat les couilles. Il n’y a que la scène du lasso qui est bien trouvée (quand je vous dit que le perso de Wonder-Woman essaye desespérément de sauver le film).

    Steppenwolf le Célestin…hahahahaha ! Design moche, une seule arme, un seul type d’attaque, histoire trop obscure pour être intéressante (beaucoup savent d’où il vient, mais quid du public lambda?). Méchant banal au possible. /SPOILER/ Met en PLS toute la Ligue, chiale comme un bébé quand Sup débarque (je comprend l’idée, mais du coup, à quoi servait la Ligue?). /FIN DU SPOILER/ Gros fail sur l’augmentation progressive de la puissance des protagonistes. Steppenwolf ne détruit rien, alors qu’on voyait Zod et Doomsday pulvériser un immeuble avec le petit doigt. Les paradémons qui l’accompagnent ? Rien d’impressionant. Et c’est le seul type de bestioles qu’Apokolips peut produire ? C’est décevant. Le film pousse le délire jusqu’à empêcher le lancement de l’invasion. C’est comme si Avengers s’arrêtait avant la bataille de New York ! Du coup, les humains ne sont pas en danger.

    À part cette famille slave dont on s’en bat les couilles. C’est ça votre enjeu ? Le sort de l’humanité ? 3 personnes ? Ils n’ont même pas l’air d’avoir besoin d’aide, vu comment ils ont tenus des jours dans leur maison encerclée de paradémons, qui aurait dû les charcuter dès leur arrivée. L’humanité parlons-en. On nous dit qu’elle est désespérée. On le voit 5 secondes au début, et après pouf plus rien ! Ils s’en battent les couilles de l’invasion alien et de la résurrection de Superman, à un point ridicule. Et pourtant à la fin, il y a Loïs qui nous fait un discours lambda « Ololol l’espoir c’est bien » que l’on dirait sorti de n’importe où, parce qu’il fallait répondre à l’attente de certains fans « Ololol, Superman c’est l’espoir ». Ca rentre violemment en contraste avec la scène du tout début, où une petite fille interroge Superman. Cette scène là était sobre, belle, et très réussie, parce qu’elle n’en faisait justement pas des caisses.

    Finissons par Gordon et Alfred, qui ne servent à rien et se font ridiculiser. On m’explique comment toute la Ligue se volatilise mis à part Flash ? C’est comme si Batman leur avait dit « Ololol on va faire chier ce pauvre Gordon en se barrant avant qu’il ait finit sa phrase ! ». Wtf ?
    Et Alfred, qui finit par servir de chauffeur de salle « Restez à l’écoute pour des tubes non-stop ! » en mode ololol, le film est tellement cool. Sauf que ça fait plus pitié qu’autre chose… Show don’t tell, nom d’un chien !

    Reste que sa tirade sur le flirt est plutôt drôle, et rejoint bien l’idée que quasiment tout le monde à l’air sur la béquille dans ce film. À la rigueur c’est drôle, ça participe au côté nanardesque du film (mention spéciale à Steppenwolf, quand je vous disait qu’il était frustré !). Car oui, le film a au moins la qualité d’être un bon nanar. Des incohérences et trucs débiles vous en avez à la pelle ! On m’explique comment un criminel lambda À PIED peut rattraper Batman, qui se déplaçait de toit en toit ? Et je ne parle même pas du coup des fleurs qui poussent…C’était complètement con…

    J’ai beaucoup rit avec les « terroristes réactionnaires » occidentaux voulant retourner aux « âges obscurs » et tuer « le progrès » (dixit le film). Et la scène qui s’ensuit avec Wondie qui sauve la file de civils en parant tout du long avec ses bracelets. Elle se serait retrouvée conne si le terroriste avait visé ses pieds (oubli classique des sbires de blockbuster), où s’il avait changé la trajectoire de ses tirs, transformant en raclette tout ceux qu’elle avait protégée jusqu’à présent. C’est d’ailleurs une magnifique occasion manquée de placer la sublime scène de négociation de Justice League : La Tour de Babel. Moment où l’on voit que, simplement par les mots, Wonder Woman peut faire triompher le bien sur le mal.

    Les scènes post-génériques : La première est plutôt réussie, et cette fois-ci réellement drôle.
    La seconde tease la suite. Et ça ne promet pas du bon. /SPOILER/ Étrange d’embrayer sur une Injustice League (ce qui est casse-gueule au ciné), quand la suite logique voudrait que Darkseid débarque. Et si Deathstroke se révèle assez charismatique, ne nous faites pas croire qu’il est vieux. Tout ce que je vois, c’est un Deathstroke jeune avec une coloration blond platine. /FIN DU SPOILER/

    Le charcutage se voit beaucoup trop. Le must étant le moment où ils sont en danger dans les égouts…puis ont remontés sans aucun souci.
    Il était de toutes façons impossible de faire un film pareil en 2h (merci Kevin!).

    Il nous reste à évoquer la musique. Elle n’est pas mauvaise, c’est juste qu’elle est invisible et oubliable à mort. Je m’en fous qu’Elfman reprenne des vieux themes si on ne les entend pas durant le film !
    Réécoutez « Beautiful Lie », « What are you going to do when you are not saving the world ? », « The Red Capes are Coming » ; souvenez-vous qu’elles avaient du cœur, et implorez le retour de Zimmer et de Junkie XL !

    En bref, un film vaguement divertissant, mais surtout plus qu’oubliable, et parfois énervant, voir ridicule ; ce qui est ignoble quand on sait que c’est la première apparition de la JUSTICE LEAGUE au cinéma. Ce film aurait pu marquer l’histoire, au moins celle du genre. Au lieu de ça, on voit bien la conséquence désastreuse du virage à 180° de la Warner, qui ne va plus aider à voir autre chose que du Marvel-like. Sans déconner, question étron, ce n’est pas encore aussi catastrophique que Suicide Squad, mais ça tend à s’en rapprocher…J’ai même préféré Thor:Ragnarok c’est pour dire…C’est plutôt naze aussi Thor:Ragnarok, mais au moins il y a une vraie proposition artistique derrière…les blagues (toutes pourries qu’elles sont) et les scènes d’action y marchent mieux…

    En un sens, on peut saluer la Warner d’avoir renouvelé leur DCEU en changeant de registre. Il aurait juste fallu le faire bien et d’une façon cohérente…
    J’attend avec impatience les aveugles qui vont continuer à cracher sur MoS et BvS, et encenser JL. Ceux qui vont sans doute dire que JL est cohérent (lol), et épique (lol lol lol). Continuez à mater toujours le même film. L’espoir du genre est définitivement parti chez la Fox.

  89. Ca y est j’y suis allé. J’ai vu le fameux Justice League, la 2e réunion de la sainte trinité DC Comics (Batman-Superman-Wonder Woman) associée à Flash et Cyborg pour former le pendant des Avengers de Marvel Studios. Bon pour débuter précisons bien que mon avis sera mâtiné pour certains de mauvaise foi et de subjectivité étant un marvelophile convaincu en comics (au moins jusqu’à la dernière Secret Wars qui m’a dégoûté d’en poursuivre la lecture) n’ayant jamais eu de penchant forcément positif pour Dc (oui oui je suis de ces gens qui sont anti genre j’aime sega nike et Marvel donc j’aime pas leurs concurrents lol). Bref ceci étant dit j’ai fait quelques commentaires plutôt indulgents voire encourageants sur ce site vis-à-vis de ce film avant sa sortie. Car ayant par principe (et carte illimitée de ciné) vu tous les films DC post Nolan qui devaient former ce fameux DCEU je me suis plutôt objectivement dit que Justice League allait constituer un sommet dans la production de ces films qui pousseraient inévitablement Marvel Studios à revoir leur copie sur certains films. Bon entrons dans le vif du sujet ; je n’ai pas du tout aimé Justice League. Ce qui est gênant c’est que je ne peux pas dire que je ne l’ai pas aimé parceque c’était ces héros là et cet univers là je ne l’ai juste pas aimé parceque c’est le film le plus oubliable que j’ai vu cette année. Dc Comics semble avoir cette faculté sur moi d’arriver à faire des films de pire en pire rendant les précédents bien meilleurs dans mon souvenir. Je me souviens avoir trouvé plein de qualités à BvS qui m’a ennuyé au possible après avoir vu Suicide Squad que j’ai trouvé gênant de bêtise. Et bien là avec ce Justice League qui s’étiole peu à peu dans mon esprit j’ai le même sentiment. Pour être plus précis le scénario m’a paru totalement abscons et d’une superficialité dérangeante. Si on sent sans doute la patte de Whedon sur la nécessité de donner du temps de jeu à chacun des personnages (comme il l’avait fait sur Avengers) pour moi l’alchimie se limite essentiellement à 4 persos sur les 6 (Batman, Wonder Woman, Aquaman et Superman), Cyborg étant plutôt antipathique et Flash étant trop décalé. Là où Snyder m’avait gavé en surdévellopement l’histoire humaine de Superman, cette fois-ci pour poursuivre sur la lancée de BvS il amène trop de choses de façons superficielles pour qu’on y ressente un réel intérêt. Ainsi désireux d’humaniser ses surhommes il nous présente les conséquences du décès de Kal-El en nous ressortant Martha Kent très proche de Loïs Lane (ce qui aurait eu plus de sens dans BvS…), D’Aquaman on saura surtout qu’il parle des langues étrangères , ne paye pas toujours pour ce qu’il boit et semble avoir peu d’intérêt pour Atlantis en plus d’être ulta-cynique. Que dire de Cyborg cet ado attardé qui en veut à son père de l’avoir sauvé et dont l’allégeance à la ligue arrive comme un cheveu sur la soupe. On passera pudiquement sous silence le Barry Allen dégénéré en quête d’amis et trouillard qui comme l’a dit le boss paraît bien fade après 4 saisons de The Flash version Grant Gustin bien plus attachant et intéressant (même le costume du film est dégueulasse en fait ^^). Wonder Woman est sans doute celle qui s’en sort le mieux au sein de cette équipe car comme elle le dit si bien elle a un rôle de leader à tenir. Dommage que tout le travail de jenkins sur son film ait été gâché par l’injustesse du personnage de la reine des amazones et consorts. Cependant cette Wonder Woman du 21e siècle malgré la lassitude de la répétition de ses mouvements en slow motion et ses cascades futiles s’avère visuellement la plus intéressante au combat. Enfin deux petits mots pour Batman qui en costume s’avère curieusement bien plus convaincant dans ses mouvements et action que la version de Nolan, comme quoi le perso est bon. Mais Affleck en Bruce Wayne par contre est horripilant et un changement d’acteur est fortement conseillé tant il est inutile dans ce rôle. Toutefois Alfred (si les gentils et les méchants ne savent pas que Batman parle à quelqu’un il le mentionne assez souvent discrétion quand tu nous tiens) est le personnage le plus intéressant du duo et qui a les meilleures répliques. Mention particulière pour Henry Cavill en Superman, cela faisait longtemps qu’on avait pas vu le personnage comme ça, enfin débarassé de cette impulsivité crétine aperçue dans ces deux précédentes apparitions, le super héros à la cape rouge incarne avec davantage de majesté et de personnalité l’extra-terrestre surpuissant venu de Krypton. Comme dit un peu partout le méchant du film est totalement anecdotique, ses motivations sont à la hauteur du pire ennemi du MCU (j’hésite entre celui de Thor 2 et celui de Doctor Strange) et surtout le faire en CGI quelle erreur grossière, on sait que Snyder aime les cinématiques façon jeux vidéos mais là pitié ……c’est grotesque tout le long. J’essaie très fort de puiser dans ma mémoire pour trouver des qualités au film mais si ce n’est pas le pire film du DCEU (Suicide Squad tiens tellement bien la palme à ce niveau-là) ce n’est pas forcément le meilleur et c’est surtout une déception au vu du potentiel énorme qu’il y avait avec cette marque et ses personnages là.
    [SPOILERS] Batgirl…).
    Après faudra m’expliquer comment Superman est aussi fort quand on sait qu’il tire le maximum de sa puissance du soleil et que dans le coin perdu de l’ex URSS où Steppenwolf rassemble ses cubes il n’y en a pas, Comment ça se fait que tout le monde se balance son identité secrète à bout de bras durant tout le film (j’ai particulièrement aimé lorsque Lois appelle Superman Clark devant deux policiers perdus devant UNE seule voiture de police tandis qu’il lévite sans costume à la vue de tous)
    D’ailleurs bravo à Luthor dont les fichiers étaient d’une précision chirugicale , Bruce Wayne connaissait même le nom du pilote mort CENT ANS auparavant après avoir embrassé UNE fois Wonder Woman dont elle se languit DEPUIS.
    Bravo aussi à Barry Allen qui n’arrive pas à garder un job selon son père mais a trouvé les moyens de se créer une combinaison spéciale (financée comment avec quels matériaux ?) sachant qu’il n’exerce pas encore en temps que super héros (la vidéo de Luthor de ne le montre pas en costume….) et qui intègre naturellement la police scientifique (logique !) Merci enfin à Wonder Woman dont l’activité professionnelle est d’une crédibilité maximale au vu de la tenue (faudrait pas qu’elle époussète trop de statuettes quand même habillée comme ça). Et pour finir bravo à l’hommage mondial et le deuil du monde entier pour Superman, vraiment le symbole de Kal-El sur Notre-Dame de Paris moi ça m’a ému.
    [FIN DES SPOILERS]
    Côté humour on est pas dans la lourdeur d’un Thor Ragnarok (loin de là) et la légèreté même si elle est maladroite et mal exploitée est salvatrice après l’affligeant MOS et le passable BvS en la matière.
    La Bande-son ne m’a pas marqué du tout et c’est surprenant après le thème de WW qui est ce que j’ai préféré dans le film.
    Après soyons indulgents aussi dans les comparaisons comme je l’ai dit plusieurs fois si DC a forcément essayer de s’inspirer à bien des égards des formules et succès initiés par Marvel Studios en la matière ( Réunion des héros dans une équipe au cinéma, scènes post génériques, Joss Whedon etc….) ils ont depuis décidé de prendre un autre virage en faisant des futurs films différents et déconnectés entre eux (Le prochain Batman, le film sur le Joker, Gotham City Sirens, un film sur Batgirl et un sur Harley Quinn)
    Bon après cette petite année super héroique vivement l’an prochain qu’on retrouve Black Panther (j’ai peur qu’il soit raté mais bon) et surtout le film que j’attends le plus A : IW ^^ !

    • Je suis pro DC, pro nolan batman, pro MOS+BVS+WW
      mais black panther, en voyant le second trailer et après l’excellent THOR 3 (dont j’attendais rien), BLACK PANTHER faut s’attendre à du très très très bon.

      J’ai trouvé qu’il y avait plus d’enjeux dramatiques dans le moyen POWER RANGERS le film que dans JUSTICE LEAGUE…. par contre on sent dans le montage, la zack snyder touch (le combat WW), le générique, les séquences avec Wayne qui cherche Curry etc…. rendez nous SNYDER!!!!!

  90. https://www.change.org/p/warner-bros-zack-snyder-s-director-s-and-tom-holkenborg-s-score-for-home-release-e90fef07-11c6-4a9a-9ae8-375c7717dafa?recruiter=91715253

    Ce film est TRES DECEVANT , très en deça de MAN OF STEEL et BATMAN V SUPERMAN version longue.

    SPOILERS:

    L’intro ridicule avec BATMAN qui saute de corniche en corniche, séquence pas du tout raccord avec la video du début et le mini générique, le méchant de CGI complètement mal fait, les relations vraiment nullismes entre les personnages, Superman complètement massacré qui soudain coure vite et est capable de soulever un BATIMENT entier(alors qu’on nous avait surriné dans MOS et BVS que les pouvoirs de SUP respectaient les lois de la physique et la gravité -un batiment est censé s’effondrer sur lui même).

    La famille en « Kalachnikovie » dont on se fout complètement… pfffiou

    Ou est la séquence de MOS avec la machine à gravité qu’a complètement pompé Micheal Bay dans TRANSFORMERS 4? Cela ça me prenait aux tripes. L’intro de BVS avec BATMAN qui assistait impuissant aux conséquences du fight ZODD vs SUP.

    PFFF… vous trouvez ça bien…. ben vous avez vraiment de la m*rde dans les yeux :/
    Et je suis un PRO DC, un film de la trilogie BATMAN NOLAN + MOS+ BVS

    J’ai kiffé WONDER WOMAN.

    j’ai détesté SUICIDE SQUAD et JL est son digne héritier: aucune émotion, une intrigue molassone qui met du temps à démarrer et un final indigne des baston de MOS.

  91. Archer, Roy (et les autres…), « aidez-moi » parce que je n’ai suivi le développement de tout ça qu’en diagonal … le the Batman de Reeves qui écarterait finalement Affleck pour Gyllenhaal reviendrait à proposer un film flash-back (comme pour WoWo) qui narrerait une aventure d’un Batou plus jeune sur la période antérieure des 20 ans cités par Ben à plusieurs reprises dans BvS ou JL, c’est bien ça ? ou j’ai mal capté ?

    • Forge… Bordel je comprends rien! D’où tu sors tout ça? Depuis quand Gyllenhaal est attaché au projet? Et depuis quand on parle de film flashback???

      • Attention, grosses pincettes !

        Selon un podcasteur nommé John Campea, Matt Reeves aurait un acteur en tête pour le rôle de Batman pour remplacer Ben Affleck. Et cet acteur ne serait autre que Jake Gyllenhaal.

        Pour les flashbacks, dans ce que j’ai lu, c’était soit c’est effectivement un flash back se passant durant les 20 ans d’activités de Batfleck, soit à l’image de ce qui s’est dit sur le possible film Joker, le film serait hors continuité.

        EDIT: Si ça se confirme, ça serait un choix intéressant, l’acteur étant plutôt balèze mais du coup, je lorgnerais plus du côté de la seconde option. Gyllenhaal est un acteur qui choisit ses films en général. Être sous contrat pour éventuellement plusieurs films dans un univers partagé, pas sûr que ça l’intéresse.

        • Je ne sais pas si j’ai tout bien compris à ces supposées intentions (si toutefois ce ne sont pas que des bêtes rumeurs), mais enfin oui, sans aller jusqu’à envisager des pingouins explosifs pour faire rogue one, sachant qu’on en connaît pas l’histoire de ce Batman, avant BvS, faire un film qui raconterait une aventure très marquante du Bat pourrait être un bon moyen si le BO de JL permettrait d’envisager un retour de la League en 2012 ou après, ce qui a déjà l’air d’être mal parti et donc risquerait de conformer Affleck à laisser choir ce rôle, où pourtant, je trouve qu’il convient bien … mieux que Bale d’ailleurs ; un bon moyen donc, de temporiser.
          Le risque étant (toujours dans une optique rogue one) de s’engouffrer dans une mort de Robin pour être raccord avec BvS.
          Un huis clos dans Arkham asylum était franchement une idée passionnante, mais ça, Reeves va surement l’abandonner aussi, histoire de se démarquer encore un peu plus de son prédécesseur, pour ne pas dire ses prédécesseurs en incluant Snyder dedans.

          • Forge, en quoi ne pas faire un huit clos dans Arkham Asylum permettrait de se démarquer des autres films Batman ? J’ai pas vraiment souvenir que Burton, Schumacher, Nolan ou même Snyder en est fait avec Batman.
            Ou alors j’ai pas compris ta phrase :X

          • tu as entièrement raison the-sting05 : jusqu’ici, il n’y a pas eu de huis-clos dans Arkham adapté au cinéma, ni chez Burton, ni chez Nolan, ni chez … Snyder.
            C’est bien pour ça que Ben Affleck souhaitant le faire, c’était séduisant.
            Maintenant, après avoir évincé le réalisateur, évincé son script et en être à un stade où l’acteur pourrait être aussi substitué, je ne vois pas Reeves conserver l’idée d’un huis clos à Arkham, n’étant pas son idée, sa vision du film (et quand bien même elle l’aurait été, il est tout de même dans une démarche où tout doit être aux antipodes de ce qui était prévu) même si Warner tentait de lui imposer cela.
            C’est bien le sens de ma phrase « Ne pas faire comme Affleck l’aurait fait » Et qu’on le veuille ou non, Snyder n’a pas fait le Batman dans un huis-clos non plus, mais la scène où le Batman apparaît dans BvS était tout même une scène donnant le ton à ce qu’aurait pu être le Batman d’Affleck et ayant bossé à deux autour de la construction de cette version du Batman, et avec la photographie propre aux films Snyderiens, oui, je dis « ses prédécesseurs » plutôt que d’évoquer Affleck seul.
            Burton, Schumachin et Nolan, je n’en ai pas parlé.

            Man Ox, là je m’y perds … Reeves serait non pas finalement sur un the Batman, mais sur un prequel à JL, prequel post-Flashpoint où le cast serait déjà changé ? (décision prise dans la nuit ?? 🙂 )
            Je pense qu’on va perdre un max de monde en route, là … déjà que le BO démontrerait qu’il n’y au déjà plus grand monde … 😉

  92. J’ai défendu et je défends encore bec et ongles BvS. Ce Justice League n’en mérite rien. Snyder s’est fait volé son film, sa patte, sa vision.
    Où sont les enjeux? Où est le drame? Où est la vision complexe des héros présentées dans Man of Steel et BvS. Même le film Wonder Woman sombre moins dans ce manichéisme aberrant dépourvu de profondeur, de réflexion et de personnalités fortes.
    JL est un Avengers bis, sauf que ça n’a aucune cohérence avec le ton construit dans l’univers jusque là, sauf que je ne voulais pas un autre Avengers, sauf que l’humour de l’un n’est pas adapté à l’autre. Sauf que la deuxième heure a un goût de bouffe industrielle dégueulasse – là où la première était davantage signée Snyder.

    BvS avait le goût de la modernité, de la grandeur, proposait tellement : même si tout n’était pas parfait et trébuchait par moment, le film avait à mon sens la carrure pour s’imposer comme un classique. Faut croire que le grand public pense différemment et souhaite du JL. Pas moi…

    • @Wanda Forever: « BvS avait le goût de la modernité, de la grandeur, proposait tellement : même si tout n’était pas parfait et trébuchait par moment, le film avait à mon sens la carrure pour s’imposer comme un classique. »

      Tu sais ce que me rappelle tes mots? Ceux-là:

      « You will give the people of Earth an ideal to strive towards. They will race behind you, they will stumble, they will fall. But in time, they will join you in the sun, Kal. In time, you will help them accomplish wonders.

      🙂

        • Eh Watcher, je faisais avant tout un parallèle syntaxique et thématique, mais il y a quand même un fond de « vrai » intéressant là-dedans je trouve: pour ceux qui n’accrochent pas à la « méthode Marvel », dont je fais malheureusement partie (pourtant c’est pas del a mauvaise volonté hein, ça me fait pas kiffer d’aller au ciné et de me faire chier ^^), l’approche Snyder pouvait représenter quelque part une sorte de « nouvel espoir ». D’ailleurs je t’avoue que maintenant que DC a laissé tombé son approche initiale et est partie complètement en vrille, et que la Fox… bah on sait pas trop ce qu’ils foutent pour l’instant mais X-men Apocalypse ne me rassure pas pour la suite.. Bah… Je t’avoue que je commence à ne plus trouver mon compte dans le cinéma SH. Bon, c’est pas grave, il y a bien d’autres genres, mais pour un fan de comics ça fait chier! 🙂

    • Vu ce matin, et malheureusement, tellement d’accord avec toi….. Mais bon, Snyder ne pouvait pas finir pour des raisons franchement légitime et il faut se rendre à l’évidence, ce film est un hybride raté.

    • « Faut croire que le grand public pense différemment et souhaite du JL »

      On verra le box-office mais à mon avis c’est une analyse moyenne.

      Puis le « grand public » ce n’est pas un ensemble homogène. La problématique de BvS justement c’est qu’une partie importante du public s’est affronté de manière (à mon sens) ultra caricatural avec d’un coté des gens qui considérait que ce film était une merde comparable à un Catwoman ou un Green Lantern tandis que de l’autre coté on pensait que c’était le chef d’oeuvre ultime du film de super-heros bien au dessus d’un The Dark Knight…

      Du coup on n’a pas pris en compte la majorité silencieuse qui se situait entre ses deux visions !

      • J’ai surtout vu la majorité qui le critiquait personnellement. Et quand Jeremy Irons s’excusait pour la qualité de BvS je pense qu’il avait aussi entendu cette majorité malheureusement.

  93. Je devrais voir le film mercredi normalement mais de ce qui ressort en gros :
    Le publique « large » qui aime le style Marvel, fun ect semble aimé le film et les incompris trop dark emo super intelligent (pour eux) du film sérieux sont déçu…
    Rien de nouveau en soi…

    (je fait partie des gens qui trouvais BVS très chiant)

    • je suis bien connu pour adorer tous les films Marvel studios sans concession ! [note : on est d’accord que je trolls, hein ?!? ^^]

      Et j’ai beaucoup apprécié ce JL. Il a une foule immense de défauts, mais j’ai franchement aimé.
      Tu me cases où, du coup ?

      • Mais enfin Forge tu sais bien qu’il n’y a que 2 écoles ayant chacun 2 points de vue:

        – PRO MARVEL:
        – les mecs cools / fun / normaux aiment marvel
        – les mecs qui font semblant d’être + intelligents parce que le film est dark aiment DC

        – PRO DC:
        – les mecs qui aiment le vrai cinéma aiment DC
        – les gamins / simple d’esrpits aiment Marvel

  94. Bon je persiste à dire que c’est un mauvais film bien entendu mais pour les déçus les fans les puristes du dark et de l’intellect anti marvel ^^ il faudra peut-être attendre une version longue pour rattraper ce naufrage. En attendant pour pleurer un coup j’ai trouvé cette vidéo qui vous rassurera peut-être : https://youtu.be/ol08gLmQIjY

  95. Il n’y a AUCUN enjeux dans la bataille finale ! Aucun combat épique. Ce n’est pas une invasion. Il y a juste quelques centaines d’instectes ailés (des Paradémons), et Steppenwolf se fait victimiser par Superman (qui n’a ni costume noir ni barbe).

  96. Petite question au fan fini: Qui est le gars torse nu de 8pied qui lançait dans éclair dans la bataille remake de celle de Sauron (lol)?

    Avez vous reconnu d’autre personnage dans cette scene il y en a plusieurs qu’on voyaient bien?

  97. Justice, juste ici…

    Attention, comme pour tous comic book movies, tout ce qui manquera dans la majorité des critiques sur ce film, surtout Presse, ça sera le contexte complet. Ici, en deux temps. Et ça sera très long, donc autant sauter ça si on ne veut du concret que sur le film lui-même, on est prévenu…

    Contexte 1:
    La Ligue, comme tous comics (et même à la base, quasi tout médium artistique) est d’abord un titre Commercial. DC vend du contenu, ce contenu génère du sens etc… Dans ce cas là, on peut remonter au moins jusqu’à la Justice Society dans les années 40 (question de dénomination), sur un postulat simple: plusieurs héros se réunissant = plus de lecteurs fans les suivants individuellement = plus de ventes…
    Le sens découlant de ces histoires y devient très simple, à savoir que « L’union fait la Force », « Le mélange de caractères divers est compliqué mais bénéfique »… puis, plus tard, « Attention à ne pas trop se substituer à la Justice des Hommes ». Voilà, c’est tout et c’est déjà bien quand c’est bourré d’action. Pour le caractère de ces personnages individuellement et en équipe, voir plus bas dans l’analyse.
    Et donc pour un film, ces histoires sont mis en scène avec un point de vue bien précis, laissant un peu de coté d’autres détails… Si on prend ces détails là comme principal point de vue, on passe à coté des intentions de la prod comme des auteurs originaux… – Mais là on enfonce des portes ouvertes, c’est quasiment pareil pour chaque œuvres artistico-commerciales… –
    Il faut bien connaître ça avant d’espérer caricaturalement voir du sens dramatique juste pour le geste. En somme, des gens comme ceux de Cinemateaser (tant pis si je cite, car ils visent trop souvent à coté sur ce genre de films) n’y ont rien capté à ce que peuvent faire ces personnages très précis, sans trahir toutes leurs facettes complémentaires.
    Car à moins d’être un grand artiste à la longévité exemplaire, le réalisateur ne peut être plus fort que des héros perdurant depuis des décennies, présentés de manière officielle car c’est le prestige d’un divertissement grand écran et Tout Public. Et donc avec des valeurs (à véhiculer) ultra précises.

    Contexte 2:
    Entre un Snyder, employé fidèle de la Warner depuis toujours, et malgré un gros manque de succès considérables au Box Office… Snyder encouragé à faire « son » Superman comme Nolan faisait « son » Batman de son coté (même si au final, il restait fondamentalement plus fidèle aux préceptes)…

    Et un DC, représenté par l’historique Geoff Johns, assumant enfin de participer à la conception des films adaptés de leurs œuvres, et essayant (comme dans ses propres scénario de comics) de revenir à l’esprit d’un Age d’Or des comics plus inventif et vertueux… – on le verra plus bas dans l’analyse, l’intention peut être un peu lourde –
    Tout en voulant vraiment jouer le jeu du « mass-média » avec des héros plus similaires, pour un meilleur passage commercial du grand écran au papier – et inversement – en passant par les séries animées (JL Action ! est également plus léger)…

    Bon, c’est là que ça commence à coincer un peu. Il faut bien regarder la filmo de Snyder: chez lui, les surhommes sont trop détachés de l’Humanité, et ces guerriers sont fous et sanglants. Rapport avec les Superman et Batman officiels = flou ou néant. Or c’est un univers étendu qui est mis en scène ici, où un seul auteur n’aura pas la main-mise total du ton. Au risque, déjà, de l’uniformiser. Et également d’entrer en opposition avec les visées des autres réalisateurs.
    Et le changement de visée en cours de route sur ce JL d’être bien plus brusque que la seule idée de Snyder d’en faire d’abord baver à ces héros, de ne même pas les montrer comme des « vrais héros » (alors que pourtant, il porte les noms et habits iconiques) avant une prévisible rédemption. Tout ce que d’autres films cette année ont réussi avec plus de cohérence.

    – Cela appuyant un non-sens aussi fort que entre MoS et DoJ.
    Où pour l’un, un Superman « réaliste » n’avait de faiblesse que à cause de l’atmosphère de sa planète. Et qui, malgré une soumission à Zod, était défendu par le réalisateur, finissait heureux, souriant et plutôt aimé de tous.
    Et pour l’autre film non, ces destructions dont il n’est pourtant pas l’instigateur le rendent complètement fautif et dangereux pour vraiment tout le Monde. Et la Kryptonite comme « solution pour tout » d’y apparaître poussivement. –

    Et si on ne connaît pas toutes les circonstances exactes de son éviction du montage final, l’intervention d’un Joss Whedon (originellement annoncé sur un Batgirl dont on n’entend plus trop parler) n’en est peut-être pas plus opportune.
    Il faut bien regarder sa filmo là aussi car Whedon, au style plutôt opposé à celui d’un Snyder, n’a toujours tendu qu’à mettre en scène des marginaux, pas si forts et imposants. Et en tout cas très faillibles mais plein de second degré… Le style Marvel certes, mais un peu moins celui des Vengeurs, parmi les plus puissants et respectés héros.
    Et encore au dessus d’eux, niveau puissance et respect imposé, on a la Ligue de Justice… c’est peu dire s’il n’a été recruté que pour son expertise de groupe super héroïque (quasi absente jusque là des films DC), et donc pour l’aura qui l’entoure en tant que réalisateur de 2 films Avengers…
    Pouvait-il être complémentaire de ce que Snyder avait déjà mis en place ?

    Très compliqué, surtout que beaucoup de ces films DCU ont de gros problèmes de montage, défaut de plus en plus récurrent d’une bonne partie des blockbusters actuels…
    Alors avant de voir JL, je conseille plutôt de visionner Man of Tomorrow, cette version de MoS + DoJ, plus équilibrée et originale, même étant très auto-contenue:
    https://jobwillins.tumblr.com/
    https://vimeo.com/183150028

    ——————————————————————————————————————————-

    On en arrive enfin au film JL… (Ouf !!!)
    Et bien on peut dire que Justice League est le film de super-héros le plus simple, direct et frontal qu’on ait eu depuis des années. Pas complètement au niveau du premier Avengers, qui avait l’avantage d’être un précurseur, et d’avoir ainsi quelques scènes chocs bien fichues…
    À peine depuis le premier X-Men, qui était encore plus ramassé niveau rythme et temps, mais encore bien plus innovateur.
    Un peu de La Ligue (déjà) des Gentlemen Extraordinaires alors, mais de meilleur gout… Avec la même intention de traiter les personnages de manière plus « old fashion », limite comme si ça se passait à l’époque où les comics ont été écrits pour la première fois… Mais avec bien moins de répliques un peu bateau, complètement dépassées pour qui a plus de 10 ans. Ce qu’on a de toute façon dans tous les films DCU depuis MoS, ce qui est très gênant à la longue, trop caricatural… Ici, plus naturel et moins calculé grâce à une arme fatale qui est le Second Degré.
    Où comment faire en sorte que la Ligue ne soit pas un reliquat poussiéreux, trop basique car tout est contenu dans le seul titre de l’équipe: « se Liguer pour rendre la Justice ». Pas de concept à base de numéro « inchangeable » (4 Fantastiques), d’action « Vengeresse » et ses conséquences, d’étrangeté (X-Men), d’idée de « Garder » (la Galaxie) ou de « Défendre », ni même de « Suicide » dérangeant… On ne peut pas faire plus simple, oui. Mais de temps en temps, ce n’est pas plus mal de simplement agir, surtout quand y a pas à discuter sur le fondé de la menace.
    Mais dans ce cas, il est bien de le faire avec le point de vue plus humain de l’homme de la rue, que ce soient des gosses choppant Superman avec un IPhone. Ou bien en montrant ostensiblement les réactions sur la fin trop précipitées d’Icones Mondiales (et c’est pas fini, sigh!), ou d’autres actes de haine et de désespoir. Pas toujours très subtil, mais ce n’est pas un blockbuster entièrement fait pour les adultes…

    Alors via les acteurs qui, ils faut le rappeler, ne sont pas des pantins n’obéissant qu’aux ordres d’un tout puissant auteur… mais aussi des gens là pour apporter certaines idées personnelles… Les personnages, choisis dans diverses « lignes temporelles des comics » pour amener plus de diversité, se mettent aussi à un peu plus de second degré, essayant d’amener une cohérence dans leurs contradictions passées, avec diverses fortunes:
    – Ben Affleck a toujours l’air un peu perdu en Bruce Wayne/Batman, jouant un peu trop la carte « Tony Stark » du mec moderne qui n’a pas à être tout le temps masqué inconfortablement… Et qui fait un peu trop de vannes à base « d’argent qui résout tout ». Mais au moins le personnage s’est un peu plus assoupli, au sens propre et figuré, pour le bien de l’équipe. Le dingue violent a en fait émigré cette semaine sur Netflix, là où est sa vraie place: c’est le Punisher of course. 😉
    – Henry Cavill en Superman nous donne à la fois le « SuperMean » et son opposé Enfin plus détendu, ça fera plaisir aux fans. Mais même si sa résurrection n’est pas si facile, on peut regretter d’avoir peu de Clark Kent là dedans;
    – Gal Gadot en Diana Prince/Wonder Woman continue sur sa vraie lancée, celle de son film solo, on est bien content, tout a été dit;
    – Jason Momoa en Arthur Curry/Aquaman a presque l’air de la dernière roue du carrosse… de temps en temps, on se demande ce qu’il fait là à part penser qu’il est Lobo, ou pour critiquer les autres (mais ça, ça a l’air d’un truc méta que je développe plus bas). Personnage pêchu tout de même, c’est cool;
    – Ezra Miller en Barry Allen(?)/Flash a plus l’air d’avoir été choisi (mais à l’époque de DoJ) que parce que c’est « un petit brun rigolo et un peu queer comme le mec de la série tv Flash »… Il s’impose quasiment comme le jeunot sympa qui cherche un sens à sa vie à force de fuir… Et qui devra utiliser cet art de la fuite pour sauver des gens, plus que pour combattre d’ailleurs. Toutefois, un peu trop de fragilité et d’humour lourdingue chez lui;
    – Ray Fisher en Victor Stone/Cyborg est l’un des rares à être complètement proche du personnage originel et de ses traumas, mais là aussi c’est à raison (voir plus bas);

    – Amy Adams en Lois Lane ne fait qu’attendre Sups et être son « paratonnerre » comme disent les speedsters 😉 . Lors de sa scène avec Martha, on ne sait pas si voit peu ou trop sa frustration d’être trop souvent dans ce rôle secondaire;
    – Diane Lane en Martha Kent a toujours l’air trop vieillie, pfff;
    – Jeremy Irons en Alfred Pennyworth est toujours aussi bien au taquet que dans DoJ. RAS pour lui comme pour J. K. Simmons en James Gordon, Connie Nielsen en Reine Hippolyte, Joe Morton en Dr Silas Stone, Amber Heard en Mera et Billy Crudup en Henry Allen: ils font très bien le job pour le court temps qu’ils passent à l’écran;

    – Ciarán Hinds en Steppenwolf est méconnaissable. Juste un gros méchant tout puissant et vilain, certes… Mais il faut commencer à faire sauter cette habitude, cet état d’esprit qualitatif qui serait trop forcé à chaque fois… On est pas Obligé à tout Prix d’avoir toujours un Super Vilain ultra charismatique et intelligent dans un film de super héros. Sinon, il se ressembleraient un peu tous. Acceptons que souvent, le bad guy est juste une force destructrice basique, avec peu de fond, déshumanisée. Et qu’ainsi, le film ne repose que sur les personnages (qui peuvent être également leurs propres ennemis). Par contre, on se demande s’il n’y a pas un lien entre ses pouvoirs et ceux du Spectre Jaune de l’Univers des Lanterns…

    Tout ce beau monde se retrouve ainsi inclus avec une distance plus salutaire que ce que le DCU nous avait donné jusque là:
    D’abord, en mettant en relief, ou en critiquant carrément les actes commis avant, à coup de phrases comme « si ça va pas, on rebootera », ou bien en se disant qu’on l’a bien cherché (Batman), que l’on ne sait pas trop comment réagir à ce qui nous échappe (Superman), en étant hanté par ses contradictions (Diana), en trouvant les autres ridicules alors que soi-même ce n’est pas mieux (Aquaman), en ayant de peur de sa vulnérabilité (Flash) ou son allure monstrueuse (Cyborg)… Tout ça étant présent à certains moments dans l’historique des personnages originaux. Et plus prégnant chez Cyborg, création bien plus tardive que les autres remontant à l’Age d’Or et d’Argent des comics. D’une certaine manière, ça continue l’idée de Snyder des héros imparfaits, ce qui est une idée à la Marvel (dans son versant sombre ici), et donc assez répandu au cinéma pour crédibiliser un peu ces surhumains). Mais heureusement, en baissant un peu le ton, en les rendant plus coordonnés, moins égotiques et chamailleurs, ceux-ci échappent au plagiat de Marvel car si plusieurs y restent encore « en formation », il ne mettent pas trop longtemps à renforcer leurs talents. Disons qu’on est à certains moments dans Les Super Friends, sans tomber trop ouvertement dans le neuneu racoleur, mais de justesse.

    Ensuite, cette distance se retrouve dans quelques autres réflexions, rendant le tout encore plus « méta ». Que ce soit dans celles sur les catégorie de héros de comics (Barry et Victor sont donc « les accidentés »). Ou le fait que pour Batman, « ça fonctionne bien depuis 20 ans »… On aurait pu rajouter depuis 28, c’est à dire depuis le premier film de Burton, dont on retrouve le thème musical. Laissant presque entendre que c’est une continuation officieuse de ce film – à noter que cette année, d’autres films de super héros ont eux aussi joué le jeu de la citation d’anciens thèmes –
    Une musique de Danny Elfman allant dans le rétro (le thème de Williams aussi) et dans l’actuel (MoS et WW y sont), trop fonctionnelle à certains moments, bien discrète à d’autre, et retrouvant le coté aérien d’antan à d’autre… Ainsi, comme dit plus haut, l’idée de Geoff Johns développée dans ces propres scénarios de comics est de garder dans un coin de sa tête toutes les aventures passées, les meilleurs moments, mais sans verser dans l’Hyper Nostalgie, en restant dans le monde moderne pour mieux faire naitre une opposition. C’est une temporalité élastique, même entrecoupée de « Crisis ».
    JL le film continue cette voie avec un peu de chaos, à voir cette tendance actuelle d’avoir des films, à la production toujours en mouvement certes, ayant des incrustations CGI étonnements perfectibles (la moustache effacée nous donnant ainsi le SupeRabbit 😉 )… On était en ainsi déjà sorti avec Thor Ragnarok, mais avec assez de « délire destructeur » pour attirer un tantinet l’attention. Pas trop le cas ici, même si c’est aussi un film rompant avec quelques habitudes.

    Ainsi, pour revenir au contextes exposés en préambule, l’équation « préoccupations dramatiques + gros CGI, personnages et environnements plus grands que nature », faisons le constat… ça ne fonctionne toujours pas sur grand écran, c’est bien trop complexe à créer dans un blockbuster d’action en live. Incassable ne l’a pas fait, certains X-Men (Logan principalement) et Marvel Studios (un peu des deux derniers Cap), non plus.
    Encore moins la TDK Trilogie, presque toute tournée « en dur ».
    Et justement, si cet exemple précis de Nolan nous a fait croire à une ville imaginaire comme Gotham, et ses quelques personnages archétypaux haut en couleur, tout en étant un peu (trop) profil bas au niveau des effets spéciaux, hyper réaliste en tout… c’est bien que la forme et le fond ne peuvent coexister tous deux au maximum de leur possibilité, pas quand il y a aussi des moments d’action excitants, obligatoirement présents, et qu’on ne pourrait réaliser sans tuer les acteurs 😉 . On sait que Warner aime bien gagner des Oscars, mais il y a des moments où il faut choisir entre ça et être un grand argentier. Pour un spectacle qui soit purement cinématographique, il aurait donc mieux valu mettre la dose sur cette fameuse action visuelle, endiablée, pour qu’un certain fond en émerge… Et on repense à George Miller, qui avait tout compris, forcément.
    En l’état, ce JL qui vient de sortir est le film Culte qu’on aurait pu avoir à l’identique il y a des années, aux alentour d’un X-men 1 ou, s’il l’avait fait, au sortir d’un Death of Superman de Burton. Voir même à l’époque où George Miller préparait sa version « Mortal ». Avec exactement le même scénario moins quelques références modernes et autres CGI (Steppenwolf aurait pu être juste joué par un grand catcheur à la Tyler Mane).

    – Mais nous sommes Maintenant. Une époque où ces films ne sont pas tant devenus une norme qu’un rendez-vous régulier. Comme d’hab: « n’allez pas voir et n’en parlez pas si vous en avez marre des super héros! » (il n’y en a pas tant par an, le public sait qu’il y a d’autres films dans la vie hein !?!)… Tant de films se suivent comme des épisodes d’une grande série tv… Comme le lecteur et fan lambda de comics, on est forcément blasé. On connaît tout, on ne peut qu’attendre que ça soit fidèle à l’esprit général de DC et on enchaine en enviant les nouveaux spectateurs qui eux, découvrent ça pour la première fois… –

    Il faut donc bel et bien jouer le jeu de l’esprit d’équipe: il doit bien y avoir un producteur un peu moins proche du réalisateur et qui soit là pour le cadrer (il y a toujours un Cadre précis pour une histoire exceptionnelle), pour que le film qui en émerge ne soit pas réservé qu’à lui, au risque de pénaliser les réalisateurs passant à coté ou derrière lui. Hélas, l’absence de Snyder et Whedon pour la promo suggère d’un coup un film… sans réalisateur. Et dans la sphère médiatique, un Non Événement. Alors que la sauce a finalement bien prise entre la patte personnelle de l’un (les multiples références aux pères et mères par Snyder), et l’autre (Whedon montrant les personnages casser la neurasthénie par l’humour).

    Tout ça avec beaucoup de bonheur in fine: ce qu’on a là, c’est bel et bien du Pur Super Héros, assez dense, Avec tout ce qu’on est en droit d’en attendre, dont des scènes d’action bien explosives, multiples et assez coolissimes. Ce qui est en fait le 3ème cette année après WW et SMH (les autres sorties sont un peu plus post-modernes). Il n’y a bien sûr pas beaucoup de subtilités ou de nuances avec ces gros calibres, surtout avec ce coté « sous-Sokovie » dans la dernière partie (elles sont où les autres familles innocentes à sauver? et bonjour la naïveté pour la nature qui repousse).
    Mais c’est quelque chose qu’il faut Accepter complètement, pour prendre du plaisir à voir ces héros faire ce qu’ils savent de mieux: « sans ambiguïté, tout va mal ? on a les moyens de l’empêcher tous ensemble et pas égoïstement ? Hé bien on y va, ou est le problème ? »
    L’Excitation peut ainsi être bien présente, l’originalité et le coté galvanisant pas trop, dépend peut-être du spectateur…

    Mais il serait dommage de le bouder: ils sont arrivés enfin au bout du chemin, aussi qu’il fut. Et oui, ça en valait bien la peine. 😀

    NEXT: L’Atlantide… En attendant un jour l’Injustice League (Gang?).

  98. Ce film est un deception, je suis furieux:
    Spoilers
    Batman qui n’a plus du out le charisme de BATMAN VS SUPERMAN. On sent que Ben Afllfeck a envie de passer à autre chose.
    Superman qui visuellement me posait problème sans comprendre cette fameuse histoire de la moustache

    Un manque flagrant de scènes d’actions iconiques. La séquence de fin se déroule dans un pays russe paumé inhabité sauf par un famille dont on a rien à foutre.

    Cyborg bouffé par les cgi, les scènes dans l’eau d’aquaman très pénibles, the flash qui fait des blagues qui ne font pas rire.

    La musique qui est horrible.

    Stop. Ce film je ne le prendrais pas en blueray. pour moi le DC EU est mort et le box office a tranché.

    Film trop cher (300 millions ?), acteurs peu motivés et pas charsimatiques, un méchant en cgi catastrophique, une scène finale complètement molle.

    Dans les trailers, avant l’arrivée de Wheddon, on voyait que la séquence en batmobile avec batman et auquaman se déroulait bien dans les rues de gotham dans un environnement bleu.

    Wheddon arrive et demande à ce qu’ont modifie le ciel en rouge et changer la localisation de la scène finale??? Superman qui transporte un bâtiment… Wheddon a salopé le travail de Snyder. Simplement

    • Mais qu’auraient-il faits, tous, à Gotham ? Et puis il n’y a pas qu’à Gotham qu’on a des nuits bleus… tout ça en se basant sur un trailer qui n’était pas censé tout nous révéler d’un coup ?
      On peut comparer ici:
      http://lestoilesheroiques.fr/?s=bande+annonce+justice+league
      Déjà dans le premier trailer, on ne voit (à la fin donc) aucun grands bâtiments caractéristiques de Gotham… Ni même un seul habitant. Dans une ville quasi inhabitée c’est donc bien plus normal que dans une grande métropole comme Gotham, même si on n’était que dans sa banlieue, dans les Narrows…
      Si ça y était déjà, Snyder et Warner peuvent aussi être responsables, jusqu’à tous les détails qu’il n’a pas eu le temps de filmer. Mais ce n’était pas si grave mine de rien, c’est juste moins épique, plus « intimiste » au final. Faut pas que ça soit l’arbre qui cache trop la forêt…

      • « Mais qu’auraient-il faits, tous, à Gotham ? »

        Puisque les paradémons sont attirés par la peur, on peut facilement imaginer un regroupement dans une ville comme Gotham.

  99. Je ne vais pas perdre de temps avec ma critique car je pense que tout a déjà été dit, même si on aurait du avoir au moins une scène en rapport avec l’apparition de Flash dans B Vs S.
    Par contre j’ai l’impression qu’il y a plein d’anachronismes, éléments pas crédibles… notamment lorsque Cyborg dit que la mother box s’est activée lorsque Superman est mort et que c’est à ce moment là qu’elle a été amenée à Star Labs et que son père a commencé à l’étudier. Pourtant, dans B Vs S, elle était bien active et Cyborg déja transformé comme on le voit dans la vidéo.
    Diana qui se prend pour Flash au début puis plus rien…
    Barry Allen sois-disant introuvable pourtant il ne cesse de passer des examens pour entrer à l’école de police…
    C’est quand même assez bâclé tout ça

    • C’est pas faux ça Bzz! Dommage pour Cyborg: on aurait pu envisager que Silas ait la Box depuis un moment et l’étudie pour sauver son fils, et puis au moment critique où tout semble perdu Superman meurt, la Box s’active et Vic devient Cyborg. Une scène comme celle-ci aurait créé un lien fort entre Sup et Cyborg, puisque le premier serait « à l’origine » de l’autre. Sachant qu’on a déjà une ébauche (certes superficielle) de lien entre Sup et Flash, qui peut voir en lui la seule personne au monde capable de « le suivre », et ajouté au fait que le Man of Steel a déjà un lien fort avec Bat et WoWo chez qui il a fait renaître l’héroïsme, on aurait de quoi avoir une équipe aux liens très forts…

      Pas faux pour les exams de Barry: suffirait de se pointer sur le lieux de l’examen pour le repérer…

  100. L’échec sur JL, on peut aussi le tabler sur l’absence de retour comics… Sérieux, presque personne pour parler de ce qu’est la JL en comics, pour bien montrer de quoi ça parle, limite on s’en fiche (pas ceux qui les adaptent, obligés de tout lire, assimiler et comprendre)..!
    Mais on a plus des gens qui parlent de ce que le film devrait être, et même de ce que Snyder est censé être selon eux (là aussi, personne ne parle de tout ce qui fait son style et ses obsessions dans sa filmo)…
    Personne aussi pour souligner qu’en plus de l’accueil de DoJ, clivant alors que ses personnages ne sont pas conçus comme ça (et la JL, encore moins), c’est aussi un film qui a eu des problèmes de prods retentissant…
    Dont évidemment le plus tragique: un Deuil en plein milieu… alors que le film JL lui raconte absolument l’Inverse: la Fin d’un Deuil, le Retour à un Grand Espoir.
    Snyder aurait-t-il du se battre pour finir le film dans la douleur sans que ça se voit à l’écran ? Sans que personne ne l’analyse avec ce contexte ?
    Pensez donc à ça, le film devait être sauvé le plus possible, ça reste honorable… et c’est justement ce que font ces héros avant tout: Se battre pour Sauver les innocents.

    • Tous ces points ont été rebattus encore et encore, ici et ailleurs… hormis le parallèle entre le deuil de l’enfant et la résurrection du héros, intéressant en soi. J’imagine que ça ne doit pas être facile de raconter l’histoire d’une résurrection quand on vient de perdre quelqu’un.

  101. Après un nouveau visionnage de BvS, j’ai pensé à une comparaison. Finalement cet enchaînement Man of Steel, Dawn of Justice et Justice League a un petit peu le même schéma que la trilogie x-men au niveau de la création des films :
    – un premier film plutôt timide pour introduire l’univers
    – un second qui reprend directement sur les événements du précédent, et où le réalisateur va plus loin (x-men 2 <3, BvS <3 ). Avec à la fin la mort du personnage principal mais également la promesse de son retour (le phoenix sur le lac, la terre qui se soulève sur le cercueil)
    – un dernier où changement de réalisateur et patatrac c'est le drame, la grande saga annoncée sombre dans le médiocre, on parle d'enterrer la licence sauf pour le personnage qui marche (Wolverine chez la Fox, Wonder Woman chez DC).

    Il manque plus que Vaughn pour revenir sauver la Justice League…

    • Mais à chaque fois, il y avait des raisons qui sont extérieures au studios:
      Pour XMTLS, Singer s’est fait bloquer par Warner, Vaughn a jeté l’éponge soit-disant pour des raisons familiales… Ratner était juste là pour shooter le script, sinon toutes les « non stars » de l’équipe du film se faisaient virer (les acteurs principaux ne devaient pas avoir trop de mal à s’en sortir). Il faut penser aussi à ceux en coulisses, qui vont aussi perdre gros.
      Pour JL c’était pire: le film était presque terminé, le deuil réel et la fin de deuil optimiste qu’on a dans le film, ça n’allait pas ensemble, mais on ne pouvait pas tout mettre à la poubelle… et Joss Whedon a déjà traité de résurrection problématique, dans son script de Alien 4, et avec Angel (début de saison 3 de Buffy contre les Vampires) et Buffy elle même (début de saison 6). Et il est un peu moins clivant que Ratner.

      D’emblée, on ne pouvait rien faire de plus, c’était malheureusement irrattrapable. Mais le résultat n’est vraiment pas si honteux, il y a bien plus de qualités que de défauts, en se mettant au niveau du concept de la Ligue. Et dans une aventure introductive en plus.
      Ce n’est forcément que dans une suite que ça ne peut voler bien plus haut et loin… Jusqu’à la Tour de Garde ?

        • Si… La Warner. Il devait avoir le temps d’enchaîner d’un film à l’autre, préparé en parallèle… Et en gros, ils lui ont mis des bâtons dans les roues.
          Et la Fox n’a pas voulu attendre, surtout quand Matthew Vaughn a laissé tombé le job à la dernière minute… pour reprendre First Class plus tard… à la dernière minute. 🙂

  102. https://www.mdcu-comics.fr/news-0026688-dc-comics-justice-league-darkseid-coupe-du-montage.html
    C’est tout de même moins proche de la version réaliste présentée précédemment, où ce sont ses sentiments et les réactions de l’humanité face à lui qui influencent principalement son jugement (même un peu trop). Avec surtout de la mélancolie.
    … Alors que Steppenwolf est censé n’attaquer la Terre que parce qu’il n’y a plus de Kryptoniens (trop compliqués à contrôler?)… et face à une vision du gros Darkseid, pas difficile de comprendre que Superman ne va pas le suivre.
    Ça ne nous donnerais qu’un rebondissement supplémentaire pas très utile genre « mince, Superman n’est pas encore bien remis malgré Lois (alors que c’est elle la Clé), est-ce qu’il va nous trahir… ah ben non! ». Et du fan service juste pour nous teaser Darkseid. Ça aurait pu entamer le rythme du film…

  103. Je viens de revoir la scène de BvS ou Barry « voyage » dans le passé pour prévenir Bruce que Lois Lane est la clef. Est-ce juste une vision ou beaucoup plus ?
    En tout cas, l’armure de Barry est beaucoup plus avancée technologiquement que celle dans JL ce qui voudrait dire que c’est en rapport avec des évènements plus tardifs si c’est plus qu’une vision…

    • Ou alors… Superman revient à la vie et devient un despote. Des années plus tard, Batman est devenu leader de la résistance, et compte parmi ses alliés Flash, qu’il envoie dans le passé prévenir que « Loïs est la clef ». Grâce à cet avertissement Wayne fait de Loïs « l’artillerie lourde » qui empêchera Clark de devenir ce tyran, ce qui nous donne les événements du films JL.

        • Héhé, seulement si on part de la théorie considérant le temps comme quelque chose de non linéaire. Si on part plutôt sur une conception à base de timelines différentes pas de paradoxe: le retour dans le temps de Barry crée une seconde timeline dans laquelle il n’a pas à revenir dans le temps puisque Superman n’a pas viré despote. 😉

          • Clairement inspiré d’Injustice. Dommage d’avoir grillé cette cartouche. Pas gagné qu’on ait un film sombre où Superman serait un despote. C’est fini ça maintenant. Maintenant on veut des blagues.

  104. CC est un bon divertissement….. ! C est dommage que le ton général assez sombre ait changer pour devenir plus lumineux , moins audacieux….!

    Tout a changé… batman est différent que dans le précédent…. superman aussi….

    C’est bizarre…

    C est un bon film divertissement qui ne marquera pas…. comme les autres films de super héros nouvelle génération d ailleurs… qui restent anecdotiques a côté des spiderman de raimi, des batman de nolan et des x men de singer des années 2000

    Aujourd’hui tout va trop vite…. la qualité des oeuvres est délaissée pour la quantité…. ou on a 30 films de super héros en 5 ans….!

    Il n y qu’à voir le dernier star wars…. ! C est devenu rare les bonnes surprises dans le cinéma de super héros…. où l incohérences scénaristique reigne en maître depuis un moment déjà….

    Faut mieux ne pas être un fans de ces films ou univers…. déjà ça ne vole pas très haut…. mais c est deçevant….

    Je plein les fans pour qui star wars ou la justice league c est une religion…..

    Si on veut de l originalité et de la qualité , faut regarder autre chose…, car c’est pas toute les décennie qu un vrai cinéaste comme nolan, singer ou tim burton viendra s y coller…..

  105. Enfin vu… j’ai mis le temps avant de me forcer..

    Hé ben, un film monté avec les pieds (sérieusement mettre la scène d’exposition d’Aquaman APRES que Batman essaye de le recruter ; quelle connerie), avec des FX faits avec les pieds aussi (les scènes classes se comptent sur les doigts d’une main… de lépreux).
    Les nouveaux membres, on s’en balance pas mal ; Cyborg ressort de par sa fonction essentielle au plot.

    A la fin tout le monde rigole comme si ils étaient amis de longue date ; ca ne fonctionne juste pas du tout.

    Ben affleck méconnaissable (Merci les UV), et globalement des changements de DA odieux d’une scène à l’autre.

    Bref, c’est raté

  106. Vu également, je m’attendrais au pire donc la chute n’a pas été vertigineuse, mais on ne peut pas dire qu’il y avait de quoi s’enflammer. Entre les vfx franchement pitoyables, les coupes au montage (enfin il y a eu montage ou découpage à la machette ?) çà laisse vraiment une impression de fini avec les pieds.
    Mon seul point positif sera pour Flash, même si la ba m’avait rassuré au sujet d’Ezra Miller, c’est surement le seul qui n’a aucun point négatif dans le film, et en plus bien plus agréable que le dépressif de la série CW.
    Mais bon, Batman vs Superman était tellement mieux avec 30 minutes de plus, il ne fallait pas s’attendre à un miracle pour un film qui demandait au moins autant que la version courte de BVS et en compte 30 de moins ! Un grand écart trop marquant pour passer inaperçu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here