Star Wars – Les Derniers Jedi : La Critique du film + VOTRE AVIS !

503

[Pour ne RIEN savoir sur le film – ce qui est préférable – ne lisez RIEN !]

Star Wars : Les Derniers Jedi est… étourdissant. Dire que Rian Johnson rebat les cartes de la Postlogie n’est pas assez fort. Rian Johnson dynamite la saga, ni plus ni moins. Il va falloir du temps – et plusieurs visionnages – pour digérer l’énormité de ce qui se passe à l’écran. Loin du respect quasi religieux et nostalgique de J.J. Abrams, le réalisateur de Looper s’approprie Star Wars comme aucun autre avant lui, embarquant le spectateur dans une aventure galactique imprévisible. Pour le meilleur et pour le pire ?

Très honnêtement, je ne sais pas encore quoi penser de Star Wars : Les Derniers Jedi. Difficile de réagir à chaud après 2 heures et 32 minutes de montagnes russes. C’est un tel tourbillon d’action, d’émotions et de surprises… Un cycle sans fin de : « Quoi ? Mais ! Mais… » Pas le temps de réaliser ce qui vient de se produire qu’une nouvelle bombe à proton explose à l’écran. Luke Skywalker a bien résumé la chose dans la dernière bande annonce (« Ça ne se passera pas comme tu le crois. »). Il faut d’ailleurs saluer l’intelligence de la campagne promotionnelle, qui n’a quasiment rien dévoilé du film.

Star Wars : Les Derniers Jedi est une magnifique aventure galactique, avec ce qu’il faut d’environnements exotiques, de créatures mémorables et de scènes d’action épiques. Tous les ingrédients d’un grand Star Wars ! La temporalité unique de cet opus donne un sentiment d’urgence assez inédit. L’équilibre entre les différents personnages principaux est parfait, de quoi satisfaire tout le monde. Et punaise… que c’est beau ! Un blockbuster qui se repose sur des décors naturels et des effets visuels globalement irréprochables, cela fait du bien. Même les explosions sont belles ! Et quand Rian Johnson prend le temps de poser sa caméra, il immortalise certains des plans les plus iconiques de la saga. Quitte à s’écarter du langage cinématographique sage utilisé dans les précédents épisodes.

Derrière la beauté visuelle de Star Wars : Les Derniers Jedi, il y a le plus polémique des Star Wars. Tout ce que n’était pas Star Wars : Le Réveil de la Force, un film qui était régi par d’autres impératifs (réanimer la saga et poser les bases de la Postlogie). A titre personnel, je n’ai pas été profondément choqué par les choix du scénariste-réalisateur Rian Johnson, mais il est compréhensible qu’une partie d’une fandom soit vent debout dès mercredi. A minima, apprécions au moins l’incroyable prise de risques. Se faire balader du début à la fin sur une franchise de ce calibre, ce n’est pas tous les jours que cela arrive ! Dans son travail de déconstruction, Johnson glisse même quelques piques à l’encontre des choix d’Abrams… Étonnant !

Star Wars : Les Derniers Jedi est un film sur Luke Skywalker, porté par un acteur… que l’on découvre pour la première fois ? Mettez-vous à la place de quelqu’un qui n’a pas grandi avec la Trilogie. Voir Mark Hamill sur grand écran, c’est une première ! Il est excellent en vieux maître Jedi brisé, moitié sage, moitié fou. Comme son personnage, il porte le poids d’une légende sur le dos. La fiction rejoint la réalité de fort belle manière. Rey et Kylo Ren n’ont jamais été aussi intéressants. Le duo est enfin à l’équilibre en terme de développement. Finn et Rose Tico héritent de l’arc narratif le plus dispensable du film, tandis que le capital sympathie de Poe Dameron augment encore un peu plus. Reste Carrie ‘Leia Organa’ Fisher, qui est hors catégorie… Dans certaines scènes, le récent décès de l’actrice conjugué aux notes de John Williams font des ravages.

Et maintenant, ce qui fâche ! Encore et toujours ce manque de contexte. (J-3 avant la sortie de Star Wars : Les Derniers Jedi – L’encyclopédie illustrée, courage !) Après deux ans d’attente, le flou artistique entretenu sur la situation géopolitique de la galaxie devient réellement frustrant. Et de moins en moins crédible ! Que le système Hosnian soit détruit dans Star Wars : Le Réveil de la Force est une chose, mais depuis… Que fait la Nouvelle République ? Que se passe-t-il sur Coruscant ? Et ailleurs ? Les enjeux sont d’ampleur galactique, mais tout, absolument tout, tourne autour de Rey, Finn, Poe et Kylo Ren. A croire que nous suivons une guerre régionale dans un secteur perdu de la galaxie. A force, certains personnages commencent à pâtir de ce manque de ‘background’ (cf. le Suprême Leader Snoke). Il n’y a pas à dire, la Prélogie a su bien mieux manier le micro et le macro.

Autres petits points discutables… Un peu trop d’humour au début. Les révélations promises sur les mystères ancestraux de la Force se font toujours attendre. Le caméo de vous-savez-qui n’était pas vraiment utile, sans compter le fait qu’il est visuellement dérangeant. Le bilan de Luke Skywalker post-Retour du Jedi laisse toujours le même goût amer. Les extraterrestres de la Prélogie brillent encore par leur absence (et ceux de Canto Bight sont sous-exploités). Et la fin, malgré toutes les péripéties du film, donne une vilaine impression de surplace. Quant à John Williams, il est toujours en pilote automatique, mais eu égard à son grand âge et au riche répertoire à sa disposition, ce n’est pas trop grave.

Rian Johnson est fou. Il a fait son Star Wars, quitte à faire exploser certains acquis de la Trilogie et de la Postlogie. Qu’on ne dise plus après Rogue One : A Star Wars Story et Star Wars : Les Derniers Jedi que Lucasfilm joue la sécurité. Cet opus central est un grand épisode qui grille l’esprit au laser. Un épisode dense et osé, qui mérite d’être vu et revu. Et en découvrant le film, une question se fait de plus en plus pressante : « Comment J.J. Abrams va-t-il pouvoir rebondir après ça ? » On se le demande !

[Bon film à tous ! Pour aller plus loin, n’hésitez pas à jeter un œil à ces trois dossiers : Tout ce qui n’est pas dit dans Star Wars : Les Derniers Jedi, Le Guide de Lecture de Star Wars : Les Derniers Jedi et La Chronologie de l’Univers Officiel Star Wars. Et que la Force soit avec vous, dans les commentaires et sur le forum !]

—————————————————-

Star Wars : Les Derniers Jedi est réalisé par Rian Johnson et sort en France le 13 décembre 2017, avec Daisy Ridley (Rey), John Boyega (Finn), Oscar Isaac (Poe Dameron), Kelly Marie Tran (Rose Tico), Mark Hamill (Luke Skywalker), Carrie Fisher (Leia Organa), Adam Driver (Kylo Ren), Gwendoline Christie (Capitaine Phasma), Andy Serkis (Suprême Leader Snoke) et Benicio Del Toro (DJ).

503 COMMENTAIRES

      • J’ai lu et j’ai le sentiment de…. Faut que j’y aille tout de suite, par contre je suis un peu déçu si y’a pas vraiment d’info sur le Leader Snoke et la révélation faites sur la force, mais à priori, vu comment LTH en parle, il y a bien d’autre chose qui sont dévoilé.

        Je donnerai un avis après visionnage du coup.

    • PAS DE SPOILERS

      Bon je l’ai vu et le film est tres moyen !
      En tant que film, ça passe mais en tant que Star Wars c’est clairement mauvais…

      J’avais deja le meme ressenti pour l’Ep7 (copie colle sur la structure du 4) meme s’il y avait de bonnes choses

      Mais comme je l’avais deja dit, l’Episode 7 a posé de mauvaises bases pour la trilogie et ça se ressent dans cet Épisode 8

      Et la musique est toujours décevante, les mêmes nouveaux thèmes qui reviennent juste plus fort pour que ça accompagne mieux, mais rien de nouveau et de mémorable comme à l’époque des épisodes 1-2-3 ou 4-5-6

      Et quand vous le verrez, vous verrez qu’il ne se passe rien, le film fait clairement du surplace

      Ça confirme que Lucasfilm n’avait aucune idée de l’histoire globale de cette trilogie et qu’Abrams/Kasdan ont juste fait leur film et libre au réalisateur suivant de faire ce qu’il lui plait…

      Et on dirait pas du Star Wars, que ce soit dans l’esthétique ou dans les sub-plots… je sais pas comment décrire ça mais on dirait un film qui se passe dans l’univers mais différent de ce qu’on connaît des Épisodes 1/2/3/4/5/6, c’est bizarre

      Bref un épisode encore plus décevant que l’Ep7 car j’en attendais beaucoup, les critiques étant dithyrambiques et qui disaient clairement que c’était pas un remake d’un Épisode, en effet ça l’est pas mais c’est toujours pas ça !

      • Je partage ton avis.
        La première chose que j’ai pensé est qu’il ne se passe rien de concret dans ce film.
        L’humour Disney/MCU se ressent et est différent d’un humour présent dans les anciens film.
        Du coup je ne comprends pas les gens qui encense ce film, certes il est beau visuellement, se démarque de l’épisode 7 mais j’arrive toujours à la même conclusion : il ne se passe pas grand chose dans ce film et ça manque de profondeur.
        Et Spoil Alert
        !
        !
        !
        !
        !
        Derrière un seigneur Sith se cache un pouvoir plus grand…..
        Beh vous allez être déçu
        !
        !
        !
        !
        !

        • Il y a des milliers de gens qui essaient de survivre, et qui galèrent énormément, avec tout ce que ça implique comme dilemnes moraux.
          Il y a 3 adeptes de la Force en plein combat interne.
          C’est central, et c’est assumé jusqu’au bout…
          Bien sûr qu’il se passe des choses très importantes, même si c’est plus intimiste.

  1. J’attend avec une grande impatience les rageux anti-Disney, anti Kennedy, qui vont dire après ça, que les mecs ne prennent aucun risque, restent sur leur acquis etc. Grand moment en perspective.

    • A l’inverse des rageux comme tu dis, je me souviens encore des fan boys qui disaient que SW7 était GENIAL, l’un des meilleurs Star Wars ! Etc…même certaines critiques de l’époque, dont celle du Boss, avaient des avis assez positifs voire très positifs et donnaient l’impression d’oublier certains défauts exprès, juste parce que c’était « Star Wars »

        • Question de point de vue.
          Pour SW7 oscillait entre parodie et plagiat de l’épisode IV.
          Un coté parodique très accentué par un Kilo Ren faisant peu voir aucun sens (et par le coup de la super arme de la mort qui te détruit tout).

          Si la film n’est pas « mauvais », il restait décevant de part les choix scénaristiques qui donnaient un fort sentiment de sur-place.

          Apparemment celui prends plus de risque, c’est déjà un bon point.

    • J’attends surtout les « C’est nul, ils changés/chamboulés trop de trucs dans la saga » après les « c’est nul, ça ressemble trop aux anciens films »..

      :3

      • Boff j’espère vraiment que le film chamboule tout, car jj abrams et son remake est mal passé à mes yeux. Rogue one n’était pas mauvais, mais c’était un spin off sans surprise ou chamboulement, forcément il s’agissait d’expliquer comment la princesse leia a eu les infos sur les défauts de l’étoile noire… Tout était donc très prévisible et le réalisateur n’y pouvait rien, et voir le boss conclure à la fin par un disney qui aurait prit des risques avec rogue one je ne vois pas du tout ou…

        Par contre j’espère vraiment que cet épisode 8 va être génial, il en a le potentiel, même si là encore le fait que le boss dit que l’on a l’impression au final de faire du surplace au final risque de me gêner je veux de vrais réponses sur anakin et la prophétie vu que l’épisode 7 remet en doute cette prophétie avec ce retour en arrière… Je croise les doigts !

        • « voir le boss conclure à la fin par un disney qui aurait prit des risques avec rogue one je ne vois pas du tout ou »

          – pas de jedis
          – peu de « force »
          – tous meurent le long du film
          – des heros « normaux »
          – pas de super vilain boss du fim 😉

          Pour le coup je trouve qu il y a eu prise de risque et pour ma part j’ai ADORE cet opus

          • Aucune prise de risque avec un film estampillé « Star Wars » et une machine de guerre promotionnelle telle que Disney derrière. Le succès était garanti.

          • Il y a toujours des prises de risques possible. Là c’est une licence visionné aussi par beaucoup d’enfants, donc oui une guerre sale avec des gens ni du bien ni du mal et des assassinats c’est assez risqué pour le public visé.

        • captsubasa on l’a eu notre jedi mais avec un bâton. D’ailleurs je ne savais plus ou me mettre quand il traverse le champ de bataille en priant la force de le protéger et en marchant au lieu de courir… Pour les personnages qu’ils meurent ne m’a surpris, je veux dire c’est logique c’est une mission suicide depuis le début.

          Le super vilain on l’a, mais en effet il a pas de charisme. Honnêtement il est un peu surestimé après le très classique star wars 7. Ils ont annoncé depuis le début des spin off sur l’univers star wars, et on savait depuis le début que certains n’auraient pas de jedi-siths. Je ne vois pas en quoi c’est une prise de risque avec le nom star wars dessus et en mettant en avant la fameuse étoile noire… Je pense que l’on ne donne pas la même puissance sur la licence star wars vous et moi. Ils vont sortir un film han solo quoi ! han solo ! Tu aura beau ne pas avoir de jedi ou siths ils utilisent toujours des arguments marketting, comme l’étoile noir, han solo etc ce qui avec star wars est censé faire mouche facilement.

          La vrai prise de risque aurait été un spin off sur un personnage et période inconnu sans jedi-sith. Rogue one reste un film très classique, la guerre sale n’est pas très mise en avant, il n’appuie pas sur la gâchette au final et n’accomplit pas sa mission… Et la bataille finale explosive à grande échelle est je trouve de trop dans une mission d’infiltration, trop explosive-fun pour un film de guerre censé se montrer plus dur. Je ne dis pas que c’est un mauvais film hein, mais c’est bien un film star wars pour le coup et auquel il a manquer quelque chose pour que j’accroche. La dureté de leur guerre n’est pas assez mise en avant, des héros normaux sans charisme, des méchants qui sont eux même de simple rouages dans l’empire et sont remplaçable.

          • Pas faux, mais je trouve pas le bon mot. On reste dans la grande bataille spectaculaire, pas forcément fun mais qui tente de t’en mettre avant tout plein les yeux au lieu de vouloir être dramatique et mettre en avant tout le long les pertes humaines. Cela aurait d’ailleurs été pas mal que l’empire soit plus nuancé pour une fois.

          • Ben le super vilain est un vilain politique qui n’a aucune « force » contrairement à Palpatine

            Et non, Donnie yen, n es pas un Jedi dans le film (mais il sait manier la « force »)

            Et puis le nombre de films avec des missions suicides où tous ( ou quasi ) s’en sortent indemne sont légion

            « La vrai prise de risque aurait été un spin off sur un personnage et période inconnu sans jedi-sith » Perso je ne voie pas l’intérêt de faire un spin off sans connexion avec trame principale, du coup le choix de rogue one est très bon.

            Bref à mon avis on ne sera pas d’accord sur ce film car je me répète, mais trouve, qu’ils ont pris beaucoup de « risques »

            Après peut on vraiment parler de « risques » quant on parle de SW ou d’un Fast and Furious

          • « Après peut on vraiment parler de « risques » quant on parle de SW ou d’un Fast and Furious »

            Concernant star wars, oui (quand on essaye pas de faire plaisir aux fans/une catégorie de fan bien sûr…)

            C’est Même l’idée de base de la cinématographie de Lucas (et donc initial a star wars par la même occasion)

          • Chirrut Îmwe ne manie pas la Force. Il l’a ressent juste, comme tous les êtres de cette galaxie pourraient (devraient?) le faire. Car elle est présente en tous. Il a donc de l’Espoir parce qu’ainsi, il sait que toutes ses histoires sur les Jedi sont vraies.

        • Pour Rogue One la prise de risque c’est le fait que ::::SPOILER:::: personne ne s’en sorte à la fin. Pour un blockbuster, qui plus est produit par Disney, c’est quand même assez rare!

          • En même temps il fallait qu’ils meurent tous. Sinon comment expliquer de manière intelligente qu’ils n’apparaissent pas dans l’épisode IV qui commence genre 1-2 heures après la fin de Rogue One? C’est pas la plus grosse prise de risque du siècle

          • Et pourquoi serait-ils présents dans le IV au lieu de se reposer de leur mission ? Ce n’était plus leur histoire à ce moment là, mais celle des Skywalker.

  2. UNE QUESTION :

    Les combat sont comment ?

    Car ceux de l’épisode 7, je les ai encore la…..(quand je pense qu’il avait l’équipe de The Raid a dispo) !

      • Dur de répondre sans soiler, mais pour ce qui sont des combat Jedi ne placez pas la barre de l’espoir trop haute.
        Pour ce qui sont des combats spatiaux ça reste classe et bien foutu 🙂

          • Elles restent sympatrique visuellement.
            Apres je suis d’accord que le contexte et les batailles en elles même sont relativement moisi.
            /!\GROS SPOIL/!\
            Apres tout, le film n’est qu’une course poursuite de 2h30

  3. Bon dommage pour la trame de FINN ,son duo avec Rey donnait un certain charme à l’épisode 7, j’espère vraiment que son rôle va prendre plus d’importance dans le 3 eme épisode et qu’il ne va pas se cantonner au mec cool de service .
    Demain 10h pour moi au CGR Evry

    • SPOIL…..SPOIL…..SPOIL…….SPOIL……..SPOIL…….

      N’en attends pas grand chose de ça car même s’ils sont particuliers et intéressants, ils n’ont pas le niveau visuel de ceux des I II et III

      • Une Prélogie où les Jedi pullulaient, mais où juste une poignée de Sith leur étaient quasi supérieurs… Avec juste 2-3 adeptes de la Force ici, ça a peut-être une incidence sur la manière dont la Force circulent entre combattants ?

  4. J’ai pas lu… Ou alors en survol…
    Mais l’info d’un film qui contiendrait de la surprise me fait vraiment plaisir !
    C’est vraiment ce que l’on attendait !.. Enfin !
    Quitte à ce que ça remette en cause les règles des films précédents… Moi je dis : ça va faire du bien !

    Et oui, je préfère un épisode Star Wars qui fait débat plutôt qu’un remake.
    Je retrouve un Nouvel Espoir pour ce film !

  5. Ma plus grande crainte on dirais va se réaliser ! Ne pas justifier pourquoi snoke est au commande d’une telle armée ni pourquoi tout le monde le suis … c’est la plus grande force de la prelogie. Montrer comment le côté obscure s’empare du pouvoir avec malice et couardise ^^ miam ! Ici on nous balance un gus brûlé qui dirige tout sans raison (pour le moment en tout cas …)

    • Réponse déjà esquissée dans les livres : Palpatine a senti que la source du Côté Obscur se trouvait dans les Régions Inconnues. La machine impériale s’est donc tournée vers l’exploration de cette partie de la galaxie. A la chute de l’Empire, les Vestiges de l’Empire se sont réfugiés dans les Régions Inconnues – devenant ainsi le Premier Ordre – et ont très probablement découvert Snoke, qui est devenu leur chef naturel.

        • Pareil, ça me ferai chier d’aller chercher dans des bouquins des infos sur un des personnages principaux de cette trilogie ( autant sur les persos secondaires pourquoi pas )

          • Oui, les livres doivent être des sortes de « bonus » aux films et non une obligation pour comprendre l’histoire

          • Si on dit ça, on ne les achète pas alors. « Un bonus ? Bof non, je ne consommerait que des trucs live, tout ce qui est sur papier c’est nul ». Bien sûr que les livres sont là pour le développement poussé, puisqu’un film ne peut pas absorber toutes ces infos d’un coup au risque de durer 3-4 heures…

  6. Ma plus grande déception de l’épisode 7 est kylo ren ! Au début il stoppe un laser avec la force ( même yoda et lempeureur ne font pas ça ! ) et a la fin il se fait latter par une nana qui a jamais tenu un sabre .. . Voilà quoi

    • Qui plus est, Ren ne voulait même pas tuer Rey. Juste la faire chuter du côté obscur parce qu’il savait qu’elle était puissante.
      Ce qui lui a fait perdre son combat, c’est qu’il a mésestimé son adversaire. Son orgueil – pilier du côté obscur – est aussi sa faiblesse.
      Mais à plein régime, Rey n’avait aucune chance !

    • J’ai eu la même déception mais il y a les raisons évoquées ci-dessus + le fait qu’il venait de tuer son père (ce qui l’a fortement déstabilisé comme l’indique snoke dans l’épisode 8 => d’ailleurs je trouve ça génial qu’ils explique cette « incohérence » soulevée par les fans dans l’épisode précédent)

      Moi ce qui me gêne le plus c’est le niveau de Rey au combat : elle tient tête à Kylo, et dans le 8 elle se bat contre des super soldats
      => QUI LUI A APPRIS A SE BATTRE ?
      la force est peut-être puissante en elle, mais il faut bien de la technique, qu’on n’acquière pas tout seul
      (j’espèrais voir Luke lui apprendre dans le 8 mais même pas…)

      • Sur Jakku, elle sait déjà se battre (au bâton), ne serait-ce que pour survivre seule au milieu d’une bande d’escrocs… La Force ne fait qu’augmenter ses capacités… Surtout si elle est elle-même une émanation de la Force, donc naturellement habile.

        • … je voulais dire qu’elle a dû apprendre à se battre dans cet environnement, surement avec les quelques adultes qui l’ont régulièrement pris sous leurs ailes (un enfant, c’est aussi pratique pour voler des choses, par exemple).

  7. « Autres petits points discutables… Un peu trop d’humour » … Mon dieu 😂😅🤣

    Personnellement j’avais adoré le côté politique de la Prélogie, donc la voir autant renié est totalement stupide, contrairement à la Trilogie qui, elle, avait une raison en or : Elle avait été détruite.
    Bien que personnellement je n’accroche toujours pas. Le fait que cette nouvelle trilogie soit basé sur le 7 est une erreur. J’aurais adoré le retour d’un ordre Jedi…

    • J’ai rematté le 7 cet apres midi, pour me mettre en condition pour ce week end 😉

      L’humour n’y est pas génant, mais je te rejoins niveau politique c’est 0, là ou excellait la prélogie ( à mon avis), apparemment ça continue, vraiment dommage

    • Après je les vois mal justifié politiquement pourquoi la république a fermé les yeux à ce point sur l’empire au point que la rébellion est née pour lutter à leur place contre l’empire… Politiquement avec un tel départ ils peuvent pas faire de miracles je pense, surtout qu’a côté on attend plein d’avancés côté jedi-sith le truc très absent de l’épisode 7.

  8. bon bah ca prends des risques , ca sort de la zone de confort de SW 7 et c est pas un remake de l empire contre attaque..

    ya assez d arguments pour me motiver encore un peu plus

  9. Je commente sans lire la critique ! A quoi bon la lire avant d’avoir vu le film ?! Nous irons tous le voir au ciné! Nous n’avons pas besoin de savoir avant si quelqu’un l’a aimé ou pas.

  10. Film vu et wow je comprends le boss quand il dit qu’on en ressort un peu perturbé. Au fait je ne sais même pas quoi penser de ce film, l’auteur a pris des risques c’est clair, et ça ne va pas plaire à tout le monde.
    Sinon quoi dire à part que c’est beau ,vraiment beau ! Certaines scènes sont sans conteste parmi les plus belle de la saga.
    Au final ,un 2 ème visionnage s’impose parceque là je suis encore perdu sur certaines choses niveau scénar .

  11. Perso, je trouve qu’il y a pas mal de batailles/actions (ce qui n’est pas forcément un mal) mais que l’histoire global de la saga n’avance quasi pas (ce qui est dmg en 2h30).

    Autant après l’épisode VII, je le prenais plutôt « oui, bon, c’est un quasi reboot, ça pose juste des fondations (un poil légère), pour l’histoire de la saga, on verra plus tard ». Autant là, après de film, je suis vraiment sur ma faim.

    Après, peut-être un bon film « individuellement » et c’est ce que doit être un film avant tout. Mais mon ressenti perso est pas ouf (pour l’instant ?).

  12. Vu ce matin et c’est la première fois que je n’accroche pas à un star wars.
    J’en aime plus que d’autre, mais celui là ne m’a rien envoyé. Je m’y suis même ennuyé :/

    /Spoiler\
    J’ai trouvé que le film manquait énormément d’intelligence.
    Aucune exploration du lore, aucune explication sur Snoke qui meurt comme une vielle chaussette sans qu’on n’en sache plus sur lui.
    C’est vraiment un film intimiste qui se concentre sur une dizaine de personnage et leur histoire mais on est TRES loin d’une guerre dans les étoiles.
    Rien sur des habitant de la galaxie, d’autre planètes, le nouvel ordre etc..
    Rien sur rien j’ai vécu ça comme un épisode d’une série TV.
    Vivement le 9 pour qu’ils, je l’espère, nous parlent un peu du reste de la galaxie.

    • « J’ai trouvé que le film manquait énormément d’intelligence »

      Vu que tu le penses aussi de 99.99% des personnes présentes sur le forum ( il n y a qu a lire tes coms condescendants au possible), on ne retiendra pas cet argument
      😉 peace 😉

      • Ah, encore un jean Michel vexé :3

        Ps: je le pense de 3 ou 4 visiteurs hardcore tout au plus 😉
        Je pense pouvoir dire sans me tromper que ce site à plus de visiteur que ça.

  13. C’est intéressant comme avec l’internet 2.0, tout le monde va voir un film avec son avis pré-conçu, en fonction de ce qu’il dit de soi et pas du film; martèle ses désidératas dans chaque post comme s’ils étaient universellement reconnus, puis fait fi de TOUT LE RESTE du film en étant soit satisfait d’avoir été « écouté » ou « comme prévu, déçu ».

    J’veux une DeLorean.

    Ah non, pardon, c’était trop lolilol Retour vers le futur : j’aurais voulu un Marty aux prises avec le désarroi psychologique de son Oedipe avec Lauren et dépassé par les paradoxes du voyage dans le temps, mal expliqués par un Doc qui sait qu’un « gigowatt » n’existe pas et de toute façon retenu à l’université par des copies à corriger (c’est plus crédible).

  14. 2h30 à 400/h!! pas de déception! c’est un grand saut très émotionnel, déstabilisé par ce nouveau virage artistique qui bouscule certaines certitudes,
    mais comme d’habitude il faudra plusieurs visionnages (v.o) pour en déchiffrer l’essence! Sans spoilers soyez attentifs Gareth  »Rogue One » Edwards fait une petite apparition… 😉

  15. Sniff je ne le verrai finalement que dans 2 semaines WTF

    personne n’aurait un lien spoilant le film SVP. Je ne peux pas attendre, je veux savoir de qui Rey est la fille.
    Merci de ne poster que le lien que les autres ne lisent pas la réponse sans faire expres

    Merki

      • Sniff ok bon ben j’attendrais de le voir

        SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

        Bon ben kylo qui tue son mentor sans qu on sache vraiment qui c’est
        Rey qui n’est ni la fille de Leia ni Luke
        Je suppose que Finn n est pas le fils de windu ( il utilise sabre laser du coup …)

        Bref quelque douches froide mais quand meme pressé de le voir

        • SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
          SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
          SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
          SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

          Même si Johnson a détruit tout ce que JJ avait fait, pour Rey, à mon avis on a pas encore le fin mot de l’histoire. Il ne faut pas oublier que dans le 7 lorsqu’on parle de Rey à Kylo pour la première fois, il répond « la fille dont on m’a temps parlé ». Pourquoi aurait il dit cela si c’était vraiment une personne lambda que personne connaissait ???

          • SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
            SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
            SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
            SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

            C’est génial !! Rey est juste une personne normale qui a des aptitudes à la Force, comme le garçon de la dernière scène. Pas besoin d’avoir des parents populaires, on s’en fout au final ! Et j’ai trouvé ça très bon.

            Le seul hic, effectivement, c’est que dans le 7 Kylo parle de « la fille dont on m’a temps parlé » … A voir si ça sera exploité dans le 9.

            Je pense qu’il est dommage que cette postlogie ne soit pas écrite avec un fil rouge. Là c’est chaque réalisateur qui rebondi et apporte une pierre à la nouvelle trilogie, indépendamment.

          • Oui justement c’est le fait que Kylo la connaisse d’avant.
            Meme quant on lui annonce au début que Le Bot est avec une « fille » il devient FURAX

            Du coup je ne comprends pas que cela n’aie été exploité dans cet opus
            (ca me fait pensé au cauchemard de wayne dans BVS totalement occulté dans JL)

            @Filou « C’est génial !! Rey est juste une personne normale qui a des aptitudes à la Force, comme le garçon de la dernière scène. Pas besoin d’avoir des parents populaires, on s’en fout au final ! Et j’ai trouvé ça très bon. »

            Dans l’absolu je suis d’accord, mais ce n’est pas ce qu’on nous à vendu dans SW7, c’est ce qui me dérange

          • C’est Snoke qui lui à tant parler de Rey, il le dit dans le film quand un des coté de la force devient plus puissant, une personne du côté opposer apparait

          • C’est ça… Pour le coup, je pense pas que pour Snoke et Rey, c’était ce qu’imaginait Abrams quand il a créer ces personnages…
            Je serais curieux de connaitre le « vrai » avis de JJ sur ce film…

          • kylo Ren pouvait aussi mentir à Rey, juste pour la faire basculer. Il n’empêche qu’ainsi, ils sont tous deux de parfaits opposés entre celui qui avait un foyer aimant mais qui s’en détourné, et celle qui n’avait rien du tout, ni amis ni personne pour l’aimer mais a fini par accepter une famille.

    • Ben a peut-être menti à rey pour instaurer le doute en elle et la convaincre de le rejoindre. Je vois pas comment ben pourrait savoir quoi que ce soit sur la famille de rey. C’est pas fini cette histoire.

  16. #Spoiler#

    Snoke gros méchant mdr

    Aucun impact à ce que Ben le tue et ce que ça représente puisque de toute façon on a aucune idée de qui c’était

    C’est clair RJ a boulversé les règles de SW mais je suis pas sur que ce soit pour le mieux

  17. Je ne vois presque que des mauvais retours. J’ai beaucoup aime. Même au delà de mes espérances. Je dois être déconnecté. Bref, super film et super mise en scène. Dans une moindre mesure que pour Mother ! que j ai adoré. Bref je suis peut être pas aussi fan de star Wars que ça.

    • J ai squatté un peu allociné pour les critiques et j’ai globalement trouvé les « puristes » très déçus. Apparament c est visuellement au top, mais l’esprit star wars…

      Bref je verrai dans 15 jours pour me faire mon idée, mais je m’attendais à de meilleurs retour

      PS : par contre beaucoup le placent aussi juste après l’empire contre attaque …..

      • Mark Hamill interview dans le Parisien ce matin :
        Un extrait très révélateur : » J’ai fini par accepter que le temps Star Wars de George Lucas était terminé » Les Derniers Jedi est un très bon cru mais de nouvelles bases scénaristiques se sont posées comme dans le Réveil De La Force afin de mieux préparer les nouvelles générations de fans, le plan marketing est flagrant et incontournable, je pense pour ma part que l »épaisseur de la trame ainsi que l’originalité se trouveront dans les spin offs comme l’excellent Rogue One 😉

          • En même temps il va falloir que nous les fans on s’interoge sur ce qu’on veux vraiment : Un bon film comme le huit qui est rafraîchissant et qui ajoute de nouveaux éléments à un univers qu’on adore ? Ou est ce qu’on préfère se taper des films reboot (et moins biens que les originaux ), qui finirons par nous dégoûter a jamais de Star Wars ?!

  18. Grand fan de la saga depuis tout petit j’ai vécu une véritable montagne russes rempli de (whooaa – BORDEL – WHAT ? – ok… …. – pardon ?) ect… XD
    Le moins que l’on puisse dire c’est que le 8 se permet une grosse évolution sur la saga.
    Les sentiers battu sont exploser durant le film et je doit dire que je ne sais foutrement rien du futur que prendra l’épisode 9.

    Beaucoup de questions reste en suspend et de nouvelles s’ajoute !
    Le 8 devra se revoir plusieurs fois pour le comprendre totalement et je crois qu’il ne pourra être que 100% mesuré que lors de la sortie du 9eme film.
    Je suis resté sur mon cul a la fin… Incapable de dire ci j’avais aimé :O ou pas aimé !!!
    Incapable de savoir ci c’était du génie ou de la destruction…
    Au final je me suis dit : ta souris quand même pas mal durant le film, ta quand même pris un kiff et donc c’est bien. Par contre je vais être claire sur 2 choses.
    1) le premier qui me dit encore que disney a rendu l’univers bisounours je lui fait bouffé un peluche mickey car c’est un épisode sombre.
    2) le film va clairement divisé les fans comme jamais auparavant ! Le 7 était peut-être pour certain une pseudo copie du 4 mais la c’est un épisode non seulement nouveau mais assez révolutionnaire.

    8 / 10 sera ma note (c’est très bien hein)

  19. J’ai kiffé. Enfin un le vrai SW. Pas un pseudo-SW sans nouvelles planètes ou races qui font plus que de la simple exposition. On a le fond et la forme cette fois. Des images vraiment épique presque iconographique (pour un SW).
    J’ai confiance pour sa prochaine trilogie. Mais certaine traitement de personnage sont limites.

  20. J’ai adoré le film même si

    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

    Deux trucs me dérangent dans le film:
    -Yoda en marionnette
    -On ne sait rien de Snoke, et qu’on ne vienne pas me dire qu’on va avoir des livres pour ça. L’univers étendu doit étendre des informations donnés dans les films, pas combler des trous…

    • -C’était la même « problématique » que pour Vador à la fin de RO, dans son costume du IV.
      -En avait-on vraiment quelque chose à faire de Snoke ? Un autre archétype de vieux méchant puissant et tout moche, venu d’un univers inconnu… là où le VII et le VIII ne parlent pas encore des territoires inexplorés mais du passage de relais d’une génération de gentils (et de méchants) à une autre…

  21. Je sors du ciné. Je n’ai lu qu’aucune critique même pas celle de LTH.
    C’est mon avis à chaud, je détaillerai plus tard et lirai la critique et les commentaires en rentrant chez moi.
    Alors? Quel pied!!! Mon plus gros kif ciné de cette année et depuis longtemps. Vive Star Wars!!!

      • Attention les gars, je suis peut-être dans mon exagération habituelle? 😆
        Après ce n’est que mon avis hein, n’y allez pas en vous attendant à un super film ou quoi.
        Laissez vos appréhensions du 7 de côté et évitez le net.
        Finalement, je ne posterai pas de critique. Le premier avis est le bon.
        Et c’est dur de parler de ce film sans spoiler. Même celle de LTH l’est d’une certaine façon je trouve. Ne rien lire, ne rien regarder pour ne pas gâcher certains éléments.
        On en parlera ici bien longtemps après de toute façon ^^

  22. Juste Waouh, mon cerveau est en ébullition !

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOILSPOIL SPOIL SPOIL
    Le scène où Rey et Kylian se battent contre les gardes prétoriens elle est juste SUBLIME
    Luke qui se tiens devant le premier ordre
    Les dix secondes où on a plus de son sont terrible aussi
    Franchement y’a des plans de folie
    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Cet épisode est grandiose, bien sûr il a des défauts mais bordel… J’en reviens pas

      • SPOILERS

        Moi j’étais bouché de voir qu’un vaisseau qui passe en vitesse lumière peut pulvériser au moins 5-6 destroyers positionnes à des hauteurs différentes

        Ainsi que voir des transporteurs de troupe incapables de faire des zig zag droite gauche et en haut en bas pour éviter des tirs lasers (car n’était pas des missiles)

        Mais aussi de constater que l’autre meuf se sacrifie soit disant pour piloter le vaisseau amiral mais qui ne fait rien (bien sûr dans Star Wars le pilote automatique n’existe pas…)
        Mais aussi qu’elle aurait pu placer le vaisseau amiral entre les transporteurs et les tirs lasers pour les protéger …

        Bref cette scene m’a tué

        FIN SPOILERS

    • SPOIL SPOIL SPOIL

      Moi aussi j’ai dû y réfléchir longtemps pour y trouver un grand twist et je crois qu’il voulait faire allusion au fait que Luke est mort mais en fait pas mort mais en fait mort. Mais sur moi, ça a juste dédramatisé la situation ces « rebondissements ».

    • Spoiler
      Que Luke a voulu tuer son neveu l’espace d’une seconde, qu’il a succombé a son égoïsme et que depuis, il se punie lui-même..?
      Ou alors, le twist c’est le final façon « peekaboo ! yé suis pas là et j’ai disparouche ! » 🙂

  23. Attention je vais SPOIL mais c’est nécessaire pour exprimer mon ressenti:

    Tout d’abord je suis fan de SW que j’ai découvert avec la Trilogie originale version 1980 via les VHS de mon père. Du coup, je me considère peux être pas comme un puriste mais je comprends très bien ce qui risque de ne pas leur plaire:

    1: La Force : elle est utilisée en mode ta gueule c’est magique et entre en contradiction avec les bases posées par les précédents opus filmé (soit sans considérer l’ U.E).
    2. L’humour bien que opérant est assez omniprésent et parfois dans des moments pas toujours opportun
    3. La promesse n’est pas tenue, on nous a promit les origines de la force, celle de Snoke… Nous ne saurons rien

    Par contre, de nombreux rebondissements font de à film un vrai film Star Wars, peux être même un des meilleurs. Il est sombre, et aborde des thématiques intéressantes comme le poids des légendes, les conséquences d’un acte héroïques, qu’est ce qui constitue l’espoir…

    J’ai besoin de recul pour me prononcer définitivement mais j’ai globalement apprécié malgres les trop grandes libertés prises avec ce que permet la force. Pour la suite, cependant, sans véritable Antagoniste je me demande ce que va donner le film. Kylo Ren n’étant définitivement pas un personnage assez vol pour en faire le nouveau grand ennemi de cette trilogie même si avec cet opus il prends enfin en charisme!

    • La Force, immatérielle, a toujours servi à créer de l’impossible;
      l’Humour a toujours été là pour alléger ces films pour être tout public;
      et sauf erreur, personne n’avait concrètement rien promis du tout dans les trailers ou autres promos.

  24. Effectivement on n’apprend rien sur Snoke. Mais c’est justement ce qui rend sa disparition totalement inattendue.
    J’en étais a scruter son visage, en me disant qu’il a un vague air de Palatine et subitement…..
    J’ai passé la totalité du film dans un suspense total, limite anxieux… après le coup Han Solo de l’épisode 7, je m’attendais à ce que tout arrive… et je n’avais strictement rien vu venir dans ce qui est arrivé.
    Réussir a jouer a l’attente du spectateur et a le prendre par surprise a chaque fois, c’est quand même assez rare …
    Alors en ce qui me concerne ça a été un grand moment. Instense, spectaculaire, émouvant, avec de purs moments d’anthologie…

    • C’est intéressant comme remarque….
      Moi je l’ai plutôt compris comme un futur résistant … ça me parait plutôt être une image symbolique comme quoi l’espoir existe toujours quelque part…
      Mais si ton ressenti est le bon, ça pourrait être éventuellement un personnage amené a prendre de l’importance …dans la quatrième trilogie

      • J’avoue que j’ai le doute mais c’est mon cerveau qui m’a fait une phase où quand il chope le balais il l’attire avec la Force? Et puis sa manière de le tenir en regardant le ciel…
        J’y ai pensé aussi ! Un futur élève de Rey ahah car comme l’a si bien dit Luke : « Je ne suis pas le dernier des jedi »

          • Je n’ai rien vu de tel, mais surment car j’étais completement sortie du film durant cette scène graçe à l’intelligence du ciné d’avoir rallumé la salle lors de celle-ci :/

          • Dit j’ai pas vu qu’il a utilisé tu sais quoi (j’évite de le dire pour le fil d’actu et pas spoil) et j’ai demander a la personne avec moi dans le ciné.
            Elle na pas vu ça non plus xd, il la pris normalement.

          • Non non, il a bien utilisé la force en attirant le manche du balais vers lui, puis il l’a tenu comme un sabre laser en regardant vers les étoiles
            J’avais presque l’impression de voir un jeune Anakin (enfant esclave, maitrisant la Force et rêvant des étoiles)

          • Pareil, mais ça peut être aussi un « balai magnétique », venant d’un coup dans la main (tout type d’engin est possible dans ce monde)… Alors, à chacun de décider au final, c’est ça qui est beau.

  25. Un film qui est trés bien réalisé et trés beau sur le plan technique mais qui pêche dans certains choix scénaristiques pour ma part.

    Plus particulièrement un : le personnage de Luke. Son retour dans cette trilogie est complètement ratée à mon sens. C’est LE héro de star wars et il est utilisé uniquement en copié-collé d’Obi-Wan (un ancien jedi qui a tous perdus et qui à des secrets à garder et qui finit par se sacrifier sans combattre face au méchant).

    Pareil pour l’évolution de Finn, son arc avec Rose est complètement inutile voir gênant sur la fin du film.

    A l’inverse j’ai bien aimé la prise de risque sur Rey et Snoke, les grands débats de fan sur la postlogie tournent essentiellement sur les origines de Snoke et Rey et ces deux sujets sont éliminés en l’espace de 5 minutes pendant le film. Fallait le faire.

    6/10 pour moi.

      • J’ai oublié desolé après si une personne ne veut pas se faire spoiler elle n’arrive pas au 110eme commentaire d’une page sur les avis et critiques du dernier Star Wars …

        Comme le dit le rédacteur :

        [Pour ne RIEN savoir sur le film – ce qui est préférable – ne lisez RIEN !]

  26. J’ai asser apprécié celui là peut être mieux que le 7 mais je ne sais pas j’ai trouvé qu’il y avais un peut trop de longueurs dans celui là un peut comme aussi rogue one lanne dernire ou soit que jétais moins hyper que pour ceuX qui sont sortie avant

    • Je sort de la séance et je le trouve sympa mais sans plus bizarrement

      Spoiler

      Pas de duel au sabre laser pour un star Wars sa manque, un pure produit Disney avec l humour … Le grand méchant qui disparaît comme il est apparue sans rien s avoir de lui dommage…

      Il ne m’a pas autant marque que le précédent étrangement ….

          • Oui l’humour Disney a bon dos.
            Doit-on vraiment rappeller qu’il y a eu Jar-Jar? C’était 100 fois plus lourd que n’importe quel humour lourd du MCU.
            Sinon, comme l’a dit Artra, il y a eu les Ewoks aussi.
            Ou le passage de l’usine de robots de l’Episode II avec la tête C-3PO qui se retrouve sur un autre corps.
            D’ailleurs C-3PO et R2-D2 ont toujours formé un duo comique.
            Il n’y a que deux épisodes qui ne soient réellement sombres et sérieux: le V et le III.

  27. SPOILERS
    Je laisse mon avis après l’avoir vu deux fois aujourd’hui ! Le film est fantastique !! Je suis trentenaire et je côtoie la saga depuis l’édition remastérisée de 1997. Je suis tellement heureux de ces nouveaux film Star Wars version 2010. J’ai adoré les versions remastérisées avec les nouvelles scènes ajoutées à l’époque par George L. Et se sont probablement ces scènes en CGI qui m’ont fait aimer Star Wars à l’époque. Les créatures, les vaisseaux, les planètes-mondes. Et bien j’ai envie de dire MERCI ! Car aujourd’hui j’ai eu ma dose de créatures fantastiques, au nombre de trois réellement mises en avant, de nouvelles races extraterrestre et espèces, de nouveaux univers-mondes et de superbes batailles avec de nouveaux vaisseaux qui vont rapidement compléter ma collection. Car oui c’est STAR WARS. Cette formidable histoire qui se passe dans l’espace ou pratiquement TOUT est possible. Et merci pour le caméo de vous-savez-qui, que contrairement au boss, j’ai trouvé magique et parfaitement bien rendu à l’écran, comme dans les premiers films, fantastique et pour lequel j’ai vraiment pleuré dans les bras de ma copine. Car je l’attendais et je me disais non c’est impossible et d’un cou le voila. Il était la. J’ai adoré l’histoire même si je regrette que celle ci ne se passe pas plusieurs mois après la fin de l’épisode VII. Ce qui permet toujours de ce faire ses propres théories sur ce qu’il se passe entre les films. Nous voila revenu à la case départ après ces 2h30 de non stop. J’ai hâte de lire les articles détaillées sur toutes les nouvelles richesses de ce film, sur les caméos et easter eggs et bon sang ! Vivement la suite !

    Fred

  28. De[SPOILER]
    Je sors d’une séance vost imax 3d, et la première chose qui me vient à l’esprit est que le film est visuellement excellent. Je me souviens en particulier des premières scènes à bord des xwing qui sont particulièrement bien fichues.

    Comme beaucoup, je sors assez ébranlé de la séance, très difficile de se faire un avis tranché.

    Tout d’abord sur le contexte politique. J’ai lu que certains se plaignaient du manque de vision macro, voire de l’incohérence de ne pas voir réagir les autres systèmes.
    Perso, cela ne me gène pas. La République a été atomisée par Palpatine, tout ne se reconstruit pas aussi vite. Entre la guerre des clones où de nombreux systèmes sont entrés en récession et le traumatisme lié à 20 ans de dictature, la nouvelle République ne pouvait être une force unie en quelques années. D’autant plus que le nouvel ordre semble avoir émergé rapidement.

    La deuxième réflexion que je me fais concerne snoke. Franchement je n’y croyais pas. Je m’attendais à le voir revenir à la vie à tout moment. Surtout pour quelqu’un qui montre un pouvoir aussi monstrueux peu de temps avant. Et qui n’arrive vraiment pas à lire en Ben ?
    Par contre je relativise. Lorsque nous avons découvert la première trilogie, connaissions nous Palpatine ? Je me souviens de sa présence en hologramme dans le 5 et il apparaît et meurt aussi dans le suivant. Stratégie marketing pour un film solo intercalé entre le 6 et le 7 ? Wait & see.

    Mark Hamill est pour moi la révélation du film. Juste devant le couple Rei & Ben, même si je n’ai pas eu le même enthousiasme sur Rei qu’au précédent film. Le film n’est pas du tout centré sur elle, perso je le regrette un peu, mais c’est un choix.
    Par contre quel honneur rendu à Luke. C’est un être troublé, fermé, et la présence de Rei va casser sa carapace. La présence de Yoda à ce moment n’est pas superficielle, mais une conséquence logique de sa connexion retrouvé à la Force.

    Alors oui sa mort est proche de celle d’Obi-Wan, et alors ? C’est d’ailleurs un des très rares moments où on pense à la précédente trilogie. Le second qui me vient en tête est celui de la base de départ, la fuite de la base par des rebelles débusqués ( idem que sur le 5).

    Franchement je crois que je me suis pris à espérer que Finn y passe. Je ne sais pas à chaud si je suis déçu ou pas. Il passe de statut de lache à héros peut être trop rapidement. Comme sa manière de revenir du trou où Phasma l’envoie pour la vaincre en un coup de cuillère à pot.

    J’aime par contre beaucoup le traitement de Poe, et son lien avec le vice amiral. On voit un personnage mûrir au gré de ses échecs. Et ça passe beaucoup mieux que pour Finn.

    La suite plus tard.

  29. Je sors de m’a séance, et effectivement je ne sais quoi en penser, mais y’a un truc qui ressort, c’est que Johnson est un énorme troll !!

    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

    2 ans que vous voulez savoir qui est Snoke ? Boum dans le cul !
    2 ans que vous voulez savoir qui est Rey ? Boum dans le cul !

    Plus le fait que pendant tout le film il essaie de nous faire croire que Ben et Rey sont les équivalent pour l’univers officiel de Jacen et Jaina pour l’univers légende, pour au final, ba non, j’vous ai encore trollé !! ;p

  30. Avant tout de choses, je conseille fortement à tout ceux qui ne l’ont pas encore vu de ne rien lire. Rien. Même pas la critique du boss.
    J’ai personnellement suivi son conseil et je me suis abstenu de lire quoi que ce soit, et heureusement car mon expérience en aura été que meilleure. Je n’aurai lu rien que la critique du boss (même si 0 spoil), mon ressenti aurait été différent.
    Donc si vous voulez vivre le truc à fond (car pour le coup ça mérite grandement), abstenez vous, attendez après. 😉
    De plus ici on est pas sur le forum donc il n’y a aucune balises donc oui n’allez pas plus loin si vous n’avez pas vu le film SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Bon bref sinon. J’suis un peu déboussolé là actuellement donc je préviens je ne risque pas d’être très très clair. :paf:

    Pour ceux qui s’en souvienne, je suis un tout jeuuuuuune fan (qui a découvert la saga pour la première fois il y a bientôt un an) donc cet épisode est pour le coup le premier que je découvre genre en live, c’était vraiment particulier et incroyable d’embarquer pour la première fois dans ce navire de hype de fans d’une des plus immenses saga. (Je ne compte pas RO car la première fois que je l’ai vu je n’y connaissais rien et j’étais complètement perdu 😆 ).

    Ceci étant dit, j’ai vraiment énormément apprécié cet épisode. Non seulement en tant que film seul, mais aussi en tant qu’épisode de SW.

    Vu que je ne me sens pas en l’état à l’heure actuelle de pouvoir faire quelque chose de construit (il faudra attendre un inévitable 2e visionnage), je vais y aller de remarques pêles-mêles :

    -> J’ai été impressionné de sa longueur, pourtant flagrante, mais qui passe tout seul… Grâce à un rythme et une densité sans précédemment. Je croyais qu’il allait se passer pas mal de choses. Il se passe ÉNORMÉMENT de choses.

    -> Suivant ceci, cet épisode est un véritable ascenseur émotionnel à haute altitude, qui grimpe en crescendo tout le long du film pour arriver à un 2e acte qui m’a accroché à ma chaise, et un 3e qui m’y a carrément enfoncer dedans.
    Je suis actuellement en train d’y réfléchir mais peut-être hormis le 3, je pense que c’est l’épisode qui m’a le plus impacté émotionnellement/celui dans lequel j’ai été le plus pris. Donc d’où le fait que tout ces rebondissements, surprises et autres grande roue émotionnelle m’ont vraiment impactés.

    -> À titre indicateur, je ne sais pas vous, mais ma salle était pleine (comme la séance d’avant et même la séance d’après, sérieux sur Paris aujourd’hui c’était impressionnant de voir à quel point les réservations s’envolaient à la vitesse de la lumière), bref je disais qu’à titre indicateur… Le public a applaudi (et peut-être pour certains trucs c’était de trop, mais la plupart c’est complètement justifié), plus d’une dizaine de fois.

    -> Le film est genre MAGNIFIQUE. On peut critiquer le système actuel, mais c’est juste incroyable ce qu’on est capable de faire à notre époque (d’où une partie de moi qui pense que cette saga est née 30 ans trop tôt).
    Donc oui pour le coup je trouve les visuels et FX irréprochables, et c’est surtout vraiment beau.
    Il y a énormément d’idées dans le cadre, la composition, la gestions des couleurs, l’action (épique à n’en pas douter), la mise en scène (surtout), etc…
    Sérieux il y a 2/3 scènes qui m’ont vraiment scotchés à mon siège tellement elles étaient puissante et épique.
    Sans compter certains plans que je considère vraiment comme des bijoux d’image (le technicien que je suis en a parfois versé quelque larmes devant des trucs de tels beautés).

    Pour ceux qui l’ont vu : le plan avec Rey/Kylo dos à dos pendant que la garde leur fonce dessus est juste SUBLIME et complètement puissant (le reste de la scène est ouf aussi btw)
    Et surtout, surtout, l’entrée en scène de Luke à la fin et son affrontement avec Kylo, tout le découpage de cette scène m’a retourné littéralement la cervelle). :crazy:

    -> On regrettera effectivemment l’humour peut-être parfois trop présent (autant certains trucs ça allait, mais franchement j’en ai trouvé certaines vraiment potaches…) et le manque de contextualisation (comment on peut passer de la prélogie à ça ?).

    -> Pour le coup, un de mes principaux défauts que j’ai avais cette saga c’est que je n’ai jamais réussi à accrocher à tous les personnages (exemple : Luke, Leia, Padmé, les Fett), notamment ceux de cette postlogie qui je trouvais se bousculait un peu dans le 7 et du coup je n’avais pas vraiment réussi à tous les comprendre.
    Et bien pour le coup cet épisode corrige le tir en donnant parfaitement et intelligemment le temps à chacun de briller (Luke le premier !) et d’enfin être complètement attachant à mon sens.

    En bref oui c’est une bonne claque qui dynamite et renverse tout, pour nous faire vivre un véritable ascenseur émotionnel et enfin proposer quelque chose de nouveau (à ceux qui disaient à l’époque que ça allait être une copie du 5… :sif: )

    Et oui, perso là j’ai juste AUCUNE idée comment Abrams (surtout connaissant son style), va passer après une telle tempête et proposer un truc encore plus fort… 😆

    EDIT : AH ! et j’oubliais ! La scène juste incroyable où le vaisseau de Snoke se fait trancher. RIEN. A. DIRE. Du pur Cinéma.

  31. Et du coup, parlons controverse…

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Lorsque j’avais regardé la saga pour la première fois, le big fan qui me l’a montré m’a dit que la communauté de fans étaient tous d’accord pour dire que le plus gros défauts de la prélogie était l’ajout du concept des midi-chloréens (je l’écris correctement ?) qui bousillait complètement la mythologie de la force et en faisait un super-pouvoir réservé à une certaine élite.

    Et pourtant avec TLJ, le message du film fait clairement un gros fuck à Lucas et ce concept, en disant cette fois que la Force est omnisciente et peut être présent en tous, et que n’importe qui peut devenir un Jedi et pas seulement une classe prédestiné.

    Et personnellement d’ailleurs je préfère comme ça : le concept de la Force redevient un concept mystérieux et metaphysique qui transcende la réalité (cf. la scène du miroir), plutôt qu’un simple super-pouvoir génétique.

    Du coup, comment on se place maintenant ? Plus que jamais la Force n’a jamais été aussi complexe. 😆

    • « Et personnellement d’ailleurs je préfère comme ça : le concept de la Force redevient un concept mystérieux et metaphysique qui transcende la réalité (cf. la scène du miroir), plutôt qu’un simple super-pouvoir génétique. »

      Elle l’a toujours était mystérieuse et mystique, encore plus dans la prélogie
      Car elle a sa propre volonté car on nous montre qu’elle a sa propre volonté

      « et que n’importe qui peut devenir un Jedi et pas seulement une classe prédestiné. »

      Anakin c’est un esclave à la base…

      « bousillait complètement la mythologie de la force et en faisait un super-pouvoir réservé à une certaine élite. »

      Beaucoup interprète très mal le concept…

      • Effectivement! Le.concept de midi-chloriens était le suivant : tout le monde en a en lui. Ce sont eux qui forme la vie. Plus un individu en a plus il est réceptif à la force. Donc effectivement dans le concept n’importe qui pourrait la maitriser mais la plupart du temps c’est improbable d’où le côté « réservé à une élite »

    • Dans la menace fantôme Qui Gon Jinn dit bien que rien n’arrive au hasard et que c’est la force qui fait qu’ils rencontrent Anakin, qui à le plus haut taux de midichlorien qu’il a jamais vu, et qui n’a pas de père car sa mère a été inséminée par la force. Donc oui elle a sa propre volonté.
      Par contre elle n’oblige personne à faire telle ou telle chose, les êtres vivants gardent leur libre arbitre.

  32. Commençons par des choses simples, cet Episode VIII est un très bon film, certaines séquences sont magnifiques, notamment à la fin sur la planète Crait, les effets spéciaux sont au top et rendent le film visuellement très réaliste (à l’image de l’Episode VII et de Rogue One d’ailleurs) et la musique de John Williams me colle toujours autant de frissons. Beaucoup de clins d’oeil aux films précédent films avec certaines scènes miroirs (Rey/Snoke – Luke/Empereur). En revanche j’ai trouvé le rythme assez inégal avec l’alternance des scènes Résistance (actions) / Rey (plus calmes). A part ça beaucoup d’humour dans ce film, souvent juste, mais un peu trop d’auto-dérision à mon goût.

    Maintenant parlons bien parlons Star Wars (ATTENTION SPOILERS SPOILERS !) :
    – le film nous fait découvrir de nouvelles capacités d’utilisation de la Force mais finalement ne nous en apprend pas beaucoup plus sur son origine, où est passé la notion la notion d’équilibre annoncée dans la BA? pourtant point central et débattu dans cette saga. Ach-To est sensé être le site du premier temple Jedi mais cela n’est pas mentionné, l’arbre et les livres anciens sont peu exploités également, dommage…
    – Luke : évidemment son parcours est le plus polémique mais il ne m’a pas non plus semblé trop incohérent, son sort à la fin était attendu, c’était son épisode, le prochain sera celui de Léia comme prévu (même si j’avoue elle m’a bien eu pendant un moment, d’ailleurs sa scène en mode Superman était un poil WTF pour moi)
    – Rey : mais put*** qui est Rey? cette question ne me quitte pas depuis l’Episode VII et il faudra encore attendre pour avoir une explication, comme je l’ai déjà dis ses parents (surement des inconnus comme dit dans le film) ne sont pas le vrai mystère, mais de savoir comment et pourquoi maitrise-t-elle si vite et si bien la Force???
    – Kylo : son revirement était attendu mais la suite un peu moins, hâte de voir ce personnage endosser son vrai rôle de leader du coté obscur (aux cotés des chevalier de Ren / ex-padawans?)
    – Snoke : mais put** qui est… bref c’était le 2ème mystère et malheureusement je crois qu’on en saura pas beaucoup plus, c’est pour moi la plus grosse surprise (et déception) de ce film, sa puissance semblait énorme, il rejoind le club le plus divisé de la Galaxie avec Dark Maul
    – le temps : on a d’un coté la Resistance face au Premier Ordre où tout se déroule sur un temps très court, de l’autre on a Rey et Luke sur Ach-To où le temps semble s’écouler beaucoup plus longtemps, incohérence ou « effet Interstellar » avec le temps qui s’écoule différemment selon les endroit de la Galaxie?
    – Yoda : bon ça m’a fait plaisir de le revoir mais on va pas se mentir, son aspect, bien que fidèle aux épisodes V-VI, est quand même bien dégueulasse (avec en plus une scène à la limite du nanardesque quand il fait tout cramé)
    – que fait le reste de la Galaxie? elle se terre dans la peur vraisemblablement, dommage de revenir au même statu que dans la trilogie originale et de reparler de « rebelles »

    Bref beaucoup à digérer après ce film pour tout fans de Star Wars, un second visionnage à froid après avoir lu le guide du film est prévu pour ma part.

    • « Comment et pourquoi Rey maîtrise-t-elle si vite et si bien la Force ? »

      Snoke nous donne quasiment la réponse : « J’ai prévenu mon jeune apprenti qu’en devenant plus fort, son égal dans la lumière s’élèverait. »

      Rey et Kylo Ren des émanations de la Force, chargées de l’équilibrer. Ils sont les deux faces d’une même pièce (lien surnaturel, même puissance brute qui sort de l’ordinaire, etc).

      http://lestoilesheroiques.fr/2017/10/star-wars-les-derniers-jedi-theorie-mortis-snoke-abeloth-equilibre-rey-kylo-luke.html

      • Moi aussi cette phrase m’a fait directement penser à ta théorie Boss, sauf que Snoke parle de Luke juste après, du coup j’ai compris qu’il parlait de Luke et non de Rey. Après tu as surement raison mais sur le coup j’ai eu un gros doute.

    • SPOILERS
      Sinon petit détail dont j’ai pas parlé mais Snoke dit que c’est lui qui est à l’origine du lien Rey / Kylo via la Force, or à la fin du film on retrouve cette connexion entre les 2. Mensonge de Snoke? incohérence? …

      • Mais non, en gros, ce qu’il a voulu dire quand il dit qu’il les a mis en contact, c’est qu’il a manipulé Kylo Ren pour le rendre plus vulnérable et perdu mentalement

        Et vu cet état psychologique, Kylo Ren va de lui même contacter Rey via la force et communiquer avec elle

        • Ce que je pense c’est que Snoke n’a en fait pas de vrai pouvoir (en tous cas niveau manipulation mentale etc…), Et que le lien Rey/Kylo c’est créé naturellement, toujours en suivant la théorie du Boss
          Il essaie juste d’influencer Kylo, faire semblant d’être puissant, de ressembler à Palpatine mais sans en avoir les capacités
          À mon avis la théorie du Boss est tout à fait exact, Rey et Kylo sont liés, lorsque Kylo est né, il était destiné à appartenir au côté obscur et pour amener un équilibre dans la force, Rey est née
          Kylo serait le fils, Rey la fille,
          Et Luke le père? Il essaie successivement de former Rey et Kylo, qui ont d’ailleurs exactement le même « niveau » de force (cf la scène où ils essaient de récupérer le sabre de Luke)
          Et à la fin Luke disparait de manière volontaire. Dans l’épisode de Clone Wars dont il est question, il me semble bien que le père se sacrifie également afin de rétablir un équilibre (à vérifier)
          Tout ça expliquerait comment ces deux personnages sont liés, combattent ensembles à un certains point, mais sans réellement pouvoir suivre la même voie
          Et du coup pour le dernier épisode : mourraient ils tous les deux ? Vont ils s’allier pour former un « ordre gris » ? En tous cas ça me paraît peu probable qu’un seul des deux survivent (je serai déçu en tous cas ^^)

          • Snoke utilise aussi la Force à longue distance contre Hux… Oui c’est un cador, mais…
            Comme dit au début du film avec Poe vs le croiseur: il est trop petit et rapide pour que le surpuissant engin puisse le détruire.
            Plus on est grand, moins on voit ce qui est près, plus on tombe de haut.

            Pour le IX,je crois que si entre Rey et Ren l’un meurt… il faut au moins que le survivant se coupe alors de la Force. Car sinon un autre double émergera ailleurs, tout aussi gentil ou dark. Et les deux opposés ne faisant qu’un, c’est aussi peu probable que d’avoir le Jour et la Nuit présents en même temps dans le même espace (au delà de l’aube et du crépuscule).

  33. Dans l’épisode 7, quand Kylo Ren se retrouve face a Rey la première fois il lui dit: « Voici enfin celle dont j’ai tant entendu parler »…
    Pourquoi donc puisque elle ne fait pas partie de sa famille et qu’elle n’est pas encore une apprentie Jedi ?

  34. Bonjour à tous,
    Je fais parti des déçus… C’est vrai que visuellement, il est énorme. Il démarre sur des chapeaux de roues…Mais voilà sur moi, il n’a pas marché. 3 trucs m’ont un peu dérangés…
    SPOIL SPOIL SPOIL
    La faute d’orthographe dans le texte au début du film… La rébellion s’est laissé….. Ils ont juste oublié un e…
    Le surplus d’humour qu’on retrouve dans les Marvel…
    Et surtout cette impression qu’il manque un bout de film après la confrontation entre Kylo Ren et Rey…ça explose puis après on retrouve Rey dans le Faucon…
    Malgré ça, il faut quand même aller le voir pour en faire son propre avis!

  35. Où est l’avis de @Black Panther/Bolt ?
    Jusqu’à maintenant on a de bons points de consonance sur les différents films qu’on a pu voir ces derniers temps…
    Et comme je me trouve clairement de l’autre côté de la barrière ici…

    • (en espérant que tu vois ce message)
      Je viens seulement de tomber sur ton commentaire.
      Je trouve aussi que l’on a souvent le même avis.
      Content de voir que c’est réciproque, et que tu « attendes » mon commentaire 😉

  36. SPOIL SPOIL

    Je fais également parti des déçus. Tellement de choses ne fonctionnent pas dans ce film..
    Je tiens aussi à signaler que même si je ne me définis pas comme un fan hardcore de la première heure, j’ai connu les VHS de mes parents des anciens épisodes à l’age de 7 ans et que j’ai donc grandi avec Star Wars (en voyant toute la prélogie au cinéma également). J’y suis donc très attaché.

    Autant j’avais un peu critiqué l’épisode 7 (car resucée du 4) mais l’avait quand même ardemment défendu contre ses détracteurs, autant là je ne peux pas le défendre.
    1/ Trop d’humour ! Où est passé la touche d’humour bien dosée de la Trilogie originale ? L’humour de situation ou de répliques ? Ici, c’est humour lourd trop long (scène entre Hux et Poe qui se parlent au début), des situations grotesques qui nous sortent du film (Luke qui balance le sabre derrière son dos : jamais on aurait imaginé ça du Luke de la TO), Luke qui trait une créature, Leia qui dit qu’elle a changé de coupe de cheveux… Bref ça n’en finit pas, sans compter les peluches mignonnes qui sont là pour vendre des goodies…

    2/ Snoke, mais quel traitement de merde ! On en fait toute une histoire dans le 7, c’est un bad guy qui en impose, d’ailleurs il a l’air puissant à deviner toutes les intentions de Kylo, ben non, il arrive même pas à se rendre compte que le sabre à côté de lui tourne… Aucun background, mort expédiée, ciao au revoir et merci d’être venu servir à rien !! Le mec, on saura jamais qui c’était, ni comment il en est arrivé là et il se tape la pire mort de la saga !

    3/ Les parents de Rey, tout ça pour ça ?!! Je vois pas l’intérêt de teaser tout le 7 un secret dont la résolution est aussi merdique…

    4/ Leia, qui ok est sensible à la force mais n’ en a jamais rien démontré quand elle était encore dans la force de l’age. Ici elle arrive à survivre à une explosion énorme, mais en plus elle nous joue la scène de Superman ! J’ai cru que j’allais exploser de rire tellement c’était n’importe quoi…

    5/ Luke qui se pointe en mode « Esprit » à la fin. ce n’est juste pas crédible ! Le mec arrive de nulle part, arrive à faire un bisou à sa soeur sur le front (alors qu’il n’est pas réellement là) mais en plus il a un sabre laser bleu (qui devrait être vert) et l’entrechoque avec celui de Kylo… Vive la physique !

    Je vais m’arrêter là car c’est déjà pas mal, mais on pourrait ajouter la scène de poursuite dans le casino avec les créatures qui s’éternise, le duo Finn/Rey qui était pas mal dans le 7 qui a disparu, le comble du kitch avec Luke qui tel Bouddha lévite en tailleur (même Yoda avait jamais fait ça), la grotte obscure qui ne sert à rien, Rey qui devient une Jedi car elle déplace des cailloux…

    Il y a beaucoup de points positifs heureusement, mais l’histoire n’avance pas, il ne se passe quasi rien hormis la fuite des rebelles (qui ne sont plus qu’une dizaine à la fin, mais c’est pas grave, car selon Luke la rébellion va renaître…). Les points scénaristiques auraient pûs être plus risqués, comme voir Rey basculer du côté obscur et rejoindre Kylo quand il lui propose, ou Finn vraiment se sacrifier, là c’était cool et mémorable.

    A voir si un 2e visionnage me laissera moins ce gout amer de chute de la saga…
    SPOIL SPOIL

    • C’est très clairement pas le meilleur SW de la saga (pour parler en général). Et je trouve que tu soulèves des points intéressants. Globalement, il y a 3 choses qui me dérangent:
      – Il est beaucoup trop inégal. Des grosses prises de risque (Snoke, Kylo) qui sont vraiment très intéressantes. Des séquences de dialogues vraiment cools MAIS des passages (l’arc narratif de Finn) qui sont nullissimes et sans intérêt avec un love interest ridicule.
      – La temporalité du film. On suit un gros vaisseau poursuivre un autre gros vaisseau pendant la moitié du film.
      – Et paradoxe total, opressant. Que se passe-t-il dans la galaxie ailleurs ? La république est out ? Il n’y a pas de contre pouvoirs ? C’est symbolisé par le dernier acte. 4 T-Rex du First Order qui attaque une base rebelle avec quoi maximum 80 mecs ? Vraiment ? la sors de la galaxie se joue sur cette planète de sel ? La prélogie nous invitait à de l’immensité, à la visite d’incroyables planétes, là on ne retient que le Wars du titre et pas le Star

      +++ en bonus >> Capitaine Phasma . Rien à ajouter.

      Pour te répondre,
      1) L’humour m’a pas particulièrement dérangé, c’est vrai que la première scéne avec Hux est un peu malaisante mais je crois surtout comme sur bcp d’aspects du film que c’est Johnson qui se fout ouvertement de la geule de J.J. Abrams. En effet, Hux n’a ni la gueule, ni le charisme, ni l’âge pour être là où il est.

      2)Je comprends ce que tu veux dire mais pour moi c’est vraiment osé de faire ça et je le mets dans les points positifs. Surtout que tu ne t’y attends mais absolument pas. Je me suis personnellement bcp plaint du manque de surprise dans SW7 étant donné son aspect ctrl c ctrl v, donc là ca m’a plu

      3) Totalement d’accord. La révélation est pourrie. Mais quelque part, je suis sur que Kylo Ren ment. à vérifier.

      4) Un des nombreux moments totalement WTF du film. BvS s’est fait détruire pour ce genre de scènes (qui était juste moche pour le coup, pas incohérente) donc SW8 mérite de prendre son tarif aussi. Il y a pas de raison.

      Et oui, l’histoire n’avance pas, on fait totalement du surplace. Ren et Rey sont les mêmes qu’à la fin du 7 (en plus puissants) et pourtant Kylo a raison à un moment du film « laisse mourir le passé, les JEdi, les Sith, Les rebelles, tout doit disparaître  » et je dis ouiii ! … et bah non.

      • D’accord pour la surprise sur Snoke, mais ça arrive comme un cheveu sur la soupe.
        La scène est intéressante scénaristiquement, on se dit qu’on va enfin avoir quelques révélations sur le Nouvel ordre, la Force et les chevaliers de Ren. Eh ben non, il crève et basta.

        Citons également Yoda qui même mort, a le pouvoir d’invoquer la foudre tel Thor. Finalement, tous les fantômes Jedis ont qu’à revenir se battre et l’affaire est pliée !! ^^

      • Lol, c’est en regardant la critique de Fred & Seb que je me suis souvenu de Yoda avec sa foudre. Ha ha ha. Moi j’ai adoré le revoir, même sous sa forme marionette. Mais le coup du tonnerre là… N’importe quoi.
        Côté contexte galactique, c’est LE gros défaut de cette trilogie qui selon moi, sera bien en dessous des deux premières malgré quelques très bonne choses dans cet épisode 8.
        Je n’enterre pas pour autant les Chevalier du Ren mais là encore le manque d’explication est insensé!! Ren les a tués ? Dans le 7, ils ont l’air tellement badass pourtant. Je voyais bien Kylo les réunir pour en faire une armée Sith, détruire le First Order, reprendre Coruscant et … et … des idées, j’en ai 1000.

  37. Star Wars… mais pas les Derniers J’te dis !!!!!!!! 😉

    Déjà, assénons-le tranquillement: Star Wars, ça a toujours été « du Disney » dès le début. Le pendant des productions de tonton Walt, mais dans son versant SF/Guerre/Western quasi jamais exploité par eux. Commercial, là pour propager de bonnes valeurs essentielles pour les enfants (cible principal de ces films). Mais surtout, en profitant aussi pour faire avancer la technique cinéma, en supprimant de plus en plus la frontière entre réel et imaginaire.
    La Trilogie a « inventé » le système blockbuster moderne; et la Prélogie l’a confirmé sans plus être seule et unique, la faute à une concurrence bien plus présente. Donnant le « La » dans l’innovation des SFX comme dans les dérives publicitaires: des épisodes annoncés des années à l’avance… forcément l’évolution du fandom ne peut entraîner que dérives par rapport à ceux qui ont eu le temps de se faire leur propre avis sur ce que devaient être ces fameuses suites. D’autant qu’avec l’arrivée d’Internet, on l’a eu cette fameuse « Force » qui vous entoure, qui permet ce qu’on veut… Et qui a bien sûr son coté Obscur, plus rapide, facile, séduisant…

    D’où un VII bien fichu et tonique il y a deux ans, mais vite assimilé comme « mauvais » car n’ayant plus rien à prouver techniquement. Si ce n’est d’avoir la tâche herculéenne de développer un coté plus humain, moins centré sur le développement poussé d’univers, l’Ultra Contexte etc…Dans un monde de médias qui se déshumanise bien trop.
    C’est bien assumé que la saga ne pouvait revenir sans interroger son fandom au sein même du récit. Et la critique, ne se formalisant pas sur le cinéma de JJ Abrams, ses histoires de héros confrontés à une ascendance/descendance douloureuse, à exorciser (ça, c’est pour le coté Auteur, bien présent)… la critique de trop de se focaliser bien facilement sur un coté « remake » du IV (mais du V aussi)…
    Alors que, dans les faits, à part quelques rares exemples (la trilogie du Dollars, le V bien sûr, quelques Batman), on peut démonter en un clin d’œil cet argument..: Toutes les suites de films Sont des Remakes, reprenant des scènes et enjeux à l’identique. Car Tout n’est que recommencement. Qu’est-ce que ça a d’extraordinaire et d’horrible ? Rien du tout, et surtout pas quand on nomme ces films « Épisodes… »

    ———————————————————————————————————————————–

    Alors oui, on peut ainsi dire de même du VIII: il y a bien du V et VI dedans.
    On y a une évacuation de Rebelles in extremis et une planète toute blanche… mais ici transformés en enjeu central;
    On y a un film qui essaie de rebattre les cartes du film introductif, de nous la jouer un peu à l’envers. Jusque dans l’humour, que certains (NoCiné par exemple?) assimileront à de « l’Humour Marvel »… comme si c’était eux qui l’avait inventé avant tout le monde, mis le copyright dessus, pfff… et mon cul c’est du Porg ? 😉
    Tiens ben justement, on y a des simili Ewoks avec ces fameux Porgs (les peluches de ce Noël). Mais utilisés ici pour parasiter les scènes, ils ont un coté plus cocasse que navrant. Pas très loin de ce qu’étaient les Chiens de Prairies au début de Indiana Jones 4.
    – Toute cette drôlerie étant là pour alléger un film ayant une ambiance générale très dramatique, rien de honteux là dedans –
    On y a le vieux sage enseignant en ermite crado, mais traité ici de manière surprenante;
    On y a Benicio del Toro/DJ qui est une sorte de Lando Calrissian, mais à l’envers;
    Comme « prévu » pour les méchants, Snoke y est bien un Palpatine bis sorti d’on ne sait quel enfer, mais avec lequel Rian Johnson n’a clairement pas d’affinité (ce qui n’est pas trop grave). Pas plus qu’avec une Phasma limite en caméo cool à la Bobba Fett. Au moins, Hux y devient un comic relief savoureux. 🙂

    On pourra aussi noter les fameuses références extérieures, à Un Homme de Fer de Henry King donc, pour le coté martial; les conflits internes de ce groupe de soldats sous pression et pris dans une guerre où aucun avantage stratégique n’arrive à point; où chaque décision risquée est un coup de poker pouvant ne déboucher sur aucun miracle immédiat, mais sur une catastrophe; où les chefs (Leia et l’intéressant personnage de Laura Dern en vice-amirale Amilyn Holdo) doivent composer avec le choix impopulaire de laisser mourir beaucoup de monde pour n’en sauver que quelques-uns… En fait, même si cette espèce de course-poursuite avec le temps peut faire penser à Battlestar Galactica, on est presque dans une suite thématique à Rogue One !
    – Ah oui, et un petit clin d’œil au Parrain (il y en avait déjà un dans le III) à la fin: « Spoiler » qui ferme la porte à « Spoiler », c’est comme Michael Corleone qui fait de même avec Kay 😉 –

    Voilà, ça c’est fait, mais heureusement il y a bien plus derrière. Et Joie ! Lucasfilm ne renie pas le VII, et confirme donc leur développement d’archétypes rebattus, qui évoluent vers des êtres complexes et métaphoriques. Ou plutôt, qui arrivent à être tout ça à la fois:

    Daisy Ridley/Rey et Adam Driver/Kylo Ren sont donc narrativement parlant une sorte de Yin et Yang de la Force, OK… mais le plus important, c’est qu’ils explicitent de plus en plus leur caractérisation première – à elle d’être une jeune femme voulant être maîtresse de ses actes/fan des héros au gros potentiel… à lui de continuer d’être un cosplayer hargneux qui rejette tous ses maîtres pour embrasser la révolution la plus violente qui soit. Deux personnages énergiques, embrassant ici complètement leur statut. Mais qui l’ont choisi seuls.

    John Boyega/Finn est toujours « le gus normal », l’ex esclave pris au milieu de la folie, faisant profiter surtout de ses quelques connaissances tactiques, rôle qu’il partage avec Kelly Marie Tran/Rose Tico. Ensemble, il sont toujours le reflet du spectateur ayant du recul sur cet univers, et d’autant plus attachants.
    On les remercie au passage d’avoir explicité, le temps d’un passage « détonnant » sur un Monte-Carlo de l’espace, la Vérité sur la Guerre: elle ne cesse d’exister car elle est aussi une des force monétaire qui gouverne le monde.
    On pourra même, si on le veut, faire le parallèle facile avec une franchise « sans fin » comme Star Wars, ne cessant de revenir parce que ça rapporte à Hollywood, autant que parce qu’on en a sentimentalement besoin;

    Oscar Isaac en Poe Dameron reste un peu le seul héros pur et dur, casse-cou, mais dont on sent qu’il n’aura peut-être pas toujours sa place. On dirait souvent qu’il attend « son » heure… une fois disparu les anciennes gloires;

    Càd Carrie Fisher/Leia Organa, enfin bien plus crédible en Générale, retrouvant plus de son sens de l’humour sarcastique… et nous faisant une grande frayeur au passage, en plein milieu du film. Il est évident que trop de scènes avaient été tournées avec elle pour que l’issu de ce moment soit inclus. D’une certaine manière, comme il y est dit ici par Luke « Rien ne finit vraiment » pour elle.

    Et justement, Mark Hamill en Luke est le personnage dont on dit beaucoup qu’il remporte le plus gros morceau du film. Et lui aussi, le plus métaphorique: que dire sur un personnage dont on ne cesse d’attendre qu’il « redevienne Luke Skywalker » ? Que ce moment est bien sûr passé depuis des lustres, que les choses ne se sont pas passées vraiment comme on l’aurait cru… qu’il y a eu de la souffrance à n’être assimilé que comme le joyeux sauveur de la galaxie, que l’isolement total a pu le servir comme être un trop grand prix à payer. Qu’il ne faut pas se contenter de regarder en arrière, ou de craindre le futur, mais essayer aussi d’agir dans l’instant (ce que Qui Vous Savez lui assène, dans un moment très insolite, surtout visuellement).
    Jusqu’à un final incroyablement « bluffant », même si spoilé trop tôt à cause d’un fichu sabre (mais symbolique). Où la frustration de voir Luke montrer « qui est le Boss » d’une manière si particulière reflète surtout le fait que, in fine, Star Wars ne s’est pas trahi. Là, pas d’équivalent de Yoda bondissant comme un super héros ou une créature japanim’, façon final du II et du III, moment d’action excitant mais qui est presque aussi banalisé aujourd’hui que ne l’est Star Wars… Mais quelque chose qui fait « plus Jedi que Jedi », le coté Moine Sage. Et restant ultra classe, jusqu’au moment surprenant et émouvant où la boucle est bouclé avec le IV.

    Et voilà comment Les Derniers Jedi emporte le tout. Pas seulement grâce à une direction d’acteur toujours très bonne; un script un peu plus « rentre-dedans » bien qu’avec un trop plein de trames narratives à divers moment (ça aurait aussi pu se finir avant d’arriver sur la dernière planète); et osant la critique distanciée de la saga (comme les derniers Thor et Justice League ont pu le faire d’ailleurs); encore plus d’effets de mise en scène et de stylisation – dont une couleur Rouge vif très présente depuis le VII (doit-on appeler ces films la Trilogie du Sang? de la Colère?) – quelques moments bien épiques; une musique de John Williams dont les nouveaux thèmes restent à tomber…
    Mais aussi parce que le réalisateur derrière continue à exister. Exit les Kershner et Marquand aux ordres de Lucas. Après JJA, Rian Johnson (amenant son producteur Ram Bergman avec lui) montre qu’il a des choses à dire et à montrer, en toute synergie avec Lucasfilm par rapport à certains loupés récents. Et le film d’amener une émotion immense dans un final convoquant,comme ultime référence extérieure à la saga… L’Homme qui tua Liberty Valence de John Ford. Où comment créer du mythe à partir d’un pieux mensonge, pour inspirer de l’Espoir au monde.
    Ce petit garçon qui voudrait être (qui sera?) un Jedi, c’est lui ? Ou ce sont ceux qui vont découvrir ce film maintenant ? Ou bien c’est nous, qui devons nous rappeler de cette émerveillement ?

    Mais Oui, comment enchaîner derrière un final si proche de la perfection, si auto-contenu ?? JJA, certes, ira fermer la marche de ce qu’il a entamé avec le VII, et ses plot holes.
    Mais ne devrait-on pas aussi prendre ce VIII comme « l’Épisode Pilote » de la future trilogie de Johnson ?
    En tout cas, l’avenir de la franchise semble avoir de beau jours, si c’est pour avoir de tels films, et de telles histoires de personnages…
    Que le Futur soit avec Nous !!!!!!!!!! 😀

      • Merci. Perso, j’ai un peu peur que ça soit « plié » avec celui-ci. Un peu comme dans les Soprano, quand
        – Spoiler
        Tony tue (enfin) Chris, de manière glaciale… Et que tous le reste de la série ressemble plus à un long épilogue jusqu’à ce que ça coupe –

        Voilà, que le IX ne soit pas juste un épilogue, où chaque spectateur se sera fait son propre film longtemps à l’avance, et sera forcément déçu pour une bonne partie. C’est un peu ça qui fait que « les fins sont décevantes »: parce qu’on sait trop tôt que c’est « la Fin ».

      • De rien. Il y en aura peut-être encore à dire (faute de place), d’autres choses et références débusquées entre-temps… On verra bientôt. En attendant, j’ai mes quelques réponses postées « à droite à gauche » plus haut.

  38. je n’ai pas la plume de Flo ni son énergie pour écrire un long post mais je peux pas comprendre que l’on soit admiratif de ce film qui est une daube (j’avais prevenu) la ou je suis d’accord avec lui c’est que c’est sans doute le point de départ de la nouvelle trilogie : SW est mort vive SW ?! pas sur les légendes tel que Luke ou Solo méritaient mieux l’univers SW méritait mieux les fans aussi du moins la partie dont je fait partie. Non déçu mais pas étonné et résigné , je me débrouillerai pour voir le 9 dans payer, ne me deplacerais pas non plus pour Solo a quoi bon en sachant comme il fini et vais de ce pas recommencer la trilogie de thimoty Zhann (DSL si j’ecorche son nom)
    Une petite pensée aussi pour les gros glands dont je fais partie qui regarde SW rebels dans le vide comprendrons ce qui regarde ou pas….

    • Ben moi c’est surtout pour qu’on arrive au grand moment de Luke, sinon le fait que tous les personnages se fassent piéger les uns après les autres aurait pu être vain.
      Et j’aime aussi bien Rebels, qui fait un peu le pont entre une histoire à la Luke, et une à la Rogue One (pour le coté « petits combattants » non centraux).

      • Je trollais Flo. Je n’ai pas le temps de voir Rebels. Je ne sais pas ce qu’il vaut.
        Mais c’est tellement facile de venir poser sa pêche sans se justifier que ça mérite du contre-troll de temps en temps.

        • Pas de soucis, je ne répondais qu’à auraz, histoire de placer de bonnes précisions… C’est bien ça les précisions, c’est un truc qui se perd Énormément de nos jours même chez les pros (écoute le podcast de NoCiné, on y voit l’absence effarante de recherche, « l’alzheimer » cinématographique).

  39. Impressionnant comment ce film divise. Mais je pense que certain mélange frustration dans l’immédiat et comprendront peut être mieux avec du recul et avec le 9 ce qu’il en était vraiment. (Ou pas :’) )
    Le 7 était trop similaire, le 8 trop différent… Et beh hâte de voir le 9 !

  40. Le film nous a offert la « course poursuite » la plus ridicule de l’histoire !
    Vous allez me faire croire que la toute puissante armée du premier ordre ne peut rien faire d’autre que d’avancer à la vitesse de l’escargot et juste attendre que l’ennemie soit en « panne d’essence » ????
    C’est le « corps » du film, et j’ai trouvé ça tellement ridicule…

    De plus y’a des soucis de temporalité. Ils nous disent qu’ils leurs reste 6 heures de carburant, mais Rey passe plusieurs jours sur la planète de Luke pendant cette durée… A moins qu’on entre dans le concept « les journées sur chaque planète ne dure pas forcement le même nomdre d’heures »…

        • Alors pour être plus précis, regarde un film comme Master and Commander par exemple (sauf qu’il n’y pas de cachettes ici): c’est le même principe qu’entre deux navires se poursuivant à la même vitesse. Si on ralenti, on est à porté de tir mortel, comme on le voit avec ceux qui se font chopper faute de carburant.
          Ici à vitesse Lumière, le poursuivant les auraient trop dépassé (et plus près, on sait ce que ça aurait donné). Trop compliquer à viser. Et pour les Rebelles, ils auraient vidé tout carburant avant l’arrivée sur la planète. C’est un compte à rebours angoissant, c’est comme ça qu’il faut le voir.

          Et bien vu pour le coté durée: même si ce n’est pas précisé, l’heure stellaire ne peut être la même sur chaque planète de cette galaxie avec leur divers soleils, leurs diverses rotations…

          • Spoiler. On est dans l’espace, pas besoin de «carburant» pour avancer après une impulsion initiale… Et donc les vaisseaux qui sont à sec n’ont aucune raison de s’arreter bêtement comme le vaisseau médicale (+ les vaisseaux de la flotte n’avaient pas de torpilles? Pas de vaisseaux plus petits et plus rapides sur des croiseurs?!). Autant Master and commander était haletant autant SW VIII était (malheureusement 🙁 )grotesque.

          • Sauf qu’en plus de l’impulsion, le croiseur du PO utilise des réacteurs puissants, poussés à fond. Sauf erreur ce n’est pas tant que les vaisseaux ralentissent… mais que leurs poursuivant vont plus vite.

            MaC avait des cachettes j’ai écris, et reposait entièrement sur la poursuite… Bien sûr que ce n’est pas pareil (surtout sans un Badass de Russell Crowe à la barre)… Mais voir la survie de tant de gens être mis en balance, ce n’est surtout pas grotesque. C’est terrible. Bref, c’est la Guerre, et quand c’est pas Épique, c’est très Moche, c’est comme ça.

  41. le gamin à la fin qui attire le balai… c’est harry potter! accio balai!

    moi j’ai tout aimé du film. je ne prends pas la tête a chercher a expliquer à ceux qui décortique seconde après seconde le film. je ne suis pas dans le monde du cinéma je suis juste un spectateur qui aime star wars pour l’évasion que cela me procure, … le reste franchement c’est comme de parler d’une banane et de trouver que celle d’a coté elle est plus ceci ou cela…

    je m’étonne des gens qui vont au cinéma en sachant qu’ils ne vont pas aimer… mais alors pourquoi y aller…?

  42. vu aujourd’hui. première critique, donc mal agencée mais c’est à froid aussi.

    spoil
    spoil

    Je suis encore mitigée, même si en sortant j’en avais encore plein les yeux.
    Il n’y a pas à dire, visuellement, il est superbe. et que dire des séquences, comme dit plus tôt, à la superman et celle avec le vaisseau tranché en 2. pour celle-ci, c’était 10 secondes de toute beauté, grâce justement au fait qu’il n’y ai plus un bruit. j’ai regretté de ne pas être toute seule pour m’exprimer par des « oh… ».
    Ensuite le combat de Rey et Ben, court mais excellent. faut dire qu’il y en avait tellement peu.
    Pour Luke, je trouve que justement c’est bien trouvé. Rey lui dit quand ils sont sur l’ile qu’elle ne le sent pas. Donc pour moi à la fin, il s’est de nouveau ouvert à la force, c’est pour ça qu’il a pu faire ce qu’il a fait.
    Bon les points que le film devait éclaircir, comme les parents de Rey, d’un côté, un truc en moins, vaut mieux se concentrer sur autre chose, car cela aurait trop facile de dire, c’est la fille de… comme c’était dit depuis le 7. Pour Snoke, un gros pétard mouillé, mais j’étais quand même sur le cul quand c’est arrivé, avec une pensée, disant, qu’il n’allait pas se faire avoir, et ben si, crétin.
    Pour le caméo, c’était à prévoir mais c’était pour lui faire ouvrir les yeux donc cohérent pour moi. Mais ça fait toujours plaisir à voir
    Pour la force ? limite, pour moi, comme dit, tout le monde peut l’avoir, donc faut-il avoir la foi pour l’avoir ?
    Le gamin a la fin, j’ai eu la berlue ou il nous a fait un remake d’harry potter.
    Les points négatifs, mais vraiment négatifs, le début trop long, limite je voulais regarder ma montre. et la temporalité. le temps a l’air de s’écouler plus longtemps sur l’ile que dans l’espace. et il le répéte assez souvent, il reste 6 heures de carburant. mais finn et rose ont eu le temps d’aller sur une autre planète, se faire arrêter, poursuivre… et rey limite, elle a passé plusieurs semaines avec Luke. et ensuite quand Rey apparait dans le faucon l’air de rien à la fin, juste après s’être éclipsée du vaisseau, manque vraiment un scène, là par contre
    l’humour ne m’a pas dérangé, c’était même bienvenue par moment
    Mais sinon, ouais, c’est à revoir absolument.

    • SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

      Lorsque Chewbacca et Rey surgissent dans la bataille avec le Faucon c’est sensé être une surprise. Narrativement il ne fallait donc surtout pas montrer comment Rey passe du croiseur de Snoke au Faucon Millenium.
      Hux et Ben expliquent qu’elle s’est enfuie avec la navette privée de Snoke, à partir de là un peu d’imagination suffit.

  43. Je sors de la séance. Avis très mitigé. Autant de scène d’anthologie que de scène à chier sa mère pour rester poli. C’est autant du Star Wars que du Walt Disney… c’est frustrant.

    Je m’explique

    Spoil spoil

    Attention spoil

    Et de spoil

    Vous êtes prévenu :

    – Les plus :
    Dés scènes qui resteront gravées dans la mémoire des fans. Des tableaux héroïques digne de Star Wars. Des retournements de situations vraiment sympathiques au niveau scénaristique. Un combat au sabre laser épique quoique un peu court. Mais tant attendu. Des planètes des batailles spatiales un casino en forme de ville comme on les aime dans les premiers épisodes.
    – un moment dantesque entre rey et ben. Une liaison forte qui tiens en haleine tout le long du film. Ce qui en fait sa force.

    Les moins :

    – du Fucking Walt Disney à la sauce gnangnan pour enfant .bordel tous les animaux du monde sont gentils et aide les humains comme par magie partout où il passe!
    – un héroïsme de poe au début vraiment insupportable le mec seul contre un destroyer pas de souci!
    – des répliques de Leia nulle et dans le pathos.
    – Le moment de la fuite du Casino le plus nul de l’histoire de tout Star Wars avec ses gamins a faire pleurer dans les chaumières.
    – Le coup du médaillons de la chinoise que l’on nous ressort à toutes les sauces .
    – peu de race Aliens.
    – l’amiral Akbar merci bonsoir on n’en parle plus. Expéditif.
    – 1000 soldat face aux 2 prisonniers. Un vaisseau leur rentre dedans et hop juste deux stormtrooper mort à terre ! Ou sont les autres? Volatilisé.
    – Les chien de cristal au même titre que les autres animaux « j’aime les humains inconnu je vais bien les aider » pitié!
    – 2 heures sur une planète déserte avant d’avoir de l’action et du combat au sabre laser. Enfin!
    – un dialogue top de Ben solo qui demande à rey de le rejoindre pour tout balayer!!! …. pour juste refaire un premier ordre.. quel déception! Je m’attendais à tellement autre chose quand il c’est mis à parler!!

    Je pourrai encore en dire long mais bon… j’ai aimé hein! N’allez pas croire! Mais putain il y a des moments où je m’en suis vraiment dit que pendant 1h30 au moins ils avaient pondu la même daube que le 7! Heureusement à partir du moment où rey fait face à Snoke tout devient top! Mais on a ramé avant!

  44. Pour ceux qui râlent sur le « On sait rien sur Snoke, c’est bullshit », on en savait pas plus sur Sidious dans la trilogie originale… Et on s’en foutait nan ? L’imagination faisait le travail pour nous ;).
    (Oui y’a eu la prélogie mais c’est vrai, on s’en foutait sur le moment. Ou alors seulement moi en faite…)

    • Me concernant, j’étais ado durant la trilo d’origine, c’était plus manichéen que ça : c’est l’Empereur de l’empire du mal, et pas besoin d’en savoir d’avantage, puisque la véritable figure du méchant était incarnée au travers de Vador.
      Kylo ren (a visage découvert) n’a pas le même impact. La prélogie a répondu aux origines de Sidious en partie
      Et puis justement, si avec l’Empereur dans la trilo d’origine, on en savait si peu sans que ça ne soit nullement gênant à l’époque, beaucoup j’imagine, dont je fais partie, auraient bien aimé qu’on ne nous refasse justement pas le même coup cette fois encore !
      La notion de copié-collé a suffisamment reconduit le jugement de beaucoup avec l’épisode VII sans vouloir poursuivre dans ce sens sur les volets suivants …..

    • Nop, il n’y avait rien avant ANH, on ne savait pas forcément d’où l’on venait (mais ça n’empêchait pas au films d’avoir un minimum de contexte)

      Là pas de contexte, en sachant exactement ce qu’il c’est passé avant, donc voir ce genre de personnage sorti de nul part sans lui donner un minimim d’epaisseur et en l’expediant vitesse lumière ça peux effectivement frustrer

      • tout à fait …
        en définitif, la raison d’exister de Snoke c’est que … pour s’asseoir comme étant bien l’héritier du côté obscur, il faut que Kylo Ren le tue !!
        Sa seule raison d’exister, c’est d’être tué par un vrai (quoi que) méchant là où Sidious passait presque 3 films (presque 5 avec la prélogie) à pervertir Anakin !

    • Assez d’accord avec toi, Artra. Nombre de personnages n’ont jamais eu de background et n’en ont pas eu besoin, en dehors de la famille Skywalker.
      Je pense notamment à Qui-Gon Jinn et Dark Maul, personnages de premier plan vite introduits avec très peu d’informations sur leur passé, extrêmement mis en valeur dans les campagnes promo, puis dégagés dès la fin du premier film. Cependant les savoir absents de la Trilogie a pu aider à faire passer la pilule.

      • Pareil pour maul et qui gon, on ne sait pas d’où l’on vient en commençant l’épisode 1

        Mais plus que ca, ces 2 protagonistes agissent sur le déroulement de la prélogie…

        Or pour Snoke, il sort de nul part et il sert pas à grand chose…

        • Snoke… ne sert que pour aller dans les régions extérieures, pour moi. Et si les siens ont une sensibilité à la Force aussi élevée…
          Le vrai grand Vilain, ça reste toujours Kylo Ren. Ou d’un point de vue plus large: l’Extrémisme Radical, la Haine des autres… Càd ce qu’on peut tous avoir en nous.

        • Snoke a une réelle utilité, et Forge l’a soulignée un peu plus haut. Il sert au développement du personnage de Kylo Ren. Snoke est un obstacle que Kylo Ren doit écarter de son chemin pour grandir en tant que personnage, à l’instar de Phasma qui remplit la même fonction vis-à-vis de Finn pour que celui-ci s’affirme en tant que rebelle.

          • Hélas, dans ce cas n’importe quel autre méchant auraient aussi pu faire l’affaire. Car au final, ni Snoke ni Phasma n’ont de particularités si originales à part quelques petits trucs esthétiques…
            Jusqu’à ce qu’on ait un vrai développement poussés, c’était juste des MacGuffins.

          • Kaarde : kylo est un ado de 30 ans qui pète un câble dès qu’on mentionne/qu’il voit un membre de sa famille…

            Une fois qu’il tue snoke, il est un ado de 30 ans qui pète un câble dès qu’on mentionne/qu’il voit un membre de sa famille…
            A la seule différence qu’il veux tuer le passé (il va sûrement jeter le casque de vador)

            Pour finn je pense que tu voulais dire « résistant » ^^
            Mais il est déjà confirmé comme un héro au début du film, donc…

          • Pas sûr pour Finn… au début de ce film, il est prêt à fiche le camp pour chercher Rey… Et on se demande si ce n’est pas trop circonstanciel s’il arrive à convaincre Rose qu’il a un bon plan pour contrecarrer le détecteur du PO.
            Sans compter le moment où il pense que son seul moyen d’enfin aider la Résistance, c’est en se lançant comme un kamikaze sur Crait.
            C’est vraiment quelqu’un qui veut se sentir utile, et qui peine à ça de manière régulière. Son obstination envers et contre tout est une note d’intention assez évidente: avec lui, on est dans l’imprévisibilité par rapport aux anciens héros, trop puissants ou débrouillards.

  45. Les gens sont frustrés car ils avaient fait le film dans leur tête mais comme c’est différent hé ben ils sont pas contents mais que si ils n’avaient pas été surpris ils n’auraient pas été contents non plus.
    Excellent SW pour moi.

    • Non mais faut arrêter le coup d’avoir trop d’attente qui gache le film…

      Après un film comme l’épisode 7 tu fais forcément ta soupe dans ta tête, tu as forcément (surtout pour ce genre de film) besoin de repondre a tous les trous qu’on te pose… (et putain y en a énormément des trous dans ce film)

      Le film fini littéralement avec un clifhanger de série TV et vu qu’il a beaucoup de mal à tenir par lui même (fini et fonctionne comme une série) afin de susciter l’envie pour l’épisode prochain, tous le monde à des attentes

  46. Mais quelle arnaque ce film, je souhaiterais pouvoir effacer ces 2h32min de massacre de ma mémoire.
    Ils ont réussi à détruire un univers vieux de 40 ans dans ce laps de temps! UN EXPLOIT CINÉMATOGRAPHIQUE.
    Toutes les craintes qu il y a eu lors du rachat de Lucasfilm par Disney sont aujourd’hui justifiées.
    D’ailleurs il y a eu erreur sur le titre, ce n était pas The Last Jedi mais The Last Star Wars!
    Je crois que si Georges Lucas était mort il se retournerait dans sa tombe mais étant vivant il doit juste avoir envie de mourir en voyant cet univers qu il a crée et chérie être vilipendé de la sorte par Disney.
    RIP Star Wars 1977-2017

      • Je savais que je prenais un risque en disant ça et qu’il y aurait éventuellement un retour de bâton par un vautour 😉 c’est le jeu ma pauvre Lucette. Lol
        Cependant je maintiens mes propos et déplore que ce film ne soit qu’un pur produit de consommation à l’arôme artificiel et bourré de conservateurs destiné à remplir les caisses.
        Entre les éléments destinés à vendre du produit dérivé à gogo, l’humour forcé (à croire qu’aujourd’hui on ne peut pas faire de film sans en mettre beaucoup sous peine d’être trop morose ou trop « dark » et de ne pas attirer le maximum de clients…) et les Deus Ex Machina omniprésents pendant tout le film j ai du mal (léger euphemisme) à l’apprécier en tant que film et encore moins en tant que Star Wars.

        • Peut-être que la leçon habituelle de Star Wars, c’est qu’il faut toujours se forcer à regarder au delà de l’apparence..? Ne pas attendre que ça vous saute tout seul au visage ?

        • @Dodo la saumure: « Cependant je maintiens mes propos et déplore que ce film ne soit qu’un pur produit de consommation à l’arôme artificiel et bourré de conservateurs destiné à remplir les caisses. »
          C’est sans doute la première critique de la prélogie par rapport à la trilogie.

  47. Bon je l’ai vu hier soir et j’ai globalement tout adoré. Je suis pas déçu peut-être un peu perplexe sur certaines révélations mais je suis persuadé qu’on ne sait pas tout. J’ai beaucoup aimé les personnages principaux qui sont différents et ils se complètent bien. J’ai juste hâte de le revoir pour faire attention à certains détails et j’ai surtout hâte de voir la suite. Ce qui est bon signe.

  48. Vu hier soir, et encore ce sentiment très partagé ce matin :
    Visuellement c’est le plus beau des starwars, le plus drôle, le mieux construit, le plus surprenant… et pourtant j’ai du mal à me dire que c’est le meilleur.
    Ce ne sont pas tant les quelques défauts évoqués plus haut -tous les SW en ont-, que le sentiment qu’une page se tourne réellement. En fait c’est de la nostalgie, comme un vieux qui jetterait ses 45 tours pour passer au numérique. Et à y repenser, c’est bien. SW reste moderne. Le film plante les fondations d’une nouvelle décennie d’aventures inédites.
    Le sentiment partagé après ce film c’est finalement peut-être à la fois le syndrome de la page blanche, et celui d’un nouvel espoir.
    Et à y repenser en écrivant ces lignes, en fait… j’ai adoré.

  49. bon ben vu hier et je crois qu’en ce qui me concerne, la magie SW a disparu.
    Le film n’est pas mauvais. Il m’a semblé moins téléphoné que l’épisode VII.
    Mais pourtant, je n’ai jamais vraiment frémit.
    Je ne me suis pas ennuyé non plus, car il a du rythme, mais j’en suis sorti avec la sensation que rien n’avait véritablement avancé, et surtout comme pour Rogue One, sans aucune révélation(s) … Qui est véritablement Snoke ? … osef. Où est l’élu (dans ton cul-Lulu ! ^^), celui qui incarnera un jour l’équilibre dont on parle depuis les premiers films ? … osef.
    Kylo pourra-t’il être « sauvé » ? bah, on verra plus tard. Rey va t-‘elle succomber ? bah, on verra plus tard.
    La rivalité entre Kylo Ren et Hux, tjrs au même point.
    Et la politique ? Où est la politique SW ?? (dans le capitalisme des casinos et une pseudo morale aussi évidente qu’un programme socialiste ?)
    Et Luke dans tout ça ? ben, son rôle et ses choix sont un peu téléphoné depuis toujours ?
    [spoiler] ce qui est drôle, c’est que la seule survivante de la trinité est celle qui n’est plus de ce monde, même si on se doute que la version fantôme de Luke sera présente au prochain volet pour guider Rey … l’apparition de Yoda est un clin d’œil sympa, les références à Vador presque obligatoires.
    Au final, plus de 2h de course au ralenti pour un final obligatoire avec une mini-étoile de la mort pour ne pas déroger à la règle.
    Rey fini par avoir autant de pouvoirs que Néo. Après les super-sayan, la super-Jedi ?
    Point positif, les deux seules Jedis encore en vie sont des … femmes (même si l’une d’entre elle n’est pas véritablement formée, wâââw, comment elle maitrise la force au point de survivre au vide spatial)
    Les épisodes 2 sont les plus sombres et souvent les meilleurs, mais là, ben j’ai eu la sensation que le film était plaisant, mais très loin d’être transcendant.
    J’imagine que beaucoup parmi les plus jeunes vont s’éclater, mais sur moi, non, la magie n’opère plus.
    Je n’ose même pas parler de Solo dont le processus créatif ressemble à un beau fiasco pour atterrir entre les mains d’un réalisateur poussif.
    L’épisode IX. Le seul a encore pouvoir sauver le tout, mais que d’efforts à faire et de chemin à parcourir. Surtout avec un J.J. Abrams qui ne s’est pas montré convainquant sur le VII, autre que comme bon exécutant pour les comptes en banque de la maison Disney. 🙁

    Je n’ai jamais été de ceux qui ont dénigré la prélogie, pourtant en dessous de la trilo d’origine, mais cette nouvelle trilo me parait tellement en dessous de la prélogie, au final, même si les avancées technologiques permettent de belles choses, même si l’action est prenante. Non, il n’y a plus la même magie, me concernant.

        • Je ne disais pas ça pour sauver ton opinion du film, hein. 🙂
          Mais depuis la sortie du film ça me désole que de simples idées reçues sur le sujet gâchent la vision de cette scène.

          • Je plaisantais … Thor Ragnarok, j’étais enthousiaste, et je me suis ennuyé … Là, j’en attendais rien, et effectivement …

            Au final, je rêve, mais j’aimerais tellement que Disney prenne de VRAIS risque, contrairement à ce que prétend Mr LTH … et bien que je sache aussi qu’il ait raison … vu la tune impliquée, c’est le max de risques qui puissent … 🤔

          • Et les vaisseaux qui se font shooter latéralement mais qui tombent vers le bas comme s’ils coulaient ou se crachaient alors qu’il n’y a pas de gravité dans l’espace, c’est vraisemblable ça? 😛

          • Ah les explications scientifiques dans un film de science fiction tel qu SW, ça me dépasse ça.
            Enfin quand on est pas dedans on regarde les détails. J’étais pareil dans BvS.

          • @Garyus: Je crois que le ton comique de mon message était évident, j’ai pas grand chose à faire de ce genre de détails mais… Tu faisais pas partie de ceux qui disaient que c’était débile de tirer sur un autre pour défendre un film?

        • Désolé je n’avais pas saisi le ton comique de ton message.
          En quoi je m’en prends à BvS? « Quand t’es pas dans un film? » C’est ça tirer sur un film? T’es vraiment susceptible là 😉
          J’aurai pas du donner l’exemple, où celui-là en particulier, ça serait passé crème 😆

      • @Kaarde. Le vide spatial ne tue peut-être pas les piétons instantanément mais il permet pas non plus d’utiliser des bombes/disques soniques comme dans l’épisode II dans lequel le son fracasse des astéroïdes. 😉

      • Des le moments où il y a des explosions de feu et sonores dans l’espace, çàd dès le tout premier film, vous vous doutez bien qu’on est dans une histoire plutôt stylisée, pas du réel, comme si les lois de la science et de la nature n’étaient pas les mêmes chez eux. Même le sabre laser, avec son faisceau qui se fixe à une longueur précise, c’est impossible dans la réalité
        Oui mais voilà c’est Cool, et juste assez pour qu’on ait la Suspension d’ Incrédulité.

  50. Vu hier soir. J’ai rarement autant attendu un film ces dernières années, peut-être pas autant depuis les Nolan (excepté Dunkerque). J’avais bien aimé le 7 mais sans plus, ça manquait clairement d’originalité et laissait trop de mystères en suspens.

    Résultat avec ce 8 ? Ben je n’ai pas aimé.
    J’ai 26 ans et j’ai grandi avec Star Wars, j’ai toujours été émerveillé par cet univers. Je suis fan de la trilogie originale qui a un charme unique mais j’aime aussi beaucoup la prélogie que j’ai connu et suivi durant mon enfance.

    Et putain malgré la semi déception du 7, ce 8 je l’attendais comme un dingue, je pensais vraiment que ça allait être l’épisode qui propulserait la franchise à un autre niveau. Et bien pas du tout. Parce qu’il y a eu une ENORME tromperie sur la marchandise, comme sur de nombreux blockbusters ces dernières années.

    Plutot que d’écrire des lignes et des lignes d’explications, je vais lister ce que j’ai aimé et ce que j’ai pas aimé. Commençons par les points négatifs:
    – le scénario, j’ai détesté. Avec le recul, je ne sais pas comment l’expliquer. Est ce que je m’attendais à quelque chose de précis ? Avais-je trop d’attentes ? Un peu des deux. Mais j’ai vraiment détesté. Le vaisseau de la résistance poursuivi tout le film par le premier ordre, ridicule. L’entrainement de Rey par Luke ? Tellement long et chiant, il n’en ressort rien. Le sort de Snoke ? Minable. L’attitude de Kylo Ren ? Incompréhensible. La mort de Luke ? Je ne comprends pas non plus, pourquoi ? Bref, tout ce qui se passe dans ce film est une énigme pour moi. Je ne comprends pas le cheminement des choses, et ce qu’ils ont voulu faire. Tout ça est bien sur décuplé par l’attente énorme sur les points d’ombres dont les explications étaient attendus: Snoke, les parents de Rey, le massacre du temple, les chevaliers de Ren, tout ça fait plouf. Ca me rend dingue.

    – L’humour, le ton du film est complètement inapproprié vis à vis des événements relatés à l’écran. La résistance est proche de l’annihilation, et c’est blague sur blague. C’est vraiment digne d’un Marvel. J’ai commencé à voir la merde venir quand Poe trolle Hux à la radio, ça m’a tout de suite sorti du film. Les gimmicks d’aliens qui reviennent 50 fois dans le film, les personnages en total décalage pour faire rire (Finn qui se réveille et qui fuit de partout, c’est complètement cartoonesque). Luke est aussi devenu un véritable petit comique, et vas y que je balance le sabre que me tend Rey, et vas y que je me frotte l’épaule devant les 10 quadripodes impérieux. Bon dieu mais comment un fan de SW peut supporter cela ?

    Vous savez quoi, j’ai même pas envie de continuer, j’ai la flemme. Ca me travaille depuis hier soir, et ça me rappelle le sentiment que j’ai eu après avoir vu Indy 4, c’est dire. Et puis le film est beaucoup trop long, j’ai fait que regarder ma montre, regarder ma montre devant un PUTAIN DE STAR WARS ? Le passage sur l’ile, je n’en pouvais plus, et la planète Casino idem, c’est totalement HS par rapport à l’idée que je me fais de Star Wars, avec une poursuite à cheval digne d’Harry Potter ! Et d’ailleurs, ce n’est pas la seule scène malaisante, il y a Leia en mode Super Sayen dans l’espace (la salle a explosé de rire), le Yoda version marionnette (la salle a explosé de rire), le baiser entre Finn et Rose en plein champ de bataille, etc etc.

    Bref, c’est dommage il y a des scènes géniales: Holdo qui fonce sur le croiseur en vitesse lumière, c’est incroyable. Le combat Rey/Ren vs les gardes rouges, c’est bandant. La mort de Snoke est ridicule aussi. Comme celle de Luke.

    Bref, je suis dégouté.
    Bonne journée à tous.
    Et je me fous de l’épisode 9 maintenant. Bravo.

    • Le problème ne serait-il pas que public, fan ou pas, ne se rend pas trop compte des différentes manières qu’on peut avoir pour raconter un film ?
      Surtout pour un film de Guerre (certains sont des épisodes ne reposant pas tant sur les batailles que sur la retraite, les échecs). Après tout, SW descend bien de films classiques dont il épouse les archétypes et autres types de péripéties, de Kurosawa au Western (sans compter les bds, etc…).
      Et puis Anakin jouait bien à Ben Hur dans la course de Pods I… Alors Leia et la Vice Amiral Holdo peuvent bien jouer à être Gregory Peck et Gary Merrill… ou Luke être à la fois James Stewart et John Wayne…
      Je me rend compte que c’est dingue à écrire, oui !!!! 🙂 Mais quand on connait les références, ça en devient un vrai moment de cinéma, pas Que du Star Wars, bien planqué dans son coin de galaxie isolée.

  51. Oh et puis c’est bien dommage que Dominique Collignon-Maurin ne soit pas revenu interpréter Luke en VF… Bernard Lanneau, grand habitué « Disney » (puisque à la fois Vautour et Grand Maître chez Marvel cette année), moins « nasillard » que DMC, pallie bien cette absence… Mais qui reste inexpliquée. Tout comme Évelyn Séléna pour Leia. Là où pour Richard Darbois pour Han Solo dans le VII, on pouvait pas faire autrement (RIP Francis « Higgiiiiiins!!! » Lax).
    Un truc de voix agée ou bien de planning méga serré ?

  52. N’ayant pas eu d’ellipse du 7 au 8, est-il possible d’envisager une ellipse temporelle d’une dizaine d’années comme du 1 au 2 pour le 9 ?

    Celle-ci permettrait à la Résistance de se refaire la cerise à minima et de voir la totale prise de pouvoir du Premier Ordre comme avec l’Empire ?

      • Je pense aussi qu’il y aura une ellipse, Rey aura formé des jeunes adultes et aura son propre groupe de chevaliers pour contrer ceux de Kylo (qu’il aura lui aussi rassemblé ?), Leia sera morte pour X raison (RIP) mais l’étincelle de la Résistance aura embraser la galaxie et les rebelles seront de nouveau nombreux pour contrer le premier ordre.

    • Une élipse ne serait pas très logique. Vu le nombre de rebelles à la fin je doute que le 1er Ordre ne veuille pas en finir une bonne fois pour toute et les laissent tranquilles pendant X temps…

  53. Euuuuuuuh.
    Mr. LTH, c’est une blague cette critique, hein ?

    J’entre pas dans le spoil, mais cet opus, pour le peu de promo qu’il a eu, a une publicité effectivement très trompeuse. Car mensongère et reflet d’un vide artistique incroyable. Pourtant, ils avaient toutes les cartes pour redéfinir l’univers et donner un coup de frais à la franchise, mais non, il faut que la finalité de l’histoire revienne au point de départ, et j’entends par là la NON PRISE DE RISQUE.

    Je trouvais exagéré les commentaires du genre « Star Wars 8 ça sera comme le 5, après le beau plagiat du 4 ». J’étais persuadé qu’un réalisateur un tant soi peu cohérent succédant Abrahams aurait compris que la saga aurait besoin de taper dans le neuf, la surprise.
    Et beh ça a pas loupé : si le film se permet quelques twists, ce ne sont en rien des évènements marquants pour l’histoire, les personnages ou l’univers. Malgré toutes ces péripéties -et c’est bien le problème, c’est QUE des péripéties- ils resteront les mêmes. Les pré-supposés gentils seront gentils, les pré-supposés méchants seront méchants, et ce quelque soit les discours pseudo-intelligents et philosophiques qu’ils tentent de se donner durant 1h30.

    « It’s time for the Jedi… to end. »
    Je vous le dis : tout ça, c’est absolument faux. Le film se ment à lui-même. Et je vais même peut-être paraître cruel à dire ça, mais c’est du niveau d’un Transformers 5. Ça prétend faire plein de trucs neufs dans la promo, ça tente même de le faire croire durant une partie du film pour finalement atterrir dans sa zone de confort -c’est-à-dire la facilité et ce que l’on connait déjà.

    J’aurais dû aller voir Murder on the Orient Express, tiens.

    • Peso, quand Luke arrive face au PO, j’ai cru qu’il allait tous les défoncer, péter les engins à distance, qu’on allait voir ce qu’on allait voir… Et puis non car… c’est justement cette débauche de badasserie qui aurait été bien facile, sans prise de risque. Car toutes les grosses prods peuvent le faire de nos jours (comme Transformers 5 par exemple).
      Alors avoir plus ou moins l’équivalent de cette événement https://www.youtube.com/watch?v=ERQAPIUgNgc
      … si c’est pas gonflé ça ! 😉

    • T es fou….. transformer c est de la bombe à côté de cette bouse!!! Au moins devant transformer on ne s ennuis pas…. et tout est assumé!! C est du grand Michael bay!!!

      Mais du bay limite, je trouve ça bien plus efficace que du…. ?? C est qui déjà le maître d oeuvre doeuvre de cett bouse intergalactique???? Il est inconnue….

  54. La plupart des critiques ici présentes et ailleurs, ne font que confirmer ce qu’était déjà mon ressenti depuis un moment: Star Wars est devenu quelque chose de tellement énorme avec les années, quelque chose qui nous dépasse, que les fans se le sont accaparé, à un point tel que des que quelque chose ne vas pas dans leurs sens, c’est obligatoirement « de la merde ».
    Le « Ils ont tué Star Wars », ça doit être la 4-5ème fois que je l’entend/vois.

    Des fans scandaient ça à la sortie de la Menace Fantôme, d’autres le clamaient lors du rachat par Disney ou encore à la sortie de The Force Awakens… Et maintenant pour le VIII….et je suis persuadé que le prochain ça sera pareil..

    Qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit: les gens ont le droit d’aimer ou ne pas aimer tel ou tel film. Mais je trouve juste ça assez incroyable et surtout « amusant » de constater des fans ne retrouvaient pas la magie Star Wars dans la prélogie, d’autres ont dit que le VII ressemblait trop aux anciens films, et là on reproche au VIII d’être au contraire trop différent, de trop oser…
    Quand le film est blanc, les fans disent noir, quand le film est noir, ils disent blanc.

    Pour ma part, j’ai adoré cet épisode (on s’en doutait hein). J’ai adoré son culot, sa prise de risque, son « insolence » vis à vis de la saga. Le VII jouait la carte de la nostalgie et caressait les fans dans le sens du poil (j’avais déjà aimé cet épisode), ici le The Last Jedi sort complètement la saga de sa zone de confort et ça fait du bien !

    SPOILS SPOILS

    Au delà de ça, le film est incroyablement beau visuellement (juste 2 scène que j’ai trouvé moyenne en terme de cgi: Leïa en mode « Superman dans l’espace » et les chevauchée de Finn et Rose sur les espèces de chevaux/chiens aux grandes oreilles (pas retenu le nom désolé^^).

    Les acteurs sont justes, mention spéciale à Mark Hamill, incroyable d’intensité, surtout dans le regard.
    L’humour du film ne m’as pas du tout dérangé, car contrairement à un Marvel Studios, ici, les blagues ne dédramatisent en aucun cas les scènes fortes, elles permettent uniquement de souffler un peu pour éviter au film d’être trop poussif. (Notons que les Porgs sont beaucoup présent qu’on pouvait le craindre, moi qui m’attendait à ce qu’ils en tartinent un max..)

    Les seuls petits points noirs que j’ai noté en ce qui me concerne, sont
    -Leïa qui utilise la Force (j »avoue que là, ça m’as un peu sorti du film).
    -L’intrigue avec Finn et Rose qui aurait pu être raccourci je pense.
    -la « révélation » des parents de Rey… même si je soupçonne que ça ne soit qu’un écran de fumée
    -Les combats au sabre sont un peu décevant. Sans vouloir des chorégraphie à base de pirouettes en cgi comme la prélogie, j’aurais voulu quelque chose d’un peu plus impressionnant qu’un combat presque trop « réaliste » pour du Star Wars.
    -Pas un reproche personnel, plutôt celui de ma chérie: Luke qui même ne serait ce qu’une seconde a penser à tuer Ben.. c’est surprenant de la part de Luke.

    Surprenant… c’est sans doute le mot qui viendra le plus à l’esprit avec cette épisode..dans bon, ou le mauvais sens du terme selon les spectateurs.
    Pour ma part je suis maintenant très curieux de voir ce que donnera la trilogie de ce bon Rian Johnson.

    • +1000 Sting!
      Même si moi j’ai particulièrement kiffé le passage Finn/Rose car rafraichissant et apportant un peu de noirceur dans un univers principalement destiné aux plus petits.
      Quant aux combats…Entre le combat de vieux asmathiques Obiwan/Vador du IV et le pikachu numérique sous ecsta, Yoda, du III, pour moi cet épisode n’a pas à rougir, loin de là.

    • C est pas une question de « ils ont tué star wars» c est juste que c est une bonne grosse bouse ce film c est tout…

      J aime le bon cinéma…, la je me suis endormis devant! Je ne suis pas un fans intergalactique de star wars, mais j apprécie la saga… ,les 6 films et rogue one. Le 7 sa va c est un bon remake du 4…

      Mais le 8 c’est un très mauvais remake du 5!! (Même scenario) perso je n ai pas accroché… ! Il y a trop d incohérences avec les 6 premiers films…. je suis désolé mais quand tu fais une suite d une saga qui a 40 ans…. tu respect un peu le contenu…
      De plus il y a énormément d incohérences avec leur propre trilogie quils sont en train de faire…

      C est vide comme film… pas d émotions, pas de scénario accrocheur, trop d incohérences scénaristiques…
      on n y crois pas… ( leia super saien , l incroyable force de rey, le star wars Skype entre ren et rrey….., la téléportation de certains personnages d un point à un autre sans comprendre comment et pourquoi ils sont arrivés ici….

      L action est bien parcontre…. les effets spéciaux aussi….

      Mais ce film est loin de marquer le monde du cinéma… comme beaucoup de films Disney…. c’est du pre mâcher…, du pré chauffer…. on ne rêve pas… on ne réfléchi pas, on n a aucune frayeur face à cette menace intergalactique… on en a même pitié de ces méchants en carton…

      Heureusement qu’il y en a qui font des bien meilleurs films dans ce monde…

  55. Une élipse entre le 8 et le 9 ne serait pas très logique. Vu le nombre de rebelles à la fin je doute que le 1er Ordre ne veuille pas en finir une bonne fois pour toute et les laissent tranquilles pendant X temps…

    • Le PO s’est aussi pris une sacrée humiliation en chassant le fantôme à cause d’un gamin hargneux et d’un général incompétent… Et sans leur Suprême baudruche de Leader, et la Légende de Luke devenant plus grande que ce qu’elle est vraiment… Ça sent la fin des haricots pour eux, avec des désertions en pagaille (comme pour Finn)… et un baroud ultime bien sanglant à coup sûr.

  56. J’ai adoré: c’est complètement l’ANTI BLOCKBUSTER surtout pour cette 2017 chargée de daubes cinématographiques.

    Je le dit: foncez, ne vous attendez pas à quelque chose de spectaculaire, Ryan Johnson a joué la simplicité.

    Snoke en VFX oO

  57. Vu cette après midi. Y a t il quelqu’un au commande de cette nouvelle trilogie? J’en doute! Ce film est une sacré peau de banane destiné à jj abrams, qui va devoir se gratter la tête pour réaliser la suite.Rian Johnson a visiblement pas aimé le travail de son prédécesseur et prend un malin plaisir à dézinguer le peu de travail accompli sur l’opus précédent. Le film est long, terriblement ennuyeux pas spectaculaire pour deux sous.tout foutre en l’ air C’est pas une mauvaise idée, encore faut il avoir quelque chose à proposé derrière!!! Alors oui il y a des pistes, parfois intéressentes, mais elles ne sont jamais assumées.twist sur twist pour revenir finalement… Au point de départ!!! Des raccourcis scénaristique lamentables, du placement de produits lamentables , des blagues lamentables (l’atterrissage du fer à repasser serieux…..) un résultat même pas au niveau du 7 il y a tellement de cynisme dans le démarche de ce réalisateur….

  58. Je commence vraiment à me demander si Rian Johnson est pas un peu surcoté, il a eu beaucoup de partisans de loopers et 3 épisodes de breaking bad

    Mais franchement c’est pas si intelligents comme films que l’on veut te faire croire

  59. Vu ce jour avec ma fille et ma femme.
    Nous avons été tous les trois déçus (ma fille a 12ans) a des degrés divers…. mais un même sentiment se dégage : tout ça pour ça…. et que c’etait Long certains moments…mais que c.etait long . Au point que pour nous, nou n’irons pas voir les prochains.

    • Je te comprend, j’étais avec mon fils de 10 ans très déçu également. À son âge je sortais du cinéma bouleversé d’émotion du retour du jedi. Aujourd’hui les héros de mon enfance sont devenus des loosers!

  60. J’avais été mitigé sur le VII car même si sympathique et plein de bonnes intentions, le côté remake m’était passé en travers de la gorge. Ici, on a 100% de neuf alors j’étais ravi.

    Tout n’est pas parfait mais j’ai vraiment eu la sensation de voir un Star Wars et à partir de là je trouve que le paris de cette nouvelle trilogie est réussi : poursuivre l’histoire, continuer de nous narrer la légende de la force, faire rêver une nouvelle génération de gosses au passage.
    J’ai pas trouvé qu’il y avait des « twists » contrairement à ce qu’on peut lire par ci par là, mais il y a plein de très bons moments, et le film a le mérite d’avoir plein de choses à raconter.

    Par ailleurs respect pour les titres de cette postlogie, je les trouve tellement bien en symbiose avec ce qu’ils racontent que ça en devient beau. The force awakens qui prenait tout son sens au moment du duel dans la neige c’était incroyable en émotions, maintenant The Last Jedi. C’était épique, tragique et mélancolique à la fois ce titre, en parfaite adéquation avec le portait dressé de Luke.

  61. Bon je vais me faire tuer mais… Disney a pris des risques avec SW VIII? Mais vous êtes sérieux?

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    Les gars, la conclusion du film nous laisse sur une situation bateau à en mourir avec un Empire dirigé par un seigneur Sith venant fraîchement d’éliminer son maître comme le veut la tradition, et la Résistance guidée par un héros Jedi qui leur a ramené l’espoir. C’est du déjà vu 100 fois. Il y avait pourtant des idées de dingues dans ce film. Toutes sont survolées pour laisser la place à du « piou piou piou » et des gags à la Disney.

    Rey et le côté obscure… C’est quoi cette blague? Alors c’est ça le côté obscure maintenant? Tu te sens attiré, tu tombes dans un puits obscure l’espace de quelques secondes, et puis tu en ressors tranquillou et on en parle plus? Y avait un truc de malade à raconter avec une Rey désabusée en apprenant que ses parents étaient des connards qui l’ont abandonné pour une bouchée de pain, déception qui aurait pu être accentuée par la révélation par Skywalker de l’hypocrisie de la religion Jedi, et pourquoi pas de la découverte de ces enfoirés qui profitent de la guerre et vendent des armes à la fois à la Résistance et à l’Empire (histoire que ce thème abordé dans le film serve à quelque chose). Y aurait pu avoir un parallèle de dingue avec Kylo Ren, qui hésite à tuer sa mère et la laisse se faire abattre par ses alliés (scène magnifique dans le film), puis commence à regretter ses actes, se sent piégé par le côté obscure, commence à réfléchir à ses actes sous le choc de la perte de sa mère morte sous ses yeux, et passe du côté lumineux en apprenant que Leia est toujours vivante et en essayant de la protéger, histoire de ne pas revivre la perte de sa mère. Là il y aurait eu prise de risque. Là on aurait renversé les codes de SW.

    Au passage, mention spéciale aux 45 minutes (voire plus?) de film perdues avec les aventures de Finn et Rose qui n’apporte absolument rien au scénario. D’ailleurs ce film n’apporte pas grand chose à la saga hein: Luke se serait contenté de former Rey pour qu’elle revienne ensuite sauver la Résistance de l’Empire dirigé par Kylo Ren après qu’il ait finit par assassiner Snoke pour perpétuer la tradition Sith qu’on en serait arrivé exactement au même point.

    Mention spéciale également au sauvetage de Finn par Rose, comportement complètement con. Alors j’ai bien compris le message hein, c’est pas en retournant la haine contre nos oppresseurs qu’on sauvera l’univers, mais en protégeant les gens qu’on aime. Sauf que ma petite Rose tu peux remercier Dieu que Skywalker et Rey aient décidé d’intervenir, parce que là en empêchant Finn de détruire le canon tu venais de condamner la résistance à l’extinction avec tes idéaux de bisounours.

    Je parle même pas de ce combat au sabre laser du pauvre qui n’arrive pas à la cheville de ceux de la prélogie (et pourtant qu’est-ce que ça aurait pu en jeter cette alliance entre Kylo et Rey!), des batailles spatiales déjà vues 100 fois dans SW à base de « piou piou piou » et de pilotes visiblement bien heureux de trucider d’autres humains en hurlant « wouhou c’est vraiment trop cool ça ».

    Conclusion: SW au cinéma c’est fini pour moi. Pourtant je paie pas mes places hein mais tout ce temps perdu c’est juste inacceptable.

    PS: Depuis la première image de Skywalker dans le film j’ai pas pu m’empêcher de voir ça à chacune de ses apparitions: http://2.media.collegehumor.cvcdn.com/78/58/ccf40dc73ca90706a500bd618bbb1cfa-8-people-movies-made-you-think-youd-meet.jpg
    Ça aide pas…

      • Bon ben, on sera jamais d’accord ^^
        Ce n’est pas grave, Star Wars ne semble pas être ta tasse de thé (les « piou piou », Skywlaker en Ganimachinkis, l’humour à la Disney).
        Beaucoup de ce que tu décris est l’ADN d’un Star Wars. On adhère ou pas.
        Concernant la prise de risque, tu te trompes, vu la virulence des commentaires des fans hardcore ricains mais je n’irai pas développer avec toi vu que ça n’a pas grand intérêt pour toi ^^
        Je ne cherche jamais à convaincre quelqu’un qui n’a pas aimé un film que si si ce film il est bien, tu te trompes. Tu n’as pas kiffé c’est normal, certaines mauvaises critiques ne m’empêcheront pas de retourner le voir une ou deux fois tête baissée dès que je le pourrai. :p

        • Je rajouterai que j’ai trouvé les combats au sabre vachement plus crédible que les balais épileptique de la prelogie. Là j’ai plus l’impression qu’il manipule des katanas ou des épées, mais des armes en tout cas.

          • Ça se tient Chocasse. Je ne nie pas que les combat ultra chorégraphiés de la prélogie tiennent fortement de la danse mais c’est ce qui leur donnait une certaine beauté je trouve, la beauté du mouvement, limite une forme artistique je dirais. Je les trouve vraiment stylés. Là je ressens rien devant ce combat, là où les précédents m’avaient coupé le souffle.

        • Et pourtant Garyus, si tu savais à quel point j’ai vibré devant le destin tragique d’Anakin, devant le regard horrifié d’Obiwan qui ne peut qu’abandonner son apprenti dans les flammes, devant la course de module du jeune Ani, devant la badassitude level over 9000 de Dark fucking Maul! Mais au final je fais le même reproches aux derniers Star Wars qu’à pas mal de films Marvel: balancer quelques idées ultra stylées comme ça pour ne pas les développer ensuite ça me frustre à un point! Ces dernières semaines ma page d’accueil Youtube me bombarde de Star Wars et je me suis pas mal documenté sur de nombreux personnages: l’histoire complète de Windu, Yoda, Qui-Gon Jinn, Revan, Dark Plaeguis, Dark Bane, Dark Nihilus… Et ça me fait tellement rêver tout ça que quand je tombe sur ça au ciné bah… ça me fait chier!

          J’ai lu beaucoup de commentaires en rentrant du ciné hier, ici, sur IMDB, Rotten Tomatoes et Allociné, et mon impression est que les principaux reproches vont au fait que le film ne raconte pas grand chose, à l’inutilité totale des aventures de Finn, au fait que le film ne fait pas avancer l’histoire, et à une certaine déception concernant ce qu’est devenu Skywalker. A côté de ça j’ai vraiment l’impression que le kiff autour du film n’existe que parce qu’il est estampillé Star Wars (et c’est pas un mal en soi hein!). Après, si j’ai raté le fond du film ou son propos je suis ouvert à des explications. Idem pour la prise de risque que constitue ce film.

          Je te remercie pour ton respect en tout cas. Qu’on soit d’accord ou pas je suis ravi que tu aies pris ton pied. C’est le but 🙂

          • « l’inutilité totale des aventures de Finn »
            Chacun sa lecture. J’étais un de ses plus gros détracteurs et pourtant j’ai kiffé ce passage. J’ai trouvé ça intéressant de le développer lui (et Poe) au détriment de Rey et de la mythologie Skywalker.
            J’ai trouvé « l’entrainement » de Rey chiant et j’étais pressé de retourner à Finn et Rose. J’ai trouvé ça intéerssant de décrire ce monde comme un parallèle de la vie réelle: des gens qui profitent de la guerre pour s’enrichir sans chercher qui est bon ou mauvais.
            Cette absnece de manichéisme dans un SW, j’ai trouvé ça bien.
            Alors oui, c’est effleuré mais encore une fois, on est dans un SW. Ce n’est pas le propos recherché. Mais parler des marchands d’armes, d’esclavage, ça a pour moi, apporté une certaine profondeur.
            Pour toi, l’histoire n’avance pas? Pour moi, c’est tout le contraire, on s’affranchit de la « lourde » mythologie Skywalker et ça fait toute la différence.
            Le IX pourra poser de nouvelles bases. Un nouveau départ, salutaire pour cette saga. Personnellement, Rogue One, Solo, l’épisode VII sont trop centrés sur la première trilogie.
            C’est un univers tellement vaste. Pourquoi revenire encore et encore là dessus?
            Alors oui, Disney a fait un gros fuck à l’univers étendu mais on ne peut pas tout raconter dans un film grand public, destiné en grande partie aux petits.
            Les romans de l’univers étendu ont été faits pour ces mêmes enfants qui ont grandi. Mais cette trilogie ne s’adresse pas qu’à eux. Disney et Lucas veulent séduire une nouvelle génération et ce n’est pas en s’embrouillant avec une mythologie de papier vieille de plusieurs dizaines d’années qu’ils auraient réussi.
            Dans quelques années, les ados d’aujourd’hui verront cette trilogie comme culte, comme j’ai pu voir la première et certains dont toi ont pu voir la prélogie.
            Et celle qui suivra sera autant décriée que l’a été la prélogie à sa sortie pas les fans de la première trilogie.
            C’est l’éternel cycle de SW.

            Quant à ce qu’est devenu Luke? Moi, ça me fait plaisir car ça me rappelle un archétype de perso, le Jedi désabusé, dans SW le Jeu de Rôle, auquel je m’adonnais en tant que maître de jeu à une époque où les bouquins de l’univers étendu en étaient au balbutiement…

          • Tu ne m’as pas compris. Ce que je dis c’est que les aventures de Finn et Rose ne font pas avancer le scénario. Que ce soit plaisant à regarder ou non n’est pas la question. Ça ne fait pas avancer l’histoire d’un poil. Tu enlèves toute leur épopée que l’histoire peut se dérouler exactement de la même manière. Et même si les thèmes abordés durant leurs aventures étaient intéressants, à quoi ça sert si ça ne fait pas avancer l’histoire?

            Quant à l’UE je ne parlais pas d’adapter ses légendes. Ce que je dis, c’est que voir la diversité des thèmes et aventures qu’il présente me donne envie de pleurer quand je vois qu’on se tape encore et encore le même délire au ciné.

            Tu parles d’avancer, mais est-ce que tu te rends bien compte qu’on nous propose exactement la même chose qu’avant en enlevant simplement le nom « Skywalker » de l’équation? Et avec quand même en personnages principaux le petit fils d’Anakin et l’élève de Luke histoire de ne pas trop s’éloigner quand même!

          • Bien sûr que si ça fait avancer le scenario. Pas celui qui intéresse les fans de la Force et de la généalogie Skywalker.
            Ils ont essayé de sauver la Rébellion mais n’ont pas réussi donc ça ne fait pas avancer le scenario c’est ça? Le revirement de Benicio faisait partie de l’histoire.
            Une grande partie du film s’est basée sur eux. A la fin, elle lui dévoile ses sentiments. En quoi l’histoire n’avance pas? Leur histoire ne t’a pas intéressée mais des bases sont bel et bien posées pour le 9.

            Personnellement, je n’ai rien lu de l’UE et je n’ai pas joué à KOTOR qui a lancé l’UE (mais je vais me rattraper pendant mes vacances) et tu sais quoi? Ryan Johnson non plus.
            En quoi ça devrait nous lier à cet UE que Disney a mis à la poubelle?
            L’UE c’était pour les fans qui ont grandi et voulaient qqch de plus mature, de plus « dark » (mon dieu que je n’aime pas ce mot).
            Disney est revenu à son coeur de cible: les chti nenfants.
            L’UE aujourd’hui c’est Clone Wars et Rebels.
            Vous perdez votre temps à rechercher ou attendre qqch qui ressemble à ce que l’UE était.

          • Garyus, mon intérêt pour eux n’a rien à voir là-dedans. Le revirement de Bénicio n’apporte rien au scénario. Il replace la rébellion dans l’exacte position dans laquelle elle était au début du film. Tu peux enlever la totalité des aventures de Finn et Rose que le déroulement de l’histoire serait exactement le même: les rebelles se réfugient sur je ne sais plus quelle planète et l’empire les y poursuit.

            Quant aux sentiments de Rose, sérieux 45min de film (voire plus) et tout ce que tu trouves comme apport au scénar c’est qu’elle lui avoue ses sentiments à la fin? Qu’est-ce que ça apporte au film? Le fait qu’elle sauve Finn à la fin? Qu’est-ce que ça apporte au scénario ça hormis une scène de sauvetage complètement débile (parce que, j’en démordrais pas, avec son geste plein de bons sentiments elle sacrifiait la rébellion là hein! C’est complètement idiot)? Que tu aies trouvé l’aventure plaisante, je ne le discute pas. Mais elle n’apporte rien au scénario, c’est une évidence. Tu les enlèves du film que tout reste cohérent: les rebelles se retrouvent acculés dans leur base suite au déroulement du plan de la nana aux cheveux violets (plan dont le déroulement n’a aucun lien avec Finn et Rose), l’Empire débarque (comme prévu au début du film puisque Finn et Rose ont échoué), shoot son gros canon (puisque Rose empêche Finn de le détruire, leur absence ne changerait rien à cette action), Skywalker et Rey arrivent pour sauver la situation (toujours aucun rapport avec Finn et Rose), et voilà.

            Concernant l’UE, tu continues de me prêter des propos qui ne sont pas les miens. Je demande juste de la diversité, et l’UE est simplement une preuve qu’on peut faire plein de choses diverses et variées avec du Star Wars. Quand tu m’annonces que tu vas secouer mes habitudes culinaires et que tu me sors des spaghetti Lustucru au lieu des sempiternelles spaghetti Barilla, t’es bien gentil, mais t’as rien secoué du tout. Tu m’as juste servi la même chose avec un nom différent. Mais bon, s’il suffit de proposer la même chose en dégageant simplement le nom « Skywalker » pour satisfaire les fans, ma foi, tant mieux pour vous, vous avez de beaux moments cinématographiques devant vous.

          • Je ressors de ma seconde séance et j’ai toujours autant apprécié le passage Finn/Rose.
            Je ne comprends pas ce que tu veux dire par « ça ne fait pas avancer le scenario ».
            Je ne suis toujours pas d’accord. Ils ratent leur mission et leurs actions ne servent à rien?
            Et alors? Je préfère ça à un sauvetage classique.
            Yoda le dit « L’échec est le meilleur apprentissage ».
            A la seconde vision, j’y ai vu l’apprentissage et la bêtise des jeunes face à la sagesse des anciens.
            Poe, Rose et Finn en font à leur tête et se plantent. On est clairement dans le chemin du héros.
            Grâce à ce passage, Poe réalise qu’il n’a été qu’une tête brûlée inutile.
            Rose, de son côté, l’annonce en sauvant les bêtes de course: » Juste pour ça, ça en valait la peine ». Elle lutte contre l’oppression, libère des animaux et se montre en héroïne rebelle à une nouvelle génération.
            Là encore, les références à la fin sont nombreuses entre Luke, Poe, Leia ou le gamin à la fin. Leurs actions ne sont pas tant dans le vide malgré leur échec.
            Quant à Finn, il a vu le monde dont il rêvait en tant que petit Stormtrooper sous l’angle de l’oppression et de l’esclavage.
            Là où je ne suis pas d’accord avec toi aussi, c’est qu’il était clairement évident qu’il allait se suicider et rien réussir à faire face au canon. Ses armes se sont faites détruire. Il se fait sauver par celle qu’il aime et qui lui apprend à lutter pour plutôt que lutter contre. C’est manichéen mais c’est l’ADN de SW. La lutte du bien contre le mal, de la Force contre le Côté Obscur.
            En ce qui concerne les changements, je te trouve dur. Tu penses sincèrement que Kylo Ren a l’étoffe d’un grand méchant capable de diriger le Premier Ordre? Qu’on va avoir un Retour du Jedi bis?
            Tu en attendais quoi au juste?

    • Ah mon avis on commencera tous a être un peu plus objectif quand ils lâcheront l arc autour des skywalker …
      tout le monde s est bien trop approprié la chose .. et même créativement il y a trop de choses a respecté pour ne pas se brider scénaristiquement et a l inverse trop de fougue va rebuter les conservateurs

      on a tous une idée arrêté sur ce que doit être un Star Wars … partant de ce postula ça va toujours gueuler dans les chaumières

      Qu on en finisse avec les skywalker ..

      Pour ce qui est de SW 8 jque j ai trouvé par moments un peu maladroit et par moment plutot jouissif … c est un peu le bordel dans ma tête mais il n en demeure pas moins que j ai bien plus de sympathie pour ce film que pour le 7 qui s en est tenu a l hommage appliqué et timide qui a tout fait pour ne donner un effet madeleine de proust .. La ils ont quand même bougé un peu les lignes …

      de toutes façon dites vous bien que si vous cherchez les même sensations que quand vous étiez plus jeunes devant un star wars vous vous leurrez .. les temps changes, on vieillit, l esprit critique s aiguise, les codes et la culture ciné s étoffe … voila c est la vie aller PEACE .. n oublions pas que ce n est qu un film

      vous voulez un vrai point de vue .. regardez dans les yeux naïfs de vos enfants . si ils ont validé c est que c est cool

      • Je t’avoue que je n’ai aucun problème avec le Skywalker-centrisme. Je n’ai pas les mêmes problèmes et ne vis pas le même mode de vie que mon frère, qui ne vit pas les mêmes choses que notre père, qui a une vie très différente de ses propres parents… On pourrait tout à fait voir des aventures totalement différentes malgré que ces personnages soient tous de la même lignée. Je pense que c’est voulu et qu’on ne souhaite simplement pas trop s’éloigner des sentiers battus…

    • @Archer05
      ça doit être l’une des premières fois que je ne suis pas d’accord avec toi sur un film. Après j’ai aussi l’impression que tu avais beaucoup d’attentes, ce qui n’aide jamais pour un film, alors que personnellement j’y allais en étant blasé, persuadé qu’ils allaient nous refaire un remake du V de la même manière qu’on avait eu un remake du IV.

      Tu critiques la situation à la fin du film et la juge en tant que telle. Mais je pense qu’il faut la considérer vis à vis du chemin parcouru pour y arriver. Certes, Kylo Ren aurait pu tué son maître dans l’esprit de la tradition sith. Mais ce n’est absolument pas ce qui se passe! Cette rancœur qu’il portait à Snoke n’a rien à voir avec son ambition d’un pouvoir galactique (qui existe, mais sur le coup ce n’est pas lié), s’il le fait c’est à cause de son lien avec Rey, pour Rey. Et bon sang le combat qui suit où les deux combattent côte à côte, deux êtres liés, deux faces d’une même pièce, deux adeptes de la force cherchant leur âme sœur pour partager leur fardeau, mais pourtant voués à être séparé par leur choix. L’un sith, l’autre jedi… En plus j’ai trouvé la mise en scène viscérale pour le coup, et une nouvelle identité pour les combats à l’arme laser. Ce n’est pas celle de la trilogie, on rentre dans quelque chose de beaucoup plus réaliste, avec des armes et des bottes plus concrètes, mais ça reste virtuose je trouve.

      Après j’ai trouvé le personnage de Luke très intéressant et le fond du film se trouve là, dans la « religion » jedi. Le terme est très fort, il démystifie l’ordre des jedi, les remettant en cause comme des prêtres qui aurait détourné le message originelle de la force par leur orgueil. Luke qui pense à avoir échoué, qui de fait à échouer vis à vis de Kylo, qui s’est coupé de la force et a tourné le monde à l’univers. Luke prêt à brûler les livres de l’ancienne religion mais finalement incapable, car lui aussi appartient à cet ancien monde et il n’est pas encore prêt à le quitter à ce moment du film.
      Alors qu’à la fin… il devient une légende, l’homme qui a défié une armée, « the spark that will light the fire that will burn the First Order down ». Et son discours final! Kylo qui a tout faux. Car Luke ne sera pas The Last Jedi. La relève a été prise, mais par une adapte qui n’a jamais été formé selon les anciennes règles, par une pratiquante qui n’a jamais lu les livres de l’ancienne religion, car comme le dit Yoda « tout ce qu’il y a savoir elle le possède déjà ». Rey symbolise le retour des jedi dans leur forme la plus pure, des êtres sentant le courant de vie que représente la force, et souhaitant utiliser ce don pour faire le bien. Ce n’est PAS une Skywalker, ce n’est pas l’élue, elle n’est rien, elle vient d’une planète qui n’est rien, naît de parents qui ne sont riens, et pourtant elle est le renouveau de la force. Luke disparaît, Snoke meurt, et avec eux l’ancien monde. Un nouveau s’ouvre désormais et ce sera désormais aux deux personnages principaux de le bâtir selon leur vision, l’un le messager du côté obscure, l’autre de la lumière, les deux ayant goûté à l’other side.
      Justement sur ce point je comprends que tu t’énerves un peu. Effectivement la partie du film avec Rey qui se heurte au côté obscure n’est pas très claire. Mon interprétation est qu’en s’accrochant à l’espoir que ces parents soient importants, qu’ils ne l’aient pas abandonné, elle s’accroche à son orgueil, et c’est en cela que le côté obscure a une prise sur elle. Mais c’était assez confus.

      « Là on aurait renversé les codes de SW. »
      Après je reste attaché aux codes. J’aime que le mal soit incarné par le côté obscure, le bien par le côté lumineux. Et je ne suis pas persuadé qu’un Kylo Ren qui aurait trouvé une rédemption aurait pu faire du bien au film. Il faut que le côté obscure ait un leader, quelque chose qui symbolise le mal de la galaxie. De même qu’il faut des jedi pour la protéger. Snoke le dit, en devenant puissant, Kylo a obligé la force à lui envoyer un rival du même niveau.

      « Au passage, mention spéciale aux 45 minutes (voire plus?) de film perdues avec les aventures de Finn et Rose qui n’apporte absolument rien au scénario. »
      100% d’accord

      « Mention spéciale également au sauvetage de Finn par Rose, comportement complètement con. »
      Je pense que personne ne peut défendre ce moment absurde du film. Et c’est dommage car je trouvais cette bataille super bien jusque là. Avec la sortie des vaisseaux de la résistance et la traînée rouge, c’était magnifique, l’arrivée du Faucon aussi qui avait son effet.

      Voilà. Je n’essaye pas de te convaincre que ce film est bien. Il a suffisamment de défauts pour que je puisse comprendre qu’on ne l’aime pas. Mais je tenais à te proposer ma vision des choses. De la même manière que tu as expliqué à tant d’autres que ce n’est pas parce qu’ils ne voyaient pas de profondeur dans BvS que d’autres ne pouvaient pas en trouver dans une certaine mesure.

      • Tu as bien fait Weapon X, ton point de vue est intéressant.

        Pour le coup je m’attendais à voir un film long et chiant. Donc tu vois mes attentes étaient plutôt basses. ^^

        Je comprends tout à fait le fond du propos, mon reproche porte sur le fait que je le trouve factice car à mes yeux rien n’a changé dans l’univers Star Wars. Kylo n’a pas tué Snoke POUR le remplacer en tant que leader de l’Empire, mais il l’a tué ET le remplace. Et il s’en prend à la rébellion et aux Jedi, comme ses prédécesseurs. Rey n’est pas intégrée à l’ordre des Jedi et n’a pas reçu comme directive de protéger la démocratie, mais elle le fait. Et elle va former une nouvelle génération de Jedi, comme ses prédécesseurs. Au final ils n’ont pas les mêmes raisons mais font précisément les mêmes choses, et c’est ce que je trouve regrettable et un réel non-sens vis-à-bis du message du film. J’aurais validé le truc à 100% si le contexte final avait été inédit. Là, c’est du réchauffé, et on nous demande d’accepter ça au motif que « c’est pareil, mais en différent ». Après, si l’épisode IX part sur quelque chose de réellement inédit je retirerais bien évidemment ce que j’ai dit. Mais pour l’instant on part sur un banal Empire + Seigneur Sith vs Rebelles + Jedi.

        • @archer05 Ok je comprends ton point de vue.

          « Mais pour l’instant on part sur un banal Empire + Seigneur Sith vs Rebelles + Jedi. »
          Très sincèrement je ne pense pas que ce qui est dit dans l’épisode VIII impose ce schéma. Rien qu’au niveau de la rébellion -> de fait elle est agonie, et Luke dit bien qu’elle renaît, mais rien ne dit qu’elle prendra la même forme. Au niveau du First Order, Kylo Ren n’a pas l’autorité d’un empereur ou d’un leader snoke, et on pourrait parfaitement imaginer une mutinerie menée par Hux (qui je le rappelle a failli tirer sur Kylo dans le VIII), ou par un groupe de généraux en mode opération walkyrie.
          Concernant les jedi et ce que va faire Rey, il y a une infinité de possibilités et je pense que reconstruire l’ordre à l’identique (comme Luke a tenté de le faire après le 6) serait une absurdité.
          Bref là où le VII n’apportait rien, cet épisode nous laisse sur une fin où tout peut arriver.
          Le problème s’appelle J.J Abrams, il va revenir et on risque de tomber EXACTEMENT dans ce que tu viens de décrire.

          • @Weapon X: Tu as peut-être raison. Ce qui m’embête après avoir lu ton message c’est que maintenant si l’épisode IX me donne raison on dira que c’est la faute de JJ Abrams qui n’a rien compris à ce que Johnson voulait faire. C’est rageant! ^^

            C’est vrai que la situation finale laisse pas mal de possibilités pour l’avenir. Mais bon, ce qui me chagrine un peu avec cette idée c’est qu’on pourrait prendre la situation telle qu’elle est dans n’importe quel autre épisode, l’épisode I mettons, et dire exactement la même chose: Qui Gon pourrait survivre à son combat contre Dark Maul et réussir à garder Anakin du côté lumineux, changeant ainsi tout l’univers Star Wars tel qu’on le connait. Je pense vraiment qu’une structure complètement différente en fin de film aurait été plus en accord avec le message principal de l’épisode VIII. Enfin, on reparle de tout ça après avoir vu l’épisode IX. ^^

  62. Mauvais…
    Le film tourne en rond… j’ai ressenti une lassitude extreme à force de nous faire une resucer repompé recycler d’autres moments de la saga…
    Les Rebelles se battent contre le premier ordre… contexte ? Pourquoi ? Encore la guerre ?
    Et Kylo est le boss ultime du 9 ? Alors qu’il s’est deja fait torché par Rey novice ?
    Le 7 etant un vide scenaristique, la suite ne peut etre que vide aussi…

  63. Bon, moi et mes ami(e)s ont est resté choqué pendant toute la durée du générique. On savait que le film avait divisé et on à compris pourquoi. Et mon dieu que c’est génial ! Un Star Wars qui change la donne, prend des risques, déplace ses pions et change son statut quo.

    Alors évidemment, très difficile de parlé de ce Star Wars sans spoilé donc

    ALERTE SPOILER ALERTE SPOILER ALERTE SPOILER

    Nan sans déconner je vais SPOILE comme un gros porc !

    SPOILEEEEEEER !

    Tout d’abord je dis chapeau à Ryan Johnson pour le destin de Luke, j’ai trouvé ça très intelligent ce rapport à la légende, les failles d’un homme qui à échoué, qui a fait des erreurs(failli tuer un môme quand même, faire de Luke, le héros de toute une trilogie, un tueur d’enfant, si ça c’est pas une prise de risques, je sais pas ce qu’il vous faut). Et cette confrontation finale mon dieu, mais quelle beauté !!!! Pareil lors du combat contre les gardes avec Rey et Kylo, la beauté qui e dégage des plans c’est à tombé ! Encore une fois, le vaisseau qui part en hyper espace contre le vaisseau amiral, c’est d’une dinguerie visuelle et sonore !!! Pouah !!!!
    Après pour les défauts je rejoint ceux qui critique la partie Finn/Rose, pratiquement inutile, pas très belle visuellement (je suis pas tombé à la renverse au casino). Après j’ai trouvé le combat Finn/Phasma assez stylé ! Avec un goddamn coup final !
    Et bon dieu, la bataille de Krait, d’une beauté aussi …

    Chose amusante, beaucoup de piques à l’égard de l’épisode 7, que ce soit contre Kylo (« Tu t’es fait battre par une fillette qui n’a jamais touché un sabre laser »), les parents de Rey, Phasma etc

    Donc voilà, comme tout film, il a ses imperfections (la partie Finn Rose franchement …), mais très franchement il est très surprenant, dans le bon sens du terme. Enfin en ce qui me concerne. Maintenant te loupe pas JJ …
    Merci Ryan de nous avoir concocter un Star Wars qui restera sans doute dans les esprits pendant un bien long moment !

    Voili voilou

    Fin Spoiler

    • J’avoue avoir du mal à comprendre pourquoi les gens sont si surpris par Luke qui essaie de tuer le jeune Ben Solo. Je veux dire, la théorie de Luke ayant sombré a vu le jour dès le premier trailer. On sait depuis longtemps qu’il a commis des actes discutables. Certains pensaient même qu’il avait sombré du côté obscur. Je te rejoins sur le fait que c’était une super idée mais franchement ça méritait développement je trouve. D’autant plus qu’il y avait un parallèle intéressant à exploiter avec la scène d’Anakin qui s’apprête à éliminer les jeunes Jedi dans l’épisode III: Luke, tout comme Anakin en son temps, persuadé d’éliminer un/des enfant(s) pour le Bien de l’univers, ça méritait d’être développé, surtout quand on sait que Kylo Ren cherche à se rapprocher de Vador.

      • Je vois pas comment développer la chose d’avantage, parfois il faut laisser les choses avec un minimum en suspend, ou laisser parler la légende. Je trouve que le moment est tellement bien amené, tellement horrifiant et bien joué par Mark Harmill que point trop n’en faut. J’ai trouvé ça parfaitement dosé. Là ou l’épisode 3 versait un peu dans le too much (bouaaah je tue des des enfants à la pelle, je tue tout le monde je suis foufou), pour comparé en tout cas.
        Après la promo ne laissait pas deviner quelque chose d’aussi dark, c’est surtout le choc de la révélation qui fait son effet. L’échec pur et dur d’un homme. Et la magnificence de son retour, qui marche ou pas selon les personnes. Mais moi ce dernier plan de Luke j’ai trouvé ça sublime, Mark Harmill dégage un de ses trucs avec ses regards, c’est sidérant je trouve.

        • Bah en même temps quand tu extermines les Jedi dans un contexte où ils règnent en maître ça fait du monde à dézinguer oui. ^^ Sans ça on aurait dit « bouaaaah c’est quoi cette extermination du pauvre où on élimine 2 jedi isolés? »

          Le moment est beau oui c’est clair, mais ce que je trouve problématique c’est la place que ça prend dans la narration. Cette révélation d’une importance capitale ne change finalement rien à l’histoire. Elle ne pousse pas Rey à se détourner de Luke. Tout au plus pousse-t-elle Rey à avoir de l’empathie pour Kylo, mais ça ne change rien puisque chacun reste bien campé sur ses positions en fin de film. Et on aurait pu croire que cette idée qu’il y a du bon et du mauvais en chacun casserait le manichéisme de la saga, sauf que non puisqu’on termine bien avec les vilains méchants d’un côté et les gentils héros de l’autre. Méchants et gentils qui sont toujours les mêmes qu’en début de film, d’ailleurs.

          • Je suis pas d’accord justement, l’empathie qu’éprouve Rey à l’égard de Kylo suite à ça pousse ce dernier à prendre son indépendance à l’égard de Snoke. Ca d’ailleurs aussi gros plot hole que personne à vu venir !

          • +1 Chocasse
            Concernant le manichéisme de SW, Archer, encore une fois, c’est son ADN. La Force, le Côté Obscur, c’est ça SW.

          • J’ai presque envie de dire que ce manichéisme est davantage remis en cause depuis l’arrivée de Disney. Avec Rogue One et l’épisode 8. Alors certes, c’est toujours présent, mais on joue avec, les personnages sont désabusés, repoussent les limites où se posent des questions sur la morale. Certes on reste dans le cadre du film d’aventure familiale spatiale, on brise pas non plus tout en faisant du Tarantino. Mais c’est déjà franchement pas mal je trouve.

          • Toutafé! Dingue cette envie des fans de voir du noir, du darkounet partout, surtout dans un film avec BB-8 et les Porgs estampillé Lucas.
            SW est un film à regarder avec des yeux d’enfants.
            Cet épisode apporte une noirceur inespérée pour un film de ce calibre.
            Dans quelques années quand la vieille garde de fans aura disparu, il sera considéré comme le IV à n’en pas douter.

          • @Chocasse: Que Kylo Ren élimine Snoke c’était un plot hole ??? Un plot twist tu veux dire? J’ai passé l’entièreté de la scène à me dire « Snoke, arrête d’ouvrir ta grande bouche tu vas te faire couper en deux par ton apprenti ». C’était téléphoné comme pas possible. C’est juste le destin de tous les seigneurs Siths en plus donc c’est devenu un classique aujourd’hui…

            @Garyus: ADN ou pas, quand un film aborde un thème j’attends qu’il soit traité. Là le film lance clairement des thèmes anti-manichéens en esquissant des zones d’ombres chez ses personnages lumineux, puis laisse tout tomber pour rester sur le status quo. Sans déconner, sans parler du fait que vous ayez aimé le film ou que je ne l’ai pas aimé, vous voyez pas qu’il y a un vrai problème de narration quand un film vous envoie le message « forget the past. Kill it if you have to » et qu’il se termine exactement dans une position qu’on a connu par le passé (méchant Empire dirigé par un seigneur Sith vs gentils rebelles guidés par un Jedi), et que chacun des deux protagonistes perpétue la tradition de ses prédécesseurs? Alors que c’est le thème principal du film en plus, se libérer de son passé! Luke passe son temps à nous parler de l’hypocrisie de la religion Jedi, comme quoi c’était pas si juste que ça, tout ça tout ça. Ça aussi ça va avec le thème du film: faire table rase de valeurs passées finalement pas si nobles que ça. Mais comment se finit le film? Avec une Rey qui se place en héritière des valeurs Jedi. Même non sens avec la scène où Yoda brûle le sanctuaire Jedi et ses bouquins sacrés. Là aussi le message c’était « laissons le passé derrière nous ». Sauf que Rey hérite tout de même de ces valeurs. C’est ça que je reproche au film: il nous ballade en nous faisant croire qu’on va évoluer vers quelque chose de différent pour la suite de la saga (ce que je trouvais excellent pour le coup), et fait machine arrière au dernier moment en nous montrant qu’on repart sur la même chose qu’avant.

            Quant à parler des fans, ça fait 3 fois que je te vois parler de ça en réponse à un de mes commentaires alors je pense que je dois clarifier une chose: je ne suis absolument pas fan de la prélogie et encore moins de la trilogie. C’est ce qui me permet d’analyser les nouveaux films sans être biaisé par le prisme du fan. Et je ne cherche pas spécialement de la noirceur dans un film, mais quand un film commence à l’aborder j’estime qu’il doit le faire à fond et pas juste pour faire genre. Quand je vois la scène où Rey ressent la force obscure et que même Luke nous dit qu’elle a cédé au côté obscur d’un ton grave et sérieux je trouve impensable de ne pas traiter ça ensuite. Sans forcément la voir sombrer, on aurait dû la voir au moins douter, être tentée de commettre certains actes « obscurs ». Là rien! Il est où le côté obscur de Rey? Dans ses dents serrées quand elle parle avec Kylo et qu’elle lui dit que c’est un monstre? C’est ça le côté obscur maintenant? Il te pousse à insulter les gens?

          • Je parlais pas forcément de toi en parlant de fans Archer…
            Justement, tu ne sembles pas en être un et tu ne comprends pas l’ADN Lucas. C’est comme l’ADN Disney. C’est pas parce que des thèmes graves peuvent être abordés qu’on va se diriger à fond dedans, ex: Là-Haut.
            Star Wars, ça a toujours été du Disney avant l’heure. Leur rapprochement ne m’a jamais choqué et m’a paru tellement logique.
            SW restera toujours basé sur l’opposition du bien et du mal, de la Lumière et du Côté Obscur. En film en tous cas.
            « J’ai peur. Je suis une gentille et je suis poursuivi par un méchant! » diraient certains.
            Alors, après ce qui te fâche c’est le statu quo à la fin. Rien n’a changé, tout est comme avant.
            En es-tu sûr? La rébellion est réduite à une dizaine de clampins. Le Premier Ordre est dirigé par un gamin sans expérience, colérique, monomaniaque et secondé par un crétin comique.
            Les deux n’iront pas bien loin à mon avis.
            Les trois héros de la trilogie sont morts ou presque (Leia ne devrait faire qu’une apparition au mieux.
            Le dernier Jedi est mort. Ce n’est pas parce que Rey portera leurs valeurs qu’elle en a elle (dixit Yoda) qu’elle en a toute la religion et qu’elle est une Jedi au sens strict du terme. Elle n’y connait rien.

            Alors oui, pour moi, le statu quo n’est plus le même excepté ton histoire d’opposition entre le bien et le mal.
            Pour finir, je dirai que tu prends ce film comme un film à part alors qu’il n’est qu’une partie de la postlogie.
            Les évènements du VII se regardent différemment après le VIII.
            Ca sera de même pour le IX. Le vrai nouveau départ sera là mais il faut le construire.
            En espérant qu’on ait des meilleures explications sur Snoke et Rey.

          • Ma foi tu as peut-être raison. Comme je le disais à Weapon X je suis pour ma part convaincu que la suite restera dans les sentiers battus et ne proposera rien de bien nouveau, mais l’avenir me donnera peut-être tort. Je trouve en tout cas vraiment dommage de rester aussi proche de ce qu’a toujours été Star Wars quand le film porte le message de s’affranchir du passé. Disons qu’au lieu d’un « faisons pareil, mais un peu différemment », j’aurais préféré une explosion du canevas classique de la saga pour avoir droit à quelque chose de vraiment inédit. Là il y aurait eu réelle prise de risque et j’aurais trouvé ça couillu. Mais bon, wait and see.

          • Ce qui est drôle c’est que tu es complètement à contre-courant.
            Ceux qui ont aimé cet épisode te diront qu’il ont adoré les prises de risques et les changements.
            Ceux qui l’ont détesté te diront qu’ils ont tout cassé, détruit une mythologie, trop changé de choses…

          • @Garyus:

            « Ceux qui ont aimé cet épisode te diront qu’il ont adoré les prises de risques et les changements. »

            Et je comprends. Comme je te l’ai dit j’ai beaucoup apprécié ces points-là également. Je les trouve simplement factices. Pour moi c’est de la poudre aux yeux comme expliqué précédemment. Mais j’ai bien lu ton point de vue sur le fait que ce film est le point de départ de quelque chose de nouveau. J’attendrais donc de voir la suite pour savoir si renouveau il y a. Même si je n’y crois pas une seconde.

            « Ceux qui l’ont détesté te diront qu’ils ont tout cassé, détruit une mythologie, trop changé de choses… »

            Héhé, ceux-là on les retrouve à chaque nouvel épisode. ^^

          • Et pourtant Garyus, je trouve que des films comme Inside Out ou Frozen (à condition de l’avoir vu en VO bien sûr. Dans le cas contraire vous êtes passés à côté du film) cachent bien plus sous leur capot. Je trouve qu’on va beaucoup plus loin dans l’ « infantilisation » avec le SW de Disney qu’avec la prélogie (je ne parle pas de le trilogie, je ne l’ai jamais vue). Pour moi le drame était réel dans la prélogie. Celui d’Anakin notamment, bien plus développé que celui de Kylo Ren ou de Rey, et ce à état d’avancement similaire (à voir une fois le dernier épisode sorti, mais étant donné ce qui se dit sur la planification de cette trilo j’ai peu d’espoir). J’ai plein de choses à reprocher à la prélogie, mais quand je vois ces films à aucun moment je me dis qu’il y avait mille fois mieux à raconter avec ça. Pour moi SW8, tout comme Wonder Woman ou Justice League, est passé à côté de son propos de fond. Dans ces trois cas je sens des bribes d’intrigues présentes à la base du projet puis éliminées à travers les différentes révisions opérées sur le scénar pour respecter le cahier des charges. Et ça me fait chier parce que j’ai pas besoin qu’on me balance des vannes à tout bout de champs pour rester captivé durant 2h30 et pour ressentir des choses fortes. Est-ce attendre trop que de simplement demander qu’on me développe les thèmes abordés?
            Pourtant je kiffe des films comme Baywatch qui restent au raz des pâquerettes de A à Z et assument totalement. Ces films n’ont rien à raconter et c’est très bien comme ça. Mais des films comme SW8 me font l’effet d’un gros doigt d’honneur, car ils me font bien comprendre qu’ils avaient des choses extraordinaires à me raconter mais qu’ils préfèrent se concentrer sur des tirs de blasters agrémentés de gags et d’explosions. Quand je sors de ces séances ma frustration est over 9000. Je déteste ça.

          • Encore une fois parce que tu en attends trop.
            Je n’ai pas vu Inside Out et Frozen en VO mais je doute sérieusement que les thèmes abordés y étaient autant développés que tu le souhaites.
            Star Wars au ciné ce n’est surtout tirs de blasters agrémentés de gags et d’explosions saupoudré d’un peu de sagesse bouddhiste, d’un peu de renvoi au régime nazi et d’un peu d’autres choses mais ça ne va jamais bien loin.
            J’ai vraiment l’impression que tu attends de SW d’être devant un Interstellar.
            Rogue One est allé plus loin dans le côté guerre et ça n’a pas plu tant que ça au grand public.

          • @Garyus je te confirme que INSIDE OUT et FROZEN, que ce soit en VF il n’y a absolument aucune différence (surtout FROZEN) à part quelques jeux de mots modifiés. Juste pour préciser 🙂

      • « J’ai presque envie de dire que ce manichéisme est davantage remis en cause depuis l’arrivée de Disney »

        Mais t’as deja vu la prélogie chocasse…???

        Dès la fin du retour du jedi on peux déjà tout remettre en question

        Et on parle pas simplement d’évoquer une idée comme le fait ce film, on te le montre et développe carrément le concept…

        « Ca d’ailleurs aussi gros plot hole que personne à vu venir ! »

        Sur le principe c’est vrai que ça surprend (parce qu’on le développé pas plus que ça le snoke), mais au final la scène c’est la même que celle de l’épisode 6…
        C’est comme la mort de han, vu le cadre et le décor ça peux se deviner

        • La prélogie? Ce film tantôt « trop politique », tantôt trop gamin avec Jar-Jar, tantôt trop fleur bleue avec l’histoire d’amûr entre Padmé et Anakin?
          Avec le recul, j’hallucine aujourd’hui comment la prélogie est adulée par une certaine génération de fans.

          • Garyus : j’ai même pas envie de développer tant que ça

            Je te répondrai juste que face à ce qu’on nous montre aujourd’hui

            La prélogie arrive à nous raconter une nouvelle histoire…

          • Question de point de vue Rastarapha. Pour moi, la prélogie (que j’adore) raconte une vieille histoire, c’est une préquelle.
            La nouvelle histoire commence dans le IX. Cet épisode ne raconte rien de plus que « casser » la sempiternelle saga Skywalker.

        • Bien sûr, tous au cinéma. Mais je ne m’en fais pas un souvenir faussé par ma nostalgie. Je ne l’ai aimé que pour ses effets spéciaux à l’époque. Et en les revoyant au fil du temps. Toute ces soit disant idées brillante sur la politique que l’on me sort depuis l’apparition de la postlogie, je trouve ça ridicule. Les thèmes étaient tout aussi peu abordés, des prétextes. Un peu gâché par la réalisation pataude et les dialogues insipide de Lucas (pour la prelogie) Il y avait les idées, mais c’est tout. À mon goût.

          Edit : voilà, complètement en accord avec Garyus

          • Si tu resumes ces films à ce que dit garyus, effectivement on va pas très loin

            Mais pour dire que ce n’est qu’à l’apparition de disney que la saga devient un peu moins manichéenne, je te conseil vivement de revoir ces 3 films

          • Je vais quand même pas m’infliger ça alors qu’on a un rythme d’1 Star Wars par an maintenant 😉

            Plus sérieusement, je les connais déjà par cœur. Mon dernier visionnage date des sorties Blu Ray steelbook. Et le 1 et 2 ont été un calvaire. Le 3 moins. Mais clairement je suis définitivement vaccinée pour la prelogie. Comme je l’ai déjà dit. Idées sympathiques, mais là réalisation et les dialogues … Pouah …
            Sans parler que le tout CGI du 2eme à très mal vieilli.

          • Déjà parlé de ça avec Archer un peu plus haut. Mais on en revient au même point. La réalisation de Ryan Johnson c’est pas la réalisation de Lucas, il y a un vrais plus déjà là dessus. Des dialogues moins insipides etc etc etc … Même si on retrouve des idées de la prelogie, l’exécution fait que, ça passe, je trouve, beaucoup mieux.

          • Chocasse : Je vois, mais je trouve ça dommage d’occulter le fond de la prélogie a cause de sa forme

            Alors que cette dernière en montre et développe bien plus que ce film (qui selon moi ne fait que citer des idées déjà bien établie)

            Garyus : les jedis et sith dans la prélogie, anakin, luke a la fin du 6, les conseils de ben et yoda dans cette même fin, qui gon

            Faut revoir les films mon bon garyus 😉

          • Je ne l’occulte pas, mais ça n’est pas que la forme, le fond est pas toujours fameux non plus. Un film est un tout. Et pour moi Lucas n’a pas su mettre en œuvre ce qu’il imaginait. Le 8 à titre d’exemple est moins maladroit. Propose moins, mais de manière je trouve plus efficace et propre. Après question d’appréciation personnelle aussi. Toujours à titre d’exemple je trouve que les meilleurs Star Wars sont ceux ou Lucas n’était pas à la réalisation …

          • Rastarapha +1
            Il est temps effectivement que je me remate la prélogie que j’ai adoré
            Je serai bientôt en vacances donc je vais pouvoir me remettre en mode Full SW: déjà retourner voir le film une ou deux fois, me rematter la prélogie, et passer le reste du temps sur Battlefront II. ^^
            Mais je rejoins Chocasse: si on a des thèmes abordés sympas, un combat d’anthologie, le reste est la plupart du temps plutôt mal raconté.

  64. Bonjour,
    Il ne faut pas se voiler la face : Disney a acheté très chère la poule aux œufs d’or et une multitude de trilogie va voir le jour. Forcément , les nostalgiques de la première trilogie, qui avait un peu tiqué à la deuxième, vont être « un peu » choqué par cette nouvelle trilogie qui balayent plein de théories et autres choses que l’on avait lu dans les livres et encyclopédie…
    Néanmoins, tout n’est pas à jeter dans ce film. Pour ma part, j’ai 42 ans ! L’argument de dire que ça suffit de faire des remakes, reprendre des vieux films pour les rebooter m’énerve ! Je suis super content que mon fils de 12 ans puisse attendre patiemment devant un cinéma pour découvrir un nouveau Star Wars ! Pour cela, déjà, je remercie Disney qui sort un vrai blockbuster tous les 2 ans ! On attend un « gros » film qui ne sont pas un MARVEL ou DC COMICS ! C’est déjà ça ! +1 donc
    Pour ce STAR WARS VIII alors :
    *********SPOILER **********************************************************
    Ce que j’ai aimé :
    – La scène de début est digne des combats de l’épisode 2. Très bien fait !
    – Le combat aux sabres contre les soldats rouges ! Enfin on voit le niveau des soldats rouges
    – Le lien entre KyO Ren et Rey ! On sent qu’on ne nous dit pas toute la vérité. Rappelons qu’il y a le même lien entre Luke et Leïa
    – La montée en puissance de Kylo et la perte de ses moyens à la vue de Luke
    – L’ile où Luke est réfugié. Simple, les 2 côtés de la force sont présents.
    – La première scène de LUKE devant Rey ! J’ai adoré
    – Les répliques comiques (que l’on retrouve aussi dans le IV et V) entre Poe et le général HUX
    – Le sort de Leïa. Franchement, quand ils l’ont mise dans le coma, je me suis dit, ça y est ! Comme elle n’est plus là, il lui ont donné une porte de sortie. Très surpris quand elle est réapparue dans le vaisseau.
    – La scène du faucon millenium. Je pense que c’est une ligne dans le contrat Star Wars. Genre, tu dois avoir au moins une scène avec le faucon millenium.
    – Les plans et images ! Ils sont absolument énormes ! On a passé un cap je trouve car les planètes sont vraiment magnifiques ! Les vaisseaux sont sublimes !
    – Et enfin, le sort réservé à Luke ! Quel dénouement ! Mon cœur s’est emballé quand je l’ai vu sortir de la cave ! C’était magnifique ! Le faire passer pour une légende est vraiment une très bonne fin pour lui ! A la hauteur de tout ce qu’il a fait depuis l’épisode IV !
    Ce que j’ai mon aimé :
    – La planète casino : Qui n’apporte pas grand-chose dans le film. On aurait pu s’en passer tout ce cirque avec les chevaux.
    – La voix de Luke : En VF, je crois que c’est la doublure voix de Mel Gibson. ( Peut être que sa doublure n’est plus là ) mais il me semble que dans la série Flash, il a une autre voix qui lui colle mieux. Après, vous allez me dire : regarde-le en VO malheureux ! et vous n’avez pas tord !
    – Le sort du général HUX qui depuis 2 films est cantonné à être un peu une marionnette, le souffre-douleur de tout le monde. Je l’aurais bien vu dégommer quelque résistant…
    – La bande son : Dans la bande annonce, la musique est parfaite. On ne la retrouve pas dans le film. Dommage.
    – Pas d’histoire sur le leader Suprême SNOKE. Surement dans le IX
    – Les pouvoirs que Leïa a acquis.

    Pour tout ça, je lui donne une note de 8/10 car l’attente du IX est toujours là après le visionnage ( ce qui est quand même une prouesse après le remake du VIII) Il faut quand même se dire que ce film est là pour plaire aux nouveaux jeunes cinéphiles qui n’ont pas connu la joie et l’excitation d’attendre un énorme blockbuster, qui est blasé avec toutes les sublimes séries qui sortent, les très beaux films tout au long de l’année. Dites-vous que c’est J.J.ABRAHMS et qu’il a plus d’un tour dans son sac. Il est le roi du flashback et flashforward ( LOST ) Vivement le IX !

    • Pour la VF de Luke: il ne s’agit pas de Jacques Frantz (voix de Mel Gibson, John Goodman, Sully de Monstres & CIE etc…) mais de Bernard Lanneau, qui double habituellement Dennis Quaid, Kevin Costner ou Michael Keaton (il a également doublé Jeff Goldblum dans Ragnarok) .

      Sa voix des Star Wars originaux (ainsi que dans The Flash je crois) était Dominique Collignon-Maurin (voix française de Nicolas Cage, Gary Oldman dans le 5ème Element, le Borgne de 1001 pattes ou Hades dans Hercules). Peut être n’était il pas dispo ou ne voulait il tout simplement pas.
      J’ai récemment vu une interview de lui ou il négligeait pas mal Star Wars en disant que « ce n’était pas vraiment de la culture ».

  65. Ah mon avis on commencera tous a être un peu plus objectif quand ils lâcheront l arc autour des skywalker …
    tout le monde s est bien trop approprié la chose .. et même créativement il y a trop de choses a respecté pour ne pas se brider scénaristiquement et a l inverse trop de fougue va rebuter les conservateurs

    on a tous une idée arrêté sur ce que doit être un Star Wars … partant de ce postula ça va toujours gueuler dans les chaumières

    Qu on en finisse avec les skywalker ..

    Pour ce qui est de SW 8 je l ai trouvé par moments un peu maladroit et par moment plutôt jouissif … c est un peu le bordel dans ma tête mais il n en demeure pas moins que j ai bien plus de sympathie pour ce film que pour le 7 qui s en est tenu a l hommage appliqué qui a tout fait pour nous donner un effet madeleine de proust .. La ils ont quand même bougé un peu les lignes …

    de toutes façon dites vous bien que si vous cherchez les même sensations que quand vous étiez plus jeunes devant un star wars vous vous leurrez .. les temps changes, on vieillit, l esprit critique s aiguise, les codes et la culture ciné s étoffent … voila c est la vie aller PEACE .. n oublions pas que ce n est qu un film

    vous voulez un vrai point de vue .. regardez dans les yeux naïfs de vos enfants . si ils ont validé c est que c est cool

    • « tout le monde s est bien trop approprié la chose .. et même créativement il y a trop de choses a respecté pour ne pas se brider scénaristiquement et a l inverse trop de fougue va rebuter les conservateurs »

      Tu résume mon ressenti. J’en parlais justement avec quelqu’un sur Youtube. Il ne faut pas oublier que Star Wars (et même d’autres licences) ne nous appartient pas. A partir du moment ou Lucasfilm – ainsi que Georges Lucas, qui a aimé cet épisode VIII- adoube le film, c’est qu’ils valident ce que Rian Johnson a fait sur le film. ça n’empêche pas d’aimer ou de détester, mais il faut garder ça en tête..

      « de toutes façon dites vous bien que si vous cherchez les même sensations que quand vous étiez plus jeunes devant un star wars vous vous leurrez .. les temps changes, on vieillit, l esprit critique s aiguise, les codes et la culture ciné s étoffent […] »

      Entièrement d’accord là dessus. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est très difficile voir impossible de vraiment juger des films avec lesquels on n’as grandi.. Les Jumanji, RoboCop, The Mask, Ghostbusters, et j’en passe impossible pour moi de vraiment en dire du mal ou de trouver des défauts, même si ils en ont. (Bon après les Batman & Robin là c’est plus simple x))

    • Je suis d’accord avec toi sur le fait que l’on peut ( « doit ») zapper l’arc skywalker, pourquoi pas.
      Mais meme en regardant avec des yeux d’enfants, ton cerveau d’adulte doit tirer la sonnette d’alarme.
      C’est peut etre ce que cherche a faire le film, regardé avec des yeux d’enfant sans réflechir , aux problèmes de scenario, aux personnages sans intéret puisque pas dévellopés, aux questions posées par l’episode VII, sans réponse.
      Quand tu écris regardé avec des yeux d’enfants, j’imagine des scènes de combats de sabre lasers épique, des mondes riches et variés ou l’on rest plus de 5min.
      Cette saga dit vouloir faire du neuf , mais utilise son nom pour nous faire oublier qu’il ne s’agit que de film bannales sur fond de mythe du cinema qu’est star wars

  66. Vu hier au MK2 de Nation… SPOIL SPOIL SPOIL
    Un peu comme Forge, pour moi ce film est mouais….
    je n’ai pas frémit devant SW8, je ne me suis pas sentis impliqué, ce qui fait que toutes les petites ou grosses incohérences dans le film m’ont parut une montagne.

    Déjà l’humour m’a paru beaucoup trop prononcé comparés aux autres épisodes, avant c’était centré sur quelque personnages genre Jar-Jar ou R2D2 et C3PO mais la tous le monde va de sa petite blague…
    Mention spéciale à la scène du début avec Poe et Husk alors oui c’est pour gagner du temps on l’a bien compris mais merde quoi un gah arrive tous seul face à un croiser et en train de jouer avec tous et il y en a pas un dans ce navire spatial pour se dire : « euuh les gah il essaye clairement de gagner du temps »
    la seul scène dont je me souvient qui a marché sur moi et celle de Luke, Rey et la force.

    Niveau scénario : Haldo qui au lieu de dire son plan a Poe des le début le laisse mariner et former une mutinerie, ce dernier poussant Finn et Rose à partir pour une escapade qui au final ne sert à rien, ne fait pas avant l’intrigue et ne développe même pas les personnages hummm à si la pseudo love story entre ces derniers pour un futur triangle amoureux avec Rey?

    j’ai aimé le traitement et Luke, même si sa mort m’a bien déçu, et de Kylo qui devient le boss final? j’ai un peu du mal à le croire vus la dualité du personnage mais c’est certainement le but car ce que j’ai pu comprendre comme message dans ce film c’est que personne n’est tout blanc ou tout noir et qu’il faut donc un équilibre. Et aussi qu’il faut faire table rase du passé (message que je pense aussi destiné au fan qui reste accroché aux ancienne trilogie. Pour moi, on veut clairement nous faire comprendre que ce qu’il y a eu dans le passé ne reviendra pas, qu’il crée quelque chose de nouveau qui n’aura peut-être rien avoir avec les anciennes choses).

    La révélation des parents de Rey des no one? je l’accepte cela montre que tout être est sensible à la force et que tu n’es pas obligé de sortir d’une super ligné pour être un élue de la force. Ou peut être bullshit de la part de Kylo pour déstabilisé Rey?
    En tout cas on comprends clairement qu’une nouvelle génération va naître à l’image du petit à la fin du film qui utilise la force.

    dernier point qui m’a géné, BB8 Woaw ce petit est le Chuck Noris des robots c’est dingue le nombre de fois qu’il sauve les héro dans ce film que ça en devient juste abusé à la longue.

    je ne sais pas comment JJ Abram va gérer pour l’épisode 9 mais j’ai plus beaucoup d’espoir pour cette trilogie

    Wait & See

    PS : j’ai oublier de mentionner :
    – Snoke plu gros pétard mouillé de l’histoire de SW j’espère qu’on en a pas finis avec lui car sinon woaw ste blague monumentale. bizarrement je l’ai vus venir dès le début du film quand il a commencé son discours devant Kylo.
    – Phasma mais non c’est quoi ce personnage? on la voit quoi? 5 à 10 min dans le film et elle meurt comme une merde…. ma déception est over 9000

  67. Ca a le nom STAR WARS, ca a le gout de STAR WARS mais ce n’est pas du STAR WARS!!!!!!!!!
    – Pas de visite de planete majestueuse ou pas assez longtemps pour en profiter ( seule la planete de sel a un reel cachet).
    – Des personnages qui n’ont aucun interet en particulier FINN ( qui n’est pas developpé ) et qui dans la seule mission qu’ il a faire dans le film se loupe aprés quasi 20min de minutes ( qui est d’ailleurs completement illogique)
    – Phasma??? ce personnage a été survendu pour ca? franchement c’est à la limite de la faute professionnelle.
    – Que dire de SNOKE , qui démarrer plutot bien pour finir de cette manière sans AUCUNE EXPLICATION sur qui il est , comment il a transformer Ben en KYLO?et de cette maniere??
    – Les chevaliers de REN? On en entends meme pas parler.
    Franchement ce film et d’une longueur absolue et à un scénario completement creux et parfois sans queue ni tete ( Pk ne pas dire directement à POE qu’il compte se réfugier sur la base rebelle plutot que le laisser monter une mission => pour faire une mission bidon pour un finn bidon qui n’y arrive pas au final)
    Ca manque de grandiose, d’un combat épique ( snoke vs skywalker , avec une explication de leur background)
    Au final on en ressort avec les memes questions, mais avec 2 personnages principaux crucial en moins.
    On reste avec un kylo ren aux reactions d’un ado colérique qui fait un caca nerveux avec chaque fois, un général hux qui a tout sauf l’air d’un général.
    Non mais sérieux passé de l’empereur et vador à ca c’est triste.

  68. Bravo !
    Bravo d’avoir osé casser le moule, d’être sorti de la vénération sans imagination du matériel original.
    L’intensité créé en Ray et Kylo est superbement amenée, palpable.
    Luke, je vais en faire criser certains, est fidèle à lui même. Tourmenté, faisant les mauvais choix avant de se raviser. Ce film lui offre une belle porte de sortie. Que ceux qui voulaient voir un grand luke, revoient la trilogie. Il est devenu un personnage secondaire et c’est normal.
    Il y a certes des ratés, Finn, Phasma, le général Hux ne servent à rien et on les voit mal prendre de l’ampleur par la suite que ce soit par les actes ou le charisme, ils sont inexistants. Les rebelles ne nous auront fait palpiter que par le premier assaut au rythme parfait, par la suite, la rébellion ressemble plus à des civils en détresse que l’on doit sauver du premier ordre…
    Ce film donne sont lot d’images sublimes, la lutte pour le sabre de luke, la planète de sel !!

    Brisons nos idoles pour en reconstruire d’autres, la nostalgie ne doit pas être le terreau de cette saga. Espérons que Abrams capte le message et nous livre une copie plus ambitieuse et surtout originale que ce qu’il a montré jusqu’à présent.

    • Des idoles ??
      Finn dont on connaît rien et qui rate absolument tout ??
      Rey dont on ne sais ( ou quasiment ) ci ce n’est l’affinité avec la force ?
      Kylo Ren avec des réactions de gamins colériques qui d’ailleurs pr le seigneur des chevaliers de ren se fait quasi tuer pr un chevalier rouge ou tenu en duel pr rey qui n’avait jms tenu un sabre ??
      Snoke ? Ah ben non il est mort comme une merde sans rien avoir appris sur lui
      Alors pr construire du charisme il faut le créer avec du background , avec des missions épiques
      Désolé mais une idole c’est la classe , le sang froid tueur , être badass, réussir des actions de fou et aucun de ces personnages n’a ça

  69. ATTENTION CETTE CRITIQUE CONTIENT DES SPOILERS !!!!!

    Je suis allé voir l’épisode 8 de Star Wars ce jeudi. Je fais parti de ceux qui ont été déçu par le scénario pas très imaginatif du 7, mais j’avais hâte de voir la suite étant donné les nombreuses questions qui sont posées.
    En sortant de la salle je n’avais pas trop d’avis étant données la longueur et la densité du film (2h30 d’actions quasi-continues tout de même) mais avec le recul je remarque tous les défauts du film (et il y en a trop !) et je me rend compte que cet épisode 8 est une profonde déception à mes yeux.

    Je commence par les points positifs :
    – le rythme est plutôt bien géré, je n’ai pas trop vu le temps passer
    – les scènes de combats de vaisseaux sptiaux sont superbes
    – l’esthétique est soigné (les scènes sur la planète Crait et le scindage du vaisseau de Snoke !)
    – la discussion entre Luke et R2 D2
    – l’évolution du personnage de Kylo Ren (le personnage le mieux écrit du film)
    – Poe Damron, personnage bien développé également
    – les explications sur la Force
    – la situation globale est originale : la Resistance poursuivie par le Premier Ordre qui les bombarde en attendant qu’ils n’aient plus de carburant
    – la présence de Yoda…

    Les points négatifs :
    – … mais pourquoi avoir repris la marionnette déguelasse de Yoda dans le 5 ?! Une version comme dans le 3 aurait été bien meilleure. Là ça gâche la scène, il fait plus rire qu’autre chose
    – le personnage de Luke est complètement raté. On voulait un maître Jedi pas un vieil hermite aigri qui boit le lait de je ne sais quelle bestiole dégueulasse échouée sur un rocher. Je ne comprends pas ce personnage, c’est quoi ces réactions pourries :
    – il balance le sabre que Rey lui tend style « Osef de ton bidule »
    – un coup il accepte d’entraîner Rey et l’instant d’après il refuse, elles sont où les 2 autres leçons ? Super le Maître qui laisse tomber à la première difficulté
    – même sa mort est ratée, c’est trop long
    – Leïa qui survit à l’explosion grâce à la force, la mise en scène est moche. Dommage
    – l’arc narratif de Finn et Rose ne sert strictement à rien à part nous faire perdre 30 min de film
    – la scène où Finn choisi de se sacrifier en fonçant sur le canon mais il se fait sauver par Rose parce que les Rebelles contrairement au Premier Ordre « sauve chaque vie ». Donc elle préfère sauver Finn parce qu’il lui plait plutôt que tout le reste de la Résistance et justifie ça en disant que les Rebelles se soucient de chaque vie. Super, c’est nul et incohérent.
    – la dame en robe de soirée et aux cheveux rose qui remplace Leïa. Elle ne pouvait pas dire son plan plus tôt, ça nous aurait évité les aventures super chiantes de Finn & Rose à Las Vegas. Et pourquoi elle ne se place pas entre les navettes de la Résistance et le vaisseau de Snoke plutôt que de les regarder exploser une par une ?
    – la scène totalement incohérente où Leïa attend à la porte de la mine. Au début je me dis qu’elle sait grâce à la Force que Finn et Rose sont dans le vaisseau impériale de tête et que c’est pour ça qu’elle garde la porte ouverte. Mais ensuite lorsue seul leur vaisseau est rentré, ils leur tirent tous dessus ! Pourquoi ne pas avoir fermé la porte plus tôt ?
    – à quel moment Rose est passée de petite mécano anonyme à pilote de la Résistance ?
    – la mort de Snoke, la mise en scène gâche la surprise, dommage. Mais de toute façon on ne sait pas qui sait donc on s’en fout
    – BB 8 est trop cheaté, ils auraient du l’envoyer seul en mission chercher le hackeur, il aurait eu plus de chance de succès sans les deux boulets
    – la fin aurait pu être mieux : Luke ne vient pas prendre par au combat. C’est Leïa qui sort affronter Kylo Ren pour permettre aux autres de s’enfuir. Kylo Ren descent la voir pour essayer de la tuer mais il n’y parvient toujours pas. Impatient Hux fait tuer Leïa et essaye par la même occasion de se débarasser de Kylo Ren. Ce dernier survit et tuera Hux ensuite. Luke ressent la mort de sa soeur et décide de prendre part au combat, grâce à la Force il récupère son X-wing et on le voit prendre le sabre laser vert. Après c’est mon avis personnel mais j’aurais préféré une fin comme celle là par exemple, au moins ça m’aurait donné envie de voir le 9
    – l’humour casse parfois l’action et les moments dramatiques (merci Mickey), le coup du fer à repasser m’a complètement sorti du film
    – les origines de Rey ne sont pas si ouf que ça. J’espère qu’il y a plus à apprendre parce que c’était une des grosses questions du 7 et la réponse est quelconque, tout ça pour ça …
    – quid du ressenti du conflit Premier Ordre/Résistance dans le reste de la Galaxie ?
    -on a vraiment l’impression que cette postlogie est improvisée au fur et à mesure

    Au final je me retrouve déçu par ce film, Rogue One reste mon Star Wars préféré, cette nouvelle trilogie s’annonce ratée comparée aux précédentes. Le film ne donne même pas envie de voir la suite, c’est un peu embêtant pour le deuxième film d’une trilogie. De plus le film a beau durer 2h30, il n’apporte que peu de réponses.
    Ah je viens d’apprendre que pour avoir plus de réponses, notamment sur les origines de Snoke, il faut se procurer une série de livres complémentaires au film ! 0_0
    Donc non seulement le film ne se suffit pas à lui même mais désormais les livres accompagnants ce genre de films sont indispensables si on veut comprendre les films et l’univers qu’ils développent. Avant les livres étaient des bonus du film comme pour Interstellar ou Batman V Superman. Là ça fait vraiment pompe à fric, merci Disney mais ce sera sans moi.
    J’en suis donc réduit à espérer que le film sur Han Solo sera une bonne surprise …
    Je vais donc aller voir le Crime de l’Orient Express parce qu’avec Justice League et Star Wars 8 je me retrouve frustré avec le premier et déçu avec le second.

    • En fait c’est exactement ça à la base Abrams avait prévu la trilogie dans son ensemble mais on voit dès ce 2ème opus qu’ils brodent au fur et à mesure surtout quand RJ décide de faire son truc et de désamorcer tout qu’Abrams a posé dans le 7

      Je rigole si Abrams dans le 9 décide de repartir dans ses délires et annule aussi tout ce qu’a fait RJ

  70. Rian Johnson à propos de Rei dans le 9 : « Je ne peux pas vous dire ce qu’ils (Terrio et Abrams) vont en faire »

    C’est totalement stupide la trilogie est brodée au fur et à mesure et le 9 pourrait totalement annuler tous les twists sur 8, repartir sur ce que Abrams voulait faire dans le 7

    Tu as l’impression que les real font du yoyo en faisant leurs films

  71. D’ailleurs si des souvenirs sont liés aux sabres comme on le voit dans le 7, pourquoi des souvenirs post-episode 6 sont associés au sabre bleu ? Si Luke avait le vert quand il a créé l’école et tout…

  72. Perso et pour toute notre famille, nous sommes de l’avis de Forge et d’Archer05.

    Je nuancerais certaines prises de risques qui sont très bonne dans le film (attention SPOILER).
    en + : le dernier combat de Luke
    en + puis en – : la dualité de Kylo et Rey qui aurait du être une vrai prise de risque pour donner une 3ème voie… Là, en faîte, à la fin on revient dans le manichéisme.
    en – : la fin de Snooke très mal faite…ils auraient pu trouver mieux… d’ailleur c’aurait été meilleur que ce soit le vaisseau qui explose le Snooke
    en – : les longueurs de Finn et Poe qui deviennent de plus en plus ridicule
    en – : le casseur de code
    en + : le faucon dans la mine (magnifique visuellement)
    en – : le développement de la grotte obscure (bien au début avec le visuel et la sonorité pour aboutir à rien)
    en + : la Force est en Leia et son retour dans le vaisceau, c’est osef mais c’était justement surprenant
    en + : le sacrifice de la vice-amirale
    en – : le sacrifice de Finn puis ben non… bah alors pour en faire quoi… Enfin il se révèle en Rebelle au bout 1 film et demi (c’est long)…
    en – : un Star Wars sans vrai combat de sabre laser, avec un vrai tension dramatique (fin du V et du VI, et du III ou avec le Darth Maul), franchement ce n’est plus un Star Wars (dixit ma fille de 12 ans).
    en – : Je pense que justement, on peut reprocher certains coté Disney à Lucas, mais il savait, scénaristiquement, créer cette tension dramatique entre les protagonistes d’un combat.

    En fait, ce sont des clés qu’Abrams utilisait déjà dans la série Lost…(la fumée noire) on met en place un truc et pfiiiut, c’est juste du vent, un coussin péteur….Ils ne sont pas capable d’aller au bout de leurs idées, d’oser quelque chose jusqu’au bout. Parfois, on aurait dit une parodie de Star Wars. Très inégal.

    Je ne crois pas du tout au IX et pourtant, j’ai aimé le VII. Ca donne l’impression qu’ils empilent des effets et qu’ils ne savent pas où ils vont, ou qu’ils font du remplissage.

    • ,j’ajouterai dans les scènes WTF la fille dans le bombardier qui doit activer manuellement le largage de bombe! Qui se retrouve une fois la soute grande ouverte dans l’espace sans combinaison! Ça choque personne? Est je mal Vu?

          • Faut avouer que tous ces petits trucs auraient pu être simplement montrer ne serait-ce qu’une seconde… Parfois vaut mieux perdre 2 secondes à montrer quelque chose que 30 minutes à l’expliquer plus tard.

          • Mais puisque les personnages connaissent ses effets, que c’est quelque chose qui est commun dans leur monde… pourquoi l’auraient-ils précisé ? Ils ne sont pas censé parler au spectateur…
            C’est comme si dans une poursuite en voiture « terrienne », on devait expliquer comment la voiture roule… alors que ce qu’on cherche avant tout, c’est à montrer la vitesse, les cascades etc… Le moment présent quoi ?
            Et encore, là c’est juste de la fiction. Alors que Star Wars, c’est SF + Heroic Fantasy… c’est censé marcher automatiquement, sans explication.

      • @ Basto, j’ai eu la même impression au départ… puis je l’ai accepté avant de comprendre le joint magnétique… bon qui reste même quand ça te pete à la tronche…

  73. c’est amusant a lire tous ces post!

    Je rappelle que la structure de star wars c’est le conte, dont le principe est de raconter une histoire portant un message « éducatif » aux enfants ».

    moi j’ai beaucoup aimé le film dans ses forces et faiblesses. j’ai surtout apprécié le discours de Luke et celui de Yoda. c’est dans l’échec qu’on apprend le plus. le labeur du maître c’est d’arriver a faire progresser son élève, de l’accompagner.

    après ce que beaucoup critiquent, à savoir Leîa usant de la force. cela ne me choque pas. après tout elle a très bien pu apprendre ce qu’est la force et comment l’utiliser à sa mesure.

    Enfin la force. ici elle est brute, empirique, palpable, donc comme dit plus haut des combats plus brutaux, tranchés et tranchant! d’ailleurs on a le bras coupé de snoke… personne n’en a fait référence pour le coup!
    pour moi il n’y a pas trahison de SW8 sur le reste. Au contraire. mais a trop mettre de soi on en perd le sens initial.

  74. J’ai vu le film est je suis très très déçu, il on tous détruit un peu comme dans Thor 3 sauf que avec Star Wars 8 c’est 10x pire.
    -D’abord l’humour est très mal gérer: le début avec la blague de Poe que j’ai trouvé lourd; le réveil de Finn avec çà combinaison qui se perce ensuite Luke qui dit a Rek tu viens de null part, Le General Hux qui repete ce que Kyo Ren pendant la bataille sur Crait a la fin DJ qui ne fait que de bagayer … mais le pire c’est Luke qui jette le sabre de son père au debut.
    – Trop d’éléments invraisemblable: Leia qui utilise la force pour revenir dans le Croiseur, La flotte du nouvel ordre qui rattrape le Croiseur de la résistance alors qu’ils sont passé en vitesse lumière.
    – La quête de Finn et Rose pour trouver le casseur de code que j’ai trouvé ennuyante car il ramènent, un traître, au final.
    -Le Leader Snoke qui se fait tuer pas Kylo alors qu’il dit à Rey qu’il voit tous à l’avance.
    -Luke qui meurt car l’effort pour se projeter sur la planète Crait était trop intense.

    Ce que Rian Johnson vient de faire c’est de VIOLER tous les fans de Star Wars. IL A TOUT DÉTRUIT !

    • non non tu fais des raccourcis douloureux à ce très bon film. et si tu te sens violé…hummm, il faut consulter et ne pas rester comme cela… courage pour la suite!

    • Je te rejoins sur certains points, mais le fait de violer les fans, c’est pas ce que je ressens perso. Je suis juste déçu de ne pas voir un truc abouti. Juste l’impression qu’un scénariste c’est amusé à faire voler certains choses en éclats pour juste retomber sur un truc similaire. Pas de 3ème voie. Finalement, c’est un énorme soufflé au fromage, qui quand tu le sors du four, tu te rends compte que c’est creux et vide.

      • La 3ème voie, ça ne serait pas justement celle de Kylo Ren ? Qui veut absolument tout détruire, tous les camps, et ne rien laisser… sauf au peuple ?… Et donc ne rien diriger du tout ?
        Pas du tout comme l’Empire donc, qui voulait absolument tout contrôler soit disant pour amener l’ordre… Alors qu’il s’agissait aussi (et quasiment comme toujours) d’attrait pour le pouvoir absolu.

  75. D’ailleurs quelqu’un peut m’expliquer pourquoi sur Krait ils sont tous en stress de pas trouver une issue alors que t’as Luke qui apparaît comme ça normal personne pense à lui demander comment il a fait pour rentrer. La scène est tellement tournée en mode arrivée du messi personne ne dit rien mais en fait c’est juste pour cacher le fait que si l’un des personnages lui demande tout le climax pète

    wtf putain ce film est bête

    • nan, c’est une parodie de star wars, enfait… il fallait rire tout du long…Ils on posés des effets de dramaturgie mais ne vont pas au bout… comme pour le sacrifice de Finn….

  76. Je crois que je suis presque 100% d’accord avec LTH à la sortie du film. Tout ce qui est dit je lai ressenti pile comme ça. Puis au fil des heures et jours mon avis a évolué dans un sens puis dans un autre.
    C’est bizarre, chaque fois que je lis une critique j’y trouve quelque chose d’intéressant que je peux partager que ce soit négatif ou positif… c’est la première fois que je ressens ça si fort après un film qui tant que je ne l’aurai pas revu me mettre mal à l’aise je crois. Ensuite je pourrai peut être me faire un avis définitif… j’espère positif.
    En tout cas, ce que je veux conclure de dire c’est que ça reste quand même un peu problématique de ne pas pouvoir se faire un avis clair pour moi et du coup je ne pense pas pouvoir dire que ce soit un très bon film et encore moins un très bon star wars. Il manque trop d’émotions à mon avis et surtout est beaucoup trop clivant (même si la fanbase de SW n’avait pas besoin de ça pour se cliver hein…) pour la même raison dans les deux cas : le film est trop rythmé et ne prend jamais le temps de se poser et de poser les choses.
    Plus globalement cette trilo (pour l’instant mais je ne vois pas comment cela pourrait s’inverser) comme l’OT, et même encore plus que l’OT, souffre d’un manque de fil conducteur scénaristique et surtout artistique d’un épisode à l’autre. C’est en ça que la prelo leur sera toujours supérieure à mon sens car construite du début à la fin vers un même but : VADOR. (malgré ses défauts à elle aussi on est d’accord)

    Pour finir un petit mot sur la trame concernant Finn et rose qui détrône sans problème celle de Anakin et Padme dans l’épisode 2 au rang des moments les plus dispensables de la saga.

  77. J’ai pas lu tous les avis (il y a beaucoup trop^^) mais j’en ai lu la majorité et personne n’en a parlé il me semble alors je sais pas si ça vient de moi mais je trouve que le film défend pas mal la cause animale (Chewi qui mange un Porg devant d’autres Porg ce qui peut faire culpabiliser de manger des êtres vivants, la scène du casino où les animaux sont mal traités etc) il m’a pas semblé voir ce genre de message dans d’autres Star Wars je sais pas si c’erait une volonté du réal ou si c’était involaitaire mais moi qui suis pas du tout végétarien ça m’a quand même fait l’impression d’un message qui montre les défauts qu’il y a à manger de la viande.

    • Oui du coup je mangerai pas de porgs pour noël.J’en achèterai pas non plus pour les domestiquer, ils sont tellement mieux dans la nature! Pauvres petites bêtes.😁

  78. Ce film est excellent pourquoi?
    (SPOILERS)
    Parce qu’il dénonce le dogme (l’abre Jedi brulé par Yoda), le fanatisme, l’acharnement à massacrer son ennemi, le sacrifice inutile (Rose qui sauve Finn). Parce que la résistance est dans nos coeurs à tous pas dans des actes guerriers qui nous font ressembler à ceux que l’ont affronte. Le tout sysmbolisé par la scène de fin.

    Voilà pourquoi les JEDI ont sombré. Lorsque MACE WINDU s’appretait à tuer Darth Sidious , il allait totalement à l’encontre des principes JEDI (ceux ennoncés par Yoda par exemple lorsqu’il conversait avec ANNAKIN) quitte à presque ressembler aux Siths.

    Kylo Ren c’est le fan boy de Star wars: il veut être Dark VADOR, il en a fait son cosplay d’une certaine manière.
    C’est le fanatique fan boy de Star wars qui se comporte de manière totalement intégriste, trop rigoriste et à terme dangereux (surtout pour une franchise comme Star wars). Rey est l’inverse: elle ne provient d’aucune famille exceptionnelle mais elle est très receptive à la force. Elle représente le GRAND PUBLIC qui ne connait pas forcément STAR WARS, l’avenir et donc un tas de possibilité.

    Voilà le sens profond du film
    Un grand bravo à Ryan Johnson.

    • SPOILER

      @ ryan
      quote ryan »parce qu’il dénonce le dogme (l’abre Jedi brulé par Yoda), le fanatisme, l’acharnement à massacrer son ennemi, le sacrifice inutile (Rose qui sauve Finn). Parce que la résistance est dans nos coeurs à tous pas dans des actes guerriers qui nous font ressembler à ceux que l’ont affronte. Le tout symbolisé par la scène de fin. »

      Perso, je suis assez d’accord sur ces points avec toi (pas tous mais presque), mais la façon dont c’est amené est lourde, pas fine.

      quote ryan « Kylo Ren c’est le fan boy de Star wars: il veut être Dark VADOR, il en a fait son cosplay d’une certaine manière.
      C’est le fanatique fan boy de Star wars qui se comporte de manière totalement intégriste, trop rigoriste et à terme dangereux (surtout pour une franchise comme Star wars). Rey est l’inverse: elle ne provient d’aucune famille exceptionnelle mais elle est très receptive à la force. Elle représente le GRAND PUBLIC qui ne connait pas forcément STAR WARS, l’avenir et donc un tas de possibilité. »

      Mouais, Kylo Ren enlève son cosplay à la fin… et finalement pour quoi ? être l’ombre de lui même, il agit par impulsion, ce qui n’en fait pas un intégriste mais juste un enfant colérique et malheureux de ne pas être pris au sérieux.
      On pourrait aussi développé autrement la théorie de Kylo Ren…. Il est devenu ce qu’il est parce qu’il avait besoin d’un maître qui sache l’accompagner dans l’apprentissage de ses compétences… en fait, Luke a été un mauvais Manager… tout comme avec Rey que Luke n’accompagne pas du tout dans son apprentissage. 😛 un peu comme notre société actuelle, on ne reconnait pas la qualité de ses employés qu’ils viennent d’une grande famille ou de la fange 😛

  79. Finalement vu. Et c’est triste à dire, mais le film est: « Presque géniale … juste médiocre ».
    Non pas que le film soit dénué de qualité et de bonnes idées, il y en a. Mais cela est loin de compenser les défauts.
    Tout d’abords l’arc Finn-Rose est un gag sinistre … sérieux, ils ont pris les quoi les scénaristes quand ils ont cru que ça faisait du sens ?
    L’arc de Poe est également peu crédible, on comprend sans peine ce que veule nous vendre les scénaristes l’idée est bonne, mais l’exécution est brouillonne voir infantile. Dans un scénario crédible Poe finit au mieux devant un peloton d’exécution pour trahison.

    Le gros problème de ce film vient de l’humour, à trop vouloir en caser partout, surtout avec des personnages dont le développement scénaristique n’invite pas à l’humour, on se retrouve donc un Luke Skywalker ermite désabusé mais blagueur et avec un Yoda qui perd de sa superbe pour devenir une sorte de troll cloonesque.

    La première partie du film est consternante, j’ai failli quitté la sale devant une telle débâcle. La seconde partie relève heureusement le niveau. Même si les invraisemblances scénaristiques s’accumulent et ont le don d’être irritante tant il aurait suffit de peu pour transformer ces non-sens scénaristique en chose cohérente.
    Cela, au point que l’on sort de la sale de ciné frustré.
    SW-VIII est un film qui passe très près d’être excellent, il en faudrait peu pour en faire un film magnifique. Mais hélas, il y a tout ces petits détails qui sortent le spectateur du film. Et ce mélange peu orthodoxe en fait un mauvais film.

    On ne peut que saluer la volonté de balader le spectateur qu’on eut les scénariste (et dans le seconde partie du film ils y arrive très bien). J’avoue avoir eu une certaine frayeur à la lecture du texte d’intro … la crainte d’avoir un remake bancale de l’épisode V comme le VII le vu pour le IV. Mais au final le chemin choisit par le film dans la seconde partie est une bonne surprise.
    Hélas, il y a toujours beaucoup trop de scènes/passages « plagiat » (pris dans les épisodes IV-V-VI) que certains appelleront hommages. Des scènes qui donnent un peu l’impression que part moment les scénaristes n’ont aucune idées neuves et sont condamnés à recycler de l’ancien.

    Heureusement ce film va plus loin, et brise un peu les codes … mais peut-être pas encore assez. On en viendrait presque à souhaiter que les scénaristes aient osé associer Rey et Ben à la tête du premier ordre.
    Hélas, toute cette limite flou entre la gentille et le vilain semble un peu balayée par la fin ou chacun retourne dans sa zone de confort bien identifiable par le spectateur.

    Donc un film avec beaucoup de bonne idée et de bonne intentions, mais hélas un scénario par trop invraisemblable sur de nombreux point, et une narration enterrée sous un tas d’humour bas de gamme et facile qui va jusqu’à jurer avec le développement psychologique de certains personnages.
    Presque géniale … juste médiocre !!!

  80. oui voilà encore une critique dans laquelle je me retrouve c’est bien brouillon tout ça en définitive…
    Et c’est bien dommage.
    A force de vouloir plaire à tout le monde pour faire plein d’entrées et plein de pognon le film s’est perdu et n’a pas d’identité propre. Du coup pratiquement aucune émotion ou alors à chaque fois balayées par un gag qui tombe mal ou un twist trop rapide ou incohérent avec ce qui vient juste de se passer.
    Pourtant quand certains font la liste de tout ce qui est génial dans le film je suis complètement d’accord mais pour le moment c’est ce sentiment négatif qui prend le dessus chez moi.
    Je languis de le revoir, peut être arriverai-je à faire le tri plus facilement et à ne plus voir que le meilleur du film en laissant inconsciemment (ou très consciemment au besoin) tout ce qui ne fonctionne pas de côté.

    Tiens je viens de tomber sur ça:
    Dixit Johnson parlant de Kylo: « D’ici à la fin du film, il a cessé d’être un Vador en herbe pour devenir quelqu’un qui se tient seul en tant que méchant complexe qui prend les rênes. »
    Alors justement voilà un des trucs qu’il a foiré car pour moi à la fin il est toujours le mec puéril et qui n’a aucune maîtrise de lui même et encore moins du premier ordre. Si justement il avait pris les rênes alors le film aurait pu être grandi mais Johnson a clairement raté ça selon moi et du coup probablement d’autres moments clés. J’en suis de plus en plus convaincu.

    • « Alors justement voilà un des trucs qu’il a foiré car pour moi à la fin il est toujours le mec puéril et qui n’a aucune maîtrise de lui même et encore moins du premier ordre. »

      En effet, le personnage semble enfin « grandir » quand il parvient à tuer Snoke.
      Mais en fait c’est juste pour passer à nouveaux pour un gamin pas fini face à Luke.

        • Franchement tu as raison même lui était plus fin que certains passages de celui là c’est pour dire.
          Ce qui n’enlève pas les qualités du film dont tu parles plus bas. Mais une bonne partie du message est gâché par ledit humour bidon qui dans l’épisode 1 se mariait plus ou moins avec l’innocence voulue d’Anakin… mais bon Jar Jar me saoul aussi hein

          • plus fin sérieux …j’étais ironique la menace fantome est le pire film star wars conçu pour les jeux vidéo et clown … et c’était pathétique… le grand méchant marqueté depuis 2 ans qui disparait coupé en deux… un gamin qui détruit une pseudo étoile noire… et les acteurs qui étaient à côté de la plaque… tout ça pour nous raconter une histoire que l’on connaissait … mais qu’est ce qu’on disait à l’époque … ha oui …. lucas avait tué star wars … je te parle mm pas de l’épisode deux … et épisode 5 qui c’était fait démonté … c’est le mm mélodrame … et l’humour ça vient pas de disney ça a toujours été présent… et bien accentué par la prélogie …

          • Heu … faut peut-être pas abusé non plus.
            L’humour dans star wars à toujours été présent. Mais justement bien dosé et porté par des personnages à qui cette humour correspondait.

            Dans ce film l’humour est une débâcle totale.
            L’épisode 1, bien que mauvais par bien des aspect, reste pour moi bien au dessus des épisodes 7 et 8.
            Le 8 d’ailleurs arrive très bien à rendre l’épisode 7 encore plus inutile qu’il ne l’était.
            Pourquoi diable toute cette histoire de « carte » si Luke ne veut pas être retrouvé ? (d’ailleurs pourquoi une carte … des coordonnées devraient suffire). Dans le genre ficelle scénaristique incohérente ça se pose là. Le problème c’est que c’est le coeur du scénario du 7, pas juste un petit truc annexe. Donc voilà l’un des gros message du 8 : « l’épisode 7 ne fait aucun sens ».
            De même tuer Snoke n’est pas une mauvaise idée, mais des réponses auraient du être amené sur son origine et ses motivations (même juste fragmentaire). Ici, il est un vilain surpuissant parfaitement inutile, le scénario après quelque ajustement se retrouverait grandi si on suprimais tout bonnement Snoke.
            Et c’est le drame des épisodes 7 et 8, il y a du bon, et il suffirait de quelques ajustement pour en faire des bon films, mais en l’état ces films sont mauvais. Le scénario est incohérent et les moments « plagiat » sont trop fréquents, sans parler de la qualité de l’humour qui est en chute libre.

          • et ben tu vois pour moi c’est toi qui abuse, comme quoi, l’épisode 1 tu peux lui mettre tout les défaults que tu mets au 7 mais en pire, et le plagiat est gratiné, alors on l’excuse parce que nous avons la fin de la trilogie … mais cette direction d’acteur faut quand mm se la taper… si jar jar te fait rire tant mieux pour toi, mais payes ton niveaux ….
            vous reprochez aux épisodes ce que vous pouvez coller à tous les star wars, et le drame il est surement plus là… ce que chaque film fait partie d’une trilogie, mais individuellement ça n’a jamais été la panacé.

          • Ah ? Tu trouves vraiment que l’épisode 1 fait autant dans le plagiat que le 7 ? J’aimerais bien que tu détailles un peu, parce que je n’ai vraiment pas eu ce sentiment en voyant le film.
            Sinon, JarJar ne me fais pas rire … il est l’un des points faibles du 1 pour sûr. Mais c’est un personnage et un seul. Ici dans le 8, c’est tout les personnages qui font des gag débiles (on s’attendrait presque à voir Kylo Ren demander à Rey de tirer sur son doigt …). Et c’est ça qui est lourdingue.
            Honnêtement, j’ai ressentit une profonde peine pour les personnes qui riaient dans la salle de ciné ou j’étais. J’ai un amis qui est ressorti du ciné le front rouge (tellement il a fait de face-palm durant le film).

            Et non, je ne reproche pas à cet épisode ce que l’on peut reprocher aux autres. Mes reproches principaux sont:
            1) Tout les personnages font les clowns (la première moitié du film ressemble à une parodie).
            2) Le scénario est incohérent (arc Finn-Rose et arc Poe)
            3) Le comportement de Luke rend l’intrigue du 7 complètement absurde
            4) Le niveau de puissance des personnages complètement random (surtout dans le 7, moins dans le 8).
            5) L’absence d’approfondissement de Snoke qui en fait un perso inutile.
            6) La fin du film qui renvoie Rey et Ben dans leur rôles respectif de méchant et de gentille bien manichéens. En fait le film aurait gagné à se finir sur la mort de Snoke avec en suspense ce que Ben et Rey vont choisir de faire.
            7) Les speeders sur Crait … qui ressemble un peu trop à la patrouille de France.
            … Et j’en aurait surement plein d’autre après second visionnage, car je pense que j’en ai oublié pas mal.
            Mais si tu trouve que tout ces points s’applique aux autres Star Wars, je suis impatient de lire ton analyse des films en question

            Et si tu te demandes, même si je n’ai que modérément apprécié le 1 à sa sortie, mon opinion à chaud était bien meilleur (j’ai surtout été agacé par l’omniprésence d’Anakin dans le film) … je n’ai pas eu à attendre le 3 pour avoir un avis sur le 1. De même, le 2 n’est pas si mauvais que ça, a part la romance moisie Anakin-Padmé le reste passe bien.
            Et je fais surement partie des rares qui ont eu du mal à accrocher avec le 3, car je trouve que la conversion d’Anakin est vraiment mal faite.

            PS : J’ai jamais dis que les films Star Wars était la panacé … ce qu’ils ne sont évidement pas.

          • « la carte dans le 7 indique le premier temple, pas luke… »

            Faudra que je revoie le film … mais j’ai pas souvenir que c’est présenté comme ça.

            D’ailleurs on pourrait en parler du fait qu’un gas qui veut en finir avec l’ordre Jedi aille se cacher dans le premier temple Jedi et se coupant de la force …

          • Mon Dieu mais… Mais je suis du même avis que GGTGZ en quasiment tous points! C’est dans ce genre de moments que je me dis que je dois être dans l’erreur… 😛

            Blague à part, concernant la pertinence de se réfugier dans le premier temple Jedi, je crois pas que Luke veuille vraiment en finir avec les Jedi. Je le vois plutôt comme un mec un peu aigri suite à son échec, mais qui au fond garde un tel attachement à ces valeurs du passé qu’il ne pourrait jamais se résoudre à les détruire. On le voit notamment au moment où il s’apprête à détruire le temple (ou l’arbre? je ne sais plus…) pour finalement s’exclamer « nonnnnnn » quand Yoda s’en charge. Je pense qu’il a une relation d’amour-haine avec la religion Jedi. Qu’il aime ses fondements, son essence, mais déplore ce qu’elle est devenue. Bon c’est pas super bien raconté je trouve, mais à mon avis l’idée est là.

          • GGTZ il y a de la bonne mauvaise foi dans ce que tu dis
            je vais me retrouver à défendre un film que n’ai pas trouvé forçément très bon (voir mon post plus bas)

            1) Tout les personnages font les clowns (la première moitié du film ressemble à une parodie).
            on a pas atteint le point Jar jar pour moi, et on avait à près le mm genre avec Solo et chewie.

            2) Le scénario est incohérent (arc Finn-Rose et arc Poe)
            non il n’est pas incohérent, par contre il est mal écrit et mal raconté, et le montage n’est pas bon… mm rushé, pour il n’était pas nécessaire.

            3) Le comportement de Luke rend l’intrigue du 7 complètement absurde
            ben non c’est pas absurde, il y a une différence entre Luke et la légende surtout qu’il a échoué.

            4) Le niveau de puissance des personnages complètement random (surtout dans le 7, moins dans le 8).
            non je ne vois vraiment pas en quoi … je n’ai pas l’impression que tu es compris ce qu’il se passait.voir plus bas

            5) L’absence d’approfondissement de Snoke qui en fait un perso inutile.
            comme l’empereur dans la première trilogie, il est là pour mettre valeur la relation Vador/luke, Kylo/Rey. Vous vous êtes fait une montagne de Snoke, et je suis bien content de ne pas tomber dans la relation maitre élève.. un film n’est pas une encyclopédie, tu n’es pas dans un jeu ou la fiche se déroule, il y a toute une génération qui ne comprends pas qu’on ne leur donne pas une explication à tout.

            6) La fin du film qui renvoie Rey et Ben dans leur rôles respectif de méchant et de gentille bien manichéens. En fait le film aurait gagné à se finir sur la mort de Snoke avec en suspense ce que Ben et Rey vont choisir de faire.
            c’est faux, Snoke l’explique, Rey et Kylo sont dans une relation fusionnelle, si l’un progresse, l’autre progresse, ils sont des avatars de la force, ils sont lié, ils sont sur une balance qui doit rester en équilibre.

            7) Les speeders sur Crait … qui ressemble un peu trop à la patrouille de France.
            pfff tu es court d’argument pour arriver à ça, les X wing, les land speeder c’est déjà ça

            … Et j’en aurait surement plein d’autre après second visionnage, car je pense que j’en ai oublié pas mal.
            Mais si tu trouve que tout ces points s’applique aux autres Star Wars, je suis impatient de lire ton analyse des films en question

            tu ne les reproches pas parce que vous en avait un objet sacré, ou vous pensez tout a sa place, je t’encourage à lire les critiques de l’époque.
            ce que tu fais c’est des reproches anecdotiques (pour rappel communication téléphatique Vador Luke, Fantôme de kenobi qui repousse une branche et s’assoie sur un tronc, Anakin dans l’épisode 1 qui a la science infuse… je pourrais continué longtemps) , il n’y a rien sur la construction, sur la narration, sur le montage … tu peux me dire en quoi tu es plus expert de la force que moi, bah en rien, tu as une appréciation sur un univers que tu n’as pas écrit, qui ne t’appartient pas et qui n’est en aucun cas plus pertinente que johnson. Ce n’est pas aux fans de donner des limites à un univers …

  81. alors j’en suis ressorti mitigé (beaucoup de choses clochent) …mais, je suis loin d’avoir passé un mauvais moment.


    Déjà une chose enfin on enterre le sacré, et c’est direct dès le début…
    Le sabre, sacralisé depuis le premier star wars, enfin jeté… et c’était un besoin… pour replacer la force …
    Mm chose pour l’utilisation du sabre teasé avec les porgs au début…
    les sith enfin on n’en parle plus Snoke n’est pas un Sith.
    c’était un besoin de tuer snoke (pour rappel l’empereur n’avait rien, mm chose pour phasma, boba fet ou la plupart des maitre jedi qui sont des figurants, ou akbar )… pour replacer au Kylo qui au final est l’anakin que j’aurais aimé voir dans la prélogie, parce que l’autre était bien ridicule… tout l’arc Kylo, Rey, Snoke, luke je l’ai trouvé vraiment bien, il est bien tenu par les acteurs et ça a surtout beaucoup de sens dans l’explication de la puissance de rey, j’en viens mm a penser si ce n’est pas la mm personne, premier Jedi (Snoke ?) que ça soit sa filiation spirituelle, ou autre solution c’est l’un des Dwartii (présent en statue dans le bureau de palpatine)… le final de luke, bah j’ai adoré le coup de trafalgar… (certains auraient préféré qu’il combatte l’armé tout seul, mais ça aurait été purement gratuit, et à part faire plaisir aux ados ça n’aurait servi à rien).
    heureux d’avoir le Yoda de Dagoba… ça permet de se raccorder à la continuité trilogie, nouvelle trilogie

    Par contre les choses qui fachent
    tout l’arc de Fin et Rose j’ai trouvé qu’il ne servait pas à grand chose, surtout parce qu’il était mal écrit, j’ai horreur des personnages qui racontent ce qu’ils font et ça n’arrête pas …
    autre chose la fin avec les gosses étaient mal faite, alors pourquoi pas mais j’ai trouvé ça gratuit.
    autre problème la carte de l’épisode 7, pourquoi laisser des indices si tu veux mourir, et que tu veux en finir avec les jedi, bah ne laisse pas d’indice…
    Le message sur la cause animale, perso j’ai trouvé ça soulant … une fois ça va mais plusieurs fois c’est chiant.
    Je l’ai trouvé beaucoup moins niais que la prélogie qui nous racontait une histoire qu’on connaissait déjà avec un humour, un placement produit juste dégradant, cette épisode 1 était une douleur, comme ceux qui suivaient. La prélogie prenait de l’importance en tant que trilogie… mais chaque films à l’époque étaient chiant.

    à chaque fois c’est la mm chose Star wars meurt à chaque film (c’est juste amplifié par les réseaux)…

  82. ****** SPOILER ********
    Bon, revu une seconde fois en VF. C’était mieux en VO IMAX mais visuellement ça déchire toujours autant.
    Par contre, j’ai retrouvé tous les défauts de la première impression, amplifiés : trop de déconstruction pour rien, humour au mieux banal, l’explication du geste de Luke mal ficelé (en 3 séquences), la mort de Snoke, le miroir sur l’île, le sacrifice raté de Finn, l’impression de boucle sur le passage du casino.

    Malgré l’impression de clonage, je me dis que j’avais préféré l’épisode précédent de JJ: il y avait de la vie et de nouvelles planètes, de la tension, des promesses autour de Snoke. C’est un comble, mais je me le suis re-rematé, et y a pas photo : je préfère bien le 7 !
    Et le pire, c’est que malgré tous ses défauts, je crois que j’ai même préféré la Menace Fantôme à cet opus : Jar-Jar condense l’aspect comique, Dark Maul et la course de pod sont de grands moments, et pour moi qui aime bien la politique, l’arrivée au pouvoir de Palpatine est fantastique (des siècles depuis Bane que les Sith tissent leur réseau dans l’ombre jusqu’à cette consécration).

    Triste pour Johnson car j’avais adoré Looper et il y avait de vrais risques assumés dans sa déconstruction et dans son scénario. Mais au final, toutes les imperfections, tous les non choix, la surabondance de twists qui s’annulent mutuellement, font à mon sens de ce SW le plus mauvais des 9 actuellement sortis. Ce sera un 5/10 clément de ma part.

  83. J’écris ces lignes après quelques jours de recul pour être le plus juste possible et honnêtement, j’ai beaucoup aimé ce film.
    Il est bien meilleur que l’épisode 7, en tout point, a part peut être dans le rythme a cause de quelques scènes pas très utiles (la partie Finn/Rose/Benicio del Toro surtout) et encore, c’est du chipotage.
    Dans l’ensemble ça fonctionne plutôt bien et c’est toujours très divertissant malgré quelques longueurs (c’est le Star Wars le plus long que l’on ait eu).
    Le film est beau, très beau même, certains plans sont magnifiques, la réalisation est impeccable.
    Les acteurs sont pour la plupart très bons, Rey et Kylo Ren ont bien monter en charisme, Po Dameron devient enfin intéressant, Luke est surprenant mais joue le vieux sage désabusé a merveille. Il n’y a que Finn qui n’a pas beaucoup évoluer au final.
    Pour ce qui est de l’histoire, elle va diviser car elle est vraiment surprenante, rien ne se passe comme on pourrait l’imaginer, il y a des choix très couillus et c’est un très bon point selon moi, surtout après les critiques de l’épisode 7.
    Pour celui la, il n’y a pas de soucis a ce faire, ce n’est clairement pas un remake de l’épisode 5, c’est un vrai nouveau Star Wars, qui ose, qui prend des risques et qui par défaut va donc diviser les fans.
    On a enfin la fin du « theory game » sur les origines de Rey et c’est logique.
    Pour Snoke, c’est un peu frustrant mais ça laisse la place a l’univers étendu pour répondre a certaines interrogations, en tout cas ce qu’ils ont fait dans le film est couillu.
    On a des nouvelles pistes totalement inattendues pour l’épisode 9, on ne sait pas du tout a quoi s’attendre, ça a du bon comme du mauvais, à vous de voir.
    Quoi qu’il en soit, j’ai passé un très bon moment au cinéma devant cet opus.
    De ce que j’ai lu un peu partout le film divise réellement mais personnellement je m’en fiche, je suis très satisfait du résultat.
    C’est un film qui tranche avec les autres, soit on adore, soit on déteste.
    De mon point de vue, c’est l’un des meilleurs Star Wars depuis longtemps.
    J’ai envie de dire merci Rian Johnson et merci Disney d’avoir laisser faire ça.
    Comme beaucoup l’épisode 7 m’avais déçu mais si je l’avais plutôt apprécié, j’avais adoré Rogue One mais il était a part.
    Celui-la, il m’a réconcilier avec cette nouvelle trilogie et ces personnages, je suis de nouveau optimiste pour la suite.

    • mouaih… perso, je n’adore pas le film… mais je ne déteste pas non plus… Le verbe exact pour la 3ème voie est plutôt, je n’adhère pas.

      Et du coup, je n’irai pas voir le IX… mais je m’en fiche, parce que je ne suis pas un fan (atique de SW) et il y aura certainement d’autres bons films de science fiction d’ici là.

      • Façon de parler. Mais oui, tu a le droit de ne pas adhéré.
        Pour le 9, c’est surtout le retour de JJ Abrams qui m’inquiète un peu, il a intérêt a ne pas se louper.

  84. Une belle grosse daube… comme on en a l habitude avec Disney….

    Tout simplement du grand n importe quoi ce film!! De la sf de bas étages en tout (dialogue, scénario, personnages,contexte, enjeux, émotion…..) ma femme s est endormi au bout de 20 minutes…, je l avais fait découvrir la saga le mois dernier…. 123,456, elle avait adoré…. mais la…., enfin bref

    Même rey se demande ce qu’elle fait la « mon rôle dans tout ça» !!!

    La planète des singes sera le film sf de l année avec alien covenant… faut oublier star wars…!! C’est ennuyant cette nouvelle trilogie…. ils se font du fric, battent des records en chiffres, mais c’est pas du grand cinéma….

    • Daube, un peu exagéré… mais film moyen comme Alien Covenant d’ailleurs…. je regrette de ne pas avoir vu Blade Runner…. Et pour moi, les derniers bons films SF était vraiment La planète des singes, First contact et Passengers qui pourtant pourrait paraître mignon mais cohérent dans sa démarche.

    • La Planète, c’était bien moins de la SF au final. Plus un mélange équilibré entre guerre, horreur, post-apocalypse etc… Covenant était plus horrifique aussi, et même gros slasher à plein de moment…
      Pas du tout la même catégorie que Star Wars.

  85. Une belle grosse bouse intergalactique!!!

    Confiez des projets comme ça à de grand réalisateur bordel…

    Une trilogie pleine d incohérences…. le film le plus long avec le moins de choses à raconter….

  86. Star wars 8 : épisode moyen (moins bon que le 7 dans le rythme, mais meilleur dans l’histoire et dans les scènes marquantes)
    La scène d’ouverture (la bataille spatiale) est géniale, le milieux du film m’a ennuyé (bon sang que l’intrigue avec Finn est nuuuuullle), la dernière partie rattrape un peu le tout.

    Ce film me laisse un sentiment paradoxale : il traite de thème profond et en même temps c’est creux (ex : l’apprentissage de Luke auprès de Rey), je me suis ennuyé et j’ai eu les yeux qui brillent face à certaines scènes, plein d’imagination par rapport aux cratures et en même temps on voyage trop peu.
    Cet épisode prend des risques (gros point fort par rapport au 7) et en même temps certains risques m’ont gêné (snoke, même si j’ai une théorie)

    Ce que je retiens de cet opus :
    _les 2 combats au sabre (enfin un combat chorégraphié)
    _le passage avec la « vitesse lumière » (sublime scène et magnifique idée => visuellement et l’absence de son a un effet puissant)
    _la bataille de Crait (EXCEPTIONNELLE d’inventivité et d’esthétisme => peut-être bien ma bataille préférée)

    plus le temps passe et plus je me dis que j’ai besoin de le revoir (mieux faire mon avis et revoir certaines de ces magnifiques scènes)

    L’IMAX : la meilleure expérience ciné que j’ai eu (je vous la conseille)

    SPOIL

    ps : théorie sur Snoke => avez-vous vu cette théorie selon laquelle il serait en fait le premier jedi (futur titre du 9 ?) et qu’il ne serait pas mort ?
    => en tout cas je pense perso qu’il n’est pas mort (trop rapide et trop facile pour un mec qu’on a si peu vu et qui a l’air si fort

  87. http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Rogue-One-contenait-une-reference-cachee-a-Star-Wars-8
    http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Star-Wars-8-Rian-Johnson-explique-la-tres-etrange-scene-de-Leia
    http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Star-Wars-8-le-pourquoi-du-comment-de-ce-cameo-inattendu

    http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Rian-Johnson-repond-aux-fans-enerves-par-Star-Wars-Les-Derniers-Jedi
    Et oui, chacun va lâcher sa pastille (toutes similaires d’ailleurs, comme des éléments de langage négatifs et répétitifs en fait).
    Mais ça passera… Peut-être quand nos comportements seront moins publiquement influencés par de violents extrémistes égoïstes. 😉

  88. Voici une liste non-exhaustive des incohérences de Star Wars VIII.

    Je vais le faire de manière assez large, je ne trouve pas que toutes soient forcément des incohérences, mais autant essayer de rassembler tous les trucs faciles, forcés, débiles ou simplement étranges et sujets à interrogation

    N’hésitez pas à compléter:

    GROS SPOILERS/

    1/ Poe qui défonce toutes les défenses d’un super-croiseur oklm
    2/ Le Premier Ordre qui ne peut pas détruire un X-Wing parce que ololol c’est trop petit
    3/ Le Premier Ordre qui met 10 ans à sortir l’escadron TIE
    4/ Hux qui ne prend pas UNE SEULE bonne décision du film
    5/ Hux qui est toujours général alors que tout le monde sait que c’est un abruti. Quel est l’intérêt de laisser un général incompétent à son poste? Perdre la guerre?
    6/ Le nombre flagrants de gros vaisseaux qui n’ont pas de boucliers (ou que quand ça arrange le script), ce qui fait que 2, 3 chasseurs de merde peuvent facilement descendre des gros vaisseaux.
    7/ La soeur de Rose qui ne meurt pas alors qu’elle évolue au contact de l’espace dans la soute.
    8/ La soeur de Rose qui rattrape la télécommande de manière wtf.
    9/ Finn qui a balayé alors qu’il y a des droïdes aspirateurs pour ça (Finn a donc l’utilité scénaristique d’un aspirateur…)
    10/ Finn qui balaye forcément dans les endroits les plus secrets de la galaxie.
    11/ Finn et Rose qui ont les plans du super-croiseur adverse. On peut se dire qu’ils consultent un plan de Star Destroyer standard, mais c’est quand même un peu gros…
    12/ Les Rebelles (kof kof Résistants pardon) qui s’étonnent que le Premier Ordre puisse les repérer après des voyages dans l’hyperespace…ALORS QU’ILS ONT UNE BALISE POUR QUE REY PUISSE LES RETROUVER N’IMPORTE Où !
    13/ Les Prétoriens qui veulent se fritter avec Snoke quand il agresse Kylo…alors qu’ils bossent pour Snoke.
    14/ Luke qui manque de respect au souvenir de son père.
    15/ Luke, dégoûté des Jedi, qui va s’exiler sur le premier temple Jedi…La logique…
    16/ Luke qui n’en a plus rien à foutre de tout, qui s’est amusé dans le film à faire un jeu de piste pour qu’on puisse le retrouver…alors que dans le même temps il a noyé son X-Wing…
    17/ Luke en mode Renaud Lavillenie, qui se casse le cul à faire du saut à la perche pour pécher…alors qu’il pourrait oklm descendre sur une crique.
    18/ Leia Superman
    19/ Les Impériaux qui pourraient finir la course-poursuite en 3 secondes…mais non.
    20/ Le fait que la Résistance ne soit plus que 200 pélos sur des trillions d’habitants.
    21/ Le Premier Ordre qui est tout puissant dans la Galaxie…alors que dans le film d’avant ils ont perdus leur super-arme et des millions d’hommes.
    22/ L’amirale Holdo qui ne dévoile jamais son plan, ce qui entraîne une mutinerie.
    23/ Qui est le con qui n’a pas pensé à faire le plein des navettes d’évacuation avant le départ?!
    24/ Une Rébellion où l’on voit genre 2 non-humains quand on a de la chance…alors que le Premier Ordre est xénophobe.
    25/ Le masque de Kylo qui, comme tout dans ce film, est en plastique et se pète en 3 coups.
    26/ Finn et Rose qui, volontairement, n’accomplissent pas leur mission.
    27/ Le Premier Ordre qui ne pense jamais à passer en hyper-espace pour rattraper les Résistants.
    28/ Il y a une plaque d’égout juste à côté de cellules de prison, au cas où l’on voudrait se barrer.
    29/ Luke qui explique que les Jedi sont un échec alors qu’il n’évoque que 20 ans d’histoire galactique, sur des millénaires.
    30/ Rey et Kylo qui communiquent par Skype de la Force.
    31/ Le Côté Obscur qui trolle Rey, alors que sa méthode est d’habitude de tenter.
    32/ Luke qui devient dépressif et déprimé, alors que c’est quand même le mec qui a sauvé la Galaxie 2 fois, et à ramener Vador du Côté Obscur.
    33/ Snoke qui s’étonne que Kylo le bute, alors qu’il le critique pendant tout le film.
    34/ Snoke qui ne tique pas au mot « véritable ennemi ».
    35/ Snoke qui ne voit pas venir le coup du sabre qui se tourne.
    36/ Kylo qui propose de détruire les Jedi ET les Sith…et se comporte toujours comme un Sith immature tout le reste du film.
    37/ Le kamikaze en vitesse lumière…d’accord la scène est magnifique…mais elle nique toute la cohérence des batailles spatiales de la saga. Pourquoi n’ont-ils jamais utilisés cette technique avant, si c’est si efficace?
    38/ Le Premier Ordre qui affirme qu’un X-Wing situé à 100m c’est trop petit pour tirer dessus…mais qui effectue des vieux tirs de sniper sur les navettes de sauvetage.
    39/ Les flashbacks de Rey dans le VII, qui n’ont du coup plus aucun sens (sauf si c’est le futur, à la limite)
    40/ Luke qui décide tout d’un coup de brûler le temple.
    41/ Yoda qui décide aussi de brûler le temple (l’idée se comprend, mais ça fait une sacrée différence par rapport au Yoda de la prélogie)
    42/ Plein de stormtroopers qui meurent après l’attaque-suicide…mais Finn et Rose, bien moins protégés, n’ont pas une égratignure.
    43/ Finn qui tombe, et est sauvé par un vaisseau qui monte (la chance)
    44/ Les Résistants qui veulent aller sur Crait pour se barrer, alors que leur base n’a « qu’une seule entrée » et des vaisseaux de merde.
    45/ La couche de sel de Crait qui est de 5mm (oui ça c’est du gros chipotage, mais c’est un peu étrange)
    46/ Kylo qui envoie TOUS les chasseurs TIE à la poursuite du Faucon Millenium
    47/ Un pilote de chasseur TIE qui se dit que ça passe de passer à travers une fente hyper fine.
    48/ Luke qui n’explique pas aux Rebelles qu’il souhaite gagner du temps.
    49/ Luke qui peut se rendre matériel pour Leia
    50/ Luke qui veut gagner du temps…mais ne connait pas la seconde entrée…(et si oui, pourquoi ne la mentionne t-il pas?)
    51/ Pourquoi les rebelles en speeder ne tirent pas?
    52/ Rose qui sauve Finn, alors qu’il s’apprêtait à se sacrifier pour essayer de sauver les autres, et lui explique qu’il faut protéger ceux qu’on aime…déjà les protéger c’est détruire le Premier Ordre (sauf si tu veux fuir ad vitam aeternam) et surtout…QU’EST-CE QUE TU CROIS QU’IL ETAIT EN TRAIN DE FOUTRE?! LÀ TU VIENS JUSTE DE CONDAMNER VOS 20 CAMARADES À LA MORT !
    53/ Le laser du canon-bélier qui est sympa, il s’arrête juste après avoir détruit la porte. C’est pas comme si un laser ça continuait en ligne droite dès que ça ne rencontre plus d’obstacles. La chance des rebelles…
    54/ Luke qui peut faire des hologrammes à l’autre bout de la Galaxie, comme ça.
    55/ Le gosse qui garde la chevalière, alors qu’il y a toutes les probabilités du monde pour qu’on le bolosse pour se l’accaparer.

    • Horriblissime passe-temps inutile…!!
      Mais qui voudra répondre à de telles questions absurdes, dans un film qui repose sur une logique de SF « pas comme dans notre monde à nous » ??? Et une autre logique, fictionnelle mais parabole humaine… donc encore pire ????
      Please, que personne ne réponde, ça ne servira à rien de rien: tous ça s’autodétruit une fois écrit. 😉

    • Les deux tiers se justifient sans aucun souci. A partir de là c’est de la mauvaise foi et ça dessert tout le propos sur celles qui pourraient être intéressantes à débattre.

    • Clair que certains arguments sont moyens pour discrédité le film ou ses propres arguments.

      Par contre, j’ai une question sur l’arc de Luke (SPOILER) :
      – Ok, il a fait une bétise en pensant se débarrasser d’un possible « méchant » et se repent en venant sur une planète Sanctuaire Jedi (pourquoi pas) et refouler la Force pour ne pas l’utiliser. Par contre, c’est bizarre de voir Yoda ré-apparaitre quand Luke reprend la Force lui (enfin je crois). Yoda n’aurait-il pas pu aider ou accompagner Luke pour former les Jedi ??? Luke utilisait la Force, transmettait son savoir et les Yoda & Cie pouvait le soutenir dans sa démarche…. comprends pas…. pas cohérent pour moi….ou Alors ce Yoda, c’est un Troll en fait 🙂

      • Ou alors, encore pire… il n’y a jamais eu de fantôme de Force. Tout ça ne sont que des visions que se créé les Jedi eux-mêmes, pour mieux se pousser à agir. 😉
        Nan je plaisante, quand même pas, trop démystifiant, jamais Lucasfilm ne ferait vraiment ça.
        Il faut dire aussi que ces fantômes agissent comme la Force elle-même: ça n’intervient qui si un personnage en a réellement besoin à un moment vraiment crucial. Et comme Kylo Ren devait émerger pour incarner ce Coté Sombre élémentaire… Luke n’aura pas eu d’avertissement clair, car tout ça devait fatalement arriver. Et il fallait l’accepter, hélas (puisque de toute façon, Rey surgirait pour amener l’Équilibre).

  89. ATTENTION, SPOILERS

    Je n’aime pas le Réveil de la Force. Pathétique copier-coller du IV, sans aucune prise de risque, sans contexte, et avec une Marvelisation (dans le mauvais sens du terme) donnant l’impression de voir un film lambda. J’avais espéré que le VIII change la donne. Qu’il propose de nouvelles choses.

    Je m’étais même pris à rêver que le la postlogie suive ce qui aurait pu être le cheminement intérieur de Kylo Ren. Le VII, nostalgique, aurait reproduit le passé, tout comme Kylo souhaitant ressembler à Vador. Le VIII aurait été l’épisode de la transition. On détruit le passé, tout en proposant un nouveau chemin pour l’avenir. Kylo et Rey auraient pu s’allier pour trouver l’Equilibre dans la Force, se débarassant de Snoke et de Luke. Le IX aurait alors été le futur, avancer dans une direction totalement inédite.

    En un sens, j’ai eu ce que je désirais…Et au final, je me demande si c’est une bonne chose…
    Je n’ai pas aimé Les Derniers Jedi. Objectivement, il est meilleur que Le Réveil de la Force, rien que par le fait qu’il ose, qu’il apporte de nouvelles choses. Mais l’ironie, c’est que j’ai l’impression que le film d’Abrams m’avait davantage diverti…

    Et pourtant, il y a des choses à sauver dans l’Episode VIII !

    Parce que oui Star Wars VIII détruit des codes de belle manière : Le recul sur les Jedi, la faiblesse de Luke, et la leçon toute en modestie de Yoda en sont le meilleur exemple. Certes, le changement de Luke est brutal, et le geste de Yoda excessif, mais le message est bien présent. Les Jedi étaient orgueilleux, Luke est faillible, comme tout être humain. Alors certes, qu’il desespère autant du cas de Kylo Ren, alors qu’il a su miraculeusement ramener Vador du Côté Obscur, c’est un peu étrange, mais avouons que le quiproquo ne joue pas en sa faveur. C’est même d’une ironie assez tragique, que tout cela ne soit du qu’à un quiproquo… Mais pourquoi pas ? La réalité n’est pas avare de ce genre de choses. Et toute cette tragédie repose sur le fait qu’un maître, non préparé à l’être, s’est retrouvé dépassé par sa tâche. N’y a t-il pas un peu d’Obi-Wan, voir même de Yoda, dans la destinée de Luke ?

    Je suis même près à passer sur le jet du sabre. On aurait pu croire que le héros de la trilogie respectait davantage l’héritage de son père. Mais, en plus de se foutre ouvertement de la scène de fin boursouflée du VII, cela montre bien le ras le bol de Luke, sa perte de foi. Car c’est cela Star Wars VIII, l’histoire d’un homme qui retrouve la foi (sauf en Kylo Ren, belle idée d’ailleurs de rendre sa rédemption impossible), et qui accepte de ne pas être le héros parfait que tout le monde réclame.

    Je suis même près à passer sur la communication à distance improbable entre Rey et Kylo. Oui ça rend les hologrammes inutiles, mais ça rapproche clairement les deux personnages, et peut-être que leur destin est lié dans la Force ?

    Vous vous plaignez de la mort de Snoke ? Si il est un peu con de ne pas avoir deviné qu’à force de pourrir son apprenti, ce dernier allait le tuer (mais n’est-ce pas le but de tout apprenti Sith?) ; avouez que c’était inattendu, bien exécuté, et que cela ouvre la possibilité d’un développement intéressant pour Kylo. Et le bordel était tellement puissant que la ruse est sans doute le meilleur moyen de le vaincre.

    Vous vous plaignez de la mort de Luke ? Si elle manque un peu d’émotion, et qu’elle est un peu incohérente (d’où il se rend matériel pour Leia?), elle est belle et nostalgique. Les deux soleils qui surgissent, avec la musique en fond. Luke, en paix, boucle la boucle : avec lui-même, avec le spectateur, avec Obi-Wan, avec Yoda (cette scène m’a d’ailleurs fait apprécier la mort d’Obi-Wan, que je n’avais jamais comprise auparavant). D’accord, ce pouvoir était encore jamais vu, et pour cause, s’il fait périr son utilisateur ! Nous pouvons l’interpréter comme une variante du « fantôme de Force ». Et plus important encore, cela permet à Luke de tenir en échec tout le Premier Ordre, de sauver la Résistance, et de complètement ruiner mentalement Kylo Ren, tout en ne reproduisant pas le geste qui avait tout déclenché. Car Luke, espérant se faire pardonner, ne porte jamais la main sur Kylo. Au contraire, il le laisse même le tuer symboliquement, si cela permet d ‘effacer son tourment (ça n’a pas eu l’air de marcher cela dit).

    Qui y a t-il d’autre à sauver ? Rey.
    Sa recherche d’identité est prenante (le miroir bordel). Et le fait qu’elle soit la fille de personne est un beau message (tout le monde peut maîtriser la Force), en plus d’être un gros troll pour toutes les théories de fans.

    Le passage entre Luke et R2. Simple, beau, efficace.

    Le combat avec les prétoriens. Certes ils manquent de personnalité, mais leurs armes sont originales, et l’on a une très bonne utilisation des sabres laser par moments.

    La planète Crait, enfin. Simple mais pourtant terriblement belle (artistiquement, la bataille finale envoie du steak, et les renards de cristal sont majestueux, à défaut d’être réellement inventifs).

    Si le film ne s’était concentré que sur sa partie Jedi, il aurait été bon, tout du moins correct (un peu d’entraînement en plus pour Rey, et un flashback sur la formation de Kylo n’auraient pas fait de mal…). Mais c’est essentiellement le reste qui pose problème. Et d’entrée de jeu…

    La blague du général Houxe… C’était drôle au début, mais il la fond traîner, mais traîner…Et ça annonce la couleur de l’humour naze du film. Si certaines blagues marchent bien (le sabre, les servantes d’Ach-Toh, Snoke qui dit oklm à Kylo que son casque est ridicule et que c’est une merde de s’être fait battre par une mendiante combattant au bâton), énormément tombent vraiment à plat (la manière de réparer de BB-8, sans aucun sens, les blagues de Finn, tout ce qui touche à Hux…). J’ai juste été heureux que le dilemme vegan de Chewbacca ne soit pas plus accentué (ç’aurait été d’une débilité profonde).

    S’ensuit une bataille spatiale où l’on peut voir que Hux est profondément incompétent. Il ne prendra pas une seule bonne décision du film. Oui, ils sous-entendent dans le film qu’il est nul, mais alors pourquoi le garder en général ? Pour perdre ?

    On voit aussi que la logique des vaisseaux est complètement niquée. N’y a t-il pas un seul croiseur impérial ou bombardier rebelle qui dispose de boucliers ?! Maintenant un X-Wing peut niquer un Destroyer, c’est parfaitement logique ! Et il semblerait que les humains puissent respirer dans l’espace (on appréciera le ridicule de Leia Superman, et de la sœur de Rose qui largue ses bombes, sans se tenir au courant de la situation. C’aurait été très drôle si elle s’était réveillée en plein rapatriement par les rebelles…). D’ailleurs les bombes chutent comme dans une atmosphère, normal…

    Au rayon du wtf spatial, qui est le con qui a oublié de faire le plein des navettes d’évacuation ?! Et le suicide en hyperespace…D’accord, la scène est visuellement magnifique et j’avoue avoir été bouche bée par le choc (s’ils décident de faire des œuvres sur l’amirale Holdo ça risque d’être assez intéressant)…c’est juste con que la scène nique absolument TOUTE la logique des combats spatiaux de toutes les œuvres Star Wars ! C’est trop cher payé pour une simple belle scène. À un moment il faut penser à respecter la logique de son univers.

    Je me suis aussi posé la fameuse question : Pourquoi Holdo ne révèle t-elle pas son plan ?! Les deux seules explications que je vois, c’est que soit elle se méfie des espions, soit elle était certaine que révéler son plan aurait causé une mutinerie (vu le nombre de morts importants), et qu’elle a donc préférée se taire quitte à ce qu’il y ait une mutinerie ÉVENTUELLE. Reste que ça sent le prétexte pour gagner du temps en nous donnant une histoire peu passionante à suivre. Et Holdo est antipathique trop longtemps pour qu’on s’y attache véritablement. Pourtant, dans un spin-off et avec une atmosphère de tension ou huit-clos vraiment travaillée, ç’aurait pu donner une très bonne histoire. Mais pas en prenant plus d’une heure dans un épisode principal. Car le gros défaut de cette course-poursuite c’est qu’elle est mollassonne et qu’elle fait se dérouler pratiquement tout le film dans l’espace (et un espace banal hein, pas de nébuleuses ou quoi que ce soit). Payes ton dépaysement…

    Mais alors du côté du troisième axe narratif, Finn et Rose, c’est pire encore. J’avoue j’ai bien aimé la petite apparition de Maz. Mais je trouve ça déjà con d’aller se casser le cul à aller chercher des codes sur une planète (et bien sûr le Premier Ordre ne voit rien…), pour revenir dans le vaisseau poursuivi ensuite. Une chance que la planète en question ait été près…
    Parlons de Canto Bite…Tu prend un casino lambda, tu y fous deux, trois éléments de science-fiction et ça y’est ! Payes ton atmosphère Star Wars…Le côté critique du capitalisme et nuance des camps aurait pu être intéressant, SI CA NE TENAIT PAS EN DEUX PHRASES ! Là on s’en fout, ça sonne comme un prétexte pour que le film paraisse intelligent. Rogue One avait fait ça plus subtilement et plus profondément (aaaah Rogue One, il avait des défauts mais qu’est-ce qu’il était bon…L’espoir se trouverait-il dans les spin-off?). Le craqueur de code est sympa, mais rend LEUR MISSION INUTILE ! Alors comme je l’ai vu dans un commentaire Youtube, le film évoque peut être la banalité et l’échec. Reste qu’on peut le faire mieux !

    On se fout de Finn, Phasma reste une grosse blague (et on m’explique comment elle ne s’est pas faite exécuter ou dégrader?), et Rose…Mon dieu Rose…Payes tes origines à la con :

    -On travaillait de force dans les mines de l’Empire…
    -Ok
    -Et parfois ils testaient leurs armes sur nous
    -Olala ils sont méchants dis donc ! C’est moi où c’est complètement con de buter tes propres travailleurs ?! C’est vrai que ça ne va pas du tout ralentir ta production ou les pousser à se rebeller ! On dirait le plan débile du nouveau Battlefront II, où l’Empire détruit ses propres planètes ! On pourra me dire « Oui mais Troisième Reich, Antiquité romaine blabla… » , je te dirais que ça reste irrationnel, et un moyen facile de faire un background pourri. Et que ça aurait été plus logique avec des non-humains.

    D’ailleurs pour caser des asiatiques qui ne savent pas jouer, pour les quotas, y’a du monde (en vrai je m’en fous totalement qu’elle soit asiatique, mais avouez qu’elle joue mal, et pourtant je ne suis pas observateur de ça d’habitude), mais que pour caser des aliens il y a plus personne ! Vous n’avez pas remarqué ? Alors qu’on est censé suivre la FUCKING Rébell…Résistance, les espèces aliens doivent se compter sur les doigts des deux mains dans tout le film ! La politique xénophobe du Premier Ordre on s’en fout ?

    Remarque, vu l’apathie galactique je comprend. On a quasiment PAS UN SEUL élément de contexte qui nous permettrait de juger l’état de la Galaxie (comme dans le VII…) ! C’est à croire que tout le monde est déjà devenu nazi et que la Résistance est effectivement inutile (ça explique mieux comment ils ne sont que 400 sur des trilliards d’habitants). On nous dit simplement que le Premier Ordre règne. D’ailleurs il règne encore à la fin. C’est con c’est la même situation qu’au début du film ! Ce qui était déjà la même situation qu’au début du VII ! Qui lui même copiait la situation du début du IV ! Incroyable comme rien n’avance ! Tout ce qui a évolué c’est que Luke n’est plus là (tant que j’y pense, on m’explique cette histoire de carte dans le VII du coup ? C’est dingue, le VIII rend le VII encore plus naze!), que Snoke est mort sans qu’on sache qui c’est (rien qu’une explication ça n’aurait pas été de trop, peu importe que ce soit un noname à l’origine, mais ce noname a quand même réussi à régner sur la galaxie. Tout ce que je demande c’est deux phrases d’explication!)

    Pour en revenir à Rose, c’est quoi ce personnage débile qui empêche Finn d’essayer de se sacrifier héroïquement ?
    -Il ne faut pas tuer ceux qu’on déteste, mais protéger ceux qu’on aime…
    -Va dire ça à nos 20 potes que tu viens de m’empêcher de protéger, connasse !!! En plus ne pas détruire le Premier Ordre revient à se cacher ad vitam aeternam. Heureusement que le canon laser est con et ne détruit que la porte, sans toucher aux rebelles à l’intérieur. C’est bien connu qu’un laser ça s’arrête dès que ça rencontre de l’air…C’est pratique dis donc !

    On a les couilles de faire crever des persos intéressants comme Luke, Snoke et Holdo ; mais par contre pas touche aux persos chiants et inutiles comme Rose et Finn, faudra m’expliquer. Heureusement que Phasma y est passée, sinon j’aurais cru à un complot…

    Ce qui est pratique aussi c’est que Luke retient les fascistes alors qu’il ne connaît pas la seconde entrée (ou oublies de l’évoquer, c’est ballot…), et que les impériaux sont tellement en stress devant le Faucon Millenium qu’ils envoient tous leur TIE dessus. TOUS LEURS TIE !

    La musique…Pas de nouveau themes marquants à l’horizon à première vue, et elle est quasi-invisible durant le film.

    On pourrait regretter qu’il n’y ait pas de vrai duel au sabre laser, mais à la rigueur c’est justifié par le scénario, donc pourquoi pas.

    Rajoutons quand même les points positifs du traître qui arrive à se barrer (ça change), et de BB-8 qui sert enfin à quelque chose en piratant un TB-TT, et du plan de fin inspirant.

    Mais finissons sur les défauts. Ce qui m’a le plus déçu, c’est la « normalisation » du film. J’ai eu peu l’impression de voir un Star Wars. L’intention de Johnson était de nous prouver que Star Wars n’était que des films ? Sauf que c’est plus que ça, c’est devenu une mythologie, presque une religion. Une chose capable de rassembler, d’inspirer des millions de gens. Et on manque de choses aussi transcendantes, rassembleuses et inspirantes ces derniers temps. Alors pourquoi briser l’une des dernières ?

    Et si l’entreprise de déconstruction de Johnson est couillue (et que ces tacles à Abrams font plaisir) elle est vaine et inaboutie, Kylo à l’air de rester plus que jamais un Sith immature et perdu. Il ne propose rien derrière. On dirait presque une simple vengeance de réalisateur, un mode troll qui finit par « Démerdes-toi maintenant, moi je laisse le bateau couler ». Une attitude un brin irrespectueuse et irresponsable non ?

    Maintenant je crains vraiment pour le IX. Déjà parce qu’Abrams revient. Et ensuite parce que lui, cinéaste de la nostalgie, retrouve tout ce qu’il avait bâti en miette. Comment espérer qu’il fasse un bon film quand il n’a plus de matière ? À moins de totalement se réinventer (ce dont je doute), il risque de se venger de Johnson en faisant revenir au forcing ses concept du VII, ce qui sera alors plus qu’artificiel ; et accouchera d’une trilogie bancale, qui ne s’assumera même pas elle-même. Si Abrams était un Jedi, trop passif et rigide, Johnson est un Sith trop violent, dont la fureur ne fait que se consumer elle-même, au lieu d’apporter le renouveau promis (encore une fois Kylo Ren est l’incarnation du réalisateur…). À quand l’Equilibre dans la Force ?

    En bref, Star Wars VIII, avec un meilleur scénario, une ambition plus totale et mieux canalisée ; aurait pu être le meilleur Star Wars. Sincèrement, il y avait de l’idée. Mais en l’état, c’est l’un des pires (je ne m’interdit pas de le revoir en téléchargement cela dit. Il est possible que des choses m’aient échappées. Mais j’ai peu d’espoir).

    Et pourtant, il y a un truc étrange avec ce film…J’ai envie de l’aimer…sincèrement. Peut-être que d’ici 10 ans, il remontera dans l’estime du public, y compris dans la mienne. Je pense qu’il y a un effet générationnel qui joue énormément sur notre interprétation des Star Wars (j’ai grandi avec la Trilogie Originale ET surtout avec la Prélogie, donc…)

  90. « Je n’ai pas aimé Les Derniers Jedi. Objectivement, il est meilleur que Le Réveil de la Force, »

    Vous êts relou a donner votre avis subjectif en disant que c’est objectif, j’en veux pour preuve que c’est ce critère « rien que par le fait qu’il ose, qu’il apporte de nouvelles choses » qui te fait dire qu’il est meilleur.

    Sérieux arrêtez avec vos « objectivement »

    • Mais oui « objectivement » à partir du moment où on donne son avis ça n’existe pas. C’est comme monter en bas…
      M’enfin c’est toujours comme ça dans les coms rien ne pourra le faire changer malheureusement.

      • Non, il faut juste ne pas confondre qualité et goût. C’est la différence entre objectivité et subjectivité. Captsubasa à parfaitement raison. Sous une fausse objectivité pour se donner du crédit ou du poids à son « argumentaire » et démonter le film sur des points complètement nawak, les déçus aime bien se réfugier derrière la bannière de « l’objectivité » qui n’en es absolument pas.
        C’est pas un mal, chacun son avis, mais bordel soyez honnête. Ça ne fait pas un mauvais film, seulement une mauvaise expérience personnelle à la limite.

        • Je rajouterai même, (sans avoir encore vu le film j-7) que les seuls propos objectifs que l’on pourrai tenir à propos du film sont « les effets spéciaux sont réussi » ou « il y a moins de politique que dans la prélogie » « il y a plus/moins de combats/humour » , par exemple.

          Mais les « objectivement le film est mieux/pire », ça fait sourire, à défaut d’enerver

          • Ouais enfin bref il y a donc peu de choses objectives à argumenter mais chocasse tu vas parfois un peu loin dans ton objectivité il me semble.
            Par contre d’accord avec les seuls points objectivables cités par cap.
            Les effets spéciaux par rapport à ce qui se fait actuellement sont ok. Par contre impossible de comparer avec les autres trilo sauf à se référer au contexte. Et là objectivement la première trilo a été une telle révolution à l’époque que jamais plus rien ne sera comparable en terme de choc culturel ou pas de si tôt en tout cas.

  91. ATTENTION SPOILERS

    Je ne me souviens plus, mais est-ce que Leia a fait un câlin à Luke lorsqu’elle l’a vu? Si oui, ça veut dire que Luke a créé un hologramme tactile, capable d’interagir physiquement avec son environnement, sans risquer de se faire blesser ou tuer. C’est diablement pratique sur un champs de bataille ça…

    Bon ok après il meurt, et c’est forcément relié à l’utilisation de cette technique, mais est-ce aussi parce qu’il est vieux? Genre Rey pourrait s’en servir sans danger. (ce que je n’espère pas, ce serait trop facile par la suite)

    • Difficile à expliquer précisément comment s’utilise ce « pouvoir ». A l’image de Leia Superwomen ça fait partie des éléments « ta gueule c’est magique » du film, après c’est une licence de science-fiction il n’est pas pertinent de chercher de la logique scientifique à chaque action.

    • Pas que lui… y aussi les dés du Faucon Millénium qui sont des émanations de Force « solide ». Enfin solide, c’est juste quand il le décide, car face à Kylo Ren il fait en sorte de ne pas être touché (il le traverse) pour mieux le manipuler et donner du temps aux autres. Peut-être s’agit-il juste de contrôle mental à la Charles Xavier en fait ?
      Après, si il meurt, c’est aussi surement parce que c’étant coupé de la Force pendant longtemps, ça a également pu jouer sur sa résistance. Et pour avoir un beau plan émouvant qui face référence au IV, sur Tatooine.

  92. je sors du visionnage de COCO. Si les mecs de Pixar veulent aller faire un tour sur le tournage et dans le script du 9 histoire d’insuffler de l’âme et de l’émotion comme ils savent si bien le faire faut pas se gêner.

    • Le Magnifique Coco est auto-contenu dans une seule culture et un style précis (film d’animation, donc personnages capables d’être « hystériques » naturellement). Et n’est pas la suite de 7 films d’une saga.
      S’il y avait un jour un « Coco épisode 8 », il pourrait donc bien être similaire aux Derniers Jedi, amenant une âme et une émotion différente mais qui serait la continuité évolutive de cet univers…
      C’est le prix à payer quand on donne plusieurs suites, on est obligé de perdre une bonne partie de la fraîcheur et de l’innocence initiale. Il faut donc y adapter sa vision au Présent, ne pas trop se bloquer dans le Passé.

        • À noter que Coco a été l’un des Pixar qui a le moins bien marché aux USA… alors qu’au contraire au Mexique, forcément…
          Elle en a fait du mal, la « présidence » de Donald Cabrón Trump…

          HS assumé (quoique l’on reste un peu chez Disney), mais continuez à faire du bruit pour Coco, c’est une petite Perle à voir absolument… 😀

  93. Par contre je trouve ça vraiment dommage de pas avoir + d’utilisateurs de la force dans la nouvelle trilogie. Ont aurait pu avoir + de combat au sabre laser comme dans la prelogie .

    • Le VIII a « osé » se dérouler dans la foulée du VII (du point de vue de Rey surtout)…
      Où aller trouver des Jedis des Siths là dedans, alors que le PO a réussi ce que toutes les idéologies fascistes ont en tête, càd détruire toute trace de cette Culture ? Où avoir de la place pour que ce ne soit pas du fan-service.

      Il manque surtout brève une indication sur le sort des Chevaliers de Ren, pour les teaser un brin… S’ils n’ont pas survécu, est-ce Kylo Ren qui les a tous tué ?
      Et peut-être que dans un IX moins intimiste, on aura ce que la logique de George Lucas nous a toujours refusé (trop de Jedi, et juste une poignée de Sith suffit pour les faire vaciller): une armée de Chevaliers « Blancs » contre une de Chevalier « Noirs ».
      Mais un tas de sabres lasers bleus, verts etc contre un tas de rouges… ça peut aussi être too much, tellement tape-l’oeil que ça passerait surement pour une réponse à la grogne des fans sur les VII et VIII… pour mieux les contenter. 😉

      • De toute façon vu comment le 8 fini je pense que kylo ren va essayer d’avoir un apprenti pour faire la règle des 2 (peut-être qu’il va réessayer avec rey). Est rey de sont côté va essayer de réformer un nouvel ordre Jedi .

        • Oui avec 15mn d’entraînement au sabre contre un rocher et une demi leçon du père skywalker elle est fin prête pour monter son école de jedi.Ceci dit yoda (avec sa tête de vieux chewing-gum) à foutu le feu à la bibliothèque, mais c’est surement pas un probleme, on demandera au porgs, si non ils serviraient à quoi?

          • Rien ne dit que le prochain film ne se passera pas des années après Star Wars : The Last Jedi, Rey aura donc peut-être eu largement le temps de s’entraîner.

            Le look de Yoda n’a rien d’extraordinaire, puisque c’est évidemment la tête de old-man-Yoda qu’il avait déjà dans la trilogie originale, et non celle du Yoda plus jeune de la prélogie. Qu’il ressemble au Yoda de la prélogie aurait été bizarre et incohérent.

            De plus, la « bibliothèque » a peut-être brûlé, mais pas les livres. Donc je ne vois pas en quoi ça pourrait poser problème. 🙂

        • Il y aussi la solution « clone »… Ou tout simplement, de l’accouplement pour propager la lignée (celle des Skywalker étant près de s’éteindre). Pire, si pour ça KR avait en tête… Rey ?

      • Boba n’était pas une erreur: il était juste là, se détachant des autres, suscitant un certain délire – le seul en armure verte, masqué… et avec un Jet-Pack surtout, le summum du cool !! Et c’est dans l’UE précédent qu’on l’a d’abord développé, mais à postériori.
        Phasma, il y avait des choses prévues dès le début par JJA… Mais quand on a un personnage secondaire, l’erreur c’est de le mettre en avant dans la promo avant que le montage final du film soit fini… et que ce personnage finisse sacrifié pour éviter d’être bourratif. Donc UE encore, enfin, si ça vous intéresse tant que ça…
        Mais au mois elle, elle a droit à un plan sur un bel oeil bleu « nazi »… et elle ne se fait pas roter par un Sarlacc au moins. 😉

  94. 2eme visionnage et c’est pire que ce que je pensais…

    Toute la thématique de l’échec ne marche pas, luke ne tente pas de ramener ben, pas de tentative = pas d’échec…

    Tout tombe à l’eau

    On pourrait se raccrocher à la mission de finn et rose alors, mais même eux n’echoue pas réellement, il se font juste avoir par dj

    Personne dans ce film ne fait veritablement d’erreur et ça pose problème dans un film avec justement ce sujet comme thématique…

    Mais je reviens quand même sur ce que ce film apporte à la saga…

    Et contrairement à TFA, on arrive enfin à bouger
    On fait du surplace (On se remet à résoudre le voyage initiatique de luke alors que celui ci était terminé depuis 1983, on fait camper les visions et idées initiales de rey et kylo à la fin du film tout en te faisant croire que y a possibilité de rendre tous ça moins manichéen mais non !!! les jedis qui ne devait plus exister selon luke, bah ils sont encore là au final et on nous dis clairement ce qu’on savait déjà depuis a peu pres 10 voir 30 ans, a savoir que les jedi c’est pas des mecs si super cool que ça) mais on arrive au moins à raconter quelque chose…
    On ne fait rien bouger…
    Et c’est bien dommage pour un film qui tente et ose tous révolutionner d’après beaucoup de monde…
    Mais c’est pas grave, y a du progrès face au film de JJ, c’est déjà ça

    Pour parler mise en scène, la slowmo c’est bizarre dans un star wars, je me suis cru dans un film de snyder un moment…
    Et les cut pas trop raccord aussi, là j’étais dans un film du DCEU
    Visuellement c’est bien mais rien de bien transcendant, à part le holdo shot
    J’ai été déçue de crait perso, alors que l’idee n’est pas bête

    Pour parler un peu des perso, J’ai bien apprécié le développement de poe, qui arrive enfin à avoir une personnalité et le coup du mec casse cou/tête brûlé, héro qui a un plan qui a 99% de chance de foiré et qui pour une fois dans un blockbuster foire (même si encore une fois ce n’est pas vraiment lui) c’est sympa comme idée
    On lie tout ça a l’arc finn et rose et y a un bon fond, dommage que pour ces 2 derniers leur aventure soit horiblement chiante à regarder

    Derrière y a ceux qui fâche, Snoke, non je ne dirai pas qu’il manque ces origines ou autre, juste du développement le concernant, parxe que même après sa mort, kylo reste l’ado bouteneux de 30 ans qui pete un câble dès qu’on parle de sa famille, et au final on ne connaît toujours pas les motivations du serpent ou sa relation avec son apprenti, triste…

    Mais je demande du contexte là, c’est trop pour cette postlo, j’arrête

    Une rey qui pour ma grande surprise n’a toujours pas plus de personnalité (ah si… elle s’autoproclame résistante maintenant…
    Au cas où elle aurait fait des choses pour la cause, genre voler le câlin de leia destiné à chewie…)
    J’admet que c’est sympa quand elle tire avec la tourelle du faucon, ça lui donne un minimum de backround (a ce niveau on s’accroche a n’importe quel brindilles qu’on nous donne)

    Et kylo qui veux détruire le passé (jedi et sith y compris, au moins le boulot est déjà fait pour les gars aux yeux jaunes) pour d’obscur raison…
    J’espère qu’on en saura un peu plus pour le prochain épisode…
    Pardon je voulais dire la prochaine saison…

    Mais avec cet objectif, on repart sur de nouvelle base, tout est possible maintenant, il est temps d’écrire sur cette belle page blanche que Rian nous a laissé…

    2019, c’est sûr, c’est l’année où tout est possible, donc on va enfin pouvoir nous raconter quelque chose de neuf et d’intéressant dans cette saga (c’est JJ au commande, restons méfiant), parce que là ça fait juste 2 films où il ne se passe rien…

    Un moment quand on envisage de relancer la saga Star Wars, bah faut justement RELANCER la saga Star Wars et pas juste faire des films dans le vent…

    Ps : la religion jedi, c’est disney qui installe ça, avant c’était simplement une philosphie

    Ps2 : On oublie pas bien sûr le traditionel deus ex machina de chaques fin d’épisode de cette postlo, ça devient un rituel maintenant

    • Pour répondre au PS1, Disney/Lucasfilm n’a rien inventé. Trois citations de Star Wars : Un Nouvel Espoir :

      TARKIN : The Jedi are extinct, their fire has gone out of the universe. You, my friend, are all that’s left of their religion.

      MOTTI : Don’t try to frighten us with your sorcerer’s ways, Lord Vader. Your sad devotion to that ancient religion has not helped you conjure up the stolen data tapes, or given you clairvoyance enough to find the Rebel’s hidden fort…

      HAN : Hokey religions and ancient weapons are no match for a good blaster at your side, kid.

      La Force est à l’origine de nombreux cultes dans la galaxie. L’Ordre Jedi est une voie choisie par certains. Les Disciples des Whills en est une autre. Etc…

  95. Que dire de Star Wars 8… On peut reprocher ce que l’on veut à Star Wars 7, il avait la chance d’être lui la suite du 6. Le 8 d’être malheureusement la suite du 7. La où le 7 ne pouvais avoir de meilleur base, le 8 est bloqué par ce 7ème film…

    Qu’espérer de la Postlogie avec 2 film sur 3 de sortie ? Plus grand chose… Cette nouvelle trilogie ne va pas miraculeusement ce réveiller avec son troisième film.
    Certain diront que c’était déjà le cas de la Prélogie avec ce qui est sûrement le meilleur Star Wars : Star Wars : Épisode III. Sauf que non. Ce que la prélogie avait mis en place avec les épisodes I et II était énorme et ne laissait aucune autre fin possible au 3.

    Cette Épisode 8 déçois sur tout les plans de ce qui pouvait faire une bonne suite du 7 : Leia, Luke, Phasma et surtout Snoke… Non mais sérieusement ? Ce film a tendense a vouloir en montrer trop peu en vendant quelque chose de plus gros… Et franchement, en quoi ce film nous avance plus que Star Wars 7 ? Nous en somme au même point…

    A la fin j’avoue je voyais gros comme une maison que Luke aller nous faire une Obi-Wan comme dans l’épisode IV. Mais non, Luke n’a pas le droit à un dernier combat digne de ce nom ( Obi-Wan/Dark Maul, Obi-Wan/Anakin, Yoda/Doku, Yoda/Palpatine et j’en passe… En réalité il n’y a AUCUN combat )

    Enfin bon, bon ou mauvais cela reste un Star Wars, c’est énorme, c’est beau ! ( Bien que la déception ne fait que grandir… Même l’humour est dangereuse, car notre cerveau ne peut oublié que Disney est derrière )

    • Peut-on vraiment parler de combat pour Obi-Wan à la fin du IV ? En plus du fait que les acteurs y sont peu « toniques », il savait aussi qu’il se sacrifierait.
      Luke dans le VIII va plus loin, car il n’y lève même pas vraiment son épée. Et c’est ça la clé de son personnage, tout est dans la Trilogie: Même s’il y aime l’aventure, l’ancien fermier est au fond de lui quelqu’un de bon et de pacifique. S’il est de plus en plus fort et habile, c’est souvent pour perdre des combats au passage… et finir en se livrant à son père pour le convaincre surtout par ses paroles. Puis, après avoir été poussé par l’Empereur, en refusant se se battre et en jetant « naïvement » son sabre (il aurait pu juste le ranger, l’utiliser pour contrer les attaques de Palpatine), attendant que ce soit son père qui le sauve.
      Alors pour le VIII, un combat plus « spirituel » encore… Rien d’étonnant. Et de plus compliqué.

      Lucas – Luke… un même type de personnage un peu timide, un peu « simple » mais rêveur, volontaire mais pas du tout habité par la violence, désabusé mais capable de sortir de sa réserve quand il le faut…
      Voilà, on peut dire que ce n’était pas que le portrait (indirect) de Hamill qu’on y fait ici.

  96. Enfin vu le film.
    J’ai adoré le début. Mais alors après, un bout moins!
    Tout le film, ou quasiment les trois quart, nous parle d’un vaisseau de la résistance qui se fait courser….
    En parallèle Luke parle de la force à Rey et je n’ai pas tout saisi, malheureusement.
    Pas assez de combat au corps à corps ou de bataille au sabre laser. Pas de super chorégraphie de battle!
    La mission de Finn ne sert a rien! Et Snoke meurt, juste comme ça. Et je ne comprend toujours pas qui il était? Même pas un battle face a Luke.
    Je voulais voir des planètes, de l’aventure et pas juste nos héros dans des vaisseaux.
    Obligé, la suite se déroulera sans doute quelque années plus tard. Mais voilà, il ne reste plus qu’un seul film a cette nouvelle trilogie et je la trouve vide.
    Leia ma surpris en flottant dans l’espace. 🙂 Malheureusement, elle ne sera sans doute pas là dans la suite (a moins que). J’imagine déjà le texte de départ : La Résistance se soulève depuis les nombreuses pertes et le sacrifice de Luke. Le général Leia est morte…. bla bla bla

      • Non, plus simple (il a vu le film bien avant nous): il perd son temps avec des trolls qui n’y connaissent rien aux diverses façons de faire du cinéma, et ne croient en aucunes preuves ni en rien du tout à part eux-mêmes. Il crache contre le vent quoi ? 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here