Joker : Alec Baldwin abandonne le rôle de Thomas Wayne…

109

[Mise à jour : Deux jours plus tard (via USAToday)… Alec Baldwin a décidé de se retirer du projet, invoquant le fameux problème d’emploi du temps : « Je ne fais plus ce film. Je suis sûr qu’il y a 25 mecs qui peuvent jouer ce rôle. » Plus tôt, il avait posté un tweet où il expliquait que son Thomas Wayne ne serait pas inspiré de Donald Trump, contrairement à ce qu’avait indiqué The Hollywood Reporter en début de semaine…]

Décidément, nous allons de surprise en surprise avec ce Joker ! Après Joaquin Phoenix et Robert De Niro, c’est au tour d’une nouvelle star étrangère aux productions super-héroïques de rejoindre le casting… Alec Baldwin (Mission : Impossible – Fallout, Les infiltrés) ! L’acteur jouera Thomas Wayne, le père de Bruce Wayne. Le personnage est décrit comme un businessman un peu ringard et bronzé, qui ferait penser au Donald Trump des années 1980 (or, Baldwin incarne justement le président américain dans Saturday Night Live). Rappelons que dans l’Univers Cinématographique DC Comics, Thomas Wayne a les traits de Jeffrey Dean Morgan (The Walking Dead, Batman v Superman : L’aube de la justice). Le tournage de Joker débutera le 10 septembre à New York…

Joker est le portrait d’un homme ignoré par la société dans le Gotham des années 1980, un portrait qui sera non seulement une étude de caractère crue, mais aussi et plus largement, une histoire édifiante…

Joker est réalisé par Todd Phillips et sort aux Etats-Unis le 4 octobre 2019, avec Joaquin Phoenix (le Joker), Zazie Beetz, Robert De Niro, Frances Conroy (Penny) et Marc Maron.

109 COMMENTAIRES

  1. Mais, il va vraiment se faire ce film? Les mystères ne seront plus de mise pour le joker 🙁

    Sinon, quand ils veulent pour annoncer un calendrier, c’est un tel bordel, on ne distingue plus les projets certains, hypothétiques, les arlesiennes, les rumeurs et autres bruits de couloirs, les projets annulés, annoncés/non annoncés par warner, DCEU? WODC? etc.

    D’ailleurs @LTH y’a pas un article de prévu pour faire le point sur tout ce bordel?

    • Tu ne dois pas lire les news toi…. Walter Hamada ne veut pas de calendrier. Ce qu’il veut maintenant c’est des projets et des annonces quand les projets vont se réaliser. Rien d’autre, ce qui colle un peu avec la notion qu’il faut peu à peu oublier un univers partagé avec des apparitions d’autres héros etc, enfin pour le moment. Ca évite justement tout les projets promis qui s’annulent ou sont repoussés indéfiniment

      • complétement !
        et perso, je en accord le plus complet avec cette manière de faire.
        Et j’espère que Feige fera de même de son côté …

        • Au contraire, la force de Marvel est dans la planification, ce que sont incapables de faire ces tanches de WB qui pilotent à vue depuis le début. Il y a d’ailleurs très peu de projets Marvel annoncés qui ont finalement été annulés/modifiés.

          • Alexandre sa plus grande force et aussi sa plus grande faiblesse. Le mcu a habitué a un univers assez formaté, la diversité provenait jusque là de la concurrence. L’univers x-men va beaucoup manque. Il faudra compter sur la warner et sony pour combler ce vide, cela semble bien parti pour le moment ! A ce stade aucun des deux ne donne l’impression qu’ils s’arrêterons avec un succès mitigé sur un film plus osé. J’ai tellement envie de partir 5 ans dans le futur et voir le résultat de tout cela ! On a peut être le renouveau du genre sh devant nos yeux, il faut l’espérer.

            Car comme le dit GoldyUnit vu que leur formule marche très très très bien au bos office cela ne risque pas de changer côté mcu, ils vont gober tout cru les x-men de la fox à mon avis.

          • Il y a aussi de la diversité en leur sein, surtout si on ne limite pas au cinéma, en comptant aussi les autres supports.
            C’est comme de la pizza, ça a la même forme, avec les mêmes ingrédients de base et le même four, ça se cuit pareillement, on peut éventuellement choisir la taille…
            Mais on y met dedans ce qu’on veut, le mélange qu’on veut…ce qui en fait des pizzas tout de même différentes à chaque fois. Et quand on commande une pizza, c’est pas pour avoir à la place un panini.

            Les films DC, on ne sait pas encore ce que comme autre « plat »… mais on dirait qu’ils ont trop voulu faire de la pizza au caviar.

          • Il n’empêche !
            Ce serait justement encore plus malin de la part de Feige de penser à remettre sa méthode en question avant que ça ne décline.
            Parce que rien n’est éternel …
            Ça n’a même pas besoin d’être subite. En comics, une baisse des ventes qui dure des années qui se transforment en décennies t’amène à devoir annuler un titre aussi emblématique que la première faille Marvel…
            Des séries télé qu’on pensait indéboulonnables, de Santa Barbara à Walking dead en passant par Plus belle la vie, ont toutes fini par décroître.
            Et je ne vais même pas parler de SW : trop facile de tirer sur une ambulance ! 🙂
            Libre à toi de croire que c’est uniquement la Warner qui « pilote à vue » mais tout le temps reproduire les mêmes schémas, les mêmes formules, va finir par user … peut-être pas maintenant, mais un jour où l’autre.
            Or l’objectif, c’est bien d’aller le plus loin possible et pas de se dire « on verra bien si ça s’arrête au prochain ou dans deux ou trois films ? »
            Donc moi je plussoie les paroles de Feige lorsqu’il dit que pour la suite ça va se goupiller autrement …. Surtout qu’Avengers 4, pour la grand public, ça sera une conclusion … autant y aller film par film, ça va passer au regard du public pour des (simili)spin off d’une saga conclue, autant ré-annoncer d’emblée une phase 4 de 16 films avec une menace2 d’un nouveau Thanos(look alike), ça va juste dragonballiser le truc …. Et DragonBall, c’est loin d’avoir autant de followers que dans les années 90 ….

          • je ne mets pas (du tout, mais alors pas du tout) en cause la manière de procéder en interne, de Kevin Feige … j’évoque juste le fait qu’il a lui même dit que désormais le programme d’une, voir de deux, phases entières serait planifié et annoncé des lustres à l’avance.
            parce que Frétide lance un « débat » sur l’annonce d’un calendrier.
            et donc, je pense qu’il serait plus sage de ne plus faire que ce qui a été fait, parce que … (et là c’est un point de vu tout ce qu’il y a de perso) avoir un film auquel on ne peut déroger, annoncé 5 ans plus tôt, ça a sur moi l’effet inverse de la multiplication des projets chez les autres : la sensation que ce film est (en quelque sorte) déjà là depuis si longtemps que je suis déjà passé à autre chose et que je ne l’attends même plus alors qu’e personne n’a encore pu le voir ….

            c’est aussi en cela que je partage le point de vu d’Angyo là où le comm’ d’Alexandre me fait juste bien marrer ….

    • Ton commentaire reflète le bazar qui règne autour des licences DC au cinéma.
      Si un fidèle du site se sent perdu avec les projets DC, comment voulez-vous qu’une personne qui ne suit rien s’y retrouve ?

      Imaginez la discussion :
      « Mais…c’est le Joker de Suicide Squad ?
      – Non, c’est un autre univers, apparemment il y a le DCEU avec Justice League etc, et un univers plus dark avec ce Joker…
      – Ah ouais…bah quel intérêt ? Je le téléchargerai ! »

      • pas certain …
        nous, nous avons besoin de nous y retrouver, de donner une cohérence à tout ça … le grand public, il a pris une d’habitude.
        Celle d’avoir Christian Bale dans le rôle de Bruce Wayne en 2012 et Ben Affleck, quatre ans plus tard … le tout sans se poser la question de savoir si tout ça se déroulait dans le « même univers »
        Idem pour Garfield et Holland à deux ans d’intervalle … Pour ce grand public ,que tAS-M ne soit pas MCU, il s’en foutait. Au mieux, il trouve sympa que désormais il interagisse avec les autres maintenant. Il ne se pose pas la question de savoir si les univers étaient dissociés avant.
        Pour le Joker, ce qui pourrait poser pb, c’est si en 2021, il y avait le retour de Leto dans le rôle. Or, ça, pour l’instant, on en est qu’à des projets (vagues ?) et des promesses faites à Leto…
        la Warner est un peu dans une politique de Qui vivre verra, pour le moment…

        Je ne dis pas que c’est intelligent, et pas regrettable, mais c’est le consensus actuel.

        et la promo de ce film va se faire sur les bases d’une production Scorsese … avec l’accent mis sur De Niro et Cie, le film de gangster/maffieux … et ça va attirer le public, peut-être même un plus grand public avec ceux qui n’iraient pas voir un film de super-slip. … c’est ça qui va faire que la majorité n’attendra pas pour le télécharger. Logan serait sorti en salle d’emblée en N&B, ça aurait fonctionné un peu de la même manière …. mais maintenant que le chemin est ouvert, ils peuvent prendre le risque ….

        PS : je tiens à rappeler que même si j’admet bien volontiers un beau cast, je n’ai pour l’instant aucune engouement pour ce film, et ce même si j’apprécie les elseworlds … parce qu’avant d’être un fan d’adaptation, je suis un fan de comics, donc, effectivement, j’aurais plutôt tendance à ne pas favoriser la multiplication simultanée des mêmes persos en plusieurs versions, tant qu’on a pas 70 films de S.H/an …. ^^

      • Donc comme je le dis. Maintenant il faut obligatoirement un univers partagé pour s’intéresser à un film ? On ne peut plus aller voir un simple film parce que le casting est intéressant et que l’histoire l’est aussi ?

        • Pas nécessairement. La trilogie TDK a ravi tout le monde, elle n’est connectée à rien alors qu’elle vivait en même temps que le MCU.

          En revanche la Warner a fait le choix d’avoir son univers sur le même schéma que Marvel Studios, donc on est en droit de la juger sur la cohérence de son développement.

          Et puis ça n’est pas de notre faute si aujourd’hui tous les studios veulent leurs univers partagés, leurs crossovers etc etc…Le format « saga » est en train de changer. Il ne se limite plus à trilogie, quadrilogie…

          • C’est aussi économique: un même univers utilise une partie des mêmes producteurs, designers, scénaristes, acteurs, décors, CGI etc…
            Ça va aussi plus vite à produire, ce qui peut être une bonne chose: ça peut aussi être synonyme de fraîcheur et de spontanéité dans la mise en scène.
            Alors qu’avec un film dont la prod Et le tournage (principal) mettent du temps, ça peut faire perdre de l’enthousiasme et de l’énergie à l’équipe.

          • Oui mais en quoi avoir un univers partagé devrait empêché toute production super-héroïque indépendante de se faire avec les mêmes personnages ? Surtout que dans le WoDC le Joker n’a été utilisé qu’une seule et unique fois

          • Faire des films plus ou moins similaires se passant dans un même univers apporterais plus de fraicheur à l’équipe que de bosser sur un truc totalement nouveau ?
            J’ai un doute là quand même…
            Pour ce qui est du temps de préparation, je vois pas en quoi ça pourrait faire perdre l’enthousiasme de l’équipe.. Puis qu’entre la prod, la pré-prod et la post-prod ce ne sont de toute façon pas les même équipes qui travaillent dessus…
            Et rare sont les équipes artistiques qui vont se plaindre d’avoir un peu plus de temps pour travailler sur un projet de toute façon..

          • Quand qu’on voit l’enchaînement entre SMH (sur Terre), Thor Rag (sur une planète poubelle), BP (Afrique fantasmée), AIW (on va un peu partout) et AMatW (que Frisco)… Et avec un genre différent à chaque fois… Si ça n’était pas un peu plus frais (ou l’illusion de la fraîcheur, cinéma oblige), ça n’aurait pas marché.
            En flux tendu, une prod sachant très bien où elle va, et comment, est plus sereine. Grâce à la réutilisation des mêmes outils: les équipes de prod ont bien beaucoup de gens passant de l’un à l’autre, comme Victoria Alonso à la prod, des acteurs (caméo ou pas), des scénaristes (Christopher Markus et Stephen McFeely par exemple), des designers (Ryan Meinerding), des responsable des accessoires http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Monsieur-Props-rencontre-avec-le-gardien-du-coffre-a-jouets-de-Marvel-Studios
            etc…
            Le fait est qu’ils ont largement le temps avant de démarrer la prod… Mais une fois qu’ils sont lancés, ça ne tergiverse pas, la « fin » est écrite à l’avance… moins les prévisibles reshoots pour les scènes qui, ayant une autre facture au moment du tournage live, ont besoin de reformater un peu la structure du film.
            C’est la même logique industrielle que les comics ou les séries tv de Network: on va dans une direction précise, et on ne se disperse pas avec d’autres idées qui sont cool, mais qui peuvent devenir hors sujet jusqu’à ce qu’il soit trop tard et trop coûteux pour les couper (et les développer au mieux pour un autre épisode au final).

      • Ouais le grand public s’en fout de la continuité, on était perdu avec l’univers x-men mais cela n’a jamais gêner personne d’adorer logan, deadpool, x-men le commencement et dofp. Vous cherchez trop loin, les mecs capable de pondre un pavé sur un film pour donner son avis ou s’emmerder à réfléchir sur la porté d’un film sont beaucoup plus rare que certains le pensent. On parle du grand public, pas forcément des abrutis, des gens très intelligent que nous les regardent mais ils vont pas se prendre la tête. On peut être à la tête d’une excellente start up et être un public bœuf au cinéma.

        D’ailleurs mon neveu de 12 ans adore avengers infinity war car il y a de l’action, et n’aime pas les autres films solo en majorité car pas assez d’action, il n’avait pas aimé civil war à cause de ça et n’avait pas vu thor et certains autres je crois. Il adore transformers même le dernier quelle surprise… Les gens cherchent pas plus loin, certains vont voir un avengers 3 juste pour l’action en ayant suivi la moitié des films.

        • Et a l’inverse, le grand public n’est pas aussi peut au fait de la continuité qu’on le pense parfois.

          Quand je vois que j’ai attaqué a aller voir Iron Man au cinéma, et que petit a petit j’ai eu des accompagnants, jusqu’à ce qu’on se pointe a 15 pour Infinity War… Et même Ant-Man and the Wasp !
          Que parmis ces 15 y’en as qui mettaient plus les pieds au cinéma avant, se contentaient du piratage, et qui ne ratent pas un Marvel au ciné depuis quelques temps.
          Et que des exemples comme le miens ne manquent pas, ça montre aussi le truc.

          Le 1er Avengers as fait comprendre a beaucoup de gens que l’univers été connecté, des gens ont vu Avengers sans le reste, puis ont voulu voir les premiers, et s’intéressent désormais a des personnages comme Ant-Man et Black Panther justement parce que c’est « un nouveau film de la bande des Avengers » alors qu’ils s’en seraient peut-être totalement fichus si il n’y avait pas cela pour les y amener.

          Les gens ont compris la continuité.

          Plus que « gens qui ont saisi la continuité » et « gens qui s’en foutent ».

          La nuance est plutôt entre « gens qui se prennent la tête sur la continuité et l’analysent a donf », et « gens qui apprécient la continuité générale mais se foutent des menus détails ».

          Nul doute que les Gardiens de la Galaxie, Doctor Strange, Ant-Man et BP n’auraient pas eu un tel succès sans l’étiquette « continuité avec Avengers »… Aussi bon les films auraient pu être.

      • je pense plutôt que warner a « enfin » compris que faire « du » ou « comme » Marvel, c’est faire du Marvel en moins bien.. La perception du public vis à vis du DCEU est tellement imprégné de Snyder qu’ils veulent créer une rupture de ton.
        Alors lancer des productions « indépendantes » et non calibré, sans calendrier, devrait donner naissance à de potentiels réussites avec des libertés de tons.
        Et si effectivement, le film , quel-qu’il soit, cartonne, alors peut être qu’il servira de base solide pour créer un DC world « connecté »

        • …surtout que Snyder n’est pas populaire avec le Grand Public…
          À moins de ne plus produire que des films moins chers, plus sobres, ils doivent avoir quelqu’un pour leur donner une ligne directrice précise… dans chaque catégorie, que ça soit celle des Blockbusters PG13 ou bien celle des plus sérieux Rated R.

        • C’est surtout ça.

          Marvel as créé un truc improbable et ont réussi, avec beaucoup de travail, énormément de travail, mais il faut dire aussi un peu de chance.

          C’est un petit miracle ce qu’ils ont réussi, ils auraient pu se casser la gueule des centaines de fois, et Infinity War aurait facilement pu tourner au foirage total.

          Et ça, bah, pour le reproduire, c’est pas évident.
          Surtout quand on est trop pressé au départ, à l’image de Warner.

          Et ils savent qu’ils peuvent pas se permettre le temps de planification que c’est accordé Marvel en amont, et qu’en plus, maintenant qu’ils ont lancé une fois un Univers, ils sont coincés.

      • Je parlais du personnage pas de l’acteur. Le Joker de Joaquin aura la quarantaine dans les années 80. EN 2020, ça fait trente a quarante piges de plus. Un Joker de 70 a 80 balais ça serait rigolo je trouve

        • d’ici à ce qu’on nous dise que l’idée de remplacer Affleck par un acteur plus jeune tient juste du fait que le cachet de Ben serait trop élevé pour des films pour lesquels Warner cherche à réduire les budgets … y en a, il faudrait qu’ils arrêtent de boire ??! ^^

          • Je pense que maintenant que Affleck est de retour en désintox ça risque d’être compliqué de le voir en batman, enfin pour le moment

          • moi j’envisage le pb plutôt dans l’autre sens : le film de Reeves est-il surtout indispensable aujourd’hui ? Perso, je serai Warner, j’attendrais encore 5 ou 6 ans avant de faire ce film ….

          • Tout dépend de ce qu’ils décident de faire avec le WoDC. Il y a eu des rumeurs comme quoi même si Affleck ne remettait pas la cape, il y serait quand même en voix off

  2. Joaquin Phoenix ayant la petite quarantaine, Alec Baldwin 60 ans, on peut potentiellement imaginer que dans cet univers, Buce a la trentaine ? Hâte de voir comment ils vont l’évoquer et articuler tout ça dans le film.

  3. Je verrais plus ça comme un flash-back à l’image du film Wonder Woman.
    Joaquin Phoenix à ses 40 ans en Joker dans le monde moderne, qui raconte ou évoque sa rencontre avec Thomas Wayne qui a à peu près 60 ans se faisant dans le passé 20 ans avant.
    Ce qui ferait passer Bruce pour un enfant de 10 ans à peu près pour l’époque et donc pour un homme de 30 ans dans le présent lors de la « création » du joker.

  4. Bird of Preys, Batgirl, Suicide Squad 2, Joker… Je ne comprends pas du tout DC concernant les prochains films.. en gros aucun lien avec les précedents?

    • c’est la film Bids of Prey qui est en plein casting.
      Batgirl et Suicide squad 2, c’est juste <i<à l'étude …

      et Joker, c’est du label DC Black ….

    • Exact aucun lien entre ces séries et films qui tourne autour de Batman :
      Gothan (Young Batman) / Batwoman (Berlanti Batman) / Suicide Squad 2 (Batman Affleck) / The Batman (Batman Pas Affleck) /The Joker (Old Batman) /Alfred (WTF) / Lego Movie 2 (Brique Batman) / Titan (« Fuck Batman ! » oui mais lequel?)
      Dire qu’après le sucés surprise de Iron Man tout le monde (Surtout du côté DC Fan) annoncé une surmédiatisation du héro mais quand ça touche son côté on a plus tendance a fermer les yeux et bouffé tranquillement la pilule. C’est sur Batman est plus fort que Iron Man a un contre cent Robert Downey Jr ne peu pas lutter ^^

    • Batgirl, Birds of prey, SSq2 serait dans ce que l’on appelle maintenant le World of DC, en gros là où se trouve actuellement MoS, BvS, SSq, WW etc mais aussi avec un film sur le Joker & Harley de cet  » univers  » avec Jared Leto toujours en Joker. Pour ces films ils avanceront dans le même univers donc en soit il y aura un respect minimum de l’univers entre les films, mais ils resteront indépendants dans le sens où il n’y aura pas de Superman dans un film Batman, une WW qui apparaîtra dans un film Aquaman ou même de JL2 pour le moment.

      Et on a un film sur le Joker en dehors de ce WoDC, hors continuité si tu préfères.

      • et rien ne garanti jusque là le retour de Leto dans un film, y compris le Birds of Prey, seul a être mis prochainement en chantier.
        J’entends par là qu’un film où Leto pourrait être de la partie n’est même pas réellement sur les rails.

  5. le casting continue de grossir, en qualité.
    surtout pas de Joker meurtrier des parents Wayne…
    reste à voir ce que fera oscar isaac dans the Batman

  6. Rappelons que dans l’Univers DC Comics, Thomas Wayne est l’inverse d’un businessman un peu ringard et bronzé… « ils font encore n’importe quoi !!?? » ?

    Sans doute un Elseworld où il n’aurait pas été tué à la trentaine, où son fils Bruce serait devenu un petit playboy arrogant et fêtard (soit l’identité publique de Bruce Wayne), sans Batman… et ainsi le Joker aurait attendu des années de plus pour émerger…
    Et c’est à la suite de ses premiers crimes que sa némésis Batman émergera, plutôt que le contraire « habituel »… et deviendra un Batfleck alternatif (avec malheureusement, toujours un problème de bibine et d’irresponsabilité qu’il peine à éradiquer).

    N’empêche, Baldwin est juste un autre Batman idéal d’il y a 30 ans, comme DeNiro aurait été un bon Wolverine. On se raccroche aux branches comme on peu.

    • Je tiens à rappeler que ce film est hors continuité, donc ça ne m’étonnerait même pas qu’ils inventent tout un univers Elseworld au cinéma comme ils ont fait avec Injustice pour les jeux vidéos

      • Un one shot plutôt… histoire de tout mettre dedans d’un coup. La suite serait inutile; Place à l’action plutôt qu’au pur drame: il devient le Joker, Batman arrive, ils se fight jusqu’à la fin des temps… On connait.

        • Ce que je veux dire c’est que le futur d’un univers partagé tiendrait peut-être avec un Elseword pour DC au cinéma. Ça permettrait de revenir depuis le tout début et de repartir sur des bases saines sans pour autant dire que ce qu’ils ont fait avant c’était de la merde. Avec un Joker qui créer la Bat, le début des Justiciers. Ça pourrait être cool un univers totalement créer pour le ciné, Injustice a bien été LARGEMENT très apprécié, y compris le 2, par les lecteurs comics et joueurs

          • Vu que c’est un plus petit budget dénué de très grosses ambitions commerciales (çàd inlcuant un public enfant/ados = plus de sous) et plutôt artistiques…
            Non, pas un Elseworld là. Sinon, on partirait encore sur des tas d’autres versions alternatives de personnages… alors que c’est déjà le cas de l’univers ciné officiel, où les personnages qu’on y a sont adaptés des comics, donc déjà différents en passant de la 2D au live action, en émergeant telle année plutôt que telle autre… Et en se prenant aussi dans la figure des chemins de traverse radicaux, et peu utiles puisque c’est pour finir par revenir à un statu quoi connu (Superman et Batman en particulier).

  7. Alec Baldwin n’est pas etranger aux super heros, il a joue dans THE SHADOW.

    Alors oui ça ne date pas d’hier mais c’est un putain de film injustement meconnu

    • Effectivement, les producteurs avaient vraiment pris un sacré risque en le faisant car, à l’epoque, très peu de films sur des superhéros étaient apprécié (En dehors des Batman et Superman).

    • j’adore ce film que j’ai revu une quantité innombrable de fois, même s’il est très éloigné du personnage papier … comme quoi ça, au travers une adaptation, ça ne date pas d’aujourd’hui ….

    • Alec Baldwin y est très bon, surtout quand il endosse l’identité de The Shadow (ce timbre de voix et cette lueur malfaisante dans le regard ne s’inventent pas!).

      Je trouve aussi sa relation avec Margo Lane très réussie, d’autant plus quand on compare à ce qui a pu se faire dans les adaptations Batman à la même période. Puis, on retrouve un côté très Chicago des 20’s. Et Penelope Ann Miller est resplendissante, pour ne rien gâcher.

      Après, pour l’apprécier, il faut pouvoir accepter tout l’emballage pulp du film et les écarts à la caractérisation connue des persos ^^

  8. 2 problèmes suite à ce synopsis :
    -comme dit par flo plus haut, cette définition de Thomas Wayne me gêne (il paraît bien moins respectable que dans les comics Et j’ai pas compris le terme « bronzé » ??)
    – c’est pas un anachronisme que le joker côtoie le père de Bruce ? (Flashback peut être)

  9. Ce film qui ne sera sûrement super-héroïque que de nom, est quand même constitué d’un casting assez impressionnant. vu le synopsis, je m’attend à quelque chose de très intéressant d’un point de vue psychologique. Pour ce qui est d’Alec Baldwin, pour moi, c’est un excellent choix pour le rôle. Il est à l’aise dans tous les styles, et comme dit au dessus, n’est pas totalement étranger au monde des superhéros (il a incarné the shadow, au cinéma).

    Bon je ne vais pas m’attarder sur les choix de ce film ( joker un peu vieux, le caractère de Thomas Wayne) car je pense qu’ils font un one-shot, déconnecté du World of DC

    • « intéressant d’un point de vue psychologique », oui pourquoi pas, mais faut pas oublier que c’est le réalisateur des Very Bad Trip, Date limite et War dogs… Niveau psycho on a vu plus fin… ^^

      • Je ne me base absolument pas sur ce que le réalisateur a fait dans le passé pour savoir ce que son film me vend car la lecture du synopsis est assez instructive à ce niveau là. De plus, dire d’un réalisateur qu’il ne sort jamais de sa zone de confort, c’est comme dire qu’une chenille ne deviendra jamais papillon (même Bay a fait des films où il n’y avait pas ou peu d’explosions^^).

        • Et j’espère que ce film te donnera raison! 🙂 D’autant que l’histoire d’un film c’est avant tout au(x) scénariste(s) qu’ont la doit, le réalisateur ne fait « que » la mettre en image…

        • On est d’accord Guitoon85, c’est pourquoi je me base principalement sur ce que le synopsis d’un film dit (résumé généralement fait par les scénaristes) 🙂

          • Heureusement qu’il existe aussi des réalisateurs qui scénarisent… Ou à la limite, qui font (ré)écrire des scènes par les scénaristes (question de droits, de contrats, de syndicats etc) pour que ça aille avec leurs propres idées de mise en scène.

          • T’as pas fait attention au « généralement » @flo 🙂 , mais tu as « aussi » raison, car ça se fait de plus en plus. James Gunn par exemple a participé au scénario des gardiens.

          • @Flo : Surtout qu’en déterrant une news du 23/08/2018, on apprend que « Todd Phillips est attaché à la réalisation et au scénario, qui est co-écrit avec Scott Silver (The Finest Hours, Fighter, 8 Mile) »… Hâte de voir ce que va donner cet OFNI quand même!

  10. Ce film est bien le seul de chez DC qui me hype en ce moment. Si ils en font un film WTF total, Rated R, avec un casting de ouf et sur une icone de chez DC (le joker). Qu’ils arrivent à retranscrire l’ambiguité du personnage et à flirter avec le moral grey sans tomber dans les clichés, alors je dis OUI !!

    Si ils veulent faire un simili Deadpool alors… go f*ck yourself.

  11. « Le personnage est décrit comme un businessman un peu ringard et bronzé, qui ferait penser au Donald Trump des années 1980 »

    Oulah. Pas très rassurant tout ça…

  12. Ce que je comprend surtout c’est qu’il ya deux JOKERS sucessifs et comme dans ARKHAM KNIGHT, le « joker » est comme une sorte de maladie mentale.

  13. Possibilités:
    – Seule Martha a été tuée, Tom Wayne en est devenu idiot, et son fils sans une seule envie de vengeance;
    – Seul Bruce a été tué, Martha est devenue folle, et en fait Baldwin jouera le Batman du Flashpoint, jouant les m’as-tu-vu comme couverture. Désolé pour toi, JD Morgan !

    Idée Bonus: Joaquin Phoenix jouerait un Joker ayant le rictus, mais sans gesticulations bouffones, et surtout sans le rire fou désaxé – à part pour une seule fois, effrayante (ce qu’aurait peut-être dû faire Leto dans le Squad).

    • Mon petit doigt me dit qu’ils ne vont pas remettre « Martha » au centre d’une intrigue! ^^ Quoique… c’est la Warner… YOLO, Martha sera la mère du Joker! ^^

      • Du coup le joker sera le grand frère de Batman ! Mieux, il développera un complexe d’Œdipe et aura tué Thomas Wayne pour pouvoir épouser sa mère et lui faire un enfant. En fait, Batman est aussi le fils du Joker !

        Un scénario assurément meilleur que Justice League :p

          • le dernier film produit par Martin Scorsese … Bruce Wayne chez les Ch’tis !

            d’un sens, j’en sens ici parfaitement capables de dire que ça serait du niveau de ces manches de la Warner ! 🙂

            Remarque, en hommage à Julien Lepers Michael Keaton, Reeves devrait songer sérieusement à Danny Boon pour Bruce dans son the Batman !

          • @Danny Boon avec l’accent Ch’tis, je le vois plus en Riddler… Mais genre la difficulté de ses énigmes ne serait pas de les résoudre, mais de les comprendre… ^^

          • Ch’tchot bétal èqu’tu traches, il o té muché – point din mes maronnes (t’es in mitan d’braque, ti ?) més din min peuve wartier.
            Vo à m’moéson à Sant Leu. Lo, descheinds l’rue d’Tchot Doère, pis à man gueuche sus l’plache dell’estatue débistraque : in-ne « demeure » qu’i dis’t, mi j’n’in voroés mie por min tchien !
            Achteure, vo r’beyer sus l’grainde rue, bè in bos, por vir in l’air un viux cisieu avu du dor ed’sus.
            Avainche, y’o in-ne rue à droéte (por chés fletcheus). Vos-y, avainche coére in molé. A gueuche, tu verros un gran catieu d’briques (por chés viux nazus).
            Monte sus chés plantchettes de boés (chés preumes) ed’vant l’ieu. Tin tchot bétal, il est muché ed’sous à droéte, bien einfitché.

            Ch’Lafleur, ch’moéte point del camuche mais d’bien matcher, bien boére et pis d’errien foére !

      • Là ça ne serait pas au centre: même si on s’inspirait du Flashpoint, on la laisserait à l’asile pour ne pas voler la vedette à ce Joker là… Et peut-être faire du clown, en background, une espèce de « maladie » endémique à Gotham, se propageant d’une ou plusieurs personne à l’autre au fil des siècles. Une piste plus ou moins suggérée dans le Batman: Endgame de Scott Snyder.

  14. Mince, pour le remplacer le premier nom qui m’est venu à l’esprit c’est… Ben Affleck.
    Mais Val Kilmer, ça m’irait bien aussi. Pas pour Batman Forever, non… « Heat est dans la place ! ».
    Ou Pierce Brosnan, Dennis Quaid…

    • C’est clair… La com’ est très mal gérée à ce niveau là… D’un côté ça fait double tranchant : d’un coté « je les abandonne mais ils arriveront à me remplacer facilement vous inquiétez pas » et de l’autre « c’était un rôle pourri qu’ils peuvent donner à n’importe quel pékin! »… Sympa pour le prochain qu’ils vont recruter! ^^ Si tu rajoutes le rétropédalage sur l’image « Trump », ça fait beaucoup!

      • Oui mais c’est de la phrase choc à la Baldwin aussi… Rien à voir avec Warner, mais surtout rien à voir avec les gros budgets sur des films PG13, avec une com qui doit brosser les gens le plus possible dans le sens du poil.
        Peut-être que c’est surtout l’annonce de Baldwin dans le rôle qui était trop prématurée (« ouais je veux bien, ah zut mais j’avait déjà ça de prévu à cette date, bon ben tant pis »). Aucune incidence, on n’est pas au niveau d’un licenciement tardif à la Lucasfilm.

        • On est quand même quelques jours du démarrage du tournage qui doit durer…? 2 mois pour une « petite prod »…? J’appelle pas ça une annonce prématurée! Après, je ne pense pas qu’il y ai d’incidence non plus, il y en a eu plein des changements cast comme ça mais c’est la com’ autour que je trouve bizarre… Surtout ce revirement aussi rapide et ces tweets…

          Enfin, je ne connais pas trop cet acteur, j’en ai d’ailleurs une image très série B (l’enthousiasme autour de son casting m’a du coup un peu surpris)… Donc si il y a un double sens ou une part d’humour à ses tweets, j’avoue ne pas les avoir compris!

          • On est aussi avec un rôle supposé très secondaire, voir le même Baldwin dans MI Fallout (qui était un plus gros film). Pas un gros accroc de com’ ça non ?

            Enfin Baldwin, bogosse des années 80/90, quelques bons gros films culte (Beetlejuice, À la Poursuite d’Octobre Rouge…), transformé au tournant des années 2000 en rigolo pro-démocrate massif… Mais attention, il a aussi 3 frères, ne pas confondre. 🙂

  15. ah zut ! tristesse dans les coeurs l’incontournable monument des salles obscures qui fait du mission impossible ne sera pas l’énième interprète de Thomas Wayne le personnage emblématique dont on voit le décès à chaque adaptation du chevalier noir pendant 2-3 minutes? T’ain encore un rôle à oscar qui va lui échapper. 🙁 Allez courage après tout il a déjà donné pour DC c’est tout dans l’état d’esprit (the spirit ^^) Et je le vois bien finir chez Sony dans une de leurs brillantes adaptations en projet ^^. Haut les coeurs ils ont un film sur le Joker un film sur le méchant psychopathe du Batverse et c’est Joaquin Phoenix à la barre waouhhhh (ouais le mec de the master et de Her quand même, euh oui le mec de signes et de You Were Never Really Here/A beautiful Day….. bon on peut pas être bon à chaque fois on dira….) Après pour être plus sérieux deux minutes faut arrêter de se palucher quand des « célébrités » accomplies dans certains rôles rejoignent les adaptations de comics. Si on fait un bilan semi-objectif de la chose la plupart des stars bankables du genre aujourd’hui étaient pour la plupart quasi inconnues du grand public et/ou n’avaient pas une notoriété reposant sur des rôles marquants laissant imaginer qu’ils seraient taillés pour le genre. Si le MCU arrive à compiler beaucoup d’interprètes stars comme Robert Redford, Tommy Lee Jones ou Natalie Portman dans des second rôles souvent dispensables les têtes d’affiches restent les inconnus d’hier comme Hemsworth ou Evans. Vous me direz que RDjr et Scarlett Johansson étaient bien connus avant le MCU. Mais si on regarde à l’échelle de l’ensemble des stars de infinity war si tous travaillaient déjà avant la plupart ont vu leur carrière s’accélérer et mis en lumière grâce à cette franchise et du fait de leurs contrats longs ils ne font pour la plupart que peu d’apparitions dans d’autres productions d’ailleurs. Tout ça pour dire qu’on peut bien se palucher 100 ans en fantasmant sur le fait d’avoir un Tom Hardy tête d’affiche de Venom chez Sony ou un Joaquin Phoenix en Joker de DC, seul compte au final la qualité du scénario et de la production qui aura l’intérêt du public. DC a eu beau aller chercher Ben Affleck et Will Smith les réseaux ne parlent fondamentalement que de Gadot et Momoa cqfd….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here