Le bar de Galactus #6 : Quel est votre premier souvenir super-héroïque ?

111

Bienvenue dans le bar de Galactus : chaque lundi, une nouvelle page est à votre disposition pour discuter cinéma, télévision et comics au sens large, loin des univers Marvel et DC Comics (ou pas, ils ne sont jamais loin) !

Comme c’est plutôt calme sur le front de la pop culture en cette semaine de rentrée, nous allons faire quelque chose d’un peu différent. Une question. Quel est votre premier souvenir super-héroïque ? (Batman dans Les Minikeums et Loïs et Clark : Les nouvelles aventures de Superman sur M6 !) Ou votre première lecture comics ? Je commence. Nous sommes en 2006. Depuis toujours, les comics sont rangés au fond du magasin chez mon marchand de journaux, un coin reculé où personne ne va jamais. X-Men : L’affrontement final est sur le point de sortir, grosse attente, les mutants ont toujours été mes chouchou avec Superman. Je décide donc de me lancer et j’achète « l’événement Marvel de la décennie », House of M #1. Et ce qui devait arriver arriva…

Je ne comprends pas grand chose. Nous sommes deux ans avant la naissance de l’Univers Cinématographique Marvel. Tony Stark et Steve Rogers sont encore des inconnus. Batman et Spider-Man sont quasiment les seuls à cartonner au cinéma. Je note donc consciencieusement les noms de tous ces personnages énigmatiques, afin de lire leur bio sur internet. Comme nous sommes en plein crossover, ils sont nombreux, très nombreux ! Cette phase Wikipédia s’avère obligatoire pendant deux ou trois mois, puis au fil des lectures, la Terre-616 se peuple de visages familiers. Conclusion : pour commencer, rien de mieux que de se jeter à l’eau, en choisissant tout simplement un titre qui nous fait de l’œil. PS : bonne rentrée à tous !

111 COMMENTAIRES

  1. PS : pour commenter avec un avatar, cliquez ICI => indiquez votre adresse email, votre identifiant et un mot de passe => ouvrez le mail reçu et cliquez sur ‘Activer le compte’ => cliquez en haut à droite sur l’avatar rond et gris => vous n’avez plus qu’à choisir une image !

  2. Ahhhh voilà enfin quelqu’un qui me parle d’autre chose que de Civil war. House of M est ma meilleure lecture. Côté Marvel. Mais j’ai vraiment commencé avec la série « Wolverine: le plus féroce des X-Men numéro 96 »

  3. Mon premier contact avec les super-héros, je n’arrive jamais à me rappeler si c’était avec la cassette de Batman Le Défi ou le DVD de Spider-Man premier du nom.
    L’ayant vu assez jeune, j’étais terrifié par le Pingouin mais j’avais en même temps une certaine fascination que je ne saurais expliquer et je persistais a le regarder encore et encore !
    Pour Spider-Man, c’est simple, ça a été ma vie, je regardais ce film h24, j’avais le gant qui tirait du fluide, j’avais le jeu sur PS2 et c’est devant cet entrain que mes parents m’ont achetés mes premiers comics Spider-Man, auxquels je n’avait rien compris (entre le Spider-Man Vocation de Straszinsky et de vieux intégrales des années 60/70, je ne vous explique pas le choc quand on ne connait que les films XD).
    Bizarrement, j’étais très tardif dans la lecture vraiment régulière de super-héros car j’étais aussi un grand fan de Star Wars et j’ai découvert l’Univers Étendu aujourd’hui Legends et j’allais a la bibliothèque emprunter des comics et je ne lisais que de ça !
    Le vrai point de départ de mes lectures super-héroïques vraiment régulières, on va pas faire très original, c’était avec The Killing Joke !
    Et j’en profite pour dire que cette rubrique est une super idée ! 👍

  4. Mon premier contact super héroique : xmen la série d’animation télévisée, qu’est ce que ça envoyait du bois, à chaque apparition d’Apocalypse on sentait bien que c’était le boss.
    Je me souviens également des sentinelles qui étaient une vraie plaies pour nos héros dans cette série d’animation.

    Il y a eu aussi le premier Batman de Tim Burton, pour moi Mickael Keaton est Batman, sentiment amplifié par batman le défis quelques années plus tard. Je me souviens avoir eu le jouet batmobile à l’époque ^^.

  5. Premier contact.. TDKR au cinéma, je ne savais même pas que j’allais voir un film Batman.
    Premier « vrai » contact qui m’a plonger dans cet univers.. J’ai reçu The Dark Knight Return et Strick Again pour mon anniversaire

  6. Mon premier contact avec le monde des super-héros. Ce doit probablement être la série animé Spider-man des années 90 en même temps que la fameuse série Batman de la même époque.
    1er film de Super-Héro au cinéma : Batman Forever (oui, je sais, pas le meilleur, mais bon, je me souviens l’avoir adoré étant gamin, surtout Jim Carrey en Riddler).
    Je me suis mis tard au comic book, ne sachant pas par où commencer
    Mais je pense avoir dû commencer de manière classique avec Civil War ou The Dark Knigh Return, plus ou moins en même temps.
    En tout cas, je me rends compte que Batman m’a accompagné à chacune de mes premières étapes dans ce monde.

  7. Batman la série. Voilà mon premier souvenir super-héroïque.

    1994 ou 1995, Tous les dimanche soir sur France 3 à 20h15 après « bonne nuit les petits ». Sur mon canapé avec mes parents et mon frère. Ça remonte…

    J’étais amoureux de Catwoman et d’Ivy.

    Beaucouo plus tard F3X le choc des héros.

  8. Premier comic que j’achète : un « Batman » d’Alex ROSS en kiosque. Je tombe amoureux du personnage et le suit régulièrement. En 2002 sort « Spider-Man » et je l’attends comme un dingue. J’ai même l’affiche dans ma chambre.
    Depuis 2002 je suis un grand fan de comics, et j’attendais Iron Man, Deadpool et les Avengers avec impatience.

  9. La série Spiderman et Batman Animated series ont été les deux dessin animé qui ont fait de moi le fan de Comics DC + Marvel d’aujourd’hui.

    En termes de comics j’ai tout de suite accroché avec les différentes séries Ultimates, les dessins était magnifique et attirant et puis la revisite plus moderne aussi je pense. Sauf FF trop dans un délire dimensionnel.
    La série spiderman avec Ezequiel suivi des Sinester Six puis de Scorpion que devient Venom m’a bien fait kiffé aussi !!

  10. Mon premier souvenir il me semble que c’est la série des années 60 « Batman », non pas que je sois si vieux que ça, mais je crois que des émissions, jeunesse en rediffuser régulièrement des épisodes pendant les vacances.

    Il m’a fallu un bon moment pour me pencher sur cette culture « super-héroïque » (c’est lorsque Panini à lancer les magazines/revues « Spider-Man » et cie, je suis tombé en pleine saga des clones), vu que j’ai été bercé avec « Les chevaliers du Zodiaque ».

    • Batman Forever, on premier Batman au cinéma. J’avais découvert les deux premier en K7 et je me souviens à l’epoque que tout le monde avait trouvé le film exceptionnel, personne faisait gaffe aux tétons sur l’armure.
      Aujourd’hui mon fils vient de naître. Toute sa chambre est en Batman et je n’ai qu’une hâte: le voir grand-père et lui faire découvrir ma passion pour Batman et les super héros

  11. Le 1er Strange que mon frère me fait lire en 1982… et le livre de jeu Marvel du même été avec les Avengers, les 4 fantastiques, les XMen et Spiderman

  12. Premier contact avec les super-héros assez classique… j’étais gosse, genre 5-6 ans et j’avais le DVD de Spider-Man (2002). J’adorais (et moi-même je me dis là en écrivant ces lignes que c’était peut être jeune mais je me souviens être allé voir Spider-Man 3 au ciné à l’époque).

    Il m’a fallu attendre Avengers pour m’ouvrir à autre chose que Spider-Man (Marvel dans un premier temps, puis Batman, puis DC).

    Côté bouquin j’me souviens avoir commencé avec les intégrales Spidey disponibles dans ma médiathèque, j’ai dû lire les 6 premiers tomes.

  13. je pense que mon premier souvenir super-héroïque était la série animée « Batman » diffusée sur France 3 en 1994 mais j’ai surtout le souvenir d’avoir regardé « Spider-Man, l’homme-araignée » la série animée diffusée entre 1996 et 1999 sur TF1 (je suis né en 90 pour remettre les choses dans le contexte), en revanche je n’ai jamais lu de comics…

  14. Les 2 superman de Donner pour les films. Quelle joie de découvrir quelques années plus tard les versions longues et richard donner cut ! C’est d’ailleurs resté mon super-hero préféré.
    Des vieux spiderman achetés en brocante pour les bds. J’ai le souvenir d’une histoire avec le vautour qui se déroulait dans une prison.
    Sinon les 2 batman de burton.

  15. Difficile de me rappeler des premiers véritables souvenirs… il s’agit de l’époque bénie où les séries animées Batman, Batman Beyond, Justice League, Superman, Spider-Man et X-Men étaient diffusées sur France 3 durant les Minikeums. Jje me souviens aussi d’une cassette de Superman où il se bat contre une armure créée par Lexcorp. Tout ça est quand-même très flou. Mais je me souviens aussi d’avoir lu quelques Special Strange en 2002 ou 2003, où j’ai pu découvrir des histoires d’Iron Man contre le mandarin et Spider-Man contre la Tarentule Noire, qui restent aujourd’hui mes meilleurs souvenirs de comics de par leur simplicité et leur efficacité ! Iron Man déjouant les pouvoirs de glace du mandarin en actionnant je ne sais plus quel mécanisme sur son armure, et Spidey se battant comme un lion, son costume déchiré et un bras en bouillie, contre une Black Tarentula bien plus forte qu’elle… que d’héroïsme, bon sang.
    Mais bien entendu, mes souvenirs les plus précis restent les débuts du MCU en 2008, quand j’allais régulièrement au cinéma découvrir les nouveaux blockbusters avec mon meilleur ami, et qu’on n’en revenait pas de voir cet univers se construire peu à peu en s’auto-référençant constamment. J’ai commencé à venir sur LTH un peu avant la sortie du premier Avengers, et je suis resté un lecteur quotidien depuis lors. Ah, quelle époque, mes amis.

  16. Mon premier contact hum… Je dirai la série X-Men (pas X-Men evolution) mais j’étais vraiment petit et du coup le professeur Xavier faisait un peu flipper, va savoir pourquoi. Mais après j’ai vraiment commencé à kiffer avec les séries sur Batman, Spider-Man, Justice League etc… J’ai commencé à lire des comics Spider-Man dans les rayons des magasins début des années 2000 je dirai, avant d’en lire beaucoup plus après la sortie d’Iron-Man. Je me souviens avoir débloqué ce personnage dans un jeu X-Men sur PSP (c’était un personnage secret dans L’avènement d’Apocalypse, un truc du genre) et je ne connaissais rien de lui, du coup quand je l’ai vu plus tard au cinéma, j’ai eu envie de me mettre à fond dans ces univers ultra riches.

    Côté Marvel j’ai dû commencer avec Civil War et côté DC j’ai toujours dû commencer avec Kingdom Come il me semble, attiré par l’art D’Alex Ross… Enfin le temps passe vraiment vite j’ai dû mal à me dire que tout ça c’était déjà il y a plus de 10 ans…

  17. X-men evolution le week end, spider man 1 en cassette pour quand j étais tout gamin. Un peu plus tard Batman Begins sur tf1 et le X-men de singer aussi à la télé qui fut mon énorme coup de cœur.

    En comics, les deux-trois strange de mon père et quand je m y suis lancé vraiment j ai attaque par les astonishing de Whedon 🙂

  18. Ouh la la la la la la…
    C’est le moment à la « Doc, on est devenus des vieux cons ?! » 😉

    Bon ben « l’Araignée, l’Araignée »… Christopher Reeve et la musique de John Williams (mais sans les voir à la sortie) etc, je crois qu’on a compris, c’était même connu sans qu’on puisse tous les voir…
    Et les rediffs du Batman 66, jusqu’au Vrai Choc du Batman de Burton… « alors comme ça, une histoire avec Batman peut être si sombre et effrayante que ça ??!!! et rester Fun ??!!!! »

    Et pour les comics, le coup du tonton qui se débarrasse de ces vieux Arédit/Artimat et Semic…
    Et Bim ! pour les conspirateurs « pros » Marvel: rappelons que ce sont Leurs comics qui ont bénéficié de plus d’exposition en France, et autant à travers le Monde, depuis des années. Pas uniquement à cause de diverses embûches dues aux éditeurs… Mais aussi parce que les Marvel sont encore et toujours les plus « humains », les moins forts et sentencieux par rapports aux DC. Donc plus facilement exportables en masse, et avec plus de succès.
    « Quid Dicam ! » et « Nuff Said » ! 🙂

    • …ouais, et le Hulk de Ferrigno et un peu de Wonder Woman, je les ai oublié ceux-là…
      Mais on y pensait plus en « séries » que comme « adaptations de comics ».
      Et Condorman aussi. 🙂

      • Oui c’est dur de se rappeler les premiers pour des vieux comme nous. Effectivement c’est probablement via la télé. Le dessin animé Spider-Man, Wonder woman version Linda Carter ou le Hulk avec Bill bixby et Lou ferrigno, lequel en premier, je sais pas. Je suis par contre sur que je n’avais aucune idée des Origines BD de ces personnages a l’époque. Mais je me rappelle d’un oncle au Portugal m’ayant offert un Batman (vs Hugo strange) que j’ai bien du relire 100 fois et d’une .lecture du  » super homem » 😆….et enfin le Graal, le vrai, avec les premiers strange. Et oui, DC c’est portugais et Marvel français dans mon cerveau de gamin.

        • …ce temps où un film ou une série n’existait que Ex nihilo… avant qu’on connaisse le concept de « adapté de telle ou telle oeuvre… ».
          Pourtant, il en reste encore qui croit que rien n’existait ailleurs, sur un autre média, avant que le live se le réapproprie.

        • Quasiment le même vécu que toi @Rom et c’est effectivement difficile de se souvenir avec précision mais la série animée de Spider-Man m’a amener vers les BD Strange et Special Strange ( j’ai encore qq ex d’ailleurs que j’ai réussi à sauver de ma mère! ) avec qq crossovers d’anthologie comme le Superman vs Spider-Man(=une pépite!!)..

        • …le pire, ça pouvait être aussi l’avance qu’on avait sur ceux qui découvrait ces personnages.
          Un Moment crucial pour moi: le 1er SpideRaimi, au milieu de toute une salle applaudissant quand Peter Parker laissait filer le cambrioleur (« ouais, il bien fait, il a raison c’est pas son problème! »)…
          et cette même salle restant ensuite bouche bée et toute conne devant le twist de la mort de Ben.

          …Quand t’as déjà lu 12 fois dans les comics Peter ressassant la mort de Ben (ou Batman celle des Wayne, d’ailleurs)… y a des choses qui ne peuvent plus du tout te « cueillir » comme avant.
          Cette question du rythme personnel du spectateur, c’est un truc diabolique aujourd’hui… ainsi, t’as plus le droit de savoir des choses sur les personnages (surtout quand tu en sais un peu plus que les scénaristes des films, les pauvres) sous peine de passer pour un salaud.

  19. Années 70 :
    – Le dessin animé « Spiderman », oui « l’Araignée, l’araignée, est un être bien singulier … » probablement le 1er contact superhéroique
    – Les « Strange » du début des années 70, avec en héros de 1er plan : Spiderman, Iron Fist, Daredevil, Iron Man, et quelquefois la découverte d’un nouveau perso comme Jack of Heart (j’avais adoré)
    – les « Spécial Strange » avec les nouveaux X-Men dessinés par John Byrne … une grosse claque
    puis les Superman avec Christopher Reeve, le Batman avec Nicholson et bien sûr les séries L’incroyable Hulk avec Lou Ferrigno et Wonder Woman avec Linda Carter

    • Tout pareil. Sans oublier Spidey, Nova, Spécial Strange Origines… Et les publications Aredit /Artima je crois, pour les parutions DC. Et puis pour la France, Mikros le titan microscopique, Photonik et Ozark.

  20. De souvenir mon premier contact avec les super héros c’était un vieux Spawn trouvé dans une poubelle par un de mes oncles je crois. Me demande même si c’était pas le premier d’ailleurs.

    A cette époque je côtoyais surtout des gens qui lisais des BD et un ami de la famille lisait des mangas.

    Pour moi le comics a était une claque, aussi bien graphiquement que scénaristiquement.

    Mais comme mes parents trouvais ca trop violent, je lisais un peu à l’écart. Après j’ai enchaîné avec les quatres fantastiques.

    Voilà voila la petite histoire ^^

  21. Perso c’était carnage mindbomb, comics gore au possible ou carnage explique sa vision du monde (absolument inhumaine) à un thérapeute. J’avais 8 ans ‘O_O, il traînait dans la bibliothèque de mon école primaire

  22. Waaa…
    Cool comme article boss !! 👌

    Moi je dirais fin des années 80 avec les petits formats de flash ou de superman en comics

    Après le Batman de Burton (grosse claque)

    Et ensuite replongé dans les comics vers 95 /96 avec des gros Event comme complot phalanx et l’ere d’ apocalypse (X-men ❤)

    Depuis complètement accro !!!

  23. Ca remonte à mes années lycées. Je devais avoir environ quinze ans, j’étais déjà geek mais à l’époque c’était beaucoup moins tendance qu’aujourd’hui, d’ailleurs on se moquait souvent de moi au bahut..enfin bref..Donc j’habitais dans ce quartier résidentiel, et sans rentrer dans des détails, disons juste que je vivais dans un foyer familial où les valeurs morales étaient prégnantes. Un jour, lors d’une sortie scolaire, on a visité un laboratoire où j’ai été mordu (et non piqué !!!) par une araignée vraisemblablement radioactive ce qui m’a octroyé des pouvoirs extraordinaires (pfuitt-pfuitt). Puis, après une tragédie fondatrice, je suis devenu qui-vous-savez. Voilà ma première rencontre superhéroïque…(avec moi-même quoi…)

  24. Le DA l’Araignée des années 70 et les strips de Spiderman qui paraissait dans la presse (des histoires différentes de celles des comics mais pas toujours).

  25. Mon premier contact avec le monde des super héros: Batman, la série animée qui était diffusée sur France 3 le soir vers 20h20 (ça me rajeunit tout ça…)
    Par la suite, spider Man en dessin animé, les batman de Burton, X men sur Fox Kids…
    Quand aux comics, ça a prit plus de temps, à partir de la sortie Batman Begins en 2005..

  26. Mon premier contact avec les super héros, C’est la collection de strange de mon oncle que j’ai découvert vers l’âge de 9, 10 ans, et ce fut un choc! Pour le cinoche c’est superman 2.et sur le petit écrans hulk et wonder woman!

  27. ‘Spider-Man 3’ est le souvenir le plus lointain que j’ai mais je sais pas si ‘Les Indestructibles’ compte 😂… Mais sinon, côté comics, ça doit être le Spider-Man de Straczynski et de Romita 😉 !

  28. Je crois que j’étais à la fnac je voulais acheter le dernier manga naruto qui était sorti, mais malheureusement rupture de stock donc j’ai regardé un peu puis j’ai vu des comics Spider-Man Daredevil Batman ect. j’ai acheté 2 comics Spider-Man + 1 comics Batman. Depuis je suis vraiment rentré de le délire superheroique , à l’époque je regardé les séries superheroique sur Cartoon Network « teen Titans, Hulk, Spider-Man 1990, justice league, krypton le chien ect » mais j’étais pas vraiment investi dans l’univers.

  29. En film : Le Superman de Donner.
    En série : Le Batman de 66.
    En série animée : L’ Araignée ( 67 ) dans Croque Vacances il me semble.
    En comics : Dans le magasine Strange dans les années 90 ça c’ est sur mais j’ hésite entre Iron Man et Les 4 Fantastiques . Un peu plus tard j’ ai découvert les X-Men et Moon Knight.

    Edit : Je ne sais plus si c’ était avant ou pendant ma période Marvel , mais je lisais aussi beaucoup de Fantome du Bengal et Mandrake .

  30. Premier contact super-héroïque : les séries Batman TAS, Superman et la Ligue des Justiciers de Bruce Timm que je regardais enfant, sur France 3. A peu près, à la même époque, je regardais la série Spider-Man des années 1990 où le personnage de Venom m’avait immédiatement fait une grosse impression (d’où mon amour toujours présent pour ce personnage, que je ne saurais trop expliquer).
    Pendant des années, black-out. Je savais que ces super-héros provenaient de comics, j’en connaissais les principaux (Captain America, Iron Man, les X-Men… Batman, Wonder Woman, Green lantern…) mais ne parvenais pas à trouver de comics s’intégrant dans la continuité (souvent, c’était des one shots ou des aventures annexes en librairie pour les enfants).
    Jusqu’en 2013, où un jour ma mère me ramène le Green Lantern Saga 12 publié par Urban Comics (je sais pas trop d’où lui était venue cette idée). Et à partir de là, j’ai rattrapé (en 2-3 ans, parce que c’est quand même super vaste).

  31. Premier contact:

    strange iron man et futur imparfait, y’avait plus de dorothée magazine et j’avais pris ça par defaut et j’ai découvert mon super héros préféré (loin du Stark de marvel, qui est bien quand même)

  32. Premier contact avec les super-héros avec l’excellent dessin animé Spider-man des années 90. Premier contact avec les comics avec le numéro 9 de Ultimate Spider-man au début des 2000. Pas un mois sans acheter un comics depuis !

  33. Mon premier souvenir, c’était la lecture d’un comics de mon désormais super-héros préféré, l’amazing Spider-man!
    On devait être bien avant les années 2000, vers 98 tout ça.
    Je ne me souviens pas du tout de quel comics il s’agissait, mais je me souviens de la dernière page, qui était la dernière case également.
    Après avoir combattu des méchants et sauvé le monde, Spidey était perché sur un immeuble, marmonnant je ne sais plus quoi, mais citant la phrase « rien, nada, des nèfles »
    Et là, un genre d’hélicoptère géant débarque avec un genre de pirate sur le pont, il remercie Spidey, ce dernier est tout content et c’est fini.
    Je ne connaissais rien à tout ça, je n’ai pas lu plus de comics que ça mais j’ai adoré le héros, j’ai donc suivi avec attention ses aventures sur TF1 le matin.
    ça n’est que des années ensuite que j’ai compris qu’il s’agissait de Nick Fury à bord d’un héliporteur du SHIELD et que Spidey marmonnait parce qu’il n’était pas encore un Avengers
    Et oui, Wikipedia à l’époque ça devait être un projet, voir même pas une idée.

    Du coup, je vous raconte pas la folie quand j’ai découvert la bande annonce de Spiderman de Raimi en 2000 lors d’une séance de Final Fantasy le film, amazing 😀

  34. Très bonne question, le truc que je baigne sans doute dedans depuis un très jeune âge, là ou j’ai découvert les manga plus tardivement vers 9 ans je crois.

    Du coup quel est mon premier souvenir super héroïque ? Superman le dessin animé ? Je sais que l’on avait une cassette… Les films superman ? Les films batman ? Ou les dessins animés batman, spiderman qui passaient à la tv ? Dur à dire…Ah oui il y avait aussi cette série flash… Bien sur je ne ratais jamais un épisode de Lois et Clark !

    Mais je pense que ma première grosse claque dans l’univers super héroïque avait été le dessin animé la Ligue des justiciers, j’avais beau avoir adoré la série spiderman des années 90 qui pour le moment reste pour moi la meilleur version tv-cinéma du personnage, la ligue des justiciers avait ramené quelque chose dans le genre que je n’avais pas encore connu, de l’épique.

    Ensuite j’ai du commencer à lire des comics par si par là à l’âge de 16 ans, mais je n’ai jamais été un gros lecteur ou connaisseur. Le gros défaut des comics pour moi a toujours été la continuité, ces changements de scénaristes, dessinateurs, des histoires qui s’entremêlent rendaient leur lecture compliqué. A ce jour je n’ai donc jamais acheté de comics, à chaque fois quand je passe devant le rayon et ou je vois des versions deluxe réunissant une histoire ou event, j’hésite toujours ayant peur d’avoir un livre qui finira revendu quand je ne connais pas l’histoire en question. Il faudra un jour que je m’y penche plus sérieusement, mais entre temps j’ai tellement de manga à acheter et de place à faire, mais j’aimerai bien un jour faire une petite de collection de comics en tomes reliés.

  35. Un magasine Strange du début des années 80 piqué à mon cousin, dans lequel les X-Men étaient hypnotisés par Mesmero et évolueaient en artistes de cirque.
    Phoenix était trapéziste, et j’suis immédiatement tombé amoureux.
    Colossus filait un coup de poing à Serval (à l’époque) qui pensait qu’il avait été frappé par le marteau de Thor tellement c’était brutal. Depuis, Colossus est mon préféré.

    J’avais 7 ou 8 ans, et je n’ai plus jamais arrêté de lire après.

  36. Pas évident pour moi cette question puisque les super-héros étaient déjà très présents dans les années 2000 (je suis de 1998). Mon premier film était très probablement « Les Indestructibles », qu’est-ce que j’adorais ce film quand j’étais gosse et même encore aujourd’hui, c’est l’un meilleur film super-héroïque jamais fait.
    En ce qui concerne les séries animées, il y avait « Danny Fantôme » même si elle n’est pas souvent citée. Elle semble en grande partie inspirée de Spider-Man.
    Mon premier comic était « Crisis on infinte earths » intégrale, édition 2007 de Panini Comics, que j’ai pu avoir en 2012 au prix de sortie (65€).
    Enfin, pour les séries live, ma première était « Arrow » que j’ai apprécié avant de lâcher après la saison 4.

  37. mon premier contact avec le monde super-héroïque s’est fait avec le superman de richard donner au détour d’une VHS dans un magasin de location mais mon premier choc sa a été spider-man à l’époque dans strange carnage faisait ses premiers pas et depuis je décroche plus du monte en l’air

  38. Le premier souvenir super héroïque … Dans tous les cas ça restera du Batman que ce soit le soir sur France 3 en rentrant de l’école ou Batman le défi… Ce film là pouvait être très perturbant pour un gamin lol surtout le Pingouin. J’adorais l’ambiance.
    Y avait aussi un anime en film que j’avais en VHS où Batman se battait contre le Joker en jetpack ; c’était lui le meurtrier de ses parents… Impossible de retrouver ce film

  39. Comme pour Beaucoup, mon premier contact avec le monde héroique fut avec les séries animé Batman et Spider-man des années 90.
    Mon premier comics fut le run super violent de McFarlane sur Spider-man, « Tourments », qui le voyait opposé à un Lezard fou et sanguinaire possédé par Calypso. Un super souvenir de lecture! Je me suis tapé par la suite les intégrales de Spidey et des X-men (grace au père d’un pote, collectionneur de comics, ça aide) et j’ai évidemment suivi avec plaisir tous les films héroïques au ciné (le 1er étant X-men). Aujourd’hui trentenaire, Je continu à lire des comics, ma fille est fan de Wonder Woman et Jessica Cruz, la tradition se poursuit haha.

  40. Le Spiderman de France 3, dans les années 90, pratiquement au même moment que le Batman sur la même chaîne je crois (ou alors Spiderman était sur TF1 je ne sais plus)
    Mais je me suis réellement mis aux comics qu’à partir de Civil War, et là … Une grande histoire d’amour.

    • J’allais commenter mais t’as écris exactement ce que j’allais mettre ^^

      Je rajoueterais juste les X-Men Evolution et Superman, sur france 3.

      Et les Daredevil de la collec’ 100% Marvel pour les comics. Mais je voyais ça plus indépendant avant de lire Civil War qui a été mon premier Crossover.

      Mon premiers film que j’ai maté en boucle était Batman Forever (j’avais 4 ans, hein ^^) mais c’est le 1er Spider-Man de Raimie mon premier vrai coup de coeur.

      Super idée d’article en tout cas, Boss.

      • En terme de cinéma super-héros moi aussi, le premier Spiderman de Raimi !
        Bon j’avais vu Superman avant mais la passion n’y était pas a ce moment là. Plus pour le Batman de Burton a la limite.

        J’ai failli oublier la catégorie jeu vidéo ! Le Spiderman sur PS1 ! Avec la confrontation final contre Doc Ock Carnage !

  41. Je ne sais pas qui de Spider-Man ou de Superman j’ai découvert en premier en dessin animé. L’un ou l’autre.

    Niveau lecture, c’est pour ma part Civil War qui a été mon premier pas. Panini venait de sortir les Deluxes dessus, et mon père m’a offert les trois premiers pour Noël. J’ai tout de suite accroché, et continué la collec.

    Niveau jeu vidéo, ça a été Marvel Ultimate Alliance sur PS2. L’occasion de voir plein de perso que j’avais déjà vu dans des séries où films, et d’en rencontrer plein d’autre. ^^

  42. Moi tout simplement batman the animated series. Il reste et restera pour moi le meilleur dessin animé de tout les temps. Générique magnifique, ambiance archi sombre style film noire. Petit j’avais la batmobile et avec mon père déjà très cinephile nous nous amusions a tourner des minifilms avec les jouets. Dailleurs jai reussi a conserver les figurines et jai racheter tout les films et la série en bluray.

  43. Le film Spider-Man de Raimi au cinéma, puis le X-Men 2 de Singer, toujours au cinéma. Puis (presque) tous les autres films de SH depuis vingt ans…

    En revanche, les comics, bof. J’en ai ouvert une quinzaine, ça ne m’a jamais passionné. Ils me tombent des mains le plus souvent.

  44. Les dessins animés (et leur génériques) !! Les séries animées Batman et Spider Man qui sont – encore – que du bonheur. La série X-Men Evolution que je me suis refaite il y a peu. Pour ce qui est des lectures, cassant les pieds à mes potes avec l’univers des super-slips, l’un d’entre eux à eu la merveilleuse idée de m’offrir pour un anniv la version Deluxe de Civil War. Et là c’était términé. House of M, Wolverine, le Punisher, Avenger, Daredevil jusqu’à raccrocher avec le run menant jusqu’à Infinity. Tellement de plaisir à lire tout ça.

  45. Tiens avant de bosser à Allociné tu voulais faire des études de médecine boss ? 😆

    Sinon perso : Mon premier contact aura été audiovisuel (cocasse pour ma voie professionnelle qui suivra). J’ai grandi avec deux trucs en particuliers : les dessins animés de Bruce Timm (notamment l’iconique JL) et le dessin animé Spidey des années 90. Il y avait aussi le dessin animé X-Men Evolution mais je n’ai jamais accroché. Au même moment sort les X-Men que je n’aimais pas trop, mais surtout, ce qu’il y aura eu avant, et probablement je crois mon premier film au ciné (car je ne me souviens pas y être allé avant)… Spider-Man. J’avais 5 ans. Je crois que c’est là qu’il y a eu le déclic. Non seulement pour un de mes héros favoris, mais aussi pour ces univers, ce genre.

    Sauf que la suite… Fut plus compliqué. Faute de moyens, acheter des comics n’a pas vraiment été ma première priorité. À l’époque, le peu d’argents de poches qu’on avait avec les copains partaient dans la salle de jeu, les jeux vidéos d’occasions, les cartes Yu-Gi-Oh, des kebabs et des mangas (première passion dessinée avant les comics, et aussi car c’était plus abordable en terme de prix). Il y avait quand même un peu de comics dans ça (l’excellent jv Spider-Man 2 et Ultimate Spider-Man) mais c’était loin. Faute de moyens, mes premières lectures se résumaient à des lectures rapides en boutique de bd, le temps de faire semblant de feuilleter, avant d’aller acheter un manga. C’était des comics Spider-Man, quelques Superman, quelques Batman. Trop bref et rapide pour que je m’en souvienne. Mais ça m’avait donné le goût de la recherche. Comme le boss, tout ces personnages croisés dans les dessins animées, les feuilletages rapides… J’allais les googlelisé. Plus tard je me suis rendu compte que je m’étais spoil énormément de trucs étant jeune.

    Un jour quand même, c’est dans un tabac que au lieu d’acheter un magazine bidon… J’ai acheté un kiosque de comics. C’était un Ultimate (?) Spider-Man dont je n’ai aucun souvenir du numéro. Mais ça m’avait passionné : Peter Parker était prof, MacGargan rencontre dans sa chambre d’hôtel le symbiote et se lie avec lui, un pote de Peter se transforme en homme dorée suite à une expérience qui tourne mal… J’y comprenais absolument rien… Mais c’était passionnant. Il y avait un background. Du lore. Je voulais savoir pourquoi on en était arrivé là (avant de savoir la suite).

    J’ai pu, éventuellement, rencontré des gens dans ces mêmes auras, qui ont solutionnés ce problème de feuilletage rapide des boutiques… En me prêtant leur bouquins. Notamment un très bon ami, beaucoup plus vieux mais qui partageaient les mêmes passions et lectures, avait un salaire et pouvait donc se permettre d’acheter. Et donc, au début il me prêtait des mangas… Puis c’est venu les comics. Le premier qu’il m’a prêté… C’était le tome 1 de New Avengers (2007 la sortie il me semble). c’était en 2009 ou 2010. Je découvrais les crossover à l’aube du MCU. Autant dire que forcément les films ont beaucoup joués sur moi à ce niveau-là.
    NB : Cocasse quand même que mes vrais débuts dans l’univers SH/comics soient du côté Marvel… Mais qu’aujourd’hui, mon cœur (et ma bibliothèque) soit composé à 85% de DC.

    Et ça a continué, des Batman (il m’avait filé Eternals que j’ai fini par acheter plus tard d’ailleurs car les premières pages sont alléchantes), des Avengers (je pense à Civil War notamment), des Flashs, des Cap, etc…

    L’enfance et la préadolescence étant terminée, j’avais déjà un peu plus de thunes, le MCU battait son plein, la trilogie de Nolan avait tout raflé, Nicolas Sarkozy n’était plus président, et là, j’ai commencé à investir. Et au delà du premier comics que j’ai acheté qui était New Avengers (que j’avais déjà lu, mais c’était la vraie satisfaction de savoir qu’il était à soit)… Le premier vrai comics original que j’ai acheté, presque en hommage inconscient à ce kiosque… C’était Spider-Man : le Dernier Combat. Spider-Man faisant face à son ultime défi : les Sinister 12. J’étais fou. C’était un rassemblement de lore incroyable, un ultime défi pour le tisseur à mes yeux, qui en bavait grave. Et d’ailleurs je crois que le Venom dedans c’est le Venom scorpion, comme quoi c’était probablement la suite du kiosque Spidey que j’avais acheté gamin. Je l’avais lu chez moi, une après midi de beau temps, où tout le monde jouaient dehors, car c’était les vacances et qu’il faisait beau. Mais moi j’étais dans mon lit, ni sur ma télé, ni sur mon ordi, ni sur mon téléphone… J’étais dans un autre univers… Et j’étais heureux.

    En tout cas merci de l’article boss, c’est passionnant à lire pour toi mais aussi l’histoire des autres, c’est le genre de souvenirs que j’adore lire. 🙂

  46. C’était au milieu des années 70 et je suis tombé sur un stock de Comics Pocket. Une révélation…Kamandi de Kirby et Conan de Buscema.
    Depuis, j’y suis encore.

  47. ma première accroche, Le dessin animé X-Men des années 90…
    Mais bon frustré car cours extra scolaire du samedi matin pile poil au moment de la diffusion…
    Mais c’était déjà trop tard, j’étais accro.
    Comme d’autres l’ont déjà mentionné, être geek en 95 à 12 ans, c’était pas hyper bien vu.
    Mes passes temps: livres dont vous êtes le héros, Magic the gathering, manga dragon Ball et leurs cartes de l’époque, Et biensûr, On l’oublie maintenant, Mais aussi le PC.
    Assez frustré en y repensant car pas accepté non plus au niveau familial.
    Et plusieurs années plus tard, c’est l’achat du wolverine février 2001 qui m’a rendu accro pour de bon.
    Continuité, liens entre les différentes séries… Du coup achat des anciens numéros.
    Il y a quelques années être geek était péjoratif, maintenant, c’est faire parti d’une communauté assez tolérée voire acceptée.
    Pour moi, être geek, c’est transposé le réel dans d’autres univers pour appréhender le notre de manière plus objective sans se focaliser sur ce que l’on vit.
    Donc Merci x men pour dénoncer le racisme, spider man pour le pouvoir et les responsabilité, hulk, la colère que chacun à en soit et de ce que ça peut donner si on ne la métrise pas, Mr fantastic, Tony stark, l’inteligence sans éthique, etc etc…

  48. Wow un article nostalgique pendant cette semaine de rentrée.

    Né en 92, comme beaucoup je citerais les séries animé X-Men, Batman et Spider-Man. Toutes ont un générique gravé dans ma boite crânienne.
    Mais je ne saurais dire laquelle des 3 a été mon 1er contact.

    1er comic book, un Xmen de Claremont le n°54 (parution VF) il semble… J’étais en CP ma tante m’apprenait a lire, au final elle m’a transmis beaucoup plus !

  49. Au ciné (enfin à la télé), les Batman de Tim Burton.

    Les comics je les ai découverts début des années 90 ( ma pré-adolescence), un cousin plus âgé que moi en avait un bon paquet des année 80, dont plusieurs Strange « spécial origines ». ça a été une lecture délicieuse pour moi, ça m’a tout de suite parlé. Mes préférés étaient Thor, Spiderman et les X-men. Quand on est ado on s’identifie à Spiderman, on peut encore raisonnablement espérer qu’une heureuse mutation nous arrive, et on trouve vachement séduisante l’idée que les anciens dieux des mythologies étaient en fait des extra-terrestres ou des mutants ultra balaises (ça a inspiré Stargate).

    J’ai réessayé les comics modernes mais ça n’a plus la même saveur, je suis resté fidèle à l’esprit et au style des comics des années 70-80.

  50. Smallville…

    pas ma 1ere intéraction avec les super héros (tous les dessins animé des années 90/2000) mais la 1ere fois que je m’interesse très fortement à une oeuvre lié à l’univers des comics

  51. Je pense que, comme beaucoup j’étais jeune. C’est flou…
    Enfant, j’attendais les dimanches pour F3X: le choc des héros, j’adorais X-Men Evolution, Static Choc, The Batman et Justice League. Et il y avait aussi Spider-Man avec son générique à la guitare électrique et ses comédiens de doublage en roue libre. Quand j’ai eu 8 ans, j’ai véritablement découvert ce monde via Spider-Man, que j’avais été voir en avant première. J’étais dingue. J’avais l’impression que ça me parlait à moi enfant et qu’en même temps, c’était une icône que d’autres générations avant moi avait adoré. Ma tante, mon père. C’était un héritage à porter. Puis il y a eu les VHS de X-Men et surtout X-Men 2. J’ai d’abord découvert les comics dans les librairies qui sentent la poussière. Des couvertures très 90’s de Daredevil, Elektra et Wolverine. Puis mon père me fit découvrir les Strange qu’il lisait plus jeune. En grandissant, ado, il y avait bien sûr Smallville puis les Dark Knight qui, je me souviens, m’ont mis chaos. Déguisement du Joker Ledger à Halloween tout ça. Puis vint Iron Man, puis Hulk, puis Captain America et Thor. A ce moment, je passais des après-midi à faire des affiches fan-made de Avengers sur photofiltre afin de les publier sur les forums d’Allocine.
    J’ai commencé à lire à proprement parler des comics via Marvel et les gros events des années 2000. De Secret War à Siege. Puis j’ai ensuite découvert des chefs d’oeuvre comme Watchmen ou Killing Joke.
    Et maintenant, et ce, depuis plus de 6 ans, il n’y a pas un jour qui passe sans que je vienne sur Les Toiles Héroïques ♥

  52. Je m’en rappelle très bien, j’avais 8 ou 9 ans et je venais de voir au cinéma le premier 4 fantastiques (celui où captain america = torche humaine)! Et j’avais adoré !
    En sortant du cinéma je rentre dans un maxi-livre (ça n’existe plus) et je découvre un comics 4f… C’est à ce moment là que découvre que les supers héros que je connais par les films (DD, x-men, spiderman…) et les dessins animés (x-men évolution : f3x le choc des héros a aussi bercé mon enfance) sont à l’origine des héros de comics !
    A la dernière page de ce comics (compil de plusieurs histoires des années 90 que j ai également adoré) ils faisait la promo d’autres bd que j’achète pour découvrir (xmen car je connaissais et vengeurs (pas avengers) car la pochette réunissant tous les héros (inconnu pour moi à l’époque) était cool) !
    Tout est parti de là…
    Du coup même si avec du recul je sais très bien que les 2 premiers films 4f des années 2000 ne sont pas terribles, il ont toujours une place dans mon coeur 😉

  53. Il y a deux semaines, une grosse discution a lieu au bureau entre les fans de Marvel et les fans de DC.
    Un fan de DC est catégorique, Marvel, c’est nul. Je lui parle de House of M, j’ai l’album dans mon sac, il ne connait pas et ne veut pas le lire.
    Je réussis à le convaincre, il me le ramène le lendemain, il était bluffé.
    Il a commencé Ultimates volume 1 ^^

  54. Comme tout le monde ici je pense, j’ai vue bcp de dessin animé etant petit et lue plusieurs comics de tres bonne qualité, mais ma premiere vraie claque c’etait a 12 ans quand je suis aller voir le premier Spider-Man de Sam Raimi au ciné avec ma mere, je suis ressortie je me dis « wooow, ok je suis un geek »

  55. Mes 1ers super-héros : à la tv :
    Zorro sur Fr3, le dessin animé Batman et Lois et Clark sur M6 🙂
    Puis Spider-Man 1 au cinéma.
    Et en comics : La saga « L’Autre » de Spider-Man (2nde apparition de Morlun) et le dernier numéro hebdo de House of M.
    Très vite je me suis mis à acheter Marvel Icons, et là j’ai découvert les New Avengers de Bendis ❤❤❤

    Et aujourd’hui, au cinéma, on a de l’orgasmique comme Infinity War et Endgame, et du magnifique comme Logan. J’adore notre époque ! Trop de Sup’ au cinéma ? Pas grave !

  56. Je crois, en ce qui me concerne, que c’est la vieille série TV « Flash » qui m’a mis en amour du genre superslip. J’avais raté le Batman de Burton au cinéma (en fait je m’étais dégonflé au moment de y aller, certaines scènes semblant trop impressionnantes pour le jeune spectateur que j’étais). Mais celui qui m’a marqué à jamais c’est le Batman de la série TV animée qui est juste un chef d’œuvre intemporel. Pour les comics, c’est une poignée de Strange oubliés sur un trottoir sur le chemin du collège qui m’ont ouvert au genre (il y avait les Vengeurs de la côte ouest).

  57. Excellente idée boss ! Rafraichissant, et en plus, certainement l’un des rares articles où personnes ne se tirera dans les pattes 😉

    Merci beaucoup pour ton partage d’expérience (carrément avec ton petit brouillon ^^)

    Pour ma part dur dur de me rappeler de mon tout 1er contact avec les SH. J’ai longtemps suivi des aventures super héroïques, sans forcément devenir fan. Jusqu’à la dernière décennie.

    Mon tout 1er contact marquant a du être la série animée de Batman. J’ai du passer à côté de la série x-men (je suis un peu frustré :'(
    Mon intérêt pour les comics a grandi au fur et mesure de leur accroissement au cinema. X-men et Spidey ont préparé le terrain, et la trilogie TDK a été un tournant dans mon monde du divertissement (ma trilogie préférée).
    Mais mon attrait pour commencer les comics est dû au MCU et tous ces personnages que je ne connaissais pas alors. Un pote ayant des comics m’en a prêté au fur et à mesure (je crois que le tout premier était The Infinity Gauntlet, donc je comprend très bien ce que tu as ressenti avec House of M Boss ^^), et j’ai fini par acheter les incontournables.

    Mais ayant commencé tard, je lutte pour retrouver certains comics…
    => a ce propos :
    avez-vous des sites/lieux pour trouver des comics un peu rares ou durs à trouver ?

  58. Blade

    mon premier visionnage dvd …puis c’est la premier fois que je voyais des incruste en CGI se combiner aussi bien avec l environnement dans un film de SH … ya aussi le coté rated R sans filtre qui rend le tout plus brute, plus létale c’était le kiff … puis c’était la période ou je vénérais wisley snipe ..(la performance de Stephen Dorff m’avais bien plu aussi) … l’univers vampirique et la mythologie amorcée… puis le coté héro afro ou encore les art martiaux sachant que j était fasciné par les art martiaux et sport de combat… vraiment il y avait tout pour me plaire dans ce film …
    Encore aujourd hui il est dans mon top 5 malgré 20 ans de films de SH après celui ci.. bref c est pas mon pseudo pour rien

    ps : beaucoup oubli que c est le premier film marvel vraiment crédible (sorti avant Xmen!!)
    Les films qui adaptent du marvel j en ai vu des très bon par new line cinema, sony , fox … ils ont pas attendu marvel studio pour faire des trucs intéressants

  59. J’ai eu exactement la même reconnection avec les comics durant la fin de mon adolescence : mon père m’en prenais plein quand j’étais petit ( X men , Spiderman , Spawn que je kiffais le plus ) et puis décrochage par la suite . Et puis à 18 ans , je rentre dans un kiosque Relais et la le 2 achats qui changeront la donne : Spiderman hors série  » Venom Vs Carnage : Toxin  » et surtout , SURTOUT : Avengers Dissasembled #1

    Là, le soir même , Check encyclopédique de tout Marvel et un nouveau fan hardcore pour les 5 prochaines années 🙂

  60. Le premier souvenir super-héroïque ? Voilà une question difficile que tu nous pose… Pour moi c’est incontestablement le dessin animé Batman de 2004, mais il serait injuste de ne pas citer le tout premier super-héros que j’ai connu, même si je n’en ai gardé aucun souvenir de lecture…
    SamSam et son SamNounours combattant les Marchiens ! que mes parents me lisait dans Pomme d’Api.

    Sinon je me souviens avoir regardé quelques épisodes des Batman, Superman et Ligue des Justiciers de Dini et Timm, mais rien de très marquant. Je me souviens plutôt du Batman de 2004 (cité plus haut) et de Krypto le superchien.
    Quand à la question de mes premier comics, est-ce que Mickey et Donald compte ? Parceque j’ai passé un certain temps à lire et relire les magazines que mes oncles avaient laissés chez mon grand-père jusqu’au jour où, pris de curiosité, j’ai choisi de lire une pile de BD que je n’avais jamais touché … et là vint l’illumination : les Etranges X-Men de Claremont et Romita Jr., puis le RCM X-Men contre Vengeurs, Titans, Strange, VI Facteur-X… Il n’y en avait qu’un vingtaine mais ils ont changés ma vie à jamais. Serval, Tornade punk, Archangel et les Nouveaux Mutants auront toujours une place dans mon cœur. Suite à cela, un des oncles m’a donné une partie des comics qu’il ne lisait plus et j’ai pris connaissance des années 90 et du milieu des années 2000. Dix ans plus tard, je continue toujours de lire avec plaisir mes mutant spréférés.
    Pour le cinéma, mis à part la bande annonce de The Dark Knight où Heath Ledger m’a traumatisé (j’avais tout juste 8 ans à l’époque) et Spider-Man, je ne m’y intérèsse que depuis quelques années et aime tous les studios sans distinction.

  61. Bien que je me souvienne de quelques partie d’episodes de Lois & Clark et SmallVille et alors que je possédais les deux premier Spider-Man de Sam Raimi, Batman Begins et X-Men l’Affrontement sans vraiment comprendre autre chose que Spider-Man contre le Bouffon Vert et le Docteur Octopus, Batman contre… un type et Wolverine contre Magnéto, je possédais également le premier numéro de la collection Marvel avec les figurines en plomb et les vingt premier numéro de la collection DC Comics avec les figurines en plomb mon premier réel contact avec les super-héros c’était lorsque ma grand-mère m’avais achetez le coffret Avengers avec les six premiers DVD au début du MCU sur lequel je lorgnais depuis un certain et c’est alors que commença une collection qui s’élève aujourd’hui à plus de 1600 DVD, livres et jeux-vidéos sur les super-héros.

  62. Pour ma part, mon premier vrai souvenir c’est la bande dessinée The Killing Joke début 90. J’avais une dizaine d’années et la claque fut violente : fini pour moi le héros sans peur et sans reproches et ils deviendront à jamais des colosses aux pieds d’argiles, ce que j’aime toujours aujourd’hui! Une histoire d’hommes (ou de femmes) confrontés au pire….

  63. Tres bonne idée boss comme article.
    Aussi loin que je me souviennes mon premier contact superheroique fut les batman et superman sur France 3 à l epoque des minikeums, un vague souvenir de la série spider-man sur tf1, j etais fan du genrique de batman, je me souviens encore de la première fois que j ai vu le premier episode de superman qui racontait l histoire d’un bebe qui veneait de l espace, etait receuilli par des fermiers pour grandir et devenir l un des plus grand héros de la terre. J ai souvenir d avoir decouvert à la télé batman le defi avec in bruce wayne jouait par julien lepers, incroyable les parallèles que nous pouvons faire quand on est jeune…
    Le personnage du pinguin m impressionné, catwoman m a marqué à jamais avec son costume fait maison en cuir déchiré… Et le mystère entourant son personnage.
    Cela a continué ensuite avec le film X-men sortie en 2000 qui me fasciné comme un film de science fiction. J ai continué avec xmen evolution sur france 3. Je regardais tout ça sans faire trop de lien, ne soupçonnant pas que tout venait d’une meme source. C est un peu plus tard que mon père m a trouve 2 comics dont le special strange 17 avec la chose et thor en couverture que j ai decouvert le monde du comics, depuis je n ai pas arrêté d en acheter, à devenir collectionneur de plus de 3000 comics comptant le strange, titans, nova, spidey, les integrales de spiderman et X-men. Cette passion c est confirmé quand le premier spider-man est sortie depuis impossible de m en defaire, je n en ai loupé aucun, j ai dévorée les vengeurs dissambled, house of m, civil war. Quelle a etait ma joie quand j ai vu la scène à la fin de iron man, tous l univers serait connecté au cinéma aussi, tous nos héros que l on suit depuis petit allaient prendre vie ensemble devant nos yeux.
    Je suivais de manière quotidienne un defunt site sur l univers ultimate. Quand il a etait fermé je suis tombé sur les toiles héroïques qui me donne ma dose quotidienne de suivi super héroïque.
    L histoire est loin d être fini….

  64. …et c’est là qu’on peut reconnaître un grand écart entre ceux qui ont découvert les histoires super-héroïques à une époque où Tous les trucs Geek/Fanboy/Nerd (jeux de RPG et jeux vidéos inclus), étaient considérés au pire comme « des machins de teubés intello, allez faut grandir ! »… ou au mieux, comme une forme de Contre-Culture ludique – bref, c’est ce qui se disait à chaque décennies du XXè Siècle;

    Et ceux qui ont découvert tout ça vers le XXIè Siècle, alors que le succès énorme et les moyens modernes ont démocratisé ce type de divertissements… devenant ainsi plus accessibles, plus cool, plus partageables, moins « honteux » à lire, à regarder, à y jouer…

    Donc, on peut bien dire aux plus jeunes: Vous ne savez pas du tout la « Chance » que vous avez…
    sachant que la Chance, souvent, ça finit un jour par tourner.
    Donc, Gare aux réacs! ils savent se faire entendre eux-aussi…

    • +1
      Je comprends trop la fin du commentaire mais aujourd’hui il a tout pour les fans de comics.
      J’étais seul à connaître quand j’étais gosse aujourd’hui tout le monde vient avec moi au ciné.
      Et cette déferlante de proders.
      Je sais même pas si j’avais un jouet Spiderman enfants,dans les magasins maintenant il y a plus que ça 🙂

      • …dur de ne pas les écouter, les réacs… on est de plus en plus « programmé » pour rebondi sur chaque news existantes, même les plus idiotes, comme si notre vie en dépendait.

        …J’ai néanmoins un souvenir lointain d’un mur de figurines « Guerres Secrètes » dans un Supermarché… un Mur, carrément (ou j’ai un peu exagéré). C’était plus les jouets qui étaient mis en avant que l’event comics… mais quand même !? 😮

    • Pareil. Attention réunion de vieux grognards.
      Lug, Arédit, Artima étaient ma raison de vivre dans les années 70. Marvel, DC, pas de distinction. Tout un monde de rêve s’ouvrait à nos yeux ébahis. Tous les mois, tout mon argent de poche (et celui de mon frêre) partait dans l’achat de comics. Rentrer dans une maison de la presse procurait une joie immense. Par contre, quel dilemme avec special strange lorsqu’il fallait attendre 3 mois avant d’avoir la suite de la saga. (terrible attende lors de l’histoire avec le club des damnés).
      Quel plaisir de voir aujourd’hui que tout est possible.
      PS : j’avais 11 ans lorsque un petit film qui se passait dans les étoiles est sorti.

  65. La franchise me perdra… mon premier souvenir super-héroïque se situe entre les Batman de Burton et… Batman Forever. Eh oui, quand on est gosse, on est plus que naïf…

    Et bien sûr ! Le dessin animé Batman, avec son fameux générique hyper dark… et son Joker incroyable, doublé par Doc’ de BTTF, si je ne m’abuse !

    Bien sûr, j’ai été conquis par Spider-man, premier film que je verrai au cinéma, d’ailleurs.

    Les comics en tant que tel ne m’ont guère intéressé jusqu’à l’achat du premier tome de Batman Terre Un, il y a peu.

  66. C’est assez vague chronologiquement donc je dirai les dessins animés des années 90 sur TF1 et France 3 avec la série Batman (que j’adorai !) et la série Spider-Man (que j’aimais bien aussi !)
    Et concernant les adaptations cinéma, je dirai que le premier film de SH est Batman de Tim Burton qui m’avait fasciné avec l’inimitable adaptation du Joker de Nicholson et la classe naturel de Keaton.
    Et ce qui est paradoxal dans cette histoire, c’est que Batman est trèèèès loin d’être mon super-héros préféré (j’ai jamais cherché à lire une histoire de ce perso excepté des comics Justice League ou Injustice !)

  67. premier contact DC c’etait la série flash des années 90, pour marvel ya eu les DA spiderman, et wild cats,

    mais là où j’ai vraiment commencé a lire des comics c’etait à cause du jeux xmen vs street fighter (cyclops c’etait la classe incarné pour moi), c’est vraiment les xmen qui m’ont lancés dans cet univers.

  68. Premiers contacts avec les comics un team-up Spiderman Wolverine sûrement dans strange.
    Les avengers dans pif 🙂
    Les x-men dans strange.
    A La télé Batman des année 60 sur fr3.
    Des vhs de DC impossible de me rappeler les noms 🙁
    avec notamment un épisode sur aquaman que j’ai dû voir 100 fois.
    Premier film superman,et le premier que j’ai vu au ciné X2 je pense.
    Je me rappelle attendre tout les mois la sortie des comics avec impatience.

  69. Je me souviens d’un des premiers Strange que j’ai eu dans les mains, il y avait l’histoire de Wcyclope qui reformait une équipe Xmen (avec Wolverine, Diablo, Colossus, Storm etc.) pour aller sauver l’ancienne équipe (Angel,Hank etc.)

    Au ciné j’ai commencé avec le Batman Forever ayant découvert le personnage en VHS avec les Batman de Burton.

  70. De souvenir, le premier contact que j’ai eu c’était avec le premier Spider-man de Raimi. Mais là où mon « amouuur » pour les supers-héros a commencé c’était avec Iron-Man au cinéma ; qui m’a donné envie de commencer les comics. J’ai acheté Civil War et depuis j’ai plus lâché !

  71. Si je me souviens bien ça doit être Spider-Man: The Animated Series mais dire en quelle année ça m’est impossible, je dirais dans les dernières années des 90’s.
    Concernant les films ça doit être le Batman de Tim Burton vu avec mon papa dans la même période que cité ci-dessus, ça m’a pas lancé dedans plus que ça mais fin 90 début 2000 on a eu le droit à Spider-Man et X-Men au cinéma !
    Et les comics book c’est très tardif donc fin 2000 avec Civil War

  72. Strange relié n°2 (Strange 5-6-7) ainsi qu’un album relié Marvel appartenant à mon père, racontant l’histoire des 4 Fantastiques privés de leurs pouvoirs capturés par Fatalis. Il y avait aussi les Terrifics. Dessins de Byrne et déjà une grosse claque à 8 ans. Parallèlement, il y avait le dessin animé Spider-Man à la TV.

  73. Ah? Voyons… Aussi loin que je puisse me souvenir je dirais « l’Araignée » (Spiderman) des années 60, avec le générique en français, lors de sa rediffusion dans les années 80.
    Puis des diffusions de Superman 1 à la télé. Enfin, Batman, avec Keaton et Nicholson.
    Mais on oublie souvent Hulk, la série sur M6…

    Ensuite… Batman, série animée, culte.

    La série animée X-Men, sur france 2, avec ce générique de fou, ce Wolverine qui ouvre ses canettes avec ses griffes, cette Malicia teeeellement sexy, cette Tornade aux envolées lyriques quand elle se déchaîne, et ce Gambit ultra stylé.

  74. D’abord les films superman de Richard Donner.
    A la même époque, strange magazine avec en couverture cyclope désemparé tenant le corps sans vie de Jean grey alias le phoenix noir. Je l’ai encore c’est une « sainte relique ». Des comics de « l’araignée » aussi.
    Le Hulk TV avec « David » Banner à la place de Bruce Banner (et son budget chemises à carreaux, colossal).
    Un peu la jolie Wonder woman TV, aux scénarios cul cul, mais qui faisait craquer l’enfant que j’étais (avec les drôles de dames !)
    Puis les batman de tim burton m’ont rendu bat maniac.
    J’ai rêvé pendant des années de voir spider man au cinéma, Sam Raimi a exaucé ce vœu.

  75. Tout a commencé avec Strange 114 de juin 1979 que j’ai dû lire en 1980 quand j’ai su lire. Daredevil, Iron-man et Spiderman, j’ai dû le lire 20 fois ce pauvre Strange. Plein d’autres ont suivis dans le désordre car à l’époque c’était un peu le souk dans les éditions françaises, du Aredit, Artima, du Lug puis Semic ensuite.
    Peu de DC par contre car moins facile à trouver à cette époque?

    Pour les films ça a dû commencer par le 1er Superman de Donner quand il a été diffusé à la télé.
    La série Hulk Avec Lou Ferrigno bien sûr.

  76. 2000-2003 : Découverte de l’excellente série animée Spider-Man (1994-1998) rediffusée tout les matins sur le programme Tfou de TF1. Découverte des excellentes séries du DCAU sur le programe F3X de France 3 (mon premier contact avec DC) et de X-Men : Evolution.

    2001-2003 : Achat de mes Spider-Man magazines (Spider-Man UK) de chez Panini, mon 1er comic-book.

    2002 : Achat de la VHS du Spider-Man de Sam Raimi. Des heures de visionnage en boucle d’un film au scénario réussi. Raimi, fan collectionneur de comics avait compris le personnage de feu Stan Lee en faisant honneur à sa vision.

    Été 2003 : Achat par hasard d’un mensuel Superman et d’un crossover Batman/Hulk, mes premiers comics officiels, toujours chez Panini. Plus rien de chez DC par la suite car les DC étaient introuvables dans mon kiosque durant les vacances.

    Juillet 2004 : Sortie de Spider-Man 2 au cinéma, mon 1er film de comic-book.

    Été 2005 : Achat du mensuel Spider-Man regroupant plusieurs numéros de la série principale the Amazing Spider-Man, chez Panini. Le dessin de John Romita jr et l’écriture brillante de John Mickael Straczynski me séduisent. Le grandiose numéro 500 aura été mon introduction officielle aux comics Marvel.

    Été 2012 : Dernier achat du mensuel Spider-Man après une pause de 2 ans. La hausse des prix scandaleuse de Panini et l’écriture médiocre de l’après-OMD auront eu raison de ma patience. Rattrapage du rythme de parution d’origine (VO) sur Internet ce qui signifie le noycott des comics Marvel gangrenés par les SJW depuis. Lecture internet quand l’envie m’en prends seulement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here