Le Super-Classement : Notez Glass !

45

Spider-Man : New Generation et maintenant Avengers : Endgame… Ça bouge en tête du Super-Classement ! Pour le compléter, revenons en début d’année, avec Glass. Souvent avec M. Night Shyamalan, ça passe ou ça casse. Alors, déconstruction intelligente du genre super-héroïque qui vient à point ou super-réunion bavarde qui n’a pas la puissance d’Incassable et Split ? Réfléchissez bien à la note que vous souhaitez attribuer et votez !

[=> Pour participer aux anciens sondages, cliquez ICI. <=]

Après la conclusion de Split, Glass raconte la poursuite de la figure surhumaine de Crumb, The Beast, par Dunn dans une série de rencontres de plus en plus intenses, tandis que la présence de Price émerge de l’ombre en tant qu’orchestrateur qui détient des secrets cruciaux pour les deux hommes.

Quelle note attribuez-vous à Glass ?

Voir le résultat

Loading ... Loading ...

Le Super-Classement :

The Dark Knight9.3
Avengers : Infinity War9
Spider-Man – New Generation8.8
Avengers8.7
Avengers : Endgame8.7
Logan8.6
Watchmen : Les Gardiens8.6
Les Gardiens de la Galaxie8.5
Spider-Man 28.4
Captain America : Le Soldat de l’Hiver8.4
Iron Man8.2
Captain America : Civil War8.2
Batman Begins8.2
Man of Steel8.1
The Dark Knight Rises8.1
Deadpool8.1
Black Panther8.1
V pour Vendetta8.1
X-Men : Days of Future Past8
Spider-Man8
Batman : Le défi8
Incassable8
X-Men 27.9
X-Men : Le Commencement7.9
Kick-Ass7.9
Batman7.9
Thor : Ragnarok7.8
Les Nouveaux Héros7.8
Superman7.8
Doctor Strange7.7
Batman v Superman : L’aube de la justice7.6
Wonder Woman7.6
Split7.6
Deadpool 27.6
Blade II7.5
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 27.4
X-Men7.4
Aquaman7.4
Blade7.3
Avengers : L’Ère d’Ultron7.3
Hancock7.2
Spider-Man : Homecoming7.2
Ant-Man7.2
Captain America : First Avenger7.1
Constantine7
Iron Man 37
Batman LEGO : Le film7
Superman II7
Spider-Man 36.8
The Amazing Spider-Man6.8
Captain Marvel6.8
Ant-Man et la Guêpe6.7
Thor6.6
The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros6.6
Shazam6.6
Iron Man 26.5
Wolverine : Le Combat de l’Immortel6.4
Kick-Ass 26.4
X-Men : Apocalypse6.3
The Punisher (2004)6.2
Venom6.1
L’Incroyable Hulk6.1
Superman Returns6
Punisher : Zone de guerre5.9
X-Men : L’affrontement final5.9
Justice League5.8
Les 4 Fantastiques (2005)5.8
Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent 5.7
Daredevil5.6
Thor : Le Monde des Ténèbres5.6
Hulk5.5
Blade : Trinity5.5
Ghost Rider5.4
X-Men Origins : Wolverine5.3
Superman III5.3
Batman (1966)5.3
Punisher (1989)5.2
Batman Forever5.1
Green Lantern4.9
Suicide Squad4.8
Jonah Hex4.6
Supergirl4.5
Howard… une nouvelle race de héros4.4
La créature du marais4.2
Les 4 Fantastiques (2015)4.1
Les Quatre Fantastiques (1994)4.1
Superman IV : Le face à face3.9
Ghost Rider : L’esprit de vengeance3.9
Captain America (1990)3.8
Batman & Robin3.8
Steel : Le justicier d’acier3.6
La créature du lagon : Le retour3.5
Elektra3.5
Catwoman2.7

45 COMMENTAIRES

  1. J’ai mis 6. C’est très particulier, sur le moment j’avais été très déçu du final. Avec le recul je trouve ça pas trop mal. La performance de McAvoy bien que caricatural est quand même foutrement impressionnante.
    Mais je sais pas, il résulte du film une semi déception. Malgré la reprise d’une des scènes qui m’a le plus ému de toute la filmographie héroïque au sens large. (La scène de la réunion autour du journal entre Willis et son fils tiré d’Incassable)
    Ce qui détonne d’autant plus sur la fin malheureusement …
    C’est particulier, il y a la patte artistique de Shyamalan, un plus artistique indéniable mais …

    Fin voilà, une note un peu âpre.

  2. J’ai hésité entre le 6 et le 7 et j’ai donné 7 pour encourager ce genre d’entreprise risqué dans un temps ou on jure que par une formule . ça reste moins prenant et déroutant qu’incassable mais je trouve que le tout était très intéressant . La signature de Shyamalan reste le twist final j’ai vu qu’il a déçu pas mal de monde alors je l’ai trouvé très en accord avec le film et l’univers d’Incassable .

    PS: Endgame qui ne fait pas partie du podium et bin il y a une justice dans la vie (même si j’ai adoré le film ) .

  3. Honnêtement, j’ai été assez déçu par ce film Glass, je n’ai pas retrouvé l’éclair de génie du réalisateur (comme dans Sixième Sens ou Incassable) et je trouve que le twist (même si je ne sais même pas si c’est réellement un twist en fin de compte) autour de la société secrète est beaucoup trop grossier et venant de nul part, comme si Shyamalan voulait absolument amener un twist en fin de film (ce qui n’arrangera pas sa réputation à ce niveau là).

    D’ailleurs, de manière plus générale, je pense que Incassable n’aurait jamais dû avoir une suite (à la limite, ça me dérange moins pour Split).

    Ceci dit, je mets une note de 6/10, la patte artistique de M. Night Shyamalan reste un plus indéniable. En tout cas, ça m’a donné envie de revoir ce film.

    • Un bon 8 pour moi.

      Ça vaut pas incassable. Mais rien que l’utilisation des lumières et du code couleur, ainsi que la prestation des acteurs en font un très bon film.

      J’ai même versé ma petite larme à la fin.

  4. Un 6.

    D’ailleurs je trouve chaque film de cette trilogie moyen. Ce qui est rageant car on passe pas loin du vrai bon film à chaque fois.

    Concernant Glass, c’était sympa, mais un peu lourd… Comme le fait d’insister des plombes sur l’idée que chaque personnage est fou et croit avoir des pouvoir, alors qu’en tant que spectateur personne n’est dupe (tandis qu’on doutait vraiment devant Incassable, et qu’on était surpris par Split)…
    Et ce qui m’a le plus gavé, c’est le côté sur-explicatif. Comme si Shyamalan faisait l’analyse de son film à travers les dialogues de ses personnages, ce qui ne laisse plus aucune place à l’interprétation et à l’imagination.

    Après en tant que telle, cette trilogie est très intéressante dans sa lecture du mythe du super-héros. Shyamalan a su apporter sa pierre au genre, maladroitement à mes yeux certes, mais j’entends parfaitement que des gens puissent adorer.

    • Je te rejoins sur le côté sur-explicatif. Je me souviens avoir été étonné du rôle tenu par la mère de Glass, qui passe son temps à expliquer au spectateur les parallèles entre les différents moments du film et leur équivalent dans les comics. Too much pour moi aussi.

      • Je ne sais pas si on peut réellement parler d’incohérence mais à titre personnel j’ai eu beaucoup de mal à encaisser l’idee d’essayer de faire gober aux personnages (et Dunn en particulier) ainsi qu’aux spectateurs le fait qu’ils ne soient pas réellement doués de pouvoirs. Incassable passait 2 heures a convaincre le spectateur et le personnage principal de ses capacités. De plus il en fait usage depuis maintenant 20 ans. Ça rend, du coup, la révélation finale d’autant moins pertinente. J’ai vraiment un mal fou a noter ce film. D’ailleurs je ne l’ai pas fait.

        • Je suis d’accord, a titre personnel j’ai surtout mis une note de “feeling”. C’est assez difficile, c’est un film qui a du cœur, de la passion. Mais qui possède de sacré défauts aussi …

        • En effet, il ne s’agit pas d’une incohérence. Et sachant que le thème de cette trilogie est la foi, c’est même plutôt pertinent je trouve : dans Incassable on aborde ce thème sous l’angle de l’individu qui découvre la foi; dans Split, c’était plutôt une lutte entre des croyants qui tentent de convaincre des sceptiques; dans Glass, c’est le doute et la remise en question de leur foi (rappelez-vous le geste que fait Glass quand il découvre qu’il avait raison tout du long ^^). A mon sens on a là les trois “stades” essentiels de la vie d’un croyant.

          Certes, David a utilisé ses pouvoirs pendant 20 ans. Ce n’est pas pour autant qu’il est imperméable au doute. Son esprit pourrait lui avoir joué des tours pendant tout ce temps. Et ce n’est pas pour rien que tout contact avec son fils – le seul témoin de l’existence de ses pouvoirs – lui est interdit.

          Après on peut débattre de la façon dont ça a été mis en place. Pour moi l’affaire était grillée dès le départ, quand on nous montrait le dispositif d’eau dans la cellule de Dunn. Mais l’idée de base, je trouve, est vraiment pertinente.

  5. J’ai mis 9 (il en faut !)

    J’ai adoré l’ambiance, le contre pied des toutes les autres productions qui se battent à coup d’effets spéciaux (souvent moches d’ailleurs). La scène avec la torche au dessus des genoux est très fort en tension par exemple, avec « rien »… une leçon de cinéma !
    Il y a un petit coté plaisir coupable de voir ces 3 personnages simultanément.
    ——-
    Par contre, je ne comprend pas pourquoi tout le monde dit que le twist final est constitué par la révélation de l’organisation… pour moi, il s’agit du fait que le combat était filmé et que l’évasion n’était jamais prévue…

  6. Hello, juste une petite suggestion, pas très importante, mais serait-il possible à tout hasard de mettre un petit code couleur dans cette liste, pour visualiser plus rapidement par exemple où sont les films du MCU, les films de la FOX, de Sony, les films DC etc… ? 🙂

  7. J’ai mis 5.
    Une déception gigantesque.
    Incassable et Split sont pour moi deux films très marquants, que ce soit dans leurs thématiques, leur mise en scène, leurs performances d’acteurs.

    Glass m’a ennuyé du début à la fin. A part les 20 premières minutes vraiment emballantes où on retrouve l’ambiance d’Incassable qui se heurte au monde de Split, le film n’a pratiquement rien à raconter.
    Conséquence de cela (ou pas) ? Willis est éteint, Jackson est dans un état léthargique 80% du film et Mcavoy est en roue libre jusqu’à l’épuisement.

    Et le final est absolument pathétique et expédié, ne tenant pas debout une seconde.

    J’avais peur de ce film, rushé en seulement moins de 2 ans après Split, vu la tâche impossible qu’il impliquait. Et je me suis pas trompé. Shyamalan est vraiment un cinéaste qui n’a aucune constance c’est dommage.

    Ma plus grosse déception de l’année avec le dernier Tarantino. Mon avis n’appelle pas à un commentaire particulier, surtout ceux du type “tu n’as pas compris le film” ou ” c’est vrai que Marvel c’est génial”. Je suis un fan d’Incassable et pour moi la montagne qu’il était a accouché d’une souris.

  8. J’ai mis 8.

    Excellent moment de cinéma pour ma part. Je l’ai vu deux fois. J’ai kiffé deux fois. Visuellement très intéressant, avec un code couleur qui raconte des choses à lui seul, et toujours aussi bien filmé.

    Des trucs ratés par-ci par-là, il est vrai. Le film échoue notamment à faire croire au spectateur que Dunn et Crumb seraient des humains ordinaires sans pouvoirs. Dommage, c’était l’élément central de l’intrigue du film ! Ça aurait pu marcher sans la présence du réservoir d’eau qui donne sur la cellule de Dunn…
    La présence d’une organisation secrète, par contre, ne fait clairement pas partie des points négatifs pour moi : ça coule de source tout en étant inattendu. Une bonne manière d’expliquer pourquoi l’existence de sur-hommes n’a jamais été dévoilée au monde en puisant encore une fois dans la mythologie des comic-books.

    Bref, les personnages d’Incassable et Split étaient construits autour d’un même thème – la foi – et en miroir l’un de l’autre. Ils étaient destinés à se rencontrer et je ne suis pas déçu du résultat. Ma grosse déception reste d’avoir eu si peu d’interactions entre Dunn et Glass… Dommage.

    • Je trouve qu’il y a aussi un problème au niveau de l’interprétation. On a salué dans chez shyamalan la sobriété d’un Willis délaissant ses tics habituels (aussi bien incassable que sixième sens). Mais la on passe de la sobriété a l’inconsistance. A l’inverse le jeu de mcavoy est excessivement outré (ça passait bien mieux dans Split). Le fils de Dunn, j’ai aussi du mal avec l’interprète, même si c’est le même qu’incassable..bref, globalement ça aurait pu être une fin de trilogie formidable car j’y trouve de très bonnes choses mais j’ai l’impression que trop de trucs dans l’écriture ou l’interprétation ont été bâclées.

      • Pas choqué par l’interprétation pour ma part. J’ai trouvé McAvoy tout aussi juste et impressionnant que dans Split. Je trouve toujours ça étonnant comme argument d’ailleurs. C’est pas comme si on pouvait mesurer la qualité du jeu d’un acteur. C’est surtout affaire d’impression en fait. Et dès qu’on entre sur ce terrain-là les facteurs qui peuvent expliquer notre ressenti – en dehors du jeu de l’acteur en lui-même ou de l’écriture – sont légion.

        • Après quand j’ai dit ça moi, à titre personnel ma compagne est psychologue, alors quand elle voit ça, elle sourit quoi ^^ Après évidemment c’est du fantastique, mais la déformation professionnel est parfois trop forte

          • En effet Chocasse. Et ça vaut pour n’importe quel métier et n’importe quel domaine d’ailleurs (la médecine dans Dr House ou les enquêtes criminelles dans NCIS/Les Experts en sont d’excellents exemples ^^). Mais je crois qu’il y a une énorme différence entre la “qualité” du jeu d’un acteur et le réalisme de ce qu’il joue. Ça peut ne pas être réaliste mais bien joué (même si je précise encore qu’évaluer la qualité du jeu d’un acteur reste pour moi une hérésie).

            J’ajoute également que dans le cas du personnage de McAvoy, on n’a pas affaire à une pathologie réelle, mais à quelque chose de surnaturel (ou fantastique pour reprendre le mot que tu as employé). Du coup je ne trouve pas très pertinent de comparer ça à un réel trouble de la personnalité multiple. S’il ne s’agit pas de la même chose il me paraît logique que le rendu soit différent.

          • Bien entendu, après bon, disons que ça s’apparente à un cas de dissociation de la personnalité. Tu enlèves le surnaturel, forcément pour quelqu’un qui s’y connait, ça va paraître aberrant de toute manière. Mais c’est pas un film fait pour ces personnes là. La performance pour le commun des mortels restera impressionnante.

  9. J’ai mis 7, j’ai adoré Incassable, et vraiment beaucoup aimé Split, mais Glass… M’a déçu. Mais j’évite d’être trop dur avec lui car pour moi il souffre surtout du fait que les deux autres épisodes de cette trilogie sont vraiment énormes ! Donc un petit 7.

  10. “9”, péniblement… Un bon effort pour le caractère sans concession du film, Shyamalan ne trahissant pas son cinéma en jouant le jeu de ses Huis-Clos habituels jusqu’au bout (ce qui représente quelques uns de ses meilleurs films).
    Ainsi que le jeu de la frustration, poussant le spectateur à imaginer tout le reste lui-même… ce qui est une des façon de faire du Fantastique – le laisser émerger dans l’esprit du spectateur avant tout.
    Très dur car assez désespéré, et avec trop de références pour être un film aussi ouvert que Incassable et Split, dont il peut évidemment apparaître comme plus dispensable.
    Mais y a de jolies choses émergentes, si on laisse le temps à l’intrigue de s’y “rebooter”.
    Enfin bon, ‘tout essayé de décoder déjà ici, ça va:
    http://lestoilesheroiques.fr/2019/01/glass-la-critique-du-film-votre-avis.html

  11. Pour ma part très bon film ! Comme beaucoup bien e’ dessous de incassable, mais d’un très bon niveau quand meme. On parle de film de super hero non ! ? Il surclasse tout le MCU déjà, je sais il n’y a pas que ça dans le genre mais le fer de lance actuel, apporte du sang neuf au genre et ça ces un plus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here