Joker : Les premiers avis !

95

Joker, un futur grand classique du genre super-héroïque, au même titre que The Dark Knight ? C’est bien parti ! Dans ces premiers avis – complétés par la mise en ligne des premières critiques -, la performance de Joaquin Pheonix est bien évidemment saluée, au point qu’une nomination aux Oscars lui tend déjà les bras. Le long métrage clownesque de Todd Phillips est décrit comme « sombre, tordu, brutal, fou, audacieux, magnifique, drôle »… Le mot « chef d’oeuvre » est lâché plusieurs fois. Si on devait malgré tout dégager un défaut, il semblerait que ce soit le message du film. « Dangereux », à l’image de son protagoniste principal ? Une chose est sûre, Joker ne laisse personne indifférent et tout cela augure de belles et longues discussions sur les forums du monde entier !

Le film, qui relate une histoire originale inédite sur grand écran, se focalise sur la figure emblématique de l’ennemi juré de Batman. Todd Phillips brosse le portrait d’Arthur Fleck (Joaquin Phoenix), un homme sans concession méprisé par la société dans ce film qui se présente comme un récit inquiétant.

Joker est réalisé par Todd Phillips et sort en France le 9 octobre 2019, avec Joaquin Phoenix (Arthur Fleck/le Joker), Robert De Niro (Murray Franklin), Zazie Beetz (Sophie Dumond), Frances Conroy (Penny Fleck), Marc Maron (Ted Marco), Brett Cullen (Thomas Wayne), Douglas Hodge (Alfred Pennyworth) et Dante Pereira-Olson (Bruce Wayne).

95 COMMENTAIRES

    • J’espère surtout que ces critiques sont sincères et pas mensongères, comme pour chaque disney… »le meilleur film spidey ever », « endgame aussi bien que le parrain » etc, t’as des ex de films mcu decendus par la critique? Ça ne doit pas exister les mauvais films mcu…

        • Moi, je préfère le premier au deuxième. Pour la scène du mariage et pour une tension que je trouve absente du deuxième, selon moi.

          Mais l’idée de deux histoires en parallèles à deux époques différentes étaient novateurs à l’époque, je crois.

    • Marsom ce ne sont plus le même genre en même temps. La presse ne va pas noter positivement que marvel. Nier que la concurrence a toujours souffert de la comparaison avec marvel car il faut faire comme marvel ce serait quand même ridicule…

      Ici on a plus un film sh pour la presse, on se rapproche du film d’auteur porté par la prestation d’un acteur à leurs yeux à mon avis.

  1. Le message du film serait dangereux ? et bien ça me donne encore plus envie de le voir meme si je sais que la critique surtout américaine aime exagérer les choses et est assez bisousnours .

    PS: maintenant je veux un film Lex Luthor en plein campagne présidentielle

    • Non mais stop quoi après ce sera quoi ? Un spin-off sur Martha Kent ? Sur le grand-père de Supeman ? Ah oui ça ils l’ont fait en série .
      Faut arrêter 5 min.

  2. Peut-être que warner va enfin comprendre que pour revenir au top, il faut arrêter de copier les films fast food oubliables et merdiques de la concurrence. Ils ont beau cartonner, ça reste de la merde en majorité pour moi… J’espère que ce film va sauver cette année aussi terne que l’an passée…

      • On est d’accord, je parlais du genre superslip et heureusement pour moi je ne le mets plus sur un piedestal, ni au centre de mes priorités.

        • On avait ‘Glass’ en début d’année, un autre film similaire dans sa démarche d’auteur que ‘Joker’, en tout cas c’est mieux que rien 😏…

          Et l’année prochaine, on aura le film ‘Comment Je Suis Devenu Super-Héros’, le premier (vrai) film de super-héros français 😉 !

    • Ouais, enfin, Shazam! et Aquaman sont également des blockbusters fast-food oubliables. Malheureusement, ce n’est pas un style propre à MARVEL STUDIOS.

    • @ Novac : Je pense que la comparaison avec les autres films de super héros est, à priori, nulle.
      Les éléments de base qui constituent un film de ce genre comme l’action, les supers pouvoirs, le fantastique etc. semblent absent de ce film. Ce n’est ni mal ni bien, mais je pense que le Joker est un tout autre genre de film.

      Le soucis, c’est qu’une partie des personnes qui se présentent comme spectateurs de films de super héros, souffre d’un besoin de reconnaissance est se cherche à tout prix un film à oscar.

      Je souhaite vraiment le meilleur à Joker, que j’irai très probablement voir, mais comparaison n’est pas raison. Je pense qu’il n’y rien de comparable, dans un sens ou dans l’autre entre un Far From Home et Joker. Et ça n’est ni bien ni mal, c’est juste comme ça.

      Après, t’as les partisans, qui se servent des films pour mieux cracher sur le voisin 😮 …

  3. Le Joker étant le méchant de comics le plus emblématique, c’est sur qu’il y avait matière à faire. Après, le « problème » c’est que le film va nous faire éprouver de l’empathie pour le personnage 😂

      • C’est toute la subtilité de The Killing Joke : on te présente le passé d’un criminel détestable pour créer de l’empathie, avant que le perso lui même ne nous fasse comprendre que ce n’est qu’une version possible parmi tant d’autres de ce qui lui ait arrivé.
        Autrement dit, il pouvait tout aussi bien avoir menti et toujours été un fou dangereux. De la même manière qu’il a pu effectivement être une victime que la société a poussé à bout avant de basculer.
        Il me semble qu’il dit même qu’il se souvient parfois d’une version, parfois d’une autre.

        J’ai toujours adoré cet aspect du perso. Ce film en revanche a l’air de proposer une origine définitive (comme d’autres oeuvres avant, hein. Rien d’inédit).

        C’est pas non plus pour me déplaire cela dit. Et puis on n’est pas à l’abri d’un twist en fin de film où le Joker est enfermé à Arkham et n’a fait que raconter tout le film comme une version de son passé, mais j’en doute fortement.

        • Ce que j’aime avec The Killing Joke, c’est que l’ empathie du lecteur était aussi généré par le personnage de Batman dans l’histoire, qui était justement dans cette démarche de compréhension de son ennemi de toujours…

          Comme dans la case final où on ne sait pas si Batman finit par commettre le meurtre, The Killing Joke, c’est aussi l’ambiguïté du Chevalier Noir.

          • Oui tout à fait. The Killing Joke est avant tout basé sur la relation entre les deux némesis. Le passé du Joker, c’est limite du bonus, puisque incertain et potentiellement inventé de toutes pièces.
            Bon du bonus bien écrit et pratiquement indissociable du perso version papier, mais du bonus quand même.

    • où tu as vu que le film allait nous faire ressentir de l’empathie pour le personnage principal ? Tu l’as vu ? Pour autant qu’on sache il va être dépeint comme un psychopate malsain, fais attention aux bandes annonces et leurs sens trompeurs

      • Montrer comment un homme tombe dans la folie et devient un criminel va inévitablement provoquer de l’empathie à son égard. Car à mon avis, ce sera la toxicité de la ville de Gotham qui va créer le Joker.

  4. Y’a une critique vachement negative dans le lot. Lisez mieux !!
    En tt cas la majorité semble avoir kiffé, IGN a mis un 10 , collider a kiffé.
    DC reviens dans le game ça fait plaisir sa mère. Je veux un film Sandman par Dennis Villeneuve maintenant

    • Laissons tonton Dennis finir de peaufiner la post prod de dune déjà.

      Et j’aimerai bien qu’il retour à des films plus ‘simple’.
      incendies et Enemy sont mes films préféré du réal.

    • « Little White Lies »??? Ils sont carrément insultants sur ce film. Dommage de se focaliser sur cette critique, c’est comme chercher la petite bête, mais c’est intéressant de tomber sur ce point de vue. Je parie sincèrement qu’ils vont trop loin, comparer ça à « Suicide Squad »….. Ne serait-ce qu’une seconde. Il ne vaut mieux pas gâcher son plaisir et aller voir ce film en évitant de rentrer dans la salle en se disant « voyons ce qui ne va pas ».

      Suicide Squad, m’a surpris quand j’ai dit à voix haute dans le cinéma « mais ils ne savent pas monter un film??? » dès les premières minutes. On en apprend des choses sur soi-même. Surtout quand on va voir un film avec de bons à-priori. Pour Joker, le trailer ne m’a pas transcendé, mais ces critiques me titillent. On va voir tout ça.

  5. Ouais mais en soit je doute pas que le film peut être top et que la performance soit aussi bonne MAIS d’où c’est un film super héroïque ? Enfin j’veux dire, à part que ça se passe à Gotham et que le film porte le nom Joker c’est totalement en roue libre pour le reste donc c’est simplement un gros coup de pub pour DC ? 😅😅

    • Je vois pas mal de commentaires qui se demande si on peut considérer ce film comme un film super-héroïque ou comicbook movie.

      Bon déjà c’est quoi un film super-héroïque pour vous ? Et c’est une question sérieuse, j’aimerais bien avoir vos avis.

      • Pour moi, il faut que les personnages soient « super » et dans le camps des gentils.

        Superman, Flash, Captain America, Hulk, Thor, sont des super héros car ils ont des aptitudes qui dépassent le commun des mortels, des supers pouvoirs.

        Iron Man, Ant-Man aussi, même si c’est leurs armures / costumes qui leur confère des super capacités, comme super force, le vol, la réduction ou l’augmentation de la taille.

        Mais Batman, Arrow, ne sont pas des super héros pour moi. Se sont des Justiciers.

        Si on dit film de super héro, on peut dire film de super vilain.

        Mais le plus simple est de globalement parler de comicbook movie.

        • Question et réponse intéressantes !
          D’un autre côté Batman a lui aussi des capacités qui dépassent le commun des mortels. Même s’il ne s’agit pas de super-pouvoirs à proprement parler son intelligence et sa force physique dépassent de loin tout ce qu’on peut imaginer pour un être humain.
          D’autre part on peut aussi avoir des super-pouvoirs et être un justicier : Daredevil par exemple, premier nom qui me vienne en tête.

          • Il ne faut pas oublier que Batman est un détective. La galerie de ses ennemies, très diversifiées, compte beaucoups d’individus sans pouvoirs tel le Joker, Double face, le Pingouin etc

            The Dark Knight est une réussite pour moi de par l’aspect réaliste donné à Batman et son univers.

            Ce genre de film correspond tout à fait à l’univers Batman, c’est une adaptation de comics avant tout.
            (dailleurs, une version très sombre de Batman, orientée enquête, me plairait bien ^^)

          • Certes. Mais ses aptitudes de détective dépassent elles-aussi celles qu’un humain peut atteindre. Le nombre de disciplines intellectuelles qu’il maîtrise est totalement irréaliste, surtout à notre époque.
            Je te rejoins vis-à-vis du traitement apporté par Nolan: tout à fait adapté au personnage et à son univers.

      • @Theokolis C’est un Comicbook movie car c’est tiré d’un personnage qui vient d’un comics mais ce n’est pas un film de Super-Héros car déjà il est classé R et j’estime (avis personnel) qu’un film de Super-Héros est tous public.
        Mais surtout à partir du moment où le « Héros » franchi la ligne, à savoir tuer pour soi arriver à ces objectifs sans trop se faire chier ou juste pour le kiffe de tuer (cc BvS), ce n’est plus un héros mais à la limite un anti-héros mais il faut avouer qu’utiliser le terme « Films Anti-Héroïsme/que » n’est pas très encourageant !

        • Ok donc ta réponse rejoint un peu celle de Sylar et je suis finalement d’accord. Ce n’est pas un film de super-héros mais c’est quand même un comicbook movie au même titre que Sin City ou A History of violence.

          • @Archer : il me semble que c’est surtout la série animée de 1992 qui a popularisé la fameuse règle d’or de Batman à un plus large public.

        • absolument pas d’accord sur le classement (meme si je respect ton avis personnel) Un film de Super héros n’a pas besoin d’être tout public si l’auteur ou le réalisateur juge qu’il a besoin de la violence ou d’un langage cru pour faire passer son message il se doit de le faire par respect pour son oeuvre .et d’ailleurs l’anti-héroïsme est lui même un thème récurant des super héros .

          PS: Dans BvS Batman ne tue pas sans raison ou juste pour kiffer ça reste un personnage psychotique hanté par son passée .et son impuissance face à trois situation distingue qui sont la mort de ses parents , la mort de Robin et l’attaque Kryptonienne .
          D’ailleurs si tu considères que ce n’est plus un film de SH dés que le héros tue pour ne pas se faire chier ou arriver à ses objectifs et bien il n’y a plus aucun film qui entre dans ta liste puisque les super héros tuent des tas de personne ,mais comme généralement se sont soit des soldats qui portent un masque ou des Alien sans visage et comme on voit pas le sang et bien sa passe crème .

          • Excellent point Ulysse ! Si on gardait cette définition du super-héros, que dire de Tony Stark, Captain America ou Hawkeye ?

          • @Ulysse La psychologie du Batman repose sur le faite de ne pas tuer, c’est pour ça que sa relation avec le Joker est aussi intéressante car il veut le forcé à le faire. Mais à partir du moment où il franchi la ligne il n’est plus intéressant et ça brise le « mythe » pour moi. Le problème avec BvS c’est que le film mets trop en avant le faite qui tue, genre en mode c’est cool de tuer des petits malfrats mais par contre on se garde bien de tuer Lex. Bref, mais effectivement tu soulève un bon point concernant les autres films de SH et ça m’a toujours fait tiqué dans les films du MCU par exemple, mais généralement je trouve que c’est justifiable car « légitime défense » ou involontaire dans pas mal de cas.

          • @Marsom : Je te rejoins vis à vis du meurtre dans BvS. Par contre tous les Batman du cinéma tuent. Laisser mourir ses adversaires est également intolérable pour le Batman des comics. Donc chaque film sur le personnage est une trahison sur ce point.

            En ce qui concerne le MCU, je crois bien que quand Stark prend d’assaut la villa du Mandarin il ne tue ni par légitime défense ni involontairement. ^^

          • @Archer
            Je ne sais pas, pour moi c’est vraiment quand Batman le fait volontairement que ça trahit le perso, genre Ra’s al Ghul dans Batman Begins ou Batman le laisse volontairement crever et il le dit lui même dans la scène qu’il n’est pas obliger de le sauver mais après la où je peut accepter c’est dans The Dark Knight ou il tue par accident Harvey en voulant sauver le gosse et dans lesquels par la suite il a des remords dans TDRS. Après bizarrement, j’ai du mal à me dire que The Dark Knight est la suite de Begins tellement je trouve que tous est différent dans les 2 films, donc ça passe mieux. Alors que le Batman de Snyder on sait rien de lui ni de ce qu’il a traversé de si dure, alors ok, il y a la mort de Jason Todd mais on ne sait même pas comment sa c’est passé et à quel point c’est important pour lui, pas suffisamment pour qu’il tue le Joker en tous cas.
            Mais oui, tu as raison concernant cette scène de Iron Man 3 ou je me suis toujours demandée s’il les tue ou pas ?
            Mais quand il n’y a vraiment plus d’autres moyen et que les héros sont vraiment obliger de tuer pour sauver l’humanité ou l’univers, comme dans Avengers Endgame par exemple, oui ça passe mieux.
            Après Batman est différent de tout autres héros car son développement est basé sur ça. Le fait que c’est possible qu’un homme réussi à ne pas franchir la ligne avec cette ville remplie de tarés et de psychopathe malgré toutes les épreuves qu’il subit, c’est le symbole de Batman qui au final il est vrai n’est pas un héros mais plus un justicier à la Zorro.

          • Donc pour toi le Batman de Burton aussi a trahi le personnage car il tue délibérément des malfrat en leurs collant des grenades (mais comme c’est tourné en dérision et comme c’est PG13 on les voit pas se faire exploser là aussi pas de scandale) .Ou bien le Superman de Donner qui balance un Zod qui a perdu ses pouvoirs dans un cratère de la forteresse de solitude .

            Trahir le personnage ça aurait été le cas si se Batman se baladait avec une calache faisant l’apologie des armes à feu et du meurtre façon Deadpool .Alors que dans ce film toutes ces actions ne sont jamais glorifié bien au contraire ils sont le symbole de sa descente au enfers .C’est là pour moi ou Snyder réussi la ou Franck Miller a échoué dans son Dark Knight Return car lui glorifie les actions de son Batman. ça s’appelle la déconstruction d’un personnage et normalement quand un personnage qui a été tellement adapté que Batman et bien on devrait tenter des nouvelles choses (comme Frank Miller dans son temps avec les comics c’est bien ça qui a redonné un souffle au Comics Batman) mais à cause de la saga Dark Knight amplifié par les héros MCU , le personnage est devenu trop chasse garder pour son propre bien .

          • @Ulysse Je t’avoue ne pas avoir regardé le Batman de Burton et le Superman de Doner depuis très longtemps mais oui, ça trahi le concept de Batman après c’est une autre époque avec une mentalité différente.

          • @Marsom
            Concernant le passé du Batman de Snyder, on sait tous ce qu’il s’est passé : le costume de Robin tagué « Joke’s on you AHAHAH ! »; l’expression de Wayne quand il s’arrête devant… C’est pas raconté mais c’est évident. Ceci-dit dans le film ce qui l’a radicalisé à priori c’est plutôt les événements de Metropolis.

            « Batman le laisse volontairement crever et il le dit lui même dans la scène qu’il n’est pas obliger de le sauver  »
            Certes, il le dit. Et ? Ça ne change rien au fait que Batman refuse catégoriquement de laisser ses ennemis mourir (sinon Arkham ne serait pas aussi peuplé ! ^^), et que Batman Begins est donc en violation avec les principes du personnage des comics.

            Pour les vieux Batman et Superman de Burton et Donner, certes c’était une autre époque. Mais ça veut dire quoi ? Genre à l’époque on avait le droit de trahir l’essence des perso de comics et aujourd’hui on n’a plus le droit ? Le refus de tuer était déjà bien ancré à l’époque pour ces deux personnages. Burton et Donner ont choisi d’en faire fi. C’est pareil pour Snyder. Si on le fustige pour cette trahison on doit aussi les fustiger eux. Sinon on fait du deux-poids deux-mesures…

            @Ulysse:
            Par contre Batman ne tue pas dans le DKR de Miller… Il utilise des balles en caoutchouc. 🙂

          • @Winter Soldier (je te réponds ici car tu as fait une petite erreur de manip ^^):

            Possible. Pour ce qui est des comics, il semblerait que la première évocation verbale de cette règle remonte à 1941.

            https://www.ign.com/articles/2019/03/29/does-batman-really-have-a-no-killing-rule

            Chose intéressante : on peut voir que cette règle a été enfreinte à de nombreuses reprises, notamment dans les années 80. Au final parler de manque de fidélité sur ce point n’est pas très pertinent, je trouve.

  6. Empire lui met 5etoiles sur 5 et conclu

    Bold, devastating and utterly beautiful, Todd Phillips and Joaquin Phoenix have not just reimagined one of the most iconic villains in cinema history, but reimagined the comic book movie itself.

  7. Ces critiques font vraiment plaisir, en espérant qu’elles soient sincères et mûrement réfléchies car des fois il nous faut plusieurs visionnage ou tout bien décortiquer avant de pouvoir parler d’un film de la manière la plus juste possible. En tout cas la vidéo de la standing ovation est impressionnante et me donne bon espoir.
    Je considère Joker comme un comicbook movie comme Brightburn ou Scott Pilgrim et les films de super-héros sont pour moi une catégorie des comicbook movies. Et je pense que Joker par son ambition d’être un véritable film d’auteur peut se révéler être le classique, le film de référence du genre tout entier car il possède de véritables ambitions artistiques, là où les films de super-héros sont pensé pour la majorité, en terme d’argent, et de petits cahier des charges pour que le grand public soit content et les fans aussi.

  8. Jamais vous etes positive « lesToiles héroïques » aux films DC ?! vous êtes toujours en train de vous dires si cela va vraiment marché ou quoi, faut resté sur nos gardes, attention ça sent le coup fourré !.
    Tandis que Marvel oulala vous qualifiez de grand film ou de chef d oeuvres en ayant vu juste un teaser ou une bande annonce. 😒

    • Arf entre un Justice League aux fraises, un Suicide Squad complètement à la ramasse ou même un Shazam massivement pour les enfants avec des effets spéciaux déjà datés…

      On peut se permettre d’être méfiant, non ? D’autant que le réal, sans être mauvais, n’a pas fait quoi que ce soit d’exceptionnel jusqu’à présent.

      Je serai le premier ravi si ce film est bon. Mais je reste prudent malgré ces critiques, je vois pas le souci.

  9. Le plus drôle, c’est de se dire que DC va sans doute exploser ( dans le bon sens du terme) avec Joker, avant de retomber dans leur travers avec Birds of Prey suffit de voir le mini teaser pour s’en convaincre.

    • C’est malheureusement le cycle vicieux dans lequel se trouve DC depuis la fin de la trilogie de Nolan : bon film (Man or Steel, même si ça reste discutable pour certains) => film médiocre (BvS) => bon film (WW) => film médiocre (JL) => bon film (Aquaman) etc…
      Et jusque là le dénominateur commun c’est cet univers connecté qu’ils ont voulu démarrer trop vite…

      EDIT : Mon cerveau a complètement bloqué tout souvenir de SS, du coup je l’ai oublié dans ma liste. Comme quoi, ils sont bien capable d’enchaîner 2 mauvais films.

        • Quoi, que la précipitation à créer un univers connecté pour rattraper la concurrence en 3 films allait inévitablement mener à des résultats plus que douteux ?

          Oui le fait qu’ils alternent bon film puis mauvais film est de 1) un ressenti personnel et de 2) plus un malencontreux concours de circonstances qu’autre chose. C’est vrai que c’est pas forcément parceque leur univers est mal foutu qu’ils enchaînent ces résultats, il y a d’autres raisons à évoquer, my bad.
          Mais je maintiens que la construction plus que foireuse de leur DCEU est à la base de pas mal de problèmes dans leurs films.

          • L’univers dc avait très bien commencé avec deux excellents films MOS et BvS, qui avaient leurs défauts c’est certains mais pour moi on ressentait dans ses deux films une réel alternative au « tout publique-familial et pensé pour être vu par les enfants. Malheureusement avec les critiques la warner a changé tout ses plans, après j’ai toujours des doutes sur le casting de certains héros. Momoa est très éloigné de la version classique d’aquaman, ce flash pour le peu que je l’ai vu j’ai pas été très convaincu. Je pense que le film JLA était destiné à moins me plaire de base par son casting, mais warner en a rajouté une couche.

            Ils avaient bien commencé, même si comme tu dis ils sont allé vite et ont trop voulu calquer leur modèle sur la concurrence, à l’exception de BvS qui était une immense réunion avant même un film jla. Comme je l’avais dit à l’époque, le système de phase de marvel c’est de la merde malheureusement, un ensemble de films un peu connecté ou on survole rapidement les différents event lancé dans tel ou tel film. Si la warner s’était détaché de leur modèle avec une réunion pour faire une réunion, et avait plus pensé son univers par gros events qui ont un impact sur chacun de ses films pour laisser sa place à d’autres events par la suite…. On aurait eu l’univers connecté le plus intéressant jamais crée jusque là.

            Mais cela ne s’est pas fait au final, cela aurait pu s’ils avaient laisser snyder faire ses films tout en le gardant à l’œil tout de même, car je pense que tuer batman était trop tôt. Et snyder avait penser à la base la jla en deux films…Mais on est de fans, eux pensent à l’argent comme leur gros concurrent. On aura jamais d’univers connecté à la hauteur je pense, il faudra se contenter de films de temps en temps de qualité dans le monde du sh.

          • Tout à fait d’accord Angyo, on peut dire ce qu’on veut mais DC proposait au moins une alternative en terme d’ambiance et de thèmes à ce que proposait la concurrence.

            BvS a de bonnes idées (j’aime le film au passage, mais force est de constater qu’ils est truffé de problèmes difficilement oubliables). Mais ils ont voulu raconter 3 histoires déjà bien complètes en un film. Entre le Batman vs Superman à la Frank Miller, la mort de Superman avec l’arc Doomsday et le teasing de la Justice League, le film se perd et tu sens vraiment qu’ils se sont précipités.

            Mais bref on repart sur un débat que tout le monde ici a déjà eu des dizaines de fois ^^
            Tout ça pour dire que si Joker rencontre le succès (et c’est bien parti, n’en déplaise à certains qui voient déjà le film comme prétentieux), espérons que la Warner comprenne à nouveau qu’il est possible de faire du chiffre et plaire au public sans pour autant copier ce qui se fait en face…

        • Un Shazam pour enfant ? alors qu’il a plus de cœurs d’humour et traite mieux de certains sujet d’adolescence que les deux dernier film Spider-man live .Et certains s’attaque au FX juste parce qu’ils savent que c’est un moyen budget comparer au autres films de SH alors qu’ils n’ont rien à rougir face au grand blockbuster .

          Concernant Bird Of Prey comme pour Joker avant sa parle sans rien connaitre ou juste après avoir vu un teaser de 40 secondes qui a fuité en allemand .

        • Captsubasa, je parlais principalement du ressenti/consensus général autour des films.
          Comme dit plus haut, j’aime BvS (ce qui ne m’empêche pas de reconnaitre ses défauts) et j’ai trouvé WW plutôt moyen, mais force est de constater que ce n’est pas l’avis général.

          J’ai peut-être mal formulé en parlant de la qualité des films. Le terme de popularité ou d’appréciation du public était sûrement mieux adapté.

  10. Oulala,quelle surprise,les critiques semblent adorer le film!
    Sérieux?
    Un drama avec un acteur (spécialiste du genre et aimé pour ça) qui joue un désaxé que la méchante partie de la société (celle qui n’est pas progressiste et hyper-tolérante bien sûr) ne comprend pas et maltraite et qui va la faire payer en devenant donc un anti-héros.
    Quelle surprise que cela soit salué!
    M’enfin,je m’y attendais donc ce n’est pas non plus une surprise.

    Wait&See pour se faire notre propre avis.

    • Franchement je ne trouve pas ça si surprenant. Depuis l annonce, puis confirmé par les BA, il me semble que la hype allait en grandissant.
      Pour le coup je parlerai plus de confirmation

  11. Comme d’habitude ces reviews ont exactement 0 valeur

    Par contre le « Le film a tout d’une leçon de maîtrise, mais Phillips trébuche dans les derniers instants, ne sachant pas si le film est un stand-alone ou doit s’intégrer dans un univers plus vaste. » » hum hum

  12. Ecran Large lui a mis 4 étoiles sur 5. Autant je n’ai pas confiance aux critiques américaines mais j’ai lu quelques critiques européennes qui vont de très bon à dithyrambique.

    Ça y est ma hype a dépassée la stratosphère.

    • Exact. Les critiques française ou européenne en général arrive plus a prendre du recul. Donc plus fiable , ptn même Figaro a kiffé lol ça sent l’Oscar

  13. Vous croyez que Joaquin Phoenix peut empocher la nomination à l’Oscar du meilleur rôle? Meilleur film on est bien d’accord que ça ne marchera jamais. Mais acteur?
    Y a Christian Bale cette année en lice pour le biopic sur Shelby, Brad Pitt pour Ad astra et rocketman. Joker à ses chances.

    Et plus encore : Joaquin phœnix peut-il le gagner ? Christian bale selon les rumeurs, est le gros gros favori en guise de revanche pour l’an passé. Pitt ne gagnera pas, car un film de SF ne permet jamais de gagner contrairement à un biopic. Mais phœnix est un peu le Di Caprio de ces dernières années, des nominations mais jamais de victoires. Ça peut jouer.

    • Meilleur film j’ai des doutes aussi, après faut voir les nominés, pour meilleur acteur, c’est clair que Phoenix sera dedans, mais la compétition semble rude apparemment, après faut voir dans combien de catégories Joker sera nominé, perso je vois en plus de meilleur acteur, meilleur scénario adapté, meilleur maquillage et costume, et meilleur décors.

      • Tom Hank aussi arrive avec un biopic sur Fred Rogers personnalité adoré par les américains il se placera donc forcement dans la course à l’Oscar du meilleur acteur .Mais Pheonix a ses t sans oublier que Disney va bientôt commencer sa compagne pour faire nommer RDJ .

        Et puis si Black Panther a été nommé pour l’oscar du meilleur film ,Joker peut facilement l’être aussi .

        • Joaquin phœnix il fera surement parti des nommés , il pourrait avoir oscar comme pour Di Caprio pour revenant ou je ne le trouve pas « exceptionnel » mais comme il le méritait depuis longtemps c’était l’occasion de lui donner .
          RDJ ne peut pas être nommée , les blagues c’est fini ^^

          • « RDJ ne peut pas être nommée , les blagues c’est fini  »
            Tu m as tué, et ce qui me tuerai encore plus ce serait qu il soit dans les nommés

          • Bale aussi entre dans la catégorie « c’est l’occasion de lui donner aprés l’avoir nommé plusieurs fois » .Et il a l’avantage de jouer une vrai personne,on sait tous que les biopic à Hollywood ont toujours eu l’avantage quand il s’agit de récompense .

            Concernant RDJ ce n’est pas le fait qu’il mérite ou pas c’est Disney qui va mettre sa machine en marche .Ils ont fait des pieds et des mains pour faire de Endgame numéro 1 de l’histoire du box office , ils veulent conclure par une nomination pour l’acteur qui symbolise le MCU .Et une bataille Iron Man vs Joker (Marvel vs DC) attirera les gens et créera l’engouement au prés des médias pour une cérémonie qui ne cesse de baisser dans les audiences depuis des années et bien rien qu’ABC (qui appartient à Disney) fera le forcing pour qu’il soit nommé .

  14. Ce qui me fait plaisir c’est que la pop culture engendrée par le phénomène super-héros/comics puisse toucher des strates intellectuelles qui ont craché sur le genre depuis des années.

    Ce qui me navre c’est que des fans de cette pop culture soient encore à avoir des luttes claniques type marvel/dc.
    Je vois apparaître le terme comic book film : quel intérêt ?
    Quand « Les vieux fourneaux » sort en film, vous entendez parlez de film BD française ?
    Les comics (et BD et manga) touchent tous les genres et style, du plus divertissement (simpliste diront certains) au plus sombre et psychologiquement déviant.
    Je pense que je vais aimer ce film (et j’espère aimer ce film). Pourtant j’aime aussi me détendre simplement d’une autre manière en regardant un bon blockbuster Marvel, et jamais je ne les comparerai.
    Ça vous viendrait à l’idée de comparer Miles Davis, ACDC et Brassens (par exemple) ? Pourtant j’écoute les trois, avec le même plaisir, mais pour les mêmes raisons. Et pour ces différents artistes, je préfère certains de leurs albums à d’autres. Tous les Marvel ne sont pas excellents, tous les DC ne sont pas excellents, et surtout, il y a des dizaines de raison pour préférer un film par rapport à un autre.

    Donc les pro DC/Marvel/autre chose : vous êtes chiants.

    • Je pense qu’en majorité les gens ne sont pas anti marvel ou dc dans les comics. La division vient avant tout dans leur traitement dans les films, ou la division est plus importante. On le voit d’ailleurs assez souvent avec les « go arrêter les x-men et retourner les à marvel studio », idem pour spiderman. Ce qui divise selon moi ici, c’est marvel studio. On en est même plus au pro marvel-pro dc sur toiles héroïques, mais plus marvel studio vs le reste du monde. Même si heureusement on a toujours un certain nombre qui arrivent à prendre du recul, et d’autrefois des films bien trop dur à dénigrer du coup cela se calme sur de tels films. Logan étrangement on a vu peu de gens avec l’histoire « go retourner à marvel studio la licence ». Peut être que ce film joker aussi y arrivera à crée un consensus ici, en étant comme logan à part dans ce monde de comédie de superslips au cinéma.

      • @Angyo Tu soulève de très bon points et je suis pour la plupart d’accord avec toi. Et je pense que les réactions disproportionnées engendré par les pro ou le reste du monde sont comme tu le dis : un manque de recule total qui pourrait leurs apporter un peu de nuance dans leurs propos. Je me prends pour exemple si je puis me permettre : j’ai un avis sur le MCU, pour moi ce sont des films qui remplissent très bien la mission qu’on leur a confié, c’est à dire divertir. Qu’on aime ou pas il est très difficile de s’ennuyer devant car il y a une recette Marvel qui tout de suite te scotch sur ton siège pendant 2h sans cligner des yeux. Mais si j’ai l’audace de dire sur un forum (pro) que ces films sont certes visuellement impressionnant mais très loin d’être surprenant au niveau de leurs écritures (ce qui à mon sens n’a jamais était l’objectif de ces films, qu’on le veuille ou non) je me fait traiter de tout les noms. Je précise que ce n’est pas une expérience que j’ai vécu sur Toiles Héroïques.

        Et pour en revenir au public en général (majorité silencieuse qui est ni pro ou anti pour rappel), personnellement je pense que si un film rempli tout simplement la mission pour lequel il en fait la promotion (espionnage, horreur ou film un peu plus intimiste comme le Joker), il y aura très peu de clivage.

        • Perso je me suis bien fait chier devant Homecoming ou Captain Marvel. Comme quoi tu vois aucune recette ne marche sur tout le monde… ^^

          Je te rejoins par contre sur le fait que pour juger un film il faut prendre en compte son objectif. Mais bon, au-delà de sa capacité à remplir son engagement envers le spectateur les préférences entrent aussi en ligne de compte. Ce qui est divertissant pour les uns ne l’est pas forcément pour l’autre… D’où l’intérêt des prod de reprendre les trucs qui marchent plutôt que de prendre des risques !

  15. Hum… plutôt un habituel formatage bien exagéré qui, plutôt d’être commercial, serait ici en mode « dépressif dark = c’est bien, c’est osé, c’est arty ». Ce qui fait penser aux critiques enthousiastes sur le DoJ VL de Snyder, mais plus « légitimé » ici car c’est un thriller, sans de Très Gros moments d’action en CGI.
    Rappelons que la Hype d’un Phoenix pronostiqué pour l’Oscar est en place depuis un certain moment… Mais ce n’est pas parce qu’elle existe qu’elle adaptée pour autant (et Weinstein s’y connaissait en lobbying).

    Mais les news ne montrent encore rien de plus que l’enfonçage de portes ouvertes, de remake de Taxi Driver/Valse des Pantins, et de performance du seul acteur… et juste une petit ligne sur un message dangereux qui était lui aussi prévisible. Et qui risque moins d’être résorbé par le film comme par exemple ce qu’on avait alors dans le premier Matrix (« vous êtes dans le Système, donc on peut vous tuer si vous êtes corrompu »).

    Ah si, un truc original… ça sera le premier Joker live de l’histoire à être maquillé plusieurs fois avec un nez rouge… peut-être qu’il n’aura pas de cartes (à jouer), en plus ?
    Espérons qu’il y ait plus que ça – ce qui contente déjà un peu trop de monde, trop vite…

    En attendant, j’ai pu lire les articles dessus dans le dernier Première et… faut vraiment considérer les comics comme superficiels pour être aussi enthousiaste:
    http://lestoilesheroiques.fr/2019/08/joker-six-mini-extraits-et-le-film-en-couverture-de-premiere.html#comment-398927

  16. Je pense que intrinsèquement ça sera un « bon » film.

    Après pas sûr que sa cible soit la même que le public amateur d’adaptation de comics.

    Aussi les critiques encensent très fortement la prestation de l’acteur principal qui a déjà prouvé dans The Master qu’il était prodigieux.

    Pour autant j’ai souvenir de l’avoir vu dans « Beautiful Day » qu’on présentait comme un film magistral et que la critique encensait à l’excès pour finir par un film plat lent gratuit et finalement sans rythme narratif probant.

    Pour finir on notera que les éloges des festivals ou même les récipiendaires de prix prestigieux n’ont pas vocation à devenir des succès commerciaux et prennent parfois des années à entrer dans l’imaginaire collectif comme étant un chef-d’oeuvre au-delà du cercle fermé d’une poignée de critiques et de cinéphiles exigeant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here