Comment je suis devenu super-héros : Cinq posters-personnages pour le super-film français !

44

C’est une collection de visuels qui n’a rien à envier à celles en provenance des Etats-Unis… A la veille de l’avant-première qui aura lieu au Festival du cinéma américain de Deauville, Warner Bros. France a dévoilé cinq posters-personnages de Comment je suis devenu super-héros, le premier film de l’acteur Douglas Attal (La prochaine fois je viserai le coeur, Radiostars). Dans cette adaptation du roman éponyme de Gérald Bronner, Benoît Poelvoorde et Leïla Bekhti portent donc de vrais super-costumes, avec de vraies couleurs… Ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça !

Paris 2020. Dans une socié­té où les sur­hommes sont bana­li­sés et par­fai­te­ment inté­grés, une mys­té­rieuse sub­stance pro­cu­rant des super-pou­voirs à ceux qui n’en ont pas se répand. Face aux inci­dents qui se mul­ti­plient, les lieu­te­nants Moreau et Schaltz­mann sont char­gés de l’enquête. Avec l’aide de Mon­té Car­lo et Cal­lis­ta, deux anciens jus­ti­ciers, ils feront tout pour déman­te­ler le tra­fic. Mais le pas­sé de Moreau res­sur­git et l’enquête se com­plique…

Comment je suis devenu super-héros est réalisé par Douglas Attal et sort en France le 16 décembre 2020, avec Pio Marmai (Gary Moreau), Vimala Pons (Cécile Schaltzmann), Benoît Poelvoorde (Monté Carlo), Leïla Bekhti (Callista) et Swann Arlaud (Naja).

44 COMMENTAIRES

  1. Quand je vois le film dans le meme genre sur netflix avec des acteurs pourtant reconnu je me dis que ce film FR me laissera sur la meme faim, pas assez pousse, creuse, avec une histoire qui ira pas tres loin et des pouvoirs vu revu et re revu..

    La on a du pal rechauffe de the boys ajoute a du x men ajoute a du Project power..

    Je parle meme pas de la situ actuel qui va enfoncer ce film dans les abimes quand on voit deja tenet qui a malheureusement crashe alors qu’en temps normal il aurait qans doute fait mieux.

    Qu’on arrete les films de ce genre ca en devient indigeste.

        • On a quand même l un des plus grands pays de cinéma, même en admettant que tu n aimes pas ces acteurs et que ce film soit mauvais, le potentiel dans notre pays pour en sortir un bon avec des acteurs qui te plaisent existe.

          Le film italien jeeg robot était excellent également, le film finlandais moyen mais au moins ils ont essayé.

          • vous avez surtout un pays enfermé dans deux genres : la comédie et le drame psychologique. Même le polar, vous avez fini par vous faire passer devant….
            et ce n’est pas qu’un point de vu interne. Vu de l’étranger c’est pareil, SF, Fantasy, horreur, etc … à chaque fois qu’il y a eu des tentatives, ça passe pas … surtout que les grosses stars comme tu dis, ne s’en mêlent pas.
            Preuve en est Canal qui depuis Versailles essaye de développer de la série de Genre sans parvenir à trouver les investisseurs … Tant de projets d’adaptation de romans balèzes qui ne parviennent pas à aller au bout …

            résultat : un belge dans le costume de Red Guardian !

          • C’est vrai, j’oubliais le Chant du loup … exception qui confirme la règle.
            mais Anna ….
            tu parles de l’infâme nanard de Besson avec Sasha Luss ?
            bon troll (‘fin, j’espère)

          • Ah si j aime bien le cinéma de Besson. Nikita, Anna, Jeanne d Arc… Bon déjà si on tombe d accord sur le chant du loup qui n est ni une comédie, ni un polar… Et qui a de l ambition !

          • pour persister à être totalement méchant, ben oui, si vous voulez faire de Besson votre ambassadeur, faut pas vous étonner de rester cantonnés dans la catégorie burlesque ^^
            perso, j’ai pas vu un bon Besson depuis 15 ans, donc …….

            d’ailleurs, lorsqu’il fait Lucy, il ne refait ni plus ni moins que Nikita avec une héroïne Marvel dotée de super-pouvoirs et quand il se ramasse, il refait Nikita version espionne russe, persuadé qu’à chaque fois on va être dupe.

  2. pitch ressemblant vraiment à “PROJECT POWER” (Dans les rues de La Nouvelle-Orléans, la rumeur commence à circuler à propos d’une pilule mystérieuse qui libère des super-pouvoirs différents selon chaque personne…) Qui a copié sur qui ???

  3. c’est ce petit moment où on réalise que David Harbour, c’est sans doute le Benoît Poelvoorde américain … ^^

    l’ennui de cette industrie élitiste, c’est qu’hormis quelques connaisseurs (comme Simon Astier) qui déjà peine à ne trouver plus que le succès critique, d’illustres néophytes pensent pouvoir picorer des miettes d’une tendance sans avoir y connaitre grand chose “puisque là on parle de cinéma et que contrairement à ces abrutis de ricains qui revendiquent ce qui n’est chez eux que populairement culturel, le francophone, lui, va y mettre du sens …”
    Perso, je ne ferais même pas l’effort de regarder ce film lorsqu’il passera en seconde partie de soirée sur une petite chaine télé.

    en francophonie, il y aurait pourtant tellement mieux à faire en envisageant une adaptation de Mikros ou de Photonik. Voir, même de Masqué ou de Sentinelle, même si c’est deux là, sont passés à côté du truc par élitisme, là, de la BD francobelge … mais bon.

    • Encore une fois je suis d’accord avec toi même si j’ai toujours été pour le cinéma de genre français.
      Marre que le cinéma français soit réduit depuis des dizaines d’années aux films sur les sentiments de parisiens mal dans leur peau ou à des comédies de plus en plus nazes et formatées.
      Maintenant les réalisateurs doués pour le cinéma de genre en France, pour moi, ont tous disparus. Ils sont où les Christophe Gans, Alexandre Aja, Jean-Pierre Jeunet? Eux pourraient porter un Mikros ou un Photonik!

      A la place, on a ça. Je sais pas quoi en penser. Je kiffe Benoit Poelvoorde mais le voir en costume de superslip, je trouve ça trop ridicule.
      Je laisserais sa chance à ce film si les retours sont super positifs, sinon je passe.

      D’ailleurs, LTH, tu as prévu une critique? Ton avis serait intéressant.

      • Je trouve que Philippe Lacheau et sa team font de plutôt bons films humoristiques. Son Nicky Larson arrive a proposé des scènes d’actions digne d’un Blockbuster Américain 🙂

        Même si le cinéma Français ne doit pas être connu uniquement pour ces nombreuses (et souvent lourdes) comédies , auquel on est habituer depuis quelques années déjà …

        • @Bapte: +1 Tu as entièrement raison. Il a fait un film de passionné et à réussi haut la main.
          Après City Hunter est déjà à la base très humoristique, ce qui n’est pas le cas de nos comics français.

          • Il faut demander à Michaël Youn d’envisager Super Dupont plutôt que Rahan … là Ducret à la profil avec la cape, le béret et le baguette sous l’bras !

        • +1 pour nicky.
          Mes films les plus droles sont FR, car l humour US je ne suis pas fan
          Mais pour les comics je me rapelle de immortel, largo winch ou blueberry (bon c est pas du sh mais c est du comics serieux, pour ce que j en sais (car jamais lu les 3)) ben c etait de belles daubes

        • vantard …
          si tu avais vraiment essayé, tes yeux seraient restés grands écarquillés devant tant de médiocrité terrifiante …..

          Le pire c’est que si Brutus VS César (dont la critique dit combien c’est affligeant) va sortir directement sur Amazon Prime, je crois, celui là va sortir dans les cinés et le prétexte du manque de fréquentation en salle à cause de la situation sanitaire ne va pas suffire à excuser le bide … et le Genre traité par le cinéma français va se retrouver cryogénisé pour les 10 ans à venir ….
          Ce type d’initiative n’aide justement vraiment pas aux retours de Gans, Jeunet et consort ….

  4. Ces affiches ne m’inspirent vraiment pas, ce ne sont pas forcément des mauvais acteurs mais là je ne les trouve pas crédibles, ça ressemble plus à une campagne pour un supermarché du genre “les super héros écrasent les prix” .

  5. …regardez “Adoration” de Fabrice Du Welz, vous verrez ce dont Benoît Poelvoorde est encore capable…
    Après, Doug Attal débute et il y a un risque qu’il ne sache pas doser le degré acceptable de “franchouillardise”… Mais on peut surement s’attendre à un Poelvoorde façon Crimson Bolt dans le film “Super”. Ou alors, à la Arthur Poppington dans “Defendor”.
    Les losers pathétiques mais émouvants, il sait les faire.

  6. https://www.ecranlarge.com/films/news/1350119-comment-je-suis-devenu-super-heros-les-premiers-avis-sur-lovni-en-collants-francais-sont-tombes
    … puisque, même dans une période en jachère hollywoodienne, il y a peu de chances de voir un espace critique sur LTH à propos de ce film (Bar de Galactus et c’est tout ?)

  7. pas emballé, mais mine de rien curieux de voir ça ^^

    en plus bon, tout le monde s’y met hein, c’est devenu un courant sur lequel tout les pays surf, et pour beaucoup ça donne des bons trucs ^^

    d’ailleurs, il y a des perles comme :

    Origines secretos 2020 ( Espagne ) ( sur un fan de comics et l’origine de la création d’un héros )
    Freaks : You’re one of us 2020 ( Allemagne )
    Gendel 2017 ( Finlande )
    Guardians 2017 ( Russie )
    Sleight 2017 ( U.S.A )

    il y a aussi Gundala 2019 ( Indonésie ) mais moins aimé, en même temps la liste est longue, il y en a plusieurs qui valent le coup, ça serait bien une section avec plusieurs films dans super héros dans le genre ^^

    d’ailleurs LTH, je sais plus si tu as fais un article ou quoi sur Origines secretos & Freaks : You’re one of us ou même si tu les as vu, mais ils valent le coup, je recommande à ceux qui ne les ont pas vu, un vrai régal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here