Le bar de Galactus #99 : Sans un bruit 2 ~ Luca

62

Bienvenue dans le bar de Galactus : chaque lundi, une nouvelle page est à votre disposition pour discuter cinéma, télévision et comics au sens large, loin des univers Marvel et DC Comics !

D’abord les dessins animés, ensuite les films d’horreur, enfin les blockbusters… Nous sommes en pleine phase 2 de la réouverture des cinémas ! Après Conjuring : Sous l’emprise du diable, voici donc Sans un bruit 2. Dans cette suite, on retrouve bien sûr John Krasinski devant et derrière la caméra, avec son épouse Emily Blunt, qui n’en peut plus de répondre aux questions sur le re-reboot des 4 Fantastiques. (Si le super-couple Krasinski/Blunt ne souhaite pas jouer le super-couple Richards/Storm, qui verriez-vous dans ces deux rôles ?) Dans un registre nettement plus doux, on signalera la mise en ligne vendredi de Luca sur Disney+ (snif, encore un Pixar qui se voit privé d’une sortie en salles). Quant à la partie 2 de Lupin, elle est déjà disponible sur Netflix depuis ce week-end. Alors, qu’avez-vous vu/lu/bu ces dernières 168 heures ? Qui est en pleine partie de Ratchet and Clank : Rift Apart ? A vos claviers, bonne semaine à tous, et rendez-vous lundi prochain pour le 100e Bar de Galactus !

Après les événements mortels survenus dans sa maison, la famille Abbot (Emily Blunt, Millicent Simmonds, Noah Jupe) doit faire face au danger du monde extérieur. Pour survivre, ils doivent se battre en silence. Forcés à s’aventurer en terrain inconnu, ils réalisent que les créatures qui attaquent au moindre son ne sont pas la seule menace qui se dresse sur leur chemin.

62 COMMENTAIRES

  1. La dernière avant la 100ème ! Roulement de tambour !

    Sinon je n’ai rien bu/vu/lu, trop de boulot. Juste le temps de lire les articles de LTH et le journal.

  2. Trop hate pour Luca. Même si c’est dommage qu’il sort maintenant en streaming alors que les cinés sont ouverts.

    Série : je dois regarder Sweet Tooth, puis reprendre Lupin, et enfin continuer Lost In Space (je profite de m’être arreté sur le dernier épisode de la 1ère saison pour regarder les 2 autres). Tout en suivant Loki le mercredi bien sûr 😉

    Comics : le fameux Kingdom Come. Depuis l’apparition de l’armure dans WW84 et le costume de Superman dans Infinite Crisis de l’Arrowverse, j’ai appris son existence et entendu beaucoup de bien sur ce comics. J’ai hâte de commencer. En plus j’avais adoré « Justice League : La Promesse » l’été dernier (je crois même que c’était mon préféré du tirage). Oh ! En parlant de ça, me procurer les tirages été 2021 Urban Comics sur les vilains mercredi ^^ j’ai de quoi m’occuper

    • Kingdome come est vraiment cool.
      Je te conseille ensuite Justice Society America : Thy Kingdome Come (en 3 volumes de Geoff Johns et Ross)
      Bonne lecture. J’attends l’opération DC de Juin pour me prendre un book ou 2 pour l’été:)

    • J’ai également beaucoup aimé  » la promesse », et notamment les dessins qui sont tout simplement magnifiques.
      J’attends aussi le tirage de cet été même si il me paraît moins emballant que le précédent.
      Mon préféré de l’ été dernier c’est injustice année 1 perso 😉

      • J’avais déjà Injustice en ma possession, c’est pour ça que je ne l’ai pas compté.

        Je le trouve moins emballant également. La faute à ce qu’on reste toujours dans l’univers de Batman. J’aime Batman, mais j’aurais préféré des comics centrés sur d’autres héros (Aquaman ou Green Lantern par exemple…). J’espère que ça sera le cas la prochaine fois.

        Après ça concerne les vilains, donc c’est déjà ça.

        @Mlk, merci pour ta suggestion ^^

        • De rien Pirail 😉 j’ai vraiment adoré ces titres.

          Pour l’opération DC il y a énormément de Batman.
          Je n’aurais pas dit non à du JSA ( inédit en France, mais quel blasphème ).
          Il y avait de quoi faire comme Secret Six, SuperSon, Superman, Martian Manhunter et tellement d’autre à découvrir où collectionner…
          Dommage
          Le plan Marvel/Carrefour proposait de bonnes choses et ça change. (Toujours à 2,99 jusqu’à fin Aout 2021). Bonne lecture

  3. Je re-mate Angel sur STAR. Une tuerie.
    Je poursuis The Nevers et c’est vraiment bon. L’actrice principale donne tout c’est kiffant.
    Côté Comics j’ai débuté le spécial 30 ans de Deadpool. Vraiment sympa.
    Je découvre Earth X de Ross sortie en 2000 pour me faire ensuite le prequel.
    J’ai terminé Warlock Second Coming (mini serie) et la fin déchire tout, je ne m’attendais pas à ça.
    Il me reste les 2 derniers épisodes de Pose 🙁 dommage que la série est terminée. Le final dure plus de 1h20 🙂

    Fear the Walking Dead saison 6 terminé. C’était vraiment bon dans l’ensemble. Certains persos m’apparaissent pas dans le dernier, dommage. Vivement la saison 7 🙂
    Pour sans un bruit 2, si le film fait une sortie HBOMAX alors je le verrai à la maison.
    Je réserve ma sortie ciné pour Black Windows debut juillet, A moins que la fête du cinéma ait lieu…

  4. Je ne sais pas combien de gens vont voir ce commentaire mais je vous SUPPLIE d’aller voir sans un bruit 2. Le premier était déjà très bon mais celui-là est parfait il rejoint pour moi le panthéon des meilleures suites jamais faites aux côtés de The Dark Knight et Terminator 2

    • Wow tu m’as ambiancé !
      J’espère que ce n’est pas un troll.

      J’étais un peu sceptique sur le fait de donner une suite à cette petite perle, mais comme c’est le même real, et la BA se voulait rassurante et intriguante.

      • ce n’est pas un troll !! moi aussi j’étais sceptique je pensais que l’effet de la nouveauté passé le concept se dégonflerait et pas du tout ! ils rebondissent très intelligemment sur le premier film et j’ai passé l’une des séances de ciné les plus intenses de ma vie

        • Le conseillerais tu à ceux qui n’aiment pas le genre horreur ?
          Le film fait du bruit (sans mauvais jeu de mot), je ne voudrais pas passer à côté de quelque chose comme par exemple les 2 Last of us, maintenant, je suis content de les avoir joués.
          Toujours pas vu le 1er.

    • Tellement adoré le premier ! Et dire que le 2 devait sortir le lendemain du premier confinement… je vais enfin pouvoir me précipiter pour le voir en espérant ne pas être déçu 🙂

      • Je ne voudrais pas sur-hyper et faire de déçus mais si on a aimé le premier je pense qu’on ne peut qu’apprécier le deuxième 🙂

    • Je n’ai pas aimé car trop d’incohérences a l’heure pour que ça reste dans le cadre de la suspension consentie d’incrédulité (et je n’ai eu aucun attachement pour les persos). Est-ce que vous me conseillez quand même le deux ?

      • Sans spoiler le film laisse dans la même situation que le premier : des spin-offs possibles mais pas obligatoire…
        Mais si tu fais référence au spin-off récemment annoncé alors oui lol

        • Ok merci.
          Le film peut se suffire, comme le 1 alors. Cool.
          Il me semble que c’est surtout le 3 qui se chargera de développé l’univers Sans un Bruit.
          Pourquoi pas une série ^^

  5. J’ai si hâte d’aller voir Conjuring 3 et Sans un bruit 2 !
    Comics : j’ai lu Space Bandits de Mark Millar et c’était vachement cool quoi qu’un peu court, et le dessin de Matteo Scalera est assez ouf, ce dynamiiisme ! Un très bel hommage aux films des années 80, je ne doute pas un instant voir une adaptation arrivée bientôt (en plus Netflix a les droits…)

  6. « 99 Luftballons
    Auf ihrem Weg zum Horizont… » 😁😂🤣

    « Sans un bruit 2 », faut voir tant la conclusion féminine du précédent film suffisait largement. Et que son caractère volontairement intimiste était plus dominant que la construction de ce Monde…
    Et si le couple Krasinski/Blunt ne ment pas à propos de Marvel (négociation de vues artistiques et de contrats etc)…
    Ben, Gruffud/Alba, ainsi que tous les anciens acteurs Marvel/Fox, qui reviendraient juste le temps de préparer un Reboot et un nouveau casting massif dans lequel tous les héros Marvel pourront enfin tous se croiser en même temps – imaginez Richards et Stark en collègues scientifiques !

    Trop intimiste « Luca », pour une sortie normale ?
    Perso, j’attends le moment où se mettront en place des séances spéciales pour des films qui auront eu droit trop vite aux plateformes. Parce-que Ça, pour l’instant c’est Grand Écran ou rien. On va quand même pas me casser ma moyenne sur les sorties cinéma Pixar, non mais… 😡

    Toujours John Huston pour encore quelques temps… Son laisser-aller hollywoodien, puis le début d’un second souffle (« Les Désaxés », forcément)…

    Puisqu’on parle de « Lupin », autant en profiter pour le mettre en parallèle du « Luther » de TF1 :
    Là aussi, réappropriation actualisée d’une œuvre culte – au fait, il y a aussi « Eiffel » qui sort, avec Romain Duris… qui a lui aussi joué Lupin (l’original). 😉
    Tout ça au service de la représentation crédible d’un héros d’action français et noir… Mais dont chacun des deux est l’opposé de l’autre, y compris dans les camps respectifs (bon hors la loi rédempteur d’un côté, défenseur de la loi brutal et tragique de l’autre).
    Intéressante concordance.

    Juste le début de (re) lecture de Invincible sinon… Qui touche en prenant son temps, avec des petits riens intimes qui font que etc… Pas étonnant que ça reste culte.

    • Magnifique Invincible.
      J’ai terminé les Comics le mois dernier et ça me manque.
      Faut que je teste Britt et Haunt du même scénaristes.
      Heureusement qu’il reste la série sur Prime.

  7. J’ai fini la saison 2 de Umbrella Acadamy, qui m’a vraiment bien scotché… je vais sans doute me laisser tenter par le comicbook !

    Fini également Shadow & Bones, que j’ai trouvé intéressant… mais très décousu. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre l’univers, et donc, les tenants et aboutissants des intrigues, qui se fondent sur les différentes guerres ségrégatives que se livrent les différents pays…

  8. Vu The Father
    Quel claque … On en ressort pas indemne. Petit bémol sur la promo du film qui vendait un thriller mais est en réalité un tout autre genre de film.

  9. Bonjour à tous ! Alors niveau série j’ai repris Lupin, presque fini d’ailleurs, j’aime beaucoup. Sinon je suis au tome 3 de Shadow and Bone, j’attends de recevoir le chant des ronces, et j’ai le premier tome de Six of Crows. Niveau comics j ai recemment pris Heroes in crisis et House of M.

    • Magnifique comics.
      Pour House of M j’ai d’abord lu Avengers, la séparation pour comprendre le pourquoi du comment.
      L’aspect Psy de Héroes in Crisis m’a énormément plus. Et bien bonne lecture 😉

  10. Fini Miss the dragon et je continue le binge watching de The World of fantasy. Excellente série de dark fantasy avec un panel de personnage intéressant. Outre le héros dont on se doute qu’il est plus qu’il ne paraît et sa copine (idem), on a un noble arriviste un peu narcissique qui veut devenir un type bien, une spécialiste de magouilles peu morales mais qui est surtout une victime, une pimbèche au grand cœur. Et des seconds rôles intéressants aussi.
    Question série chinoise je suis occupé pour des années, ça va.

  11. Ce week-end j’ai regardé la série THE TICK.
    Je suis passé a coté et je ne regrette pas d’avoir regarder.
    c’est une bonne série pour pas se prendre la tete.

  12. Pas grand chose de neuf, je me refais l’intégrale de Pixar en ce moment sur Disney+, j’ai essayé de faire dans l’ordre de sortie, mais je viens de passer de « Ratatouille » à « Cars 2 » ^^ Je repars sur de bonnes bases avec « WALL-E ».

    Premier constat, de « Toy Story » à « Toy Story 3 », c’est quand même immense ce qu’ils ont fait niveau qualité et même les voir à la suite, que de grands moments!!

    Sinan, « Sans un bruit 2 » au ciné ce soir, « Luca » vendredi matin.

  13. Bon ben ça y est on a eu la vrai fin d’SNK….
    SPOILERS OBV
    les +
    – osef un peu mais on sais pourquoi mikasa et livai avaient des maux de tete, c etait car Ymir regardaient à travers eux par moments, bon c est plutot osef mais au moins on a l expliqaution
    – Le points que les fans ont détesté et que j ai ADORÉ, Mikasa fini sa vie avec Jean, beaucoup on crié au WTF, mais en fait c est juste GENIALISSIME de la part de l auteur, car dans la vraie vie, quelqu’un qui pert son ame soeur à 20 ans, ne finira pas sa vie tout seul, sauf dans les films.
    – Les cases sans textes mais qui racontent beaucoup. Mission accomplie pour Eren qui voulais que ses amis vivent en paix, puis les guerres ont repris, apparemment à notre époque et la guerre a tout dévasté ( apres à savoir si c est seulement la ville ou se situe l’arbre de l’originel ou le monde) et nous voilà revenu dans un monde ou la nature à repris ses droits.
    – Le petit enfant et son chien qui s approchent de l’arbre du titan originel….Et si Eren s’y trouvait, ayant remplacé Ymir ? Et si cet enfant devenait le futur originel ?
    Donc… Et si il y avait une suite

    Le moins : On ne voie pas ce que deviennent Armin, Reiner etc….

    Bref j ai relu les scans, cette oeuvre est juste un CHEF d’OEUVRE, et merci à Isayama de ne pas avoir versé dans le fan service et nous avoir offert sa fin.

    Bon sinon de manieres générale, ça a été super mal percu mais bon je vais être hyper médisant et élitiste, et j assume, mais pour ceux qui ont pleuré sur la fin, sans la relire, la digérer, l’analyser me font penser à la citation « donner du caviar à des cochons »

    SNK c’est la vie

    • On avait déjà eu un début de fin pour Armin, Reiner, Annie, etc. dans la première version. Ils étaient devenus des ambassadeurs de la paix pour raconter leur histoire à travers le monde et empêcher que les guerres ne reprennent.
      On voit ce que ça a donné avec cette « nouvelle » fin.

      La question qu’on peut se poser, c’est pourquoi cette seconde fin en revanche ? Il paraîtrait que dans la première version le nombre de pages était trop élevé et que donc Isayama avait dû couper des parties. Mais alors la première fin avec Mikasa et l’oiseau a-t-elle été rajouté après ou arrive-t-elle en supplément de la 2ème ?
      Ou n’est-ce pas du fan service et la 2ème fin n’a-t-elle pas été rajoutée face aux réactions médiocres des lecteurs face à la première fin.
      On ne le saura sans doute jamais.

      • Tu n’as peut etre pas tort, en effet la raison annoncée était le nombre de pages.
        « On voit ce que ça a donné avec cette « nouvelle » fin. »
        Ben en fait ils ont réussi car niveau temporalité apparemment on peut juger entre 100 et 300 ans de paix, si on part du principe aussi que les images de mikasa montrent qu’elle a eu une vie heureuse.

        « Mais alors la première fin avec Mikasa et l’oiseau a-t-elle été rajouté après ou arrive-t-elle en supplément de la 2ème ? » j ai peur de ne pas avoir saisi ou tu voulais en venir ,ou quelque chose m’a échappé car elle n’interfère en rien avec la 2 eme fin.

        Sinon par curiosité t as aimé, detesté ou osef 😉 ?

        • J’ai pas compris, il y a une fin supplémentaire après le numéro 139???
          Mais je cours découvrir ça. Merci

          Edit : alors j’ai trouvé et il s’agit seulement de 7 pages…
          Ça ne change rien au numéro final (scène avec l’oiseau).
          Pour l’enfant et l’arbre, c’est peut-être l’intro d’une future suite. Je ne dirais pas non.
          En attendant, hâte de revoir en français la saison 4A puis de découvrir cet hiver la suite et fin de cette super Série.

          • Comme pour Naruto tout cela fait référence aux bombes atomiques que s’est pris le Japon durant la deuxième guerre mondial.
            J’ai l’impression que beaucoup d’auteur aujourd’hui juge cela comme un mal nécessaire en gros une destruction tellement grande que cela non seulement nécessite énormément de temps pour reconstruire mais aussi te dégoûte de toute guerre dans l’avenir . Il ne faut pas oublier que depuis la second guerre mondial l’armée japonaise n’a que des capacités défensif et non offensif.

        • « Ben en fait ils ont réussi car niveau temporalité apparemment on peut juger entre 100 et 300 ans de paix, si on part du principe aussi que les images de mikasa montrent qu’elle a eu une vie heureuse. »
          Oui et non. Ils ont réussi, mais uniquement sur le court terme et on revient à un cycle de guerre assez vite, en comptant le temps qu’il a fallu pour reconstruire parce que lorsque Armin and co. partent comme ambassadeurs de la paix, il y a encore énormément de tensions.
          Et l’idée d’Eren, c’est qu’en mettant fin aux titans, cela mettrait fin au cycle de guerres. Plus de raisons d’avoir peur des Eldiens, donc plus de raison de faire la guerre. Et au final, ça ne tient pas car à peine 100 ou 200 ans après (soit l’équivalent de 2 ou 3 générations après Eren), la guerre revient.

          « j ai peur de ne pas avoir saisi ou tu voulais en venir ,ou quelque chose m’a échappé car elle n’interfère en rien avec la 2 eme fin. »
          Non mais justement, je me demandais si la 2ème fin remplaçait la première ou pas. On n’en sait rien en fait. Mais je suis d’accord avec toi sur le fait que les n’interfèrent pas.

          « Sinon par curiosité t as aimé, detesté ou osef 😉 ? »
          Je suis en train de tout re-regarder donc je pourrais répondre après. Mais sinon, pas mal, je préfère la 2ème fin. Ça fait très Naruto-like quand même, sauf qu’Eren échoue là où Naruto réussit.

          « Pour l’enfant et l’arbre, c’est peut-être l’intro d’une future suite. »
          Je ne pense pas. Pour moi, Isayama a bel et bien terminé son oeuvre. Ce teasing à la fin, c’est juste pour finir sur un cliffhanger et montrer que rien ne se termine jamais. Ça va de pair avec l’idée d’un cycle de guerre. La nature a horreur du vide.

          • Pour moi l’idée qui ressort de tout ça est le fait que pour obtenir un certain temps de paix des sacrifices énormes doivent être faits, et ce de manière cyclique. Tu évoques Naruto, tout ça me rappelle pas mal la solution que proposait Pain. ^^

            « je me demandais si la 2ème fin remplaçait la première ou pas. On n’en sait rien en fait. »
            Il me semble bien qu’on parle de pages supplémentaires, et non de fin alternative. A mon avis c’est bien un complément au chapitre final.

          • @Ulysse : En effet, le Japon n’a que des capacités défensives, en partie car ça lui a été imposé par les US d’ailleurs. En revanche, je ne sais pas si quiconque là-bas voit réellement Hiroshima et Nagasaki comme « un mal nécessaire ». C’est encore aujourd’hui un traumatisme particulièrement important, et quand on voit la force du mouvement anti-nucléaire, s’il y a bien un pays qui critique le maintien de capacités nucléaires en France, aux US, etc. c’est le Japon.

            @Archer : Oui, je faisais référence à la proposition de Pain justement. Toute la fin de Naruto tourne autour de ce questionnement pour savoir comment mettre fin à un cycle de haine qui engendre la guerre.
            Mais là où dans Naruto, ils réussissent à peu près (plus de guerre entre les grandes nations, mais uniquement contre des criminels, des conservateurs type Onoki ou des puissances extraterrestres), dans SnK la fin des titans ne signifie malheureusement la fin des guerres que pour un temps. Après la durée qui s’écoule entre Naruto et Boruto, et celle entre l’époque d’Eren et la fin de Snk n’est pas la même. Donc c’est vrai qu’il est difficile de se projeter autant. Entre Naruto et Boruto, il n’y a qu’une vingtaine d’années qui s’écoulent. Alors que pour Snk on est déjà sur plusieurs siècles.

          • @Ulysse
            « C’est encore aujourd’hui un traumatisme particulièrement important »
            Ayant vécu à Hiroshima pendant 6 mois je ne peux que confirmer. J’ai eu la chance d’assister à la cérémonie des lanternes en 2015, qui commémore l’événement chaque année. Impressionnant de voir le nombre de Japonais venus déposer une lanterne sur le fleuve. On sent que c’est encore très présent dans l’esprit des gens.

            Alors que penser des auteurs qui font un parallèle avec ça dans leurs œuvres, en présentant la chose comme une possible solution de paix ? Ce serait intéressant de savoir comment les Japonais enseignent l’histoire de cette guerre, et son issue, pour s’en faire une idée. J’ai visité le musée dédié à ces événements, mais malheureusement je n’en garde aucun souvenir, étant très réfractaire à l’histoire de manière générale, depuis le collège… 😑

            Sinon pour la différence entre Naruto et SNK, tu as raison pour la différences de durées. Je pense aussi que Naruto propose un point de vue un peu « bisounours » sur la question, si on peut dire les choses ainsi, là où SNK se veut plus réaliste.

          • Pour la scène de l’enfant devant l’arbre :
            Je crois que ça boucle la boucle car la série débute avec Eren devant l’arbre.
            Si l’enfant rentre à l’intérieur il deviendra sans doute un Titan et c’est reparti.
            Les Titans apparaissent peut-être à chaque fois que les société se font la guerre.
            Eren remplace t’il Imyre?
            Ou alors l’enfant, comme pour Imyre reproduits le même schéma….

            Après les pages sont un complément avec peu de texte.

    • @captsubasa
      Je viens d’aller lire ça après avoir vu ton message. J’ai rien compris. xD
      J’ai dû oublier pas mal de choses qui m’empêchent de comprendre l’intérêt de tout ce qu’on nous montre ici. Je vais me relire tout ça prochainement. Ca tombe bien, j’ai commencé à lire du manga en Japonais il y a quelques mois. Ce sera l’occasion de me faire ce chef d’œuvre en VO ! 😀

  14. J’ai commencé the Boys. Pour l’instant ça se tient à la limite d’être cynique et rien d’autre mais réussit à contrebalancer avec un peu de coeur. En espérant que ça se maintienne.

    Je regarde aussi la saison 3 de Westworld, ça s’essouffle forcément, mais s’éloigner du concept original est une bonne chose et c’est bien fait, offrant un monde à la Black Mirror en plus extrême.

  15. En série, fin de la saison 5 partie B de Lucifer, puis j’enchaîne avec Lupin partie 2.

    En film, prévu d’aller voir The Father, Sans un bruit 2 (j’ai vu le 1er récemment, beaucoup aimé), et le dernier Statham (un homme en colère) qui m’a l’air bien plus qu’un simple « Statham movie ».

    Et en lecture, Joker War partie 2 et 3 a terminé…

  16. J’ai largement détesté Sans Un Bruit alors un 2…
    A part ça avec ma femme nous sommes sur Solar Opposite, en VF. La VF s’est imposée au bout de deux épisodes alors que Rick & Morty c’est VOST obligatoire pour nous. C’est fou hein les goûts.
    C’est bien comme série, on sent que c’est un projet parallèle/exutoire pour Justin Roiland à côté d’un Rick & Morty qu’on ressent plus épuisant à écrire.

    Sinon je m’éclate sur Ace Combat 7 au HOTAS, et je peine à avancer dans le roman Miles Morales, préquelle au jeu, malgré ses qualités.

  17. J’ai vu In the Heights deux fois durant le week-end et s’il passe en salle j’irais le voir sans hésiter.
    Super comédie musical d’une joie de vivre incommensurable ou on passe deux heures vingt minutes avec le sourire au lèvre et les larmes aux yeux.
    Le film se concentre sur des personnes vivantes dans un cartier Latinos de New York ,leurs amours leurs rêves leurs déboires leurs quotidiens dans un cartier qui disparaît petit à petit au grès de la gentrification.
    Sa chante beaucoup dans ce film et ça peut rebuter 2H 20 mais sa passe très vite et toute les chansons sont excellente même s’il y a trois morceaux qui se distinguent de très loin grâce au chorégraphie et la photographie. Un casting excellente avec pratiquement que des nouvelles têtes (pour les Fans de Brooklyn 9-9 il y a Rosa dedans dans un second rôle et pour les fans de Star Wars il y a le général Bail Organa aussi ).

    Bref joie de vivre, humour et dance garantie.

    • Dès la 1ere (excellente) BA, ce film m’a donné grave envie. Les choré et l’exploitation de l’environnement ont l’air géniaux.
      Merci pour ton retour emballant 😉

  18. http://www.comicsblog.fr/41002-Richard_Darbois_reprend_du_service_en_Batman_pour_conter_ses_origines_en_videeo
    😀😀😀😀😀😁😁😁😁😁😃😃😃😃😄🦇🦇🦇😍🤩🤩🤩🤩🤩🤗🤗🤗🥳🥳🥳🥳🍾🍾

  19. Je resors de Sans un bruit 2. C’était pratiquement aussi bon que le 1er. En termes d’ambiance, Krasinsky sait vraiment y faire. Peut être un peu trop l’impression de voir un opus de transition, mais je ne boude pas mon plaisir !

  20. « En 2021, ça devrait pas plutôt être « Sans un souffle » ? » 😉

    En 2018, Henri Krasucki… Pardon, John Krasinski 😋 avait repris un script « Concept » (comme il en existe plein), et y avait développé des idées personnelles sur la Collapsologie, la cellule familiale, l’Americana…
    Sa mise en scène dans un contexte apocalyptique (se passant en 2020 !!?) reposait donc sur l’étouffement des bruits, donc de la Vie, poussant ses personnages à une ultra responsabilisation (contrôler et soupeser chaque mots et gestes) digne d’un protocole de chirurgien – poussant les spectateurs eux-mêmes à faire de même dans la salle, c’est Amusant. Tout comme le fait que ça nous donne une production de Michael Bay qui soit moins tonitruante.
    Il en résultait la description d’un Monde assez westernien, mené par le travail dur et la débrouillardise (dont certaines astuces terrifiantes, comme celle du berceau-cercueil) et… les hommes.

    En effet, dans cette histoire ces femmes là se retrouvent malgré elles être des poids pour la famille :
    La fille aînée Regan a beau avoir fourni aux siens la capacité de communiquer silencieusement par les signes, il n’empêche que sa quasi surdité l’empêche de distinguer certains dangers… Et pour couronner le tout, elle est indirectement responsable de la mort d’un de ses frères.
    Quant à la mère, elle est enceinte (remplaçant ainsi l’enfant perdu)… Et on sait comment un accouchement est sacrément sonore en général.
    Alors à un autre fils, Marcus, de voir les responsabilités être reportées par le père sur ses frères épaules.

    Bien sûr, rien n’est fait pour durer… Le patriarche Lee ne pourra aider vraiment sa famille qu’en se sacrifiant, non sans avoir au moins pû (ré)exprimer enfin son amour à sa fille.
    Laquelle trouvera le moyen de paralyser la grande Menace, et d’ainsi se racheter de sa faute originelle tout en rachetant son indépendance.
    Et le fils en sera réduit à s’occuper du bébé qui vient de naître, pendant que la mère Evelyn prendra les armes avec fermeté (et plaisir) – une récurrence pour Emily Blunt.

    Fin, et c’est très bien comme ça… Ce n’était pas une histoire à propos d’un Monde, mais à propos d’une famille Dans ce Monde. Que de l’Intime.

    La suite alors ? Comme précisé dans le titre complet, c’est une deuxième partie d’une seule histoire… Une continuation surtout, reprenant tout là où on l’avait laissé, sans extraits récapitulatifs (toujours pour faire confiance à l’intelligence, la mémoire et la fidélité du spectateur), mais avec un prologue entre stupeur et énergie préparant à l’évolution somme toute logique de l’intrigue : du Western statique on passe à l’exode aventureuse, à l’exploration risquée et en dépit du bon sens…
    Et même à la division (à la « Empire contre attaque »), symbole tout aussi explicite de l’émancipation.

    Pourtant, rien de révolutionnaire, pas non plus de « Aliens le retour », on a encore les mêmes formes et formats, la même photo, les mêmes acteurs assez attachants, l’évolution est loin d’être brusque et brutale.
    Normal quand si peu de temps s’est passé, que les tempéraments doivent encore digérer ce qui est arrivé, un nouveau deuil, obligeant déjà à trouver un autre homme protecteur (Cillian Murphy, de retour aux mondes apocalyptiques).
    Et même si le prisme du film se concentre de plus en plus vers Regan, comme jeune fille atypique tentant de sauver le Monde plutôt que de se cacher (toutes ressemblances avec Greta…), la résolution générale n’apporte pas grand chose d’inédit :

    Quelques menus détails supplémentaires distillés sur l’univers de cette franchise, lui permettant de rallonger la sauce pour des années (même si Krasinski s’en défend)…
    De nouveaux seconds rôles méconnaissables (Scoot McNairy !?) ou décevants (Djimon Hounsou)…
    Tout ça, quitte à ressembler ainsi aux autres dystopies cinématographiques du même genre.
    Et une poignée de jolies idées, comme le fait que le honteux Emmett doive se forcer à regarder en face Regan pour qu’elle puisse l’entendre.

    Avant tout, il s’agit d’un bon exercice formel jouant sur le travail sonore, le montage alterné, le hors champ etc… Un divertissement cathartique qui ne se fiche pas de son spectateur.
    Mais peut-être faudra-t-il attendre le spin-off de Jeff Nichols pour avoir une expérience encore plus variée.

Répondre à Le spectateur lambda Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here