John Carter : La Critique du film + VOTRE AVIS !

72

En avril 1977, un jeune cinéaste aux portes de la gloire du nom de George Lucas déclarait : « Je veux mettre en scène une aventure dans l’espace, comme dans John Carter of Mars. ». Avant Luke Skywalker, avant Dark Vador, avant Star Wars, c’était l’oeuvre de l’auteur Edgar Rice Burroughs qui était citée comme référence. John Carter, ce héros né dans les pages d’un feuilleton publié en 1912, s’est révélé être une source d’inspiration pour tout un siècle. Aujourd’hui, en 2012, les repères ont changé. Un public dubitatif découvre les premières images du film d’Andrew Stanton (Le Monde de Némo, Wall-E) et pense – malheureusement à tort – qu’il s’agit d’une copie de Star Wars. Un étrange retournement de situation que ne pouvait prévoir Lucas, quelque semaines avant la sortie de son film…

S’il n’y avait qu’une phrase à retenir, c’est celle-ci : vous devez voir John Carter. Comme les réalisateurs des plus grandes sagas de notre époque (Star Wars, Le Seigneur des Anneaux, Avatar…), Andrew Stanton réussit le tour de force de nous transporter littéralement dans un autre monde le temps d’un film. Certains ont vécu cela en découvrant les contrées exotiques de Pandora. Ce n’était pas mon cas. Mais grâce à John Carter, j’ai accompli un véritable voyage sur Barsoom (le nom donné à Mars par ses habitants). C’est la plus belle qualité du film, renouer avec l’imaginaire, renouer avec l’Aventure. Le cinéma devrait toujours nous offrir ce cadeau, mais force est de constater que c’est rarement le cas aujourd’hui.

Trop souvent dans les blockbusters, des personnages sans relief et sans âme déambulent au milieu des explosions. John Carter ne fonctionne pas ainsi. Les réalisateurs de Pixar, l’écurie dont Andrew Stanton est l’un des champions, sont réputés pour donner une âme aux héros les plus improbables qui soient (jouets, robot, voitures et j’en passe). Or, le cinéaste n’a rien perdu de son talent en passant de l’animation au cinéma live. Juste dans ses dialogues, drôle quand il le faut, lyrique parfois, Stanton peut compter sur un duo à l’alchimie parfaite, formé par Taylor Kitsch (John Carter – un mot : charismatique, si, si !) et Lynn Collins (Dejah Thoris). Je ne m’y attendais pas du tout. Habituellement, les couples à l’écran fonctionnent plutôt mal dans les grosses productions, et la romance peine à faire illusion. Ici au contraire, le conflit intérieur de cet ancien soldat envers la ravissante Princesse de Mars sert de moteur à l’histoire et trouve sa résolution dans une scène poignante et furieuse portée par la musique de Michael Giacchino. Oui, l’homme qui nous tirait des frissons et des larmes dans Lost, avec ses notes de violon et de piano, est aussi de la partie. J’y reviendrai.

Pendant deux heures, nous sommes donc sur un autre monde. Comme – plus que ? – James Cameron et Lucas, Stanton présente des cultures, une mythologie, un panthéon, une géographie. Cela donne un panorama riche mais jamais frustrant, puisqu’on ressort de la séance avec seulement l’envie d’en savoir plus. Si à cela on ajoute le respect de la source originale, c’est un sans faute. Il faut bien sûr saluer le travail apporté à la tribu des Tharks, ces humanoïdes géants de couleur verte et dotés de quatre bras. Son plus illustre représentant est Tars Tarkas, joué en performance capture par Willem Dafoe, qui a dû s’amuser comme un gamin lors du doublage. Au premier abord, les Tharks paraîtront peut-être moins réalistes que les Na’vis d’Avatar, mais de manière générale, John Carter propose des créatures moins ancrées dans le réel et donc plus difficilement acceptables par notre esprit. Et pourtant cela fonctionne. Il n’y a qu’à voir le succès que rencontre déjà Woola, l’animal de compagnie du héros. Je peux vous assurer que chaque plan contenant des effets visuels est travaillé au pixel près (sauf lors d’une séance de course-poursuite à dos de speeders martiens).

Ce premier épisode (?) n’a pas encore l’ampleur d’un Star Wars ou d’un Seigneur des Anneaux des grands jours, mais le budget est bien là. Batailles atmosphériques, abordages, duels à l’épée, confrontation d’armées, sauts dignes de Superman… John Carter se range sans problème dans la catégorie des films à grand spectacle. Mais – et ce sera l’une de mes seules critiques – il aurait pu basculer dans le très grand spectacle s’il avait été plus généreux dans sa bataille finale. Et encore, je suis certain que la majorité d’entre vous y trouvera son compte ! Autres défauts, un faux-départ en forme d’introduction légèrement confuse, et quelques longueurs pédestres… Comme toutes les grandes sagas, John Carter brille aussi par des personnages secondaires savoureux. En plus de cet homme perdu qu’est Carter et de cette princesse au fort tempérament qu’est Dejah Thoris, le film s’articule autour de rencontres que l’on voudrait parfois prolonger. Je cite en exemple le personnage de Kantos Kan joué par un James Purefoy (Marc Antoine dans la série Rome) trop rare mais dont le sourire en coin fait mouche à chaque fois. Au casting également, des pointures du Mal. Dominic West en tyran et surtout Mark Strong, toujours impérial avec son aura de mystère, dans un personnage casse-gueule d’être quasi-omniscient.

Il y a une scène dans le film qui m’a tiré des larmes. Faire en sorte que l’action se conjugue au drame et à l’émotion, c’est vraiment superbe. Et ce résultat on le doit en grande partie à Michael Giacchino. Le compositeur se « John-Williamise » comme jamais. On peut difficilement trouver meilleur compliment. L’autre point que je voudrais soulever concerne la fin (pas de panique, il n’y pas de spoilers !). Trop souvent, celles des blockbusters sont bâclées, abruptes et non satisfaisantes avec un mauvais goût d’inachevé dans la bouche dès que s’amorce la première seconde du générique. Or avec John Carter, vous prendrez du plaisir. A être surpris par des rebondissements jusqu’à la dernière minute, et par une fin parfaite et émouvante.

Impossible de ne pas revenir sur ce qui passe « en dehors » du film. Jusqu’à maintenant, les retours sont extrêmement positifs. Ceux qui ont eu la chance de pouvoir le voir veulent invalider l’échec annoncé, imputable en partie à une campagne marketing mal gérée par Disney. Les fans se mobilisent à coup de bandes annonces amatrices plus efficaces que les officielles, des sites américains annoncent une campagne pour inciter les gens à découvrir le film… De mon côté, je suis en mode full-Barsoom pour que vous vous déplaciez vous aussi. Tout ce mouvement, ce n’est pas par hasard. A long terme, pour citer une critique publiée aux Etats-Unis, John Carter a peut-être le potentiel pour devenir « le Star Wars de cette génération ». Mais pour cela, il faut que le film soit un succès. Dieu sait à quel point je suis fan de Star Wars, mais dans dix ans, dans vingt ans, il est de l’ordre du possible que des enfants jouent à John Carter et à Dejah Thoris, comme d’autres jouaient à Luke et Leia.

C’est une possibilité infime, mais le film d’Andrew Stanton mérite d’avoir cette chance. Car c’est un sacré bon moment de cinéma et d’évasion (pour rester poli !). Un blockbuster qui a du cœur. J’attends bien évidemment vos avis avec une certaine impatience, car j’ai hâte de pouvoir débattre du film. Et j’ai également envie de découvrir si je suis le seul sur Terre à avoir adoré… J’espère bien que non ! Vous pouvez poster une critique complète sur le forum. Tous les avis, positifs ou négatifs, sont bons à prendre, du moment qu’ils sont argumentés. Bon film, et bon voyage…

Le film John Carter sort en France le 7 mars 2012, avec Taylor Kitsch (John Carter), Lynn Collins (Dejah Thoris), Willem Dafoe (Tars Tarkas), James Purefoy (Kantos Kan), Dominic West (Sab Than), Mark Strong (Matai Shang), Bryan Cranston (Colonel Powell), Daryl Sabara (Edgar Rice Burroughs), Ciaran Hinds (Tardos Mors), et Thomas Haden Church (Tal Hajus).

72 COMMENTAIRES

  1. Comment as-tu fais pour voir le film presque une semaine avant sa sortie en France ? 😮
    En tout cas, le film me tente bien, je risque fortement d’aller le voir ^^

  2. Mesdames et messieurs, c’est le commandant de bord, on demande aux internautes d’embarquer aux côtés de mr TH, dés qu’il est possible de le faire, merci beaucoup et bon voyage pour barsoom.

    • Site Denofgeek : « Tomorrow, we start our campaign to get as many of you to see @andrewstanton’s John Carter movie as possible. »

      « We’re with @heyuguys @bleedingcool and @the_shiznit on this. John Carter. Tickets. Buy some. »

      J’ai jamais vu ça. Les gens qui ont vu le film veulent absolument que le public découvre le film. C’est unique. Idem pour la critique sur Ain’t it cool (la plus grosse surprise depuis Matrix). Etc…

  3. J’attends de voir d’autres critiques pour me déplacer…
    Mais le film ne m’a jusqu’à présent pas attiré…
    La faute à la mauvaise promo?

  4. J’ai cru au potentiel de « John Carter » la premiere fois que j’ai vu la b.a, c’est l’un des films que j’attend cette année, donc c’est avec plaisir que j’irais le voir!

  5. Les différentes bandes annonces étaient très centré sur l’action movie alors que la critique de M TH m’apparait plus large.
    Si c’est pour un 2012-like, c’est sans moi, un nouvel univers dans la droite lignée d’AVATAR ou STAR WARS, je signe où ? LOL

  6. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de le voir, mais depuis que j’ai vu le premier teaser et les premières affiches (pendant mes vacances au Canada) en Août, je suis comme un dingue tellement je trouve l’univers riche et Carter charismatique !

    Et comme je n’ai pas accroché à Avatar, j’espère avoir une bonne petite dose d’aventure !

  7. En attendant, je trouve qu’on ne fait pas assez le buzz du film dans les médias, la faute aux Césars et aux Oscars à priori (bravo pour le palmarès quand même !).

    Mais bon voila John Carter, c’est aussi du cinéma ambitieux sur le fond autant que sur la forme.
    Faut pas faire les snobs !

  8. A la base ce film ne m’intéressait pas du tout, trop refroidi que j’étais par les dernières productions Disney (Pirate des Caraïbes 4, Prince of Persia, Numéro 4,Cars 2 etc…) mais j’avoue que les critiques sont sacrément élogieuses, j’ai bien envie d’aller le voir pour me faire mon propre avis finalement!

    • Je te comprend, j’ai aussi effectivement flippé que ce soit le nouveau « Prince of Persia » qui était très moyen, bien plus que les Pirates des Caraïbes (qui était relativement acceptable) !
      Mais, ça semble bien supérieur à tout ça !

  9. Pirates des caraibes jouvence était pour ma part indigeste, numero 4 de meme, en revanche j’ai apprecier prince of persia qui meritais un meilleur score au box office us. John Carter c’est sur que j’irais, dur de mobiliser des gens de mon entourage avec la b.a ultra formate hollywood.

  10. J’ais vue que cranston et bien d’autre ont dit quelque choses de très bizarre … Rectifions le tout avec quelque exemple sur pas mal de site :

     » Entre science-fiction et heroic fantasy, John Carter en met plein les mirettes : combats épiques (sur terre, dans les airs ou au milieu d’une arène), Martiens à quatre bras, monstres en tous genres, engins volants rétrofuturistes, tenues légères (mais un brin trop prude, Disney oblige) et plaines désertiques de Mars à perte de vue. L’exotisme et l’imaginaire sont bien au rendez-vous et le dépaysement est total. Délicieusement naïf et décérébré, John Carter est le premier concurrent sérieux d’Avatar sur le terrain de la SF à budget démesuré (250 millions de dollars !!!)  » Gelluloidz.com

     » L’effet 3D est très efficace sur les scènes de combats et de courses poursuites, on se croirait vraiment au cœur de l’arène des gladiateurs lorsque John Carter doit affronter deux énormes singes blancs monstrueux. D’ailleurs certaines scènes d’actions aériennes où interviennent des vaisseaux sont dignes de la saga Star Wars, une vraie profondeur  » Source : News-des-stars.com

     » Transporté pendant deux heures durant, à la manière du héros, dans un autre espace, un autre temps, grâce à un récit d’aventure dynamique couplé à des effets spéciaux, qui pour certains étaient incroyables, et une bande son parfaitement orchestrée.  » Source : Game-Force-One.com

     » John Carter nous permet de nous évader, de visiter l’espace de quelques heures une planète très lointaine, comme le ferait un bon roman  » Source : Cinéaddict.com

    Voila, et je peut vous dire que je nés pas encore croiser de critique défavorable !! Merci 🙂
    ( Un fan de John Carter bien dévoué a défende ce film  » Plop  » )

  11. Bon alors je m’y colle je me fais l’avocat du diable lol.
    j’ai lu pas mal de critiques qui le trouve moyen pôur ma part et je me demande qui croire entre les critiques américaine ou française :

    « Sans être le film d’aventure épique attendu, John Carter reste un appréciable blockbuster dans lequel Andrew Stanton plante les graines d’une franchise qui a toutes les chances de devenir grande. » 6/10 cinéma france

    « Inégal, le premier film live d’Andrew Stanton reste un bon divertissement qui a les qualités de ses défauts… à condition de ne pas être trop regardant sur le casting ! » 3/5 cinevibe

    « Le divertissement, sans être d’une extrême originalité, bénéficie d’un savoir-faire indéniable.  » 3/5 excessif

    A voir pour se faire un avis.

  12. Une nouvelle critique qui fait frissonné :  » En résumé, je peux dire que j’ai été totalement séduit par ce film. J’ai été absorbé par l’histoire et les personnages, j’ai frissonné à certains moments et j’ai piaillé de plaisir à d’autres. J’ai pris énormément de plaisir et je vous conseille vraiment d’aller voir ce film. Avec un peu de chance, vous passerez un aussi bon moment que moi, tout dépend si Barsoom vous séduira ou pas. Mention spéciale pour la fin qui mélange histoire et réalité de la plus belle des manières. Et vous, allez-vous rêver de Barsoom ?  » Source : MDCU.fr Franchement ça a l’aire énorme !! Avatar sera t’il depassé …

  13. J’ai assisté moi aussi à l’avant-première de John Carter… Et j’ai adoré ! Ce n’était franchement pas facile d’adapter un roman de très vieille SF, mais le pari est plus que réussi. Le film est magnifique, avec des images somptueuses et des effets spéciaux parfaits. Les moyens sont énormes, et ça se voit à l’écran. Le film est de la bonne SF mâtinée d’heroic fantasy, on part pour un voyage dans une sorte de conte de fée moderne, et on entre dans ce monde bien plus facilement qu’on n’aurait pu le craindre. Personnellement, je n’ai pas trouvé l’acteur principal très charismatique (contrairement à l’actrice qui joue la princesse, ou même à Mark Strong). Mais ce n’est pas trop gênant, ça renforce le côté « homme ordinaire plongé dans une histoire extraordinaire ». Les autres acteurs, en revanche, sont bons. Le design des créatures est assez incroyable, les Tharks, notamment, sont incroyablement bien rendus. Les scènes où ils sont là sont sans doute les meilleures. Quant à la 3D, elle est vraiment très bonne, bien meilleure que celle des derniers films que j’ai vus. Des décors aux costumes et aux effets spéciaux donc, tout est monumental dans ce film, qui plaira à un vaste public et pas seulement les geeks. L’histoire est très accessible et bien abordée pour ne pas sombrer dans le kitsch, le ridicule et même l’invraisemblable. Un très beau spectacle que je recommande vivement aux amateurs de SF (et aux autres !).

    • Je ne suis pas sûr de comprendre ta question ! Si ta question est de savoir si le film sera projeté en 3D, oui, c’est sûr. Même s’il y aura possibilité de le voir en 2D dans certaines salles.

  14. Je viens de le voir¨, j’ai vraiment bien aimé et je vous le conseille !
    J’ai trouvé Taylor Kitsch n’est pas kitsch du tout (^^). Autant je l’avais trouvé très moyen en Gambit, autant en John Carter il est parfait !
    J’ai un peu moins aimé Lynn Colins (et puis je la trouve pas géniale physiquement, par rapport à la plupart des « princesses » habituelles), mais c’est vrai que l’alchimie entre les deux héros est bonne.
    Comme d’habitude, Mark Strong est génial, et le reste des acteurs est très crédible.
    Les effets spéciaux sont oufs, surtout les Tarks et le chien (j’en veux un comme ça !). L’humour est là (Virginia ! ^^), le scénario et les rebondissements aussi, bref…
    Juste le début qui était un peu confus, mais à la fin tout s’éclaire.
    Par contre, j’ai une question pour ceux qui ont vu le film en français ou sous-titré français : je l’ai vu en anglais sous-titré thaï (je suis actuellement en Thailande, pas le choix ^^), et au début, quand les Tarks parlent dans leur langue bizarre, il y avait quand même des sous-titre thaïs. Du coup, je me demandais, y a-t-il les sous-titres pour comprendre ce qu’il dise ou pas ?
    Grob’ 😉

  15. Je trouve ça racoleur et déplacé de parler de Georges Lucas pour mettre en valeur cette histoire, à priori sordide, d’un John Dunbar expatrié sur Mars…
    C’est un comportement classique de Fanboy chronique!
    Lucas a principalement voulu adapter Flash Gordon et d’ailleurs le film de Mike Hodges est une série Z absolue (bien que culte et de qualité!)

    Amicalement

    Un lecteur

    • C’est une manière définitive de faire comprendre aux néophytes le lien entre une saga très appréciée (Star Wars) et John Carter.

      Je cherchais depuis longtemps une citation qui indiquait clairement le lien qu’avait George Lucas avec John Carter, il me semblait donc intéressant de la placer en introduction 🙂

      Rien ne sera jamais assez racoleur pour que le maximum de personnes puisse voir le film !

  16. On nous l’avait caché, mais la suite se nommera Virgine of Mars! Ahah, qu’est ce que sa m’a bien fait rire ce film. Vraiment superbe. Autant l’histoire dans l’histoire que le reste (car apres tout, nous ne faisons que lire le livre via « Ned »!)

  17. Ce film est juste énorme, pendant 2 heures 20 je ne me suis pas ennuyer une fois, le scénario est bien travaillé et les Tarks ( Habitants de Barsoom ) sont supers bien foutus … touts comme les autres créatures de Barsoom ( Les Singes blancs … etc ) Ce film attend une suite c’est sur, espérons que ça marche si on veut retourner sur Barsoom . Quoiqu’il en soit mon envie sur ce film est très élevée … ( Fan de John Carter )

  18. J’en reviens, et j’ai trouvé le film sympa sans plus… Faut savoir que je n’ai pas lu les livres…
    J’y suis donc allé en m’attendant à je ne sais pas trop quoi.
    Donc, pour moi, le film est vraiment un bon moment, mais bon, certains le compare à Star Wars, je n’irais pas aussi là.
    Même s’il est plus violent qu’un Disney normal, on sens que ca reste un Disney.

    Certains passages m’ont franchement dérangé… Comme les flash-back avec ce qui semble être sa femme et sa fille. On les voit 15secondes, et les mettre dans le film ne sers STRICTEMENT à rien. Gros flou à ce niveau là qui ouvre des questions mais qui n’auront aucune réponse. Autre chose qui m’a dérangé, c’est que certains concepts ne sont pas du tout expliqués… Comme Issus. Comme le Jeddak.
    La bataille finale est franchement décevante… On a plus l’impression qu’ils font des pogos qu’une bataille…
    Sinon l’univers ne m’a pas autant transporté que celui de Pandora dans Avatar (contrairement à notre hôte).

    J’aime bien comment l’histoire autour de l’auteur du livre est racontée. Je ne sais pas si c’est la même dans le bouquin, mais j’ai trouvé ca extrêmement sympa…
    Le reste de l’histoire est assez bien, et même si c’est assez long, on sens que Disney n’avait pas d’autres choix que de faire un film aussi long, tant l’histoire est dense.

    Bref, un bon moment, mais sans plus.

  19. Petite critique a chaud: J’ai bien aimé, je m’attendais a un excellent film, j’ai eu droit à un bon film.
    Je partage le meme avis que Superbiz, certains point auraient merité d’etre plus developpé, d’autre sont laissé en suspens ( l’arme que a conçue la princesse au debut, le 7eme ou 9eme rayon chai plus, etc etc…)

    Quand a l’environnement, bah disons que Mars c’est l’opposé de Pandora: une planete avec de grande plaines aride, ddifficile d’y etre transporté! J’aurais vraiment aimé avoir plus de plans de la cité de Dejah…

    La bataille finale, mouai bof, j’ai vu mieux, surtout la fin de la bataille qui est …comment dire… tres « Disney »!

    Il manque a « John Carter » ce petit truc qui fait les grandes saga, malgré ces petits defauts, j’espere vivement qu’une suite verra le jour!!!

  20. je viens de le voir et je relègue au rayon des Flash Gordon, Star wars, Dune, …

    un space Opera, enfin, ça manquait

    juste cultisme, à voir et à revoir

    dommage qu’il soit estampillé film pour enfant (cf programmation UGC VF après-midi et VO le soir)

  21. Je l’ai vu ce matin ! Un CHEF D’OEUVRE ! Un univers, une intrigue intelligente, des personnages passionnants, tout est réuni pour offrir un spectacle incroyable plein d’émotions ! Je n’avais pas ressenti une sensation comme celle que j’ai eu devant ce film depuis très longtemps, ce n’est qu’un avis personnel mais pour moi c’est à la fois un grand film et il est devenu un de mes films préféré (et pourtant je suis difficile) …

    Pour la première fois de ma vie je sors d’un film de plus de 2H en étant prêt à y retourner dans l’instant, et même encore plusieurs fois après !

    Vive John Carter ! Courez le voir (ou plutôt bondissez le voir) !

    • Ce film est juste énorme, pendant 2 heures 20 je ne me suis pas ennuyer une fois, le scénario est bien travaillé et les Tarks ( Habitants de Barsoom ) sont supers bien foutus … touts comme les autres créatures de Barsoom ( Les Singes blancs … etc ) Ce film attend une suite c’est sur, espérons que ça marche si on veut retourner sur Barsoom . Quoiqu’il en soit mon envie sur ce film est très élevée … j’en reviens pas ! Quel film ! c’est nouveaux, impréssionant , inimaginable , les méchants sont extraordinaires , un charme déroutant se dégage dans se film ! Une vrai pépite , une épopée , un film culte , meilleur qu’avatar , plus mature, plus travaillé , plus fort , plus humains, les personnages sont comment dire, forts. je ne comprend pas les critiques sur ce coup la , ça me dépasse , il mérite un 5/5

      • J’ai lu le début de ta critique sur le forum allociné de John Carter, sur la news allociné sur le Box Office du jour et ici, identique mot pour mot. Le copié collé c’est cool xD.

        Le prends pas mal, je te taquine ^^ D’autant que je suis en grande partie de ton avis ! J’ai adoré ce film ! Et j’espère qu’il fonctionnera pour que les suites voie le jour !

  22. Au fait question aux fans de John Carter.
    Pourquoi il a soudainement perdu de sa force le John?
    Il arrive à défoncer une bestiole en 1 coup de point vite fait, et n’arrive pas à se battre contre d’autres…

  23. les images sont très belles et grandioses. l’aspect kitsch sf du début de siècle est séduisante et le chien flash est amusant mais, car il y a un mais, le film est un peu mou, sans grande intensité et clairement à destination des enfants . les combats sont un peu brefs et assez peu chorégraphiés, les dialogues plutot convenus, et peu percutants. Dans l’ensemble on dirait un croisement entre flash gordon (pour la sf kitsch) et hulk (pour les combats avec super force et saut de puce)
    néanmoins les images sont vraiment très belles et cela se laisse regarder. on semble etre parti pour une trilogie (après le 3e volume john carter n’est plus le héros principal)

  24. Salut !

    J’ai une question importante (je vais voir ce soir le film mais tard pour le voir en VO) : est-ce qu’il y a une scène post-générique ou bien quand le film est fini & que le générique démarre, je peux rentrer chez moi et me coucher ?

    Merci de vos réponses !

  25. Bon, j’ai convaincu ma copine d’aller voir John Carter, au lieu d’aller voir initialement Les Infidèles (ce qui est déjà une victoire en soit)…

    Mr Héroïque vos arguments m’ont convaincu d’aller découvrir ce film. J’espère ne pas être déçu !

    • Aaaah les copines et leurs envies de films franchouillard…. J’ai échappé à Hollywoo et à la vérité si je mens 3, mais pas à Intouchable ( heureusement le film est assez sympa ! )

      Bref j’ai vraiment hâte d’aller voir John Carter demain !!

  26. Allons-y de ma petite bafouille.Je vais faire court. John Carter n’est PAS un mauvais film. Il ne restera cependant pas dans les mémoires car bien qu’il présente un background d’une richesse phénoménale et maitrisée (un sans faute pour tout le département artistique)il pêche sur des points primordiaux là où Star Wars faisait mouche à chaque coup : un casting fade et non inspiré, presque mollasson, une absence terrible de personnages secondaires de type « antagoniste » (il manque un han solo – éternel rivale – à ce luke skywalker là), un prologue sans sève, les motivations des therns sont inexistantes, les sentiments amoureux mal feints, le héros n’est jamais en difficulté, aucun personnage n’a peur de sa possible destinée comme s’ils avaient tous lus le scénario avant et qu’ils savaient que tout allait bien se terminer.Et de graves incohérences (John est visiblement très fort – une sorte de Musclor sur ce monde – mais ne parvient pas à arracher les barreaux de sa prison … )Reste quelques bonnes idées de scénarios (la faim notamment) hélas mal mise en scène … UN très très beau film sans aucune saveur, si ce n’est un beau dépaysement. Ce n’est déjà pas si mal.

  27. Moi j’ai qu’un mot à dire: Merci M. LTH. Je ne serai jamais allé voir ce film sans ta critique car la BA me laissait dubitatif.
    J’ai été transporté ailleurs pendant 2h20 et je n’ai pas ressenti cela depuis… que Star Wars. Ni Matrix, ni LOTR, ni même Avatar n’avait réussi cet exploit sur un cinéphile blasé comme moi! Merci mec!

    • Même chose pour moi ^^ La BA m’avait vraiment pas donné envie et je ne m’intéressais même pas au film ! Puis les extraits de critiques ultra positives, dont celle de Mr LTH, m’ont finalement rendu impatient d’attendre le film … ET je ne regrette pas tellement son univers est riche et passionnant !

      A tout ceux qui ont été ou sont toujours très hésitants face à la BA, ne faites pas l’erreur d’attendre le DVD ou de le voir sur internet / à la télé et foncez immédiatement au cinéma le plus proche ! Vous ne le regretterez pas, d’ailleurs j’y retourne Dimanche et j’ai hâte ^^

  28. J’avais ppeur d’être déçu mais là … Le film est épique *-*
    La musique résonne encore dans ma tête, tout a été dit dans la critique …

    Bon par contre la 3D n’était pas indispensable.

  29. Pas du tout dessus, j’ai vraiment apprecie les flashback bien place et rapide, emouvant. Il y a une scne vraiment epique que je peux revoir en bou, cle, la baston à 1 contre 100. L’UNIVERS ultra riche, les seconds roles, les effets speciaux, bonne 3D pour un plus d’immersion, le caractere du heros, les coters comiques du film! Le passage sur terre, La sous intrigue qui donne vraiment envie d’une suite, l’impression qu’un truc de « fou » nous attend. Les moins, quelques longueurs minimes, la bataille finales, quelques personnages ou plutot mechants manquant de charisme et de personnalitée, le debut confus sur la planete Mars. Quelques scenes deja bien vu malgrer tout, la fin archi previsible mais bonne quand même. Et pour finir le Marketing de Disney est completement foirer, le nom ca va pas du tout franchement Jhon Carter les gens tu leurs dit ce nom, ils croivent que c’edt un film de box! Pis on en parle pas, Bon Dieu allez voir Jhon Carter, je veux une grande Saga!

  30. pout ma part,j été emballé par l univers du film et j avais hate de sa sortie…apres beaucoups de longueurs,le film c’est finis: Décevant , trop gamin a mon gout,la faute a production diney,des acteurs plus que moyen et la liste est longue…un plus quand meme pour les effets spéciaux particulierement bon mais tres décu alors que l histoire pourrait etre bonne et l univers que je trouve incroyable….mauvais choix du réalisateur a mont gout je me suis trouvé devant un prinse of persia de mars….(qui s en sortait mieux a mon gout)donc décu et frustré pour un film pas assez adulte et profond et surtout baclé sur plusieurs points…

  31. Salut à toi LTH, je suis avec grand intérêt ton site depuis Sucker Punch, et j’y trouve la plupart du temps mon compte.
    Je suis habituellement passif, je ne fais que lire et profite des dernières news.
    Mais bon là je saisi l’occasion d’avoir vu John Carter cette après midi en IMAX 3D pour venir déposé mon avis.
    J’attendais vraiment le film après avoir lu ta critique enthousiasmantes.
    Au final, j’ai apprécié le film mais vraiment pas autant que je l’espérais.
    Visuellement, c’est au top, les effets spéciaux sont sublimes.
    Par contre, le côté ultra kitch m’a fait tout bizarre, on sent que c’est une adaptation fidèle d’un très vieil ouvrage.
    A la fin de la projection, je me suis dis « Le film arrive en retard ! On est passé a autre chose ».
    Ce mélange de technologie actuelle est d’histoire à l’ancienne fait vraiment étrange.
    L’histoire est du coup pas mal clichée (dialogues, amour, héroïsme, etc…), il y a un fond pourtant, des sentiments, mais c’est dévoilé à la old school et puis…ça passe moyen chez moi, on est passé autre chose depuis, on a su évoluer. Dans une certaine mesure, j’ai trouvé ça un poil ringard. Comme si le tout premier star wars sortait aujourd’hui en salle.
    Pour être encore un peu plus sévère, je dirais que le film n’est pas aussi spectaculaire que je pensais, pas de scène d’action réellement prenante (à part la baston où il se bat seul, avec les flash back).
    Sinon, on passe un bon moment, les créatures sont supers, la mythologie intéressante, la bestiole qui sert de chien est géniale !
    Mais ça restera pas dans les annales pour ma part, dommage. Cela vient du style qui ne me correspond peut-être pas.

    Voilà. Je souhaite bonne continuation à Mr LTH, j’espère pouvoir te lire encore.

  32. je suis aller voir le film cette ap midi,et je m’attendai a mieux,les decors sont suberbes les personnages bien fait,

    mais ont sent clairement le film pour enfant.
    Je trouve l’histoire mal construite ont ne comprend pas trop les motivations de chacuns les melanges de peuples ect…

    Les combats sont exagéres a un moment il quand il se bat tout seul il terrase je ne sais combien de « bonhomme vert » j’ai oublié leurs noms,et avant ca ils se retrouve en difficultés contre quelques humains ou un personnage vert tout seul.

    bref beaucoup d’incohérence sant parlé des sauts qu’il effectue a la rapidité de la lumiere a des centaines de metres de hauts..(je veut bien pour l’apesanteur mais bon le heros est un humain pas un superman sinon il fallait le présenter comme tel).

    la bataille de fin est juste ridicule il n’avigue dans les airs et se battent encore a l’épée.ILs ne mangent jamais ne boivent pas beaucoup de mal a rentrer dans l’histoire.Comme dit plus haut vraiment un film pour enfant.
    ce n’est que mon avis il en faut pour tout les gouts et ne veut pas decourager certains d’aller voir le film,lol.

  33. Bonjour Mr LTH,
    Tout d’abord je tenais à te remercier pour ce site absolument génial, je suis un lecteur assidu de tes critiques dont je rejoins bien souvent l’avis (favorables ou non). Je donne rarement ma critique mais John Carter me semble le tramplin parfait pour remédier à cela.

    Après avoir lu avec intérêt beaucoup de critiques sur John Carter dont la tienne Mr LTH, j’étais vraiment curieux d’aller voir cette adaptation d’un pionnier du roman de SF. Je me suis donc décider d’aller le voir hier soir avec réjouissance, malgré ton article que je venais de lire sur le flop commercial annoncé de John Carter, mais bref l’envie était bien la.

    Malheureusement deux heures et 20 minutes plus tard, je suis sortis de la salle avec beaucoup de déception et peu d’enthousiasme… ET cette fois mon avis divergeait pas mal sur ce que j’avais pu lire auparavant.

    John Carter n’est de loin pas un mauvais film. Mais n’est pas non plus un chef d’oeuvre qui marquera le genre.

    J’ai trouvé cela très convaincant au niveau du visuel, la planète Barsoom, les Tarks etc.. A ce niveau là vraiment bien, par exemple j’ai été beaucoup plus sensible au visuel des Tarks qui sont vraiment très réussis, très charismatiques , que les créatures de James Cameron pour Avatar. D’ailleurs, les meilleurs scènes sont celles où ils sont présents à l’écran.

    Arrive malheureusement les points négatifs qui sont trop nombreux à mon goût… Le côté Disney prend trop le dessus tombant dans les clichés de la romance du beau guerrier et de la belle princesse, trop de niaiseries… Les acteurs sont malheureusement trop fades, à l’exception peut être de Taylor Kitsh qui s’en sort pas trop mal, le méchant est vraiment grotesque et sans charisme. Malheureusement je n’ai pas lu le livre mais j’ai trouvé qu’en général l’univers dans lequel Andrew Stanton veut nous faire plonger est un peu bancal, beaucoup de choses ne sont pas approchés correctement et personnellement j’ai eu beaucoup de peine à rentrer dedans. Comme je le disais les scènes de « créatures » sont plutôt réussi mais après lorsque les humains prennent la parole ca patine un peu…

    Enfin voila, on passe pas un mauvais moment, on ne s’ennui pas mais il y a trop de déchets dans le film pour ressortir enthousiaste. Selon moi, je pense que ce film arrive beaucoup trop tard sur les écrans, un comble pour le pionnier du genre mais on se dit quand même par moment » C’est un peu du déjà vu.. » Et après comme Mr LTH le mentionnait dans un autre article, le travail de promotion autour du film a été catastrophique mais ca c’est un autre problème.

    Bref, un film qui avec ce petit quelque chose en plus et quelques détails en moins aurait pu être très sympathique.

    PS: Qui lui a fourni ses bottes à John Carter ?? Affreux petits détails… ^^

  34. Mon avis :

    Je ne sais pas qui il faut blâmer, Mr Toiles Heroiques qui m’a vendu du rêve ou moi qui en attendait trop.
    Toujours est il que j’ai trouvé le film divertissant, mais il ne m’a pas transporté, ni touché (sauf « la » scène à 1 vs 1000).
    La première chose que j’ai dit à un ami en sortant de la salle c’est « il y a 20 ans, j’aurai adoré ». Je crois que ça résume assez bien mon ressenti par rapport au film.
    Quant à le comparer à Star Wars… Je ne vais pas entrer dans ce débat.
    La princesse a, je pense, sorti tout le panel des phrases qu’une princesse de chez Disney se doit de dire. Je l’ai trouvé très fade, tout comme le « méchant »…
    Alors oui, le film est plutôt joli, effets spéciaux inclus, mais je l’ai trouvé trop long, trop plat, je ne me suis pas senti impliqué une seconde dans leur combat.
    Peut-être que John Carter est à l’origine de beaucoup de films de mon enfance, je l’en remercie pour ça, et j’aurai aimé qu’il en fasse parti.
    Mais trop d’eau a coulé sous les ponts, le film sort trop tard selon moi, il y a tant de meilleurs films de S.F sortis qu’il m’est difficile d’apprécier pleinement John Carter.
    La faute aussi à toutes ces critiques qui m’ont promis monts et merveilles, alors qu’au final, je suis resté sur Jarsoom.

  35. Je dois avouer que quand j’ai vu la bande annonce au ciné, je n’avais absolument pas accroché. Puis des potes m’ont littéralement traîné par les pieds pour aller le voir et je dois dire que je n’ai pas été déçu.
    Je n’avais jamais entendu parler de cette saga mais je crois que je vais jeter un oeil aux livres finalement.
    Par contre, la 3D n’apporte strictement rien, c’est le seul côté négatif du film à mon goût.

  36. A y est, je l’ai enfin vu.

    Et force est de constater que le film carbure à mort aux références évidentes à toute la culture SF, de chefs d’oeuvres aux série Z que les bouquins avait inspiré déjà (Thoris) avant.

    -le changement de gravité sur la planète et le héros « capable de bondir par dessus un building », c’est du Superman à mort;
    -les aliens à plusieurs bras et de couleur verte, c’est là que ça a commencé donc;
    -la téléportation aussi ce serait une invention de Rice Burrough (et de planète en planète, on retrouve ça dans Adam Strange).

    Et puis il y a des clins d’oeil drôles à d’autres films de SF plus cultes encore (le discours face caméra de Dejah Thoris fait penser à Dune, le dessus du temple sur la rivière d’Iss a la forme du Faucon Millenium).

    Et pour les références non SF, à part Conan, j’ai retrouvé beaucoup de Josey Whales hors la loi ainsi que de Kingdom of heaven, le guerrier veuf Carter obligé de prendre partie dans une guerre ayant une cause un peu plus juste et la princesse (pas du tout en détresse puisqu’elle sait aussi se battre) s’affirmant comme son alter-ego, pressée par les siens de remplir des devoirs auxquels elle ne croit pas.

    Pourquoi alors parler de malédiction à propos du film?
    Peut-être justement parce que comme l’histoire, prenat place d’ailleurs à la fin XIXème siècle, est volontairement très classique (sauf peut-être pour les Therns qui représenteraient le complexe militaro-industriel) ce qui en ressort ce sont de constantes comparaison qui peuvent parasiter le plaisir immédiat du métrage.

    A ce jeu on peut y associer les performances d’acteurs qui ont presque tous acquis leur heure de gloire dans les meilleurs séries télé et qui sont ici des révélations ciné pour certains (« Friday Night Lights » Kitsch, « True Blood »Collins..), des caricatures pour d’autres (« The Wire » West) ou bien très sous employés (la triplette de Rome Ciaran Hinds, James Purefoy, Polly Walker). Bryan « Breaking Bad »Cranston, lui, reste excellent dans un rôle passant trop vite où j’ai mis quand même 2 minutes à le reconnaître.
    Et Mark Strong est toujours très « fort »(ha!) bien que ce soit encore un rôle de vilain, qui plus est coincé en position droite. S’il n y prend pas garde, il ne pourra trouver des premiers rôles qu’ à la télé, lui, comme les autres bad guy bitanniques de service Jason Isaac et Sean Bean.

    Je crois que Andrew Stanton n’aurai jamais pu faire le film qu’il voulait car il trop « corporate » par à ses collègues de Pixar (J’adore Nemo et Wall-e, mais ce sont plus des Disney movies que des Pixar). Trop tendre et trop fanboy, voir sa réaction épidermique face au final des Soprano
    (« j’ai l’impression que l’auteur me faisait un gros doigt derrière l’écran;
    je n’ai rien contre être un peu cryptique, mais là c’est trop cryptique »).

    Plus le fait que Disney ne sait plus faire de promo pour ses films live, et cette foutue propension à sortir ce genre de blockbuster pour ado/adulte avant Avril (même si ça fait la blague avec Mars, ça ne marche JAMAIS).

    Enfin pour en rajouter sur la poisse qui entoure le film lors de ma séance d’hier après midi, au moment de la bataille sur Hélium quand Matai Shang s’eclipse in extremis BANG! l’image disparaît de l’écran, puis 1 minute plus tard le son.
    Le projecteur de la salle a complètement planté et je ne pourrais pas revoir le film ou ses 10 dernières minutes avant longtemps.
    Donc pour moi, même s’il est presque assuré que le film n’aura pas de suite, je fini sur un excitant cliffanger qui me donne rendez-vous pour dans 4 mois (sauf si Disney ne nous sort pas d’édition collector digne de ce nom, voir Pirates des Caraïbes 4, alors j’attendrais l’an prochain por l’avoir à petit prix).

  37. Très Bon Film je ne pourrai faire de critique dessus je peut juste dire que j’ai apprécier de le regarder avec des effets spéciaux magnifique
    j’espère avoir la suite des aventure de Barsoom

  38. Un grand moment de cinéma qu’il faut voir et revoir !

    Contrairement à ce que j’ai lu, je trouve que ce film ne ressemble à aucun autre. En tout cas, on n’y pense pas lorsque l’on est pris dans l’histoire.

    Je voudrais tellement voir d’autres aventures de John Carter sur écran géant !

  39. Voilà, c’est fait, je l’ai vu (enfin). Et j’ai passé un excellent moment. Le film est parfaitement maîtrisé de bout en bout. Il nous emmène dans un autre univers. Un univers envoutant, avec des habitants des plus intéressants.
    Les Tharks sont très bien faits, visuellement parlant. Très exotiques et en même temps très « humains ». Et merci, merci au réalisateur d’avoir fait de Dejah Thoris une vraie héroïne, intelligente et forte, pas une potiche qui attend qu’on veuille bien la sauver. Et que dire du héros. Ben qu’il est beau (désolé ça compte), héroïque mais pas trop, charismatique…
    Les seconds rôles sont aussi intéressants et bien joués. Bref, rien n’est laissé au hasard et c’est bien. Parce qu’il y a trop de films qui se concentrent sur l’action et ne prennent pas soin du décors et des personnages.
    Donc, j’ai aimé et je trouve très injuste qu’on ait condamné ce film avant même sa sortie. Je ne vois même pas de raisons valables à cela. J’espère vraiment qu’il y aura une suite, même si, apperemment, rien n’est sûr.

  40. J’ai pour ma part trouvé ce film génial et je rejoint la critique. One ts pplongé dans ce monde et on voudrait le découvrir plus encore.

    Le film de plus de 2h est passé tellement vite que le seul regret que j’ai eu en partant fut qu’il soit déja fini.

  41. Enfin! j’ai pu voir la fin de JC, elle est tout simplement magnifique et vaut la peine de (re)voir ce film, atrocement laissé de coté par la critique alors que c’est une aventure chevaleresque splendide. Peut-être trop péplum/héroic fantasy, c’est pourquoi cette histoire parait trop lointaine et complexe au contraire des premiers Star Wars se passant à une ère industriel, donc plus proche de nous.
    Il y a aussi à rajouter à l’échec de John Carter (of Mars, Wow!) le caractère trop tendre de Andrew Stanton-pas le meilleur des réals de Pixar. Mais surtout une désaffection, surtout critique, des récentes grosses productions live de Disney qui ont souvent un intérêt artistique limité ou confus: voir Alice au Pays des Merveilles, Prince of Persia, Pirates des Caraïbes et quasiment toutes les prods Bruckeimer (The Lone Ranger n’en fini pas de ressembler à une cata industrielle), Tron Legacy et ici John Carter qui a été bazardé en Mars avec Zéro promo excitante et des affiches largement en deçà des illustrations des romans et comics (Frank Frazetta, quelqu’un ?).
    Le film étant sorti en DVD, n’hésitez pas à lui (re)donner une VRAIE chance.

  42. Bon, le côté bof est que cela se passe sur Mars, ce qui pouvait le faire y a un siècle mais de nos jours, au vue de nos connaissances de cette planète, ce n’est plus trop crédible !
    J’confirme quand même que c’est un très bon film (même si je trouve qu’il est un poil en dessous des SW et SdA), superbes fx, belle photo, bonne musique, bons acteurs, et qu’il m’hérite vraiment une suite !!

  43. Bon, ben vouala , nous venons de visionner John Carter en 3 D et avons bien aimé . Certes pas le top du top pour la 3 D mais film fort agréable et bcp moins long à regarder qu’Avatar . Ok Ok, le scénario est assez convenu mais qu’importe , ce fut un bon voyage ^^
    ps: c’est mon premier BLURAY 3 D , le prochain sera plus percurtant au niveau de la 3 D , donc merci de vos avis à ce sujet;-)

  44. Par curiosité, je l’ai emprunté et visionné et quel piteux résultat ! J’ai même cru que tu faisais une contre-critique pour rigoler, au départ. Ma seule question sera : comme rater un tel film ?
    – avec un tel budget et un tel réalisateur, on aurait espéré déjà un certain niveau d’effets spéciaux. Or, les mini courses-poursuites donnent envie de vomir et l’incrustation de Woola est complètement ratée.
    – avec une telle œuvre de départ, on aurait pu espérer un scénario en béton. Or, ici, tout est convenu, on devine tout par avance et, à part les premières scènes sur les Tharks qui sont bien menées, l’ensemble du film apparaît franchement peu fouillé. Un exemple tout simple sur la cohérence à tenir : Sarkoja, à peine nommée dans les dialogues, a quelques scènes d’affrontement avec Sola, mais jamais il n’est expliqué pour quelle raison !
    – passons aux acteurs. Ce genre de blockbuster est fait pour mettre en avant de jeunes acteurs talentueux, mais là franchement le duo de tête Kitsch-Collins est franchement risible et ça m’a dépité d’aller jusqu’au bout du film. De la même façon, on se demande combien était payé Daryl Sabara pour jouer de cette façon. En revanche, saluons les seconds rôles qui eux au moins mettent en lumière de très bons acteurs : Dominic West et Mark Strong sont des habitués ; Ciaran Hinds et James Purefoy, têtes d’affiche de la série Rome, se font eux trop rares pour l’instant.

    En conclusion, il y a je pense deux écoles :
    soit on connaît bien l’œuvre d’Edgar Rice Burroughs et on ne peut décemment pas cautionner une telle adaptation, soit on découvre l’univers avec ce film et ça ne donne vraiment pas envie de s’y plonger !

    P.S. : Arrêtez, s’il vous plaît, de comparer cette piteuse réalisation aux films Star Wars, et surtout (surtout !) aux films du Seigneur des Anneaux ! Prenons une donnée simple, l’Episode III de Star Wars et le troisième Seigneur des Anneaux ont environ dix ans maintenant et avaient respectivement 115 et 94 millions de dollars de budget. Ici, accrochons-nous, avec les techniques d’aujourd’hui, les enjeux et l’expérience acquise, John Carter n’a pas pu faire quelque chose d’intéressant avec ces 250 millions de dollars de budget ! Honteux.

      • C’est pour ça que je ne faisais la remarque qu’en dernier.
        Le rendu final de John Carter, hors comparaisons, fait quand même peine à voir, c’est malheureux.

  45. Super film, et super critique, j’aime beaucoup ton article !

    ahah « Ce premier épisode (?) n’a pas encore l’ampleur d’un Star Wars ou d’un Seigneur des Anneaux des grands jours, mais le budget est bien là » : en espérant effectivement qu’il y ai une suite 🙂 Et en passant, on va pas critiquer les effets spéciaux 0:)

    Si vous chercher des films similaires à regarder : http://quelfilm.net/film-371/john-carter c’est cadeau 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE