Arrow : La critique de Lone Gunmen [1X03] !

15

Alors qu’Oliver traque un homme d’affaires véreux, il se fait devancer par un tireur surnommé Deadshot, animé des mêmes intentions que lui. Il se lance sur sa piste, alors que le tireur est sur le point de menacer sa famille…

Frustrant, ce premier stand-alone d’Arrow [NB : un stand-alone est un épisode indépendant du fil rouge d’une série. Il peut être regardé sans qu’il soit utile d’avoir vu les épisodes précédents]. L’épisode n’est pas mauvais… Il est riche en intrigues, mais elles ne sont pas forcément toutes intéressantes. Cela vaut pour les flash-backs, ainsi que pour les évènements du présent. Commençons par les flash-backs justement. Mercredi dernier, Honor Thy Father se finissait avec un Oliver touché par une flèche à l’épaule.

Si l’on découvre le visage du tireur, ses motivations restent floues, mais semblent louables. Après tout, il fournit à Oliver l’anti-poison qui va lui sauver la vie. Néanmoins, il est facile de comprendre la méfiance du héros, même quand son “sauveur” lui vient en aide (sympa, cet arrachage de flèche quand on regarde l’épisode en déjeunant…). Retour à Starling City, où Thea s’amuse à “allumer les alcootests comme des sapins de Noël”

La semaine dernière, ses échanges avec son frère avaient permis de mieux la connaître, et d’approfondir le personnage d’Oliver par la même occasion. Mais cette semaine, elle retombe dans ses travers d’adolescente tourmentée. Impossible de compatir aux malheurs d’une telle peste ! Quant à Moira Queen, elle est dépassée et inutile, vu que l’intrigue sur la conspiration n’avance pas.

On aurait pu espérer que l’introduction de Deadshot – joué par un Michael Rowe mono-expressif – apporte la première grande confrontation du justicier masqué avec un ennemi connu, puisque ce dernier vient de l’univers de Batman ! Là encore, c’est une déception. Leurs combats sont courts et, à la différence de la semaine dernière, ils ne sont pas spectaculaires. Aucune profondeur pour Deadshot, plus occupé à se tatouer lui-même qu’à s’imposer comme un bad guy. Si le personnage montre sa dangerosité lors d’une séquence de vente aux enchères, c’est bien trop tard pour qu’il soit véritablement marquant. Et que dire de sa fin, qui n’est pas à la hauteur d’un personnage aussi emblématique que lui…

Lone Gunmen (Tireur isolé) marque le retour de Tommy, quasi-absent la semaine dernière. Quelques blagues, des coups de poing échangés dans une discothèque pour aider Oliver : il enfile la panoplie du meilleur ami idéal. Cerise sur le gâteau, Oliver ne lui en veut même pas d’avoir consolé Laurel durant son absence ! En revanche, la fin annonce que le triangle amoureux n’est pas prêt de s’achever. Si les “shippers” veulent voir Oliver et Laurel de nouveau ensemble, c’est râpé comme le fromage. Du moins pour l’instant…

Heureusement, il n’y a pas que des points négatifs. L’idée d’Oliver de se créer une couverture avec un night-club sous son repère est judicieuse. Voir Laurel se battre dans la discothèque est excellent ! Impossible de ne pas penser à Black Canary en la voyant ainsi… A part ça, la série bénéficie toujours d’une très bonne réalisation. Du côté des acteurs, il y a du mieux, même si la moitié du casting n’a quasiment rien à jouer. Enfin, saluons l’entrée en matière réussie de la charmante Felicity Smoak, caution “geek” de la série, interprétée avec tout ce qu’il faut de timidité par Emily Bett Rickards.

La fin, maintenant. Elle est vite expédiée et prévisible. Elle relance au moins les cartes pour la suite de la série. Quant au twist du flash-back, rien d’étonnant non plus concernant les révélations de Moira Queen. Pour conclure, malgré de bonnes intentions, Lone Gunmen se prend les pieds dans le tapis à force de vouloir dérouler trop d’intrigues d’un coup. Maintenant que la série a obtenu une saison complète de 22 épisodes, il faut espérer que les intrigues soient mieux dispersées, et surtout plus pertinentes !

Rien à signaler du côté des audiences puisque Arrow enregistre une chute minime de 300 000 téléspectateurs, pour se maintenir à 3.47 millions fans. Attendez-vous cependant à l’effet négatif Halloween la semaine prochaine…

Rendez-vous la semaine prochaine pour l’épisode 4, intitulé An Innocent Man (Un Homme Innocent) ! D’ici là, on parle de la série sur le forum !

——————————————————–

La série Arrow est diffusée chaque mercredi soir aux États-Unis, avec au casting Stephen Amell (Oliver Queen/Green Arrow), Colin Donnell (Tommy Merlyn), Katie Cassidy (Laurel Lance), David Ramsey (John Diggle), Willa Holland (Thea Queen), Susanna Thompson (Moira Queen), Paul Blackthorne (Quentin Lance), Colin Salmon (Walter Steele) et Darren Shahlavi (Constantine Drakon).

15 COMMENTAIRES

  1. Je suis la série depuis ses débuts, et jusqu’à maintenant je trouve les critiques du site fort pertinentes, quoiqu’un peu chipoteuses, mais là, je trouve que certaines accusations sont trop exigeantes. Personnellement, et ce n’est que mon avis justement, cette épisode était plutôt pas mal et apportait une certaine légèreté dans l’intrigue en la coupant, et on nous apporte aussi de nombreuses questions, que ce soit vis à vis de l’île ou de sa famille. Je trouve aussi que Deadshot est bien interprété, et ne s’incruste pas trop dans la série, juste [SPOIL] sa mort brutale me chagrine.[SPOIL] Et la fin est vraiment très bonne et permet de relancer la continuité. Voilà, j’avais juste envie de signifier mon avis et d’appuyer le fait que quelques fois, je vous trouve un peu trop exigeant(e), et dieu sait si adapter un comics en film c’est difficile, en série animé aussi, mais alors en série “réelle” c’est extrêmement dur de satisfaire tout le monde tout en ne fonçant pas droit dans le mur.

    • Lompki je ne sais pas si tu as lu la critique du 2ème épisode mais j’y suis trèèèèèès trèèès enthousiaste. La série a un potentiel absolument énorme. Seulement dans cet épisode j’ai trouvé qu’il y a avait trop de storylines à traiter en même temps. Sincèrement, est-ce que tu trouves pour l’instant que Thea sert à quelque chose ^^ ? Non, et j’aurais préféré qu’on voit davantage Deadshot en action qui avait un énorme potentiel de bad guy plutôt que de le voir torse nu pendant la moitié de ses scènes. Est-ce trop demander? Même pour une série d’une chaîne aussi “teen” que la CW, je ne pense pas 😉

      • Je suis totalement d’accord concernant Thea, mais vu comment elle était dans l’épisode 2, je pense qu’on peut avoir quelques bonnes surprises. Pour Deadshot, certes méritait-il d’être plus approfondi, mais je pense qu’étant donné que nous sommes sur une série qui touche des millions de téléspectateur, celui-ci n’a pas forcément envie de connaître exactement chaque personnages relevant des comics, je trouve donc judicieux de simplement le faire apparaître, montrer deux trois trucs, puis en rester là, afin de ne pas trop appuyer sur le personnage et lui donner une place peut-être trop importante dans l’épisode et donc alourdir le récit.
        Je tiens aussi à signaler, parce que j’ai pas envie qu’on pense le contraire, que j’apprécie les critiques, elles sont très bonnes, pertinentes, intelligentes, agréables à lire tout ce qu’il faut, mais parfois, certains points ne coïncident pas avec mon avis, et je tiens à le signaler, c’est tout, car sinon, tout est très bien.

        • Je ne demande pas une psychologie ultra-poussée des ennemis dans “Arrow”, on est pas dans “Homeland” où même le 3ème terroriste à partir de la gauche est bien développé ^^. D’ailleurs les rares critiques négatives sont à propos de la psychologie pas assez développée d’Oliver ou même des autres personnages principaux; point de vue qui me semble un peu prématuré soit dit en passant… Mais là pour Deadshot c’était vraiment trop fin pour que, en tant que spectatrice accro à Arrow (oui, en déjà 3 épisodes je suis accro, je suis faible ^^), je puisse me dire “Il était bien ce méchant! Je veux le revoir!”. Et c’est dommage car c’est précisément l’inverse de l’épisode 2, où même si on la voit durant 3 scènes seulement, on a envie de revoir China White parce que 1) Elle est badass 2) Ses rares répliques font mouche :).

  2. Je ne suis pas d’accord avec toi, j’ai trouvé que cet épisode est bon. Dead Shot est sympa mais le fait qu’il meurt est décevant. La petite soeur commence à me taper sur le système par contre, y a personne pour lui filer une bonne gifle ??? quelle gamine effrontée ! Cela dit les flashback sont sympa, on en apprend à nouveau un peu plus comme à chaque épisodes et je trouve ça bien. Puis la fin de l’épisode m’a fait plaisir, je me demandais quand ça allait arriver ? Bref vivement la semaine prochaine !

  3. Deux grosses déceptions : Le traitement de Deadshot expédié et le comportement de la gamine qui n’est crédible à aucun moment dans son rôle de “peste” (à cause de l’âge de l’actrice trop avancé peut être?).
    Pour le reste ça va. Dans la continuité des précédents épisodes. Les toutes dernières secondes sont logiques.

    Je continus à croire que le prolongement de la série n’est pas une bonne idée. J’ai peur de m’ennuyer au bout de 10/15 épisodes. Un peu tôt pour ce prononcer cependant.

    SPOIL
    Sinon Vous êtes sur que Deadshot soit mort. Sa fin est tellement rapide que j’ai des doutes…

  4. Bon épisode …. le cliffhanger est pas mal ….. J’attends la suite …. La première saison serait complète (Merci Mr TH de l’info) … Ce veut dire 22 épisodes….

    Dommage, je pense qu’avec 13 épisodes, on s’ennuie moins et on va au centre de l’action….Quand il y a trop d’épisode, les intrigues, flashback et autres secrets d’alcoves fusent de tous les cotés et on se lasse….

    Comme BOB, je pense que je vais m’ennuyer au bout d’une dizaine d’épisodes…

    Wait and See

    • En fait, une série trop longue entraîne souvent la multiplication des épisodes du type stand-alone (et je suis pas un grand fan des séries du style : un épisode=>une histoire). C’est plus ça qui m’ennuie. Mais, si la trame principale à de quoi être développer sur 22 épisodes sans être répétitive, si les flashbacks apportent quelque chose d’intéressant à chaque extrait, alors pourquoi pas.

  5. Ma première participation. (wouhou !)
    Pour en revenir au sujet, je n’ai pas trouvé que l’épisode sortait complètement du fil rouge de la série. Déjà parce que la scène qui m’a vraiment marqué est celle du tatouage sensé faire du lui un “commandant” de la mafia Russe ( du coup, je me demande quand et comment il a eu ça, et le rapport avec l’ile sensé être plutôt du coté de la Chine ).
    Pour Deadshot, c’est vrai que mon enthousiasme est un peu retombé. On ne le voit pas tellement, et il n’est pas particulièrement charismatique dans les quelques scènes où il apparait. Cela dit, comme le précise Bob, j’espère que nous apprendrons dans le prochain épisode qu’il n’y avait pas de corps quand la police s’est rendu sur les lieux ( rendant un possible retour, plus personnel, possible ).
    D’un autre coté, l’élimination de Deadshot ouvre la voie à la venue d’un mercenaire d’un autre calibre ( dont on a aperçu le masque dans le premier épisode, pour ne pas trop spoiler XD ), après tout, il devient plus que gênant ce maudit archer.

  6. J’ai cru lire quelques parts que Deadshot n’était pas mort, il aura “simplement” un oeil en moins, et sera probablement doté d’un oeil bionique ou quelques choses dans le genre pour augmenté sa précision (qui ne s’est pas faite remarquer dans l’épisode).

  7. Bonjour,
    Sans aucune provocation, je suis curieux de connaître le ou les intérêt(s) de critiquer chaque épisode ? Car, a priori, je ne vois que des inconvénients (nombre limité de personne l’ayant vu l’épisode, spoiler).
    Soit on fait un bilan critique en fin de saison pour inciter ou décourager les spectateurs à regarder la série lors de sa diffusion en France, soit on critique chaque épisode après sa diffusion française pour que le plus grand nombre soit concerné…Mais ce qui est fait là, sans aucun jugement sur la qualité, exclut je pense la plupart d’entre nous…

    • Le plus grand nombre qui attend la diffusion VF, j’en suis de moins en moins sûre. Aujourd’hui je pense que c’est du 50/50.
      De même, pour les personnes qui suivent la diffusion US, ça peut toujours être intéressant de partager les théories, les impressions – comme pour un film, quoi. Arrow est une série à fil rouge, à mystères, donc l’occasion d’en parler s’y prête parfaitement.
      De même, j’évite au maximum de révéler les twists de fin des épisodes, justement pour laisser aux gens le temps de regarder la série. (et si ça doit arriver, alors la balise spoiler sera là pour remplir sa mission)
      Enfin, si ça peut donner envie aux gens de regarder la série qui a un potentiel vraiment démentiel (pour moi c’est juste la meilleure nouveauté de la rentrée, rien que ça!) alors ça vaudra tous les intérêts du monde :3

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here