300 – La naissance d’un empire : La Critique du film + VOTRE AVIS !

72

300-la-naissance-dun-empire-critique-avis-film

Il l’a fait… Avec 300 : La naissance d’un empire, Noam Murro marche dans les pas de Zack Snyder, sans souffrir (complètement) de la comparaison. Ce qui est déjà un exploit. Et une excellente surprise venant d’un réalisateur qui sort de nulle part. Un seul long métrage à son actif – Smart People, une comédie avec Ellen Page -, mais une solide réputation dans le monde de la pub. 300, cette petite bombe qui débarqua dans nos salles par un mercredi pluvieux de mars 2007, reste intouchable. C’est une évidence. Mais cette préquelle-suite se défend plutôt bien…

300 : La naissance d’un empire, c’est d’abord l’histoire d’une imbrication réussie. Une œuvre solitaire, 300, qui devient diptyque aujourd’hui. Le récit s’intègre parfaitement aux événements que nous connaissons déjà, en racontant ce qui s’est passé avant/pendant/après la mort de Léonidas. Grâce à divers artifices, le spectateur a vraiment l’impression de voir 300 sous un nouvel angle. Une impression renforcée par le travail de Noam Murro, qui a embrassé le style de Snyder. Tout y est : de l’action débridée, des ralentis à gogo, des poses iconiques… Si on met de côté les torrents de sang numérique, c’est le pied !

R3_V10F_72613_CO3_PULLS_01rl_0013.tif

Pour contrebalancer ce que certains appelleront un ‘vulgaire’ travail de copiste, rappelons un détail. 300 : La naissance d’un empire est l’adaptation de Xerxès, un roman graphique de Frank Miller, qui n’est… pas encore sorti ! En décembre dernier, donc bien après le tournage, Miller n’avait achevé que deux numéros de sa préquelle-suite (sur cinq). Il faut donc saluer le réalisateur du présent opus, qui n’a pas eu – contrairement à Snyder – un storyboard complet, fourni clef en main.

Ce retard dans la publication du matériel original explique peut-être l’un des défauts du film. 300 : La naissance d’un empire est visuellement moins travaillé, moins beau que 300. En 2007, ce sont de véritables tableaux animés qui s’enchaînaient, la composition de chaque image était parfaite. Ici, le blockbuster respire trop le numérique. Il faut cependant concéder que les décors et les enjeux sont beaucoup plus complexes, action maritime oblige.

Noam Murro doit également composer avec une intrigue et un rythme en dents de scie. De toute façon, impossible de faire plus imparable que le postulat de 300 (3 jours, 1 lieu, 300 guerriers vs. une armée). Murro se distingue alors en illustrant quelque chose de rarement vu au cinéma, des batailles navales à base de trières. Il y en a beaucoup. C’est parfois un brin répétitif. Et ceux qui n’ont pas apprécié 300 à cause de sa structure vidéoludique adhéreront avec difficultés. Sachant que dans le même temps, les dialogues et autres discours guerriers sont moins ciselés.

R3_V10F_72613_CO3_PULLS_01rl_0026

Côté casting, notre Eva Green nationale est déchaînée, dans le rôle casse-gueule d’Artémise, cette femme qui commande la marine perse. Ah, si vous saviez… Cette scène… Et sinon, enfin une adaptation de comics où le vilain est une vilaine ! C’est bête à dire, mais ça fait du bien. Face à elle, un relatif inconnu, Sullivan Stapleton, qui n’essaye pas de copier Gerard Butler. Léonidas était un guerrier. Thémistocle est un stratège. Ce n’est pas en hurlant qu’il compte remporter la victoire. Mention spéciale à Callan Mulvey (Scyllias), que nous retrouverons bientôt dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver. 300 a fait explosé un certain Michael Fassbender, donc autant garder un œil sur les seconds rôles de cette franchise !

Autre bonne surprise, la musique. Ou plutôt, le thème principal, qui retentit lors de chaque bataille. C’est brutal, bourrin, mais efficace. Cependant, Junkie XL n’est pas Tyler Bates. L’émotion est aux abonnés absents. Il n’y a donc rien pour succéder à Remember Us, le poignant final de 300. Enfin, un message important : ne gobez surtout pas le récit des guerres médiques version Frank Miller ! Plus que jamais, ce n’est pas un film historique. L’Histoire est malmenée, torturée, charcutée. Passons. Et concluons plutôt avec cette remarque – regret ? -, qui concerne [la fin : cette suite ne recolle pas les morceaux avec l’ultime scène de 300, la bataille de Platée]. Doit-on s’attendre à un troisième volet ?

R2_V10B17_80213_CO3_PULLS_01rl_0009.tiff

En un mot, 300 : La naissance d’un empire ne déçoit pas. Le film n’atteint pas le niveau de 300, mais ce n’est pas un problème. Pris séparément, c’est un divertissement très honnête. Mieux, c’est une suite utile, qui explore et renforce l’univers du premier opus. 300 : La naissance d’un empire n’est donc pas le Kick-Ass 2 de l’année 2014 (la suite pas forcément utile d’un long métrage qui se distinguait par sa singularité). Vous l’aurez compris, fans de Zack Snyder, ce soir, vous avez rendez-vous dans les salles obscures ! Ahou ! Ahou ! Ahou !

————————————————–

300 : La naissance d’un empire de Noam Murro sort en France le 5 mars 2014, avec Sullivan Stapleton (Thémistocle), Eva Green (Artémise), Lena Headey (la Reine Gorgo), Rodrigo Santoro (Xerxès), Hans Matheson (Eschyle), Callan Mulvey (Scyllias), Jack O’Connell (Calisto), Andrew Tiernan (Éphialtès) et Yigal Naor (Darius).

72 COMMENTAIRES

  1. Très bon article mais voilà ce que j’en retiens : MICHAEL FASSBENDER ÉTAIT DANS 300 ????

    OMG, omg, omg quoi. Je viens de revoir des extraits et oui, il était bien dedans, je pense que je ne serai pas le seul à être interloqué par cette révélation !

  2. Concernant Callan Mulvey, il est déjà connu par un bon nombres des 20/30 ans : il était Drazic dans la série HARTLEY COEUR A VIF (qui avait par ailleurs révélé Simon « Le Mentalist » Baker !!!

    Sinon, je suis assez étonné par la critique qui me donne presque envie de voir cette suite. Presque car je ne suis pas un immense fan du premier.
    A voir en BluRay / Dvd / vod…

  3. J’espère qu’il marchera bien de façon à nous faire le 3e.
    J’avais tellement aimé la série spartacus et 300 que je ne pourrais qu’apprécier ce nouvel opus…
    Cette année 2014 démarre bien avec déjà une bonne surprise, mon premier film de l’année pour ma part.

  4. Mouais enfin prendre séparément 300 : la naissance d’un Empire de 300, c’est s’assurer que les gens ne comprendront rien au nouveau film… -__-‘

  5. Pssst…pssssst! « A fait exploser un certain Michael Fassbender » ^^

    Ouais c’est ce qui ressort dans les critiques…moins léché, mais dans la ligne, respectueux du matériau précédent et plutôt pas mal foutu.

    En ce qui concerne la musique, j’ai la BO depuis hier, j’ai écouté que le générique pour voir, et j’ai attrapé une migraine. Pas de nuances, pas d’imagination…à titre de comparaison Tyler, en UN titre, mélange tout ce qui fait 300 (guitare pour la fureur du combat, voix orientalisantes), là c’est bourrin, c’est Maître Gims face à Jacques Brel^^

  6. Bon ben bonne nouvelle alors,
    ils ont évité le Leonidas-bis en moins bien, et en plus on a une vraie vraie méchante (Eva Green aurait du jouer Malekith :p ).
    Merci pour l’avis qui donne envie 😉

  7. Hey! Monsieur toile héroïques! Tu as écrit que la suite de Kick-Ass n’était pas forcément utile alors je te prouve le contraire, à la fin de Kick-Ass 1 on voit le mother fucker qui dit que l’on avait encore rien vu donc l’histoire n’est pas terminer, sa servirais à quoi de faire un film ou une saga sans une véritable fin? Si on suit t’on point de vus, les suites de Star Wars n’étaient pas utile? Que sa sert à rien de faire un Avengers avec Thanos? De faire une suite à Avatar sa sert strictement à rien? Pour une personne qui si connait en comics et en super héros c’est le comble!

    Vivement Kick-Ass 3!!!

    • je pense que ce que MR LTH a voulu dire avec kick-ass ,c’est que le premier film se suffit a lui même de part la surprise qu’il a provoqué et l’originalité dont il a fait preuve et ce même si il y a un cliffanger !!

      dans le même genre on a chronicle qui était très originale dans sa façon de filmer et dans son histoire et qui aussi peut appeler une suite (on ne sait toujours pas le pourquoi du comment …)
      mais Est-ce vraiment utile vu que l’effet de surprise ne sera plus là ??

      autre exemple ,il y a eu blairwitch qui a l’époque avait créé la surprise , il ont fait un 2 qui est comment dire … un telefilm (pour être poli )

      bref les suites ne sont pas toujours justifié

      tu cites avatar comme exemple aussi ,le film se suffit largement a lui même mais ils ont mis en chantier des suites car c’est un film qui a rapporté énormément !!!

      • Oui, c’est exactement ça. Chacun dans leur genre, 300 et Kick-Ass ont été une grosse claque. Le truc auquel on ne s’attendait pas, une sorte de classique instantanné. Donc quand un film uppercut a droit à une suite, on s’interroge : est-ce que le nouvel opus ne va pas entacher le film qu’on adore ?

        • Est-ce que ce serait pour ça que Kick Ass 2 a été détesté par la majorité ? Parce que personne ne s’attendait à une suite ?
          Autant pour 300 on comprenait à la fin comment leur sacrifice allait réunir les grecs dans la victoire, sans en montrer nécessairement tous les rouages (c’est plus un film d’évocation), autant Kick Ass 2 était très utile pour mettre les personnages face à leurs responsabilités. Son rejet critique sonnait un peu comme de la paresse, vu qu’aucune oeuvre ne peut être totalement unanime en bon ou en mauvais, ça fait un peu suspect.

          • Ki-ck-A-ss 2 … Kiii-ck-Aaa-ss deu mouah ouah non arrête, steuplé, trop mal aux cotes!!! 🙂

            même Green Hornet était meilleur….

          • CaraBoss
            Posté le 25 août 2013 à 00:31
            Je sors a peine de la séance…
            très beau résultat en effet. Chouette suite!
            c’est ce Kim m’incommode avec les films kickass, c’est que le résultat a l’écran est bien meilleur que les comics
            mais bon, force est de reconnaître que sans être un chef d’oeuvre, c’est une très belle suite
            et c’est bien puisqu’ils n’y aura probablement pas de 3
            on restera sur une note positive alors que je craignais le contraire
            Seul Jim Carrey est la petite déception de ce 2
            mais le reste, c’est une bonne surprise

        • C’est presque horrible mais au final le résultat moyen de SCOTT PILGRIM lui a évité une suite tiedasse. On en arrive presque à espérer des faux pas pour ne pas succomber à la suite inutile (le pire est à venir à mon avis avec ALICE 2)

  8. Mais là c’est une adaptation de comics darksirgon, imagine q’il y a une trilogie de comics ou il y a énormément de fan, une production adapte le 1, les fans adorent mais vont êtres dessus si le 2 et 3 ne sont pas adaptés logiques…

    Dans un film il n’y a pas que l’effet de surprise car si on juge un film par son effet de surprise…Kick-Ass est tout simplement un chef d’oeuvre donc si il n’y a plus l’effet de surprise il y a quoi? La réalisation, le scénario, le casting, les musiques(énorme dans Kick-Ass), beaucoup de qualité et j’en passe…

    Le projet blair witch est un film d’horreur qui joue sur l’atmosphère et sur la peur, mais quand on connais tout ou est l’utilité de regarder un film d’horreur si on n’a plus peur…

    Vivement Kick-Ass 3!!!

    • oui c’est vrai mais justement avec kick-ass on avait une très bonne adaptation + l’effet de surprise et une exellente bande son etc…comme tu l’as dit !!
      là où avec kick-ass 2 ,on avait une adaptation un peu plus moyenne et plus d’effet de surprise donc bon pas franchement utile pour le grand public …

    • exactement « chacun son opinion » tu sais pourquoi alors j’ai répondu a ton premier com’ qui se voulait contre l’avis d’LTH … 😉

  9. kick ass 2… Croisement entre un trés bon bon kick ass et un médiocre american pie avec humour d’ado pré-puber…. hahaha ok je sors. Non mais franchement chacun son avis!

    • American Pie, c’est bien ce film dans lequel des ados sont uniquement obsédés par le sexe ? Y a ça dans Kick Ass 2 ou c’est juste un raccourci discriminatoire ? ^^

  10. Belle critique ! Du coup, ça me donne envie ce 300 version Muro( Jeune premier (?)
    J’aimerais bien voir Michael Fassbender dans un rôle de MArvel Studio ! Lequel ?…Je ne sais Quelqu’un à une idée ?

  11. Pour Kick ass 2 le matériel de base était déja mauvais, si la suite du premier opus filmique est une bouse c’est en grande partie parce que le comics depuis lequel elle est tirée est lui aussi une purge.
    Sincerement, Kick ass est une parodie des Super-héros, Kick ass 2 est une parodie de Kick ass.

    Pour 300, c’est surtout le coté artistique qui à fait le succés du film. Sa suite se justifie non pas dans la nécéssité de scénario mais pour apporter au public une nouvelle expérience inédite au cinéma. Entre les Immortels et Vikngdom admettons que les films s’étant éssayés à l’esthétisme Peplum sur fond vert se sont relativement tous cassé la gueule.

  12. ATTENTION CETTE MINI-CRITIQUE PEUT CONTENIR QUELQUE SPOILER SUR CERTAINE SCÈNE DU 2. si cela arrive veuillez m’excusez car je n’aurais pas fait exprès. EN REVANCHE SI VOUS N’AVEZ PAS VU LE 1 ALLEZ VOUS SUICIDER DANS VOTRE ÉVIER.
    Alors déjà je tiens a dire que j’ai vu les 2 a la suite donc cette critique sera surtout orienté vers une espèce de comparaison.
    Je trouve déjà que le style est bien gardé comme le dis MrLTH car on a toujours cette ambiance épique et sombre à la fois mais ces vrai qu’il y a moins de « tableau visuel ». Le point ou je sur laquelle je ne suis pas d’accord (avec MrLTH)est le fait que les batailles navals ce répètent et bien moi je trouve que non. Chacune a sa particularité comme les vagues d’ennemies dans 300(quoique je trouve la dernière plus faible que je l’espérais). Sinon coté histoire elle apporte vraiment quelque chose a 300 même si on peut penser que cela est inutile vu le finale de 300. Les acteurs sont correcte et les blabla reste bien.
    Ah oui petite remarque la 3D n’est pas vraiment utile voire énervante car le réal fait des plans exprès pour la 3D (comme de nombreux film) et dans ces cas la le réal ne s’exprime pas réellement.
    En bref je suis d’accord avec MrLTH et on ne s’ennuie pas durant ce film composé de testostérone et de sang et donc un bravos Noam Murro pour avoir réussi a faire de 300 2 une œuvre plus que bien et prise a art un trés joli film original.
    Par contre je ne comprend pas la salle était plein pour l’AVP mais il n’y avait qu 15 femme pour 300 hommes étrange non ^^.

    Théor

    • Merci pour ta critique, et non tu spoiles pas 🙂

      Pour ta dernière remarque, il me revient une phrase que répétait souvent l’équipe du film du premier 300: « si c’est un flop, on a au moins une chance de rentabiliser avec la vente de DVD dans la communauté gay » ^^

      • C’est sur que ce film c pas pour les mauviettes c pour les vrai hommes qui ouvre leur bière avec leur dents et qui tue les sanglier avec un canif et torse nu(comme moi^^). (c’était le bofe qui parle en moi).
        Et ces aussi pour ceux qui aiment voire de beau torse^^.

  13. Je sort tout juste de la séance Imax 3d et Whaow sa claque visuellement je le trouve très diffèrent du premier ,beaucoup plus violent; mais beaucoup plus lent aussi du fait de son rythme décousu .On sent vraiment la différence de talent au combat entre les spartiate et les athéniens,discourt sur la liberté et la démocratie a la mort moi le nœud mais bon faut bien un scénario si faible soi-il.Eva green somptueuse un corps parfait ^^.
    Bref un film de gros bourrin que j’ai adoré malgré quelques passage un peu cheap . Faut y aller dans l’optique de poser le cerveau et de voir l’histoire se faire charcutée pendant 1h45.

    • Bah comme le dis MrLTH le 2 ne se finit pas sur la même scène que le 1 donc il est possible qu’un prochain arrive. Après faut voire aussi avec F.MILLER parce que comme même sa reste une adaptation.

  14. Franchement je ressors du film avec un sentiment assez moyen. L’argument qui est censé être le plus gros avantage du film, c’est à dire les scènes d’actions, sont ratés, dans leur ensemble. La musique est insupportable, le film est long mais vide. Et c’est quoi ce délire avec le sang sérieux ? C’était sympas dans 300 car bien dosé, mais ici c’est juste too much, les types pisse le sang presque davantage que dans Kill Bill …
    Bon reste une Eva Green … Hypnotisante …

    • yep, c’est marrant comment on a pas du tout porté le même regard sur le personnage. Comme je l’ai déjà dit je ne trouve plus le moindre charme a l’actrice depuis sa filmo post Kingdom of Heaven. Bon, la, elle n’est pas là pour jouer les séductrice, mais je ne lui ai pas trouvé beaucoup de charisme comme ultra méchante. Pour tout dire, c’est même la scène de cul surjouée et inapropriee en plein milieu du film qui m’a fait décrocher…
      Et puis très sérieusement, ses derniers instants … je ne comprend pas qu’ils n’aient pas suscités le même genre d’acharnement que pour Marion Cotillard dans DKR … mais bon, ils m’ont au moins arrache un sourire.

  15. Je sors de la séance et je suis très satisfait par cette suite.
    Le film est excellent, clairement pas une suite de trop mais plutôt un suite utile et complémentaire au premier.
    Visuellement c’est parfait, la plupart des péplums mythologiques sortie ces dernières années peuvent aller se cacher, ils n’arrivent pas a la cheville de ses 2 films.
    La réalisation est impeccable, on se croirais vraiment devant un film de Zack Snyder, ce nouveau réalisateur s’est parfaitement approprié le style de son prédécesseur.
    L’histoire est prenante, les acteurs très bons, les scènes d’actions géniales et la 3D est l’une des meilleurs que j’ai vu ces derniers temps, que demander de plus.
    En clair, si vous êtes fan du premier, courez voir celui-la, c’est du très bon !

  16. Vu hier en 3d
    Premièrement la 3d (pas d’Imax) ne sert à rien, sinon assombrir la luminosité de certaines images et de surcroit certaines scènes était flous.

    l’histoire, les dialogues, le rythme du film, on est quand même loin très loin du 1er volet, qui était bien mieux scénarisé.

    là, c’est brouillon,décousus,les effets spéciaux n’apportent strictement rien de nouveau, les scènes au ralenti sont certes agréables mais bon, à croire que le film repose entièrement
    sur ce genre de visuel, devenu tellement abondante depuis matrix et autres films asiatique, que s’en est devenu l’attraction première du genre avec du sang plein l’écran…

    Un scénars un peu limite, Occident contre Moyen Orient sous couvert d’une autre bataille, naval en l’occurence
    On à quand même la total, le pétrole…? les kamikaze…!c’est tellement cliché de la vision des arabes que ça ma dérangé!!Ils ne sont pas allez chercher très loin la psychologie des personnages Perse.
    Subir une cariacature des « arabes » guerriers et extrémistes dont la civilisation et son histoire à travers les siècles et une des plus riche et exeptionnel de l’homme comme le reste du vieux continent
    voir ça réduit à une simple image d’un guerrier Perse au suicide kamikaze avec la symbolique du petrole…!
    quoi, vous ne l’aviez pas vu..?

    Bon on sais tous que 300 de Miller à une sensibilité très déplaisante, que Miller est un neo conservateur voir style FN dans certains de ces discours sur le monde arabo musulmans discours qui se dégage de son œuvre depuis assez longtemps.
    mais bon au bout d’un moment c’est lourd
    Voir les Perses représentés comme des opportunistes sans civilisation, dénués de sens de l’honneur et de talent
    l’abondance de tirade pas vraiment terrible en plume, sur la liberté, la démocratie, de sacrifice en son nom, c’est quand même devenu pathétique, car la démocratie ont la vois tout les jours en action…!!

    Alors oui on peut voir ce film comme un bon moment ou on met son cerveau au placard et puis basta, mais le gros problème avec ces blockbuster c’est qu’il faut toujours
    mettre son cerveau au placard et surtout ingurgiter les images et voilà tout va bien!

    Ben non, tout ne va pas bien et je ne vais pas voir un film pour mettre mon cerveau dans un placard! c’est stupide comme comportement c’est juste une vulgaire excuse
    qui permet de faire l’autruche à une certaine médiocrité du 7eme Art sous couvert d’image pictural.

    Bon c’est une critique plutôt positionné mais doit on prendre du plaisir comme un « simple d’esprit » (c’est une image)

    N’est il pas dommage d’en arriver à ce type de film aux images plus que superbes à certains moments et se colitiner des caricatures grossières
    Alors qu’une bonne histoire épique bien ficelé avec de beaux dialogues en ferait un chef d’oeuvre.
    Est il impossible de nos jours de faire des films grand public avec plusieurs lectures ?

    Un peu comme en bd avec les Asterix de Gosciny une lecture pour enfant et une deuxième lecture adulte bien mené par un esprit cultivé.

    • Au moins ta critique a le mérite d’être passionnée!
      Je ne suis pas sûr qu’il faille chercher dans un film de serie Z survitaminé une éloge ou une critique de la société perse de l’époque.
      Encore moins qu’on puisse faire le parallèle avec une soit-disant vision manichéenne et raciste du monde arabo-musulman.
      Mais je n’ai pas vu le film encore (ce soir!!) alors je te laisse le bénéfice du doute… pour l’instant 😉

    • « Un scénars un peu limite, Occident contre Moyen Orient
      On à quand même la total, le pétrole…? les kamikaze…!c’est tellement cliché de la vision des arabes que ça ma dérangé »
      est-ce que même s’il n’est pas censé être directement impliqué dans ce film, ce n’est pas après tout un peu l’actuel discours de Miller dans ses œuvres récentes, après tout …
      Il est censé accoucher d’une série en cinq parties. On verra si on y retrouve des allusions. Mais même sans cela, je ne suis pas sûr que tu puisses choisir d’adapter un auteur (même si là, on parle de travaux en décalage, donc) sans partager, en partie, certains points de son discours.

    • eh, c’était un peu le but non ?
      Tu est sur d’avoir vu le premier parce que les points que tu reproche sont l’essence même de ces films depuis le début.
      Reprocher le rapport terrorisme/empire Perse c’est un peu la vision de Frank Miller depuis toujours et c’était encore plus présent dans le premier.
      Si on réfléchît bien, hormis le style graphique novateur, le scénario du premier film se résumé a des guerriers Grecs bodybuildés qui foutent sur la gueule aux Perses, ça aller pas plus loin, je trouve justement cette suite beaucoup plus scénarisé.
      Et puis, c’est quand même basé sur un fait historique, c’est bien les Grecs contre les Perses, je sais pas si toi tu aurait préféré mettre des nazis en pleine mythologie grecque pour faire politiquement correct mais ça aurait fait bizarre^^

      • ah bon c’était le but?
        Le fait de voir un homme avec une pseudo imitation de sac à dos rempli de liquide qui attend de se faire exploser? ce genre de raccourci scénaristique c’est en dessous de la ceinture et pas du tout digne.
        J’ai trouvé ça lourd de leur part c’est tout.
        Après chacun voit midi à sa porte.

        je pense qu’ils auraient pu faire les choses différemment avec un certain respect et surtout un peu d’imagination.
        Au final,
        comme dirait l’oncle Ben, « A grand film au grand potentiel, grande responsabilité ».
        Il aurait du s’en inspirer Noam Murro et laisser Miller à ces névroses.

        • un gars qui a fait il y a 6 ans un film avec Denis Quaid qui a perfé à 9M $ au BO, je ne suis pas certain qu’il ait vraiment le poids face à une prod pour imposer ses choix. Il propose et il prie pour être approuvé. Du coup, si cet israélien a les mêmes opinions que ceux à qui tu prêtes ces relents anti-islamiques truffés de lieux communs, ça colle, s’il n’a pas les même opinions, ben, il a pas signé pour le bon film. Mais bon, je le blâme pas : il faut bien manger! (ou tout du moins il faut bien se lancer et vu l’apparent score au BO, ça va lui ouvrir des portes)

        • C’est du Frank Miller, le comics « Xerxès » est pas encore sortie mais a tout les coups ça doit être dedans… mais c’est du détail quand même, il ne faut pas abusé, c’est une seule scène du film.
          Chacun a sa vision mais l’armée Perse n’est pas non plus sous-estimé, au contraire elle est décrite comme une immense et puissante armée entièrement dévoué a son dieu-roi.
          Les Grecs sont quasiment aussi critiqués que les Perses, si je me souviens bien il est dit clairement dans le premier film que mis a part les Spartiates et quelques rares guerriers (les héros des films), les Grecs sont décrits comme des politicards et des lâches.
          Perso, je n’ai remarqué aucun manque de respect dans le film.

  17. Bon ben je l’ai vu ce film.
    Première impression: Le doublage français est particulièrement mauvais. Une synchro labiale à suer et une impression de mollitude Hollandesque dans les intonations des acteurs.
    Deuxième impression: Je me suis ennuyé comme un rat mort. A part la première confrontation entre Artémise et Thémistocle (que j’ai trouvée originale et plutôt bien foutue) et la scène finale avec l’arrivée de certaines personnes (épique mais trop court), je n’ai pas trouvé ça très enflammé.
    Alors oui, ça manque de spartes, c’est moins beau que l’original, y’a beaucoup trop de scènes de navires.
    Contrairement à beaucoup, j’ai trouvé la petite Eva Green à la limite de l’insupportable. Elle joue mal (la faute au doublage fr?), elle se bat très mal (combat final très décevant) et j’aurai aimé la voir apprendre la nouvelle de la mort de son mentor et sauveur puis s’énerver vraiment mais bon…
    Il y a aussi ce sentiment que la Grèce unie se résume à quelques bateaux remplis de paysans et à Thémistocle. Où sont les autres peuples de la Grèce?

    Malgré tout ça, je n’ai pas détesté. Il m’a même donné envie de revoir le premier (qui n’est pas un de mes films cultes) et d’attendre le troisième avec une certaine impatience.

    Enfin pour revenir à la critique de Faithnomore (tu connais Boo-ya-Tribe?), je dirai pour reprendre Sandro, qu’effectivement il ne s’agit que d’une scène très rapide. Les Grecs font quand même très débiles par rapport aux Perses. Donc voire des clichés racistes là dedans… bof bof. M’enfin comme tu dis, chacun voit midi à sa porte.

    • je n’ai absolument rien vu de raciste.
      juste, que faire des grosses batailles épique en y rajoutant le cliché du sac à dos en bombe, je trouve que ça manque totalement d’effort et que c’est hyper cliché.

  18. Avant de parler du nouveau 300, il faut se remettre dans le contexte d’origine: la bd de Frank Miller était surtout un exercice de style sur un sujet historique classique, qui l’interpellait. Format à l’italienne, charte couleur limitée etc… Et le film de Zack Snyder respectait son hyper stylisation, sa narration off et son action directe, en donnant néanmoins plus de « chairs » aux personnages. Surtout à la Reine Gorgo, quasi inexistante dans le comic et support politique et romantique du film. Cela fait des deux oeuvres quasiment un conte intemporel.
    Donc interprétable de toutes les manières possibles par chacun, selon son humeur propre. Un peu comme le taré aux USA qui voit de la zoophilie dans le film La Reine des Neiges comme exemple récent et délirant. Et ça n’a pas loupé à l’époque, les réactions ont été de la parabole du martyre au pamphlet crypto-gay, en passant surtout par le racisme anti musulman et les société fascistes juste parce que les Spartiates affrontent les ancêtres des Iraniens et pratiquent une sorte d’eugénisme avec leurs nouveaux nés en choisissant les plus forts… ce qu’ils n’imposent au passage à aucun autre peuple. On se demande s’il y aurait eu autant de réactions si ça avait été une tribu cannibale d’Amérique du Sud face à une invasion Occidentale.
    Pas besoin de chipoter à mort, c’est tout simplement une autre époque et une autre culture, très proche pour les Spartiates des guerriers samouraïs, s’accomplissant dans l’art du combat et dans leur mort. Il faut l’accepter comme faisant partie de l’histoire (en plus exagéré quand même), pas comme un manifeste politique du moment des auteurs. Ce qui ressort le plus alors, ce sont les belles dernières minutes rempli de courage et de tragédie. Là, soit on accroche et c’est presque beau, soit on se replie derrière une façade cynique, c’est selon. Très bon film, et quasi précurseur dans son genre.

    Maintenant pour 300 : La naissance d’un empire le sentiment qu’on peut en retirer c’est: négatif.
    Pas négatif dans le sens que le film est completement mauvais, loin de là. Mais plutôt que, pour se démarquer du premier, celui-ci se pose EN négatif de 300, cad en contre-point total de tout ce qu’on y voyait. Au risque de trop ressembler au tout venant des péplums numériques qui ont suivi le premier film.
    Ainsi si Noam Murro respecte le style de Miller, que Snyder avait même réussi à retranscire physiquement, avec corps cisellés, yeux perçants, bouche et dents en avant et ralentis très comics avec gerbes de sang (trop dans la suite), on y a une ici:
    Dominante de couleur bleu et noir au lieu de rouge et or, l’eau/Mer Egée au lieu de la terre/Thermopyles, des civils pour se battre au lieu de guerriers nés, et un commandant stratège et solitaire au lieu d’un roi furieux et « patriarche ».
    Sullivan « Strike Back » Stapleton, sorte de néo-Trevor Goddard, a de la carrure en Thémistocle, mais pas autant de charisme qu’un Gerard Butler dont Léonidas reste le rôle de sa vie. Tant mieux en un sens vu que Butler n’aura justement pas eu de rôle plus fort, Stapleton a peut-être une chance d’évoluer vers mieux (ou alors il faut le voir dans le film Animal Kingdom). Mais, mine de rien, ce n’est pas lui le personnage principal du film.
    Pas plus que Xerxès malgré que Miller lui donne son nom à sa suite en comics, ce qui aurait été plaisant au cinéma: voir son accession à la divinité comme on voyait Vito Andolino devenir le gros Corléone dans le Parrain 2. Ceci passe très vite en préambule, dommage.
    Non, en contre point (encore) du très « queer » géant d’or, le personnage qui ressort le plus est celui d’Artémise.
    Eva Green, qu’on peut définir aujourd’hui comme une version féminine de Benedict Cumberbatch (yeux verts, teint d’endive et grosse voix arrogante), nous ressort elle aussi un rôle de vilaine « serpentine », mais surtout un guerrière folle furieuse nantie d’une paire de youk-c’est elle qui le dit. C’est peut-être plus pour elle qu’il faut voir le film.
    Car qu’est ce qu’on retient ici comme histoire ? Que la guerre et la vengeance sont sans fin ? Que le sacrifice vaut mieux que ne pas vivre libre ? Que l’union fait la force ? Tout ça a déjà été vu et revu mille fois rien qu’au cinéma, pour qui voit des films régulièrement bien sûr, ainsi que dans le premier 300 par le biais de la « petite » résistance symbolique des guerriers de Léonidas.
    Là où dans celui-ci on a un peu plus de guerriers, même si on ne retient pas trop leur visage, à part Callan Mulvey et sa gueule cassée, le résultat devient une simple redite en backstage.
    Alors, l’histoire qui émane le plus de cette « paraquel », ce serait plutôt que Artémise voulait se choper un mâle alpha qui puisse dompter sa fureur.
    300 : La naissance d’un empire une guerre des sexes ? Une idée intéressante et ça fait l’intérêt de cette « suite ».
    Reste à ne pas attendre trop longtemps un troisième volet qui nous menerait à la Bataille de Platées.

    • Je suis assez d’accord avec toi, pas sur tout mais j’approuve la plupart de tes arguments.
      Même si j’en ai eu au final une vision bien plus positive.

      • On pourrait même rajouter, comme argument positif, que Artémise s’y montre un peu comme une sorte de Cléôpatre gothique sous acide. Rien que ça, avec ce coté hyper sexué mais fatal, ça donne une substance plus tangible à ce 300 là. Les liens plus sur-signifiés entre les deux films paraissant souvent trop artificiels et redondants. Ce qui ne compte que si on les voit l’un après l’autre.

          • Grecque d’origine mais du coté des perses (au lieu de Reine d’Egypte). A pas compris la blague on dirait. ^^

          • tu ne connais donc vraiment rien a Cleopatre donc mauvaise comparaison historique. Mais c’est pas grave, on peut pas être un puits de science partout…

          • l’unique objectif de Cleopatre durant toute sa vie est de rétablir la grandeur d’Alexandre au travers la dynastie des Lagides, pourtant ce n’est ni une conquerante, ni une stratège militaire. C’est une politicienne.
            Toutefois les chroniqueurs de l’époque la décrivent comme une « belle femme » un moyen diplomatique et courtois de dire qu’elle était aussi bandante qu’une chancelière allemande … en cela, oui, on peut faire une corrélation avec Eva Green!! ^^

  19. vu hier soir (oui, je sais, tout le monde se précipite sur Winter Soldier et moi je vais voir le film que tout le monde a déjà oublié … :-). )
    Comme il est aujourd’hui mal venu de basher, s’acharner etc… je vais énumérer les points qui m’ont paru positifs: Quelques secondes d’une Jade Chynoweth charismatique que j’aurais voulu voir dans le rôle d’Artemisia du début a la fin et un générique de fin de toute beauté.
    En dehors de ça, je me suis ennuyé tout du long. Trop de ralentis donne la sensation d’un manque de rythme très rapidement, des flots d’hémoglobine m’ont donné la sensation qu’il fallait faire dans la surenchère pour s’aligner … ça se veut stylisé comme le premier volet sans jamais y parvenir. Dans ce sens, n’aurait t’il pas mieux fallu prendre un parti pris du traitement de l’image radilement différent plutôt que de jouer au copiste? C’eut été un risque, mais la on est vraiment dans un ressenti de sous-Snyder permanent…
    En parlant de Snyder, son implication dans le scénario me rend maintenant inquiet pour Superman VS Batman … c’est souvent redondant … quant au héros, je n’ai eu a aucun moment envie de prendre parti pour sa cause. Il ne génère aucune empathie. bref, je j’attendais rien d’exceptionnel de ce film, mais c’est pour moi, un rendez-vous raté sur toute la ligne…

  20. « On peut violer l’Histoire, à condition de lui faire de beaux enfants ».

    300 était un « one-shot de génie » dans ma filmothèque, un truc qui vient d’on ne sait où, emporte tout sur son passage et disparaît en laissant une empreinte indélébile.
    Malheureusement, pour les studios cela porte un autre nom, « nouvelle franchise prometteuse », et il fallait donc mettre la suite en route.

    J’avais passé sur les erreurs et approximations de 300 car c’était assez véniel au fond (j’ai un Master en Histoire-Géo, je vous assure, il y a moins de conneries dans ce film que dans pas mal de films historiques, si on excepte l’idée d’une Grèce libre et démocratique, ça c’est la vue américaine), mais 300-2 viole purement et simplement Salamine et la légende de Thémistocle pour on ne sait quelle raison (suivre l’Histoire aurait marché de la même façon, d’ailleurs la seconde bataille navale C’EST Salamine. Incompréhensible).

    Gerard Butler a eu le nez fin de ne pas revenir, Lena Hadley aurait dû faire de même. Je l’aimais beaucoup dans 300. Elle aurait dû en rester à son rôle de Cersei, qu’elle interprète à la perfection.

    300-2, c’est 300 en moins bien. Flo a parfaitement retranscrit la cristallisation des enjeux autour de ce film, et comme vous le savez je clame que ce film c’est « l’Histoire vue par les Spartiates », donc les méchants sont moches et les abdos sont le rempart de la ville. C’était un pur objet symbolique et métaphorique, ce qui était normalement compréhensible grâce à la voix off permanente.
    Ici, ce sentiment est galvaudé, l’enjeu paraît bien faible après le sacrifice de Léonidas. Le film est même dans ses grandes lignes redondant avec le premier:
    -Initiation (mystique vs militaire)
    -Déclaration de guerre
    -Première bataille victorieuse
    -Deuxième bataille victorieuse
    -Confrontation avec le commandant ennemi et séduction (sérieux, c’était quoi cette scène? Et dire qu’on a reproché l’esthétique porno de Snyder dans le 1)
    -« All in » avec envoi de tous les renforts perses.
    -Relation père/fils (avec un final inversé)
    -Echec critique des Grecs.
    -« Last stand » avec effectifs réduits face à des forces démesurées.

    La seule différence est la fin, ouverte et maligne dans le premier, littéralement coïtus interompus dans cet épisode. Ah, ça finit comme ça?

    On ne retient aucun personnage sinon ceux déjà connus.
    Et la musique a échoué là où Tyler avait composé des thèmes qui sont restés, un pur OVNI de fureur et d’une influence qu’on pouvait à peine qualifier d’orientalisante. Et là, on a…des youyous. Clap clap clap.

    Le point positif, c’est que l’aspect brouillon de la démocratie est assez bien retranscrit, avec cette idée que le dernier qui parle a raison. Ca va pas péter plus loin, là où 300 assumait à fond le régime gérontocratique et presque fanatique de Sparte.

    Dans 300 il y avait juste assez de sang pour que je me sente mal à l’aise, et j’appréciais ça, ça suffisait, là déjà yen a trop, et il est bizarrement animé…privé du matériel de Miller, le film est moins léché, les plans moins iconiques, voire brouillons là où on ne perdait JAMAIS de vue l’action dans 300. Qui était une des meilleures adaptations (transpositions?) que j’ai vu.

    Enfin, Eva Green confirme qu’elle fera une Ava Lord du feu de dieu, mais il y a un vrai acte manqué dans son final (la faire se suicider ou chercher volontairement à se faire tuer aurait été plus logique vu son caractère, que de vouloir continuer le combat. Et non ya pas d’ambiguïté). Et de toute façon elle aurait DÛ gagner, c’est bon quoi Thémistocle tenait pas la distance au combat.

    Bref, un bien beau gâchis que je vais m’empresser d’oublier. Tout comme Kick-Ass 2, dans mon esprit ce film n’a tout simplement…pas existé.

  21. C’est un film sympas mais beaucoup moins iconique que le 300 de 2007 où on retenait des visages, des scénes, des images, la musique!
    Tout était bien huilé! l’histoire était simple mais si passionnante à voir ces guerriers sur humains ce battre!
    juste la silhouette de leonidas joué par butler, la silhouette de xerses et la silhouette de lena hadley (seul perso féminin! et quelle femme!) suffisait!

    Là le probléme c’est il n y a plus rien d’iconique! appart les persos déjà connu! le personnage principal et ses camarades ont du mal à exister! pour moi c’est des copies des personnages de 300 en moins bien et beaucoup moin iconique! On ne retient aucun visage!

    C’est domage de voir le personnage de lena hadley ce battre à la fin (et sans bouclier en première ligne) Elle est tellement mieux en cercei dans game of thrones! elle n’est pas fait pour ce battre! elle est mieux en dirigeante sournoise et blonde!

    bref! mais si on prend ce film appart comme suite supposé! c’est sympas! c’est un bon divertissement! faut pas le comparer au précédant!

  22. je trouve que les kick ass sont plutôt bon!
    Le 1 fait parti des meilleurs films de super héros de ces dernières années! c’est un peu parodique mais c’est largement plus efficace qu’un captain america ou un thor 1!

    Le deuxième c’est un peu moins bon mais toujours aussi parodique! c’est ce que j’ai trouvé pas mal!

    Quand vous etes aller voir kick ass, vous vous attendiez à un film sérieux? ya du sérieux dans de la parodie mais sinon c’est du grand n’importe quoi! et c’est sa que je trouve bien…

  23. bé il y a pas mal de point commun entre ces 2 films!

    c’est de faire une suite pour faire une suite sans qu’il y en ait vraiment la nécessite! aprés c’est devenu la mode dans les blockbusters…!
    Et puis c’est pas le même réalisateur qui s’occupe de la suite!
    Sa donne souvent un travail de moins bonne qualité!

    Mais sa reste des divertissements sympathique à regarder en posant son cerveaux!

    • Mais si Kick Ass 2 était une suite « pas nécessaire », pourquoi alors finir la première histoire sur l’introduction future des super vilains ? Et en faire d’abord un comic fini, à adapter au cinéma plus tard ? ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE