Star Wars : Lucasfilm annonce la mort de l’Univers Étendu Star Wars…

star-wars-nouvel-univers-etendu

Une page se tourne… Aujourd’hui, Disney et Lucasfilm ont signé l’arrêt de mort de l’Univers Étendu Star Wars, via un communiqué officiel et une vidéo hommage. Pour faire le moins de bruit possible, la chose est bien sûr annoncée un vendredi, quelques heures avant le week-end. Du jour au lendemain, 35 ans de publications formant un tout unique et cohérent est mis de côté. Une histoire passionnante s’étalant sur des millénaires, composée de centaines de romans, comics et jeux vidéo. Seuls subsistent les six films, The Clone Wars et Star Wars Rebels. Explications :

« Afin d’assurer une plus grande liberté de création ; et aussi  pour préserver l’élément de surprise et de découverte pour le public, Star Wars Épisodes VII-IX ne racontera pas l’histoire présentée dans l’Univers Étendu post-Retour du Jedi. Si l’univers que les lecteurs connaissent évolue, il n’est pas éliminé. Les créateurs des nouvelles œuvres Star Wars ont un accès complet au riche contenu de l’Univers Étendu. Par exemple, des éléments de l’UE sont inclus dans Star Wars Rebels. L’Inquisiteur, le Bureau de la Sécurité Impérial, et Sienar Fleet Systems sont des éléments figurant dans l’histoire de la nouvelle série animée, et toutes ces idées trouvent leurs origines dans du matériel pour jeux de rôle publié dans les années 80. »

L’Univers Étendu Star Wars – des jeux vidéo Knights of the Old Republic aux romans du Nouvel Ordre Jedi – n’est donc plus considéré comme ‘canon’. Toutes les périodes, même l’Ancienne République, sont concernées. Les livres seront toutefois réédités sous un label créé pour l’occasion : Legends (voir la couverture de Heir to the Empire/L’Héritier de l’Empire de Timothy Zahn, la pierre fondatrice de l’UE). Et tous les éléments préexistants pourront servir de « ressources » pour les futures productions Star Wars. L’exemple de Star Wars Rebels est ainsi particulièrement frappant (impossible pour une génération qui a baigné dans l’UE de ne pas… piocher dans l’UE).

star-wars-legend-books

Pour mieux faire passer la pilule, Disney et Lucasfilm font miroiter l’Univers Star Wars. Le seul. L’unique. Désormais, tous les nouveaux films, romans, comics, jeux vidéo et séries feront partie du même ‘canon’, de la même continuité. Il n’y aura plus de hiérarchie, comme c’était le cas auparavant entre : les créations de George Lucas – les six films + The Clone Wars + Star Wars Rebels – et… le reste. C’est une belle promesse. Mais dans les faits, ce n’est qu’un changement esthétique, puisque l’Univers Étendu Star Wars formait déjà un tout cohérent et contrôlé par Lucasfilm.

[=> DOSSIER : La chronologie de l’Univers Officiel Star Wars <=]

Pour mieux faire passer la pilule (bis), quatre romans ont été annoncés. Ce sont donc les premières œuvres de ce nouvel univers, en attendant Star Wars Rebels et Star Wars : Episode VII. Notons que la maison d’édition n’a pas changé. Del Rey conserve la licence, alors que Disney aurait pu transférer la publication des romans à une de ses filiales (c’est le cas pour les comics, qui seront édités par Marvel). C’est également le statu quo concernant les auteurs. A une exception près, ce sont des plumes connues.

10274042_10152377966828713_5579597497645487202_n

10178008_10152379175383713_4384683471878229047_n

A New Dawn de John Jackson Miller (les comics Knights of the Old RepublicKenobi) : une préquelle de la série Star Wars Rebels, introduisant le Jedi Kanan Jarrus et la pilote Hera Syndulla. Nous découvrirons comment ils se sont rencontrés. Sortie prévue le 2 septembre 2014.

mill__jkt_all_r1.indd

Tarkin de James Luceno (La Force Unifiée) : tout est dans le titre. Dans le même genre, son Dark Plagueis – sur la jeunesse de Palpatine et sur son maître – est un classique (lire la critique). Tarkin est l’ouvrage le plus attendu des fans. James Luceno est en effet réputé et apprécié pour ses romans fourmillant de références à l’Univers Étendu Star Wars. Comment va-t-il se débrouiller ? Quels seront les éléments de l’UE intégrés dans l’Univers Star Wars ? Sortie prévue le 4 novembre 2014.

tarkin-roman-james-luceno-novel-star-wars

Heir to the Jedi de Kevin Hearne : un roman situé entre Un nouvel espoir et L’Empire contre-attaque, centré sur Luke Skywalker et narré… à la première personne. Mais la situation est ubuesque. Heir to the Jedi s’inscrivait initialement dans une trilogie, Empire and Rebellion. Les deux premiers tomes – indépendants et déjà parus – ont pour héros Han Solo et Leia. Ils sont aujourd’hui labellisés Legends, donc appartenant à l’Univers Étendu Star Wars, tandis que Heir to the Jedi rejoint l’actuelle continuité ! Sortie prévue en janvier 2015.

heir-to-the-jedi-star-wars-novel

Lords of the Sith de Paul S. Kemp (The Old Republic : Complots) : l’Empereur Palpatine et son apprenti Dark Vador sont piégés sur une planète. Ils doivent compter l’un sur l’autre. Un chouette concept. Sortie prévue en mars 2015.

star-wars-lords-of-the-sith-novel

Bref, l’Univers Star Wars repart (presque) de zéro. C’est bien sûr la tristesse qui domine, avec un mince espoir… Que l’Univers Étendu Star Wars infiltre le plus fortement possible l’Univers Star Wars. Mais quid de jeux vidéo aussi populaires que Knights of the Old Republic ou The Old Republic qui, par leur placement chronologique, ne menacent en rien l’histoire racontée dans Star Wars : Episode VII ? Une fois la tempête passée, seront-ils réintégrés au canon actuel ? Des romans/comics labellisés Legends continueront-ils d’être publiés pour apporter une fin satisfaisante aux intrigues laissées en suspens ? Mystère.

Adieu Revan.
Adieu Mara Jade.
Adieu Amiral Thrawn.
Adieu Ben Skywalker.
Adieu Jaina et Jacen Solo.
Qu’importe le talent de J.J. Abrams,
Les fans de Star Wars ne vous oublieront jamais.

Vous aimerez lire aussi...