Supergirl : Une sœur pour Supergirl et un (futur) cyborg de Superman !

5

supergirl-serie-tvcbs-news

Quatre nouveaux noms pour Supergirl, devant et derrière la caméra ! Chyler Leigh (Lexie Grey dans Grey’s Anatomy) est Alexandra ‘Alex’ Danvers, la sœur adoptive de Kara Zor-El, alias Linda Danvers, alias Supergirl : “Fascinée par les pouvoirs de Kara depuis le plus jeune âge, Alex a développé une obsession pour les sciences, ce qui l’a inspirée pour devenir docteur.”

David Harewood (Homeland) incarne son supérieur, Hank Henshaw : “Ancien agent de la CIA, Hank dirige maintenant le Département des Opérations Extra-Normales (DEO), qui traque les menaces extraterrestres sur Terre.” Dans les comics, Henshaw est Cyborg Superman (sa conscience a été transférée dans un double maléfique de l’Homme d’Acier). Et dans la continuité actuelle, Cyborg Superman est [le père de Supergirl]. Longue histoire.

Fait important, Andrew Kreisberg rejoint la série en tant que producteur exécutif. Le showrunner d’Arrow et The Flash retrouve donc Greg Berlanti… l’autre showrunner d’Arrow et The Flash ! Enfin, c’est Glen Winter (Smallville, Arrow, The Flash) qui réalisera le pilote. Bref, l’intégration de Supergirl dans l’Univers Télévisuel DC Comics ne fait quasiment plus aucun doute !

supergirl-serie-alex-cyborg

La série Supergirl sera diffusée sur CBS à la rentrée 2015, avec Melissa Benoist (Kara Zor-El/Linda Danvers/Supergirl), Mehcad Brooks (James Olsen), Laura Benanti (Alura Zor-El) et Calista Flockhart (Cat Grant).

5 COMMENTAIRES

  1. Ce qui me fait le plus peur pour cette serie ce n’est pas le casting mais le scenario, il ne faut pas qu’il se loupe. Peut etre une apparition d’un kryptonien dans arrow ou flash avant les fins de saison wait and see

    • Sans Clark pour l’orienter dans le bon sens lié à ses valeurs, c’est sûr que… Et en même temps, on n’est pas loin de la “méthode” utilisée sur MoS: ces deux héros ont mis une plombe à se révéler au grand public (33 ans pour lui, 24 pour elle).
      Pour faire croire que c’est une histoire plus “mâture” ? Grosse idiotie si c’était le cas, l’age n’a pas toujours été une excuse, ni l’envie de se la jouer introspectif pour rien. Et avec la rareté des versions live DC, trahir ce qui marche déjà très bien à l’origine est moins pertinant ici que pour une oeuvre bouclée, datée et sans iconographie particulière (un roman par exemple).
      Sans compter que cette Kara va vivre plus d’aventures héroïques que la version cinéma de son cousin, de quoi se demander ce qu’elle a de plus que lui pour ce traitement de faveur niveau développement de personnalité (à laquelle s’attacher, c’est très important).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here