Valérian et la Cité des mille planètes : Clive Owen embarque pour les étoiles avec Luc Besson !

41

valerian-and-the-city-of-a-thousand-planets-luc-besson-mille-planetes-news-film-actu

Bonne nouvelle, Clive Owen vient de rejoindre le casting de Valérian (anciennement connu sous le titre de Valérian et la Cité des milles planètes) ! La star des Fils de l’Homme incarnera un certain Commandant Arün Filitt dans le blockbuster de Luc Besson (170 millions d’euros de budget, un record pour le cinéma français !). C’est tout ce que l’on sait pour l’instant… PS : Clive, si tu passes par là, n’oublies pas, on te veut en Kraven le Chasseur dans un prochain Spider-Man !

Valérian et Laureline sont deux agents spatio-temporels. Ils arrivent à proximité de la planète Syrte-la-magnifique, capitale de l’empire des mille planètes. Ils sont chargés par la Terre de savoir si cet Empire représente un danger pour l’Empire Galactique Terrien. Rapidement les deux héros sont poursuivis par les mystérieux Connaisseurs [synopsis extrait de la BD]…

clive-owen-valerian-besson

Valérianest réalisé par Luc Besson et sort en France en juillet 2017, avec Dane DeHaan (Valérian) et Cara Delavingne (Laureline).

41 COMMENTAIRES

  1. j’adore cet acteur pour ” The Knick” et “les fils de l’homme” mais bon pour l’instant, il en faudra plus pour exister face à Starwars et Startrek…

    ps en kraven sérieux ??

      • Bande dessinées cultissimes ne peuvent aller de paire avec réalisateur a chier et casting minable ! Sans parler des deux taches des rôles titre, Clive Owen c’est le Mario Van Peebles moderne !

        • C’est marrant, j’ai connu des Luc Besson trasher autrefois… x) La plupart était des gens sans grand talent jaloux de la réussite d’un autre malgré leurs efforts pour percer dans le milieu du cinéma et de la critique ^^”

          Je ne veux pas faire de généralité mais il faut dire que ce genre de commentaire ne reflète pas une grande maturité.

          • Sans vraiment prendre la défense du commentaire haineux un peu plus haut, il faut avouer qu’hormis Le Cinquième Élément, Luc Besson n’a pas jamais été un réalisateur vraiment doué.

          • C’est un peu fort, le Grand Bleu était excellent aussi, sans parler de Léon. Mais bon, on n’est pas obligés de tous aimer Luc Besson.

            Perso, le casting me laisse assez dubitatif (Dane Dehaan en Valérian ? o.O ) mais, malgré sa filmographie inégale, Luc Besson est à mes yeux le SEUL cinéaste français ayant les épaules et les moyens pour porter une telle BD à l’écran.
            J’ai l’impression qu’on râle surtout après lui parce qu’il ne fait pas du ciné “à la française” bien traditionnel. Eh bien tant mieux ! Je ne pense pas qu’il faille compter sur Klapish, Haudiard, Jugnot ou Hazanavicius pour se mesurer à la SF et réaliser quelque chose de l’ampleur d’un Star Wars, et puis surtout le diffuser à l’international. Besson au moins a prouvé que c’est le genre de cinéma qu’il voulait (et pouvait) faire.

  2. J’adore Clive Owen (il sera toujours Dwight <3), donc j'espère qu'il se barrera très vite de ce projet (je déteste cordialement Luc Besson et son travail)

    • Tu aurais du voir le documentaire de France 2 passé cet été le concernant. Tu comprendrais peut être que derrière l’homme producteur de TAKEN et autres TRANSPORTEURS, on a aussi un homme d’idée et de conviction qui ose produire des petits films comme THE HOMESMAN de Tommy Lee Jones ou encore UN BALCON SUR LA MER de Nicole Garcia.
      Donc, même si j’apprécie peu certaines de ces productions, nul doute que le cinéma français se porte mieux avec lui que sans lui.
      A bon entendeur.

      • Je déteste quand un commentaire finit par “à bon entendeur”. C’est comme “Eye Of The Tiger” sur un montage d’entraînement, ça été tellement vu que ça m’écoeure et j’ai tendance à rejeter en bloc ce que j’ai vu/lu avant.
        Et puis c’est d’un moralisateur…”moi j’sais, si t’es pas un crétin, pense comme moi”.

        Luc Besson est à mon sens un tâcheron bourré d’idées piquées chez les autres, totalement surestimé suite à ses deux premiers films.
        Je n’arrive pas à comprendre l’amour du public pour le Cinquième Element, tellement je le trouve repompé, mal foutu, parfois hystérique et prétentieux sur sa morale.

        Donc, je réitère. Je n’aime pas son travail, je n’aime pas l’homme. A la limite, Léon, lui il est bien (et encore, il y a des scories).

        • Je te rejoins Forothangail.
          Besson a bien commencé sa carrière, mais depuis Le Cinquième Élément, il fait de l’Americain sans aucune originalité. Pire, il copie carrément leurs idées (voire, films)…

      • Ce qu’on sait moins c’est que Luc Besson a accepté de produire The homesman qu’à condition que Tommy Lee Jones joue dans son film Malavita.

      • + 1 DarkKane

        Qu’on aime ou qu’on aime pas, Besson a fait énormément progressé le cinéma français et surtout la vision et la popularité du cinéma français a l’international.

        • …eh ben, s’il fallait en arriver à ça pour la “popularité du cinéma à l’international”…il aurait pu s’abstenir. A mon avis.

          • et oui, si le cinéma français d’auteur s’exporte dans d’autres pays aujourd’hui et qu’ils sont acheter dans des salons internationaux du film, c’est uniquement parce qu’un film “soit disant français” tels que le 5ème Élément, le Transporteur ou Taken a marcher dans le monde entier, il faut être réaliste et avoir un tant soit peu de recul.
            Il a fait beaucoup de bien au cinéma en général, qu’il soit français ou américain.
            Bon nombres de films que l’on aime de nos jours sont fait par des réalisateurs sortie de l’école de Besson, ça aussi, il ne faut pas l’oublier.

        • N’oublions pas que le 5° élément est le film le plus chère a avoir été produit en Europe.
          Besson rêvait d’être le Lucas français (qui est, au passage, son ami). Il voulait sans doute offrir les mêmes possibilités budgétaire à l’Europe qu’à Hollywood, mais notre culture n’est pas la même qu’aux Etat-Unis.
          En adaptant Valérian et Laureline, il veut sans doute prouver que nous aussi, en France, on a des BD qui mérite autant d’intérêt que les Comics.
          Ce qui le caractérise, c’est toujours de faire d’excellant Box Office, mais d’être lynché par la critique, et ce, depuis le Grand Bleu.

          • “on a des BD qui mérite autant d’intérêt que les Comics.”
            rien que pour ça, j’aimerais que ça marche. Parce que la Bd européenne regorge de licence, Universal war, le grand pouvoir de Chinkel, Thorgal, Wolodrin, l’oeil de la nuit, fox boy (hé) masqué, …. bon j’en passe la liste est longue, c’est réservoir plus divers que les comics surtout méconnu.

          • @ manox.
            Quand on voit le traitement que subissent les BD humoristiques franco-belges au cinéma… On comprend que la retranscription n’est pas qu’une question d’argent mais aussi de talent !
            Je continu à penser que les États-Unis ont mieux compris que nous ce qui faisait la force de cet art populaire, quand bine même le budget serait équivalent.

            @ Forothangail
            Pour moi, Besson est au cinéma ce que MacDo’ est à la gastronomie … Tout le monde sait que c’est de la merde, mais on aime quand même s’en bouffer un de temps en temps ! 😉

          • Joker, je suis réaliste: si Besson fait “du bien” avec ses films, alors j’ai très, très peur.
            Et encore une fois, c’est pas parce que ça marche que c’est bien.

            Quant aux films de ses “élèves”, tu veux dire les 4 Taxi, les Banlieue 13, les 4 Transporteurs, Yamakasi, le Choc des Titans? C’est sûr, le cinéma s’en porte très très bien. Des oeuvres d’exception, pour sûr.

          • @ Chupu, oui c’est pour ça que ce projet peut etre une bonne transition, pour que les grosse maisons de prod étrangères s’interresse aux catalogues des éditeurs, en ce moment très peu de bandes dessinées, comics autres que des super héros sont porté à l’écran, donc un peu de diversité, c’est toujours bon à prendre …

  3. Oula au départ j’étais juste passé lire la news et bim !! je tombe sur une belle joute verbale sur Besson… Vivement la bande annonce qu’on se marre un peu 😉

  4. Je ne comprendrais jamais toute cette haine envers Besson parce qu’il aime produire des séries B d’action, c’est comme critiquer Steven Spielberg pour le simple fait qu’il a produit des séries télés un peu moyennes sur les extraterrestres, ça ne rime à rien.
    Le mec c’est quand même un excellent réalisateur qui a a son actif bon nombre de films cultes (Le Grand Bleu, Le 5éme Élément, Nikita, Léon) et qui a fait énormément progressé le cinéma français, en l’américanisant certes mais tout de même.
    Il est de plus le seul et je pèse mes mots, le seul réalisateur français qui a su s’exporter avec brio a l’international.
    Il a de plus, fonder l’une des plus moderne et des plus productive école de cinéma de France dont bon nombre de réalisateurs célèbres sont issus.
    Il a formé et a fait travailler énormément d’artistes français en France et a l’international.
    Si de nos jours le cinéma français ne se compose plus essentiellement de comédies romantiques débiles et de drames encourageant le suicide, c’est un peu grâce a lui.
    Qu’on aime ou qu’on aime pas, on ne peut nier ce qu’a fait le bonhomme, c’est vraiment énervant cette manie qu’on les français de cracher sur les personnes qui réussissent. Ça en devient désespérant.

    • Mais oui c’est exactement ça, ça ne provient que de son succès, et moi, petit enseignant de Normandie, je suis affreusement jaloux!

      Et tous les films insipides qu’il porte à bout de bras en se cachant à peine derrière des yes men comme Krawczyk ou Leterrier, les licences étirées jusqu’à l’écoeurement qu’il produit?

      Et Europacorp, oh oui parlons-en, empêtrée depuis des années dans des magouilles financières, la belle l’école à former des yes men…

  5. j’avais déjà du mal de continuer à croire en Besson passé les minimoys mais après Lucy, malgré le sujet, aucun intérêt vu ce qu’il y as en face: pacific rim 2, reboot de spiderman, wonder woman, planet of the apes et oui 175 millions, ok, visuellement il a intérêt que ca va démonter pour ce prix là (une pensée pour avengers et amazing spiderman) car ça coûtes autant que le premier film du hobbit, excepté que y’as un mec qui SAIT réaliser. et pour les derniers qui croient en lui, voyez Lucy

    • “j’avais déjà du mal de continuer à croire en Besson passé les minimoys”

      Hey , ça me fait penser : qui se souvient que Besson avait annoncé Arthur et le Minimoys comme étant son dernier film ?
      (de sa bouche : “C’est mon dernier film. Je suis fier des dix films que j’ai faits (…) Je les aime tous. Je suis content d’avoir fait cette boucle. Ca, c’est fini”.)

      Donc ce que tu dis… ben t’as pas tout à fait tort enfaite, étant donné que lui aussi, semblait avoir un peu du mal à y croire ! ^^

  6. Super nouvelle pour un des projets dont j’ai le plus hâte de découvrir au cinéma mais paradoxalement il est aussi le projet qui me fait le plus peur (et pas à cause de Besson) .

  7. 170 millions? En juillet 2017? Woah je suis quasi-sur que la date va bouger.

    A cette période il y a quand même Planet of the Apes 3, Spiderman, le nouveu Pirates des Caraïbes, sans oublier Pacific Rim 2 qui arrive juste après.

    Chaud chaud.

  8. Espérons qu’il ne va pas ressortir son imper gris !
    Clive Owen dans tous ses films, quelque soit le rôle, est tjrs habillé pareil, avec son imper gris!

    🙂

  9. Besson continue à fédérer des acteurs intéressants ou juste efficaces dans ses films… mais il est quand même loin le temps où il pouvait s’imposer comme point de référence artistique « de genre » dans le cinéma français, capable de permettre à des réalisateurs plus visuels et virtuose que lui de monter leurs films dans son sillage (de Caro et Jeunet à Jan Kounen disons). Bien trop blessé peut-être par une critique française à un moment trop sévère avec ses ambitions divertissantes « à la Hollywood », comme si c’était la chasse gardée unique des USA.

    Lucy était déjà une première sortie de route plus déviante (du Europacorp qui fait moins téléfilm faf, enfin), nous changeant un peu de son coté trop « pépère » en solo. Pas si vite vu, pas si vite oublié.
    Peut-être a-t-il encore un peu de niaque pour bousculer à nouveau les choses (sans aller jusqu’à un nouveau choc façon Le Dernier Combat) ?

    Quoiqu’il en soit, l’existence d’un gros space opéra français mérite d’être soutenue quoi qu’il arrive par nous tous, pour que la qualité divertissante, au moins, soit au bout du chemin.

  10. Par contre vu la date de sortie de ce film,m’étonnerait qu’il puisse faire ça et Kraven dans le prochain Spiderman (dommage).
    Je connais pas du tout la BD donc j’attends de voir pour juger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here