Doctor Strange : Le Guide de Lecture… Quels comics lire ? Par où commencer ?

24

doctor-strange-film-marvel-actu-news-infos

Pour les fans français, Doctor Strange est avant tout un personnage qui évolue en équipe (New Avengers, Illuminati, Defenders). Il faut dire qu’en librairie, les aventures du Sorcier Suprême en solo se comptent sur les doigts d’une main. Enfin ça, c’était avant… Pour la sortie du film, Panini Comics déchaîne les Hordes d’Hoggoth sur nos porte-monnaie, avec une impressionnante sélection d’ouvrages. Pour vous, quels sont les incontournables qui mériteraient de figurer dans la bibliothèque de Kamar-Taj ?

———————————————–

Doctor Strange – L’intégrale : Trois décennies, trois titres qui viennent de sortir… Pour commencer, voici enfin la première intégrale Doctor Strange ! Bienvenue aux origines, au début des années 60, l’époque où Stan Lee et Steve Ditko ont façonné l’univers Marvel que nous connaissons aujourd’hui. Tout est déjà là : le Baron Mordo, l’Ancien, Dormammu, Loki… Dix ans plus tard, c’est au tour de Steve Englehart et de Frank Brunner de présider à la destinée du Sorcier Suprême dans Une réalité à part. Enfin, pour les collectionneurs, Panini Comics propose Docteur Strange & Docteur Fatalis : Triomphe et tourment, un graphic novel de 88 pages en format géant, au prix de 26 euros. Qui sait, 20th Century Fox et Disney s’allieront peut-être un jour pour adapter cette histoire ?

Retrouvez la première apparition du Docteur Strange, ses origines et tous les épisodes de Tales of Suspense de 1963 à 1966 avec l’intégralité des premières aventures du Sorcier Suprême.

doctor-strange-integrale-panini

Doctor Strange – Le début et la fin : Sans doute le récit le plus accessible de ce guide. Dans cette mini-série publiée en 2004, J. Michael Straczynski modernise les origines du Sorcier Suprême. Il n’est donc pas surprenant de constater que certaines cases ont été adaptées sur grand écran. Même l’Ancien – au centre de toutes les polémiques – ressemble un peu à la version incarnée par Tilda Swinton. Notons que les origines du Sorcier Suprême ont également été réactualisées dans la gamme Season One. Mais quitte à choisir, autant privilégier Le début et la fin.

Avide de gloire et de fortune, le Docteur Stephen Strange est un chirurgien renommé. Mais, il est victime d’un terrible accident qui bouleverse son existence. Il va alors suivre les enseignements d’un moine tibétain et devenir le plus grand sorcier de la Terre !

doctor-strange-debut-fin-guide-comics-lecture

Je suis Docteur Strange : Si vous avez aimé Je suis Spider-Man, Nous sommes les Avengers, Nous sommes les X-Men, Nous sommes les 4 Fantastiques, Je suis Ant-Man, Je suis Deadpool et Je suis Captain America vous aimerez forcément Je suis Doctor Strange, la dernière anthologie concoctée par Panini Comics. Au programme, la toute première apparition du héros (juillet 1963) ; l’improbable rencontre entre Stan Lee et le Sorcier Suprême ; et d’autres histoires emblématiques qui seront peut-être un jour adaptées au cinéma…

Découvrez toutes les facettes du Docteur Strange dans un luxueux album. À travers une sélection des plus belles aventures du personnage, en solo ou avec les Avengers, vous revivrez ses début, ainsi que les moments les plus marquants de sa carrière. Des histoires psychédéliques, super-héroïques ou tragiques : les aventures du Sorcier Suprême ne laissent jamais indifférent.

je-suis-doctor-strange-comics-guide

Doctor Strange – Le serment : L’un des très rares albums disponibles en France avant la sortie du film. Dans cette mini-série publiée en 2006, Brian K. Vaughan fait enfin avancer le schmilblick avec une histoire qui dépasse le stade de l’origin story. Le serment est un hommage aux premières aventures du héros et c’est tout simplement… le comics choisi par Doctor Strange en personne !

Le Docteur Strange mène l’enquête la plus étrange de toute sa carrière. Il va tenter de résoudre l’énigme d’une tentative de meurtre… sur sa propre personne ! Avec son fidèle Wong, lui aussi à l’article de la mort, Strange explore un lieu inattendu de l’univers Marvel pour se trouver une nouvelle alliée… l’Infirmière de Nuit ! Ce 100 % Marvel : Docteur Strange vous présente dans son intégralité la mini-série Dr Strange : Le Serment, une œuvre de Brian K. Vaughan (Les Fugitifs, Y : Le dernier homme) et Marcos Martin (Captain America). Les couvertures originales et un récit publié ici en exclusivité complètent le programme.

doctor-strange-serment-guide

Doctor Strange : Incroyable mais vrai, Doctor Strange de Jason Aaron est la première série consacrée au Sorcier Suprême depuis… 1996 ! C’est là qu’on réalise que Stephen Strange n’a jamais été un gros vendeur pour la Maison des Idées. Dans ce volume, vous trouverez les cinq premiers épisodes de la série de 2015, publiés durant la période All-New, All-Different Marvel. Mais ne vous fiez pas à la couverture – signée Joe Quesada -, c’est du Chris Bachalo pur jus. Il faut aimer…

Le Docteur Strange est le Sorcier Suprême : il gère les affaires magiques de la Terre et de toute la dimension. C’est un travail auquel il est habitué mais il y a une des leçons de son Maître qu’il n’a pas retenu : la magie a un prix et si on ne le paye pas régulièrement, les conséquences peuvent être terribles.

doctor-strange-bachalo

Doctor Strange – Le prologue du film : Enfin un prologue digne d’intérêt ! D’habitude, il faut se contenter d’une adaptation d’un film déjà sorti, accompagnée d’une dizaine de pages réellement inédites. Ce n’est pas le cas ici. Le prologue de Doctor Strange est constitué de trois histoires : la première oppose Wong, Kaecilius, Tina Minoru et Daniel Drumm à une sorcière maléfique ; la deuxième voit l’Ancien et Mordo affronter des brigands pour récupérer un artefact magique ; et la troisième dévoile le passé de Kaecilius. (Pour en savoir plus : Le Guide des Comics de l’Univers Cinématographique Marvel.) Ce prélude se lit en dix minutes, les illustrations n’ont rien d’extraordinaires… mais au moins, ces quelques pages ajoutent une petite pierre à l’édifice ‘MCU’ !

Découvrez le prologue officiel du film avec Benedict Cumberbatch dans le rôle du Docteur Strange. Deux épisodes signés Will Pilgrim, Jorge Fornès et Geoffo.

doctor-strange-prelude-prologue

Mais aussi… Pour ceux qui ont la chance de posséder tous les comics présents sur cette page, signalons la sortie de quelques curiosités. Il y a tout d’abord l’inévitable Tout l’art de Doctor Strange, qui s’annonce passionnant. Vient ensuite L’encyclopédie illustrée, un ouvrage de 176 pages sur la mythologie du super-héros mystique. Et pour ceux qui ont un peu de temps, il y a même un roman, Le destin des rêves ! PS : quelqu’un a vu le téléfilm Doctor Strange sorti en 1978 ?

Doctor Strange est réalisé par Scott Derrickson et sort en France le 26 octobre 2016, avec Benedict Cumberbatch (Stephen Strange/Doctor Strange), Chiwetel Ejiofor (Karl Mordo), Michael Stuhlbarg (Nicodemus West), Tilda Swinton (l’Ancien), Mads Mikkelsen (Kaecilius), Rachel McAdams (Christine Palmer) et Benedict Wong (Wong).

24 COMMENTAIRES

    • Oui c’est un bon moyen de lire pour pas cher. Par contre j’ai commencé à le lire et j’ai quand même beaucoup de mal pour tout ce qui est vintage au niveau des dialogues. Tout les personnages s’exclament à tout va… « par les dieux, serait-ce qui je pense ?! » « regardez ! il semblerait que cet étrange entité puise mon énergie ! comment vais-je faire ?! » etc…

  1. L’Intégrale 63-66 est assez monstrueuse, puisqu’avec des épisodes de 10 pages à chaque fois, on se retrouve avec quasi tout le travail de Ditko réuni (avec le Je Suis… pour la fin du run). Et TOUT est dedans, dès les 60’s: les expérimentations graphiques tordues;
    un Cauchemar qui est carrément le modèle visuel du Morphée de Neil Gaiman dans Sandman (en même temps c’est pas dur: sommeil = cheveux en pétard et peau blafarde de mec qui passe son temps au lit 😉 );
    Et l’Ancien très très sage, un Mordo basiquement méchant, qui ressemblerait plus à Richard Moll, Kaecilius mais pas nommément (spoiler?), et un Docteur si fortiche qu’il s’en sort toujours de justesse avec les mêmes formules … Manque juste Wong.

    Et tout ça sacrément délirant, y compris dans beaucoup des autres albums.

    Finalement c’est le reboot avorté par Straczynski qui fait plus « classique », moins fou.

    • Complètement d’accord c’est l’un des meilleurs intégrales que j’ai pu lire, sérieux l’apparition à la fin de E……. je ne m’y attendais tellement pas!

  2. Je vais me laissé tenter par la série docteur strange 2015 ,je suis assez fan du travail de bachalo même si il n’est pas du goût de tout le monde (hein Mr LTH ) j’aime son style de dessin ainsi que ses mise en pages de dingue !!
    De plus j’ai jamais suivi les aventures du doc en solo , c’est l’occas’ .

    • Parmi les séries All New All Different Marvel que je lis en VO, Doctor Strange et The Mighty Thor sont clairement mes préférées (Jason Aaron assure au scénario des deux).
      Pour Doctor Strange, l’arc « The Last Days of Magic » (qui débute vraiment à la fin de ce premier tome français) change les règles pour le doc et permet de voir de nombreux autres magiciens. Et l’arc « Blood of the Aether » qui vient de débuter permet de voir quant à lui les ennemis de Strange, et les deux premiers numéros sont excellents.
      Après, il faut reconnaître que le style de Bachalo n’est pas passe-partout, mais si on aime (perso j’adore), c’est inimitable, et ça va bien avec le psychédélisme de l’univers.

      Sinon, je ne sais pas où en est la VF, mais le « Secret Wars » de Jonathan Hickman offre aussi un rôle intéressant à Stephen Strange

LAISSER UN COMMENTAIRE