Glass : Samuel L. Jackson retrouve Mr. Glass (photos de tournage) !

9

Rien ne va plus, voici Nick Fury dans le fauteuil roulant du Professeur X (via TheDailyMail) ! A moins que ce ne soit Samuel L. Jackson qui retrouve le rôle d’Elijah Price, alias Mr. Glass, dix-sept ans après Incassable. Dix-sept ans… C’est fou ! Et si le Professeur X ne fait pas partie de l’Univers Cinématographique Shyamalan, James McAvoy est bien là, avec une perruque !

Après la conclusion de Split, Glass raconte la poursuite de la figure surhumaine de Crumb, The Beast, par Dunn dans une série de rencontres de plus en plus intenses, tandis que la présence de Price émerge de l’ombre en tant qu’orchestrateur qui détient des secrets cruciaux pour les deux hommes.

I got a hair transplant #plugs

Une publication partagée par James Mcavoy (@jamesmcavoyrealdeal) le

Movie magic. Making it rain in Philly. #glass

Une publication partagée par Dr. B (@bhavna_shyamalan) le

Glass est réalisé par M. Night Shyamalan et sort aux États-Unis le 18 janvier 2019, avec Bruce Willis (David Dunn), Samuel L. Jackson (Elijah Price/Mr. Glass), James McAvoy (Kevin Wendell Crumb/la Horde), Anya Taylor Joy (Casey Cooke), Sarah Paulson, Spencer Treat Clark et Charlayne Woodard.

9 COMMENTAIRES

    • Bruce Willis poussé par sa vocation de héros se sent être le seul de taille à affronter « La Bête » qui sévit dans sa belle ville.

      Samuel L Jackson en Hannibal Lecter Like qui l’aide à traquer cet « esprit malade » car mieux amené à le retouver que Dunn.

      On apprend au final que Glass l’avait déjà traqué et qu’il lui a proposé une alliance pour se débarrasser de Dunn. La Bête aurait accepté, Dunn étant le « untouched » absolu (donc ce qu la bête déteste) et Glass étant le « damaged by life » absolu donc devenu son poteau

      Parce que pourquoi pas 🙂

  1. On lui a laissé son costume violet « royal »… Il a peut-être dû sortir de sa détention depuis des années, au vu de ses cheveux gris, même si on ne connait pas du tout la temporalité depuis Incassable (mais le fils aura vieilli en temps réel, donc…). Ni ce qu’a fait Dunn tout ce temps.
    Au moins, on aura un super héros plus « DCien » que « Marvelien »… car personne n’aura connu son alias depuis tout ce temps, vu qu’on ne le reconnait pas dans le bar à la fin de Split. Et ça fait du bien de revenir un peu à ça, car entre les Rogers, Hulk, Thor, Stark ou même des X-Men pas trop incognito etc… On a que Parker ou Murdock comme vrai « héros de l’ombre » .

    Bien sûr, le top du top, ça sera de mettre ce film en parallèle de la suite des Indestructibles, dont il partage énormément dans la description des personnages.

      • À la fin de Incassable, il est dit que David Dunn a orienté la police vers la cache criminelle de Elijah Price, et qu’il se trouvait depuis en détention psychiatrique…
        https://www.youtube.com/watch?v=Tmzbosye2-Y
        L’une des plus belles et tragique fin super héroïque qu’il y ait jamais eu… Frissons… :’-)

        Pas contre en 2000, en VF, c’était le « Bonhomme qui Casse » son surnom, signe que les adaptateurs n’avait pas compris que c’était en fait du vrai super héros movie… Il faudra bien changer ça maintenant.

LAISSER UN COMMENTAIRE