[Comic-Con] Supergirl : La bande annonce de la saison 4 + VOTRE AVIS !

15

Des images en grande partie connues, mais une nouvelle voix… La bande annonce de la saison 4 de Supergirl a l’intelligence d’utiliser le talent vocal de Sam Witwer (Dark Maul dans Star Wars : The Clone Wars), qui fait donc ses premiers pas en tant qu’Agent Liberty. Et ce n’est pas tout, puisque la mystérieuse Kara Zor-El russe est également teasée, dans une armure très Futures End ! Trois acteurs rejoignent le casting de la série. Nicole Maines (Royal Pains) est Nia Nal, alias Dreamer : « La plus récente addition à l’équipe de reportage de CatCo. Une jeune femme transgenre avec une volonté féroce de protéger les autres. Le parcours de Nia cette saison signifie accomplir son destin en tant que super-héroïne, Dreamer (comme Kara qui est devenue Supergirl). »

April Parker (The Last Ship) est le Colonel Haley : « Une militaire de carrière intransigeante qui vit et meurt pour suivre les ordres de ses commandants. Dévouée à son pays, elle agit toujours dans son meilleur intérêt – même si ce n’est pas le sien. » Et David Ajala (Jupiter : Le destin de l’univers) est Manchester Black : « Le type de gars qui apporte un couteau à une fusillade et qui sort pourtant vainqueur. Avec un sombre passé, il fait oublier facilement la brutalité de sa mission avec son charme et son sens de l’humour. » Enfin, Lynda Carter sera de retour dans le rôle de la Présidente Olivia Marsdin. Quelle sera la réaction de l’Agent Liberty lorsqu’il découvrira que la présidente des Etats-Unis est une extraterrestre ?

——————————————————————————

La saison 3 a vu Supergirl arrêter Reign et la menace que faisaient peser les autres Worldkillers sur l’humanité et notre planète. En cours de route, Kara a été choquée de découvrir sa mère Alura, vivante, dans une Argo City qui a survécu à la destruction de Krypton. En se reconnectant avec son passé, Kara a réalisé que son vrai foyer est maintenant sur Terre, où de grands changements sont en train de se produire pour elle et pour tous ses amis à National City et aussi, il semblerait, pour un double en Russie ! La saison 4 s’annonce pleine de surprises, d’action, d’aventures et de grandes révélations pour Supergirl, Alex, James, J’onn, Lena et Brainy.

——————————————————————————

La série Supergirl revient le 14 octobre 2018 sur la chaîne The CW, avec Melissa Benoist (Kara Danvers/Supergirl), Chyler Leigh (Alex Danvers), Jeremy Jordan (Winslow ‘Winn’ Schott), Mehcad Brooks (James ‘Jimmy’ Olsen/Guardian), David Harewood (Hank Henshaw/Martian Manhunter), Katie McGrath (Lena Luthor) et Jesse Rath (Querl Dox/Brainiac 5).

15 COMMENTAIRES

  1. Cette saison s’annonce excellente. J’espère qu’ils auront l’intelligence de la couper en deux arcs plutôt que d’étirer un seul sur 23 épisodes, la saison 3 avait tellement bien démarré pour au final trainer en longueur après.
    Supergirl est quand même le seul show super-héroïque a traiter de problèmes de société très sérieux. Ce discours très « trumpesque » d’Agent Liberty est énorme.
    Vivement le retour de la lumineuse Melissa Benoist.

    • Moi aussi j’ai adoré cette saison 3 Supergirl est montée en puissance. Tellement de voir la saison 4 qui s’annonce plus politique et de belles surprises.

      • Ah justement ça me dérange tout ces messages politiques. Ils me donnent l’impression qui si tu n’es pas en accord avec leur idéaux, tu es le « méchant » de l’épisode. Alors que je veux juste regarder une série de super héros sur les super héros, sans sous messages politique qui prennent part d’un coté ou de l’autre des camps.

        • Un super-héros agit en fonction de ses idéaux donc c’est déjà politique. Sa politique. Et quiconque est contre est son ennemi. Ce que tu dis n’a donc aucun sens. Du reste Supergirl est une des rare héroïne a remettre régulièrement en cause ses propres idéaux donc bon… c’est plutôt utile à mon sens de voir l’évolution de mentalité et pourquoi cela arrive. Et de base pour évoluer, il faut d’abord montrer, défendre et croire en ses idéaux.

          • En même temps si tu veux pas être d’accord avec eux, tu es homophobe, tu n’as rien à foutre des vieux et d’Alzheimer, tu es pour construire des murs à la Trump… t’es pas loin d’être un « méchant » ^^

  2. La Red Daughter, faudra peut-être penser à lui trouver un autre nom, car en dehors du fait qu’elle arrive en Russie, il n’y a rien en rapport, elle y a pas grandi, elle porte pas les couleurs soviétiques.

    Elle ressemble plus à la Supergirl du Reboot New52 de 2011 qui arrive sur Terre déjà adulte et aussi en russie et qui quelques numeros plus tard porte aussi cette combinaison avec casque.

    Qui est elle ? Un Clone ? Un Doppleganger ? Une version d’une timeline differente, se sont les vrais questions, mais Red Daughter, pas vraiment.

    Pourvu qu’ils l’envoient sur Terre-1 puisque ils n’ont pas de Kryptoniens.

    • Mais on sait déjà qui elle est ! C’est une partie de Supergirl qui a était séparé à cause de la pierre noire quand elle combattait Reign avec Sam. Donc si l’une des deux prend en force l’autre s’affaiblira certainement comme Reign et Sam.

    • Etant donné qu’on a pas encore vu un seul épisode, qu’est-ce qui te fait croire que ce Red Daughter n’est justement pas parfaitement à sa place ? Un jour, il sera bien que les gens prennent le temps de voir le produit fini avant de décréter que non, ça ne sert à rien, ça ne correspond pas, c’est de la merde. A quoi ça vous mène au juste de déprécier quelque chose qui n’a pas encore été vu ? L’être humain est-il à ce point dans le besoin de négativité ? N’a t’il que de la haine à partager ? Comment cela peut-il être si souvent le 1er réflexe ? Un peu d’espoir et d’optimisme que diable ! Surtout sur les articles de Supergirl quoi, le panragon de l’espoir svp

      • Donc tu ne connais rien à Red Son, entre la fin de la saison 3 et ce qui est montré dans ce trailer, c’est suffisant pour savoir qu’il n’y a rien en rapport.

  3. «  » » »Une jeune femme transgenre avec une volonté féroce de protéger les autres. «  » » sans déconner… encore mieux et ça continu…

    adaptation du perso de nura nal, dream girl ou dreamer, https://en.wikipedia.org/wiki/Nura_Nal

    façon berlanti lgbt et compagnie.. ils peuvent pas s’empêcher hein, bordel jusqu’où ils vont aller…

    «  » »Le parcours de Nia cette saison signifie accomplir son destin en tant que super-héroïne, Dreamer «  » » » tu parle on va avoir droit au blabla, et histoire à l’eau de rose, ça va tourner trois plombes sur son histoire de monsieur / madame et ça va faire comme pour l’histoire entre maggy et alex, des caisses pour rien à part pour leur propagande…

    • Ce n’est pas de la propagande, c’est tout simplrment transposé une réalité.

      J’attends le jour où dans une série télé, il y aura autant de noir, d’asiatique, de latino, de gay, de bi, de lesbienne, de transgenre que dans la réalité que nous appellons plus communement la vrai vie.

      Après, le soucis de prendre une actrice transgenre pour un personnage qui l’est, c’est que peut-être, une actrice qui ne l’était pas aurait pu avoir un bien meilleur talent d’actrice.

      Un peu le même débat qu’un realisateur ou showrunner noir pour un film ou une serie comme Black Panther et Luke Cage, et une realisatrice ou showrunneuse pour un film ou une série comme Wonder woman, Captain Marvel et Jessica Jones.

      Je ne suis pas contre du moment qu’ils ont été choisi pour leur talent à faire ce travail en etant en concurrence avec n’importe qui. Mais de base, la short list de realisateurs ou showrunner est orienté, c’est donc discriminant pour une parti de ces gens travaillant dans le métier.

      Le comis Jessica Jones a été créer par un homme, dessiné par un homme, et il est très bien, il y a pas eu besoin d’une femme pour que se soit un succès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here