Glass : L’affiche finale française !

16

On ne dirait pas comme ça, mais Glass sort quasiment le mois prochain ! Le bien (The Overseer), le mal (The Mastermind), le mal absolu (The Beast)… Il y a tout ce qu’il faut, là où il faut. Sauf le nom des acteurs au bon endroit ! (Si c’était par ordre alphabétique, comme c’est parfois le cas, on comprendrait. Mais là… Sans doute s’agit-il d’avantager Bruce Willis, en le plaçant au centre.) Après tout, pourquoi pas, cela correspond assez bien au film, avec ces personnages qui risquent de perdre la tête dans un établissement psychiatrique !

Après la conclusion de Split, Glass raconte la poursuite de la figure surhumaine de Crumb, The Beast, par Dunn dans une série de rencontres de plus en plus intenses, tandis que la présence de Price émerge de l’ombre en tant qu’orchestrateur qui détient des secrets cruciaux pour les deux hommes.

Glass est réalisé par M. Night Shyamalan et sort en France le 16 janvier 2019, avec Bruce Willis (David Dunn), Samuel L. Jackson (Elijah Price/Mr Glass), James McAvoy (Kevin Wendell Crumb/la Horde), Anya Taylor Joy (Casey Cooke), Sarah Paulson (Dr Ellie Staple), Spencer Treat Clark (Joseph Dunn) et Charlayne Woodard (Mme Price).

16 COMMENTAIRES

    • Sûrement aussi pour montrer les particularités des “héros”. Prenons Samuel L. Jackson, il est fissuré parce qu’il est fait de verre, James McAvoy lui est divisé en trois parce qu’il a de multiples personnalités, quand à Bruce, il est intact parce qu’il est incassable 😉

  1. Il me semble que l’ordre des noms corresponds aux salaires des acteurs. James Mcavoy est en premier car il a eu le salaire le plus élevé ! (Merci les cours d’économie du cinéma)

    • Donc le Black dans l’histoire est moins bien payé que les Blancs !
      Les Papys sont moins bien payés (car plus vieux et plus assez Bankable que le jeune (car plus jeune et très Bankable) …

    • Rien à voir avec les salaires en fait, certains contrats stipulent que untel doit avoir son nom au centre de l’affiche car c’est la place la plus “visible” sur une affiche et donc la plus convoitée. Si deux acteurs ont la même close, il y’a des deals assez musclés qui vont compenser en mettant la tête de l’acteur en avant par rapport à un autre… (d’où le fait que les visages des acteurs sont rarement sous leurs noms)

  2. Faites que ce film soit bon… En tout cas, meilleur que ce que suggèrent les bandes-annonces sur l’intrigue. De la surprise et de l’intime bordel, pas juste de la baston 🙂

  3. “s’agit-il d’avantager Bruce Willis, en le plaçant au centre”… Comme Chris Evans sur les derniers films Avengers (dans le premier, il était 2ème au générique… mais après non).

    Reste à savoir si on peut mettre cette affiche cote à cote avec les premières, si vous vous rappelez bien…
    http://sansure.over-blog.com/2017/02/l-affiche-de-split-cache-un-spoiler-splitmovie.html
    Triptyque ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here