Golden Globes 2019 : Spider-Man – New Generation sacré Meilleur film d’animation !

67

A défaut de casser la baraque au box office, Miles Morales continue d’enthousiasmer la presse ! Spider-Man : New Generation a remporté cette nuit le Golden Globe du Meilleur film d’animation, devant Les Indestructibles 2, L’île aux chiens, Miraï, ma petite sœur et Ralph 2.0. C’est la première fois qu’un film super-héroïque remporte une telle distinction, puisque Les Nouveaux Héros s’était incliné face à Dragons 2 en 2015. De son côté, Black Panther est reparti bredouille, la statuette du Meilleur film dramatique allant à Bohemian Rhapsody, celle de la Meilleure musique de film à First Man : Le premier homme sur la Lune et celle de la Meilleure chanson originale à A Star Is Born. On attend maintenant les Oscars. Première étape, les nominations, qui seront annoncées le 22 janvier…

Dans un style visuel révolutionnaire, Phil Lord et Chris Miller, les créateurs de La grande aventure LEGO et de 21 Jump Street, unissent leurs exceptionnels talents pour nous offrir une vision inédite d’un nouvel Univers Spider-Man. Spider-Man : New Generation présente Miles Morales, un adolescent vivant à Brooklyn, et révèle les possibilités illimitées du Spider-Verse, un univers où plus d’un peut porter le masque…

Spider-Man : New Generation de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman est sorti en France le 12 décembre 2018, avec Shameik Moore (Miles Morales/Ultimate Spider-Man), Jake Johnson (Peter Parker/Spider-Man), Hailee Steinfeld (Gwen Stacy/Spider-Gwen), Mahershala Ali (Aaron Davis), Brian Tyree Henry (Jefferson Davis), Luna Lauren Velez (Rio Morales), Lily Tomlin (Tante May) et Liev Schreiber (Wilson Fisk/le Caïd).

67 COMMENTAIRES

  1. Ah cool ! C’est mérité !!! Maintenant, j’attends avec impatience Dragons 3 – Le Monde Caché ! Avant-première au Grand Rex ! Par contre, j’vais ramener des mouchoirs. Au cas où.

  2. En voilà une nouvelle qui fait plaisir! En sachant que les Golden Globes sont souvent l’antichambre des Oscars, ça promet. Ca lui donnera peut-être une seconde vie en blu-ray.

  3. j’espère qu’un jour je comprendrais pourquoi ce film m’a laissé froid. Techniquement, il est remarquable, mais l’histoire, l’écriture des personnages n’a rien suscité chez moi, alors que oui, il est sans doute meilleur que tous les Spidey live jamais fournis …
    ça me rendrait presque triste lorsque je vois tout l’enthousiasme qu’il soulève.

    • Aha j’ai eu le même ressenti pour le dernier star wars.

      J’étais déçu et triste presque de pas aimer le film quand tout le monde autour de avaient accroché.

      • C’était un peu l’inverse pour moi. J’avais bien aimé le dernier star Wars et comprenait parfaitement l’engouement critique. Par contre je m’explique mal la détestation du film par une bonne partie du public.

        • Moi perso, j’arrive pas à comprendre comment on peut aimer ce Star Wars 8 tellement c’était pauvre et que ça ne racontait rien. D’ailleurs le Pourquoi J’ai Raison et Vous avez Tort sur l’Ep 8 de Durandal explique parfaitement pourquoi ce film est nul.

          Mais bon je respecte les avis contraire car j’envie ceux qui l’ont aimé, j’aurais tellement aimé faire partie de ceux qui l’aiment et pas de ceux qui le détestent profondément

          • Durendal n’est qu’un vieux rageux qui ne connaît rien à la pop culture, lui, quand il aime un film de super-héros je suis sûr qu’il y a une planète qui explose quelque part dans l’univers, je ne lui accorde aucune crédit pour ce type de film.
            Et Star Wars VIII ne raconte rien, la blague : on a un film qui bouscule ENFIN les codes de la saga, contrairement à un Episode VII paresseux et Rogue One qui raconte un genre d’histoire que t’as déjà lu mille fois dans les bouquins de l’UE Legends.
            Et le VIII nous offre la meilleure version de Luke depuis le VI, un Kylo Ren enfin intéressant, je ne vois pas ce que les gens ont eu avec ce film, jusqu’à aller faire des pétitions pour le retirer de la timeline et le refaire… des pétitions… pour Star Wars. Personne se bouge pour des sujets du monde réel bien plus grave, mais y’a un Star Wars qui sort, tout le monde monte aux créneaux, ça donne vachement espoir en l’humanité remarque ahaha

          • Tu as ta pensée et c’est tout à ton honneur.

            Par contre, ne viens pas critiquer Durandal avec des généralités alors qu’il argumente point par point ce qui ne va pas dans l’Ep 8 et bien sûr que c’est de la faute de l’Ep 7 copié/collé qu’on en est là.

            T’as le droit de ne pas être d’accord mais venir parler de « rageux » direct, c’est complètement stupide.

          • C’est surtout dommage de discréditer l’homme sur quelques idées, surtout quand on voit ce qu’il peut apporter sur Matrix et d’autres sujets.

            Ceci dit JoshRipper, je vais répondre aux questions que tu te poses rapidement : quand ton film rabâche tout du long qu’il faut changer radicalement le statu quo, en finir avec les Jedi et les Siths, mais qu’il termine sur un contexte où Kylo Ren le grand méchant habillé de noir est à la tête de l’empire et Rey devient l’héroïne de la rébellion et s’apprête à former les jeunes (aux arts Jedi hein on va pas se mentir ^^), il y a un vrai problème d’écriture. Ceux qui ont attaqué le film ont compris qu’on s’est un tout petit peu foutu de leur gueule en leur parlant de « renouveau » de la saga. Après tu peux avoir aimé, pas de soucis. ^^ C’est sûrement un bon divertissement pour les fans de Star Wars (certains…), mais c’est difficile de le qualifier de bon film.

          • C’est ici qu’on peut dire du mal de Durendal ? J’ai mon classeur pas loin au cas où.
            C’est toujours la bonne blague de citer Durendal pour attaquer un film. Pour le défendre aussi ceci dit.

          • Oui, bon Durendal c’est surtout un gars qui gagne sa vie comme « critique » ciné sur youtube alors qu’il n’a aucune culture cinématographique. A sa décharge il l’admet, même si tout le monde l’avait compris depuis longtemps. Après, au fil du temps il taffé son truc mais c’est quand même un bel escroc a la base. Donc qu’il aime ou pas un film je m’en tamponne un peu. Mais il y a tellement de gars plus compétents dans son domaine. Gagner sa vie en parlant d’un art dont ne connais pas l’histoire, ça me dépasse. Vive youtube. Demain on demandera peut être même plus au profs de maths de savoir compter.

          • je n’apprécie pas des masses Durendal, et je suis rarement en phase avec cet homme.
            Mais une fois n’est pas coutume, je suis au diapason avec ses 3h de décryptage du sabotage de Rian Johnson, qui sont à mon sens d’une infinie grande justesse.
            Comme quoi, même les pires trolls peuvent avoir leur bons grands moments !

          • Rom : Ba à côté t’a le Fossoyeur de films quoi … Je veux dire … Ya pas photo … Tu fais une comparaison rapide entre les 2. Le fossoyeur aura raconté mille trucs plus pertinent dans une vidéo de 20min que Durendal qui déblatère des trucs au gré du vent pendant 2h de vidéo. Pour moi ce type est un troll qui s’ignore. Mais imposteur ça lui va plutôt bien comme titre.

          • Je sais que le gars est un taffeur. Et je doutes pas que certaines de ses points de vues puissent être bien étayés. Mais il y a tellement de gens plus intéressant que lui. Je veux dire des gens qui m’ont fait découvrir des œuvres et aidé a les comprendre. Qu’est ce qu’un gars comme lui pourrait m’apporter ? Un bon critique c’est d’abord un passeur. Un gars qui tisse des liens entre les œuvres pour t’amener vers autres chose. Je veux dire que quand j’avais 13 ans et fan de Star Wars qu’aurait pu m’apporter un gars ne connaissant ni Kurosawa, ni Michael Curtiz ni John Ford ?

          • Exact chocasse je trouve le fossoyeur bien plus intéressant. Je pourrais citer m. Bobine qui fait des truc formidable en 15 minutes. Après le reproche que je fais aux critique youtube (même ceux que j’apprécie) c’est de ne plus parler que de films qu’on peut assimiler a la pop culture.
            J’adore ça, mais pas que ça. Mais faut faire du clic et faire un millionnieme truc sur star Wars, retour vers le futur ou le dernier Avengers ça sera toujours plus de payant.

          • Je précise que je parlais surtout de sa partie « PJRVAT », et non de ses vlogs dans lesquels on trouve à boire et à manger… et surtout beaucoup trop de subjectivité. ^^ Regarder son taff sur les Wachowsky, Shyamalan, Transformers… ou même Star Wars (je comprends que ça ne plaise pas aux fans mais il est dans le vrai dans la plupart de ce qu’il y raconte les gars) et dire que le gars n’est qu’un gros rageux ou un troll, je trouve que ça relève de l’ignorance ou de la mauvaise foi. Je ne sais pas pour ses connaissances sur l’histoire du cinéma, mais question langage cinématographique il en sait plus que 99% des gens qui commentent ici (et je m’inclue dans ce lot). On a tous des choses à apprendre de son taff, quel que soit son background. Et je défie quiconque pense le contraire de regarder son PJRVAT sur les Wachowski et de venir me dire ensuite en toute bonne foi qu’il n’a rien appris sur la trilogie Matrix.
            J’ai aussi une grosse préférence pour le Fossoyeur, au passage. 🙂

          • Archer, encore une fois, je sais que c’est un bosseur et je me doutes que certaines analyses du bonhomme puissent être intéressante. Mais le gars peut rien m’apporter. Des analyses de stars Wars ou Matrix ça pullule sur le net ou dans la littérature depuis 40 ans. Les siennes sont peut être bien, mais d’autres aussi. D’ailleurs on peut analyser star Wars sans en connaître les influences ou Matrix sans connaître jean Baudrillard…mais a priori c’est quand même mieux. Et puis c’est pas lui qui a pondu un truc de 3h pour expliquer que autant on emporte le vent était raciste? Il est sérieux le gars?

          • @Rom:

            « Des analyses de stars Wars ou Matrix ça pullule sur le net ou dans la littérature depuis 40 ans. Les siennes sont peut être bien, mais d’autres aussi. »

            Des analyses sur Matrix il y a 40 ans ? Les mecs étaient visionnaires ! 😛

            Blague à part, en te lisant je me dis que je me suis peut-être mal fait comprendre. Je ne dis absolument pas que Durendal est LA référence à prendre en compte en matière de cinéma et qu’il faut prendre tout ce qu’il dit pour argent comptant. Pas du tout. Lui aussi il peut se tromper, dire des conneries, faire preuve d’orgueil et de mauvaise foi, comme nous tous. Simplement je trouve vraiment exagéré de réduire le gars à un gros rageux alors qu’il a de réelles connaissances et des analyses intéressantes (qu’on soit d’accord ou non).

            Je ne connais pas ton background en matière de cinéma, tu maîtrises peut-être le sujet au point que le gars n’aie rien à t’apporter. Perso c’est pas mon cas. J’ai les connaissances d’un spectateur passionné qui regarde chaque film en essayant autant que possible d’avoir un œil analytique sur ce qu’il voit à l’écran, et qui se renseigne autant que possible sur les codes du cinéma pour mieux comprendre le sens de tout ça. Et quand je vois certaines vidéos de Durendal, notamment ce qu’il a fait sur Matrix, Incassable ou Split entre autres, je ressors toujours avec au moins quelques clés pour mieux comprendre ces films. Je trouve qu’il apporte quelque chose, qu’on aime ou pas le personnage (d’ailleurs je ne l’apprécie pas des masses, pour ma part ^^).

          • Ca me dépassera toujours ces gens qui regardent des vidéos de mecs (souvent barbus) qui donnent leur avis sur tout et n’importe quoi: les gilets jaunes, Star Wars, la reproduction des colocolos en Patagonie…
            Tout ça, pour s’entendre dire quelque chose par un inconnu sur laquelle on est d’accord? Autant aller boire un coup au bistrot du coin et se taper une bonne vieille discussion de comptoir…
            Ou alors c’est peut-être pour me dire si je dois aimer ou pas un film après l’avoir vu, j’hésite 😆

            A priori en plus c’est long ^^
            Un film si je l’ai pas aimé la première fois, tu ne me le feras pas aimer avec des explications soit-disant savantes sur le pourquoi du comment ce film est génial.
            Et à l’inverse, j’ai adoré SW8 qui pour moi est un excellent film (spéciale dédicace à Archer) comme pour des millions de spectateurs et c’est pas un inconnu à barbe qui se filme sur Youtube qui me le fera moins aimer.

            Mais j’aime bien échanger les avis avec vous par contre^^

          • @Garyus :
            On parle de choses différentes. Il ne s’agit pas de regarder ces vidéos pour confirmer qu’on a raison ou non d’aimer quelque chose. Il s’agit de creuser une oeuvre pour voir ce qu’elle a dans le fond et relever les choses qu’on aurait ratées afin de la juger objectivement et en connaissance de cause.

            « Un film si je l’ai pas aimé la première fois, tu ne me le feras pas aimer avec des explications soit-disant savantes sur le pourquoi du comment ce film est génial. »

            Ça me paraît être la description d’un esprit très fermé ça Garyus… Je trouve humble de savoir accepter qu’en tant qu’être humain on est esclaves de nos ressentis, et que souvent on n’a qu’une vision biaisée d’une oeuvre qu’on vient de voir. On peut ne pas aimer un film parce qu’on est passé à côté de certaines choses, ou parce qu’on manque des connaissances nécessaires à son appréciation. Une analyse d’une oeuvre peut nous pousser à la redécouvrir et on peut changer d’avis… ou pas d’ailleurs. C’est pas un soucis. L’important étant de savoir de quoi tu parles avant de dire que c’est de la merde. Ce que ne font pas beaucoup de gens.

            Ça me paraît important de savoir accepter qu’on peut aimer un film très pauvre d’un point de vue cinématographique (comme toi et des milliers d’autres pour Star Wars 8 😛 ).
            En bref il s’agit de savoir faire la différence entre « j’aime/j’aime pas » et « c’est bon/c’est mauvais ». Et je constate qu’on a souvent tendance à confondre les deux. Perso ça me désole.

            PS : Tu as une dent contre les barbus ? 😛

    • Un peu pareil. On encense le film un peu trop rapidement à mon goût. Certe il est visuellement novateur et très inventif, ce qui est une grosse qualité, mais il est également dans l’air du temps, à savoir conscient de lui-même. Ce côté méta commence sérieusement à me gonfler, on ne peut plus raconter une histoire sans se moquer de l’univers qu’on traite et rappeler constamment au spectateur qu’il regarde un film. En plus, c’est ce genre de film qui feint la connivence avec son public en lui dictant ce qu’il convient d’aimer ou non (SM3), ce qu’il convient de trouver bizarre ou ridicule (Spider-Ham, la série des 60’s). Sans parler du côté hyper révisionniste de Sony qui ose se moquer de SM3 qu’il a lui-même produit et qui fut un triomphe commercial mais pas encore des TASM étrangement, sans doute parce qu’ils furent des succès bien moindres, voir carrément embarrassants pour le studio.

      • Ça ne va pas jusque là dans le film, l’histoire n’est jamais parasitée par le méta. Le film fait confiance à ses spectateurs, qui a vu et revu les autres Spidey, qu’on retrouvent d’une manière ou d’une autre dedans (le Peter longiligne, sarcastique et loser est très proche de l’idée qu’on se fait de celui de Garfield).
        Mais l’histoire de Miles y suit son cours de manière naturelle.

        • Ah je ne dis pas, l’histoire de Miles fonctionne très bien, ce que je regrette c’est qu’au lieu de raconter un passage de relais entre deux générations de Spider-Man, le film préfère transformer Peter B. Parker (et tout les persos du multivers d’ailleurs) en simples gimmicks comiques. Parce-que pourquoi s’embêter a raconter quoi que ce soit avec Spider-Man Noir ou Spider-Ham quand on peut appuyer leur côté trop zarb/ridicule ? Sans compter le fait que les scènes d’émotions sont quasi-systematiquement parasitées par des blagues qui en annulent tout effet. Comprenons nous bien, je ne trouve pas le film mauvais mais comme d’habitude avec Lord et Miller, on se moque de l’univers, on dédramatise tout et résultat, on ne raconte pas grand chose quoi. Pour avoir un vrais hommage a spidey, une très bonne variation sur son univers et une très belles histoire de passage de relais, vaut regarder du côté de la PS4 selon moi 😉

          • « le film préfère transformer Peter B. Parker (et tout les persos du multivers d’ailleurs) en simples gimmicks comiques »

            Tu es passé à côté de quelque chose. Ces personnages sont tous des variations sur le thème du deuil. D’un point de vue narratif, ça a du sens. Ils ne sont pas là que pour la blague (sauf peut-être le cochon…), mais pour illustrer le destin liant Spiderman à la perte d’un être cher, puisque ça leur arrive à tous.

          • J’entends bien ce délire autour du deuil mais ce n’est pas parce-que tu mets une ligne de dialogue a un perso que tu le caractérise pour autant. Franchement, a part dire des phrases trop « dark » et délirer sur un rubicube, je ne me rappelle pas qu’il soit particulièrement consistant, et pourtant il y a matière. Idem pour le cochon, tandis que la gamine japonaise n’existe littéralement pas dans le récit. Prenez The Flash par exemple, l’idée du multivers est exploitée, on a même des clins d’œil a la série des 90’s mais ce n’est jamais traité sur un ton moqueur, ni en appuyant trop la référence (que 80% des spectateurs n’auront certainement pas d’ailleurs).

          • C’est aussi le 7ème film (solo) de Spider-Man, et il est en animation. Ce qui autorise plus de style qu’en live, où ça serait bien fatigant à la longue…
            Ça permet de travailler aussi sur ce que représente le personnage en en montrant des nouveaux différents, ce qui justifie encore plus que Miles puisse être légitime: quelque soit leurs origines, ces personnages ont vécu des choses similaires, et ont eu des gens pour les soutenir, tout comme eux finissent par soutenir Miles.
            C’est ainsi comme ça que naît Spider-Man, et qu’ainsi chacun a le potentiel pour le devenir.

          • @Raph : Justement, l’idée ici c’était clairement de faire en sorte que tout le monde comprenne, et pas juste les fans de comics. Et si tu veux montrer que la perte d’un être cher fait partie du destin de tout Spiderman, tu ne peux pas te contenter de mettre un seul autre Spiderman qui ait vécu ça. Il faut montrer que TOUS les Spidermen, quel que soit l’univers, ont fait face à ce drame pour ancrer ça profondément.
            Après je te rejoins sur le fait qu’ils sont assez peu caractérisés. C’est dommage, mais en même temps ce sont des personnages secondaires et je vois pas trop ce qu’on aurait pu enlever pour leur faire plus de place… L’intrigue liée à l’oncle est déjà traitée très superficiellement. Si on devait faire de la place pour quelque chose, je pense que ce serait mieux de s’attaquer à ce point-là. ^^

          • Tout ce que vous dites est sans doute juste, mais je pense que globalement, ces personnages empêchent au film de traiter réellement de son sujet, à savoir la filiation. Du moment qu’un film ne devient plus qu’une foire à références et à blagues méta, en somme une grosse usine à memes et que tes persos, qui sont sensé guider le spectateur au sein de l’univers, ne croient justement plus en cet univers, ça devient très difficile d’y croire nous-même en tant que spectateurs. C’est un peu le drame de la pop-culture ajd à mon sens, on a affaire à des œuvres hyper nombrilistes, faussement complices de leurs spectateurs et complètement vides au final. SMNG ne s’en sort pas trop mal, du fait de son style visuel qui met facilement à l’amende tout ce qui se fait en matière de super-héros ajd. Mais encore une fois, prenez le jeu de la PS4, c’est un énorme best-of de l’univers de SM mais c’est surtout une variation passionnante dessus. Il fait bouger certaines lignes, sans perdre de vue l’essentiel, raconte quelque chose sans jamais avoir à draguer son public à coup de wink permanents. Désolé pour les pavés hein 😉

          • Mais qui dit que la filiation serait le seul thème… et qu’il ne peut se conjuguer qu’avec un père et un fils. Là, ils sont plusieurs à l’inspirer, le pousser vers sa voie. Ce qui de fait est moibns redondant qu’avec juste un Oncle Ben, ou juste un Tony Stark (en plus)…
            Et puis un jeu, ce n’est pas un film car c’est actif physiquement autant que mentalement… Pour un film, tout se fait dans votre tête. C’est à la tête d’aller voir au delà des « winks! » –
            Lesquels ont toujours fait parti de l’identité de Marvel dans les comics: ils n’ont pas attendu la Pop Culture pour ça; c’est au contraire la Pop Culture qui les a rattrapé, et contre laquelle ils ne se battent pas sous peine de trop se trahir (c’est au cas par cas de leurs films ou séries).

    • Cherchez pas. Son PJRVAT sur SW8 est sans appel. Le film est mal écrit et ne respecte rien à la saga de Lucas. On voit ceux qu’ils l’ont pas regardé. Quant au fossoyeur qui est excellent. Il n’a rien d’un expert comics non plus. Il se fout encore plus de la pop culture que Durenda alors le citer dans ce domaine est tout autant contradictoire. Cette nouvelle trilogie est d’ores et déjà la plus mauvaise, faut se faire une raison

      • On parle bien de Durendal ? Ce type cherche juste a être a contre courant systématiquement pour faire du bruit. Si on veut une analyse filmique, c’est certainement pas vers lui qui faut se tourner. Vers le Fossoyeur, In The Panda (même s’il a un ego surdimensionné, mais si tu regardes Durendal tu dois être habitué) ou même Nexus 6 pour ce qui est sf.
        Le fossoyeur se fout de la pop culture ? Mec, un bon tiers de ses vidéos lui es consacré. Il ne s’en fout absolument pas au contraire. Il fait la part des choses justement, le fait que ça soit un cinéma de genre et donc issu de la pop culture ne doit pas être sous catégorisé sous prétexte qu’il s’agit d’un cinéma « de gueux ». Il le rabbache a tord et a travers, dire qu’il s’en fout c’est justement un non sens complet et un témoignage d’une non-connaissance de son œuvre.
        Alors après c’est sûr, tu veux te défouler et taper gratuitement sur un film, mieux vaut regarder du Durendal, le mec est tellement hautain dans ses analyses que ça peut être divertissant d’une certaine manière.

        • Désolé Chocasse, mais ton mépris pour Durendal biaise tellement ton jugement… Franchement c’est dommage, tu passes à côté d’analyses très pertinentes. J’apprécie pas trop Durendal mais je ne peux qu’admettre la justesse de certaines de ses analyses. Et je préfère largement In the Panda niveau personnalité, mais Durendal est loin devant niveau analyse technique, clairement. Je te rejoins sur le fait que le Fossoyeur est top ceci-dit. 🙂

    • Il ne s en fout pas. Disons surtout que ce n’est pas un fan hardcore et qu il essaie de juger avant tout un film plutôt qu’une adaptation. Et j’aime bcp le fossoyeur également. Il est très intéressant
      Écoute, je suis pas son daron ni un de ses tipeurs. Je trouve que c est un gars plutot intéressant quand il parle de ciné. C’est tout maintenant oui il a énormément de mal avec Marvel. Il ne s en cache pas. Le fossoyeur aussi. Mais il a aime BP. Ca c est du contre courant hein ! T as du voir une ou deux videos de lui et tu l’as blacklisté. Bah c est pas grave mais il est dans le « gratin » des critiques ciné que tu le veuilles ou non.

      • Il est moqué par la plupart des youtubeurs, c’est pas ce que j’appelle être dans le « gratin ». Même à l’égard de sa propre communauté.

    • Oui et non. Si tu as un bon gros money shot en milieu de film, c’est quand même dommage de ne pas en donner un aperçu dans la promo (financièrement parlant bien sur). Pour Avengers ils peuvent se le permettre vu que de toute façon le carton est déjà garanti.

  4. Mérité peut-être le meilleur film superheroique de l’année. Bon j’espère que jon watts a enfin compris qui était spiderman est qu’il va nous faire un grand film avec des meilleurs scène d’action + de l’ambition.

    • j’aurai pas dis mieux autant j’ai plutôt apprécié homecoming autant j’attends la suite au tournant? comme Superman le disait à Batman dans BvS « je ne serai pas aussi magnanime la prochaine fois ! »

        • Hey hey ! Je l’ai pas vu venir ce retour de bâton ! XD n’empêche dans mon intérêt il vaut mieux que je me prennent une raclé monumentale (dans le bon sens bien sure…) en regardant cette suite sinon je verrai pas du tout l’intérêt de l’avoir faire revenir si pour avoir des film sur lui de cette acabit.

  5. « C’est la première fois qu’un film super-héroïque remporte une telle distinction, puisque Les Nouveaux Héros s’était incliné face à Dragons 2 en 2015. »

    Pardon mais sauf erreur de ma part, il me semble que justement aux Oscars 2015, Les Nouveaux héros (Big Hero 6) a bien reçu la statuette et non pas Dragons 2… Spider-Man New Génération, serait donc le deuxième de sa catégorie! Bien loin de moi l’idée de vouloir contredire qui que ce soit et surtout pas le Boss. 😉

    • L’ article concerne les Golden Globes et pas les Oscars, donc c’ est bien la première fois qu’un film super-héroïque remporte cette distinction ^^.

    • sérieux ?
      Big Hero 6, ce film si fort oublié par le monde entier un an à peine après sa sortie a remporté une statuette plutôt que le magnifiquement magnifique Dragon 2 ?
      ah ben ça prouve bien que ces prix de premiers de la classe n’ont vraiment pas la moindre valeur à part que de se flatter entre pros !

  6. En même temps entre les nouveaux héros et dragon 2 il n’y avait pas photo le golden était amplement mérité, il n’y a bien que les oscars pour avoir induement consacré les nouveaux héros au lieu de dragon 2.

  7. Bien, y en a qui ont donc bien vu l’expérience ce que ce film apportait, cinématographiquement parlant…
    La réinvention de l’Art de la Bande Dessinée dans un médium animé, plus ou moins.
    C’est ce petit « plus », pas du tout gadget, qui lui a surement fait faire la différence par rapport à ses challengers.

  8. Mérité pour Spider-Man. Les Indestructibles 2 est excellent, mais loin derrière le 1.

    Également mérité pour Black Panther. Surcôté comme jamais.

    Par contre James Wan vient de pousser un gros coup de gueule car Aquaman n’est même pas nominé dans la préliste des nominations au Oscas pour les meilleurs effets visuels. Alors que Ant-Man 2 oui, par-exemple. Ant-Man 2 a de meilleur effet visuel que Aquaman ? C’est vraiment louche cette histoire…

  9. Pour rebondir sur ce qui a été dit sur Durendal, je partage les avis de Rom et Chocasse.
    Ce type n’est rien d’autre qu’un pédant qui étale son soi-disant savoir avec son beau jargon pompeux de pseudo-cinéphile et qui essaie de convaincre les gens qu’il détient la vérité vraie (Pourquoi j’ai raison et vous avez tort, rien que ça, rarement vu plus prétentieux) et qu’il est l’ambassadeur du bon goût.
    S’il y en a parmi vous qui apprécie ses vidéos, grand bien vous fasse, il en faut, mais je signale simplement a titre personnel que pour moi, ce type n’a aucune crédibilité et si Matrix ne lui a rien appris, lui non plus ne m’a rien appris sur le cinéma (et alors sur Star Wars encore moins, s’il avait autant farmé les films, les séries et les bouquins que moi…), les documentaires ça existe.

    • Tu fais un gros contre sens. Il y a justement beaucoup d’ironie dans son titre PJREVAT. C tout simplement sa marque de fabrique pour se démarquer dans le YouTube game. C’est sa valeur ajoutée et c est stratégiquement bien pensée.
      Il lui arrive de se déguiser, de lâcher qq trucs « wtf ». Il y a énormément de second degré et ça tout le monde l’a compris. (Enfin je croyais) D’ailleurs ça cartonne..

      Quant au fait qu »il ne connaît rien à la pop culture. Il Le reconnaît volontier mais en quoi ça l’empêche de juger un film en tant que film. Il a bien aimé BP, TDK, Aquaman,
      BvS, Iron Man, Avengers, Dr Strange.. vous serez sûrement d accord sur un

      Après si sa geule t’insupporte, ça je le conçois aussi. Ça m’arrive aussi avec certains youtubeur.

      • Le fait de rien connaître à la pop culture est pas un problème. N’avoir quasi aucune culture cinématographique un peu plus. Pour analyser un art et le critiquer, ça peut servir il me semble d’en connaître un minimum l’histoire. Et donc de ne pas le regarder comme un objet sortant de nul part. Mais les règles sont un peu différentes sur Youtube.

  10. je poste un HS sur le premier article de spiderman que je vois
    je cherche pour me faire un ptit kif depuis quelques jours si il n’existe pas une intégrale des ultimate spiderman, c’est une BD que j’avais commencé à sa publication quand j’étais au collège, qui se finit donc par la mort de peter parker
    les couvertures ressemblaient à ça: https://www.google.com/search?q=ultimate+spiderman+bd&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiE15u8jeHfAhVD7uAKHbcqCVAQ_AUIDigB&biw=1600&bih=769#imgrc=2imysnhWBnEXvM:

    Est-ce que parmis les fervents lecteurs de comics de ce site quelqu’un saurait me dire où est-ce que je pourrais trouver l’intégrale de ces récits ? Il me semble avoir trouvé cette collection où il y a 12 tomes mais je ne sais pas si je vise juste, le dernier étant celui ci: https://www.google.com/search?q=12+tomes+ultimate+spiderman&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj8kOeAjuHfAhWOAGMBHT0dAX8Q_AUIDigB&biw=1600&bih=769#imgrc=D80RGUyLTgsdVM:

    merci d’avance tout le monde

Répondre à Bruce Parker Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here