Les Nouveaux Héros : La Critique du film + VOTRE AVIS !

50

les-nouveaux-heros-critique-film-marvel-disney

Trois mois après sa sortie américaine, Les Nouveaux Héros débarque enfin en France… Il était temps ! Les Nouveaux Héros, c’est la rencontre du meilleur des deux mondes, un cocktail savoureux composé de deux éléments nés pour se rencontrer : le savoir-faire de Disney en matière d’animation et l’univers Marvel. En adaptant librement une super-équipe inconnue du grand public – les Big Hero 6 -, Don Hall (Winnie l’Ourson) et Chris Williams (Volt, star malgré lui) livrent un blockbuster animé d’une grande modernité… mais qui peine parfois à éviter les écueils du genre super-héroïque.

Tout d’abord… qu’est-ce que c’est beau ! Bienvenue à San Fransokyo, une mégapole improbable à mi-chemin entre l’Asie et l’Occident. Un décor grandiose, visuellement bluffant. On pourrait presque insérer Iron Man ou Captain America et obtenir un film ‘live action’. Presque. Le soin méticuleux apporté à cette animation urbaine force vraiment l’admiration. Nous sommes bien loin des étendues vides et glacées de La Reine des Neiges ! Remarque d’ordre général : quel dommage de proposer des visages et des expressions identiques d’un film à l’autre. Vive la 3D, qui a remplacé l’animation traditionnelle…

BIG HERO 6

Les Nouveaux Héros suit l’histoire de personnages Marvel, avec la structure et les défauts d’un film Marvel. C’est extrêmement divertissant, c’est drôle, souvent émouvant. Mais le chemin est prévisible et balisé, avec un super-vilain vite oublié. Heureusement, il y a le jeune Hiro Hamada – qui fait face à des problèmes on ne peut plus sérieux pour son âge – et Baymax, l’irrésistible bibendum taillé pour être instantanément adopté par le public. Deux personnages très bien travaillés.

Nous avons donc deux Nouveaux Héros… qui font de l’ombre aux autres. Go Go Tomago, Honey Lemon, Fred et Wasabi sont un peu les Trois Guerriers de Big Hero 6. Comme (Sif), Fandral, Volstagg et Hogun dans Thor, on aurait aimé les voir davantage à l’écran ! Tout le film est baigné d’une atmosphère super-héroïque qui rappellera tantôt Batman Begins, Green Lantern, Iron Man, etc… Même la musique, pop-illustrative, est signée par un habitué du genre, Henry Jackman (X-Men : Le Commencement, Captain America : Le Soldat de l’Hiver).

BIG HERO 6

Ajoutez enfin un ou deux caméos, une scène post-générique qu’il ne faut rater sous aucun prétexte et vous obtenez un blockbuster Marvel Studios animé survitaminé, tout simplement ! Les Nouveaux Héros ne s’imposera peut-être pas dans les mémoires comme un grand classique Disney, mais il mérite d’être vu : c’est une première tentative d’alliance avec la Maison des Idées très réussie. A la limite, le film perdrait presque en intérêt s’il n’était pas suivi d’une suite (ou d’un autre essai avec des encapés). Bref, partez à la rencontre de Baymax et de ses coéquipiers, vous ne serez pas déçu !

●—● ‏

Les Nouveaux Héros est réalisé par Don Hall et Chris Williams, et sort en France le 11 février 2015, avec Ryan Potter (Hiro Hamada), Scott Adsit (Baymax), T.J. Miller (Fred), Jamie Chung (Go Go Tomago), Damon Wayans Jr. (Wasabi), Genesis Rodriguez (Honey Lemon) et Daniel Henney (Tadashi Hamada)

50 COMMENTAIRES

  1. Très bon film, bien que je ne sois pas fan du genre.

    Ok c’est prévisible mais vraiment plaisant à regarder, les décors, la musique, l’animation, l’humour, et n’oublions pas la petite touche d’émotion, bref le cocktail Disney/Marvel fonctionne du tonnerre, allez-y avec des enfants si possible ils seront aux anges 😉

    La plus belle scène : Hiro avec Baymax qui vole pour la première fois = ça donne le sourire^^

  2. D’accord avec la critique. C’est très beau avec de l’humour, des gimmicks sympas mais un scénario attendu. – SPOIL – Ce qui m’a le plus gêné c’est l’histoire du prof qui devient méchant qui ne tient pas la route – FIN DU SPOIL

  3. j’ai adoré, j’ai presque 30 ans et cette animé m’a transporté là ou je voulais qu’il aille.
    Tout y ai, de l’humour « haha baymax qui ce dégonfle » de l’action, du caméo, de la tendresse, franchement la scène où baymax bat pour la première fois est très bonne la musique est super le ton donné est juste.

    franchement c’est à la fois pour les enfants mais aussi pour les adultes qui ne perdront pas leurs repères.

  4. J’ai vu le film et malheureusement pour moi, j’ai simplement pas accroché. Du. Tout.
    Les Big Hero 6 ne sont vraiment que deux, puisque tout le film est centré sur Baymax et Hiro (je trouve d’ailleurs la fin assez horrible…) et tout le reste est oubliable en soit.
    Bon en même temps, je partais pas avec un très bon à priori, que ce se soit sur l’équipe d’origine, ou les premières bande-annonces. Et ça n’a pas manqué. J’ai trouvé le film plat, sans réel consistance et finalement sans thème fort. D’un Disney je retient en général une ambiance général résumable en un mot et un thème, que ce soit Neige et sororité pour la Frozen, Horreur et sacrifice pour Taram et le Chaudron Magique et j’en passe. Dans Big Hero 6 je n’ai rien trouvé de… D’original en fait. Même les visages des perso humains se ressemblaient trop entres elles, et avec celles des derniers films d’animations Disney.

    Alors sinon le film est évidemment très bien réalisé hein, mais c’est bien là la seule chose positive que je retient.
    Et je persiste à croire qu’un film sur Power Pack aurait été bien plus cool.

  5. Vue en Janvier et plutôt agréablement surpris, même si le « méchant » est tous sauf super méchant, mais bon on peut dire « c’est un film pour les enfants »…

    Le rythme du film est un peut curieux aussi, mais ça passe.

    La ville est démente par contre, vivant moi même au Japon j’ai trouvé les détails des rues vraiment extra.

    Enfin un bon Disney « original ».

  6. J’ai adoré ce Pixar/Disney,

    Certes l’histoire est ultra convenue, mais je me suis très vite attaché aux personnages, et la relation entretenue entre Baymax et Hiro fait vraiment des étincelles

    Le gros point noir effectivement reste le méchant (ultra prévisible) même si c’est plus où moins désactivé/spoilé par Fred, grand fan de super-héro qui lâche sa petite théorie concernant l’antagoniste (d’ailleurs restez jusqu’à la fin! Mr Lapinus pourquoi ne pas parler de la scène post générique qui est juste extra? )

    L’image reste belle même si j’ai tendance à peu apprécier l’esthétique des films d’animation actuels Disney, de plus en plus lisse, passe partout et que l’on pourrait switcher d’un film à l’autre.

    Malgré cela j’ai adoré, à l’image d’un bon marvel, l’histoire met en place une équipe de super-héros auxquels on peut facilement s’attacher, reste à voir ce que donnera la suite ! 🙂 (en revanche Big Hero 6 2 ça sonne pas terrible)

  7. C’est un dessin animé très sympa. Avec une qualité dans le dessin et la finesse du détail que j’ai trouvé particulièrement réussi surtout pour la ville de San Fransokyo.
    Et le coup de Stan Lee dans le tableau c’était une super idée originale et très drôle!

    Mais, au delà du fait que c’est un film d’animation sympa et à voir une fois… Cela suffit entièrement car le scénario est la sempiternelle histoire d’un jeune génie autodidacte et bien évidement orphelin qui décide de devenir un super héros… hum hum…. j’ai déjà vu ça quelque part… mais où? 😉 L’histoire est vue, revue et corrigée.

    Baymax est l’élément amusant par excellence, le faire valoir comique, la mascotte comme on en voit tout le temps au cinema en ce moment dans tous les films d’animations (cf : les pingouin de Madagascar, les minions de Moi, Moche et méchant, la limaces dans Epic, etc…) bref le personnage attachant et drôle dont le but fonctionne à merveille je dois bien le dire. Mais Baymax c’est aussi un iron-man version marionnette, et rien d’extraordinaire n’a été inventé pour lui. Dommage.

    Et puis le coup de la porte des étoiles… j’avais l’impression d’être dans Stargate.

    Et toutes les blagues sont dans la bande annonce dommage….

    Bref, un bon moment avec et pour ses enfants. C’est tout.

  8. très bon film.
    La ou je considère que même si mon fils de 6 ans apprécie les adaptations ciné marvel et dc, ils n en saisis pas encore toutes les subtilités et s ennuie un peu entre deux scènes d actions.

    la c est le genre de film qui fait la jonction parfaite entre mes attentes et celles de mon fils..(pour les petits et grands comme ils aiment si bien dire) et ça marche

    Le capital sympathie de Hiro et son robot est énorme..

    et ça fait du bien cette touche nippone

  9. Le film est disponible en 720p sur la plupart des sites de download et de streaming… C’est jamais bon pour ce genre de film qui ne suscite pas une attente particulière et qui bénéficie moins de l’effet « c’est un événement, obligé je vais aller le voir au cinoche ça »…

    Perso je vais le voir mardi donc je me retient mais c’est difficile. P’tet qu’un jour les studios se décideront à diffuser les films simultanément sur tous les continents.

  10. Big Hero 6, ça claque quand-même plus que Les Nouveaux Héros, mais j’ai vu le film en français, feignasse que je suis.

    J’ai beaucoup aimé le film pour plusieurs choses : tout d’abord, l’univers. San Fransokyo est absolument incroyable. C’est dingue de voir une ville complète modélisée avec autant de soin et de souci du détail, ça fourmille, c’est chaleureux, coloré, bref, une totale réussite.

    Ensuite, ses personnages : ils sont tous attachants. Honey Lemon est aussi douce que son pseudo le laisse penser, Gogo Tomago est cool en féministe dynamique, Wasabi est très drôle avec son côté gros nounours, et Fred assume son rôle de comic relief avec panache. Baymax souffre selon moi d’un doublage VF très moyen, donc je vous conseille ardemment la VO ; à part ça le personnage est irrésistible. En ce qui concerne Hiro, le fait qu’il s’agisse d’un adolescent en pleine puberté est très intéressant dans le développement de sa nature héroïque. Tante Cassy n’apparaît pas assez longtemps par contre, c’est bien dommage…
    Quant au vilain, tant qu’il porte son masque et qu’il fait le superméchant, il pète la classe, et son « pouvoir » est visuellement très classe. Ca se gâte par la suite.

    Pour couronner le tout, l’humour est aussi bien dosé que dans les productions Marvel, et il fait souvent mouche !

    Le premier point noir, c’est les scènes d’exposition, que je juge bâclées (les dialogues entre les persos sonnent vraiment faux à ce moment là, ça aurait pu être un peu mieux travaillé). Mais en même temps, comment introduire toute une équipe et autant de personnages secondaires quand on a seulement 1h40 ? Il a fallu faire des choix, et forcément, la bande en pâtit un peu.

    Mais les personnages ont une telle énergie et un tel charisme que je pardonne aisément ce petit problème.

    En ce qui concerne les scènes d’action, elles sont trépidantes et vraiment agréables, avec pas mal de trouvailles (la première course-poursuite avec le méchant est parfaite !). Malgré ça, le fait de devoir traiter autant de héros limite considérablement l’impact de chacune de leurs apparitions.

    Le plus grand handicap du film, à mon sens, est bel et bien sa durée… il n’y a pas assez de temps pour tout développer, et ça se sent.

    Sans oublier l’intrigue, qui est vraiment simplifiée à l’extrême, sûrement pour ne pas perdre en chemin tout le public des moins de douze ans. Ca ne me gêne pas, mais là encore, on sent qu’il manque un côté « deuxième lecture » qui aurait été très appréciable.

    Mais je vous conseille ce film sans hésiter ! En plus d’être une adaptation intelligente, c’est un divertissement tout ce qu’il y a de plus charmant. Une excellente mise en bouche avant que les affaires sérieuses ne reprennent le 22 avril !

  11. Pendant tout le film on s’identifie au héro, Hiro le petit gar de 14 ans, qui s’attache follement à bmax le robot pendant tout le film, et à la toute fin, b max MEURT en tombant dans un monde qui ressemble au néant « et il a les ailes arrachées » dixit mon fils. C’est un peu comme un film pour enfant dont le héro mourrait à la fin. Mon fils de 6ans 3/4 a été choqué, pleuré à grosses larmes et pendant toute la soirée (on a vu le fim vers 17h; pourtant il n’est pas du genre pleurnichard. En même temps vu que des adultes ont essuyé légèrement leurs yeux dans la salle.. Tuer le frère du héro, puis son meilleur ami dans le film, c’est pas HORRIBLE pour des gosses?

    • Attention ! Votre commentaire spoile un important ressort dramatique ! Je vous invite à user d’une balise similaire à celle-ci :

      SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOILSPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL
      Je conçois que cela puisse choquer sur le moment, c’est fait pour faire pleurer après tout, mais… il ne meurt pas ! Je ne sais pas si vous êtes restés jusqu’à la fin du film ou si vous êtes sortis juste après cette scène, mais Baymax a bel et bien survécu grâce à une astuce (bien trouvée d’ailleurs). Ainsi, les spectateurs ont eu droit à leur séquence émotion, mais ça reste une happy end et un ressort dramatique très classiques ! Je comprends en revanche que l’image soit forte, quand l’armure, symbole de la puissance et de l’héroïsme du personnage, est brisée. Dans l’esprit d’un enfant, c’est très marquant, en effet !
      SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOILSPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

      • (Spoil)

        J’avoue, la gamin pleure à grosse larmes, pour un robot, et qui plus est, qui est « vivant » quelques minutes plus tard. Ce pauvre gamin est mal parti dans la vie… ^^ Quant au monsieur, il a mis en pseudo son adresse mail: vu la hausse croissante de troll sur le site à certains moments, il n’a pas peur du risque ^^ Enfin bon.

        Sinon je viens de terminer le film. Sympa! Je me suis spoilé pour le méchant, c’est dommage mais bon, j’imagine que j’aurai vite deviné ^^ Graphismes géniaux, rien à redire! Histoire un peu trop centrée sur Hiro et Baymax, mais d’un côté ça me dérange pas trop pour Baymax (je crois même que dans certains pays le film s’appelle ainsi?) mais Hiro, sa souffrance et tout font que les autres persos sont relayés au second plan, dommage. Je connaissais pas du tout l’équipe, j’essaierai de me renseigner plus dessus demain, car cela m’a donné envie ! Je regarderai le film avec des petits cousins ou cousines, je pense que ce film leur plaira!

        Pour terminer, c’est gentil de mettre les « balises » SPOIL, mais faut pas exagérer en nombre non plus xD

        • Mieux vaut plus que pas assez, par exemple la tienne a peu de chances d’être vue par quelqu’un qui ne fait que survoler les commentaires. Comme le spoil est la chose que je hais le plus sur internet, je prends les précautions maximales, et ça ne fait de mal à personne, au contraire ^^
          Cela dit, tout serait plus simple si on avait accès à une vraie balise « spoil » qui permettrait d’afficher le contenu dérangeant seulement quand on clique dessus, ou si comme M. LTH, on pouvait écrire en blanc.

  12. Big Hero 6, la preuve qu’on ne peut « réinventer la roue » pour une histoire que si celle-ci n’a pas une popularité à la mesure du médium. Le concept ici est simple pour Disney Animation: prendre dans le catalogue Marvel les petits persos qui ont un potentiel inexploité (surtout pour des héros non américains) et passer ainsi sur la cible adolescente et plus asiatique, voir attirée par cette culture, histoire de changer un peu de l’overdose récente des contes de fée (déjà une tentative avec les Mondes de Ralph). « Ce n’est pas une adaptation » a dit le producteur Roy Conli, et c’est assez salvateur dans ce cas précis. Les changements de titres français (un peu bateau), allemand, japonais se justifient d’autant mieux.

    Ici on a en quelques sortes des « cousins » des Indestructibles, pouvant d’ailleurs être du même univers.
    Ou au mieux, faire partie du futur du MCU, dans un monde où San Francisco aurait été « racheté » par le Japon (après la destruction par Ultron ou un autre?). Les nombreux clins d’oeil très spécifique à la firme y sont en plus légion – au passage, Marvel pourrait, tant qu’il y sont, remplacer les 4F par les Indestructibles vu le petit hors sujet similaire que représente le futur film. Les actuels ont déjà l’uniforme rouge alors…

    Dans l’esprit, même si ce sont les pages d’un Mickey et pas du logo Marvel Studios que l’on voit tourner en introduction, c’est en tout cas très proche d’un « Marvel movie ». Avec comme pour leurs films, une exposition très lente, avec en plus une musique de fond trop présente, donnant ici l’impression d’arpenter une convention scientifique de geeks, et présentant beaucoup de personnages qui ne sont que des archétypes sans identités connues autres que leur alias. Bons, mais pas centraux à l’intrigue (l’introduction du chouchou Baymax est le seul bol d’air dans ce laps de temps). Tout ça en fait pour mieux préparer à un bouleversement affectif et rythmique passé les 15 premières minutes.

    Pour le reste, on est dans un agréable festival de mash-up d’influences super-héroïques et japanim, où l’animation comme l’action est dans les très bonnes normes du genre:
    Le personnage d’Hiro Hamada est un mélange entre Peter Parker (il a une tantine un peu larguée), Tony Stark, ou le gamin Max Kenton de Real Steel. Il est même encore plus roublard en sachant bluffer et utiliser des robots retournant la force de ses adversaires façon « judo ». Le fait d’être en animation le rend moins agaçant que si c’était un petit génie en live, justifiant au maximum ce format, et provoquant plus d’étonnement dans ses réactions émotionnelles.

    Sa relation avec Baymax convoque autant les genres méchas japonais (Fulguro-Poing bien visible), qu’en grande partie le Géant de Fer (déjà abondamment cité chez Groot cet Eté dans les GotG): mini bout machine voulant se réassembler morceaux par morceaux, relation petit bavard-grand placide, robot pris entre nature bienveillante et destructrice dans une scène brusque inatendue…
    Ce personnage « marshmallesque » remporte l’adhésion grâce à son caractère fait pour attirer tous les âges (mode calin activé) et est un bon partenaire pour les scènes de dialogues insolites, mais générateur aussi de sagesse. Un coté « totoresque » aussi dans sa forme low tech qui flirte avec l’épuration de style à la Miyazaki.

    Beaucoup d’influences référentielles également chez les autres personnages, qui se caractérisent d’emblée par leur allure et personnalité, sans plus puisque manquant de place pour ne pas déséquilibrer le film:
    Honey Lemon dans un genre Sailor Moon, Wasabi avec des lames un peu à la Wolverine, mais un caractère totalement opposé (et moins cliché que sa version comic d’origine), Fred/Fredzilla en pure geek obsédé par les Kaiju entre autre, GoGo Tomago en Tron style. Tous alimenté par un coté machine, pas (encore?) mystique.

    Quant au vilain Yokai, il est assez superbe et ne perd pas trop de temps à se montrer (dans une ville où plus personne ne circule en pleine nuit). Un mélange entre Lord Deathstrike, le Phalanx et le Croque-Mitaine de l’animé… Les 5 Légendes.

    De plus l’ »enquête » autour de lui est moins prévisible qu’on ne le croit (3 suspects possibles s’en détache), sans prendre trop de temps au coeur du film, qui reste, ça a été dit un peu partout, le travail de deuil du héros dans différentes phase (elles n’y sont pas toutes exploitées à fond, mais le renoncement, le marchandage et la colère y sont en bonne place).

    Tout petit bémol, le film aurait autant gagné à se finir 30 secondes plus tôt, juste au moment du « réveil » final. Cela aurait fait un peu plus Pixar que Disney, ici ça surligne un peu trop ce qu’on voyait venir de loin. Mais comme il s’agit aussi d’une enière séquence à la Spider-Man, ça passe, même l’émotion interrompue.

    Bref c’est jeune, c’est frais, pas toujours mémorable mais sacrément honorable dans le contexte de ce genre de production. A suivre ou pas, très bon divertissement.

  13. J’avais prévu d’aller le voir au ciné, déjà marrant j’étais avec ma copine mais la salle était comble mais seulement d’enfants 😀

    Le scénario ultra basique j’avais trouvé le bon méchant au bout de 5min de film (puis la technique usée et ré-usée de « les héros finissent par trouver l’identité du méchant, mais celui ci ne retire pas son masque = c’est pas lui » 😀

    Sinon pleins de scènes qui m’ont fait penser à un marvel

    La création de l’armure comme dans iron man, pareil pour le premier vol

    Baymax qui pète un cable à la hulk et qui défonce tous ses potes comme dans avengers 1 dans l’heliporteur

    Et surtout la fin dans le « néant » derrière le portail, à la tony stark qui se sacrifie pour couper le portail dans avengers 1

    Je conseil le film bien fun 😀

  14. J’ai juste été décu par ce film,
    Même si l’univers est merveilleux et les scènes d’action bien réalisé :

    personnage principal pas très attachant,
    personnages secondaires sous exploités,
    rythme inconsistant,
    Comme dit plus haut, on se retrouve avec un film plat sans réel identité pour lui tellement il a voulu jouer sur plusieurs tableaux.

    et puis, la ba avait vraiment donné les meilleurs scènes, ce qui accentue encor plus la deception quand on s’attend a +.

  15. Je suis curieux de lire les premiers chiffres en salle-France une semaine après que le film ait été mis à disposition en VFQ sur les plateformes de téléchargement illégal ou en streaming. Quelle idée stupide de le sortir si tardivement après les USA.

      • Pas le même public non plus. Peut-être un effet de « séparation » entre les parents qui iraient à leur séance pendant que leurs enfants sont dans la salle d’à coté..?

        • Les séances sont pas vraiment aux mêmes horaires, du moins par chez moi. Et pas le même public c’est sûr mais comme les Nouveaux Héros est une nouvelle licence, elle avait besoin d’un bon petit buzz pour se faire connaître chez nous (surtout qu’elle part avec l’handicap d’être dispo en HD sur pas mal de plateforme de streaming and co…) et du coup c’est un peu passé inaperçu… Dommage.

          • Boh, le mercredi il doit bien y avoir quelques parents contents de laisser leurs enfants au cinéma pour une sortie divertissante, même en Province.

          • 50 Nuances de Grey passe à toutes les séances, aucun problème pour une séparation lors d’une sortie familiale, donc.

          • … sauf dans les cinéma plus limités en salles, où le coté « film plus léger pendant les vacances » (selon les régions) doit peut-être dépendre du choix du directeur. Si c’est moins risqué de miser sur des films comme Maya l’abeille ou Bis pour faire des entrées, c’est là que Les Nouveaux Heros l’aurait mauvaise. Mais a priori, la marque « Disney » marchera toujours comme bon aimant à jeunes spectateurs (d’où l’idée d’en profiter pour oser des choses encore plus originales, avis à la potentielle suite du film).

  16. Plutot assez surpris de ce Dinsey/Marvel, pas mal de reference ( suis-je le seul a avoir remarqué une statue de Thanos dans la chambre de Fred?? ou c’est moi?…)
    Histoire assez previsible ( surtout pr le mechant) mais les combats et les emotion font super bien leur boulot.Le semi passage du coté obscur de Hiro etait plutot intéressant a traité surtout dans un film comme ça. Bref en esperant une suite!

    • Si tu parles de celle à coté de Black Talon, il s’agit d’Orka, pas de Thanos. Beaucoup de références aussi obscur que les Big Hero 6 originels ici…
      http://comic-books-in-the-media.wikia.com/wiki/MARVEL_COMICS:_Big_Hero_6_bio_Fredzilla

  17. Alors je viens juste de le voir.
    Je l’ai trouvé très sympa.
    j’me suis bien marré avec Baymax qui se dégonfle…
    On sent bien la présence de Disney quand même!
    le caméo est bien cool et La fin du film c’est génial…
    c’est un bon cocktail Disney/Marvel

  18. Vu et je dois dire que j’avais pas autant adoré un film Disney depuis « La planète au Trésors » donc ça date un peu ^^

    Non vraiment c’est un gros gros coup de cœur ! Je veux un Baymax ♥

  19. Un Disney sympa……voir très sympa…..a première partie. Malheureusement, la partie « super héros » est un peu trop conventionnée à mon jour, et fait perdre de l’attrait à l’ensemble. On perd la vision de la ville, la relation Baymax et Hiro est moins attachante. Et le méchant perd son masque….et c’est bien dommage, car son charisme disparait en même temps.
    Un bon Disney, mais pas incroyable.

  20. Vu aujourd’hui avec mon fils et j’ai vraiment beaucoup aimé !!
    J’ai trouvé les héros attachants même si c’est l’histoire de hiro et baymax , les autres ne font pas de la figuration , ils sont vraiment là pour quelque chose …
    le rythme est bien géré , et c’est un film très drôle ,baymax est a tombé , j’en veux un !!! (Quand ils font leurs check c’est juste hilarant )
    Des bons moments d’émotion aussi …
    un très bon disney

  21. Pour ma part je trouve que c’est un bon film d’animation
    le rythme est bon , les moments d’humours et d’émotions sont bien dosés et je le trouve graphiquement très beau.
    pas le film de l’année mais a voir sans risque

  22. J’y suis allé avec des réticences, mais j’avoue avoir été agréablement surpris par ce film.

    Pour moi ses points positifs sont surtout la musique de Henry Jackman (qui après Kickass, X-men First Class et Kingsman est entré dans le top 5 de mes compositeurs favoris) et la manière dont ce film d’animation sait parfois faire preuve d’une certaine profondeur.

    Mention spéciale au bad guy, que j’ai trouvé carrément stylé et dont l’intrigue est bien amenée à mon sens (si je ne m’étais pas spoilé ici, je ne pense pas que j’aurais deviné).

    • Quand il porte le masque il devient carrément un autre personnage , il est vraiment très stylé …
      les gens joue les blazer en disant qu’il avait capté direct qui il était alors qu’avant les révélations, il n’y a aucuns indices qui pouvait nous éclairer …
      gros coup de coeur pour moi ce film

      • Effectivement, ça me paraît difficile à prévoir, mais bon, on est peut-être juste mauvais! 😉

        Pour tout te dire, je le trouve même plus stylé que la plupart des badguys du MCU, ce qui est assez ironique puisqu’il ne s’agit même pas d’un film du MCU! ^^

        Et l’histoire à un réel fond, je ne m’y attendais vraiment pas! Le face-à-face entre Hiro et L’homme (dé)masqué… Franchement bien vu!

        • Mauvais peut-être pas mais comme devrait être regardé beaucoup de film , avec les yeux d’un enfant 🙂

          Franchement moi j’ai été vraiment émus lors de la scène de baymax qui diffuse les images de « spoiler » a hiro et la scène du sauvetage …les émotions etait vraiment bien géré !!

          • Je disais ça pour plaisanté! ^^

            Effectivement, regarder un film avec les yeux d’un enfant autorise l’émerveillement.
            Ceci-dit, je pense qu’il faut quand même avoir les yeux d’un adulte pour vraiment cerner l’ampleur de certaines scènes, comme celle que j’évoquais par exemple. De plus,

            SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

            le deuil étant un thème central de l’histoire, il est parfois difficile pour un enfant d’en saisir les nuances, et ce film le traite assez justement je trouve.

          • Oui j’avais compris 🙂

            Tout à fait, pour un adulte ce sujet renverra forcément a un vécu et comprendra mieux la profondeur que cela implique …Par exemple mon fils à très bien compris que hiro avait perdu des proches mais ça ne l’a pas ému plus que ça car il n’a pas eu cette expérience dans sa vie ,pour lui quand on meurt on peut revenir (tous en coeur !! c’est MIGNONNN !! ) 🙂
            Après je ne parlais pas du sujet en lui même mais plus de la recherche de l’ennemi

          • Au debut de notre conversation on parlait de l’ennemi qu’on avait pas vu venir …C’est a ça que je faisait référence sur le fait de regarder le film avec des yeux d’enfants …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here