Deadpool : Deadpool banni des écrans chinois !

63

deadpool-movie-news-actu-infos-rumeurs-images

Coup dur pour le box office de Deadpool… Le mini-blockbuster de Tim Miller ne sortira pas en Chine (via TheHollywoodReporter). Oui, ce pays où Star Wars : Le Réveil de la Force fait à peine plus qu’Ant-Man. Raisons invoquées, la violence, la nudité et le langage cru du film. En règle générale, les autorités chinoises s’arrangent avec les studios hollywoodiens pour faire des coupes, mais – et c’est là que le plus drôle arrive – il est apparemment impossible de faire lesdites coupes dans le matériel jugé offensant sans rendre l’histoire incompréhensible ! Cela rappelle cette pétition d’une maman qui demande un montage PG-13 pour son fils de 8 ans (véridique)… Il resterait quoi ? Trois minutes de film ?

Deadpool est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

deadpool-movie-stills-morenna

deadpool-textless-ed-total-film

deadpool-movie-stills-topographie

deadpool-movie-stills-wizel

deadpool-movie-stills-cat-saving

deadpool-movie-stills-drawing

deadpool-textless-total-film

deadpool-movie-stills-dream

deadpool-movie-stills-colossus

deadpool-movie-stills-angel-dust

deadpool-movie-stills-tim-miller

deadpool-suicide-squad-poster-parodie

deadpool-textless-cover-total-film

Deadpool est réalisé par Tim Miller et sort en France le 10 février 2016, avec Ryan Reynolds (Wade Wilson/Deadpool), Morena Baccarin (Vanessa Carlysle/Copycat), Brianna Hildebrand (Ellie Phimister/Negasonic Teenage Warhead), T.J. Miller (Weasel), Gina Carano (Angel Dust) et Ed Skrein (Ajax).

63 COMMENTAIRES

  1. faire une petition pour classer ce film PG-13 –‘ , je trouve meme pas ça drole , juste completement abruti , c’est comme demander de mettre un PG13 a saw

  2. Pour la Chine, c’est tout l’un ou tout l’autre. Quand on voit qu’ils ont fait un bon accueil à TERMINATOR GENYSIS…
    Sinon, pour la mère du garçon, je suis sûr que ce dernier joue à CALL OF DUTY ou GTA donc en terme de violence, il doit avoir son compte.

  3. Je pense que le film sera un succès même sans la chine vu la hype qu’il produit ! Perso moi ce sera en streaming mais je comprend tout a fait les autres qui iront le voir car y a un vrai boulot marketing derrière

  4. Là au moins les parents savent à quoi s’attendre. J’ai de la peine pour ceux qui sont allés voir Watchmen avec leurs petiots en pensant aller voir un film SH tout public à cause d’une BA pas vraiment représentative.

    Dommage pour DP en Chine mais c’est Deadpool quoi, pas X-Men ou Avengers, ce serait bien que certains parents prennent conscience que le SH c’est aussi pour les grands seulement (et les fadas^^).

  5. Je suis sûr que la FOX s’en doutait, à mon avis ils ont fait leurs prévisions sans les Chinois. Mais c’est rassurant quand même ce genre de news !

  6. Au final c’est une bonne nouvelle, même une autre partie géniale de la promo: « ce film est tellement dingue et osé que les plus conservateurs ne peuvent rien en enlever ! » Bientôt il y aura peut-être même une annonce ironique sur les copies pirates circulant dans ces contrées… 🙂
    Sinon, il faut vraiment que le film soit à la hauteur, que Tim Miller ne soit pas une savate dans la réal et le montage. Parce que cette promo à elle seule risque d’être plus intéressante et mémorable que Deadpool lui-même.

    • Et c’est tout le problème, la promo est très très efficace et nous vend vraiment de l’attente à la coupe et pas sous barquette cellophane! On finit par l’attendre tellement que…enfin comme d’habitude!

  7. Le marché chinois n’est pas négligeable, c’est un un gros coup dur. Mais c’était prévisible avec deadpool, personnage qui va certainement créer la polémique en France à sa sortie.

  8. Deadpool, ou le faux super-héros. Plus vulgaire, immoral, excessif que des méchants officiels comme Lex Luthor ou le Dr Fatalis. L’archétype du super-héros est Superman. Vous aussi, chez vous, vous pouvez jouer au jeu des sept différences entre Deadpool et Superman. « PG-17 »; selon ce classement, au-dessus de 17 ans, on peut moralement adorer un personnage qui plaisante sur la drogue, les déviances sexuelles et les obscénités diverses, dont l’affiche représente son bassin avec un revolver en guise de pénis et la phrase associée « Vous allez prendre votre pied ».
    C’est l’occident de 2016, ça. Les parents et futurs parents qui vont adorer ce film en masse élèvent nos enfants. Comment expliquer que les jeunes d’aujourd’hui soient si irrespectueux ? La réponse est devant vos nez.
    S’offusquer que la Chine interdise un tel film, c’est manquer de clairvoyance.

    • Les jeunes d’aujourd’hui moins respectueux? D’après mes parents, leurs parents disaient déjà ça à leur époque. Et d’après eux, mes arrière-grands parents disaient la même chose. C’est le choc des générations qui veut ça, mais ça ne veut pas dire qu’il s’agit d’une vérité.

      « Les parents et futurs parents qui vont adorer ce film en masse élèvent nos enfants. »

      Non. Déjà non. Ils élèvent LEURS enfants. Et jusqu’à preuve du contraire, apprécier ce genre de films ne te rend pas moins respectueux. On appelle ça de l’humour.

      • En effet Archer05, cette idée de l’effondrement des bonnes valeurs remonte à plusieurs générations. Et chacun avait raison. Parce qu’à chaque génération, on descend une marche.

        Tu parles de ceux qui élèvent « leurs » enfants. Ce n’est pas le sujet. Deadpool est diffusé dans des salles publiques. Les films font partie de la société. Ce sont bien nos enfants, de manière générale, qui sont concernés. Crois-tu qu’un enfant n’est influencé et élevé que par ses parents ?

        • Tu me fais rire à parler de « bonnes » valeurs et d’effondrement. C’est quoi ta base de réflexion? « MES valeurs sont les bonnes »?

          Comme je te le disais, aucun rapport entre le fait d’aimer ce genre de films et les valeurs que tu vas transmettre à tes enfants. Ta réflexion est débile. Et je vais te dire une chose, la majorité des études sérieuses sur le sujet montrent que 80 à 90% de nos valeurs nous sont transmises par nos parents. Le reste, les « on dit », c’est du vent.

          • Donc quelque chose de purement subjectif. Je vous vois déblatérer beaucoup de chose, mais au final vous ne répondez jamais aux arguments que l’on vous sert.

          • Ahhhh le bon sens… C’est intéressant de fonder sa réflexion sur du concret comme ça, de l’objectif! 😉
            Au passage, on a plus de crédit quand on répond aux objections avec des arguments. Tu devrais essayer ça à l’occasion.

    • Moi ce qui me fais peur c’est de voir des commentaires réactionnaires qui prônent des interdictions à tout bout de champ.

      J’ai une question, d’après toi on devrais faire que des films mettant en avant des valeurs morales exemplaires ? Mais qu’est ce qu’une valeur morale exemplaire ? Famille travail patrie ? A quel moment ça devient de la propagande ?

      • D’après moi, BLABLA, on ne devrait pas financer et diffuser dans des salles publiques des films aussi immoraux.
        Une valeur morale exemplaire qui devrait concerner Deadpool: la tenue du langage et du comportement. Cela fait partie des éléments que des professeurs enseignent chaque jour à des élèves dans les écoles.
        Quant à « Travail famille patrie » et la « propagande », ce sont des références politiques hors-sujet. Le combat n’est pas politique, il doit mener vers le bon sens, tout simplement.
        Ce qui te fait peur, c’est de voir « des commentaires réactionnaires qui prônent des interdictions à tout bout de champ »: cela te fait peur, dans une société qui rejette aussi facilement que vous le faites tout ce qui a trait à la morale, à l’amour véritable entre tous ? Cela ne devrait pas, il n’y a aucun danger.

        • Tu parles de morale comme si ce que tu considère comme « morale » était universel. Mais ça ne l’est pas. Chacun à une morale différente, alors qui dicterais la « bonne morale »? Parce que visiblement nos visions sur le sujet sont très différentes. Certain diront que montrer du sex à l’écran immoral, ou qu’un héro homosexuel est immoral. Alors oui le débat est politique.

          Si on s’intéresse à l’histoire, tu remarqueras que bon nombre de grands penseurs et de grands artistes qui sont considérés aujourd’hui comme des pionniers dans l’avancé de la culture et de la pensée sont des gens considérés comme « subversifs ». Si on suit ton résonnement jusqu’au bout on interdit toute avancé. On aurait pas eu de Picasso, de Molière, de Voltaire, de Pollock… Les avancées morales passent toujours par une remise en question des « règles de bienséance morale ». Et ça passe avant tout par l’art et la culture qui créent des choses subversives et borderline. Censurer ça, c’est empêcher toute avancée, c’est entraver la création et la pensée.

          Ensuite quand je parle de propagande c’est parce que tu as l’air de considérer le cinéma comme une sorte de ‘guide conduite’ que les gens suivraient aveuglément et religieusement. Le cinéma c’est un art qui et censé faire réfléchir et un divertissement qui est censé de faire passer du bon temps. Ce n’est pas parce que dans un film le protagoniste tue quelqu’un que les spectateurs vont se mettre à faire la même chose dans la réalité. Alors on peut toujours trouver l’exemple d’un illuminé qui va faire une tuerie en prétendant que c’est à cause d’un dernier film qu’il a vu. Mais ce n’est qu’un prétexte et si ça n’avait pas était ça il aurait trouvé autre chose (comme dans la religion par exemple?).

          Ce qui me fait peur c’est que tu ne te rend visiblement pas compte que tu prône la pensée unique…

    • « Comment expliquer que les jeunes d’aujourd’hui soient si irrespectueux ? La réponse est devant vos nez »
      La faute aux jeux vidéo, aux films, aux jeux de rôle,… j’en ai vu des conneries dans ma vie et ça ne semble jamais s’arrêter.
      L’irrespect a toujours existé: en vrac, Molière, Brassens, les Sex Pistols, Renaud, NTM, NWA, Picasso, Tarantino, les Monty Python…
      Les chinois s’ouvrent au monde, leur réaction ne me choque pas.
      Et puis chacun sa culture après tout.
      Mais voir un commentaire aussir réactionnaire que le tien, ça ça me choque.

      • « L’irrespect a toujours existé ». Pourtant, Garyus, sur neuf exemples que tu cites, huit sont du vingtième siècle. Ce qui prouve l’effondrement dont je parle.

        Je demande ici à plusieurs d’entre vous: croyez-vous qu’il suffit de prôner la morale pour être un « réactionnaire » ? Pourquoi limiter mon propos à un aspect de combat politique ? En plus, c’est à côté de la plaque, puisqu’un réactionnaire, par définition, veut le retour d’un système passé, ce qui n’est pas mon cas.

        • allez avant le XX siecle de l’antiquité au XIX quelques un Pauson, Manuel, molière, Bunbury,Cruikshank ,Goya, le journal Le Charivari … bien sur tu peux trouver d’autre, sans irrévérence il n’y a pas de morale, et vice et versa, mais surtout qui se cache derrière la morale, qui la dicte et au nom de quoi, ce qui est morale pour toi ne le sera pas pour moi, donc a partir du moment ou une idéologie, un gouvernement ou une religion m’interdit d’accéder à un « objet » culturel, elle me prive de ma propre construction morale et à mon indépendance d’esprit, elle me considère comme un enfant, et non comme un parent…

        • Ceux qui vont se défouler par procuration uniquement devant une oeuvre doivent surement être plus nombreux que ceux qui vont importer un modèle de violence dans la vraie vie comme grosse « excuse » à leurs problèmes personnels. Il faut juste veiller à éviter un basculement en communiquant avec tous le plus possible.

        • C’est assez ironique ce que tu reproches à ce bon Deadpool. C’est justement un paria au sein des super-héros. Et au vu de la présence de certains X-Men dans le film, le sujet sera abordé : pourquoi cet être infect par bien des aspects peut-il être qualifié de héros ?

          Deadpool est effectivement un être subversif dont l’existence témoigne d’un reflet plus ou moins conscient de la société contemporaine. Déclarer que la censure d’un tel objet est bénéfique pour tous revient à fermer les yeux sur la véritable face de la société, ce qui, si tu veux mon avis, est loin d’être judicieux.

          Mais au-delà de ça, Deadpool a été et reste une bouffée d’air frais dans le monde super-héroïque parce qu’il remet précisément en question ce que c’est d’être un héros. Stagner sur des valeurs qui n’ont plus lieu d’être est largement plus néfaste pour une société que d’encourager le monde à évoluer. Et ce n’est pas parce que Deadpool est irresponsable d’un point de vue moral qu’il va faire de nos têtes blondes des monstres et réduire l’humanité en cendres !

          Les générations deviennent de plus en plus dures à comprendre ou maîtriser parce que, c’est simple : le monde de demain ne sera jamais plus celui d’autrefois. Monde d’autrefois où l’espérance de vie devient de plus en plus courte au fur et à mesure qu’on recule ! En ce sens, Deadpool n’encourage pas plus à céder à la décadence pour la décadence qu’il n’encourage à remettre en question un système obsolète.

          Je rappelle que Superman ou Batman, en laissant la vie sauve à leurs adversaires et en respectant leurs codes de morale, sont responsables des multiples morts d’innocents que lesdits adversaires causent une fois qu’ils trouvent le moyen de s’échapper. Et ils le font à chaque fois. Ce thème a été abordé et décliné une infinité de fois : les héros ne doivent pas s’abaisser au niveau des criminels… et pourtant, dans notre société, des oligarchies règnent en maîtres sur le monde en ayant recours à des méthodes douteuses et en conservant la puissance militaire et policière afin de laisser les gentilles personnes bercées par ces valeurs héroïques ne jamais rien remettre en question.

          J’aimerais rappeler qu’en 1789, on n’a pas fait bouger les choses avec des barbes à papa et des arcs-en-ciel.

          Toutes les histoires de monde post-apocalyptique sont par exemple autant de réflexions sur la condition de l’homme, et ce qu’il advient de l’humanité quand celle-ci perd de vue ce qu’elle est réellement.
          Deadpool peut donc être vu comme une réflexion sur l’utilité de valeurs que plus personne ne comprend, sur la remise en question du bien et du mal tels qu’ils ont été définis arbitrairement il y a des décennies, voire plus, définitions qui sont aujourd’hui apprises par coeur sans être vécues, et donc sans être comprises.

          Qu’est-ce qui fait de Deadpool un héros ?
          Qu’est-ce qui fait de Deadpool un héros populaire ?
          Qu’est-ce que le bien et le mal aujourd’hui ?
          Quelles sont ces règles que nous suivons sans jamais nous demander qui les décide ni à quoi (ou qui) elles servent ?

          Ces questions sont en effet dangereuses pour les oligarchies qui mènent aujourd’hui le monde. Les gens ne doivent pas se poser trop de questions, sinon la productivité baisse, c’est bien connu !

          La censure de Deadpool n’est pas une bonne chose ; la censure tout court n’est pas une bonne chose. Pour qu’une société avance, il faut de tout, et même du pire, afin de tout mieux connaître et mieux maîtriser.

          OK j’ai peut-être fait un peu de HS, mais toujours est-il qu’il vaut toujours mieux avancer au risque d’abandonner quelques bagages en route que de rester dans les sables mouvants en voulant tout garder avec soi.

          • Nos enfants découvrent un personnage sombre et vulgaire présenté comme un « super-héros ». Autrement dit, un personnage cool à imiter, comme d’autres imitent Superman ou Iron Man. Sauf que là, c’est dangereux.
            C’est simple à comprendre, pas besoin de palabrer pendant cent-sept ans. Laissez la cuistrerie aux cuistres, vous valez mieux que ça Ddg.

          • Si tu emmènes tes enfants voir DeadPool, c’est ton problème. Le PG-17 c’est pas pour rien.

            Et puis pour répondre à ta question du le XXème siècle, tu vis à quelle époque toi?
            Tu regrettes peut-être les valeurs de la démocratie grecque où on aimait les petits garçons? ou peut-être le libertinage du XVIIè siècle? A moins que ce ne soit l’esclavage au XVIIIè…

            Enfin je terminerai que dans un pays comme le Japon où la morale, l’honneur et le respect sont des valeurs très actuelles, les habitants y ont appris à faire la distinction de ce qu’on voit dans un animé, un mangaa, un film ou un jeu vidéo avec la réalité.

            Tu n’es pas réac non, juste coincé.

          • @Eric: Quand des enfants vont voir Batman au ciné, ils ne sortent pas pour autant dans la rue la nuit pour fracasser des criminels. Quand ils vont voir Pirates des Caraïbes, ils ne se mettent pas à faire fi des lois tels des pirates. Si tes enfants ne sont pas capables de faire la distinction entre fiction et réalité, tu les as mal éduqués, et honte à toi.

            Pour le reste, le PG17 indique clairement que ce film n’est pas destiné à des enfants. Donc si tu laisses les tiens le voir encore une fois c’est un problème d’éducation. Et ne viens pas me dire que dans un ciné les enfants peuvent accéder aux films qu’ils veulent, j’ai bossé chez Pathé pendant 4 ans, on ne plaisante pas avec ça.

    • Ah t’es encore là toi… Toujours aussi fermé d’esprit à ce que je vois. L’éducation ça implique aussi de savoir se divertir tout en faisant la part des choses : savoir jouer au foot dans la rue en sachant qu’on ne doit pas envoyer le ballon dans les voitures, regarder un film « immoral » en sachant que ça doit rester de la fiction et que ça n’est pas un comportement acceptable dans la vie réelle, etc… Bref, je sais même pas pourquoi on prend la peine de te répondre.

      « Comment expliquer que les jeunes d’aujourd’hui soient si irrespectueux ? » … t’as raison, ça doit probablement être la faute du cinéma, LOL.

      • Vous prenez la peine de me répondre longuement parce que j’évoque une vérité qui vous dérange et que vous aimeriez balayer. Mais vous n’y arrivez pas, aucun argument ne parle. C’est pour cela que vos réponses sont si longues. Elles manquent de contenu.

        • « pas besoin de palabrer pendant cent-sept ans »
          « Mais vous n’y arrivez pas, aucun argument ne parle »
          J’ai raison, vous avez tort. C’est sûr que là comme contenu c’est très recherché.
          Des arguments on t’en a tous donné et ce n’est que parce que tu n’arrives pas à y répondre que tu nous sors la carte du « vos réponses sont trop longues ».

          Ta « vérité » ne dérange que toi. On va tous aller voir Deadpool, kiffer notre race, et éduquer nos enfants (ou futurs enfants) comme il se doit. 😉
          Je plains les tiens Flanders

          PS: On te répond parce qu’ici on aime bien répondre aux trolls. Merci pour cette sale habitude Forge!

          • Lorsqu’on en arrive aux insultes personnelles, c’est qu’on est en échec. Tu sous-entends que j’apprécie la pédophilie, l’homosexualité ou le libertinage (sache qu’il n’y a jamais eu autant de pédophilie et de libertinage qu’aujourd’hui) en faisant des références d’une grossièreté invraisemblable à des éléments hors-sujet.
            Je dis: Deadpool est présenté comme un super-héros et les affiches le montrent en obsédé aux références sexuelles, c’est mauvais pour nos enfants.
            Vous me répondez sur ma personne, sur ma vie, sur mes supposées idées politiques, vices, etc.

            Vous êtes en échec depuis le départ parce que vous êtes directement descendus en-dessous de la ceinture, de façon malhonnête et déloyale. Comme l’ami Deadpool, tiens.

            Bonne route camarades.

        • Ah non non Eric, c’est une vérité qui TE dérange, nous nous sommes parfaitement au point sur notre rapport à la censure. Comme d’ailleurs aucun argument ne TE parle, peu importe leur longueur. Nous ne te convaincrons pas, pas plus que tu ne nous convaincras, là est la vérité, la seule, plutôt que de penser que TU détiens la vérité sur nous les désaxés.

          • Encore de la grossièreté avec « désaxés ». Pourquoi t’insultes-tu ainsi que ceux qui te soutiennent ?
            Je n’ai vu que ça, des raccourcis vulgaires sur moi et des références infectes et pourtant, vous valez bien mieux.

  9. On peut être en désaccord, avoir chacun un point de vue ancré, sans salir l’autre et raconter tout et n’importe quoi sur lui.
    On a le droit de penser que Deadpool dépasse les bornes de la bienséance sans se voir taxer de réactionnaire, de personne attachée à la pédophilie et au libertinage, j’en passe et des pires. Dès vos premières réponses, c’est sur ce ton que vous vous êtes adressés à moi. Alors vos leçons sur ma personne ne peuvent avoir aucun effet au regard de votre comportement.
    Je n’ai eu aucun plaisir à échanger avec vous sur un sujet qui aurait pu créer les conditions d’un échange calme et constructif. J’en ai eu assez, bonne route à vous.

    • pas cool pour le coup, mais deadpool bénéficie d’une immunité pour je ne sais quelle raison. Pour tous ici, tout est génial, la promo est génial, l’humour est génial etc etc, donc si tu viens ici dire le contraire, ils vont te mettre un stop.

      Perso, je suis vraiment content que deadpool soit aussi bien accueilli, car c’est un film de la fox et s’il cartonne, ça montrera qu’en dehors d’x men, ils peuvent faire du lourd. Et ça évitera les conneries du style « rendez deadpool à marvel », comme s’il n’y avait que marvel/disney pour faire du bon marvel.

      • La discussion n’avait rien d’une guéguerre de studios ou de héro mais était portée sur la censure et la dite « effondrement des bonnes valeurs »…

    • Déjà je ne pense pas t’avoir insulté Eric.
      Pour le reste, en balançant une bombe pareille sur cette page il était prévisible que tu reçoives de nombreuses réponses, et il me semble que beaucoup ont fait l’effort de développer leur argumentaire. Si tu y avais répondu avec des arguments également, basés sur des faits, des études, ou même simplement des pistes de réflexion appuyant tes propos, la discussion aurait tout de suite été plus saine.
      Je te souhaite bonne route également, ainsi que d’acquérir une certaine ouverture d’esprit, sincèrement.

    • Tes propos, je ne sais pas si tu t’en rends compte, remettent en jeux deux points essentiels dans les acquis historiques : la liberté d’expression, et la « fonction » de l’art en prônant un retour à des « valeurs dites plus morales ». En tant qu’étudiant d’art, je trouve qu’il y a beaucoup de points choquants dans ton discourt. Il était évident qu’il y allait avoir des réactions, plus ou moins virulentes. Tu touches à un sujet qui est sensible et politique.

      Tu me vois désolé si tu t’es senti insulté, mais peut être que si tu avais répondu de manière argumenté, un vrais débat aurait pu s’installer, tu ne crois pas ?

      • Le fait de te sentir choqué ne te donne pas tous les droits quant à ta réponse.
        Tu présentes plus ou moins des excuses en justifiant ton comportement. Ne dis pas que tu regrettes quoi que ce soit de manière hypocrite.

        Tu m’expliques que tu réagis violemment parce que « le sujet est sensible », et tu me fais des leçons sur l’ouverture d’esprit et la tolérance ?
        J’exprime librement et simplement mon avis, vous me caricaturez et m’ordonnez de me taire de plusieurs façons, et tu crois que tu as quelque chose à m’apprendre sur la liberté d’expression ? C’est moi que vous qualifiez de coincé d’esprit, après ça ?

        Vous n’avez montré qu’insultes, colère et grossièretés, tout en vous gonflant d’orgueil en faisant appel à vos statuts (« En tant qu’étudiant d’arts », etc).

        Archer05, tu as soutenu plusieurs commentaires déplacés, tu fais partie de ceux qui ont mal agi.

        Vous voyez la paille dans mon oeil et ne voyez pas les poutres dans les vôtres. Gardez-vous de faire des exposés sur la tolérance et l’écoute mutuelle parce que vous ne les appliquez pas, en tout cas pas ici.

        Au vu de cet exemple, comment pourriez-vous voir un problème d’ordre moral dans le film « Deadpool »; vous y connaissez tellement peu.

        • Tu ne répond toujours pas aux arguments qui te sont posés dès le départ, tu tourne autour du pot. Ca démontre juste la faiblesse de ton discours.

          • Mdr Manox!

            Sinon Eric, arrête de faire ta victime! Je ne t’ai pas insulté, bon ok avec le Flanders un peu mais bon c’est pas bien méchant

            Tu me parles de l’effondrement des valeurs morales au XXème siècle et je te réponds que celles-ci ont été fluctuantes au cours des siècles. Je te donnais des exemples de « valeurs » et tu te sens visé?
            A aucun moment je ne t’ai traité de libertin de pédophile ou d’homosexuel.
            La victimisation est une méthode bien facile pour ne pas répondre aux arguments.

            Deadpool est grossier, ça parle de cul, c’est violent et alors?
            Qui te force à le regarder?
            Dis nous le fond de ta pensée clairement. Quel impact penses-tu qu’un film comme celui-ci peut avoir sur les plus jeunes?

        • Encore un adepte du fameux « vous êtes tous contre moi de toutes façons, même si j’ai raison et que vous avez tort » !

          Tu postes un commentaire pour expliquer ton point de vue sur un sujet sensible, des gens te répondent en argumentant pour te montrer leur désaccord, tu te mets en mode « victime » en ignorant totalement le fond de leurs commentaires et tu as encore le culot de te plaindre. C’est risible.

          Au passage, Deadpool est un super-héros dans son terme générique : un « héros » avec des super-pouvoir. Quand on parle de lui en termes plus précis on parle plus souvent d’anti-héros. Super-héros ça parle au plus grand nombre et c’est donc le terme utilisé pour la publicité, rien de plus. La FOX ne prétend pas en faire un modèle à suivre pour les jeunes, et si ton gosse ne différencie pas la fiction de la réalité à plus de 17 ans, alors c’est lui qui a un soucis, pas Deadpool.

          Vu qu’on est dans l’excès on devrait aussi interdire les films sur Pablo Escobar, Hannibal ou n’importe quel biopic sur une personnalité criminelle, puisque le film aurait tendance à donner le statut « d’icone » à une personne immorale…

        • Je n’essaie pas de me justifier. Je t’ai dit que je m’excusait notamment pour mon premier commentaire qui a posteriori peut paraître un peu sur la défensive. Ensuite, tu remarqueras que je t’ai répondu avec un discourt courtois et argumenté reprenant point par point ton propos. Après ça, c’est toi qui n’a pas voulu répondre posément avec des arguments et a préférer dénigrer tous nos propos.

          Mais peut être que c’est un malentendu des deux cotés ?

          Dans ce cas je te remet mon propos si jamais après cette clarification tu te décidais à continuer un vrais débat. C’est Kdo 🙂 :

          « Tu parles de morale comme si ce que tu considère comme « morale » était universel. Mais ça ne l’est pas. Chacun à une morale différente, alors qui dicterais la « bonne morale »? Parce que visiblement nos visions sur le sujet sont très différentes. Certain diront que montrer du sex à l’écran immoral, ou qu’un héro homosexuel est immoral. Alors oui le débat est politique.

          Si on s’intéresse à l’histoire, tu remarqueras que bon nombre de grands penseurs et de grands artistes qui sont considérés aujourd’hui comme des pionniers dans l’avancé de la culture et de la pensée sont des gens considérés comme « subversifs ». Si on suit ton raisonnement jusqu’au bout on interdit toute avancé. On aurait pas eu de Picasso, de Molière, de Voltaire, de Pollock… Les avancées morales passent toujours par une remise en question des « règles de bienséance morale ». Et ça passe avant tout par l’art et la culture qui créent des choses subversives et borderline. Censurer ça, c’est empêcher toute avancée, c’est entraver la création et la pensée.

          Ensuite quand je parle de propagande c’est parce que tu as l’air de considérer le cinéma comme une sorte de ‘guide conduite’ que les gens suivraient aveuglément et religieusement. Le cinéma c’est un art qui et censé faire réfléchir et un divertissement qui est censé de faire passer du bon temps. Ce n’est pas parce que dans un film le protagoniste tue quelqu’un que les spectateurs vont se mettre à faire la même chose dans la réalité. Alors on peut toujours trouver l’exemple d’un illuminé qui va faire une tuerie en prétendant que c’est à cause d’un dernier film qu’il a vu. Mais ce n’est qu’un prétexte et si ça n’avait pas était ça il aurait trouvé autre chose (comme dans la religion par exemple?).
          Ce qui me fait peur c’est que tu ne te rend visiblement pas compte que tu prône la pensée unique… »

LAISSER UN COMMENTAIRE