Wonder Woman : Etta Candy se souvient de Diana Prince (et des Amazones)…

17

A trois semaines de la sortie vidéo de Wonder Woman aux Etats-Unis, Etta Candy se souvient avec émotion des folles aventures vécues en compagnie de Diana Prince et Steve Trevor. Celle qui est un peu la Peggy Carter de l’Univers Cinématographique DC Comics sera la vedette de ‘La mission d’Etta’, un mystérieux épilogue qui servira de bonus au Blu-ray du film. Wonder Woman sort en France le 18 octobre en DVD, Blu-ray, 4K Ultra HD, édition ultimeédition Steelbook Fnac et édition collector.

Avant Wonder Woman, il y avait Diana, princesse des Amazones, formée pour être une guerrière invincible. Élevée sur une île paradisiaque reculée, Diana quitte son foyer quand un pilote américain se crashe sur leurs rivages et parle d’un conflit massif qui fait rage dans le monde extérieur, convaincue qu’elle peut stopper la menace. Combattant aux côtés de cet homme dans une guerre qui doit mettre fin à toutes les guerres, Diana va découvrir l’étendue de ses pouvoirs… et son vrai destin.

—————————————————

Wonder Woman de Patty Jenkins est sorti en France le 7 juin 2017, avec Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman), Chris Pine (Steve Trevor), Connie Nielsen (Reine Hippolyte), Robin Wright (Général Antiope), Danny Huston (General Erich Ludendorff), David Thewlis (Sir Patrick), Ewen Bremmer (Charlie), Saïd Taghmaoui (Sameer), Elena Anaya (Maru/Doctor Poison) et Lucy Davis (Etta Candy).

17 COMMENTAIRES

  1. On connaît le nombre de femme ayant été voir le film ? Pour comparer avec les autres films de super-héros ? Car si le film cartonne autant c’est sûrement par la force de l’habituelle public masculin et cette fois ci même du public féminins.

  2. A la différence que Peggy a eu un rôle marquant dans Captain America, et dans le MCU. Et ne servait pas de figure comique dans un film surcoté :’)

    • de l’aveu de Patty elle-même, le personnage n’a pas eu la place prévue par des coupes au montage exigées par Warner, et le fait qu’il n’y y ait pas de version longue/director’s cut, ces scènes ne peuvent pas être réintroduite dans le film.
      Quant à Peggy Carter, dans Fisrt Anenger, elle n’avait pas encore le rôle marquant qui s’est étayé ensuite, au travers deux saisons, et des apparitions remarquées dans d’autres films.

      • Elle mettait un pain à un gros naze, siégeait à l’état-major avec les gradés, allait au combat comme les soldats, savait tenir tête à un millionnaire et un supersoldat, sans parler de la fin…je trouve au contraire qu’elle est devenue instantanément un personnage marquant!
        Pas sûr qu’ils aient fait des pieds et des mains pour étaler son histoire si ce n’était pas le cas.

        • un vrai mec bien couillu, quoi !?
          mais Etta n’a justement pas besoin d’être ainsi puisque Diana tient ici ce rôle ! Et … une femme forte n’est pas nécessairement une femme d’action. Pour le moment Etta a de l’aplomb à prendre et c’est justement ce qu’un director’s cut aurait peut-être permis.

          perso, j’ai bien d’avantage kiffé en voyant ce beau come-back du personnage autrefois joué par Beatrice Colen … mais oui, effectivement, c’est générationnel ; faut connaître.

          • Je trouve presque dommage qu’ils n’aient pas réservés Etta pour les aventures de WW dans le présent. Son rôle dans la période Âge d’or était encore moindre que celui de Jimmy Olsen, et ça se ressent dans le film.
            Je ne sais pas ce que Patty Jenkins voulait faire d’Etta à la base, mais je suis sûr que j’aurai préféré sa vision plutôt que celle qu’on a eut dans le film : un personnage féminin au mieux vite oubliable, et au pire vite agaçant. Enfin, de mon point de vue en tout cas ! ^^

          • Forge, j’ai l’impression que tu passes à côté de ce que je voulais dire, surtout en la comparant à un homme (ou en supposant que je le fasse).

            Procédons autrement: que t’aurait-il fallu pour que Peggy Carter soit un personnage marquant dès First Avenger?

        • en fait, Peggy est un bon personnage dès First Avenger, sûrement plus marquant que ceux de Bucky ou même du colonel joué par Tommy Lee Jones … mais (pour moi) elle en est encore à ses balbutiement. j’ai beaucoup aimé les deux saisons d’agent Carter (et oui) mais la scène qu’elle a dans tWS est juste … énorme ! Comme tu dis, Peggy siège à l’état major … où personne ne tient vraiment compte de ce qu’elle a à dire. C’est un peu le cas d’Etta à un autre niveau. Elle s’avère bien plus futée que les militaires qu’elle cotôie, mais bon, ce ne sont que des femmes. Dans deux films de guerres mondiales, c’est à la fois caricatural et inévitable. La scène où Carter balance un pain à un mec cristallise justement un peu cette manière très manichéenne d’en faire une femme forte. J’espère donc que Patty Jenkins donnera plus de corps à Etta dans un second film se déroulant en pleine guerre froide. ….

  3. Je me demandais: c’était quand la dernière fois que j’ai vu une vidéo bonus un petit peu humoristique dans un Bluray de film Warner/DC, et qui ne soit pas un bêtisier ? Et donc… jamais je crois. Wonder Woman, dit “la force tranquille”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here