Gotham : Deux bannières pour le Chevalier Noir et une recrue cochonne…

10

Sur ces deux nouvelles bannières, Gotham n’hésite pas à convoquer les principaux attributs de Batman, de la cape au masque en passant par les chauves-souris… Ce ne sera pas de trop pour affronter un nouveau super-vilain qui n’est pas sans rappeler le Dollmaker. Michael Cerveris (The Tick, Fringe) a en effet été choisi pour incarner Lazlo Valentin, alias le Professeur Pyg. Dans les comics, ce scientifique fou a pour manie de charcuter de pauvres innocents pour les transformer en poupées vivantes, les Dollotrons.

L’origin story de Gotham se poursuit et, alors que le show entre dans sa quatrième saison, les enjeux sont plus élevés que jamais ! Avec la Cour des Hiboux décimée, les conséquences du virus Tetch qui paralysent la ville et tous les vilains (survivants) de Gotham luttant pour le pouvoir, Jim Gordon et le GCPD sont bien occupés. Et ce n’est que le début ! Quelle menace Ra’s al Ghul fait-il peser et le Pingouin regagnera-t-il le titre de roi de Gotham ?

————————————————————–

La série Gotham revient le 21 septembre 2017 sur la chaîne FOX, avec Ben McKenzie (James Gordon), Donal Logue (Harvey Bullock), David Mazouz (Bruce Wayne), Sean Pertwee (Alfred Pennyworth), Camren Bicondova (Selina Kyle/Catwoman), Robin Lord Taylor (Oswald Cobblepot/le Pingouin), Cory Michael Smith (Edward Nygma/le Sphinx) et Erin Richards (Barbara Kean).

10 COMMENTAIRES

  1. Je trouve le vilain super bien choisi pour l’ambiance de la série, j’espère qu’ils pousseront dans le thème tordu/grotesque comme ils l’avaient fait avec l’équipe de Jerome qui était « sous les ordres » de Galavan.

    • Dans cet univers d’ homme pingouin, de femme chat, femme plante, docteur cochon, clown tueur, sans oublier l’ homme chauve souris… C’est vrai que la voie la plus simple et logique à suivre c’est bien celle du grotesque assumé, et pas celle du réalisme! C’est pour ça que je pardonne facilement les incohérences à cette série.

    • Prendre Pyg est un enorme défi je trouve. Il y a chez ce personnage un aspect humain, réaliste et abject que l’on ne retrouve pas chez les autres vilains. On est dans du torture porn et de la psychologie de vrai tueur en série, loin des extravagances assumés des mechants de Gotham. C’est un peu comme si on introduisait Ted Bundy. Ca sent le trash et la noirceur… Ca devrait un peu bousculer tout ce petit monde aseptisé

LAISSER UN COMMENTAIRE