The Batman : La série spin-off perd son showrunner, Terence Winter…

7

Petit contretemps pour la série spin-off de The Batman… Le show policier, qui marche dans les pas des comics Gotham Central, a perdu son prestigieux showrunner. Terence Winter – qui a fait ses armes sur The Sopranos et créé Boardwalk Empire – a donc jeté l’éponge. Voici les explications apportées par The Hollywood Reporter : « Les différends créatifs sont à blâmer dans cette séparation, la vision de Winter pour cette série dramatique ne correspondant pas à ce que [Matt] Reeves et d’autres producteurs avaient à l’esprit. » HBO Max et Warner Bros. Television sont donc à la recherche d’un nouveau showrunner. Il ne manquerait plus qu’on se retrouve avec Bruno Heller et Danny Cannon (Pennyworth, Gotham)… la boucle serait bouclée !

La série télévisée révolutionnaire écrite par Winter se déroulera dans le monde que Reeves est en train de créer pour le long métrage The Batman et s’appuiera sur l’examen cinématographique de l’anatomie de la corruption à Gotham City, pour finalement lancer un nouvel univers Batman sur plusieurs plateformes. La série offrira une occasion sans précédent d’étendre le monde établi dans le film et d’explorer davantage la myriade de personnages fascinants et complexes de Gotham.


The Batman est réalisé par Matt Reeves et sort aux Etats-Unis le 4 mars 2022, avec Robert Pattinson (Bruce Wayne/Batman), Zoë Kravitz (Selina Kyle/Catwoman), Paul Dano (Edward Nashton/l’Homme-Mystère), Colin Farrell (Oswald Cobblepot/le Pingouin), Jeffrey Wright (Commissaire James Gordon), Andy Serkis (Alfred Pennyworth), John Turturro (Carmine Falcone) et Peter Sarsgaard (Gil Colson).

7 COMMENTAIRES

  1. En fait ce projet c’est une fusion entre Gotham et une « réponse » de HBO Max aux séries Disney connectées au MCU… Je suis mille fois plus hypé par Green Lantern Corps x)

    PS: voire même par une série Lobo si elle voit un jour le jour lol (en sachant que je ne regarde même pas Krypton ^^)

  2. J’ai adoré Boardwalk Empire… Quand un mec qui fait des trucs d’une telle qualité se casse « pour divergences créatives », ça peut faire un peu peur, quand même…

  3. Il n’y aura pas de miracle… Sûrement qu’avec un univers très allégorique comme celui de DC, on ne peut pas inscrire des préoccupations trop réalistes comme saurait le réussir Winter… Et cruciales pour ce qui concerne le corps policier, surtout en ce moment où l’on remet en cause de plus en plus leur humanité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here