Deadpool : Ryan Reynolds retrouve le costume de Deadpool pour GQ…

36

deadpool-2-news-actu-infos-film

Ce rôle est bien parti pour lui coller à la peau… Le temps d’un photoshoot pour GQ, Ryan Reynolds a retrouvé le costume de Deadpool. Les photos sont vraiment chouettes, mais vous remarquerez que le magazine n’est pas allé jusqu’à mettre la panoplie du mercenaire disert en couverture. Dommage ! En interview, Reynolds se montre beaucoup plus policé que Wade Wilson. Évoquant pour la première fois le départ de Tim Miller, l’acteur-producteur déclare :

« Tout ce que je peux vraiment ajouter, c’est que je suis triste de le voir partir. Tim est brillant et personne n’a travaillé plus dur sur Deadpool que lui. »

Ryan Reynolds a également décrit son rôle dans le développement du projet :

« Je sais quand j’ai besoin d’exercer le contrôle et je sais quand je dois lâcher prise. Je ne vais pas m’asseoir à côté de Tim Miller et lui dire : ‘Les effets visuels de Deadpool ont besoin d’être comme ça.’ Cet homme est un magicien des effets visuels. Mais il y a des choses sur le personnage et sur le ton que je connais très bien. Je me suis plongé dans ce truc plus longtemps que n’importe qui, mis à part les gars qui ont écrit les comics. Pendant onze ans, j’ai essayé de pousser ce rocher de Sisyphe en haut de la colline et il n’a pas arrêté de rouler dans mon dos. Donc je vais être à fond dessus, du début à la fin. »

A l’heure où Deadpool 2 connaît quelques déboires, il est plus que nécessaire de comprendre sa vision des choses ; d’autant plus que maintenant, sa parole vaut de l’or !

gq-ryan-reynolds-wade-wilson

1eg-vpfupqc

gp-deadpool-ryan

gq-ryan-deadpool

ryan-deadpool-reynolds

photoshoot-ryan

gq-cover-ryan-deadpool

Deadpool 2 sort en 2018, avec Ryan Reynolds (Wade Wilson/Deadpool).

36 COMMENTAIRES

  1. Tiens, c’est un peu comme le désapage de Clark Kent mais en vitesse réduite, et avec de petites poses de mannequin en plus. 🙂
    OK, il bouffe du Deadpool en comics depuis des années, il connaît sn essence comme ses grains de beauté (tiens, un nouveau?!)… mais autant dire tout de suite qu’il y a bien certains films dont LA tête pensante principale peut être d’abord l’acteur principal (ce n’est pas réservé qu’à Tom Cruise). Ça n’a rien de honteux à dire, ni n’a valeur de modèle à suivre pour tout. C’est comme ça de temps en temps, c’est tout… 😉

  2. Ce mec a choppé un melon de ouf. Genre deadpool, c’est pas non plus un truc de dingue, faut redescendre à un moment. Il lit des comics et à contribué à la réussite du film, mais ça s’arrête là sérieux. Ça m’étonnerait pas qu’il veuille réaliser le prochain…

    • Deadpool est un truc de dingue. Chacun ses gouts mec. C’est la meilleure chose qui soit arrivée aux super-héros pour moi ces dernières années.
      Montrer qu’on peut être fidèle au matériel de base et réussir à plaire aux fans comme au public.

      • @ac
        Effectivement chacun ses goûts, mais de là à dire que c’est la meilleure chose qui soit arrivée aux comics ces dernières années, faut pas déconner sérieux.

        Le MCU dans son concept et sa force commerciale est la meilleure chose qui soit arrivée aux comics, car ça a permis un DCEU. Deadpool est un bon film, avec pleins de défauts qu’on lui pardonne, car le perso est cool, mais je ne mettrais jamais ça au niveau d’un Nolan, raimi, avengers etc, faut pas abuser.

        • Quand je dis ces dernières années, je parle de la phase 2 ronronnante du MCU, du n’importe quoi niveau fidélité de la FOX (First Class, FF) ou encore du DCEU qui ne sait jamais sur quel pied danser: Nolan et la darkitude? Disney et les blagues toutes les deux répliques?
          Non, non, encore une fois ce n’est que mon avis mais Deadpool a amené de l’air frais, de la fidélité et un côté films de super-héros pour « adultes » différent de celui de Nolan.
          Quand je parle de film adulte, je veux dire que les enfants ne sont pas la cible principale, qu’il y a des blagues pour adultes. Je ne parle pas d’un film dramatique. Encore une fois on est chez les super-slips.

          PS: y’a eu une faute de frappe, je ne suis pas AC ni DC d’ailleurs 😆

          • +1!
            Je rajouterai même que Raimi, Nolan et Favreau ont été les pionniers du genre super-héroïque moderne.
            Le premier a fait sa trilogie avec des passages dramatiques comme d’autres comiques. Il a expérimenté le premier les déboires d’un nouveau genre naissant, capable de faire BEAUCOUP de sous aux studios (c’est pas pour rien que Sony n’a pas hésité à rebooter en 2-temps-3-mouvements après le départ de Raimi).

            On a eu ensuite deux enfants :
            -Nolan : plus dans le dramatique et essayant de capter dans ses films des sujets réalistes;
            -Favreau (avec qui va s’initier le MCU) : plus fun, détente (en même temps, pas compliqué quand on traite de Tony Stark/Iron Man, avec un acteur qui est fait pour le rôle).

            L’âge d’or a culminé en 2012 avec Avengers puis The Dark Knight Rises.

            Avengers a été le premier film distribué par Walt Disney Studios (malgré le rachat de MS fin 2009, tous les premiers films de la Phase 1 ont été distrib’ par Paramount et Universal pour le cas spécifique de Hulk).
            Après le triomphe du film porté par Whedon, qui réunissait pour la première fois la super-équipe dont les personnages nous ont été présentés pendant la période 2008-2011 et avec la jouissance que ça a produit pour nous, les fans, on en a oublié le passage de témoin avec Disney qui venait de s’effectuer.

            La rechute avec l’année 2013 qui a déplu à beaucoup (IR3 et T2) fut d’autant plus difficile -pour nous. Le « grand public », qui est le public qui ramène le plus de sous, se fidélisait peu à peu.

            2014 : CA:WS et GotG. Quels meilleurs films pour rassembler tout le monde? Le thriller d’espionnage/politique, et le film de bande frais dont les personnages sont des parfais inconnus (« aux yeux du grand public »).

            Depuis, le MCU fait son petit bonhomme de chemin et mène la barque et les tendances.

            Là où Deadpool a réussi : c’est qu’il a su faire plaisir aux fans. Pas aux cinéphiles (le script tient sur un post-it), pas aux enfants qui ne sont pas en âge de le connaître ni de comprendre le film (Rated R).
            D’un point de vue cinématographique, le film n’est pas fou, mais le 4ème mur est cassé dès la première minute et DP nous parle en direct, ce qui est tellement jouissif quand on arrive à rentrer dans les mêmes délires que lui.

          • @k3nny_v3nom On peut aussi dire que d’un point de vue cinématographique, Deadpool suit une tradition burlesque (Slapstick et Screwball), commencée dans le cinéma américain il y a des décennies, surtout au début du parlant – voir les Marx Brothers et certains films d’Howard Hawks…
            Avec ici de l’action furieuse bien sûr.

    • Ryan Reynolds dit que personne a travaillé plus dur que Tim Miller, que ce n’est pas à lui de lui dire quoi faire et qu’il continuera à porter sur ses épaules le projet. Je ne comprends pas qu’est ce qui te donne l’idée de penser qu’il a le melon.

    • Je te trouve dur là. …
      On est toujours là à vouloir un acteur ou un réalisateur qui aime et connaît vraiment les comics et là qu’on en a un, qui a porté ce projet depuis des années avec ses idées et son argent tu dis qu’il a pris là grosse tête ? ?

      Deadpool est peut être pas un chef d’oeuvre mais pour un premier film sur ce personnage ,ils ont tapé fort ,c’est indéniable ! !
      Alors oui le mec veut continuer sur sa lancé, qui pourrait lui reprocher ??
      Maintenant a-t-il raison ?? L’avenir le dira …

    • Sans Reynolds, pas de DEADPOOL.
      Aucun autre superhéros en tout temps ne doit plus à son acteur que DEADPOOL ! Les WOLVERINEs doivent par exemple beaucoup à Jackman mais d’une façon importante aux films X MENs

      • Mais c’est justement ça le problème. Le mec est limite considéré comme un héros juste pour ça. Sans telle personne, il n’y a pas de film non plus. Sans le MCU, sans ceci, sans cela. C’est pas dieu non plus.

        En tout cas, il est attendu au tournant et j’espère pour lui que deadpool 2 sera aussi bon/drôle que le premier, auquel cas il va devenir une cible facile.

        Faut pas oublier que c’est très dur de réussir une suite de comédie. Des exemples?

  3. Dites il me viens une idée pourquoi Ryan ne réaliserai pas lui-même deadpool vue qu’il allère d’être vraiment à fond pour deadpool

    P.S si cette idée pouvait aller jusqu’à lui se serait cool 😎

      • D’accord avec Batman ! (c’est marrant de dire ça ^^)

        Ce n’est pas lui qui réalisera, ça ne ce fait pas comme ça, ce n’est pas son métier.

        Il y a de très grandes chances pour que ce soit David Leitch de toute façon ! 🙂

        • C’est pas son métier, comme Trump quoi. Tout est possible. A entendre certains il a fait le gros oeuvre, il n’aura aucun mal à réaliser vu que Miller n’a rien apporté ce yesman.

          • Je ne hais pas trump, j’en ai rien à battre perso. Je sais juste qu’il est novice en politique, mais qu’il est président. Tout est donc possible, beaucoup de comédiens se mettent à la réalisation. Désolé de vous avoir vexé avec ma comparaison.

            Vu l’ego du mec (AVIS PERSO), ça ne m’etonnerait pas.

          • Oui mais Trump voulait surtout gagner l’élection. Mais diriger, ce sera autre chose, à voir sa mine déconfite actuelle.
            Certains acteurs ont de tels velléités, d’autres non. Et puis RR n’aura pas le temps de faire le show habituel du personnage, partie intégrante de son concept particulier et surtout rafraichissant (pour le moment). Alors diriger en plus…

          • Pourquoi autant de haine envers RR? Il a la grosse tête? Il peut l’avoir. Tim Miller et lui ont réussi à faire l’impossible, transposer Deadpool presque quasi parfaitement au ciné. Je lui baiserai les pieds mille fois pour ça!

          • il peut avoir la grosse tête pour un film? tu dis nawak sérieux. C’est pas un chef d’oeuvre deadpool mec et quasi tous les persos du MCU par ex sont bien retranscris, ça donne des bons films pour autant? RR est deadpool, tout comme downey jr est stark; cumberbatch est strange etc etc, c’est pas un exploit, tout comme faire un bon film de super héros.

            ps: j’ai surkiffé deadpool pour ce qu’il est mais je suis objectif aussi.

            ps bis: c’est moi qui trouve qu’il se la pète, c’est juste mon impression. Ok, le mec a redoré son image après green lantern et l’ancien deadpool, mais il a pas sauvé quelqu’un non plus et quand bien même?

            Bon bref, c’est un débat de sourd de toute façon. Je le trouve arrogant, mais ça n’engage que moi.

          • Mais non Deadpool n’est pas un chef d’oeuvre. Des chefs d’oeuvre dans les films de super-slips? J’en connais pas des masses. Bon allez je veux bien accorder quand même ce titre a des films tels que TDK, Watchmen (que je n’ai pas aimé) ou V pour Vendetta…
            Deadpool est une adaptation très réussie du du comics et un film fun et sympa sans plus.
            Pour un fan de Deadpool comme moi c’est que du bonheur mais jamais ô grand jamais un chef d’oeuvre « mec » 😉
            Quant à ta comparaison avec RDJ et Cumberbatch (que j’adore mais dont je n’ai toujours pas vu le Dr Etrange par manque d’envie), la différence est dans l’implication.
            RR s’est défoncé pendant des années pour avoir le film qu’on a eu. Pas eux.
            Maintenant RR est très très loin d’être un de mes acteurs préférés et je le trouve plutôt limité excepté Deadpool et Voices.

            Tu vois je sais être objectif aussi. Je dis juste qu’il a bien le droit d’avoir la grosse tête concernant l’adaptation de DP et uniquement dans le milieu des films de superslips!

          • oui j’avais compris, mais la grosse tête pour ça…non. Ca ne reste qu’un film. A la limite s’il avait pondu un chef d’oeuvre, mais là…. Et j’en reviens toujours au même point: le gars s’est battu (et encore ça veut dire quoi? il a bataillé tous les jours devant les bureaux de la fox, ou alors la fox a donné le feu vert grâce au carton de marvel?), mais l’existence du film n’est pas dû qu’à sa seule personne.

            N’importe quel producteur est méritant selon tes propos? et ils peuvent avoir la grosse tête?

          • Je peux me tromper mais je n’ai pas souvenir d’un producteur ou d’un acteur ayant autant milité pour qu’un film de super-slip se fasse et que :
            1- il soit pris dans le rôle
            2- le film se fasse
            3- le film cartonne tant au niveau public, fans et critiques.

            Après il te gonfle, je peux comprendre. Moi Snyder m’insupporte au moins autant que RR pour toi. J’aurai envie de le baffer.
            Question de sensibilité comme tu dis.

          • « Moi Snyder m’insupporte au moins autant que RR pour toi. J’aurai envie de le baffer »…Tant pis pour toi, je t’inscris dans mon death note…

LAISSER UN COMMENTAIRE