Joker : Le box office… 1 MILLIARD de dollars dans le monde !

74

C’est fait… Aujourd’hui, vendredi 15 novembre 2019, Joker a franchi la barre du milliard de dollars dans le monde ! (Le chiffre exact sera connu demain.) Un résultat historique à plus d’un titre. Tout d’abord, c’est la première fois qu’un film classé R – interdit aux moins de 17 ans non accompagnés – réalise un tel exploit (ancien record : Deadpool 2 avec 828.8 millions). Et c’est seulement la quatrième fois qu’une production DC Comics devient milliardaire, devant The Dark Knight (1.005 milliard), mais derrière The Dark Knight Rises (1.081 milliard) et Aquaman (1.148 milliard). Avec son budget de 62.5 millions de dollars et malgré sa non-sortie en Chine, le drame clownesque de Todd Phillips s’impose donc comme le ‘comic book movie’ le plus rentable de l’histoire en terme de retour sur investissement. Rien qu’aux Etats-Unis, avec 317 millions de dollars, Arthur Fleck tutoie de grosses machines comme Suicide Squad (325.1 millions), Batman v Superman : L’aube de la justice (330.4 millions) et Aquaman (335.1 millions).

Comment un film qui s’orientait vers une fin de carrière à 700 millions de dollars s’est-il envolé si haut ? En ne baissant quasiment pas, notamment dans certains pays d’Europe, particulièrement réceptifs à la vision de Todd Phillips. Il suffit d’observer les chiffres en France : 5 074 165 entrées en cinq semaines, avec des chutes qui font rêver (-23.5% ; -18.7% ; -22.4% ; -40.2%). C’est tout simplement le plus gros succès de l’histoire pour une production DC Comics, loin devant The Dark Knight (4 413 773 entrées) ! Avengers : Infinity War est sur le point d’être dépassé (5 141 500 entrées). Seuls Spider-Man 2 (5 335 224 entrées), Spider-Man 3 (6 336 433 entrées), Spider-Man (6 459 120 entrées) et Avengers : Endgame (6 942 474 entrées) ont fait mieux. C’est dire l’incroyable succès de Joker. Il est indéniable qu’il s’est passé un ‘truc’. Grâce à sa proposition de cinéma unique à l’échelle du genre, tout le monde a voulu voir cet OFNI, au-delà du public habituel des blockbusters super-héroïques !

Joker de Todd Phillips est sorti en France le 9 octobre 2019, avec Joaquin Phoenix (Arthur Fleck/le Joker), Robert De Niro (Murray Franklin), Frances Conroy (Penny Fleck), Zazie Beetz (Sophie Dumond), Marc Maron (Ted Marco), Brett Cullen (Thomas Wayne), Douglas Hodge (Alfred Pennyworth) et Dante Pereira-Olson (Bruce Wayne).

74 COMMENTAIRES

          • Endgame a rapporté deux fois plus, mais a coûté 6 fois plus 🙃 Pas besoin de calcul élaboré.

            Et tout est dans l’article : « le ‘comic book movie’ le plus rentable de l’histoire en terme de retour sur investissement ».

          • Bah faisons le calcul tu veux ?

            Endgame :
            Budget 400M, BO 2800M
            Argent qui rentre dans poches de Disney: 2800/2-400 = 1000M (en gros hein)

            Joker :
            Budget 50M, BO 1000M
            Argent qui rentre dans les poches de WB : 1000/2-50 = 450M

            Donc Endgame à rapporté plus de 2 fois plus.
            Il semblerait que tu confondes « rapporter plus » avec « avoir un meilleur rapport retour sur investissement ».

            Hier j’ai trouvé 5 centimes par terre …
            Investissement: 0.00
            Gain : 0.05 centimes
            Du coup, selon ta logique cet évènement m’a plus rapporté que Endgame n’a rapporté à Disney.

            Au moins, on aura appris qu’il y a peu de chance que tu fasses une carrière dans un milieu qui implique des calcules.

          • En réalité c’est pas tutafé ça, parce que à l’étranger c’est moins de la moitié qui retourne dans les poches du studios, je crois que c’est un délire de l’ordre des 35 ou 40%

          • Ce qui compte c’est le retour sur investissement. Un film a beau rapporter 4 milliard, s’il en a coûté autant, cela ne sert à rien. Certe Endgame a plus rapporté, mais il a mis moins d’argent dans les poches du studio que Joker. Enfin sans le merchandising.

          • Après osef non ? Endgame est un produit commercial qui fait suite à un tas de produits du même type. Du coup si tu veux de l’argent mieux vaut être à place de marvel studio qui ont su imposé leur marque avec un excellent marketing. Pour l’instant le film Joker est une exception chez la warner !

  1. enfin un excellent film dc comic , les gens se plaigneait de batman v superman pour son coté sombre alor que yen a marre des film pour enfan t de marvel qui se ressemble tous entre ant man et captain marvel . j’espere quon va avoir que des film sombre mainte nant , pas des film de 8 ans comme shazam

    moi je dis que dc comics va enfin revenir en force pour 2020 , cest fini les film power ranger de marvel .

    • Avec Birds of Prey et Wonder Woman 84 l’effet Power Ranger sera bien présent je te rassure, d’ailleurs mate l’armure Saint Seiya de Gal Gadot pour t’en convaincre.

      • En même temps Wonder Woman touche tout ce qui est Divinité Grecque, donc avoir des armures dans ce style c’est un peu  » normal  » Saint Seiya n’a pas vraiment inventer les armures.

  2. Parce que c’est bien plus qu’un film sh.

    C’est un drame. Bien écrit. Bien réalisé. Bien porté.

    Le nom joker à motivé une partie du public. Le qualité du film a attiré le reste.

    Qu’on le laisse ou il est maintenant. Et que ce succès donne le ton pour le batman qui arrive.

  3. C’est bon présage pour la suite, et que il n’y a pas besoin d’être un film à dimension épique comme Avengers pour que ça marche. Evidemment après le nom Joker et DC ont fait la part, bien des drames de ce genre mériterait un score aussi phénoménal.
    Maintenant même si le succès est là pas besoin d’une suite même si le résultat le pousse, autant explorer d’autres perso.

  4. Et c’est mérité ! C’est des films DC comme ça qui ont du potentiel scénaristique.

    Après moi ce qui me fait de la peine quand même, c’est que le prochain film DC Comics c’est le film Harley Quinn (une très probable daube)…
    La confiance que les gens auront retrouvé en DC risque de retomber direct… même si le film risque hélas d’avoir du succès car les gens ayant retrouvé confiance en DC iront le voir.
    Reste à éspérer que Warner comprendra cela.

  5. La Warner n’a pas le choix. Elle a 2 solutions. Soit un stand alone 2 soit connecté son film au Batman de Battinson.
    Et putain qu’est ce que ça serait bon…

    • Et la troisième : ne rien faire.

      C’est confirmé que le film est pas lié à Battinson… et même si la Warner voudrait revenir là-dessus, jamais ils ne pourront convaincre Joaquin Phoenix de revenir.

    • Et bien non. Quand ton film atteint un tel succès. Tu es forcé de te poser la question. Pourquoi ? La thune évidemment.
      Moi aussi en rester là ne me dérangerait pas mais les studios ne raisonnent pas comme ça. Donc déconnecté officiellement ou non… pour l’instant c’est du bull$#%*

      • Tu as completement raison.

        Par contre moi je kifferais voir joker2 quand bien meme ce serait une daube, autant lui laisser sa chance.

        Et il lui reste a combatre Thomas wayne dans un drame politique.

        De toute façon tel qu est le joker a la fin il n y a pas le choix que de nous faire un film qui consolide le perso sinon je me demande qu elle serait la pirpuette pour que dans l etat il puisse affronter batou. ( a moins de faire la moitié du film en flashback 🙁 )

        Un joker qui a la fin ,comme gai fox nous fait peter le parlement, apres avoir converti tout le bas peuple.

        Bref oui une suite , non pour batman (ce sera pour le 3 opus 😉 )

        De toute façon tel qu est le joker a la fin il n y a pas le choix que de nous faire un film qui consolide le perso sinon je me demande qu elle serait la pirpuette pour que dans l etat il puisse affronter batou. ( a moins de faire la moitié du film en flashback 🙁 )

  6. Les films pop-corn ça va bien deux minutes. À un moment donné les gens veulent un film sérieux, aux thématiques sérieuses. Et Joker est arrivé au bon moment ! …

    Et c’est pas demain la veille qu’on aura un autre film dans ce genre. Je ne vois que The Batman. Car rien que prochainement, c’est pas Star Wars 9 et Birds of Prey qui vont nous offrir ce que Joker nous a offert…

    • « Pas demain la veille qu’on aura un autre film sérieux »

      C’est bien ce que je dis il est temps pour vous d’ouvrir les yeux sur les films qui sortent autre que les comics book movies en fait.

      C’est quand même drôle ce double discours qui consiste d’un côté à reprocher aux comics book movies d’occuper tout l’espace et en même temps réclamer qu’ils couvrent absolument tous les registres du cinéma…

  7. Tellement dommage de ne pas avoir fait un film joker de cette qualité plutôt que d’avoir simplement utilisé son nom.
    Je n’arrive pas à m’empêcher d’imaginer un Batman croisant la route de cet idiot du village … il n’en ferrait qu’une bouché :/
    Dommage car le film en lui même était cool.

  8. Pourquoi vouloir à tout prix à opposer l’univers Marvel à celui de DC?
    Etant petit, je lisais aussi bien « Strange » que les BD DC…
    Ce qui compte c’est que les 2 propositions existent et qu’elles soient justement différentes pour notre plus grand plaisir de cinéphile « geekesque ».
    Il y a de la place pour Avengers Endgame et (heureusement) de la place aussi pour un film comme « Joker » qui a su définir sa propre voie via une réelle ambition créative et une note d’intention sincère portée par Todd Phillipps et Joachin Phoenix (qu’on y adhère ou pas est un autre sujet)
    Pour ma part je trouve hyper intéressant que ce film sombre et torturé soit en quelque sorte perçu comme une bouffée d’air frais pour les adaptations de comic books.
    Rappelons que ce film à quand même remporté le Lion d’Or à la Mostra de Venise…ce qui est une vraie dinguerie à l’image de son personnage principal.
    Bon week-end à toutes et tous, peace !

    • C’est comme ça aujourd’hui tu peux pas aimer 2 choses faut tout faire la gueguerre de chapelle…
      À croire que les gens ne savent plus se définir qu’au travers des marques et des labels…

      Regarder des films quelque soit l’étiquette et savoir apprécier en s’en foutant ? Pfeu, que nenni ma bonne dame, aujourd’hui on juge sur l’étiquette, on choisi son camp et on en démords plus !

  9. Ils sont où les snydersexuels persuadés que BvS n’avait pas marché parce qu’il était trop sombre? 😆

    Je suis très content de ce succès, ça montre que le Marvel Comedy Club n’est pas la seule voie à succès.
    Les deux peuvent très bien co-exister et plaire à des publics différents.
    C’est ça que je veux de la diversité et de la qualité. Des putains de frissons de fan devant un Endgame et des films qui me font réfléchir comme Joker. Des éclats de rire devant un GoG et de l’épique devant un Dark Knight.
    Les fanboys comprendront jamais que ces films sont aussi bons les uns que les autres mais dans des styles différents.

    • N’essaie pas de créer un faux débats mec. Je surkiffe batvsup et joker et ce succès me ravit au moins autant que toi. Je ne vois pas le rapport entre le succès d’un film que PERSONNE n’avait prédit et qui a surfé sur une vague de hype et un film qui s’est fait pilonner par tout le monde.

      L’argument du sombre c’était justement celui des critiques en mode vendetta: « trop sombre, montage naze , pas fun et j’en passe » . Pourquoi ils n’ont pas écrit ça pour joker?

      J’ai toujours dit que le film n’a pas marché car trop de gens étaient en mission en mode « le pire film de tous les temps » dixit un journaliste.

      Là la polémique et les recompenses ont bien servi joker et tant mieux, car j’ai toujours dit que je préfère les films sérieux de DC, sony et de la fox.

      Tu aurais dû dire:  » où sont les fans du fun? »

      • @ Garyus et @ Frédéric, ex-Frétide ! 😀 : BvS s’est pas fait démonter parce qu’il était trop sombre, mais parce que (en vrac) :
        – Il faut attendre une bonne heure pour avoir un peu d’action.
        – Il semble d’avantage être dédié à Batman qu’à Superman.
        – Doomsday est un copié collé de l’Abomination de l’Incroyable Hulk.
        – Maaaarttthaa !!!!!!
        – Si le sombre et la noirceur vont parfaitement à Batman et à Gotham (et à Joker bien entendu !), on peut trouver ça très discutable pour ce qui est de Superman.
        – Batman a réagi comme un c… et n’a pas cherché à écouter/ discuter avec/ enquêter sur Superman et a décidé de lui rentrer dedans direct.
        – Le cast de Jesse Eisenberg pour Lex Luthor qui peut être discutable aussi.
        Et je pense que l’on doit pouvoir trouver d’autres raisons de critiquer ce film. J’en rajoute une dernière qui en fait est un point positif : Gal Gadot vole le film et chaque scène dans laquelle elle apparaît. C’est pas vraiment un défaut, d’autant que son casting est et reste encore critiqué, et c’était parfait pour lancer WW, mais ça fait bizarre qu’elle soit finalement l’évènement du film.
        Donc les histoires de sombritude, c’est un peu réducteur…

          • C’est sur que Ant-Man 2 ou Thor 3 généraient les mêmes attentes que le film regroupant deux des super-héros les plus iconiques de l’histoire, film pilier d’un univers plus vaste etc… Les critiques sont à la hauteur de la déception, encore pire pour Justice League selon moi. (J’ai personnellement beaucoup apprécié la version longue de BvS et j’aurai voulu que Snyder s’occupe entièrement de JL historie d’avoir une trilogie cohérente au moins)

          • @ Frédéric : Ouh la laaa… tu as deux minutes ? Tu veux que je te descende Endgame en flèche ? Je ne me souviens pas si je l’ai déjà fait ici, mais je peux le refaire avec plaisir ! J’y go d’agneau ! En vrac là aussi, parce qu’il faut que je file après (: o

            – D’abord, premier choc quand Scott est sauvé par une souris qui passait par là, c’est à dire par un pur hasard, ce qui est formellement interdit dans l’écriture de scénario. C’est à dire que tout le reste est conditionné par le fait que Mickey passait par là et a appuyé sur un bouton.
            – Captain Marvel réduite à un sort de deus ex macchina deux fois et sous exploitée, même absente, tout le reste du temps.
            – Le traitement de Hulk et de Thor discutables (je ne m’étends pas, c’est question de goût).
            – Le traitement totalement bidon sur le plan scientifique du voyage temporel qui n’a aucun rapport avec la mécanique quantique, mais repose en vrai (en théorie) sur une extrapolation des théories d’Einstein sur la Relativité Générale (j’ai déjà écrit là dessus ici). En quoi ça me dérange ? Eh bien évoquer les théories qui posent les possibilités du voyage temporel aurait été l’occasion de sensibiliser les jeunes générations à la vraie science, je ne m’étends pas, je me suis démonter la dernière fois, la culture, ça emm… les gens, c’est bien connu.
            – Et d’abord, c’est quoi ce monde quantique même pas exploité ?
            – La pierre de Jesaisplusquoi ne doit s’obtenir que par un sacrifice et non un suicide, pas besoin de développer non plus.
            – Les petits détails bizarres genre que l’herbe n’a pas poussé sur le stade, ou que ce sont les hirondelles qui annoncent non plus le printemps, mais que tout est rentré dans l’ordre…
            – On n’a aucune idée de ce qui se passe au retour des snappés (okay, on en parlera dans FFH…).
            – L’instant toutes les nanas ensemble a été discuté (moi j’ai aimé, mais c’était un peu trop court, et un peu forcé, mais c’est un clin d’oeil).
            – Le passage homo joué par l’un des frères Russo (euh… ça apporte quoi ?)
            – On n’a aucune idée de ce qui s’est passé pour les héros snappés ! Quoi, ils ont disparu et pouf, ils reviennent comme si c’était 5 minutes après ? ç’aurait pas été mieux de faire une partie les montrant peut être dans une autre dimension, ou même de produire un deuxième film relatant leur point de vue ? Oui, je sais, c’est un peu injuste de ma part, mais bon…
            – Ah, et pourquoi ils sont pas allé chercher Vision dans le passé ?
            – Captain America est capable de respirer dans l’espace ? Il a les pouvoirs pour aller replacer les pierres ? Et qu’est ce qu’il a fait du mari de Peggy ?
            – Au fait, Peggy, elle est pas un peu jeune quand elle apparaît dans les années 70 ? Elle aurait pas du avoir plutôt 50 ou 60 ans ?
            – Dernier truc, tu n’as pas l’impression qu’en termes d’effets spéciaux et de direction artistique (costumes, décors, univers visuel en général) on nous refourgue toujours la même chose à chaque film, et qu’il n’y a plus vraiment d’évolution depuis les Gardiens de la Galaxie ? Ben moi j’ai l’impression. Alors, certes il y a une continuité, un fil rouge, un cahier des charges, et une patte Marvel Studios, mais justement, ça les enferme dans le conformisme et ça se retourne à présent contre la qualité de leur travail. Mais tant que les veaux achètent, pourquoi se remettre en question, hein ?
            Bon, je pourrai peut être continuer, mais je vais m’arrêter là d’accord, faut que j’aille bouffer 😉 Mais en résumé, ce film était un MacMovie, mal écrit, mal foutu, et il ne mérite pas le milliard rapporté par les veaux qui y sont allé plusieurs fois sans se rendre compte de l’infâme fout…. de g…. que c’était.
            Et je rajoute pour être juste aussi, que c’était très inattendu au regard d’Infinity War, qui était objectivement, et malgré encore une fois la similitude de direction artistique trop prononcée à chaque fois, un excellent film !

          • @The_Ghost
            +1

            @watcher
            Quel rapport? Donc on doit être plus indulgent avec des films merdiques parce qu’on parle de moucheman? Scorcese a raison, contente toi de ton happy meal

          • « Ils sont où les snydersexuels persuadés que BvS n’avait pas marché parce qu’il était trop sombre?  »

            Tu en doutes encore ? Donc tu compares un film comme joker un film d’auteur à petit budjet qui a séduit le publique hors fan de super héros à un blockbuster de deux figures iconiques dans une ère ou les fans sh attendent d’un blockbuster qu’il y ait plein d’action et de blagues ? Le joker on aurait pu lui imputer des défauts similaire, pas fun, pas d’action…Mais il n’en a rien été, les gens l’ont accepté pour ce qu’il est, là ou BvS les gens ont direct craché dessus car ils ont pas eu leur dose d’action et de fun tout le long du film. Les gens n’avaient aucune attente pour un film joker, donc ils ne sont pas inventé un film dans leur tête avant d’aller le voir contrairement à BvS.

          • @ Angyo : Joker est certes un film d’auteur à petit budget, mais très sérieusement, c’est une oeuvre d’art : on va pas revenir sur la performance d’acteur, mais regarde un peu les images, et écoute le son. Regarde cette utilisation de la perspective, cette profondeur de champ, la façon dont il joue sur les diagonales, les lignes horizontales et verticales, le fait que chaque élément de l’image semble être à sa meilleure place, les couleurs, la lumière, les bruits de fond, la musique, non franchement, c’est pas le film d’un réalisateur qui ne connaît pas son affaire, là on a un travail d’artiste, et je crois que c’est pour ça aussi que ça touche plusieurs publics et emporte l’adhésion, parce que c’est tout simplement un chef d’oeuvre. Je dis pas que Snyder est un mauvais faiseur d’images, mais là on est au dessus. On est dans l’art majeur là. Le public ne s’y trompe pas. Et je n’ai pas parlé de la qualité de l’écriture, le fait qu’on est complètement perdu à un moment donné. Tiens, je te donne un autre exemple très concret de ce que j’appelle « l’art » : tu remarqueras que le personnage est régulièrement filmé de dos, arpentant un long couloir filmé en perspective à chaque fois que JE DIS RIEN POUR PAS SPOILER mais à chaque fois qu’il s’est passé un certain type de truc, et les scènes comme ça se répondent. Et la scène finale après que Joker a visiblement fait quelque chose de pas très beau répond à une scène précédente de couloir, plusieurs minutes auparavant, où on se demande s’il a fait ce même type de chose pas très belle ou pas. Tu vois ce que je veux dire ? Et en fait, le truc avec le nain peut apporter un élément de réponse. Mais en tous cas, dans les deux scènes, on a le couloir. Ce genre de trucs n’est pas là par hasard, et n’est pas filmé de cette façon par hasard. Quand tu as ce type de recherche dans le travail d’écriture, dans la composition, dans la mise en scène, tu as un vrai boulot d’artiste, et le public le ressent. Marvel Studios n’a jamais été à ce niveau, comme le disait Forge, Joker est un film, Endgame est un divertissement. On peut apprécier les deux, mais on est bien dans deux registres différents. Et il en est de même au regarde de BvS qui n’a clairement pas ce niveau de finesse, qu’on l’apprécie ou pas.

    • Les snydersexuels comme moi ont démontré grâce à des analyses très poussées que si BVS n’a pas marché, c’est parce qu’il proposait un contenu si élitiste et contre culturelle que la masse informe des gueux qui font notre société n’ont pas été réceptif
      et ca faut le savoir hein

      • @ DonVuitton : Lorsque je serai Maître du monde, mes deux premières mesures seront d’interdire la télé-réalité et de museler les réseaux sociaux ! (: o

    • @Garyus : je ne suis pas un énorme fan de Zack Snyder et Batman V Superman mais tu as vraiment une lubie autour de ce film et de son réalisateur, je peux comprendre que ça agace certaines personnes.

      • @ Frédéric: « » où sont les fans du fun? » J’en ai vu quitter la salle pendant le film…
        Après, pourquoi toujours vouloir séparer les gens et les mettre dans des cases? C’est bon pour les ados ça, passe ce stade. On peut très bien apprécier le fun d’un film MCU et le sérieux d’un Joker.
        Ok, tu ne fais pas partie de ceux qui disaient que BvS n’avait pas marché parce qu’il était trop sombre. Mais je ne te visais pas toi personnellement. C’est un argument qui revenait bien souvent ici.
        Quant à attribuer l’échec de BvS à la presse comme vous le faites si bien Angyo et toi, c’est un autre débat. Mais pour quelle raison ont-ils alors saqué BvS et encensé Joker? C’est le même studio non?
        Pöur l’attente? Sérieusement Angyo, quand on va voir un film qui s’appelle Joker, on en a des attentes, c’est un des méchants les plus connus de la pop culture et du cinéma en général.

        « @Quel rapport? Donc on doit être plus indulgent avec des films merdiques parce qu’on parle de moucheman?  »
        J’en suis persuadé. Ant-man est un film OSEF au possible, tant pour le résultat final que pour le projet.
        BvS était un film évènement au même titre qu’Avengers et Star Wars VII… voire même bien plus!
        Il a forcément été décrypté par tout le monde alors qu’Ant-Man… je sais pas. Tu ne vas pas sérieusement me faire croire que tu as épluché les critiques d’Ant-Man comme tu l’as fait pour BvS Frédéric.

        @ Winter Soldier; J’essaie de me soigner ^^
        Plus sérieusement, si ça agace certaines personnes que je dise du mal de Snyder et de ce film; ça m’agace tout autant de voir cet aveuglement béat que certains ont pour lui.
        Ce film est l’étalon ici, celui qui a fait tant couler d’encre numérique. Regarde, ça continue, on parle de la Snyder’cut de Justice League dans le dernier article LTH et j’y suis pour rien 😆

  10. Ca fait quand même plaisir que des films comme ça marche, ça change quand même des Marvel qui clairement n’est plus du cinéma pour moi. Quand tu annonce 5 films par an, comment on peut dire que c’est artistique ?

  11. …et en plus, çui là n’a pas eu droit énormément à l’expression « SurCôté !!! ».. Ou alors, 2 ou 3, mais qui se cachent parce que comme c’est un film sombre avec de la violence, c’est forcément très bien. 🙂

    Alors que ses grandes qualités existeraient plutôt Malgré sa violence sombre et… Malgré le fait qu’il ait été surbuzzé, surpolitisé, sorti à une période propice à ce type de films (Automne et pré-Halloween), et que ça soit du Batmanverse… ce Score financier assez indécent (combien de films indépendants du même calibre se contentent juste de rentrer dans leur frais?) étant à peine une Anomalie grâce à la Bat-Hype, toujours indétrônable depuis 30 ans ou plus.
    Ainsi, le risque restait plutôt minime (Warner ne l’a même pas financé à plein), même sa radicalité n’y pousse effectivement pas à la Haine des riches… dont font partie AT&T-Time Warner. Et les commentateurs extrémistes réagissant au 1er degré comme des enfants gâtés, restent encore calmes et font peu de récup’… enfin, pour l’instant.

    Reste également le fait que… ben c’est bel et bien le Joker qu’on y a vu, quoi ? L’Enfoiré ultime, horrible et repoussant… et la Prod ne l’a pas foiré du tout (même si ça a été produit un peu en free-style).
    Pour le fan de comics ça fait Plaisir, autant que de voir sur grand écran un Chris Evans/Steve Rogers vertueux et énergique. 🙂

    • Encore une fois (et comme la rappelé Garyus) s’il suffisait de faire du Batman-verse sombre, violent, et chaotique pour briller au box office, BvS aurait eu le plus grand score de tout le temps — or il n’en est rien.

  12. Content que ce film marche autant, j’ai beau être fan du MCU et de son format série sur grand écran (avec ses épisodes bons et moins bons), la diversité est toujours bonne à prendre et le monopole n’est jamais bon. Espérons qu’à l’instar de Deadpool avec le R-rated, ce Joker motive les autres studios à aborder le genre super-héroïque d’une autre manière. On peut avoir le fun, les gros combats, les pouvoirs de partout ET l’intimiste, le psychologique, le développement du personnage etc… Tout le monde est gagnant.

  13. Merci LTH d’enfin parler du retour sur investissement, j’avais l’air d’être le seul à en parler
    Sinon ca reste un film quali mais qui reste en dessous de captain marvel, chef d’oeuvre des temps moderne

  14. Bonne nouvelle pour ce film, qui laissera espérer que d’autres tentatives auront lieu. J’ai aprécié le film mais cela n’a pas été un coup de coeur pour moi, on est vraiment plus dans l’idée d’un film d’auteur et psychologique que la naissance d’un génie du mal et du crime. Mais au final la fin fait que SPOILER on se demande ce qui est réel ou non dans le film, si ça se trouve c’est une histoire dans la tête du joker que l’on a vécu FIN SPOILER

  15. Moi j’ai la sensation que le publique commence gentiment marre de ces héros trop innocent. (super-man ou spider-man ou encore capitaine america) ou il font pas se salir les mains ou trop patriote. Batman échappe a la règle par son coter sombre et même très sombre parfois. et sa sa expliquerais avec les succès Deadpool 1 et 2 et Venom.
    et autre exemple le comics Marvel noir ou spider-man et beaucoup plus sombre et classe et géniale a mon avis personnel

    • Ouais le public commence à en avoir vraiment marre de Spider-Man, c’est même pour ça que le dernier sortit y’a 4 mois est le plus gros succès de la franchise…

  16. C’est un tort que de vouloir avoir raison à tout prix quitte à utiliser des arguments rances et fétides.

    à ce propos ça veut dire quoi « Snydersexuel »? … ça existe aussi les « KevinFeigeSexuel »?
    C’est peut être une nouvelle technique argumentative digne de la dialectique éristique qui consiste donc a associer le mot « sexuel » à un nom ou une action pour tenter de décrédibiliser ce même nom ou cette même action…intéressant car cela a tendance à indiquer que dans l’esprit de la personne qui utilise cette technique argumentative le mot « sexuel » à nécessairement une connotation péjorative voire insultante…faudrait peut-être envisager de consulter un professionnel dans ce cas.

    Je sais que je vais mettre de la monnaie dans le distributeur à polémiques et controverses, mais je pense que BvS (version longue) malgré ses défauts avait au moins le mérite et le courage de vouloir proposer une vraie vision créative cinématographique au cœur d’un genre ultra codifié dans lequel s’entassent désormais des produits (oui je dis bien produits et pas films) parfaitement calibrés via un cahier des charges piloté par un plan marketing qui évite soigneusement et adroitement toute prise de risque.
    Cette méthode de production donne certes des résultats sympa à regarder avec ses enfants (comme quand on va au parc d’attractions pour citer Martin Scorsese) mais certainement pas pour débattre autour d’un bon resto ou d’un verre.

    L’excitation et la hype que je ressentais pour les premières adaptations Marvel a, au fil du temps, laissé place à une sorte d’indifférence bienveillante…un peu comme ce que l’on peut ressentir pour une série tv qui refuse de s’arrêter et s’obstine à proposer la (ou « les » dans certains cas) épisodes ou saison(s) de trop…qui à dit Star Wars?
    Tiens, l’écho répond « Walking Dead…

    On y croit plus vraiment mais on continue à regarder dès qu’on en a le temps…par simple effet « doudou » en se disant « c’était trop bien au début ! »

    Voilà je voulais simplement partager ma réflexion du dimanche…ça n’est que mon avis qui vaut ce qu’il vaut , aussi je vous remercie de le respecter à défaut de le partager.

    N’oublions pas: « Les avis c’est comme les trous du c.. tout le monde en a un » et je ne prétends pas que le mien sent la rose.
    https://www.youtube.com/watch?v=sY1iT5nko0M

    PS: à ceux et celles qui veulent des analyses de film pertinentes et pointues mais non dénuées d’humour, je recommande cette chaîne youtube:
    https://www.youtube.com/channel/UCMAOGbM65D7VzbVTmpKeKgQ

    • Quelle éloquence messire Plissken, dommage de finir par parler de trous du cul, ça décrédibilise ton propos.
      Pour te répondre, bien sur que ça existe les « KevinFeigesexuels », les fanboys du MCU sont d’ailleus légion ici mais ne s’expriment que rarement.
      Ce n’est qu’une boutade et il faut avoir suffisamment de recul pour ne pas prendre tout comme des attaques. D’ailleurs, si toi tu y vois une connotation péjorative, c’est ton problème.
      Pour moi, ce sont des fans qui adorent sa vision, ses films et restent fermés à toute critique.
      C’est la faute à la presse si BvS n’a pas marché. C’est la faute à Joss Whedon si Justice League n’a pas marché.
      BvS a surtout proposé de l’action bourrin d’ado, pour le reste TDK, Watchmen, V pour Vendetta ou encore X2 le faisaient déjà.
      La Warner a désigné deux fautifs, Snyder et le côté faussement sombre de BvS, puis a viré les deux pour nous livrer un Justice League dégueulasse puis des Shazam, Aquaman et Wonder Woman plus classiques dans leur conception, des vrais comédies super-héroïques comme le MCU sait si bien en faire.
      Joker va pouvoir rouvrir la voie de films de super-héros plus sérieux et j’en suis ravi. Il en faut pour tous les goûts et les miens sont très variés.

  17. Salutations à toi Garyus,
    Je te remercie pour ton retour constructif et plein de bon sens, tu as su éclairer ma (green) lanterne et je t’en suis reconnaissant.
    Perso je n’ai aucun problème avec l’ajout du superlatif évoqué c’est simplement que je n’en avais pas saisi l’utilité dans le propos d’ou ma réflexion.
    Peace !

    • Salutations également le vrai héros au cache-oeil celui qui les a tous inspirés!
      Beaucoup me croient hater de Snyder, à la belle heure!
      J’ai beaucoup aimé ses films, BvS y compris. J’en ai juste après ceux qui ne savent pas voir ses défauts et qui en parlent comme un dieu de la réalisation.
      Je rêve de voir un film de super slip bien écrit (par quelqu’un d’autre) et réalisé par lui ET sa team.
      Warner n’a pas su bien estimer son potentiel: je le vois comme un Jim Lee capable de réaliser des prouesses graphiques (grâce aussi à sa team) mais incapable de raconter une histoire.
      Peut-être qu’un jour on y aura droit…

Répondre à Benj' Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here